Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Les aventures de Naruto (By Kono) ~ Saison 7 / Chaps 103-104
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Votre avis sur cette longue fanfic :
Le top du top, j'adore !
41%
 41%  [ 7 ]
Une bonne histoire malgré des imperfections.
35%
 35%  [ 6 ]
Ensemble convenable, mais y a moyen de faire mieux.
11%
 11%  [ 2 ]
Franchement, il y a pas mal de choses à revoir pour que ce soit une bonne fic'.
5%
 5%  [ 1 ]
J'aime pas vraiment le style et l'histoire.
0%
 0%  [ 0 ]
Bon pour la décharge ! A mort Konochy !
5%
 5%  [ 1 ]
Total des votes : 17

Auteur Message
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 09 Juil 2014, 10:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yop(lait), 2 nouveaux chapitres pour ce soir !

La guéguerre continue donc, avec un petit point sur les évacués, puis un retour sur la bataille avec un nouveau duel en perspective.

Bonne lecture !

Spoil:
Chapitre 93 : Au coeur de l'évacuation




Dès les premières minutes de combats, tout le village s'était retrouvé en état d'alerte maximale, avec évactuation immédiate de la population non-combattante. Parmis les ninjas en charge de s'assurer de la bonne tenue et de la sécurité des villageois, nous avions Shizune, qui menait l'opération avec sang-froid, malgré la pression qu'elle avait sur ses épaules. Elle était secondée par Hanabi, Udon ou encore Moegi, la première se chargeant principalement de mettre en sécurité les anciens du clan Hyuuga, ainsi que les plus jeunes.

Cependant, il y en avait une qui du haut de ses sept ans, avait une furieuse envie d'aller se joindre à la bataille et qui était retenue, non sans mal par Hanabi.

-Mitsuko ! Cela ne sert à rien d'y aller, tu ne pourras pas les aider !
-Je dois y aller ! C'est ce que feraient p'pa et m'man ! Lâches-moi ! Gnnnn !

Nikima observait la scène, silencieuse, constatant une fois de plus que sa cousine n'en faisait qu'à sa tête, au risque de finir en petits morceaux après être tombée sur un adversaire bien trop fort. Mais la fille de Neji savait aussi qu'elle ne pourrait pas calmer la furie et qu'une seule personne pouvait le faire. Elle alla donc rejoindre cette fameuse personne, tandis que Hanabi avançait pénibement avec la blonde qui s'agitait sur son épaule.

Ailleurs, c'est Kiba et Akamaru qui escortaient l'équipe de l'Inuzuka, du moins une partie de l'équipe. Le duo homme-chien s'assurait que Shimaro, Takano, Nikomaru et Tomaru étaient en sécurité sur le chemin menant aux galleries.

-Dîtes Kiba-sensei, commença le jeune Nara, vous croyez qu'on va gagner la bataille ?
-Heh, évidemment ! Nous avons les meilleurs ninjas du monde ! répondit Kiba en forçant son sourire.
-Sérieusement, vous pensez que je vais vous croire ? répliqua Shimaro avec un air très sérieux.
-Hey, si p'pa le dit, c'est que c'est vrai ! coupa Takano qui tenait Nikomaru, la petite chienne semblant s'être accomodée de son jeune maître.

Shimaro voulu répondre à son tour, mais se ravisa en pensant à la possible scène que ferait le jeune Inuzuka s'il se mettait à le contrarier davantage.
Tomaru de son côté restait silencieux, sa timidité lui permettant d'éviter de prendre part à de quelconques conflits avec ses équipiers. Au fond, il espérait que Kiba avait raison, mais surtout que sa mère puisse diriger Konoha à la victoire.
Ce n'était pas qu'il doutait des capacités de Sakura, mais il avait peur qu'elle échoue et que cela mène à l'échec du village par la même occasion.

De son côté, Mitsuko ne se calmait pas vraiment et Hanabi avait toutes les peines du monde à résister à l'envie de lui coller une bonne giffle, si ce n'est pas deux. En tout cas , elle avait déjà perdu l'envie de la raisonner verbalement.
Heureusement, le groupe arriva enfin dans les grottes de survies, prévues en cas d'attaques de ce genre, avec bon nombre de choses disposées là, comme de quoi soigner, de la nourriture dont la durée de conservation est suffisamment longue pour se compter en années. Bref, on ne va pas faire l'inventaire de tout ce qui était entreposé là-dedans, ce serait sans doute trop long, à l'écriture comme à la lecture.

Hiashi s'approcha de sa fille et de sa petite fille, qui refusait de rester là sans rien faire.
Sans un mot, il toucha le front de la fillette avec son doigt, la plongeant dans un sommeil instantané pour une heure ou deux.

-Merci père, fit Hanabi en posant sa nièce sur un banc afin qu'elle soit correctement installée pour sa sieste improvisée.
-Mitsuko a un fort caractère, comme son père. Canaliser toute cette énergie n'est pas une chose facile, mais tu seras amenée à faire face à cela aussi dans un avenir assez proche, répondit Hiashi avec sa sérénité habituelle.
-Et puis c'est ma nièce, je ne peux pas me permettre d'adopter un comportement de mère alors que ce n'est pas mon rôle.
-L'autorité ne s'acquiert pas toujours facilement. Chacun à sa méthode pour se faire respecter, tu trouveras la tienne en temps voulu ma fille, qu'il s'agisse de ta propre progéniture ou du clan tout entier.

Le message était clair pour Hanabi, elle n'était pas encore prête pour prendre la place de son père, mais cela pouvait arriver plus vite qu'elle ne le pensait.
Mais pour cela, il fallait déjà que Konoha sorte vainqueur de la bataille en cours.




Chapitre 94 : Au coeur des combats




Au coeur du champ de bataille, les forces présentes étaient plus ou moins équilibrées, notamment grâce à l'arrivée des anbu de la Racine qui empêchèrent Konoha de sombrer sous la fine tactique adverse. Dès lors, c'était une guerre plus 'classique' qui était en train d'éclater dans l'un des quartiers d'habitation du village.
Seulement, il fallait que la balance penche d'un côté, mais lequel ? Et surtout quand ? La réponse ne tarderait pas à arriver pour les deux camps.


-Gai-san ! Il faut les repousser en dehors du village ! s'écria Konochy lorsqu'il trouva un moment pour s'adresser à son fougueux camarade.
-Comment ?! Seulement quinze ?! répondit l'intéressé en repoussant violemment un ennemi à l'aide d'un splendide coup de pied volant.
-Non ! Les repousser hors de Konoha ! Les dégâts sont trop importants !
-Bonne idée ! Le premier à cent offrira une nouvelle tenue de combat à l'autre ! poursuivit l'expert en taijutsu avant de sauter et d'atterrir sur deux autres adversaires qui tombèrent sous l'impact.

Le jounin n'eu pas le temps de reprendre à nouveau le fauve de Konoha, que Domiko arriva comme une furie, l'envoyant bouler plusieurs mètres plus loin après une rafale de vent bien dirigée. Sans attendre, elle bondit vers le ninja à terre, mais fut contrainte de se protéger au dernier moment à cause de la volée de shurikens lancés par son adversaire.
Ainsi fait, Konochy se dégagea rapidement et fit face à la kunoichi adverse qui ne le quittait pas des yeux.


-Une femme...c'est toujours sur moi qu'il faut que ça tombe, marmonna le manieur d'éclairs.
-Oh, tu préfères les hommes donc, ajouta Domiko avec un air malicieux.
-Interprétation foireuse...ça en dit long sur la mentalité, répliqua le jounin dans la foulée.

La kunoichi allait envoyer une nouvelle bourrasque, mais ce fut Konochy qui fut le plus rapide en envoyant une décharge éléectrique qui fit brièvement hurler son adversaire.
Il en profita pour ajouter un dernier commentaire sur le même ton que les précédents.

-Belle voix malgré tout ma chère. Avec votre mentalité, j'irai jusqu'à tester votre capacité à tenir la note ainsi.
Dès lors, Domiko était très, très en colère, carrément furieuse.
-Yaaaa ! Je vais t'étriper salopard !

Elle se rua vers le jounin, qui fila vers le mur, pour finalement courir dessus.
"Bien, mon plan fonctionne. Gai saura se débrouiller, mais je crains davantage pour Kurenaï, sa spécialité étant plus aisée à utiliser en duel qu'en pleine guerre."
Cependant, à trop réfléchir, il se fit faucher par une rafale venteuse, le faisant chuter vers l'extérieur du village. Heureusement, il se réceptionna sans mal sur une grosse branche, Domiko le rejoignant dans la seconde, visiblement toujours énervée.

"Quand à moi, je vais devoir gérer une furie...la barbe."
Le vent et la foudre allaient clasher violemment, mais quel élément sortirait vainqueur ?

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 23 Juil 2014, 11:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hello !

En parallèle du nouveau chapitre du manga, voici deux nouveaux chapitres pour cette 7e saison. Les combats se poursuivent avec un zoom sur deux duels qui méritent attention.

Bonne lecture !

Spoil:
Chapitre 95 : Illusions contre monstres




Au fur et à mesure que les combattants s'épuisaient ou se faisaient tuer, le nobmre de ninjas encore debout ne cessait de diminuer au fil des minutes, ce qui commençait donc à donner lieu à des duels acharnés entre les adversaires de haut niveau.
Cependant, rien n'était encore gagné, que ce soit pour les assaillants ou les troupes de Konoha qui combattaient vaillemment, bien aidés par les renforts envoyés par Danzou.

Parmis les ninjas en duel, nous avions notamment Kurenaï, aux prises avec Omoki et ses créations de terre qui malmenaient l'illusioniste qui bn'avait pas le temps de lancer la moindre illusion.


-Alors, combien de temps vas-tu danser ainsi ? Laquelle de mes belles bêtes sera la première à te mettre à terre ? fanfaronnait le lieutenant d'Imui.
En même temps, difficile de lui donner vraiment tort, la jounin n'ayant pas beaucoup de temps pour tenter une contre-attaque. Mais cela ne l'empêchait pas de réfléchir activement pour trouver une solution, prenant en compte son état, ses possibiltiés et celles de l'ennemi.


"Je n'ai pas le temps de m'occuper de ses bêtes vu qu'il peut les refaire à volonté et tenter une attaque maintenant serait me rendre vulnérable. Ma seule chance est de diviser leur attention..."

Dès lors, sa tactique lui vint naturellement en tête. Elle esquiva une série d'attaques des bêtes de terre et trouva enfin la seconde qu'il lui fallait pour débuter son plan.
D'un seul mudra, Kurenaï se dédoubla en trois, sans qu'il y ait le moindre signe distinctif pouvant les différencier.


-Hin hin, je l'attendais le coup là. On ne me la fait pas ! s'écria Omoki qui envoya à nouveau ses créations de terre à l'offensive.
Mais au lieu de s'empaler sur les trois Kurenaï, les bêtes passèrent simplement au travers.

-Qué ?! C'est quoi ça ?! Elle était là pourtant !
Cependant, Omoki ne s'attendait pas à voir le nombre d'adversaire tripler à nouveau pour passer à neuf. Malgré tout, il ne se laissa pas envahir par une quelconque peur et fit fonctionner ses méninges à son tour.
"Ce doit-être des illusions, je ne vois que cela. Elle a du profiter des trois premières pour se mettre à l'abri de mes belles créations et espère me berner ainsi. J'imagine qu'elle va tenter de faire attaquer ses images et pouvoir m'atteindre en traître."

Un sourire s'esquissa sur son visage, content d'avoir deviné la tactique adverse. Cependant, il ne relâcha pas son attention, le moment prédit allant se produire, puisque les illusions dégainèrent un kunaï, forcément fictif lui aussi.
Puis toutes ce jetèrent sur le maître des bêtes, qui ne sembla inquiet de voir neuf adversaires lui sauter dessus avec des intentions belliqueuses. Cependant, juste avant d'être frappé par la première illusion, il se retourna, dressant un mur de terre devant lui.


-Et qui est le plus malin ma mignonne ? s'écria-t-il avec un sourire satisfait.
Mais au lieu d'entendre le bruit de quelqu'un fonçant dans quelque chose de dur, il ne se passa rien durant un seconde. Puis d'un coup, deux kunaïs se plantèrent au milieu de ses clavicules.

-GWAAAAaaaaahh !!

La douleur était à la limite du supportable, même pour un ninja de haut niveau. Mais surtout, il ne comprenait pas ce qu'il venait de se passer et n'en eu pas le temps, puisque deux autres lames se plantèrent dans ses reins, lui arrachant un autre hurlement.

-C'était bien pensé, commença Kurenaï qui se trouvait derrière Omoki, mais en créant davantage d'illusions, je me doutais que tu allais penser à la diversion et l'attaque dans le dos. Mais j'avais prévu ce coup là d'avance et t'ai laissé croire à la réussite de ta stratégie pour te surprendre là où tu ne t'y attendais pas et surtout au moment où tu as baissé complètement ta garde.

Le lieutenant d'Imui peina à se retourner, Kurenaï étant là, bien réelle à nouveau, avec deux autres kunaïs en main. Totalement dépassé par sa naïveté et sa bêtise, il n'eu pas le réflexe de sauter quand l'illusioniste planta les deux lames au milieu de ses cuisses, le faisant tomber sur les genoux dans un gémissement difficilement retenu.

La jounin sortit un énième kunaï de son étui, sans doute l'un des derniers, et le pointa près de la gorge de son adversaire.

-Il est temps de te rendre, je ne souhaite pas te faire plus de mal.
-Tch ! Retiens tes propres leçons et on reparle ! aboya Omoki qui n'avait visiblement pas l'intention d'abdiquer.

Kurenaï plissa les yeux, mais ne compris pas tout de suite à quoi cela pouvait faire allusion.
Et lorsqu'elle trouva la réponse, elle fut plaquée au sol par l'une des bêtes de terre de son adversaire. Dès lors, la situation changea du tout au tout. Omoki se releva finalement, avec un changement physique notable.




Chapitre 96 : Nunchakus




Si il y en avait bien un qui était totalement dans son élément, c'était bien Gai, surtout qu'il s'était trouvé un adversaire à sa mesure, ou du moins, qui parvenait à lui opposer une résistance suffisante pour qu'il donne le meilleur de sa fougue de la jeunesse.
En effet, Hogate, le troisième lieutenant, faisait preuve d'un niveau de taijutsu très élevé, au point que les deux adversaires se battaient à armes égales, nunchakus en main.

Si ce type d'armement était le point fort du ninja adverse, Gai s'était lancé le défi de vaincre son adversaire à sa propre spécialité, ce qui n'avait pas manqué d'agacer Hogate qui s'était bien mit en tête de battre le fauve de Konoha afin d'éviter l'humiliation.

Les bâtons tournoyaient dans l'air à une vitesse folle, s'entrechoquant sans cesse en un 'toc' singulier, mais qui s'entendait sans arrêt, tant les deux combattants se donnaient pour surpasser l'autre dans le maniement de cet armement très peu utilisé durant les guerres.
Pour l'heure, le duel était équilibré, mais un ninja expérimenté pouvait dire assez clairement que les deux bonhommes ne faisaient encore que se jauger, tout en haussant graduellement le niveau de vitesse et de technicité.

La fréquence des coups augmenta encore d'un cran, si bien qu'il devenait difficile de suivre ce duel avec un oeil normal, à moins de pouvoir se battre à ce niveau là. Peu à peu, le sourire de Gai s'était mué en une expression de concentration, signifiant là que le duel entrait dans une phase plus intense. Hogate avait aussi le visage marqué, mais semblait bien moins serein.


"Merde, je ne vais quand même pas devoir l'utiliser contre ce type. On dirait qu'il ne transpire même pas."

Mais au bout de quelques secondes, Gai sembla prendre l'ascendant sur son adverse qui fut contraint de défendre de plus en plus, ce qui arracha à nouveau un sourire à la bête verte.
Quelques coups de plus, et Hogate n'eu pas d'autre choix que de reculer et mettre un peu de distance afin de souffler un instant. Gai conserva son sourire et laissa son rival reprendre ses esprits.


-Il semblerait que vous manquiez d'entrainement mon cher ennemi. Malgré tout, vous avez un excellent niveau et je suis ravi de pouvoir affronter un adversaire de votre valeur ! lança Gai avec sa ferveur habituelle.
-Tch ! C'est ça, t'as pas encore gagné mon gars ! répliqua Hogate alors que son corps se retrouva recouvert de nombreux tatouages aux formes assez similaires, On va voir si tu vas tenir cette cadence là !

L'instant suivant, Gai encaissait un coup venu de nulle-part, suivit de nombreux autres tout aussi rapides et violents. Surpris et désorienté, le jounin mis quelques secondes pour pouvoir enfin contrer une attaque adverse, signifiant bien qu'il n'était pas totalement dépassé. Il y eu d'autres échanges, mais Gai ne parvenait pas à contrer tous les coups de son adversaire.

"Il est trop rapide. Pour une raison que j'ignore, il a subitement gagné en vitesse et en puissance. Je dois réagir avant d'être trop mal en point."

Un énième coup de nunchaku l'envoya valser dans les airs, lui donnant un bref instant pour pouvoir faire ce qu'il avait en tête.
~Ouverture de la Première et la Deuxième Porte~
Dès lors, Gai fut en mesure de rétablir l'équilibre des forces et le duel continua a une vitesse folle, rendant toute intervention extérieure impossible ou proche du suicidaire.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Jeu 31 Juil 2014, 8:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nouvelle doublette de chapitres en cette matinée ensoleillée (après deux jours de pluie), comme quoi un peu de lumière, ça aide pour trouver un peu d'inspiration.

Bonne lecture à tous !

Spoil:
Chapitre 97 : Un nom que personne n'oublie




Loin de la férocité des combats, un groupe de ninjas avancait dans l'ombre, dans une ambiance pesante, guidés par le flair d'une panthère et la lumière d'une torche.
-Nous approchons, annonça Kiza sans s'arrêter d'avancer.
Derrière le félin, la tension monta encore d'un cran dans le groupe de ninjas. Ils n'avaient plus vraiment de doutes quand à ce qu'ils risquaient de trouver dans les prochaines minutes et à cette idée, Sasuke préféra alors dégainer Kusanagi, histoire de pouvoir parer à toute éventualité. A ce signe, Keitaro jugea que la situation était plus grave qu'il ne le pensait et cela n'était pas pour le rassurer. Cependant, il avait l'habitude d'être sous pression et resta donc attentif et calme. Quand aux autres membres de ce groupe, ils étaient également tous tendus, mais aucun n'avait l'intention de se débiner maintenant, leur mission étant cruciale.

Kiza s'arrêta de marcher, tournant la tête vers la gauche, sans dire un mot. Keitaro et Sasuke s'avancèrent devant une ouverture, à priori une porte volontairement ouverte, pour voir une grande salle éclairée seulement par quelques bougies parsemées, permettant de distinguer seulement un objet au centre de la pièce, sans pouvoir dire de quoi il s'agissait.
Cependant, l'Uchiha reconnu sans mal le 'style' de la salle, ce qui le poussa à activer ses Sharingan avant d'entrer. Dès lors, une source de chakra fut visible devant lui et pas n'importe laquelle.
Il allait lancer une provocation de son cru, mais fut devancé par l'individu présent, qui semblait avoir attendu les intrus dans cette pièce.


-Tu m'as terriblement déçu la dernière fois, Sasuke-kun. Me poignarder dans le dos après tout le pouvoir que je t'ai procuré pour ta vengeance.
Ceux l'ayant connu n'eurent aucun mal à reconnaitre sa voix et son intonation parfois nonchalante, mais dont les mots étaient toujours bien choisis.
-J'aurai mieux fait de m'assurer d'en avoir terminé avec toi. Ça ne se reproduira pas cette fois, martela Sasuke en s'avançant de deux pas, bien décidé à corriger son erreur passée.

Un ricanement se fit entendre, comme si la menace de l'Uchiha et ses compères n'étaient que de la fumée sans feu. L'individu encore non-nommé se leva de ce qui s'apparentait à un trône, pour faire finalement face à la troupe présente et regroupée derrière Sasuke.
Jiraya ne pu se retenir plus longtemps d'énoncer le nom, coincé jusqu'à alors au fond de sa gorge.

-Orochimaru...

Le serpent le plus redoutable était bien là, devant eux, vivant et en bonne santé apparemment. Keitaro commença à s'avancer pour se mettre à côté de l'Uchiha, mais fut coupé par celui-ci.
-Restez en arrière. Je vais m'en charger seul.
Personne ne sembla contester cette décision, mais personne ne recula pour autant.
-C'est cela Sasuke, viens m'affronter comme au bon vieux temps. Je serais ravi de donner une seconde jeunesse à ces yeux exceptionnels.

Il n'en fallu pas plus pour que l'intéressé bondisse vers le Sannin, Kusanagi en main, et tente de le décapiter purement et simplement. Mais Orochimaru esquiva l'assaut en se baissant simplement, montrant là qu'il en fallait plus pour espérer le prendre à défaut.
Profitant de sa position basse, il enroula une paire de serpents autour d'une jambe de Sasuke. mais ce dernier les trancha dans l'instant avec son katana, ne laissant pas le temps à son ex-mentor d'en tirer parti. Cependant, ce fut suffisant pour qu'Orochimaru lui assène un uppercut sous le menton, envoyant l'Uchiha en l'air durant un instant avant qu'il ne se réceptionne un mètre en arrière, quelque peu frustré d'être contré aussi simplement.

Mais un oeil averti pouvait clairement voir que les deux ne faisaient que se titiller et qu'un duel plus sérieux et spectaculaire était à prévoir et c'était ce qui inquiétait le plus Shikamaru qui connaissait les habitudes de l'Uchiha à se laisser aller dans des élans de destruction. Vu où se trouvait tout le petit monde, on comprenait aisément pourquoi rester planter là n'était pas une brillante idée.




Chapitre 98 : Insaisissable reptile




Cela aurait sans doute plus simple d'attaquer en groupe et profiter de l'avantage numérique conséquent, mais personne n'avait voulu contester la prise de position de Sasuke, que ce soit Jiraya, Asuma, Anko ou encore Shikamaru.
Toujours est-il que le duel s'était momentanément interrompu et que c'était le moment pour que le reste de la troupe prenne une décision avant que ce ne soit plus possible.

-Ce serait peut-être bien que certains d'entre-nous repartent à Kusa, suggéra Tenten sans lâcher Orochimaru du regard, par simple précaution.
-En effet, approuva Asuma, Je rentre avec Tenten et Chouji.

Mais le serpent n'avait pas loupé une miette de la conversation et d'un claquement de doigt, referma l'entrée de la salle via une imposante dalle en pierre taillée, comme si ce scénario avait été prévu à l'avance.
-Allons, pourquoi partir si vite ? Je ne vous ai même pas offert un petit rafraichissement. Ce manque de politesse est navrant, lança Orochimaru avec un sourire malsain à souhait.
Il n'en fallu pas davantage pour que tout le groupe de Konoha se mettent en garde, prêt à contrer le moindre coup ou piège potentiel.

Mais un violent choc métallique remit les pendules à l'heure entre le serpent et Sasuke, revenu au contact en un instant, mais contré par le katana de l'homme-reptile.

-Je n'ai pas besoin d'eux pour en finir avec toi, menaça l'Uchiha avec ses Mangekyou activés.
Il n'en fallut pas davantage pour qu'Orochimaru soit prit dans une brève illusion et que Sasuke profite de cet instant pour faire la sale besogne en coupant littérallement la tête du serpent.

Tenten étouffa un cri dans ses mains, mêlant surprise et dégout, tandis que Jiraya plissa le regard, semblant chercher un piège. Le Sannin connaissait son ancien camarade mieux que quiconque dans la pièce et le voir tomber comme ça était bien trop improbable pour être vrai. Après quelques secondes de silence absolument total, la tête se décomposa en un serpent, qui s'adressa aux ninjas avec la voix du personnage original.

-Sssssssasuke, tu es toujours ausssssi presomptueux et arrogant. Ssssi tu croyais pouvoir...

Il fut interrompu par la pointe de Kusanagi qui perça le crâne du reptile rampant, mettant fin à toute discussion. Le reste du corps d'Orochimaru se décomposa à son tour en une dizaine de serpents qui s'éparpillèrent dans l'ombre, pour ne plus réapparaitre.
Sasuke rengaina son arme et ses Sharingans, non sans une profonde frustration, mais il parvint à contenir sa colère momentanée. Jiraya semblait loin d'être tranquille malgré tout.

-Nous devrions sortir de ce trou à rat et au pas de course, annonça-t-il avec une inquiétude non-feinte.

Une secousse du sol suivie d'un grondement lointain lui donna raison. Asuma s'adressa à son élève bien portant.

-Chouji, à toi d'ouvrir la porte !
-Ok !
~Ninpô ! Le Bras Géant !~
Gonflant l'un de ses bras, l'Akimichi défonça la paroi de roche à l'endroit où ils étaient arrivés. Dès lors, ils prirent la fuite, le plafond de la salle menaçant de céder, sans doute après l'activation d'une quelconque mécanisme par un serpent pour l'instant intouchable.
Malheureusement, dans les couloirs, c'était exactement la même chose. Cela suffit à motiver tout le monde à sortir à toute vitesse.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Dim 03 Aoû 2014, 8:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yopi ! Voici les chapitres numéros 99 & 100, continuant les changements de scène des précédents chapitres, avec tout suspense qui va avec.

Have a good reading Cool

Spoil:
Chapitre 99 : Retour en forêt




-Aller, aller ! cria Asuma qui sentait bien qu'ils risquaient de finir sous des tonnes de terre et de roche s'ils ne parvenaient pas à sortir à temps.
Devant Keitaro menait la fuite avec sa panthère, éclairant le passage par des arcs électriques continus et guidé par le flair du félin. Derrière, Anko assurait l'arrière-garde ou plutôt pressait Chouji d'accélérer la cadence, le plafond s'écroulant déjà quelques mètres plus loin.

-Ahhh ! C'est le moment de te dépenser Chouji ou c'est le plafond qui s'en chargera !

Difficile de dire si cela eu un quelconque effet, mais toute la troupe continua de courir vers une sortie qui se faisait fort lointaine d'un coup.
-C'est encore loin ?! demanda Keitaro à sa panthère qui le précédait de peu.
-Nous en sommes à la moitié, répondit le félin sans s'arrêter.
Derrière, les autres semblaient se presser de plus en plus, à cause du danger de plus en plus proche. Les dalles du plafond commençaient déjà à se craquer peu avant le passage des ninjas en fuite et semblaient bien prendre de l'avance à chaque seconde.

-Kiza, il n'y a pas un passage plus rapide ?
-Tu le sais bien pourtant, mon flair nous mène au plus court des chemins.
-Punaise, on ne va pas y arriver à ce rythme ! grommela l'équipier de Sasuke, parfaitement conscient que la partie était mal engagée.

Heureusement, il y avait bien un cerveau capable de penser vite et bien, même dans les pires situations et bien entendu, c'était celui de Shikamaru qui se torturait pour trouver une solution qui leur permettrait de gagner les quelques secondes manquantes.
Quelques instants plus tard, après deux changements de directions dans ce labyrinthe de couloirs, la sortie fut visible, d'abord sous la forme d'une étoile très brillante du fait de la distance conséquente à parcourir.
Dès lors, il laissa les autres passer avant lui.


-Aller, ne vous arrêtez pas ! lança-t-il avant que Chouji et Anko ne passent à leur tour.
Shikamaru leur emboita le pas, manquant de peu de prendre un morceau de plafond sur le crâne. Sans tarder, il composa l'unique mudra pour accomplir sa manipulation des ombres.
Dès lors, les ombre montèrent depuis le sol pour rejoindre le plafond, servant ainsi de soutient et permettant au reste du groupe de finir la course avec un minimum de risques.

Le Nara se hâta malgré tout de faire les derniers déca-mètres nécessaires pour sortir bel et bien de ce trou à rat qui aurait pu devenir le tombeau de toute l'équipe. Il pu relâcher sa technique, provoquant l'effondrement du sol du couloir de sortie et faisant jaillir un nuage de poussière à l'extérieur.
Au bout de quelques instants, le nuage fut poussé par un vent léger, permettant aux shinobis de respirer librement et reprendre un peu leurs esprits par la même occasion.


-Ouh, c'est pas passé loin, commenta Anko qui s'était assise sur un rocher, bien joué le cerveau !
Elle souriait à ce moment là, mais le reste du groupe ne semblait pas partager son enthousiasme passager.
Jiraya semblait particulièrement soucieux, sans doute en repensant au visage qu'il n'avait plus revu depuis plusieurs années et qu'il n'avait pas pensé revoir un jour.

-Au moins, nous savons qui est derrière ces attaques sur Kusa, ajouta Asuma avant de prendre une bouffée de nicotine et la rejeter du coin de la bouche.
-Ce qui m'inquiète, c'est qu'il est possible que cet endroit ne soit pas sa véritable base d'opération et j'ai le pressentiment d'avoir raté quelque chose d'important dans tout ça, marmonna Jiraya.
-Nous ne pouvions rien faire de plus ici. Il était clairement préparé à recevoir de la visite et son piège était en place depuis le début, analysa Shikamaru, le mieux à faire maintenant, c'est de rentrer au village et informer l'Hokage de ce que nous avons découvert.
Asuma et Jiraya approuvèrent d'un hochement de tête. Chouji soupira, semblant se débarasser de la tension accumulée dans le repaire du serpent.

A l'écart du groupe, Sasuke et Keitaro faisaient eux aussi leur petite analyse.

-Peu importe ce qu'il prépare, il nous faudra être prêts sempai.
-Ce n'est que partie remise. Il refera parler de lui et je met un poing d'honneur à retrouver ce serpent et l'éliminer purement et simplement de la surface du monde, marmonna Sasuke, sans doute déçu d'avoir affronté un espèce de clone plutôt que le vrai Orochimaru.
-Je n'en doute pas. Si jamais je peux être utile, il suffit de demander.
L'Uchiha tourna la tête vers son équipier, semblant considérer cette option ou du moins la possibilité de la considérer comme viable.
-J'y penserai Keitaro. Rejoignons les autres, conclu Sasuke en joignant la parole au geste.

Quelques minutes plus tard, l'ensemble de la troupe était en route pour Kusa afin de s'y reposer un peu, l'étape suivante étant le retour à Konoha et le rapport inquiétant que l'équipe fournirait à Sakura.




Chapitre 100 : De l'Ombre à la Lumière




Pendant ce temps là, Sakura était toujours aux prises avec Imui et elle ne semblait pas trouver le moyen de vaincre cet adversaire de haut niveau. Si elle avait pu lui asséner quelques coups puissants, elle avait reçue les morsures et le poison de son adversaire.
Car malgré ses capacités de régénération, elle sentait malgré tout les effets du peu de liquide qui avait pu entrer dans son système sanguin et éliminer la substance en plein combat était totalement impensable, l'obligeant à trop de concentration et être à la merci de son adversaire. Elle se battait donc, toujours, mais en étant bien moins rapide et puissante qu'à l'accoutumée.

Imui lui portait quelques hématomes sur le corps, mais il semblait encore en pleine possession de ses moyens, aidé notamment par l'apparition de marques noires, que Sakura n'eu aucun mal à reconnaître comme le sceau maudit que possédait encore Sasuke.

"Plus le combat avance, moins je pourrai répondre à ses assauts."
Malheureusement, le venin affectait aussi ses capacités cérébrales, ne l'aidant pas à trouver le moyen de renverser le cours du combat.

Imui de son côté n'avait pas l'air de forcer plus que cela, comme s'il savourait la lente et certaine agonie du Rokudaime Hokage.

-Acceptes ton sort, Hokage et je consentirai à abréger tes souffrances une bonne fois pour toutes, lança le bras droit d'Orochimaru, tout en assénant un coup de coude dans les côtes de la rose qui n'eu pas le temps de parer le coup.
Déséquilibrée, elle tomba au sol, se rattrapant avec les mains avant de pouvoir s'accroupir. Cependant, un serpent s'enroula autour de sa gorge et la tira vers le haut, pour finalement la suspendre à une dizaine de centimètres du sol en quelques petits secondes.
Sakura parvint malgré tout à tirer sur le corps du reptile via ses mains afin de réduire la tension sur son cou, mais pas assez pour lui permettre de respirer à pleins poumons.

Imui la regarda tenter de se soustraire à l'étreinte, sans grand succès, la force de l'animal étant trop importante malgré sa petite taille.

-Regardes-toi misérable, tu continues de vouloir te battre alors que tu n'es plus en état de m'opposer la moindre résistance, commenta-t-il sans le moindre remord, Pitoyable jusqu'au bout, mon Maître ne s'était pas trompe à ton sujet. Tu n'es même pas digne de ton statut.
Des mots durs, assénés directement à l'orgueil de Sakura qui entendit les mots sans pouvoir y répondre. Elle tira à nouveau sur le reptile, mais elle avait beau y mettre toute la force dont elle disposait, rien n'allait dans son sens.

Malgré sa volonté de tout faire pour résister, elle ne pouvait s'empêcher de penser que c'était peut-être sa fin qui arrivait là. Les souvenirs du passé rejaillirent comme s'ils dataient du jour précédent.

"Naruto...Sasuke-kun...Tomaru...Une fois de plus, je suis incapable d'être dignes de vous..."

Imui constata qu'elle se mettait à pleurer, signe incontestable que le moral de son adversaire volait en éclats et qu'elle abandonnerai sous peu toute forme de résistance.
Et puis il y eu un bruit très bref, avant que Sakura ne retombe au sol, toussant bruyamment.
Un instant plus tard, un individu en tenue blanche apparu entre la Rokudaime et Imui qui resta impassible, détaillant ce nouvel arrivant sans sourciller.
Sakura leva la tête pour voir la même personne de dos et qui se tenait debout à l'aide d'une canne.


-Danzou...-
-Restez en retrait Hokage. Je vous fais une faveur en intervenant. J'ose espérer que vous saurez vous montrer raisonnable pour me rendre la pareille, annonça le chef de la Racine qui commençait à retierer les bandages autour de sa tête, dévoilant une moitié droite du visage méconnaissable et chaotique.
Imui lui pu voir le sharingan qui faisait office d'oeil droit au vieil homme.

-Mon Maître m'a mis en garde à votre sujet, dit-il sans avoir l'air plus inquiet que cela.
-Ton Maître est un danger pour Konoha et tôt ou tard, il disparaîtra, ce n'est qu'une question de temps, répondit Danzou qui ramassa son kunaï, celui qui avait coupé net le serpent et libéré Sakura, en attendant, je vais le priver d'un homme de confiance.
-C'est ce qu'on va voir ! rugit Imui avant de se lancer vers le vieux ninja, entamant un second duel, visiblement plus prometteur que le premier.
La Rokudaime préféra se mettre hors de vue des deux combattants, ce qui allait lui donner le temps de s'occuper du poison qui faisait encore effet.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Ven 15 Aoû 2014, 2:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les deux chapitres du jour, focus sur le duel opposant Imui à son nouvel adversaire.

Good reading !

Spoil:
Chapitre 101: Danzou contre Imui




Sans préambule, Imui et Danzou s'échangèrent les coups avec force et vigueur, le vétéran de la Racine parvenant à faire jeu égal avec son plus jeune adversaire, profitant des capacités d'anticipation du Sharingan. Mais l'un comme l'autre savait que le combat se règlerait sur d'autres atouts, ceux gardés en secret jusque là.

Cependant, si le rival du Sandaime Hokage comptait sur sa vitesse, il en avait juste assez pour esquiver, son adversaire étant déjà sous l'influence du sceau maudit, donc forcément plus puissant et résistant physiquement.

"En aucun cas je dois le laisser me surpasser au combat rapproché et le meilleur moyen, est de mettre de la distance entre nous."
Profitant d'une nouvelle esquive, Danzou lança directement un kunaï vers Imui, qui dévia l'arme d'un mouvement du bras gauche.

~Fuuton ! Lame de Vent !~
Exécutée en un instant, la technique du vieux ninja ravagea quelques arbres pour atteindre la cible voulue, mais le bras droit d'Orochimaru se décala habilement sur un côté afin de se mettre hors de danger, sans quitter Danzou du regard. Cependant, aucun des deux ne montra de frustration ou quoique ce soit de particulier.
"Je ne dois pas m'éterniser non plus. Le sceau du serpent lui donne un avantage d'endurance, même avec ça en réserve."

Le combat repris avec une charge très rapide d'Imui, qui fut contré par une série de rafales de vent lancées en un instant. Il tenta une autre approche, par des zigzags incessants, mais cela ne perturba pas Danzou qui, fort de son expérience, s'entoura d'une brève tornade qui empêcha son adversaire de l'atteindre.
"Sa vitesse d'exécution est presque déconcertante. Mais si je deviens encore plus rapide, j'ai des chances de l'avoir."

Dès lors, le duel passa à un niveau supérieur, Imui entamant une nouvelle transformation, plus radicale que la simple apparition de marque sur la peau. Son corps entier devint noir, tandis qu'il prit l'apparence d'une créature mixant reptile et félin à l'allure athlétique. Seule sa tête paru encore vaguement reconnaissable.
-Le deuxième niveau d'évolution du sceau, commenta brièvement Danzou, sur ses gardes malgré tout, car il savait pertinemment que le sceau maudit donnait des résultats très différents selon les personnes.

Toujours à l'abri, Sakura observait le combat par quelques coups d’œils rapides, mais restait concentrée sur l'extraction du poison encore dans son corps.

"Même à mon niveau je n'ai pas su faire jeu égal avec ce type. La puissance du poison est impressionnante, malgré la résistance que j'ai acquise contre cela. Quoiqu'il advienne de leur combat, je dois me tenir prête à agir."

Imui lui venait de charger à nouveau Danzou, mais sans plus de succès qu'avant, toujours contré par un mur de vent difficile à voir venir. Cependant, fort de sa nouvelle vitesse, il répéta les assauts, par devant, sur les côtés, allant de plus en plus vite.
Le chef de la Racine fut acculé à défendre, reproduisant la fameuse tornade afin de combler les angles morts un maximum. Mais ce ne fut pas suffisant, Imui parvenant à sauter, puis retomber au cœur du tourbillon, allongeant les griffes de ses mains.


-Crève !
Mais au dernier moment, la force de la tornade stoppa la chute du second d'Orochimaru, qui se retrouva suspendu dans l'air, à seulement deux mètres de son adversaire qui le toisait.
-Se jeter ainsi dans la seule ouverture possible, tu pensais pouvoir me surprendre ainsi ? questionna Danzou.
-Tu m'as peut-être arrêté, mais ce n'est pas avec du vent que tu pourras me vaincre, répliqua Imui
-Un seul coup de kunaï bien placé est suffisant, ajouta le chef de la Racine, avec justement l'arme métallique en main.

Imui compris alors qu'il était pris au piège au milieu de la technique du vétéran de Konoha et que celui-ci comptait l'achever de la même manière qu'avec un débutant : au kunaï.




Chapitre 102 : Le deuxième niveau




La pointe métallique s'approcha rapidement du corps du bras droit d'Orochimaru. Mais au moment de se planter dans la peau, l'arme se stoppa sur une carapace sombre qui venait tout juste d'apparaître.
Danzou constata que Imui venait d'activer le deuxième niveau du sceau, montrant là qu'il passait à niveau encore supérieur. L'instant d'après, une onde de chakra puissante dissipa la tornade, libérant l'assaillant du piège du vétéran de Konoha.

Toujours à couvert derrière son tronc d'arbre, Sakura continuait d'extraire le poison, mais observait l'avancement du combat, voyant bien que son adversaire initial était capable d'utiliser la marque au même stade que Sasuke.

"Sous cette forme, il va devenir très rapide et puissant."
La Rokudaime allait profiter de la situation pour en apprendre aussi sur Danzou. Ce dernier ne paru pas plus inquiet que cela, ce qui força Sakura à rester en spectateur pour encore un petit moment.

-Rrrrr, je vais t'écraser vieux débris ! gronda Imui sous sa nouvelle forme.
Dans le détail, ses bras et ses jambes avaient quelque peu rétrécis, tandis que son corps paraissait plus allongé, cette impression étant renforcée par la longue queue reptilienne qui était apparue depuis le bas de son dos.
Cette nouvelle anatomie l'obligeait désormais à se tenir à quatre pattes, à la manière d'un lézard. Cependant, Danzou ne s'y tromperait pas, malgré cette apparence pataude, son sharingan montrait clairement que le niveau d'énergie de son adversaire avait considérablement augmenté et les informations qu'il avait su recueillir concernant Sasuke le poussait à une grande prudence.

Imui chargea directement son adversaire, se déplacement très rapidement. Danzou se prépara à contrer un coup de griffe ou une morsure, mais ne s'attendit pas à ce que la queue de son adversaire s'allonge, pour prendre l'apparence d'un serpent qui vint planter ses crocs dans l'épaule droite du chef de la Racine. Du poison se libéra, mais fut annihilé par des défenses cellulaires inattendues.
Sans attendre d'invitation, Danzou coupa net la queue de son adversaire avec un kunaï imprégné du chakra fuuton.

Le second d'Orochimaru recula de quelques mètres, le temps que sa queue se régénère et arbore à nouveau une tête de serpent à l'extrémité.

-Je pensais ce vieux serpent mieux informé à mon sujet, commenta Danzou, à moins que ce ne soit une erreur de ta part.
-Plutôt une confirmation, répliqua sobrement Imui avant de repartir à l'attaque.
Mais cette fois-ci, ce fut sa tête et sa queue qui allongèrent en même temps et avec une vitesse impressionnante. Danzou se contenta de parer et esquiver les offensives, profitant bien évidemment de la capacité d'anticipation de son sharingan.

Étrangement, aucun des deux adversaires ne s'était lancé dans un duel de techniques surpuissantes, mais restaient sur des bases simples.
Cependant, Danzou savait parfaitement qu'il lui faudrait user d'autres atouts pour vaincre cet adversaire et que défendre constamment ne l'aiderait pas à engranger la victoire.

"Pour pouvoir l'atteindre, je vais devoir limiter ses mouvements."

Pour cela, il envoya une série de rafales de vent, empêchant Imui d'approcher avec sa tête ou sa queue. Mais ce qu'il vit au dernier moment, fut un kunaï explosif qui venait de se planter devant lui et sur le point d'exploser.
Une vive lumière éclaira la zone, avant qu'une explosion ne se fasse entendre, alors qu'un nuage sombre s'éleva dans le ciel, pour se dissiper lentement.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Konochy HACHIMADA
Genin


Inscrit le: 11 Aoû 2008
Messages: 448
Localisation: Dans mon lit...ZzzZZz

MessagePosté le: Mer 03 Sep 2014, 2:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hello !

Pour ce milieu de nuit, une paire de chapitres dans la lignée des précédents.
La calme devrait revenir peu à peu, en attendant de connaître l'étendue des dégâts matériels et surtout le constat humain.

Spoil:
Chapitre 103 : Plus qu'un homme




La zone de combat resta noyé dans le nuage de l'explosion pendant de longues secondes. L'arbre, derrière lequel Sakura s'était refugiée, avait été arraché à peine un mètre depuis le sol, protégeant toujours la Rokudaime.
Peu à peu, la visibilité s'améliora, permettant d'y voir un peu plus clair sur l'état des deux adversaires. Sakura repéra rapidement Imui, toujours sous a forme maudite, puis ce fut Danzou qui fut visible, toujours debout, mais avec de nouvelles particularités.

En effet, il s'était apparemment protégé par une sorte de bouclier composé de grosses branches, qui étaient en train de se rétracter dans son bras droit, le membre à l'origine de cette défense étrange.

"Qu'est-ce que c'est que cette capacité ? On dirait..."
Malgré tout, le vieil homme avait encaissé quelques dommages, sa tunique étant déchirée sur le côté droit. Forte de son expérience en médecine, Sakura n'eu aucun mal à comprendre.
"Une greffe...C'est comme ça qu'il a pu avoir cette capacité. Mais d'où a-t-il pu obtenir les cellules nécessaires à cela ?"

En y regardant de plus près, elle constata aussi que la zone greffée semblait se régénerer rapidement, ce qui amena rapidement à une autre conclusion.
"Une capacité de régénération combinée à la création d'arbres...C'est bien du Mokuton, comme Yamato...et le Shodaime Hokage."
Cependant, savoir tout cela ne faisait pas avancer le combat toujours en cours. Imui observait calmement Danzou également, comme s'il continuait de tester son adversaire.
-Je suis curieux de savoir combien de temps tiendra la greffe si je m'acharne dessus ? grogna le chef de l'armée assaillante.
-Sans doute plus longtemps que le sceau maudit, répliqua Danzou avec tout autant de froideur.
Sakura sentit alors que le duel allait atteindre ses sommets et qu'il lui faudrait être encore plus vigilante, sachant pertinemment qu'aucun des deux combattant ne l'avait oubliée, pour le meilleur et surtout le pire.

Et en un coup de vent, Imui se rua vers son adversaire, qui malgré son Sharingan, ne bougea pas. Au lieu de ça, c'est le second d'Orochimaru qui fut dévié par une barrière invisible, l'empêchant d'atteindre le chef de la Racine. Mais au lieu d'attendre à nouveau, il rebondit directement vers le vieux ninja, qui fut à nouveau protégé par ce fameux mur invisible. Mais Imui ne s'y trompa pas, il s'agissait à coup sûr d'une technique basée sur le Fuuton et poursuivit ses assauts comme un fou furieux.

La défense de Danzou tenait bon, mais la vitesse de l'ennemi ne cessait de croitre, augmentant par la même occasion la puissance des impacts. Bientôt son Sharingan se retrouva également dépassé, tandis que la force du mur arrivait à bout.
Cependant, le prétendant au titre de Hokage n'avait pas abdiqué. Il semblait même étrangement passif alors qu'il était sur le point d'être réduit en lambeaux.

-Kai...

A ce seul mot et un unique mudra, la défense de vent vola littéralement en éclat, repoussant avec violence tout ce qu'il y avait autour de Danzou, y compris Imui qui se retrouva dans les airs pendant quelques secondes avant de retomber dans la forêt qui se faisait souffler pour la puissante rafale.
Sans attendre d'invitation, le seul combattant visible composa une série de signes rapidement, afin de déclenchant une technique avec certainement une grosse puissance.
En tout cas, c'est ce que pensa Sakura en voyant le nombre de signes effectués.

"Plus d'une trentaine...quoique ce soit, ça va ne pas plaisanter."
Elle se re-positionna derrière son tronc, en opposition avec Danzou afin de minimiser tout risque de devenir un dommage collatéral.

~Fuuton ! Les feuilles d'Automne~



Chapitre 104 : Etre Hokage




Invisibles, une multitude de petits tourbillons de vents se formèrent autour du chef de la Racine, soulevant feuilles et poussières. Guidé par la vision du Sharingan, Danzou n'hésita pas un seul instant à propulser les tourbillons vers l'endroit où émanait une grosse signature de chakra.
Sakura entendit dinstinctement le sifflement du vent en rotation, avant qu'une série de petites explosions ne survienne de manière rapide et brève. Peu après, un râle indescriptible émana de la forêt, sans doute Imui qui avait encaissé l'attaque presque furtive de son adversaire.

"Est-ce que Danzou l'a vraiment eu avec cette attaque ?"
La réponse n'allait pas tarder bien longtemps, puisque Imui émergea finalement de la forêt, semblant hésitant dans sa démarche de lézard. A y regarder de plus près, Sakura constata qu'il se déplaçait avec trois pattes, les deux de devant et l'arrière gauche.

-Si ton maître me connait plutôt bien, l'inverse est également valable, surtout concernant cette marque maudite, expliqua calmement le vieil homme, sans lâcher son adversaire des yeux. Malgré la solidité des écailles, une attaque concentrée en un point a été suffisante pour passer au travers.
A l'entente de cela, Imui tenta d'en rouler son adversaire via sa queue et son cou, mais Danzou avait déjà anticipé cette manoeuvre et d'un saut bien dosé, s'éloigna du danger. En guise de réponse, il projeta de nouveaux tourbillons de vent, coupant la queue qui s'était mise en opposition, avant de tenter d'atteindre l'autre patte arrière du ninja-lézard. Celui-ci parvint à se mouvoir sur le côté pour éviter les premiers impacts, mais fut bien trop lent pour stopper les suivants, qui atteingirent leur cible avec succès.

Une nouveau râle se fit entendre durant plusieurs secondes, avant de devenir inaudible pour les seules personnes présentes dans la zone de combat.
Malgré que cela l'ennuie profondément, Sakura due reconnaître que Danzou avait combattu de manière intelligente et le résultat était sans appel.

"Avec un peu plus de jugeote, j'aurai pu faire une bien meilleure prestation. Au lieu de ça, je me suis jetée bêtement dans la bataille et le jeu de ce type. Quel Hokage suis-je pour agir comme le faisait Naruto dix ans plus tôt...Si Tsunade-sensei voyait ma prestation aujourd'hui, elle ne me jugerai pas digne de lui succéder, ni elle, ni les précédents Hokages."

Mais pendant que la jeune Rokudaime faisait l'état de sa propre prestation, Danzou s'était chargé de neutraliser Imui, simplement en envoyant l'un de ses tourbillons de vent directement sur la marque, ce qui provoqua son annulation immédiate.
Dès lors, le lieutenant d'Orochimaru se retrouva à nouveau sous sa forme humaine, mais sans ses jambes, sa capacité de régénération n'ayant pas eu assez de temps pour lui rendre toute forme de mobilité autonome. Désormais, il était à peine conscient.

Danzou abaissa les bandages pour cacher son Sharingan, pour les mêmes raisons que Kakashi avec son bandeau frontal. Il alla tranquillement chercher sa canne, redevenant l'individu austère à l'allure sénile.

-Hokage, je vous suggère fortement de retourner au village et d'accomplir votre rôle une dernière fois, lança-t-il à l'attention de Sakura.
"Si elle en est encore capable, ce dont je doute fortement."

L'intéressée se redressa après avoir passé plusieurs minutes accroupie. Elle rouvrit les yeux pour fixer Danzou avec un air déterminé, voir de défi.
-Je ne perdrai pas cette guerre sans me battre. Vous pouvez compter là-dessus. C'est le rôle d'un Hokage.
Puis elle se dirigea vers la muraille, pour bondir, courir à la verticale et finalement passer par-dessus.
Danzou lui souleva Imui à l'aide d'un coussin d'air et entreprit d'emmener le second d'Orochimaru vers un lieu inconnu à tout ceux ne faisant pas partie de son élite masquée.

_________________
Flem-style, un art de vivre...reposant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 12, 13, 14
Page 14 sur 14

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum