Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Topic à paroles
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 59, 60, 61  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Musique
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Midona
Genin


Inscrit le: 03 Aoû 2011
Messages: 480

MessagePosté le: Mar 28 Aoû 2012, 11:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Spoil:
Ça faisait deux petits mois d'amour
Qu'on s'connaissait
Pas un seul accroc dans l'parcours
C'était parfait
On a fini par s'faire l'amour
On a choisi notre moment
On était mûrs, on était sûrs
De nos moindre petits sentiments
J'étais sceptique, j'étais peureuse
T'as mis deux mois
À remettre ma confiance boiteuse
En bon état
J'avais baissé mon bouclier
Cessé de nous prédire une guerre
J'étais en train d'emménager
Lorsque j'ai vu... les souliers verts
Des souliers verts à talons hauts
Dans l'garde-robe
Une paire de souliers verts
Aussi suspects qu'ignobles
J'les ai r'gardés droit dans les semelles
Quand ils m'ont sauté dans la face
Et ça puait la maudite femelle
Qui a dû les porter rien qu'en masse
Et ce fut un interminable face-à-face
C'était entre moi et la vieille paire de godasses
Et j'ai vu ma vie défiler
Devant mes yeux déconcertés
Et j'ai senti la sueur couler
Le long d'ma tempe ...
Ça faisait deux petits mois d'amour
Qu'on s'connaissait
Fallait voir ça la belle petite cour
Que tu m'faisais
J'avais cessé d'me protéger
Depuis le cœur jusqu'à la chair
J'me sentais en sécurité
Jusqu'à ce que j'voie... les souliers verts !
Des souliers verts à talons hauts
Sur la tablette
Une paire de souliers verts de femme
Ou de tapette
J'les ai r'gardés droit dans les semelles
Dieux merci, c'tait pas ta pointure
J'suis allée m'mettre des gants vaisselle
Pour m'emparer d'ces petites ordures
Quand j'suis arrivée dans la chambre
En t'les montrant
T'étais comme un caméléon sur le lit blanc
Je t'ai demandé à qui c'était
J'peux pas croire que t'as bredouillé
Exactement ce que j'craignais
Que t'en avais aucune idée
Que t'étais le premier surpris
Qu't'avais jamais vu ça avant
Au grand jamais, jamais d'la vie
Non... sincèrement !!
...Ben oui ça pousse des souliers verts
C'est comme une sorte de champignon
Une sorte de quenouille ou d'fougère
Ça devait être humide dans ta maison
C'est parfaitement compréhensible
Qu'ça apparaisse des souliers verts
J'pense même qu'y en a des comestibles
Mais eux, ils poussent dans l'frigidaire
C'est sûr qu'j'ai pas à m'inquiéter
Des petites chaussures de rien du tout
Le petit modèle de fin de soirée
Pour dames à quatre pattes ou à genoux
Qui sait si c'est pas l'Saint-Esprit
Qui est venu t'octroyer des souliers
C'comme les brassières en dessous du lit
Qui poussent chez d'autres "miraculés"
Bien sûr !
Ça faisait deux petits mois d'amour
Qu'on s'connaissait
J'allais quand même pas laisser ça
Nous séparer
Mais si tu veux bien mon amour
J'vais me permettre un commentaire
Pour toutes les jeunes filles au cœur lourd
Qui ont rencontré des souliers verts
Allez chercher vos gants d'vaisselle
Puis jetez-moi ça à la poubelle
Vous saurez pas l'fond d'l'histoire
Puis c'est p't'être mieux de n'pas l'savoir !
Fermez vos yeux petites brebis
Vous irez droit au paradis
Le ciel est rempli de petits anges
Qui ont jeté des souliers aux vidanges
Et puis j'vous parie qu'en enfer
Dans la basse-cour du vieux Satan
Y a pleins de poules en souliers verts
Et y a plein d'maris innocents
Qui n'les ont jamais vues avant
Non... sincèrement !!!
Bien sûr... !

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
xyumi
Aspirant genin


Inscrit le: 08 Oct 2010
Messages: 222
Localisation: In the world of dreams, between the Earth and the moon, reading a book of Stephen King

MessagePosté le: Jeu 11 Oct 2012, 11:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Cold : Wicked World


There’s blood on the gun
That’s in your hand
And the murder in front of you
Send out the wolves
The King is dead
Little pills taking over

This means war
Did the sun just burn out
Leaving you all alone

Living in a wicked world
We’re living in a wicked world
There’s no way you will escape
No one ever gets away

Love was the fuel
That drove your sin
When the Majesty followed you
The witches dance
The night begins
And the heart's taking over

The Royalty won’t wash away
It’s his scent that's inside of you
Off with her head
The Queen, she screams
Little pills taking over

This means war
Did the sun just burn out
Leaving you all alone

Living in a wicked world
We’re living in a wicked world
There’s no way you will escape
No one ever gets away

Living in a wicked world
We’re living in a wicked world
It’s a wicked world
Will someone save me
Save me

Somebody save me
Somebody save me


_________________
Savoir cuisiner, c'est savoir régaler ceux qu'on aime

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
saskekun
Genin


Inscrit le: 22 Fév 2009
Messages: 410
Localisation: chez moi

MessagePosté le: Jeu 11 Oct 2012, 2:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Born In The U.S.A.

Englais :

Spoil:
Born down in a dead man's town
The first kick I took was when I hit the ground
You end up like a dog that's been beat too much
Till you spend half your life just covering up

Born in the U.S.A., I was born in the U.S.A.
I was born in the U.S.A., born in the U.S.A.

Got in a little hometown jam
So they put a rifle in my hand
Sent me off to a foreign land
To go and kill the yellow man

Born in the U.S.A., I was born in the U.S.A.
I was born in the U.S.A., born in the U.S.A.

Come back home to the refinery
Hiring man said "Son if it was up to me"
Went down to see my V.A. man
He said "Son, don't you understand"

Born in the U.S.A., I was born in the U.S.A.
I was born in the U.S.A., born in the U.S.A.

I had a brother at Khe Sahn
Fighting off the Viet Cong
They're still there, he's all gone

He had a woman he loved in Saigon
I got a picture of him in her arms now

Down in the shadow of the penitentiary
Out by the gas fires of the refinery
I'm ten years burning down the road
Nowhere to run ain't got nowhere to go

Born in the U.S.A., I was born in the U.S.A.
Born in the U.S.A., I'm a long gone Daddy in the U.S.A.
Born in the U.S.A., Born in the U.S.A.
Born in the U.S.A., I'm a cool rocking Daddy in the U.S.A.


Traduction :

Spoil:
{Né aux Etats Unis}

né dans une ville de mort
le premier coup que j'ai pris fut quand j'ai touché le fond
tu finis comme un chien qui a été trop battu
jusqu'à que tu passes la moitié de ta vie à te cacher

né aux Etats-Unis, je suis né aux Etats Unis
je suis né aux Etats Unis, né aux Etats-Unis

j'étais dans le pétrin dans ma ville natale
alors on m'a mis un fusil dans la main
et on m'a envoyé vers une terre étrangère
pour aller tuer l'homme jaune

né aux Etats-Unis, je suis né aux Etats Unis
je suis né aux Etats Unis, né aux Etats-Unis

revenu à la maison à la raffinerie
un homme embauché a dit
" fiston si c'était à moi de décider"
parti voir mon (v.a. man)
il a dit "fiston, ne comprends-tu pas ?"

né aux Etats-Unis, je suis né aux Etats Unis
je suis né aux Etats Unis, né aux Etats-Unis

j'avais un frère à Khe Sahn
luttant contre les Viet Cong
ils sont toujours là-bas, il est parti

il avait une femme qu'il aimait à Saigon
j'ai une image de lui dans ses bras maintenant

En bas dans la pénombre du pénitencier
loin des feux de pétroles de la raffinerie
Ca fait dix ans maintenant que j'écume les routes
nulle part où s'enfuir nulle part où aller





_________________
moi quand je suis tout seul
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Mashiro
Aspirant genin


Inscrit le: 31 Juil 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Jeu 11 Oct 2012, 7:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Aline - Deux Hirondelles

Spoil:


Pour le jour, deux hirondelles
Pour la nuit, deux étincelles

Je me fous de vous, moi j'ai deux hirondelles
Aux plumes argentées, posées sur le bout d'une aile
Je me fous de tout, sauf de ces demoiselles
Collées sur les joues, moi j'ai deux étincelles

Pour le jour, deux hirondelles
Pour la nuit, deux étincelles

Je me joue de vous, mais moi j'ai du soleil
Pendu à mon cou, barbouillé à l'aquarelle
J'ai sur les genoux, postées deux sentinelles
Fuyant sur mes joues, moi j'ai deux hirondelles

J'ai quand je les regarde, deux petites larmes au fond des yeux
Je sais que tôt ou tard, elles s'envoleront vers d'autres cieux

Ouh, Ouh
...
Ouh, Ouh

Je me fous de vous
Aux plumes argentées, posées sur le bout d'une aile

_________________
"Le courant d'air est un état d'esprit" A.L

"Le théorème fondamental de l'analyse on le prend en pleine face" N.B

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Midona
Genin


Inscrit le: 03 Aoû 2011
Messages: 480

MessagePosté le: Ven 12 Oct 2012, 5:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Where is The Love - The Black Eyed Peas (c'était mieux avant)



Anglais :
Spoil:
What's wrong with the world, mama
People livin' like they ain't got no mamas
I think the whole world addicted to the drama
Only attracted to things that'll bring you trauma
Overseas, yeah, we try to stop terrorism
But we still got terrorists here livin'
In the USA, the big CIA
The Bloods and The Crips and the KKK
But if you only have love for your own race
Then you only leave space to discriminate
And to discriminate only generates hate
And when you hate then you're bound to get irate, yeah
Madness is what you demonstrate
And that's exactly how anger works and operates
Man, you gotta have love just to set it straight
Take control of your mind and meditate
Let your soul gravitate to the love, y'all, y'all

[Refrain] :
People killin', people dyin'
Children hurt and you hear them cryin'
Can you practice what you preach
And would you turn the other cheek
Father, Father, Father help us
Send some guidance from above
'Cause people got me, got me questionin'
Where is the love (Love)
Where is the love (The love)
Where is the love (The love)
Where is the love
The love, the love

It just ain't the same, always unchanged
New days are strange, is the world insane
If love and peace is so strong
Why are there pieces of love that don't belong
Nations droppin' bombs
Chemical gasses fillin' lungs of little ones
With ongoin' sufferin' as the youth die young
So ask yourself is the lovin' really gone
So I could ask myself really what is goin' wrong
In this world that we livin' in people keep on givin'
in
Makin' wrong decisions, only visions of them dividends
Not respectin' each other, deny thy brother
A war is goin' on but the reason's undercover
The truth is kept secret, it's swept under the rug
If you never know truth then you never know love
Where's the love, y'all, come on (I don't know)
Where's the truth, y'all, come on (I don't know)
Where's the love, y'all

[Refrain]

I feel the weight of the world on my shoulder
As I'm gettin' older, y'all, people gets colder
Most of us only care about money makin'
Selfishness got us followin' our wrong direction
Wrong information always shown by the media
Negative images is the main criteria
Infecting the young minds faster than bacteria
Kids wanna act like what they see in the cinema
Yo', whatever happened to the values of humanity
Whatever happened to the fairness in equality
Instead in spreading love we spreading animosity
Lack of understanding, leading lives away from unity
That's the reason why sometimes I'm feelin' under
That's the reason why sometimes I'm feelin' down
There's no wonder why sometimes I'm feelin' under
Gotta keep my faith alive till love is found

Now ask yourself
Where is the love? x4

People killin', people dyin'
Children hurt and you hear them cryin'
Can you practice what you preach
And would you turn the other cheek

Father, Father, Father help us
Send some guidance from above
'Cause people got me, got me questionin'
Where is the love (Love)

Sing with me y'all:
One world, one world (We only got)
One world, one world (That's all we got)
One world, one world
And something's wrong with it (Yeah)
Something's wrong with it (Yeah)
Something's wrong with the wo-wo-world, yeah
We only got
(One world, one world)
That's all we got
(One world, one world)


Traduction :
Spoil:

Qu'est-ce qui ne tourne pas rond avec le monde, maman ?
Les gens vivent comme s'ils n'avaient plus de mères
Je pense que le monde entier est devenu accro au drame
Seulement attiré par les choses traumatisantes
A l'étranger, ouais, on essaie de stopper le terrorisme
Mais on oublie qu'on a aussi des terroristes qui vivent chez nous
Aux USA, comme la grande CIA
Les Blood & Crips (gang de Los Angeles) et le KKK (Ku Klux Klan)
Mais si tu n'aimes que ta propre race
Alors tu ne laisses d'espace que pour la discrimination
Et discriminer n'engendre que de la haine
Et quand on hait, on est condamné à être furieux à vie, oui
La folie, c'est ça que vous montrez
Et c'est exactement comme ça que la colère marche et opère
Mec, tu dois avoir de l'amour, juste pour arranger les choses
Prends contrôle de ton esprit et médite
Laissez vos âmes graviter dans l'amour, vous tous, vous tous ...

Des gens tuent, des autres meurent
Des enfants sont blessés et on les entend pleurer
Peux-tu suivre ce que tu prêches
(= les religions qu'on prétend défendre condamnent le meurtre,
alors suis ce qu'elles disent si tu es si convaincu que ça)
Et tourner l'autre joue
(= qu'on te fasse comprendre tes conneries)

Père, père, Père aidez-nous
Envoyez un peu de secours de là-haut
Car les gens n'arrêtent pas, n'arrêtent de me demander
Où est l'amour ?
L'amour, l'amour

Ce n'est plus comme avant, mais ça reste inchangé
Les nouveaux jours sont étranges, le monde est-il devenu fou ?
Si l'amour et la paix sont si forts
Pourquoi y-a-t-il des morceaux d'amour qui ne s'intègrent pas au reste ?
Des nations larguent des bombes
Des gazs chimiques remplissent les poumons des plus petits
Avec des souffrances continues, la jeunesse meurt jeune ces temps-ci
Alors demande-toi si l'amour a vraiment disparu
Et je pourrais me demander ce qui va vraiment de travers
Dans ce monde dans lequel nous vivons, les gens ne cessent de capituler
Prennent de mauvaises décisions, on ne les voit que désunis
Ne se respectent pas, dénient leurs frères
Une guerre se déroule en ce moment, et l'on n'en connait la raison
La vérité est gardée secrète, elle est balayée sous le tapis (= cachée)
Si tu ne connais pas la vérité, alors tu ne connais pas l'amour
Où est l'amour, vous tous, allez (Je ne sais pas)
Où est l'amour, vous tous, allez (Je ne sais pas)
Où est l'amour, vous tous

Des gens tuent, des autres meurent
Des enfants sont blessés et on les entend pleurer
Peux-tu suivre ce que tu prêches
Et tourner l'autre joue

Père, père, Père aidez-nous
Envoyez un peu de secours de là-haut
Car les gens n'arrêtent pas, n'arrêtent de me demander
Où est l'amour ? (L'amour)

Où est l'amour ? (L'amour)
Où est l'amour ? (L'amour)
Où est l'amour ? (L'amour)
Où est l'amour ? (L'amour)
Où est l'amour, l'amour, l'amour ?

Je sens le poids du monde sur mes épaules
Alors que je deviens vieux, les gens deviennent plus froids
La préoccupation de la plupart d'entre nous est de faire de l'argent
L'égoïsme nous a fait suivre une mauvaise direction
De fausses informations montrées pour les médias
Des images négatives deviennent des idées reçues
Qui infestent les jeunes esprits plus rapidement qu'une bactèrie
Les enfants veulent faire comme au cinéma
Allez, qu'est-il arrivé aux valeurs d'humanité ?
Qu'est-il arrivé à la justice et l'égalité ?
Au lieu de répandre de l'amour, on répand de l'animosité
Il y a un manque de compréhension, on vit nos vies loin de l'unité
C'est pourquoi parfois je me sens si mal
C'est pourquoi parfois j'ai le moral si bas
C'est pourquoi parfois je me sens si mal
Je dois garder la foi tant que l'amour existe encore
Maintenant pose-toi des questions ...

Où est l'amour ? (L'amour)
Où est l'amour ? (L'amour)
Où est l'amour ? (L'amour)
Où est l'amour ? (L'amour)

Père, père, Père aidez-nous
Envoyez un peu de secours de là-haut

Car les gens n'arrêtent pas, n'arrêtent de me demander

Où est l'amour ?



Chantez-tous avec moi :

Un seul monde, un seul monde (nous n'avons qu'un ...)

Un seul monde, un seul monde (c'est tout ce que nous avons)
Un seul monde, un seul monde
Et quelques chose en lui ne va pas (oui)
Quelque chose ne va pas (oui)
Quelque chose ne va pas dans le mo-mo-monde, oui
Nous n'avons qu'un ...
(Un seul monde, un seul monde)
C'est tout ce que nous avons
(Un seul monde, un seul monde)

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sofiane92
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 06 Aoû 2012
Messages: 99
Localisation: with 2pac...

MessagePosté le: Lun 15 Oct 2012, 5:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

I Was Here - Beyonce



In English :

Spoil:

I wanna leave my footprints on the sands of time
Know there was something that, something that
I left behind
When I leave this world, I'll leave no regrets
Leave something to remember
So they won't forget

I was here...
I lived, I loved
I was here...
I did, I've done, everything that I wanted
And it was more than I thought it would be
I will leave my mark, soul, everyone will know
I was here...

I wanna say I lived each day, until I died
You know that I, been something in, somebody's life
The hearts I have touched, will be the proof that I leave
That I made a difference, and this world will see

I was here...
I lived, I loved
I was here...
I did, I've done, everything that I wanted
And it was more than I thought it would be
Beyonce I Was Here lyrics found on

I will leave my mark, soul, everyone will know
I was here...

I was here...
I lived, I loved
I was here...
I did, I've done, everything that I wanted
And it was more than I thought it would be
I will leave my mark, soul, everyone will know
I was here...

I just want them to know
That I gave my all, did my best
Brought someone to hapiness
Let this world live better just because...

I was here...

I was here...
I lived, I loved
I was here...
I did, I've done, everything that I wanted
And it was more than I thought it would be
I will leave my mark, soul, everyone will know
I was here...


In French :

Spoil:
Je veux laisser ma trace sur le sable du temps
Savoir qu'il y avait quelque chose, que j'ai laissé quelque chose derrière moi
Quand je quitterai ce monde, je le quitterai sans regrets
Je laisserai quelque chose en souvenir, pour qu'ils ne m'oublient pas



J'étais là...
J'ai vécu, j'ai aimé,
J'étais là..
J'ai fait, j'ai accompli tout ce que je voulais
Et c'était plus que ce que j'aurais imaginé
Je laisserais ma trace et tout le monde saura que J'étais là


J'ai envie de dire que j'ai vécu chaque jour de ma vie jusqu'au dernier
Je sais que j'ai représenté quelque chose dans la vie de quelqu'un
les cœurs que j'ai touché, seront la preuve que j'ai vécu
C'est ce qui fera la différence et le monde verra que


J'étais là...
J'ai vécu, j'ai aimé,
J'étais là..
J'ai fait, j'ai accompli tout ce que je voulais
Et c'était plus que ce que j'aurais imaginé
Je laisserais ma trace et tout le monde saura que J'étais là

J'étais là

J'étais là...
J'ai vécu, j'ai aimé,
J'étais là..
J'ai fait, j'ai accompli tout ce que je voulais
Et c'était plus que ce que j'aurais imaginé
Je laisserais ma trace et tout le monde saura que J'étais là


Je veux juste qu'ils sachent que
J'ai tout donné, fait de mon mieux
Amener à quelqu'un un peu de bonheur
Et quitté ce monde un tout petit peu meilleure parce que

J'étais là

J'étais là...
J'ai vécu, j'ai aimé,
J'étais là..
J'ai fait, j'ai accompli tout ce que je voulais
Et c'était plus que ce que j'aurais imaginé
Je laisserais ma trace et tout le monde saura que J'étais là

J'étais là
J'ai vécu, j'ai aimé
J'étais là...
J'ai fait, je l'ai accompli
J'étais là
J'ai vécu, j'ai aimé
J'étais là...
J'ai fait, je l'ai accompli

_________________
"Devons-nous pleurer, quand le Pape mourra ? Ma prière : nous devons pleurer s'ils ont pleuré quand nous avons enterré Malcolm X", Tupac Amaru Shakur . THUG LIFE

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Mar 13 Nov 2012, 10:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Adele, Set fire to the rain.



Spoil:
I let it fall, my heart,
And as it fell you rose to claim it.
It was dark and I was over,
Until you kissed my lips and you saved me.

My hands, they were strong,
but my knees were far too weak,
To stand in your arms without falling to your feet,

But there's a side to you that I never knew,never knew.
All the things you'd say, they where never true, never true,
And the games you'd play, you would always win, always win.

[Chorus:]
But I set fire to the rain,
Watched it pour as I touched your face,
well it burnt while I cried,
Cause I heard it screaming out your name, your name!

When I lay with you
I could stay there, Close my eyes,
feel you here forever,
You and me together, nothing is better!

Cause there's a side to you that I never knew, never knew,
All the things you'd say they where never true, never true,
And the games you'd play, you would always win, always win.

[Chorus:]
But I set fire to the rain,
Watched it pour as I touched your face,
well it burnt while I cried,
Cause I heard it screaming out your name, your name!
I set fire to the rain
and I threw us into the flames
well it felt something died
Cause I knew that that was the last time, the last time!

Sometimes I wake up by the door,
that heart you caught must be waiting for ya.
Even now when we're already over
I can't help myself from looking for ya

[Chorus:]
I set fire to the rain,
Watched it pour as I touched your face,
well it burnt when I cried,
Cause I heard it screaming out your name, your name
I set fire to the rain,
and i threw us into the flames
Cause I knew that that was the last time, the last time.

Oh, oh no
let it burn

let it burn, let it burn


Traduction:

Spoil:
Je l'ai laissé tombé, mon coeur
Et comme il est tombé, tu t'es levé pour le réclamer
C'était sombre et je n'en pouvais plus
Jusqu'à ce que tu m'embrasses et que tu me sauves
Mes mains étaient fortes, mais mes genoux étaient trop faibles
Pour tenir dans tes bras sans tomber à tes pieds

Mais tu as un côté que je n'avais jamais connu, jamais connu
Toutes les choses que tu as dites, n'étaient jamais vraies
Et les jeux auxquels tu jouais, tu devais toujours gagner

Mais j'ai incendié la pluie
Je regardais l'averse pendant que je touchais ton visage
Il brûla pendant que je pleurais
Car je l'ai entendu crier ton nom, ton nom

Je pourrais m'allonger avec toi
Fermer mes yeux, te sentir ici pour toujours
Toi et moi ensemble, rien n'est mieux

Mais tu as un côté que je n'avais jamais connu, jamais connu
Toutes les choses que tu as dites, n'étaient jamais vraies,
Et les jeux auxquels tu jouais, tu devais toujours gagner

Mais j'ai incendié la pluie
Je regardais l'averse pendant que je touchais ton visage
Il brûla pendant que je pleurais
Car je l'ai entendu crier ton nom, ton nom
J'ai incendié la pluie
Et je nous ai jetés dans les flammes
Quand nous tombâmes, quelque chose mourra
Car je sus que ce fut la dernière fois, la dernière fois

Parfois je me réveille par la porte
Ce coeur que tu as capturé doit t'attendre
Même maintenant, alors que notre histoire est déjà finie
Je ne peux pas m'empêcher de te chercher

Mais j'ai incendié la pluie
Je regardais l'averse pendant que je touchais ton visage
Il brûla pendant que je pleurais
Car je l'ai entendu crier ton nom, ton nom
J'ai incendié la pluie
Et je nous ai jetés dans les flammes
Quand nous tombâmes, quelque chose mourra
Car je sus que ce fut la dernière fois, la dernière fois

Oh, non
Laisse la brûler, oh
Laisse la brûler
Laisse la brûler


_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Mashiro
Aspirant genin


Inscrit le: 31 Juil 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Dim 25 Nov 2012, 10:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bat For Lashes - All Your Gold



Spoil:
Never see the big church steeple when I call you on the phone
Never feel the rush of angels, when we stay up late alone
Never whisper you a great love story, only scream and cry and moan
But you’re a good man, but you’re a good man
I keep telling myself to just let go
Oh, let go of the one who took all your gold

I get home and there’s a love note waiting
But only he is here tonight
And the words, the promises you’re making
Only echo all these lies
And for every sweet nothing you whisper
Why is goodbye my reply?
Cause you’re a good man, cause you’re a good man
I keep telling myself to just let go

There was someone that I knew before
A heart from the past that I cannot forget
I let him take all my gold, and hurt me so bad
But now for you, I have nothing left of all my gold

Stare my heart blank, am I ever gonna let him go? Get my gold back
And today I was a dead girl walking, see the light burn through tears
Heard you say my name and get to talking of the love and all the fears
And you saw all the pain I was holding, and yet still you’d hold me near
Cause you’re a good man, cause you’re a good man,
I keep telling myself to just let go

There was someone that I knew before,
A heart from the past, that I cannot forget
I let him take all my gold, and hurt me so bad
But now for you, I have nothing left

Cause there was someone that I knew before
A heart from the past, that I cannot forget
I let him take all my gold, and hurt me so bad
But now for you, I have nothing left of all my gold.

_________________
"Le courant d'air est un état d'esprit" A.L

"Le théorème fondamental de l'analyse on le prend en pleine face" N.B

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kakashi Hatake Sensei
Role Player God


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5531
Localisation: Entre Darn'Kaig et Crystälwand...

MessagePosté le: Sam 29 Déc 2012, 7:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant



Oui, on fumait beaucoup, pour les clips, dans les 60's...
Et on sent pas le playback x)
Bref Razz

Spoil:
Je suis pour le communisme
Je suis pour le socialisme
Et pour le capitalisme
Parce que je suis opportuniste

Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu´un seul geste
Je retourne ma veste, je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je n´ai pas peur des profiteurs
Ni même des agitateurs
J´fais confiance aux électeurs
Et j´en profite pour faire mon beurre

Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu´un seul geste
Je retourne ma veste, je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je suis de tous les partis
Je suis de toutes les patries
Je suis de toutes les côteries
Je suis le roi des convertis

Il y en a qui contestent
Qui revendiquent et qui protestent
Moi je ne fais qu´un seul geste
Je retourne ma veste, je retourne ma veste
Toujours du bon côté

Je crie vive la révolution
Je crie vive les institutions
Je crie vive les manifestations
Je crie vive la collaboration

Non jamais je ne conteste
Ni revendique ni ne proteste
Je ne sais faire qu´un seul geste
Celui de retourner ma veste, de retourner ma veste
Toujours du bon côté

Je l´ai tellement retournée
Qu´elle craque de tous côtés
A la prochaine révolution
Je retourne mon pantalon

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Sam 29 Déc 2012, 7:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jacques Brel, Jef.



Spoil:
Non, Jef, t´es pas tout seul
Mais arrête de pleurer
Comme ça devant tout l’monde
Parce qu´une demi-vieille
Parce qu´une fausse blonde
T´a relaissé tomber
Non, Jef, t´es pas tout seul
Mais tu sais qu’tu m’fais honte
A sangloter comme ça
Bêtement devant tout l’monde
Parce qu´une trois quarts putain
T´a claqué dans les mains
Non, Jef, t´es pas tout seul
Mais tu fais honte à voir
Les gens se paient not’ tête
Foutons l’camp de c’trottoir
Viens, Jef, viens, viens, viens!

{Refrain:}
Viens, il me reste trois sous
On va aller s’les boire
Chez la mère Françoise
Viens, Jef, viens
Viens, il me reste trois sous
Et si c´est pas assez
Ben il m’restera l´ardoise
Puis on ira manger
Des moules et puis des frites
Des frites et puis des moules
Et du vin de Moselle
Et si t´es encore triste
On ira voir les filles
Chez la madame Andrée
Paraît qu’y en a d’nouvelles
On r’chantera comme avant
On s’ra bien tous les deux
Comme quand on était jeunes
Comme quand c´était le temps
Que j’avais d’l’argent

Non, Jef, t´es pas tout seul
Mais arrête tes grimaces
Soulève tes cent kilos
Fais bouger ta carcasse
Je sais qu’t’as le cœur gros
Mais il faut le soulever, Jef
Non Jef t´es pas tout seul
Mais arrête de sangloter
Arrête de te répandre
Arrête de répéter
Qu’t’es bon à t’ outre à l’eau
Qu’t´es bon à te pendre
Non, Jef, t´es pas tout seul
Mais c´est plus un trottoir
Ça d’vient un cinéma
Où les gens viennent te voir
Viens, Jef, allez viens, viens!

{Refrain:}

Viens, il me reste ma guitare
Je l´allumerai pour toi
Et on s’ra espagnols
Jef, viens, viens
Comme quand on était mômes
Même que j´aimais pas ça
T´imiteras l’rossignol
Jef,
Puis on s’trouvera un banc
On parlera d’l’Amérique
Où c´est qu´on va aller, tu sais
Quand on aura du fric
Jef, viens
Et si t´es encore triste
Ou rien qu’si t’en as l’air
J’te raconterai comment
Tu d’viendras Rockefeller
On s’ra bien tous les deux
On r’chantera comme avant
Comme quand on était beaux
Jef,
Comme quand c´était l’temps
D´avant qu´on soit poivrots

Allez viens Jef, viens
Ouais! Ouais, Jef, ouais, viens!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Yuu-chan
Chuunin


Inscrit le: 22 Nov 2008
Messages: 608
Localisation: Trouve.

MessagePosté le: Dim 30 Déc 2012, 8:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nicolas Jaar- I Got a Woman

I got a Woman
I got a Woman
I got a Woman
I got a Woman

Dans l'Arabie des trois midis
Des tours aux fronts de caïmans
Dans l'Arabie de ta peau neuve
Et des turbans de rêve noir

Le feu tinte dans les cloches
Douce est la parole de l'eau
Sous la clé des nuits légères
Enchaînées au coeur des filles

Le feu lèche les miroirs
Les museaux des endormies
Brûlent sous le regard fendu
Dans l'orange du matin

C'est pour ces pays d'un sou
Que se vide la mémoire
Pour la neige et la flamme
Dont se parent les étoiles

Sous la crinière aveugle
Court le feu inassouvi
Le cristal vivant des sources
Dans les eaux de l'avenir

Va mon enfant, dors mon cheval
Il n'y a pas assez de paix
Dans les justes mains des cimes
Pour couvrir la voix des villes.

_________________
Daichi a écrit:
Oh, ma vietnamienne préférée.


Daichi a écrit:
Yuu la plus jolie de toutes


Hauru a écrit:
Yuu c'est une fille bien.


«Soyez insatiables, soyez fous.»
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maya
Genin


Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 349

MessagePosté le: Ven 04 Jan 2013, 10:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Parce que vous êtes une bande d'incultes !!!

Aladdin:
Je vais t'offrir un monde
Aux mille et une splendeurs
Où les princesses au jardin
Du bonheur offrent leur coeur

Je vais ouvrir tes yeux
Aux délices et aux merveilles
De ce voyage en plein ciel
Au pays du reve bleu

Ce rêve bleu
C'est un nouveau monde en couleurs
Une nouvelle vie
Un paradis aux mille nuits sans sommeil

Jasmine:
Ce rêve bleu,
Je n'y crois pas c'est merveilleux
Un monde fabuleux est dans les cieux
Et nous faisons ce rêve bleu à deux

Sous le ciel de cristal,
Je me sens si légère
Je vire délire et chavire dans un océan d'étoiles

Duo:
Ce rêve bleu
Ne ferme pas les yeux
C'est un voyage fabuleux
Tu verras des merveilles
Seul dans la nuit des temps,
Au firmament

Brûlons à deux ces mille et une nuits

Ce rêve bleu,
C'est partager nos deux printemps
Sur un tapis volant
Comme deux enfants
Innocents
Qui découvrent l'amour

Mon rêve bleu
Ton rêve bleu
C'est un nouveau monde en couleurs
Une nouvelle vie,
Un paradis
Aux mille nuits sans sommeil

Ce rêve bleu
Sous le ciel de cristal
C'est un univers de bonheur
Dans la poussière d'étoiles
Se prendre pour des dieux,
C'est prodigieux
Etre heureux
C'est merveilleux
Vivre a deux
Ce rêve bleu
D'amour

Mon rêve bleu
Ton rêve bleu
Aux mille nuits
De paradis
Il durera
Pour toi et moi

Toute la vie

_________________
"Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux!"
Mash a écrit:
Avec Musa on a décrété que t'étais parti faire caca. Du coup t'as fait le record, et battu Jergal qui était parti 1h la dernière fois !

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Dim 13 Jan 2013, 9:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une autre du grand Jacques, j'adore ce long texte... je l'ai écouté ce matin et je trouve que c'est l'une des plus jolies. Le texte est très poétique, mélodieux et très envoutant. Je crois même que cette chanson fait partie de mes préférées, elle m'a surprise et conquise en peu de temps. Elle se découvre aussi simplement par là lecture.

En gras mon passage préféré ♥



La Ville S'endormait

La ville s'endormait
Et j'en oublie le nom
Sur le fleuve en amont
Un coin de ciel brûlait
La ville s'endormait
Et j'en oublie le nom
Et la nuit peu à peu
Et le temps arrêté
Et mon cheval boueux
Et mon corps fatigué
Et la nuit bleu à bleu
Et l'eau d'une fontaine
Et quelques cris de haine
Versés par quelques vieux
Sur de plus vieilles qu'eux
Dont le corps s'ensommeille

La ville s'endormait
Et j'en oublie le nom
Sur le fleuve en amont
Un coin de ciel brûlait
La ville s'endormait
Et j'en oublie le nom
Et mon cheval qui boit
Et moi qui le regarde
Et ma soif qui prend garde
Qu'elle ne se voit pas
Et la fontaine chante
Et la fatigue plante
Son couteau dans mes reins
Et je fais celui-là
Qui est son souverain
On m'attend quelque part
Comme on attend le roi
Mais on ne m'attend point
Je sais depuis déjà
Que l'on meurt de hasard
En allongeant les pas

La ville s'endormait
Et j'en oublie le nom
Sur le fleuve en amont
Un coin de ciel brûlait
La ville s'endormait
Et j'en oublie le nom
Il est vrai que parfois près du soir
Les oiseaux ressemblent à des vagues
Et les vagues aux oiseaux
Et les hommes aux rires
Et les rires aux sanglots
Il est vrai que souvent
La mer se désenchante
Je veux dire en cela
Qu'elle chante
D'autres chants
Que ceux que la mer chante
Dans les livres d'enfants
Mais les femmes toujours
Ne ressemblent qu'aux femmes
Et d'entre elles les connes
Ne ressemblent qu'aux connes
Et je ne suis pas bien sûr
Comme chante un certain
Qu'elles soient l'avenir de l'homme

La ville s'endormait
Et j'en oublie le nom
Sur le fleuve en amont
Un coin de ciel brûlait
La ville s'endormait
Et j'en oublie le nom
Et vous êtes passée
Demoiselle inconnue
À deux doigts d'être nue
Sous le lin qui dansait

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Mashmalow
✿ Hot Like Her Mother ✿


Inscrit le: 21 Fév 2006
Messages: 556

MessagePosté le: Jeu 24 Jan 2013, 6:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Malvina Reynolds (ou cover by Walk off the earth)

Little boxes on the hillside,
Little boxes made of ticky tacky,1

Little boxes on the hillside,
Little boxes all the same.
There's a green one and a pink one 
And a blue one and a yellow one,
And they're all made out of ticky tacky
And they all look just the same.
And the people in the houses
All went to the university,
Where they were put in boxes
And they came out all the same,
And there's doctors and lawyers,
And business executives,
And they're all made out of ticky tacky
And they all look just the same.
And they all play on the golf course
And drink their martinis dry,
And they all have pretty children
And the children go to school,
And the children go to summer camp
And then to the university,
Where they are put in boxes
And they come out all the same.
And the boys go into business
And marry and raise a family
In boxes made of ticky tacky 
And they all look just the same.
There's a green one and a pink one
And a blue one and a yellow one,
And they're all made out of ticky tacky
And they all look just the same.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Carte
Deblateur
Genin


Inscrit le: 20 Juin 2009
Messages: 384
Localisation: Dans le ghetto des illettrés.

MessagePosté le: Jeu 24 Jan 2013, 10:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alak'Okan - Shaka Ponk



Boom into my head,
Boom into my body dead
What da hell am I doing on my ass?
Coma coma hey, come mi friend as dead as mey
Watch your face in a table glass!
Snakes everywhere white snakes and billetes
« Rolling green » like nems on farine (OOH)

Alak Okan
Alak Okan
Alak Okan boostin' o' my brain

Yeterday was not the same
I was the king Shaka Kan
Girls and money,
T'was so funny
'Yo mi honey.
All my friends,
Unknown supa friends,
Bands,
Unknown girls,
Unknown men
T'was the “unknown party”
Today I'm Smoke and
I feel my body broken
A poor dry shit again,
That's what I am ...

Alak Okan
Alak Okan
Alak Okan boostin' o' my brain

Whity lika ghost,
It's not the mo'
I like the most,
10 am, kindo lost, looking for a cab…
A superMan t-shirt on me fits me,
Cause I'm supa shit, I'm supa-shit (estúpido)
Yeterday was not the same
I was the king of the land
VIP drinking tea, twas so funny!
Dancing like a ouistiti,
Whisky with my friend E.T

Chica chimpanzee, twas a monkey party
Today I'm Smoke and I feel my body broken
A poor dry shit again , that's what I am ...

Alak Okan (you like it)
Alak Okan (you like it)
Alak Okan (you like it) boostin' o' my brain

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Dim 27 Jan 2013, 4:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Miossec, BREST
(Je trouve que la reprise de Nolwenne (pour une fois) est excellente. J'aime la sensibilité qu'elle apporte par une voix féminine)

Sinon la chanson en elle-même, j'adore J'ADORE ce genre d'hommage au lieu tout en racontant une histoire, cette beauté des mots et cette musique, le refrain qui envoie grave (niveau parole surtout).



Est-ce que désormais tu me détestes
D'avoir pu un jour quitter Brest
La rade, le port, ce qu'il en reste
Le vent dans l'avenue Jean Jaurès
Je sais bien qu'on y était presque
On avait fini notre jeunesse
On aurait pu en dévorer les restes
Même au beau milieu d'une averse

Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest
Mais nom de Dieu, que la pluie cesse
Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest
Même la terre part à la renverse

Le Recouvrance que l'on délaisse
La rue de Siam, ses nuits d'ivresse
Ce n'est pas par manque de politesse
Juste l'usure des nuages et de tes caresses

Ceci n'est pas un manifeste
Pas même un sermon, encore moins une messe
Mais il fallait bien qu'un jour je disparaisse
Doit-on toujours protéger l'espèce ?

Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest
Mais nom de Dieu, que la pluie cesse
Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest
Mais nom de Dieu, que la pluie cesse
Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest
Même la terre part à la renverse
Tonnerre, tonnerre, tonnerre de Brest
Est-ce que toi aussi ça te bouleverse ?

Est-ce que toi aussi ça te bouleverse
Ces quelques cendres que l'on disperse
Est-ce qu'aujourd'hui au moins quelqu'un te berce ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Mashiro
Aspirant genin


Inscrit le: 31 Juil 2010
Messages: 198

MessagePosté le: Dim 10 Fév 2013, 9:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Metronomy - Everything Goes My Way

Spoil:


"When I take you back, I thought you'd only up and run
But you are still here, I know
And when I take you back, I thought you'd only up and run
But you are still here, you are still here

And now everything goes my way
And now everything goes my way, it feels so good to have you back my love
I'm in love again...
Love, I'm in love again...

Why give it all on you, you shot a hole in my heart straight through
When you pushed me aside, three weeks I cried
But now you got me back, You know I'll never up and run
Yeah I stay in here, I stay right here

And now everything goes my way
And now everything goes my way, it feels so good to have you back my love
I'm in love again...
Love, I'm in love again...
Love, I'm in love again...
Love, I'm in love again... "

_________________
"Le courant d'air est un état d'esprit" A.L

"Le théorème fondamental de l'analyse on le prend en pleine face" N.B

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kakashi Hatake Sensei
Role Player God


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5531
Localisation: Entre Darn'Kaig et Crystälwand...

MessagePosté le: Lun 11 Fév 2013, 7:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Metallica
Nothing Else Matters



Spoil:
So close no matter how far
Couldnt be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters

Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I dont just say
And nothing else matters

Trust I seek and I find in you
Every day for us something new
Open mind for a different view
And nothing else matters

Never cared for what they do
Never cared for what they know
But I know

So close no matter how far
Couldnt be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters

Never cared for what they do
Never cared for what they know
But I know

Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I dont just say
And nothing else matters

Trust I seek and I find in you
Every day for us something new
Open mind for a different view
And nothing else matters

Never cared for what they say
Never cared for games they play
Never cared for what they do
Never cared for what they know
And I know

So close no matter how far
Couldnt be much more from the heart
Forever trusting who we are
No nothing else matters

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Dim 17 Fév 2013, 12:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

SAEZ-Les magnifiques. Album Messina, 2012.
En gras mes passages préférés, et en gras-gros ma phrase préférée.



Spoil:
Ils ont les yeux des funéraires
Toujours près à sauter d'un pont
On dirait que toujours misère
Et la tristesse sont leurs prénoms

Ils sont écorchés dans l'écorce
Y a toujours un amour perdu
Gravé au couteau dans la sève
De leurs yeux qui ne comprennent plus

Ils ont les yeux des mortuaires
Et le pas lourd des processions
On dirait que toujours l'enfer
Sera toujours dans leurs chansons

Ils ont les yeux des trop avides
Et puis la force des fragiles
Ils ont le partage cupide
De ceux qui s'y partagent trop

Dans les cafés pour les corbeaux
De l'amour quand ils jouent l'apôtre
Les magnifiques ils parlent trop
Et même quand ils ont l'air stupide

C'est d'impudeur qu'ils sont beaux
Et de partage qu'ils sont cupides
Quand ils se déversent en sanglots
Les mots sont souvent inutiles

Bien sûr qu'ils mentent comme ils respirent
Quand ils se jurent des avenirs
Car ils savent trop bien
Ce que l'amour ici

Fait à ceux là qui s'aiment
En séparant les corps
Elle leur donne pas la mort
Elle leur reprend la vie


Oui les navires échoués
Se ramassent à la pelle

Et toi tu leur ressembles
Quand tu dis que tu m'aimes

Tu finiras bientôt
Déchirée par les flots
Qu'y noieront d'ouragans
Dans tes yeux les sanglots

Quand ils s'unissent dessous les cieux
Quand ils se bavent par les yeux
Ils se parlent de ces amours
Qui font faire les tristes chansons

Ils ont des airs de religieux
Quand ils se disent leurs prénoms
Ils se disent qu'ils seront éternels
Et pire encore ils le croient

Qu'ils emporteront dans la tombe
Leur cathédrale sera le monde
Puis ils finiront comme tout le monde
Oui bien seuls à pleurer pour l'autre

Dans le bouillon des déferlantes
Dans le tourbillon des pleurantes
Dans le mourant des amours mortes
Au grès du temps qui nous escorte

Ils se déversent, ils me dégoûtent
Et pourtant putain qu'ils sont beaux

Que même leur bêtise fait bien
Oui qu'elle fait bien sonner les mots

Qu'on dirait les musiques
Que j'ai jamais su faire
Qu'on dirait que paris
A été fait pour eux

Les magnifiques sont magnifiques
Quand ils se chantent leur quantique

Au pont des arts y a des regards
Qui font que la vie semble belle

Mais la vie est cruelle
Et elle bouffera bientôt
Les promesses aux promises
Par dessus le bateau

Oui les navires échoués
Se ramassent à la pelle
Et toi tu leur ressembles
Quand tu dis que tu m'aimes

Tu finiras bientôt
Déchirée par les flots
Qu'y noieront d'ouragans
Dans tes yeux les sanglots

Les navires échoués
Se ramassent à la pelle
Ils sont beaux ils sont tristes
Quand ils se jurent le ciel

Alors ne jure rien
Ne dis rien mon amour
Et laissons faire la nuit
Jusqu'au lever du jour

Quand soudain l'un d'entre eux
Décide d'en finir
Car toujours dans la vie
L'un doit partir avant l'autre

Que ce soit par la mort
Ou par la gaieté du coeur
Ou pour aller voir au port
Quelques marins sans coeur

Ou pour mieux dans mon cas
Pour quelques filles de joie
Juste parce que c'est bon
D'être tout seul parfois

Eux ils crucifient l'autre
A qui ils on juré bon dieu
Quand il s'acharne sur son corps
Comme s'acharnerait la mort

Mais il est déjà mort ça y est
Ca y est tu peux partir
A d'autres bras tendus
Aller vendre ton sourire

Les magnifiques meurent
Comme un sanglot perdu
Au fond des océans
Les corps des disparus


Oui les navires échoués
Se ramassent à la pelle
Et toi tu leur ressembles
Quand tu dis que tu m'aimes

Tu finiras bientôt
Déchirée par les flots
Qu'y noieront d'ouragans
Dans tes yeux les sanglots

Les navires échoués
Se ramassent à la pelle
Ils sont beaux ils sont tristes
Quand ils se jurent le ciel

Alors ne jure rien
Ne dis rien mon amour
Et laissons faire la nuit
Jusqu'au lever du jour

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Myraan
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Juin 2010
Messages: 98

MessagePosté le: Dim 17 Fév 2013, 12:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Francis Cabrel - Petite Sirène





Spoil:

[Refrain] :
Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.
Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.

Ce matin est si clair,
Ce silence est si doux,
Des paroles d'hommes flottent dans l'air,
Tout le monde a rendez-vous.
La nuit est passée toute entière,
Creusée sur nos joues.
Tu déchires tout d'un trait de lumière,
Et c'est la vie tout à coup...
La vie tout à coup.

Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.
Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.


Ça se voit que tu viens de chez les anges
T'es belle comme tout.
Ça se voit que nos manières te dérangent,
Et ces lumières partout.
Tout ces fantômes qui te touchent,
Ces mains qui te secouent,
Cette bouffée d'air froid dans ta bouche
C'est la vie tout à coup...
La vie tout à coup.

Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.
Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.


Voilà que tu viens comme une reine,
Juste à la pointe du jour,
Avec dans son écho de porcelaine,
Ton appel au secours.
Comme un signal pour que s'égraine,
Ce temps qui s'enfuit à son tour,
D'abord les heures, les jours, les semaines,
Et puis les années d'amour...
Les années d'amour.

Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.
Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.

Pleure pas petite sirène,
La ville dort encore,
Ton histoire commence à peine.
Pleure pas petite sirène,
Le jour attend dehors,
Dans les brumes des fontaines.




_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Musique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 59, 60, 61  Suivante
Page 60 sur 61

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum