Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. • Higurashi No Naku Koro Ni •
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Seinen Anime
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 24 Aoû 2013, 7:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En effet ma version doit être antérieure. Faudra que je pense à choper le patch donc. M'enfin c'est pas ma priorité tout de suite.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Sam 07 Sep 2013, 11:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Prologue Enlevés par les démons terminé en une semaine.

L'une des premières choses qui m'ont frappé c'est la qualité d'écriture. Sans jamais trop en faire dans les détails, en quelques lignes on peut déjà se représenter la scène, les personnages, l'environnement. L'immersion est rapide. Ça se lit tout seul. J'ai repéré une quinzaine de fautes d'orthographe mais sur environ autant d'heures de jeu ce n'est pas très gênant.

Les jeux auxquels le club se livre, ou plutôt la manière dont ils sont abordés est très intéressante. Il s'agit toujours de trouver des failles dans les règles à exploiter. Certaines techniques sont un peu classiques, d'autres beaucoup moins.

Les personnages, en particulier celui de Kei sont très réussis. Sa manière de réfléchir, de s'adapter, ses réactions, tout est très crédible dans une histoire qui touche pourtant au surnaturel. Je me suis toujours très bien identifié au narrateur (jusque dans ses accès de colère).

Beaucoup de similitudes avec Umineko, je pense notamment à une certaine lettre dans une bouteille jetée à la mer (ça, pour du clin d’œil..), au dilemme de Battler qui est d'attribuer la culpabilité à ses proches ou à un personnage imaginaire, à la volonté presque absolue d'apprendre la vérité avant de mourir (coucou Ange), ou même encore à la structure du jeu (histoire, tea party, nouvelle histoire abordant des points différents). Ce n'est pas pour m'en déplaire, même si ça veut dire aussi qu'à ce stade du jeu, je n'ai presque aucune chance de résoudre le mystère :

Spoil:
L'un des points un peu caché mais également redondant, c'est la symétrie des comportements de Kei, Rena et Mion.
- La surprise de Mion lorsque Kei déverse sa rage sur elle en lui faisant savoir qu'il en sait beaucoup sur elle est similaire à celle de Kei quand il apprend que les filles savent tout ce qu'il fait en détail.
- Les problèmes de schyzophrénie dont sont atteintes les filles pourraient s'expliquer à travers la descente aux enfers de Kei : des désirs incompatibles (trouver une vérité rationnelle et ne pas douter de ses amies) saupoudrés d'une touche de terreur face à sa propre impuissance font émerger une nouvelle personnalité. Aux yeux de l'extérieur, il change brusquement de comportement d'un moment à l'autre.
Quand Kei évoque les troubles de personnalité, on ne sait alors même plus à qui les attribuer : lui-même, narrateur subjectif ou les filles possédées ? tout le monde, peut-être ?

A noter que les filles deviennent possédées presque toujours juste après que Kei ait discuté avec Oichi. Comme si parler avec ce dernier lui faisait douter de ses amies, changeait sa perception et les faisait apparaître comme des monstres alors qu'en vérité, elles seraient toujours les mêmes. Beaucoup de leurs paroles dans l'état possédé auraient très bien pu être prononcées dans l'état normal (ce qu'il interprète comme des menaces ne serait en fait que des petites blagues comme elles ont l'habitude d'en faire à l'école..). Il pourrait simplement être victime d'illusions. C'est une hypothèse mentionnée ou sous-entendue à plusieurs reprises et la fin où il assure qu'il faut croire en la déesse prouve qu'il n'a pas vraiment toute sa tête.


Bon, les graphismes ne sont pas bien folichons mais on s'y habitue assez vite, par contre l'OST ne rattrape vraiment pas le coup ici. Il doit y avoir une dizaine de pistes musicales à peine, c'est bien pauvre pour un Sound Novel. Quand on pense qu'on peut en recenser 60-70 dans le premier épisode Umineko...

Je m'occupe du 2e épisode dès que j'en ai le temps.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 07 Sep 2013, 12:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ouais la niveau graphisme tu vas forcément tomber de haut.
Spoil:
On tape très fort dans la schizophrénie dans cet arc. En effet on ne sait pas qui est fou dans cette histoire. Est-ce Kei qui est fou ? Ses amies qui ne seraient pas celles qu'elles prétendent ? Pas mal de scène si on se place dans un contexte ou un décide que le fou est Kei en deviennent encore plus forte.
Si on se met à la place de Rena ou de Mion dans ces situations ? Comment réagir ? Que faire face à un ami qui descend lentement mais surement vers la folie ?


C'est une grosse entrée en scène Smile

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Sam 07 Sep 2013, 5:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
J'apprécie en tout cas mieux Kei que Battler. Kei ne se la ramène pas moins, et pourtant il réfléchit toujours dans la direction qui me parait la plus appropriée. Les questions qu'il se pose sont les questions que je me pose. A tel point que je ne sais plus trop parfois comment interpréter ses réflexions : pour des indices ça serait presque trop explicite.

Le produit dans la seringue m'a tout l'air d'une grosse arnaque.

Et ouais c'est dur de décider qui est fou. En ce qui concerne Mion pour l'instant, je la vois bien faire semblant d'être folle pour s'aligner sur Rena.

Petite question à tout hasard : comment se découpe Higurashi ?

J'ai le cycle des questions constitué de 4 épisodes (même si je n'en vois que 3 dans mon menu, le 4e se débloquera peut-être en terminant le 3e), et puis après ça se présente comment ?

Niveau anime et manga j'ai vu qu'il y a beaucoup de chapitres/épisodes(/films ?), est-ce que ça couvre l'intégralité du VN ? Par rapport à Umineko c'est plus ou moins fidèle ?

J'évite de chercher sur le net par peur du spoil.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 07 Sep 2013, 6:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En ce qui concerne le découpage.

Questions :
- Enlevés par les démons
- Purification du Coton
- Malédiction meurtrière
- Temps perdu

Réponses :

- Révélation
- Expiation
- Massacre
- Festival

Si tu veux voir le découpage par rapport à l'anime : http://www.captainaruto.com/decouverte/anime/higurashi-no-naku-koro-ni

Y'a la liste des épisodes, tu constateras que la saison 1 et 2 ne sont pas la vraie séparation entre questions et réponses. L'anime met un arc hors série en début de saison 2 pour corriger quelques trucs. Niveau manga y'a aussi l'ensemble du truc.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Lun 23 Sep 2013, 9:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

HIGURASHI OUTBREAK EST DISPO !

Et putain. Qu'est-ce que ça claque. Un virus rendant les gens fous, des promesses de fins du monde, et un putain de duo Rena/Keiichi qui fait un putain de massacre !

Spoil:
Keiichi et Rena VS 100 personnes armées.
Rena : "Nous sommes contre une centaine de personnes".
Keiichi :"Et ben, c'est pas un coup de chance pour nous ? Ils ne sont que 100."
Rena :" En y repensant, c'est loin d'être suffisant"

Tout à fait normal. Bref, Rena et Keiichi en usant tout d'abord de leur capacité à faire un putain de carton par eux même mais aussi en utilisant des techniques qui font appel à la paranioa des gens réalisent un magnifique massacre ! Et tout à fait justifier en plus. Kidnapper Satoko ? Tirer sur Mion ? En voila une très mauvaise idée.
En tout cas le scénario se pose rapidement pour justifier ces massacres, et en on prends plein les yeux.


Higurashi, ça démonte. Rena nous rappelle toute la classe qu'elle a dans Outbreak.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Lun 23 Sep 2013, 9:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Okay, idem que pour Umineko quoi.

Du coup Outbreak correspond à quel épisode dans le VN ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Lun 23 Sep 2013, 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A aucun. C'est l'adaptation d'un novel spin off.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Lun 23 Sep 2013, 9:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et les novels apportent du contenu important ? Ils sont censés se lire après avoir terminé l'anime/le VN ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Lun 23 Sep 2013, 10:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Absolument aucune idée. Je savais même pas qu'Outbreak existait avant l'annonce de l'adaptation, et c'est de toute façon pas traduit. Là on a vraiment un spin off qui joue un rôle d'intercalaire.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 4968

MessagePosté le: Lun 23 Sep 2013, 11:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Higurashi Outbreak
Spoil:
Bon c'est que le premier épisode si j'ai bien compris. Au début j'ai eu du mal à rassembler mes souvenirs de l'intrigue principale en entière mais en gros le virus d'Hinamizawa est revenu et rend tout le monde taré. Et on découvre les origines lointaines du virus, c'est vraiment bien pensé tout ça. Donc ce film a a encore plus d'action qu'Higurashi no naku koro ni et kai avec une intrigue similaire, une Rena déchainée, Keiichi est pas en reste. Seule déception et elle est de taille : pas de nipah !

Bref, si j'ai bien compris il y aura une suite et on va voir comment tout ce chaos va se résoudre.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mar 24 Sep 2013, 2:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien, de mon côté j'ai terminé il y a peu l'épisode 2 du cycle des questions : La Purification du coton.

D'autant plus motivé par mon échec à saisir la vérité d'Umineko, je me suis décidé à jouer très sérieusement cet arc. On n'en est plus aux présentations, l'heure est venue de se démener un petit peu.

A propos de l'épisode :
Spoil:
Voici mes conclusions concernant les Sonozaki :
- Mion est amoureuse de Kei.
- Kei la perçoit comme une amie (aucune dimension romantique), un ami même.
- Son péché est de ne pas lui offrir la poupée, ce faisant, il ne reconnait pas la femme en elle.
- Elle se déguise alors en sa sœur à trois reprises (Angel Mort, repas du soir, agression des jeunes), afin, pour elle, de profiter de Kei sous un autre jour, pour lui, qu'il comprenne qu'elle peut être féminine.
- Shion, tenue au courant par sa sœur ("je fais semblant d'être toi, stp casse pas le délire"), en profite cependant et agit à son insu en invitant Kei à la dégustation dessert (1ère fois qu'ils se parlent).
- Shion tombe également amoureuse de Kei lorsqu'il la protège des wotakus. Elle le "vole" à Mion en lui faisant croire que c'était elle (Shion) et non Mion déguisé en Shion les fois précédentes. Mion s'est faite avoir à son propre jeu.

- Kei commet un 2e péché en pénétrant dans le temple des reliques. Le crime s'aggrave du fait qu'il n'en parle pas aux filles. Il se trompe complètement sur ses responsabilités. Une fois de plus il déçoit les attentes de Mion.
- C'est Shion qui l'appelle les deux premiers soirs suivant le meurtre. Je ne sais pas qui est responsable du 3e appel (où la personne éclate de rire en raccrochant sec).

Il m'a fallu beaucoup de temps pour tirer au clair laquelle des jumelles intervient dans chaque scène jusque là. Pour la fin j'ai encore beaucoup de mal. L'explication selon laquelle Mion est schizo et que sa 2e personnalité démon est le vrai coupable est évidemment à jeter. Plusieurs indices me font penser que c'est Shion (se faisant passer pour Mion) qui s'apprête à torturer Kei, mais que ça soit l'une ou l'autre les paroles ne collent jamais complètement.

Les épilogues prêtent encore plus à confusion. Est-ce Shion qui a planté Kei ? L'auteur ne joue-t-il pas sur les dates entre les rapports de la police et la narration de Kei ? Oishi ment-il ? Plusieurs pistes sont possibles, la plus évidente est reprise dans la rencontre bonus, du coup j'en garde mes distances.
Une coopération entre les deux sœurs me gêne beaucoup quand à côté on a leur rivalité vis-à-vis de Kei.

La mort de Miyo Takano ne m'intéressait pas spécialement donc je me suis contenté d'une hypothèse assez simple : la copine de Tomitake n'est pas la vraie Miyo Takano. Ça suffit pour expliquer comment Miyo Takano était morte alors même que les 4 curieux visitaient le temple des reliques.

Maintenant en ce qui concerne le véritable coupable. D'après Rika et Takano, pointer du doigt Mion (ou sa soeur) n'est pas la bonne solution. Il est vrai que plusieurs réactions de Mion (comme son accès de folie en tenant l'échelle de Kei) sont un peu étranges si on suppose qu'elle est derrière tous les crimes. Perso Shion me parait bien plus louche que sa sœur mais selon Takano, cet épisode nous a confirmé que les Sonozaki n'y sont pour rien... C'est vrai que de cet épisode, il ressortait que Mion agissait sous la contrainte et que donc ce n'est pas elle le grand méchant, mais ça ne nous avance pas sur l'identité de ce dernier. Vu leur faible présence et leur statut de victimes, Rika et Satoko remplissent difficilement mieux le rôle. Reste alors Rena.

Rena est la seule à s'en sortir indemne. Rena est extrêmement lucide et parvient à mettre en défaut Mion à partir d'indices très faibles. Rena est toujours présente aux moments importants. Malgré tout cela elle apporte à Kei une aide pas si énorme. Elle n'est jamais là pour empêcher Mi(/Shi)on de lui faire du mal. Tout ça la rend assez suspecte, je trouve étrange qu'elle soit aussi intelligente dans un épisode dédié à Mion, et en même temps je n'ai trouvé aucune indication quant au Why dunnit.

Pour revenir à la confession de Mion sur la fin, il me semble que tout ce qu'elle dit est très sérieux, mais qu'elle ment quand elle rajoute que c'est elle qui a tué tous les disparus, afin de couvrir le vrai coupable. Le fait qu'elle n'arrive pas à faire du mal à Kei et que l'on découvre les cadavres beaucoup plus tard renforcent cette idée.

Bref, quand j'ai un coupable (Rena), j'ai pas les raisons, et quand j'ai les raisons (Mion, Shion) j'ai pas de coupable. Enfin au moins j'ai quelques idées en place. J'ai bien envie d'approfondir la piste Rena en refaisant l'épisode 1.


A propos du mystère global :
Spoil:
Il ressort que Kei se fait tuer à la fin dans des circonstances difficiles à décrire rationnellement. Je pense qu'il commet un péché sans s'en rendre compte, quelque chose lié à l'amour. Il est étonnant de voir Mion comme love interest ici alors que Rena se présente plus comme l'héroïne principale.

je risque de faire un edit ici après avoir refait l'ép.1 (en manga peut-être, c'est plus rapide) pour recenser toutes les similitudes entre les deux épisodes. Comme dit dans le bonus, c'est probablement la clef pour retrouver la réalité.

La schizophrénie commence aussi à me poser problème. C'est un thème qui ressort pas mal mais il ne me plait pas beaucoup, parce que ça revient un peu à accepter qu'on a un coupable qui sort du corps d'un innocent. Un méchant bien pratique sur lequel rejeter tous les maux, et ainsi garder tous ses proches hors de suspicion. Exactement comme reconnaître l'existence illusoire d'une certaine sorcière meurtrière pour expliquer un certain massacre sur une certaine île une certaine nuit de 4 octobre 1986.


Dans l'ensemble c'est un très bon épisode, bien meilleur à goût que le précédent, notamment parce que Mion y est mise en valeur mais aussi parce que Rena y parait moins cruche. Il m'a paru moins compliqué, et je pense/espère ne plus être très loin de démêler le nœud de l'affaire.

Le temps de décanter tout ça et je passe à Malédiction Meurtrière.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 4968

MessagePosté le: Mar 24 Sep 2013, 5:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ouais t'es très pointilleux sur l'analyse, perso quand j'ai regardé j'ai pas vraiment émis d'hypothèse, je me suis laissé porté par l'animé mais c'est surtout parce qu'à la fin de la première saison j'étais dans le flou total.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mar 24 Sep 2013, 5:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour revenir sur Outbreak Hyuug, une suite n'est pas confirmée. On sait pas encore s'ils vont laisser l'intrigue avec la fin ouverte ou s'ils vont faire une suite à ça. Idéalement si on avait l'original d'Outbreak a dispo on saurait, mais là, on sait pas.

Sinon Dough j'vais pas réellement commenter en détail tes hypothèses car comme tu le dis toi même : Il est très difficile de savoir laquelle des deux jumelles fait quoi à quel moment dans cet épisode. Sans compter que mes souvenirs s'estompant même en connaissant qui a fait quoi j'suis plus bien sur des détails exacts du déroulement des évènements.
Mais en tout cas il faut bien garder en tête certains éléments que tu as pointé du doigt, car tu as trouvé quelques éléments d'importances pour le cycle des réponses.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 4968

MessagePosté le: Mar 24 Sep 2013, 5:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah bon ? Il est vrai que le discours de Rika a des allures de fin, un second épisode serait sympa cependant, cela dit ça reste un bon film.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mar 24 Sep 2013, 7:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ah ouais t'es très pointilleux sur l'analyse, perso quand j'ai regardé j'ai pas vraiment émis d'hypothèse, je me suis laissé porté par l'animé mais c'est surtout parce qu'à la fin de la première saison j'étais dans le flou total.

Pour citer le dos du boîtier du VN, "Vous pouvez abandonner et vous laisser porter par l'histoire. Vous pouvez aussi vous rebeller et tenter de résoudre l'énigme.". J'aurais également "abandonné" si j'avais choisi de mater l'anime plutôt que le VN. C'est une manière totalement valable d'apprécier l’œuvre.

Le truc, c'est qu'au cours du cycle des révélations d'Umineko (et même avant) l'auteur R07 encourage vivement son lecteur à se battre et à essayer de trouver la vérité par lui-même. Exactement comme les mystères d'un roman policier à la Agatha Christie qu'on tenterait de résoudre avant que le détective ne donne la solution à la toute fin. Pour quelqu'un qui ne connait pas, ça ne coule pas de source, mais grâce à Umineko, l'averti que je suis tente maintenant de raisonner sérieusement.

Citation:
Mais en tout cas il faut bien garder en tête certains éléments que tu as pointé du doigt, car tu as trouvé quelques éléments d'importances pour le cycle des réponses.

Merci, tu me rassures un peu. Apparemment l'épisode qui suit est d'une difficulté inimaginable donc j'essaye de grappiller quelques trucs avant le gros mindfuck.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 4968

MessagePosté le: Mar 24 Sep 2013, 7:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ok je croyais que t'étais sur l'animé. Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Jeu 26 Sep 2013, 11:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon j'ai fini de lire l'adaptation manga des deux premiers épisodes alors un petit retour s'impose (oui je prends un malin plaisir à parler de tout sauf de l'anime sur le topic qui y est dédié).

Les dessins sont très bons, plus harmonieux que dans Umineko (j'veux dire, ici les filles y sont vraiment jolies). L'essentiel du contenu est là dans les deux mangas avec un bémol pour celui de l'ép.2 qui s'autorise pas mal de libertés sur tout le début de l'histoire. Maintenant, le vrai gros problème c'est la longueur, tout simplement parce que résumer 15h de jeu en 2 tomes c'est assez culotté. Je me demande si je prendrais vraiment plaisir à lire le manga sans avoir lu le VN avant, c'est tellement peu étoffé... Tous les indices de fin de chapitre notamment sont passés sous silence.

Il n'empêche qu'ils m'ont permis de m'éclaircir quelques idées et de noter pas mal de similitudes :

Spoil:
- Kei perd aux jeux et doit se déguiser en guise de gage
- Mion (les filles?) essaye de cacher la malédiction à Kei
- Kei offre une grosse récompense à Rena (ours, jolie poupée)
- Kei fait preuve de curiosité mal placée
- Takano (+ Tomitake) révèle les grandes lignes de la malédiction
- KEI A OUBLIE D'ALLER DETERRER LE KFC GUY, ce serait son péché ?
- mort de Tomitake
- Kei ne révèle ses secrets ni à Mion, ni à Rena après la fête, ment très mal. Elles le savent, le testent, s'énervent.
- Oishi révèle infos à Kei. Lui fait peur (risque prochaine victime), le manipule avec des arguments bidons
- après la purification, Mion n'a plus le temps de participer au club
- Kei, tourmenté, les idées lui montent à la tête et il s'isole
- Mion absente quand Kei et Rena vont à l'école. Rena pense qu'elle est en colère. Rena décide qu'ils continuent sans l'attendre.
- Même répartie de Rena : imite Kei. Semblant de pas savoir. Retourne la question.
- Kei doit s'excuser, se faire pardonner d'un péché qu'il a commis
- Seringue...

Je pense qu'avec le 3e épisode je pourrai mieux cibler les similitudes pertinentes.

Sinon je n'en avais pas trop parlé mais Oishi est une pure bête de manipulation. Faire peur, intimider indirectement, s'offrir comme seul véritable soutien, inventer des arguments peu crédible avec du recul, il joue la comédie sur toute la ligne... Il donne souvent quantité de renseignements mais je me donne combien sont véridiques. En fait, là, comme ça, je dirais même que c'est le plus suspect de tous les personnages mais ça serait très décevant qu'il soit le coupable. Je trouve en effet très intéressant l'idée de voir une crapule comme lui se battre CONTRE le coupable : de cette manière, d'un côté comme de l'autre il n'y a pas d'appui fiable.


Sinon à la relecture de l'épisode 1, Kei m'apparait vraiment comme un gros parano. Du coup ça en fait aussi un gros salaud ingrat quand on voit à quel point Mion et surtout Rena se démènent pour l'aider, en vain. Ma théorie principale est que les filles sont tout à fait normales (enfin presque) et que c'est Kei qui se fait des idées, la faute aux circonstances mais aussi à la langue venimeuse d'Oishi. Même l'aiguille qu'il perçoit comme une abominable tentative de meurtre dans l'ép.1 est mentionnée comme potentielle blague de mauvais goût dans l'ép.2.

Tiens et maintenant que j'y pense, l'aiguille, on l'avale, on se pique la gorge avec, ça fait très mal... Et alors on se gratte la gorge pour essayer de l'enlever, mais ça marche pas, ça fait toujours plus mal... ah, et puis la seringue, ça a aussi une aiguille... mmh, j'ai peut-être une ébauche d'idée concernant les circonstances improbables de certains meurtres... Qui me plait en tout cas plus qu'un hypothétique produit rendant dément.

Dernier point, à propos de l'épisode 1. La toute première scène correspond à l'ellipse faite vers la fin, quand Kei tue Rena et Mion... Du moins c'est l'impression qu'on veut nous donner. Parce que plus j'y pense, moins je me dis que Kei les a butées. Je commence à douter vraiment d'une simple technique de narration (mettre un morceau de la fin au début), ça sent l'arnaque. On retrouve le même effet avec les "I'm sorry, sorry, sorry, sorry..." qui apparaissent au tout début et semblent faire référence aux paroles de Rena (ou Kei) beaucoup plus tard. Sans trop étaler mon hypothèse, je dirais que peut-être qu'un certain Satoshi y est pour quelque chose dans tout ça. A plusieurs reprises il a été sous-entendu que Kei répète l'histoire...


Je ne m'en étais pas rendu compte mais c'est chouette, je commence à vraiment apprécier Rena.

Spoil:


eheh

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Sam 12 Oct 2013, 2:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les cigales chantaient en choeur.
Est-ce qu'elles chantaient de la même manière dans le monde d'où j'étais venu ?
J'avais l'impression qu'elles étaient différentes.
Les cigales, ici, ne chantent pas.

Elles pleurent.

Elles pleurent en pensant au désarroi qui habite celui qui se perd en un monde inconnu et qui ne retrouve plus le soleil.


Malédiction Meurtrière, c'est lu.

Il est dit par l'auteur en guise d'introduction que "La difficulté est inimaginable. Saurez-vous en tirer ne serait-ce qu'une seule conclusion ?". Il me semble pourtant avoir pu résoudre quelques "impossibilités".

Voyons, voyons :
Spoil:
Le principal et premier gros wtf c'est le lendemain du meurtre, quand les filles racontent les exploits de Kei à la fête alors qu'il était occupé à buter l'oncle.
Hypothèse : Kei a réellement tué l'oncle. Les filles lui mentent.
Justifications : On n'a plus jamais la moindre preuve que l'oncle est en vie après cette nuit. Kei annonce que s'il avait halluciné alors tout depuis le début serait(/pourrait être) une hallucination et l'histoire n'aurait plus aucun intérêt. La présence de Kei à la fête n'est attestée par personne d'autre que les filles.

Conséquence (implicite) : Les filles sont parfaitement au courant de ce qu'il a fait. C'est appuyé par le fait que quand il appelle Mion au tel, elle le prend pour Satoshi tellement il agit pareil. Or si même ce benêt de Kei a pu deviner que Satoshi a tué la tante, les filles doivent toutes l'avoir également deviné et en avoir déduit les intentions de Kei. Sans oublier quand il vient directement demander à Mion de commanditer le meurtre de l'oncle (bolosse...). De façon générale elles le connaissent toutes extrêmement bien et anticipent complètement ses faits et gestes.

Objection : La maison est en sale état après la mort de l'oncle (sale, de la bouffe partout...).
Hypothèse : Satoko a tout mis en scène.

Objection : Le cadavre enterré de l'oncle a disparu
Hypothèse : Une des filles, qui l'observait à son insu pendant tout le meurtre a repéré l'emplacement du cadavre, attendu que Kei rentre chez lui, récupéré la pelle qu'il a laissé sur place (elle ne peut pas être anodine !), déterré le cadavre, rebouché le trou, caché le cadavre ailleurs. Toutes traces suspectes sont effacées par la pluie.

2e fait étonnant : La crise de Satoko en classe qui rejette Kei, son cher Totoche, avec dégoût non dissimulé.
Hypothèse : Elle est en fait dégoûtée de Kei depuis qu'il a commis son péché. Les filles pensaient initialement pouvoir retrouver Satoshi à travers Kei, et notamment un grand frère pour Satoko. Kei, comme dans chaque épisode, commet son péché durant les premiers jours. A partir de là, il ne peut plus être un substitut de Satoshi. Les filles jouent alors la comédie pour tromper Kei et lui faire croire qu'il n'y a pas eu de changement.
Justifications : Le rejet répété de Satoko combiné a ses talents d'actrice et de manipulatrice laissent difficilement la place à d'autres alternatives.
NB : selon leurs réactions (choquées, compatissantes mais pas surprises), Mion et Rena en savent bcp plus que Kei là-dessus. De quoi parlait Rena quand elle s'excusait de n'avoir rien pu faire ? La folie meurtrière qui s'empare de Kei masque assez rapidement sa solitaire incompréhension de la situation.

3e mystère : A qui sont les pas qui suivent Kei ?
Hypothèse : Satoko principalement, si ce n'est entièrement.
Justifications : C'est la seule à pouvoir le faire (car portée disparue et non morte) après le désastre d'Hinamizawa, quand il annonce en novembre (épilogue) qu'il réentend les pas quelques jours avant de mourir. Les pas commencent après le meurtre de l'oncle, donc quand Satoko a champ libre pour le stalker à longueur de journée. Kei n'entend pas les pas quand il a conscience de sa présence. Kei a la même sensation quand il se rend à l'hosto pour soigner Satoko, au moment où elle s'approche par derrière.

4e mystère : la mort de Takano.
Hypothèse : Son meurtrier est monté dans sa voiture pendant qu'elle menaçait Kei devant chez lui. A attendu qu'elle soit au loin pour l'étrangler, effacer les traces en la brûlant et rentrer chez lui avec la voiture. Motif : l'empêcher de parler du meurtre de Kei.

5e mystère : la disparition d'Oishi.
Hypothèse : Ses capacités de détectives lui auraient permis de remonter jusqu'à la trace de l'assassin de Takano. Celui-ci l'élimine et cache le cadavre sans se faire attraper.
Justification : Après s'être fait doubler par la personne qui a déterré le cadavre de l'oncle, il repart sur la piste Takano et demande dans un indice des info sur une certaine voiture que je soupçonne être celle de Takano.


C'est à peu près le plus gros morceau ce que je crois avoir pu élucider.

Quelques grosses interrogations à garder en tête :
Spoil:
- La phrase cachée par des gros carrés lorsque Kei s'excuse de s'être énervé contre Mion. Révélait-elle un trop gros indice ?

- Le rôle et la mort d'Irie, qui ne m'a pas intéressé plus que ça (et je suppose que c'est une clef pour comprendre le fond de l'affaire, moi à qui il manque cruellement un bon Why dunnit).

- Le comportement étrange de Rena et Mion la dernière fois qu'on les voit, le lendemain du meurtre, à partir du moment où Kei dit à Satoko que son oncle n'est plus là. Il est étrange qu'elles ne soient visiblement plus du tout impliquées par la suite. Le fait qu'on ne les voit plus leur donne champ libre pour tout chambouler dans le dos de Kei. Sous réserve d'un Why dunnit, on peut parfaitement leur attribuer la responsabilité d'une bonne partie des événements étranges qui surviennent.

- La mort de Rika, j'espère trouver des réponses dans l'arc suivant qui lui est dédié. Aussi, elle dit mourir le même jour dans chaque épisode. Je n'ai pas souvenir de sa mort dans le 1er. Il faudra que je revoie ça.

- La relation entre Satoshi et les filles autres que Satoko.


Ma théorie générale sur l'épisode :
Spoil:
Comme dit précédemment, les filles voient en Kei un remplaçant à Satoshi.

Kei commet cependant un péché, très tôt, quand ses parents rentrent de leur voyage. Il fait sentir à Satoko qu'il a une vraie famille, il ne vient pas lui rendre visite (il lui avait promis), il parle de Satoshi alors qu'il n'a aucune idée de ce qu'il a fait (notamment, il dit "je ne fuirai pas comme Satoshi, je te protégerai"). Bref, pas mal de raisons ça et là pour un péché. L'idée est qu'il parle sans réfléchir et blesse sans s'en rendre compte (au moins) une fille -ici Satoko- dans chaque épisode.

Comme toujours, les filles font comme si de rien n'était alors que ça va très mal au fond. Elles ne mettent pas au courant Kei car de 1 c'est sa faute, de 2 il réfléchit vraiment pas assez pour se rendre utile (cf sa dispute avec Mion), de 3 il est préférable de le laisser à sa joyeuse ignorance plutôt que le confronter à une horrible vérité contre laquelle il ne peut rien.

Les filles laissent Kei les débarrasser de l'oncle. En surface cependant elles font cependant comme s'il ne l'avait pas tué, soit pour couvrir Kei face à la menace Oishi (dans ce cas ce serait de vraies amies), soit au contraire pour le pousser à la confusion, le faire agir comme elles l'entendent (le faire passer pour un fou...). Peut-être les deux.

Satoko fait jeu à part, elle coopère peut-être avec les autres filles à certains moments mais agit en solo sur la fin. Il se peut même qu'en fait elle soit, depuis le début, l'ennemie de Mion (rivalité à propos de Satoshi, antagonisme Sonozaki-Hojo...).
En tout cas, comme elle le disait : "[...] prochain combat, je vous élimine tous avec un seul gros piège !". Eh oui, on n'a vu aucun piège de la part de la plus farceuse membre du club. L'idée est qu'elle a orchestré une grande partie des événements qui surviennent et que son gros piège soit le coup du gaz responsable du désastre d'Hinamizawa.
Afin de le faire souffrir autant que possible, elle épargne Kei en le mettant temporairement à l'abri. Elle ne le tue que quelques mois plus tard, dans l'épilogue, après qu'il soit grave désespéré d'avoir perdu tout le monde.


Bon, j'me doute que la solution est ailleurs, n'empêche que la mort de l'oncle n'était pas si difficile à expliquer. Globalement je n'ai pas trouvé l'épisode plus déroutant que les deux précédents, je m'attendais à pire en lisant que la difficulté était inimaginable.

En dehors du mystère, bon c'est un tome sympa, sachant qu'il se focalise sur le personnage féminin le moins intéressant du club, finalement c'est plutôt du bon boulot. J'ai trouvé Kei vraiment trop naïf quand il s'énervait sur les filles ou qu'il se prenait trop facilement pour "Totoche", il était plus agréable à suivre dans la 2e moitié du tome, quand il était conscient de son incapacité à saisir quoi que ce soit de la situation. Sinon, ça manquait de suspense, les deux précédents épisodes étaient bien plus flippants.

Comme toujours le manga est beaucoup trop court pour faire honneur au vn, et cette fois en plus les dessins ne sont pas terribles.

Il parait (selon la description) que le 4e épisode ne fournira aucun indice. Est-on censé résoudre Higurashi sans ? Je pensais récupérer des infos sur Rika (mon suspect principal n°2 après Rena). Du coup j'hésitais à mater la 1ère saison de l'anime avant de l'entamer...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Ven 27 Déc 2013, 9:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce soir, je commence enfin le cycle des résolutions !

J'ai terminé l'épisode 4 il y a un bon moment, depuis la Toussaint en fait, mais j'attendais qu'un ami me rattrape avant d'entamer la suite. Entre temps, j'ai fait une relecture en accéléré (2h/épisode) de chaque épisode, regardé les 15 premiers épisodes de la saison 1 de l'anime (très, très décevant quand on connait l’œuvre d'origine), et, dernièrement, relu attentivement le 2e épisode, puisque d'après le boîtier des réso, c'est celui-là qui va être démystifié en premier.

Depuis le temps, je me suis pas mal éclairci les idées. Les relectures ne sont pas du tout ennuyeuses : quand on lit pour la première fois, on n'a aucune certitude, on ne peut écarter aucune hypothèse, et il est très difficile de construire une théorie. Quand on découvre quelque chose, on se rend également rarement compte de toute la portée de l'information reçue. Ce n'est qu'à la relecture qu'on en tire pleinement parti et qu'on peut vraiment mettre en place des blue truth solides.

Ce qui suit est le résultat de mes réflexions sur les mystères d'Higurashi, puisse-t-il éventuellement profiter dans le futur à un nouveau lecteur (Mat ?) du vn à la recherche comme moi aujourd'hui de la solution aux mystères.

Je parle volontairement de l'épisode 2 en dernier puisque ça sera mon point de départ principal pour ma lecture de la suite d'Higurashi.

A propos du 1er épisode :
Spoil:
Il me parait maintenant clair que 90% de ce qui parait surnaturel et impossible sans schizophrénie ou produit miracle s'explique par le point de vue biaisé du narrateur Keiichi.
Les personnalités malsaines, démoniaques qui semblent habiter Rena et Mion sont le résultat de la rencontre avec Oishi (il est en effet intéressant de remarquer que ces personnalités n'apparaissent qu'après cette rencontre). Leur image repoussante et dangereuse ne sont que l'expression visuelle des doutes de Kei semés par le policier.

Il semblerait (selon la rencontre bonus de l'épisode 3) qu'à chaque épisode, Kei commet sans s'en rendre compte une grosse erreur, en partie à l'origine des événements tragiques qui s'ensuivent.
Son crime ici serait de ne pas avoir fait confiance à ses amies, confiance dont elles avaient absolument besoin étant donné leur situation désespérée (au moins en ce qui concerne Rika).

Il ne tue bien évidemment ni Mion, ni Rena. Tout a été mis en scène pour le lui faire croire et je reparlerai de la fameuse seringue plus tard.


A propos du 3e épisode :
Spoil:
L'apparition du dr Irie fait suite aux doutes des lecteurs quant au vrai coupable du 1er épisode. Un "chef" apparaît en effet vers la fin pour embarquer Kei lorsque celui-ci se réveille en croyant avoir battu à mort Rena et Mion. Sa présence ici est là pour mettre le "chef" en question en dehors de tout soupçon : on y montre que c'est un type gentil, plein de considération pour Satoko et victime plutôt qu'acteur de la série de meurtres.

L'épanchement gazeux n'est pas une catastrophe naturelle mais bien l’œuvre d'un humain (sinon il aurait aussi eu lieu dans les autres épisodes). L'humain en question est très probablement Satoko. C'est l'une des rares personnes à y survivre, c'est elle qui s'amuse tout le temps à construire des pièges plus dangereux les uns que les autres, et à plusieurs reprises certaines de ses paroles y font allusion (comme "je vous éliminerai tous avec un seul gros piège").

Satoko joue énormément la comédie, notamment sur toute la fin. Elle entraîne volontairement Kei sur le pont et avait entièrement prévu de le faire tomber ainsi que de le mettre à l'abri du gaz. L'indice "les pièges de Satoko (expert)" donne en effet des indications qui collent beaucoup, beaucoup trop bien à la suite des événements.

Je ne reviendrai pas sur mes déductions du post précédent : Kei a tué l'oncle et les filles sont venues nettoyer derrière pour le couvrir de la police.

Ca reste l'épisode sur lequel j'ai le moins d'idées car j'ai beaucoup de mal à cerner le comportement de Rena et je ne m'explique toujours pas les raisons des agissements de Satoko.

Mon seul embryon de piste supplémentaire est l'hypothèse selon laquelle Satoshi avait abusé sexuellement de sa petite sœur, ce qui pourrait expliquer l'ambivalence du comportement de Satoko envers Kei. C'est pas si improbable quand on se dit qu'après tout, Umineko n'est pas dénué d'inceste.

Il est très difficile de se faire une opinion sur Satoshi, notamment parce que les rares informations qui nous en sont dévoilées sont filtrées par les réflexions complètement HS de Kei (alors lui, si y a une constante à toutes mes relectures, c'est bien son incapacité totale à saisir la situation).

Je suppose qu'il a été le premier amour de Mion/Shion, qui a donné naissance à une rivalité entre les deux soeurs qui se retrouve 1 an plus tard avec Kei à la place mais bon, difficile de trouver des preuves pour spéculer plus avant. On pourrait aussi rajouter Satoko dans le lot des filles voulant se l'approprier, ce qui pourrait un peu expliquer, ép.2, la crise de Shion quand elle tient l'échelle de Kei.


A propos du mystère global :
Spoil:
Pourquoi le club ? Pourquoi tous ces jeux ?
Le véritable but des jeux n'est pas de gagner mais d'apprendre à Kei à ne jamais abandonner. A se donner à fond, jusqu'au bout. C'est pourquoi Mion se permet d'interrompre un jeu dans l'épisode 2. L'issue n'est pas vraiment importante.

Que contient la seringue ?
Un bête anesthésiant qui fait dormir.
Utilisé sur Kei (ép.1) pour l'empêcher d'assister au meurtre de Rena et Mion et lui faire croire en se réveillant que c'est lui le coupable.
Utilisé sur Rika (tous les épisodes) pour lui accorder une mort sans douleur, ainsi qu'elle le prédit dans l'épisode 4. Cela justifie pourquoi on trouve une seringue dans sa poche (ép.2).
Utilisé sur Tomitake (tous les épisodes) par son meurtrier pour l'empêcher de se défendre convenablement et le faire beaucoup stresser (on peut supposer qu'il se rend compte de l'imminence de sa mort juste avant d'être submergé par le sommeil, ce qui expliquerait pourquoi il sécrète plein d'hormones qu'on retrouve sur son cadavre).

Comment meurt Tomitake ?
On le pique avec la seringue, il a très sommeil, se débat comme il peut mais perd finalement connaissance. On saisit alors sa propre main avec laquelle on gratte sa gorge pour le tuer.

Pourquoi tant de meurtres la dernière année ?
Un criminel supplémentaire, un troisième parti s'est invité la dernière année.
Rika l'annonce au 4e épisode, tous les meurtres ont été planifiés au moins 1 an avant le début de la malédiction. Point intéressant : elle ne mentionne pas la mort de Satoshi. Aurait-il été un imprévu dans l'équation ? Kei représenterait-il, suite à Satoshi, l'espoir d'un nouvel imprévu ? En tout cas, ce qui revient régulièrement, c'est que la dernière année est marquée par l'imprévu. Notamment à cause de Kei, mais pas seulement (puisqu'il ne tue personne). Je pense qu'il faut donc distinguer le coupable des meurtres des 4 ans qui précèdent de celui de la dernière année. Bien sûr, le coupable de longue date (que j'appelle X) a de fortes chances de tuer aussi la dernière année (il devrait tuer Rika, la cible prévue), mais je pense qu'il y a un meurtrier Y important en plus (qui tue Tomitake, la cible imprévue). Je rajoute enfin à cela potentiellement des gens qui tuent occasionnellement (appelés V), c'est-à-dire seulement à certains épisodes (=> V1/V2/V3) et qui le font mal gré, en cas de force majeure notamment. Ce ne sont pas de "vrais" coupables (méchants) mais il faut les inclure pour pouvoir expliquer les how dunnit.


Qui tue ? Qui est coupable ?
Ce qui est également très intéressant à noter, c'est que Rika mentionne sa propre mort mais pas celle de Tomitake, qui pourtant dans les 3 premiers épisodes semblait être la véritable victime prévue pour la malédiction. A ce moment-là, j'ai eu mes doutes mais j'ai procédé par élimination pour déterminer des V/X/Y :

un X/Y est un personnage important. Il a obligatoirement un sprite.
X est un personnage important. En tant que vrai coupable il survit au moins jusqu'à la fin de chaque épisode (s'il se faisait tuer, c'est qu'il serait aussi victime, et qu'il y aurait "plus grand méchant" derrière encore, or c'est lui le plus grand méchant).

X et Y sont communs aux 3 épisodes, ils doivent donc être présent dès le premier épisode (exit Mme Cie et Irie, mais qui aurait eu l'idée de soupçonner?)
D'après ce qui précède, Y est le meurtrier de Tomitake alors que X est celui de Rika.

- Kei n'est évidemment pas X ni Y. Il n'est pas V1 contrairement à ce qu'on pourrait croire lors d'une première lecture. Je pense cependant qu'il est V3 pour avoir tué l'oncle de Satoko.

- Rika. Avec l'épisode 4 on a confirmation qu'elle est la grande victime de toute l'affaire. Elle se fait systématiquement tuer. C'est le support de Bern. C'est la première à dire que le monde est rempli d'imbéciles qui ne font pas grand cas de la vie humaine. Aucune chance qu'elle soit V/X/Y.

- Oishi. Ça ôterait tout le charme à l'histoire s'il était coupable. L'épisode 4 le rend innocent, s'il n'était pas là, personne ne chercherait jamais à faire lumière sur l'affaire.

- Mion. Il est dit explicitement à la rencontre bonus de l'épisode 2 que les Sonozaki ne sont ni X, ni Y. Ça aurait été trop simple, c'est ce qu'on veut faire croire au lecteur lambda qui ne réfléchit pas, c'est bourré d'incohérences. Il y a de faibles chances qu'elle soit V2.

- Tomitake. A mon avis beaucoup moins innocent qu'il n'en donne l'impression. Il est assez baraqué et utilise un pseudonyme. Mais pour être l'un des premiers morts, il n'a aucune chance d'être X. Personne ne croit au suicide donc il n'est pas Y.

-Satoko. Je ne pense pas que Rika la rusée, Rika la perspicace, Rika la victime fasse de X ou Y sa meilleure amie. Le vn ne s'intéresse pas beaucoup à elle, pas plus que les lecteurs je pense, elle manque de charisme. Elle est V3 à la rigueur. Il y a aussi des chances qu'elle ait tué ses parents.

- Shion. cf Mion : elle ne peut pas être X ni Y. En plus elle n'était même pas là au 1er épisode. Il y a de faibles chances qu'elle soit V2.

- Irie et Mme Cie : ni X, ni Y pour ne pas avoir de sprite dans l'épisode 1. J'ai la légère impression que Irie pourrait gentiment endormir Rika avant qu'elle ne soit tuée, afin de lui épargner toute souffrance, puis se suicider derrière par remords. C'est juste une idée comme ça.

Et il ne reste plus que Takano et Rena.

- Takano. C'est tout simplement le Y parfait. Sous-estimée par les Sonozaki, proche de Tomitake, avide d'histoires sanglantes, charismatique, elle possède la marge pour devenir coupable que tous les autres cités précédemment n'ont pas. Je ne m'y étais pas beaucoup intéressé à ma première lecture de l'épisode 2, quand Rika, Satoko et Shion notamment étaient bien plus mystérieuses et suspectes, mais tout compte fait, on a un beau mystère sur les bras : le fait qu'elle parlait à Kei alors qu'elle était supposée déjà être à l'état de cadavre. Mystère solvable de la manière que j'avais décrite (elle n'est pas la vraie Takano) mais aussi dans l'autre sens (le cadavre n'est pas celui de Takano). Quoi qu'il en soit, ces deux solutions font d'elle un très gros suspect. Je reviendrai sur elle dans mon paragraphe sur l'épisode 2.

- Et Rena. Il y a plusieurs raisons pour qu'elle soit X. Le fait qu'elle manipule à l'aise des armes en tout genre. Le fait qu'elle maintient une façade de fille adorable alors que c'est fille la plus observatrice et la plus intelligente du village (Rika exceptée). Le fait qu'elle ne semble jamais se soucier de sa propre sécurité. Le fait qu'elle parle bizarrement à Kei non seulement dans l'épisode 1 mais aussi dans l'épisode 3. Le fait qu'elle feint de croire dur comme faire à la légende de Yashiro. Le fait qu'elle coince Shion avec une théorie bidon dans l'épisode 2. Le fait qu'elle ne vienne jamais à la rescousse de Kei à la fin de l'épisode 2 alors qu'elle était très bien placée pour. Le fait qu'elle ait eu des liens avec Hinamizawa par le passé.

Mais il y a aussi de bonnes raisons pour qu'elle ne soit pas X. C'est une amie de Rika. Elle n'est arrivée qu'un an avant Kei, donc a priori pas là pour assurer les meurtres des 3 premières années. Elle meurt dans l'épisode 1. Et le 3 aussi.
Enfin, il n'y a pas nécessité d'avoir un X. J'ai dissocié X et Y parce que j'ai trouvé que la dernière année se distingue des autres mais si ça se trouve, cette distinction n'est que le fruit de l'arrivée de Kei. On peut interpréter de plusieurs manières les prédictions de Rika. Est-ce qu'elle a mentionné tous les morts dont elle avait connaissance ou en a-t-elle omis volontairement ?

Ainsi il est également possible que Takano soit X. Mais, je sais pas, les extraits bonus de son carnet me donne l'impression qu'elle se mettrait à tuer seulement après avoir visité le temple des reliques. Et je l'imagine bien en serpent profiteur du désordre courant pour rajouter sa touche de venin.

Bref, entre Takano la suspecte idéale et Rena que j'ai, de tous les personnages, le plus de mal à cerner (de loin, enfin y a aussi Satoko mais elle me parait moins importante), mon cœur balance.

Mais Takano n'est-elle pas une victime ?
Non. C'est assez louche, le cadavre très difficile à identifier et pourtant non caché. Comme explicité par Oishi, on veut faire savoir qu'elle est morte. A qui ça profite le plus ? A elle, bien sûr. En tant que supposée victime, on la dégage de tout soupçon et elle a champ libre pour massacrer qui elle veut.
Pour maquiller sa mort, un ami m'a dit qu'il était possible de faire des implants dentaires. Takano aurait pu filer un genre de dentier correspondant à ses propres dents, l'aurait enfilé au cadavre et l'autopsie aurait fait le reste.
Plus simplement, Takano aurait pu accompagner une "amie" à elle allant se faire une radio des dents, inscrire son propre nom à la place de celui de son amie, puis la tuer. En brûlant son cadavre, le seul moyen de l'identifier aurait été les dents et on aurait les fait correspondre avec la radio renseignée à son nom. Le tour est joué.


Et à propos du 2e épisode :
Spoil:
A ma 2e lecture j'avais déterminé presque partout qui, de Mion ou de Shion, était en scène. Mais la fin me bloquait pas mal. Je crois que j'y suis finalement arrivé.

Au début donc, c'est Mion qui se déguise en Shion parce qu'elle est amoureuse de Kei et qu'elle veut lui dévoiler son côté féminin mais qu'en bon garçon manqué, elle ne peut pas s'y prendre normalement.

Kei rencontre Shion pour la première fois lors de la dégustation des desserts. Elle laisse volontairement planer l'ambiguïté et lui fait croire que c'était elle quand Mion était déguisée (c'est ce qui rend le lecteur si confus).

Vient la purification du coton le dimanche soir. On peut noter que c'est Rika qui a voulu rendre facile l'accès au temple des reliques. Pourquoi ? Le fait qu'elle soit une petite fille sans force incapable d'actionner l'ancien système de sécurité n'est pas valable. Je pense que c'était un geste désespéré pour tenter d'avertir de sa situation d'éventuels étrangers un peu curieux. Un appel à l'aide, comme Akasaka à une époque. Malheureusement pour elle, Kei n'est pas du tout assez fort pour l'aider, et c'est pourquoi elle lui dira plus tard de ne pas se mêler à l'histoire.

Shion participe à la visite du temple non pas parce qu'elle est curieuse, mais pour surveiller Takano et Tomitake. Elle devait les soupçonner de comploter qq chose.

Mion est très en colère contre Shion non pas parce qu'elle est entrée dans le temple, mais parce qu'elle a entrainé Kei avec elle. Elle en veut aussi Kei de ne pas lui faire confiance (Kei reste évasif et ment très mal).

Le lundi soir a lieu la réunion des chefs. C'est dans cet intervalle de temps que le maire disparait et... que Shion switch sa place avec Mion qu'elle emprisonne ! La grand-mère Sonozaki a dû se faire attaquer dans la journée.

Shion téléphone à Kei pour avoir des infos de son côté. Elle joue la comédie autant que nécessaire pour lui faire croire qu'elle est tenue à l'écart alors qu'en vérité elle vient de passer aux commandes.

Le mardi matin, Mion (Sion déguisée en sa sœur) semble d'humeur normale alors qu'elle était censée être de très mauvaise humeur. C'est juste Shion qui est en train de s'ajuster à son environnement dans son nouveau rôle. Le soir, c'est Shion qui vient rencontrer Kei et Rena pour diriger la recherche de Rika et Satoko. Elle maudit Satoko, cela vient peut-être de son aversion pour la petite sœur de celui qu'elle a aimé (elle rejetterait sur elle la responsabilité de la disparition de Satoshi).

Rena crame-t-elle Shion ? Oui, vu comme elle est observatrice, elle ne loupe pas le switch, mais fait semblant de rien. A moins qu'elle ait passé un accord avec Shion pour bluffer Kei mais ça m'étonnerait. C'est l'amie de Mion, quoi, aussi. Par contre, elle va coincer Shion en montant une théorie farfelue poussant Kei à la suspecter.

Le mercredi, Shion ne prend même pas la peine d'aller en cours pour sa sœur, c'est plus simple comme ça et elle a déjà à faire. Elle appelle pour le troisième soir d'affilé Kei, toujours pour s'assurer de sa situation et éventuellement récupérer des informations, quand elle ne les connait pas déjà. Sa confession auprès du maire est, je pense, bel et bien un mensonge, elle voulait surtout pousser Kei à parler de Rika. Elle pique une crise de rire démentiel parce qu'elle s'est fait cramer pour pas grand-chose, et puis la situation est déjà assez désespérée comme ça.

Le jeudi, Kei va voir Shion, même s'il croit que c'est Mion. Shion est coincée par Rena et les flics, il ne lui reste plus qu'à "avouer". A partir du moment où elle se lève et regarde à la fenêtre pour continuer à parler, elle raconte n'importe quoi. Ce n'est pas elle qui a tué tout ce beau monde, sa famille est bien liée à la série de meurtre mais en tant que cible et non en tant que responsable. Elle est très fatiguée de devoir jouer un rôle qui n'est pas le sien. Mais elle doit continuer la farce jusqu'au bout.
Rena n'intervient pas alors qu'elle l'a cramée depuis longtemps... Si elle gifle Kei pour être entré dans le temple et avoir menti il est très difficile à avaler qu'elle s'apitoie sur le sort de Shion qui prétend avoir tué Rika et Satoko. Elle sait que Shion joue la comédie. J'ai vraiment du mal à connaitre sa position.

Shion entraine Kei dans la salle de torture où Mion est enfermée depuis un bon moment. Mion est forcée de faire semblant d'être Shion (Shion l'ayant probablement menacée auparavant de la tuer si elle ne jouait pas la comédie comme elle lui a dit de le faire). Shion ne trouve pas la force de tuer Kei... normal, elle n'a jamais tué personne, alors le mec qu'elle aime en plus... Elle a tellement de mal à jouer Mion (Kei ne reconnait pas sa meilleure amie) qu'elle prétend être le démon qui habite Mion.

Après l'avoir assommé, elle s'enfuit pour éviter d'être coincée. Après avoir fait beaucoup de bruit, toute la police est amassée vers la salle de torture et (puisqu'il y ne reste pas/peu de policier pour surveiller l'ensemble du domaine Sonozaki) elle a de meilleure chance de s'échapper par la sortie secrète du puits.
Malheureusement pour elle, Rena, Takano ou peut-être même Mion libérée par Rena est juste à côté et la pousse dans le vide. Bye Shion. Les flics retrouvent les survivants, et identifient le cadavre comme étant celui de Mion. Quoi, Mion, pas Shion ? Pas possible. Le tatouage dans le dos devrait les différencier immédiatement.

C'est là qu'entre en jeu ma toute dernière hypothèse : Mion a switché avec Shion au moment d'être tatouée. Quand elles étaient petites, elles s'amusaient tout le temps à se faire passer pour l'autre. C'est répété plusieurs fois. Shion, tellement plus appropriée que sa sœur pour prendre la succession à direction du clan. Shion, toujours à dominer sa sœur. Et l'image de deux sœurs proches comme deux mains, indispensables l'une à l'autre sans nécessairement s'aimer. Je trouve que ça colle vraiment bien comme hypothèse.

Je suis convaincu que c'était Mion la prisonnière (c'est elle qui pleure la mort de Rika et Satoko, dans l'autre sens c'est bizarre), même à ma première lecture j'ai soupçonné que c'était Shion qui faisait semblant de torturer Kei. Et le switch du tatouage résout tout.

En vérité Mion n'est pas très forte. Elle l'est beaucoup moins que sa sœur. Elle joue moyennement bien son rôle de Shion au début de l'épisode, n'anticipant pas comment réagir dans toutes les situations, commet plein de maladresses. Et Rena disait qu'avant que Kei ne soit là, Mion perdait tout le temps aux jeux. Je serais pas étonné que du temps où il était là, c'était Satoshi le chef du club.

Bref, reste la toute fin où Kei revoit Mion, se fait poignarder (pas à mort... tu es maladroite Mion), après quoi Mion se suicide en faisant semblant d'avoir eu une dispute avec sa sœur. Je ne sais pas trop comment interpréter la fin : de même que je sais pas ce qui a motivé Shion à prendre la place de sa soeur, je ne sais pas pourquoi Mion agit comme ça à la fin. Je doute que c'était simplement de la folie. Après quoi Kei meurt à l'hosto mais c'est tellement bizarre qu'on pourrait supposer qu'il hallucine ou que c'est juste un effet dramatique de fin.

J'ai du mal avec les fins d'épisode.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Seinen Anime Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum