Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Le dernier livre que vous avez lu
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 27, 28, 29
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Pierre
Genin


Inscrit le: 11 Oct 2013
Messages: 424
Localisation: Effacé de Cn.

MessagePosté le: Dim 10 Aoû 2014, 11:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Naruto.

EDIT: Titeuf le dernier volet, graphisme 10, décor 10, dialogue 10, perso 10, histoire 10, love 10, 10 110 1 0 1 0
parfait 10/10

ALORS pour ceux qui connaissent pas c'est l'histoire d'un blondinet comme Naruto qui n'a que 10ans pas comme Naruto, il est a l'école avec ses coupins, alors c'est coupins sont:
MANU: Bincolard, tache de rousseur toujours prés a faire des betises= meilleur ami de titeuf
VOMITO: Rouquin, peau blanche, comme son nom l'indique il a des tendances vomitifs, il vomit sans raison particulière
HUGO: Aussi un rouquin, gros lard, qui pense qu'a mangé, il a bcp d'appétit
FRANCOIS: L'intello de la bande, qui evidemment porte des lunettes, il sait tout sur tout, c'est une encyclopédie humaine
JEAN CLAUDE: Qui porte un appareil dentaire et postillonne sans arrêt.
Mon avis: Malgré que la bande a Titeuf soient tous moche, ils n'en reste pas moins sympathique.

Histoire: Donc Titeuf (grand rebelle a la mèche blonde) qui est amoureuse de Nadia depuis tout petit, et qui avec ses acolytes tante désperemment de se rapprcohé d'elle mais sans succès.
Sinon ya les vilaines coupines de Nadia qui n'aime pas Titeuf et ca lui donne du fil a retordre.
Bref donc je me perd. A la fin, réussira t'il a la pécho ? Telle est la question, mystère.

Il y a aussi, la version animé que je suis depuis mes 8ans et demi, et je n'ai pas réussi a arrêtez tellement que c'est accrochant !


Dernière édition par Pierre le Lun 11 Aoû 2014, 12:41 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Lun 11 Aoû 2014, 12:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pierre -> ici c'est une section litté, donc c'est de livres/romans/recueils de nouvelles ou de poésie, etc qu'il faut parler et en argumentant un minimum ... mais pas mangas et en donnant juste un titre.

No flood. Ok ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Mer 13 Aoû 2014, 7:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le dernier livre que j'ai lu, je l'ai fini il y a quelques jours, est " Une brève histoire du temps " de Stephen Hawking.

Spoil:


Dans ce livre, Stephen Hawking a décidé de ne mettre qu'une seule et unique équation : la fameuse E=mc2; ceci afin de simplifier la lecture pour le plus grand nombre possible.
Donc pour ce qui est du livre, Stephen parle de l'univers, les différentes possibilités de commencement ou non, ce qu'implique chaque concept important de la physique théorique, en bref il s'agit de ce que l'on sait à l'heure actuelle sur l'univers : son commencement (s'il y en a eu un), son évolution et donc bien sûr la possibilité qu'il y ait d'autres formes de vie sur d'autres planètes.


Mon avis est que bien sûr, il est ardu de comprendre à 100% tout ce qui est dit mais il est possible de comprendre une très grande partie tout de même. Pour lire ce livre il est indispensable de mon point de vue d'être intéressé vraiment par la science et il est bon d'avoir des bases en physiques. Sinon, j'ai apprécié lire ce livre de Stephen et il vaut mieux le lire en faisant un minimum d'interruption au risque de perdre de mémoire quelques éléments.
N'hésitez pas si vous voulez me poser des questions. Smile


Dernière édition par Optimus le Jeu 14 Aoû 2014, 5:18 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Poirepi
Aspirant genin


Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 253

MessagePosté le: Mer 13 Aoû 2014, 10:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Feu Mattia Pascal de Pirandello.

Un livre extrêmement bien écrit (et surtout bien traduit!), un style à la fois pré-proustien et pré-camusien, mais qui conserve toutefois des aspects early XIXe (notamment Stendhal, dans l'idée du Bildungsroman psychologique).
Bref, au-delà du style, la trame narrative est très intéressante, posant une question métaphysique initiale : Est-on le même en différents lieux et temps? Qu'est-ce que l'identité personnelle ? Est-elle assimilable à l'identité sociale, naturelle, familiale, nationale ? Quelle différence opérer entre l'amour de soi et l'amour propre (selon la terminologie rousseauiste) ? Y'a-t-il réellement une différence ? Bref, autant de questions autour de l'identité, et par la même occasion de la virilité concernant le héros, qui restent en suspens, mais dont les réponses sont esquissées par des lois générales matérialisées par des paragraphes distincts dans le roman qui rappellent largement le schème proustien d'analyse es "intermittences du coeur".

Un roman également très accessible à tout public : l'histoire est menée avec brio, restant simple mais prenante, coupée par des chapitres intitulés et donc alléchants (à l'instar des romans du XIX et des séries TV), de l'humour (noir, satirique le plus souvent), de l'émotion, de la réflexion.

En gros, pour ceux qui n'aiment pas Proust (mais est-ce possible ?) à cause de sa tendance excessive à l'abstraction et à la schématisation à défaut de faire fonctionner l'aspect essentiellement diégétique du roman, et pour ceux qui n'aiment pas Camus pour les raisons totalement inverses, pour son style "blanc" et trop dépouillé, Feu Mattia Pascal fait office d'ouvrage mixte.
Il reste tout de même peu connu du public lettré universitaire, ce qui est dommage en raison des interrogations et particularités évoquées plus haut.

PS : à titre indicatif, la page Wikipedia affirme qu'il fait penser à Profession : Reporter, le film d'Antonioni avec Nicholson en premier rôle. J'aimerais vos avis, si jamais vous avez apprécié les deux oeuvres.

Edit : Ayant vu les deux oeuvres, je ne crois pas qu'au delà de la question de l'identité (qui est bien moins traitée dans Profession que dans Feu Mattia Pascal) il y ait une quelconque ressemblance. Le film d'Antonioni est lent, presque essentiellement réflexif, et repose sur une compréhension éminemment subjective des interrogations. Le livre de Pirandello répond, comme dit, à ces questions, même subrepticement, et repose sur le schéma du Roman de formation, ce qui peut aider le lecteur à se figurer la compréhension finale de ce qu'est l'identité du héros (ce dernier progressant, apprenant, expérimentant, grandissant), tandis que Nicholson, lui, reste parfaitement le même jusqu'à la fin. Seul son nom et son métier changent (le film en définitive repose bien plus sur la dichotomie "moi social" et "moi profond" que le livre).

Bonne soirée Smile

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû 2014, 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dommage que je ne puisse acheter ce livre car il m'a l'air très intéressant !!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mormegill
Chuunin


Inscrit le: 10 Aoû 2008
Messages: 784
Localisation: Minas Tatouine

MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018, 5:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Temi
Malvira on fire


Inscrit le: 27 Juil 2006
Messages: 369
Localisation: Sur IRC

MessagePosté le: Dim 08 Avr 2018, 2:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

La folie d'une femme séduite par Susan Fromberg Schaeffer

Résumé:

La redécouverte d'un livre-culte qui a marqué des générations de lectrices. Un roman psychologique d'une émotion poignante, une inoubliable peinture de l'obsession amoureuse doublée d'un portrait de femme du siècle dernier aussi troublant que Tess d'Uberville ou Les Hauts de Hurlevent. Ayant quitté sa ferme natale, Agnès Dempster découvre du haut de ses seize ans la vie citadine. Quand Frank Holt, tailleur de pierres de son état, fait irruption dans sa vie, elle s'en éprend sur-le-champ. Abandonnant travail, amis et même l'enfant qu'elle porte, elle se donne corps et âme à cet homme fruste qu'elle pare de toutes les couleurs du héros romantique et de l'artiste d'exception, jusqu'à perdre sa propre identité. Quand Frank, effrayé par cet amour suffocant, s'échappe dans les bras d'une autre, Agnès perd pied. Contrainte à un geste fatal, elle devra répondre de ses actes face à l'opinion publique et aux médecins de l'asile.



Mon avis :

On pourrait craindre un livre niais et a l'eau de rose mais non, loin de là!
C'est un petit bijou de 1000 pages a peu près qui se dévore en quelques jours.

Le format est une sorte de mémoire autobiographique d'une Agnès âgée sur sa jeunesse, ses choix, ses péripéties, principalement destinée à une amie, Margaret

Susan Fromberg Schaeffer a écrit ce roman dans les années 1980 se basant sur un fait divers ayant défrayé la chronique à la toute fin du XIXème siècle. .

Bref je ne suis pas très douée pour expliquer, mais je vous le conseille!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 27, 28, 29
Page 29 sur 29

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum