Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Japonais ou Chinois?
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Made in Japan
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Nesterou
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 18 Juil 2008
Messages: 86
Localisation: France, doux pays de mon enfance

MessagePosté le: Lun 02 Mai 2011, 12:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bof, les compteurs... à part les très communs (個, 枚, 杯, 本, 冊, 匹, 頭...), une fois qu'on les connaît ça roule. L'exception revient presque toujours au même endroit en plus (1, 3, 6, 8, 10)

Quant aux niveau de politesse, je pense pas qu'on ai réellement à les utiliser. Les japonais n'en attendent pas tant de nous, puisque eux-même s'y perdent -il paraît-.
Attention, je dis pas "laissez tomber le kenjôgo et toussa", juste que c'est pas THE truc qui fera que si tu sais pas l'utiliser, tu pourras pas parler japonais très correctement, surtout en tant que touriste lambda.
Par contre, c'est sûr qu'il vaut mieux le comprendre !

Après, tout dépend de l'utilisation de la langue... si tu veux être dans le commerce pur et dur, grillé Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Lun 02 Mai 2011, 10:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais, si ce n'était que les compteur :p . En plus, le japonais doit être le seul langage à avoir garder deux systèmes numériques (chiffre chinois et japonais) et à en alterner l'utilisation tout dépendant du compteur. C'est faisable, et d'ailleurs la japonais utilisent essentiellement le compteur «tsu» pour se simplifier la vie, mais tout de même...

Mais, c'est vrai que pour faire du tourisme on s'en fou un peu. Mais, si on veut l'apprendre plus sérieusement, sa devient un peu plus problématique Wink Du moins, plus que les kanji, hiragana et katakana.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitjean
Civil


Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 24

MessagePosté le: Mar 03 Mai 2011, 6:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Commençons avec cela:

Citation:
Commençons avec cela:
Citation:

Le Japon c'est 15 ans de récession.lol. Ils se portent plutôt mal en ce moment!!



Erreur, c'est 15 ans de déflation .


Erreur: c'est bien récession. Ils s'en sont sortis un peu récemment et encore c'est pas la joie.
Sources: http://www.france24.com/fr/20081128-japon-situation-economique-recession-chute-production-industrielle-consommation-commerce-exterieur#
http://japon.aujourdhuilemonde.com/sortie-de-la-recession-japonaise-confirmee-au-deuxieme-trimestre

Ils sont peut être en déflation également je ne sais pas, mais en tout cas ils sont bien restés en récession pas mal d'années.

Par ailleurs, les compteurs existent également en chinois, et d'après ceux cités par Nesterou, les compteurs jap s'écrivent pareils qu'en chinois pour certains.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anyarel
Chuunin


Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 743
Localisation: Saint-Denis (93)

MessagePosté le: Mar 03 Mai 2011, 6:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pfiou, alors là, je suis pas du tout d'accord avec toi, Le Cousin. ^^

A part la grammaire qui est parait-il ultra simpliste en chinois, c'est malgré tout une langue bien plus rebutante que le japonais à apprendre.

En japonais, le truc qui rebute le plus les débutants, c'est les kanji.
La grammaire n'est certes pas facile mais si on compare avec la grammaire des langues occidentales, ça se vaut.

J'apprends en autodidacte depuis quelques années, par périodes et pour le plaisir, même si je dois dire qu'en ce moment j'en mange beaucoup avec mon copain qui est en fac de japonais au Mirail.

Tu parles de la difficulté des compteurs mais je pense que c'est chaque chose en son temps. Par exemple, en licence 1 de japonais, dans les fascicules de mon copain, t'as certainement pas une centaine de compteurs à apprendre. Juste les plus utiles, comme l'a dit Nesterou.
En parallèle de toute la grammaire de première année (donc plein d'autres choses que les compteurs bien sûr, à commencer par les particules, les formes de verbes, d'adjectifs etc...^^), environ 300 kanji à connaître. Ce qui est plus ou moins le minimum à connaître pour passer le JLPT 4 (ancien JLPT 3^^).

Bref, le type qui se fait chier à apprendre une centaine de compteurs, c'est aussi souvent le type qui connait toutes les clés de kanji, des tonnes de kanji de quoi passer le JLPT 1. Shocked
De quoi être paré pour aller étudier/travailler au Japon.

Sans se contenter de faire le simple touriste, si tu veux avoir de réelles conversations, on ne t'en demande pas non plus autant.

En revanche, en chinois, même si au niveau écrit c'est kif-kif avec le japonais (beaucoup plus de hanzi à connaître mais ils doivent sûrement mieux rentrer vu qu'on ne peut pas tomber dans la facilité des kana...), à l'oral en revanche...La difficulté du vocabulaire japonais, que ce soit à retenir ou à prononcer, est équivalente à celle des langues étrangères occidentales (perso, j'avais plus de difficulté à retenir des mots allemands que des mots japonais...).
Alors qu'en chinois, ahem, que ce soit en expression orale ou en compréhension, c'pas du gâteau.
Trop de mots qui se ressemblant, plus de sons complexes et surtout les TONS ! En japonais, comme dans une langue occidentale, tu fous les tons que tu veux dans ta phrase, ça sert juste à montrer tes émotions.
En chinois, ça sert à te faire comprendre et si tu pipes rien à ça (c'est mon cas, j'avoue que la prononciation n'a jamais été mon fort, même dans les langues où je suis très douée alors le chinois c'est carrément PAS mon truc...je dirais même que ça serait plutôt un challenge intéressant pour des étudiants en école d'orthophoniste ^^), t'es niqué !

Perso, le chinois m'intéressait un peu également...Après avoir appris par-ci par-là quelques mots ou expressions du genre Nihao, Wo shi faguoren ou xie xie (que je ne savais même pas prononcer), j'ai tout simplement laissé tomber l'idée d'aller plus loin.

En japonais, j'ai jamais eu envie de renoncer, même si au début les kanji me faisaient peur (et c'est toujours le cas à partir d'un certain niveau de difficulté, quand je mate des PDF de kanji du niveau de l'ancien JLPT2, j'y capte plus grand chose. ^^).

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Mar 03 Mai 2011, 10:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

petitjean> mais, tes liens parlent bien de la récession de 2008... Et, elle n'a pas durée 15 ans. Ce qui a durée 15 ans est une déflation constante, débuté au début des années 90 pour ce terminé récemment, suite à l'éclatement de la bulle technologique.

Et, pour les compteurs, oui ils existent peut-être en chinois, mais une différence s'impose. En Japonais, tout dépendant du compteur, tu va utiliser les chiffres chinois, japonais ou même un mélange des deux, ce qui n'est (de ce que j'en sais) pas le cas en chinois.

Anyarel: Je dis ce que certaines personnes ayant apprise les deux langues m'ont disent (perso, je m'y connais pas en chinois). Mais, c'est vrai, les compteurs ne sont qu'un pan mineur du japonais, et on peut se débrouiller sans. Mais, lorsque l'on veut aller plus en profondeur, ça devient plutôt machiavélique :p

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nesterou
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 18 Juil 2008
Messages: 86
Localisation: France, doux pays de mon enfance

MessagePosté le: Dim 08 Mai 2011, 6:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime beaucoup ton point de vue sur la chose, Anyarel Very Happy
J'avais moi aussi commencé par le chinois ("Riben ren he cha" pour ceux qui connaissent 40 leçons XD) par défaut, mais je me suis vite dirigée vers ma première pensée, le japonais.

Anyarel a écrit:
En japonais, j'ai jamais eu envie de renoncer, même si au début les kanji me faisaient peur (et c'est toujours le cas à partir d'un certain niveau de difficulté, quand je mate des PDF de kanji du niveau de l'ancien JLPT2, j'y capte plus grand chose. ^^).

Malheur, lâche-moi ces PDF de Kanji ! *tire et arrache*
C'est très bien pour se renseigner, mais après il faut vivre les Kanji, et non pas les subir (apparemment ils ont pas l'air de trop te tourmenter Smile).
Rikai-chan + Google avec une recherche au hasard, c'est la vie !
(et accessoirement... non, indispensablement, le site de Robert Patrick).
Mais j'admets qu'au début les livres c'est inévitable, histoire de comprendre entre autre que la majorité des Kanji avec 青 se prononcent "sei" en on-yomi par exemple.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Made in Japan Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum