Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Histoire banal de college ...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Aimez vous mon histoire ?
Non
22%
 22%  [ 4 ]
Oui
38%
 38%  [ 7 ]
Bof !!
22%
 22%  [ 4 ]
Y'a mieux
16%
 16%  [ 3 ]
Pas assez palpitant
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 18

Auteur Message
777sasukeuchiwa
Civil


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 34
Localisation: Pres de Versailles

MessagePosté le: Mar 05 Fév 2008, 1:28 pm    Sujet du message: Histoire banal de college ... Répondre en citant

Désoler si je fais des fautes d'orthographe...
Mais cette histoire est inventé au fur et a mesure voila voila
^^
Arrow bonne lecture

En terminale, j'aimais une fille dans ma classe. En début d´année elle me souriait et tout, même les rares moments où je lui parlais elle se collait à moi, ce qui me déstabilisait complètement.

J´ai commencé sérieusement à tomber amoureux, c´est-à-dire que le soir je déprimais comme un ouf, je tenais plus en place, je savais plus quoi faire, je tapais dans mes coussins (le truc qui sert à rien ), et le pire c´est que j´étais pressé de retourner au lycée le lendemain, rien que pour la voir.

Là vous devez vous foutre de ma gueule, genre le boulet en terminale qui parle pas aux filles. Désolé mais c´est pourtant le cas.

MAIS un jour, après deux moins de calvaire, où j´échafaudais toutes sortes d´hypothèse, j´ai décidé de lui parler. Je me suis convaincu mentalement que le lendemain matin, en sport, je la prendrais à part (pas dans un coin sombre hein ) et je lui dirais tout ce que j´avais sur le coeur. J´étais sûr que je l´intéressais au moins un petit peu.

Donc voilà, je devais prendre mon courage à une main, l´autre main tenant mon zizi ce soir là (allez savoir pourquoi ) et aller lui parler le lendemain.

Je passai la nuit la plus difficile de ma malheureuse existence. Toujours est-il que le lendemain, j´étais chaud, j´allais le faire, ouais, vas-y mec, montre-lui que t´as des couilles, allez, tu peux le faire ! :content:

Mon plan c´était de la choper à la sortie à midi, et de lui dire de venir marcher un peu avec moi après les 2 heures de sport (le gars qui pue la transpiration t´sais )...

Seulement...

quelque chose allait gâcher ma décision de lui parler. Pourtant la journée commençait bien, je me levai à 8h10, ayant cours à 8h00, et commençai à me parfumer, me laver les cheveux (ce que je ne faisais jamais en temps normal, ou alors une fois par mois).

Je me aussi plein de déodorant pour pas puer après la séance de sport, sinon elle m´aurait fui avant que je puisse ouvrir la bouche.

Ah et aussi les chewing-gum, bref j´étais fin prêt pour ma tentative d´approche.

Je bouffai rien, étant en retard comme d´hab, et sortit. Et là, malheur, la journée s´annonçait mal : il pleuvait ! Sad(

Cette putain de pluie allait tout gâcher !

J´ai quand même couru comme un taré jusqu´au gymnase pour le sport. Arrivé là-bas, j´étais trempé, ma coiffure était limite pitoyable, et on aurait dit que je m´étais pissé dessus tellement j´étais mouillé aux jambes.

Mais je décidai quand même de mettre mon plan en application dès la fin du cours.

J´étais donc en cours de sport : voley-ball.

Avec un pote nous fîmes les exercices de merde que demandait le prof, pour l´échauffement, tout ça tout ça, pendant que moi je jetais sans cesse des coups d´oeil autour de moi pour repérer la fille de mes rêves...

Je ne la voyais pas ! Je me dis : MAYRDE, si ça se trouve elle est malade, et dans ce cas, tout va tomber à l´eau !

Mes réflexions furent interrompues par le ballon qui entra directement en contact avec mon visage, et ce à une vitesse assez conséquente.

Cependant je finis tout de même par la repérer un peu plus loin, jouant de façon acceptable (pas très forte, mais pas non plus une grosse mayrde, c´était tout à mon honneur).
Au moins elle était là, c´était déjà ça.

La deuxième heure, le prof nous ordonna de faire des équipes, et on allait faire des matchs, pendant que les autres équipes regardaient depuis les côtés.

Le stress commença à monter : il fallait que je joue bien devant ma belle, j´avais pas le droit de faire le pitre.

Malheureusement, ce ne fut pas possible parce qu´elle faisait partie de l´équipe adverse.

Bref tout se passa normalement, jusqu´à ce que la sonnerie annonce la fin du cours. Ca y est, c´était enfin le moment. J´avais plus qu´à me changer, et à l´attendre dehors. En espérant que mes potes allaient pas me faire chier. Mon coeur commençait à battre la chamade, je stressais comme un dingue de la vie, pourtant je savais que fallait pas que je me défile.

Une fois dehors...

J´ouvrai donc la porte menant vers l´extérieur. Et là, horreur, il pleuvait comme vache qui pisse, accompagnée de toute la bergerie.

Pas moyen de faire une promenade par ce temps, encore moins d´avoir une conversation sérieuse avec une fille, pas sous la pluie, ce serait ridicule. J´insultais ces enfoirays de nuages qui venaient gâcher mes intentions, que j´avais mis tant de temps à préparer ! Sad(

Je réfléchissais à toute vitesse. Que faire ? Que faire ? Putain, merde, Que dois je faire ??? ...

Là-dessus, deux potes sortent, ces cons pouvaient pas rester encore à l´intérieur bordel ? Ou plutôt les filles ne pouvaient pas se DEPECHER un peu de se rhabiller, bon sang, faut toujours qu´elles mettent trois heures à se préparer

"Qu´est-ce tu fous sous la pluie" me lança le pote qui lui avait eu la bonne idée d´amener un parapluie.

J´étais encore plus trempé qu´avant, complètement désemparé... Et mes potes qui s´éloignaient en me disant "tu te dépêches on a pas envie d´être trempés"... Je leur aurais bien bousillé la gueule, si j´avais pas une mission plus importante à faire.

"Allez-y, je vous rejoins". Ils me regardèrent bizarrement, vu que d´habitude je fais jamais ce genre de trucs... mais tant pis, c´est ma vie qui se jouait là.

Des gens sortaient, et enfin, enfin, ou plutôt, non, pas déjà ! la fille que j´aimais sortit du gymnase...

...entourée de 3 ou 4 autres filles.


La suite quand j'orais finie

Spoil:
Va t'il lui dire ou pas ??? vous sorais ca prochainement ... je suis en train de l'ecrire d'ailleurs...

_________________
J'aime naruto et voici mon blog http://sasukeuchiwa777.skyrock.com/
Sinon Je tiens aussi un forum
http://naruto-trash.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Tchoupi
Chuunin


Inscrit le: 31 Aoû 2007
Messages: 698
Localisation: Inglewood, California

MessagePosté le: Mar 05 Fév 2008, 1:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ton texte serait peut etre mieux dans fanfic ou littérature?non?

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Carte
777sasukeuchiwa
Civil


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 34
Localisation: Pres de Versailles

MessagePosté le: Mar 05 Fév 2008, 4:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tant pis, j´allais lui dire que je voulais lui parler seul à seul, tant pis pour les autres filles, tant pis pour tout, allez mec, vas-y, t´as qu´une phrase à dire, après ça ira tout seul, t´improviseras...

Je m´approche d´elles, et là j´entends leurs paroles... :peur:

Je saisis ces mots "Allez on se dépêche où on va rater le bus"

...

...

...

Non ! Pas ca !!

Non, elles allaient partir, et ma bien-aimée avec elles ! Elle devait prendre le bus, comment n´y avais-je pas pensé ? Elle pourrait pas rester là avec moi, pour discuter, elle pouvait pas, sinon elle allait en chier pour rentrer après... Mais je réfléchissais rapidement : et si moi je la ramenais ? Je lui dirais de venir chez moi boire un truc chaud... Mais que diraient mes parents, moi qui ramène jamais une fille à la maison ? Ils seraient choqués... Mon dieu, qu´allais-je faire ! Ca demandait du temps, ce que je voulais lui dire, je pouvais pas expédier ça en 5 secondes, sinon tout serait gâché ! :fou:

Et pendant que je menais un combat sans merci avec moi-même pour décider de ce que j´allais faire, les voilà qui s´éloignaient ! NON ! "ATTENDS !" voulus-je crier, mais aucun son ne sortit de ma bouche. Sad

Et moi je restais là comme un con sous la pluie, la bouche ouverte, en regardant cette fille s´éloigner. C´était ma seule chance, et elle avait filer... J´aurais jamais le courage de refaire une tentative... Sad

C´était fini, en plus elle ne m´avait ni regardé, ni dit au revoir, à croire qu´elle m´avait pas vu, ou alors c´était à cause des parapluies et le fait qu´elles marchaient toutes vite sous la pluie... Sad

Pour ma part, j´en avais plus rien à foutre de me faire mouiller. Je repris le chemin de chez moi, qui bien sûr n´était pas le même que les autres filles avaient pris. J´espérais que je pourrais rattraper mes potes...

A ce moment-là je me disais que je tenterai peut-être autre chose, une autre fois...

Je me sentais pas d´humeur à discuter avec ces ahuris qui me servaient de pote, mais j´étais quand même soulagé, d´un certain côté, de pas avoir eu à parler à c´te fille.

Je les rattrapai quand même : "qu´est-ce que tu faisais ?" me demanda l´un deux.
"Rien, je voulais parler à quelqu´un, c´tout..."
Je changeai vite de sujet et passai à WoW et Guild Wars, histoire qu´ils aient quelque chose à dire.

Arrivé chez moi, je me rendis sur le 15-18 et me payait un petit moment de détente bien mérité.

Mais cette fille me trottait toujours dans la tête, "qu´est-ce que je ferais pas pour l´oublier, c´te meuf, bon sang" me dis-je. Mais elle ne voulais plus quitter mes pensées... Elle était si jolie, mince, et son sourire... Pas de doute, il y avait bien une bosse qui apparaissait dans mon pantalon.

Je sentais le désir monter, si bien que je décidai, comme c´était encore la matin et que j´étais tout seul, d´aller sur un site de Q et de me soulager. En pensant à elle, bien sûr.

Après ce moment de plaisir solitaire et le désir retombé, je tombai dans une humeur maussade... J´avais foiré mon plan si bien échafaudé... Il fallait que je trouve une autre technique...

J´étais pressé d´être au lendemain, rien que pour voir son visage encore une fois...

Et si je lui demandais son numéro te téléphone ? Nan je pourrais pas, y´avait toujours des gens de la classe tout autour... Et si jamais elle avait déjà un copain ? Comment que je ferais, hein, dis, comment que je ferais, vin dieu ?

Je ne savais pas qu´une nouvelle occasion se présenterait justement le lendamain...

Le lendemain, j´arrivai en cours, en retard comme d´habitude, mais cependant juste avant que les dernières personnes n´entrent dans la classe, ce qui m´évitait, heureusement, d´avoir à aller chercher un de ces putains de billet de retard de mes deux.

Un gentil pote consciencieux m´avait gardé une place. Je m´installai tranquillement à côté de lui... et quelle ne fut pas ma surprise de constater que mon amoureuse se trouvait juste devant moi, au rang de devant. Elle se tourna et me fit un discret sourire.

OMG ! Je crus que j´allais tâcher mon pantalon !

Mais ce n´était pas tout ! Que voyais-je dans le bas de son dos ! MON DIEU ! UN STRING ! C´est qu´il dépassait bien en plus, quelle s*lope... lol

Au bout de quelque minutes de cours, mon copain commença à discuter avec la copine de la fille que j´aimais, assise à côté d´elle. Putain le con, mais ferme-là, l´autre va se tourner aussi maintenant, T'est bête ou quoi retourne touaaaaaaaaaaaaaaaaa... :p

Et effectivement, ma bien-aimée se retourna, ravie de pouvoir parler aussi. Pour ma part, j´étais pas préparé, en plus j´étais encore en train de fixer son derrière...

Je savais pas quoi dire et restai donc muet, en rougissant comme un tomate face à ce si joli minois juste en face de moi.

"On peut savoir ce que vous racontez ?"

C´était le prof ! Merde !

"Désolée" dit la fille devant. Quelle jolie voix, mon dieu, j´en avais des sueurs froides... :bave:

Elle me sourit avant de se tourner, et le cours reprit, toujours aussi inintéressant, sauf le string, bien sûr...

Un peu plus tard, Noliam, le délégué de la classe, fit passer à tous une feuille où on entrait nos adresses msn, pour que les délégués puissent nous contacter, notamment pour les repas de classe...

La fiche passa par les filles de devant, ni une ni deux je mémorisais l´adresse de la fille tant convoitée, et la gravais dans mon cerveau, tout en oubliant d´écrire la mienne sur la feuille, mon pote croyant que j´avais terminé.

"Rends-moi ça, enculé !" lui criai-je, mais heureusement le prof n´entendit pas et je pus rajouter mon adresse.

Le soir venu, je savais ce qu´il me restait à faire...

_________________
J'aime naruto et voici mon blog http://sasukeuchiwa777.skyrock.com/
Sinon Je tiens aussi un forum
http://naruto-trash.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Goukimaster
夭 Fist master


Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 3053
Localisation: Dans le turfu

MessagePosté le: Mar 05 Fév 2008, 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est dommage que tu n'es pas fait genre :
"Histoire banales de college", mais s'addressant à tout les collegiens de CN, en mettant vos petites histoires palpitantes en SPOIL, mais que tout le monde puisse raconter la sienne. Bref.
Parceque ça sent peut etre le lock la, quoique...

_________________


Space : Gouki il est intemporel, il change pas, il est immortel, c'est un Mcleod.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
sarutobi94
Aspirant genin


Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 174
Localisation: devant mon ordinateur

MessagePosté le: Mar 05 Fév 2008, 4:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c pas pour critiquer mais on dirait un micro-ondes

toujours réchauffé mais l'histoire est pas mal mais pas au bon endroit

_________________






FC HOKAGE
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
777sasukeuchiwa
Civil


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 34
Localisation: Pres de Versailles

MessagePosté le: Mer 06 Fév 2008, 11:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

je me trouvais devant mon fidèle PC, en train d´entrer l´adresse MSN tant convoitée ! :bave:

Il fallait qu´elle soit connectée, sinon j´allais encore déprimer toute la soirée ! Malheureusement, elle restait hors ligne. Sad
Mais peut-être que comme elle prenait le bus, elle mettait plus de temps que moi à rentrer, oui, c´était logique !

En attendant, je discutai avec un pote en qui j´avais confiance et qui se surnommait lui-même Angel.
Je lui demandai des conseils sur la façon de s´y prendre avec la fille, si c´était bien de lui parler sur msn, etc.

"T´as rien à perdre, répondit-il. Si t´oses pas lui parler en vrai, tant pis, utilise MSN, tu verras bien ce qu´elle te dit".

Face à ces sages conseils, je ne pouvais plus qu´attendre et me lancer. Une demi-heure plus tard, enfin, elle se connecta ! :peur:

J´attendis...

...soudain, cela clignota orange en bas de l´écran ! Son pseudo était "Bad Angel", cela n´augurait que du bon !

"Salut, t´es qui ?"

MIRACLE, elle n´écrivait pas en sms ! J´en fus tout émoustillé ! :bave:

"C´est moi, Sasuke (croyez pas que je vais vous donner mon prénom )..." écrivis-je en tremblant de la tête au pied.

"Ah, salut ! Ca va ?"
"Ouais et toi ?"

Je me lamentai de cette pitoyable conversation. Mais je ne savais pas quoi écrire !

"Ouais ouais. Comment t´as eu mon adresse ?"
"J´ai tapé une vieille dans la rue pour l´avoir !"
"QUOI ?"
"Mais non je rigole, c´était de l´humour !" :peur:
"Ah..."

Putain, le con. Je me fichai une baffe pour me réveiller. Fallait pas que je fasse de telles bourdes, bon sang !

"Je l´ai vu sur la feuille des délégués, en fait..."
"Ah bon ? Tu t´en es rappelé ?"
"Ben ouais."
"Tu les as toutes marquées ?"
"Non, juste la tienne".

Un silence virtuel s´installa. Mon coeur commença à battre la chamade ! J´espérai qu´elle avait saisi le sous-entendu !

"Mais... pourquoi juste la mienne ? Attends, passe-moi ton numéro de téléphone, je dois y aller, là !"

Je m´exécutai avec bonheur ! Elle me sortait de ce mauvais pas, en plus elle voulait me parler au tel, mon DIEU !

"Bisous !" écrivit-elle.

Je failli m´évanouir. Le reste de la soirée, je sifflai de joie à cette première réussite ! :noel:

Je passai toute la soirée la main crispée sur mon portable, attendant qu´il sonne... :bave:

Ce qui se passa vers 22 heures, pendant que je regardais la star academy à la télé ! J´ouvris le clapet de mon portable en tremblant, et vis écrit "Bakada" sur l´écran... Oh non, pas ce gros pervers, me dis-je... Sad En plus, il allait me faire rater cette superbe émission de star academy ! Sad( Pour qui se prenait-il, celui-là ?! ?

Je refermai le clapet, lui raccrochant au nez. D´ailleurs, j´avais tout intérêt à faire ça, au cas où ma bien-aimée appellerait à ce moment précis...

Cependant, je ne reçus aucun appel, aussi vers minuit je me dirigeai vers ma chambre et me préparai à aller me coucher, tout en sortant les plus beaux vêtements que je mettrais le lendemain pour impressionner ma belle !

Je me glissai sous mes couettes ; ce soir je n´avais pas envie de m´astiquer, ce serait pour une autre fois.

Et là, HORREUR, mon téléphone se mit à sonner ! ARGH ! Tout le monde dormait, j´allais me faire dépecer par mes parents ! heureusement je fus rapide à décrocher, ce qui évita un trop long boucan susceptible de déranger la famille.

"Ouais ?" dis-je agressivement.

Une voix douce, chaude et sensuelle répondit à l´autre bout du fil "C´est moi, je te dérange pas ?"

"Euh non, non non ! dis-je, j´allais justement me coucher !"

Je constatai avec fierté que ma voix ne tremblait pas le moins du monde, je parvenais à la contrôler, même si tout s´embrouillait dans mon cerveau.

"...mais j´arrivais pas à dormir alors..."
"Hein ?" dis-je, n´ayant pas écouté le début de la phrase. Quel con !
"Je disais que j´étais désolé d´appeler si tard mais je n´arrivais pas à m´endormir alors je me suis dit, enfin voilà... mais si ça te dérange, je veux pas..."
"NON ! criai-je, avant d´enchaîner plus calmement : non, non, t´inquiète, tu me déranges pas, au contraire...
"Ah ouais ?" :question:
"Ouais, c´est cool !"
"Mais... pourquoi tu parles tout doucement d´un coup ?"
"Euh, j´ai peur de réveiller mes parents là. Attends."

_________________
J'aime naruto et voici mon blog http://sasukeuchiwa777.skyrock.com/
Sinon Je tiens aussi un forum
http://naruto-trash.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
vash
Blackadder
Blackadder


Inscrit le: 20 Aoû 2004
Messages: 2529

MessagePosté le: Mer 06 Fév 2008, 12:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon j ai déplacé , j ai netoyé evite les double post , que tu repondes c est bien mais bon fais le avec tes textes .

_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
777sasukeuchiwa
Civil


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 34
Localisation: Pres de Versailles

MessagePosté le: Mer 06 Fév 2008, 12:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ok ca marche
et merci de l'avoir deplacer ^^
La suite serat pour cette apres midi voir plus tôt wi je suis d'humeur
^^

_________________
J'aime naruto et voici mon blog http://sasukeuchiwa777.skyrock.com/
Sinon Je tiens aussi un forum
http://naruto-trash.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Superpaf
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 11 Juil 2006
Messages: 100
Localisation: Sous un poster de Chuck

MessagePosté le: Lun 11 Fév 2008, 5:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bon c'est bien sympathique, moi ça me fait bien rire, parce que j'ai été dans le même situation XD


Bref, continue ton histoire, moi ça m'intéresse ^^

_________________


Ce n'est pas Itachi qui a décimé le clan Uchiwa, mais Chuck Norris: Il n'y a qu'une seule force de police, et ce sont les "Texas Rangers" !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
777sasukeuchiwa
Civil


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 34
Localisation: Pres de Versailles

MessagePosté le: Lun 11 Fév 2008, 5:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

J´allai ouvrir la fenêtre pour que le bruit des voitures couvre un peu ma voix.

"Alors, ça va ?" T´as autre chose à dire, bouffon ? me dis-je à moi-même.
"Ouais, à part que j´arrive pas à dormir..."
"Mais minuit, c´est pas très tard pourtant."
"Je sais, mais je suis vite fatiguée normalement. Mais là, je sais pas ce que j´ai, j´suis un peu excitée, hi hi..."
"QUOI ?" Je faillis tomber par la fenêtre. "Heing ? Gah ?"
"Hey, ça va pas ?"
"Si si, ça va... mais t´as dit que t´étais excitée..."
"Et ben, j´ai le droit, non ?" dit-elle en riant.

C´en était trop, j´allais trouer mon caleçon si ça continuait. Fallait que je me soulage, je commençais même à avoir mal !

"Bon, si tu voulais dormir, je vais pas te déranger plus que ça." dit-elle.
"Ok, mais t´inquiète, c´était un plaisir..."
"Vraiment ?" demanda-t-elle.
"Ben ouais"
"Ah" fit-elle d´un air intéressé... :peur: "Alors, à demain !"
"Ouais, à demain !"
"Bisou !"
"Euh, salut !"

Je fermai mon portable et poussai un cri de joie qui retentit dans tout l´appart´ !

"TU VAS LA FERMER OUI ?" gueula mon père depuis sa chambre. "JE TRAVAILLE MOI DEMAIN !"

Je me couchai en oubliant pas de m´astiquer consciencieusement en pensant à cette jolie voix chaude et langoureuse...

Cette nuit-là, je fis d´impressionnants rêves érotiques. Il y en eut même un avec Emilie... Nous étions enlacés, je sentais son parfum, et elle se déshabillait lentement alors que je portais ma main à ma braguette... Et je me réveillai à cet instant. Sad

C´était cette affreuse sonnerie de portable qui m´avait réveillé. Déjà le matin ? Fais chier ! Je me rendormis sans le faire exprès et me réveillai une demi-heure plus tard, si bien que j´étais encore en retard !

Quelle merde ! Il fallait pourtant que je me lave, une fille m´attendait au lycée, je pouvais pas y aller comme ça, puant, avec mon caleçon souillé ! Je pris donc une douche rapidement mais sans me laver les cheveux. "Tant pis", me dis-je.

J´attrapai un chewing-gum sur ma table de nuit, m´habillai avec les vêtements que j´avais préparé la veille, saisit mon sac sans vérifier son contenu et courus au lycée comme un dératé.

J´arrivai pile avant que le cours de philosophie ne commence. Mon pote Jonathan m´avait à nouveau gardé une place, devant, sur la droite. Sympa, le bougre. :bave:
Malheureusement, cette fois, Emilie ne se trouvait pas devant moi, dommage, j´aurais bien à nouveau maté son string. Sad Mais enfin, je me consolai en me disant que dans peu de temps, j´en verrais peut-être beaucoup plus...

"En effet Descartes disait : je pense donc je suis..."

"Non monsieur, c´est "je bande donc je fuis"" crut utile de lancer mon pote Jonathan. Cela lui valut une heure de colle, mais il l´avait bien cherché. Le prof n´était pas un marrant. Sad

Je me tournai sur la gauche et aperçut Emilie qui écrivait comme une malade tout ce que disait le prof. Putain, elle est trop intelligente, c´est cool ! me dis-je. Elle me jeta un bref regard puis replongea dans ses notes en souriant. Moi, je me contentai de rêver de ce que nous pourrions faire tous les deux, seuls, avec quelques préservatifs et sex toys... :bave:

"Pourquoi elle t´a regardé comme ça ?" me demanda Jonathan.
"Parce que je suis beau, peut-être" dis-je. Non mais oh, de quoi il se mêlait, lui...
"Tu sais que cette fille c´est une conne ?" insista-t-il. "J´espère que t´as pas trop d´espoirs, c´est une vrai s*lope, je te le dis... elle va te larguer au bout de deux jours".
"Ta gueule !" lui décochai-je. "C´est pas tes affaires."
"Comme tu veux, mais je t´aurai prévenu..."

Comment il pouvait savoir que ce n´était pas une gentille fille ? Il en savait rien, ce con, rien du tout. Sad(

Lors de la pause de midi, j´attendis devant la cantine qu´Emilie se pointe, car je savais qu´elle y mangeait tous les midis. Moi, j´habitais trop près pour avoir besoin d´y aller. Quoique maintenant, pour elle, je ferais n´importe quoi...

Je la vis arriver. Putain, ce qu´elle était bonne... Mon dieu... Sois un homme, bon sang ! Elle s´approcha de moi et vint me faire la bise. Pourtant elle me l´avait déjà faite à l´interclasse ce matin ! Mais quel délicieux parfum... Et la douceur de sa peau...

"Alors, t´as révisé pour cet aprèm ?" me demanda-t-elle.

Au début, je crus qu´elle était sérieuse.

"Ah ah, tu plaisantes", lui dis-je... mais en voyant son regard, j´eus un doute. Et puis ce fut la révélation. OH MERDE ! J´avais oublié le contrôle d´histoire ! PUTAIN !
"Mais non, je plaisante pas, tu sais, le contrôle d´histoire !"
"Ah oui, oui, ça... Ouais, j´ai révisé un peu, quoi..."

_________________
J'aime naruto et voici mon blog http://sasukeuchiwa777.skyrock.com/
Sinon Je tiens aussi un forum
http://naruto-trash.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Mat
Jûbi


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 5781

MessagePosté le: Dim 17 Fév 2008, 11:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

La seule chose que je trouve qu'il faudrait reformuler (mais ce n'est que mon point de vue) serait la propension excessive du personnage principal à se masturber dès qu'il a une "émotion"... Tu trouves pas que ça fait un peu beaucoup ? Parce qu'au rythme qu'il a il devrait se faire engager pour tourner des films X... lol !
Plus sérieusement le truc qui me gêne c'est :
- le fait que le personnage "bande comme un taureau" rien qu'en parlant avec la fille au téléphone : c'est pas un peu abusé ? Ou alors il lui en faut vraiment peu...
- Juste après lui avoir parlé il se masturbe consciencieusement : pourquoi ? D'accord la fille lui plaît beaucoup mais justement, quand tu es "dingue" d'une fille est-ce que la seule chose à laquelle tu penses c'est de te masturber dès que tu lui as parlé ? Si elle représente tant de choses pour lui alors pourquoi la rabaisser à un simple plaisir solitaire ? Aimer quelqu'un n'est-ce pas plus que cela ? Parce que sinon ça veut dire qu'il veut juste sortir avec elle pour la "tirer" (pardon pour l'expression) et c'est tout. Et là je trouve que cela descend le personnage qui alors a un côté "je pense d'abord avec mon "organe sexuel" plutôt qu'avec ma tête".
A part ça je trouve que c'est bien écrit, certains passages frappent justes, je souhaiterais juste un peu moins de branlettes...
Mat.
PS : "Penser (et non bander...) fait la grandeur de l'homme" (B. Pascal in Pensées.)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
777sasukeuchiwa
Civil


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 34
Localisation: Pres de Versailles

MessagePosté le: Jeu 21 Fév 2008, 9:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lol t'a pas tort
Mais c'est que de la fiction donc faut pas chercher de A à Z .
Mais merci comme même
Je poste demin la suite ...

_________________
J'aime naruto et voici mon blog http://sasukeuchiwa777.skyrock.com/
Sinon Je tiens aussi un forum
http://naruto-trash.xooit.fr/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Tsoing
Aspirant genin


Inscrit le: 08 Fév 2008
Messages: 210
Localisation: Entre le ciel et la mer

MessagePosté le: Sam 23 Fév 2008, 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est ... euh .... ça ne me passionne pas on va dire. Enfin ce n'est pas nul. L'écriture est assez fluide mais j'accroche pas.
Le personnage apparaît un peu superficiel (je ne dis pas que ça doit être un héros parfait !).
Bon sang ne me dites pas que tous les mecs sont comme ça ? (heureusement que l'immaturité s'arrange plus tard ! ^^)

Je suis entièrement d'accord avec le post de Mathieu S.

Mathieu S. a écrit:
La seule chose que je trouve qu'il faudrait reformuler (mais ce n'est que mon point de vue) serait la propension excessive du personnage principal à se masturber dès qu'il a une "émotion"... Tu trouves pas que ça fait un peu beaucoup ? Parce qu'au rythme qu'il a il devrait se faire engager pour tourner des films X... lol !
Plus sérieusement le truc qui me gêne c'est :
- le fait que le personnage "bande comme un taureau" rien qu'en parlant avec la fille au téléphone : c'est pas un peu abusé ? Ou alors il lui en faut vraiment peu...
- Juste après lui avoir parlé il se masturbe consciencieusement : pourquoi ? D'accord la fille lui plaît beaucoup mais justement, quand tu es "dingue" d'une fille est-ce que la seule chose à laquelle tu penses c'est de te masturber dès que tu lui as parlé ? Si elle représente tant de choses pour lui alors pourquoi la rabaisser à un simple plaisir solitaire ? Aimer quelqu'un n'est-ce pas plus que cela ? Parce que sinon ça veut dire qu'il veut juste sortir avec elle pour la "tirer" (pardon pour l'expression) et c'est tout. Et là je trouve que cela descend le personnage qui alors a un côté "je pense d'abord avec mon "organe sexuel" plutôt qu'avec ma tête".
A part ça je trouve que c'est bien écrit, certains passages frappent justes, je souhaiterais juste un peu moins de branlettes...
Mat.
PS : "Penser (et non bander...) fait la grandeur de l'homme" (B. Pascal in Pensées.)


Bon après c'est sûr que l'histoire est à son début; la suite sera sûrement meilleure.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mat
Jûbi


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 5781

MessagePosté le: Mer 27 Fév 2008, 7:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci Tsoing ! Bon au moins je n'écris pas que des débilités... Après j'espère que nous n'avons pas découragé Kira de poursuivre son récit imaginaire car il n'a pas poursuivi son écrit depuis.
Courage Kira ! En modifiant (un peu) les prérogatives du personnage principal et ses motivations je suis sûr que tu peux faire quelque chose de bien, tout en conservant la fluidité de ton écriture.
Mat.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
naruto kiuby
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 11 Fév 2008
Messages: 148

MessagePosté le: Jeu 19 Juin 2008, 7:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

a quand la suite
sa me plaisait bien
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum