Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Les aventures de Naruto (By Kono) ~ Saison 7 / Chaps 103-104
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 12, 13, 14  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Votre avis sur cette longue fanfic :
Le top du top, j'adore !
41%
 41%  [ 7 ]
Une bonne histoire malgré des imperfections.
35%
 35%  [ 6 ]
Ensemble convenable, mais y a moyen de faire mieux.
11%
 11%  [ 2 ]
Franchement, il y a pas mal de choses à revoir pour que ce soit une bonne fic'.
5%
 5%  [ 1 ]
J'aime pas vraiment le style et l'histoire.
0%
 0%  [ 0 ]
Bon pour la décharge ! A mort Konochy !
5%
 5%  [ 1 ]
Total des votes : 17

Auteur Message
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 20 Sep 2008, 11:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je rappelle que les commentaires se font sur ce sujet ^^.
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=14741

Bonne lecture Wink

____________________________________________________________________________________________


Spoil:
Chapitre 23 : Gros Sourcil mal en point




La femme se releva la main sur son ventre.
-Bordel ! Qu’est ce qu’elle ma fait cette fichue gamine, je n’ai aucune trace et pourtant elle ma bien touchée, grommela-t-elle.

Mais avant qu’elle puisse se mettre en garde, Hinata frappa ses Tekentsu à une vitesse folle
.
-Deux points…Quatre points…Huit points…Seize points…Trente-deux points…Les soixante-quatre points du Hakke !
Son adversaire tomba à la renverse en hurlant de douleur.
-Maudite gosse ! …Treuh !…Elle a coupé la circulation de mon chakra, je n’arrive pas à y croire, grogna-t-elle.

Elle se releva difficilement, mais ne pu éviter le coup suivant qui la frappa en pleine poitrine.
La femme tomba en arrière en crachant du sang
.
-C’est fini maintenant, j’ai touché votre cœur, expliqua Hinata.
-Impossible…murmura la femme dans en toussant une dernière fois un peu de sang.
Shikamaru s’approcha du cadavre et examina le poux
.
-C’est bien fini pour elle, conclu-t-il.

Hinata souriait heureuse d’avoir pu sauver ses deux amis. Du moins l’un était encore debout, mais le second était dans un état grave
.
-Hinata, prend Lee avec toi. Il faut retourner le plus vite possible au camp pour que Sakura l’examine et puisse le soigner.
Elle hocha la tête et pris soigneusement Lee dans ses bras. Ils quittèrent le champ de bataille le plus vite possible.

-Hinata.
-Oui Shikamaru ?
-Dis moi où est Naruto, demanda-t-il.
-Il est resté au village avec Jiraya-sama, nous les retrouverons demain, répondit la jeune ninja, mais la priorité actuelle c’est l’état de santé de Lee.
-Oui tu as raison, nous iront récupérer Naruto et Jiraya, demain à la première heure.

Ils arrivèrent au campement devant les yeux abasourdis de Kiba et Sakura.
-Vite, Lee est gravement blessé Sakura, s’écria Shikamaru.
-Posez-le doucement sur cette couverture, je vais l’examiner, ordonna Sakura.
-Bon sang, même qu’est ce qui vous est arrivé ? Et Hinata, où est donc Naruto ? demanda Kiba.
-Pour répondre à ta première question, commença Shikamaru, nous avons fait une mauvaise rencontre. Lee s’est battu comme un diable, mais l’adversaire à retourné la ‘Fleur de Lotus’ contre lui. Et lorsque j ‘était sur le point d’être tué, Hinata est arrivée et élimina notre dernier adversaire.
-Hinata, tu as réussi à battre un ennemi capable de tenir tête à Lee ? C’est super ! s’exclama Kiba agréablement surpris.
-Oui, j’ai eu l’avantage de l’effet de surprise et j’en suis donc venu rapidement à bout, répondit Hinata émue.
-Pour ta seconde question Kiba, Naruto est en ce moment même dans le village avec Jiraya-sama. Nous irons les chercher demain matin, continua Shikamaru.
-Avec Jiraya-sama ?! s’écria Sakura toujours occupée avec Lee.
-Oui, ils nous attendrons au village, c’est moi qui ait voulu que ça se passe comme ça, expliqua Hinata.
-Et pour la mission ? demanda Kiba.
-Pour l’instant nous la laissons de côté, répondit le jeune Nara.
-Non, il faut continuer, s’écria Hinata, c’est ce que ferai Naruto-kun, il ne supporterai pas qu’on abandonne si près du but.
-Seulement c’est moi le chef de cette mission et ma décision est prise.
-Naruto refusera de se soumettre, je le connais suffisamment bien pour en être certaine. Il partirai même seul, si il y était obligé, expliqua-t-elle.

Shikamaru soupira puis changea légèrement d’avis
.
-Bon c’est d’accord, nous reprendrons les recherches sur Sasuke dans deux jours.
Hinata paru satisfaite mais son sourire s’effaça en entendant des jurons derrière elle.
Sakura semblait très préoccupée
.
-Hé Sakura qu’est ce qui se passe ? demanda Kiba.
-Les blessures de Lee sont importantes, expliqua-t-elle, j’ai pu soigner les moins graves, mais en prenant les dégâts de sa propre technique, il a subit un choc énorme sur le crâne et j’ai bien peur que le cerveau ne soit durement touché. Je ne suis sûre de rien, mais il y a un risque qu’il s’arrête de fonctionner d’un moment à l’autre…et qu’il ne se réveille plus.



Chapitre 24 : Le campement bien calme




Elle laissa couler des larmes, toujours agenouillée devant le corps inerte de Lee.
Kiba se gratta la tête en regardant le sol ne sachant quoi dire.
Hinata se plaça à côté de Sakura afin de la réconforter. Cette dernière partit en pleures, incapable d’aider son ami en perdition.
Seul Shikamaru garda la tête froide
.
-Sakura, Kiba ! dit-il, rapatriez Lee à Konoha le plus vite possible, nous continuerons la mission sans vous.
La jeune fille aux cheveux roses s’arrêta de pleurer et regardant le chef du groupe de ses yeux émeraude troublés.
-Aller vous n’avez pas de temps à perdre, si Gros Sourcil à une chance de s’en sortir, c’est à Konoha que cela est possible.
-D’accord Shika, on y va tout de suite, dit Kiba.

Sakura hocha la tête et pris Lee dans ses bras
.
-Soyez prudent, dit-elle.
-Toi soit prudente Sakura, le destin de Lee dépend de toi, dit Shikamaru avec un sourire en coin.
Elle s’en alla juste derrière Kiba et Akamaru, laissant ses amis au camp.

Le silence s’installa aussi pesant qu’un rocher. La nuit approchait à grands pas et donnait une teinte orangée au ciel toujours sans nuage.
Hinata se leva et jeta quelques brindilles dans le feu puis se rassit aussitôt sans un mot.
Shikamaru fixait intensément le feu en revoyant le moment où Lee exécutait sa dernière attaque en tournoyant avec son adversaire. Comment cet femme à t’elle pu se défaire de l’emprise de Lee ? Il chercha longuement la solution, mais le stress accumulé durant le combat ajouté à sa recherche mentale hyper-active, il finit par avoir un gros mal de tête et abandonna la lutte pour la soirée.

Hinata s’était recroquevillée sur elle même en tremblotant. La température chuta d’une dizaine de degrés et elle revêtis sont manteau couleur crème en espérant y trouver un peu de chaleur.
Shikamaru se leva à son tour
:
-Bon je vais chercher quelque fruits dans les parages, je ne serais pas long.
-D’accord, je t’attend ici Shikamaru, répondit faiblement Hinata.
-Tu es sûre que sa va aller ?
-Oui, j’ai juste un peu froid, ne t’en fait pas.

Il hocha de la tête et se faufila à travers les buissons et les troncs d’arbre. Il revint quelques minutes plus tard, les mains remplies de fraises.
Ils dégustèrent dans le calme les fruits rouge. Hinata que retrouva un peu d’énergie commença à faire cuire un petit plat.
Hinata pensait à Naruto. Elle se sentait si seule sans lui, même avec Shikamaru elle n’était pas rassurée. Mais elle se força à paraître assurée en souriant de temps à autres.

Elle déposa un peu de viande cuite dans de petites assiettes et en tendit une à Shikamaru.
Il la remercia poliment et ils commencèrent à manger sans dire un mot.
A la fin du repas, Hinata se décida à rompre le silence
:
-Shikamaru, comment nous allons faire pour demain ?
-Je n’y ai pas encore réfléchit, avoua-t-il, je suis trop occupé à savoir ce qui s’est passé avec Lee, ça me turlupine.
-J’ai pensé aller au village seule pour ramener Naruto et Jiraya-sama, pendant que tu surveillerai le campement.
-Hm…On peux s’arranger comme ça, moi ça m’est complètement égal maintenant.

Elle détourna le regard, Shikamaru avait répondu de façon si froide. Elle décida d’aller se coucher :
-Bonne nuit Shikamaru.
-Bonne nui à toi aussi, je vais éteindre le feu pour pas que l’on nous repère, nous ne sommes que deux, répondit-il.

Elle entra dans la tente et se coucha seule à sa place. A côté d’elle, le matelas avait encore la forme de Naruto imprimé. Elle caressa le matelas comme si son amour était couché à côté d’elle puis s’endormit sous l’effet de la fatigue
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:49 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2008, 5:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 25 : L’espoir de Sasuke




Ce soir là, Sasuke était dans une petite salle dédiée aux réunions avec Orochimaru et Kabuto. L’homme à lunette apporta de fraîches nouvelles :
-Mes respects Orochimaru-sama, Sasuke-sama…,je viens d’apprendre qu’une de nos escouades a été mise hors d’état de nuire pas bien loin d’ici.
-Hum…Sait-on qui est responsable de ce massacre ? demanda Orochimaru.
-Nous n’avons trouvé aucune trace, hormis du sang que je vais aller analyser, conclu-t-il.
-Va Kabuto, je te demanderai les résultats de tes analyses demain matin à la première heure.
-Ah vos ordres Orochimaru-sama, dit Kabuto en se retirant.

Un moment de silence fut brisé par la voix mielleuse du Sannin
:
-Alors Sasuke-kun, qu’est ce que tu pense de cela ?
-Je n’ai rien à dire, je vais me coucher, répondit l’Uchiha.
Une fois qu’il fut partit, Orochimaru pensa à voix haute :
-Quelque chose me dit que ces mioches de Konoha sont responsables de cet acte. Mais je n’ai aucune preuve pour le moment. Je vais attendre les résultats que me donnera Kabuto demain.
Sur ces mots, il se retira dans l’ombre.

Sasuke entra dans sa chambre, qui comportais un lit, un meuble pour ranger ses affaires, une petite chandelle et un petit coin pour faire ses besoins avec une douche.
Il s’assit sur le lit qu’il occupait chaque soir depuis quelques années. Il avait le pressentiment que le moment qu’il attendait depuis sa récente rencontre avec Sakura était bientôt arrivé. Il se sentais prêt à quitter ce lieu sombre en ne laissant aucun survivant. Une fois sortit, il irait passer un peu de temps à Konoha puis il partirait enquêter sur son frère et une fois qu’il l’aurait entre ses mains, enfin il pourra accomplir sa vengeance en refoulant toute sa haine.

Il passa une partie de la nuit à réfléchit au moyen de s’échapper de l’antre d’Orochimaru. Kabuto ne serait pas un gros problème pour lui, mais son tuteur lui donnerait beaucoup de mal. Il décida de forcer encore plus avec son entraînement.
Pour cela, il se rendit dans la salle d’entraînement et passa le reste de la nuit à se battre contre un clone de lui-même.

Lorsque le matin se profila avec l’arrivé d’Orochimaru, il fut surpris de trouver Sasuke à cette heure là essoufflé
.
-Hé bien Sasuke-kun, qu’est ce que tu fabriques ici à une heure pareil ?
-Cela ne se voit pas non ? répondit-il en fixant son Sensei avec son Sharingan, je finalise mon entraînement au plus vite.
-Tu fais preuve d’une grande persévérance tout d’un coup, cela me ravi mais je te conseille de faire une pause, tu es quasiment à bout de souffle, susurra le maître-serpent.
-Je ne sort plus de cette salle avant d’être prêt, est ce que je suis bien clair ? grogna Sasuke.
-J’admire ton courage, mais tu en fait un peu trop là, je te somme de t’arrêter, dit Orochimaru avec ton sévère.
-Je ne recevrai plus d’ordres de votre part ! s’écria son disciple en dévoilant un étrange Sharingan.

Alors il l’a enfin maîtrisé, pensa Orochimaru, c’est surprenant. Je ferai mieux de me montrer prudent, il devient de plus en plus instable et il pourrait finir par échapper à mon contrôle
.
-Bon, je me soumet à ton souhait Sasuke-kun, mais n’espère aucune aide de ma part quand tu sera mort d’épuisement, marmonna-t-il.
Sasuke esquissa un sourire diabolique comme il le faisait rarement. La lueur rouge de ses yeux lui donnant un air de démon finirent par convaincre le Sannin
.



Chapitre 26 : Retour au village




Hinata se réveilla si tôt qu’elle pu apercevoir les premières lueurs matinales. Elle déjeuna sans bruit, ne voulant pas réveiller Shikamaru.
Juste avant son départ elle alla réveiller son compagnon. Ce dernier gigota un instant avant de se décider à se lever
.
-Shikamaru, je m’en vais au village chercher Naruto-kun et Jiraya-sama, annonça-t-elle.
-Mmh…Oui ne t’inquiète pas pour moi.
-On se revoit plus tard, au plus, dit-elle en sortant de la tente.
Il entendit vaguement son départ puis se rendormi aussitôt.

Hinata arriva en vue du village deux heures plus tard. Son visage sous la capuche, elle entra par la route principale et commença à chercher avec son Byakuugan, les traces de Naruto et Jiraya. Elle trouva ce dernier au détour d’une ruelle. Il était adossé contre une palissade en bois et il ronflait bruyamment. Un peu surprise, elle essaya de réveiller le Sannin, mais une violente odeur d’alcool l’écœura.

Hinata décida de prendre le corps ramolli de Jiraya sur son dos. Elle continua ses recherches avec le lourd fardeau. Elle ne tarda pas à retrouver Naruto qui prenait une douche dans un hôtel. Elle désactiva aussitôt son Byakuugan, rouge de honte. Elle entra dans l’hôtel et se présenta au comptoir en laissant Jiraya ronfler à l’entrée
:
-Bonjour, pouvez-vous m’indiquer la chambre de Monsieur Uzumaki s’il vous plait ?
-Oui, il est actuellement à la chambre vingt-deux.
-Je vous remercie.

Elle couru jusqu'à la porte frappée du numéro vingt-deux. Elle toqua et la voix de Naruto qui disait qu’il arrivait. Ce dernier ouvrit la porte et tomba en arrière lorsque Hinata lui sauta au cou en l’embrassant. Pris d’abord par surprise, il finit par serrer sa tendre amie contre lui. Elle se releva pour admirer le visage rayonnant de Naruto :
-Tu m’a tellement manqué, dit-elle essoufflée.
-Je vois cela, répondit le jeune blond en rigolant, dit moi, tu n’aurais pas aperçu l’ermite-pas-net quelque part ?
-Ah…attends moi deux secondes, s’écria-t-elle en courant en dehors de la chambre.

Il la regarda s’engouffrer dans le couloir puis revenir avec le vieux Sannin sur le dos qui ronflait toujours. Elle déposa la carcasse molle sur le lit et se laissa tomber dans les bras de Naruto
.
-Pfiou, voilà le travail, dit-elle en soufflant.
-Décidément, ce vieux-pas-net ne changera pas ses mauvaises habitudes. Ho et puis qu’est ce qu’il pue l’alcool, c’est horrible ! s’exclama-t-il.

Il ouvrit la fenêtre afin qu’ils ne s’étouffent pas. Et revint à côté de Jiraya
.
-Bon je crois que pour le réveiller, il n’y a pas trente-six solutions, marmonna Naruto.
~Sexy-jutsu~

Il se transforma en une ravissante blonde à moitié nue. Hinata ferma les yeux et se boucha les oreilles ne voulant pas savoir ce qui allait se passer.
Naruto se mit à chuchoter à l’oreille de Jiraya
:
-Jiraya chéri, il faut se réveiller.

Le vieil ermite bougea un peu mais ses yeux restèrent fermés. Naruto s’allongea sur Jiraya en laissant bien tomber ses attributs sur le torse de l’alcoolique.
Une sensation qui ne laissa pas indifférent Jiraya qui réagit au quart de tour. Il commença à tâtonner les formes harmonieuses qui s’entendaient sur lui mais il fut coupé dans son élan
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:49 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 22 Sep 2008, 12:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 27 : Direction le campement




Naruto gifla aussitôt le Sannin et annula la transformation. Jiraya ouvrit les yeux et chercha désespérément la chaleur qu’il ressentait quelques secondes avant :
-Reviens douce créature de mes rêves…je te veux pour la vie, marmonna-t-il.
-CETTE FOIS CI, JE VOUS Y PREND LA MAIN DE LE SAC, L’ERMITE-PAS-NET !!!
Jiraya ouvrit nettement les yeux :
-Ah salut Naruto, bien dormi ? dit-il d’un air innocent.

En entendant les hurlements hystériques de Naruto, Hinata conclu qu’il avait repris sa forme normale. Elle vit Naruto hors de lui et Jiraya qui avait l’air bien réveillé
.
-Grrrrr !! Vous ne changerez jamais vos habitudes perverses, s’indigna le jeune Uzumaki.
-Hum…je te rappelle que tu es encore trop jeune pour se genre de bêtises, marmonna le Sannin.
-Gniiiiiiiiii !! EN TOUT CAS, CELA NE VOUS GENE PAS QUAND J’UTILISE MON SEXY-JUTSU !!! hurla à nouveau Naruto.

Piqué au vif, Jiraya se leva sans ajouter quoique ce soit. Hinata se hâta de retenir Naruto
:
-Naruto-kun, calme-toi je t’en prie.
Elle déposa un baiser dans le cou de son amant qui se laissa faire.
-Bien, si tu as retrouvé ton calme, je pense que nous pouvons nous mettre en route, annonça Jiraya.
Le jeune ninja hocha la tête et ils quittèrent tous l’hôtel au pas de course.

Ils entrèrent rapidement sous la forêt menés cette fois ci par Hinata. Elle guida le petit groupe avec assurance et au bout de deux heures de voyage, ils arrivèrent enfin au camp, où dormait paisiblement Shikamaru.
Ce dernier se leva à leur arrivé
:
-Ah vous revoilà, dit Shikamaru avec un petit sourire en coin.
-Heu ouais désolé c’est de ma faute ! avoua Naruto, mais…où sont passé les autres ?
-Hinata ne t’a rien dit ?
-Heu non…Hinata ?!
-Désolé…Naruto-kun…je vais tout te raconter, balbutia-t-elle, Lee et Shikamaru étaient partis à notre recherche dans la forêt, mais ils sont tombés sur un groupe de ninjas d’Oto particulièrement coriaces. Quand je suis arrivé sur le champ de bataille, Shikamaru était sur le point d’être tué, mais heureusement je suis intervenue à temps. Mais Lee était gravement blessé alors nous l’avons ramené ici et Sakura nous a dit qu’il était dans un état critique. Shikamaru a donc renvoyé Kiba et Sakura à Konoha pour que Tsunade-sama essaye de le guérir. Voilà tu sais tout.
-Mmh, je vois. Mais Lee est vraiment en danger ? demanda bêtement Naruto.
-Tss, puisqu’on te le dit, marmonna Shikamaru, je vais te faire un résumé de ce que nous a dit Sakura…D’après elle, le choc qu’il a subit à la tête à affecté le cerveau et ce dernier risque à tout moment de cesser de fonctionner l’entraînant certainement vers la mort.

Naruto avala sa salive en entendant le dernier mot prononcé par son compagnon.
-Je ne voudrais pas dévier de sujet, mais je vous rappelle que vous êtes en mission, dit Jiraya en sortant de son silence.
-Jiraya-sama à raison, nous devons avant tout penser à la mission, affirma Hinata.
-Je suis d’accord, mais j’aimerais que l’on reprenne les recherches demain, si cela ne vous dérange pas, fit Shikamaru.
-Très bien, je peux vous assurer qu’avec moi, cette mission sera un succès.
Puis le Sannin se mit à rire tout seul devant six yeux embarrassés.



Chapitre 28 : Reprise de la mission




La nuit se passa sans encombres. Les trois tentes étaient occupée par : Jiraya tout seul ; Shikamaru seul ; Naruto et Hinata.
Le matin arriva bien vite et lorsque Naruto se réveilla en premier, il faisait déjà bien jour dehors. Il décida de réveiller Hinata d’abord
:
-Hinata-chan, tu dois te lever il est déjà tard, murmura-t-il.
-Mmh…embrasse-moi d’abord, répondit la douce voix de sa compagne.

Naruto ne se fit pas prier et il embrassa la jeune Hyuuga avec amour. Convaincue elle se leva toute souriante
.
-Bon tu t’occupes de réveiller Shikamaru, je me charge de l’ermite-pas-net, dit Naruto.
Hinata hocha la tête.

Quelques minutes plus tard, ils étaient tous plus au moins réveillés en mangeant quelques biscuits sucrés. Après ce petit repas, Jiraya pris la tête de la mission
:
-Bon, je vais mener cette mission jusqu’au succès attendu par Tsunade et je sais que je peux compter sur vous. J’irais donc aujourd’hui à la recherche d’informations dans un petit village proche de celui d’Oto. Shikamaru m’accompagnera tandis que Naruto et Hinata resteront ici en attendant notre retour.

Chacun approuva la décision du Sannin et quelques instants plus tard, il partit avec Shikamaru faire une pêche aux informations laissant les deux amoureux entre eux.
Le village fut en vue au bout d’une heure et ils commencèrent par des bars et des salles de jeux.
Mais personne ne voulu les aider ou n’en avait les moyens. Entre les personnes qui avaient peur d’Orochimaru qui partaient en courant et celles qui ne savaient que peu de choses, ils n’avancèrent pas beaucoup.
Jiraya et Shikamaru partirent alors chacun de leur côtés, le Sannin examinant les seuls bars où se trouvaient des femmes, le jeune Nara vadrouilla dans les rues en cherchant une personne susceptible de pouvoir l’aider dans leurs recherches.

Mais les rares personnes qu’il interrogea, n’en savait pas plus que lui et ne semblaient pas vouloir en savoir d’avantage sur le célèbre maître-serpent.
Il passa devant un bistrot et aperçu brièvement Jiraya une bouteille de Saké à la main et entouré de plusieurs femmes toutes aussi saoulées que lui. Il ne rentra pas rejoindre le Sannin et marcha lentement dans le village en se demandant si Lee se sortirai de son état grave.

Quelqu’un interpella Shikamaru
:
-Hep toi avec ta capuche et ta grande cape.
-Vous parlez à moi ? demanda Shikamaru sans dévoiler son visage.
-Oui toi, viens par ici, je dois te parler, dit l’homme sous sa propre capuche.

Il s’enfonça dans une minuscule ruelle suivit de près par Shikamaru. Ce dernier avait saisi un kunaï pour parer à toute tentative d’agression. L’inconnu s’arrêta et s’adressa de nouveau au ninja
:
-J’ai cru comprendre que tu recherchais Orochimaru, je peux t’aider contre un petit service.
-Dîtes toujours, répondit Shikamaru sur ses gardes.
-J’aimerais que tu élimines une personne pour moi.

Peu enthousiaste à la proposition de l’étranger, il chercha un moyen de faire parler son interlocuteur immédiatement. La solution arriva rapidement et il attendit l’opportunité de passer à l’acte.
-Alors qu’elle est ta réponse ? dit patiemment l’homme.
-Prenez garde à vos arrières, répondit lentement Shikamaru.

Craignant une menace, l’homme se retourna et ne vit rien. Quand il se replaça devant Shikamaru, il fut soudainement paralysé
.
-Manipulation des Ombres réussit, annonça doucement le jeune ninja.
-Une technique d’emprisonnement ? s’étonna l’inconnu, petit malin tu ne t’en sortira pas de cette façon.
-Je n’en serait pas si sur, répondit calmement Shikamaru.

Il allongea son ombre et une main noire se dirigea vers le cou de son adversaire
.
-Bon maintenant c’est moi qui fixe les règles, soit vous me racontez tout ce que vous savez sur Orochimaru, soit j’utilise ma technique jusqu’au bout et vous finirez étouffé.
La capuche de l’homme retomba en arrière et le jeune Nara constata qu’il n’appartenait pas à un village ninja. Mais à en croire la surprise et la peur qui émanait du visage de l’inconnu, il fut certain d’obtenir tout ce qu’il désirait.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:50 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 23 Sep 2008, 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 29 : L’antre du serpent enfin dévoilée




Jiraya racontait des tas d’histoires drôles aux jeunes femmes accolées à lui. Ils riaient comme des enfants à la moindre occasion, l’alcool aidant à ce comportement. Quelqu’un entra dans le bar discrètement et le Sannin se retrouva soudainement immobilisé. L’inconnu pris la parole :
-Franchement vous me faites honte. J’ai quelques petites choses à vous dire tout de suite Jiraya-sama et cela concerne notre mission ici.

Reconnaissant aussitôt la voix nonchalante de Shikamaru, Jiraya se leva à contre-cœur et sortit accompagné du jeune ninja. Ils allèrent dans une allée déserte afin de discuter dans le calme.
-Hé bien qu’est ce que tu as appris d’intéressant ? demanda le Sannin.
-Je sais maintenant où se cache Orochimaru, annonça le jeune Nara.

La surprise se lut sur le visage de Jiraya et il attendu patiemment les explications de Shikamaru
:
-Il y aurait une entrée dans le repaire pas très loin du village où nous sommes. L’homme que j’ai interrogé a travaillé quelques temps pour Orochimaru, mais après sa défaite d’il y a trois ans et suite à votre passage, l’endroit fut abandonné. Mais comme nous le pressentions, Orochimaru à remis en état les lieux et il s’est réinstallé là en prenant soin de détruire le passage par lequel vous aviez pénétré par le passé. J’ai noté le chemin sur la carte que j’ai en ma possession, il ne sera pas difficile pour nos troupes de retrouver cette entrée.
-Mmh, ma fois je suis impressionné, avoua Jiraya.
-Le seul hic dans cette histoire c’est que, si l’homme que j’ai interrogé m’a refilé de mauvaises informations, nous ne pouvons pas aller vérifier par nous même, nous risquerions de tomber sur les hommes d’Orochimaru qui patrouillent certainement dans la zone.
-Je vois, mais de toute façon nous n’avons pas trop, le choix. Nous allons repartir pour le camp sur le champ pour annoncer la nouvelle à Naruto et Hinata et ensuite nous regagnerons Konoha afin de faire le rapport de nos recherches à Tsunade, dit Jiraya.

Shikamaru hocha de la tête et tout deux se mirent en route vers la forêt.
Enfin ça serait leur tour d’attaquer ce maudit serpent qui retenait toujours Sasuke entre ses dents crochues. Et cette fois-ci, ils élimineront Orochimaru ainsi que tous ceux qui tenteraient de le défendre.

C’était le début de l’après-midi au campement. Naruto et Hinata profitaient de chaque instant l’un avec l’autre le plus intensément possible. Leur amour semblait éternel, seule la mort pouvait les séparer.
Pourtant Naruto était soucieux pour Lee. Est ce que Sakura et Kiba étaient-ils arrivés à temps à Konoha pour que Tsunade puisse s’occuper de son cas ? Il n’avait aucune réponse à cette terrible question
.

-Qu’est ce qui te préoccupes Naruto-kun ?
-Je me demandais si Lee est encore en vie au moment où je te parle, répondit-il gravement, c’est un ami qui m’est cher, je m’en voudrais de ne pas avoir été là pour le sortir d’affaire.
-Ne dit pas cela, il a déjà survécu par le passé à ses terribles fractures suite à son combat contre Gaara lors de l’examen des Chuunins. Il s’en sortira j’en suis certaine.

Elle lui sourit pleine d’assurance. Il n’en fallait pas plus pour redonner confiance au jeune ninja.
-Héhé, qu’est ce que je deviendrai sans toi ? dit-il en riant doucement.
-Le plus idiot de tout les Hokages ! répondit Hinata dans un grand éclat de rire.
-Attends tu vas voir si je suis idiot ! s’écria Naruto en la chatouillant.

Elle tenu plusieurs secondes avant d’implorer le pardon de son compagnon
:
-Je m’excuse ! Je m’excuse ! Tu deviendra le meilleur des Hokage !
-Ah voilà qui est bien mieux, Madame Uzumaki, répondit-il avec un grand sourire.
Hinata l’embrassa pour finir d’argumenter ses excuses et il les accepta en faisant durer le baiser
.



Chapitre 30 : Panique à l’hôpital




Sakura et Kiba se relayèrent pour porter Lee toujours inconscient. La grande muraille de Konoha émergea de la forêt, redonnant l’ultime énergie pour amener leur compagnon blessé à l’hôpital.

Kotetsu, l’unique gardien de la porte principal ce jour là, n’eu pas le temps de dire grand chose, les deux Chuunins et une grosse boule de poil blanche étaient déjà passés comme des fusées.
Sakura organisa l’arrivée de son ami
:
-Kiba ! Va avertir immédiatement Tsunade-sensei, j’emmène directement Lee à l’hôpital.
-Très bien, je fais vite et nous te rejoignons dans la foulée.

Il pris de l’avance en direction du bureau de l’Hokage. Sakura sprinta vers l’hôpital le plus vite possible.
Elle entra en trombe sans s’arrêter et se dirigea vers la salle d’opération d’urgence. Par chance, il n’y avait personne et elle déposa doucement Lee sur la table d’opération.
Tsunade arriva quelques instants plus tard en compagnie de Kiba et Akamaru
.
-Alors Sakura que lui est-il exactement arrivé ?
-Hé bien, il y a eu un combat contre des ninjas d’Orochimaru. Lee a participé activement au combat, mais lorsqu’il exécuta la ‘Fleur de Lotus’, l’adversaire a réussi à se dégager et Lee a pris sa propre attaque de plein fouet.

L’hokage fut surprise que l’on puisse retourner l’attaque ultime de Lee.
-Mais le choc fut si violent, continua Sakura, que le cerveau à subi une forte pression lors de l’impact et il se peut qu’il cesse de fonctionner à n’importe quel moment, je n’ai rien pu faire d’autre que de soigner ses blessures légères.
-Il nous faut agir vite si nous voulons le sauver, ordonna Tsunade.
Sakura hocha la tête et elles se mirent toutes deux au travail en espérant qu’il ne soit pas trop tard.

Kiba attendait en dehors de la salle assis sur un banc. Bien que Lee ne soit pas son meilleur ami, il se faisait beaucoup de soucis. Perdre une équipier aussi doué que Lee serait irréversible. Personne d’autre, mis à par Gai Maito, n’avais autant de talent pour le Taijutsu.
Il finit par sortir prendre l’air avec Akamaru. Il caressa son ami d’enfance puis monta sur son dos. Le chien bondit en s’éloignant de l’hôpital.

Pendant ce temps, Tsunade avait pris la tête de l’opération, Sakura se contentant d’observer et de l’aider de son mieux. Malgré près de trois ans d’entraînement avec l’Hokage, Sakura ne pouvait guérir toutes les blessures physiques. Des gouttes de sueurs coulaient sur le visage concentré de Tsunade. Il y avait longtemps qu’elle n’avait pas eu à soigner un cas aussi grave et elle semblait tendue. Sakura s’occupa de donner des produits anti-douleur à Lee pendant que son Sensei continuait de régénérer les complexes cellules du cerveau. Mais avec l’âge la fatigue se fit vite sentir pour l’Hokage et elle du faire de fréquentes pauses pour ne pas se retrouver à cours de chakra.

Elles restèrent toute une nuit dans la salle d’opération d’urgence, ne sortant que lorsqu’il fallait un produit qu’elles n’avaient pas sous la main
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:50 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 24 Sep 2008, 11:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 31 : L’avenir de Lee incertain




Kiba passa la nuit dehors comme un chien errant. Il somnola plusieurs fois avant de trouver un difficile sommeil.
De grandes léchouilles le réveillèrent le matin. Il essuya sa joue pleine de salive et salua son compagnon de toujours, assis à ses côtés en remuant la queue d’un air joyeux.
Ils prirent tout les deux la direction de l’hôpital afin de prendre des nouvelles.
A son arrivée, il constata que Tsunade et Sakura étaient toujours à l’intérieur. Il se crispa sur place. Pourquoi cela prenait-il tant de temps ? Sakura avait déjà soigné les blessures légères avant qu’ils ne retournent à Konoha. Il n’avait absolument aucune idée de ce qui se passait derrière la double porte blanche.

Une heure passa comme cela, dans le pénible silence du bâtiment. Quelques bruits de pas se faisaient entendre parfois, mais personne ne passait près de cette salle.
Shizune, l’assistante de Tsunade, arriva et vit Kiba qui avait l’air soucieux
:
-Bonjour Kiba.
-Bonjour Shizune, répondit-il sans lever la tête.

Elle marqua un temps d’arrêt avant de s’asseoir à côté du ninja
:
-Ne t’inquiète pas pour Lee, il est entre de bonnes mains, dit-elle en se forçant à sourire.
-Vous aussi vous pensez que Tsunade-sama puisse échouer, fit-il soudainement.
-Je…Non pas du tout, j’ai entièrement confiance en l’Hokage et avec Sakura à ses côtés, je suis certaine que tout ira bien.

Les paroles de Shizune étaient d’un coup si rassurantes. Kiba releva la tête et fixa le mur devant lui avant de se tourner vers elle :
-Vous avez raison, Lee va certainement s’en sortir et…
Il fut coupé par un bruit de porte. Sakura sortit de la salle et s’assis en face de Kiba :
-Alors, comment va-t-il ? demanda aussitôt le jeune Inuzuka.
-Ses jours ne sont plus en danger, Tsunade-sensei a réussit un bel exploit, répondit-elle
-Super ! Je suis vraiment content pour lui, s’exclama Kiba.

Shizune sourit à côté de lui. Une fois de plus, Tsunade avait accomplit un miracle
.
-Mais il y a autre chose, marmonna Sakura, Lee pourrait ne pas retrouver toute sa mémoire ni l’usage de ses membres.
Les paroles dures de Sakura assommèrent Kiba. Il se rassit lourdement baissant à nouveau la tête. Pourquoi le sort s’acharnait-il sur ce pauvre Lee ? Ne voulant pas en entendre davantage, il partit brusquement laissant Sakura et Shizune interloquées.

Tsunade sortit alors de la salle d’opération en soufflant
:
-Pouuh ! Enfin fini, j’ai rarement été aussi épuisée, grommela-t-elle, mais au moins nous avons réussit à sortir de Lee du danger. Il ne reste plus qu’a espérer qu’il recouvre sa mémoire et l’usage de son corps.

Shizune se leva :
-Je retourne au bureau Tsunade-sama, je vous conseille à toutes les deux de vous reposer.
Elle sourit aux deux ninja-médecin encore assis et prit la route d’un bureau de l’Hokage.



Chapitre 32 : L’arrivée du reste de l’équipe




L’équipe médicale de l’hôpital, pris en charge Lee et le gardèrent sous surveillance.
Tsunade pris l’après-midi pour se reposer tout comme Sakura. Quand à Kiba, il avait rejoins Shino et ils s’entraînaient ensemble. Une bonne occupation qui empêcherait Kiba de penser à l’état de santé de Lee.

Le lendemain, Sakura se leva tôt pour aller parler à Tsunade. Elle s’habilla et fit un brin de toilette avant de s’en aller de chez elle. Sur le trajet menant au bureau de l’Hokage, la jeune fille aux cheveux roses se perdit dans ses pensées et n’entendit pas son amie Ino l’appeler. Celle-ci réédita son appel et Sakura se retourna
:
-Ah c’est toi Ino, je ne t’avais pas vu.
-Je l’avais bien remarqué, répondit-elle, tu m’avais l’air bien absorbée.
-Je pensais à Lee et à ce qui pouvait lui arriver prochainement.
-Que veux tu dire ? Je ne comprend pas.
-Hé bien Lee à été gravement blessé durant notre mission. Je l’ai ramené en urgence pour que Tsunade-sensei puisse s’en occuper.
-Et ça c’est bien passé ? demanda Ino.
-Oui, il est hors de danger.
-Alors qu’est ce qui te tracasses au juste ?
-Il pourrait ne pas retrouver la mémoire, ni l’usage de ses membres, répondit tristement Sakura.

Ino émit un cri de surprise et finit par demander
:
-Quels sont les chances pour qu’il retrouve toutes ses fonctions ?
-D’après Tsunade-sensei, une chance sur trois.
Ino avala sa salive :
-J’espère qu’il aura autant de chance que par le passé.
-Oui, il va en avoir rudement besoin, affirma Sakura, bon je vais au bureau de Tsunade-sensei, à la prochaine Ino

Sakura arriva devant la porte et entendit des voix à l’intérieur. Elle toqua et attendit l’autorisation d’entrée.
-Ah te voilà Sakura-chan ! s’écria Naruto.
-Bonjour Sakura, renchérit Hinata.
-Ah vous êtes déjà revenu ?! Comment cela se fait-il ?
-Nous connaissons désormais la nouvelle entrée du repaire d’Orochimaru, répondit Shikamaru en faisant un petit signe en guise de salutation.

Sakura eu les larmes aux yeux, enfin ils avaient l’opportunité de mettre un terme aux agissement d’Orochimaru.
Tsunade profita de la présence de Sakura pour leur demander à tous d’avertir tout les Jounins et Chuunins du village et de leur donner rendez-vous dans la grande salle de conférence
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:50 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 25 Sep 2008, 11:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 33 : Annonce officielle




Tsunade était assise sur le siège réservé à l’Hokage et attendit patiemment l’arrivée de tout les ninjas réquisitionnés.
Ils étaient tous là : de Iruka à Jiraya en passant par Gai, Anko, Kakashi, Kurenaï, sans oublier la nouvelle génération avec notamment Neji, Ino, Chouji, Tenten, Shino et Naruto pour ne pas tous les citer. Au total, pas moins d’une cinquantaine d’unités de combat expérimentées, prêtes à l’action.

Tsunade éleva la voix et commença les explications
:
-Merci à tous d’être venu aussi vite. Je vous ai réunit aujourd’hui pour vous annoncer que la cachette secrète d’Orochimaru, a enfin été débusquée.
Des murmures de surprises se firent entendre et cessèrent rapidement.
-Cette prouesse à été accomplie lors d’une mission d’espionnage menée par Shikamaru Nara. Je lui laisse l’honneur de vous dire en détail la position de l’entrée du repaire.

Shikamaru pris place aux côtés de l’Hokage et se racla brièvement la gorge avant de commencer son récit :
-J’ai donc appris au cours de cette mission, qu’Orochimaru se cachait tout près du village d’Oto et d’un deuxième village voisin dans lequel j’ai saisis ces informations.
Il parcoura la carte géante du doigt et désigna un à un les lieux qu’il citait.
-Le point d’entrée se trouverai dans cette zone, près de ce petit ruisseau. Afin d’assurer notre couverture, nous n’avons pas vérifié par nous-même.

Tsunade demanda à Shikamaru de regagner sa place dans le groupe puis elle reprit la parole :
-Comme vous venez de l’entendre, les informations n’ont pu être fiabilisées sans que cela ne les mettes en danger. C’est pour cela qu’un petit groupe des Forces Spéciales, partira en mission de reconnaissance afin de s’assurer que l’entrée est bien là où nous l’espérons.
Dans le cas où tout irait pour le mieux, ce sera votre tour de passer à l’action en entourant rapidement l’entrée sur un rayon de cinquante mètres afin que rien ne pénètre ou ne sorte de cette zone de sécurité. Dès que cette barrière sera en place, le reste du groupe entrera dans la base souterraine et aura pour premier objectif de retrouver Sasuke Uchiha et de le reprendre des griffes d’Orochimaru par n’importe quel moyen. Le second objectif sera de mettre fin au règne de se serpent en l’éliminant.

Elle reprit son souffle tandis que les ninjas chuchotaient entre eux. Elle parla une dernière fois :
-Si personne n’a de questions…*silence*…Je vous annonce que l’opération aura lieu dans sept jours, je vous re-convoqueraient à cette occasion. Vous pouvez disposer.
Tous les ninjas disparurent rapidement et la salle se retrouva aussi vide qu’elle l’était avant cette réunion.

A l’extérieur, les avis étaient partagés, mais chacun voulait en finir avec Orochimaru et ses expériences diaboliques.
Les jeunes Chuunins et Jounins se retrouvèrent sur l’un des terrains d’entraînement. Tous étaient là, sauf le malheureux Lee.
Naruto affichait un grand sourire. Enfin, enfin le jour tant attendu allait arriver. Sakura semblait bien déterminée à accomplir cette mission des plus périlleuses et ensembles ils étaient imbattables, unis comme une famille, la plus grande famille à leur cœur, la famille de Konoha
.



Chapitre 34 : Derniers entraînements




Tous les amis de Naruto se réunirent sur le plus vaste terrain d’entraînement. Ils se séparèrent en deux groupes et ils s’affrontèrent afin de bien coordonner les différentes attaques, ce qui leur sera certainement utile lorsque ils se battrons contre les ninjas d’Oto.
Pour la première série les équipes étaient composées de : Naruto, Hinata, Sakura, Chouji, Ino et de Shino, Neji, Tenten, Shikamaru, Kiba.

Ils tentèrent de créer la situation dans laquelle ils se trouverons lors de l’assaut. L’équipe de Naruto devant attaquer et celle de Shino tentant de repousser leurs assauts.
Naruto fonça directement dans le tas comme à son habitude, talonné de près par Sakura et Hinata. Chouji étendit les bras pour leur offrir une couverture tandis qu’Ino pris possession du corps de Kiba.
Pour faire face à la menace, Neji s’interposa aidé par le tir de couverture que prodiguait Tenten. D’ailleurs, à la vue du nombre de projectiles lancés dans sa direction, Naruto s’arrêta net et heureusement pour lui, Hinata utilisa sa technique des ‘Soixante-quatre points du Hakke’.

Du coup, aucun Kunaï ne perça la défense de la jeune Hyuuga. Sakura les avait contourné brièvement et arma un poing en direction de Neji. Ce dernier tenta d’esquiver quand le bras géant de Chouji le percuta violemment, l’envoyant bouler plusieurs mètre plus loin. Quand à Kiba, pris dans le Jutsu d’Ino, il attaqua Shino et Tenten restés en arrière. D’abord surpris, ils finirent par riposter lourdement et Ino lâcha sa prise au dernier moment, laissant le pauvre Kiba s’en prendre plein la figure.
Le groupe de Naruto fonctionnait bien et la diversion d’Ino fut d’un grand soutient. Le jeune blond créa une vingtaine de clones, mais ils furent aussitôt exterminés par les shurikens venant de Tenten. Mais lorsque la fumée se dissipa, la jeune fille ne vit plus de trace de Naruto et au moment où elle compris la manœuvre, Naruto la frappa gentiment avec un Rasengan par derrière.

Hinata et Sakura s’occupèrent tant bien que mal de Shino, qui les faisaient tourner en bourrique avec ses insectes. Complètement déboussolées, les deux amies finirent par se percuter accidentellement, les mettant en veille pour un petit moment. Shino attaqua alors Naruto qui fanfaronnait comme un idiot et fut à moitié étouffé par les insectes de Shino.

Pendant ce temps Neji s’était remis en état et s’occupa du cas de Chouji, qui semblait distrait par ce qui se passait devant. Lorsqu’il vit Neji lui arriver dessus, il essaya une riposte, mais ses mouvements trop lents donnaient un large avantage à Neji qui frappa à une vitesse foudroyante, ses soixante-quatre Tenketsu le mettant hors-combat. Ino qui ne voulait pas être défigurée ne chercha pas à résister et fit signe à Neji d’aller aider son groupe.

Sakura s’était remise debout et aida Hinata encore à moitié sonnée. Sakura s’aperçu soudain qu’elle ne voyait plus Shikamaru. Elle chercha partout autour d’elle, mais ce qu’elle vit s’était Neji qui revenait comme un boulet de canon. Sakura voulu se préparer, mais elle était incapable de bouger. Hinata et Naruto se trouvèrent aussi cloué sur place. Shikamaru sortit de sa cachette en souriant. Neji et Shino achevèrent leur victimes et se fut une belle victoire de leur équipe.

Ils s’arrêtèrent aussitôt et se reposèrent après avoir vaillamment combattu.
Shikamaru qui avait tout observé, émis son avis quand à la bonne coordination des attaques
:
-Bon et bien je dois avouer que nous nous sommes tous bien débrouillés. Chacun de vous ayant pris le rôle qui lui convenait le mieux tout en faisant confiance aux autres. Le début de combat tourna rapidement en faveur de l’équipe de Naruto, grâce notamment à la technique de possession d’Ino qui a mit la deuxième ligne défensive en déroute. Shino s’est révélé être le plus tenace dans le camp des défenseurs et il a réussit, avec le retour de Neji, a renverser la vapeur. Je suis intervenu à la fin pour donner la victoire à mon équipe.

Personne ne contesta, ils étaient tous satisfaits de leur prestations malgré quelques blessures que Sakura soigna rapidement. Ils rentrèrent tous chez eux afin de profiter d'une bonne nuit de sommeil.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:51 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2008, 9:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 35 : La veille du départ




Le dernier jour à Konoha débuta par une matinée pluvieuse qui ne manqua pas de mettre tous les participants à l’assaut dans une certaine mélancolie. Mais tous étaient motivés, les prochains jours pourraient changer bien des choses.
Comme convenu, Tsunade appela tous les ninjas qu’elle avait vu la semaine d’avant
:
-Désolée de vous couper dans vos préparatifs, mais je tenais absolument à vous dire que je comptais sur vous tous pour accomplir cette mission de rang ‘Super-S’. Je sais combien vous vous êtes entraînés durant cette semaine, notamment la jeune génération très prometteuse. J’espère que cette jeunesse ne s’avèrera pas trop impatiente et qu’elle saura faire preuve de sagesse et de courage sur le terrain. Je compte sur les aînés pour coordonner les opérations en fonction des informations données par le groupe des Forces-Spéciales envoyées en avant poste.
J’ai également demandé au Kazekage de nous envoyer une équipe de combat afin de ne pas les laisser de côtés. Bien que cette affaire ne le concerne pas directement, le Kazekage a accepté d’envoyer une deuxième équipe afin d’assurer sa loyauté envers notre village.
Vous-vous mettrez en accord sur le terrain avec les ninjas de Suna.
Si vous n’avez rien à ajouter, il ne me reste qu’a vous souhaiter bonne chance et espérer tous vous revoir dans peu de temps.


Ils s’en allèrent pour préparer leur équipement et des vivres pour le voyage en se disant que tout pouvait arriver sur le champ de bataille. Cela chagrina quelques cœur trop tendres, mais il fallait bien qu’un tel évènement arrive un jour.
C’est ainsi que Naruto et Hinata profitèrent de leur dernière nuit au calme. Tenten très anxieuse vadrouilla seule dans le village pendant deux heures avant de se mettre en route chez-elle. Elle croisa Neji devant l’immense villa du clan Hyuuga. Il était perché sur le mur et regardait le ciel perdu dans ses pensées. Tenten l’appela
:
-Hé Neji, qu’est ce que tu fabriques là haut ?
-Ah c’est toi Tenten. Hé bien je n’arrive pas à dormir, donc je prend un peu l’air pour me détendre.
-Si tu veux on peux faire un tour ensemble, proposa la jeune fille.
-Cela me fera le plus grand bien, répondit Neji en sautant du mur pour la rejoindre.

Ils passèrent ainsi le début de la nuit à discuter de choses et d’autres tout en marchant lentement dans les rues du village. Au bout d’un moment, Tenten décida de rentrer chez-elle et salua rapidement Neji. Il n’eu pas le temps de répondre que son amie courait déjà jusqu'à sa maison. Lui aussi devait dormir, il prit donc le chemin menant à la demeure de la famille Hyuuga.

Ino se tortillait dans son lit, elle aussi incapable de trouver le sommeil tant sa nervosité était grande. N’en pouvant plus, elle alla sur le toit dans sa nuisette rose qui lui allait si bien. Ses cheveux blonds détachés flottaient au gré du vent la rendant sublime. Quelque chose attira son regard vers le bas de la rue. Kiba marchait seul la tête en l’air.
Reniflant une odeur familière il chercha du regard d’où pouvait venir ce doux parfum.

Cet à ce moment qu’il tourna la tête vers la fenêtre de la maison d’Ino. Il vit qu’elle était ouverte. Quelque chose de couleur clair dépassait du haut du toit. Curieux de savoir, il s’attendait à tout sauf à voir Ino cachée derrière l’arête centrale de la bâtisse dans une petite nuisette rose. D’abord sans réaction, il s’empourpra et tomba en arrière. Rouge de honte, Ino eu quand même la bonté de le récupérer avant qu’il ne finisse sa chute par terre
:
-Merci Ino, dit-il brusquement.
-C’est normal voyons, entre membres d’un village, notre devoir est de nous entraider, répondit-elle gênée, bon ce n’est pas que mais je vais aller dormir moi, tchao !

Elle s’enferma dans sa chambre et ferma les rideaux précipitamment. Elle n’en revenait pas qu’il l’ai vue en nuisette et elle rougit à nouveau.
Surpris, Kiba n’eu pas le temps de s’excuser que sa camarade était retournée dans son lit.
Il aurait mieux fait de ne pas chercher à savoir que c’était les cheveux d’Ino qui dépassaient du toit sous le souffle du vent. Il rentra chez-lui lentement en donnant une petite caresse à son meilleur ami : Akamaru
.



Chapitre 36 : En route pour Oto




L’ambiance était loin d’être à la fête ce matin là. Entre les visages encore endormis, les ninjas déjà sous la pression et le brouillard dense, on aurait pu croire qu’ils allaient à un enterrement. Finalement, en partant pour cette mission exceptionnelle, certains signaient, sans le savoir, leur mort dans un combat sanguinaire contre les forces du village d’Oto.

L’ensemble des ninjas participants à l’opération étaient à l’entrée principale et vérifiaient calmement si ils n’avaient rien oublié. Tout semblait aller jusqu'à ce que Naruto hurle
:
-HAAAAAAA !!! J’AI OUBLIE DE PRENDRE DES RAMENS !!!!
Il partit comme une fusée à l’intérieur du village puis il revint tout essoufflé mais un peu plus calme.
La scène sembla donner le sourire à l’ensemble de la troupe. Au moins il y en avait un qui restait bien fidèle à ses principes.
Gai profita que tout le monde soit attentif pour prendre la parole
:
-Bien ! J’espère sincèrement que nous réussirons à vaincre cet Orochimaru de malheur, même si mon pauvre Lee ne peut venir ! Bouuuuuhhhhh !!
Il se mit à pleurer en pensant à son disciple encore bloqué à l’hôpital. Kakashi soupira en même temps que Kurenaï. Quel cinéma il faisait dès qu’il parlait de Lee, ça en devenait encore plus insupportable que les aboiements de Naruto.

Asuma réconforta brièvement son vieil ami et pris le relais
:
-Je vous souhaite à tous bonne chance et de donner le meilleur de vous-même dans cette bataille.
Sur ces mots, il avança en dehors du village et fut bientôt suivis par une horde de ninjas.
Peu à peu, les dernières silhouettes furent cachées par le brouillard et Konoha se retrouva bien vide d’un seul coup.

Les Jounins expérimentés, prirent la tête afin d’assurer que le groupe ne se disperse pas. Ils avançaient rapidement dans la forêt, telle une meute de loups affamés chassant leur proie. Mais leur vrai objectif se situait à deux jours de voyage. Les espions des Forces Spéciales étaient partis la veille au soir. La jeune génération de Chuunins et Jounins était regroupée au milieu des seniors tel des frère et sœurs se tenant par la main, unissant leur force et leur volonté.

Au bout d’un moment un bruit de chips déchiquetées se fit entendre. Chouji avait déjà entamé son premier sachet de ses chips préférées. Ino se résigna à faire un commentaire et repensa à l’incident de la veille avec Kiba. Elle fut surprise lorsque celui ci lui adressa la parole
:
-Hey Ino !
-Ah c’est toi heu…
-Je voulais m’excuser pour ce qui s’est passé hier soir, je ne pensais pas que tu…
-Mais nan voyons tu n’as pas à t’excuser, c’est de ma faute, j’aurais jamais du sortir comme je l’ai fait, coupa-t-elle en souriant.
-En tout cas, cette nuisette t’allait à merveille.

Ino rougit fortement. Il l’avait trouvée jolie, elle répondit au bout de quelques secondes :
-Merci…c’est gentil de ta part.
Aucun garçon ne l’avait flatté auparavant. Malgré toute l’attention qu’elle portait à son apparence, elle fut si souvent ignorée par la gent masculine, elle qui était admirée par toutes les filles lorsqu’elle était à l’académie.
Ino fut profondément émue. Dans le fond, Kiba était quelqu’un de gentil quand il voulait et puis elle craquait pour son chien de combat, malgré que celui-ci ne soit plus la petit boule de poil blanche d’hantant, elle n’hésitait pas à le caresser dès qu’elle le voyait
.
-Alors il te plait Ino ?
-Quoi ? Sakura ! Mais qu’est ce que tu racontes ?
-J’ai bien vu comment tu as réagit quand il t’a complimenté, expliqua-t-elle.
-Hey, ce n’est pas bien d’écouter les conversations des autres, grommela Ino.
Sakura rigola et s’éloigna un peu.

C’est dans cette ambiance un peu étrange que tout le voyage se passa. Durant les deux nuits, aucun incident ne fut à déplorer, chacun dormant dans sa tente en ronflant plus ou moins fort
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:51 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2008, 8:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 37 : Le moment tant attendu




Ils se levèrent si tôt, que le ciel commençais à peine à s’éclaircir.
C’était enfin le jour où ils en finirai avec Orochimaru et tout ce qui découlait de lui. La tension était palpable. Chacun savait ce qui les attendaient. Mais tous étaient motivés, prêts à donner leur vie pour que périssent ce serpent vicieux et démoniaque.
Naruto savait que cela ne serait pas une partie de plaisir, mais il voulait s’occuper de ce monstre sans utiliser le démon tapis en lui. Il ne voulait pas à nouveau se réveiller en constater que tout était en ruine par sa faute. Non il voulait le faire, le faire seul, avec ses propres qualités de ninjas et aussi ses faiblesses.

Il prépara son équipement minutieusement quand une ombre s’approcha de lui et l’enlaça tendrement
.
-Nous n’allons pas pouvoir combattre ensemble cette fois-ci, dit-il.
-Je le sais bien, je voulais te voir une dernière fois avant que ne commence le désastre, répondit Hinata en l’embrassant dans le coup.
-Ne t’inquiète pas, nous sommes tous là, les senseis aussi, je te promet que tout se passera bien et que nous rentrerons à Konoha…avec Sasuke.

Il se tourna et embrassa à son tour Hinata, aussi longtemps qu’il pouvait retenir son souffle. Puis elle se retourna pour rejoindre sa section. Elle faisait partit des groupes qui protègeraient l’entrée du repaire, alors que lui était dans le groupe qui y entrerait.
Naruto trouva Kakashi qui faisait ses affaires
.
-Kakashi-sensei !
-Ah te voilà Naruto. J’espère que tu es bien préparé.
-Oui, j’ai attendu cet instant pendant longtemps. Est ce que vous avez des nouvelles des Forces Spéciales ? demanda le jeune blond.
-Non pas encore, mais je pense que nous ne tarderons pas à savoir si le passage est bien où il nous a été indiqué.

Kurenaï arriva quelques secondes plus tard.
-Les Forces Spéciales sont revenues avec la bonne nouvelle, annonça-t-elle.
-Cela va être à nous de passer à l’action, conclu Kakashi.
Naruto hocha la tête, plus déterminé que jamais. Il donnerai tout dans cette bataille. Il aperçu rapidement Iruka qui semblait concentré lui aussi. Puis un coup de sifflet fut entendu et ils partirent tous en direction de la gueule du serpent.

Naruto suivit Kakashi qui menait leur petit groupe. Anko, Sakura, Chouji, Neji et Jiraya étaient avec eux. Soudain Kakashi ordonna de s’arrêter. Ils se posèrent sur des branches d’arbres, devant une clairière sombre. Au milieu, l’entrée du repaire était visible. Tout bruit disparu pendant quelques secondes. Kakashi releva son bandeau pour laisser apparaître le Sharingan de son œil gauche. Neji activa son Byakuugan et scruta toute la clairière avec attention.

Pas de mines, par de pièges rien ne semblait inquiétant. Pourtant il était très inquiet. Quelque chose n’allait pas selon lui. Les troupes d’Orochimaru auraient certainement senti leur présence et seraient sortit de leur trou comme des fourmis. Mais au lieu de cela, le calme plat régnait. Neji fit un signe à Kakashi comme quoi il ne voyait rien de menaçant. Ce dernier sauta à terre suivit de son groupe. Naruto chercha une dernière fois le visage d’Hinata quelque part autour de la clairière. Mais tous étaient bien dissimulé derrière les arbres.

Un grincement se fit entendre et tous portèrent leur attention au passage qui s’ouvrait devant eux. Un œil humain n’aurait rien perçu de ce qui se passait dans l’obscurité du passage, mais Neji venaient de voir ce qui les attendaient : la mort
.



Chapitre 38 : Féroce bataille




La porte était ouverte, mais rien n’en sortait pendant un long moment. Pourtant Kakashi ne donna pas l’ordre d’y entrer. Un grésillement se fit entendre. Le bruit venait du passage, mais ils ne voyaient rien venir. Le son se fit de plus en plus fort et sembla se répéter des dizaines de fois. Quand Neji vit ce qui allait sortir de ce trou il en informa immédiatement ses compagnons :
-Mon Dieu, des serpents, des dizaines de serpents !

Et pas n’importe quels serpents. Des serpents à sonnettes. Ceux-ci déboulèrent à une vitesse faramineuse et se dirigèrent vers leurs proies à sang chaud.
~Le Tourbillon Divin du Hakke !~
La demi-sphère en rotation repoussa efficacement l’armée de reptiles. Quand il s’arrêta de tourner, les serpents étaient en train de se réunir peu à peu pour former une version géante. Heureusement, un tel monstre était facile à toucher et Tenten poussa un cri de guerre en déversant une pluie d’armes depuis ses parchemins. Le serpent géant fut stoppé net et s’effondra au sol.

-Bien joué Tenten ! félicita Neji.
Elle fit un petit signe de la tête vers l’entrée. Une horde d’hommes et de femmes sortaient en souriant. Mais ni Sasuke, ni Kabuto, ni Orochimaru n’en faisait parti.
Mais rapidement les sourires hideux s’effacèrent quand tous les ninjas de Konoha apparurent autour de la clairière
.
-Kakashi, vas-y, fonce à l’intérieur avec ton équipe, nous nous occupons de ceux là, cria Asuma.
-D’accord nous y allons, Chouji je compte sur toi, ordonna le ninja au Sharingan.
-C’est partit !
~Décuplement !~

Il se transforma en une grosse boule humaine et il chargea le groupe adverse :
-Le boulet humain !!
Certains ennemis surpris s’écartèrent alors que les autres essayèrent d’arrêter Chouji. Mais tous volèrent comme des quilles.
-Strike !! cria Naruto.
Personne ne fit attention à la réflexion idiote du jeune blond.

Le groupe de Kakashi se précipita dans l’ouverture puis disparu dans les ténèbres.
Les ninjas adverses tentèrent de les rattraper, mais ils percutèrent un arbre qui venait d’apparaître.
Certains ennemis comprirent qu’il s’agissait d’un Genjutsu et l’annulèrent rapidement, mais lorsque la réalité repris vie, ils furent dévasté par un énorme coup de vent. Shikamaru en déduisit que les équipes de Suna, étaient arrivées en renfort, Temari en tête. Il constata qu’elle faisait toujours ses attaques dans la douceur.
La bataille continua à l’avantage de l’alliance Konoha-Suna.

L’expérience de groupe acquise par les jeunes ninjas aida grandement à l’efficacité des attaques. Toutes leurs actions étaient coordonnées et se suivaient sans donner de répit à l’ennemi.
Asuma était au cœur de la bataille et au moment où un adversaire tenta de le frapper par derrière, Gai intervint dans un grand fracas
:
-Alors Asuma tu en as eu combien ?
-Je ne joue pas à ce jeu là Gai, mais si cela t’intéresse tant, j’en ai éliminé sept.
-Ahaha, pas mal du tout, moi j’en suis à dix et je compte bien être celui qui en aura éliminé le plus aujourd’hui.
Tenten toucha deux ennemis qui s’approchaient derrière les deux jounins.
-Et hop en voilà quatorze ! clama-t-elle, hé bien Gai-sensei, que vous arrive-t-il ?
-Heu…rien du tout, ne t’occupe pas de moi !…
Il repoussa un ninja d’Oto qui allait planter un Kunaï dans le dos de Tenten.
-Oups ! Merci Sensei.
-Ne me remercie pas et continue comme cela, tu es excellente ! dit-il avec une pointe de jalousie.

Battu par sa propre élève à sa spécialité, il en combattit alors avec encore plus de hargne qu’avant afin de retrouver son honneur
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:52 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2008, 6:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 39 : Le labyrinthe




Neji guidait ses compagnons dans les nombreux couloirs souterrains, mais rapidement, la complexité de ces aménagements le perturba et ils finirent par déambuler comme des taupes.
-Orochimaru nous donnera du mal jusqu’au bout, je ne suis même pas capable de sentir la moindre émission de chakra dans les alentours en dehors des nôtres, dit Neji.
-Mon Sharingan n’est pas plus efficace, je ne sens rien du tout non plus, approuva Kakashi.
-Pour une fois que ce n’est pas de à cause de moi que l’on se perds, ironisa Naruto.
-C’est sur, avec toi aux avant-postes tu nous aurait menés dans la mouise, répliqua Sakura avec un sourire narquois.
-Bon cessez vos âneries tout les deux, ordonna Kakashi, je vais devoir me servir une nouvelle fois de mon nez.

Il mordilla son doigt, fit quelques signes et posa la main par terre.
~Invoquation !~
Un groupe de chiens ‘habillés’ apparurent.
-Salut Kakashi ! dit le plus petit du lot.
-Salut Pakkun, répondit le Jounin.
-Hé bien dit donc il fait noir la dedans et ça empeste la moisissure, râla-t-il.
-Désolé, mais nous avons vraiment besoin de vous pour trouver la cachette d’Orochimaru et de Sasuke par la même occasion, expliqua Kakashi.
-J’aimerai vous aider mais nous ne connaissons pas l’odeur d’Orochimaru et cette moisissure risque de nous faire vomir avant que l’on ai trouvé quelque chose.
-Attendez ! Je crois que …
Naruto fouilla dans son sac et en sortit un bandeau de Konoha rayé.
-C’est le bandeau que portait Sasuke, dit-il, je ne sais pas si l’odeur y est encore.

Le chien renifla un moment l’objet et répondit :
-Je reconnais vaguement son odeur. C’est pas terrible, mais nous allons faire avec, bon on se disperse comme d’habitude ?
-Heu nan, c’est endroit est un labyrinthe sans fin, je préfère que nous restions groupés, répondit Kakashi.
-Bon comme tu voudras, aller on renifle le bandeau et on y va, conclu Pakkun.

Chacun des chiens posa sa truffe sur le bandeau et ils commencèrent à avancer en reniflant sans cesse le sol.
Pakkun passa son temps à pester contre l’odeur répugnante qui régnait dans les couloirs et ils demandèrent plusieurs fois à Naruto de leur refaire sentir le bandeau.
Personne ne parlais, même le jeune blond semblait bien calme. Intérieurement il bouillonnait, il voulait envoyer son poing dans le visage faussement souriant d’Orochimaru. Il serra les dents, les poings, tout son corps se crispa sous l’effet de la haine qu’il éprouvait envers le maître-serpent.

Sakura remarqua l’état d’esprit de Naruto. Elle posa sa main sur l’épaule de son compagnon. Il tourna la tête les traits encore déformés, mais il réussit à esquisser un sourire rassurant. Puis il repris la route en gardant la tête haute. Chouji paraissait quelque peu intimidé par les lieux. Il bougeait sans cesse la tête à l’affût d’un danger. Il en oubliait même de manger ces chips.
Anko paraissait beaucoup plus sûre d’elle au point qu’elle affichait l’un des ces sourires qui faisaient peur à Naruto.

Neji suivait sans le Byakuugan. Il montrait toujours son air sérieux et concentré, mais au fond il aurait voulu être ailleurs. Ces passages souterrain abritaient la mort et l’odeur nauséabonde n’y fut pas étrangère. Jiraya fermait la marche cherchant des yeux un quelconque indice qui puisse les mettre sur la voix. Quand à Kakashi, il suivit en premier le groupe de chiens pisteurs qui travaillaient sur toute la largeur des couloirs
.



Chapitre 40 : Victoire Konoha-Suna




La bataille faisait rage autour de l’entrée, mais le camp qui en sortirai victorieux ne faisait pas beaucoup de doutes. Les combinaisons d’attaques, alliées à une stratégie mise au point par Shikamaru, donnait un large avantage au camp Konoha-Suna.

Après avoir pris le contrôle de plusieurs adversaires Ino, se mit à couvert derrière Shikamaru , totalement vidée de son énergie. Ce dernier emprisonnait des petits groupes de ninjas d’Oto dans son ombre, laissant Tenten ce charger de les mettre hors-combat. Gai et Asuma se trouvaient au centre des ‘affaires’ et frappaient tout ce qui passait sous leur nez, Gai hurlant à chacune de ses attaques, tandis qu’Asuma ne quittait pas sa cigarette. Kurenaï qui se trouvait avec Shikamaru et Ino, créait des illusions sur deux ou trois ninjas maximum et Hinata en profitait pour les éliminer rapidement.

Kiba et Akamaru combattaient ensemble comme toujours et dévastaient tout les ennemis qui se retrouvaient sur leur passage avec leur attaque tournoyante.
Soudain, le dernier petit groupe de ninja ennemis se mirent à genou et implorèrent de les épargner.
Asuma accorda qu’on les laisse en vie. Ils furent donc solidement ligotés et ce fut une victoire assez facile pour les ninjas de Konoha et de Suna. Ces derniers parurent presque superflus devant l’efficacité des jeunes Chuunins alliés.

Hinata s’avança vers l’entrée avec l’intention d’y aller
:
-Hinata, où vas-tu comme ça ? demanda Kurenaï.
-Je vais rejoindre Naruto-kun et Kakashi-sensei, répondit-elle.
-Nous avons ordre de rester ici, c’est à eux de se débrouiller seul.
La jeune fille se ravisa et s’assis dans un coin de la clairière. Kiba arriva et se posa à côté d’elle :
-Tu t’inquiètes encore pour Naruto ?
-Oui. Je sais combien il est fort, il y a aussi Kakashi-sensei et Jiraya-sama qui sont là. Sakura-san les accompagne ainsi que Neji-san, mais Orochimaru reste quelqu’un de dangereux et puissant.
-De toute façon, ils sont partit depuis bien longtemps et nous n’avons pas le temps d’aller les chercher. Ils savent très bien se débrouiller, crois-moi.

Il sourit à la jeune Hyuuga. Elle lui rendit son sourire un peu rassurée. Il avait raison, même si Orochimaru était très puissant, il aurait en face de lui des ninjas de haut niveau. Ino arriva pour soigner leur blessures les plus superficielles. Malgré qu’elle n’ait pas autant d’expérience que Sakura, elle se débrouillait bien et divulguait de bons conseils pour récupérer un peu d’énergie.

Ils purent ainsi souffler après tant d’effort, mais ce qui était surprenant, c’est qu’il n’y avait que très peu de morts. Beaucoup de ninjas ennemis étaient dans un sale état, mais la plupart étaient encore en vie. Du côté de Konoha, les spécialistes du Taijutsu eurent les plus grosses blessures, mais rien de bien grave.
Certains prisonniers avouèrent certaines choses troublantes à propos d’Orochimaru, comme le but de ses expériences interdites à juste titre par Konoha.
Le soleil se leva lentement laissant apparaître l’horreur du champ de bataille
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:52 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 29 Sep 2008, 12:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 41 : La dernière ligne droite




Pakkun et ses compagnons renifleurs continuaient de chercher l’odeur de Sasuke. Naruto n’en pouvait plus d’attendre comme ça, ces recherches ne menaient à rien et ils étaient sûrement perdus depuis un long moment. Il serrait continuellement les mâchoires et les poings. Peu à peu il émis un léger grognement, qui attira à nouveau l’attention de Sakura. Elle aussi en avait assez de marcher ainsi dans l’obscurité, mais elle garda la tête froide.

Pakkun s’arrêta net
:
-Hum…
-Tu as trouvé quelque chose Pakkun? demanda Kakashi.
-Oui et ça n’a rien de rassurant.
-Qu’est ce donc alors ?! s’écria Naruto.
Surpris par la réaction inattendue du jeune ninja il répondit immédiatement
:
-Une odeur de serpent, très récente.
-Tu peux nous conduire en suivant la trace certainement laissée par Orochimaru ? demanda à nouveau Kakashi.
-Oui pas de problème, venez c’est de ce côté.

Il s’engageait dans le couloir de droite, le nez toujours au ras du sol. Naruto s’empressa de suivre le chien avant que Kakashi ne fasse un pas. Ils avancèrent peu après à sa suite.
Pakkun s’arrêta une nouvelle fois
.
-Hé qu’est ce qui se passe ? demanda Naruto toujours très fébrile.
-Il y a quelqu’un devant nous, immobile, répondit-il.
~Byakuugan !~
Neji reconnu aussitôt Kabuto Yakushi, le bras droit d’Orochimaru. Naruto perçu deux reflets de forme ronde et il tilta aussitôt :
-Kabuto…Rrrrr
-Bravo à vous tous pour être venu jusqu’ici sans devenir claustrophobes, ricana l’homme aux lunettes.
-Où est Sasuke ?!! cria Naruto.
-Du calme jeune Jinchuuriki, tu le verras bientôt.
-Je me charge de lui, dit Sakura.
-Sakura-chan…
-Continuez de faire vos recherches je le retient ici.
-Je vais rester avec toi Sakura, annonça Kakashi, tu ne pourra pas le vaincre toute seule. Il est sacrément rusé celui-là.

La jeune ninja aux cheveux roses ne contesta pas. Pakkun retourna sur ses pas et s’engagea dans un autre couloir portant la piste du serpent. Mais Kabuto ne l’entendit pas de cette oreille et fonça vers le groupe. Mais il fut stoppé par une crevasse qui venait d’apparaître sous son pied droit. Sakura avait frappé violemment le sol afin d’arrêter la course du ninja-médecin d’Orochimaru. Kakashi se plaça devant lui avant qu’il ne se relève s’assurant que les autres s’éloignaient assez rapidement. Mais il dut soudain s’affaisser, sa jambe gauche se retrouvant d’un coup engourdie.

Kabuto avait touché ses muscles pendant qu’il regardait dans le couloir.
Sakura réagit au quart de tour et elle talonna l’adversaire lui envoyant quelques shurikens.
Ce dernier esquiva sans difficulté en souriant comme à son habitude
.
-Je vais te faire avaler ton sourire ! s’écria-t-elle.
Elle percuta une nouvelle fois le sol de son poing, bien plus fort que le premier coup. Des fissures s’ouvrirent un peu partout provoquant un petit éboulement devant eux. La course de Kabuto fut coupée et il se résigna à affronter l’élève de Tsunade et le célèbre Ninja-copieur
.



Chapitre 42 : Ninja-médecin contre ninja-médecin




Malheureusement pour Kakashi, sa jambe refusait de bouger et il était cloué sur place. Il devait attendre et regarder Sakura combattre le bras droit d’Orochimaru. Cette dernière attaqua directement Kabuto qui l’attendait. Une lueur émanait des mains du ninja et elle compris soudain ce qu’il voulait faire. Au dernier moment elle s’arrêta puis envoya de la poussière et des petits cailloux sur son adversaire. Mais elle oublia un peu vite les lunettes, qui malgré la première utilité de mieux voir pour les personnes ayant des problèmes de vues, elles s’avéraient aussi être une protection contre les projections de gravillons.

Sakura prit ses distances et chercha un moyen d’attaquer sans se faire toucher par son adversaire. Kabuto ricana en voyant la tête que faisait la jeune fille
:
-Tu n’as pas tant changé qu’il n’y paraît. Mis à part ta force et tes dons de guérisons que tu tient de Tsunade, tu es toujours la même petite gosse apeurée.
Un large sourire trônait sur le visage de Kabuto. Mais au lieu d’écouter ce qu’il disait, Sakura cherchait toujours une stratégie offensive la mettant à son avantage.
-Inutile de chercher un moyen de m’attaquer, je connais chacune des tactiques que t’a enseigné Tsunade. Dois-je te rappeler que je l’ai déjà battue.
-La ferme !! cria-t-elle.

Le sourire de Kabuto s’effaça soudainement. Sakura souriait à son tour affichant une totale confiance en elle
.
-Peut-être ce combat sera-t-il plus intéressant que je le pensais, dit-il en se préparant.
Sakura repartit à l’attaque comme une lionne. Elle feinta avec sa main gauche et percuta le visage de son adversaire avec l’autre main. Il fut projeté sur quelques mètres avant de se relever comme si le coup ne lui avait rien fait. Mais il ne pu faire de mouvement, Sakura enfonça son poing dans son abdomen aussi loin qu’elle le pouvait en hurlant toute sa rage.

Kabuto percuta le mur de pierre avec une rare violence. Pourtant il se releva avec une étonnante fraîcheur
:
-C’est déjà finit ? Je suis plutôt déçu de ta prestation. Je m’attendais à beaucoup mieux de ta part.
-Comment ? …
-J’ai prévu chacun de tes coups et j’ai donc concentré mon chakra dans les zones d’impacts afin que cela minimise les dégâts. Etant toi-même une ninja-médecin tu aurais pu t’en douter. Maintenant je vais…

Il fut interrompu par une déformation de l’espace les entourant. Peu à peu, cela donna naissance à une sorte de trou noir aspirant ce qui passait tout ce qui était proche de ce point.
Sakura se retourna et vit Kakashi qui avait activé ce fameux Sharingan : le Mangekyou
.
-Kakashi-sensei !
-Sakura, il faut que tu le maintiennes sur place, dit-il toujours incapable de se mettre debout.

Elle n’attendis pas une seconde de plus et immobilisa Kabuto. Ce dernier mis un temps avant de comprendre ce qui lui arrivait.
C’est donc cela le Mangekyou Sharingan. Kakashi à réussi à maîtriser cette technique, je n’en reviens pas, pensa-t-il, si je ne fais rien, je vais être broyé par sa technique et avec Sakura qui me retient je suis en mauvaise posture.

Sentant qu’il voulait se dégager, la jeune ninja força son étreinte avec une force inouïe. Elle souleva Kabuto du sol et essaya de garder cette position le plus longtemps possible. Kakashi se concentra de plus en plus et le point critique se retrouva au milieu du visage du ninja-médecin d’Oto. Le petit trou se mit à rétrécir jusqu'à devenir pratiquement invisible à l’œil nu.

Kabuto gigotai de plus en plus mais Sakura ne céda pas et au bout d’un moment, la tête de l’ennemi fut aspirée par la déformation dans un bruit à mis chemin entre l’aspiration de liquide et l’écrasement d’os. La plaie au cou laissa gicler une énorme quantité de sang. Le corps devint alors inerte et Sakura pu relâcher sa prise. Kakashi arrêta rapidement sa technique et s’affala sur le côté en respirant fortement.

La ninja-médecin arriva à son chevet et l’examina rapidement. Elle fut soulagée de constater qu’il avait juste utilisé beaucoup de chakra pour sa technique et que son corps a moyennement encaissé le coup, mais il lui fallait simplement du repos.
Elle chercha alors un moyen de sortir de ces couloirs toujours aussi sombres, mais cela ne semblait pas gagné d’avance
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:52 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 30 Sep 2008, 10:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 43 : La dernière étape




Pakkun et ses compagnons canins, guidaient toujours le groupe mené par un Naruto de plus en plus instable mentalement. Jiraya garda un œil attentif sur son élève, craignant que ce dernier ne laisse échapper d’un coup toute la pression qu’il accumulait depuis ces années. Anko regardait droit devant elle, mais elle semblait de moins en moins rassurée. Il épiait le moindre bruit, le moindre mouvement suspect pouvant les menacer.
Chouji lui était au bord de la panique, mais il essaya tant bien que mal de le cacher en marchant la tête haute.
Neji fermait la marche et ne semblait pas non plus à son aise.

Pakkun effectua un virage à droite et ils se retrouvèrent devant une porte en bois fermée. Sans dire un mot, Naruto s’approcha et à sa surprise, la porte s’ouvrit en grinçant affreusement.
Tous entrèrent dans cette pièce entièrement noire
.
~Byakuugan !~
Neji analysa la composition de la pièce. Une deuxième porte devant eux, quelques chandeliers éteint et deux énormes masses de chakra dans le coin opposé. Neji respira soudainement très fort et finit par haleter.
-Neji ? Qu’est ce qui t’arrive ? demanda Naruto entendant la respiration de son compagnon.
-Ils…ils sont là…dans cette pièce, réussit-il à répondre.

Un rire émergea, un rire saccadé et malicieux : le rire d’Orochimaru. Jiraya murmura le nom de son ancien compagnon d’équipe. Naruto aurait voulu frapper quelque chose, mais dans le noir, il n’osa rien faire ne voulant pas toucher accidentellement l’un des ces compagnons.
Une lueur rouge attira leurs regard. Mais il ne fallut pas longtemps pour comprendre de qui émanait cette lumière : le Sharingan de Sasuke.

Un claquement de mains se fit entendre et d’un seul coup, la pièce s’illumina. Ils découvrirent Orochimaru debout avec Sasuke à ses côtés. Ce dernier semblait les regarder avec une grande haine. Naruto grinça des dents se retenant d’exploser de fureur. Anko pu enfin voir le nouveau visage de son ancien maître avant que ce dernier ne l’abandonne. Elle fut alors trouvée par les Forces Spéciales de Konoha, sans aucun souvenir. Mais peu à peu elle se souvenu de tout son passé
.

-Mes félicitation à vous tous, d’être arrivé jusqu'à moi et mon Sasuke-kun, ricana Orochimaru en souriant toujours de la même façon.
-Il n’est pas à toi !! hurla Naruto.
-Je ne suis pas à toi non plus Naruto, rétorqua le concerné.
Naruto fut retenu par Jiraya avant qu’il ne puisse se ruer sur Sasuke.

Orochimaru émit de nouveau un petit rire de satisfaction et commença à détailler la petite équipe à voix haute
:
-Voyez-vous ce que nous avons là. Un membre du clan Hyuuga, cet idiot de Jiraya, mon ancienne disciple, il regarda Anko, un bel empoté, son regard se porta vers Chouji qui était tétanisé, et le réceptacle de Kyuubi. Voilà qui va être amusant, conclu-t-il.
-Je m’occupe d’Orochimaru seule, dit soudainement Anko.
-Voyons ma très chère Anko, tu n’es tout de même pas sérieuse ? Tu crois vraiment avoir une seule petite chance de me vaincre ?
-Avec mon aide je pense que c’est possible, coupa Jiraya.

Les deux Sannins se dévisagèrent et la pression monta d’un cran. Mais plus personne ne faisait attention à Naruto qui continuait de fixer Sasuke comme une bête enragée de ses yeux rouges dont la pupille rappelait celle des félins ou des serpents. Neji se plaça à côté de Naruto avec l’intention de l’aider, mais ce dernier tenta de l’en dissuader
:
-Laisse le moi Neji !
-Non, je combattrais à tes côtés, que cela te plaise ou non.
-Je…t’ai dit…de me le LAISSER !!!



Chapitre 44 : La force de Sasuke




Neji recula sous la surprise en découvrant le visage déformé et les yeux de démon qui le fixaient. Il réussit à affronter le regard pesant de rage et se replaça à côté de Naruto.
-Je ne te laisserai pas basculer dans les ténèbres comme Sasuke, dit simplement Neji, et puis, moi aussi j’ai toujours voulu l’affronter, donc je ne compte pas laisser cette occasion passer pour moi.

Naruto le regarda un instant le visage déterminé de Neji et il accepta son aide.
Sasuke les observa calmement et attendit qu’ils se décident à l’affronter. Lui aussi voulait savoir ce que valait Neji en combat. Ce dernier se mit en garde, Byakuugan activé. Sasuke dégaina lentement son sabre à l’aspect sobre mais qui semblait néanmoins menaçant.
Il démarra à la vitesse du son et Neji eu juste le réflexe pour parer la première attaque. Quelle vitesse, il arrivait tout juste à le suivre avec le Byakuugan.

Naruto tenta de couper la route à son adversaire, mais il était beaucoup trop lent et Sasuke frappa Neji du plat de son épée, l’envoyant percuter le mur
.
~Multiclonage !~
Des clones se regroupèrent autour de Sasuke, empêchant les seniors de voir l’héritier des Uchiha.

Orochimaru ricana à nouveau tandis que Jiraya en Anko attendait de voir ce qui allait se passer.
La deuxième ligne de clones commença à créer de multiples tourbillons de chakra. Les orbes tourbillonnants provoquèrent une immense tornade dans la salle. Sasuke ne pu bientôt plus rien distinguer et commença à tournoyer sur lui-même sous l’impulsion du vent.
Malgré les vertiges que lui donnait cette rotation faramineuse, il parvint à utiliser l’une de ses techniques
.

~Katon ! Le Feu du Dragon !~
La chaleur que produisit son attaqua le propulsa rapidement au plafond et il réussit tant bien que mal à planter son sabre dans la roche afin d’arrêter de tourbillonner. Il se retrouva suspendu au plafond en essayant de retrouver un certain équilibre.
Neji qui osa enfin rouvrir les yeux aperçu l’élève d’Orochimaru accroché avec son sabre.
Il grimpa alors au mur et se retrouva rapidement au la hauteur de Sasuke. Ce dernier semblait se reprendre entièrement, mais Neji ne lui laissa pas le temps et lui frappa rapidement ses Tenketsu.

Naruto qui s’était un peu calmé observait les coups que donnait le Jounin à son ancien ami.
Sasuke retomba durement au sol, mais il finit par se relever en souriant.
Cet alors que le sceau maudit entra en action sous la volonté de l’Uchiha et cela eu pour effet de rouvrir les points de circulation du chakra.
L’attaque de Neji fut inefficace, mais ce dernier comprenant ce qui se passait décida d’attaquer, mais la riposte fut immédiate.
~Katon ! Boule de Feu Suprême !~

Neji coupa immédiatement sa propre attaque et tenta de contrer les flammes
.
~Le Poing du Hakke !~
Il frappa la boule de feu à l’aide d’une vague de chakra et cela ralentit la progression des flammes lui permettant d’esquiver. Naruto était repartit à l’attaque avec un Rasengan à la main. Il traversa la boule de feu qui se dissipa sous l’effet de la technique de type ‘vent’.
Il continua son chemin en direction de Sasuke, mais ce dernier disparu et le frappa dans le dos.
Naruto se prit un mur de plein fouet. Il n’avait rien vu de l’attaque de Sasuke. Cela le rendit fou de rage et rapidement le chakra de Kyuubi émergea de son corps en exhibant une première queue, qui fut rapidement suivie d’une deuxième.

Neji suivit le phénomène figé sur place. Ce chakra était terrifiant, bien plus que celui de Sasuke ou même d’Orochimaru. Naruto était à quatre pattes et affrontait son adversaire du regard. La surprise se lu sur le visage du jeune blond, car Sasuke venait d’activer le Mangekyou Sharingan tout en passant au deuxième stade du sceau maudit, lui faisant pousser des ailes dans le dos ressemblant à de grandes mains. Sa peau s’assombrit significativement et le blanc de ses yeux devint noir. Sa chevelure se teinta de gris et s’allongea jusqu'à descendre au milieu de son dos.
Un sourire maléfique s’esquissa sur son visage et Naruto répondit par un grand hurlement de rage
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:53 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 01 Oct 2008, 10:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 45 : Kyuubi contre Sasuke




Reconnaissant le transformation finale du saut maudit d’Orochimaru, Naruto sentit sa haine gonfler encore plus et le sourire de Sasuke le narguant le rendait fou. Il passa directement de deux queues à quatre queues, ce qui eu pour effet de l’entourer d’une enveloppe noire.
Anko se mit à trembler, l’influence de Kyuubi sur le jeune garçon grandissait avec le nombre de queues et l’aura démoniaque la terrifiait littéralement. Neji et Jiraya ayant déjà vu ce phénomène ne purent pas faire grand chose, l’enveloppe noire étant parfaitement étanche aux attaques extérieures.

Un grondement se fit entendre, indiquant clairement que le démon s’était réveillé. Jiraya se dit alors qu’il aurait du arrêter l’affluence de chakra dès l’apparition de la seconde queue, mais la transformation de Sasuke eu un effet dévastateur et Naruto avait désormais perdu tout contrôle de lui-même.
Dès lors, c’était Kyuubi qui était aux commande alors que son hôte sombrait dans une longue inconscience.

La sphère commença à se fissurer et le chakra jaillit si puissamment qu’il furent tous projeté au loin. Une énorme déflagration d’énergie pulvérisa une bonne partie du repaire et un immense cratère faisait désormais place à cet endroit.
Au milieu trônait un monstre de couleur rouge sombre qui agitait lentement ses quatre queues en l’air en grognant lentement. Ces yeux et sa bouche laissaient encore deviner qu’il s’agissait bien de Naruto, mais la lueur blanche qui s’en dégageait contrastait avec le reste de son corps.

Quelques mètre plus loin, Sasuke se relevait avec de nombreuses coupures, mais ses ailes avaient contenu vaillamment le choc. Mais il ne souriait plus, conscient que la bête qu’il voyait semblait posséder une puissance sans limite.
Un petit peu derrière Sasuke, Orochimaru se remettais difficilement debout et il finit par fixer la créature rouge d’un sourire méprisant.

Sur les bords du cratère, Jiraya, Anko, Neji et Chouji essayaient de rester convenablement debout, mais ils n’ont pas eu le temps de se protéger quand le chakra s’éjecta de la bulle. Ils étaient dans un sale état, mais ils s’en sortaient assez bien.
Un hurlement de monstre parvint à leurs oreilles et tous regardèrent le combat reprendre.

Sasuke fondit sur la créature comme un éclair et essaya de profiter de sa vitesse pour lui enfoncer son sabre dans son cœur. Mais l’enveloppe corporelle résistait et il ne parvint pas à enfoncer la lame. Kyuubi en profita pour attraper Sasuke, mais ce dernier fit quelques bonds afin de se mettre hors-portée. Seulement le bras du démon s’allongea à une vitesse ahurissante et le disciple d’Orochimaru fut contraint de courir pour éviter de se faire prendre.

Mais le bras extensible le suivait comme son ombre et il ne parvint pas à se mettre à l’abri. Tout d’un coup, une ouverture s’offrit à lui, si le démon était occupé à contrôler son bras, il pouvait toujours faire diversion et attaquer dans sa course effrénée à l’aide de la technique que lui avait enseignée Kakashi.

Concentrant son chakra dans sa main gauche, il continuait de courir pour échapper à la main qui le suivait toujours de très près. Il se rappela de ses ailes et il pris son envol ce qui sembla surprendre Kyuubi. Mais ce dernier se remit à chasser son adversaire en utilisant ses deux bras afin de le déstabiliser. Le démon semblait redouter cette boule de chakra électrique qu’il y avait dans la main de l’Uchiha.
Sasuke, trouvant le bon moment fondit comme un rapace sur sa proie armé d’un surpuissant Chidori
.



Chapitre 46 : Hinata en danger




Les ninjas de Konoha et de Suna posaient le camp autour de l’ouverture quand une explosion survint rapidement suivie par un vent fort.
Asuma leva les yeux dans le ciel et vit un énorme nuage de poussières s’élever pas très loin de leur position. Kurenaï arriva à ses côtés
:
-Tu crois qu’ils ont trouvé Orochimaru et le jeune Uchiha ?
-C’est fort possible. Vu la puissance de l’explosion, ça doit se battre à un niveau considérable, dit Asuma toujours une clope dans la bouche.
Yamato se posa à leur côtés très soucieux
.
-Je crois que laisser Naruto y aller était une mauvaise idée, marmonna-t-il.
-Et pourquoi ? demandèrent les deux Jounins.
-Je suis certain que c’est Kyuubi qui fait des siennes en ce moment.

Kurenaï et Asuma encaissèrent d’un coup les paroles de Yamato.
-Une telle déflagration d’énergie ne peux être produite que par un démon comme Kyuubi, continua-t-il, je l’ai déjà arrêté une fois, je suis donc capable de rééditer cet exploit.

Sur ces mots il bondit en direction de la fumée. Shino, Kiba et Hinata arrivèrent à hauteur de leurs Sensei :
-Les prisonniers sont rassemblés comme vous l’avez demander Kurenaï-sensei, Asuma-sensei, annonça Shino.
-Ah…heu…très bien, balbutia Asuma.
-Quelque chose ne va pas Asuma-sensei ? Et cette explosion qu’est ce que c’était au juste ? demanda Kiba.
-Nous ignorons encore l’origine de l’explosion, Yamato-san est partit vérifier ce qui se passait, rassura Kurenaï.

Le silence tomba d’un coup puis fut coupé par un rugissement de monstre. Tout les ninjas sentirent une force prodigieuse et démoniaque. Yamato avait raison, Kyuubi s’était réveillé.
Hinata trembla comme une feuille, ce hurlement la frappa mentalement et elle prit peur.
Des larmes coulaient sur ses jouent pâles, sa respiration se faisait saccadée, des sueurs glaciales parcouraient sa colonne vertébrale la rendant totalement tétanisée.

Une âme, un esprit venant tout droit des enfers venait de refaire son apparition et ce fut un choc pour la jeune Hyuuga. Elle tomba dans les bras de Kiba qui à la vue de son visage s’affola
:
-Oh merde ! Hinata !! Qu’est ce que tu as ? Tu…tu trembles bon sang !!
Il allongea son amie sur le dos, les yeux baignés de larmes qui regardaient le vide.
-Bon Dieu mais qu’est ce qu’elle a ?!…Shino appelle Ino tout de suite ! Dis lui que c’est hyper-urgent !! cria Kiba au bord de la panique.

Il essaya de réconforter Hinata, mais elle semblait totalement absente consciemment.
Ino arriva avec Shino et vit son amie dans un état de folie
:
-Mon dieu, mais comment est ce arrivé ?! s’écria-t-elle.
-Je ne sais pas ! Il y a eu ce cri monstrueux et elle se mit dans cet état juste après, je ne comprend rien !!

Ino regarda Hinata sous tout les aspects qu’elle pouvait vérifier et conclu son analyse :
-Ce rugissement a dut agir comme un choc pour elle. Mais je ne suis sûre de rien. Bon sang Sakura revient vite, on a besoin de toi ici, implora Ino impuissante face à la situation.

Mais la seule réponse fut une seconde explosion qui vrombit dans l’air
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:53 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 02 Oct 2008, 11:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 47 : Retour dans le sceau




L’explosion en question se produisit quand Kyuubi envoya une onde de chakra sur Sasuke qui tombait sur lui armé de son Chidori. Le jeune Uchiha fut projeté en l’air et retomba plusieurs secondes plus tard.
Orochimaru qui observait la scène grimaça, le démon-renard développait de plus en plus de puissance à chacune de ses apparitions. Le Sannin vérifia rapidement si Jiraya et sa troupe ne rodaient pas avant de s’attaquer à Kyuubi. Sortant des dizaines de serpents de ses manches il prit par surprise le démon qui attendait patiemment que Sasuke se relève. Mais au contact de l’enveloppe rouge, les serpents furent désintégrés par le chakra. Kyuubi allait partir pour attaquer Orochimaru quand un bruit l’interrompit. Le jeune Uchiha s’était relevé, mais la marque maudite s’était effacée. Il fit quelques pas avant de retomber à terre meurtrit.

Orochimaru siffla avec sa langue ce qui attira l’attention de Kyuubi. Ce dernier grogna comme si il menaçait le Sannin. Ils s’affrontèrent les yeux dans les yeux puis Orochimaru fonça vers le démon.
La créature sembla sourire et encaissa l’attaque sans broncher. Le maître-serpent dégaina son sabre et frappa le monstre. Mais au lieu d’être réduite en cendre, la pointe de l’arme s’enfonça peu à peu dans la chair de Kyuubi. Ce dernier hurla de douleur ce qui le rendit encore plus enragé qu’avant. Il repoussa Orochimaru avec une force herculéenne et poussa un rugissement de colère avant de se ruer sur son ennemi.

En un éclair, il coupa le corps du Sannin en deux, mais des serpents apparurent et rassemblèrent immédiatement les deux morceaux. Kyuubi n’attendit pas et envoya une nouvelle vague d’énergie qui percuta directement Orochimaru.
Une nouvelle explosion survint, tout aussi détonante que les précédentes. Le démon avança mais au lieu de trouver le visage hideux d’Orochimaru, c’est celui d’un ninja de Konoha qui lui faisait face. Kyuubi reconnu aussitôt Yamato et eu un mouvement de recul.

Jiraya, Anko, Neji et Chouji apparurent à la suite de Yamato. Les visages marqués et tachés de sang, ces derniers semblaient redouter la puissance du démon.
Jiraya sortit un petit bout de papier et le tendit au ninja utilisant des techniques semblables à celle du Premier Hokage
:
-C’est une formule d’annulation, cela devrait ré-enfermer le chakra de Kyuubi dans le sceau de Naruto, expliqua-t-il, il suffit juste de l’apposer sur le front de …hum…Naruto.
-Merci Jiraya-sama.

Yamato bloqua Kyuubi avec de solides armatures en bois sortant de terre. Comprenant ce qu’il comptait faire, le démon cracha une boule de chakra dans leur direction. Ils purent éviter de justesse l’attaque et une nouvelle explosion se produisit derrière eux.
Le ninja membre des Forces Spéciales, s’approcha prudemment du démon-renard qui tentait de se dégager
:
-Désolé Kyuubi, mais aujourd’hui tu retournes dans ta cage, annonça-t-il en tenant tête à la créature qui grognait devant lui.

Yamato posa le sceau d’annulation sur le front du monstre et rapidement le corps de Naruto redevint un peu plus normal. Quand la transformation fut finie, il s’effondra par terre, inconscient de ce qui venait de se passer.
Un bruit de pas attira l’attention des quatre Shinobis. Orochimaru se traînait tant bien que mal en gémissant.

Puis d’un coup il s’immobilisa. Une lame venait de lui transpercer le cœur
:
-Sa…su…ke-kun…Pour…quoi ?…
Il tomba pour de bon, baignant dans son propre sang. Sasuke apparu derrière bien mal en point, mais vivant.
Ce dernier tituba plusieurs fois avant d’arriver près du corps de Naruto puis il parla pour lui-même
:
-J’aurais aimé…combattre celui que j’ai…toujours considéré…comme mon meilleur ami…mais, j’ai fais face…à mon pire cauchemar,…je n’aurais jamais cru…que posséder un tel pouvoir…était possible.
Il s’agenouilla à côté de Naruto et le souleva du sol difficilement. Sasuke se tourna vers les quatre ninjas présents :
-Où faut-il l’emmener ?
Jiraya s’accorda de lui répondre :
-Viens, nous y allons tous ensemble.
Ils prirent lentement la route vers le camp, laissant le cadavre d’Orochimaru se vider lentement de son sang attirant des animaux carnivores ou charognards qui s’empressèrent de le découper en petits morceaux.



Chapitre 48 : La vérité cachée




Lorsque les cinq ninjas revinrent du champ de bataille, la première surprise fut de voir Sasuke revenir, la deuxième, de voir Naruto inconscient dans ses bras. Il s’effondra épuisé pendant que des ombres arrivèrent autour de lui. Il sentit qu’on le soulevait et sombra dans l’inconscience à son tour.

Ino faisait de son mieux pour donner un diagnostic fiable sur l’état de santé de Naruto et Sasuke.
Elle hurla pour mettre fins aux nombreuses questions que tout le monde lui posait. Elle finit par donner les premiers résultats
:
-Pour Sasuke, il est fortement blessé, mais je pense que ces jours ne sont pas en danger. Quand à Naruto, il ne génère quasiment plus de chakra et il…il…son corps ne se soigne plus comme il devrait le faire normalement. Je ne comprend pas ce qui ce passe avec lui.
-La réponse est simple, dit une voix familière.

Kakashi et Sakura arrivèrent lentement en souriant légèrement afin d’assurer tout le monde qu’ils allaient plutôt bien
.
-Le chakra du Démon-renard a une forte influence sur sa capacité de régénération, expliqua le Jounin au masque.
De nombreuses paires d’œils se firent toutes rondes
.
-En utilisant en grande quantité la puissance de Kyuubi, le chakra a finit par avoir un effet inverse et il semble que cela ait des effets secondaires comme empêcher que le corps se régénérer de lui-même par la suite.

Sakura se pencha au dessus de Naruto et finit par confirmer les hypothèses de Kakashi.
Une jeune fille arriva en larmes. Elle s’agenouilla à côté de Naruto
:
-Pourquoi est-il dans cet état ? demanda-t-elle.
-Hinata…commença Sakura.
Kakashi l’interrompit
:
-C’est Naruto qui doit le lui dire.
-Me dire quoi ?

Personne ne répondit préférant suivre le conseil de Kakashi. Hinata semblait d’un coup seule et rejetée :
-Pourquoi vous ne me dîtes rien ?! J’ai le droit de savoir ! cria-t-elle.
Elle sanglota dans les bras de Kurenaï qui essaya de lui expliquer
:
-Hinata, c’est quelque chose que lui seul doit te dire, tu comprends ?
La jeune Hyuuga hocha de la tête et fit un effort pour s’arrêter de pleurer.
La Jounin spécialiste des illusions prit un ton autoritaire en s’adressant à tous les ninjas
:
-Nous lèveront le camp demain matin pour retourner à Konoha, y comprit nos alliés de Suna si ils le désirent.
Ces derniers acceptèrent l’invitation et le lendemain, tous s’en allèrent vers Konoha laissant derrière eux un champ de bataille qui restera gravé dans leurs mémoires.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:53 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 03 Oct 2008, 11:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 49 : Arrivée à Konoha




Il a fallu pas moins de trois jours pour rallier Konoha avec la fatigue, les prisonniers et les blessés graves. Yamato décida de faire un bref rapport à l’Hokage pendant que certains ninjas emmenais les prisonniers dans la section d’interrogatoire et d’autres emmenaient les blessés à l’hôpital.
Le ninja des Forces Spéciales toqua à la porte
.
-Entrez !
-Tsunade-sama, nous sommes de retour de la guerre contre Oto, annonça-t-il.
-Vous avez réussit ? demanda Tsunade.
-Oui mission remplie à tout les points de vue sans qu’aucune victime ne soit à déplorer dans nos rangs, mais…
-Mais ?
-…Naruto, Hinata et Sasuke sont dans un état grave.
-Sasuke ? Sasuke Uchiha ?!
-Oui, c’est lui qui a tué Orochimaru, répondit Yamato.
-Hé bien, si j’avais du m’attendre à cela, grommela l’Hokage, je vais aller examiner les trois ninjas que vous m’avez signalé. Vous pouvez disposer ainsi que tout ceux qui ont participé à cette guerre.
-A vos ordres, Tsunade-sama.

Le ninja sortit du bureau laissant le Hokage songeur. Sasuke avait donc éliminé son propre Sensei ? Voilà qui était totalement inattendu. Pour le moment elle décida d’aller à l’hôpital afin de voir dans quel état étaient Naruto, Hinata et Sasuke.
Elle arriva d’abord à la chambre de Hinata dans laquelle Kiba attendit un réveil de son amie
:
-Tout va bien se passer Kiba, assura-t-elle.

Il sursauta en voyant Tsunade sourire
.
-Je l’espère de tout mon cœur.
-Alors tu sais ce qui lui est arrivé ? Elle n’a pas l’air d’avoir de blessures sérieuses.
-Oui, mais c’est dans sa tête que tout est arrivé. Sans doute quand nous avons entendu le rugissement de démon de Naruto sur le champ de bataille. Elle tremblait de tout son corps, le regard soudain perdu dans le vide avec une expression effrayante. Ino pense qu’elle a reçu un gros choc psychologique.

Kyuubi s’est encore réveillé, pensa-t-elle, cela fait déjà la seconde fois en si peu de temps. Il va falloir que j’en parle à Jiraya.
-Tsunade-sama ?
-Oui, qu’y a-t-il Kiba ?
-Est ce que Hinata va s’en remettre ?
-Ce n’est qu’une question de temps, mais elle en gardera le souvenir pendant toute sa vie.
-Je vois. Il faut donc l’éloigner de Naruto ?
-Ce n’est pas nécessaire. Je vais voir avec Jiraya si nous pouvons rendre le sceau du Quatrième Hokage, plus solide à l’avenir afin d’éviter de nouveaux dérapages de ce genre. Ne t’inquiète pas, je suis le Cinquième Hokage après tout.

Elle souriait très sûre d’elle, ce qui rassura aussitôt le jeune Inuzuka.
-Merci Tsunade-sama, vous êtes quelqu’un de formidable.
-Bon je te laisse, je vais voir Sasuke puis Naruto.
Elle sortit de la chambre et se dirigea vers celle de Sasuke.



Chapitre 50 : Le retour de Lee




L’Hokage entra dans la pièce en vit Sakura endormie près du lit de Sasuke. Ce dernier regardait en l’air.
-Hé bien, j’ai appris tes exploits jeune Uchiha, dit-elle avec un léger sourire.
-Je n’ai rien fait d’extraordinaire. C’est Naruto qui a fait des exploits, je n’ai fait que donner le dernier coup au cœur. Vous allez me demander de repartir du village dès que je serais en état, je me trompe ?
-Pour tout te dire, je n’y ait pas encore réfléchit sérieusement.
-Moi je ne compte pas rester longtemps, je doit encore accomplir mon désir de vengeance. Mais Sakura…

Il prit la main de la jeune fille assoupie et la caressa lentement.
-Je ne veux pas abandonner Sakura, elle risque de mal le supporter.
-Tu voudrais donc que nous essayons de t’aider, c’est cela ? demanda Tsunade.
-Non, c’est quelque chose que je dois accomplir seul. Je n’aurais la conscience tranquille une fois que je l’aurais éliminé, dit Sasuke avec une pointe de colère.
-Bon, je respecte ta décision. Je vais aller voir Naruto, si cela ne te dérange pas.
-Ne vous en faites pas, Sakura prend bien soin de moi.

L’Hokage sortit sans faire de bruit et marcha calmement vers la chambre de Naruto.
-Tsunade-sama !
Elle recula de quelques pas pour voir qui l’appelait.
-Oh c’est toi Lee. Mais tu te tiens debout ?
-Evidement, pourquoi vous me demandez cela ?
-Pour rien, je pensais juste que tu resterais encore quelques jours dans ton lit, mais apparemment tu as vite récupéré.
-Oui. Je sens bien que ce n’est pas la grande forme, mais j’arrive à faire cinq cent pompes sans aucun problème, dit-il avec un grand sourire satisfait.
-Quoi ?!! Rock Lee, je t’interdit ce genre d’exercice tant que je t’en donne pas l’ordre !! cria-t-elle.
-Ahh, mais pourquoi ?!
-PARCE QUE JE SUIS L’HOKAGE ET QUE JE TE L’ORDONNE !!!

Il bondit dans son lit en bredouillant des excuses. Tsunade sortit de sa chambre bien moins souriante qu’en entrant.
Elle arriva finalement à la chambre de Naruto. Jiraya semblait l’attendre devant la porte
.
-Tient tu es encore là Jiraya ?
-Oui, je doit te parler à propos de Kyuubi, dit-il.
-Je sais à quoi tu penses et je suis d’accord pour renforcer le sceau du démon. Je vais avoir besoin de ton aide pour cela. Nous agirons quand Naruto sera un peu plus en forme.

Le Sannin hocha la tête en signe d’accord.
-Il est réveillé ? demanda Tsunade.
-Non il dort maintenant tu n’entends pas ?
Elle tendit l’oreille pour entendre un léger ronflement. Elle esquissa un sourire et retourna à son bureau en laissant Jiraya.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:54 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 04 Oct 2008, 11:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 51 : Un nouveau choc pour Hinata




Le soir venu, Kiba quitta la chambre de Hinata prétextant la fatigue. La nuit battait son plein quand Hinata se réveilla. Elle constata rapidement qu’elle se trouvais dans l’hôpital de Konoha. Elle se souvient alors de ce qui s’était passé quelques jours plutôt. Ce rugissement puissant et effrayant, elle frissonna et essaya d’oublier ce terrible souvenir.
Ne sachant si elle devait ou pas, elle se leva et sortit dans le couloir faiblement éclairé.
Elle regarda le nom des personnes qui étaient dans les autres chambres jusqu'à ce qu’elle tombe sur celle de Naruto.

Hinata ouvrit doucement la porte et entra dans la chambre sans faire de bruit. Naruto ronflait gaiement signe qu’il devait aller bien. Elle s’assit sur le bord de son lit en lui caressant les cheveux blonds de son amour. Il semblait si sage comme cela, si fragile, mais tellement mignon. Elle l’embrassa doucement et quand elle voulu repartir, elle ne pu décoller ses lèvres des siennes.

Elle vit alors les yeux bleu azur de Naruto qui vibraient de bonheur. Il la laissa reprendre un peu son souffle
:
-Je t’attendais mon ange.
-Tu faisait semblant de dormir ? demanda-t-elle surprise.
-Peut-être…ou pas. Cela n’a aucune importance. Tout ce qui compte, c’est notre amour et rien d’autre, dit-il doucement.
-Oui tu as raison, tu es mon Naruto-kun à moi.

Ils s’embrassèrent à nouveau pour faire suite aux belles déclarations. Puis Hinata pris un air plus sérieux :
-J’aimerais que tu me dise quelque chose sur toi.
-Ah ? Tu veux que je te dise quoi au juste ?
-Personne n’a voulu m’en parler en disant que ce serait à toi de me le dire.

Naruto paru un peu étonné. Qu’est ce qu’elle pouvait bien attendre de lui ?
-Bin heu, je ne sais pas vraiment de quoi tu veux que l’on parle.
-Hé bien je crois que sa doit avoir un rapport avec le monstre que nous avons entendus après la bataille. Il y a eu de nombreuses explosions d’après ce que je sais, mais tout le monde semble savoir quelque chose et je voudrais que tu me dise. Quel est le rapport entre ce monstre qui me fait peur et toi.

Naruto paru soudain bien triste. Il avait compris ce qu’elle attendais de lui et il fallait bien qu’il le fasse à un moment donné :
-Je crois que tu as le droit de savoir, car tu es la première concernée. Tu te souviens de l’histoire du démon Kyuubi ?
-Oui, il a été anéanti par le Quatrième, répondit-elle machinalement.
-Faux, le démon à été scellé dans un nouveau-né à cette époque et le Quatrième s’est sacrifié en utilisant cette technique qu’il avait mise au point.
-Est ce que l’on sait ce qu’est devenu l’enfant ? demanda Hinata.
-Il est aujourd’hui âgé de seize ans, il est un ninja de Konoha et il parle actuellement à sa petite amie de son passé.

Un moment passa avant que Hinata ne réagisse aux propos de Naruto et elle laissa alors échapper des larmes :
-Tu…tu…tu es ce bébé ?
Il hocha gravement la tête et la regarda dans les yeux, des yeux exprimant la tristesse et une soudaine crainte. Elle trembla et respira fortement tout en reculant lentement. Elle ne pouvait le croire, l’homme qu’elle aimait depuis toujours abritait un démon aussi puissant que terrifiant. Hinata se sentit écœurée, trahie et s’enfuit de la chambre de Naruto en pleurant.
Ce dernier ne pouvant pas vraiment se déplacer, resta assis sur son lit à fixer la porte par laquelle Hinata était sortie. Une fois de plus, le démon lui gâcha la vie, sa vie sentimentale. Le destin s’acharnait toujours sur lui de façon ininterrompue. Naruto partit dans un excès de colère
:
-JE TE HAIS MAUDIT KYUUBI !!!



Chapitre 52 : Disparition




Une semaine après le retour de guerre, la vie reprenait peu à peu son cours à Konoha. Les missions passaient comme si rien ne s’était passé, mais tous regardaient à présent Naruto d’une drôle de façon. Admirant toujours le garçon excité et volontaire, mais craignant désormais l’apparition impromptu de Kyuubi.
Ce dernier remarqua sans peine, ce changement de comportement. Ces amis semblaient distant et faisaient attention à ne pas lui faire la remarque à propos du démon. Mais le plus dur était d’avoir rendu triste la seule personne qui avait toujours cru en lui.
Il voulait lui parler, mais elle évitait soigneusement de le rencontrer. Elle annulait chaque mission qu’elle devait faire avec Naruto, ne voulant pas affronter son regard.

Kiba consolait comme il pouvait sa meilleur amie, mais sa souffrance était immense. Il avait rapidement compris que Naruto l’avait mise au courant mais il ne se doutais pas qu’elle le prendrai aussi mal.
De son côté, Sasuke restait avec Sakura sous la surveillance d’un membre des Forces Spéciales, mais tout deux l’ignorait passant du bon temps ensemble.
Tout semblait se passer à peu près normalement dans le village jusqu'au jour où Tsunade demanda la présence de Naruto pour une mission.

Malgré tous ses efforts, Sakura ne trouva aucune trace de son ami. Inquiète elle retourna au bureau de l’Hokage
:
-QUOI ?!! NARUTO A DISPARU ?!!
-Je l’ai cherché partout, même dans des endroits où nous allions presque pas, mais il est introuvable.
Tsunade retomba sur sa chaise anxieuse :
-Qu’est ce qui à bien pu lui arriver ?
-Je crois avoir mon idée la dessus Tsunade-sensei.
-Je t’écoute Sakura.
-J’ai cru comprendre qu’Hinata à très mal supporté de savoir la vérité sur Kyuubi, du coup elle a rompu tout lien avec Naruto. De plus, tout le monde le regarde bizarrement maintenant et a voir sa tête, il n’aimait pas cette sensation d’être épié ainsi. Sous la pression, il a dut perdre les pédales et s’est enfuit du village.
-Bon sang si tu dit vrai, il doit être si mal psychologiquement qu’il pourrait laisser échapper Kyuubi en brisant le sceau. Il faut à tout prix faire des recherches intensives dans tout le territoire du Pays du Feu. Si l’Akatsuki apprend que Naruto est en liberté, ils pourraient mettre la main dessus et cela impliquerai que leur monstre démoniaque aurait enfin le chakra des neufs démon à queues. C’est une situation critique ! Convoque moi tout les Jounins et Chuunins disponibles sauf Hinata !

Surprise par l’évocation du nom de l’héritière de Hyuuga, Sakura s’en alla sans chercher à comprendre.
Une demi-heure plus tard, tous étaient entassé dans le bureau de l’Hokage
:
-Bon j’ai une mission très spéciale à vous confier. Uzumaki Naruto a semble-t-il déserté notre village. Il est actuellement instable mentalement et il serait capable de libérer le démon. Je veux que vous fouillez de fond en comble tout notre territoire et que vous me le rameniez vivant. Soyez aussi sur vos gardes, il se peut que l’Akatsuki vienne jouer les troubles fêtes pour prendre Naruto et lui extraire Kyuubi. Vous savez ce qui s’en suivrait.
Je vous laisse la liberté de vous organiser comme vous l’entendez, mais sachez que le temps est probablement compté. Vous pouvez disposer et que quelqu’un aille chercher Hinata Hyuuga.

Ils sortirent tous du bureau encore sous le choc de la nouvelle.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:54 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 05 Oct 2008, 1:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 53 : Dans la forêt




Une ombre, une silhouette, sautait d’arbre en arbre. Des cheveux blond, un manteau orange et noir, un pantalon orange, un bandeau de Konoha sur le front. Naruto fuyait tout ce qu’il avait juré de protéger. Mais les souvenirs douloureux de son enfance revinrent à la surface.
Tous ces visages le regardant avec haine ou crainte, tout ce passé venait de refaire leur apparition. Ses amis aussi le regardaient de cette façon, mais ce qui le rendait encore plus triste, c’est que la personne qui compte le plus au monde pour lui, le fuyait depuis déjà plusieurs jours.

Naruto n’en pouvait plus, il avait suffisamment enduré de souffrance dans sa jeunesse pour vivre une nouvelle fois dans ce monde qui voyait les gens possédant un pouvoir spécial, comme des monstres et des démons qu’il fallait à tout prix éviter ou anéantir.
Des larmes coulaient sur ses joues, c’était devenu trop lourd pour lui. Il a décidé de s’exiler loin, très loin du village, le cœur encore plus serré que ses poings qui lui donnaient des crampes.

Mais il voulait vivre, vivre dans l’anonymat, disparaître à tout jamais de la mémoire des habitants de Konoha, vivre comme un vagabond en parcourant le monde, vivre dans l’oubli.
Peut-être qu’un jour, il retournera à son village natal, peut-être reverra-t-il ses anciens amis entre-temps. Il ne voulait pas y songer, pas tant qu’ils ne l’aient oublié.

Et puis, ce démon qui sommeillait tranquillement quelque part dans son âme, le problème de fond c’était lui. Il espérait peut-être le vaincre dans un combat en lui-même, le faire disparaître de son existence, se libérer d’un tel fardeau pour son cœur malheureux. Ou tout simplement l’oublier en menant la plus paisible des vies, oublier que cette créature légendaire lui donnait la force de vaincre tout ses ennemis.

Il ne savait pas encore quoi faire à part se libérer de l’emprise de Konoha et s’isoler au calme dans un petit village perdu et paisible, où personne ne connaît la guerre, la souffrance, juste le joie de vivre et le bonheur de pouvoir faire ce que l’on désire.

Naruto parcourait la forêt aussi vite qu’il le pouvait, la frontière du Pays du Feu ne devait plus être loin. Il ne savait pas exactement où il allait, mais peu lui importait.
La nuit tombait lentement, donnant des teintes sombres agréables et un vent doux se leva.
Il huma l’air pour sentir l’odeur des arbres, des fleurs, des restes d’animaux, des odeurs naturelles, saintes, sans complexe de savoir si c’était bien ou pas, aucune justice, chaque élément de la nature agissant à sa guise. Il se mit à sourire.

Une fois passé la frontière du Pays du Feu, il retira son bandeau de Konoha et le mit dans l’une de ses poches de pantalon. Désormais, il n’appartenait plus à un village. Il décida que son nouveau nom serait : Kazuro Makori, quelqu’un qui aimait l’isolement, une personne mystérieuse qui ne parlais pas de son passé, de ses rêves, de sa vie entière, vivant comme un simple inconnu parmi tant d’autre.

Il continua son chemin en marchant dans la forêt. Au bout de deux heures de marche, il reconnu rapidement le lieu où il avait combattu Orochimaru deux semaines auparavant.
Un large cratère qui voyait déjà les premières plantes reverdire cette zone autrefois boisée.
Il observa attentivement et s’approcha de quelques vêtements laissé là. Sans grande surprise, il constata qu’il ne restait d’Orochimaru que le squelette. La nature s’étant occupée du reste.
Kazuro repris sa route en regardant les étoiles scintiller dans le ciel
.



Chapitre 54 : L’évidence




Hinata toqua au bureau de l’Hokage.
-Entre Hinata…J’ai quelque chose de très important à te dire.
-Je vous écoute Tsunade-sama.
-*raclement de gorge*…Naruto a quitté le village aujourd’hui.

Ces mots résonnèrent dans sa tête avec une violence inouïe. Elle commença à pleurer, mais la voix douce mais sérieuse de l’Hokage lui intima d’attendre :
-Retient tes larmes un moment…J’ai envoyé tous les jounins et chuunins fouiller le territoire de notre Pays. Si il est encore là, nous le retrouverons soit en sur.
La jeune Hyuuga leva la tête en regarda l’Hokage dans les yeux :
-Je sais ce que tu te dis, mais tu n’es pas coupable de ce qui lui arrive. Pas plus que moi ou Sakura, ni même le Quatrième Hokage. C’est le Démon-Renard qui l’empêche de mener une vie de ninja normale. Il est sans cesse observé…
-Je sais déjà tout ça !! cria Hinata.

Tsunade l’observa longuement avant que la jeune fille ne continue
:
-Il m’a dit ce qu’il ressentait lorsqu’il était enfant, il m’a raconté sa douleur et sa souffrance, mais grâce à nous il avait pu trouver une existence paisible. Je suis sûr qu’il ressent de nouveau cette souffrance à cause de nos actions. Moi-même je le fuyait depuis notre retour, les autres ne le regardaient plus comme le gamin joyeux d’avant, ils le regardaient avant tout pour ce qu’il cachait.
Maintenant je suis certaine qu’il ne reviendra pas dans le village. Il ne reviens jamais sur des décisions aussi importantes et je me sens coupable de le voir sombrer ainsi.
-Je comprend ce que tu dis, mais tu ne dois pas culpabiliser…
-Si je culpabilise ! Nous n’aurions pas du réagir ainsi. Moi-même je regrette de l’avoir rejeté de cette façon, je savais qu’il n’y était pour rien. Je l’aime toujours, je l’aime pour ce qu’il est : quelqu’un de volontaire toujours prêt à se donner à fond dans ce qu’il entreprend, quelqu’un qui rêve de devenir le plus grand Hokage, quelqu’un qui m’aime !!

Hinata se retourna et sortit rapidement du bureau sans en avoir reçu l’ordre. Tsunade s’affala dans son siège. L’héritière des Hyuuga avait raison, c’est leur façon de le regarder qui l’a fait retomber dans cet état d’esprit instable. Mais Tsunade n’avait rien vu venir, tout devient clair soudainement.
Elle soupira. Le monde des humains était vraiment impitoyable avec les personnes exceptionnelles. Elle regarda le portait du Quatrième Hokage
.
-Je suis désolée Yondaime, je n’ai pas su protéger Naruto comme il le fallait et maintenant il en proie au désespoir.
Des larmes coulèrent sur les joues chaudes de Tsunade. Tout avait basculé si vite et elle n’avait pas réagit.

Elle décida de prendre du repos et demanda à Shizune de l’avertir si il y avait du nouveau.
Hinata courait dans les rues de Konoha en pleurant son chagrin aussi fort qu’elle le pouvait.
Elle se retrouva rapidement dans un petit parc faiblement éclairé. Elle s’affala sur un banc et laissa parler ses sentiments dans de grands cris de douleur
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:54 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 06 Oct 2008, 8:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 55 : Konoha dans la brume




Le lendemain, le village caché de Konoha était plongé dans la brume. C’est à peine si l’on voyait plusieurs ombres y rentrer rapidement.
Tsunade qui était à nouveau réveillée, regardait les ordres de mission avec une lassitude propre à elle même.
Quelqu’un toqua à la porte
:
-Entrez !
-Tsunade-sama, dit Shizune avec un air inquiet, les groupes de recherche sont revenus, mais ils n’ont absolument rien trouvé.
-Je m’en doutais. Il est inutile de continuer de chercher, il doit être bien loin à présent.
-Mais Tsunade-sama…
-Il a pris sa décision, coupa l’Hokage, et j’ai fini par comprendre pourquoi. Je crois que nous le reverrons pas de sitôt. Tu peux leur dire qu’il est inutile de poursuivre les recherche. Envoie-moi Sasuke Uchiha si tu le trouves et dis aux autres qu’il peuvent disposer de cette journée.
-Hum…Comme vous voulez Tsunade-sama.

Elle se retira et passa le mot aux différents ninjas qui attendaient en bas du bâtiment avant de retrouver le descendant du clan Uchiha.
Tsunade regarda les visages surpris ou en colère. Ils tenaient tous à Naruto, mais depuis qu’ils connaissaient l’existence du Démon-Renard, ils n’avaient même pas remarqué qu’ils avaient changé leur façon de le voir. Elle versa une larme en pensant au visage enjoué du jeune blond qui n’arrêtait jamais de l’appeler ‘la vieille’. Elle savait que derrière cette enveloppe chahuteuse se cachait un cœur pur et une volonté de bien-faire.

Sasuke toqua à la porte et attendit l’ordre d’entrer
:
-Vous vouliez me voir Hokage-sama ?
-Oui. J’ai pris une décision te concernant. J’ai décidé de t’autoriser à revenir à Konoha, sous la surveillance de Sakura. Je pense que cela te convient.
-C’est gentil de votre part, mais il y a une chose importante que je dois encore faire, répondit Sasuke.
-Je sais, tu pourras t’occuper de cela quand bon te semblera. J’espère que tu ne déserteras pas une nouvelle fois.
-Merci de m’accorder cette seconde chance. Je ferais de mon mieux pour m’en montrer digne.
-Je l’espère bien. Tu peux disposer maintenant.
-Merci pour tout Hokage-sama.
Il sortit sans ajouter autre chose.

Tsunade se leva et regarda à nouveau la petit foule en bas et vit de nombreuses larmes ainsi que des mouvements de colère. L’ambiance au village sera bien étrange pendant de longs mois.
Tsunade retourna dans ses ordres de missions continuant d’exercer son rôle d’Hokage.


Loin de là, au village d’Oto qui était désormais lavé de tous les acolytes d’Orochimaru, une vie simple et paisible reprenait. Un jeune homme avait élu domicile dans un petit appartement et travaillait à la reconstruction du village. Il passait ses journées à aider les personnes dans le besoin, rendant service à tout le monde. Il était heureux comme ça, une vie simple, sans questions, des gens amicaux qui ne cherchaient pas à savoir d’où il venait. Tout ce que savaient les habitants du village d’Oto, c’était qu’il portait le nom de Kazuro Makori
.



Fin du 2e opus...



__________________________________________________________________________________________________________________________

Et démarrage du 3e dans la foulée ^^.

Bonne lecture à tous Wink.

__________________________________________________________________________________________________________________________


Spoil:
La Quête de Vengeance





Chapitre 1 : Prologue




Tout était calme au village de Konoha. Les différents ninjas, exécutaient leur mission avec succès. Le maître du village, appelé Hokage, semblait satisfait des résultats. Depuis qu’Orochimaru était vaincu, la seule grande menace était alors l’Akatsuki. Une organisation basée sur des déserteurs très puissants, comme Kisame ou encore Itachi Uchiha, en passant par Deidara et Zetsu. Leur objectif est relativement simple. Retrouver tous les démon à queues et les unir en une seule créature qui leur obéirait. Seulement, un seul de ces démon manquait encore à l’appel et pas le plus faible, puisqu’il s’agissait de Kyuubi, le Démon-Renard à Neuf Queues.

Mais depuis quelques temps, les membres de l’organisation perdirent toute trace du porteur du démon qui avait pour nom : Naruto Uzumaki. Des rumeurs disaient qu’il avait déserté le village de Konoha depuis déjà un mois. Une nouvelle qui allait retarder leur plan pour un long moment.
Itachi fut très intéressé quand ils abordèrent le cas d’Orochimaru. Il semblerait qu’il ait été tué par son frère Sasuke Uchiha. Itachi annonça qu’il quitterai bientôt l’organisation afin d’attendre Sasuke.




Chapitre 2 : Calme plat à Konoha




Sasuke et Sakura rentrèrent d’une petite mission d’escorte. La mission fut remplie avec succès.
Et oui, Sasuke Uchiha était revenu à Konoha après la récente guerre contre Oto et la défaite d’Orochimaru, son ancien Sensei. Il menait désormais une existence sereine et il s’entraînait seul ou avec son amie. Mais elle était loin d’avoir un niveau aussi élevé que le sien. Du coup ils passèrent plus de temps à essayer de la faire progresser que de faire progresser Sasuke
.
-Sakura-chan, j’aimerais tester quelque chose sur toi.
-Sur moi ?

Elle rougit, se demandant bien ce qu’il avait en tête, mais en voyant son air plus que sérieux, elle se repris :
-Oui tu peux.
-Je te préviens tout de suite, je n’ai jamais vraiment testé cette technique.
-Ne t’en fais pas. Je suis prête !
~Tsukuyomi~

Surprise, elle vit que ses pupilles étaient différentes d’un Sharingan classique. Elle fut soudain plongée dans un monde étrange, elle regarda tout cela et peu à peu, elle se retrouva dans une scène du passé. Ce fut le jour où Sasuke s’en allais du village. Elle revit cette scène, elle se voyait en train d’implorer Sasuke de rester, elle sanglotait mais ce dernier semblait insensible à ses propos.

Elle se rappela de tout jusqu’au moment où il allait l’assommer. L’illusion stoppa net et Sakura se retrouva de nouveau dans le monde réel.
Des larmes coulèrent sur ses joues. Ce souvenir qu’elle avait enfouit venait de ressurgir d’un coup. Elle secoua la tête afin de se reprendre en main et c’est à ce moment là qu’elle vit Sasuke à terre
.
-Sasuke-kun ! Réponds-moi ! Merde !

Elle examina rapidement son état et constata seulement qu’il venait d’épuiser ces dernières réserves de chakra. Elle l’emmena lentement vers l’Hôpital pour qu’il puisse se reposer.
Deux heures plus tard, Sasuke se réveilla en clignant des yeux. Au bout de quelques secondes il se rappela lorsqu’il avait utilisé à pleine puissance sa technique. Mais il n’a pu tenir que quelques secondes et après ce fut le noir.

Sakura s’affairait dans la chambre, n’ayant pas remarqué son réveil. Il préféra ne pas attirer son attention. Pourquoi n’a-t-il pas pu tenir sa technique plus longtemps ? En tout cas, la seule chose dont il était sur, c’est qu’il était loin de maîtriser le Mangekyou Sharingan aussi bien qu’Itachi. Il serra le poing. Il était encore trop faible pour le moment et il ne tiendrai pas assez longtemps contre son frère.

La voix de Sakura le tira de sa rêverie
:
-Tu te sens mieux on dirait, enfin physiquement.
-Ha heu…Oui je me sens un peu mieux, je suis juste énervé de ma mauvaise prestation. J’ai tenu même pas cinq secondes ma technique.
-J’ai revu…ce qui s’est passé quand tu as quitté le village, dit-elle tristement.
-Ah…excuses-moi. Je ne sais même pas ce que je montre à l’adversaire. Je ne maîtrise quasiment rien.
-Au moins tu arrives déjà à l’utiliser, c’est déjà un début, rassura-t-elle.
-Je devrait être capable de beaucoup mieux ! Je me sens encore si faible !

Les mots durs de Sasuke cognaient dans la tête de Sakura. Elle trouva une excuse pour fuir sa colère :
-Je…je vais aller voir Tsunade-sensei pour lui dire que tu es convalescent pour toute la journée d’aujourd’hui et de demain.
-Non !
Elle se retourna surprise.
-Juste aujourd’hui, s’il te plaît, demanda Sasuke.
-D’accord, je te laisse, j’ai des choses à faire cet après-midi.
Elle sortit de la chambre en souriant.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:55 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 07 Oct 2008, 11:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 3 : Un étranger à Konoha




Sakura informa l’Hokage comme elle l’avait dit et pris l’air par la suite. Malgré qu’il soit revenu, Sasuke était encore instable et sa haine se sentait à des kilomètres. Il était devenu tellement fort, elle était incapable de le battre en combat singulier. Il avait acquis une vitesse et une précision exceptionnelle et malgré cela il se considérait toujours comme quelqu’un d’inférieur, surtout quand il se comparait à Itachi Uchiha.

Elle soupira. Sasuke trouvera la paix seulement après avoir accomplit sa vengeance qu’il traîne depuis bientôt dix années. Elle ne craignait qu’il reparte du village pour la même raison que trois ans auparavant. Personne dans le village n’était suffisamment fort pour se mesurer à lui, mis à part Kakashi et Naruto, elle ne connaissait personne possédant une force similaire à celle de l’Uchiha. Malheureusement Kakashi enchaînait les missions à un rythme éprouvant, quand à Naruto, il avait quitté le village depuis plusieurs semaines et personne n’avait de nouvelles, pas même Jiraya qui passait beaucoup de temps à l’extérieur de village.

Sakura percuta quelqu’un. Tout deux tombèrent à terre
.
-Pardonnez-moi, j’étais perdue dans mes pensées, je ne voulais pas…
-Ce n‘est rien, répondit soudainement l’inconnu qui repartait déjà comme si de rien n’était.
Quel type étrange, pensa-t-elle, je me demande ce qu’il viens faire ici.

Elle suivit discrètement l’homme qui cachait son visage à l’aide de grande capuche comme beaucoup le faisait. Ce dernier se dirigea vers le restaurant d’Ichiraku. Il y entra et commanda deux bols. Elle entra également et demanda au chef de lui servir un bol.
Quand l’étranger eu finit son premier bol, il s’adressa à Sakura
:
-Alors, on espionne les gens que l’on rencontre dans la rue ?

Elle faillit s’étouffer mais parvint à garder un air serein :
-Pas du tout, j’avais envie d’un bon bol de ramen. Ce sont les meilleurs du monde.
-Pas la peine de le cacher. Qu’est ce qui vous intrigue comme cela chez moi ? demanda calmement l’homme en avalant une grande bouchée de nouilles.
-Je ne sais pas. Vous sembliez si distant et mystérieux que je voulais savoir ce que vous veniez faire ici, répondit Sakura avec franchise.
-Je viens simplement dans le but de manger de bons ramens. Il y a longtemps que je n’était pas venu ici.

Sakura fut très troublée, mis à part Naruto et Chouji, elle ne connaissait pas de vrais amateurs de ramen. Elle tenta d’en savoir plus sur l’inconnu :
-Vous avez sûrement connu notre Quatrième Hokage.
-Oui, je le connais de nom, mais je n’ai pas eu la chance de le côtoyer, répondit-il.
-Est ce que vous savez quel est le nom de l’enfant dans lequel il a enfermé le terrible Démon-Renard à Neuf Queues ?
-Pas du tout, pourquoi toutes ces questions ?

Sakura sursauta. Elle se rendit compte qu’elle n’était pas bien maligne, mais elle répondit quand même :
-Je me demandais simplement si je vous connaissais déjà, mais il semble que je me suis trompée. Mon nom est Sakura Haruno.
-Kazuro Makori.
-Vous venez d’où finalement ?
-J’arrive directement d’Oto, mon lieu de résidence depuis mon départ.
-Vous avez donc…
-…Bien j’ai été ravi de bavarder avec vous, mais je doit reprendre ma route Sakura, coupa-t-il.



Chapitre 4 : Le vrai visage de Kazuro





Il s’en alla laissant l’argent sur le comptoir. Elle se leva et sortit du petit restaurant à peine deux secondes plus tard. Mais il n’y avait déjà plus personne dans la rue.
Elle se résigna à chercher sa trace et retourna travailler à l’Hôpital.

L’homme quitta le village en marchant lentement. Une fois qu’il fut hors de vue des remparts de Konoha, il releva sa capuche pour laisser son visage à l’air libre
.
-Pfiou, Sakura-chan est vraiment très curieuse quand elle s’y met. Cela ne va pas être facile de venir prendre un petit ramen de temps en temps, marmonna-t-il.

Des cheveux blonds, des yeux couleur azur, un sourire éclatant, trois petites traces sur chaque joue ressemblant à des moustaches de félin. Naruto Uzumaki en personne
.
-Il va falloir que je sois plus prudent la prochaine fois, sinon je risque de me faire avoir.
Cela me fais vraiment bizarre d’être dans la peau d’une nouvelle personne, pensa-t-il, mais il le fallait bien, je ne pouvait plus supporter ces regards craintifs et méprisants. Mes amis ont tellement changé quand ils eurent connaissance de mon secret. Même la personne que j’aime le plus au monde me fuyait.

Il froissa légèrement son manteau au niveau du ventre. C’était là que dormait Kyuubi, dans le sceau qu’avait fait le Quatrième Hokage autour de son nombril. Il voulait à tout prix oublier sa présence, oublier tout ce qui en découlait. Il sécha une larme en regrettant de ne pouvoir rester dans son village natal, mais il avait pris sa décision et il s’en tiendrai comme il l’a toujours fait.

Il repris sa route camouflant à nouveau sa tête sous sa capuche et s’en alla doucement vers le village d’Oto
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:55 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 08 Oct 2008, 10:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 5 : Les nouvelles de Jiraya




Jiraya arriva au village le lendemain avec d’inquiétantes nouvelles. Il alla parler à Tsunade.
Celle-ci triait mollement les différents papiers qui s’étalaient sur son bureau. Elle soupira quand un bruit venant de la fenêtre l’interpella
.
-Alors Jiraya, toujours pas décidé à utiliser la porte comme tout le monde ?
-Désolé, mais j’ai des informations importantes à te confier.
-Entre donc.
Le célèbre ’Ermite-des-Crapauds’ pénétra dans son bureau et commença son récit :
-J’ai des nouvelles troublantes à propos de l’Akatsuki. Il semblerait qu’Itachi Uchiha ait décidé de quitter l’organisation. Je n’en suis pas encore sûr, mais il y a de fortes probabilités que ce soit le cas.
-Intéressant. Est ce que tu sais où il se cache à présent ? demanda l’Hokage.
-Non, je n’ai pas la moindre piste. Cela reste une rumeur, mais la source qui me l’a confié est presque infaillible.
-Je vois. A mon avis, il a du être au courant à propos de la mort d’Orochimaru.
-Ce n’est pas très difficile à savoir, tout le monde est au courant, ironisa Jiraya.
-Sinon, tu as autre chose à me signaler ? demanda-t-elle un brin énervée.
-Heu, non ce sera tout pour le moment.
Il sortit précipitamment du bureau craignant une soudaine folie coléreuse de son ancienne coéquipière.

Sasuke et Sakura s’entraînaient ensemble comme ils le faisaient depuis le retour de l’Uchiha.
Sakura apprenait beaucoup en combat rapproché. Elle progressait en vitesse et en précision, lui conférant une efficacité rare. Elle appris aussi une technique qu’utilisait Kabuto. Très proche du Jukken des Hyuuga, elle maintenait une forte dose de chakra dans ses mains, pour paralyser les système internes sensibles, comme les nerfs, ou a affaiblir les muscles de l’ennemi. Et puis ses connaissances de l’organisme lui permettais de savoir exactement où placer les coups.

Le seul point faible, c’est qu’elle usait beaucoup de chakra et qu’il fallait que le combat soit très bref. Elle devait donc choisir entre la force brute, comme lui avait enseigné Tsunade ou la force subtile de cette technique. Elle avait donc la polyvalence de frapper intégralement tout les composants du corps.

Sasuke de son côté essaya de travailler son économie de chakra. L’utilisation du Mangelyou Sharingan demandait bien plus d’énergie qu’il ne le pensait. Il chercha donc un compromis puissance/économie afin d’utiliser au mieux ses techniques sans vider ses ressources trop rapidement.
Pour enfin tester cette évolution. Il enchaîna la technique suprême que lui avait enseignée Kakashi : ‘Les Milles Oiseaux’ ou ‘Chidori’. Ce dernier pouvait désormais en faire cinq à la suite et Sasuke réussit à en faire autant avant de tomber à terre épuisé.
Sakura se hâta de l’emmener à l’hôpital pour qu’il puisse récupérer à nouveau. Quelques minutes après leur arrivée, Shino entra dans la chambre
:
-Sakura, Sasuke. L’Hokage demande à vous voir tout les deux.
-Bien j’y vais, reste avec Sasuke-kun si cela ne te dérange pas Sh…
-Non, je viens aussi Sakura-chan, marmonna Sasuke.
-Mais, tu es…
-Je vais bien ! coupa-t-il à nouveau.

Elle l’aida quand même à se déplacer jusqu’au bureau de l’Hokage.
Une fois arrivé, Tsunade ne quitta pas Sasuke des yeux
.
-Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Jiraya m’a annoncé qu’Itachi avait quitté l’Akatsuki très récemment.
Le regard de Sasuke se remplis alors de haine à l’évocation du nom de son frère aîné.
Elle affronta le regard de l’Uchiha sans se laisser impressionner
:
-Malheureusement, nous n’avons aucune idée de l’endroit où il est à l’heure actuelle

Sakura observa longuement la réaction de Sasuke. Celui-ci serrait les poings et la mâchoire, mais il était bien trop faible pour tomber vraiment dans la colère. Il se contenta de répondre froidement :
-Si vous n’avez rien à ajouter, je vais retourner à ma chambre.
-Ne commet pas d’imprudence Sasuke. Itachi maîtrise ce Sharingan depuis longtemps et bien mieux que toi. Prend le temps de t’entraîner au mieux. Je te tiendrai au courant, sois-en sûr.

Tsunade se força à parler durement pour avoir une chance de convaincre le jeune Uchiha.
Ce dernier sortit en compagnie de Sakura qui semblait anxieuse
.



Chapitre 6 : Entraînement avec Kakashi




Plusieurs jours s’écoulèrent depuis l’annonce du départ d’Itachi Uchiha de l’Akatsuki.
Kakashi revint d’une longue mission ce jour là. Il fit brièvement son rapport à Tsunade avant de s’en aller vadrouiller dans les rues du village de Konoha.
Sasuke semblait l’attendre en bas du bureau de l’Hokage
:
-Tient, Sasuke, qu’est ce que tu attends comme ça ?
-Vous, répondit-il brusquement.
-Ah ? Qu’est ce que tu me veux au juste ? demanda prudemment Kakashi.
-J’aimerais que vous repreniez mon entraînement au plus vite.
-Je vois. Il faut que je consulte mon emploi du temps, je suis très pris en ce moment.
-Bon, j’aimerai votre réponse se soir au couché du Soleil, ici même. Et ne soyez pas en retard.

Sasuke s’en alla lentement laissant Kakashi songeur.
Hé bah, déjà qu’il était peu aimable avant de déserter, pensa-t-il, aujourd’hui il me prend de haut. Mais quand on côtoie Orochimaru pendant trois ans, il est certain que l’on apprenne pas les bonnes manières.
Sur ce, il reprit sa marche aléatoire dans le village le nez plongé dans son bouquin.

Le soir venu, les teintes du ciel étaient au rose et à l’orange. Quelques fins nuages de beau-temps venaient parsemer le ciel donnant ainsi un beau spectacle.
Sasuke arriva en avance avec le regard sombre qu’il avait si souvent. Kakashi se pointa dans un nuage de fumée quelques minutes plus tard
.

-Hello ! dit-il joyeusement.
-Salut, répondit Sasuke sans accent particulier.
-Bon je vais aller droit au but, j’accepte ta proposition.
-Je n’en attendais pas moins de vous.
-Nous pouvons commencer dès demain si tu le veux, proposa Kakashi.
-Parfait, alors a demain.

Sasuke partit tranquillement semblant être satisfait de la réponse. Kakashi sortit son livre et continua sa lecture en silence.
Le lendemain, ils se retrouvèrent dès le lever du Soleil. Kakashi ayant fait un nouvel effort pour arriver assez tôt, se doutant bien que la récente nouvelle obligerai Sasuke à accélérer son entraînement
.
-Bon par quoi veux-tu que l’on commence ?
-Que vous me disiez comment utiliser le Mangekyou Sharingan à la perfection.
La surprise se lut dans le seul œil visible de Kakashi.
-Tu maîtrises cette technique ?
-C’est pour cela que j’ai besoin de me perfectionner.
-Ah…hum…oui, ça tombe sous le sens, dit Kakashi d’un air gêné, bon, montre moi déjà ce que tu arrive à faire en l’utilisant.
Il remonta son bandeau afin de laisser son propre Sharingan apparaître.

Sasuke se concentra fortement et peu à peu, la pupille spéciale apparu au grand étonnement de Kakashi
.
-Je ne vous promet rien sur les images que vous allez-voir, annonça l’Uchiha.
-Ne t’inquiète pas, j’ai déjà affronté ton frère et je m’en suis pas trop mal sortit, rétorqua le ninja-copieur.

Peu à peu, le monde autour de lui changea et Kakashi se retrouva dans le passé, le jour ou Itachi et Kisame venaient prendre Naruto. Jiraya intervenu a temps pour stopper leur action criminelle et peu après, Sasuke apparu avec un Chidori dans sa main gauche. Il hurlait des choses à l’intention d’Itachi. Soudain Kakashi se retrouva dans la corps de l’aîné Uchiha quand le cadet passait à l’attaque, mais au moment de l’impact, tout disparu soudainement pour laisser place au monde réel et à un Sasuke évanouit par terre.

Quelque peu déçu, Kakashi comprit rapidement que sa faiblesse résidait dans son utilisation du chakra. Malgré ses efforts, le jeune Uchiha ne maintenait pas bien longtemps l’illusion et se retrouvait bien vite à cours de chakra.
Le ninja-copieur l’emmena à nouveau à l’hôpital dans le but qu’il prenne vraiment du repos
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:56 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 09 Oct 2008, 12:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 7 : L’ultime test




Après deux jours de repos forcé, Kakashi entraîna longuement Sasuke sur sa maîtrise de son énergie colossale. Deux semaines passèrent ainsi dans ce même but et Kakashi pu voir rapidement les progrès de Sasuke le jour où il lui demanda d’exécuter le plus de Chidori qu’il le pouvait.

Le ninja qui avait inventé cette technique fut stupéfait quand Sasuke réussit un enchaînement de huit attaques. Sasuke lui-même fut extrêmement surpris, mais il lui fallait à nouveau se reposer. Kakashi le félicita
:
-Tu m’a beaucoup impressionné. En peu de temps tu est passé de cinq à huit Chidori de grande puissance. Ton entraînement avec Orochimaru n’y est pas étranger.
-J’aimerais essayer à nouveau le Mangekyou dans deux jours, dit Sasuke très sûr de lui.
-Tu ne crois pas que c’est encore un peu tôt ? demanda Kakashi.
-Nous verrons cela dans deux jours.
-Bon, tu peux aller te reposer durant ces deux jours et nous nous reverrons alors durant la matinée pour tester tes progrès avec cette technique.

Les deux jours passèrent lentement pour Sasuke, mais la présence apaisante de Sakura l’aida à oublier cette lassitude. Elle prenait soin de lui et dans le fond, cela lui faisait du bien un peu de tendresse.
Le jour fut donc venu et Sasuke était en pleine possession de ses moyens.
Kakashi arriva un peu en retard
:
-Désolé, j’aidais une famille d’escargots à traverser la route, dit-il sans une pointe d’humour.
-Tss ! Bon passons aux choses sérieuses si vous le voulez bien, grommela le jeune Uchiha.

Et sans attendre, il activa ses pupilles et les sigles noirs sur fond rouge furent rapidement reconnaissables : le Mangekyou Sharingan.
Kakashi activa juste son Sharingan afin de ne pas trop subir les effets de l’illusion.
Le Genjutsu se mit lentement en place et le ninja-copieur se retrouva dans le corps d’un Sasuke bien jeune.

Il courait dans la nuit, haletant et manquant de trébucher à chaque pas. Il se dirigea vers la demeure du clan Uchiha qui semblait avoir été la cible d’attaques meurtrières.
Des corps sanglants recouverts de kunaïs gisaient par terre. Les différent symboles du clan qui ornaient les murs étaient entaillés.
Kakashi pu entendre la voix inquiète de Sasuke qui appelait ses parents. Le jeune garçon parcoura les différentes allées extérieures de la propriété jusqu'à ce qu’un hurlement de femme se fasse entendre.

Kakashi compris rapidement dans quel événement il était plongé. Il se laissa submerger par l’illusion, curieux de savoir ce qui se passerait. Sasuke se retrouva devant une double porte en bois. Ses jambes tremblaient d’angoisse et le Jounin l’entendais se dire à lui même de se bouger.
Finalement, il ouvrit lentement les portes et se retrouva face à une pièce plongée dans l’ombre.

Deux corps gisaient dans une marre de sang. Kakashi entendit l’enfant crier le nom de ses parents quand des bruits de pas résonnèrent dans la pièce. Le Jounin se doutait bien qui allait apparaître.
Des yeux rouges, une armure similaire à celles que portaient les Forces Spéciales, des cheveux noirs attachés en queue de cheval : Itachi Uchiha.
Sasuke chercha à comprendre ce qu’il se passait quand un shuriken lui érafla l’épaule.
Kakashi sentit la douleur comme la sienne mais il garda son sang-froid. Itachi expliqua lentement les raisons qui l’avait poussé à assassiner tout le clan.

Sasuke se leva furieux, mais Itachi le mit à terre d’un coup de poing. Le jeune Uchiha tenta de raisonner son frère, quand il fut pris par cette même technique d’illusion. D’un coup, Kakashi vit qu’il se trouvait dehors. En face se tenait debout l’assassin du clan Uchiha, un air menaçant dans ses yeux noirs.
S’en suivit alors l’explication où Itachi donna l’indication nécessaire pour Sasuke afin d’acquérir la puissance.

Il révéla qu’il fallait avoir de la haine ancrée dans son cœur et que l’ultime condition d’activation du Mangekyou Sharingan était : d’éliminer son meilleur ami.
Itachi réutilisa cette technique, mais Kakashi ne pu en voir plus, se retrouvant d’un coup dans le monde réel.
Sasuke était à quatre pattes haletant.
Il se releva difficilement, mais un sourire trônait sur son visage. Il avait réussit à tenir l’illusion pendant quelques poignées de secondes qui furent de longues minutes d’intrigue pour Kakashi.
Ce dernier regarda Sasuke retomber à terre vidé de toute énergie. Il connaissait le secret, il savait enfin ce qu’il endurait depuis si longtemps, il avait vu Itachi l’utiliser comme un vulgaire pantin. Sasuke s’était laissé prendre par cette haine et maintenant il était bien trop tard pour faire marche arrière.

Kakashi le ramena à l’hôpital une nouvelle fois, se disant que ces visites devenaient une habitude pour le jeune Uchiha
.



Chapitre 8 : Quand Kazuro rencontre Hinata




Kazuro débarqua le lendemain, toujours sous sa capuche. Cette fois-ci, il n’était venu pas pour un bol de ramen. Il chercha longuement un visage connu.

Hinata s’entraînait avec Shino, Kiba et Akamaru. Elle continuait de progresser et désormais, elle contenait les attaques combinées de ses deux amis ce qui les impressionna fortement
:
-Super Hinata ! Tu arrives à te défendre contre nous deux réunis.
-Je suis d’accord, approuva Shino, tu as fait encore de gros progrès. Ton potentiel commence à faire surface. C’est une bonne nouvelle pour ton image envers ton clan.
-Merci, c’est grâce à votre aide, mais je suis sûre que je peux faire beaucoup mieux. Je dois encore m’entraîner, comme le ferais Naruto, dit-elle avec une grande détermination.
-Tu as sans doute raison, fit Kiba, mais il a quitté le village depuis un bon moment et il ne donne pas de nouvelles de lui. A mon avis, nous ne le reverrons jamais.
-J’espère que ce ne sera pas le cas, rétorqua Hinata, je suis sûre qu’il ne peux pas nous oublier comme ça, il finira par revenir.

Elle regardait le ciel dans l’espoir impossible de le revoir. Elle décida de laisser Kiba et Shino s’entraîner seuls.
Elle arriva en ville songeuse. Si seulement elle pouvait être sûre de ses propres mots. Si Naruto pouvait revenir la serrer dans ses bras, la câliner, lui caresser les cheveux. Si elle pouvait sentir son odeur, parcourir son corps musclé, plonger ses yeux dans les siens et échanger milles-pensées avec lui.

Marchant en regardant par terre, elle ne vit pas le poteau dans lequel elle entra violemment en contact. Sonnée elle tomba en arrière, mais à sa surprise elle fut retenue par de puissants bras.
Un homme avec une capuche retombant vers l’avant l’avait rattrapée
:
-Hé bien, on peux dire que vous êtes distraite charmante demoiselle, dit-il.
-Je…je vous remercie, balbutia Hinata.
-Il n’y a pas de quoi. Veillez à bien regarder devant vous la prochaine fois, cela vous évitera une seconde bosse.

Il pointa du doigt un renflement rouge sur son front. Elle tâtonna à l’endroit indiqué et la douleur l’acheva de la convaincre :
-Je pensais à quelqu’un, expliqua-t-elle, mais il ne vit plus ici.
-Je vois, je peux vous offrir quelque chose ? proposa-t-il.
-Heu…hé bien je…
-C’est moi qui vous invite, n’hésitez pas, vous me parlerez de cette personne qui vous préoccupe.
-Bien…je…j’accepte votre invitation, dit-elle confuse.

Ils se retrouvèrent dans un petit bar tranquille. Hinata commanda un jus de fruit, son interlocuteur un simple verre d’eau
.
-Ah , j’ai oublié de me présenter tout à l’heure, dit soudainement l’inconnu, je m’appelle Kazuro Makori, originaire du village caché d’Oto.
-Hinata Hyuuga, enchantée de vous connaître Monsieur Makori.
-Appelez-moi Kazuro, je n’aime pas que l’on s’attarde sur les politesses inutiles.
-Oui, désolée…Kazuro-san.
-Bon, qui est donc cette personne qui occupe vos pensées à ce point ?
-C’est mon ancien meilleur ami qui a quitté le village il y a quelques temps déjà, répondit-elle triste.
-Comment s’appelait-il ? demanda-t-il.
-Naruto Uzumaki.
-Jamais entendu parlé, il était ninja aussi ?
-Oui, il était le meilleur de tous à mes yeux. C’était quelqu’un que j’admirai pour son courage et sa persévérance. Il n’abandonnais jamais son objectif lors des missions. J’ai su progresser grâce à lui, il était la personne que j’aimais depuis bien longtemps et je crois que je l’aime encore aujourd’hui.
-Quelqu’un de bien si j’ai bien compris, dit Kazuro sans intonation.
-Mais, il n’y a pas longtemps, j’ai découvert quelque chose d’horrible qui se cachait en lui. Je l’ai fuit, je l’ai ignoré jusqu'à ce qu’il décide de s’en aller.
-…Tu regrettes ce qui s’est passé, je me trompe ?
-Oui…Mais maintenant, il est trop tard et il faut que je me fasse à l’idée de ne jamais le revoir.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:56 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, ... 12, 13, 14  Suivante
Page 2 sur 14

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum