Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Le dernier film que vous ayez vu
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 25, 26, 27  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Cinéma et télévision
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Kakashi Hatake Sensei
Role Player God


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5391
Localisation: Entre Darn'Kaig et Crystälwand...

MessagePosté le: Lun 30 Jan 2012, 5:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, allez, hop, un grand film injustement descendu à cause de ses suites.

Rambo



De Ted Kotcheff, 1982, avec Sylvester Stallone, Richard Crenna, Brian Dennehy, Bill McKinney, David Caruso…

John Rambo, ancien béret vert et héros de la Guerre du Viêt Nam, erre sans but de ville en ville depuis son retour aux États-Unis. En voulant rendre visite au dernier de ses anciens compagnons d’armes, il apprend la mort de celui-ci des suites d’un cancer (causé par l’« agent orange » largement utilisé au Viêt Nam). Reprenant la route, il arrive dans une petite ville d’une région montagneuse afin de s’y restaurer. Mais le Shérif Will Teasle, prétextant ne pas vouloir de « vagabond dans sa ville », le raccompagne à la sortie de la ville. Ulcéré, Rambo tente de faire demi-tour, mais il est alors arrêté sans ménagement par le shérif. Jeté en prison et maltraité par les policiers, Rambo se révolte et s’enfuit du commissariat. Après une dangereuse course-poursuite, il se réfugie dans les bois.

Spoil:
Comme il est regrettable que l’image de grosse brute pro reaganienne de Rambo se soit diffusée et soit restée alors qu’elle n’est valable que pour les épisodes 2 et 3… Car ce n’est pas ce qui est développé dans ce premier épisode.

Petit rappel historique.
Nous sommes en 1982 (année de production et de sortie originale du film), et la guerre du Viêt Nam est terminée depuis maintenant sept ans. En 1975, le pays s’est réunifié, la guerre s’est achevée, et les Américains sont repartis la queue entre les jambes. Il y aurait beaucoup à dire sur cette défaite dans la société américaine, mais Rambo s’intéresse à un aspect précis : le retour des vétérans au pays.

Beaucoup de ceux qui ont eu la chance de revenir sont revenus brisés, physiquement ou psychologiquement, voire les deux. On pourrait s’attendre à ce qu’ils soient au moins accueillis en hommes, en soldats qui ont donné beaucoup pour la patrie, mais même pas. Non, on les accueillis avec de la méfiance, du mépris, voire de la haine ouverte.
Pourquoi, demandez-vous ? Parce qu’ils ont perdu la guerre, tout simplement. La première guerre perdue par les États-Unis depuis leur naissance, ça marque le pays (d’autant qu’il y a bien des facteurs qui expliquent pourquoi, mais passons, ce n’est pas le propos).
Il leur fallait un bouc émissaire, quelqu’un à désigner pour prendre la responsabilité de ce fiasco. Et ce furent donc les vétérans, ceux qui se battaient en première ligne, et qui ont été, une fois revenus, lâchés par leur gouvernement et même parle pays tout entier. Ils étaient devenus des parias, des traces à effacer de cette sale guerre…

Rambo, c’est une démonstration par l’exagération de cet état de fait et de ce que ressentent alors ces vétérans face à ce pays qui les renie. John Rambo devient ici l’incarnation des sentiments de tous ces camarades, pendant que Teasle règne sur « sa » ville et y applique les mêmes pratiques envers lui que le gouvernement et le pays envers toute l’armée. Rambo ne demandait rien de bien méchant.
Il voulait juste revoir un ami, malheureusement décédé entre temps, et repartir le lendemain. Et on le traite en vagabond, en paria, on le harcèle jusqu’à l’enfermer. Il finit évidemment par faire la seule chose qu’il sache faire. Il va se battre pour survivre et affirmer sa dignité, affirmer qu’il est un être humain comme les autres. Comment s’étonner de voir quelqu’un réagir en bête traquée quand on le considère comme tel ?

Rambo, à travers sa fuite dans les bois, devient un porte-parole de ces soldats qui luttent, eux aussi, pour rester dignes pendant que leur propre pays les traîne dans la boue. Un pays qu’ils aiment et respectent malgré tout, comme le montre Rambo qui refuse de tuer qui que ce soit (un seul mort dans ce premier film, et ce n’était même pas voulu par Rambo, qui s’en voudra tout du long).

Bien sûr, le traitement est celui d’un film d’action, mais ça va donc bien plus loin que ça, au contraire des deux films suivants. Le monologue final de Rambo résume tout.
Ce film, c’est une réponse au mépris du gouvernement et des Américains, un crachat au visage du Président, un « Merde ! » taggé à l’encre indélébile sur la façade de la Maison Blanche, un doigt d’honneur au pays tout entier. Et l’expression de toute la colère et la frustration de ceux qui ont laissé une part d’eux-mêmes au Viêt Nam, au service du pays face au « péril communiste »…

Ted Kotcheff offre au sujet un traitement pas particulièrement marquant, mais très efficace, préférant laisser le fond parler de lui-même. Quant au trio Stallone/Crenna/Dennehy, ils sont tous les trois parfaits, notamment Stallone, littéralement habité par son rôle comme il le fut pour Rocky six ans plus tôt.
Le fond est parfait, et on ne s’ennuie pas une seconde. Un film bien plus profond et politique qu’il n’y paraît, qui reste aussi un très bon spectacle d’action, action qui sert l’histoire et non l’inverse.

C’est un film qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie. Surtout si on reste sur l’image reaganiste de Rambo forgée par deux suites dispensables… Le quatrième épisode vient heureusement le réhabiliter quand même, sans pour autant atteindre la force du premier film, la faute à un rythme trop rapide et une action trop débridée. Mais il retrouve un peu du fond de ce premier film et conclut bien l’histoire de John Rambo, et ça suffit à en faire un bon film, supérieur aux 2 et 3.

Bref, Rambo, c’est tout ça, bien loin de l’image la plus connue, et ça vaut largement le coup d’œil.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
Sassouxx
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 26 Jan 2012
Messages: 131
Localisation: Au village de konoha, entrain de bouffer des ramens chez mon pote Ichiraku^^

MessagePosté le: Lun 30 Jan 2012, 7:43 pm    Sujet du message: De toute facon, chacun ses gouts! Répondre en citant

Je vous critique pas quand vous dites les films que aviez vus (alors que franchement...)
Alors, faite de meme Rolling Eyes

Sutout que des films comme harry potter (Ou, le seigneur des anneaux, Avatar...) ont fait un bien plus grand succes que les films que vous proposerz (mais, bon chacun ses gouts).

Alors le terme de "Blockbuster", la j'le trouve bien approprié Razz

_________________
¡¿Pourquoi le meilleur amis de Kiba est un chien ?! ¥
¿Pourquoi Kurenai, s'habille t'elle avec du Papier Cul ? Ahahah Very Happy Ca existe pourtant les habits a Konoha, on est pas a la pré-histoire ¤
¿Pourquoi Hinata ne sait dire, que "Naruto-kun" dans sa vie? Elle est pas très fute-fute la Hinata, elle connais qu'1 seul mot pour parler |£|
¿Pourquoi Gai sensei ressemble a un gay ? La réponse est dans son prénom ×æ×
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chakal D. Bibi
~ Chakal Touffu ~


Inscrit le: 02 Nov 2004
Messages: 1938
Localisation: La Tanière du Chakal

MessagePosté le: Lun 30 Jan 2012, 7:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
ont fait un bien plus grand succes que les films que vous proposerz


Donc pour toi la masse a toujours raison ?

Bah mon pauvre Oo

_________________
[quote="Speed Hunter"]Chakal lui c'est un héros de musicien ![/quote]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Jergal
Crazy Horse ♞


Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 2299

MessagePosté le: Lun 30 Jan 2012, 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ils ne te critiquent pas, ils descendent le film.
Tant que ça reste le film, ça va. Si ça devient la personne, comme toi avec KHS, ou Atsu avec toi, alors les modos interviennent.

Et enfin, un film ne se juge pas au nombre de ses entrées, mais sur ce qu'il est en lui-même.

_________________

J'aime
T'es dur comme un boudoir !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ssk
Murim-in
Murim-in


Inscrit le: 05 Juil 2006
Messages: 3411

MessagePosté le: Lun 30 Jan 2012, 11:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le dernier film que j'ai vu : Les marches du pouvoir.
J'avais plutôt hâte d'aller voir ce film et le moment venu, j'ai été vraiment déçu. J'ai cru que la fin du film n'était qu'une coupure pour passer à la seconde moitié du film. Finalement, le film était beaucoup trop court, beaucoup trop lent avec une péripétie beaucoup trop molle et inintéressante.

Finalement,
Spoil:
le film nous montre qu'un présidentiable, surtout aux Etats-unis, ne dois pas faire de faux pas et surtout pas ce qui choque les américains, à savoir tromper sa femme avec l'assistante. Bien sûr, le personnage que nous suivons, qui était conseiller de campagne avant de se faire "virer" pour faute, profitera de cette occasion pour forcer George Clooney à le reprendre dans sa campagne et en faire quelqu'un de plus important. Voilà donc sur quoi tourne le film. On ne voit pratiquement rien de la campagne de Clooney, on se concentre sur la faute de Stephen Meyers et l'intelligence qu'il possède et qui lui permet de faire de ce défaut un atout.


Vraiment trop court et peu attrayant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
obitostar
Genin


Inscrit le: 17 Sep 2008
Messages: 352
Localisation: poitiers

MessagePosté le: Mar 31 Jan 2012, 4:11 am    Sujet du message: Re: De toute facon, chacun ses gouts! Répondre en citant

Sassouxx a écrit:
Je vous critique pas quand vous dites les films que aviez vus (alors que franchement...)
Alors, faite de meme Rolling Eyes

Sutout que des films comme harry potter (Ou, le seigneur des anneaux, Avatar...) ont fait un bien plus grand succes que les films que vous proposer (mais, bon chacun ses gouts).

Alors le terme de "Blockbuster", la j'le trouve bien approprié Razz


Je sais pas quel ages tu as mais je rejoins certain sur le fais que le nombre d'entrée ne veut pas forcément dire que c'est un bon film;
je ne critique pas ton age ,le fais d’être jeune laissera place au fur a mesure a un aspect plus critique sur certaines choses.

perso j'ai lu tous les harry potter, avant de les voir. si tu as aimé le film, je te conseil réellement les bouquins. tu comprendra alors pourquoi certain on était déçu. perso je considère le harry potter un phénomène d'une génération. Du surtout au talents d'une ecrivaine (maman) qui a sut realisé un fabuleux compte pour enfant.

avatar pour moi ,tous comme transformers 3 et surtout pour un énorme travaille sur l'imagerie numerique. les scenario reste moyen ou téléphoné, mais les réalisateurs ont su pour certain nous faire revé. (jeune comme plus vieux)

apres pour SDN , les bouquins de Tolkien ne sont pas a la porté de tous le monde,les plus ancien je parle. pour sdn est une très grande réalisation,tant grace au effet spéciaux de l’époque mais aussi et surtout par le respect méticuleux du scenario par le réalisateur. mais pour pas par on peu les comparé au deux film que tu as cité , y a une sacrée marge.

je ne sais pas trop quel age, tu as mais connais tu "into the wild" "fight club" ou encore " a la rencontre de Forester" trois films (appart peut étre fight club) qui ne sont pas de blockbuster mais qui mérite d’être vu .

pour revenir sur mon dernier film vu .

"Lions et agneaux"

Synopsis et détails
Spoil:

Ils sont six. Tous sont impliqués de près ou de loin dans le combat de l'Amérique contre le terrorisme. Chacun arrive à un tournant de sa vie, et les enjeux ne vont en être que plus élevés...
A Washington, un sénateur aux ambitions présidentielles essaie de vendre la dernière stratégie globale à une journaliste d'information de télévision redoutée. Entre eux, c'est une lutte d'intelligence, de charme... et d'intérêts.
Dans une université de la côte Ouest, un professeur idéaliste tente de convaincre un étudiant blasé de changer l'orientation de sa vie pour réaliser son potentiel.
De l'autre côté de la planète, dans les montagnes enneigées de l'Afghanistan, deux de ses anciens élèves, loin des discours politiques et des arguments de leurs mentors, se battent juste pour survivre...




pour ma part je pensez que ce film était assez pompeux, en voyant la B.A. mais je l'ai trouvé réellement en le regardant très ouvert sur les raisons d'organiser une guerre et de la mene :/ ayant regardé 9/11 farenheit très peu de temps avant ; j'avoue avoir m'avoir beaucoup ouvert les yeux sur le fais que les politiques envoient de jeunes esprits fragiles dans une guerre ou il ne veulent même pas voir leurs enfants. certain n'assume même pas ce qu'il vote, on peut facilement faire le parallèle avec notre pays sur bien des points. (exemple: ouverture du procès des dix militaires tuées, tous cela parce qu'un certain homme a voulu suivre la folie Bushienne de la décennie précédentes :/)

enfin bon reprenons phrase de Louis Veuillot et qui exprime bien ma pensée du moment :

"Liberté, égalité, fraternité ! Paroles vaines, funestes même, depuis qu'elles sont devenues politiques ; car la politique en a fait trois mensonges."

enfin pour c'est un bon film:p

_________________
Quand j'ai pensé a la gueule des anti-obito apres leur lecture des scan 599 et 600
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Chakal D. Bibi
~ Chakal Touffu ~


Inscrit le: 02 Nov 2004
Messages: 1938
Localisation: La Tanière du Chakal

MessagePosté le: Mar 31 Jan 2012, 12:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fight Club n'est pas du tout un blockbuster ^^ D'ailleurs lors d'sa sortie ciné, il n'avait pas fait un nombre d'entrée fabuleux si j'me souviens bien.

_________________
[quote="Speed Hunter"]Chakal lui c'est un héros de musicien ![/quote]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
LizzieWeir
Aspirant genin


Inscrit le: 12 Jan 2008
Messages: 162
Localisation: In Tenebris =)

MessagePosté le: Mar 31 Jan 2012, 6:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La Colline aux coquelicots.


On se voile pas la face, le fils est moins bon que le père. Mais chacun son domaine, pour un gars qui à la base ne voulait pas prendre la relève de son père, il s'en sort bien. N'est pas Hayao Miyazaki qui veut, et même les gènes ne suffisent guère.

En revanche au niveau du graphisme et de la bande-son, ce film est très poétique. Assez lent, ancrée dans une réalité historique très bonne, foisonnant de détails, il sera apprécié uniquement par les purs durs et vrais fans du Studio G.

Et oui, ne pas s'attendre à un univers fantastique et onirique, les Contes de Terremer furent déjà trop pour Goro Miyazaki.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger Carte
kirinarikarai
Genin


Inscrit le: 05 Sep 2007
Messages: 371

MessagePosté le: Mer 01 Fév 2012, 11:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le labyrinthe de Pan.
La première fois que j'en avais entendu, et vu l'affiche, il y a de ça maintenant quelques années, j'ai cru qu'il y avait Peter Pan, et ce, jusqu'hier soir.
[MyLifeON]Ne me prenez pas pour un fou, je suis myope et l'affiche je la voyais toujours de loin sans mes lunettes (Je me sens plus beau sans) [MyLife OFF]

Le film était agréable dans toute sa longueur, abordable pour tout public, pour ça je répondrai oui et non.
Une violence explicite, qui choquerai beaucoup trop d'enfants (un nez brisé avec une bouteille, par simple exemple), l'aspect conte se veut plus tourné vers eux bien qu'il ait aussi son moment "gore" encore une fois, à travers la vue d'un enfant.
Le problème étant posé, je ne vois qu'un public à partir de l'adolescence qui peut vraiment regarder le film.
J'ai plus aimé la partie réel avec la dictature de Franco que le conte, sans dire qu'il m'a ennuyé mais ce ne fut pas spécialement transcendant.
En tout cas, je tiens à féliciter le réalisateur des transitions conte/réalité complètement réussies, ça n'entrecoupe pas brutalement mais l'on passe d'un univers à l'autre naturellement.
Oui je ne vais pas mentir, j'ai attendu Peter Pan durant les premières minutes, je me suis fait une raison dès l'apparition du faune.
Un film agréable, qui n'est pas du tout mauvais, à voir lorsqu'on ne sait pas quoi regarder et qu'on veut quelque chose d'intéressant.
Je lui met une note de 7/10.

@KHS, Rambo n'est pas mauvais c'est vrai, j'ai juste été un peu déçu de la manière dont il parlait à la fin, je comprenais rien à ce qu'il racontais dans son passage de nostalgie de guerre.

_________________
I'll show you what means Justice.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Naruto Sennin
Genin


Inscrit le: 02 Avr 2009
Messages: 432
Localisation: lille

MessagePosté le: Jeu 02 Fév 2012, 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

kirinarikarai a écrit:
Le labyrinthe de Pan.
Un film agréable, qui n'est pas du tout mauvais, à voir lorsqu'on ne sait pas quoi regarder et qu'on veut quelque chose d'intéressant.
Je lui met une note de 7/10.


Je pense que ton avis est faussé par le fait que tu t'es complètement fourvoyé sur le thème du film...

La labyrinthe de Pan est un chef d'oeuvre, un bijou d'esthétisme et de poésie, et une parabole géniale de l'Espagne de Franco.

C'est sans conteste l'un des tout meilleurs films qu'il m'ait été donné de voir.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kirinarikarai
Genin


Inscrit le: 05 Sep 2007
Messages: 371

MessagePosté le: Jeu 02 Fév 2012, 7:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En même temps tu as quote ma dernière phrase qui était plutôt une conclusion pathétique (je l'avoue), mieux vaut regarder ce que je dis précédemment, ce sont les transitions réelles qui m'ont vraiment plu, par rapport au conte.
Quand je dis, "si vous ne savez pas quoi regarder", c'est plutôt une proposition/invitation à voir ce film, pas quelque chose qu'on pêche histoire de ne pas s'ennuyer.
Mais pour terminer sur ce film, je n'ai pas été autant absorbé que cela, peut-être que tu l'as été et tu as le droit de lui faire un portrait élogieux, mais ce n'est pas non plus le fait que j'ai cru que Peter Pan était dedans qui a occulté mon esprit critique ou influencé mon avis. =)
Après tout chacun ses goûts.

_________________
I'll show you what means Justice.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Blackheart
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 11 Déc 2011
Messages: 81

MessagePosté le: Dim 12 Fév 2012, 3:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le dernier film que j'ai vu est : " Underworld : Nouvelle ère "

Spoil:



Spoil:
Bon alors que dire à part que j'ai été relativement déçu ? Le scénario dans ce 4ème opus est tout simplement bidon ! Pendant tout le film on est à la recherche de la fille de l'héroïne puis lorsqu'on la retrouve elle se fait enlever par les lycans et on retourne au point de départ pour 30 min de meurtre. Ensuite, les méchants sont tués, la fille est sauvée mais on a une ouverture sur le prochain film qui s'appellera surement : Underworld : A la recherche de Michael.
Heureusement que le film est sauvé par l'action. On peut dire qu'on a pas le temps de souffler. Cependant j'ai eu l'impression que les scènes gore étaient beaucoup moins nombreuses.
Bon je rajoute quand même un gros point positif pour l'héroïne qui pète la classe

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kakashi Hatake Sensei
Role Player God


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5391
Localisation: Entre Darn'Kaig et Crystälwand...

MessagePosté le: Mar 21 Fév 2012, 11:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Interdiction de rigoler Very Happy

Les Tortues Ninja



De Steve Barron, 1990, avec Josh Pais, David Forman, Michelan Sisti, Leif Tilden, Judith Hoag, Elias Koteas...

Un clan de voleurs silencieux sévit au coeur de New York. En pleine enquête sur ces mystérieux méfaits, la journaliste April O'Neil est agressée mais elle est sauvée par un groupe de quatre tortues spécialistes en arts martiaux. L'une d'elle perd son arme que la jeune femme récupère, ce qui l'amènera plus tard à rencontrer de nouveau les tortues qui s'avèrent être des mutants vivants dans les égouts avec leur maître Splinter, un rat humanoïde et intelligent. Avec l'aide d'April et de Casey Jones, un pseudo-héros aux méthodes douteuses, les tortues Ninja devront affronter le clan de Shredder, un vieil ennemi de leur maître...

Spoil:
Revu hier soir, ça m'a pris, comme ça.... Et j'appréhendais.
Oui, j'appréhendais que le bon souvenir du gosse accro au dessin animé fasse place à la triste vérité d'un film bien nanar qui ne valait l'indulgence que parce qu'on était gosse, justement.

Hé bien, quelle ne fut pas ma surprise de constater que ce premier film reste encore absolument correct, malgré son âge et son statut d'adaptation. Si l'ensemble a vieilli, notamment la trame extrêmement simpliste (mais qui a besoin de complexifier inutilement une licence comme les Tortues Ninja ?), il tient encore parfaitement la route, et cela tient à plusieurs petites choses.

D'abord, l'adaptation elle-même, assez réussie. On rappelle que Les Tortues ninja, c'est d'abord et avant tout un comics, et ensuite seulement est né le dessin animé qui s'éloigne radicalement du support originel dans son ambiance. Le film s'accommode de cette situation en piochant des idées dans les 2 supports (les bandeaux différents issus de l'anime, les origines de Splinter issues du comics, par exemple) et en instaurant une ambiance qui vient entre les deux, avec des moments de pur délire et d'autres plus graves.

Ensuite, le soin apporté aux costumes, notamment celui de Shredder (c'est vraiment une copie quasi conforme de ce qu'on connaît, si ce n'est le masque facial et la couleur) et ceux des tortues. Ceux-ci font parfaitement passer les émotions de nos quatre combattants, sans être trop rigides/plastiques

Les scènes de combat sont correctement chorégraphiées et filmées, bien efficaces, bien lisibles, et on ne pourra guère leur reprocher que quelques lenteurs, parfois, à cause des costumes. Mais sinon, ça roule.

Si le casting est composé de parfaits inconnus, il n'en est pas moins assez bien choisi, l'humour n'est pas oublié, les caractères des tortues sont bien repris (notamment Leonardo/Raphal et leur opposition).
Bref, malgré son âge, ce film reste une adaptation correcte, surtout si vous avez connu le phénomène à son apogée, et délivre encore aujourd'hui une série B d'action pas mal foutue.

Un 6/10 qui passe à 7 parce que c'est les Tortues Ninja, quand même Wink Mais pas plus, parce que c'est pas non plus un immense chef-d'œuvre impérissable.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
Kourou
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Fév 2012
Messages: 90
Localisation: Joue à Storm Generation !

MessagePosté le: Jeu 23 Fév 2012, 8:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai deja vu le film il étais marrant , mais sa daaaate Very Happy sinon le dernier film que j'ai vu c'est Chronicle il est sortit Mercredi 22 Février
Spoil:
c'est 3 adolescent qui vont dans une grotte et ils sont en contact avec une pierre bizzard dans la roche après quand ils se reveillent il se decouvrent un nouveau pouvoir genre la " Télékinésie " donc il peuvent voler,faire bouger des chose avec la force mental mais attention il ne vont pas jouer les super-héros voila je vous en dis pas plus a vous de le découvrir

_________________
" Là où les feuilles des arbres volent, la flamme est vive dans l'âtre... Ses rougeoiements réchauffent le foyer en l'attente du bourgeon nouveau. "

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hulk_
Chuunin


Inscrit le: 25 Juil 2009
Messages: 525
Localisation: ici

MessagePosté le: Ven 24 Fév 2012, 1:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Si quelqu'un a vu le film la taupe, j'aimerai bien avoir son retour parce que d'un coté on en dit du bien et de l'autre pas. Je compte, bien évidemment, de toute manière aller le voir Smile

_________________


"Pas besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer"

"Tu vois le haut des tours s'élever au dessus des maison seulement quand tu as quitté la ville"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
naoko
Jounin


Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 993

MessagePosté le: Ven 24 Fév 2012, 6:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu ghost rider 2! un film déjanté un peu différent du premier mais sympa pour les fan du genre.

J'ai vu aussi la vie d'une autre avec juliette binoche. pas terrible car je connais le livre et la réalisatrice suit le sgrande ligne mais pas vraiment c'ets un peu libre comme adaptation. Par contre les acteurs jouent supers bien, j'en ai pleuré.

J'ai vu Sherlock Holmes, j'y retourne demain soir j'ai adoré. Aussi bien tournée que l epremier, aussi bien tordus et une histoire terrible à déméler!!

Ensuite Le film félin de disney nature, très beau. Un documentaire magnifique.

Le film : recherche bad boy déséspèrement est marrant comme tout! un film de fille! a voir pour les fans du genre "mes meilleures amies", "holiday"...

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 684
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Sam 25 Fév 2012, 1:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le 2e Sherlock est excellent, le personnage déjanté de Holmes m'as tué... il est très douée et très fou et CA MARCHE TROP BIEN. D'ailleurs, les quelques bonnes idées de bonhomme sont à mourir de rire, notamment celle du train ... quand il s'échappe (j'en dis pas mieux; ça laisse le mystère) ... sa réaction est trop forte. Deux trois autres trucs bien droles aussi, les déguisements de Sherlock, et sa monture ... vous comprendrez :p J'ai aussi beaucoup aimé Jude Law, ça lui va bien ... Il sort de son style beau gosse, son personnage a aussi tout son charme (caractère)
Ensuite certaines scènes sont top, je parlerais notamment de la poursuite dans la forêt, l'effet ralenti bute tout ... j'ai adoré le rendu et le visuel... très belle scène. L'époque me plait aussi beaucoup, et les costumes et tout ça fait bien.

Bref j'ai vraiment bien aimé, l'histoire se tient bien et les frasques de Sherlock sont de bon ton! J'vous le conseille vivement Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
kirinarikarai
Genin


Inscrit le: 05 Sep 2007
Messages: 371

MessagePosté le: Dim 26 Fév 2012, 2:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Men in black II :

Nettement moins bon que le premier, l'humour est là, l'action est elle aussi moins bonne que dans le I mais les recettes du I ont été gardées, puis le couple d'acteurs est vraiment bon à suivre.

J'espère que le III sera vraiment bon, vu les problèmes de tournages qu'il subit.

Pour moi, le film a un 6,5/10 (contre 8/10 pour le premier).

_________________
I'll show you what means Justice.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Kakashi Hatake Sensei
Role Player God


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5391
Localisation: Entre Darn'Kaig et Crystälwand...

MessagePosté le: Lun 27 Fév 2012, 12:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré le premier Sherlock Holmes, je saute sur Jeu d'Ombres dès qu'il sort en vidéo Razz

Bref, pour moi, ce sera ça.

La Maison du Docteur Edwardes



De Alfred Hitchcock, 1945, avec Ingrid Bergman, Gregory Peck, Michael Chekhov, Leo G.Carroll...

Constance Peterson est médecin dans un asile d'aliénés. Le directeur de l'asile, le docteur Murchison étant mis à la retraite, on attend l'arrivée de son successeur, le docteur Edwardes. Constance tombe amoureuse de celui que tous prennent pour le docteur Edwardes avant de comprendre qu'il s'agit d'un usurpateur souffrant d'amnésie...

Spoil:
Un film noir avec la psychanalyse en toile de fond et un amnésique perturbé autour de qui tourne toute l'intrigue.
Les ingrédients rêvés pour Alfred Hitchcock, qui a là tout ce qu'il faut pour entretenir une ambiance tendue et sombre, portées par un personnage qui restera ambigu tout du long, jusqu'à la révélation finale qui résout tout. Sans oublier la séquence du rêve dessinée par Salvador Dali lui-même, qui lui cnfère tout son côté surréaliste et d'un onirisme rarement atteint. Et encore, cette séquence aurait été raccourcie.

"Les scènes de rêve/hallucination ont été dessinées par Salvador Dali. Selon le témoignage d'Ingrid Bergman donné dans la biographie de Donald Spoto, The Dark Side of Genius (1983), la scène de rêve durait originellement 20 minutes environ. L'actrice se changeait en statue de Diane. Le producteur David O. Selznick, qui détestait les conceptions de Dalí, décida de minimiser la scène de rêve."

Bref, un cocktail parfait pour Hitchcock, qui nous délivre un thriller qui surprend à chaque scène ou presque, où les questions affluent tout du long, et dont on regrettera juste l'histoire d'amour tellement rapide qu'elle en est risible. Mais là n'étant pas le cœur de l'intrigue, ça n'est finalement pas si grave.

Un film efficace et qui n'a pas vieilli, si ce n'est quelques effets, admirablement porté par le couple Gregory Peck/Ingrid Bergman, celle-ci apportant sa lumière et sa vivacité aux ténèbres et à la passivité du premier.

Du grand Hitchcock.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
ayane
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2012
Messages: 356
Localisation: Miyama

MessagePosté le: Dim 11 Mar 2012, 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

La moitie de Battle Los Angeles (pas eu le temps de voir la suite gene )

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Cinéma et télévision Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 25, 26, 27  Suivante
Page 2 sur 27

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum