Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Les aventures de Naruto (By Kono) ~ Saison 7 / Chaps 103-104
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 12, 13, 14  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Votre avis sur cette longue fanfic :
Le top du top, j'adore !
41%
 41%  [ 7 ]
Une bonne histoire malgré des imperfections.
35%
 35%  [ 6 ]
Ensemble convenable, mais y a moyen de faire mieux.
11%
 11%  [ 2 ]
Franchement, il y a pas mal de choses à revoir pour que ce soit une bonne fic'.
5%
 5%  [ 1 ]
J'aime pas vraiment le style et l'histoire.
0%
 0%  [ 0 ]
Bon pour la décharge ! A mort Konochy !
5%
 5%  [ 1 ]
Total des votes : 17

Auteur Message
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 13 Déc 2009, 11:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai volontairement 'oublié' de détailler l'examen médical.

Par contre, cette greffe de Rinnegan va vite être découverte par Kiri et il va en découler pas mal de conséquences. Mais chut, faut pas le dire Wink .

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Yôkôkuro Sumiyaka
Aspirant genin


Inscrit le: 02 Jan 2009
Messages: 286
Localisation: KitKatland

MessagePosté le: Lun 14 Déc 2009, 11:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Motus et bouche cousue Cool je ne dirai pas qu'il s'ensuivra probablement une guerre entre Kiri et Konoha Laughing

_________________
Kaou a écrit:
Ouais mais yoko c'pas pareil. Il veut des kitkat.

Arma a écrit:
- nan: j'était sur Yoko la premiere! barrez vous bande de harpies! Mad
- T'es... T'ES BOOOOOOOOOOOOO ça y est je suis amoureuse de Yoko *papillone des cils*

Phaeton's Soul : Jeu amateur en cours de réalisation

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Sam 19 Déc 2009, 1:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

En cette fraîche fin de soirée, j'apporte un brin de chaleur avec deux bons chapitres tout juste terminés, comme une baguette de pain sortant du four ou une bonne tasse de chocolat chaud.


Bon réchauffement Wink.



Spoil:
Chapitre 71 : Face au Mizukage




Le voyage jusqu'a Kiri ne dura pas plus d'une heure, dans un silence pesant pour Mina et Tatsuke. Ils ignoraient ce qui allait advenir d'eux. Peut-être allaient-ils être tués pour avoir pénétré un territoire étranger ou emprisonné dans de sombre cachots, sans lumière, dans des conditions misérables. Pourtant, Tatsuke avait ses pensées tournées vers leur troisième compagnon, sans doute déjà arrivé au centre médical de Kiri.

-J'espère qu'il va bien, murmura-t-il.
-Quoi ? fit Mina qui était également un peu ailleurs.
-Je me demandais si Himura allait bien. D'habitude c'est toujours moi qui fini à moitié dans les vappes.
-Oui...Je..., Mina semblait hésitante à ce moment là, je ne t'ai pas dis... vraiment la vérité... tout à l'heure... dans la g-...
-Taisez-vous ! coupa brutalement l'un des Anbus.
La jeune fille déglutit, mais le sourire de Tatsuke lui redonna courage. Leur conversation pourrait attendre un peu.

Depuis plusieurs minutes, le petit groupe avait quitté l'eau salée pour le sol humide et boueux de l'île principale du Pays de l'Eau.
Les deux intrus restèrent silencieux durant le reste du parcours les menant à Kiri, puis au palais du Mizukage, imposante bâtisse de couleur foncée, lui rendant ainsi un air sinistre.
Les Anbus menèrent les deux enfants sans un mot, communicant par signes ou gestuelles afin d'être aussi incompréhensible que possible.

Le groupe passa sous un hall immense et sombre, avant de s'engager dans un couloir éclairé par des bougies au mur, comme le serait n'importe quel manoir hanté. Ils gravirent quelques marches d'escalier avant d'arriver devant la seule et unique porte visible des lieux où était inscrit 'Mizukage' en lettres de sang.
Mina paru encore plus intimidée à la vue de cet unique mot
.

-C'est juste pour faire peur, lâcha discrètement Tatsuke en se forçant à sourire.
L'un des ninjas masqués entra, les autres retenant les deux chuunins de Konoha par les épaules. Après une minute d'une conversation totalement inaudible, la porte se rouvrit
.
-Entrez, indiqua l'homme masqué d'un ton neutre.

Les deux enfants avancèrent lentement dans la pièce. Après quelques pas, ils découvrirent un bureau sobrement agencé, mais relativement lumineux, par rapport au reste du palais.
Une grande baie vitrée offrait une vue sur le village, à peine cachée par le bureau et la la silhouette du Mizukage qui était tourné vers cette même baie
.
-Installez-vous, jeunes représentants de Konoha, ordonna calmement le maître du village qui possédait une voix douce et claire.

Sans un mot, Mina et Tatsuke prirent place dans les deux fauteuils face au bureau.
Derrière eux, les Anbus refermèrent la porte de la pièce aussi discrètement que possible.
Le Mizukage se retourna, se révélant être une femme aux cheveux courts et violets. Un visage d'ange trônait en façade, mais les yeux noir et perçant ôtaient tout doute sur le tempérament que possédait cette puissante et influente personne.
Elle portait une élégante robe mariant le noir au vert foncé à quelques touches de rouge voyant, notamment au bout des manches et du modeste décolleté
.
-Alors, l'un de vous peut-il me dire ce que vous faisiez dans nos eaux tant redoutées ?

Tatsuke affronta le Kage du regard, mais il n'oserait certainement pas le faire physiquement.
-Rien de mal, répondit-il sereinement.
Mina elle redoutait le pire et restait bloquée, se sentant d'un coup toute petite devant la chef du village réputé comme étant le plus sanglant du monde ninja
.
-Ce n'est pas ce que j'appelle une réponse, répliqua doucement la Mizukage.
-Ce n'est pas vos affaires. Je n'ai rien à vous dire.
-Pas nos affaires ? Je trouve que vous avez eu beaucoup de chance de tomber sur l'équipe d'Anbu la plus... gentille. En temps normal, vous seriez déjà mort, au fond de l'océan, dévorés par la faune marine.

Tatsuke ne cessa pas de fixer la belle et néanmoins dangereuse femme.
-Et je dois me réjouir ? répondit-il sans se laisser démonter.
La Mizukage esquissa un sourire presque moqueur
.
-Quel sens de l'humour à ton âge. Mais je n'ai toujours pas la réponse à ma question.
-Bah voyons, comme si ce que sais vous préoccupe tant que ça, grommela le chuunin, de toute façon vous nous tuerez.
-Tu n'es donc pas curieux de savoir comment va ton ami qui est actuellement au centre médical ? questionna subitement la dirigeante de Kiri avec un air désinvolte.

Tatsuke se raidit sur place, alors que la Mizukage souriait de plus en plus, comme si le jeune chuunin était un jouet qui lui plaisait
.



Chapitre 72 : Face au Mizukage - 2




-J'ai toqué à la bonne porte ce coup-ci, fidèlement à la réputation de Konoha.
La dirigeante contourna son bureau pour se pencher tout près de Tatsuke.
-Je te propose un petit échange. Tu me racontes toute l'histoire depuis le début et je te fais lire le premier rapport d'examen de ton ami qui est en ma possession.

Mina n'avait pas bougé depuis qu'elle s'était assise. Elle écoutait la conversation, incapable de produire le moindre mot. La Mizukage jeta un oeil à la jeune fille, toujours en souriant.
-Mon offre marche aussi avec ton équipière, cela va de soi.
Les deux chuunin restèrent silencieux, comme pétrifiés.
-Ok..., lâcha finalement Tatsuke avec une mine triste.
-Je t'écoute mon jeune ami, intima la Kage.

-Au début c'était une mission pour notre équipe. Il y avait du grabuge dans un village au bord de la mer et nous avions été envoyé pour remédier à ce problème. une fois arrivés, nous avons vite repéré les malfaiteurs et nous les avons durement combattus. Mais alors que nous allions repartir, un type bizarre habillé en noir a débarqué d'un coup juste à côté de notre équipier.
-Celui qui se trouve à l'hôpital je présume ? coupa la Mizukage qui semblait très intéressée par le récit du chuunin.
-Oui, répondit mollement Tatsuke qui se remémorait chaque instant, nous avons tenté de l'attaquer, mais il était quasiment intouchable. C'est alors qu'il est partit en emportant notre équipier vers l'océan à une vitesse folle. Il a disparu de notre champ de vision en quelques secondes, c'était vraiment dingue.

Il stoppa d'un coup, semblant réfléchir ou hésiter.
-Continues, ordonna doucement la Kage.
-Alors on a décidé d'aller le secourir, Mina et moi. On a traversé l'océan pour rejoindre les îles et faire des recherches. Ça nous a pris des heures pour le retrouver. Le kidnappeur avait un repaire caché dont l'entrée était sous l'eau.

Ce détail n'échappa pas à la Mizukage qui fronça légèrement les sourcils, mais elle ne coupa le récit du jeune Tatsuke.
-On a décidé d'y aller à tout prix au risque de finir noyés, ce qui a bien failli nous arriver d'ailleurs. Par chance, nous étions finalement arrivés au repaire du kidnappeur, mais il n'était plus là. Nous avons trouvé notre équipier inconscient et vivant.
Nous ne sommes pas restés longtemps dans la grotte. On a refait le chemin en sens inverse, avec deux bouteilles d'air en plus heureusement, sinon nous n'avions aucune chance d'en sortir. C'est après que vos Anbus nous ont trouvé.

La dirigeante retourna à son fauteuil, sans un mot. Elle ne souriait plus, un air grave s'était installé sur son visage. Tatsuke la regarda, attendant une quelconque réaction. La puissante femme ouvrit un tiroir et en sorti un dossier médical.
-Voilà ma part du marché.
La chuunin se saisit du dossier en question et l'ouvrit, mais le vocabulaire médical était un charabia incompréhensible pour lui. Il se tourna donc vers son équipière qui était toujours immobile.

-Mina, jettes un oeil là-dedans. C'est toi l'experte en médecine dans l'équipe.
Hésitante, la jeune fille prit le dossier médical et le parcouru du regard. Elle y vit plusieurs choses qu'elle avait constaté elle-même, d'autres qui étaient en dehors de ses possibilités.
Elle ferma un instant les yeux, puis reposa le dossier sur le bureau
.
-Bien, vous avez sans doute dit la vérité, mais omis certains détails, comme le fait que vous étiez accompagnés par plusieurs jounins lors de votre mission, résuma la Mizukage d'un air calme, mais fixant intensément Tatsuke du regard.

La tension remonta d'un coup, le jeune chuunin se sentant mis à nu en l'espace d'une seconde. Comment pouvait-elle savoir pour Neji et les autres jounin qui étaient présents ? Qu'allait-il advenir des deux chuunins et de leur équipier toujours inconscient dans le centre médical de Kiri ?

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Yôkôkuro Sumiyaka
Aspirant genin


Inscrit le: 02 Jan 2009
Messages: 286
Localisation: KitKatland

MessagePosté le: Sam 19 Déc 2009, 11:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bwaha ! Clairvoyante la ptite Mizukage ! En même temps après tout elle a été prévenue de la présence de la team de Neji alors...
Et pis sa description de fait penser à Konan.... Mais je ne vois pas ce qu'elle ferait à Mizu no Kuni.
Enfin c'est très bien, envoie vite la suite Very Happy

_________________
Kaou a écrit:
Ouais mais yoko c'pas pareil. Il veut des kitkat.

Arma a écrit:
- nan: j'était sur Yoko la premiere! barrez vous bande de harpies! Mad
- T'es... T'ES BOOOOOOOOOOOOO ça y est je suis amoureuse de Yoko *papillone des cils*

Phaeton's Soul : Jeu amateur en cours de réalisation

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 06 Jan 2010, 7:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Plop ! Voilà les chapitres 73-74 pour vous, amis CNiens Wink.


Enjoy !



Spoil:
Chapitre 73 : Chaque détail est important




La dirigeante de Kiri ne souriait plus et toisait Tatsuke avec ses yeux noirs.
-Hé oui, je suis au courant de cela, pour la simple et bonne raison que vos amis jounins ont demandé le droit de passage sur notre territoire. C'est pour cela que je pense que ton récit est véritable, malgré que tu ais tenté de me cacher ce détail.

Le chuunin faisait une mine déconfite. Il s'était fait prendre malgré lui et cela allait sans doute causer de sévères répercussions pour lui et Mina. Seule la Mizukage pouvait encore leur pardonner, ou simplement les punir comme de vrais shinobis.
Puis d'un coup, elle se mit à rire, sans raison apparente. Tatsuke regarda Mina, cherchant à savoir si sa coéquipière avait lancé un genjutsu quelconque déclenchant une envie de rire, mais la jeune fille semblait tout aussi interloquée que son équipier.
La Mizukage sembla se calmer et arrêter de rire
.

-Si vous aviez vu vos têtes les jeunes, on aurait cru que vous aviez vu un monstre.
Elle fit à nouveau le tour de son bureau pour se placer entre les deux membres de Konoha.
-Étant donné que je ne suis pas un monstre et que vos supérieurs ont agis avec prudence, je vais être gentille avec vous deux et vous laisser repartir pour Konoha.
Tout en parlant elle posa chacune de ses mains sur la tête des deux enfants en souriant.
-Et pour Himura ? demanda Tatsuke qui était encore nerveux.
-Je le renverrais à Konoha une fois qu'il sera dans un état de santé convenable. Bonne nuit les enfants.
-Bonne nuit ? s'interrogea Tatsuke sans se rendre compte de ce qui allait se passer.

Mina eu une réaction, mais trop tardive. Les deux jeunes chuunins fermèrent les yeux, plongeant irrémédiablement dans un profond sommeil, sous le regard amusé de la Mizukage
.
-Et voilà, deux enfants bien sages. J'aime vraiment trop les enfants pour leur faire de la peine.
Sans que personne ne le sache, elle procéda à un nouveau genjutsu, visant à effacer une partie de la mémoire de Mina et Tatsuke. Elle fit cela encore plus aisément qu'un membre aguerri du clan Yamanaka, effaçant les dernières heures que les jeunes ninjas avaient vécus, à savoir : leur recherche dans les îles et sous l'eau, ainsi que leur opération de sauvetage à la limite du suicide.

-Ça me fait de la peine, mais il le faut. Le jeune Himura est bien trop important pour que je me permettre de le rendre à Konoha.
La dirigeant de Kiri sembla réfléchir, un doigt devant la bouche.
-Mmh, que pourrais-je faire pour me sentir moins coupable du malheur des deux là ?...Ah j'ai trouvé ! Je vais personnellement m'occuper de l'entraînement de leur ami au Rinnegan.
Un sourire naquis à nouveau sur le visage malicieux de la puissante kunoichi.
Elle appela ensuite des gardes qui entrèrent rapidement dans le bureau
.

-Nous attendons vos ordres Mizukage-sama.
-J'aimerais que vous ameniez ces deux jeunes enfants aux ninjas de Konoha qui sont au port. Dîtes leur que vous les avez retrouvés inconscients sur une île du Pays.
-Ce sera fait Madame.
-Ma-de-moi-se-lle, grommela la concernée en serrant le poing.

Le garde murmura des excuses avant de prendre l'un des deux chuunins endormis. Un deuxième garde se chargea du deuxième et ils filèrent au pas de course vers le port de Kiri.
La Mizukage pris à nouveau la parole, à l'attention des deux derniers hommes qui se trouvaient présents
.
-Je me rend à l'hôpital pour assister au réveil du jeune Himura. Tâchez de faire en sorte que personne ne vienne m'y déranger.
-A vos ordres !

La puissante femme sortit alors de son bureau pour se mettre en route, d'un pas lent, allant même jusqu'a accentuer son déhanché, sous les yeux rêveurs des deux gardes restés dans le bureau.



Chapitre 74 : Retrouvailles sur le port




A quelques kilomètres de là, l'inquiétude était de mise parmi la petite équipe de Konoha. Shino restait impassible et silencieux malgré la nervosité ambiante. Ino marmonnait des choses incompréhensibles et pas toujours très gracieuses. Quand à Hinata, elle restait auprès de son cousin qui faisait toujours une tête d'enterré. Aucun d'eux ne se doutait de ce qui allait se passer à l'instant, lorsque deux gardes de Kiri s'approchèrent en transportant Mina et Tatsuke inconscients.

Ino fut la première à réagir
.
-Regardez ! On dirait...
-Ce n'est pas Himura, mais les deux autres, coupa Shino qui semblait surpris de voir Mina et Tatsuke.
Neji leva la tête, alors que les gardes s'arrêtèrent à quelques mètres d'eux
.
-Ces jeunes ninjas ont été retrouvés sur une île voisine, expliqua l'un des deux hommes de Kiri, ils étaient déjà inconscients. Mizukage-sama a jugé bon de les faire amener ici, sachant que vous étiez encore présents.

Ino et Shino réceptionnèrent les deux chuunins et la première commença à les examiner. Neji et Hinata s'approchèrent des jeunes aventuriers.
-Il sembleraient qu'ils soit allés au bout de leur force, sans doute pour essayer de retrouver leur ami, conclu Ino avec une mine triste.
-C'était courageux de leur part, mais bien trop risqué, ajouta l'Aburame d'une voix toujours très calme.
-Et moi qui pensait qu'ils m'écouteraient, murmura Neji, Ils n'étaient pas prêts à affronter ce genre de situation.

Il s'accroupit juste à côté de Mina.
-Comment vais-je bien pouvoir leur dire qu'ils ont échoué aussi ?
Les ninjas de Kiri s'en allèrent sans un mot de plus, ayant accompli leur devoir envers la Mizukage.
-Ce n'est pas que la scène me dérange, coupa Ino, mais leur état de santé n'est pas glorieux. Il faut leur donner quelque chose à manger.
-Je vais acheter de quoi les remettre sur pieds, lâcha Hinata d'un seul coup avant de se diriger vers un marchand de fruits situé à quelques dizaines de mètres du groupe.

-Tu n'as rien à te reprocher Neji, assura Shino.
-Pourtant, je ne peux pas m'empêcher de penser que c'est en partie ma faute.
-L'homme qui a enlevé Himura était parfaitement au courant de nos techniques. Il connaissait chaque point faible. Nous n'avions que peu de chances de le vaincre.
-Shino a raison, approuva Ino, Nous pouvons quand même remercier le village de Kiri d'avoir retrouvé ces deux là. Dans le cas contraire, c'était la mort qui les attendaient.

Hinata revint quelques secondes plus tard avec divers fruits : pomme, poire, orange et cerise.
-Voilà, j'en ai pris suffisamment pour les nourrir jusqu'a notre retour à Konoha.
-Il ne faut pas tarder alors, le prochain bateau part d'ici dix minutes, annonça le spécialiste en insectes.
Neji ferma les yeux quelques secondes avant de répondre
.
-Très bien... Partons d'ici.
Il se leva et tourna le dos au reste de l'équipe. Ino allait s'adresser au Hyuuga mais fut à nouveau coupée par Shino.
-N'en rajoutes pas. C'est déjà assez dur pour lui. Occupes-toi plutôt de veiller sur l'état de ses deux élèves.

L'Aburame fixa un instant Hinata avant de se saisir de Tatsuke, tandis que la blonde prenait Mina avec elle.
Ayant compris le message, la cousine de Neji resta aux côtés de celui-ci
.
-Aller viens. Nous ne pouvons rien faire d'autre.
Lentement, il s'avança vers les quais, accompagné de sa cousine qui faisait de son mieux pour le réconforter, sans grand succès hélas.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 14 Fév 2010, 2:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nouveau temps mort d'un mois et demi.

Mais en cette nuit de la Saint Valentin, je vous livre deux petits chapitres de transition et approtant un changement de décors et de protagonistes puisque je reviens sur l'équipe Asume, Jiraya, Anko, Sasuke & Co.

Profitez-en bien, les prochains chapitres pourraient arriver aussi bien demain quand dans un mois Rolling Eyes .


Spoil:
Chapitre 75 : Dans un hôpital




-Comment se porte mon futur élève ? demanda une voix féminine et autoritaire.
-Son état est stable, mais la fièvre n'a que peu baissé. Le peu de chakra que contient son corps est toujours agité. Il semblerait qu'il s'agisse d'un effet secondaire de l'implantation de cette étrange pupille.
-Il s'agit d'une greffe ? s'étonna la Mizukage.
-Oui et récente d'après ce que j'ai constaté moi-même, répondit le médecin en charge d'Himura, Quand aux yeux en eux-mêmes, il se sont approprié le chakra de leur nouvel hôte. Par chance, il lui en reste le minimum pour vivre. Pour le moment, il est alimenté par transfusion.
-Il est possible de le réveiller ?
-Non, il ne tiendrai que quelques secondes avant de replonger. Au mieux, il ouvrira les yeux demain dans l'après-midi. Au pire, comptez jusqu'a quatre ou cinq jours.
-Je ne sais pas si j'aurais cette patience, râla la Kage en sortant de la pièce en coup de vent.
______________________________________________________________________

A l'hôpital de Suna, c'était une tout autre ambiance plombée qui régnait. Dans une vaste chambre, un seul lit se trouvait en plein milieu, supportant le corps d'un ninja décédé. Des pleurs étaient audibles, venant d'une kunoichi au cheveux blonds et portant un imposant éventail dans le dos.
A ses côtés, Gaara fixait ni plus, ni moins Kankouro, totalement inerte sur son lit, le corps recouvert d'une fine pellicule de sang séché. Il avait la main posée sur l'épaule de sa soeur aînée, semblant impassible, mais au fond, il pleurait tout autant que Temari.
Les dernières personnes présentes étaient Baki, ancien Sensei des trois Sabaku et Kakashi qui était tout juste arrivé à Suna
.

-Je retrouverai le salaud qui t'a fait ça Kankouro, sanglota Temari, accoudée au lit de son frère décédé, je le trouverai et je le tuerai !
-Non, fit subitement Gaara.
Sa soeur se retourna, étonnée de la réaction du Kazekage
.
-Tuer pour la vengeance ne soulage aucune peine, aussi grande soit-elle.
-Gaara, nous ne pouvons tout de même pas laisser en vie le type qui a mis Kankouro dans cet état, ajouta Baki.

Kakashi observa Gaara d'un oeil attentif
.
-Je suis d'accord avec le Kazekage, fit Kakashi, Si cet homme doit mourir, il faut le faire, mais pas pour se venger. Sasuke a fait exactement l'erreur de prendre la voie de la vengeance.
-Qu'est ce que vous proposez donc ? questionna Baki.
-Sans vouloir m'imposer, je pense qu'il est plus sûr que nous nous chargions à nous deux de l'assassin.
-D'après nos recherches, il aurait continué sa route vers l'Est, en direction de Kiri, mais nous n'avons eu aucun rapport concret de nos gardes côtiers.

Kakashi soupira un instant, réfléchissant tout seul.
-Étant donné qu'il n'a pas pu passer inaperçu à la frontière avec le Pays de la Terre, il est tout à fait possible qu'il soit encore quelque part dans le désert.
-A vrai dire, coupa Baki, nos unités de surveillance près de l'océan sont moins nombreuses qu'au Nord. Il a très bien pu passer facilement sans éveiller le moindre soupçon.
-De toute façon, nous ne retrouverons pas sa trace si il est allé vers les îles, reprit le ninja-copieur, il va sans doute falloir attendre qu'il se montre à nouveau sur le continent et qu'il commette une erreur.

Temari essayait de rester calme, de se dire que tôt ou tard justice serait faite, mais ce sentiment de haine qui la rongeait lui intimait de faire le boulot elle-même.
-Faites comme vous le désirez, Kakashi-san, fit Gaara, moi je vais faire en sorte que Temari ne fasse pas de bêtise. C'est mon devoir de frère et de Kazekage à la fois.
L'intéressée baissa le regard, puis se releva, l'air abattue et fatiguée.

-Ne t'en fais pas Gaara, je suis loin d'être idiote.
Sur cette phrase lancée à la limite du sanglot, elle s'éclipsa de la chambre rapidement. Baki se mit a soupirer à son tour avant de reporter le regard sur Kakashi.
-Elle s'en remettra. C'est une fille forte, il n'y a pas à s'inquiéter.
-Bon, lâcha Kakashi, je propose que nous rassemblions un maximum d'informations sur ce personnage. Une petite visite de courtoisie à Iwa pourrait nous être bénéfique et nous permettre d'avancer nos recherches.
-Allez-y, coupa Gaara, je vais centraliser toutes les informations que nous possédons déjà. Avec un peu de chance, nous pourrons avoir une idée de ce que cet homme compte accomplir dans le futur et ainsi mettre en place un plan pour le contrer.

Baki hocha la tête.
-Bien, ne perdons pas de temps Kakashi-san.
L'homme au sharingan acquiesça et les deux jounins partirent à leur tour, laissant le Kazekage seul, le regard posé sur Kankouro.
-Tu me manqueras... ainsi qu'a tout le village.

Une larme tomba du visage de Gaara pour finir sur celui de son frère. Le chef de Suna tourna ensuite les talons et s'en alla, d'un pas lent.



Chapitre 76 : Au pied des montagnes




Au pied de hautes collines d'herbes et de fleurs, un groupe de ninja filait à bon train vers la chaîne de montagnes enneigées désormais proche. En tête de ce groupe, une panthère noire qui reniflait sans cesse les herbes à sa portée, guidant le reste des shinobis sur une piste invisible.
-J'ai une vague odeur de serpent qui va vers ma gauche, annonça la panthère nommée Kiza.
-Pas de trace d'humain ? demanda Keitaro, l'invocateur de l'animal aux poils noirs.
-Aucune. Il peut très bien s'agir d'un serpent tout à fait normal, comme d'un serpent issu d'un Kuchiyose. Je ne peux rien confirmer.
-Focalises-toi plutôt sur une odeur humaine en dehors des nôtres, conseilla Shikamaru.
-Bonne idée, ajouta Asuma, toujours satisfait des réactions de son meilleur élève.
-C'est ce que je comptais faire, répondit Kiza en regardant le Nara de ses yeux dorés.

A l'arrière du groupe, Sasuke restait silencieux, mais attentif au déroulement des recherches. Chouji semblait lui avoir abandonné ses chips et était lui aussi aux aguets. Malgré le calme ambiant, un ennemi pouvait toujours les prendre par surprise et semer le trouble dans leur mission.

La panthère reprit les recherches d'un petit bond en avant, suivie de Keitaro et du reste de l'équipe. Anko alla jusqu'aux côtés du jeune Anbu, bien décidée à profiter du calme encore présent pour faire plus ample connaissance
.
-Alors, ça fait combien de temps que tu fais parti des Forces Spéciales ?
-Mmh, huit années si je ne me trompe pas, répondit Keitaro qui ne se doutait pas de ce que cherchait la jounin.
-Tu m'as l'air encore bien jeune pourtant. Tu dois avoir un talent particulier pour avoir si vite gravit les échelons.
-A vrai dire, à part avoir une capacité d'apprentissage plutôt rapide, je ne me trouve rien de si exceptionnel.
-Tu as d'autant plus de mérite dans ce cas, ajouta Anko en souriant.

Derrière, personne n'avait raté une miette de la conversation, faisant ainsi sourire Asuma et Jiraya , soupirer Shikamaru et Tenten. Seul Sasuke faisait mine de ne rien remarquer, préférant se concentrer sur la mission
.

-Sûrement. Je cherche avant tout à défendre Konoha plutôt que de courir après la gloire, mais ça ne m'empêche pas de m'en vanter de temps à autre.
-Sinon, c'est quoi ta spécialité ? La modestie ? plaisanta Anko en riant faussement.
-Le ninjutsu, mon affinité étant le Raiton. J'utilise mon arc pour tirer des flèches électriques à longue distance.
-Très pratique ! Tu peux tuer un ennemi très facilement, avant même d'être repéré.
-Oui, c'est une combinaison très efficace, notamment lors de missions d'assassinat en solo, ajouta Keitaro avec un air pensif durant un instant.
-Ouais, je vois le genre.
-Heureusement, ce type de mission reste rare, je n'aime pas vraiment agir de cette manière, même pour le bien du village.

Kiza stoppa sa marche soudainement, sans prévenir et se retourna.
-Tu as trouvé quelque ch-...
-Quand vous aurez fini les présentations, je pourrais peut-être me concentrer normalement.
-Ah, désolé Kiza-san, fit Keitaro avec un air gêné.

Anko elle se mit à rougir légèrement. Derrière elle, Jiraya fit un bref commentaire à sa sauce
.
-Les jeunes ne savent plus se tenir de nos jours. Moi à mon époque...
-Vous vous preniez mille et un râteaux avec Tsunade-sama. C'est un secret pour personne, coupa Anko avec un air malicieux.

Asuma se mit à rire doucement, voyant le Sannin avec un air blasé. La panthère repris son chemin sans un mot, reniflant sans cesse l'herbe qui lui passait sous le nez, relevant parfois le museau pour humer l'air capable d'apporter diverses odeurs venant de loin.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 25 Fév 2010, 6:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'histoire reprennant de l'intérêt à écrire, voici donc la suite, quelques 11 jours (seulement Rolling Eyes) après les précédents.

Bonne lecture, marrez-vous bien et hésitez pas sur les coms Wink.


Spoil:
Chapitre 77 : Une grande bataille s'annonce




Au milieu d'une dense forêt, un très important groupe d'homme était rassemblé, peut-être plus d'une centaine. Derrière eux, des cadavres de ninjas jonchaient le sol, des armes plantés dans le corps, le tout baignant dans une flaque de sang qui commençait déjà à sécher.

-Notre attaque éclair a été un succès Imui-san. Les ninjas de Konoha n'ont pas eu le temps d'alerter leur village.
-Parfait Omoki. Donne l'ordre à nos hommes de reprendre la route pour Konoha. Nous devons lancer notre attaque demain, avant midi. Le maître a bien stipulé que le village de la Feuille était très bien organisé. Bénéficier d'un maximum de surprise nous permettra de prendre l'ascendant dans la bataille.
-Haï.

Omoki à ses deux équipiers, à savoir Hogate et Domiko, allèrent répandre l'ordre de leur commandant de guerre, le bras droit de ce 'Maître'.
En l'espace de quelques minutes, la petite armée repris son chemin vers Konoha.

______________________________________________________________________

Le soir même dans un bar du village, quatre délicieuses jeunes femmes entouraient un ninja visiblement saoul qui riait comme un idiot.
-Hahaha ! J'ai vraiment de la chance ce soir ! *hic* Toutes les quatre rien que pour moi !
-Aller, racontes-nous ta dure journée de travail, susurra la seule rousse du lot et passant sa main sur le torse de l'homme, et tu auras droit à un massage divin de quatre déesses.
-Demandé comme ça *hic* , ça se refuse pas !

L'homme vida un nouveau verre de saké comme si il ne s'agissait que de l'eau.
-Ahhh ! Bon j'ai commencé ma journée en me levant ce matin et...
-Au travail mon chéri, ce que tu as fais au travail, coupa l'une des deux brunes collée au chanceux.
-Normalement *hic*, je devrais pas l'dire, mais comme j'vous aime bien *hic*, bin heu... j'vais vous l'dire hahaha ! Hé la petite blonde, approches un peu !

N'attendant même pas une réponse de la jeune femme, il lui attrapa le bras et la ramena sur lui.
-Punaise, t'es vraiment splendide ! J'dirais même parfaite haha *hic* ha !
-Ah hem ! Ça fait plaisir à entendre, répondit-elle avec un air un peu gêné.
-Bref, c'matin le grand chef nous a tous convoqué pour nous expliquer qu'il avait un plan pour devenir *hic* Hokage. J'ai pas tout compris, mais tout ce que j'sais que j'vais servir à rien dans son plan *hic*.
Après c'est l'chef de ma section qui a expliqué ce qu'on devait foutre dans le plan du vieux. *hic* Mais comme je l'ai dit, j'vais servir à rien.
-Tu ne te souviens pas de ce super-plan du super-chef ? demanda la rousse avec un air tristounet.
-Naaaan ! J'fais rien dans son plan, alors je m'en fous. Le plus important dans la vie, c'est de s'faire *hic* plaisir, n'est ce pas mes petites beautés ?
-Bien évidemment, répondirent-elles en coeur hormis la bonde qui se contentait de sourire.
-Bon maintenant j'veux mon massage ! *hic*

Visiblement soumises, les quatre jeunes femmes débutèrent le fameux massage, tandis que le gaillard continuait de boire comme un trou et soupirer d'aise entre deux 'hic'. Le reste de la soirée ne fut que détente et rires, jusqu'a ce qu'un ninja masqué entre dans le bar.
-Kôto amènes-toi dehors, j'ai a te parler, annonça-t-il sans préambule.
-*hic* Hein pourquoi ?
-Je t'expliquerai dehors. Magnes-toi.

L'anbu disparu du bar, tandis que son subordonné peinait à se relever malgré l'aide des jeunes femmes.
-Bon, je reviens vite les filles, vous m'attendez bien sagement ici hein. *hic*.
-Ne t'en fais pas mon chou. Si tu veux inviter ton copain masqué, il n'y a même aucun soucis.

Le gaillard déambula maladroitement jusqu'a la sortie. Une fois hors de vue, les quatre demoiselles se regardèrent.
-C'est bien la première fois que ça arrive, commenta la rousse avec un air sérieux.
-Ouais, on ferait mieux d'aller voir ce qu'il se trame, ajouta la brune la plus active.
Toutes les quatre empruntèrent un escalier montant à l'étage et se retrouvèrent dans une chambre vide.
Une série de quatre 'pouf' survint alors
.



Chapitre 78 : La Racine s'active




Désormais, la chambre était occupé par Naruto, Konohamaru, Udon et Moegi.
-Il m'a l'air vachement dégourdis pour un type censé être impassible, commenta le blond.
-Il l'était au début, corrigea Konohamaru, mais nos sexy-jutsus sont tellement parfaits que même un type de la Racine ne résiste pas.

Moegi fit mine de ne pas avoir entendu la phrase de 'mister-vantard' et alla plutôt jeter un oeil à la fenêtre donnant sur la rue.
-Hep, je ne les vois plus.
-Le type masqué a peut-être découvert que notre informateur déballait tout au sujet de la Racine, fit Udon pas très sûr de lui.
-Ou tout simplement qu'il l'entraîne dans un coin discret pour le tuer, ajouta Naruto avec un air grave, souvenez-vous de ce qu'il nous a dit. Danzou compte passer à l'action très bientôt et notre taupe n'avait aucune utilité dans ce fameux plan. Cela pourrait être une manière comme une autre de faire le ménage en interne et de se débarrasser de tout témoin désobligeant.
-Bon sang tu as sûrement raison ! Il faut aller l'aider ! lança Konohamaru en allant déjà vers la porte.
-Ok, on y va, accorda Naruto, en espérant que nous n'arrivions pas trop tard.

Dans une hâte étonnante en pleine nuit, les quatre compagnons quittèrent le bar et se retrouvèrent dans la rue peu éclairée.
-L'un de vous à un moyen de les localiser à distance ? demanda le blond qui n'avait aucune compétence en la matière.
-Non, mais je connais quelqu'un qui pourra nous filer un petit coup de main, répondit le Sarutobi en se mordillant le pouce.

~Invocation~
Dans une petite explosion, un grand singe apparu, dépassant d'une tête son invocateur. Il avait un air fort sévère et passablement énervé.
-Peut-on savoir pourquoi tu m'appelles petit ? J'étais en train de dormir.
-On cherche un type qui détient des infos sur la Racine. Mais il est en grand danger et on aurait grand besoin de ton flair Enma.
-J'espère que c'est une plaisanterie ! J'ai l'air d'un abruti de chien peut-être ?!
-Biiin nan, mais tu es sûrement déjà plus doué que nous dans ce domaine, répondit le brun en affichant un sourire crispé.
-Pas question ! Trouves-toi quelqu'un d'autre, j'ai du sommeil qui m'attend.
-Attendez ! coupa Naruto, si vous ne nous aidez pas, nous ne pourrons peut-être pas faire face à une grande menace sur le village.
-Même si je le voulais je ne pourrais pas. Bonne nuit ! *pouf*


Consternation pour la petite équipe.
-Ah quelle poisse. J'aurai dû m'en douter avec son sale caractère, grommela Konohamaru.
-Bon bah y a pas qu'a la faire à l'ancienne, conclu le blond en lançant son...
~Multiclonage~
Une trentaine de clones apparurent dans la rue, se mettant à bailler béatement avant de s'asseoir par terre.
-J'suis avec toi Naruto ! lança le Sarutobi en exécutant la même technique, ajoutant ainsi vingt autres clones qui imitèrent ceux du blond, au grand désarroi des deux compères.

Udon et Moegi observèrent la scène, consternés
.
-Même les clones n'ont pas envie de nous aider on dirait, marmonna le binoclard.
-C'est pathétique, soupira la rousse avant de lancer le...
~Sexy-jutsu~

Elle se re-transforma en bimbo généreusement dimensionnée.
-Les garçoooons, si vous nous aidez, vous aurez droit à un petit cadeau.
Aussitôt, la rue fut prise d'une intense activité de recherche, tandis que Naruto et Konohamaru s'essuyaient le nez discrètement.
Moegi reprit son apparence normale, satisfaite du résultat obtenu. Quand au discret Udon, il retira l'unique goutte de sang qui tendait à sortir de sa narine.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 26 Fév 2010, 5:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Prit d'une frénésie soudaine, j'ai donc écrit les deux chapitres qui suivent et ça m'a fait le plus grand bien.

J'espère que vous en serez satisfaits, chers lecteurs.


Spoil:
Chapitre 79 : Opération sauvetage




A quelques dizaines de mètres de là, les deux hommes se faisaient face dans une ruelle sombre, ne se doutant pas de ce qui allait leur tomber dessus.
-Kotô, tu m'expliques ce que tu fichais dans ce trou à rat ?
-Je m'amusais un peu. J'me fais tellement chier la journée, répondit-il avec un air endormi.
-T'es vraiment un idiot. De toute façon, tout ça ne sera plus que de l'histoire ancienne.
-Ouais t'a raison, j'vais peut-être aller me trouver une bonne piaule.

Deux kunaïs se plantèrent dans les jambes déjà ramollies de Kotô qui s'effondra comme un gros sac de patates, lâchant un léger grognement.
-Hé, qu'est ce que tu fiches ?! Ça fait un mal de chien !
-Ton chemin s'arrête ici Kotô.

L'anbu dégaina l'épée qui était fourrée dans son dos.
-Hey attends ! Tu vas faire quoi là ?! Fais pas le con ! T'es bourré ou quoi ?!
Sans donner de réponse orale, le ninja masqué pointa son arme vers sa victime.
-Adieu.
D'un mouvement rapide, il abattit son arme vers le coeur du malheureux qui tenta de se protéger avec ses bras. Lorsqu'un tintement métallique survint.

Un clone de Konohamaru avait bloqué le coup d'épée avec un kunaï et se trouvait maintenant entre Kotô et le type masqué qui fit un bond en arrière avant de jauger cet intervenant
.
-Tel un héros, j'arrive au bon moment, annonça-t-il avec un sourire triomphant.
-Tu es en train de commettre un erreur, ce type est un traître parmi les nôtres. Si tu veux rattraper ton erreur, tues-le sur le champ et je vanterai ton action héroïque.
-Causes toujours, c'est pas toi qui m'intéresse de toute façon, répliqua le brun avec une certaine arrogance.
-Alors tu ne me laisses pas d'autre choix. Crois bien que je suis désolé de devoir te tuer également, martela l'Anbu avec se mettant en position de combat.
-Amènes tes fesses, que je puisse te les botter !

Sans doute un peu lassé d'entendre le Sarutobi se moquer de lui, le ninja masqué l'attaqua de front avec son épée à une vitesse folle, parcourant les quelques mètres en l'espace d'une demi seconde.
Le clone leva son kunaï afin de parer le coup, mais fut sans défense face au coup de pied que son adversaire lui planta dans l'abdomen, le faisant exploser brusquement
.
-Un simple clone ?

Un bruit le fit retourner, pour s'apercevoir que cinq autres clones lui arrivaient dessus, trois de front et deux autres derrière en train de faire un Rasengan.
Kotô observait le combat, toujours couché par terre. Sa vision était un peu floue à cause de l'excès d'alcool, mais il vit la sphère bleue que tenait l'un des clones se rapprocher de leur adversaire. Cependant, l'Anbu n'était pas un ninja amateur et il esquiva sans mal la boule de chakra, ainsi que les assauts basiques des clones, jusqu'a ce le calme revienne
.

-Montres-toi gamin au lieu d'envoyer tes clones !
-Tu regardes du mauvais côté andouille ! brailla Konohamaru entouré de Moegi, Udon et Naruto.
L'anbu se retourna à nouveau, toujours aux aguets.
-Peu importe votre nombre, je finirai tous par vous tuer, martela-t-il d'une voix grave.
-Je te l'ai déjà dit tu parles trop, ajouta le Sarutobi tout sourire, tandis que de l'autre côté de la ruelle, une quarantaine de clones du brun et de Naruto étaient rassemblés, prêts à en découdre.

Le ninja masqué sentant un nouveau piège, jeta un oeil derrière lui, apercevant la petite troupe
.
-Tant de chakra gaspillé, vous pensez que vous m'arrêterez avec des clones ?
-Héhé, qui sait, y en aura peut-être qui arrivera à te botter le derrière, lança Konohamaru qui en faisait désormais un peu trop.

Moegi se chargea donc de lui remettre son ego en place d'un coup de poing sur le crâne bien senti
.
-Tu nous fais vraiment chier à te croire le meilleur !
-Aïe !
-C'est pas le moment les amis, coupa Udon d'un ton calme.
-Il a raison, les hommes de Danzou ne sont pas à prendre à la légère, ajouta Naruto qui ne quittait pas le ninja masqué des yeux.



Chapitre 80 : Le Sceau de la Racine





Au même moment, leur adversaire se trouvait derrière eux, ayant utilisé une technique de déplacement instantané. Il se prépara entailler les quatre compères avec son épée, lorsqu'un kunaï froid vint lui titiller la gorge.
-Mais il n'y a pas que Konohamaru qui fasse dans l'excès de confiance, termina le blond qui avait agit de la même manière que l'anbu.
-Cette vitesse ...tu es Uzumaki Naruto n'est ce pas ? déglutit-il.
-Exact. Maintenant, dis-nous en quoi consiste le plan de Danzou. Comment compte-il prendre la place d'Hokage à Sakura ?
-Qui vous en parlé ? Aucune information ne peut-être divulguée !
-Réponds à ma question, menaça le blond en appuyant son kunaï sur la gorge de son adversaire.
-Je ne pourrais rien dire, même si je le voulais. Et je suis prêt à mourir pour Danzou-sama. Vous ne tirerez rien de moi.
-C'est moi qui en ai parlé, coupa Kotô qui s'était finalement assis et s'était fait oublié.

Naruto tourna son prisonnier pour qu'il puisse parler en face à face, tandis que les clones disparaissaient en une série d'explosions
.
-Comment as-tu pu ? Le sceau aurait dû te tuer !
-Un sceau ? fit Moegi.
Pour réponse, l'anbu retira son masque et releva les quelques mèches de cheveux pour laisser son front à la vue de tout le monde, ainsi qu'une petite marque noire en son milieu
.
-A quoi sert-il ? questionna le blond.
-Simplement à nous tuer si nous divulguons des informations sur nos activités.

Konohamaru alla jusqu'a Kotô et regarda son front attentivement.
-Pourtant, le sceau est aussi sur son front. Comment ça se fait ?
-Je sais ! C'est sûrement à cause de l'excès d'alcool ! s'écria Moegi, vu la quantité qu'il a absorbé durant la soirée, il ne savait plus ce qu'il faisait et disait.
-Impossible ! s'écria l'anbu, Le sceau aurait quand même fonctionné ! Danzou-sama a fait des tests sous l'effet de sérums de vérité et il n'y a eu aucun échec.
-L'alcool c'est autre chose, coupa la jeune rousse, En très grande quantité, la personne peut agir de façon totalement irrationnelle et je ne crois pas que Danzou ait prévu qu'un de ses hommes puisse boire de tels volumes de produits alcoolisés. Par ailleurs, ce qu'il nous a dit était très vague, voilà peut-être une deuxième raison de l'inactivité du sceau.

-Vive les bonnes bouteilles ! s'écria Kotô avec un air ahuri avant de tituber, finir totalement couché sur le sol et se mettre à ronfler comme un ours.
-Il va mettre un bon bout de temps pour se débarrasser de tout cet alcool. Ses reins vont en prendre un bon coup, commenta Moegi.
Soudainement, Naruto sentit que quelque chose clochait avec l'anbu qu'il retenait. Il le sentait parcouru de spasmes, jusqu'a entendre un rire
.

-Héhéhé. Profitez bien de vos dernières heures tout les cinq. La Racine va vous faire la peau très bientôt.
Puis il commença à disparaître sous forme de flammes. Par réflexe, Naruto le lâcha et s'écarta, pour le regarder brûler à petit feu.
-Fais chier. J'aurais dû l'assommer.
Les dernière flammes disparurent, laissant le petit groupe dans la sombre ruelle du village.

-Nous ne devrions pas perdre de temps et aller tout raconter à l'Hokage, proposa Udon.
-Ok, allons voir Sakura tout de suite, accorda Naruto avant de soulever Kotô qui dormait à poings fermés.

Puis d'un bond, l'ensemble de la petite équipe se retrouva à parcourir Konoha par les toits, direction le bureau du Rokudaime Hokage : Sakura
.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 28 Fév 2010, 10:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ignore combien de temps j'vais tenir ce rythme soutenu d'écriture, mais ça fait du bien d'avancer dans ma 'petite' fic. J'espère sincèrement que mes efforts soudains vous font plaisir ^^.

Sur ce place au 'lecturage-no-jutsu' Very Happy.


Spoil:
Chapitre 81 : L'unique témoin




Arrivés au bureau, ils entrèrent sans même toquer et se retrouvèrent nez à nez avec Shizune qui finissait de classer les dossier dans les étagères de la pièce. Cette dernière se tourna vers les nouveaux venus, étonnée.
-Naruto-san, Konohamaru ? Qu'est ce que vous faites là à une heure pareille ?
-Sakura est déjà partie ? coupa le blond avec un air très insistant.
-Heu oui, depuis plus de deux heures déjà, mais...
-Il faut nous aider à cacher ce type, re-coupa Naruto, Il fait partit de la racine, mais il a failli être tué par l'un des collègues. Apparemment Danzou veut faire bouger les choses et vite. Nous savons qu'il a un plan mais sans connaître le moindre détail.
-Doucement, je comprend à peine ce que tu me dis, tempéra Shizune qui avait déjà une dure journée sur le moral.

Konohamaru prit alors la parole, allant droit au but
.
-Danzou compte devenir très prochainement Hokage.
-Alors on y est donc, marmonna la brune avec un air grave et fatigué, écoutez je ne sais pas quoi vous dire là. Les hommes de Danzou sont partout et il n'y aucun endroit sûr dans le village que je connaisse.
-Faites un effort Shizune-san, ce type est sûrement le seul qui puisse nous éclairer un peu sur les activités de la Racine, implora l'Uzumaki.
-Je suis vraiment désolée mais je ne peut rien faire dans la situation actuelle, martela Shizune en affichant un air dépité.
-Tanpis, lâcha mollement le blond qui portait le dormeur dans son dos.
-Quoi ?! Tanpis ?! beugla Konohamaru.
-La seule solution qui nous reste, c'est de trouver une planque en dehors du village. Je me charge de ça seul, ajouta Naruto en assurant sa prise dorsale.
-Sûrement pas ! Je viens avec toi ! répliqua Konohamaru.
-Nan pas cette fois-ci. Tâchez de distraire la racine et de faire en sorte qu'il ne me retrouvent pas trop vite, le temps que j'en sache un peu plus sur notre témoin et sur ce qu'il sait.

Sur ces mots, il ouvrit une fenêtre et sauta sans appréhension jusqu'en bas du temple avant de filer à pleine course vers les portes du village.
-Punaise, j'en ai marre de servir à rien à chaque fois qu'il est là, râla le Sarutobi avant d'apercevoir deux yeux haineux qui le fixaient intensément.
-Tu comprends maintenant ce que je ressens chaque jour ? fit Moegi avec une voix méchamment mielleuse.
-Heh heh ! J'y peux rien si tu n'es pas encore jounin, se moqua le brun avant qu'un poing rageur ne lui fracasse toute la mâchoire, l'envoyant s'encastrer dans un mur du bureau.
______________________________________________________________________

Au beau milieu de sa course, Naruto réfléchissait à un lieu approprié pour se cacher quelques jours. Il ne fit donc pas spécialement attention à ce qui se passait autour de lui et aux ombres lointaines qui le suivaient au même rythme.
Mais lorsqu'il s'approcha des portes, une dizaines de ninjas masqué lui bouchèrent le passage, l'obligeant à s'arrêter
.

-Et merde !
-Remettez-nous l'homme que vous transportez Uzumaki Naruto et Danzou-sama saura faire preuve de clémence à votre égard, ordonna l'un des Anbus qui avait fait un pas vers l'avant.
-Vous en avez pas marre de tous raconter la même chose ?
-Ne m'obligez pas à me répéter plus qu'il ne le faudrait. Se battre à l'intérieur du village pour une vie sans importance n'est pas dans nos intentions premières.
-Tch ! Je suis dans un sacré merdier, râla le blond en constatant qu'il était encerclé de tous les côtés, si je bouge, ils n'hésiteront pas à attaquer. Punaise, j'ai aucune solution de secours, tout seul je peux rien faire.

La situation était bloquée et Naruto n'avait aucune porte de sortie lui permettant une fuite digne de ce nom. Foncer dans le tas n'était pas une solution plus efficace, sachant qu'il avait à faire à des ninjas expérimentés et capables d'agir en une fraction de seconde.

-Tu n'est jamais seul !! Yahaaaaaaa !! hurla une multitude de voix venant du centre du village.
Quelques ninjas masqué se retournèrent et constatèrent qu'une armée de Konohamaru leur fonçait droit dessus
.
-La vache, y'en a combien ? s'exclama l'un des Anbu un peu impressionné par le nombre.
-Occupez-vous en avant qu'ils ne vous attaquent ! hurla le chef de l'escouade qui avait démarré la conversation avec l'Uzumaki, avant d'avoir le souffle coupé par une tête blonde qui lui rentrait dans l'abdomen.

Malgré que peu de ninjas furent distraits par l'arrivée impromptue des clones du Sarutobi, Naruto avait su profiter de ce petit moment pour user de sa technique de déplacement rapide. Dans son élan, il perça le barrage qui se trouvait devant les portes de Konoha
.
-Ne le laissez pas partir ! ordonna bruyamment le leader du groupe avant de voir une quinzaine de ses hommes partir à la poursuite du blond qui n'avait pas l'intention de se laisser suivre facilement.



Chapitre 82 : Fuite dans la forêt




Rapidement, les anbus contrèrent les clones, les faisant facilement disparaître, jusqu'a ce qu'il n'en reste plus rien.
-Capitaine, nous ne devrions pas perdre de temps et rejoindre les autres à la poursuite du fuyard !
-Pas la peine, il est seul et avance pour deux, tempéra le chef d'escouade, il finira par se fatiguer et nous pourrons enfin nous débarrasser de ce témoin gênant sans soucis.
-Mais Capitaine, c'est quand même Uzumaki...
-Je sais qui il est ! Mais sans Kyubi il n'est plus si endurant. La seule aide qu'il avait a disparu avec cette armée de clones, il est maintenant seul contre une quinzaine des nôtres. Si il s'entête, il pourrait même être tué dans le combat... Aller on rentre au QG !
______________________________________________________________________

-Bon sang ! Ils me lâcheront pas d'une semelle.
Jetant sans cesse des coups d'oeils derrière lui, le blond essayait de maintenir un écart le mettant hors de portée de toute attaque, mais il savait pertinemment que si il ne trouvait pas un moyen efficace de creuser l'écart, il n'aurait aucune chance face à ses nombreux poursuivants.

Malgré ses efforts, aussi bien physiques que mentaux, la situation ne s'arrangeait pas et il distinguait maintenant les ombres des Anbus qui le rattrapaient
.
-Je suis vraiment dans la merde, jusqu'au au cou.
Soudain une idée lui vint en tête. C'était bien la première en laquelle il croyait, juste un peu.
-Ça passe ou ça casse.
Il stoppa de sautiller dans les arbres et décida de faire la course au sol, au milieu de la végétation.

Les Anbus le suivirent naturellement et commencèrent même à appliquer une tactique d'interception. Devant eux, Naruto zigzaguait sans cesse, essayant d'être le imprévisible possible, mais l'un des ninjas masqué dans un bon jour, parvint à lui lancer un kunaï dans une jambe, le faisant trébucher lourdement avec sa charge... avant de disparaître dans un nuage blanc. Croyant avoir touché au but, les membres de la Racine avaient fortement ralentit
.
-Il nous a roulé le petit malin. Ikô, tu sens encore sa présence ?
-Oui, il a continué dans la même direction.
-Ok, on repart !

D'un bond, la poursuite reprit de plus belle. Constatant que sa petite ruse avait fonctionné, Naruto réédita la manoeuvre, lançant un deuxième clone du même genre avant de stopper sa propre course et de se planquer dans un gros buisson et essayant de dissimuler son chakra, bien qu'ayant peu de compétence en la matière.
-Pourvu que ça marche.

Quelques secondes plus tard, la flotte d'Anbus passa non loin de sa position, poursuivant toujours le clone. Tendu, Naruto attendit de longues secondes avant de filer dans une direction perpendiculaire à celle emprunté par son clone, mais à un rythme étonnamment faiblard.
______________________________________________________________________

Du côté de la poursuite, le groupe de chasse avait à nouveau le blond en ligne de mire. Deux d'entre eux composèrent une série de mudras. Un imposant mur de terre coupa la route au clone qui dans un réflexe changea dans direction pour aller sur sa droite, avant d'être à nouveau coupé par un second pan de terre, l'envoyant à nouveau 'tout droit', jusqu'a ce qu'il soit prit au piège dans un champ de force de type Raiton, l'électrocutant au contact.
mais au grand désarroi des ninjas masqué, leur prisonnier explosa à nouveau dans un nuage blanc
.

-Quoi ?! Mais ce n'est pas possible ! Il n'a pas pu m'échapper ! J'étais certain qu'il s'agissait du vrai vu tout le chakra qu'il contenait !
-Est ce vraiment possible de diviser à sa guise son taux de chakra avec un simple clone d'ombre ? s'étonna un second Anbu qui avait vite compris la ruse.
-Apparemment oui. Je te rappelle que le clonage c'est sa spécialité, répondit le premier qui avait l'air passablement énervé.
-Quoiqu'il en soit, il a réussi à nous fausser compagnie. Il faut organiser une battue et vite. Il est certainement fatigué et donc bien moins rapide. On se retrouve ici pour demain midi, ok ?
-Ça marche, dispersion !

L'ensemble du groupe quitta la zone dans toutes les directions, recherchant le moindre indice pouvant les mettre sur la piste du fuyard.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 12 Mai 2010, 11:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

*chante*
...On se donne rendez-vous dans dix ans...
...Même jour même heure...
*intercepte une botte de gothique volante avec la figure*

Aïe...Bref, je suis de retour, pour un petit tour, rien qu'un petit.
Comme d'habitude...
(lecteur)- C'est normal d'attendre plus de 2 mois pour si peu ? J'exige 10 chapitres de dédommagement et tout de suite !

*assome le lecteur imaginaire avec un marteau de 100T*

Je disais donc, ce sera le quota habituel de deux chapitres avec, vous le verrez, une nuit plutôt mouvementée pour les personnages en scène.


See you later...Non j'ai pas dit pas dans 10 ans ! Evil or Very Mad


Spoil:
Chapitre 83 : Errance




Il ne courait, pas bien vite, mais il courait, inlassablement à travers les arbres, les buissons, portant avec bien du courage ce poids qu'il avait sur le dos. La nuit était bien noire, les nuages coupant tout rayon venant de la Lune. Cela pouvait être profitable à Naruto qui faisait tout pour s'éloigner de ses poursuivants.
Mais ses jambes étaient lourdes et la faim se faisait rudement sentir, son ventre gargouillant sans cesse.

-Je veux des ramens...et un bon lit.
Le sommeil le prenait aussi, il était de moins en moins concentré sur ce qu'il se passait.

Cinq heures étaient passées depuis sa fuite maintenant, il ne pouvait plus courir et marchait lourdement, presque sans but dans cette forêt aux milles et un dangers
.
-Dire que je fais tout ça...pour ce type.
Il jeta un oeil à sa charge qui roupillait toujours sur son dos. Le blond ne sentait même plus l'odeur de l'alcool, ni même celle de la sueur qu'il dégageait.

-Si il y a un Inuzuka parmi eux, peu importe où je vais, il me retrouvera sans soucis. C'est vachement gênant de fuir son propre village. Sasuke ne va pas manquer l'occasion de se moquer. Si je veux sauver la face, j'ai intérêt à ne...Ouch !
Un obstacle invisible lui avait coupé la route, ainsi que la parole. Celui-ci se mit à grogner, le blond distinguant qu'une ombre devant lui qui prenait de la hauteur, atteignant plus de trois mètres.

-Gentil nounours, gentil...
Il recula, doucement, tandis que l'énorme ours se retournait en grognant.
-Gentil...glup...
L'animal poussa un hurlement de colère terrifiant, provoquant une fuite précipitée du bipède qui avait osé le déranger dans son sommeil.
-Whoaaaa !! Je suis désolééééé !!

Retrouvant une vigueur qu'il ne sentait plus, Naruto courait maintenant comme un dératé, mettant le plus de distance possible avec la bête enragée. En l'espace de trois minutes, l'Uzumaki estima qu'il était assez loin et stoppa sa course, haletant.
-Bon sang, je ne sais même pas où je suis, ni même où je vais. C'était bien de dire qu'il fallait foutre ce type en sécurité en dehors de Konoha, mais j'avais même pas prévu que la Racine serait sur mon dos si vite. Maintenant, je suis complètement paumé, j'ai faim, sommeil et même plus le moral pour avancer.
Oui, Sasuke va bien se marrer quand il saura ça.

Ne sachant que faire, il sombra peu à peu dans le sommeil, au milieu de tous les dangers possibles et imaginables. N'importe qui passant par là, pouvait le voir et le tuer, que ce soit un ninja ou un ours enragé. Le blond était à la merci du premier venu, tout comme le poids qu'il avait porté jusque là.

Une ombre s'approcha des deux dormeurs alors que l'aube faisait son apparition, nul ne savait ce qu'elle était et ce qu'elle comptait faire aux deux ninjas.




Chapitre 84 : Confrontation




A Konoha, le temple était au centre d'une agitation peu commune au beau milieu de la nuit. Danzou profitait de la situation pour faire surface et demanda une réunion d'urgence auprès de deux conseillers, Homura et Koharu.
Dans cette optique, Sakura fut réveillée à la hâte par Shizune qui tenta de lui expliquer clairement la situation sans vraiment y parvenir.
Au final, tout ce beau monde était maintenant rassemblé dans la salle de réunion du temple.


-Danzou, nous attendons la raison de cette réunion si soudaine, commença Homura.
-Je vais en venir aux derniers faits avérés : l'acte de trahison d'Uzumaki Naruto.
Shizune déglutit, tandis que Sakura restait impassible, mais néanmoins surprise.
-Il s'avère de source sûre que cet homme a aidé un traître à s'enfuir du village et a échapper à la peine qui l'attendait. J'ai envoyé mes meilleurs unités les retrouver et les ramener, de gré ou de force.
-Voilà qui est très troublant, lança Koharu en fronçant les sourcils, Naruto est très populaire auprès de la population, son arrestation risque de soulever le mépris des habitants du village.
-Sans compter que je ne tolèrerai pas ce genre d'action de votre part Danzou ! coupa brusquement Sakura qui semblait à présent parfaitement réveillée et de mauvaise humeur.
-Cela m'ennuie autant que vous, ajouta le rival du défunt Sandaime, mais les lois qui régissent ce village et que vous devez faire respecter sont claires. La trahison est passible de la peine de mort. Je serais tout aussi déçu que vous d'en arriver là avec un shinobi de l'envergure de Naruto.

La porte s'ouvrit soudainement, laissant apparaître Konohamaru et son équipe. Il pointa Danzou du doigt en lançant :
-C'est vous le traître ici ! Vous complotez contre l'Hokage, nous le savons !
Les deux conseillers restèrent silencieux quand à l'apparition du jeune Sarutobi. Danzou prit le temps de répondre calmement, toisant le nouvel arrivant de son seul oeil.
-Vous êtes donc suffisamment bêtes pour croire les paroles d'un homme ivre selon le rapport du ninja qui avait pour mission de capturer le traître. D'ailleurs, vous êtes aussi intervenu en sa faveur. Vos affirmations sont invérifiables et de ce fait, vous vous enfoncez au même titre que Naruto... Hokage, en l'absence de preuve en leur faveur, votre position vous oblige a être objective. Je demande l'arrestation d'Uzumaki Naruto et de Sarutobi Konohamaru pour trahison avérée envers le village.
-Jamais !! hurla l'intéressée en se levant brusquement.
-Vous n'avez pas le choix, Sakura-dono, ajouta Homura, si vous n'agissez pas de façon objective, nous n'aurons pas d'autre choix que de demander votre destitution auprès du Seigneur du Pays du Feu.

Shizune se raidit sur place, tandis que Konohamaru enrageait sur le pas de la porte, fixant Danzou avec une colère d'une rare intensité, les poings et la mâchoire serrés. Leur ennemi était là, juste devant ses yeux, mais il était incapable de faire un choix, la menace de destitution pesant sur les épaules de Sakura.
Celle-ci n'éprouvait plus la moindre once de colère, son esprit hésitant entre soutenir Naruto au risque de perdre son titre de Kage et laisser le champ libre à Danzou ou agir comme Homura lui avait conseillé, gagnant du temps pour mâter la stratégie du vieux ninja, mais perdre un ami cher à ses yeux et de la crédibilité auprès de tous les autres
.

-C'était mon idée, lâcha finalement Konohamaru la tête baissée, C'est moi qui suis à l'origine de tout ça. Cela faisait plusieurs semaines qu'on avait contact avec votre traître et qu'on lui soutirait des informations. C'est moi qui ai demandé à Naruto de nous rejoindre lorsqu'on a su qu'il enquêtait aussi de son côté.
-Konohamaru, murmura Moegi qui venait de comprendre ce que faisait son équipier.
-...Alors si il y a un fautif dans l'histoire, c'est moi, termina-t-il en plongeant son regarda dans celui de Sakura, je suis prêt a me rendre si vous laissez Naruto en dehors de cette histoire.

Quelques secondes de silence passèrent, jusqu'a ce Koharu reprenne la parole.
-Qu'en pensez vous Danzou ?
-Je peux faire l'effort de me montrer clément envers Naruto en diminuant sa peine de mort à ceci : un exil de dix ans avec interdiction de poser le pied sur les terres du Pays du Feu.
Quand à toi jeune Sarutobi, ce sera la détention à perpétuité.
-Cela me parait assez juste, acquiesça Homura, Sakura-dono vous avez une objection à ce choix ?

La chef du village n'avait cessé de regarder Konohamaru durant la brève négociation. Celui-ci décocha un sourire à la Naruto en levant le pouce.
-T'inquiètes pas pour moi, le plus important c'est que tu sois toujours Hokage !
Puis il se tourna vers Moegi et Udon qui paraissaient tristes.
-Dîtes à Ebisu-sensei que c'est un bon sensei et qu'on se reverra plus tôt qu'il ne le pense.

Incapable de se retenir plus longtemps, Moegi fondit en larme et enlaça son équipier en pleurant des choses incompréhensibles. Danzou claqua des doigts et deux Anbus apparurent dans la pièce.
La jeune rousse se calmait peu à peu et fit face au courageux brun
.
-Tu as beau être un idiot, je tiens beaucoup à toi.
-Héhé ! Je le sais, t'en fais pas pour ça, répondit-il avait un air bêta avant de faire une longue accolade avec Udon, Prends soin de Moegi pour moi.

Le binoclar hocha la tête, puis Konohamaru se retourna vers ses aînés.
-On peut y aller...


(Bin oui, c'est déjà fini, niark ! Twisted Evil )

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Yôkôkuro Sumiyaka
Aspirant genin


Inscrit le: 02 Jan 2009
Messages: 286
Localisation: KitKatland

MessagePosté le: Jeu 13 Mai 2010, 3:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca faisait longtemps !

La perpèt', je trouve ça sévère...

Enfin ça reste intéressant, j'ai hâte de lire la suite Cool
Et pas dans 2 mois, hein ! Very Happy

_________________
Kaou a écrit:
Ouais mais yoko c'pas pareil. Il veut des kitkat.

Arma a écrit:
- nan: j'était sur Yoko la premiere! barrez vous bande de harpies! Mad
- T'es... T'ES BOOOOOOOOOOOOO ça y est je suis amoureuse de Yoko *papillone des cils*

Phaeton's Soul : Jeu amateur en cours de réalisation

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Keke33
Civil


Inscrit le: 04 Avr 2010
Messages: 15
Localisation: Gujan

MessagePosté le: Jeu 13 Mai 2010, 6:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est une bonne fic' tu as beaucoup d'idées c'est bien Very Happy
Bye
Ps : à dans 2 mois Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 13 Mai 2010, 10:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Haha surpriiiiise !!

Deux nouveaux chapitres bien frais à vous mettre sous la rétine Wink.


Spoil:
Chapitre 85 : Au petit matin




L'aube ne faisait que naître lorsque Konohamaru entra dans sa cellule, à la prison du Pays du Feu. Celle-ci était située plusieurs dizaines de mètres sous terre et protégée par de multiples dispositifs ninjas et électroniques, comme des barrières de chakra, des sceaux en tout genre, des caméras, des alarmes... etc. Tout avait été étudié pour que personne n'entre ou ne sorte de cet endroit sans y avoir été autorisé ou au mieux, avec un maximum de difficulté. De toute manière, avec des Anbus patrouillant régulièrement dans tous les couloirs, un détenu n'irait pas bien loin sans se faire coincer.

Pour l'heure, l'agitation régnait toujours au bureau de Sakura, un poste avancé du territoire n'ayant pas envoyé son rapport de la nuit. Shizune se tenait devant l'Hokage aux cheveux roses
.
-Dans ce genre de situation, à combien s'élève le risque que nos ninjas se soient fait attaqués ? demanda la chef du village.
-Environ quarante pourcent, répondit automatiquement Shizune, mais vu le contexte actuel où nous avons reçu ni ultimatum, ni décelé le moindre mouvement, je pense que ça ne dépasse pas les vingt-cinq pourcent.
-Bien, je te laisse choisir une équipe appropriée pour vérifier ce qu'il se passe et nous faire un rapport concret.
-Je m'y met tout de suite.

La brune s'éclipsa du bureau, laissant juste entendre le bruit de ces sandales à talons sur le sol boisé. Quand à Sakura, elle réfléchissait durement à un moyen discret d'avertir Naruto de ce qu'il s'était passé précédemment au sujet de Danzou et Konohamaru. Mais après de longues minutes dans un silence de mort, elle ne trouva aucune solution sans danger.
La journée promettait d'être dure pour les nerfs et bien longue, le Soleil n'ayant pas encore pointé le bout de ses rayons
.
______________________________________________________________________

Loin de là, au beau milieu de la dense forêt, une petite maisonnette semblait être habitée. A mieux y regarder, c'était le cas, puisque diverses bougies étaient allumées un peu partout dans ce lieu de vie digne d'une antique civilisation. Une petite mare était située à une vingtaine de mètres de ce lieu singulier, permettant à son ou ses occupants de partager l'eau avec la faune de la forêt. D'ailleurs un gros ours dormait paisiblement, profitant du solide mur en bois en guise d'oreiller. Chose surprenante, il portait un petit gilet en laine sur ses épaules, comme si son épaisse fourrure ne suffisait plus à le protéger du froid.

A l'intérieur du cube en bois, un homme probablement proche de la cinquantaine fumait sa pipe avec un air neutre et détendu, assis sur une chaise en bois très basique. Ses habits l'apparentaient à un homme des cavernes, mais à mieux y regarder, il ne s'agissait que de vêtements déchirés et un peu noircis. Ses cheveux déjà gris lui donnait un air un peu vieillot, mais les traits de son visage montrait encore sa grande lucidité. Après tout, Jiraya avait déjà dépassé la soixantaine et il se portait encore très bien.

Cet inconnu regardait deux gaillards dormir, l'un blond qui peinait à garder sa couverture sur lui à chaque mouvement, l'autre aux cheveux noirs qui ne semblait pas plus ordonné que ça à en juger par sa posture 'étoile de mer' étrangement semblable à celle du blond. Le vieil homme attendait le réveil des deux compères dormeurs avec une patience sans limite. Un artiste professionnel aurait pu facilement le reproduire en statue de cire, tant son impassibilité forçait le respect.

Il souffla de la fumée par la bouche, sa pipe toujours en place entre ses lèvres. Son regard était fixément posé sur l'homme blond, comme attiré par un détail pour le moins surprenant : trois petits traits semblant simuler des moustaches sur chaque joue du jeunot
.

-Je ne pensais pas qu'un jour je te rencontrerai, Uzumaki Naruto.



Chapitre 86 : Réveil en forêt




Le sifflement de petits oiseaux, le bruit du vent dans le feuillage, une impression de bien-être réconfortante. Voilà les premières choses que perçu notre blond adoré à son réveil, sans ouvrir les yeux. Il poussa un petit gémissement tout en s'étirant les membres, toujours à moitié couvert de sa couverture.

-Mmh, Hinata-chan...T'es là ma princesse ?

Visiblement, il dormait encore à moitié. Le vieil homme observait la scène avec un calme désarmant. Il ne comptait pas brusquer le héros de Konoha, mais cela se révéla être une erreur. Emporté dans sa somnolence, Naruto cherchait le réconfort de sa compagne aux yeux blancs et pour cela, il tâtonnait autour de lui, cherchant une source de chaleur proche de lui.
Malheureusement, c'est le traîte qu'il avait sauvé qui se trouvait tout proche, toujours plongé dans son propre sommeil.

Le vieil homme se leva, saisit une canne à pêche qu'il utilisait certainement pour attraper quelques poissons dans la mare. Puis d'un coup sec, il frappa la main de Naruto qui poussa un bref cri et se mit à gesticuler sur place, provoquant le réveil du type aux cheveux noirs
.

-Non !! Ahhhh !! J'ai rien fait !! C'est ma main qui a agit toute seule !!

Puis le calme revint subitement, le blond se rendant compte qu'aucun danger ne le menaçait. Un rire se fit entendre. L'ancien avait l'air amusé ce qui remit définitivement l'ex-hôte du Kyubi dans le monde réel.
Le deuxième dormeur cligna quelques secondes des yeux avant d'avoir une mine sérieuse. Il regarda tour à tour le vieux et Naruto. C'est l'habitué de la maison qui engagea la discussion
.

-Je vais répondre à votre première question commune avant que vous ne la posiez. Vous êtes chez moi, au beau milieu de la forêt.
-Ça ne réponds pas à ma question qui est : pourquoi je suis ici ? coupa le type qu'avait porté Naruto.
-Tu as failli te faire tuer sur ordre de ton plus haut supérieur, expliqua rapidement le blond, si tu es en vie, c'est grâce à moi et quelques amis fidèles qui sont à Konoha.
-Danzou-sama...
-Je pense que c'est en rapport avec le plan qu'il compte mettre en place où qu'il a déjà mis à exécution.
-Le plan ? Comment sais-tu ça ? s'alarma l'homme qui recula de deux pas.
-Tu en as parlé quand tu étais bourré hier soir.

Semblant complètement perdu, le gaillard mis sa main sur son front, cherchant à se remémorer ce qu'il s'était passé. Le vieil homme restait silencieux, n'ayant rien à dire dans cette conversation qui ne le concernait pas. Naruto lui débuta la phase de reproches.

-Franchement, pour un ninja vous êtes vraiment pas sérieux. Passer vos soirée à vous bourrer la tronche. Pas étonnant que vous ne vous souveniez de rien, votre cerveau nage dans l'alcool.
Un courant d'air survint d'un seul coup, Naruto se retrouvant avec un kunaï sous la gorge.
-Et t'es qui pour me faire la morale ? Ma mère peut-être ?
Pas vraiment affecté par le changement radical de comportement du gaillard, Naruto fit face sans broncher.
-C'est comme ça que tu remercies les gens qui te sauvent la peau ?
-Je ne t'ai rien demandé, ni à toi, ni au vieux.

L'homme poussa son 'sauveur' et alla jusqu'à la porte d'entrée. Naruto resta un instant immobile, puis se retourna d'un coup.
-Si tu sors, tu n'iras pas loin sans te faire tuer par la Racine.
-Tch ! Je préfère crever plutôt que de t'écouter. Adieu !
La porte claqua sèchement, signant le départ définitif du traître, tel qu'il était maintenant considéré par Danzou.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Yôkôkuro Sumiyaka
Aspirant genin


Inscrit le: 02 Jan 2009
Messages: 286
Localisation: KitKatland

MessagePosté le: Ven 14 Mai 2010, 8:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un temps de parution record !
A la place de Naruto je me sentirais con d'avoir sauvé un type qui se moque de mourir...

Si tu pouvais maintenir le rythme ça serait top Very Happy mais je pense que c'est trop te demander n'est ce pas ? Laughing

_________________
Kaou a écrit:
Ouais mais yoko c'pas pareil. Il veut des kitkat.

Arma a écrit:
- nan: j'était sur Yoko la premiere! barrez vous bande de harpies! Mad
- T'es... T'ES BOOOOOOOOOOOOO ça y est je suis amoureuse de Yoko *papillone des cils*

Phaeton's Soul : Jeu amateur en cours de réalisation

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Keke33
Civil


Inscrit le: 04 Avr 2010
Messages: 15
Localisation: Gujan

MessagePosté le: Ven 14 Mai 2010, 9:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Du suspense, encore du suspense...
GENIAL !!!
Continue comme ça et j'espère que tu mettras la suite dans pas longtemps Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 21 Juin 2010, 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alala, je suis incorrigible. Il faut dire que j'ai du mal de combiner mon activité de Rpéiste et mes fics. Bref, fin des excuses sans intérêts pour vous et place aux chapitres du jour mois x).

A la prochaine Wink.


Spoil:
Chapitre 87 : Face à la vérité




Naruto resta abasourdi par la réponse violente et antipathique de l'ex-membre de la Racine. Pour mieux faire passer la 'pilule', il mit cela sur le compte de la discipline de fer, inculquée au sein de la mystérieuse Racine.
Le vieil homme restait parfaitement impassible, sa canne à pêche posée sur son épaule
.
-Tu ferais bien de le rattraper et de le raisonner calmement. Son esprit à besoin de reprendre quelques repères à mon sens.

Restant un instant immobile, Naruto eu un léger sourire.
-Ok, nous reviendrons dans peu de temps.
Puis en un coup de vent, il quitta la maisonnette en bois et se lança à la poursuite de sa seule chance de mettre en difficulté Danzou.
A l'aide de quelques clones, le blond retrouva la trace en l'espace d'une minute et finit par tomber sur l'objet de cette petite poursuite. L'homme n'était pas allé bien loin dans son état, puisqu'il était en train de rejeter le contenu de son ventre par le haut. Naruto eu un mouvement de recul à la vue de la scène, mais il se reprit rapidement
.
-Il y a plusieurs de tes ex-collègues qui sont à notre recherche. Si jamais ils tombent sur toi, tu n'auras aucune chance.
-Lâches-moi sale démon...

Naruto ne laissa paraître rien, mais ce surnom le blessa profondément, surtout qu'il n'avait plus Kyuubi depuis plus de sept ans.
-Ils te tueront, tel est l'ordre que Danzou leur a donné.
-Rien à foutre ! J'ai rien à faire avec toi !
-Avec moi tu as une chance de t'en sortir en vie, répliqua le blond avec ténacité, laisses-moi t'aider à redevenir un homme libre... Libre de pouvoir aller dans les bars, t'amuser avec des jolies filles, libre de faire ce que bon te semble, sans avoir d'ordres sur le dos.
-Tch !...
-Ne me dit pas que tu t'en fiches, c'est parfaitement faux.
-Tu crois me connaître peut-être ? répliqua l'homme avec le regard noir, ses nausées ayant cessé, je suis dévoué corps et âme à la cause défendue depuis longtemps par Danzou-sama. Tu ne me feras pas retourner ma veste facilement, sois-en sur satané démon !

Le poing de Naruto se crispa, mais il ne répondit pas à l'insulte, comme il l'aurait fait quelques années plus tôt.
-Danzou te remercie en ordonnant ta mise à mort. Tu dis être fidèle à un homme qui est prêt à tuer ses propres ninjas quand ça l'arrange. Tu es donc aussi aveugle que ça ?
-C'est le risque, mais chaque membre de la Racine est préparé à ça, répondit le gailllard avec un léger sourire, Je n'ai pas besoin que tu m'aides à gagner une liberté qui m'importes peu !
-Arrêtes de te mentir bon sang ! J'ai très bien vu comment tu t'es comporté hier soir ! Tu étais en colère contre Danzou parce que tu n'avais aucune utilité dans son plan ! Regardes ta vérité en face, vois ce que tu es devenu à cause de ton chef ! Fais appel à tes sentiments !
-Tais-toi...Tais-toi....Tais-toi ! Tais-toiiii !!

Il sauta sur Naruto, complètement enragé. Il s'en suivit une lutte au sol très basique. Le blond encaissa les coups portés par son assaillant, restant sur la défensive. Cette scène dura environs une minute, puis le type aux cheveux noirs fini par se lasser de frapper avant de se mettre à pleurer à chaudes larmes. Un peu amoché, Naruto parvint à se remettre assis, laissant le malheureux bonhomme extérioriser sa peine.
-Ce n'était pas bien compliqué, dit une voix venant d'une autre personne.

Reconnaissant l'aimable hôte de la maisonnette, Naruto retrouva un peu le sourire
.
-Vous nous avez suivi Oji-san ?
-Drôle de question le jeune. Dis moi plutôt comment il va ton ami, répondit l'intéressé avec un air neutre.
-C'est pas la grande forme, mais ça devrait aller mieux avec le temps.
L'Uzumaki se plaça en face de l'homme qu'il avait secouru, puis posa sa main sur l'épaule de l'ex-membre de la Racine.

-Tu peux me faire confiance. Je connais bien l'Hokage, elle et moi...
-Je sais, coupa-t-il, Vous étiez dans la même équipe que Uchiha Sasuke et sous la tutelle de Hatake Kakashi.
-Mais avant tout, nous allons devoir rentrer à Konoha sans nous faire prendre, ajouta Naruto l'air sérieux, Sachant que les troupes de Danzou sont certainement en état d'alerte, la tâche va être très compliquée.

L'illustre inconnu se leva, apparemment soulagé d'un poids et beaucoup plus coopératif.
-Merci...Cela fait longtemps que je cherche une occasion de crier ma liberté. C'est dans ce but que j'ai commencé à consommer de l'alcool en bonnes quantités. C'était un moyen efficace pour moi d'oublier la tension quotidienne que je supportais au sein de la Racine, de devenir un autre homme. Malheureusement, j'oublie surtout ce qu'il se passe à chaque fois que je bois trop, c'est pour ça que je ne t'ai pas cru au premier abord...Mais jusqu'a aujourd'hui, personne n'a risqué sa vie pour moi.
-Je suis comme ça moi, coupa le blond avec un grand sourire, je passe mon temps à sauver la peau des autres avant la mienne.
-Tu as su réveiller ma vraie personnalité, en me mettant face à mes problèmes, à mes propres contradictions. Je crois que seul je n'aurais jamais pu passer cette étape...Pour t'en remercier, je vais t'aider dans ta quête qui t'oppose à Danzou...



Chapitre 88 : Désastre Imminent




Une heure plus tard, Naruto et son nouvel allié du nom de Bozuke, terminèrent un plan d'inflitration basique qui devrais leur permettre d'entrer à Konoha sans soucis.
-Ma foi, vous vous débrouillez bien les jeunes, remarqua l'hôte qui s'était contenté d'observer la scène d'un oeil plus ou moins attentif, je crois que je vais en profiter pour faire quelques provisions.

Deux paires d'yeux étonnés se tournèrent vers le vieil homme. Naruto fut le premier a réagir.
-Oji-san, je ne veux pas vous impliquer là-dedans, vous seriez en grand danger. Les hommes de Danzou n'ont aucun scrupule à tuer si le besoin s'en fait sentir.
-Ne vous inquiétez pas pour moi. Mettons-nous plutôt en route plutôt que de bavarder sur des choses inutiles.

Le blond resta bouche-bée devant l'assurance du vieil homme, qui n'en demeurait pas moins vigoureux pour son âge. Il n'eu même plus la présence d'esprit de dissuader son hôte de participer à l'expédition. Bozuke lui restait silencieux et plutôt réservé, semblant encore déboussolé.
______________________________________________________________________

Loin de là, toujours dans la forêt, l'un des Anbus de la Racine continuait de chercher la trace de Naruto. Il n'avait pas de capacité spécifique à cette tâche, il se débrouillait donc comme la plupart des ninjas, regardant le sol pour voir des traces de pas, les branches au cas où un bout de tissu ait été déchiré ou tout autre indice pouvant le mettre sur la voie. Mais ayant constaté depuis plusieurs heures que les quelques traces qu'il suivait dataient de plus de deux jours, il était presque certain de ne pas être sur la piste de Naruto.
Jusqu'a ce qu'une valse de shurikens ne fuse tout autour de lui, le coupant au bras droit et sur la hanche
.

-Merde !

Oubliant ses recherches d'un coup, il se cacha derrière un tronc, ayant bien vu d'où venait la menace. Mais étant seul, il avait peu de chances d'échapper à ses adversaires encore invisibles. Saisissant l'épée courte qu'il gardait dans son dos, l'Anbu se préparait à combattre vainement l'ennemi, espérant que le combat soit vu par quelqu'un du village.

Cependant, il ne remarqua pas la dizaine de serpents qui montaient autour du tronc contre lequel il s'était réfugié. Et lorsqu'il s'en rendit compte, ce ne fut que pour voir des gueules ouvertes dans sa direction ainsi qu'un sifflement d'invertébré en pleine attaque.
Les crocs empoisonnés des bestioles se plantèrent dans sa peau alors qu'il se débattait dans un élan de panique. Une voix résonna soudainement à l'oreille de l'Anbu qui ne s'était même pas rendu compte de cette nouvelle présence
.

-Inutile petit avorton, le poison de mes serpents provoque la mort en moins d'une minute.

Sentant ses forces le quitter soudainement, le membre de la Racine se retourna face à son adversaire, mais il ne parvint pas à en voir les traits, sa vision se brouillant déjà, tout comme son ouïe qui lui rapportaient que des sons sourds avant de faire le silence radio.

Derrière l'arbre, des dizaines de ninjas attendaient impatiemment de reprendre la route sous ordre de leur commandant : Imui.
L'anbu tomba de l'arbre, totalement mort, une expression de douleur figée sur son visage à moitié caché par son masque
.

-La revanche du maître approche, misérable village de Konoha.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mar 12 Juil 2011, 1:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un an...déjà. Le temps passe si vite et si lentement à la fois.

Je suis donc de retour sur cette fic, du moins pour vous annoncer que je vais reprendre prochainement l'histoire là où elle s'était arrêtée.

Je ne pourrais pas assurer une parution rapide, mais j'espère au moins finir les intrigues en place et les batailles qui restent encore à venir.

Même si ça ne se voit pas forcément, j'aimerai vraiment aller au bout de mes idées, mais les aléas du quotidien font que j'oublie continuellement de poursuivre cette longue fic'.

Bref, à très bientôt pour les prochains chapitres (j'éditerai ce post-ci). Wink

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Lun 30 Juin 2014, 1:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hum...*tousse*...

*Regarde la date du dernier post...puis celui des derniers chapitres postés*

Ah oui, 4 ans de disette et un épic fail de reprise. Je ne suis pas sur que mes fidèles lecteurs de l'époque soient encore là, mais bon.
Il se trouve que j'ai eu envie de reprendre la fic et que j'ai pondu les deux chapitres tout juste tapés au clavier (entre deux coups d’œils sur le match Costa vs Grèce, même si c'est pas celui qui m'intéresse le plus)

Est-ce un vrai retour ou un simple come-back nostalgique de cet époque où j'étais un "écrivain" (amateur, restons réaliste) bien plus prolifique.
Je ne sais pas du tout, en tout cas, je conseille à ceux qui veulent s'intéresser à l'histoire, de reprendre cette 7e "saison" au début (8e page de ce topic) pour récolter un maximum d'éléments sans perdre trop de temps à une longue relecture.


Bref, voilà pour vous, a savourer avec modération, c'est pas dit que ça continue, même si j'ai toujours voulu finir cette 7e saison.

Spoil:
Chapitre 89 : Invasion




Au village, l’inquiétude était de mise. Personne ne savait si Naruto avait été capturé, tué ou si il était encore en fuite, Danzou n‘ayant pas donné de nouvelles.
Sakura se triturait les méninges dans son bureau, retournant cent fois la situation pour en ressortir toutes les possibilités, mais le vieux briscard l’avait bien coincé.
Plus les minutes passaient, plus elle avait l'impression de devenir folle. Car entre les soucis à Kusa, le décès de Tsunade, plus tout les petits tracas du quotidien, elle passait vraiment une très mauvaise semaine, sans doute la pire depuis son arrivée au poste d'Hokage. Et pourtant, elle ignorait que le pire allait se produire le jour même, que l'ensemble du village allait se retrouver dans la pire des situations depuis sept ans.

En effet, tout était encore calme aux abords du village, mais la menace était sur le point d'être mise à exécution et sans le moindre ultimatum.
Caché dans le couvert du feuillage d'un arbre, Imui observait la muraille entourant le village de la feuille. Derrière lui, Omoki, Domiko et Hogate attendaient avec impatience l'ordre qui sonnerait le glas de Konoha, tout comme les centaines de ninjas camouflés eux aussi sous la végétation très suffisante.


-Alors, on y va ? J'ai envie d'éclater les têtes de ces abrutis ! fit Domiko, impatiente d'en découdre après tout ce temps à lambiner en missions de préparation ennuyeuses à mourir.
Il faut dire que ses deux équipiers avaient l'air tout aussi excité à l'idée de se frotter enfin à toute une armée.
Imui restait impassible, puis d'une voix sereine, annonça l'ordre tant attendu :

-Je veux voir ce village en ruines d'ici une heure.

Ni une, ni deux, les trois compères bondirent vers le haut de la muraille, suivis par un nombre important de ninjas à leur botte et rassemblés dans cet unique but.
En l'espace de seulement quelques secondes, ils furent plusieurs dizaines a investir les rues longeant la muraille, élimiant les quelques ninjas parsemés et totalement désorganisés devant ce flot d'ennemis venus de nulle part.

Les shurikens fusaient dans l'air, se plantant sur le sol d'un Konoha en plein réveil et qui perdrait gros dans les premières minutes d'un assaut minutieusement préparé.
Le trio infernal menait les hostilités, éliminant les malheureux ninjas tentant de contenir ce flot menaçant directement la population civile.

Au loin, Sakura observait l'invasion avec tristesse. Elle savait qu'elle devait organiser une semblant de défense, mais après la terrible nuit, elle n'en trouvait étrangement pas la force malgré l'urgence.
Shizune entra en trombe dans le bureau, complètement affolée.


-Sakura ! Nous sommes attaqués par des troupes inconnues ! Ils ont déjà débordés nos patrouilles au nord et affluent par dizaine dans le village !
La femme aux cheveux roses se tourna lentement, un air fatigué sur le visage, puis elle enfila ses gants de combat sans un mot. Lorsqu'elle recroisa le regard de la brune, elle était alors prête à mener le combat le plus dur de sa vie.

-Peu importe qui ils sont, ils envahissent mon village le mauvais jour et ça va se payer au centuple.

Le ton de sa voix laissait peser une menace sur l'ennemi, plus encore que ne pouvait le faire Tsunade. Shizune n'ajouta rien, laissant l'Hokage quitter le bureau pour aller mener cette guerre que personne n'avait vu venir. La rose ne laissa qu'un ordre à sa seconde :

-Je te laisse gérer l'évacuation des civils Shizune. Je m'occupe du reste.

Celle-ci hocha la tête et ne se fit pas prier pour se mettre à la tâche...sur le terrain également.



Chapitre 90 : Loin du Chaos




Les recherches dans les montagnes au nord de Kusa reprirent le même matin que l'assaut sur Konoha. Kiza, la panthère de Keitaro, était sur une piste depuis la veille, mais celle-ci ne semblait pas prendre fin. Cependant, le fait le plus troublant était que la piste était large de plusieurs mètres et parsemée de traces de pas incalculables, ce qui ne faisait qu'augmenter les craintes de Jiraya, Anko et Sasuke.

-Plus on avance, plus j'ai l'impression que nous allons du mauvais côté, marmonna Jiraya qui avait un bien mauvais pressentiment depuis le réveil.
Asuma hocha la tête au Sannin, ayant lui aussi l'impression de passer à côté de quelque chose d'important.

-Continuons d'avancer, lança Sasuke comme s'il voulait recadrer ses aînés sur les bonnes priorités, selon lui évidemment.

Cette petite attention n'échappa pas à Anko qui trouva là un moyen de détendre l'atmosphère.

-Le chef a parlé, on obéit au doigt et surtout à l'oeil ! Héhé !
Hélas, seul Keitaro pouffa à la blague, ce qui sembla suffire au bonheur de la jounin aux serpents.
-Oui je sais, mon humour est inégalable Keitaro-kun, lâcha Anko avec une modestie à peine feinte.

En queue de peloton, Tenten et Shikamaru se retinrent de tout commentaire, mais n'en pensaient pas moins. Chouji lui était par contre plus concentré sur la mission que sur ses chips, visiblement moins à l'aise que les derniers jours. Malgré tout, cela n'empêcha miss Mitarashi de continuer son numéro pour avoir l'attention du mâle qu'elle semblait avoir prit pour cible.


-Sinon Keitaro-kun, je sais qu'on se connait que depuis peu mais il y a une question qui me démange l'esprit depuis un certain temps.
-Une question ? répondit l'intéressé qui essayait tant bien que mal de ne pas se laisser trop distraire.
-Oui, rien de méchant hein, mais hum...c'est quoi ton type de femme au juste ?
-Oh et bien c'est...quoi ?! s'écria-t-il en s'apercevant du sujet abordé, hum hé bien, je dirais que ce n'est pas le meilleur moment pour parler de ça Anko-san.
-Aha ! Serait-ce une invitation à dîner que j'entend là ? répliqua la brune qui semblait avoir bien rôdé son jeu.
-Heuuu...ce n'est pas exactement ce à quoi je faisais allusion...
-Aller, je t'allège d'un poids, je paierai le dessert, parce que je suis bonne joueuse, ajouta Anko.

D'un coup, Kiza s'arrêta d'avancer et se tourna face à la jounin, retroussant brièvement les babines.

-Ecoutez-moi bien Anko, si je vous entend encore une fois piailler pour des absurdités, je vous garanti de me refaire les griffes sur votre visage.
L'intéressée se pencha vers le félin noir, avec un sourire de défi.
-Qu'est ce qu'elle a la bestiole, elle est jalouse de pas pouvoir fricoter avec Keitaro ?
-Ça va mal finir ces bêtises, marmonna Shikamaru sans se faire entendre heureusement.
-Le problème ma chère, c'est que vous empiétez sur le déroulement de la mission et dérangez une bonne partie du groupe. J'ai beau être une 'bestiole' comme vous dites, je ne laisse pas mes hormones prendre le pas alors qu'il y a bien plus important à faire, répliqua la panthère qui semblait pour le moins irritée.

Il fallu l'intervention d'Asuma pour remettre un peu d'ordre entre les deux individualités.

-Ok, temps-mort, le message est passé. Je me porte désormais garant de la bonne tenue d'Anko-san. Poursuivons la mission Kiza-san.
Cependant, personne n'avait vu Sasuke qui s'était déjà avancé d'une cinquantaine de mètres, seul. Il semblait regarder quelque chose sur la pente rocailleuse du massif qu'ils arpentaient depuis plus d'une heure. Il fit signe au reste du groupe de venir voir et une fois aux côtés de l'Uchiha, tous purent voir une entrée taillée dans la roche et dont le style était reconnaissable. Jiraya fit la grimace en voyant cela.

-Je n'aime vraiment pas ça...
Même Anko semblait retrouver son sérieux devant le sigle du serpent qui ornait modestement le haut de l'encadrement.
Sasuke lui se promit de ne pas rater son coup, s'il devait à nouveau ôter la vie à un serpent extrêment dangereux.


Cheese ! CLOWN

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 02 Juil 2014, 9:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

Voilou, je ne me presse pas trop, j'écris des petits bouts par petits bouts et je me remet dans le bain tranquillement.

Chapitres 91 et 92 en cette matinée ensoleillée (chez moi en tout cas).

Spoil:
Chapitre 91 : Konoha, le champ de bataille




L'insurrection avait débuté depuis seulement deux minutes lorsque les forces de Konoha parvinrent à contenir la venue des forces ennemies. Parmis les ninjas dans les combats, nous avions notamment Sakura, Gai, Konochy et Kurenaï, sans compter les nombreux jounins, chuunins et Anbu qui combattaient sur des dizaines de mètres dans les alentours, tous dans le but de protéger le village et d'éviter que les combats n'avancent davantage dans les rues en pleine évacuation.

Sur ce point là, Shizune menait donc la danse, épaulée par Hanabi, Moegi et Udon notamment, ainsi que quelques équipes de genins afin de mener la population à l'abri, dans les tunnels creusés dans la montagne de roche, celle où se trouvait les visages des Hokage.

Côté assaillants, Domiko, Hogate et Omoki participaient activement aux hostilités, usant le plus souvent de techniques liés aux serpents, rappelant Anko, mais aussi un autre personnage toujours ancré dans les mémoires : Orochimaru. Cependant, à force de morsures, les ninjas de Konoha semblaient faiblir bien plus vite qu'à l'accoutumée, ce qui provoqua à un moment donné, la création d'une brêche dans la défense.
Du haut du mur entourant le village de la feuille, Imui observait l'énorme bataille, les bras croisés, commentant brièvement l'avancée du plan mis en place.

-Les poisons commencent à faire effet. Leurs forces diminuent et bientôt, ils seront totalement submergés. La victoire approche.

Bien entendu, ce fait important n'échappa pas aux défenseurs, notamment Sakura ou Kurenaï, qui voyaient leurs compagnons se faire battre les uns après les autres, mais aussi a un observateur attentif, caché dans l'ombre et à l'écart des combats. Derrière l'individu, une centaine de combattants masqués attendaient l'ordre d'intervenir.
Il se tourna finalement face à ses hommes, faisant cogner le bout de sa canne sur le sol.

-Il est temps pour la Racine de remonter à la surface et de faire le menage dans le village. Montrons à l'Hokage ce dont est capable une force militaire parée à faire la guerre.
-Hi ! Danzou-sama ! répondirent les Anbu de la racine d'une seule voix.
-Sachez que nos ennemis utilisent en très grande majorité des techniques liées aux serpents et que leurs morsures sont empoisonnées. Equipez-vous en conséquence. Exécution !

Tous les ninjas se mirent en action dans la seconde, tandis que le vieil homme retourna a son observation, semblant fixer son regard sur la touffe de cheveux roses qui servait de leader au village de Konoha.
-La force brute et le caractère ne sont pas suffisant pour faire un Hokage, Haruno Sakura. Je vais prouver à l'ensemble du village, ce dont il a réellement besoin, clama-t-il pour lui seul.

Dehors, le carnage se poursuivait et plusieurs panaches de fumée s'élèvaient dans le ciel, causés par des techniques katon lancées par divers ninjas, principalement de Konoha.
Sakura se démenait au coeur de de la bataille, fracassant les ennemis les uns après les autres, montrant clairement qu'elle était capable de tenir son rang lorsqu'il fallait combattre. Cependant, elle ne vit pas un long reptile fondre dans son dos, pour s'enrouler autour de sa taille, la soulever dans les airs et finalement l'envoyer valser par-dessus la haute muraille du village.


-Sakura ! s'écria Kurenaï en la voyant happée hors de la zone de combat, mais l'illusioniste ne pouvait rien faire, vite attaquée par un flot de serpents à la gueule grande ouverte. Elle sauta à temps et coupa les reptiles juste derrière la tête, juste avant qu'un ninja adverse lui passe devant, projeté par un coup de Gai Maito, qui s'éclatait comme un enfant entouré de ses jouets favoris.
Quand à Konochy, il utilisait son raiton comme à son habitude, se défendant des dangereuses morsures en faisant griller les écailles des serpents tentant de planter leurs crocs dans la chair molle et y injecter le redoutable venin.
Cependant, ce n'était pas le cas de bon nombre de ses compagnons, certains agonisant déjà sur le sol après une ou plusieurs morsures et le nombre de victimes continuait d'augmenter au fil des secondes.

C'est alors que plusieurs dizaines d'Anbu arrivèrent de toutes les directions, tous revêtant une solide armure en métal et qui attaquèrent les envahisseurs qui s'étaient pas attendu à une vague de renforts.


-D'où sortent ces types ? hurla Domiko après un bond en arrière afin d'avoir un brin de recul sur l'action. Elle fut vite rejointe par Hogate et Omoki, eux aussi étonnés de voir de nouvelles troupes se joindre au combat et avec un équipement approprié qui plus est.
-Comment ont-ils su pour le poison ? grogna le détecteur du trio.
-Imui ne nous avait pas dit qu'on rencontrerait ce genre de résistance, ajouta Omoki.
-Bien, on reprend les vieilles méthodes alors, termina Hogate en dégainant une paire de kunaïs pour finalement se jeter à nouveau dans la mêlée.

Ses deux équipiers firent de même, Domiko usant de Fuuton pour se dégager le passage et dérouter quelque peu les rangs de Konoha, tandis que Omoki se lança dans la création de créatures de terres animées par sa volonté. La guerre allait passer à un autre niveau désormais.




Chapitre 92 : Commandants au combat




Emportée, Sakura retomba malgré tout souplement sur le sol, vite rejointe par son assaillant qui était nul autre que Imui. L'individu avait la chevelure brune taillée très court et un air sombre sur son visage à l'aspect juvénile. La Rokudaime jaugea son adversaire du regard, sans faire le moindre mouvement. Elle remarqua les têtes des serpents qui dépassaient des manches du second du 'maître'.
La jeune femme hésita un moment avant d'énoncer un nom connu de tous.


-O...rochimaru ?

Mais elle ne reçu aucune réponse à cette question. A la place de ça, Imui préféra aborder un autre sujet.
-Le maître m'avait bien dit que tu étais jeune...mais à ce point, c'est pitoyable. Comment ce village peut-il se laisser diriger par une adolescente aussi colérique qu'un nouveau né ?
Bien entendu, cela fit tiquer la rose, mais contrairement à dix ans en arrière, elle ne le chargea pas en hurlant comme une forcenée. Elle se contenta de durcir son regard et de poursuivre calmement la conversation.
-Et peut-on savoir qui est ce maître au juste ?

Imui sembla considérer cette question, penchant sa tête du côté droit avant de répondre sur un ton menaçant.
-Il est un martyr, une victime de ce village faible et incompétent. Aujourd'hui est le jour de sa rédemption, le jour où son armée écrasera Konoha et le Pays du Feu. Et pour marquer cet évènement glorieux, rien ne vaut le sang du Kage pour signer l'arrêt de mort de son village corrompu par l'ignorance et la bêtise.

Sakura comprit évidemment qu'elle ne tirerai rien de l'individu, ses croyances et son comportement ne laissant guère d'ouverture de dialogue afin de le prendre en défaut, comme aurait pu le faire Naruto par exemple.
Dès lors, le seul moyen de le faire, était simplement de le battre.

-Tout ce qui est certain, c'est que je vais te fracasser le crâne cent fois pour avoir attaqué le village, tué mes compagnons et choisi le mauvais jour pour me faire chier ! s'écria-t-elle avec un peu de rage.

Il s'en suivit plusieurs secondes où les deux adversaires se jaugèrent du regard, les couleur émeraude de la Rokudaime contrastant avec la pupille marron, presque noire de son opposant. Les deux adversaires étaient prêts à se jeter dans la bataille, n'attendant qu'un signe, quelque chose, comme cette feuille morte qui passa entre eux mollement.

Il s'en suivit le tintement métallique de deux kunaïs se rencontrant violemment, suivis d'autres échanges à l'arme ninja, les deux combattants se livrant une lutte étrangement basique, mais très intense, puisqu'aucun des deux ne cessaient de se fixer, faisant preuve d'une virtuosité que peu de ninjas pouvaient avoir.
Puis le duel monta d'un cran, quand ils se saisirent chacun d'un deuxième kunaï, augmentant la fréquences des coups et des parades. Pour le moment, aucun des deux ne prenait l'avantage sur l'autre, comme s'il s'agissait que d'un échauffement.

Sur un ultime échange d'armes, les deux adversaires se séparèrent enfin, pour à nouveau s'observer de loin. Il était clair que la confrontation ne faisait que commencer.


-Tu as beau être forte, cela ne changera rien au résultat de notre duel, martela Imui qui rangea ses kunaïs pour finalement faire sortir des serpents du bas de son pantalon, de ses manches et par le col de sa tenue.
-Tu as beau parler, cela ne m'empêchera pas de t'éclater la tronche, répondit l'Hokage en rangeant ses kunaïs à son tour, pour finalement serrer les poings, signifiant qu'elle allait user son style brutal et dévastateur.

Après quelques secondes, les duellistes fondirent l'un vers l'autre, avec la ferme intention de vaincre l'opposant.


Le prochain post sera dédié à un récapitulatif des personnages, ce qui devrait aider à reprendre un peu le fil de l'histoire et les liens unissant les différents protagonistes.

A la prochaine !


PS : le topic de commentaire existe toujours, juste là (attention à la poussière pour les allergiques) => http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=14741

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 02 Juil 2014, 10:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien, comme promis, un gros récapitulatif des personnages - les gentils en tout cas, les méchants ne durant généralement pas longtemps et puis garder le secret sur leurs pouvoirs, c'est mieux pour tous - dont j'ai une 'data' dans mon bordel de fichiers (c'est rangé aussi bien que ma chambre en gros Razz).

Bonne lecture aux courageux !

Spoil:
-Nom : Uzumaki
-Prénom : Naruto
-Âge : 25ans
-Famille : Hyuuga Hinata (amante) / Uzumaki Mitsuko (fille)
-Affinité(s) : Vent
-Particularité(s) : Ne possède plus Kyuubi depuis la fin de la 5e Saison.
-Stats (à titre indicatif) : T (taijutsu / N (ninjutsu) / G (genjutsu) / F (force) / V (vitesse) / i (intelligence) / E (endurance) / S (sceaux) / M (moyenne)
T : 8
N : 10
G : 4
F : 8
V : 10
I : 7
E : 9
S : 5
M : 7.625


-Nom : Uchiha
-Prénom : Sasuke
-Âge : 25ans
-Famille : Haruno Sakura (amante) / Uchiha Tomaru (fils)
-Affinité(s) : Feu et Foudre
-Particularité(s) : Sharingan 4 virgules + MS à 4 branches depuis la Saison 5.
-Stats :
T : 9
N : 10
G : 8
F : 7
V : 10
I : 8
E : 8
S : 5
M : 8.125


-Nom : Haruno
-Prénom : Sakura
-Âge : 25ans
-Famille : Uchiha Sasuke (amant) / Uchiha Tomaru (fils)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Rokudaime Hokage
-Stats :
T : 8
N : 6
G : 6
F : 10
V : 8
I : 9
E : 5
S : 8
M : 7.5


-Nom : Hyuuga
-Prénom : Hinata
-Âge : 25ans
-Famille : Uzumaki Naruto (amant) / Uzumaki Mirsuko (fille) / Hyuuga Hanabi (soeur) / Hyuuga Hiashi (père) / Hyuuga Neji (cousin) / Hyuuga Nikima (nièce)
-Affinité(s) : Eau et Glace (en duo avec Naruto)
-Particularité(s) : Lumière du Byakuugan depuis la Saison 5.
-Stats :
T : 9
N : 9
G : 6
F : 6
V : 10
I : 8
E : 6
S : 5
M : 7.375


-Nom : Hyuuga
-Prénom : Neji
-Âge : 26ans
-Famille : Tenten (amante) / Hyuuga Nikima (fille) / Hyuuga Hiashi (oncle) / Hyuuga Hinata (cousine)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Expert du Juuken
-Stats :
T : 10
N : 7
G : 5
F : 7
V : 8
I : 9
E : 6
S : 5
M : 7.125


-Nom : Hyuuga
-Prénom : Hiashi
-Âge : 54ans
-Famille : Hyuuga Hanabi & Hinata (filles) / Hyuuga Neji (neveu) / Uzumaki Mitsuko (petite-fille) / Hyuuga Nikima (petite-nièce)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Chef du clan Hyuuga / Maitre du Juuken
-Stats :
T : 9
N : 7
G : 5
F : 7
V : 7
I : 8
E : 7
S : 7
M : 7.125


-Nom : Hatake
-Prénom : Kakashi
-Âge : 39ans
-Famille : Hatake Sakumo (père-décédé)
-Affinité(s) : Foudre
-Particularité(s) : Seul non-Uchiha possédant le MS / Ninja Copieur
-Stats :
T : 9
N : 10
G : 7
F : 8
V : 8
I : 9
E : 6
S : 8
M : 8.125


-Nom : Inuzuka
-Prénom : Kiba
-Âge : 25ans
-Famille : Yamanaka Ino (amante) / Inuzuka Takano (fils) / Inuzuka Hana (soeur) / Inuzuka Tsume (mère)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Rage Animale depuis la saison 4.
-Stats :
T : 9
N : 6
G : 2
F : 9
V : 8
I : 6
E : 5
S : 3
M : 6


-Nom : Aburame
-Prénom : Shino
-Âge : 25ans
-Famille : Aburame Shibi (père)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Éleveur et hôte de millions d'insectes / Aucun sens de l'humour.
-Stats :
T : 5
N : 8
G : 4
F : 5
V : 6
I : 9
E : 5
S : 5
M : 5.875


-Nom : inconnu
-Prénom : Tenten
-Âge : 25ans
-Famille : Hyuuga Neji (amant) / Hyuuga Nikima (fille) / Hyuuga Hiashi (beau-père)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Maitresse d'armes en tout genre.
-Stats :
T : 8
N : 4
G : 2
F : 6
V : 7
I : 8
E : 4
S : 5
M : 5.5


-Nom : inconnu
-Prénom : Jiraya
-Âge : 63ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Feu et Vent
-Particularité(s) : Auteur de bouquins pas nets.
-Stats :
T : 8
N : 10
G : 5
F : 8
V : 8
I : 8
E : 8
S : 10
M : 8.125


-Nom : inconnu
-Prénom : Yamato
-Âge : Estimé au minimum à 35ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Bois
-Particularité(s) : Issu d'expériences d'Orochimaru.
-Stats :
T : 6
N : 9
G : 4
F : 6
V : 7
I : 8
E : 7
S : 8
M : 6.875


-Nom : Nara
-Prénom : Shikamaru
-Âge : 25ans
-Famille : Sabakuu Temari (amante) / Nara Shimaro (fils) / Nara Shikaku (père)
-Affinité(s) : Ombre
-Particularité(s) : QI supérieur à 200 / Mais doublé d'une grosse flemme.
-Stats :
T : 5
N : 9
G : 5
F : 5
V : 6
I : 10
E : 5
S : 3
M : 6


-Nom : Yamanaka
-Prénom : Ino
-Âge : 25ans
-Famille : Inuzuka Kiba (amant) / Inuzuka Takano (fils) / Yamanaka Inoichi (père) / Inuzuka Hana (belle-soeur) / Inuzuka Tsume (belle-mère)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Transfert d'esprit / Fleuriste
-Stats :
T : 6
N : 8
G : 5
F : 8
V : 6
I : 7
E : 4
S : 6
M : 6.25


-Nom : Nara
-Prénom : Shikaku
-Âge : 50ans
-Famille : Nara Shikamaru (fils) / Nara Shimaro (petit-fils) / Sabakuu Temari (belle-fille)
-Affinité(s) : Ombre
-Particularité(s) : Cerveau de compétition.
-Stats :
T : 6
N : 9
G : 5
F : 7
V : 6
I : 10
E : 6
S : 4
M : 6.625


-Nom : Akimichi
-Prénom : Chouji
-Âge : 25ans
-Famille : Akimichi Chouza (père)
-Affinité(s) : Non...heu...Très-développée !
-Particularité(s) : Boulet Humain
-Stats :
T : 8
N : 7
G : 2
F : 9
V : 6
I : 6
E : 7
S : 2
M : 5.875


-Nom : Maito
-Prénom : Gai
-Âge : 39ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Taijutsu ultime / Bête Verte de Konoha
-Stats :
T : 10
N : 5
G : 4
F : 10
V : 10
I : 6
E : 6
S : 2
M : 6.625


-Nom : Yuhi
-Prénom : Kurenaï
-Âge : 39ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Maître Illusionniste
-Stats :
T : 5
N : 5
G : 10
F : 4
V : 6
I : 8
E : 5
S : 6
M : 6.125


-Nom : Sarutobi
-Prénom : Asuma
-Âge : 39ans
-Famille : Sarutobi Hiruzen (père-décédé) / Sarutobi Konohamaru (neveu)
-Affinité(s) : Vent
-Particularité(s) : Fumeur et barbu accompli.
-Stats :
T : 9
N : 7
G : 4
F : 7
V : 7
I : 7
E : 5
S : 3
M : 6.125


-Nom : inconnu
-Prénom : Ebisu
-Âge : 40ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Binoclard pervers
-Stats :
T : 6
N : 8
G : 4
F : 6
V : 6
I : 8
E : 4
S : 5
M : 5.875


-Nom : Sarutobi
-Prénom : Konohamaru
-Âge : 20ans
-Famille : Sarutobi Asume (oncle) / Sarutobi Hiruzen (grand-père, décédé)
-Affinité(s) : Feu et Vent
-Particularité(s) : Expert du Sexy-jutsu / Unique élève de Naruto.
-Stats :
T : 7
N : 10
G : 2
F : 7
V : 7
I : 6
E : 8
S : 3
M : 6.25


-Nom : inconnu
-Prénom : Moegi
-Âge : 20ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Illusionniste
-Stats :
T : 5
N : 5
G : 9
F : 4
V : 5
I : 8
E : 4
S : 3
M : 5.375


-Nom : inconnu
-Prénom : Udon
-Âge : 20ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Terre
-Particularité(s) : Binoclard renifleur
-Stats :
T : 7
N : 8
G : 2
F : 7
V : 6
I : 8
E : 5
S : 2
M : 5.625


-Nom : Hyuuga
-Prénom : Hanabi
-Âge : 19ans
-Famille : Hyuuga Hinata (soeur) / Hyuuga Neji (cousin) / Hyuuga Hiashi (père)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Promise à remplacer son père à la tête du clan.
-Stats :
T : 9
N : 6
G : 4
F : 6
V : 7
I : 8
E : 5
S : 2
M : 5.875


-Nom : Sabakuu
-Prénom : Gaara
-Âge : 25ans
-Famille : Sabakuu Temari (soeur) / Sabakuu Kankouro (frère-décédé)
-Affinité(s) : Sable
-Particularité(s) : Kazekage
-Stats :
T : 6
N : 10
G : 3
F : 5
V : 7
I : 8
E : 8
S : 4
M : 6.375


-Nom : Sabakuu
-Prénom : Temari
-Âge : 28ans
-Famille : Sabakuu Gaara (frère) & Kankouro (frère-décédé)
-Affinité(s) : Vent
-Particularité(s) : Éventail de combat / Ambassadrice de Suna.
-Stats :
T : 5
N : 9
G : 3
F : 4
V : 6
I : 9
E : 5
S : 4
M : 5.625


-Nom : Uzumaki
-Prénom : Mitsuko
-Âge : 7ans
-Famille : Uzumaki Naruto (père) / Hyuuga Hinata (mère) / Hyuuga Hanabi (tante) / Hyuuga Hiashi (grand-père)
-Affinité(s) : Non-développée
-Particularité(s) : Talent d'apprentissage hors du commun / Byakuugan à l'âge de 5ans.
-Stats :
T : 4
N : 5
G : 1
F : 3
V : 5
I : 4
E : 5
S : 0
M : 3.375


-Nom : Uchiha
-Prénom : Tomaru
-Âge : 6ans
-Famille : Uchiha Sasuke (père) / Haruno Sakura (mère)
-Affinité(s) : Non-développé
-Particularité(s) : Sharingan 1 virgule à 4ans.
-Stats :
T : 4
N : 3
G : 1
F : 2
V : 4
I : 3
E : 3
S : 0
M : 2.5


-Nom : Hyuuga
-Prénom : Nikima
-Âge : 5ans
-Famille : Hyuuga Neji (père) / Tenten (mère) / Hyuuga Hiashi (grand-oncle) / Hyuuga Hinata (tante)
-Affinité(s) : Non-développé
-Particularité(s) : Bourreau de travail.
-Stats :
T : 4
N : 2
G : 1
F : 2
V : 5
I : 4
E : 3
S : 0
M : 2.625


-Nom : Nara
-Prénom : Shimaro
-Âge : 5ans
-Famille : Nara Shikamaru (père) / Sabakuu Temari (mère) / Nara Shikaku (grand-père) / Sabakuu Gaara (oncle)
-Affinité(s) : Non-développé
-Particularité(s) : Très très futé, mais déjà fainéant.
-Stats :
T : 3
N : 1
G : 0
F : 2
V : 3
I : 5
E : 2
S : 0
M : 2


-Nom : Inuzuka
-Prénom : Takano
-Âge : 4ans
-Famille : Inuzuka Kiba (père) / Yamanaka Ino (mère) / Inuzuka Hana (tante) / Inuzuka Tsume (grand-mère) / Yamanaka Inochi (grand-père)
-Affinité(s) : Non-développé
-Particularité(s) : Accompagné de Nikomaru (fille d'Akamaru) depuis la Saison 7.
-Stats :
T : 2
N : 1
G : 0
F : 1
V : 2
I : 2
E : 1
S : 0
M : 1.125


-Nom : Hachimada
-Prénom : Konochy
-Âge : 36ans (non, ce n'est pas mon âge IRL hin hin)
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Foudre
-Particularité(s) : Rapide et nonchalant.
-Stats :
T : 7
N : 10
G : 4
F : 5
V : 9
I : 8
E : 8
S : 7
M : 7.25


-Nom : inconnu
-Prénom : Keitaro
-Âge : 31ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Foudre
-Particularité(s) : Projette des flèches électriques avec son arc.
-Stats :
T : 8
N : 10
G : 5
F : 6
V : 8
I : 7
E : 8
S : 5
M : 7.125


-Nom : Niraku
-Prénom : Otamo
-Âge : 54ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : (caché)
-Particularité(s) : (caché)
-Stats :
T : (caché)
N : (caché)
G : (caché)
F : (caché)
V : (caché)
I : (caché)
E : (caché)
S : (caché)
M : (caché)


-Nom : Minatoshi
-Prénom : Bozuke
-Âge : 54ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : (caché)
-Particularité(s) : (caché)
-Stats :
T : (caché)
N : (caché)
G : (caché)
F : (caché)
V : (caché)
I : (caché)
E : (caché)
S : (caché)
M : (caché)


-Nom : Nokaguma
-Prénom : Himura
-Âge : 13ans
-Famille : (mère-décédée)
-Affinité(s) : Foudre
-Particularité(s) : Rinnegan depuis la Saison 7.
-Stats :
T : 4
N : 8
G : 3
F : 4
V : 5
I : 6
E : 8
S : 2
M : 5


-Nom : Tamiko
-Prénom : Mina
-Âge : 13ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Eau
-Particularité(s) : Illusioniste
-Stats :
T : 4
N : 5
G : 7
F : 3
V : 4
I : 6
E : 4
S : 3
M : 4.5


-Nom : Mokohiwa
-Prénom : Tatsuke
-Âge : 14ans
-Famille : inconnue
-Affinité(s) : Terre
-Particularité(s) : Adepte du taijutsu de Gai.
-Stats :
T : 8
N : 5
G : 2
F : 6
V : 7
I : 5
E : 4
S : 2
M : 4.875

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 12, 13, 14  Suivante
Page 13 sur 14

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum