Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Les aventures de Naruto (By Kono) ~ Saison 7 / Chaps 103-104
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 12, 13, 14  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Votre avis sur cette longue fanfic :
Le top du top, j'adore !
41%
 41%  [ 7 ]
Une bonne histoire malgré des imperfections.
35%
 35%  [ 6 ]
Ensemble convenable, mais y a moyen de faire mieux.
11%
 11%  [ 2 ]
Franchement, il y a pas mal de choses à revoir pour que ce soit une bonne fic'.
5%
 5%  [ 1 ]
J'aime pas vraiment le style et l'histoire.
0%
 0%  [ 0 ]
Bon pour la décharge ! A mort Konochy !
5%
 5%  [ 1 ]
Total des votes : 17

Auteur Message
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 10 Oct 2008, 10:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je rappelle que les commentaires se font sur ce sujet ^^.
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=14741

Bonne lecture Wink

_________________________________________________________________________


Spoil:
Chapitre 9 : Un nouvel ami pour Hinata




Des larmes coulèrent sur ses joues ce qui n’échappa pas à Kazuro :
-Sèche tes larmes. J’ai une dernière question à te poser avant de repartir à Oto, annonça-t-il, ce Naruto, est ce qu’il t’aimais autant que tu l’aimais ?
La question secoua l’esprit fragile d’Hinata et elle se sentit faillir quand une main se posa sur son dos. Cela l’aida à surmonter l’envie de s’évanouir. Elle avala rapidement quelques gorgées de son jus de fruit avant de reprendre avec une petite voix :
-Je crois que…lui aussi m’aimait.
-Alors si c’est le cas, tu peux être certaine qu’il reviendra un jour, dit soudainement Kazuro.

Elle releva brusquement la tête, mais elle ne perçu rien du visage de l’homme assis à côté d’elle. Hinata commença à retirer la capuche quand une main ferme la stoppa
:
-A ta place, je m’abstiendrai de faire ça. Tu risquerais de le regretter.
Elle fut surprise par le ton sec et autoritaire de Kazuro. Elle lâcha machinalement la capuche :
-Désolée, mais je voulais au moins voir votre visage.
-Ce n’est pas une bonne idée, tu serais tombée dans les pommes comme cela a failli arriver avant.
Elle rougit, surprise de voir qu’il avait tout observé chez-elle.
-Bon, je vais devoir repartir chez-moi, dit-il, j’ai été ravit de bavarder avec toi Hinata…-san.
-Moi aussi Kazuro-san, cela m’a fait du bien de parler de tout cela avec quelqu’un…d’aussi compréhensif que vous.

Il prit la main d’Hinata et déposa un baiser sur le dos. Elle s’empourpra violemment devant une telle attitude cavalière. Quand il se redressa, elle cru percevoir un grand sourire, mais Kazuro se retourna rapidement l’empêchant de voir d’autres traits de son visage.
Il sortit lentement du bar et pris la direction de l’entrée du village.
Hinata le suivit discrètement, mais il disparu soudainement
.
-Hé bien, tu ne veux pas que je m’en aille, dit une voix derrière elle.

Elle se retourna rouge de honte devant Kazuro. Il se pencha près de son oreille et chuchota
:
-Tu le reverras plus tôt que tu ne le penses.
La jeune Hyuuga rougit encore plus. Puis Kazuro s’évapora dans un nuage de fumée.
Elle regarda de nouveau vers les portes du village et le vit en train de marcher déjà bien loin.

Il leva la main et l’agita pour lui dire au revoir de dos et continua son chemin en marchant sereinement.
Sous la capuche, son sourire ne s’était pas effacé et ce fût Naruto qui parla cette fois-ci
:
-Moi aussi je t’aime toujours, Hinata-chan.
Il essuya une larme qui descendait sur sa joue. Il avait eu ce qu’il voulait et à partir de ce jour, il prit la décision de revenir un jour, vivre à Konoha et de ne plus jamais quitter celle qu’il aimait tant.



Chapitre 10 : Le départ de Sasuke




Sasuke se réveilla dans sa propre chambre. C’était le jour là qu’il allait enfin partir pour réaliser ce terrible rêve de vengeance. Quelque chose avec les cheveux roses gigotais près de lui. Il se rappela de ce qui s’était passé durant la nuit. La douce chaleur de Sakura blottie contre lui, son cœur battant à cent à l’heure, une incroyable sensation de bien-être et ce sentiment qui devenait de plus en plus fort en lui : l’amour.

Il se leva en faisant attention de ne pas réveiller sa compagne qui dormait paisiblement. Il ne rendit pas compte que quelqu’un les épiaient depuis longtemps.
Sasuke pris rapidement son petit-déjeuner et prépara ses affaires. Il retrouva par hasard dans l’un de ses sacs, une photo datant du jour où lui, Sakura et Naruto, avaient été promu Genin après l’examen de Kakashi.

Il observa longuement la photographie jusqu'à ce qui bruit le ramène dans la réalité
.
-C’était il y a déjà trois ans, murmura Sakura en tenue légère, pourtant je m’en souviens comme si s’était arrivé hier.
-C’était le bon vieux temps.
-Alors tu t’en vas maintenant ? demanda Sakura d’un air triste.
-Oui, je vais le faire, je m’en sens capable. Et puis autant profiter qu’il ne fasse plus partit de l’Akatsuki pour le battre en face à face.

Ses yeux lançaient des éclairs et sa voix se fit aussi coupante qu’une lame de rasoir :
-Ce traître, cet assassin va enfin payer pour toutes les souffrances que j’ai enduré pendant toutes ces années…
Il fut coupé par les lèvres douces et apaisantes de Sakura. Elle l’embrassait, si profondément qu’il ferma instinctivement les yeux afin d’en sentir toutes les formes.

Ils restèrent ainsi pendant deux minutes, collés l’un à l’autre savourant chaque seconde qu’ils passaient ensemble.
Sasuke détacha ses lèvres et se retourna vers la porte menant à l’extérieur. Sakura sentit les larmes affluer et fit quelques pas, légèrement chancelante.
L’Uchiha se retourna une dernière fois pour admirer son visage remplis de tristesse et d’angoisse. Les quelques mots qu’il prononça bouleversèrent Sakura
:
-Je t’aime…Sakura-chan.

Il ferma la porte laissant la jeune fille sangloter dans le petit appartement.
Il rejoignit rapidement les portes du village. Un vent doux apportait un brin de fraîcheur et Sasuke huma l’air lentement et sentit une odeur de parfum. Il se retourna et vit Ino que se tenait à quelques mètres de lui.
En voyant qu’elle n’osait rien lui dire, il s’efforça de la faire parler
:
-Hé bien, qu’est ce que tu fais là ?
-Je…je voulais te souhaiter bonne chance pour ta mission., répondit-elle confuse.
-Tu n’y étais pas obligée. Je ne suis pas comme Naruto, je n’ai pas besoin que l’on m’encourage à longueur de temps. Tu n’as pas quelqu’un d’autre à aller encourager ?

Son ton était glacial et Ino frissonna comme une feuille morte.
-Bon, si tu n’as rien d’autre à me dire, je te laisse, dit-il froidement.
Voyant qu’elle ne réagissait pas, il s’en alla lentement en dehors du village
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:57 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 11 Oct 2008, 12:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 11 : L’ancienne équipe sept divisée




Sakura se changea rapidement afin d’aller annoncer la nouvelle à Tsunade. Elle arriva à son bureau quand elle entendit un bruit de course derrière elle.
-Ino ?
-Ah salut Sakura !
-Qu’est ce qu’il y a de si urgent ?
-Hé bien…heu…j’ai vu Sasuke partir, donc je suis venu ici directement pour en parler à l’Hokage, expliqua Ino.
-Ah toi aussi tu viens pour ça.

En voyant la mine enterré de sa meilleure amie, Ino tenta de la réconforter :
-Ne t’inquiète pas pour lui. Je sais qu’il est devenu vraiment très fort, peut-être même plus que Tsunade elle-même.
-Ce n’est pas si difficile d’avoir un meilleur niveau que Tsunade-sensei. Je suis certaine que je peux la battre en combat, marmonna Sakura.
-Bon si tu le prend comme ça je ne dirais plus rien, s’indigna la jeune blonde.

Sakura toqua à la porte du bureau et attendit l’ordre d’entrer. Les deux ninjas apparurent devant l’Hokage qui semblait se lasser de lire de la paperasse toute la journée
:
-Pff, je m’ennuie tellement que j’en devient heureuse à avoir de la visite.
Ino regarda son amie d’un air surpris. Sakura prit la parole :
-Tsunade-sensei. Je…nous avons une nouvelle à vous annoncer. Sasuke est parti ce matin pour retrouver son frère.

Les mots parvinrent au cerveau de l’Hokage qui était ramolli sous l’effet de l’alcool :
-Il fallait que cela arrive un jour ou l’autre. Mais nous ne pouvons rien faire pour l’aider.
-Mais Tsunade-sama, vous savez très bien que le frère de Sasuke est très fort. Nous ne pouvons…
-Nous n’en ferons rien. J’ai eu une discussion avec Sasuke à ce sujet. Il m’a fermement demandé de ne pas intervenir dans ses affaires personnelles.
-Mais enfin, vous savez très bien que l’Akatsuki et … commença Ino.
-Itachi ne fais plus parti de l’Akatsuki, s’écria Tsunade, même si nous pouvons toujours soupçonner un lien, le fait est qu’il a quitté l’organisation. Et puis le massacre du clan Uchiha reste une histoire de famille, c’est pour cela que j’ai adhéré à sa requête. De toute manière, nous ne craignons plus grand chose de l’Akatsuki vu que Naruto à quitté le village.
-Je comprend très bien Tsunade-sensei, mais Naruto est une cible facile pour eux maintenant, dit Sakura.
-Je n’en suis pas si sûre. Je suis certaine qu’en quittant le village, Naruto a du prendre ses dispositions à ce sujet. Donc le débat est clos jeunes filles, clama l’Hokage.

Jiraya apparu soudainement à la fenêtre. Tsunade lui intima d’entrer sans le regarder. Sous l’effet du vent, une petite feuille de papier s’envola dans le bureau et se posa devant Sakura.
Celle-ci examina ce qui s’y trouvait et
:
-KYAAAAAAAAAAAAAA !!!
Mais avant qu’Ino ne puisse lui demander ce qui se passait, Sakura envoyait un poing surpuissant dans la joue de Jiraya qui s’écrasa dans le mur.
Tsunade fut surprise à la vitesse avec laquelle son élève s’était déplacée. Jamais un ninja médecin n’avait acquis une telle vitesse.

Sakura semblait totalement enragée
:
-ALORS !!! C’EST AMUSANT DE NOUS PHOTOGRAPHIER DANS LE LIT ESPECE DE VIEUX PERVERS ?!! cria-t-elle en tendant la photo sous le nez de l’ermite.
L’Hokage soupira. Ino poussa un petit cri de surprise et s’empressa de prendre la photo de la main de Sakura
.
-Wouhaaaaaaa !! Sakuraaaaaaaa !! Tu l’a fait avec Sasuke ! J’y crois pas !

La jeune ninja se tourna vers Ino, rouge de colère :
-Je peux savoir ce que tu insinue Ino ?!
-Hé bien, vous formez un joli couple heh heh !
Sakura repris la photo et regarda plus attentivement et sa colère sembla s’estomper :
-Evidemment, qu’est ce que tu croyais, il n’y a pas plus beau couple que nous, dit-elle satisfaite avant de se tourner vers Jiraya, donnez-moi le reste des photos.
-Je…je t’assure que c’est la seule que j’ai prise Sakura, je…
-TOUT DE SUITE !!!

Le vieux Sannin se dépêcha d’obéir et il se releva en prenant un air sérieux, semblant oublier l’incident qui venait de se passer :
-Tsunade, j’ai remarqué le départ de Sasuke Uchiha ce matin et …
-Je suis déjà au courant ! répondit-elle un brin énervée.
-Ah heu … Hé bien si tu n’as rien à me demander je vais donc repartir.

Il sortit précipitamment du bureau avant qu’une chaise ne s’écrase derrière lui dans le couloir suivie de plusieurs jurons.



Chapitre 12 : Une aide précieuse pour Sasuke




Sasuke courait dans la forêt, ne sachant pas où commencer ses recherches, mais instinctivement, il pris la route menant au village d’Oto désormais paisible. Il fut surpris de constater que les habitants travaillaient pour la reconstruction du village dans une ambiance chaleureuse et détendu.

Tout semblait si différent lorsqu’il était avec Orochimaru. Sasuke se sentit soudain idiot d’être là. Lui qui avait probablement fait du mal à beaucoup de familles avec Orochimaru, il revenait dans ce village comme si rien ne s’était passé. Mais personne ne prêta attention à sa présence et il continua son chemin en regardant les habitants s’agiter pour le bien du village.

Sasuke se repris et commença à interroger plusieurs personnes, mais personne ne connaissaient son frère, ni l’histoire tragique de son clan. Quand il commença à perdre espoir, quelqu’un l’interpella
:
-Hep toi avec le regard sombre !

Sasuke se retourna et vit un homme avec une capuche qui camouflait efficacement son visage :
-Qu’est ce que vous me voulez ?
-Peut-être t’aider, répondit l’inconnu.
-Que voulez-vous en échange d’informations ?
-Que tu tiennes ta langue sur un sujet précis. Viens ce soir à la place principale au levé de Lune.
-J’y serais.
L’homme s’en alla d’un bond au dessus d’un toit puis disparu derrières les maisons.

Sasuke attendit donc patiemment l’arrivée de la nuit et de la Lune. L’inconnu arriva au moment où une Lune pleine montait au dessus de lointaines montagnes.
L’homme repris la parole
:
-Cela faisait longtemps…Sasuke.
L’Uchiha ouvrit de grands yeux :
-Cette voix…c’est…
L’inconnu laissa tomber sa capuche en arrière devant la visage stupéfait de Sasuke :
-NARUTO !!!
-Content de te revoir mon vieil ami, dit-il avec un grand sourire.
-Mais enfin qu’est ce que tu fiches ici ?!
-C’est mon nouveau chez-moi, répondit le jeune blond, bon nous sommes ici pour parler d’Itachi si je ne m’abuse.
-Tu es au courant ? demanda Sasuke encore bouleversé.
-Oui, je sais aussi qu’il vadrouille quelque part dans la forêt au sud du village.
-Enfin ! Je vais pouvoir en finir avec cette haine et cette souffrance qui me ronge depuis si longtemps, fit Sasuke en sueur.

Il releva la tête, son Sharingan étant activé. Naruto ne fut guère surpris de cette réaction
:
-Bien, je vais te parler maintenant de la deuxième condition de notre rencontre. Tout ce que je te demande, c’est de ne rien dire sur ma situation actuelle dans le village d’Oto. Je me chargerai de l’annoncer à Konoha quand je le déciderai.
-Tu…tu as ma parole, marmonna Sasuke haletant.
-Comme tu as la mienne. Je t’avais promis de te laisser l’affronter et je tiendrai cette promesse.

L’héritier Uchiha le regarda surpris avec ses yeux redevenus noirs :
-Tu…tu as tellement…changé.
-Ah tu trouves ? répondit modestement Naruto l’air gêné, bon je vais aller me prendre un ramen chez Ichiraku.
-Quoi ? Ne me dit pas que tu…
-Je ne peux pas y résister héhé ! Mais j’y vais juste pour les ramens ! cria Naruto en courant vers la sortie du village.

Sasuke le regarda disparaître dans l’obscurité. Son ami semblait avoir changé de personnalité l’espace d’un instant. Il décida de passer la nuit dans un coin sombre du village
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:57 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 12 Oct 2008, 11:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 13 : Le dernier ramen




Cela faisait bientôt une semaine que Sasuke était partit et Sakura s’ennuyais toute seule. Les rares missions qui était disponibles étaient accomplies soit par des équipes de Genins, soit par des Jounins comme Kakashi, Gai ou Kurenaï. Elle passait ainsi son temps à l’hôpital et de mettre à jour les dossiers médicaux des habitants du village.
Elle aurait voulu s’entraîner, mais ni Naruto, ni Sasuke, ni Kakashi étaient présent.
Elle avait demandé à Tsunade, mais celle-ci semblait ne pas être très emballée par cette idée prétextant qu’elle n’avait plus rien à lui apprendre.

Sakura décida donc d’aller voir sur les différents terrains d’entraînement. Sur le premier, il y avait Ino, Chouji et Shikamaru mais elle voulait un véritable entraînement avec une équipe composées de puissants membres au combat. Elle arriva au second terrain où s’entraînaient Kiba, Hinata et Shino. Bien que leur équipe soit efficace, elle ne voulait pas les rejoindre, les discussions auraient finies sur Naruto et Sasuke, Sakura voulait à tout prix éviter le sujet.

Elle continua son chemin et se retrouva avec l’équipe composée de Neji, Tenten et Lee. Voilà ce dont elle avait besoin, elle accourut aussitôt
:
-Oh Sakura-san, s’écria Lee très joyeux, je suis content de te voir.
-J’aimerais vous demander une faveur, dit Sakura.
-Demande moi tout ce que tu veux !
-Lee tu veux pas te calmer une minute, grogna Tenten.
-Je voudrais me joindre à votre entraînement parce que je m’ennuie fermement à l’hôpital.
-Moi je suis d’accord ! Et toi Neji ? dit Lee.
-Hum…très bien, tu peux te joindre à nous Sakura, répondit-il.
Ils passèrent ainsi le reste la journée à s’entraîner tous les quatre.

Le soir venu, chez Ichiraku, un client passait une commande de trois bols de ramens.
Le chef, reconnaissant l’appétit vorace de l’homme s’écria
:
-Ah mais c’est bien toi Naruto !
-Oui, mais j’aimerais que vous gardiez le secret. Je ne fais plus partit du village, répondit-il entre de bouchées.
-Tu as déserté ?
-On peux le dire comme ça.

Naruto termina rapidement ses bols et tendit une enveloppe au chef cuisinier :
-Tenez, vous donnerez ça à Hyuuga Hinata la prochaine fois qu’elle viendra chez vous.
-Ah ? très bien, je le ferais, répondit-il.
-Je peux vous demander une faveur à cette occasion ?
-Heu oui…
-J’aimerais qu’elle ait un bol gratuit de ma part, dit Naruto avec un grand sourire.
-Ah je comprend, tu comptes te faire pardonner pour être parti ?
-Pas du tout, c’est pour lui dire que je ne l’oublie pas et qu’elle ne m’oublie pas de son côté, expliqua lentement le jeune blond.
-Bien…ne t’inquiète pas, je lui transmettrais tout cela sans faute, assura le cuisinier.
-Merci chef ! Bon je vais pas rester trop longtemps, sinon je vais être repéré.

Il quitta le restaurant sans faire de bruit. Le chef cuisinier rangea la précieuse enveloppe dans l’une de ses poches et retourna à ses bouillons et ses nouilles.
Sakura, Neji, Lee et Tenten arrivèrent peu après pour se rassasier
.
-Bonjour chef, dit Sakura avec un ton joyeux.
-Ah bonjour, répondit-il troublé.
-Quelque chose ne va pas monsieur ? demanda Tenten.
-Ha, ne vous en faites pas, j’ai simplement revu une vieille connaissance et j’en suis un peu retourné. Bon sinon je vous sert quoi les jeunes ? dit-il en s’efforçant de sourire.
-Je crois que ce sera un bol chacun, dit Sakura en regardant un à un ses compagnons.

Tous hochèrent de la tête pour approuver.
En quelques minutes ils étaient tous servis et mangeaient silencieusement.
Une fois qu’ils eurent terminés, ils s‘en allèrent afin de rentrer chez eux le ventre plein
.



Chapitre 14 : Dure solitude




Sasuke cherchait, il avançait lentement dans la forêt guettant le moindre indice pouvant le mener à l’objet de sa vengeance. Une trace, une éraflure sur un tronc d’arbre, il auscultait tout mais sans succès. Il finit par s’affaler contre un arbre en soupirant :
-Evidemment, il est aussi discret qu’un insecte, marmonna-t-il à lui-même, mais peu importe le temps que ça doit me prendre, je le retrouverai et je l’éliminerai à tout jamais !

Un buisson frissonna et Sasuke se retourna prêt à contrer le moindre danger. Une famille de rongeurs sortirent du bas des feuillages puis s’en alla en passant à côté de la jambe de l’Uchiha. Il se détendit et se remit contre son arbre. L’atmosphère était lourde, malgré un temps assez clément, des nuages passaient lentement dans le ciel en commençant à s’agglomérer.

Au bout d’une heure, un grondement lointain de tonnerre se fit entendre. Sasuke sortit alors de sa somnolence. Son esprit était totalement brouillé et son visage ne dégageait aucune expression. Il regardait le sol, le regard perdu dans le vague alors que les première gouttes de pluies tombèrent plombant encore une ambiance déjà peu enthousiasmante. Il leva les yeux vers le ciel. Un éclair zébra le ciel suivit d’un long grondement.

Sasuke se sentait d’un coup, seul isolé et perdu. Il aurait tant aimé avoir Sakura à ses côtés. Sa voix douce et rassurante, ses caresses apaisantes et son corps blottit contre le sien. Au lieu de cela, il était trempé jusqu'à la moelle, il avait froid et rien ne pouvait le réconforter.
Il resta ainsi pendant la durée de l’averse, ignorant totalement que ses vingt doigts étaient endoloris par la douche froide de l’orage.

Quand les rayons du soleil percèrent à nouveau les nuages, il apporta une teinte orangée au ciel et une douce chaleur. Sasuke se leva lentement et marcha sans savoir où il allait. Il se pris une racine dans ses pieds et tomba lourdement au sol. Ignorant la douleur, il sombra lentement dans le noir.

Quelques minutes plus tard, une femme qui ramassait quelques fruits l’aperçu couché par terre. Elle tenta de le réveiller doucement, mais voyant qu’il ne réagissait pas, elle s’en alla en courant. La femme revint un peu plus tard accompagnée d’un homme qui devait être son amant. Ce dernier souleva doucement Sasuke et l’emmena lentement jusqu'à leur maison.

Sasuke sortit lentement du brouillard et ouvrit les yeux afin de voir où il était. Un plafond en bois avec des poutres, quelques chandelles éclairaient faiblement la pièce dans laquelle il se trouvait. Il parvint à se mettre assis et remarqua un gros morceau de pain sur une assiette avec quelques fruits ainsi qu’un verre d’eau claire. Il hésita à se servir et se contenta de vérifier que tout allait bien pour lui.

La porte s’ouvrit en grinçant légèrement laissant apparaître un visage féminin inquisiteur
:
-Ah te voilà enfin réveillé, dit-elle en souriant, tu te sens bien ?
-Heu oui je crois, répondit Sasuke, où est ce que je suis ?
-Chez-moi.
-Je m’en serai douté, mais j’aimerai savoir où je me trouve de façon plus vaste.
-Ah oui, que je suis bête. Tu es à un jour de marche du village d’Oto qui se trouve au nord-est de cette maison, répondit-elle.
-Bien , je vais reprendre ma route…
-Ah non cela il n’en est pas question jeune homme. Tu es encore convalescent, rétorqua la femme.
-Je n’ai pas de temps à perdre ici, je dois le retrouver absolument !
-Non non non, tu n’iras nulle part tant que tu n’aura pas récupérer des forces !
-Hé bien Okumi ? Pourquoi est ce que tu parles aussi fort ? demanda une grosse voix.
-Je disais juste à ce jeune homme qu’il était encore trop tôt pour qu’il s’en aille vagabonder dans la forêt.
-Hé bien si il se sent en forme laisse le partir, marmonna l’homme.

Le femme laissa Sasuke sortir de la maison et ce dernier disparu aussi vite qu’un éclair
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:58 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2008, 12:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 15 : Retrouvailles entre frères




Il sautait de branche en branche à grande vitesse. Il devait le retrouver le plus vite possible. Il se rappela son état d’esprit de la veille. Cette soudaine solitude, ce manque d’affection soudain qu’il avait ressentit. Que lui arrivait-il ? Lui qui avait passé trois longues années à devenir le plus fort possible pour ce jour tant attendu.

Sasuke s’arrêta pour reprendre son souffle et réfléchir plus longuement à ce tiraillement au cœur. Déchiré entre cette haine et l’amour pour Sakura, son esprit était parsemé de doutes d’un coup. Etait-il vraiment obligé de le faire ? Il ne savait pas lui-même la réponse.
Il sursauta en entendant une voix qu’il connaissait que trop bien
:
-Enfin tu es venu petit frère.

Sasuke se retourna et vit la grande silhouette de son frère : Itachi Uchiha. Une cape noir avec des nuages rouges dessus, un chapeau de paille avec des grelots suspendus. Pas de doute possible. Il repris la parole :
-J’ai appris tes exploits avec Orochimaru. Tu as du faire de bons progrès pour réussir à l’éliminer.

Sasuke voulu répondre, mais il était incapable de prononcer le moindre mot. Il n’osait rien faire, le visage souriant de Sakura ayant remplis sa tête, il ne voulait pas mourir et la laisser seule une nouvelle fois. Il tomba à genou, des larmes coulant sur ses joues pour finir leur course sur le sol encore humide.
-Je…je ne peux pas.

Itachi observa calmement la scène. Trois ans auparavant, Sasuke n’avait pas hésité à l’attaquer de front malgré qu’il était encore trop faible. Que s’était-il passé durant ces trois années ?
Il s’approcha lentement de Sasuke et s’arrêta devant lui. Quelle scène déplorable, Itachi fut déçu de l’attitude de son frère cadet. Il frappa dans sa tête avec son pied, le faisant tomber à terre
.

-Alors stupide petit frère, que t’arrives-t-il donc ? Tu semblais beaucoup plus sûr de toi il y a trois ans.
-Tu…tu…tu ne peux pas comprendre. Tu n’es qu’un monstre ! répondit Sasuke toujours en larmes.
-Je vais te donner une bonne raison de te bouger. Si tu ne te reprends pas très vite, je serais obligé de te tuer ici-même et de laisser pourrir ton corps comme celui d’Orochimaru.
-Tu ne lui fera rien espèce de vermine !! cria une voix.

Itachi leva les yeux. Sur une haute branche, Naruto se tenait debout en souriant gaiement
.
-Allé Sasuke bouges-toi un peu ! Je ne t’ai pas promis de te le laisser pour te regarder pleurer devant ses pieds ! cria-t-il à nouveau.
Les mots de Naruto percèrent dans la tête du jeune Uchiha comme des épines. Il se releva en souriant
.
-Allons-y…mon cher grand-frère.

Il ouvrit les yeux dévoilant le Mangekyou Sharingan.
~Tsukuyomi~



Chapitre 16 : Duel de Genjutsu




Itachi n’eu pas le temps de réagir qu’il fut directement plongé dans l’illusion de Sasuke. Il se retrouva avec une corde autour du coup, les mains et les pieds liées. Devant lui, se tenait Sasuke brandissant son sabre fin et tranchant. Itachi ferma lentement les yeux et sembla s’évanouir dans l’inconscience.

Le plus jeune Uchiha, commença par le trancher au niveau des chevilles, d’un mouvement rapide et précis. Itachi ignora la douleur et garda une expression sereine. Peu à peu son corps disparu de l’illusion de Sasuke. Ce dernier chercha énergiquement une trace laissée par son aîné. Il se retrouva soudain dans la situation inverse. Itachi venait de renverser son propre Genjutsu.

Sasuke se retrouvait donc la corde au coup et devant lui, se tenait l’immense silhouette de son frère aîné qui pointait le sabre sous le nez du cadet. Il lui entailla doucement la joue, puis il recommença pour le cou, le torse, un bras, une jambe et finit par lui trancher sec un doigt de pied.

Sasuke hurla de douleur malgré qu’il savait ce qu’il se passait
.
-Je suis très déçu de ta prestation petit frère. Ton illusion était de bien piètre qualité, je n’ai pas eu besoin de forcer pour prendre l’ascendant.
Itachi regarda longuement son frère se triturer les méninges. Il approcha le sabre de son pied.
Il attendit quelques secondes avant de couper une deuxième doigt de pied, provoquant un second hurlement de Sasuke
.

-Tu es toujours si faible. Je pensais qu’avec Orochimaru tu aurais fait des progrès, mais mis à part que tu ais toi aussi le Mangekyou Sharingan, tu reste un être faible sans importance encore plus pitoyable que cet idiot d’Orochimaru.
-TAIS-TOI !!! Tu ne sais absolument rien de moi !! Je t’accorde que je ne maîtrise pas encore bien cette technique, mais cela ne m’empêchera pas de t’éliminer !!


Sous l’effet de la colère, il brisa le Genjutsu d’Itachi. Sasuke contra un pied venu de nulle part, puis une main venant dans son dos, mais il reçu un coup invisible dans l’abdomen.
Il tomba en arrière sur quelques mètres avant de se relever devant Itachi. Des marques parcouraient le corps du cadet Uchiha
.

-Tu maîtrises le sceau maudit d’Orochimaru, dit Itachi sans laisser la moindre impression qu’il était surpris, peut-être que le combat en sera que…
Il ne vit pas le coup venir et chuta à terre. Sasuke dégageait une aura maléfique très puissante.

Naruto qui était toujours perché sur sa branche observait la bataille avec attention. Il souriait en voyant Sasuke mettre à terre son frère. Il scrutait chaque mouvement et le gravait dans sa tête. Peut-être que cela pourrait lui servir par la suite.
Le cadet Uchiha enchaîna les coups au but, mais Itachi semblait encaisser avec une certaine sérénité. Naruto plissa les yeux afin de comprendre pourquoi l’assassin du clan Uchiha était si serein et calme devant la vitesse et la force de Sasuke.

L’ancien disciple d’Orochimaru passa derrière la garde d’Itachi et lui envoya un coup de pied à la vitesse de l’éclair. Une main ferme stoppa l’attaque. Sasuke ouvrit grand ses yeux en voyant avec la soudaine facilité avec laquelle son frère venait de le bloquer. Il virevolta dans les airs afin de faire un petit point sur la situation
.
-Je dois avouer que tu es finalement plus fort qu’il y a trois ans. Mais tu es encore bien inférieur à moi, stupide petit-frère, fit Itachi toujours très calme.

Sasuke vexé de cette constatation, passa au second niveau du sceau maudit, sous les yeux soudainement étonnés d’Itachi
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Sam 07 Fév 2009, 11:58 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 14 Oct 2008, 11:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 17 : La puissance du sceau maudit




Tout son corps pris une teinte bien plus foncée que la normale. Le blanc des yeux passa au noir profond, une croix se dessina sur son nez et pour parfaire la transformation, des immenses ailes en forme de mains poussèrent de ses omoplates dans un craquement ragoûtant.

Itachi observa toute la phase transitoire avec grande attention. Il savait que la marque déposée par Orochimaru augmentait la puissance du porteur, mais il ignorait qu’il y avait deux étapes de transformation.
Sasuke souriait diaboliquement, ses Sharingans perçants le regard de son adversaire. Il partit dans un long rire saccadé avant de s’adresser à Itachi
:
-Je ne pensais vraiment pas aller jusqu'à utiliser le deuxième niveau du sceau, mais je n’ai pas le choix. Je vais d’abord m’amuser avec toi, m’amuser à te faire souffrir de ma main. Je vais bien prendre mon temps, stupide grand-frère !

Jamais il n’avait employé ce terme à son avantage. Son sourire s’amplifia et il composa des signes de ces mains.
~Katon ! Boule de Feu Suprême~

Il cracha du feu de sa bouche formant une immense boule de flammes. Itachi eu un mouvement de recul en voyant la taille de la sphère brûlante. Il décida de contre-attaquer.
~Katon ! Le Feu du Dragon~
Feu contre feu, mais la technique d’Itachi était plus concentrée que celle de Sasuke, il perça ainsi la sphère et les flammes ses dirigèrent vers Sasuke. Ce dernier baissa simplement la tête pour éviter l’attaque ennemie. Quelques cheveux furent un brin roussit, mais il ne fut nullement touché.

Itachi apparu soudain devant Sasuke et envoya son poing vers le visage. Mais il frappa le vide, où plutôt, le vide sembla lui renvoyer son attaque. Il fut projeté sur plusieurs mètres mais il ne pu atteindre le sol. Sasuke le frappa de son pied, l’envoyant monter à la verticale.
Ce dernier sauta immédiatement jusqu'à se retrouver au-dessus de son frère qui semblait toujours serein.

Le cadet Uchiha arma son poing lorsque Itachi composa des signes avec les mains
.
~Katon ! Les Boules de Feu~
Il cracha des dizaines de projectiles enflammés et quelques-uns touchèrent directement Sasuke. Ce dernier retomba au sol, sa peau un peu roussie.

Itachi se réceptionna devant son frère
.
-Ce second niveau de ton sceau est très intéressant. Il te permet d’avoir un pouvoir équivalent au mien. Mais maintenant, je vais te montrer la seconde technique du Mangekyou Sharingan. Admire, petit-frère.

Itachi composa une longue série de signes à une vitesse ahurissante. Sasuke ne pu suivre le rythme et ainsi détailler. Mais au lieu d’attendre la mort, il lança une nouvelle attaque.
~Katon ! Boule de Feu Suprême~
Les flammes remplirent le champ de vision d’Itachi, lorsqu’il activa enfin sa nouvelle technique.
~Amaterasu~



Chapitre 18 : Le Feu du Mangekyou




La chaleur ardente de la technique de Sasuke fut avalée par d’étranges flammes de couleur noire. Lorsque tout le feu fut avalé, il ne restait qu’Itachi.
Quelque part au milieu de la végétation, le cadet Uchiha préparait sa prochaine attaque
.
-Tu vas m’en dire des nouvelles de ce coup là, Itachi.
~Katon ! Clone de Feu~

Le clone bondit hors de la cachette et se rua vers Itachi en zigzagant et en préparant un jutsu.
~Katon ! Le Feu du Dragon~
Un jet enflammé fonça vers l’aîné, mais fut stoppé par l’Amaterasu. Mais Sasuke avait prévu le coup et le clone étais au-dessus d’Itachi, armé d’un Chidori.

Le crissement de la technique attira l’attention de l’ancien membre de l’Akatsuki. Il vit le clone lui foncer dessus avec la boule électrique
.
-Tu n’es pas très malin petit frère.
Les flammes noires d’Amaterasu commencèrent à consumer le clone. Ce dernier finit par exploser, libérant un dense nuage.

-C’était un clone ? Depuis quand il utilise le multiclonage ?
Il ne vit pas le vrai Sasuke le frapper en plein visage. Le coup l’envoya voltiger en dehors du nuage. Itachi compris que le clone n’était qu’une diversion et que nuage était là que pour l’empêcher de le voir venir trop tôt et ainsi esquiver.

Mais il ne put rien faire, Sasuke enchaînant les coups au Taijutsu avec férocité
.
-Et pour finir cette belle série, annonça le cadet.
~Shishi Rendan~
La force et la vitesse des coups augmenta d’un cran, Itachi étant en pleine déconfiture depuis l’utilisation d’Amaterasu. Le dernier coup plaqua l’aîné au sol.
Sasuke s’arrêta pour observer les dégâts qu’il venait de faire. A sa grande surprise, Itachi se releva, mais il était en piteux état.

Sasuke ne put s’empêcher de rire à nouveau. Naruto fut très surpris de la situation. Il n’aurait jamais pensé que son meilleur ami puisse mener ainsi la bataille. Itachi avait du sang qui coulait de ses lèvres et il se massait lentement le ventre pour essayer d’atténuer la douleur. Le rire de Sasuke résonna dans la forêt, tel le rire du Dieu de l’enfer
.

-Alors stupide grand-frère, tu croyais vraiment que j’étais toujours le petit frère, faible et pleurnichard ? Si c’est le cas, dis toi bien que tu te fourres le doigt jusqu’en enfer. Tu comptes trop sur tes techniques du Mangekyou pour me vaincre et tu en subit les conséquences. Je vais maintenant te montrer ma dernière technique, celle qui va T’ANÉANTIR !!!...

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:00 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 15 Oct 2008, 10:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 19 : Le dernier Uchiha




Sasuke effectua plusieurs signes à une vitesse inouïe et peu à peu, son chakra se concentra dans sa main gauche. Dans un crissement très reconnaissable, le chakra se transforma en énergie électrique. Itachi allait ouvrir la bouche pour faire un commentaire, quand le bras de son frère fut peu à peu envahi par cette énergie.
Influencé par le maléfice du sceau, son bras rejetait quelques éclairs sombre tandis que le bruit devenait de plus en plus fort.
Sasuke souriait toujours, son regard plongé dans celui de son frère
.
-Voici ma propre technique : ~L’épée des Mille Oiseaux~

Itachi eu à peine le temps de voir la traînée blanche laissée par le mouvement du bras quand il fut tranché en deux au niveau du ventre.
Les deux moitiés tombèrent en arrière dans un bain de sang. Le bras de Sasuke redevint peu à peu normal, mais il fut légèrement brûlé à cause du dégagement d’énergie. Il regarda Itachi lâcher son dernier souffle en murmurant : ‘Merci’.


Son visage s’arrêta de bouger comme si on venait de stopper le déroulement du temps. Sasuke s’écroula une fois redevenu lui-même. Naruto sauta à terre et le rejoignit
.
-Tu y es finalement arrivé Sasuke, dit-il doucement.
-Pourquoi…pourquoi tenait-il tant à ce que je le retrouve pour l’éliminer ? chuchota l’Uchiha.
-Lui seul avait la réponse, mais il est trop tard maintenant. Viens, je te ramène à Oto, le temps que tu récupères tes forces avant de retrouver Sakura à Konoha.
-Naruto, j’aimerais te demander quelque chose.
-Oui, je t’écoute Sasuke.
-Je voudrais que tu enterres son corps. Je ne veux plus voir cette scène.

Naruto hocha la tête et à l’aide d’un Rasengan, il creusa un trou profond et suffisamment vaste pour y loger les deux moitiés du corps d’Itachi Uchiha. Il reboucha le trou et s’arrangea pour qu’il n’y ait plus de traces.
Sasuke paru faible, mais libéré. Il fut accompagné de Naruto jusqu’au village d’Oto.
Sur le chemin, aucun des deux ne disaient de mot. Le jeune blond, portait son ami sur le dos qui avait fini par s’endormir.

Naruto jeta un coup d’œil rapide et vit Sasuke qui dormait paisiblement. Son visage semblait si fragile d’un coup, il avait l’air d’avoir rajeuni de quelques années. Naruto continua tranquillement son chemin et au bout de trois heures de marche ininterrompue, il arriva au village.
Il prit soin de prendre les rues les moins fréquentées et amena le dernier des Uchiha, dans son petit appartement. Un chat les accueillis en miaulant attendant une petite caresse de la part de son jeune maître. Naruto déposa Sasuke sur le canapé et répondit à l’appel du petit être
:

-Je te manque tant que cela ? Lui c’est mon meilleur ami, Sasuke Uchiha.
Le chat regarda en direction de l’intéressé et se blottit contre Naruto pour que ce dernier lui divulgue de douces caresses.
L’ancien ninja de Konoha appréciait beaucoup l’animal qui vivait chez lui. Il lui permettais de combler le vide qu’occupait Hinata jusqu’alors. Certes cela n’avais rien à voir, mais au moins, il avait un être vivant qui appréciait sa compagnie sans se soucier du démon qui attendait toujours son heure, derrière le sceau créé par le Quatrième Hokage.

Au bout de quelques minutes dans le calme, Naruto décida d’aller préparer un petit repas pour le réveil de Sasuke
.



Chapitre 20 : Retour à Konoha




Le lendemain, Sasuke se réveilla toujours allongé sur le canapé. A côté de lui, Naruto dormait bruyamment comme souvent. Ce dernier, parla durant son sommeil :
-Rrrr…Hinata-chan…Reste…Rrrr…Je t’aime…Rrrr
Manifestement, il avait mal au cœur pour rêver de telles choses.
Sasuke se leva doucement et mangea quelques biscuits qui étaient posés sur la petite table devant lui.
Après une petite heure à vérifier que tout allait bien pour lui, il décida de repartir immédiatement pour Konoha en laissant un mot pour Naruto
: ‘Salut, je t’écris pour te dire que je suis reparti à Konoha pendant que tu dormais. Sache que je tiendrai ma promesse et que personne n’en saura rien. J’ai enfin trouvé un nouvel objectif dans ma vie et j’ai besoin de l’aide de Sakura. Tu sauras de quoi il en retourne très prochainement si tout se passe bien.
Ton meilleur ami, Sasuke Uchiha … PS : Tu fais de bon biscuits.’
Il sortit discrètement de l’appartement et se mit en route pour Konoha afin de réaliser ce nouveau destin qu’il s’était trouvé.

Naruto se réveilla une petite heure plus tard et après quelques appels à l’intention de son ami, il découvrit la lettre sur la table à côté d’un plat vide. Il regarda attentivement le message et esquissa un sourire à la fin
:
-Bonne chance mon vieux Sasuke. Je sais que tu réussira à le faire. Tu t’es toujours donné les moyens pour réaliser tes ambitions.
Il repris ainsi sa vie paisible au village d’Oto qui était peu à peu devenu un joli petit village grâce aux efforts de Naruto, pardon Kazuro et des habitants.

Sasuke passa près de trois jours dans la forêt à marcher tout seul en pensant comment annoncer la nouvelle à Sakura puis à tout le village, si elle acceptais sa proposition.
Il admirait la beauté de la nature qu’il détruisait parfois dans les violentes batailles auxquelles il participait. Même calcinée par les flammes, les plantes revenaient toujours reverdire ces lieux chargés de profondes blessures.

L’immense rempart entourant Konoha apparu le matin du troisième jour de marche. Il souriait à l’idée de dire à Sakura et à tout le monde qu’il avait enfin lavé l’affront fait à son clan et surtout à sa famille. Enfin il pourrait en paix avec la personne qu’il aimait, accomplir ce nouveau rêve.

Il entra lentement dans l’enceinte du village et pris le temps d’admirer les villages des Hokage comme le faisait Naruto. Il repris son chemin en direction du bureau du Cinquième Hokage.
Les rues étaient bien désertes ce matin là. Il ne rencontra personne et monta les escaliers menant à la porte du bureau. Il toqua doucement et Tsunade ordonna d’entrer.

Elle ouvrit des grands yeux en découvrant la silhouette de Sasuke et son visage souriant béatement semblant dire
‘j’ai réussis’.
-Tu…tu l’as donc fais ? balbutia l’Hokage.
-Oui, mon cœur est enfin libéré de ce fardeau. Je l’ai battu grâce à l’aide de quelqu’un.
-Je peux savoir de qui il s’agit ?
Il se contenta de regarder l’horizon à travers les vitres. Le Soleil émergeait lentement au dessus des montagnes éclairant son visage fatigué mais heureux.

Tsunade compris immédiatement de qui il parlais et chercha à en savoir plus
:
-Tu sais donc où il est ?
-Oui, mais je lui ait promis de ne rien dévoiler. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il est bien là où il est et qu’il pense à nous tous.
-Est ce qu’il semblait nous en vouloir ?
-Je ne pense pas, répondit calmement Sasuke.

Un bruit se fit entendre à travers la porte. Tsunade demanda d’entrer et Sakura apparu et dès qu’elle vit Sasuke debout, elle fut attirée comme un aimant sur ses lèvres, de chaudes larmes coulant sur ses joues
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:00 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 16 Oct 2008, 12:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 21 : La demande de Sasuke




Sasuke se détacha un peu de l’emprise de Sakura pour lui sécher ses larmes.
-Toi aussi tu m’as manquée, dit-il simplement.
Il l’enlaça tendrement sous les yeux amusés de Tsunade. Elle se racla la gorge pour les rappeler à la réalité. Ils se séparèrent un peu brusquement en souriant.
Sasuke repris en premier la parole
:
-Je vais profiter que tu sois là aussi Sakura-chan. J’ai une demande à vous faire à toutes les deux.
-Nous t’écoutons Sasuke.
-Voilà, j’aimerais remettre sur pied le clan Uchiha avec l’aide de Sakura et votre accord Tsunade-sama.
-Sasuke-kun ! Tu me demandes à moi de t’aider ? s’écria Sakura très surprise.
-Oui, il n’y a personne d’autre en qui j’ai une totale confiance et puis, j’ai envie de fonder une vraie famille, avec toi et toi seule. Tu es la personne qui compte le plus désormais et je ne te quitterais pour rien au monde, maintenant que je suis libéré de toute la haine.

Elle le regarda et vit enfin un visage heureux, paisible, vidé toute envie de vengeance, un visage qui la regardait avec amour.
-Je…j’accepte de t’aider, articula-t-elle sous l’émotion.
Tsunade se leva toujours l’air sérieuse. Néanmoins elle esquissa un petit sourire
:
-Malgré tout ce qui s’est passé, j’accepte ta requête et te nomme dès aujourd’hui en tant que grand chef du clan Uchiha, dit l’Hokage.
-Merci Tsunade-sama…de m’accorder votre confiance malgré…que je me sois allié à Orochimaru, que j’ai tenté d’éliminer mon meilleur ami…je ne mérite pas d’être traité avec tant d’honneur.
-Tu n’as pas à te justifier, Sasuke-sama. La tragédie de ton clan était un souvenir douloureux pour toi. Mais maintenant, tu as l’occasion de remettre le clan qui fut le plus puissant de Konoha sur les rails et l’aide de Sakura me semble tout à fait appropriée. Tu peux donc te retirer, je vais m’occuper de la restauration des bâtiments.
-Je ne vous remercierai jamais assez Tsunade-sama, répondit-il très heureux.

Il sortit du bureau avec Sakura qui était collée à lui enfin heureuse avec l’homme qu’elle aimait. Ils allèrent sur le plateau rocheux sur lequel étaient gravés les visages des cinq Hokage. Ils admirèrent le lever de Soleil qui étendait longuement les ombres des bâtiments.
Sakura regarda le paysage pensive
:
-J’aimerais que Naruto sois là, dit-elle tristement.
-Moi aussi.
-Je me demande ce qu’il devient. Il apportais tellement de choses au village. Il était toujours souriant et motivé. Cela me manquera de ne plus lui taper dessus à chaque bêtise qu’il aurait pu raconter.
-Sois certaine qu’il vit paisiblement là où il est, dit doucement Sasuke avec un petit sourire.

Sakura le regarda avec un air interrogateur
:
-Tu l’as revu n’est ce pas ?
-Je ne répondrais pas à ta question.
-Allé Sasuke-kun, je te le demande sincèrement.
-J’ai une promesse à tenir, répondit-il gravement, ne t’inquiète pas pour lui, il a toujours su se débrouiller et il reviendra plus surprenant que jamais.

Sakura posa sa tête sur l’épaule de l’Uchiha, un peu déçue par la réponse.



Chapitre 22 : La lettre de Naruto




La nouvelle de la reconstruction du clan Uchiha se propagea comme une épidémie.
Afin de faire taire certaines rumeurs, Tsunade fit une annonce publique
:
-Comme beaucoup le savent, le clan Uchiha va renaître de ces cendres sous la direction du dernier descendant : Sasuke Uchiha.

Ce dernier s’avança à la vue de la foule. Il avait abandonné sa tenue qu’il portait du temps où il était avec Orochimaru pour revêtir son tee-shirt bleu avec le symbole du clan dans le dos et son short blanc qu’il portait trois années avant. Tsunade lui avait fourni un nouveau bandeau de Konoha qu’il portait à nouveau fièrement sur son front. A côté de lui, Sakura était aux anges. Elle était tellement heureuse pour lui, elle eu beaucoup de mal de retenir ses larmes.

En fin de journée, Sasuke et Sakura invitèrent tout le monde à fêter le renouveau du clan Uchiha devant un bon ramen. Tous leurs amis étaient là : Neji, Hinata, Kiba, Ino, Shikamaru, Chouji, Tenten, Lee et Shino.
Devant le nombre d’invités, le chef du petit restaurant Ichiraku dut sortir deux tables pliables et des chaises en plastique afin de pouvoir laisser la place aux autres clients qui viendraient se nourrir.

Il servit un à un les jeunes ninjas et quand arriva le tour de Hinata, il lui donna une enveloppe qu’il sortit de la poche de son grand costume de cuisine. Il s’en alla avec un clin d’œil rassurant.
Personne n’avait raté une miette de la scène et tous s’empressèrent de savoir ce que contenait l’enveloppe.
Hinata céda rapidement sous la pression de ses amis et ouvris l’enveloppe un peu tremblotante. Il y avait une lettre et Hinata cru que le monde lui tombait dessus quand elle reconnu l’écriture ratée de Naruto.
Elle commença à lire à voix haute
:
-Coucou ma chérie, je t’écris simplement dans le but de te dire que je vais très bien. Je voulais avant tout m’excuser d’être partit ainsi, mais mon cœur était si retourné que je n’ai pu faire autrement. Je tenais à te dire à toi et à tout le monde que je ne vous en veux pas du tout. J’ai trouvé une nouvelle vie paisible et je me plait bien là où je suis. J’aurais voulu que tout cela se passe différemment, mais personne ne peux voir l’avenir. Pour finir, je ne compte pas revenir à Konoha de sitôt, j’ai pas mal de choses à faire où je suis, mais soyez sur que quand vous me reverrez, vous serrez, je l’espère, très content de ce que je serais alors devenu.
Cette dernière partie de la lettre est dédiée à toi Hinata-chan. Je veux que tu sache que je t’aime toujours malgré cette distance qui nous sépare. Je ne t’oublie pas et je te souhaite de bien t’entraîner pendant mon absence afin que je puisse retrouver une femme forte à mon retour. Signé, Uzumaki Naruto qui t’aime à la folie.

Hinata fondit en larmes dans les bras d’un Neji qui fut un peu gêné. Tout le monde était également sous le choc. Certains comme Shino ou Sasuke, ne laissaient rien paraître alors qu’Hinata, Sakura et Lee laissaient éclater leurs émotions.
La soirée se passa dans une ambiance moins festive que prévue, mais chacun était heureux d’apprendre que celui qui changeait tant de vies, pourrait bien revenir
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:01 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 17 Oct 2008, 1:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 23 : Le début d’une longue attente




L’ancienne demeure des Uchiha était bientôt de nouveau debout. Certaines personnes étaient encore sceptiques à propos de Sasuke, mais peu à peu, les doutes s’estompèrent et Sasuke gagna ainsi la confiance d’une grande partie du village.

De son côté, Naruto s’entraînait seul mais durement. Quand il appris la nouvelle, il fut très content pour Sasuke et Sakura. Le clan Uchiha était de retour et il allait à nouveau être resplendissant comme se fut le cas bon nombre d’années auparavant.
Hinata s’entraînait dur aussi de son côté, motivée par la lettre laissée par Naruto. Elle aussi voulait le surprendre à son retour et elle travaillerait sans relâche afin d’y parvenir.

Un soir, elle escalada le mur de pierre et se retrouva à la place favorite de Naruto pour admirer le coucher de soleil. Elle regarda la boule orange descendre vers l’horizon imaginant la tête joyeuse et innocente de l’élu de son cœur. Elle effaça une larme qui descendait sur sa joue et parla toute seule
:
-Reviens vite Naruto-kun. Tout ce temps sans toi va être dur. Ne pas pouvoir sentir tes mains sur mon corps, ne pas pouvoir toucher tes lèvres ni ton visage, ne pas t’entendre prononcer mon nom et me dire que tu m’aimes. Je vais être si triste sans toi, mais je t’attendrai, toute la vie s’il le faut, parce que…je t’aime.



Fin du 3e tome


_____________________________________________________________

Et début du 4e dans la foulée.

Good reading everybody ^^.

_____________________________________________________________



Spoil:
L’Héritage du Clan Hyuuga





Chapitre 1 : Prologue




Hinata Hyuuga, la fille aînée du grand maître Hiashi Hyuuga, avait le lourd destin de reprendre un jour, les rênes du clan Hyuuga. Les membres de ce clan, avaient pour particularité d’avoir des yeux capables de voir les canaux d’énergie à travers le corps, d’avoir une vision sur trois cent soixante degrés et d’une portée allant jusqu'à un kilomètre.
Ces yeux avaient pour nom : Byakuugan.

Les techniques utilisées, imposait l’utilisation de ses yeux perçants, comme le Jukken : une technique dite de ‘poing souple’ qui permettait à l’utilisateur de frapper certains points spécifiques sur le corps de l’adversaire en injectant du chakra à partir des mains. Cela permettait aussi de frapper les systèmes internes comme le cœur, les muscles ou les nerfs.
Des techniques peu impressionnantes visuellement, mais qui ont une grande efficacité en combat.

La famille Hyuuga était divisée en deux branches : l’une appelé ‘famille principale’, l’autre étant ‘la famille parallèle’. Le but de cette deuxième famille était de protéger les secrets résidant dans le Byakuugan, dont les pouvoirs attiraient nombres de ninjas dans des fins peu recommandables. Les membres de la seconde branche avaient un sceau maudit apposés sur leur front par les membres de la famille principale. Ce sceau avait pour but d’annuler le Byakuugan si l’un des membres tombaient entre des mains ennemies.

Neji Hyuuga était un membre de cette seconde partie de la famille. Sa mission, protéger de par sa vie sa cousine Hinata. Mais cette dernière était mal vue de son clan, étant réputée trop faible pour supporter le poids de l’héritage. Elle avait une petite sœur : Hanabi Hyuuga, qui était bien plus prometteuse mais la tradition voulais que tout revienne à sa grande sœur.

Le père de Hinata travaillait donc d’arrache pied pour qu’Hanabi devienne rapidement une ninja de très haut niveau et qu’elle surpasse Hinata. Mais cette dernière était bien déterminée à montrer qu’elle était digne de la famille et elle s’entraînait jour après jour avec ses deux amis, Kiba Inuzuka et Shino Aburame.
Neji venait de temps en temps donner un cours particulier à Hinata.

Neji était considéré comme un génie dans le clan, mais sa naissance dans la famille parallèle lui ôtait toute chance de recevoir cet héritage. Mais il souhaitais qu’Hinata puisse prouver qu’elle était capable de grandes choses et l’y aida de son mieux. Hiashi, lui s’occupait personnellement de l’entraînement d’Hanabi et semblait très satisfait des progrès de sa cadette alors qu’il refusait de voir les progrès réalisés par Hinata.

Un jour elle pris la décision de montrer à son père, de quoi elle était désormais capable
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:03 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2008, 1:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 2 : Le pas est franchis




La jeune fille avait pris une journée pour se reposer en vue de ce duel. Elle se demandais si elle oserait vraiment l’affronter. Son avenir dépendait de sa prestation et elle se motiva intérieurement en se disant qu’une certaine personne l’encouragerai à le faire avec un grand sourire.

Elle alla donc retrouver son père qui entraînait toujours sa jeune sœur. Hinata resta un moment dans l’ombre afin d’observer Hanabi tenter de traverser la défense de son père. Evidemment la jeune fille n’avait pas la vitesse et l’expérience nécessaire, mais elle attaquais sans cesse, cherchant la moindre faille. Hiashi contrait chaque attaque de sa fille cadette avec une grande facilité. Cela ne manqua pas de faire perdre un peu de courage à Hinata. Mais en voyant le visage toujours déterminé de sa sœur, elle ne pu s’empêcher de penser à ce garçon blond qui avait embellis sa vie avant de s’en aller il y a de cela un an.

Hiashi autorisa une pause en voyant qu’Hanabi faiblissait nettement. Hinata en profita pour les rejoindre
.
-Bonjour père, bonjour Hanabi.
-Ah salut grande sœur ! s’écria la jeune fille à nouveau debout un grand sourire éclairant son visage.
-Hanabi, j’aimerais m’entretenir avec père un moment, si vous le voulez bien évidemment, dit Hinata.
-Très bien. Hanabi, tu peux aller te reposer et prendre une bonne douche, accorda Hiashi.
-D’accord à plus tard !

Hinata se retrouva ainsi seule avec son père et elle pris son courage avec ses mains, ses pieds et toute sa tête.
-Père, j’aimerais vous combattre pour que vous puissiez évaluer mon niveau.
Un peu surpris, le maître Hyuuga leva les yeux sur sa fille qui semblait sûre et déterminée.
-C’est surprenant de ta part. J’accepte ta proposition ma fille. Tâche au moins de ne pas me décevoir, lâcha-t-il avant de s’en aller lentement.

Hinata ne pu s’empêcher de bouillonner intérieurement. Son père continuait de la traiter comme un fardeau inutile et sans valeur. Mais il avait au moins accepté l’invitation, signe de sa grande assurance. Mais l’héritière était bien décidée à lui montrer qu’elle était largement capable de lui tenir tête. Elle s’était entraînée durant cette dernière année rien que pour ce jour.

Hanabi arriva avec les cheveux encore humides
.
-Alors comment ça c’est passé avec père ? demanda-t-elle.
-Je lui ai demandé un combat contre moi, répondit Hinata avec un sourire satisfait.
-Hoo ! Tu as osé lui dire ? Et qu’est ce qu’il a répondu ?
-Il a accepté avec son arrogance habituelle, marmonna Hinata les yeux soudain dans le vide.
-Et c’est prévu pour quand ? demanda Hanabi.
-J’espère arranger cela pour demain durant le dîner de ce soir.
-Oulala, il ne faut pas que je rate ça. Ma sœur tenter de mettre une bonne raclée au grand Hiashi Hyuuga, c’est du jamais vu ! s’écria la cadette en rigolant.
-J’espère que ce sera le cas, répondit Hinata dans un grand sérieux, je m’en sens capable, je sais que je peux y arriver. Je vais tout donner lorsqu’il sera en face de moi.

Hanabi ouvrit de grand yeux. Jamais sa sœur n’avait eu l’air si confiante avant un combat contre leur père.
-Moi aussi je voudrais que tu l’impressionnes, même si tu ne le bat pas. Tu sais, cela me fait bizarre de me dire que ma sœur et mon père vont se battre comme si ils étaient ennemis.
-Ne t’en fais pas, je fais cela simplement dans le but d’évaluer mon niveau par rapport au sien. Je me sens prête à montrer tout mon talent.

Hinata souriait avec une grande confiance.



Chapitre 3 : Le choc des générations




Durant le dîner familial, le sujet fut abordé une nouvelle fois par Hinata à la surprise des membres les plus anciens du clan. La jeune Hyuuga parlais fort sans bégayements et affichait une totale confiance en ses capacités, ce que les anciens remarquèrent rapidement.
Certains souriaient devant ce changement chez Hinata, d’autres étaient encore sceptiques.
Hiashi se mit rapidement d’accord pour que le duel se déroule le lendemain.
La suite du dîner se passa sans encombre et peu à peu, les membres de la famille allèrent se coucher.

Le jour J, Hinata se réveilla en sursaut. Elle se souvint du rêve où elle combattais son père et elle y avait vu sa défaite cuisante devant la puissance et l’expérience du chef du clan.
Elle se leva et alla prendre une bonne douche afin d’oublier toutes ces pensées négatives et se concentra sur son objectif.

Il était onze heures quand Hiashi daigna se montrer sur le petit terrain d’entraînement de la demeure des Hyuuga.
Hanabi se tenait à un poteau non loin de la scène et observa sa sœur affronter le regard pesant de son père
.
-Nous pouvons commencer Hinata, déclara-t-il.
Elle hocha la tête concentrée.

Les deux combattants activèrent leur Byakuugan respectifs et se mirent en garde. Hanabi commença à trembler. Hinata passa à l’attaque à une vitesse époustouflante. Hanabi ne parvint pas voir le moindre mouvement que faisait sa sœur.
Hiashi recula de quelques pas sous la soudaine pression des assauts de sa fille. Son expérience l’aida à parer les coups d’Hinata, mais il eu beaucoup de difficulté de trouver le temps de répliquer.

Chacune des attaques de la jeune fille était parfaitement exécutée et visait précisément un point sensible. Hiashi trouva peu à peu un bon rythme et stoppait chaque attaque de plus en plus facilement. Il aperçu soudain une ouverture dans la solide défense d’Hinata et s’y engouffra. Il toucha au but.

Hanabi n’osa pas regarder la suite. Pourtant Hiashi ne pu crier victoire, Hinata disparaissant en une flaque d’eau
.
-Quoi ? Mais c’est …
-Un clone aqueux, termina Hinata qui s’apprêtait à lui frapper la colonne vertébrale.

Il évita de justesse la main de sa fille et ne pu contrer le suivant qui frappa un muscle de sa jambe.
Hanabi qui avait ouvert à nouveau les yeux n’osa pas y croire. Hinata avait traversé la défense de fer de son père et elle menait maintenant le combat. Hiashi se défendait à présent de son mieux étant déstabilisé par sa jambe inopérante. Mais Hinata commençait à fatiguer plus vite que son père et bientôt, les deux adversaires se retrouvèrent plus au moins au même niveau.

Hiashi luttai contre la douleur à la jambe alors que Hinata haletais fortement. Le duel durait maintenant depuis près de dix minutes et aucun des deux semblait vouloir abandonner.
La fille aînée décida de finir le combat en beauté. Hiashi reconnu aussitôt la très efficace technique des ‘Soixante-quatre points du Hakke’. Il devait à tout prix contrer les attaques et prépara lui aussi cette même technique.

Quand Hinata passa à l’action, ce fut une déferlante de coups qui s’échangea à une vitesse incroyable. Hanabi ne distinguait rien de se qui se passait. Hiashi tentais de repousser chaque coup, mais la fluidité des mouvements d’Hinata l’empêcha de tous les éviter. Il fut touché par cinq fois. Il tomba à genou, son chakra étant totalement déséquilibré dans son corps. Hinata posa durement les mains au sol en respirant fortement. Elle venait d’atteindre ses limites
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:03 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 19 Oct 2008, 10:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 4 : Une lueur d’espoir




Hanabi accouru vers sa sœur.
-Grande sœur ! Tu vas bien ? Réponds-moi !
-Oui…ne t’inquiète pas…j’ai juste épuisé tout mon…chakra…
Hinata tomba sur le côté, inconsciente sous les yeux inquiets de sa cadette.
Hiashi se traîna de son mieux au chevet de sa fille aînée. Il fit un petit examen de santé et constata simplement qu’elle était totalement vidée de son énergie
.
-Ne t’inquiète pas Hanabi. Elle a juste besoin de pas mal de repos, rassura-t-il.
Il ordonna à Hanabi de porter sa sœur dans sa chambre pour qu’elle s’y repose en tout tranquillité.

Hinata passa une grande partie de la journée à dormir. De temps en temps, Hanabi venait voir si elle était réveillé, mais elle repartais aussitôt.
Hinata fut réveillée par des bruits venant de la porte. Elle demanda d’entrer et la fine silhouette de sa sœur apparu devant le ciel orangé
.
-Ah tu es enfin réveillé ! s’exclama Hanabi.
-Oui, je me sens un peu mieux…

Elle s’arrêta en apercevant Hiashi à l’entrée de sa chambre. Il avança lentement jusqu'à son lit et s’agenouilla à côté d’Hanabi.
-Hinata…Je dois te dire que j’ai été très surpris de tes progrès. Tu viens enfin de me montrer ce que j’avais voulu voir de toi. Une fille forte et pleine de talent. Tu m’as beaucoup impressionné et j’aimerais que tu me pardonnes de t’avoir traitée ainsi durant toutes ses années. Tu as énormément changé et tu mérites amplement le titre d’héritière du clan.

Les deux sœurs n’en crurent pas leurs oreilles. Hiashi venant s’excuser et féliciter Hinata.
Cette dernière laissa échapper une larme de joie
:
-Je vous remercie père…et…j’accepte vos excuses.
-J’ai une question à te poser avant de te laisser te reposer à nouveau.
-Oui père, je vous écoute.
-J’aimerais savoir depuis quand tu utilises le clonage aqueux ?
-Cela fait environ un an que je maîtrise cette technique. J’y ai beaucoup travaillé, expliqua-t-elle.
-Je suis enfin fier d’être ton père, dit Hiashi en souriant, fait rare pour être signalé.

Il se retira en compagnie d’Hanabi qui était très heureuse pour sa sœur. Hinata repensa à ces heures d’entraînement avec Kiba et Shino. Tous ces efforts avaient finis par se montrer payants et elle venait d’en donner la preuve. Elle partit dans un fou rire délibéré ne croyant toujours pas qu’elle avait réussit à battre son propre père.

Elle resta dans son lit une bonne partie de la soirée à penser à des choses et d’autres, parfois riant un bon coup, d’autres fois laissant une petite larme émerger sur le bord de ses yeux.
Elle finit par s’endormir comme un bébé
.



Chapitre 5 : Bientôt un long voyage




Hinata se réveilla le lendemain bien mieux en forme. Elle semblait radieuse et enfin heureuse d’avoir été reconnue comme un membre du clan à part entière. Quand elle sortit de sa chambre, son père était dans le couloir. Il semblait plus doux depuis leur duel.
-Hinata ma fille, j’aimerais que tu m’accompagnes pour un long voyage afin de te choisir un mari lorsque tu sera en âge de te marier, dit-il sans prélude.

Les mots cognèrent le cœur de la jeune fille avec une force inouïe. Choisir un mari, il ne pouvait pas lui imposer cela, elle aimait déjà quelqu’un d’autre
.
-Mais…père, je…j’aime déjà quelqu’un.
-C’est la tradition depuis plusieurs générations. Ce voyage est très important pour l’avenir de notre clan. Nous partirons dans une semaine, pour un long voyage a travers les différents pays afin que tu puisse voir tous les prétendant à ton futur mariage, dit-il d’un ton qui se voulait doux, mais derrière, elle ressentait toujours cette dureté.

Elle ne répondit pas et retourna pleurer dans sa chambre. Elle cria à elle même
:
-Pourquoi faut-il que le destin s’acharne sur moi ?!! Pourquoi m’oblige-t-on à me marier à un homme que je ne voudrais jamais épouser ?! Je ne peux pas le trahir à cause de ces stupides traditions familiales !

Elle décida de demander de l’aide à Kiba, Akamaru et Shino de façon très officieuse.
Ses deux amis s’entraînaient toujours comme à leur habitude quand ils virent Hinata arriver anxieuse
.
-Hé coucou Hinata ! s’écria Kiba, hé bah, ça n’a pas l’air d’aller on dirait.
-J’ai besoin de votre aide, je ne peux plus tenir ! s’exclama-t-elle essoufflée.
-Hein ? De quoi tu parles Hinata ?!
-Calmes-toi un instant et explique nous ce que tu veux, fit calmement Shino.

Elle respira pendant quelques secondes et commença les explications
:
-Voilà, ce matin, mon père m’a annoncé que nous allions partir pour un voyage afin que je me choisisse un homme pour mon futur mariage.
-Quoi ?!! Mais c’est complètement dingue ça !! s’exclama Kiba en colère.
-Je…j’ai besoin de vous. J’aimerais que vous retrouviez Naruto-kun et vous lui annonciez ce qui se passe.
-Hinata, ça ne va pas être simple, nous ne savons absolument rien de l’endroit où il est. Même si nous sommes tous deux des experts dans l’art du pistage, le fait est que Naruto à quitté le village il y a déjà plus d’un an et il n’y a sûrement plus aucune trace de son passage aujourd’hui, expliqua lentement Shino.
-Mais…il doit savoir, si jamais il l’apprend autrement il va m’en vouloir et…

Hinata s’arrêta et recommença à pleurer sous les yeux gênés de Kiba, Akamaru et Shino.
-Moi je peux le retrouver, fit une voix grave venant de derrière.
Des cheveux sombres, un regard tout aussi ténébreux, l’emblème d’un clan sur son dos.
Sasuke Uchiha
.
-Je sais certaines choses que vous ne savez pas. J’irais donc retrouver Naruto moi-même et je le lui dirait.
-Attend une seconde Sasuke, qu’est ce que tu sais de Naruto ?! Dis-moi…

Kiba fut coupé par le ton sec de Sasuke :
-J’ai fait une promesse et vous ne saurez rien. Hinata, je peux t’assurer que je le retrouverai et qu’il sera au courant.
-Merci…Sasuke.
Elle parvint à sourire malgré les larmes qui coulaient abondement sur ses joues.
L’Uchiha disparu soudainement en un coup de vent
.
-Rhaaa, je ne supporte pas ce type, il se croit tout permis ! grogna Kiba très énervé.
-Arrête Kiba-kun ! Je lui fait confiance. C’est le meilleur ami de Naruto-kun et il sait sûrement où le trouver, fit Hinata en retrouvant une certaine assurance, bon je vais retourner chez moi. Nous vous en faites pas, le voyage se passera bien.

Elle s’en alla rassurée et à nouveau souriante. Kiba eu du mal de contenir sa colère contre le père de Hinata et contre Sasuke qui refusait de parler. Shino regarda le ciel sans dire un mot.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:03 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 20 Oct 2008, 11:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 6 : Coup dur pour Naruto




Ce fut deux longues journées que Sasuke dut passer dans la forêt en se dirigeant vers le village d’Oto. C’était là que résidait depuis plus d’un an, le ninja qui fut le plus prometteur de Konoha : Naruto Uzumaki. Tout deux étaient de grands amis malgré qu’ils furent longtemps ennemis de par leur camp. Mais depuis la défaite d’Orochimaru, ils avaient pu redevenir les deux rivaux qu’ils étaient à leur début lorsqu’ils étaient tout deux Genin.

Le village qui fut l’ancien fief d’Orochimaru était à présent un petit village paisible qui vivait de la force de ces habitants et de Naruto qui donnait beaucoup de son énergie à la prospérité du village. Depuis son départ de Konoha, Naruto s’était donné un nouveau nom : Kazuro Makori. Seul Sasuke savait qui il était en réalité mais il avait promis à son ami de ne rien révéler.

Il arriva au pas de course et chercha rapidement son ancien coéquipier aux cheveux blonds. Il le trouva sur un échafaudage en train de construire une maison avec une dizaines d’hommes et de femmes
.

-Kazuro !
-Hey salut Sasuke ! s’écria-t-il avec un grand sourire avant de s’adresser aux personnes qu’il aidait, excusez-moi, je vais devoir m’absenter.
Il sauta souplement à terre et rejoignit Sasuke.
-Alors qu’est ce qui t’amènes à Oto ?
-J’aimerais qu’on en discute au calme, répondit l’Uchiha avec un air grave.

Ils allèrent à un petit bar tranquille et prirent une boisson
.
-Bon je t’écoute Sasuke, qu’est ce qui se passe à Konoha ?
-Le père d’Hinata, va l’obliger à choisir un homme pour son futur mariage, dit-il sans préambule.
-Je ne suis pas sûr…d’avoir bien compris là.
-Hinata va partir en voyage avec son père afin de se choisir un mari. Je ne peux pas être plus clair.

Naruto cracha brusquement la gorgée de liquide avant de regarder Sasuke avec un air surpris.
-Mais enfin elle n’a pas encore l’âge de se marier !
-Je ne connais pas les traditions de la famille Hyuuga, mais ils partiront d’ici quatre jours et ils parcouront les différents pays présentant un prétendant pour Hinata, fit l’Uchiha.
-Et Hinata, elle en pense quoi de tout cela ? demanda Naruto très inquiet.
-C’est elle qui a demander à t’avertir. Il semble qu’elle ne soit pas d’accord avec cela, mais son père l’y oblige.
-Avec son père nous aurions pu nous en douter. Si je l’avais sous la main je…
-…tu quoi ? coupa Sasuke.
-Je n’en sais rien, murmura Naruto soudain abattu.
-Ce que je peux te conseiller, c’est de t’entraîner. Comme tu l’as dit tout à l’heure, Hinata n’a pas encore l’âge pour se marier. Tu pourras toujours revenir pour arrêter le mariage lorsqu’il aura officiellement lieu. Je te tiendrai au courant de mon mieux, assura Sasuke.
-Elle doit se sentir tellement seule à Konoha, marmonna Naruto, tout comme je me sens seul sans elle. Et maintenant ce mariage improvisé qui va venir s’intercaler dans nos vies.
-Ne me dit pas que tu va abandonner maintenant, dit Sasuke avec un sourire en coin.
-Comptes sur moi pour que ce mariage n’arrive jamais à son terme. Je vais m’entraîner sans relâche et quand ce jour maudit viendra, j’irai la sauver de mes mains, j’irai la sauver de ce destin qu’on lui impose, j’irai la sauver d’un mariage qu’elle désapprouve…j’irai la sauver, pour notre amour.

Naruto semblait tout d’un coup hyper motivé. Sasuke se leva.
-Bon, je vais retourner à Konoha, il va falloir que je trouve une excuse pour ne pas subir la colère de l’Hokage.
-Merci Sasuke, tu es vraiment un ami. J’espère que nous continuerons ainsi.

L’Uchiha hocha la tête et s’en alla aussi rapide que l’éclair. Naruto, ou plutôt Kazuro, retourna à ses affaires dans le village.



Chapitre 7 : La famille Hyuuga en voyage




Le jour du départ était arrivé si vite qu’Hinata se réveilla en sursaut dans son lit. Le dos remplis de sueur, le cœur battant à cent à l’heure. Elle ne se souvint pas du rêve qu’elle venait de faire. La jeune fille respira lentement afin de retrouver son calme. Elle ignorait si Sasuke avait réussit à rencontrer Naruto. Quand il était revenu au village il ne lui avait rien dit, mais il lui avait souri gentiment.

Hinata se leva, d’humeur boudeuse. Durant le petit-déjeuner, elle n’avait rien dit à personne. Hanabi avait essayé de la réconforté, mais elle avait repoussé sa petite sœur comme jamais elle ne l’avait fait.
Tout cette histoire était en train de lui ronger le cœur et elle commençais céder sous la pression.
Hinata resta impassible quand une servante s’occupait de l’habiller de façon à ce qu’elle ressemble à une vraie femme et pas une adolescente triste et depuis peu rebelle. Une fois terminée elle était resplendissante. Un grand kimono d’un bleu sensiblement identique à la couleur de ces cheveux. Sa coiffure était différente de son habitude, ces cheveux ne lui tombaient plus jusqu’au bas du dos, mais ils avaient été attachés en un gros chignon derrière sa tête. Elle avait toujours ses deux petites mèches sur les bords de son visage. Elle s’admira à contre-cœur devant le miroir.

Elle poussa un petit cri de surprise. Hinata avait peine à se reconnaître. Son visage ressemblait soudainement à celui qu’elle avait plus jeune lorsqu’elle était encore Genin et le grand kimono faisait ressortir son doux visage de telle façon qu’elle avait l’air aussi lumineuse que le Soleil.

Elle sembla à nouveau heureuse l’espace d’un instant, mais lorsqu’elle se dit que ce serait pour se présenter à divers inconnus, elle redevint triste et mélancolique.
Toute la famille fut réunie une heure plus tard. Hanabi portait de petites fleurs dans la cheveux la rendant plus féminine que d’habitude, Neji lui avait toujours sa grande tunique blanche. Sa présence était de mise pour assurer la protection de sa cousine.

Une grande caravane attelée attendait les principaux membres du clan Hyuuga. Hiashi, Hinata, Hanabi et les membres du conseil, prirent place dans les deux cabines. Neji se posta aux côtés du cocher comme il était convenu.
La première destination de la famille était le village de Kiri qui se trouvait à environ 4 jours de Konoha.

Ce fut un long voyage sans encombre et à leur arrivé devant la demeure du Mizukage, une petite assemblée les attendait devant les nombreuses marches.

Ils furent tous accueillis poliment par le Mizukage lui-même et la famille du prétendant du village, un dénommé : Gamo Hitaru. Il salua Hinata d’un petit baiser galant sur le dos de la main. Elle se contenta de lui sourire poliment et de répondre par oral à son accueil.
Pourtant elle avait honte d’être là. Elle ne se sentais pas à l’aise malgré les manières charmeuses de Gamo et la présence rassurante de Neji. Ce dernier semblait lui aussi mal à l’aise pour elle. Il avait bien vu sa gène et sa douleur, mais il n’osait pas discuter de ce qui ne le regardait pas directement.

Après une longue journée, la famille Hyuuga partit pour sa seconde destination : le village de Suna
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:04 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2008, 1:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 8 : Escale à Suna




Le voyage de Kiri jusqu'à Suna dura plus d’une semaine, mais heureusement, rien de dangereux ne se passa. Les rares brigands qui avaient un peu de jugeote et qui reconnaissaient les membres du clan Hyuuga, savaient que c’était peine perdue et attendaient la caravane suivante.

Le désert s’étendait à perte de vue et un vent modéré soufflait constamment. Il ne ralentissait pas le moins de monde leur progression à travers les dunes. Peu à peu, les hauts remparts de sables s’étendirent devant la caravane. Après un rapide contrôle auprès des gardes postés à l’une des entrées du village, ils purent y pénétrer sereinement.

Au centre trônait un grand bâtiment hébergeant les quartier du Kazekage et des membres du conseil de Suna. En bas de cette bâtisse, Gaara, Kankuro, Temari, les membres du conseil et d’autres personnes les attendaient dans le calme. Le Kazekage pris la parole en premier
:
-Bienvenu à Suna, Hyuuga-sama.
-Merci Kazekage-sama, répondit Hiashi en s’inclinant légèrement.

Kankuro salua brièvement tout le monde pendant que Temari restait émerveillée devant Hinata
:
-Whouhaa !! Bon Dieu tu es magnifique Hinata !
-Je suis de votre avis Temari-san, approuva un homme qui venait d’apparaître derrière la blonde, je me présente : Ikaru Tasuri.

Il s’inclina longuement devant Hinata qui semblait un peu rougissante suite aux compliments de Temari.
C’était un homme d’une trentaine d’année, bien plus grand qu’Hinata, vêtu d’un élégant costume noir. Il avait des cheveux bruns, des yeux noirs, un sourire charmeur.
Le temps des salutations passa rapidement et Gaara demanda à tout le monde de le suivre dans la grande salle du conseil.
La séance commença par les paroles du Kazekage
.
-Je vous présente les principaux membres de la famille Hyuuga. Hiashi-sama je vous laisse expliquer votre situation.
-Merci Kazekage-sama. Nous sommes donc ici pour choisir un prétendant digne de se marier avec notre fille aînée, Hinata ici présente. Ikaru Tasuri s’est porté volontaire dans votre village et nous lui en sommes reconnaissant. Néanmoins, j’aimerais que vous sachiez que ma fille n’est pas encore en âge de se marier, il s’agit donc d’une manœuvre préventive en vue de la passation de mes pouvoirs à ma fille lors de ce mariage. Voilà, vous savez désormais la raison de notre visite à Suna.

Hiashi s’inclina et repris sa place avec les autres Hyuuga.
-Bonne chance à vous, j’espère que votre fille trouvera en Ikaru, la personne qui lui faut, termina Gaara avec une grande neutralité, des chambres sont à votre disposition dans ce bâtiment. Vous pouvez y prendre vos aises.

Sur ces mots, il sortit de la salle suivit des conseillers. La famille Hyuuga ferma la marche, accompagné d’Ikaru et des quelques personnes.



Chapitre 9 : Souffrance, souffrance




Ikaru marchait fièrement aux côté d’Hinata qui semblait très mal à l’aise. Elle sentait constamment le regard fougueux de l’homme se poser sur elle. Que pensait-il d’elle ? Hinata ne voulait pas le savoir. Neji marchait derrière eux et observait chaque mouvement de l’homme. Il résistait à la tentation de l’empêcher de regarder sa cousine de la sorte.

Hinata s’arrêta devant une chambre et ouvrit la porte qui était ouverte comme le Kazekage l’avait dis. Ikaru s’avança pour y entrer mais Neji s’interposa
:
-Désolé, mais j’ai pour mission d’assurer sa protection. Vous pouvez prendre une chambre voisine, elles sont toutes libres, dit-il brusquement.
-Ah…hum…comme vous voudrez, passez une bonne nuit.

Ikaru s’inclina à nouveau et s’en alla dans le couloir. Neji ferma lentement la porte et se tourna vers Hinata qui semblait toujours aussi triste.
-Pardonnes-moi, mais je ne supportais pas qu’il te regarde comme cela, dit-il en s’asseyant à côté d’elle sur le lit.
-Ne t’en fait pas, moi non plus je n’aimais pas son regard.
-Si il avait tenté quoique ce soit, je l’aurais envoyé visiter les murs.
-Merci Neji, j’apprécie beaucoup ce que tu fais pour moi, dit-elle avec un petit sourire.
-Comme je l’ai dit, c’est ma mission, répondit-il lentement.

Elle s’adossa sur son épaule cherchant un peu de réconfort. Neji n’osa pas faire le moindre geste. Il était surpris de la réaction d’Hinata. C’était la première fois qu’elle faisait cela avec lui. Elle se sépara de lui au bout de quelques secondes
.
-Je…excuse-moi Neji-san, je n’aurais pas du.
-Ne t’inquiète pas, je comprend tout à fait. Je vois bien que tu souffres et que ce voyage ne t’enchantes pas.
-Si ça ne te dérange pas, j’aimerais être seule, dit-elle en regardant le sol.
-Très bien, je resterai devant la porte. N’hésite pas à m’appeler si tu as besoin de quelque chose.

Il sortit de la chambre en souriant à sa cousine. Hinata resta de longues minutes assise, le regard dans le vide, sans aucune pensée, comme si la vie ne lui apportais plus rien.
Elle visionna mentalement le visage de la seule personne qu’elle estime digne d’elle. Mais il était si loin que chaque heure sans lui, devenait de plus en plus difficile à supporter.

Elle pensait qu’il viendrai la voir durant ce voyage, mais elle n’avait pas vu la moindre mèche blonde. Hinata se leva lentement, les yeux remplis de larmes. Elle savait ce qui lui restait à faire pour anéantir toute cette souffrance. Elle ouvrit lentement la fenêtre et sortit dehors sous les étoiles.

Elle sautait de toit en toit tentant d’évacuer tout le stress qu’elle accumulait depuis le début du voyage. Mais malgré les pleurs et les cris qu’elle poussait, elle se sentais toujours aussi malheureuse. La jeune Hyuuga escalada les remparts de sable et une fois au sommet, elle se retourna vers le village de sable. Les larmes continuaient de couler sur ses joues, comme une cascade.

Elle serra les poings et les dents. Il fallait que tout se finisse, qu’elle mette fin à cette douleur atroce qui rongeait son cœur fragile. Elle évacua ses dernières pensées puis ferma les yeux
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:04 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 22 Oct 2008, 10:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 10 : Merci Gaara




Hinata était toujours perché au bord de la falaise. Le vent doux du désert soufflait sans répit durant cette magnifique nuit. Elle avança le pied, toujours les yeux fermés. Mais au lieu d’y trouver le vide, elle marcha sur quelque chose.
Elle ouvrit soudainement les yeux et vit du sable qui débordait de la falaise pour l’empêcher de chuter
.
-Tu ne devrais pas faire ce genre de choses, dit une voix derrière elle.
Hinata se retourna devant le visage impassible du Kazekage
.
-Aller viens, ne fais cette bêtise.

Il tendit la main vers elle. Hésitante, elle s’y accrocha et Gaara la ramena sur le rempart.
Incapable de tenir debout, elle tomba par terre en larmes
.
-Pourquoiiiiiii !! Pourquoi me fait-on autant de mal ?!!
Une main chaleureuse se posa sur son dos. Elle releva la tête en croisa le regard du Kazekage.
-Personne ne fait que de bonnes choses. J’en suis la parfaite illustration, dit-il sans cesser de la fixer, une personne aussi malheureuse soit-elle, a le droit de vivre. Et puis, je n’aurais pas voulu que l’on m’accuse d’avoir laissé l’héritière du clan Hyuuga se suicider sous mes yeux, dit-il avec un petit sourire en coin.

Hinata sécha rapidement les dernières larmes qui stagnaient dans ses yeux. Elle parvint à se relever sans détacher son regard de celui de Gaara
.
-Allons dans mon bureau pour parler de tes malheurs, dit-il doucement.
Elle le suivit machinalement.

Une fois dans le bureau, il commença l’interrogatoire
:
-Alors, qu’est ce qui peux te rendre si triste ?
Elle ne répondit pas et fixa le sol.
-Prend le temps de répondre, moi je ne suis pas pressé.
-Je…je ne veux pas me marier. Du moins, pas avec l’un de ces prétendants que l’on m’oblige à voir, répondit Hinata avec une petite voix, le fait est que j’aime déjà quelqu’un d’autre, mais cette personne est bien loin maintenant. J’ai donc décidé d’en finir, mais…mais…je me rend compte qu’en faisant cela je rendrais bien des gens malheureux et ce n’est pas ce que je veux.
Mais j’ai tellement mal, c’est une douleur bien trop grande pour moi, je ne peux plus supporter tout cela.
-Tu aimes Naruto n’est ce pas ?

Elle leva brusquement la tête, surprise qu’il ait deviné cela.
-Je…oui…
-Dis-moi, pourquoi il est partit, demanda doucement Gaara.
Elle expliqua toute l’histoire en laissant échapper quelques sanglots.

Le Kazekage écouta attentivement son récit et repris la parole
:
-Tu sais, moi aussi j’ai été comme Naruto. J’avais aussi un démon scellé dans mon corps. Mais j’était très instable et le Shukaku se manifestait régulièrement. Personne ne m’aimait, je n’aimait personne. Ma seule raison de vivre était : de tuer tout ceux qui en valait la peine. Jusqu’au jour où j’ai combattu Naruto. Ce fut une bataille effroyable et à la fin, il m’a dis ce qui le motivais, il m’a dis qu’il faisait tout pour protéger les personnes qu’il aimait le plus au monde. C’est à ce moment là que j’ai changé, que j’ai appris à apprécier mes proches. Ce ne fut pas facile, mais le temps eu finit par avoir raison de ma persévérance et aujourd’hui, je suis le Kazekage du village du sable. Naruto lui n’a jamais abandonné non plus et je sais qu’il est apprécié de tous. Je suis certain qu’il ne voudrais pas de te voir ainsi.

Hinata resta bouche-bée et un déclic se produisit au plus profond d’elle.
-Je suis désolée de vous causer ce genre d’ennuis, Gaara-sama.
-Ne t’inquiètes pas, je ne parlerai à personne de cela. Ils n’ont pas besoin de le savoir.
-Merci, grâce à vous, je me sens beaucoup mieux. Je vais retourner à ma chambre.

Il hocha la tête et Hinata sortit du bureau souriante.



Chapitre 11 : Le goût de la vie




Elle arriva à sa chambre à la grande surprise de Neji. Elle s’obstina à ne pas lui fournir de vraies réponses et se contenta de lui dire qu’elle avait pris l’air. Il fut surpris par le regain d’énergie de sa cousine. Il cessa alors de la sermonner et tout deux s’endormirent.
Le lendemain, Hinata semblait un peu plus rayonnante, elle marchait désormais la tête haute de façon très assurée.

Elle regardait le village s’affairer comme cela était tout le temps le cas. Elle commentais des choses et d’autres d’une voix claire et forte. Tout le monde remarqua ce grand changement chez la jeune fille, mais personne n’avait la moindre idée de ce qui avait pu lui arriver pour qu’elle se reprenne ainsi. Neji soupçonnais bien qu’il s’était passé quelque chose durant la nuit, mais il n’en savait rien.

La journée passa rapidement et toute la famille Hyuuga dut reprendre son voyage dans les différents pays. Ikaru avait passé sa journée à se coller à Hinata, l’observant sous tout les angles, mais elle n’y fit nullement attention ce qui ne fut pas le cas de Neji qui dut se retenir longtemps pour ne pas frapper l’homme qui pouvait devenir le futur locataire de la demeure des Hyuuga.

Mais ce scénario était très peu probable, il savait qu’Hinata aimait toujours profondément Naruto et qu’elle n’accepterai aucun de ces hommes qui tentaient de la charmer de leur mieux. Elle restait de marbre, répondant poliment aux différentes questions qui lui étaient posées. Cette réaction ne manqua pas de frustrer Ikaru, mais il se disait qu’une femme de caractère était certainement très exceptionnelle.

Le Soleil avait disparu de la limite des rempart entourant Suna et après quelques brèves salutations, toute la caravane repris sa route dans le désert. Neji profita qu’Hiashi discutais avec les membres du conseil de la famille pour rejoindre Hinata et Hanabi
.
-C’est moi, dit-il en voyant ces deux cousines sursauter.
-Ah c’est toi grand frère Neji, fit Hanabi en lui sautant au cou.
-Hé vas-y doucement, tu va me rompre le cou en t’accrochant ainsi, grogna-t-il.

Hinata ne pu s’empêcher d’émettre un petit rire pendant que sa sœur rigolait aux éclats. Neji s’assis un peu sur les nerfs
.
-Bon Hinata, j’aimerais que tu me dises enfin ce qui t’arrives.
-Que veux-tu qu’il m’arrive ? demanda-t-elle sur un ton innocent.
-Je suis très sérieux et j’aimerais une réponse maintenant ! s’écria-t-il.
-J’ai simplement mis ma tristesse de côté, répondit Hinata un peu surprise par le ton dur de son garde du corps.
-Cela, nous l’avons tous remarqués, alors maintenant tu arrêtes de foutre de moi et tu vas enfin me dire ce qui t’es arrivé cette nuit !! cria Neji visiblement en colère.

Hanabi sursauta et s’empressa de demander à son cousin de garder son calme. Il la repoussa doucement, mais fermement. La petite sœur d’Hinata tomba sur la banquette en face de Neji et vis d’un coup que ce dernier avait activé le Byakuugan.
Hinata affrontais le regard coléreux de Neji sans se laisser démonter
.

-Laisse Hanabi tranquille Neji, elle n’y est pour…
-RÉPONDS BORDEL !!!
Elle s’affala sur la banquette suite au hurlement du Jounin. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas employé un tel ton avec elle. Hanabi se posta entre sa sœur et son cousin :
-Arrête de lui crier dessus ! Si elle ne veux pas t’en parler, elle ne t’en parlera pas ! Si tu continue, j’irais toucher un mot de ton comportement avec père.

Les menaces de la jeune fille stoppèrent Neji dans son élan. Il s’assis brusquement avant de murmurer :
-Excuses-moi Hinata. Je n’aurais pas dut.
Il se leva et sortit à l’extérieur rapidement, laissant les deux filles à l’intérieur. Hanabi réconforta de son mieux sa sœur et la rassura que Neji n’essayerai plus de l’embêter à ce sujet.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:05 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2008, 12:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 12 : La dernière étape




La suite du long voyage à travers tout le continent se passa sans problèmes particulier.
Neji avait finit par abandonné l’idée de savoir ce qui s’était passé cette fameuse nuit. Quoique cela puisse être, Hinata avait repris confiance en elle et semblait de nouveau rayonnante.

Elle riait souvent aux quelques blagues que racontaient les divers prétendants à son mariage, mais elle refusait toute familiarité avec l’un d’eux. Les derniers Pays après celui du vent étaient : le Pays de la Terre, le Pays des Fleurs, le Pays de l’Herbe et pour finir, le Pays de la Foudre.

Ce fut de ce dernier pays qu’étaient envoyés de ninjas dans le but de découvrir le secret du Byakuugan en kidnappant Hinata alors qu’elle n’avait même pas dix ans. Hiashi avait combattu le ninja de la Foudre et l’avait tué. Il s’en était suivi un gros problème diplomatique. Le Pays de la Foudre avait exigé le corps d’Hiashi en guise de traité de paix avec Konoha. Ce fut ce jour la que le père de Neji : Hisashi Hyuuga, s’était sacrifié en prenant la place de son frère, comme ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau.

C’était ce jour là que naquis la haine de Neji envers la branche principale, croyant qu’il avait été forcé de se sacrifié. Ce ne fut que bien plus tard qu’il découvrit la vérité lorsqu’il avait perdu face à Naruto pendant leur premier examen pour devenir Chuunin.

La caravane avançait lentement en direction du village de Kumo. Sachant pertinemment qu’ils risquaient gros en faisant une étape dans ce Pays, Hiashi avait quand même pris la décision d’y aller. La tension était palpable dans l’air et tout le monde avançait dans le silence. Neji scrutait avec ses yeux normaux, tout ce qui se passait aux alentours, guettant la moindre menace. Hiashi ne semblait pas très rassuré non plus et fouillait lui aussi, tout ce qui se trouvait autour de la caravane.

Néanmoins, ils arrivèrent tous sans encombre au village de Kumo, mais les premiers regards qu’ils rencontrèrent, furent de regards remplis de haine et tout le monde les épiaient à leur passage. Hinata ne se sentait pas très rassurée à l’intérieur de sa cabine, Hanabi était blottit contre elle, très anxieuse aussi
.
-Grande sœur, je n’aime pas cet endroit. Les gens nous regardent de façon bizarre. On…on dirait qu’ils nous veulent du mal.
-Ne t’inquiète pas, tout va bien se passer, assura Hinata.

Mais elle doutait de ses propres paroles. Comment pouvait-elle croire que tout allait bien se passer dans le Pays qui avait tenté de la kidnapper afin de découvrir le secret du Byakuugan.
Au moins, elle était capable de se défendre, tout comme Hanabi. Et puis, il y avait son père et Neji qui étaient très forts. Elle se persuada que le nombre de membre du clan ôterait l’idée à quiconque de les attaquer.

Le petit convois s’arrêta net. Neji alla ouvrir la porte à ses cousines, les assurant qu’il n’y avait aucun danger immédiat. Hinata aperçu alors un petit groupe de personne qui les attendaient devant la caravane. Hiashi s’avança en tête, suivit d’Hanabi, Hinata et Neji. Les autres membres du clan avaient préférés rester dans leur cabine, le passage étant bref normalement
.



Chapitre 13 : Comme par le passé




Un jeune homme s’avança vers eux et se présenta en fixant directement Hinata :
-Bonjour charmante demoiselle, je me nomme Tomaro Sakamisho.
Elle fut soudainement attiré par cet homme. Il avait la voix douce et mielleuse et son sourire lui faisait chavirer son cœur. Elle avança, attirée par Tomaro. Il l’accueillit en lui prenant délicatement la main.

Neji plissa les yeux. Quelque chose ne tournait pas rond pour lui. Hinata semblait soudain n’avoir d’yeux que pour ce type. Soudain, des fumigènes explosèrent tout autour d’eux. Neji mit quelques secondes pour comprendre qu’il s’agissait malheureusement d’un piège tendu par le village
.
~Byakuugan~

Il vit l’homme s’enfuir avec Hinata dans une rue adjacente. Il se lança à leur poursuite, laissant Hiashi et Hanabi encore sous le choc.
Neji réfléchissait à toute vitesse et il compris soudain ce qui s’était passé.
Tomaro avait utilisé un Genjutsu sur Hinata pour l’attirer à lui et ensuite s’enfuir pour profiter de l’effet de surprise, provoqué par les fumigènes.

Le génie Hyuuga rattrapa rapidement le kidnappeur et lui fit face
.
-Tu n’iras pas plus loin ! s’écria Neji.
-Je vois que tu as vite compris ce que qui se passe on dirait. On ne t’appelle pas le ‘génie Hyuuga’ pour rien. Je suis très flatté, répondit Tomaro avec un sourire malsain.
-Rends-moi Hinata tout de suite avant que ton cas ne s’aggrave.
-Ce serais plutôt à toi de te rendre, rétorqua-t-il, tu as déjà oublié où tu te trouves ?

Neji réfléchit un instant et tout devint clair quand il aperçu plusieurs ninjas autour de lui.
Merde, on s’est vraiment fais avoir comme des bleus. Nous n’aurions jamais du venir ici, pensa Neji.
Profitant d’un instant d’hésitation du Jounin de Konoha, Tomaro ordonna aux ninjas de le capturer. Neji n’eu pas assez de temps pour repousser les ninjas et fut mis à terre rapidement, pieds et mains liées dans le dos.

Le pseudo-prétendant se mis à ricaner en voyant le reste de la famille ligotée et transportée par d’autres ninjas
:
-Vous êtes tellement stupide, au point d’oser venir dans notre village. Notre objectif était simplement de connaître le secret de votre Byakuugan, mais maintenant que nous avons la famille au complet, nous pouvons désormais anéantir le plus puissant clan de Konoha !

Il partit dans un rire démoniaque tandis que les prisonniers ne voyaient aucune issue.
Tomaro donna ensuite l’ordre de les assommer et peu à peu, ils furent tous inconscients
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:09 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 24 Oct 2008, 11:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 14 : Le Retour d’Akatsuki




Neji se réveilla avec un mal de tête épouvantable. Il scruta la pièce dans laquelle il se trouvait et vit qu’il n’y avait personne à part lui. Une petite chandelle éclairait faiblement les murs humides et remplis de moisissure. Neji tenta de bouger, mais il constata qu’il était toujours solidement ficelé. Il se tritura les méninges pour trouver un moyen d’éviter une catastrophe, mais il n’eu aucune idée.

Un bruit de serrure attira son attention et une porte qu’il n’avait pas vu, s’ouvrit. Un ninja avec le bandeau de la foudre apparu et le transporta en dehors de sa cellule, dans une position aussi inconfortable que possible. Le ninja le déposa dans une pièce bien plus vaste et éclairée. Hinata et Hanabi était déjà sur place tandis que d’autres ninjas arrivèrent avec tous les autres membres du clan.

Un homme avec le chapeau des Kage apparu : le Raikage du Pays de la Foudre. Il affichait un grand sourire satisfait
.
-Bienvenu au Pays de la Foudre, ou plutôt dans votre enfer.
-Cet acte est ignoble, arrêtez cela avant que cela ne devienne une nouvelle guerre, fit Hiashi.
-Mais c’est parfaitement ce que nous voulons. La guerre qui verra le Pays de la Foudre vaincre ses adversaires grâce à une aide précieuse.

Une nouvelle ombre s’avança aux côtés du Raikage. Une longue cape noir, des nuages rouges dessinés dessus, un chapeau de paille avec des grelots, un membre d’Akatsuki.
-Je vois que vous avez bien travaillé Raikage-sama.
-Ce fut tellement facile Deidara-san, répondit-il toujours souriant.
-Tiens mais qui voilà, Neji Hyuuga. Content de te revoir mon grand, ricana Deidara.

Le Jounin ne pu s’empêcher de le foudroyer du regard. Ils croyaient tous qu’il avait été tué dans l’explosion qu’il avait provoqué lui-même, lors de leur mission pour retrouver Gaara
.
-Je comprend ta déception, chantonna-t-il, mais vois-tu, je n’avais pas l’intention de mourir de cette façon. C’est pour cela que c’est un clone qui s’est sacrifié à ma place. Ce fut une magnifique explosion.

Il fit mine de sécher une larme tandis que Neji bouillonnait comme un volcan.
-Bon, je vais profiter que tu es attentif pour te demander quelques petites informations.
Deidara se pencha au dessus de Neji :
-Dis moi où es le réceptacle de Kyuubi, ton ami Naruto.
-Je n’en sais rien, personne ne le sait ! répondit immédiatement Neji en colère.
-Tss tss, mauvaise réponse. Je vais te le redemander gentiment. Dis-moi…où es…Naruto…s’il te plait, articula-t-il.
-Je ne sais pas où il est cet abruti !! hurla Neji à pleins poumons.

Deidara essuya lentement les postillons qui s’étaient déposés sur son visage
.
-J’ai voulu être conciliant en ne vous torturant pas, mais comme je le craignais, vous refusez de me dire le moindre mot de ce que je voudrais entendre. Il va donc falloir procéder à un interrogatoire plus musclé.

Un sourire diabolique apparu sur son visage à moitié caché par une longue mèche blonde.
Il se retourna accompagné du Raikage et ils disparurent de leur champ de vision
.



Chapitre 15 : Une aide inespérée




Neji se tortilla dans l’espoir que cela puisse desserrer les liens, mais il ne réussit qu’a avoir mal aux poignets et à épuiser inutilement le peu d’énergie qu’il avait.

Deux ombres que personne n’avait remarqué s’approchèrent. Les deux inconnus laissèrent tomber leurs capuches et Neji poussa un grand soupir de soulagement
:
-Lee ! Tenten ! Bon sang je suis vraiment content de vous voir. Mais comment se fait-il que vous soyez là ?
-C’est Tsunade-sama qui nous a demander de partir pour Kumo avant votre arrivée et de tout observer. Elle se doutais bien qu’en passant ici vous auriez pu tomber dans un piège, ce qui a été le cas, expliqua Tenten.
-Bon, il faut les libérer au plus vite avant que quelqu’un ne découvre ce qui se passe, fit Lee aux aguets.

Tenten hocha la tête et peu à peu les prisonniers retrouvèrent un semblant de liberté. Lee regarda partout pour trouver une sortie mais il ne savait même plus comment lui et Tenten étaient rentrés
:
-Zut alors ! Je ne sais même plus part où il faut sortir.
-Lee ! Ce que tu peux-être idiot quand tu t’y met. Il y a toute la famille Hyuuga dotée du Byakuugan, ce ne sera qu’une formalité de retrouver la sortie, s’écria-t-elle.
-Surtout ne croyez pas que cela vous sera si facile, dit une voix venant de la porte.

Deidara semblait contrarié tout comme le Raikage qui lançait des éclair avec ses yeux.
Le membre de l’Akatsuki repris la parole
:
-A peine le temps de tourner le dos qu’ils sont tous déjà debout…Ho mais que vois-je, des nouveaux venus, dit-il en apercevant Lee et Tenten, ainsi donc Konoha avait tout de même prévu le coup, mais je dois dire qu’envoyer seulement deux unités de plus contre une armée entière ne change pas grand chose au résultat final. Vous allez tous périr avant d’avoir pu revoir la lumière du…GWARK !!

Deidara ne vis même pas un coup de pied puissant lui arriver dans la figure. Lee avait retiré discrètement ses poids et s’attaquait désormais au Raikage qui semblait rapide lui aussi.
Tenten s’approcha prudemment de l’endroit où Deidara avait disparu sous le force de l’impact.

Elle vit un gros tas d’argile et compris que c’était qu’un simple clone. Elle se retourna et fit exploser la bombe volante d’un seul lancé de kunaï.
Deidara grimaça en se souvenant qu’elle utilisait principalement des armes de jets ce qui allait être un sérieux problème pour lui.

Les coups de Lee fusaient à une vitesse incroyable ce qui ne manqua pas de déstabiliser son adversaire. Le Raikage n’avait aucun répit avec le ‘Fauve de Jade de Konoha’. Pendant que les quatre combattant lutaient férocement, la famille Hyuuga profita de la diversion pour tenter de s’échapper. Mais rapidement, ils furent stoppé par des dizaines de ninjas de la Foudre.
Hiashi et Neji firent front à deux et d’un seul coup, ils utilisèrent la même technique
:
~Le Poing du Hakke~

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:10 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 25 Oct 2008, 11:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 16 : Carnage




Les ninjas volèrent en éclat sous la puissance de la technique des deux Hyuuga. Ils purent ainsi passer achevant les quelques gardes encore en état de bouger. Les membres du conseils suivirent Neji et Hiashi vers l’extérieur tandis qu’Hinata et Hanabi assuraient l’arrière du groupe.

Ils réussirent à sortir de ces souterrains crasseux et sentant la mort pour se retrouver devant des dizaines de soldats pointant leurs épées sur les Hyuuga. Neji et Hiashi avait déjà usé une bonne partie de leur réserves d’énergie et combattre autant de soldats risquerait de s’avérer douloureux. A leur surprise, Hinata s’avança
:
-Laissez-moi faire, vous n’avez plus assez de forces pour vous en occuper.
-Hinata, tu … commença Hiashi.
-Ne vous en faites pas, je suis une Hyuuga après tout.

Elle se lança directement dans le groupe adverse et commença un incroyable carnage. Elle envoyait des coups à une vitesse très semblable à Lee. Les armes volaient en l’air avec les casques et les armures. Hinata détruisait tout se qui passait près d’elle. La jeune fille tournait sur elle-même en donnant des coups sur tout ce qui portait une armure. Les soldats furent projeté comme des quilles dans toutes directions, ne parvenant pas à faire la moindre égratignure à Hinata.

Quand elle eu terminé cette série, elle se retourna essoufflée mais heureuse d’avoir pu être utile pour une fois. Neji et Hanabi étaient très impressionnés tandis qu’Hiashi et les anciens du clan gardaient une expression de surprise.
Mais Neji était inquiet pour Lee et Tenten. Ces deux amis affrontaient un membre d’Akatsuki et le Raikage du village de Kumo. Il voulu aller les aider, mais Hiashi l’en dissuada d’un geste
:
-Non Neji. Cela ne sert à rien. Tu es bien trop faible pour pouvoir les aider, tout comme nous tous. Tu en as déjà bien assez fait et tu peux en être fier.

Hiashi demanda à Hanabi de les guider avec le Byakuugan afin de sortir du village en faisant le moins de mauvaises rencontres possible.

Dans la salle souterraine, la bataille faisait rage entre les deux ninjas de Konoha et le Raikage accompagné par Deidara. Ce dernier avait beaucoup de difficulté à contre-attaquer, car Tenten lui envoyait sans répit une pluie de projectiles avec une précision effarante.
Tenten se dit à elle-même : bien qu’il soit un ninja de rang S, il se bat avec les même armes que moi, donc j’ai une chance de le vaincre.

Pour sa part, Lee donnait aussi beaucoup de fil à retordre au Raikage. Il virevoltait sans cesse en l’air frappant son adversaire avec une vitesse d’une digne d’un éclair. Le Raikage se défendait de son mieux, mais il n’avait pas le temps non plus de tenter une contre-attaque.
Ces gamins sont vraiment incroyables, pensa-t-il, ils sont si rapides que nous n’avons pas un instant pour trouver une stratégie de contre-attaque.

Lee fit un long enchaînement à une vitesse toujours aussi ahurissante. Son adversaire fut projeté en l’air et au bout de quelques fractions de secondes, des bandages entourèrent le Raikage qui se retrouva totalement immobilisé.
Lee l’attrapa et tout deux tournoyèrent en direction du sol
.
~La Fleur de Lotus~



Chapitre 17 : Evasion




Une grande explosion survint quand la toupie percuta le sol. Lee atterrit souplement à côté du corps inerte du Raikage.
Il se mit à genou en constatant qu’il était quasiment à bout de forces tout comme Tenten qui se battait encore vaillamment face à Deidara.

Ce dernier était également très affaiblit de courir dans tout les sens et d’esquiver les diverses attaques qui s’enchaînaient. Deidara jeta un rapide coup d’œil vers Lee entre deux salves de shurikens. Il constata que le gamin avait réussit à vaincre le Raikage. Tenten lança une vingtaine de kunaïs en direction de la tête de son ennemi qui esquiva difficilement mais sans être blessé.

La jeune fille n’en pouvait plus. Malgré son acharnement, elle n’avait pas touché une seule fois son adversaire et cela l’énerva un peu. Elle constata avec horreur qu’il ne lui restait plus que son grand rouleau d’invocation d’armes de jets.
Je suis trop affaiblie pour l’utiliser, se dit-elle, je suis mal barrée là.
En effet, en voyant son hésitation, Deidara en avait profité pour fouiller dans ses poches et en ressortir deux petits pâtés d’argile dans ses mains. Dans le creux de celles-ci, des bouches miniatures mâchouillèrent la substance pendant quelques secondes pour finalement les recracher sous une forme d’araignée en papier.

Quand il donna l’ordre aux deux formes d’attaquer, il reçu un puissant coup de pied dans l’abdomen. Lee venait de jeter ses dernières forces dans ce coup et s’effondra épuisé.
Tenten hésitait toujours, mais maintenant que Lee était hors combat, elle n’avait plus le choix.
Elle pris l’énorme rouleau et le jeta en l’air en le déroulant.

Quand Deidara parvint à se relever, il ne pu esquiver la cascade de projectiles divers qui lui tombaient dessus. Des centaines d’armes le foudroyèrent sur place en quelques secondes. Meurtri et épuisé, le membre de l’Akatsuki tomba à terre mort.
Tenten retomba difficilement au sol et roula sur le côté pour amortir un peu le choc.
Elle se retrouva à côté de Lee qui était toujours étendu à terre inconscient.

Elle se releva, pris son compagnon les épaules et commença à avancer à travers les couloirs, ne sachant pas où elle allait. Tenten chercha avant tout des traces de combat pouvant peut-être la mener vers la sortie. Elle remarqua alors des tas de corps gisant par terre. Un peu plus loin, un escalier semblait monter vers l’extérieur. Elle sortit alors à l’air libre, mais ce qu’elle vit lui fit pousser un cri de surprise.

De nouveau des soldats, des dizaines de soldats étendu à terre, certains baignant dans du sang encore frais. Au moins, il n’y avait pas de corps appartenant au clan Hyuuga, pensa-t-elle.
Tenten continua lentement son chemin vers l’extérieur du village, portant toujours son ami inconscient.
Finalement, c’est toute la famille Hyuuga qu’elle trouva aux portes du village de Kumo. Tous étaient plutôt bien en forme bien qu’affaiblit par leur séjour à l’ombre et les combats qui s’en étaient suivi
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:10 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 26 Oct 2008, 3:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 18 : De retour au bercail




Tout le monde retourna lentement en direction de Konoha, les visages marqués par cette sanglante bataille. Lee se réveilla durant le voyage sur quelque chose confortable. Il constata qu’il était dans une cabine attelée qui roulaient doucement sur les chemins forestiers.
-Ah te voilà enfin réveillé, s’écria Tenten en souriant.
-Heu oui …
-…Comment tu te sens ?
-Heu, je vais à peu près bien. Je me sens juste un peu ramollo, répondit-il avant de bailler ouvertement.

La seconde suivante, il reçu une bosse sur le crâne
:
-Aieuhh !! Mais pourquoi tu m’as frappé Tenten ?
-Personne ne t’as appris à mettre la main devant ta bouche en baillant ?!
-Désolé ! Désolé ! Je ne le referai plus, promis ! fit Lee en se recroquevillant sur lui-même pour se protéger de la menace d’un autre coup.
-Tss, quelle bande de gamins, soupira Neji qui était assis à côté de Tenten.

Lee remarqua la petite sœur de Hinata qui dormait paisiblement sur les genoux de son coéquipier
.
-Ah, mais ce ne serait pas la sœur d’Hinata ? demanda-t-il.
-Tout à fait. Elle s’appelle Hanabi et elle est capable de te mettre la raclée, fit Neji avec un sourire narquois.
-Hé bah, vous êtes une sacrée famille de génie, marmonna Tenten, on peux dire que vous avez de la chance d’avoir un tel don comme le Byakuugan.
-Allons Tenten, tu es une fille formidable, s’écria Lee, tu as tenu tête à Deidara…
-…et elle l’a même battu grâce à ton aide, termina Neji.
-Tu vois, continua le disciple de Gai, même sans avoir de pouvoir spécial, tu es quelqu’un de super fort.
-De toute façon elle ne pouvait pas perdre. Je n’en ai jamais douté, fit Neji.

Tenten rougissait au fur et à mesure des compliments que lui faisait ses deux compagnons.
N’y tenant plus, elle se jeta littéralement dans les bras de Lee sans s’en rendre vraiment compte
.
-Merci, je suis vraiment contente que vous pensiez cela de moi, fit-elle en se rasseyant aussi vite qu’elle s’était levée.
Lee lui semblait aux anges et resta dans une étrange position pendant quelques secondes avant de secouer la tête pour reprendre ses esprits, sous les rires de ces deux amis.

Le voyage retour continua sans encombres et à leur arrivée à Konoha, personne ne se doutais de ce qui s’était passé au village de la Foudre.
Lee et Tenten firent leur rapport à Tsunade sur ce qui s’était passé et annoncèrent la mort de Deidara, ce qui ne manqua pas de surprendre l’Hokage. Lee vanta à nouveau la performance de sa compagne qui se remit à rougir devant le visage surpris de la femme la plus puissante de Konoha, la femme qu’elle admirait depuis toujours.

La famille Hyuuga pris directement le chemin de l’immense demeure qui était la leur depuis plusieurs générations.
Une réunion fut organisée dès la soirée pour faire le point de leur voyage et sur le choix qu’avait fait Hinata.

Cette dernière arriva en retard ce qui énerva son père et fit grimacer les anciens du clan.
Hiashi pris la parole une fois que sa fille eu pris sa place dans la salle
:
-Bien, je ne vais pas m’attarder sur les évènements de Kumo et parler plutôt de la vraie raison de ce voyage. Je vais donc demander à ma fille aînée de nous exposer son point de vue à ce sujet.

Hinata se leva le visage déterminé. Ce que personne ne savait, c’est qu’elle n’était pas en retard pour rien et qu’elle avait beaucoup réfléchit à son choix.
Tout le monde la regardait, épiant le moindre plissement de ses yeux, le plus petit mouvement de ses lèvres
.



Chapitre 19 : Le clan Hyuuga tourmenté




La fille aînée d’Hiashi Hyuuga, se tenait debout, devant tout les membres du clan présents. Une expression sévère mais sereine sur le visage. Elle commença son récit
:
-Chers membres du clan, avant toute chose, j’aimerais vous dire que j’ai longuement réfléchit avant de faire mon choix. Ce ne fut pas simple et je pense que je rendrais certaines personnes malheureuses…,son regard se fixa sur sa sœur,…je me suis rendu compte durant ce long voyage que j’étais tout, sauf une chef de clan.

Les derniers mots d’Hinata soulevèrent des murmures dans l’assemblée. Elle se racla la gorge pendant que ses yeux semblaient devenir tristes :
-J’ai donc pris la décision…de quitter le clan et de léguer mon héritage à ma sœur Hanabi ici présente.

Hiashi reçu ces mots comme un coup de poing au visage. Il posa lourdement les mains devant lui, haletant. Neji lui se leva furieux :
-Mais enfin, tu te rends compte de ce que tu dis ?!! cria-t-il, tu as tant travaillé pour être reconnue comme une vraie Hyuuga et maintenant tu veux t’enfuir ?!
-J’ai finalement compris que ce destin ne me convenait pas, expliqua-t-elle, j’ai pu prouver ma valeur auprès de vous et j’en suis très heureuse. C’est ce que je voulais depuis tant d’années et maintenant que je l’ai fait, je n’ai plus aucune raison de rester parmi vous.
-Mais bon sang Hinata, tu ne peux pas t’en aller comme ça ! Tu sais très bien que ta sœur à besoin de toi et que tout le clan aussi. Tout le monde sait que tu es devenue quelqu’un de fort, capable de mener tout un clan, s’écria son cousin toujours au bord de la crise de nerf.
-Crois-moi Neji, cela n’a pas été une décision facile à prendre pour moi, mais tu me connais mieux que quiconque, tu connais mon caractère réservé et timide…et puis il y a quelque chose d’autre que j’aimerai faire. C’est pour cela que j’ai décider de quitter le clan ainsi que Konoha.

Neji posa les genoux au sol, ne comprenant pas pourquoi elle agissait de la sorte. Hanabi sanglotait à côté de son cousin, n’osant pas regarder sa sœur en face. La cadette venait de comprendre qu’elle allait recevoir d’un coup un lourd fardeau, celui de prendre un jour la tête du clan à la place de son père. Elle se leva et couru à l’extérieur pour pleurer sa colère et la douleur de perdre sa sœur.

Hiashi qui n’avait pas dit un mot pendant la tirade d’Hinata, murmura
:
-Je…je comprend…je comprend ta décision ma fille. Mais es-tu sûre d’avoir fait le bon choix ?
-Oui père. C’est pour cela que je suis arrivée un peu en retard tout à l’heure, expliqua-t-elle des larmes menaçant de déborder de ses yeux.
-Quand comptes-tu t’en aller ?
-D’ici trois jour, le temps de tout régler avec l’Hokage et de dire au-revoir à tout mes amis.

Les anciens du clan approuvèrent la décision d’Hinata, vu que c’est ce qu’ils voulaient depuis longtemps, mais les récents progrès de la jeune fille avait plus au moins remis la question qu’elle touche l’héritage, dans leurs têtes.
L’aînée Hyuuga se retira et sortit prendre l’air.

Elle leva les yeux et y aperçu un nombre incalculable d’étoiles dans le ciel. Elle entendait vaguement sa sœur pleurer dans un coin de la demeure. Elle n’y prêta pas une grande attention, concentrée sur un visage qui serait sans doute heureux d’ici moins d’une semaine.
Elle murmura au ciel
:
-Attend-moi Naruto-kun…

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:11 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 27 Oct 2008, 11:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 20 : L’heure des adieux




Le lendemain, Hinata alla donc voir l’Hokage pour lui annoncer la nouvelle.
-Bonjour Hokage-sama, dit-elle poliment.
-Bonjour Hinata, qu’est ce qui t’amènes de si bonne heure ?
-J’ai quelque chose d’important à vous demander.
-Vas-y je t’écoute, répondit Tsunade.
-Voilà, j’ai pris la décision de quitter mon clan ainsi que le village.

Tsunade ouvrit de grands yeux quand elle prononça cette phrase.
-Et pourquoi cela ?
-Je me suis rendue compte qu’être chef de clan n’était pas ce que je voulais. En acceptant cet héritage, j’aurais pu mener mon clan à sa propre perte, c’est pour cela que j’ai tout donné à ma sœur, expliqua Hinata.
-Je suppose qu’il est inutile de te faire changer d’avis.
-Oui, ma décision est irrévocable.
-Et où comptes-tu aller ? demanda Tsunade.
-Hé bien…je…je ne sais pas encore, répondit Hinata en rougissant un peu.
-Je vois. Pas besoin d’en dire plus, fit l’Hokage avec un petit sourire.

Hinata couru soudain vers la porte
:
-Heuu, excusez-moi Hokage-sama, mais je viens de me rappeler que j’avais quelque chose d’importants à faire avant de partir. Désolée !
Elle ferma la porte en un coup vent. Tsunade garda son sourire et murmura :
-Bonne chance pour retrouver ton garnement, Hinata.

La jeune Hyuuga courait vers le terrain d’entraînement de son équipe. Kiba, Akamaru et Shino continuaient de s’entraîner sans relâche, un peu jaloux que leur coéquipière soit devenue plus forte qu’eux.
Elle s’approcha en marchant et essayant d’être normale. Shino stoppa sa dernière attaque quand il aperçu Hinata à quelques mètres d’eux
.

-Bon on s’arrête là pour ce matin Kiba, dit-il de sa voix calme et posée.
-Ah ? Bon comme tu veux …, il vit Hinata qui souriait en le voyant dans une position un peu étrange.
Il se leva précipitamment et se frotta le dos pour enlever les divers brindilles qui étaient accrochées sur sa combinaison noire
.
-Salut Hinata, fit Shino derrière ses lunettes noires.
-Bonjour Shino-kun, Kiba-kun et Akamaru.
-Coucou Hinata. Alors comment ça s’est passé ce voyage ? demanda le jeune Inuzuka.
-En faite, je ne suis pas venue pour cela…

Kiba leva un sourcil interrogateur. Hinata continua sur sa lancée :
-Je voulais vous dire que je m’en vais dans deux jours.
-Et c’est pour ça que tu fais cette tête ? demanda Kiba surpris.
Shino se retourna pour faire comprendre à son amie qu’il avait compris
.
-Elle quitte le village, fit-il sans intonation dans la voix.
-QUOI ?!!! C’EST UNE BLAGUE HINATA ?!!!
-Non…c’est la vérité Kiba-kun, murmura-t-elle.

Son compagnon tomba sur le derrière, complètement bouleversé par la nouvelle. Hinata vit qu’il pleurait, du moins avec ses yeux. Des larmes coulaient abondamment sur ses joues qui portaient toujours le fameux triangle rouge du clan Inuzuka
.
-Va-t’en…Va-t’en Hinata, fit Kiba littéralement détruit intérieurement.
-Kiba-kun…je…
-VA-T’EN !!

Elle sursauta sous la colère de Kiba. Il n’avait jamais utilisé un ton comme celui là avec elle. Il était toujours gentil avec elle, l’aidant quand elle en avait besoin, l’encourageant sans cesse pour qu’elle puisse progresser.
Elle comprenait très bien ce qu’il ressentait. Elle avait aussi vu quelqu’un partir, la laissant sous le choc. Cette personne comptais beaucoup pour elle et la jeune fille n’avait rien fait pour garder cette personne avec elle.

Hinata entendit Kiba hurler son nom dans une grande douleur. Son cœur se serra et elle regrattais presque d’avoir prise cette décision.
Elle retourna à la demeure du clan afin d’y préparer ses affaires
.



Chapitre 21 : La demande d’Hinata




Hinata profita de sa dernière journée au village pour vagabonder et annoncer la nouvelle à ses amis. Tous furent sous le choc et tentèrent de l’en dissuader. Mais elle ne cédait pas et à chaque fois elle dut expliquer ses motivations. A la fin de son discours, c’étaient des regards compatissants et tristes qui la regardaient lui demandant une ultime fois de changer de point de vue.

Dans l’après-midi elle chercha une personne particulière. Elle la trouva en train de boire un coup dans un bar. Elle y entra et l’interpella
:
-Bonjour Sasuke.
-Salut, répondit-il sans intonation particulière.
-J’ai un dernier service à te demander avant de partir…commença Hinata.
-Je me doutais bien que tu finirais par vouloir me le demander, coupa Sasuke, mais es tu bien certaine de vouloir le faire ? Tu es sûre que tu ne regretteras rien ici ?
-Je…je ne reviendrai pas sur ma parole…j’ai décidé de quitter le village, peu importe les conséquences. J’ai déjà tout arrangé avec mon clan et l’Hokage.

Sasuke la regarda avec une expression neutre sur le visage :
-Bon, si tu es vraiment certaine de ce que tu avances, je vais te dire où il se cache…
Il ne pu continuer sa phrase, Hinata venait de lui faire un petit bisou sur la joue. Elle se rassit en prenant cette teinte rouge qui lui était si caractéristique.
-C’est…pour te remercier…de…de ton aide, balbutia-t-elle.
-Bon…hum…

Sasuke s’éclaira la voix brièvement avant de s’approcher de son oreille pour lui chuchoter :
-Naruto se trouve au village d’Oto.
Les yeux de la jeune fille brillèrent quand l’information arriva à son cerveau. Elle enlaça brusquement Sasuke qui manqua de s’étouffer sous la pression.
Bon sang, elle va battre Sakura sur son propre terrain, pensa-t-il ému.
Hinata se retira et sortit précipitamment du bar, heureuse d’avoir eu ce qu’elle voulait.
Sasuke lui se contenta de prendre une bonne gorgée de sa boisson.

La jeune Hyuuga retourna chez elle comme un boulet de canon afin de finaliser les préparatifs pour son départ survenant le lendemain.
Son cœur battait fort à l’idée de le revoir et elle ne pensait plus qu’a lui. Ce visage qu’elle n’avait pas vu depuis plus d’un an occupait toute son attention. Elle ne s’aperçu pas tout de suite qu’une ombre s’était glissée derrière elle
.

-Je peux savoir où tu t’en vas ? demanda une petite voix.
Hinata sursauta et se retourna pour voir sa petite sœur qui la regardait tristement
.
-Hanabi…
-Pourquoi me refiler tout ça ?
-Parce que je sais que tu en es capable. Tu as toujours été plus douée que moi à ton âge, tu es plus dure que moi et tu feras plus facilement face aux épreuves qui t’attendent, expliqua son aînée.
-Je me fiche de ça ! Sans toi je n’y arriverai pas ! s’exclama Hanabi en larmes.
-Fais de ton mieux. Je voudrais pouvoir être fière de toi quand je reviendrai à Konoha.
-Tu vas revenir ?
-Je reviendrai vous voir, sois-en sûre. Je n’oublierai pas mon village, mes amis et ma famille qui ne m’aime pas forcément.
-Et moi alors ? Je t’adore grande sœur !
-Je sais, je parlais surtout des vieux du conseil, fit Hinata en souriant, maintenant va rejoindre père pour ton entraînement…

Hanabi s’accrocha au cou de sa sœur pleurant de toutes ses forces. Quelques instants plus tard, elle s’éclipsa en séchant ses larmes.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:12 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2008, 11:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 22 : Grande réunion à Konoha




Le jour du départ était enfin là. Hinata se leva très tôt dans le but de partir le plus sereinement possible. Un bruit de course se fit entendre et des éclats de voix venant de l’extérieur. La jeune fille s’habilla rapidement et sortit dans le but de savoir ce qu’était tout ce chahut à une heure pareille.

Un valet courait vers la chambre de son père, apparemment très inquiet. Hinata le suivis discrètement
.
-Hiashi-sama ?!
Une voix mal réveillée et coléreuse se fit entendre dans la chambre avant que le battant de porte ne s’ouvre. Hiashi apparu très secoué par se réveil en sursaut :
-Qu’est ce qui se passe donc ?!
-Pardonnez-moi Hiashi-sama, mais il y a un regroupement devant notre demeure et j’aimerai savoir ce que l’on doit faire d’eux ?

Le père d’Hinata se rua vers l’entrée en ruminant comme un fauve. Quand il ouvrit la grande porte, il vit que c’était tout Konoha qui s’était réuni devant la porte d’entrée. Tout le monde était là, de Tsunade à Jiraya, de Shikamaru à Shino, sans oublier Kurenaï et Iruka. Tous discutaient dans le calme attendant quelque chose.

Hinata s’approcha de son père et tout les visages se tournèrent vers elle
.
-Ah là voilà enfin, fit l’Hokage avec un grand sourire.
Hiashi se tourna vers sa fille
:
-Tu peux m’expliquer tout ce fichu bazar Hinata ?
-Je…heu…je ne sais pas ce…
-Ne vous énervez pas ainsi, assura Tsunade, c’est moi qui ait tout organisé. Nous attendons votre fille pour l’accompagner aux portes du village et lui dire au-revoir.

Hinata ne pu s’empêcher de devenir encore plus rouge que les tomates les plus mûres. Elle se retourna afin de prendre ses affaires qu’elle avait pris soin de préparer à l’avance. Elle revint une minute plus tard, toujours un peu empourprée. Hiashi la retint par le bras :
-Hinata, ma fille, je…j’aimerai faire quelque chose que je n’ai jamais fait en tant que père.
-Père vous…
Elle s’arrêta net quand Hiashi la pris dans ses bras, laissant des larmes couler au bord de ses yeux. Il relâcha son étreinte un instant plus tard, la laissant partir avec tous ces amis. Hanabi apparu aux côté de son père, faisant de grands gestes pour dire au-revoir à sa sœur qui répondit de la même façon en souriant tristement.

Hinata fut soudain soulevée du sol par Shino et Kiba. Ce dernier semblait ne plus lui en vouloir et elle profita de l’instant présent pour saluer tout le monde en laissant éclater tous ses sentiments à leur égard.
Ce défilé improvisé l’emmena rapidement aux portes imposantes du village. Ces deux amis la posèrent doucement sur le sol et elle se retourna
:
-Merci à tous d’être venu. Je…je ne vous remercierai jamais assez…pour m’avoir soutenue dans les moments…difficiles.
Elle se retint de pleurer et avala sa salive avant de reprendre :
-J’aimerai vous dire que je ne vous oublierai jamais…et que…je reviendrai vous voir un jour en bonne compagnie.

Elle s’adressa à ses coéquipiers et meilleurs amis :
-Shino-kun, Kiba-kun, Akamaru…vous avez été mon meilleur soutient avec Naruto-kun, mais je ne vous ai rien rendu en retour…c’est pour cela que je tiens à vous remercier tous les deux.
Elle s’approcha de Kiba et déposa ses lèvres sur la joue de son compagnon qui vira au rouge vif, au point que ses marques du clan se confondaient avec sa nouvelle coloration.

Hinata répéta le geste pour Shino qui ne bougea pas d’un poil mais qui n’en était pas moins ému. Tout le monde regardait la scène dans le calme et un silence rare dans un village qui ne dormait presque jamais.
Elle se tourna vers l’extérieur et marcha dans la direction que son cœur lui indiquait. Hinata regarda en arrière et vit toute la foule qui la saluait dans un grand geste. Elle y répondit en agitant le bras de la même façon et laissant ses larmes couler de tristesse en quittant tout ces gens qui avaient tôt ou tard, reconnu Hinata comme une ninja de talent
.



Chapitre 23 : Souvenirs




Hinata retira son bandeau de Konoha et le mis dans son sac. Elle allait le garder comme souvenir et au cas où elle et Naruto décideraient de réintégrer le village. Pour le moment, elle marchait paisiblement dans la forêt sans se presser. Elle aurait tout le temps de vivre avec Naruto à Oto. Hinata retraça alors leur histoire, de l’académie ninja jusqu'à ce moment.

Elle se souvint du jour où elle le vit pour la première fois, portant fièrement le bandeau de Konoha sur son front. Déjà en ce temps là, elle l’admirait et l’aimait secrètement. Quand au jeune garçon, il passait beaucoup de temps à s’entraîner avec Sakura et Sasuke, sous la tutelle de Kakashi-sensei. Elle le voyait donc très rarement.

Le jour de leur premier examen de Chuunin, lors de la première épreuve, elle était assise à côté de lui et avait essayé de l’aider. Mais au final, c’est lui qui a aidé tout le monde en répondant avec force à la fameuse dixième question, posée par le très étrange Jounin : Ibiki Morino.

Les souvenirs d’Hinata bondirent après la deuxième épreuve, lors de son préliminaire combat contre Neji. Ce dernier la harcelait moralement, lui disant ces quatre vérités. Mais Naruto, fou de rage de voir qu’elle se fasse démonter de cette façon l’encouragea de toutes ses forces et elle combattu alors avec grande détermination. Mais Neji était quand même le plus fort et ne manqua pas de lui rappeler combien elle était faible.

Un mois plus tard, lors de la troisième et dernière épreuve lors du combat Naruto-Neji. Un combat très intense où son cousin dévoila le secret de sa haine à Naruto. Ce dernier lui fit la morale vainement avant de le mettre K.O d’un superbe coup de poing sous le menton. Ce fut ce jour là que Neji changea d’attitude. Naruto lui avait prouvé ce qu’il pensait impossible : ‘même un raté pouvait battre un génie’.

Hinata passa rapidement la bataille dans tout Konoha qui s’en suivi et la mort tragique du Troisième Hokage face à Orochimaru.
Elle mena sa mémoire lors de la mission pour trouver un insecte flaireur, dans le but de retrouver Sasuke. Elle avait eu cette idée avec le soutient de Shino et Naruto fut ajouté à leur équipe habituelle.

Ce fut durant cette mission que sans le savoir, Naruto la vit nue près d’une cascade. Elle rougit en se rappelant cela et un sourire naquis du coin de ses lèvres quand elle revu Naruto glisser sur un cailloux humide avant de tomber dans le bain. Elle en avait profité pour s’éclipser. Jamais elle ne lui avait dit ce qu’il avait réellement vu cette nuit là.

Ces souvenirs affluèrent les uns après les autres, parfois l’empourprant quand c’était un souvenir gênant. Mais à la fin de tout, elle lâcha quelques larmes en se disant qu’elle était coupable de son exil du village. Sa peur était tellement grande quand elle appris de sa bouche que le Démon-Renard l’habitais depuis sa naissance, par la volonté du Quatrième Hokage afin de protéger tout le village de la créature légendaire.

Désormais, Hinata avait toutes les cartes en main pour effacer cet affront qu’elle lui avait fait et elle comptais bien lui prouver que la présence de ce monstre ne changeait rien de ses sentiments envers Naruto.

Elle passa ainsi deux jours entre Konoha et Oto, se remémorant toute sa vie passée avec les bons moments et les mauvais
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:12 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 29 Oct 2008, 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Chapitre 24 : A nouveau réunis




Hinata arriva durant le début de l’après-midi à Oto. Elle s’attendait à tout sauf à un village très agité qui ressemblait fort à une version de Konoha en plus petit. Les grandes rues grouillaient de stands et de différent magasins. Des charrettes parcouraient les allées sans arrêt allant d’un bout à l’autre du village. La jeune fille chercha du regard un visage connu.

Des échafaudages étaient accrochés sur des bâtiment encore en construction mais elle ne trouva pas la personne qu’elle cherchait. Elle chercha ainsi pendant deux heures, mais même avec le Byakuugan, elle n’avait aucune piste. Son cœur se serra. Et si Sasuke avait menti ? Pour quelles raisons l’aurait-il fait alors ?

Elle décida de chercher autour du village se persuadant qu’elle tomberait sur des traces de combats de quelqu’un qui s’entraînait durement.
Hinata ne mis que quelques minutes pour percevoir un puissant chakra venant de sa droite. Elle couru dans cette direction le plus vite possible. Son cœur battant surtout pour les émotions qui la parcouraient que pour l’effort physique qu’elle faisait.

Un peu déconcentrée par tout ce qui se passait dans sa tête, elle eu tout juste le temps d’esquiver un tourbillon de vent qui allait droit sur elle. Décontenancée, elle se demanda si elle était tombé sur une autre personne
.

-Montrez-vous, je sais que vous êtes là, fit une voix familière avec un ton dur.
Le cœur de la jeune fille fit un bond dans sa cage thoracique. Elle manqua de s’évanouir sous l’émotion et prenant son courage à deux mains, elle sortit de sa cachette et plaqua un blondinet au sol, l’attaquant de mille baisers fougueux et impatients.

Le jeune homme eu le souffle coupé et ne compris rien à ce qui lui arrivait. Ne voyant rien à cause de la longue chevelure noir d’Hinata il tenta de se dégager de la prise de la jeune Hyuuga mais il était bien bloqué au sol. La jeune fille recula pour le regarder dans les yeux :
Il inspira une grande bouffée d’air et s’aperçu ensuite de l’identité de la personne qu’il avait en face de lui
:
-Hinata-chan ?!
-Oui, je suis là mon cœur, fit-elle en se serrant contre lui.
-Mais…Qu’est ce que tu fabriques ici enfin ? demanda-t-il très surpris mais néanmoins heureux de la revoir.
-Je suis venue te rejoindre afin que l’on ne se quitte plus jamais.
-Hein ?!! Tu t’es enfuie de Konoha ?!
-Non ne t’en fais pas Naruto-kun, tout est arrangé avec l’Hokage et mon clan, fit-elle.
-Mais enfin pourquoi avoir pris une telle décision ?
-Parce que…je ne voulais pas devenir une chef de clan et puis…je ne pouvais plus vivre sans toi.
-Tu m’étonnera toujours ma chérie, dit Naruto avec un grand sourire, viens là que je t’embrasse !

Hinata se fit pas prier et laissa son bonheur filer à travers cet intense baiser. Chacun dans les bras de l’autre, appréciant le corps et la chaleur qui en émanait.
Naruto se permis même un petit commentaire un brin vicieux
:
-En tout cas, tu n’as rien perdu de tes formes.
-Mais ? Espèce de cochon ! s’écria-t-elle avant de rire aux éclats.

Laissant leur instinct parler, ils se blottirent l’un contre l’autre dans l’espoir de ne jamais se séparer. Un phénomène inexplicable se produisit. Leur chakra commencèrent à s’entremêler et à se rassembler avec leurs cœurs faisant monter un vent puissant et plein de pureté tout autour. Peu à peu, une boule d’énergie de couleur bleue les entoura afin qu’ils puissent sentir le plaisir de l’autre sans être dérangés. Leur amour était à présent parti pour durer à travers l’espace et le temps, sans jamais faiblir, rappelant en ce monde ravagé par le sang, que l’amour est le sentiment le plus fort et qu’il est le plus pur de tous
.




FIN DE L'ÉPISODE 4



____________________________________________________________________________________

Et pour mettre suffisament de contenu, le début du 5e épisode sans plus tarder ^^.

____________________________________________________________________________________


Spoil:
L’obsession d’Akatsuki





Chapitre 1 : Prologue




Le village de Konoha, un endroit bien paisible depuis de nombreux mois grâce aux efforts acharnés de l’Hokage et de sa horde de ninjas volontaires et entraînés. La puissance militaire du village était de loin la meilleur parmi les cinq grands villages cachés. Leur meilleur allié était le village du Sable, mené par le Kazekage qui porte le nom de Gaara.

Pourtant, face à leur union solide et presque impénétrable, une menace subsistait : l’Akatsuki, cette organisation criminelle avait pour but de raser les cinq villages ninjas et de refaire un monde à son image. Pour y parvenir, la dizaine de ninjas dirigeant les opérations avaient depuis longtemps mis en place un plan démoniaque connu de tous.

Il s’agissait de regrouper tous les démons à queues – neuf au total – en une seule entité qui serait alors quasi-indestructible. Mais il leur manquait encore qu’un seul et unique démon : Kyuubi, qui est le Renard à Neuf Queues et donc, le plus fort de tous ces monstres légendaires, mais bien que sachant qui portait le sceau retenant cette créature, l’organisation avait perdu de vue le réceptacle de Kyuubi : Uzumaki Naruto.

Autrefois ninja de Konoha, il avait quitté le village après la mort d’Orochimaru, l’un des trois Sannins légendaires. L’Akatsuki avait dès lors, mené une immense campagne de recherche à travers le monde des ninjas.
Mais ils ne trouvèrent aucune trace de leur cible. Les dirigeants de l’organisation décidèrent de mettre au point une nouvelle stratégie.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant


Dernière édition par Konochy HACHIMADA le Dim 08 Fév 2009, 12:13 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 12, 13, 14  Suivante
Page 3 sur 14

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum