Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Les aventures de Naruto (By Kono) ~ Saison 7 / Chaps 103-104
Aller à la page 1, 2, 3 ... 12, 13, 14  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Votre avis sur cette longue fanfic :
Le top du top, j'adore !
41%
 41%  [ 7 ]
Une bonne histoire malgré des imperfections.
35%
 35%  [ 6 ]
Ensemble convenable, mais y a moyen de faire mieux.
11%
 11%  [ 2 ]
Franchement, il y a pas mal de choses à revoir pour que ce soit une bonne fic'.
5%
 5%  [ 1 ]
J'aime pas vraiment le style et l'histoire.
0%
 0%  [ 0 ]
Bon pour la décharge ! A mort Konochy !
5%
 5%  [ 1 ]
Total des votes : 17

Auteur Message
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 31 Aoû 2008, 5:58 pm    Sujet du message: Les aventures de Naruto (By Kono) ~ Saison 7 / Chaps 103-104 Répondre en citant

J'aimerais faire un petit briefing avant de commencer à mettre mes écris ici.
La première chose, c'est de situer le début de ma longue série de fanfics (que je vais regrouper en une pour faire plus simple).

Donc, début de cet fic' se situe entre le combat Naruto/Orochimaru et la rencontre entre la nouvelle team Yamato et Sasuke.
Pourquoi ce moment précis ? Simplement que lorsque j'ai démarré la fic', je ne regardais que les épisodes animés, qui en étaient qu'a ce stade.

Voilà, en espérant me faire pardonner pour mes fautes qui se glissent dans le texte malgré moi.

Bonne lecture à vous ^^.


________________________________________________

Spoil:
SAISON 1 : En dehors des frontières réelles



Introduction




Nous voici au village de Konoha, connu aussi en tant que ‘Village Caché de la Feuille’ dans le ‘Pays du Feu’. Le dirigeant de ce village – Le Hokage - est la célèbre Tsunade.
C’est elle qui règne et veille sur le village et ses habitants à l’aide d’un grand nombre de ninjas sélectionnés au travers de différentes épreuves.
Parmis les ninjas, il y a plusieurs rangs : les ‘Genins’, ils ont passé l’examen à l’école et portent désormais le bandeau du village. Leurs missions ne sont guères intéressantes et beaucoup passent leur temps à s’entraîner afin de pouvoir passer au grade suivant ; les ‘Chounins’, après plusieurs types de tests et de tournois sous les yeux de grandes personnalités du monde, ils ont prouvés leurs force et leurs compétences. Les missions sont très variées et parfois périlleuses ; les ‘Jounins’, ils sont l’élite du village et leur réputation n’est plus à faire. C’est à eux que l’on confie les missions les plus délicates.

Mais regardons un peu le passé du village.
Il y a quinze années, le ‘Démon Renard à Neuf Queues’ que l’on nomme ‘Kyuubi’ attaqua le village de Konoha. Après une longue et sanglante bataille, la créature légendaire fut scellée par le quatrième Hokage du village, dans le corps d’un nouveau-né. Par cette action, il se sacrifia et sauva tout le village mais bientôt l’enfant fut maudit par tout les habitants du village, transmettant leur haine à leurs enfants. Le jeune garçon passa toute son enfance seul et détesté de tous. Mais à l’âge de douze ans, alors qu’il venait de rater le test pour devenir Genin, le garçon découvrit enfin une personne qui l’appréciait en tant qu’homme et non et tant que démon. Depuis ce jour, il savoure chaque moment qui passe auprès de ces nouveaux amis et se mit en tête un objectif ambitieux : devenir le prochain Hokage.




Chapitre 1




-Hey Naruto !
Le jeune garçon blond se retourna :
-Ah salut Kiba ! Salut Akamaru !
Un petit aboiement se fit entendre. L’énorme chien remuait joyeusement la queue à côté de son maître.
-Tu n’es pas en mission Kiba ?
-Non, Kurenaï-Sensei a exigé que nous restions au village pour prendre un peu de repos et je crois qu’elle a eu raison. Et toi tu ne t’entraînes pas comme d’habitude ?
-Je viens d’en revenir, répondit Naruto, je vais aller me rassasier chez Ichiraku et je reprendrai aussitôt mon entraînement.
Un individu capuchonné s’approcha lentement d’eux.
-Ah voilà Shino ! J’y vais, on se revoit plus tard Naruto !
-D’accord ! A plus Kiba !
Naruto se hâta à son restaurant préféré et commanda son plat de nouilles favori.
Sur le chemin menant à un petit bosquet, il se perdit dans ses pensées, se remémorant toute son histoire, tout ce qu’il a enduré comme épreuves
.
-Je me suis plutôt bien débrouillé, dit-il soudainement.
Mais il n’était plus au même endroit.
Il n’a jamais vu cela auparavant.

Un environnement composé de couleurs changeantes, comme un tunnel multicolore
.
-Une illusion ? dit-il à voix haute.
-Non, ce n’est pas un genjutsu, répondit un jeune garçon qui venait d’apparaître, c’est vraiment étrange et je n’aime pas ça.
-Tu es sur de ce que tu dit Neji ? demanda Naruto en reconnaissant son compagnon.
Une autre voix émergea
.
-Il a raison.
-Sasuke ! Mais qu’est ce que tu fait ici ?
-Je pourrait te demander la même chose, répondit ce dernier le regard sombre.
Les deux anciens amis se regardèrent longuement sans un mot.
Une autre silhouette fit irruption près du petit groupe, lâchant l’attention sur les deux ex-amis
.
-Gaara ! Je suis content de te voir ! s’exclama Naruto.
Gaara est devenu l’année d’avant le Kazekage du village du Sable, qui correspond au titre de Hokage au village de Konoha. Naruto est un peu jaloux de son succès
.
-Quel est cet endroit ? demanda doucement Gaara.

Une voix irréelle et puissante, attira l’attention des quatre adolescents
.
-Vous êtes dans une passerelle inter-dimensionnelle.
Un visage humain avec de fortes rides inonda leur champ de vision.
-Qui êtes-vous ? interrogea Neji.
-Mon identité ne vous aiderai en rien.
-Qu’est ce que vous nous voulez ? grogna Naruto, un Kunaï à la main.
-Je vous ai réunis afin de voir, si le peuple des humains connais réellement la signification du mot ‘Amour’.
-C’est quoi ce charabia ! Je n’ai pas de temps à perdre ! Je doit m’entraîner si je veux devenir un jour Hokage et prouver ma valeur aux habitants du village de Konoha !
-Allons mon jeune ami, tu pourra t’entraîner à ta guise si tu survis a ce qui va bientôt t’arriver à toi et à tes compagnons.
Le visage inconnu restait placide et serein.
-Que devons nous faire au juste ? demanda Sasuke.
-Votre mission consistera à sauver deux jeunes filles qui connaissent déjà la signification de l’amour. Chacune d’entre elle éprouve un fort sentiment à l’égard de deux d’entre vous. Si vous échouez, c’est que vous ne connaissez pas la signification de l’amour et vous mourrez tous les six ensemble.



________________________________

J'ajouterai un petit bout de texte par jour, merci de votre fidélité *sors*.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Mer 03 Sep 2014, 2:53 am; édité 35 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 01 Sep 2008, 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 2




A l’évocation d’une possible mort, chacun des quatre jeunes gens prirent conscience de ce qui leurs étaient imposés.
Chacun d’eux accepta la mission.
Soudain ils se retrouvèrent dans une forêt d’arbres aux couleurs inhabituelles. Du bleu, du rose, comment cela était-il possible ?

<Byakuugan>
A l’aide de cette technique de vue perçante, Neji scruta la zone mais ne trouva rien de menaçant.

-Dites, vous savez qui sont les filles que l’on doit soi-disant sauver ? demanda Naruto.
-Je n’en ai pas la moindre idée, répondit Sasuke, je n’aime pas cet endroit.
Ces yeux étaient à l’affût du moindre mouvement suspect.
-Tu as peur Sasuke ? dit Naruto d’un ton moqueur.
-Sûrement pas ! Mais on ferait bien d’en finir avec cette histoire grotesque.
-Cessez un peu de vous chamailler tous les deux, dit Neji, si nous voulons accomplir cette mission, il va falloir faire preuve d’esprit d’équipe. Nous ignorons totalement ce que recèle ce monde, ni les dangers que nous rencontrerons.
Chacun des jeunes ninjas hocha de la tête pour dire qu’il était d’accord.
-Je vais m’inspirer du plan de Shikamaru lorsque nous avons tenté de ramener Sasuke quand il avait quitté le village, pour faire une formation optimale et ainsi parer au mieux le moindre danger.
Voilà comment je vois cela : en premier, il y aura Sasuke, avec son Sharingan, il peux percevoir à l’avance le Chakra d’un quelconque ennemi et ainsi nous avertir si il voit quelque chose d’anormal; en deuxième, ce sera toi Naruto, ta faculté à réagir et ton multiclonage nous permettra de nous mettre en position de force ; derrière il y aura Gaara, avec le sable il peux frapper à distance et ainsi couvrir Sasuke et Naruto ; pour finir je serai à la fin de la formation. Avec le Byakuugan, je peux voir si un ennemi nous suis et donner le coup de grâce à l’adversaire lors d’un combat.
-C’est un bon plan, dit Sasuke sans réel enthousiasme.
-Je suis d’accord, acquiesça Gaara.
-Ouais, digne de Shikamaru, fit Naruto, alors en route !
Il commença à avancer tout seul.

-On peux savoir où tu vas Naruto ? demanda Sasuke.
-Heu…, il se retourna déconcerté.
-Pas la peine de t’agiter pour rien Naruto, nous n’avons aucune information sur le lieu où sont détenues les personnes que nous devons sauver, rappela Neji.
-Oui c’est bon, j’avais oublié ce détail.
-Je crois que la nuit va bientôt tomber, il va falloir trouver un abri ou en construire un nous-même.
Naruto regarda Neji avec un air septique.
-Et comment on va faire ? On est pas équiper pour camper.
-J’utiliserai le sable pour nous protéger durant la nuit, suggéra Gaara.
-Je vois…Alors nous ferons ainsi, conclu Neji.
La nuit tomba très rapidement, et les quatre aventuriers se mirent en quête du sommeil sur une couche de sable mou
.



Chapitre 3




Le jour à peine levé, le cocon de sable se retire sous la volonté de Gaara.
-Haaaa ! J’ai bien dormi, je me sens en pleine forme, dit Naruto avec un grand sourire.
Trois paires d’œils interrogateurs se jetèrent sur le jeune ninja
.
-Bon, nous allons consacrer cette journée au repérage des lieux qui nous entourent, expliqua Neji, nous allons agir sur un rayon de dix kilomètres par rapport à notre position actuelle. Mais soyez sur vos gardes, nous n’avons aucune idée de ce qui peux se cacher ici. Revenez ici dès que vous aurez exploré votre zone. Surtout ne prenez aucun risque, si vous rencontrez un obstacle trop important, n’essayez pas de le franchir et notez sa position sur ce bout de papier.
Chacun de ses camarades hocha la tête et pris un morceau de papier.
-Une dernière chose, ajouta Neji, n’utilisez pas votre énergie inutilement, nous n’avons que très peu de vivres, donc contentez-vous de marcher tranquillement afin d’économiser vos forces.
Ils se mirent tous d’accord la dessus et se dispersèrent dans quatre directions.

Le jour commençant alors à s’effacer au profit de la nuit, les quatre ninjas arrivèrent peu à peu au point de rendez-vous.
Une fois réunis, Neji fit le point de la situation
:
-Voilà, en réunissant les quatre bouts de papier, nous avons une petite carte de la zone et ce que je constate, c’est que cette forêt s’étend à perte de vue et qu’il n’y a aucun indice sur le lieu de détention de ces filles dont le vieil esprit nous a parlé.
-D’ailleurs en parlant de cet esprit, je ne vois pas en quoi le fait que l’on connaisse ou pas l’amour le concerne, dit froidement Sasuke.
-Toi Sasuke tu es un cas spécial, tu ne vis que pour te venger, si tu ne te sens pas concerné alors tu peux partir, dit Naruto d’un air détaché. Mais tu ne pourra jamais revenir auprès d’Orochimaru et encore moins avoir la possibilité de te venger.
Neji soupira mais Naruto avait trouvé le bon argument pour garder Sasuke avec eux.
-Je vois, donc je n’ai pas vraiment pas le choix, si nous ne réussissons pas cette mission, nous n’avons aucune chance de revenir, dit Sasuke.
-Ce n’est pas une mission comme les autres où il faut faire abstraction de ses sentiments, ici c’est totalement l’inverse, sans sentiments nous n’avons quasiment aucune chance de réussite et nous périrons tous, argumenta Neji.
-Sasuke, si cette mission échoue à cause de toi, je t’en voudrai encore plus que le fait d’être allé avec Orochimaru.
Un silence monacal dura quelques secondes.
-Naruto…Je ne suis pas comme toi et tu le sais très bien…Mais comme je suis bloqué ici avec vous, je n’ai pas d’autre choix que de participer, mais ne compte pas sur moi pour éprouver le moindre sentiment à l’égard de l’une de ces filles.
-SASUKE ! Je vais te …

Une main s’interposa entre Naruto et Sasuke.
-Laisse Naruto, tu gaspille ta salive pour rien. Tu sais bien que Sasuke est envahit par les ténèbres depuis longtemps et qu’il acceptera de vivre autrement, uniquement quand il aura atteint son but, dit Neji.
Naruto se calma un peu mais l’ambiance resta très électrique.
Un peu à l’écart, Gaara observait la scène. Il comprenait Sasuke aussi bien qu’il comprenait Naruto. Mais il ne dit pas un mot. Il savait bien que Sasuke ne ferait pas de sentiments à quiconque, mais Naruto était tellement différent, qu’un accrochage aurait finit par avoir lieu.

Sur ces chamailleries, ils se couchèrent afin de décompresser et de repartir sur de meilleures bases le lendemain
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:38 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 02 Sep 2008, 3:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 4




Le sable se fendit peu à peu laissant la lumière éclairer les visages déjà marqués par le manque de provisions et le petit incident de la veille.
-Bon on a ratissé la forêt se trouvant autour de nous mais on a rien trouvé, qu’est ce qu’on fait maintenant ? demanda Naruto,
-Je l’ignore, nous n’avons strictement aucun indice qui puisse nous permettre d’avancer, c’est décourageant, avoua Neji.
Un long silence pesant se fit sentir dans la petite clairière, les quatre jeunes gens se tricotaient les méninges mais aucune idée lumineuse ne débloqua la situation.
Une légère brise se leva et le bruit du vent dans les arbres s’apparentait à une longue plainte d’un esprit immortel qui n’avait pu trouver de repos dans l’autre monde.

Le souffle naturel s’arrêta au bout de quelques secondes, mais la plainte continuait sans interruption
.
-On dirai une voix, dit Naruto,
-Je dirai deux voix, approuva Sasuke,
-Des voix de filles, continua Neji,
-D’où viennent-elles ? demanda Gaara à voix haute,
Neji réfléchit un instant
.
-Il est possible que le vent ait emporté ce son, conclu-t-il,
La plainte s’estompa lentement pour finalement disparaître
.
-Tu crois que cela pourrait être les cris de filles en détresse ? dit Naruto,
-Je ne peux rien affirmer, mais c’est la seule piste qui s’ouvre à nous désormais.
-Donc en allant dans la direction opposée du vent, tu crois qu’il est possible que l’on trouve quelque chose ? demanda Gaara,
-Je ne sais pas, mais je pense que nous devrions tenter le coup.
-L’esprit a certainement tout prévu en nous déposant ici, dit Sasuke,
-Ouais tu a raison Sasuke sur ce coup là ! s’exclama Naruto,
-Très bien, alors allons-y en formation, ordonna Neji.

Bien que Gaara soit d’un rang supérieur à Neji, il savait ce qu’il avait à faire et le Jounin de Konoha était plus efficace pour commander que lui.

Afin d’économiser leur énergie déjà faible, le petit groupe trottina doucement mais sûrement vers le but et l’espoir de retrouver leur monde.
Aucun incident ne les arrêta et ils passèrent une nouvelle nuit à dormir afin de reprendre un peu de force.
Le deuxième jour passa comme le premier, la végétation n’en finissant jamais. Un troisième jour d’effort et le moral des jeunes aventuriers sombrait à chaque heure dans l’incertitude et l’idée de rester bloqué à jamais dans ce monde étrange, germait peu à peu dans leurs têtes.

Toute une semaine de marche défila sans qu’un autre indice ne vienne à leur rencontre.
Les quatre ninjas commencèrent à perdre confiance, leur force s’effaçant en même temps que leurs espoirs et ce soir là, l’ambiance n’était guère à la fête
.
-Ah je n’en peu plus, je n’ai même plus une goutte de chakra, s’indigna Naruto,
-Moi aussi je suis épuisé, approuva Neji,
Sasuke et Gaara hochèrent de la tête
.
-Ca m’énerve ! On marche depuis plus d’une semaine et nous avons rien trouvé, grogna le garçon blond,
-Moi je ne vais pas plus loin, dit Sasuke,
-Quoi ? Et pourquoi cela ? demanda Naruto, c’est bien toi qui a dit que les personnes que l’on doit sauver se trouverait sûrement dans cette direction.
-Ce n’était qu’une hypothèse ! Je commence à croire que notre destin sur ce monde est de mourir d’épuisement.
-Je suis d’accord avec lui, approuva Gaara, cela fait des jours que nous marchons sans le moindre indice.
-Si vous abandonnez maintenant, c’est que vous êtes des lâches ! railla Naruto, si le vieux spectre aurait voulu nous tuer, il n’avait qu’a le faire pendant qu’on était dans son tunnel du temps. Il nous a demander quelque chose et nous allons l’accomplir, quelque soit les obstacles. Je n’abandonnerai pas des personnes qui ont besoin de moi, c’est ma voie en tant que ninja et je remplirai cette mission sans vous si il le faut.

Il s’arrêta pour reprendre son souffle.
-Tu as raison Naruto, nous ne pouvons pas nous arrêter, approuva Neji, avec un peu de chance, nous retrouverons la trace de ces filles dès demain.
Grâce à la détermination sans faille de Naruto, les quatre compagnons s’endormirent en oubliant leurs doutes et persuadés que tout pourrait se finir dès le lendemain.



Chapitre 5




Naruto ouvrit un œil, puis le deuxième. Une lumière aveuglante l’éblouissait l’empêchant durant les premières secondes, de distinguer ce qui se passait autour de lui.
Il se frotta un peu les yeux et il s’aperçu qu’il était en cage. Le jeune blondinet chercha ses compagnons du regard et les vit eux aussi enfermés et tout à fait réveillés
.
-Hé ! Qu’est ce qu’on fiche ici ? hurla Naruto,
-Je n’en ai aucune idée et nous n’avons aucun moyen de sortir de là. Ces cages sont très solide physiquement et elles résistent au chakra, expliqua Neji,
Pour s’en convaincre, Naruto secoua les barreaux sans succès
.
-Rha, c’est vrai qu’elles sont solides ces cages. Attend je vais essayer un truc…<Multiclonage>
Mais rien ne se produisit.
-Tu n’a pas assez de chakra pour faire des clones, dit Sasuke, nous sommes tous vidés et avec le ventre creux, nos réserves énergétiques ne se renouvellent pas.
-Le plus étrange c’est qu’on nous ait mis en cage sans que cela nous réveille, dit doucement Gaara.
-Heh, regardez ça, dit Naruto en pointant des formes en mouvement, je me demande ce que cela peut-être ?
-Probablement nos hôtes qui viennent en finir avec nous, répondit Neji sans conviction.

En sortant de la forêt les détails se révélèrent sous les yeux des ninjas captifs.
Mi-homme, mi-singe, ce peuple semblait être très proche des hommes préhistoriques. Vêtu de peaux grisâtres ou brunes, les petits-hommes semblaient pacifistes d’un premier abord. Mais si on s’attarde sur les détails, on constate qu’ils utilisaient des armes primitives, mais néanmoins dangereuses et tranchantes.

Un drôle de bonhomme sortit de la maisonnette la plus grande. Il portait des objets décoratifs un peu partout, il devait être le chef du petit village
.
-Hé vous avez vu la tête qu’il a celui là, gloussa Naruto, il est carrément à mourir de rire.
Neji soupira mais le spectacle venait juste de commencer.
Le chef sembla parler à la petite foule qui se rassemblait autour d’un feu faiblard. Il faisait de grands gestes, mais aucun de nos amis ne comprenait un mot de son langage.
L’étrange bonhomme versa un peu de liquide transparent sur le feu qui retrouva une nouvelle vie
.
-Eh il fait quoi là au juste ? J’espère qu’il compte pas nous faire griller ! dit Naruto d’un air inquiet, Neji ! Tu n’a pas une idée par hasard ?
-Non désolé, je n’ai aucune solution à cette situation délicate.
Le drôle d’homme plaça ses mains devant lui et la cage de Naruto décolla doucement du sol.
-Héé ! Faites-moi descendre de là ou je vous promet que vous allez le regretter ! hurla Naruto.
Mais la cage continua son chemin lentement en direction du feu. En bas, les trois autres ninjas observait la scène impuissants et conscient que leur tour finirait par arriver.

Le feu brûlait intensivement en voyant venir la cage de Naruto qui se débattait mais rien ne semblait pouvoir le sauver. Mais la cage s’approcha toujours plus près des flammes.
Le voici ainsi au dessus du feu, le plancher de la cage monta en température et Naruto sentit le phénomène sous ses pieds. Habituellement, même en situation critique, il trouvait un moyen de gagner du temps et de se sortir du pétrin, mais ici, rien n’est envisageable et à cette idée, il commença à perdre son sang-froid. Son cœur battait si fort qu’il n’entendait plus que cela. Il était sur le point de mourir
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:39 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 03 Sep 2008, 9:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 6




Neji écarquilla les yeux quand il vit Naruto s’extraire soudainement de sa cage dans un grand hurlement de rage. Sous l’effet de la surprise, le chef du village laissa tomber la cage dans le feu et recula prudemment face à Naruto. Un manteau énergétique de couleur rouge recouvrit son corps. Sasuke reconnu le phénomène de transformation de son éternel rival.
Les habitants du village regardèrent en tremblant, toute la scène sans savoir ce qui arrivait à Naruto. Ce dernier leva lentement la tête et ouvrit les yeux d’un coup. La couleur rouge sang de ses pupilles souleva un cri de surprise dans la foule qui se tenait à l’écart.
Neji mit quelques secondes à comprendre ce qui arrivait à son ami, mais il était persuadé que si il n’arrêtait pas Naruto, le pire serait à craindre
.
-Naruto attend ! Ils ne sont pas dangereux !
-Ils ont essayé de me tuer, je ne vois pas en quoi c’est une marque d’amitié Neji.
-Ecoutes-moi, il n’est pas nécessaire de faire ça ! Regarde, ils ont tous peur de toi à présent.
Peu à peu Naruto se calma et le manteau rouge se retira aussitôt.

Il observa la petite population et vit la peur dans leur yeux
.
-Hey Naruto ! Se te dérangerait de nous sortir de là ? demanda Sasuke,
-Heu oui j’arrive.
Aussi étrange que cela paraisse, Naruto n’eu aucun mal à ouvrir les cages depuis l’extérieur.
-Je ne sais pas comment tu as fait Naruto, mais je suis bien content d’être en dehors de ces cages, remercia Neji.
-Hé ouais, je suis trop fort hein !
-Essayons de savoir ce que nous voulaient ces drôles de bonhommes, proposa Gaara.
-Nous n’avons pas le temps d’apprendre à communiquer avec eux et je n’ai nullement envie de rester plus longtemps ici. Allons nous-en, dit Neji.
Gaara partit derrière ces camarades, mais ils se retourna vers les habitants du petit village. Par de petits signes, il leur demanda de les suivre discrètement, convaincu que leur aide pourrait être utile pour accomplir leur mission.

Le ciel commençait à sombrer quand le petit groupe s’arrêta de marcher.
Au bout de quelques minutes, un buisson proche bougea
.
-Montrez-vous si vous n’êtes pas un lâche ! cria Naruto.
Des visages familier sortirent des buissons en avançant prudemment
.
-Qu’est ce qu’il font ici ceux là ? demanda Sasuke.
-C’est moi qui leur ai dit de nous suivre, expliqua Gaara, je crois qu’on aura besoin d’eux.
-Je vois pas en quoi ils nous aideraient, dit Naruto sceptique.
-Ils connaissent bien cette forêt, en tout cas, mieux que nous. Et je suis certain que si nous arrivons à nous comprendre, nous pourrions leur demander des informations sur les personnes que nous recherchons.
-Je doit avouer que tu as raison Gaara, mais comment veux-tu qu’on apprenne leur langage en un laps de temps très court ? interrogea Neji.
-Ils comprennent certains signes, comme suivre sans faire de bruit par exemple, répondit le Kazekage.
-Tu crois que tu pourrait leur expliquer ce qu’on doit faire ? demanda Naruto.
-Je ne sais pas trop comment m’y prendre, mais je pense que d’ici demain, nous arriverons à communiquer assez aisément, conclu Gaara.

Le reste de la soirée se passa devant le feu à essayer de faire comprendre à leurs nouveaux amis, leur situation périlleuse
.



Chapitre 7




Ils se réveillèrent très tôt le matin, mais les indigènes n’étaient plus là.
Ces derniers arrivèrent une heure plus tard, les bras remplis de nourriture récupérée en forêt.
D’abord sceptiques, Naruto et les autres mangèrent l’offrande des indigènes après que ces derniers en ai manger sans hésitation
.
-Mmh ! C’est pas mauvais du tout, accorda Naruto en mâchouillant un fruit rose de forme irrégulière.
Ils reprirent ainsi des forces et Neji entreprit immédiatement de voir avec ses yeux perçants tout les alentours de la zone.
Pendant ce temps Gaara examinait la structure du sol
.
-Nous sommes sur du sable et non de la terre comme les autres jours, dit-il, nous devrions nous rapprocher d’une étendue d’eau importante.
-Oui tu as raison, il y a un courant d’air qui souffle en continu dans la même direction.
-Wouhaaahou ! On touche enfin au but Neji ! s’exclama Naruto.
-Ne t’emballe pas si vite. Avec la chance que l’on a, nous risquons fort de devoir traverser cette étendue pour atteindre notre but.
-Rhoo ! Il faut toujours que tu sois pessimiste, s’indigna le jeune blondinet.
-Si on allais jeter un coup d’œil pour vous mettre d’accord, ironisa Sasuke.
-Allons-y ! En route pour une nouvelle aventure ! cria Naruto tout excité.
Neji soupira en se disant que rien ne cassait le moral de son ami.

Au bout de trois heures de marche, un immense océan d’un bleu azur, se montra aux yeux de nos héros. Sasuke scruta la plage infinie du regard. Un scintillement lointain attira son attention. Quoique cela puisse être, il fallait voir cela
.
-Venez par là, j’ai vu quelque chose.
-D’accord on te suis Sasuke.

Une fois sur place, c’est une grande surprise qui s’offre à eux. Un bandeau de Konoha de couleur rouge.
-C’est le bandeau de Sakura, dit Naruto, nous sommes sur la bonne voie.
Le chef des indigènes tapota Neji à l’épaule en montrant une direction longeant la plage.
-Tu sais où elle est ? demanda le Jounin de Konoha.
Pour réponse, le petit groupe de bonhommes trottina dans la direction indiquée. Il n’en fallait pas plus pour convaincre les ninjas de les suivre.

Mais au bout de deux heures à courir sur le sable, nos amis commencèrent à perdre patience et courage. Ils s’autorisèrent une pause devant un magnifique soleil couchant aux couleurs vertes et jaunes inhabituelles
.
-Ah ! Quelle idée de courir si c’est pour ne voir que du sable et de l’eau et rien d’autre, grogna Naruto.
-Ils avaient l’air de croire qu’on était presque au but, mais je commence sérieusement à douter de cet hypothèse, dit Neji, mais toi qui n’aime pas perdre de temps d’habitude, cet étonnant de t’entendre dire cela.
-Hein ? Je ne vois pas de quoi tu parles, fit Naruto en se retournant.
Pendant ce temps, Gaara essayait toujours de communiquer avec le petit groupe d’indigènes avec des signes. Quand à Sasuke, il se tenait un peu à l’écart savourant un petit moment de solitude.

Neji demanda à tout le monde de se rassembler
.
-Gaara a réussit à avoir quelques informations venant des indigènes.
-Voilà, d’après ce que j’ai pu comprendre, il y a une stèle qui se situe a deux jours de marche de notre position actuelle, expliqua Gaara, et si j’ai bien saisi, il se peux que les filles que nous recherchons soient retenues prisonnières là-bas.
-Enfin une bonne nouvelle ! s’écria Naruto qui retrouva toute sa motivation.
-Pas la peine de s’agiter pour rien. Je propose que l’on passe la nuit sur la plage, dit Neji.
Chacun de ses compagnons fit un signe pour dire qu’il était d’accord.

Les étoiles commençaient à briller quand le cocon de sable isola les quatre jeunes gens
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:40 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 04 Sep 2008, 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 8




Des petites bourrasques de vent réveillèrent la petite équipe très tôt le matin.

Le soleil commençait à peine à dépasser de l’horizon, que le petit groupe marchait déjà vers la stèle dont leur avaient parlé les hommes-singes. Ces derniers ont préféré revenir dans leur village et laisser nos amis rejoindre leur destin.
Malgré que le vent se révèle parfois violent en bourrasques, il ne ralentissait pas la marche du groupe et ils n’avaient qu’une seule idée en tête : atteindre la stèle.

Cette première journée de marche fut longue et épuisante pour le moral. Mais ils gardaient bon espoir. A la fin de la deuxième journée de marche, ils arriveront peut-être au bout et libérerons les jeunes filles captives.
Le vent se calma durant la nuit, permettant à toute l’équipe de récupérer de l’énergie sereinement avant d’attaquer la fin du parcours.

Le lendemain matin, Naruto se réveilla avec l’esprit perturbé. Il se demandait sans cesse si ils arriveront à remplir cette mission très spéciale durant cette dernière journée. Il se remémora les paroles de l’esprit indiquant qu’en cas d’échec, ce serait la mort.
Une douce brise caressait les visages sales des quatre amis. Malgré qu’ils aient pu reprendre un peu d’énergie les derniers jours, ils ne se sentaient pas au mieux de leur forme.

Chaque minute à marcher sur le sable semblait une éternité et Naruto ne pouvait s’empêcher d’être nerveux. Le soleil continuait lentement sa course dans le ciel en se rapprochant toujours plus près de l’horizon. Neji utilisa de temps en temps son Byakuugan pour voir de plus loin, mais aucune stèle ne se profila et à chaque fois Naruto soupira et demanda à Neji si il n’avait rien raté. Mais toujours la même réponse décourageante. Pourtant Naruto ne perdit pas courage et continua à avancer entraînant ces compagnons derrière lui.

Le ciel commençait à prendre des teintes sombres quand Neji autorisa une nouvelle pause
.
-Bon sang mais elle est où cette stèle ? dit Naruto.
-Je commence à croire que ces êtres étranges nous ont menés sur une fausse piste, fit Neji.
-Je ne crois pas, coupa Sasuke, regardez bien là-bas, dit-il en pointant une forme pointu légèrement lumineuse.
<Byakuugan>

Neji examina attentivement la zone indiquée.
-Je crois que cette fois on y est, conclu-t-il.
La seconde suivante Naruto courait déjà dans la même direction. Gaara et les autres ne tardèrent pas à le suivre au pas de course.
Une fois arrivés, une paroi d’énergie entourait le rocher laissant juste le haut apparaître.
On ne distinguait rien à l’intérieur de la barrière
.
-Incroyable, même avec le Byakuugan, je ne peux rien voir, fit Neji.
-Sasuke tu crois que tu y arrivera avec le Sharingan ? demanda Naruto.
-J’en doute, cette barrière d’énergie ne laisse rien échapper de ce qu’elle cache, répondit-il.
Naruto tapa la paroi du poing, mais comme il le pensait, cela n’eu aucun effet.

Derrière eux, Gaara observait la plage qui s’étendait à perte de vue. Jusqu’ici ils n’ont pas affronté de réels danger, pas d’ennemis vraiment menaçants. Il posa la main sur le sable et ferma les yeux comme pour savoir ce que le sable avait à lui dire.
Au bout de quelques secondes, il se redressa et invoqua un mur de sable sans raison apparente
.
-Hé Gaara qu’est ce que tu fait ? Ce n’est pas le moment de faire un château de sable, dit Naruto d’un air détaché.
Soudain des coups frappèrent la barrière de sable, laissant une profonde empreinte en direction des jeunes ninjas
.
-Moi aussi je trouvait tout cela un peu facile, dit Neji, arriver jusqu’ici sans rencontrer d’adversaires dangereux me paraissait inimaginable.

Le mur sableux s’effondra lentement pour laisser apparaître des copies conformes de Gaara, Naruto, Neji et Sasuke.
-Haa ! Mais c’est moi là ! s’écria Naruto.
-Naruto si c’est une blague, c’est de mauvais goût, siffla Neji.
-Nan je t’assure que je n’y suis pour rien !
Neji fixa son clone dans les yeux.
~Byakuugan~
~Byakuugan~




Chapitre 9




Une nouvelle surprise, le clone de Neji utilisa également la technique de vue perçante.
Ce dernier analysa en profondeur la composition de chaque clone. Mais ils étaient parfaitement identique à un ninja normal
.
-J’ai déjà vu sa il n’y a pas si longtemps, marmonna-t-il.
-Que veux tu dire au juste ? demanda Sasuke.
-Lors de notre mission pour sauver le Kazekage des griffes de l’Akatsuki, expliqua Neji, nous avions eu à faire à des clones qui utilisaient nos propres techniques avec la même puissance. Le seul détail, c’est qu’ils ne se fatiguaient pas, mais en montant notre niveau de combat, nous avions réussir à les vaincre.
-Ah je vois. Il faut donc prendre cela comme un entraînement et une bonne occasion d’aller plus loin dans ses limites, fit Naruto qui avait de nouvau toute sa motivation.
-Du moins c’était le cas, mais ici je ne sais pas si cela va marcher.
-Très bien, que la fête commence, dit Sasuke.

Sur ces mots, il attaqua de front son propre clone, mais ce dernier esquiva grâce au Sharingan.
Sasuke esquissa un sourire avant de repartir à l’attaque comme un missile.
De son côté, Neji batailla à armes égales contre son clone, mais aucune attaque ne perçait la défense de son adversaire.
Naruto préféra ne pas utiliser de Multiclonage pour éviter de perdre de vue son clone, mais ce dernier ne s’offusqua pas de créer ses propres copies. Mais Naruto se connaissant bien, jeta une bombe fumigène afin de se cacher et d’essayer de prendre son adversaire de revers.
Quand à Gaara, il luttai à l’aide du sable mais il ne parvenait pas à se défaire des attaques adverses. Il essaya de donner plus de vigueur au sable qu’il contrôlait, mais le mur de l’ennemi ne céda pas sous la pression.

Malgré leurs effort, les clones leurs tenaient tête avec une certaine facilité. Un sentiment de frustration envahit lentement les esprits des jeunes combattants.
Mais c’est Neji qui réussit à prendre l’avantage en réussissant à combiner le Tourbillon Divin avec la technique des Soixante-quatre Points du Hakke. Grâce à cette combinaison, il perça le tourbillon adverse et l’attaqua au corps dans la foulée en frappant le plus fort possible les points vitaux.

Le clone tomba à terre et commença à disparaître sous forme de sable.
Neji éprouva de la satisfaction. En augmentant son niveau de combat il a réussi à vaincre son clone. Il voulu aider l’un de ces compagnons, mais il avait atteint ses limites. La combinaison de sa dernière attaque lui avait demandé beaucoup de chakra. Il ne pu qu’espérer que Naruto, Sasuke et Gaara, réussissent aussi à sortir vainqueurs de ce combat.

Sasuke et son clone faisaient claquer les lames de leurs sabres respectifs. Mais le clone bloqua chaque attaque avec une efficacité rare. Sasuke tourna sur lui même afin de s’éloigner de son clone et de préparer une nouvelle attaque
.
~Katon ! Le Feu du Dragon~
Des flammes gigantesques sortirent de sa bouche. Mais l’ennemi ayant anticipé l’attaque se trouvait au dessus de lui.
Sasuke se pencha en arrière sans arrêter de cracher du feu. Le clone ne pouvant pas se déplacer dans l’air, reçu l’attaque de plein fouet.
L’adversaire tomba calciné. Mais au bout de quelques secondes, il se releva comme si de rien n’était. Mais avant qu’il puisse faire le moindre mouvement, Sasuke le transperça avec un Chidori.
Le clone s’effaça comme celui de Neji
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:41 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 05 Sep 2008, 11:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 10




Gaara continua de combattre contre son clone, mais il perdait peu à peu en puissance.
L’ennemi commença à entourer Gaara avec le sable, mais ce dernier repoussa vaillamment la barrière et se décida à l’affronter autrement. Mais le clone ayant saisi la manœuvre, tenta tout pour l’empêcher d’approcher. Cependant Gaara à prévu chaque attaque et utilisa le sable pour glisser et esquiver les attaques de son clone.
Gaara réussit à s’infiltrer et à se retrouver devant son adversaire. Chacun des combattants essaya d’engloutir l’autre avec le sable, formant une grosse boule de sable creuse autour d’eux.

Le Kazekage laissa un petit trou derrière lui, assez grand pour laisser passer une personne.
Il s’y engouffra et referma aussitôt la brèche. Le clone enfermé dans le noir eu un petit temps de réaction avant de retirer le sable qu’il avait mis autour de lui. C’est à ce moment là que Gaara en profita pour ré enfermer son ennemi par au dessus. Surpris, le clone tenta de repousser le sable, mais Gaara utilisa toute sa force mentale pour maintenir sa prise.

Il parvint à garder son clone sous pression et l’acheva de son attaque meurtrière
.
~Le Sarcophage de Sable~
D’un seul coup, la pression se décupla et le clone fut broyé par la puissance de l’attaque.
Gaara fut vainqueur de son propre clone. Mais lui aussi était à bout de force.

Le seul à se battre encore était Naruto. Mais face au nombre de clones de sa copie, il s’épuisait physiquement et eu de plus en plus de mal de battre les clones venant de toutes les directions.
Il fut rapidement débordé et se retrouva sous une montagne de clones qui le frappaient.
Malgré ses efforts, il ne pu se dégager et rapidement un manque d’air se fit sentir.
Naruto commença à suffoquer, son corps entier était affaibli et il ne voyait aucun de moyen de s’en sortir.

Dehors, les autres observèrent la scène impuissants, conscient que si ils prenaient part au combat, ils n’en sortiraient pas victorieux.
Un grondement rapidement suivit par un tremblement du sol se firent sentir.
La masse de clone se souleva une fois et retomba.
Puis elle remonta une seconde fois avant de retomber d’un bruit sourd.
La troisième fois, les clones volèrent en éclat dans toutes les directions avant de disparaître.

Au milieu de ce carnage, Naruto apparu, enveloppé de ce manteau rouge qui avait fait brièvement son apparition quelques jours auparavant.
Le grognement était bien plus fort et une grande queue d’énergie surgissait de l’arrière-train de Naruto.
Il leva lentement la tête pour laisser voir ses yeux rouges à l’iris vertical.

Gaara écarquilla les yeux en sentant toute la puissance que dégageait son ami de Konoha.
Neji fut également impressionné de ce renversement de situation.
Seul Sasuke semblait penser que cela n’avait rien d’extraordinaire. Il faut rappelé qu’il avait déjà combattu son meilleur ennemi sous cette forme étrange. Il savait d’où venait le chakra rouge. Orochimaru et lui eurent une conversation à ce sujet et il découvrit alors qu’il s’agissait du chakra du terrible ‘Kyuubi’.

En face de Naruto, le clone resta un moment immobile, admirant la force qui se dégageait de son adversaire.
Puis il recréa des clones qui attaquèrent massivement de face.
Une déflagration d’énergie les pulvérisa, ramenant la situation à son point de départ.
Pourtant le clone n’avait pas attendu que Naruto détruise les faux-clones pour préparer sa prochaine attaque.

Un tourbillon de chakra s’était formé dans sa main. La technique créée par le quatrième Hokage fut aisément reconnaissable : l’Orbe Tourbillonnant, plus connu sous le nom de ‘Rasengan’.
Naruto resta sur sa position attendant sans doute que son ennemi passe à l’attaque.
Soudain, un clone sortit de terre et frappa Naruto sous le menton. Puis un autre clone sortit du trou frappant avec son pied dans l’abdomen de Naruto. Ce dernier tomba à terre. Il connaissait cette attaque, mais il n’avait rien vu venir. Sa frustration devint plus forte et une seconde queue apparu derrière lui. Le vent se leva sous le dégagement de chakra de Naruto
.



Chapitre 11




Le clone initial toujours armé du ‘Rasengan’ se décida à attaquer de front. Soudainement, les clones qui étaient sortis du trou prirent Naruto par derrière et l’envoyèrent en l’air.
Surpris, il eu pour premier réflexe d’éliminer les gêneurs. Etirant son chakra, il détruisit les clones au sol. Mais dans cet excès d’impatience, il en oublia le premier qui avait bondit à sa hauteur et le frappa avec le ‘Rasengan’.

Incapable de détourner l’attaque, Naruto tournoya et s’écrasa durement sur le sable plusieurs mètres plus loin.
Il se releva sans difficulté, le chakra étrange régénérant ces cellules très rapidement.
Naruto partit dans un long hurlement de rage, déployant une troisième queue.
C’est une tempête qui soufflait dorénavant et l’ennemi fut très surpris de cette augmentation de puissance.

Mais Naruto blessé de s’être fait avoir ainsi, n’en resta pas là et une quatrième queue poussa dans la foulée.
Le vent s’effaça soudainement et une enveloppe noir isola Naruto qui se transformait de plus en plus.

En observant la scène, Gaara commença à trembler. Le chakra que dégageait Naruto n’avait rien d’un chakra normal. Un esprit meurtrier avait pris possession de son ami et il redoutait que Naruto sous l’influence de cet esprit, détruise tout ce qui se trouvait autour de lui.
Le clone utilisa à nouveau le ‘Multiclonage’ et créa une barrière de clones, anticipant un probable désastre.
Neji, Sasuke et Gaara se réfugièrent derrière la stèle, toujours entourée de la barrière d’énergie.

Un filet de fumée monta dans le ciel au-dessus de la boule noire enfermant Naruto.
D’un coup, une lumière aveuglante perça le cocon noir et une explosion dévasta la zone sur des dizaines de mètres.
La barrière de clone fut soufflée et le clone initial vola sur quelques mètres sans gros dommages.
Quand à Neji et les autres, ils furent protégés par la stèle.

Pendant de longues secondes, le nuage de poussière empêchait de distinguer quoique ce soit à l’intérieur. Peu à peu il se dissipa avec la brise marine et un gros cratère avait pris forme dans le sable.
Au milieu, une masse rouge en mouvement était perceptible. Quatre queues dansaient lentement en l’air lorsqu’un rugissement détona dans l’air.

Un hurlement de monstre qui s’étira sur plusieurs secondes. Au milieu du visage à peine reconnaissable de Naruto, deux yeux blancs surplombaient une bouche qui dégageait cette même lumière.
Le clone ennemi se trouvait debout à quelques mètres devant un Naruto qui ressemblait à un mini-Kyuubi.

Ils s’observèrent pendant de longues secondes, attendant le moment propice pour attaquer.
Le clone fit un pas en avant et la seconde suivante, un missile rouge se glissa derrière lui et le frappa avec une force inouïe. Le clone roula à terre sur plusieurs mètres avant de se relever lentement.
Mais Naruto était déjà en pleine préparation de sa prochaine attaque en concentrant son chakra à l’aide des quatre queues, créant ainsi une boule d’énergie noire.

A la surprise générale, il avala cette concentration d’énergie. Il ne se produisit rien les secondes suivantes, puis son corps se mit à enfler jusqu'à tripler de volume.
Naruto ouvrit la bouche et cracha d’un seul coup toute l’énergie accumulée.
Une onde de chakra titanesque percuta le clone et détruisit tout sur son passage.
Une énorme explosion retentit quelques instant plus tard, plongeant une nouvelle fois la plage dans la brume
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:41 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 06 Sep 2008, 10:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 12




De nombreuses secondes passèrent sans que l’on ne puisse voir les dégâts de l’attaque surpuissante de Naruto. Peu à peu, le nuage se dissipa et un deuxième cratère fut visible à proximité du premier. Le clone n’a sûrement pas survécu à une telle force, mais la question était de savoir ce qu’il en était de Naruto. Gaara continuait de trembler en ressentant toujours l’aura maléfique du démon. Un deuxième rugissement vrombit dans l’air et Naruto fut enfin visible.

Toujours sous la forme mi-démon, il chercha quelque chose à détruire. Il se tourna vers la stèle et il vit que la barrière d’énergie se retira. Celle-ci dévoila deux jeunes filles accrochées à la paroi rocailleuse. Neji, Gaara et Sasuke furent à découvert quand la paroi énergique disparu. Ils reconnurent tous Sakura et Hinata, toutes les deux encore maintenues contre la stèle.

A la vue de ces amies de Konoha, Naruto qui sommeillait depuis sa transformation, s’éveilla et retrouva lentement sa forme normale dans de longs gémissements. Il tomba à terre, complètement vidé de son énergie.
Pendant ce temps, ces trois compagnons tentèrent de détacher Hinata et Sakura, mais ils n’y parvinrent pas. Les liens d’énergie étaient semblables au bouclier qui recouvrait leurs amies auparavant.

Naruto se releva et constata que les filles étaient inconscientes. Il tituba jusqu'à la stèle
.
-Il faut…qu’on les sorte…de là, marmonna-t-il.
-Je sais Naruto, mais ces liens ne peuvent pas être sectionnés, tout comme la barrière, dit Neji, et comme nous n’avons plus de chakra nous n’arrivons à rien.
-Bon je n’ai pas envie de perdre de temps ici, je vous laisse faire, dit brusquement Sasuke.
-Pas question, c’est une mission et nous l’accomplirons ensemble, rétorqua Naruto.
Sasuke fit mine de ne rien entendre et s’éloigna lentement sur la plage.

Un kunaï se planta devant lui et Naruto le rejoignit d’un pas mal assuré
.
-Si tu t’en va maintenant, la prochaine que l’on se reverra, je te réduirai en cendres, menaça le ninja de Konoha.
-Tu ne m’a jamais intimidé Naruto et ce n’est pas avec la démonstration du pouvoir du Démon-Renard qui changera cela.
Un poing frappa la joue de Sasuke.
-Je n’arrive pas à croire que tu sois vraiment devenu comme ça Sasuke. Je croyais qu’il restait encore un peu du bon Sasuke, mais bon sang est ce que tu as vraiment tout oublié lorsque nous formions l’équipe sept à Konoha ?
-Tu te fatigues pour rien. Va rejoindre tes amis, je crois qu’ils ont besoin de toi, murmura Sasuke.
-Rhaa ! Mais enfin, ne me dit pas que tu n’as pas envie de faire une bonne action pour une fois, qu’il ne t’ai jamais venu à l’esprit que tu pourrai faire quelque chose de bien…Est tu vraiment devenu le monstre auquel je pense ? s’indigna Naruto.

Les deux rivaux se regardèrent longuement. Neji et Gaara observèrent la scène attendant la décision de Sasuke.
Ce dernier sans la moindre expression sur le visage, retourna lentement vers la stèle
.
-Je vais faire un effort aujourd’hui, mais ce sera l’une des rares fois que je ferai quelque chose pour Konoha.

Naruto lui emboîta le pas semblant être satisfait, mais le problème ne fut pas résolu pour autant. Ils n’avaient aucune idée du moyen qu’il fallait utiliser pour libérer Sakura et Hinata.
-Et si on essayait de les réveiller déjà ? proposa Naruto qui se tenait debout sans trop de problèmes.
-Pourquoi pas, avec un peu de chances elles auront une idée qui pourrait nous mettre sur la bonne voie, accorda Neji.



Chapitre 13




Ils passèrent près d’une heure à tenter de réveiller leurs amies, mais elles semblaient dans un sommeil très profond et l’ambiance n’était pas au beau fixe, Naruto et Sasuke se scrutaient constamment du coin de l’œil. Tôt ou tard il se passerait quelque chose entre ces deux là et Neji semblait redouter le pire si la situation explosait.
Gaara essaya tant bien que mal de se concentrer sur leur objectif, mais la tension palpable l’empêchait de se creuser efficacement les méninges.

Ils décidèrent de passer le reste de la nuit couché afin de retrouver un peu d’énergie et peut-être que le lendemain, l’un d’entre eux aura une idée qui débloquera la situation.
Le matin suivant, aucune illumination ne se produisit dans les cerveaux fatigués
.
-Bon sang, mais qu’est ce qu’il faut que l’on fasse au juste, pleurnicha Naruto.
-Je vais tenter de voir à quoi ressemblent les liens qui retiennent Hinata et Sakura, dit Neji.
<Byakuugan>

Il regarda attentivement tout se qui se trouvait près de la stèle.
-Ce sont des liens fait de chakra, je crois pouvoir les couper.
Sur ces mots, il approcha sa main des fils d’énergie et miraculeusement, ils se coupèrent.
-Bravo Neji, on a réussi ! On va pouvoir rentrer chez nous maintenant, s’exclama Naruto.
-Au contraire, notre mission n’est pas totalement terminée.
Gaara hocha de la tête pour approuver.
-Hein ? Mais enfin qu’est ce qu’on doit encore faire ? demanda le ninja blond.
-Tu te rappelle de ce que nous a dit l’esprit ? Il tenait à savoir si l’homme était capable de savoir ce que signifiait l’amour, expliqua patiemment Neji.
-Maintenant que tu m’en parles, sa me dit quelque chose.

Sasuke laissa échapper un soupire. Même après trois années sans voir son ancien compagnon, ce dernier semblait toujours aussi bête et distrait, mais sensiblement plus fort. Mais lui aussi avait énormément progressé et malgré la monstrueuse force qu’avait dévoilé Naruto, il ne fut que légèrement surpris.
Pourtant, il savait que le chakra de Kyuubi n’avais rien de normal et que cette puissance pouvait se révéler encore supérieure à celle qu’ils avaient vu la veille, mais il était sûr que Naruto n’y survivrait pas.

Sasuke regarda ces compagnons retenter de réanimer Sakura et Hinata. Neji et Gaara se chargèrent de la première, Naruto s’occupant de la deuxième. Malgré leurs efforts, aucune des deux jeunes filles n’ouvra un seul œil et Naruto pesta contre l’esprit qui les avait transporté dans ce monde inconnu
.
-Tous ça c’est de la faute du vieil esprit tordu ! Pourquoi nous avoir choisis nous ? On est pas des modèles de sentiments.
-Regarde toi bien avant de dire des bêtises, fit Neji.
Naruto le regarda d’un air inquisiteur
.
-Pas la peine de me regarder comme cela. Tu agis très souvent en fonction de tes émotions à l’inverse de la philosophie injuste de Konoha.
-Hum…ouais sa va tu as raison, grogna Naruto.

Soudainement l’esprit réapparu à la grande surprise des quatre ninjas. Naruto ne pu s’empêcher de faire un commentaire désobligeant
.
-Ah voilà la source de nos problèmes.
L’esprit sembla rire pendant l’espace de quelques secondes.
-Je vois que vous avez tous vaincus vos copies avec brio. Je n’en attendais pas moins de vous. Toi Naruto tu m’a le plus surpris. Je n’imaginais pas que tu utiliserai la force du Démon Renard.

A la diction du démon, Neji et Gaara regardèrent Naruto d’un air étonné.
-Bon d’accord c’est bien beau, mais nous voulons rentrer chez-nous maintenant, dit Naruto impatient.
-Vous pourrez retourner chez vous une fois que deux d’entre vous aurons prouvé que l’espèce humaine est capable de comprendre le mot ‘amour’.
-Nous avons failli mourir en essayant de les sauver, ce n’est donc pas assez pour vous ? s’écria le jeune blond.
-Dans votre monde, vous pourriez accomplir cette tâche de nombreuse fois, mais vous seriez obligés de faire abstraction de sentiment à l’égard des personnes secourues.
-Que devons nous encore faire pour finir une bonne fois pour toute cette mission, demanda Sasuke.
-Je vous l’ai déjà dit : deux d’entre vous devrons prouver leur amour à chacune des deux jeunes filles que vous avez sauvé, répondit l’esprit.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:41 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 07 Sep 2008, 10:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 14




Sur ces mots, le visage disparu soudainement, laissant le petit groupe dans un état perplexe. Mais au moins, ils savaient maintenant ce qu’il leur reste à faire. Mais comment prouver à quelqu’un qu’on l’aime sur simple demande ? Et surtout, lesquels des quatre aventuriers étaient concernés par ce dernier objectif ? Ils réfléchirent pendant quelques instant jusqu'à ce que Gaara émette une hypothèse.
-Ecoutez, il se peut que ceux qui doivent prouver leur amour, sont aimés d’Hinata ou de Sakura, expliqua-t-il.
-Tu crois que c’est cela notre solution ? demanda Naruto sceptique.
-Ce n’est qu’une possibilité mais on peux toujours tenter le coup.
-Il faudrait déjà savoir qui elles aiment.

Naruto avança un problème mais le sourire de Neji semblait surprenant.
-Qu’est ce qu’il y a de plaisant dans cette histoire Neji ? dit Naruto.
-J’ai eu le loisir de discuter avec Hinata quand nous nous entraînions ensemble. Elle me parlais beaucoup de toi et elle m’a semblée être très attachée à toi Naruto, dit Neji.
-Hum, c’est vrai qu’elle rougissait souvent en me voyant et qu’elle était très timide avec moi…Attend tu veux dire que Hinata…
-Oui tu as parfaitement compris où je voulais en venir, coupa Neji, je suis presque certain que c’est de toi dont elle est amoureuse.
-Ah quelle galère, marmonna Naruto, mais je vais m’y prendre comment moi ? Je n’ai jamais osé faire quoique ce soit avec une fille.
-Hé bien il va falloir que tu te décide à passer cette étape, ironisa Sasuke.
-C’est ça rigole, mais je suis sûr que tu es aussi concerné, rétorqua Naruto, Sakura t’a toujours admiré et encouragé. Elle ne cessait pas de parler de toi et de te faire les yeux doux quand tu réussissait un exercice à la perfection. C’est pour cela que je voulais te surpasser, pour prouver que j’était capable de faire aussi bien que toi et ainsi gagner le droit d’être admiré.

Sasuke ne dit pas un mot et se contenta de regarder dans le vide.
-Tu ne va pas me dire que…
Neji pressa Naruto de se taire. Ils virent quelque chose de très rare avec Sasuke. Ce dernier laissa échapper des larmes.
-Vous savez ce que j’ai dit à Sakura la dernière fois que je l’ai vue ?
Le silence sembla dire non.

-Je lui ai dit qu’elle était ennuyeuse. Elle sanglotait ce soir là. Pourtant après mon départ de Konoha, ses encouragement ont fini par me manquer et je me suis retrouvé encore plus seul qu’avant. Je n’avais plus personne à qui me confier, j’ai fini par regretter la vie que j’avais au village, mais mon désir de vengeance ne s’est pas estompé et j’avais besoin de quelqu’un avec qui j’étais sur de devenir beaucoup plus fort, quitte à tout oublier. Mais les souvenirs de cette vie paisible sont rapidement revenu. J’ai souvent pensé revenir à Konoha, mais la vision de mon frère Itachi éliminant toute ma famille me hante depuis si longtemps. Il fallait que je fasse quelque chose pour me donner les moyens de mon ambition et je ne changerai pas tant que je ne l’aurait pas éliminé.

Des visages compatissants observaient Sasuke.
-Ecoutes Sasuke, tu peux oublier cette histoire de vengeance juste pour cette fois ? demanda Naruto gentiment.
Sasuke s’interrogea quelques secondes
.
-Je vais faire de mon mieux, mais promettez moi de ne pas vous mettre au travers de mon objectif. C’est une affaire personnelle.
-D’accord, tu peux nous faire confiance Sasuke, dit Naruto et levant le pouce comme le faisait souvent Lee et Gai-Sensei.
Il se leva afin de prouver à Hinata que son amour est réciproque
.



Chapitre 15




Encore quelques centimètres et les lèvres seront en contact. Naruto hésita un moment.
-Neji tu es vraiment sûr que c’est la meilleure solution ?
-Oui alors maintenant ne t’occupe pas de nous et fais ce que tu as à faire.
Naruto se pencha une nouvelle fois en avant, son cœur battant fortement dans sa poitrine. Jamais de sa vie il n’avait tenté pareille chose. Il ferma les yeux pour éviter de soutenir les trois paire d’yeux qui l’observaient derrière lui.

Il frôla les lèvres d’Hinata toujours inconsciente. Puis il se retira un petit peu pour reprendre un peu sa concentration. Naruto se rapprocha de nouveau et cette fois ci, les lèvres entrèrent bien en contact. La seconde suivante, il se remis debout en rosissant. Pourtant Hinata ne s’éveilla pas pour autant
.
-Heu, je crois que ton idée n’a pas fonctionné Neji.
-Vu comment tu t’y es pris Naruto, ne soit pas étonné que sa ne fonctionne pas. Il faut y mettre du cœur, du sentiment, affirma Neji.
-Eh c’est pas facile. Je voudrais bien t’y voir à ma place.

Naruto marmonna quelque chose dans sa barbe et s’accroupit une nouvelle fois à côté de Hinata. Les pulsations cardiaques lui martelaient la tête et il eu soudain très chaud. Il compris enfin ce que ressentait Hinata quand elle rougissait et cela le fit rire un petit peu.
Il ferma à nouveau les yeux et laissa son corps agir d’instinct. Il n’eu plus aucune pensée, il oublia tout ce qui se passait autour et lentement il remit en contact ses lèvres avec celles de Hinata. Il l’embrassa longuement pendant son cœur jouait sur un rythme endiablé.

Il finit par retirer son étreinte et regarda les yeux grands ouverts de Hinata. Celle-ci ne pu détacher son regard de celui de Naruto
.
-Na…Naruto…Est ce que c’est bien toi ? balbutia-t-elle.
-Oui je suis là maintenant, tu ne crains plus rien.
Il l’enlaça subitement et Hinata se mit à rougir comme elle le faisait si souvent. Mais au lieu de s’évanouir, elle pris également Naruto dans ses bras, heureuse d’un tel dénouement. Des larmes de joies coulèrent sur ses joues.
-Tu as réussi à venir jusqu’ici, c’est incroyable, dit Hinata.
-Héhé, je ne suis pas venu seul, répondit-t-il en désignant ses trois amis.
-Ah je vois…mais dit moi Naruto, ce ne serait pas Sasuke Uchiha ? demanda-t-elle en montrant le disciple d’Orochimaru du doigt.
-Si c’est bien lui. Et c’est à lui de terminer la mission que nous avons à accomplir ici.

Ce dernier se leva et marcha lentement vers Sakura toujours inconsciente au sol. Va-t-il vraiment oser, lui qui n’a plus éprouvé de l’amour envers une autre personne, depuis bon nombres d’années ? Si il se dérobait au dernier moment, ils savaient ce qui allait arriver. Le vieil esprit à prédit leur mort si cette mission devait se solder par un échec. Sasuke s’accroupit doucement à côté de Sakura.
Pour l’encourager Naruto le taquina
.
-Eh Sasuke. Si tu n’y arrive pas c’est que tu es vraiment nul.
-Tais-toi donc une minute. Comment veux-tu que je me concentre si tu me hurle dans les oreilles imbécile, grogna Sasuke.

Naruto ne pu s’empêcher de sourire. Leur relation semblait être redevenue similaire à celle qu’ils avaient trois ans auparavant, avant que Sasuke ne rejoigne Orochimaru dans le but d’obtenir plus de puissance.
Sasuke se pencha à son tour au-dessus du visage inexpressif de Sakura
.
-Pardonne-moi Sakura. Tu m’a toujours soutenu dans les moments difficile, même quand Naruto avait les choses en main. Je ne t’ai jamais remerciée d’avoir toujours cru en moi, d’avoir été à mes côtés. Je t’ai sans cesse rejetée comme un boulet qui se traînait constamment dans mes pattes. Pourtant, tu n’a jamais cessé d’éprouver de l’admiration à mon égard, malgré mon comportement odieux envers toi.
Aujourd’hui j’ai l’occasion de me racheter et de pouvoir te remercier de tout ce que tu as pu ou voulu faire pour moi.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:42 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 08 Sep 2008, 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 16




Sur ces mots, il mis ses lèvres sur celles de Sakura et l’embrassa pendant quelques secondes sous les yeux abasourdis des quatre spectateurs.
-Sa…su…ke.
Les yeux de Sakura s’ouvrèrent à une vision de rêve. Le visage de son bien-aimé Sasuke si près du sien. Elle ne voulu y croire et se frotta les yeux afin d’être sûre qu’elle soit bien éveillée. Mais la vision ne disparu pas et dès que l’évidence atteignit son cerveau, elle sauta au cou de Sasuke qui tomba en arrière avec elle.

-Heureusement que Lee n’est pas là, sinon il ferais une crise, ironisa Naruto.
Neji acquiesça de la tête
.
-Nous avons désormais accomplit notre mission dans son intégralité, dit-il.
Naruto leva le poing content de pouvoir rentrer à Konoha.

C’est à ce moment que l’esprit refit une dernière fois son apparition
.
-Mes félicitations jeunes gens. Vous avez réussi votre mission avec grand succès. Je vais donc vous renvoyez là où vous étiez avant de venir ici.
Des sanglots éclatèrent soudainement. Ils se retournèrent et virent alors Sakura en larmes.
-Emmène-moi avec toi Sasuke ! Je ne veux pas te perdre à nouveau comme je t’ai perdu il y a trois ans.
-Sakura…tu sais bien que c’est impossible.
-Quand est ce que nous pourrons nous revoir ? demanda-t-elle.
-Je ne sais pas. Je doit encore accomplir mon destin de vengeance, répondit Sasuke avec un air passablement ombrageux.
-Et après qu’est ce que tu comptes faire ?
-Je l’ignore.
-Reviens à Konoha alors, je me porterai garante de tes actes devant le Cinquième Hokage et tu pourra venir vivre avec moi par là suite. Promet-moi que tu reviendra.
Elle sanglota à nouveau dans les bras d’un Sasuke qui ne pu répondre à sa demande.
-Je ne peux pas te promettre de revenir vivre à Konoha, mais j’essayerai de passer te voir régulièrement une fois que j’en aurais fini avec Itachi.
-Promet-le moi…Sasuke.

Il embrassa le front de Sakura.
-Soit sûre que tu me reverra bientôt.
Un léger sourire s’esquissa sur le visage assombrit de Sasuke.
-Bien si les adieux sont terminés, je vais pouvoir vous renvoyer sur votre monde, annonça le vieil esprit.
Tous hochèrent la tête pour donner leur accord
.
-Parfait. Ne vous en faites pas, le transfert n’est pas douloureux. J’espère que vous serez tous heureux avec l’élu de votre cœur. L’amour est le sentiment le plus fort. Si vous aimer quelqu’un par amour, vous ferez tous ce qui est en votre pouvoir pour le protéger.
Adieu jeunes gens et que l’amour guide vos pas vers le bonheur, termina l’esprit.

Lentement, tout le décor devint blanc et ils fermèrent tous les yeux afin de ne pas être aveuglés. Quand Naruto osa rouvrir les yeux, il se trouvait à Konoha avec Hinata, sur un chemin pavé.
Ils se regardèrent un moment avant de s’embrasser une nouvelle fois. Le temps sembla s’arrêter pour les deux amoureux
.



Chapitre 17




Quand Kiba arriva sur les lieux, il n’en cru pas ses yeux.
-Aaaah ! Mais je rêve ? Hinata qui embrasse Naruto ! Comment c’est possible ?
Akamaru, son chien de combat, émit un petit aboiement de surprise.
Les tourtereaux regardèrent Kiba en gloussant
.
-Peut-être qu’un jour nous t’expliquerons cette longue histoire, dit Naruto.
Il prit le bras d’Hinata sous le sien et l’emmena dans un lieu tenu secret en laissant Kiba et Akamaru sous le choc.

Aucun des aventuriers du jour, ne parlèrent de cette histoire, conscient que personne ne la prendrai au sérieux.
Sakura regardait le ciel depuis le plateau rocheux où étaient sculptés les visages des cinq Hokage qui ont mené le village à sa prospérité. Cheveux aux vents et regard perdu dans ses pensées, elle se demanda si Sasuke reviendrai comme il l’avait dit.
En attendant ce jour, elle s’en alla reprendre son activité au sein du village caché de Konoha avec l’espoir de revoir un jour le Sasuke qu’elle aimait tant
.



Fiiiiin du premier épisode. Le second débute dès demain et sera un peu plus classique.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:42 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 09 Sep 2008, 9:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
SAISON 2 : Promesse tenue



Chapitre 1 : Introduction




Une pièce plongée dans le noir, des bruits d’armes métalliques s’entrechoquant, des respirations d’hommes essoufflés.
Nous sommes dans le repaire secret du célèbre Sannin démoniaque : Orochimaru.
Il entraînait dans cette salle obscure, l’objet de sa convoitise : le seul survivant du massacre du clan Uchiha, Sasuke.

Ce dernier, toujours animé de sa soif de vengeance, il s’entraînait sans relâche afin de détruire la personne responsable de ce terrible massacre : son frère Itachi Uchiha.
Ce personnage sombre et manipulateur faisait partie d’une organisation extrêmement puissante nommé ‘Akatsuki’. L’objectif de ce mouvement criminel est de rassembler la puissance de tous les démon à queues en une seule entité qu’ils contrôleraient. Grâce à cette puissance, ils seraient en mesure de faire plier le monde entier à leur pieds et règneraient en maîtres incontestés.

Mais il ne leur manquèrent qu’un seul monstre pour remplir leurs objectif.
Kyuubi, le plus puissant de tous, connu pour être le démon renard à neuf queues.
Celui qui enfermait cette force prodigieuse n’est autre que Naruto Uzumaki, un brillant et turbulent ninja du village de Konoha.
Ce jeune garçon fut autrefois le meilleur ami de Sasuke, mais ce dernier sombra dans les ténèbres, son passé lui rongeant son cœur. Il quitta alors le village de Konoha malgré la farouche résistance de Naruto.

Depuis il s’entraîne sans relâche afin d’acquérir la force suffisante pour vaincre son grand frère maléfique. Pourtant, un récent événement l’a changé et sa haine a diminuée, mais il ne perdait pas de vue son objectif.
Le Maître-Serpent autorisa une pause à son disciple
.
-Je crois que cela suffira pour aujourd’hui mon jeune Sasuke.
-Non, je doit encore progresser, je le sais, alors on reprend dès maintenant l’entraînement, grogna Sasuke.

Toujours aussi déterminé pensa Orochimaru, pourtant j’ai l’impression qu’il a changé depuis quelques temps, il semble un petit peu distrait dans son esprit et cela l’empêche de se concentrer. Qu’est ce qui peux bien le tracasser ainsi ?
Le Sannin sortit lentement de la pièce laissant Sasuke seul un moment. Ce dernier se remémora une nouvelle fois la scène de la mort de toute sa famille, comme il l’a fait si souvent
.
-Très bientôt…grand frère…JE TE DETRUIRAIT !!!
La lumière rouge du Sharingan éclaira toute la pièce.


Chapitre 2 : Une nouvelle mission




C’est une journée paisible qui commença au village de Konoha. Le soleil montant peu à peu dans le ciel printanier au-dessus d’un village qui s’animait peu à peu.
Une forme orange sauta rapidement au-dessus des toit en se dirigeant vers le bureau du Maître Hokage le Cinquième : Tsunade.

Quelqu’un toqua à la porte du bureau
.
-Entrez, ordonna la femme.
-Vous avez demandé à me voir la vieille ? demanda un garçon aux cheveux blonds et aux yeux bleus comme un ciel d’été.
-Raaaahh ! Je t’ai déjà dit cent fois de ne pas m’appeler LA VIEILLE !!

Sur ces mots, elle envoya un poing dans la joue du jeune homme qui vola dans le mur.
Il se releva en gloussant
.
-Heh heh ! Alors vous avez une mission pour moi ?
-Attend un moment que tes compagnons de missions arrivent pour ne pas à me répéter, répondit Tsunade en lançant des éclairs avec ses yeux.

Sur ces mots, un bruit de toc contre la porte résonna
.
-Entrez !
-Bonjour Tsunade-sensei, fit Sakura.
Elle entra avec d’autres jeunes gens. Il y avait Rock Lee, le spécialiste du Taijutsu, le combat au corps à corps. Mais tous l’appelaient ‘gros sourcils’ à cause de ses sourcils très très marqué. Malgré un aspect plutôt frêle au premier abord, il fallait le défier pour voir l’étendue de son talent de guerrier et rares sont ceux qui ont pu lui tenir tête en combat singulier.

La deuxième personne avec deux marques rouges sous les yeux se tenait sur un gros chien qui remuait joyeusement la queue. Le duo Kiba Inuzuka-Akamaru qui formaient une sacré équipe et leur amitié était sans faille. Ils étaient spécialisés dans la recherche et le pistage de l’ennemi grâce à leur odorat bien supérieur à un homme normalement composé.

En troisième, c’est une jeune fille avec des cheveux presque noirs et de grand yeux blancs. Elle avait pour nom : Hinata Hyuuga. Comme vous l’aurez deviner, ces yeux ont la capacité de voir tous ce qui se passe tout autour en plus d’avoir une vue perçante permettant de voir les canaux de chakra (énergie spirituelle) et de pouvoir changer le flux de ces derniers à volonté.

La dernière personne qui entra, était un jeune homme avec une petite queue de cheval et de petits yeux très observateurs, son nom : Shikamaru Nara. Sa force à lui était sa capacité de raisonnement hors du commun. Capable de trouver la meilleure stratégie pour vaincre l’ennemi, l’avoir dans son équipe était un gage de sécurité de garantie du succès de la mission. Mais son talent ne s’arrête pas seulement à faire fonctionner sa matière grise, il est parfaitement capable de manipuler les ombres et de prendre le contrôle d’un adversaire et reliant leurs ombres. Une technique d’immobilisation efficace, mais qui ne dure pas éternellement.

Ils se mirent tous en face de Tsunade qui dégageait toujours cette aura de force et sérénité. Mais il ne fallait pas trop la chatouiller sur son âge, comme le faisait si souvent Naruto. C’était même devenu un petit jeu. On se demande comment ce dernier arrive encore à articuler quelque chose avec le nombre incalculable de poings qu’il a reçu à la figure
.

-J’ai une mission importante à vous confier. Il s’agit de recueillir de nouvelles information sur le repaire d’Orochimaru et sur Sasuke Uchiha.
A la diction du nom de leur ancien compagnon, tous tendirent l’oreille afin de ne pas louper une miette des objectifs de la mission.
-Bien que cette mission ne soit pas dangereuse au premier abord, sachez qu’en pénétrant dans le territoire du village d’Oto, vous risquez d’être attaqué par des ninjas à la solde de ce serpent et que peu de personnes ne se risquent dans les parages.
-Si c’est une mission d’espionnage, pourquoi être aussi nombreux ? demanda Shikamaru très perspicace.
-Mmh…envoyer trop peu de personne dans un endroit aussi malsain serait les condamner à mort, répondit-elle, les terres d’Oto recèlent bien des secrets et nous ignorons toujours si Orochimaru possède une force armée puissante. Mais dans le doute, je préfère jouer la sécurité.
-Et une fois que nous seront revenu, vous espérez envoyer une investigation afin de récupérer Sasuke, je me trompe ?
-Non, tu as tout juste Shikamaru, mais j’ai besoin que vous recueillez le plus d’information possible durant cette mission, vous avez deux semaines pour l’accomplir. Je veux être sûre de mes sources cette fois-ci et j’ai confiance en vous tous…Une dernière chose avant de vous laisser, évitez le plus possible d’avoir un contact direct avec nos ennemis. Si vous êtes découvert, il se peut que cela alerte Orochimaru et qu’il déserte avant notre attaque donc soyez prudents ,discrets et efficaces.
-Vous pouvez compter sur nous Tsunade, affirma Kiba.
-Moi je dit que cette mission ne va pas être si simple avec cet énergumène là, fit Shikamaru et regardant vers Naruto.
-Heh heh ! C’est sur nous allons pas nous ennuyer, accorda Kiba.
-Hum, je peux savoir ce que vous être en train de dire, demanda Naruto d'un air sceptique.
-Rien du tout idiot, répondit Shikamaru.
-Vous pouvez disposer et bonne chance à vous, fit l’Hokage.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Mer 02 Juil 2014, 9:20 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2008, 8:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 3 : Oto nous voilà




A l’entrée du village, tout le monde était au l’heure sauf Naruto. Lee bouillait d’impatience.
-J’espère que nous rencontrerons des ennemis, pour perfectionner mon Taijutsu et ainsi impressionner Gai-Sensei.
-*soupir*. Hé bah avec Naruto on a la paire. Pourquoi elle nous a coltiner ces deux piles électriques la vieille, marmonna Shikamaru.
Un cri venant de derrière attira l’attention du petit groupe
.
-Youhou ! Me voilà ! hurla Naruto.
-Narutooo ! Tu es en RETARD ! brailla Sakura en plongeant sa main dans la joue du blondinet qui eu droit à un vol plané de plusieurs mètres.
-Ho Sakura-san tu es vraiment forte, fit Lee avec des grands yeux admirateurs.
-Naruto-kun ! Est ce que sa va, s’écria Hinata en l’aidant à se relever.
-Heu oui sa va, j’ai l’habitude. Avec Tsunade j’ai droit à la paire, gloussa-t-il avant d’embrasser sa compagne soudainement.

Sans prêter attention à la scène, Shikamaru repris la parole
.
-Bon vu que nous sommes au complet, je vais vous donner ma façon de voir les choses, expliqua-t-il, nous allons être en territoire ennemi pendant presque deux semaines afin de trouver des informations sur Orochimaru et Sasuke. Même si nous sommes six ninjas entraîné, nous ne sommes pas à l’abris d’un piège où d’une embuscade par les principaux sbires d’Orochimaru.
C’est pourquoi je nous ai trouvés ces tenues qui nous permettrons de nous glisser sur les terres d’Oto sans que l’on sache qui nous sommes. Je vous demanderait aussi qu’une fois arrivés, de retirer vos bandeau et de les ceinturer à votre taille en dessous de votre costume.
-Je ne porterai pas ces habits ridicules, protesta Lee.
-Tsunade-sama m’a désigné comme chef de mission, donc je te pris de te soumettre aux règles que je met en place.

Lee se ravisa et fit signe à Shikamaru de continuer.
-Rappelez-vous bien que nous avons une dizaine de jours et que cette mission se déroulera plus vite que vous ne le pensez. Sur ce, nous pouvons nous mettre en route, annonça-t-il.

Ils prirent le chemin menant au village caché d’Oto avec l’image de Sasuke gravé dans leur tête.
‘Tient bon Sasuke. Nous allons te sortir de là’ se dit Naruto.

Au bout de deux jours de marche à travers la forêt, ils arrivèrent enfin au Pays du Riz, cachant quelque part le village d’Oto
.
-Bon à partir de maintenant, nous allons établir notre campement ici et ce sera notre base d’opération. Pour la recherche d’information, je vais nous répartir en trois groupes de binômes. Voilà comment je vais nous disposer : groupe un, Sakura et Lee.
-Youpiii !
-*soupir* Je suis avec Gros Sourcils.
(je vous laisse deviner qui est qui).
-Groupe deux, Hinata et Naruto.
-Ouais c’est cool Hinata-chan, on va être ensemble, s’exclama Naruto.
-Oui, je suis vraiment contente, dit-elle rougissante.
-Et le dernier, se sera moi avec Kiba…Des questions à ce sujet ? demanda Shikamaru.

Malgré un léger désespoir, Sakura ne protesta pas la décision de Shikamaru. Elle savait qu’elle était capable de maintenir Lee sous contrôle. Cela ne l’enchantait guère, mais au moins, si les choses tournaient mal, avec Lee elle serait en sécurité
.
-Bon, il n’y aura qu’un seul groupe qui partira en quête d’information par jour, indiqua Shikamaru, et nous commencerons à opérer dès demain matin avec le groupe un.
-Une question Shika, pourquoi nous n’irions pas tous dans des lieux différent ? En plus avec ce camouflage, il est quasiment impossible de savoir que nous venons de Konoha, demanda Kiba.
-J’aimerais que nous soyons le moins visible possible et puis si des ninjas ennemis découvrent notre campement vide avec tout notre équipement, il risquent de donner l’alerte, nous n’en sauront rien et nous risquons de tomber dans une embuscade. Tandis qu’en restant ici, si quelqu’un nous découvre, nous seront en mesure de le faire taire et ainsi mieux assurer notre couverture.
-Hmm, je comprend un peu mieux maintenant et je suis totalement d’accord avec tes dispositions, conclu Kiba.
-Bien si il n’y a pas d’autres détails qui vous tracassent, nous allons monter le camp, ordonna Shikamaru.



Chapitre 4 : La première nuit à Oto





La nuit commençait à prendre possession du ciel quand l’équipe aborda le repas du soir. Shikamaru apporta des boites de conserves, Sakura quelques petits plats diététiques emballés dans de l’aluminium, Kiba un peu de viande pour Akamaru, Hinata des petits gâteaux succulent et Naruto des boîtes de Ramen au porc.
En voyant ce dernier sortir pas moins de dix boîtes de son sac, un grand soupir s’éleva de ses compagnons.
Au moins, ils ne risquent pas d’être à cours de nourriture, quoique en voyant l’appétit vorace de Naruto, un doute resta, mais ils rigolèrent tous devant la bouche barbouillé du jeune blond.

Un peu plus tard dans la soirée, Shikamaru donna les tours de gardes de la nuit
.
-Bon, venez un peu par ici, je vais vous donner l’ordre de passage pour le tour de garde.
Chaque personne fera deux heures de surveillance durant le nuit en deux fois.
En premier ce sera moi, en deuxième Kiba, en troisième Naruto, en quatrième Hinata, en cinquième Sakura, en sixième Lee et on recommence depuis le début avec moi pour la seconde partie de la nuit. C’est bien compris ?
-Hoy, bien enregistré chef, dit Naruto avec un air moqueur.
-Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit, fit Shikamaru en regardant ses amis se diriger vers les trois tentes.

Kiba entra seul dans la sienne et s’allongea lourdement sur le sol. Akamaru se posta à côté de sa tente, un peu triste de ne pas pouvoir entrer avec son maître.
Naruto et Hinata pénétrèrent dans la seconde tente. Naruto se mit rapidement en tenue légère et fut rejoins par Hinata qui se blottit à ses côtés. Il caressa lentement le bras nu de la main jusqu'à l’épaule. Elle frissona à la douce sensation et la main continua son parcours lentement jusqu’au menton de la jeune ninja.
Les visages se rapprochèrent lentement et les lèvres entrèrent en contact, pour un long et doux baiser.

Lee et Sakura, prirent la dernière tente et cette dernière se changeant rapidement sous la couverture, afin de ne pas dévoiler quoique se soit à son ami. Elle réservait cela pour une personne bien plus importante, qu’elle espérait revoir très bientôt.
Lee, fit quelques exercices avant de se coucher et de souhaiter bonne nuit à Sakura.
Des tas d’idées grotesques lui passèrent par la tête, comme enlacer Sakura ou l’embrasser ou encore simplement la caresser. Il rougit en y pensant et secoua la tête afin de chasser ses visions stupides. Il finit par s’endormir comme un bébé.

Le nuit et les tours de gardes se passèrent sans encombre. Et le matin arriva quand Lee finissait le dernier tour de garde avant que les autres ne se lèvent
.
-Ahhh ! Ces tours de garde me coupent mon sommeil. Je ne vais pas avoir la forme ces jours-ci, marmonna-t-il à lui même.
-Malheureusement, il n’y pas de personnes comme Gaara, qui ne dorment jamais, dit Shikamaru encore à moitié endormi.
-Tient tu es réveillé en premier ?
-Oui, quand je ne suis pas dans mon lit, j’ai tendance à me réveiller très tôt, grogna-t-il en tâtonnant son dos légèrement douloureux, ce ne sont pas des matelas cinq étoiles.
-Moi je les trouve confortables, je dors tout le temps dessus, répondit Lee.
-Toi tu as un mode de vie différent du mien, tu fais tout plus dur que les autres. Moi je ne supporterai pas ça, je trouve ça idiot et ça m’énerve.

Sakura sortit de la tente à se moment là avec les cheveux complètement emmêlés.
-Houuaaahh ! Bonjour les garçon, bredouilla-t-elle.
-Bonjour Sakura-san ! Tu as bien dormi ? demanda Lee avec un grand sourire.
-Oui ça peux aller, tant que tu ne te battais pas dans tes rêves et que je m’en prenais pas plein la figure pendant mon sommeil, dit-elle.
-Je suis vraiment navré Sakura-san, fit Lee plein de remords.
-Bah ce n’est pas grave, oublions cette histoire farfelue.

C’est Hinata qui sortit à ce moment de la tente, au-même moment que Kiba dans l’autre tente.
-Hoy tout le monde, fit Kiba bien réveillé.
-Bonjour les amis, dit doucement Hinata.
Les trois autres les saluèrent en retour et ils commencèrent à papoter de tout et de rien en attendant que le dernier dormeur veuille bien montrer un signe de vie
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:44 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2008, 11:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 5 : Mise en situation




Au bout d’une heure, Sakura n’y tint pu et décida de réveiller Naruto à sa manière.
Hinata pris un peu peur pour Naruto, mais Sakura assura qu’elle allais juste lui secouer les puces. Une réponse peu rassurante pour la jeune Hyuuga, tandis que les trois garçon s’esclaffaient de bon cœur et voyant déjà la tête de Naruto quand Sakura passerai à l’action.

Cette dernière entra dans la tente avec un sourire machiavélique et s’approcha lentement de Naruto qui ronflait bruyamment. Elle se mit près de l’oreille du blond et…

-SASUKE EST LA NARUTOOOOOOOOO !!!
-Kyaaaaaaaaahhh !!! Une attaque ! Au secours ! Je vais mour…
Un poing aussi dur que l’acier mit fin aux hurlements incessants de Naruto.
-Imbécile, tu vas arrêter de hurler pour rien, railla Sakura.
-Ah heu c’est toi Sakura-chan ? Pourquoi tu m’as réveillé ? J’ai déjà fait mes tours de garde.
-Parce que le soleil est levé et qu’on t’attend depuis une heure ! cria-t-elle.
-Ok ok c’est bon, je viens dans une minute, pas le peine de t’énerver Sakura-chan.

Elle soupira et sortit de la tente victorieuse. Naruto s’extrait à son tour quelques instant après en faisant la moue.
-Bonjour tout le monde, dit-il sans intonation dans la voix.
Il se dirigea vers Hinata et lui déposa un baiser sur les lèvres. Il s’assit ensuite pour écouter ce que Shikamaru avait à leur dire
.

-Bon, la journée d’aujourd’hui, ce sera Lee et Sakura qui iront en reconnaissance dans le village le plus proche de notre position. A priori, il ne devrait y avoir rien de menaçant dans un si petit village, mais soyez attentifs. Si quelqu’un vous demande d’où vous venez, vous n’aurez qu’a répondre que vous vivez dans une ferme reculée et que vous venez là que très rarement. J’espère que cette réponse suffira aux curieux.
-Très bien, allons mettre notre tenu Lee et allons-y, dit Sakura avec un ton autoritaire.
-Je suis avec toi, Sakura-san.
Ils s’en allèrent vers le village voisin encouragés par leurs amis.

-Et nous Shika, qu’est ce qu’on est censé faire en attendant ? demanda Kiba.
-Je ne sais pas…On pourrait regarder les nuages, suggéra-t-il.
-Ah je vois…Nous allons donc nous ennuyer deux jours sur trois, conclu le jeune Inuzuka.
-Moi je vais rattrapé le temps perdu avec Hinata-chan ces dernières semaines, dit Naruto d’un air enjoué.
-Qu…quoi?…Na…Naruto ? Tu…tu…

Elle se mit à rougir comment une tomate trop mûre et finit par tomber par terre. Sous les yeux inquiets de ces compagnons.
-Quel gaffeur tu fais Naruto ! Tu devrait savoir qu’elle ne supporte pas le trop d’émotion, surtout à propos de ce genre de choses, marmonna Kiba désespéré de voir que les années ne faisait pas mûrir son compagnon.
-Heh, je disais ça pour rigoler, je ne pensais pas qu’elle me prendrai au sérieux, se plaignit Naruto.
-Ah galèèère, dit Shikamaru avec sa nonchalance légendaire.

Hinata repris lentement connaissance et plongea ses yeux dans le regard soucieux de son amant
.
-Ah te voilà réveillée ma chérie, clama-t-il avec un grand sourire.
-Dé…désolé…Naruto-kun, bredouilla-t-elle.
-Nan c’est de ma faute, je n’aurait pas dut dire cela, s’excusa-t-il un peu gêné.
Pour se faire pardonner, il embrassa tendrement Hinata, qui perdit toute notion de temps et qui espéra que cet instant dure éternellement
.



Chapitre 6 : Début des recherches




Sakura et Lee arrivèrent rapidement au petit village, qui ressemblait plus à une ville fantôme, qu’a une bourgade hyper-active. L’atmosphère pesante et intimidante se voyait sur les visages peu rassurés de nos amis.
Ils avancèrent néanmoins, vers un petit bar qui n’avait rien d’accueillant. Lee précéda Sakura et tout deux avancèrent sans mot vers le comptoir.
Lee s’efforça d’avoir une voix saillante et sèche, mais il eu beaucoup de difficulté à parler normalement
:
-Bonjour, je voudrai une boisson sans alcool si possible, demanda ce dernier.
-Mettez moi la même chose, continua Sakura en imitant le ton dur de Lee.
-Ok, je vous fait ça dans deux secondes, répondit calmement le serveur.

Au bout de quelques instants, ils furent servit
.
-Merci…Je peux vous poser quelques questions, commença Sakura et hachant bien les mots comme le ferait un brigand de la pire espèce.
-Mouais.
-Nous voulons des information sur un certain Orochimaru, dit-elle sans politesse.
-Je le connais pas votre Orochi-machin, répondit l’homme aussitôt.
-Répond correctement à ma question avant que je ne te réduise en cendre, pauvre idiot, brailla Sakura.

Lee resta bouche-bée devant l’assurance avec laquelle Sakura menait la conversation. Si il ne la connaissait pas, il aurait pu croire qu’elle faisait partie d’un gang de criminels.
Autour d’eux, les autres renégats ne prêtait pas une réelle attention à ce qui se passait au bar.
Cela devait être coutumier dans un endroit aussi sinistre et mal-famé.
Le serveur s’approcha d’eux et fini par répondre
:
-Moi je ne sais pas grand chose de lui, mais je connais quelqu’un qui vous en dira plus.

Sakura réfléchit quelques secondes et répondit :
-Très bien, dites-nous où trouver cette personne.
-Il s’appelle Takamo et il vit quelques part dans les montagnes dans une grande maison en bois. Il vient ici très peu de fois, mais j’ai déjà discuté avec lui et il m’a raconté bon nombre de choses, mais je ne me souviens pas qu’il ait mentionné le nom de la personne que vous recherchez.
-J’espère que vous avez dis vrai, sinon je reviendrais m’occuper de votre cas personnellement, grogna Sakura qui insista sur ‘personnellement’.

Lee régla l’addition et s’en alla sans un mot, comme le ferait un brigand.
Ils sortirent de la ville, pour discuter plus aisément
.
-Tu m’a impressionné Sakura-san, tu parlais vraiment comme un brigand, complimenta Lee.
-Hihi, si cette manière n’avais pas fonctionné, j’aurai utilisé mon charme, répondit-elle en rigolant.
-Heu j’espère que ce n’est pas ce que je pense Sakura-san, s’inquiéta Lee.
-Hé bien disons qu’à l’extrême j’aurais pu le faire…Pour retrouver Sasuke-kun, je suis prête à tout accomplir.
-Bon, il ne reste plus qu’a espérer que tu n’y sois pas obligée. De toute façon si quelqu’un ose lever la main sur toi, je te protègerait à en donner ma vie, dit Lee d’un ton solennel.
-Hihi ne t’en fais pas, je suis capable de me défendre seule.

Lee fit la moue et elle rigola de plus belle.
-Allons ne fait pas cette tête Gros Sourcil, je disais ça pour rire.
Mais voyant la mine toujours enterrée de son compagnon, elle se résigna à faire un geste pour lui et lui colla ses lèvres sur sa joue.
La tête ronde de Lee devint encore plus rouge que celle de Hinata, mais lui au moins, ne s’effondrait pas dans l’inconscience
.
-M…m…mer…ci…Sakura, balbutia-t-il

Elle gloussa à nouveau en voyant la tête de son ami qui redevint lentement de couleur normale.
Ils commencèrent alors, à grimper dans la montagne, espérant trouver rapidement ce Takamo
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:45 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2008, 10:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 7 : Première piste




Au bout de deux heures de parcours, une grande bâtisse en bois s’inscrit dans le champ de vision des deux aventuriers.
-Nous y voilà Sakura-san, dit Lee, la maison de Takamo. Espérons qu’il sait quelque chose et qu’il acceptera de nous en parler.
Sakura hocha de la tête, mais elle semblait peu rassurée. Quelque chose dérangeait son esprit mais elle ne savait pas quoi.

Lee toqua doucement à la porte. Quelques secondes passèrent et des bruits de serrures que l’on déverrouille parvint aux oreilles des ninjas.
Une tête de vieillard s’immisça dans l’ouverture avec un air inquiet
.
-Qui êtes-vous et que me voulez-vous ? demanda-t-il.
-Nous avons besoin d’informations concernant Orochimaru, dit Lee sans se présenter.
Le vieil homme regarda attentivement les regards sérieux des jeunes gens présent devant lui
.
-Je ne connais personne de ce nom et maintenant partez d’ici au plus vite, s’exclama le vieillard en fermant précipitamment la porte.

Lee leva un sourcil très surpris de la réaction du vieux personnage
.
-Il a un truc qui tourne pas rond chez lui, pourquoi il a réagit comme ça ? s’interrogea Lee.
-Attend Lee, je vais tenter ma chance, dit Sakura.
-Tu ne va pas quand même pas le…, commença le jeune garçon.
-Hein ? De quoi tu parle Lee ?
-Heu rien du tout, je te laisse faire, répondit-il rapidement.

Elle toqua à la porte à son tour.
Une vieille voix d’homme leur indiqua de s’en aller et de ne pas revenir
.
-Mais nous avons absolument besoin de savoir où se trouve Orochimaru, implora Sakura avec une pointe de tristesse dans la voix.
-Fichez-le camp immédiatement ! hurla la voix enrouée.
-Hé bah il n’est vraiment pas hospitalier ce vieillard, je vais défoncer sa porte et le faire parler, grogna Lee.
-Non attend, il est inutile de céder à la violence, coupa Sakura, nous sommes là pour avoir des informations, pas nous faire remarquer en cassant la porte de chaque personne nous rejetant.

Lee se mit à réfléchir quelques secondes.
-Bon d’accord Sakura-san, je vais me retenir, mais sache que je n’aime pas être traité de la sorte, répondit celui-ci.
-Moi non plus cela ne me plait pas, mais ce n’est pas en se montrant brutal que l’on obtiendra plus facilement ce que nous voulons, affirma-t-elle, monsieur Takamo, nous ne voulons pas vous faire de mal, nous voudrions seulement quelques information sur Orochimaru. C’est très important…, elle s’arrêta un peu hésitante, …pour moi et mes amis. Je vous en prie, nous partirons dès que possible.

Comment ne pas résister à un appel venant si profondément du cœur, se dit Lee, le vieux allait forcément craquer sous de telles paroles.
Pourtant aucune réponse ne vint de l’intérieur. Puis la porte se re-ouvrit lentement
.
-Qui êtes vous ? redemanda Takamo.
-Nous sommes des n…
-Des chasseurs de primes et nous recherchons Orochimaru pour toucher une grosse récompense et enfin venger nos familles décimées par ce monstre, coupa intelligemment Sakura.
-C’est bon pas le peine de le nier, vous êtes des ninjas, ça se voit à vos chaussures, répondit brutalement le vieil homme.

Lee et Sakura regardèrent leurs pieds pour constater qu’ils n’étaient pas camouflés.
Un peu confuse Sakura réussit à répondre
:
-Désolé, mais nous ne voulons pas attirer l’attention, c’est pour cela que nous portons ces capes et ces vêtements afin que l’on ne nous reconnaisse pas. Nous venons de Konoha, du Pays du Feu.
-Des ninjas de Konoha ? Intéressant, marmonna Takamo.
-Je m’appelle Sakura Haruno et voici mon coéquipier : Rock Lee.
-Bon vous m’avez convaincu, vous pouvez entrer dans mon humble demeure.



Chapitre 8 : Révélation




Les ninjas entrèrent lentement dans la maison de Takamo, qui referma la porte derrière eux.
Il regarda les visages désormais découvert de Lee et Sakura et constata qu’ils étaient encore jeunes pour des ninjas
.
-Bien que voulez savoir au juste, ninjas de Konoha ? demanda prudemment le vieil homme.
-Nous voulons savoir où se cache Orochimaru, répondit Sakura dans la seconde.
-Orochimaru hein. Vous me semblez un peu jeunes pour affronter une légende telle que lui, répliqua Takamo.
-Nous sommes ici en mission de reconnaissance et non pour nous battre, même si l’envie me démange énormément, coupa Lee. Au fait Sakura, pourquoi lui a tu dit d’où nous venions et notre but ici ? Shikamaru nous avait dit de ne pas le révéler.
-Parce que je suis certaine que nous pouvons vous faire confiance Takamo, dit Sakura très sûre d’elle.

Le vieil homme laissa échapper un rire
.
-Ha ha, la jeunesse, jamais à cours d’argument. J’aime sa chez vous les jeunes.
-Vous allez donc tout nous dire ? demanda Lee impatient.
-Oui je vais vous dire tout ce que je sais de lui, affirma Takamo, vous savez, je n’aime pas vraiment ce vil serpent, mais je n’ai été qu’un bien modeste ninja de mon temps et je me suis retiré quand il quitta votre village pour venir fonder le sien ici. Je me suis réfugié ici pendant qu’il mettait en place son règne de terreur. Quelle terrible période, j’osait à peine sortir de chez-moi.
Mais depuis quelques temps, son influence baisse fortement dans le village d’Oto, surtout depuis qu’il a affronté et perdu l’usage de ces bras contre votre vénérable Troisième Hokage.

Lee et Sakura écarquillèrent les yeux en entendant l’histoire.
-Mais comment avez-vous su tout cela ? demanda la jeune ninja.
-J’ai été un ninja espion dans ma jeunesse, donc j’ai des déclics qui me sont restés, comme écouter les conversations dans un bar, sans perdre la moindre miette de ce que je voulais entendre, répondit l’ancien espion avec un regard rêveur.
-Si cela ne vous dérange pas, nous aimerions connaître l’emplacement du repaire d’Orochimaru, coupa Lee.
-Ah oui, pardonnez-moi, à mon âge on passe son temps à raconter sa vie plus qu’autre chose.

Il s’arrêta quelques secondes avant de reprendre :
-Malheureusement, je n’ai pas d’information fiables à ce sujet. Tout ce dont je suis sûr, c’est qu’il se cache dans la forêt, mais je ne connais nullement sa position exacte.
Sakura baissa lentement le regard avant de croiser celui du vieillard. Celui-ci vit un désespoir envahir la jeune fille.
-Bon hé bien au moins nous aurons essayé, dit Lee sans avoir remarqué le visage de Sakura.
-Je suis désolé, moi aussi j’aimerais que ce monstre disparaisse, mais personne n’est assez fou pour aller l’affronter, grogna Takamo.

Gros Sourcil grimaça, même avec son exceptionnel Taijutsu, il n’était pas en mesure de vaincre une telle légende, aussi vivante que terrifiante. Sans compter Kabuto, son bras-droit qui était probablement aussi fort que Kakashi si ce n’est plus avec ces capacités de régénération
.
-Je vois la déception dans vos yeux et je comprend votre réaction, dit le vieil homme avec une certaine douceur, mais ce serpent est encore plus insaisissable que du savon mouillé. Je n’ai donc que très peu d’information à son sujet et sur le lieu où il se terre. J’aimerais vous venir en aide, mais je n’ai pas les moyens actuellement.
-Nous repartirons à la recherche dans trois jours, nous pourrons faire une halte au bar dans lequel nous sommes venu tout à l’heure, proposa Lee.
-Magnifique mon garçon, s’enthousiasma Takamo, je vais essayer d’en savoir plus entre-temps.
-Alors c’est d’accord, approuva Sakura toute souriante. Merci de votre aide.

Les deux ninjas sortirent de la maison en bois et rentrèrent tranquillement jusqu’au campement dans la forêt.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:45 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2008, 11:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 9 : Première journée au campement




Il était presque midi et ils s’ennuyaient à mourir.
-Bon sang je n’en peu plus d’attendre et de ne rien faire, marmonna Naruto en faisant les cent pas autour du camp.
-Arrête un peu de gesticuler, t’es énervant à la fin Naruto, grogna Shikamaru allongé dans l’herbe, la tête dans les nuages.
-Et si il leur arrivait quelque chose, tu y a pensé Shikamaru ?
-Tss, il ne leur arrivera rien. Lee et Sakura sont des ninjas de très haut niveau, ils savent très bien se défendre, répondit calmement le Nara.

Le jeune blond se rassit pour la dixième fois de la matinée en grognant dans sa barbe
.
-Ce n’est pas croyable d’être aussi excité, tu peux leur faire confiance, Sakura sait mener les recherches comme il le faut, dit Kiba très sûr de lui.
-Mouais je sais, mais je déteste rester en plan à attendre qu’il se passe quelque chose, je veux de l’action, du danger, de l’adrénaline…commença Naruto quand un poing s’abattit sur sa tête afin de le faire taire.
-Tu deviens vraiment saoulant à la fin, je me demande ce qui a pris à Maître Hokage de nous mettre un énergumène comme toi dans une mission où la discrétion prime sur l’action, s’indigna Shikamaru.
-Elle voulait sûrement que nous soyons sûr de nous défendre si notre groupe se faisait attaquer, Naruto-kun est très fort et je sais que nous réussirons, j’ai confiance en lui, dit doucement Hinata.
-Merci Hinata-chan, sa me fait chaud au cœur. Si on est coincé ici, on pourrait au moins faire quelque chose histoire de rester chaud en cas d’attaque, proposa Naruto.

Shikamaru s’interrogea quelques secondes avant de reprendre la parole
:
-Bon, tu peux toujours aller chercher du bois, pour le feu, je commence à avoir un petit peu faim et comme nous avons de la nourriture à faire cuire, un bon feu ne sera pas de refus, accorda-t-il.
-Super, c’est parti…<Multiclonage>

Une dizaine de clones apparurent devant l’original :
-Ecoutez moi, vous tous, nous avons besoin de bois pour le feu alors nous allons en chercher. Dispersion !
Tout les Naruto disparurent en quête de bois pour le faible feu.
Kiba émis un petit rire
.
-Bravo Shikamaru, tu nous a débarrassé de cet excité pour un petit moment.
-Il va vite revenir en braillant je ne sais pas trop quel genre d’histoire d’ahuri comme il le fait tout le temps, soupira le jeune Nara.

Pourtant au bout d’une demi-heure, rien n’arrivait à l’horizon et Hinata semblait très inquiète
.
-Naruto-kun n’est toujours pas revenu. Je me fais du soucis à son sujet.
-C’est vrai que ça commence à faire long, avoua Kiba, je commençais à m’habituer au calme.
Shikamaru ouvrit un œil pou voir ce qui se passait, mais il ne prononça aucun mot.
-Je vais aller le chercher, dit Hinata.
-D’accord mais fais vite, j’ai comme un mauvais pressentiment d’un coup, marmonna le manipulateur d’ombre.

La jeune fille hocha la tête et s’enfonça dans la forêt avec le Byakuugan activé.
Après quelques minutes, elle décela une légère émission d’énergie provenant de sa gauche.
Elle avança dans cette direction prudemment, ne sachant si ils s’agissait de Naruto ou d’un ennemi.
Quelques dizaines de mètre la séparait et elle approfondit son osculation avec ses yeux perçants. Elle reconnu alors la tignasse blonde de son bien-aimé dans un petit bain d’eau tiède.

Une idée saugrenue lui passa par la tête et elle se mit à rougir toute seule. Elle secoua la tête afin d’oublier cette pensée idiote et se rapprocha plus près, toujours sous le couvert de la végétation
.



Chapitre 10 : Moment intime




Naruto se baignait tranquillement dans cette source chaude et agréable.
Hinata toujours cachée observa la scène et admira le corps luisant et musclé du jeune blond qu’elle voyait de dos.
Elle ne pu s’empêcher de penser qu’il était le plus bel homme de la terre.
Sans savoir qu’il était épié, Naruto effectua à demi-tour dans l’eau et Hinata tomba dans les pommes en voyant son amour ressortir nu devant elle.

Ce dernier entendit un bruit sourd quelque part dans les buissons se trouvant face à lui et il se hâta de mettre une serviette à sa taille. Il pris également un kunaï et avança lentement
.
-Qui est là, montrez-vous si n’êtes pas un lâche, cria-t-il.
Il continua d’avancer vers l’origine de ce bruit et vit Hinata allongée par terre inconsciente.
Surpris de la voir, il essaya de le réveiller
.
-Hinata-chan, ma chérie réveille-toi !
Aucune réponse.
-Hinataaaaa !
-Hh…Na…Naruto-kun ? bredouilla-t-elle.
-Ah tu m’a fait peur, répondit-il.

Sur ces mots il la prit dans ses bras mais en oublia sa serviette qui tomba immédiatement
.
-Haaaaaaaaaaa !!! hurla la pauvre Hinata en se cachant les yeux.
Décontenancé Naruto lâcha prise et remit rapidement la serviette à sa place. La jeune fille tomba douloureusement sur l’arrière-train
.
-Ouille !! Narutoooo !
-J’arrive, j’arrive ma chérie, fit le jeune blond en s’assurant que sa serviette resterai à sa place cette fois.

Il souleva à nouveau la jeune Hyuuga et la porta jusqu'à des vêtement noirs et oranges.
Naruto attrapa ses habits et se changea hâtivement derrière un rocher, pendant que Hinata se relevait tant bien que mal.
Il réapparu habillé et rejoignit sa tendre amie qui se massait doucement les fesses afin de soulager la douleur
.
-Attend je m’en charge Hinata-chan, fit Naruto en joignant le geste à la parole.
-Naru.. to-kun…tu…tu, murmura-t-elle en rougissant de plus belle.

Malgré que le geste soit osé, elle dut reconnaître qu’il s’y prenait plutôt bien en massage.
Elle se serra contre lui
.
-Je t’aime…Naruto-kun, chuchota-t-elle.
-Moi aussi je t’aime Hinata-chan, répondit-il en l’embrassant dans la foulée, alors qu’est ce que tu voulais en venant ici ?
-Hé bien comme tu ne revenait pas, j’ai décidé de partir à ta recherche et je t’ai finalement retrouvé.
-Je voudrais savoir pourquoi tu était encore évanouie quand je t’ai vu derrière le buisson.

Elle se remémora le moment où il sortit de l’eau et elle s’empourpra de plus belle, mais elle tint bon :
-Hé bien je…je…t’ai vu…hem…
-Tu m’a vu et alors ? s’impatienta Naruto.
-Et j’ai…tout…vu.

Elle cacha son visage honteuse tout en restant collé à son amour. Naruto ne compris pas tout de suite de quoi elle parlais, puis poussa un cri de surprise et la lâcha de nouveau.
-Kyaaaaaaaaa !!! Tu veux dire…que tu m’a vu…nu ?!!
La jeune Hyuuga hocha brièvement de la tête, encore plus rouge de honte que la minute précédente.
-Et…heu…tu m’as trouvé comment ? demanda Naruto un peu gêné.

Il ne reçu aucune réponse, Hinata était de nouveau évanouie à ses pieds.
Il se dépêcha de la ramener au campement mais il ne parlerai pas de cet incident
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:46 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 14 Sep 2008, 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 11 : Retour des explorateurs




Kiba commençais vraiment à s’ennuyer. Malgré que Naruto était toujours très agité, au moins cela mettais un peu d’ambiance au campement. Shikamaru ne se plaignait pas de ce silence mais Hinata et Naruto étaient partit depuis trop longtemps. Tout cela lui tritura les méninges, mais au moment où il allais ouvrir la bouche, Naruto débarqua avec Hinata dans les bras.

-Ah bah ce n’est pas trop tôt Naruto, siffla Kiba plutôt énervé.
-Désolé, répondit-il simplement.
Puis il remarqua sa jeune coéquipière assoupie dans les bras du jeune blond
.
-Qu’est ce qui lui est encore arrivé ? demanda Kiba soucieux.
-Heu…rien de bien important, elle devrait vite s’en remettre, le rassura Naruto.
-Mouais, je crois surtout que tu n’y est pas pour rien, dit le jeune Inuzuka avec perspicacité.
-Je ne tient pas a en parler…

Il fut coupé par le retour de Lee et Sakura. Shikamaru daigna de se lever pour écouter les nouvelles.
-Alors vous avez réussit à apprendre quelque chose ? questionna le chef du groupe.
-Pas vraiment, la seule personne qui fut susceptible de nous aider, ne savais pas grand chose sur Orochimaru, expliqua Sakura, tout ce qu’il savait, c’est que son repère était quelque part dans cette forêt et que l’influence de ce monstre sur le village était bien moindre qu’il y a trois ans.
-Mmh…Cela ne nous avance pas beaucoup, mais au moins nous avons déjà un début de piste, conclu Shikamaru.

Sakura pensa que Sasuke pouvait être bien plus proche qu’ils ne le pensaient. Elle afficha un regard déterminé et plein d’espoir.
Un gémissement se fit entendre
:
-Hh…mh…
-Hinata-chan, tu es de nouveau éveillée, s’écria Naruto en la serrant dans ses bras.
-Naruto-kun…oui je vais bien.

Pour l’en convaincre, elle déposa un baiser sur les lèvres de son homme qui paru satisfait de la réponse.
Sakura regarda la scène souriante, mais avec une pointe de jalousie. Elle aimerait tellement les imiter et prendre son Sasuke dans ses bras pour ne plus jamais le quitter. Des larmes coulèrent furtivement sur ses joues
.
-Sakura-san…tu pleures ? demanda Lee.
-Non, sa va ne t’inquiète pas, je suis juste heureuse pour Naruto et Hinata.
-Ne t’en fais pas Sakura-chan, je te promet que tu aura bientôt l’occasion d’en faire autant avec Sasuke, dit Naruto en prenant la pause du ‘mec cool’.

Elle se souvint lorsqu’il partirent trois ans auparavant, reprendre Sasuke des griffes d’Orochimaru. Elle implorait Naruto de reprendre Sasuke et reposait tous ses espoirs sur son meilleur ami. Mais il avait échoué et était revenu grièvement blessé. Pourtant il n’a pas abandonné et elle constata que sa volonté n’avait pas faillit durant ses trois ans d’isolement avec Jiraya-sama et qu’il comptait tenir sa promesse, faite il y a trois ans.

Les six compagnons dînèrent et s’endormir, sans oublier de faire leur tour de garde
.



Chapitre 12 : Les doutes d’Orochimaru




Dans le repère du serpent, Orochimaru se rassasiait avec Kabuto et Sasuke.
-Dit moi mon cher Sasuke-kun. Qu’est ce qui se passe dans ta tête ? susurra Orochimaru.
-Je sens que mon but est a portée de main. Je sens enfin la puissance que je désirai, s’écouler dans mes veines.
-Vous avez fais de grand progrès, Sasuke-sama, complimenta Kabuto, mais je ne crois pas que vous soyez encore assez fort pour…

Une ombre se plaça derrière l’homme à lunette et pointa un kunaï vers son cou. Deux yeux rouges luisant perçaient l’obscurité.
-Je ne t’ai pas autorisé à me parler misérable cafard, gronda Sasuke.
Orochimaru émis un petit rire
.
-Kabuto n’a pas totalement tord, mais ton entraînement arrive à sa fin et tu va bientôt pouvoir éliminer Itachi Uchiha, dit calmement le maître-serpent.

Mais ce que ne disait pas Sasuke, c’est que son esprit était tiraillé entre la haine qu’il éprouvait pour son frère et l’attirance envers Sakura, car depuis leur dernière rencontre, il eu un déclic dans son cœur de pierre, une douce chaleur qui le fit fondre lentement jusqu'à ce qu’il soit séparé en deux parties égales. Mais cette haine était ancrée depuis bien longtemps dans son cœur et il décida d’assouvir sa vengeance avant de penser à autre chose.

Kabuto resta impassible sous la menace du disciple Uchiha et murmura une excuse envers celui-ci. Mais derrière ses lunettes, il bouillonnait de rage. Lui le bras droit d’Orochimaru, traité comme un simple insecte insignifiant et gêneur. Tôt ou tard il lui montrerait de quoi était capable l’insecte.

Quand à Orochimaru, malgré qu’il soit toujours souriant et calme, il commençait à se demander si Sasuke était vraiment aussi fidèle qu’il le laissait paraître.
Il obéissait toujours, mais il jetais constamment un regard froid semblant dire : je te tuerai un jour maudit serpent.
Malgré un visage impassible, il réfléchissait à un moyen de mieux fidéliser son meilleur disciple et de gagner du temps afin de préparer le transfert vers le corps du jeune homme.

La situation au village d’Oto était également préoccupante. Beaucoup de ninjas et assassins avaient déserté ses rangs depuis sa défaite contre le Troisième Hokage. Depuis sa force armée était faible et dispersée, seuls les plus fidèles restèrent sous son commandement, mais un assaut massif sur Konoha n’était même pas envisageable.
Mais Orochimaru ne s’inquiéta guère de cela, Sasuke était désormais aussi fort que lui et bientôt il le surpasserai. Et a ce moment là, il prendrait son enveloppe corporelle et il irait détruire tout Konoha seul et éliminerai par la suite, tout les membres de l’Akatsuki
.

-Sasuke-kun, nous allons reprendre notre entraînement si tu a fini, siffla Orochimaru.
-Allons-y, répondit ce dernier en se dirigeant vers une porte presque indécelable dans une telle obscurité.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:46 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 15 Sep 2008, 1:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 13 : Naruto et Hinata, en avant !




La nuit se passa sans encombre pour les ninjas de Konoha infiltrés. Et le matin, Hinata se leva tôt afin de préparer le premier repas du jour.
Dehors Lee, finissait son dernier tour de garde en faisant quelques petits exercices en silence
.
-Bonjour Lee, dit Hinata souriante.
-Bonjour Hinata, tu as bien dormi ?
-Oui merci, je vais préparer le petit-déjeuner.
-Super, je commençais justement à avoir un petit creux.

Ils allumèrent un petit feu et firent bouillir un peu d’eau. Dans sa tente, Naruto dormais à poing fermés, mais quand une douce odeur s’agrippa à ses narines, il se réveilla aussitôt avec le ventre qui ronronnait gentiment. Il s’habilla en baillant quelques coup et sortit de la tente avec les yeux encore à moitié fermé.
-Tient te voilà Naruto, dit Lee.
-Salut la compagnie…Houuhaaaa !…bien dormis ma chérie ?

Il embrassa Hinata avant qu’elle ne réponde :
-Oui très bien, je suis prête pour notre journée d’exploration.
-Mmh, sa sent bon ce que tu nous prépare, j’ai hâte d’y goûter, dit-il en se frottant le ventre.
Ils rigolèrent un peu et se rassasièrent du délicieux plat préparé par Hinata
.

-*soupir* Ah j’en peu plus c’était trop bon, dit Naruto le ventre gonflé, je vais finir par croire que tu es capable de faire de meilleures nouilles que celles de chez Ichiraku, avoua-t-il.
-*rougissante* Merci, sa me fait vraiment plaisir que vous aimiez ce que je fais, répondit-elle émue.
-Tu as de la chance Naruto d’avoir une si bonne cuisinière pour femme, complimenta Lee.

Tous ces encouragement firent rougir encore plus Hinata de fierté.

Quelques minutes plus tard, ils furent parés pour une journée de recherche d’indices et Hinata était très contente d’y aller avec Naruto.
Shikamaru qui s’était levé entre-temps leur demanda de fouiller prudemment la forêt avant d’aller à leur vraie destination, histoire de ne pas se déplacer pour rien.

Hinata scruta chaque recoin de la végétation en espérant trouver quelque chose qui pourrait avoir été construit par l’homme. Mais rien de suspect ne fis son apparition avec le Byakuugan.
Ils partirent vers un deuxième village, un peu plus animé que le premier à en croire le nombre de personnes qu’ils croisent sur la route.

A leur grande surprise, ce village ressemblait à une version plus petite de Konoha avec l’agitation qui allais avec. Des restaurants, des bars, des salles de jeux, des hôtels, des lumières, tout le contraire de la ville-fantôme visitée la veille par Lee et Sakura
.
-Si nous sortons d’ici sans aucune indication valable, c’est que nous sommes vraiment nuls, marmonna Naruto.

Une voix hilare parvint aux oreilles des deux vagabonds, suivit par des « Hooo ! » et de nouveaux rires.
Naruto se dirigea vers le raffut, certain d’avoir reconnu la voix de

-L’ERMITE-PAS-NET !!! hurla-t-il en montrant un homme avec de longs cheveux blancs entourés de jeunes filles charmantes.
-Hihihihi, l’ermite-pas-net quel drôle de surnom Jiraya chériiii, piaillèrent les jeunes filles complètement saouls tout comme le célèbre Sannin.
-Non mais j’y crois pas, toujours en train de faire vos activités de ‘pas net’, continua le blond en faisant de grand gestes.
-Calme toi donc Naruto …*soupir*…mesdemoiselles, je doit vous quitter malheureusement, dit Jiraya.
-Hooo naaaan !! Jiraya chériiiii, reste avec nous ! pleurèrent-elles ensemble.
-Je reviendrai d’ici peu de temps, je vous en fait la promesse, assura-t-il.
Il sortit du bar en faisant la moue, rejoignant un Naruto rouge de colère et une Hinata désemparée retenant Naruto
.



Chapitre 14 : La piste de Jiraya




-Alors Naruto, qu’est ce qui t’amène ici avec ta copine ?
-Gnniiiiii ! SA SERAIT PLUTOT A MOI DE VOUS DEMANDER CE QUE VOUS FABRIQUIEZ AVEC CES FEMMES !!! ET EN PLUS COMPLETEMENT SAOUL !!! brailla Naruto à plein poumons.
-Chuuuut ! Tais toi donc, tu va encore nuire à ma réputation, s’indigna le Sannin.
-JE ME FICHE DE VOTRE REPUTATION DE VOYEUR PERVERS !!! continua le jeune blond les yeux exorbités.
-Naruto-kun, calme-toi je t’en pris, tu me fais peur, chuchota Hinata derrière lui.

Jiraya soupira et se voila la face. Naruto se calma peu à peu sous les caresses apaisantes de Hinata dans son dos
.
-Bon…hum…si nous allions autre part pour discuter, proposa doucement Jiraya.
-Allons-y sur le champ, je refuse de rester ici une seconde de plus, marmonna Naruto.

Ils allèrent dans une ruelle un peu à l’écart et Jiraya repris la parole
.
-Alors vous êtes en vacances ?
-Non, nous sommes en mission de recherche, répondit Naruto en faisant la moue.
-Vous cherchez Orochimaru et Sasuke, je me trompe ? questionna le Sannin.
-Oui, mais nous n’avons pas vraiment de piste jusqu'à maintenant, expliqua Hinata, tout ce que nous savons, c’est qu’il se cacherait dans la forêt, mais nous n’avons pas plus de précision.
-Mmhm…Je sais quelques petites choses aussi sur la situation de ce serpent et je pense que cela vous aidera, affirma-t-il.
-Dites, l’ermite-pas-net, sa fait longtemps que vous êtes dans ce village ? demanda Naruto.
-Depuis quatre jours, mais c’est trop peu pour être sûr de ce que je vais vous confier.
-Dites toujours, avec un peu de chance, nous parviendrons à dénicher l’entrée du repaire de ce monstre, fit Naruto avec fermeté.
-Bon d’accord, je ne perds rien à vous le dire. J’ai appris qu’il serait revenu dans son antre lors du temps où il était le chef du village d’Oto. Il paraît également qu’il soit toujours accompagné par le jeune Sasuke, suite à mes déductions. Selon certaines personnes, il se trouverait quelque part au nord de ce village à une journée de marche…Voilà c’est tout ce que je sais, conclu-t-il.
-Et alors ? demanda Naruto.
-Et alors quoi ?
-Vous avez vérifié ?
-Non, j’ai été très occupé par la suite, expliqua-t-il.
-Occupé mon œil. Vous avez surtout profité pour regarder les filles dans les bains et pour vous saouler à longueur de journée, clama Naruto.
-Tss, tu sais très bien que je ne fais sa dans le but de trouver l’inspiration qu’il me manque pour mes romans, rétorqua Jiraya.
-De toute façon vous n’êtes qu’un vieux-pas-net, souffla le jeune blond.
-Je ne suis pas vieux et je te rappelle encore que mon nom est JI-RA-YA !

Naruto le regarda avec un air peu convaincu.
-Arrêtez de vous disputer, dit soudainement Hinata, nous devons continuer la mission Naruto-kun.
-Oui excuse moi ma chérie.
Jiraya ouvrit de grand yeux quand Naruto appela Hinata : ‘ma chérie’.
-Est ce que mes oreilles me jouent des tours ou tu as dit ‘ma chérie’.
-Hein ? Oui c’est bien ce que j’ai dit, affirma-t-il.

Et la seconde suivante, il embrassa longuement Hinata devant un Jiraya complètement sous le choc et qui tomba à terre
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:47 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2008, 10:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 15 : L’aide précieuse du Sannin




Le Sannin ouvrit les yeux lentement et dans sa vision encore floue, il cru reconnaître une magnifique jeune fille. Il attrapa Hinata par les épaules et tenta de l’embrasser. Un poing le coupa dans son élan et le Sannin tomba sur côté.
-KYAAAAAAAA !! MAIS QU’EST CE QUE VOUS ESSAYEZ DE FAIRE ?!! s’égosilla Naruto.
Il tenait Hinata dans ses bras qui venait de s’évanouir après la tentative perverse du Sensei de Naruto.

Jiraya se releva parfaitement réveillé cette fois ci
.
-De quoi tu parles Naruto ? demanda-t-il sans se rendre compte de ce qu’il venait de faire.
-Essayer d’embrasser Hinata-chan, vous êtes vraiment le pire des ‘pas-net’ !!
-Heu, ah bon ? Je ne m’en souviens même pas, répondit Jiraya troublé.
-Gnniiiii !! ARRETEZ DE FAIRE SEMBLANT DE NE PAS VOUS RAPPELEZ ET EXCUSEZ-VOUS !!! cria le jeune blond.
-Ok ok ok ! Pas la peine de t’énerver ! … hum hum…Hinata, accepte mes humbles excuses pour avoir essayer de t’embrasser.

A nouveau réveillée, la jeune Hyuuga finit par lui répondre :
-Vous êtes excusé Jiraya-sama, répondit timidement Hinata.
-Voilà c’est fait…bon…mmh…vous êtes tout seuls pour cette mission ? demanda le Sannin.
-Non, il y a Lee, Sakura-chan, Shikamaru et Kiba, qui sont restés au campement dans la forêt, répondit calmement Naruto.
-Bien j’aimerai vous raccompagner et faire le point sur votre mission.
-Vous allez nous aider ?! s’exclama Naruto.
-Oui, même si je suis sûr que vous êtes capable de vous débrouiller, affirma-t-il.
-J’espère pour vous que ce n’est pas votre côté ‘pas-net’ qui parle, marmonna le jeune Uzumaki.
-Hum…je suis un peu plus sérieux là jeune insolent, s’indigna le Sannin, mettons-nous en route.

Ils quittèrent le village pour rejoindre la dense forêt menés par Naruto. Ce dernier s’arrêta et regarda de tous les côtés comme si il redoutais une menace.
-Qu’est ce qui se passe Naruto-kun ? demanda Hinata inquiète.
-Heu rien de grave, je cherche juste le bon chemin, dit-il gêné.
Jiraya soupira
.
-Ne cherche pas d’excuse Naruto et dis tout de suite que nous sommes perdus, dit-il.
-Heu…nan pas du tout qu’est ce que vous allez croire, s’écria le jeune ninja, aller nous prenons ce chemin là.

Mais dix minutes plus tard, ils se retrouvèrent au même endroit. Craignant que ses deux compagnons le remarque, il avança rapidement dans une direction sûr de lui.
Quelques minutes après, ils revinrent de nouveau à leur point de départ. Légèrement paniqué Naruto pris encore une autre direction sans un mot.

Ce petit manège dura une heure et à chaque fois ils retombèrent au même endroit. Naruto se gratta la tête, il n’avait plus de solutions mais il ne voulait pas avouer qu’ils étaient perdu
.
-Quelque chose ne va pas mon cœur? questionna Hinata.
-Heu nan, tout va bien rassure toi Hinata-chan, mentis le blondinet.
Jiraya qui avait tout observé cassa le moral du petit groupe
.
-Cela fait déjà plusieurs fois que nous sommes passé à cet endroit.
-Vous en êtes sur Jiraya-sama ?
-Oui parfaitement sûr, répondit-il avec un grand sérieux.
-C’est vrai que je trouvais que le chemin devenait un peu long par rapport à ce matin, se demanda Hinata à voix haute.
Naruto se retrouva sans argument et se résigna par avouer l’évidence
.
-D’accord je l’avoue, nous sommes perdu !! Au secooouuuurr !!



Chapitre 16 : Inquiétude au camp




Le Soleil se cacha derrière les montagnes, mais Naruto et Hinata n’étaient toujours pas revenus. Lee continuait sans cesse ses exercices dans le calme, Shikamaru dormait à moitié, Kiba regardais le ciel avec Akamaru et Sakura essayait de s’occuper, mais elle était très inquiète au sujet de ses deux compagnons.
Kiba se faisait aussi du soucis et finit par craquer d’attendre
.
-Rhaaaaa ! Je n’en peux plus d’attendre comme ça, je vais à leur recherche, dit-il soudainement.
Lee arrêta de faire ses pompes en entendant Kiba.
-Viens Akamaru on y va !
-Attend je viens avec toi, s’écria Sakura.
-Non Sakura ce n’est pas la peine de m’aider.
-Je ne changerai pas d’avis, je viens avec toi que cela te plaise ou non, dit-elle d’un ton sec.
-Hum…bon d’accord.
-Sakura-san soit prudente, encouragea Lee.

Puis elle disparue en suivant Kiba et Akamaru.
Lee se tourna vers Shikamaru qui s’étais assis
.
-Tu crois qu’ils ont pu tomber aux mains de l’ennemi ?
-Je n’en sais absolument rien, répondit Shikamaru, avec un peu de chance ils sont simplement perdu, surtout si c’est Naruto qui mène la danse.
-Tu traites toujours Naruto de cette façon ? demanda Lee.
-Hm…Oui pourquoi ?
-Je me demandais ce que tu pensais vraiment de lui. Moi je trouve que c’est quelqu’un de formidable et que j’admire énormément pour sa persévérance et son sens moral.
-C’est vrai qu’il a toujours de bonnes pensées, mais il est si idiot par moment que cela ne m’étonnerait nullement qu’il se perde, répondit franchement le jeune Nara.
-En y réfléchissant bienn tu n’as pas tort, mais je suis sûr qu’on le reverra bientôt.
-Mouais, en tout cas moi ça me fais des vacances de ne pas l’entendre hurler pour oui ou pour un non. Cela se voit que tu ne te le coltine pas à chaque mission que l’on te confie, ironisa Shikamaru.
-C’est vrai que Naruto est quelqu’un de très agité et volontaire, avoua Lee, tout le contraire de toi.
-Tss, ça m’énerve toute cette histoire, tu veux pas changer de sujet ?
-Désolé. Je vais reprendre mes exercices, dit Lee en allant faire ses pompes là où il en était arrêté, 1688…1689…1690…1691…

Quand à Shikamaru, il repartit dans sa somnolence habituelle.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:47 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2008, 9:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 17 : Une nuit sous les étoiles




Le ciel devenait de plus en plus noir lorsque qu’une flamme émergea des brindilles.
Peu à peu le feu prit vie éclairant les visages abattus des trois vagabonds.
Jiraya s’en alla chercher un peu de bois afin que le feu puisse les éclairer durant la nuit.

Pendant ce temps Hinata se reposa un peu à côté de Naruto. Il lui caressait doucement la joue afin de ne pas la réveiller et chercha activement comment retrouver le camp où se trouvait ses amis. Il pensa qu’ils devaient se faire beaucoup de soucis à leur sujet.
Quelque chose le fit sursauter
.
-Naruto-kun…continue de me caresser s’il te plait, murmura Hinata les yeux fermés.
Il s’exécuta et se replongea aussitôt dans ses recherches mentales.
Un bruit le fit une nouvelle fois bondir sur place. Un visage connu avec des cheveux blancs apparu devant lui. Jiraya déposa les morceaux de bois dans le feu qui les dévora de sa chaleur.

Ce dernier soupira
:
-Je me demande comment nous nous sommes retrouvés dans cette galère.
Naruto ne répondit pas, connaissant pertinemment la réponse.
-Je suis désolé Sensei, finit par dire Naruto.
-Ce qui est fait est fait, il faut maintenant se concentrer sur un moyen de retrouver tes amis, dit calmement le célèbre Sannin.
-Vous devez être déçu, je me trompe ? demanda Naruto.
-Je suis plus que déçu, mais cela ne servira à rien de te faire la leçon maintenant, nous avons d’autres choses plus importantes à accomplir.

Le jeune Uzumaki admirait la sagesse donc faisait souvent preuve son éducateur et s’en voulu d’être aussi pitoyable et maladroit.
Il regarda intensément le feu et se remémora un vieux souvenir :
-Je me rappelle du jour où tout les Genins ont eu pour mission d’entraîner des gamins de l’académie dans une chasse au trésor. J’ai mené mon équipe de la pire façon qu’il soit. Nous-nous étions rapidement égarés, nous avions perdu la tente pour passer la nuit et au final, j’ai risqué de nous faire tous mourir en voulant regagner le temps perdu. Nous en sommes sortis vivants, mais ma prestation a été pitoyable…Aujourd’hui je ressent la frustration d’être aussi bête qu’a l’époque.

Jiraya écoutais son récit avec attention et ne fit aucun commentaire à la fin.
-J’ai confiance en toi Naruto-kun, dit une petite voix près de lui, je sais que nous nous en sortiront et que nous arriverons au camp sans encombre.
Hinata avait entendu l’histoire. Les paroles qu’elle prononça, dissipa tous les doutes qui émanait de Naruto.
-Merci ma chérie, dit-il avant de l’embrasser longuement.

L’étreinte dura longtemps, puis s’enlaçant l’un et l’autre, ils oublièrent tout leurs soucis. Ils tombèrent et Naruto se retrouva sur le dos en serrant tendrement Hinata contre lui sans que leurs lèvres ne laisse échapper un souffle.
Un raclement de gorge se fit entendre et les amoureux cessèrent leurs ébats un peu gênés
.
-Je ne voulais pas vous déranger, mais en vous laissant faire, vous auriez fini dans un tel état que j’aurai pu passer une nouvelle fois pour un voyeur, expliqua Jiraya.
-Heu oui désolé, dit Naruto en se relevant, sans lâcher Hinata qui posa sa tête sur l’épaule de son amant.
Ils finirent par s’endormir sous l’œil admiratif de Jiraya
.



Chapitre 18 : Sans nouvelles




Kiba et Sakura revinrent tard dans la soirée, mais leurs têtes abattues avouèrent leur échec.
-Nous n’avons trouvé aucune trace d’eux, grogna Kiba découragé.
-Bon, pas la peine de continuer ce soir, nous reprendrons les recherches demain Lee et moi, dit Shikamaru, vous resterez ici afin de surveiller le camp. Nous devons rester sous couverture et je sais que vous vous débrouillez très bien.
-D’accord, j’espère que tout vous bien pour eux, pensa tout haut Sakura.
-Ne t’en fais pas. Tu sais bien que Naruto se sort toujours des pires situations et qu’il reviens au mieux de sa forme, fit Lee en faisant la pause du ‘mec cool’.

Sakura hocha la tête rassurée puis elle se coucha dans sa tente.
Kiba suivit le mouvement quelques minutes plus tard.
Un long silence s’installa et seul le crépitement du petit feu et le bruissement des feuilles dans le vent se faisait entendre.
Lorsque Lee se leva, Shikamaru l’interpella
:
-Attend une seconde, je doit te dire quelque chose.
-Heu oui.
-Comme les tours de gardes son chamboulés, je vais te donner l’ordre de passage pour cette nuit et les prochaines si c’est le cas. Je ferai la première ronde, toi tu passera en deuxième, après sa sera Sakura, puis Kiba et moi à nouveau. Ce qui nous oblige à faire trois rondes pour cette nuit.
-Bien compris. Je passerai le message à Sakura-san, tu peux compter sur moi, répondit Lee, sur ce, je te souhaite une bonne nuit Shika.

Il entra machinalement dans la même tente que Sakura comme pour les deux nuits précédentes. Il vit Sakura allongée qui frissonnait. Elle était recroquevillée en boule.
Lee pris la couverture et la déposa sur elle. Il se risqua à lui caresser la joue. Mais elle ne bougea pas. Il préféra ne pas tenter le diable et se coucha à son tour.

Le lendemain, Kiba était à sa dernière heure de surveillance, mais il avait du mal de ne pas piquer du nez. Akamaru dormait paisiblement à côté de lui.
Sakura ouvrit lentement les yeux et aperçu que le jour se levait. Elle voulu se lever, mais elle était clouée sur son matelas. Elle constata qu’un bras la retenait par l’épaule et qu’une main était posée sur sa poitrine.

Elle rougit fortement et reconnu rapidement la personne qui ronflait derrière elle, paisiblement.
Elle poussa un grand cri et éjecta le pauvre Lee de la tente d’un surpuissant coup de poing.

Le hurlement de Sakura fit sursauté Kiba et l’instant suivant il vit Lee étalé par terre la joue en feu. Ce dernier qui ne compris rien de ce qui arrivait se releva lentement en gémissant
.
-Ouch ! Mais qu’esch qui est arrivé à ma choue ?
Un grognement venant de derrière se fit entendre et Lee vit Sakura. Elle avait l’air de très mauvais poil.
-Bonchour Shakura-shan. Pourquoi tu es de shi mauvaiche humeur ? demanda-t-il.

Pour réponse, sa deuxième joue fut percutée et il retomba par terre complètement sonné
.
-Grrrr ! Ca t’apprendra à te moquer de moi et à me toucher les seins pendant que je dort !
Kiba éclata de rire et le brouhaha fini par réveiller le flemmard du groupe. Il sortit de sa tente en baillant :
-Je peux savoir pourquoi vous hurlez comme ça dès le matin ?
-C’est la faute de ce pervers de Lee. Il me touche les seins durant mon sommeil, expliqua Sakura toujours en colère.
-Tss, vous n’êtes que des gamins, grommela Shikamaru.
Kiba s’arrêta peu à peu de rire. Lee eu droit à du sommeil gratuit.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:48 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 18 Sep 2008, 11:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 19 : Espionnage interrompu




Au bout d’une heure après leur réveil, Shikamaru et Lee partirent à la recherche de Naruto et Hinata laissant ainsi Kiba et Sakura surveiller le campement.

Kiba repensa à ce qui s’était passé une heure plutôt et se mit à glousser tout seul.
Sakura le regarda avec un air intrigué
.
-Pourquoi tu rit tout seul ?
-Héhé, je pensais juste à ce qui s’est passé tout à l’heure, dit-il.
-Ah…Je me suis peut-être un peu trop emportée, mais j’ai été tellement surprise que c’est partit d’un coup, avoua Sakura.
-D’un côté je comprend ta réaction, moi je me réveillerai avec une fille dont je ne suis pas amoureux qui met sa main au mauvais endroit, je la giflerai sans concession.

Ils rigolèrent un moment puis Sakura repris son air atterré :
-J’aurais du m’excuser, je sais bien que Lee ne fait jamais ce genre de choses consciemment, mais j’étais tellement enragée.
-Héhé, je suis sûr que lui-même n’a pas encore compris pourquoi tu l’a frappé, dit Kiba avec un sourire moqueur.

Il repartit dans un fou rire en revoyant la scène où le pauvre Lee se prit le deuxième poing alors qu’il essayait de comprendre.
Un peu honteuse de son geste, elle rigola quand même. Dans le fond elle était contente de rire un peu, les dernière heures étaient lourdes à supporter.
Ils passèrent une bonne partie de la matinée à parler de vieux souvenirs plus ou moins mauvais.

Pendant ce temps, Lee et Shikamaru parcouraient la forêt à la recherche du moindre indice pouvant les mettre sur la voie pour retrouver Naruto et Hinata.
Midi était passé quand ils décidèrent de faire une pause afin de manger un peu
.
-Dit Shikamaru.
-Mmh ?
-Tu crois que nous les retrouverons ? Kiba serait plus adapté que moi dans cette situation, dit Lee.
-Je sais, mais comme il a déjà passé une partie de la soirée d’hier à chercher avec Sakura, je les ait laissé tous les deux prendre cette journée de repos, répondit Shikamaru.
-Ah je vois.
Ils continuèrent leur repas dans le silence. Au bout d’une petite heure, ils repartirent de plus belle à la recherche de leurs amis.



Chapitre 20 : La décision de Hinata




Hinata se réveilla doucement toujours accolée à Naruto qui ronflait comme à son habitude. Elle déposa un baiser sur les lèvres de son compagnon et chuchota à son oreille :
-Naruto-kun, mon cœur, il faut te réveiller.
Ce dernier gigota puis leva lentement les paupières afin de s’habituer à la lumière du jour et à la clarté qui émanait du visage radieux de sa tendre amie.
-Coucou belle déesse, murmura-t-il avant de l’embrasser, comment tu vas ce matin ?
-Bien, vu que je suis toujours avec toi.
Ils s’embrassèrent à nouveau.
Hinata se retira et posa sa tête sur le torse de Naruto qui ne s’offusqua pas de lui caresser les cheveux de sa main.

Jiraya se réveilla dans un grand bâillement et posa les yeux sur le couple qui s’étendait devant lui. Il commença à s’habituer à cette scène et sourit en voyant tant de bonheur prospérer.
Ils avaient l’air inséparable, l’un sur l’autre un grand sourire illuminant leurs visages. Il décida de laisser parler l’amour et s’éloigna discrètement pour chercher quelques fruits des bois.

Le Sannin revint quelques instants plus tard avec plusieurs fruits dans sa main. Il tendit sa main aux tourtereaux
.
-Merci Sensei !
-Merci beaucoup Jiraya-sama.
-De rien les jeunes, dit-il avec un grand sourire.

Il réfléchit quelques secondes et décida de prendre la situation en main
:
-Bon quand nous aurons suffisamment mangé, nous essayeront de partir pour votre campement, annonça-t-il.
-Non, je vais y aller toute seule, dit soudainement Hinata.
-Comment ? Mais Hinata-chan nous devons rester ensemble, je ne voudrai pas…commença Naruto.
-Ma décision est prise, coupa-t-elle d’un ton sec, avec mon Byakuugan j’ai un meilleur champ de vision que vous, j’ai plus de chances de retrouver le camp.
-Non ! Je refuse de te laisser seule ma chérie.
-Ne t’inquiète pas, je serais très prudente et puis nous devons tout de même continuer notre mission, vous n’avez qu’a retourner au village et y passer la nuit, le temps que l’on vienne vous chercher. Je pense que Jiraya-sama doit savoir où il se trouve par rapport à notre position, argumenta la jeune Hyuuga.
-Hum, oui je pourrais y arriver sans trop de difficultés, avoua-t-il.
-Je préviendrai les autres quand je les auraient retrouvés, ne vous en faites pas pour moi…
-Moi je m’en fait pour toi mon amour, dit Naruto en prenant le visage de Hinata dans ses mains.
-Nous nous reverrons demain, ne t’inquiète pas Naruto-k…

Ce dernier embrassa d’un coup Hinata et elle finit par lui prendre le cou afin d’intensifier ce baiser.
Ils restèrent dans cette position pendant plus d’une minute, ne voulant pas se quitter.
La jeune ninja se retira en souriant puis elle partit dans l’ombre des arbres en criant
:
-Je t’aime Naruto !!
-Moi aussi Hinataaa !! répondit-il en larmes.

Jiraya attendit sagement que Naruto vienne le rejoindre puis ils prirent la route menant au village
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:48 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 19 Sep 2008, 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 21 : Combat dans la forêt




Shikamaru et Lee continuaient désespérément les recherches, mais rien ne se profila indiquant le passage de leurs amis disparus.
-Je commence à regretter de pas avoir pris Kiba et Akamaru, grommela Shikamaru, leur flair nous serait bien utile, qu’est ce qui m’a pris.
-Ne t’en fais pas Shika, nous réussirons j’en ai la certitude, dit Lee, je…

Il esquiva d’un coup un shuriken venu de nulle part. Ils s’arrêtèrent immédiatement, attendant une autre attaque.
Trois silhouettes apparurent devant eux en ricanant
.
-Ce n’est pas prudent pour des gamins de se promener ici, dit un premier inconnu.
-Tu as raison, ils pourraient faire de mauvaises rencontres, continua un second.
-Il vaut mieux qu’ils périssent tout de suite, je ne voudrais pas qu’ils souffrent, dit une voix de femme autoritaire, éliminez-les sur le champ !

Les deux hommes foncèrent sur Shikamaru et Lee mais ce dernier repoussa d’un coup de pied les deux katanas.
-Je m’occupe de ces deux là, je te laisse la femme Shikamaru.
-Tss, pourquoi on me refile constamment les femelles pendant un combat, ça m’énerve au plus haut point, marmonna-t-il.

Quelques peu troublés, les deux hommes repartirent à l’assaut en ce concentrant uniquement sur Shikamaru. Mais avant que leurs Katanas aient pu atteindre leur cible, ils se retrouvèrent bloqués sur place
.
-Manipulation des Ombres réussit, annonça fièrement le jeune Nara. Vas-y Lee, finis-en avec ces deux nuls.

Sans attendre quelconque invitation, la tornade verte assomma d’un coup les deux hommes emprisonnés par la technique des ombres de Shikamaru.
La femme restée en retrait grinça des dents, ces gamins lui donneraient du fil à retordre.
Elle s’efforça d’être nullement impressionnée
:
-Pas mal du tout les mioches, vous êtes plus doués que je ne le pensait, mais je suis bien plus forte que vous deux réunis.
-Tss, les femmes parlent toujours trop, c’est énervant à la fin, grogna Shikamaru.
-Je m’efforce de la distraire pendant que tu essaye de la capturer avec ta technique, chuchota Lee.
-Hum…Quoique vous fassiez, vous n’avez aucune chance, ricana la femme.
Pour confirmer ses dires, elle exhiba une épée dont la longueur de la lame était proche des trois mètres. Elle fit quelques mouvements imperceptibles et deux grosses branches tombèrent d’un coup sur Lee et Shikamaru.

Lee écarta souplement le danger et regarda la femme qui se tenait devant eux en ricanant
.
-Je l’ai à peine vu bouger, c’est incroyable, avoua Lee.
-Ce n’est pas une épée comme les autres, si mes déductions sont exactes, elle insuffle son chakra dans son arme rendant la lame beaucoup plus longue que ce que nous pouvons voir. Elle peut ainsi attaquer à distance avec de simples techniques de Taijutsu. Mais à cette distance elle est moins précise qu’en combat rapproché, expliqua Shikamaru.
-Très futé je dois bien l’avouer, mais je me suis entraînée spécialement pour le maniement de cette arme, rétorqua le femme

Pour prouver ces paroles elle grava à une vitesse incroyable quelques mots sur le tronc se trouva juste derrière Lee et Shikamaru.
Lee écarquilla les yeux et pu lire les minuscules inscriptions : ‘vous allez mourir’.
Shikamaru ne pu s’empêcher de penser qu’il avait lui aussi sous-estimé leur adversaire. Ce combat risquerai d’être très compliqué
.



Chapitre 22 : Sauvetage au dernier moment




L’épée fendit l’air en direction des deux ninjas. Lee pu esquiver sans trop de mal, mais Shikamaru fut entaillé à l’épaule. La femme sourit en voyant avec quelle facilité elle menait le combat. Elle bloqua la fusée verte qui arriva de face. S’en suivit un enchaînement d’attaque, de blocages et de contre-attaques à une vitesse phénoménale, mais Lee ne parvenait pas à percer la défense et la femme esquiva chaque attaque avec une certaine facilité. Elle souriait en voyant l’acharnement du ninja de Konoha qui s’essoufflait à chercher la faille.

Elle sauta soudain en l’air esquivant l’ombre qui tentait de la capturer
.
-Hin hin hin ! Ne t’en fais pas je ne t’avais pas oublié, dit-elle à Shikamaru, je m’occupe de ton copain l’excité et ton tour viendra après.
-Je n’ai donc pas le choix Gai-sensei, je suis obligé de les enlever, dit Lee en retirant ses poids cachés dans ses bras et ses jambes.
La femme partit dans un grand éclat de rire
.
-Ha ha ha ha ! Ce n’est pas en enlevant quelques poids que tu as des chances de me battre avorton.
Mais elle eu tout le juste le temps de bloquer l’attaque d’un missile vert.
Elle recula sous l’effet de la surprise.
Finalement j’ai eu tort de sous estimer ce gamin, il a gagné énormément de vitesse, pensa-t-elle, il va être plus dur à battre que prévu.

Lee repartit à l’assaut à la vitesse de l’éclair et esquiva chaque attaque adverse. Il tourna autour de la femme soulevant peu à peu un grand nuage de poussières.
Comprenant ce qu’il faisait, elle tenta de s’écarter du nuage en sautant, mais elle fut frappée de plein fouet et retomba durement au sol.
Elle se releva quand la tête de Lee apparue juste devant elle. La femme tenta de le frapper avec son sabre, mais elle prit un coup qui la projeta en l’air.

Lee enchaîna les coups dans le dos de son adversaire tout en montant en l’air. Il entoura la femme de ses bandelettes et ils finirent tout deux par tomber vers le sol en tournoyant.
Elle reconnu la technique meurtrière de la ‘Fleur de Lotus’ et coupa soudainement les bandages.

Une explosion survint plongeant la zone dans la brume. Peu à peu le nuage se dissipa et Lee apparu au milieu du cratère, mais la femme avait disparu. Shikamaru accouru aussi vite et vit son compagnon en sale état. Il venait de subir sa propre attaque.
Bon sang, elle a réussit à contrer la technique ultime de Gros Sourcil, elle vraiment très forte, pensa-t-il, mais où est elle maintenant ?

Un mouvement dans son dos, le fit sursauter et il vit la longue épée tout près de son cou
.
-Alors tu pense toujours que je suis une faible femme ? ricana-t-elle.
-J’ai ma fierté quand même. C’est vrai que vous êtes forte, mais pas si futée que cela, répondit-il.
Elle voulu lui couper la gorge, mais elle se trouva dans l’incapacité de bouger
.
-Merde ! Je me suis fais avoir, grogna-t-elle.
-Hé oui, je savais qu’en venant là, vous seriez tentée de vous vanter et j’en ai profité pour vous prendre dans mon ombre.
-Hin hin ! Je dois bien avoué que c’est très rusé, mais c’est moi qui suis en position de force, dit-elle.

Shikamaru ne compris pas tout de suite, mais quand il posa à nouveau les yeux sur la lame, il vit le chakra qui força l’épée a se courber en direction de sa gorge.
Shikamaru se tritura les méninges aussi vite qu’il le pouvait, mais il ne trouva aucune solution. Quand il se résigna à croire qu’il allait mourir, son adversaire fut soudainement frappée et se retrouva à terre, plié en deux
.

-Désolé pour le retard Shikamaru, dit une voix connue.
-Hinata ?! Bon sang tu arrives au bon moment, s’écria son compagnon, où est Naruto ?
-Je t’expliquerai plus tard, je vais m’occuper d’elle, dit Hinata sûre de son coup.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:48 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3 ... 12, 13, 14  Suivante
Page 1 sur 14

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum