Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. A little poem...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
la mite a front plat
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 106
Localisation: en train de nauséer, bouaaar******k, vomissements gras, pardon?

MessagePosté le: Sam 26 Avr 2008, 2:46 pm    Sujet du message: A little poem... Répondre en citant

Comme vous l'avez sans doute remarqué dans le titre, je vous livre ici le poème que j'ai été amené à écrire en atelier de littérature avec notre prof d'anglais. C'est quelque chose que je n'avais jamais fait auparavant. Alors, si vous faites des commentaires, veuillez vous en donner à cœur joie.

A ouais au fait vu que c'est en anglais, je vous mets la traduction en français de ce que je voulais dire précisément...


At the beginning, there is always nothing. Only a white sheet.
Only a wide and empty space, just like a playground
Ready to host an infinity of stories.

Suddenly, strokes burst out. First a sketch,
Then whites darken and lines are more pronounced.
Forms are starting to take shape in this place on the go.
Now everything bolts: outlines are drawn,
Details are plotted, textures added
And unfolded shadows create the missing depth
Of this nascent portrait in this bubbling world.

At last, it is here... , sit enthroned on an easel, this face of Madonna.
I can gaze at it, which used to live in my thoughts, now it is achieved.
Thereby, this irreplaceable woman I have just set down on paper will not leave me anymore.
"What do you think about it grand ma? Is not it much better like that? We are anew together!"


Voilà ce que je voulais dire en Français...

Au départ, il n'y a jamais rien. Un simple feuille blanche.
Qu'un vaste espace vide, comme un terrain de jeu
Favorable à une infinité de possibles.

Soudain des traits jaillissent. Une esquisse d'abord
Puis le blanc s'assombrit, les lignes s'affirment.
Les formes prennent vie dans ce lieu en mouvement.

Maintenant tout accélère: les contours sont tracés
Les détails sont fixés, les textures ajoutées.
Les ombres déployées ajoutent la profondeur manquante
A ce portrait naissant dans ce monde bouillonnant.

Enfin il est là... trônant sur son chevalet, ce portrait de Madone.
Je peux le contempler, lui qui ne vivait que dans mes pensées, maintenant qu'il est achevé.
Ainsi cette femme irremplaçable que j'ai couchée sur le papier ne pourra pas me quitter une seconde fois.
"Qu'en dis tu mamie? N'est ce pas mieux comme cela ? Nous voilà de nouveau réunis!"


Pour ceux qui ont tout lu, je vous remercie et vous prie de bien laisser vos commentaires les plus constructifs possibles. Et pour les autres... hmmm ben tant pis.

Votre humble serviteur, La mite à front plat.

_________________
"Tu vas te manger un coup de poing dans ta sale tronche de merde, tu vas rien comprendre à ta sale vie de merde" (JSP)


"et sa truffe raclait le sol, dessinant un pentagone régulier de manière admirable" (Yun)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Je sais pas
Criminelle du Verbe
Criminelle du Verbe


Inscrit le: 12 Fév 2006
Messages: 1059
Localisation: T'es où ?

MessagePosté le: Sam 26 Avr 2008, 3:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon celui-là, je vais le commenter.
Tes autres histoires sont bien hein. Mais j'avais pas envie de commer.
Déjà j'vais faire un effort, j'vais lire en anglais aussi.
Histoire de voir si t'as travaillé les vers dans leur consonnance, dans leur musique.

Non j'arrive pas XD

T'es parti trop vite en ellipse je trouve.
Bon après tu me diras, ça cadre bien avec le motif de la soudaine apparition.

Bon.
La chute je la trouve bof.
Après je sais pas, ça pourrait rendre meilleur en anglais, seul Parpaing peut me le dire...
Sinon, je trouve que tu aurais pu donner dans le développement.
Ça :
Citation:
Soudain des traits jaillissent. Une esquisse d'abord
Puis le blanc s'assombrit, les lignes s'affirment.
Les formes prennent vie dans ce lieu en mouvement.

J'aime beaucoup.

Aussi
Citation:
A ce portrait naissant dans ce monde bouillonnant

J'adore cette image.
L'impression que ça prend forme, que ça s'élève sur un lit d'eau bouillante.

En fait je relis là.
C'est la fin que j'aime pas j'crois.
Je la trouve bof-bof.

_________________
Fille du 17 octobre./ "Souvent, mes couplets dépriment/"

La morve est glacée d'effroi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
la mite a front plat
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Jan 2008
Messages: 106
Localisation: en train de nauséer, bouaaar******k, vomissements gras, pardon?

MessagePosté le: Sam 26 Avr 2008, 3:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hmm je te remercie JSP. Bon déjà d'une pour avoir essayé de lire en anglais et pour avoir "commé" comme tu le dis si bien, et de deux pour les détails qui t'ont marqué.

Tu as parlé de quelque chose qui prend forme qui s'élève sur un lit d'eau bouillonnante. J'ai essayé en effet de montrer les étapes qui vont crescendo dans la réalisation d'une peinture (des esquisses aux ombres en passant par tous les détails et textures.Au départ on ne sait pas bien ce qu'il va se produire, une infinité de choses sont possibles puis lentement, les choses se mettent en place pour finalement se fixer définitivement.

Pour ce qui est de la fin, je voulais pas la dévoiler trop vite, je voulais laisser planer le douter (ou du moins ce qui fait office d'intrigue) en faisant le lien entre la création d 'un portrait et la matérialisation d'un souvenir. Mais c'est vrai que cette fin ne me convient pas non plus totalement, je la trouve un peu... plate et tirée par les cheveux. Mais bon j'ai essayé de faire ce que je pouvais dans l'heure impartie...

Dans tous les cas, je te remercie pour tes conseils et l'opinion que tu m'as donnée.

_________________
"Tu vas te manger un coup de poing dans ta sale tronche de merde, tu vas rien comprendre à ta sale vie de merde" (JSP)


"et sa truffe raclait le sol, dessinant un pentagone régulier de manière admirable" (Yun)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum