Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Godzilla
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Cinéma et télévision
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Kardock
Chuunin


Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 614
Localisation: Le trou du cul du monde

MessagePosté le: Sam 17 Mai 2014, 2:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Film vu !

J'avais peur en y allant...mais je suis plus que content du résultat final !

En tant que fan du Kaiju, j'ai enfin pu voir un petit rêve se réaliser : voir le vrai Godzilla en CGI, et pétant la classe !

Ce film m'a énormément rappelé le premier de 1954, dans le sens où on a beaucoup plus cette sensation pesante, menaçante. Le film est tout le temps super sérieux, certains trouveront ça too much, moi j'ai trouvé ça bien fait.
Par exemple, j'avais des frissons d'excitation lors de l'apparition du premier kaiju, la scène est super intense je trouve.

Comme ça a été dit, le jeu sur la mise en scène de Godzilla est bien pensé. On jubile à l'idée de voir le King, et quand la fameuse scène arrive...la vache, quelle force. Ça faisait très très longtemps qu'une scène de film m'avait pas autant fait plaisir, j'ai pas pu m'empêcher de lâcher un ptit "Woaw..."

J'ai trouvé le jeu d'acteur plutôt bon, d'ailleurs je me suis pas mal pris d'affection pour les principaux protagonistes (mention spécial à la surprise "Bryan Cranston").

Je ne dirai rien du scénar, c'est un film de Kaiju, je vais pas voir ça pour me torturer les méninges. Le film est prenant, oppressant, et jouissif dans ces scènes de combat (les dernières 10 min et le coup final sont énormes !), j'en ai rien à faire que ça soit pas cohérent, too much, ou n'importe quoi d'autre.

Je voulais le voir The King of Monsters dans un film qui ferait honneur aux premiers Godzillas, et c'est le cas.

Et enfin, on a un Godzilla fidèle : gros, massif, imposant, humanoïde et qui utilise son souffle atomique !!!

Spoil:
J'ai un peu flippé sur la fin quand même. J'ai cru que Godzilla allait vraiment clamsé, et franchement, tuer Godzi avec un immeuble alors que ce dernier survit à une explosion nucléaire...honnêtement, j'aurais été totalement dégoutté XD

_________________

Spoil:


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Space invader
Slobad [Robert Quiche]


Inscrit le: 01 Avr 2006
Messages: 1246

MessagePosté le: Sam 17 Mai 2014, 1:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Vu également, comme Kardock j'ai kiffé à fond ! Godzilla quoi *_*

Après juste la fin j'ai souri quand la télé titre " Godzilla notre sauveur ", ce même Godzilla qui doit tuer des dizaines de personnes juste quand il se relève et regagne la mer xD

Mais dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé, l'ambiance, la musique... Rah la scène des parachutistes !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 473

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014, 11:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fouh le désastre.
C'est grossier, lourd, poussif, sans enjeux et terriblement décousu.
Edward avait davantage envie d'adapter Pokémon que Godzilla.

Quelques jolis plans, parfois une idée qui surgit, puis par vite. Loin.

Extrêmement laborieux. Douloureux moment.
Et final grotesque.

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daru
Jounin


Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 1153
Localisation: pas envie de mettre quelque chose de drôle.

MessagePosté le: Lun 19 Mai 2014, 8:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

fabest a écrit:
Fouh le désastre.
C'est grossier, lourd, poussif, sans enjeux et terriblement décousu.
Edward avait davantage envie d'adapter Pokémon que Godzilla.

Quelques jolis plans, parfois une idée qui surgit, puis par vite. Loin.

Extrêmement laborieux. Douloureux moment.
Et final grotesque.


+1

il y a bien quelques scènes qui m'ont plu, mais dans l'ensemble je suis totalement déçu. il ne valait pas le prix du ticket de cinéma.

c'est vrai que c'est classe de voir des monstres se foutre sur la gueule, mais honnêtement, le film n'a que ça d’intéressant et encore certaines scènes de combat sont juste soporifiques.

le scenario est franchement à jeter aux orties, godzilla sauveur du monde. franchement, je déteste ce principe. godzilla c'est quand même un monstre qui doit faire peur... aux humains. le fait qu'on capte de suite qu'il va s'agir d'un combat entre monstre avec godzilla en sauveur, ça enlève de suite tout intérêt dans le film. ça nous sort de la problématique des monstres de terreur pour nous envoyer au milieu de gus qui essayent juste de s'en sortir au milieu de tout ça en faisant n'importe quoi pour brasser de l'air.

bons points cependant
Spoil:
-la mort du père au milieu. on nous annonçait brian cranston comme héros du film, quand on le voit allongé sur la civière on se dit qu'il va s'en sortir et POUF, il meurt. ça m'a franchement surpris.

- la mort de la femelle avec godzilla qui lui rote son taco épicé à la gueule, et la scène juste après où il reste debout avec le crâne dans la main

- le look de godzilla. là on rend justice au monstre. la version emerich est l'une de mes préférée, mais le look du monstre était à chier. la deuxième chose que j'aime pas dans la version emerich c'est (voir la suite).

- pas d'humour moisi à la emerich


mauvais points
Spoil:
- contrairement à ce que dit le marketing, brian cranston n'est pas le héros de l'histoire mais juste un inconnu. le film fait ses entrée grâce à la renommée de heinsenberg. dommage car le fils (réel héros) est tout de même kick ass

- c'est mou. ma copine s'est endormie, j'ai failli la rejoindre

- intrigue finale inutile et logique bancale. mais à quoi a servi la bombe finale? non mais sérieux, les décideurs ont du mou dans la cervelle en plus de ça. je résume "nous avons détermine que les monstres vont à san francisco". plan du général "nous allons attirer les monstres à san francisco avec une bombe nucléaire (ha ha je suis trop génial)". WTF?

- aucune empathie pour les humains. avec tout ces mous et le manque d'intérêt combiné avec l'inutilité totale de l'intrigue au niveau humain nous sors totalement du film et on arrive pas à vivre totalement l’expérience. je suis conscient que le but du film est de montrer l'inutilité d'une action humaine face à des évènements qui les dépasse, mais c'est franchement mal amené. je le re-dit, du moment où serizawa annonce godzilla comme un "sauveur", on perd totalement le côté dramatique avec l'empathie qu'on pouvait avoir pour les pauvres gens au milieu de ce désastre.

- godzilla en sauveur. WTF?!?!?!

- pas d'humour du tout. je sais que pas d'humour à la emerich c'est bien, mais une pointe d'humour aurait été sympa. mais là je pinaille Razz


n'empêche il y a un truc qui m'a bien fait rire, une réflexion que je me suis faite
Spoil:
j'imagine le stress de la jumelle olsen avant que le monstre n'arrive en 'murica (freedom/burger/super size).

tout d'abord elle sait que son type est au japon, PAF. breaking news désastre au japon.
le gars l'appel pour lui dire qu'il s'en est sorti et qu'il prend un avion à hawai, PAF. breaking news désastre à hawai.

j'aurais bien aimé voir un plan où elle écoute son répondeur et vois la news hawai en même temps Laughing

dommage que ça soit une reflexion de ma part et pas le film qui me fasse rire Razz


bref, un film moins que passable. on y va juste pour voir des monstres se fritter la gueule et c'est tout. faut pas espérer mieux.

_________________
http://daruthin.fr

Par pitié, évitez les gif animés en signature et avatar.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Carte
Final Smash Gamer
Jounin


Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 950
Localisation: SSB Universe

MessagePosté le: Lun 19 Mai 2014, 1:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Godzilla déjà prêt à pondre des petits

Comme au Cinema.com a écrit:
À peine sorti en salles, le remake, qui a fait le meilleur démarrage international de l'année, aura bien une suite, révèle Deadline.

L'information n'a rien d'extraordinaire car, à Hollywood, qui dit succès dit suite. Deadline confirme aujourd'hui la mise en chantier d'un deuxième volet du reboot du lézard géant.

Le réalisateur Gareth Edwards avait déjà confié ne pas voir d'inconvénient à un sequel de Godzilla. Un second volet qui pourrait même se baser sur Les Envahisseurs Attaquent, un film japonais de 1968 où les hommes enferment les monstres sur une île pour s'en protéger, ajoutait-il.

Après un excellent démarrage à l'international - le meilleur de l'année - avec 103 millions de dollars de recette, et soutenu par de bonnes critiques, le film a poursuivi sa belle envolée ce week-end à travers le monde. De quoi motiver les studios Legendary Pictures et Warner Bros. de reconduire le réalisateur aux commandes d'un "Godzilla 2".

_________________
~ Mon Top 100 des Musiques Nintendo sur SensCritique ~

(↑ Tu peux cliquer dessus, magique! ↑)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Hiei
Bijuu


Inscrit le: 12 Juil 2009
Messages: 4245

MessagePosté le: Lun 19 Mai 2014, 4:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Daru a écrit:
le scenario est franchement à jeter aux orties, godzilla sauveur du monde. franchement, je déteste ce principe. godzilla c'est quand même un monstre qui doit faire peur... aux humains. le fait qu'on capte de suite qu'il va s'agir d'un combat entre monstre avec godzilla en sauveur, ça enlève de suite tout intérêt dans le film. ça nous sort de la problématique des monstres de terreur pour nous envoyer au milieu de gus qui essayent juste de s'en sortir au milieu de tout ça en faisant n'importe quoi pour brasser de l'air.

En dehors du Godzilla d'Emmerich (si on peut appeler ça "Godzilla" lulz), tu n'as pas l'air de bien connaître le parcours de l'"animal". On pourra toujours parler de la manière dont c'est fait à l'écran, ça ne change pas grand chose, le fond de commerce subsiste.

Cette version 2014 n'est pas la première à rendre Godzilla tel le "sauveur" du monde et des hommes, tu dis ça comme si c'était une hérésie. A vrai dire, ce n'est pas uniquement un sauveur, c'est la réunion entre destruction et héroïsme, ça mérite d'être nuancer.

Le mythe de Godzi est découpé en plusieurs cycles, et parmi ceux-là tu as l'ère Heisei durant laquelle Godzi devient bien plus un superhéros qu'un monstre; il n'en devient pas moins terrifiant. Cette ère remonte déjà à plus de 40 ans et c'est sans doute celle à laquelle se réfère le plus la version 2014, car on y voit énormément de versus entre Godzi et d'autres bêtes venues l'emmerder. L'ère Heisei s'arrête avec la sortie du film de Roland Emmerich qui en débute une nouvelle.

Final Smash Gamer a écrit:
Godzilla déjà prêt à pondre des petits

Comme au Cinema.com a écrit:
À peine sorti en salles, le remake, qui a fait le meilleur démarrage international de l'année, aura bien une suite, révèle Deadline.

L'information n'a rien d'extraordinaire car, à Hollywood, qui dit succès dit suite. Deadline confirme aujourd'hui la mise en chantier d'un deuxième volet du reboot du lézard géant.

Le réalisateur Gareth Edwards avait déjà confié ne pas voir d'inconvénient à un sequel de Godzilla. Un second volet qui pourrait même se baser sur Les Envahisseurs Attaquent, un film japonais de 1968 où les hommes enferment les monstres sur une île pour s'en protéger, ajoutait-il.

Après un excellent démarrage à l'international - le meilleur de l'année - avec 103 millions de dollars de recette, et soutenu par de bonnes critiques, le film a poursuivi sa belle envolée ce week-end à travers le monde. De quoi motiver les studios Legendary Pictures et Warner Bros. de reconduire le réalisateur aux commandes d'un "Godzilla 2".

Succès mérité, il vient se placer dans mon top de l'année pour le moment, juste derrière The Grand Budapest Hotel (m'enfin, rien de glorieux, à défaut d'avoir vu de bons films... entre les daubes que sont 12 Years a Slave, Noé, le truc posthume de Walker, le dernier Spiderman, je vais finir pas cracher mes boyaux dans la cuvette).
Il prévoit une suite, c'est plutôt cool, mais je ne sais pas encore si je peux m'en réjouir, la question c'est de savoir si Gareth Edwards en a vraiment envie, auquel cas ce ne serait pas rassurant.
En toute franchise, je voudrais qu'il passe à autre chose. C'est un réalisateur qui déborde de talent, il ne faudrait pas qu'il s'enfonce dans le cercle infernal des blockbusters hollywoodiens.

_________________
Anciennement Daichi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daru
Jounin


Inscrit le: 26 Sep 2007
Messages: 1153
Localisation: pas envie de mettre quelque chose de drôle.

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2014, 10:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

tu l'aimes ok, mais de mon côté j'aime mais vraiment pas le côté "godzilla sauveur de l'humanité". ça n'a rien à voir avec la connaissance de l'historique de la bestiole au cinéma.
même si avant il fut déjà traité comme tel, dans ce film (2014), c'est juste un gros WTF. un truc qui te sort du film et qui t'empêche d'entrer dedans. donc oui c'est une hérésie dans ce film.
je me fiche de l'historique de la bête ou de l'hommage rendu aux anciens films, si le film est mauvais, il est mauvais. c'est pas parce que c'est un hommage que ça va le rendre bon.

après on pourrait franchement débattre de ce revirement d'alignement de la bête de chaotique mauvais à loyal bon au cours de sa carrière, mais n'empêche que les meilleurs godzilla sont ceux où il est un pur chaotique mauvais, un synonyme de désastre et de peur.

attention. n'oublie pas que j'ai donné des bons points au film. mais si je devais lui donner une note ça serait un 4/10

_________________
http://daruthin.fr

Par pitié, évitez les gif animés en signature et avatar.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Carte
Final Smash Gamer
Jounin


Inscrit le: 03 Juil 2010
Messages: 950
Localisation: SSB Universe

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2014, 11:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

En fait je commence à penser que toutes les critiques de ce Godzilla sont biaisées à cause de l'image qu'a pu véhiculé l'adaptation d'Emmerich de 1998, dans lequel Godzilla était surtout un T-Rex femelle sous stéroïdes.

_________________
~ Mon Top 100 des Musiques Nintendo sur SensCritique ~

(↑ Tu peux cliquer dessus, magique! ↑)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Hiei
Bijuu


Inscrit le: 12 Juil 2009
Messages: 4245

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2014, 12:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Daru a écrit:
ça n'a rien à voir avec la connaissance de l'historique de la bestiole au cinéma.

Bien au contraire. Comment peux-tu parler d'"historique" et d'"hérésie" quand la première idée que tu te fais d'un Godzilla c'est un monstre simple d'esprit, fielleux et totalement destructeur.

Godzilla, c'est surtout une création par les japonais pour répondre aux États-Unis, sous une forme moins parlante, après la Seconde Guerre Mondiale.

C'est un symbole, pas seulement un monstre sur pattes qui te détruit des bâtiments et qui te lâche un rugissement juste pour te saigner les oreilles.

C'est, à la manière de King Kong, un "personnage" libre de pensée, dont chacun peut se faire sa vision. Gareth Edwards n'a pas sortie une vision de son chapeau, il en a pris une qui existait déjà, tout en restant connecté avec les prémices de la légende Godzi.

Daru a écrit:
je me fiche de l'historique de la bête ou de l'hommage rendu aux anciens films


Daru a écrit:
j'aime mais vraiment pas le côté "godzilla sauveur de l'humanité". ça n'a rien à voir avec la connaissance de l'historique de la bestiole au cinéma.


Tu n'es pas un peu contradictoire là ?

Daru a écrit:
je me fiche de l'historique de la bête ou de l'hommage rendu aux anciens films, si le film est mauvais, il est mauvais. c'est pas parce que c'est un hommage que ça va le rendre bon.

Le fait qu'il y est des hommages rendus dans ce film ne le rend pas "bon". Mais ils crédibilisent les intentions d'un réal, et ils permettent de mettre en lumière ce qu'il a tenté de faire à l'écran. Voilà tout.

C'est ton droit de le trouver mauvais. Là où certains pensent que c'est un énième blockbuster américain avec son lot de clichés, moi j'y vois surtout une belle représentation du genre "Kaiju Eiga", j'y vois ce spectacle singulier que les japonais aiment et je ne me brusque pas seulement face à un "rythme".

Quelqu'un qui va aller voir le dernier Marvel au cinéma va s'éclater, ça va le divertir, à tel point qu'il passera outre les défauts, il trouvera le rythme bon au point que les clichés et les erreurs de scénario lui passeront au-dessus de la tête. Il dira que c'est un reflet réussi de ce que sont, en partie, les comics. Rien de plus naturel pour un spectateur, il ne se sentira pas anarqué, chacun sa sensibilité.

Ce même "quelqu'un", quand il ira voir Godzilla, se fera chier devant ce rythme de croisière qui prend son temps. Qui installe tranquillement ses bribes d'action. Qui ne jette pas le spectateur dans la gueule du loup et qui ne le brouille pas dans un ramassis d'action assourdissant. Mais ça le fera chier, donc il reprochera à ce Godzilla ce qu'il n'a pas reprocher à un autre blockbuster qui l'aura amusé. Fuck logic.

Ce "quelqu'un", encore, crachera à la gueule de Gareth Edwards. Parce qu'il aura mis Godzilla, ce monstre de foire que tout le monde doit craindre, au seconde plan pour valoriser l'intimité humaine, parce qu'il aura suggéré des plans plutôt que de tout montrer. Fuck le cinéma d'interprétation.

Final Smash Gamer a écrit:
En fait je commence à penser que toutes les critiques de ce Godzilla sont biaisées à cause de l'image qu'a pu véhiculé l'adaptation d'Emmerich de 1998, dans lequel Godzilla était surtout un T-Rex femelle sous stéroïdes.

J'en ai bien peur.

_________________
Anciennement Daichi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ssk
Murim-in
Murim-in


Inscrit le: 05 Juil 2006
Messages: 3843

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2014, 3:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai été voir le film hier. J'ai quelques critiques à faire. Commençons déjà par les positives Smile

La réalisation du Godzilla est très bien faites. Réellement, il y a de gros progrès là-dessus et la réalisation a su mettre ce "design" de Godzilla en valeur de manière incroyable. Les apparitions du monstres sans bruits sortant de la fumée pour pousser son cri, les mouvements du monstre...rien n'est laissé au hasard et il a été très bien travaillé. Quand on repense aux anciens Godzilla écrasant des voitures jouets par exemple, ce qui était assez marrant Razz, on ne peut qu'apprécier. J'ai été franchement bluffé de ce côté-là.

Niveau combat, il y a eu d'incroyables scènes déjà citées. Toujours aussi bien mises en valeur. La queue du monstre qui apparaît bleue pour nous sortir son espèce de Kamehameha sur le monstre, l'élimination du dernier monstre avec le crâne entre les pattes, le monstre volant avec ses EMP faisant plonger les avions de chasse et j'en passe, c'était impressionnant !

Du côté de Bryan Cranston, j'ai trouvé ça plutôt oser de faire croire à un rôle important pour l'acteur quand, au final, il s'avère qu'il n'aura pas le rôle escompté. Ça nous cache le réel héros du film et c'est plutôt une bonne chose de ne pas avoir connu à l'avance que ce soit le vrai héros, les capacités de Godzilla, ses combats ou encore sa forme (on ne voyait que des parties). Ça change des trailers qui décrivent tous les passages les plus importants du film.

Côté critiques négatives, il y a, malgré la présence de combat, une mollesse ambiante. La plupart des rencontres avec Godzilla ont été éclipsées pour laisser place à une suggestion pour le spectateur. On devait imaginer le combat pendant que les humains amenaient les têtes nucléaires où il le fallait, on devait imaginer certains passages plutôt importants qui cassaient l'action.

J'ai pu lire que les humains étaient totalement inutiles, je partage assez le constat. Limite un film sans humain n'aurait pas changé la donne. C'est bien dommage (d'ailleurs, on remarque l'absence d'acteurs de poids dans ce film, personne ne joue de rôle important et on ne rencontre aucun acteur important, les quelques vedettes comme Cranston, Watanabe ou encore Strathairn sont quasi-invisibles).

C'est bien dommage mais je retiens quand même davantage les bons côtés de ce film plutôt que les mauvais. Sachant qu'il y aura une suite, on peut espérer que les aspects négatifs seront retravaillés, gommés pour un film meilleur.

Je dirai que ce film n'est pas extraordinaire, il est bon à regarder sans plus. De là à parler de désastre, y a de la marge.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kardock
Chuunin


Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 614
Localisation: Le trou du cul du monde

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2014, 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis assez impressionné par le speech de Hiei, puisqu'il décrit exactement, mais vraiment, ce que je pense du film et de sa place au sein de la franchise...

Tout a été dit dans son dernier post.

Pour ce qui est de la suite, j'irai surement la .voir, mais l'effet "Je suis de retour après 10 ans" aura totalzment disparu. Du coup l'engouement un peu aussi..

_________________

Spoil:


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sechs
Genin


Inscrit le: 19 Juin 2006
Messages: 427

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2014, 10:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Daru, le "respect" d'une œuvre ou d'un personnage n'a aucun intérêt. Au-delà de celui que peut lui accorder le fanatique qui ne veut pas qu'on profane son objet de culte. Et quand je dis "respect", je parle en l'occurrence de "Godzilla ça doit être ça". Ne serait-ce que du fait qu'à travers la saga japonaise, Godzilla a été plusieurs fois transfiguré dans des œuvres devenues classiques. La vision artistique de Godzilla n'est pas unilatérale, et c'est tant mieux : cela permet d'affronter toutes les facettes d'une mythologie tout en illustrant la société au sein de laquelle l’œuvre est née. Cet absence de "respect" permet au contraire d'enrichir la saga de base.

De toute façon, ce n'est pas parce que ça "respecte" que c'est un bon film, et vice-versa. On peut me démolir une figure que j'adule, si c'est pour proposer quelque chose de différent et de jamais inepte, je suis prêt à accepter la proposition donnée. Mais on me dit souvent que je suis sectaire et buté Twisted Evil
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18722

MessagePosté le: Lun 26 Mai 2014, 9:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, j'ai un peu de retard sur le reste des réactions.

Et je me suis fait chier devant ce film. Attention, y'a des raisons hein.

Spoil:
Déjà je précise vu la discussion plus haut que mon avis ne porte aucune attention au fait que Godzilla soit le sauveur ou pas. Ca limite ça me passe au dessus. Non, c'est le reste qui me dérange, quelque chose de pire que pour Pacific Rim.

Parce que là. On a vraiment le modèle dans l'enchainement des téléfilms catastrophes mettant en avant un désastre de la nature ou provoqué par l'humanité. Bon ici ce sont des grosses bestioles mais le schéma est le même.
Des dialogues qui volent pas beaucoup plus haut, des personnages qui sont mis en avant dans le fameux "centre de contrôle" et qui fails au fur et à mesure. Et le héros qui a tout compris - changement ici, fils de celui qui avait tout compris - qui va attraper un bout de gloire.

Ouais ouais ouais. Non en fait. Je trouve ce scénario somme toute incroyablement ennuyeux. Mais quelque chose de géant.

Fort heureusement, la réalisation du lézard était là. Malheureusement, on passe trop de temps sur les pauvres gens ayant un intérêt extrêmement limité même si ça semblait être le but du film. Ca ne m'a pas pris du tout.


Énorme déception de mon côté. Énorme.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 570
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Lun 26 Mai 2014, 10:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je profite du post pour mettre cette vidéo :



Je suis entièrement d'accord avec tout ce qu'il dit. Je fais partie des déçus malheureusement.

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18722

MessagePosté le: Lun 26 Mai 2014, 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de voir cette vidéo justement, je l'ai trouvé pertinente dans le sens ou elle correspond complètement à ce que j'ai pu ressentir en regardant le film. Les raisons de pourquoi ça ne m'a pas plu sont là.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
phoenixe
Jounin


Inscrit le: 25 Jan 2010
Messages: 1142
Localisation: Thédas

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2014, 2:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Vue le film hier, globalement il m'a plu après le seul autre Godzilla que je connais c'est celui avec Jean Réno (je l'aimais bien quand j'étais gosse)

Spoil:
Je commence par les points qui m'ont gênés. D'abord le subjectif j'aime pas trop la corps de Godzilla ça tête ça va mais pas le reste bon comme je l'ai c'est qu'une question de goût.

2 autres éléments que je n'ai pas aimé le faite que les Mutos aient tendance à voler la vedette à Godzi non parce que j'ai pas compté mais je suis sur qu'on les voient beaucoup plus souvent (et en entier que l'autre gros monstre). Déjà que Godzilla met du temps à apparaitre....

Je finis avec la mort Joe, nan franchement je suis une fan de Bryan Cranston depuis Malcom et surtout Breaking Bad, là j'ai été assez déçue de son manque de présence à l’écran, sérieux en plus il meurt juste en rencontrant les Muto il aura même pas vue Godzi c'est trop con. Finalement c'est Aaron Taylor Johnson le 1er rôle, bon c'est un bon acteur alors ça passe, mais je ne m'y attendais pas, en tout cas pas aussi tôt.

Par contre je rejoins Arlia sur le scénario même si je ne me suis pas ennuyé le schéma et très classique, la bonne nouvelle c'est qu'au vue des trailers et de la BA je ne m'attendais pas à ce que ça se passe comme ça. Godzilla n'est pratiquement jamais considéré comme une menace les Muto dès le départ ....

Ah oui autre chose les 3 fausses mort du lézard (ou plutôt dinon oui je ne suis pas une très grande connaisseuse) 1 fausse mort ça aurait suffit, 2 c'est moyen, 3 c'est lourd.

Sinon j'ai bien aimé les allusions au pays créateur de Godzi y'a surtout une jolie scène avant le climax, ou Godzi sort de la brume avec les lanternes rouge asiatique c'était beau et bien foutu.

_________________
phoenixe's Theme


Dernière édition par phoenixe le Jeu 29 Mai 2014, 1:24 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 473

MessagePosté le: Mer 28 Mai 2014, 12:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est quand même dommage.
Tous les gens ici qui râlent un peu, ils viennent pas conspuer, ils viennent déçus.

La vie est mal faite.

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N.B
Anbu


Inscrit le: 22 Oct 2012
Messages: 1463
Localisation: Brésil entre 2 paires de fesses.

MessagePosté le: Ven 30 Mai 2014, 3:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Film vu hier .


Godzilla ou tout ce que je déteste en 2h15 , j'ai entendu parlé d'un jeune prodige concernant Gareth Edwards ? Il à du se perdre dans le système hollywoodien parce que ce que j'ai vu c'était digne d'un Roland Emmerich en petite forme.Film banal , blockbuster banal Godzilla ne réserve aucune surprise et j'irais même plus loin , quand certaine scène commence bien quelque chose vient les pourrir derrière ( Je pense la à 2 scènes qui aurait pu être magique , celle ou le commando sur un toi tire des fusée rouge pour éclairer godzilla pour commencer elle aurait pu être bien mais les secondes de silence qui impose un vrai respect et une peur au spectateurs sont vite gâché par la musique en fond et pareil pour la scène des parachutistes qui est gâché par une musique de fond affreuse ) Pourquoi ne pas avoir offert à ce film une froideur comme Contagion de Soderbergh par exemple ? avec des silence flippants et des scènes qui prennent à la gorge ?

Au lieu de ça on à le blockbuster typiquement ricain avec les militaires qui se font éclater pendant tout le film , la jolie fille , les répliques naze , et la fin heureuse ou tout le monde est content . Je n'ai pas vu les précédents Godzilla à part celui de Emmerich donc difficile de jugé de la fidélité de l’œuvre a celle d'origine mais le créateur doit se retourner dans sa tombe.
Spoil:

Reste la scène ou Godzilla crache son feu dans la gorge de son adversaire volant que j'ai bien aimé mais à part ça .... le vide intégrale


3/10

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ssk
Murim-in
Murim-in


Inscrit le: 05 Juil 2006
Messages: 3843

MessagePosté le: Sam 31 Mai 2014, 1:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est étrange car justement, contrairement à toi, j'ai trouvé que les musiques de fond utilisées pour ce film étaient justement LE plus qui nous met vraiment dans l'ambiance. Le silence avec une musique d'ambiance qui te calme jusqu'à voir Godzilla, voir Godzilla combattre ou encore juste avant que Godzilla ne pousse son cri légendaire.

C'est ce qui m'a aidé à aimer davantage ce film et qui a fait reléguer les points négatifs que j'ai pu citer plus haut au second plan.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Cinéma et télévision Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum