Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. L'inspiration de Kishimoto
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Hypothèses / Théories
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Rakurai
Jounin


Inscrit le: 20 Fév 2010
Messages: 1195
Localisation: Québec, Canada.

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2011, 1:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'inspiration concernant la rivalité entre Naruto et Sauke ne sort pas de DBZ, (peut être les couleurs, mais cela resterai qu'un simple clin d'œil)

Car si on regarde bien Naruto maitrise le vend et Sasuke la foudre (c'est pas nouveau). Au départ Sasuke était plus fort que Naruto, avec le temps Naruto à rattrapé l'Uchiha jusqu'à qu'ils deviennent égaux/rivaux (sortez moi pas un débat sur qui est le plus fort).

La dernière fois que Naruto à rencontré Sasuke, il a déclarer qu'ils finiraient par s'entretuer, et croyez moi, c'est ce qu'il risque de se passer à 90% des chances (en toute logique, après tout, je ne suis pas l'auteur). Pourquoi ? parce que la source de cette rivalité n'est nulle autre que la mythologie Japonaise. Naruto représentant Fuujin et Sasuke Raijin.

http://img137.imageshack.us/img137/8005/001hj2.jpg

Et c'est exactement l'histoire de Fuujin et Raijin, le dieu du vend étais plus faible au début, mais cela n'a pas duré, après un dur entrainement, il rattrapa la force du dieu de la foudre et à la fin, ils s'entretuent.


Pour ce qui est de l'origine du personnage Sasuke, il est claire que c,est un descendant directe de Jin Kazama (Tekken) qui lui aussi avait une marque (soit dis en passant).

Même style graphique : coupe de cheveux spéciale en plus d'être un personnage sombre.

mais pour la personnalité (Petit parleur, très clame, garde toujours son sans froid) c'est Itachi qui en a hérité.
Enfin ca reste mon avis personnel, on sais déjà que Kishi' aime Tekken donc c'est déjà une bonne base.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
afofa-kun
Civil


Inscrit le: 15 Sep 2010
Messages: 3

MessagePosté le: Mar 21 Juin 2011, 7:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas si cela a déjà été dit...
En étudiant de la Chimie j'ai remarqué que le mangekyo de Sasuke est identique au modèle de l'atome (voire google). Et puis le sharingan de Juubi est fortement ressemblant au modèle de Bohr (voi google une 2eme fois^^). Et etrangement celà ressemble aussi au rinnegan...
Cela voudrait die que feel a peut-être raison avec sa théorie du "sharinnegan" mais bon c'est du hors sujet je pense Smile

_________________
Live fast. Die young.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
NarutoJR
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 148

MessagePosté le: Jeu 30 Juin 2011, 3:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

Plusieurs ont fait le lien entre Naruto et Sonic.
Les nouveaux pouvoirs de Super Naruto me font penser à Super Sonic. Même puissance et même rapidité.
En jouant à Sonic, je me transforme en Superv Sonic, je finis les stages rapidement et surtout Robotnic ne tient pas plus de 10 secondes contre moi. Imaginez les durées des combats.
Mon hypothèse confirme donc le lien entre Naruto et Sonic, à la lumière de l'étalage de la puissance de Kyubi face aux zetsus.

_________________

Yon-Ju Yondaime Hokage (44ème Hokage)


Yes we can

http://www.gttravelweb.com

Justice will be done against Tobi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Hecchima
Kage


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 2745
Localisation: Là, dit elle en pointant du doigt un point précis sur la carte

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2011, 8:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien souvent, on fait le rapprochement entre Naruto et DB, sans prendre en compte que Kishimoto a franchi le pas pour devenir mangaka en voyant certainement l'une des plus grandes oeuvres de la japanimation et des mangas : Akira.
J'avais fait un rapprochement succinct dans quelques topics, je vais essayé d'approfondir mon analyse et compréhension de texte/contexte narrative, pour vous s'expliquer le pourquoi je pense que Kishi à voulu rendre hommage à Akira à travers Naruto, mais plus j'analyse et plus je me rend compte que peut-être l'auteur donne une sorte de réponse optimiste à Otomo et à son oeuvre. Bien entendu ceci n'est qu'un avis personnel à prendre avec des pincettes. ^^

D'Akira à Naruto :

La réflexion apportée par Otomo, critiquant l'avidité des hommes, aussi bien dans le contexte politique et religieux, ou propagandes se mêlent aux secrets défenses du pays, qu'au niveau de l'histoire des deux principaux protagonistes Kaneda et Tetsuo : victime d'une époque corrompu, à en devenir bourreau à leur tour, vecteurs d'une violence gratuite d'une bande de motard junkies, désabusée, sans avenir et livrer à eux même, ou seul le mépris oscillant avec le désintérêt d'une société malsaine et dure, répondent à leur colère, leurs frustrations et leurs insultes inutiles.
Au fil de l'histoire, chacun prenant une trajectoire bien différente :

Tetsuo, d'abord jeune garçon complexé et vénérant Kaneda bien que jaloux de lui, devient la personnification du mal qui ronge cette société et le mal être d'une génération sans avenir, avec son esprit de revanche et de reconnaissance via ses pouvoirs, éveillés au cours du manga, entrainant le monde dans sa descende aux enfers.

Kaneda, leader du groupe de motard et ami d'enfance de Tetsuo dont il se moque gentiment dès que l'occasion se présente, est un être de prime à bord tête brûlé, vantard, égo-centré mais sympathique et charismatique, vivant une vie d'adrénaline, se souciant très peu de son avenir et des conséquences de ses actes. Mais face aux bouleversements dont il est témoins, sans trop en comprendre le sens dans un premier temps, ni l'intérêt, il ouvre les yeux sur le monde qui l'entoure, des enjeux qui s'y jouent, dans une prise de conscience qui l'amène à s'engager bien plus loin que ses aspirations d'origines ne l'avaient aspiré. Pris entre les feux des différentes conspirations et passions qui déchirent l'histoire, il essayera de sauver Tetsuo de ses ennemis, puis finalement de lui-même.

Entre Science sans conscience et société amnésique avide, étanchant sa soif de futilité à son propre détriment

Akira parle avant tout d'éveil à la conscience, de son humanité, de ses faiblesses, de ce qui nous entoure, des forces ( sens propres comme au figuré) qui se cachent en nous, pour aspirer au changement de notre condition, mais aussi bien dans son aspect négatif et ambitieux, que dans son aspect positif et humaniste ; sur fond de révoltes populaires, de complots politiques et militaires, de conflits d'intérêts, de récupération religieuse, dans un monde violent qui s'est lui même mené et perdu au bord de l'apocalypse, en voulant obtenir des "armes" de plus en plus puissances, dont la personnification ultime est Akira, personnage énigmatique aux allures de petit garçon dont les pouvoirs psychiques, manipulés et amplifiés par l'armée, finissent par se retourner contre leurs propres créateurs.
Transposé dans un futur d'une société post-apocalyptique, qui n'a pas su tiré les leçon de sa propre histoire, qui fini par se répéter, comme une fatalité propre à l'homme ; ayant déjà subit une 3ième guerre mondiale (dont la cause est le premier éveil d'Akira à sa puissance qui détruit Tokyo, évoquant une attaque nucléaire sur la capitale nippone, mais dont les véritables raisons sont cachés au monde extérieur pour éviter qu'ils puissent comprendre le phénomène Akira et l'améliorer à leur avantage) se référant au contexte du monde des années 80-90 de la fin de la guerre froide, où Otomo nous pointe du doigt le potentiel de destruction qui sommeil dans l'humanité qui oublie ses erreurs, chacun se croyant dans son bon droit, aveuglés par des questions d'ambitions et d'envies bien superficielles, face aux catastrophes qu'ils déclenchent et ne pouvant que les regardaient, impuissant, se déroulaient, une fois le mécanisme déclenché par leur propre soin, d'une horloge du chaos prête à sonner les douze coups finaux du monde qu'ils n'ont su ni contrôler ni préserver, justement, par leur inconscience.

Un parallèle possible entre les deux manga

Récapitulation :

Naruto apporte avant tout une réflexion sur la paix : par le biais de l'être légendaire, qui selon la légende aurait demandé à ses deux fils (dont les protagonistes les plus puissants du manga sont des descendants directs) Comment obtient on la paix ? l'ainé dira "par la force", le cadet dira "par l'amour" et se fut le second qui fut choisi comme héritier, entrainant une guerre fratricide avec son aîné qui contestait cette décision paternel.
Des siècles plus tard...
Un système de village/garnison servant chacun un pays est mis en place pour stabiliser le monde, le système shinobi, sensé pacifier le monde, (avec l'équilibre des forces induit par la possession de la bombe nucléaire, entrainant une paix par la peur des conséquences d'une telle force de frappe, remplacé ici par l'équilibre bijuu entre les plus puissant pays du monde shinobi). Tout aussi vecteur de violence, malgré les bons sentiments qui avaient nourrit le projet au départ, et comme dans Akira, cette violence est vécu comme une fatalité, mais là où Otomo dénonçait cet état de fait, Kishimoto essaye d'apporter une réponse optimiste à ce manga qui avait déclenché chez lui l'envie de franchir enfin le pas pour devenir mangaka à son tour, mais pour cela, faut-il déjà qu'il pose les questions qui sera la fondement de sa réponse par la suite :


A quel prix obtient-on la paix ? La fin justifie-t-elle les moyens ?

Ses questions sont abordé en filigrane avec Naruto et Sasuke étant tous deux des victimes de ce système, tout comme Kaneda et Tetsuo, ils étaient appelé à reproduire ce que leur société avait fait d'eux, mais tout comme ces deux personnages Naruto et Sasuke vont se rebeller à leur manière :

1) Naruto étant lui-même, une arme pour son village, bien malgré lui, craint et rejeté par les villageois ayant eu a subir quelques affres passés avec le démon qu'il porte et qui lui crée aussi bien des ennuis, va devoir faire en sorte de se faire accepté par eux, quitte a se rebellé contre le système, quand il le trouve injuste, est le changé de l'intérieur. Méprisé comme peut l'être un kaneda dans la société, c'est surtout par la prise de conscience du monde qu'il l'entoure, pointait du doigt par Jiraya et réaffirmé par son Père Minato, de ses propres capacités et s'être enfin accepté (Il est ironique de constater que dans Akira c'est Kei, une vierge qui tient le rôle de dénonciatrice de maux, quand c'est un pervers notoire dans Naruto qu'il l'a ^^). Naruto devra trouvé la réponse à la question du rikkudo sennin, sans compromettre l'idéal qu'il sert avec des méthodes discutables, génératrices de maux bien plus néfastes qui mettraient au final, un peu plus en danger ce qu'il voudrait protéger, en entrainant une spiral de haine que certaines personnes éprouveraient, s'ils étaient victime à leur tour des actions que notre héros mettrait en place pour défendre ce en quoi il croit. Pour cela kishimoto fait de lui l'exemple à suivre : celui qui essaye avant tout de comprendre les personnes qui lui font face et expose ses propres idées.

2) Sasuke a quant à lui choisi une autre voie, il s'exclut du système pour le combattre pour en avoir souffert lui aussi.l'éveil de ses pouvoirs chez lui, dévastateur, car nourri par des sentiments de revanche, tout comme tetsuo, il veut faire payer ce système pour toute les souffrances subits par les siens et lui. Dans ce personnage kishimoto, essaye peut-être de nous faire comprendre que toute paix se doit d'être juste pour perdurer, de préciser la manière de l'amener pour éviter que la solution soit encore pire par les conséquences qu'il entraine et le jeune Uchiha est une sorte de contre-exemple pour combattre un système, bien que légitime.

Et quant aux grands "méchants" de l'histoire et aux résignés :

3) Tobi peut être comparé à Lady Miyako, essayant d'influencé le monde pour parvenir à ses fins, manipulant la crédulité, les ambitions et les idéaux des personnes ; connaissant parfaitement bien le système shinobi, ses failles, et la nature humaine il le manipule pour obtenir ce qu'il veut : imposer la paix par la force une bonne fois pour toute et à son profit. Via une organisation criminelle de ninja déserteurs puissants qu'il commande dans l'ombre, dont les pays ont largement profité, en les louant pour éliminer des ennemis potentiels, ou en les laissant acquérir le démon d'un village ennemi pour les affaiblir. Nagato et deux entités zetsu (metzu ?) peuvent être comparer aux trois enfants mutants, bien que leurs aspirations et personnalités ne soient pas les mêmes que ses personnages, mais en toute vraisemblance, tous nés ou modifiés par des expérimentations, ayant un but précis comme dans un Akira.

4) Madara est l'ultime Tetsuo, là où un sasuke peut être sauvé, il est la victime non encore bourreau, l'ancien leader des Uchiha personnifie le mal qui ronge le système shinobi, l'ambition, la spirale de haine que cela entraine et enfin il apporte la solution la plus radicale, en voulant devenir l'Akira de ce monde, pour finir par imposer une paix, qui n'est profitable qu'à lui même (peut-être doublé par Tobi dans cette ambition, ou efficacement secondé).


5) Konoha/japon: si la politique officielle est très louables dans Naruto, ce qui s'y fait dans l'ombre est beaucoup moins reluisant, pour maintenir sa paix et sa puissance.

6) Danzo peut être rapproché de Nezu, manipulé de prime à bord par Lady Miyako, politicien véreux qui essaye de se récupérer le projet Akira à son propre profit, tout comme l'homme de l'ombre de konoha essaye de se parer des mêmes armes que Tobi ou Madara pour les mettre à profit dans sa vision d'une konoha surpuissance et forte qu'il aurait sous son commandement.

7) Presque tous les hokage peuvent être rapprochés du colonel Shikishima, faisant leur devoir, tout en étant lucides sur le monde, après des années d'expérience sur le terrain, sur les dangers qui les entourent et en essayant d'arrondir le plus possible les angles, pour faire perdurer un système. Ils finiront, comme lui, par faire alliance avec Naruto, celui qui leur fera comprendre que leur véritable erreur était la résignation face à une fatalité qu'ils avaient eux-même créé, mais c'est surtout à Itachi que je pense quand je fais un parallèle avec le colonel (Tsunade peut être vu comme une Chiyoko).

8 )Le rikkudo sennin étant l'Akira/ l'arme Ultime de ce monde, où suivant les camps, pour les uns, ils essayent soit par des expérimentations de se procurer la même puissance que cette légende, soit en modifiant son adn, et pour les autres (konoha/japon) de cacher comment se le procurer. Les autres pays du monde shinobi étant les américains et les russes dans naruto.

9) Oro/kabuto la science sans conscience omniprésent dans Akira.



Le thème de l'obédience est abordé.

Il ne faut pas oublier que ce sont des soldats dans cette histoire, que le japon a subit à cause de la propagande sur des années, une histoire terrible pendant la seconde GM, faisant des japonais un peuple endoctriné et jusqu'au boutiste :

Est-ce que par devoir d'obéissance et d'allégeance, faut-il suivre un ordre même si on le trouve mauvais ou injuste, heurtant notre conscience, notre moralité ?

La réponse est clairement "Non" dans Naruto et ce des le début du manga avec la première leçon appris par les héros de leur maitre/enseignant Kakashi Hatake :

"Ceux qui ne respectent pas les règles et transgressent les lois sont considérés comme des moins que rien. Mais... Ceux qui ne pensent pas à leurs compagnons sont encore pires"

Or le code Ninja stipule que la réussite de la mission passe avant tout, même la vie des ninjas qui l'accomplissent. Le personnage de Kakashi et son histoire permet de le comprendre, L'histoire de kakashi Gaiden n'est qu'un approfondissement.
A travers le personnage d'Obito, c'est le rappelle que tout soldat qu'ils sont, il ont une conscience, ils doivent savoir pourquoi ils se battent, que bien que soldat, ils ont leur libre arbitre pour faire de bons choix, quand ils peuvent se le permettre et le faire pour de bonne raison, en ne tenant plus compte des règles, ou en refusant un ordre, il faut changer la vision des gens et de l'autorité.

Kakashi en reprenant cette morale, pose ainsi la première petite révolution pour vaincre la fatalité.

On peut voir aussi dans le premier combat que mène l'équipe 7, la raison principal qu'un soldat doit avoir pour se battre : défendre (non attaquer)

Le discours d'Itachi en est un complément, ne pas le faire n'importe comment en n'oubliant pas les personnes qui sont là pour aider, qui sont aussi un rappel constant des raisons pour lesquels on doit se battre, et d'avoir leur propre avis sur la question, pour ne pas le faire par égo-centrisme qui entrainerait des conséquences néfastes, n'ayant plus contact avec le monde qui l'entoure.




Dragon ball dans tous ça

Bien entendu, Dragon ball est présent (Naruto étant un mélange de san goku et de Kaneda/ sasuke, un mélange de Végéta (?) et Tetsuo), Naruto rendant aussi hommage à lui, mais s'il y avait une autre raison à ce format shonnen, que le simple fait que Kishimoto aimait aussi ce manga culte :
L'auteur s'adresse à la population qui n'est pas encore résigné, qui a tout à apprendre et qui composera l'avenir de son pays : les enfants, plus particulièrement les garçons, dans un cadre ludique et distrayant.

Alors Naruto serait alors bien plus qu'un mélange d'hommage d'Akira et de Dragon ball, mais aussi un manga optimiste qui essaye de faire passer un message positif face à la fatalité dont Otomo avait fait le constat, qui semble plonger ce monde, dans un cycle sans fin de conflits, apportant une réponse dans le "pourquoi combattre" et surtout "comment ne plus à avoir à combattre". La paix la plus durable, ne pouvant être qu'apporter pour de bonne raison, et non par une escalade de puissance, ni par l'imposer de force à une population qui finirait par en être frustrée.

D'autant que des shonnen ayant un message porteur, il y en a eu, comme le précurseur Neon Genesis Evangelion, pour ne citer que lui, qui apportait une réflexion philosophique de la condition d'otaku refusant d'affronter le monde en s'enfermant dans leur passion.

Kishimoto faisant en sorte, d'avoir une suggestion d'idées simples et claires pour le public visés, ça nous laisse alors toute la latitude de transposer notre propre réflexion pour trouver le sens réel de son propos et d'y apporter la notre. Ce manga permet donc deux lectures : une au premier degré, en se contentant de suivre les péripéties sans se prendre la tête, mais aussi une au second degré capable d'émoustiller notre intellect pour lire entres lignes, ce que l'auteur ne fait que suggérer et approfondir doucement dans le développement de son histoire, pour que les enfants l'intègrent plus facilement, tout en distillant toutes les subtilités qu'ils ne comprendront que plus tard.
Bon nombre de forumeur de Cn, en on fait le constat au gré de leur développement d'idées dans cette section, rentrant parfaitement en adéquation avec le manga, que malgré les apparences simpliste de manga à baston, d'amitié virile propre à séduire les garçons de cet âge, l'univers est un mélange subtil de bushido, ninjutsu, de mythologie shintoïste et bouddhiste, mais aussi certaines références historiques nipponnes et de notre monde actuel, ainsi que de son contexte géo-stratégique politique, militaire et les conflits d'intérêt qui secouent cette planète. Qu'à travers le parcours des protagonistes de l'histoire, des thèmes pourtant sérieux y sont abordé, entrainant un questionnement propre à faire réfléchir le lecteur.

Conclusion

L'anime d'Akira qui est une synthèse du message d'Otomo, où j'y vois une symbolique (toute personnelle cela dit), dans l'image de conclusion : une fragment d'ADN flottant dans l'espace, les fondements même de la vie à la recherche de sa raison d'être dans le vide sans pour autant avoir le contrôle de ce voyage, où les paroles de Tetsuo raisonne : "Je suis Tetsuo", comme une affirmation de sa propre existence malgré le chaos qui l'habite, celui de son parcours et du monde où il vit. Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, comme on dit, Kishi ne ferait alors que développer cette conclusion à travers son manga.
Quelle sera la propre conclusion de Naruto face à cette fatalité bien réelle ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Poups
Civil


Inscrit le: 23 Sep 2006
Messages: 6

MessagePosté le: Dim 13 Nov 2011, 9:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour avoir eu droit a la these en live, je ne peux que dire que ça se defend, mais j'ai que l'anime comme base de comparaison, n'ayant pas lu le manga encore (et je dois relire aussi naruto =))
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kalouss
Civil


Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 5

MessagePosté le: Lun 14 Nov 2011, 1:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que son inspiration vient principalement du Shintoïsme.


Mat : Est-il possible que tu nous en dises un peu plus à ce sujet ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tora
Genin


Inscrit le: 21 Avr 2009
Messages: 385

MessagePosté le: Mar 15 Nov 2011, 8:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ton post est très intéressant, hechima.
En gros, Naruto serait Akira expliqué aux enfants...^^
Je ne dirais pas que Kishi ait sciemment fait sa version d´Akira et je ne crois pas que ce soit ton propos non plus mais les parallèles que tu fais entre les deux mangas me paraissent pertinents, surtout ta réfléxion sur le problème de la paix et Naruto-Kaneda / Sasuke-Tetsuo.
Alors, si l´on poursuit ton raisonnement, les retrouvailles au sommet qui concluent la poursuite de Tetsuo par Kaneda annonceraient-elles la rencontre finale entre Sasuke et Naruto et son issue ?



A propos de la rivalité entre Naruto et Sasuke, ce dernier n´était pas au départ prévu par Kishi. C´est son éditeur qui a suggéré l´apparition d´un rival dans la plus pure tradition shônen. Au moment de concevoir ce rival, Kishi a pu bien sûr pu penser à divers personnages mais l´inspiration qui me semble la plus évidente par rapport aux personnalités de Naruto et Sasuke au début du manga et à leur rivalité est Slam Dunk.
Je ne sais pas si Kishi avait lu Slam Dunk (mais il était publié dans le Jump à la même époque que Dragon Ball) mais il y a tellement de similitudes entre Sasuke et Rukawa et Naruto et Sakuragi qu´il m´est difficile de n´y voir qu´une coïncidence.

Pour vous faire une idée :
Hanamichi Sakuragi :
Spoil:
fauteur de troubles qui s'attaque au lycée de Shohoku. On lui reproche de s'être teint les cheveux en rouges alors que c'est leur couleur naturelle, la taille haute, et une grande malchance en amour (il s'est fait plaquer par 50 filles), Sakuragi aime traîner avec sa bande (son "armée privée", dont les membres sont plus intelligents que lui), et aime également rencontrer/rêver de Haruko (elle-même amoureuse de Rukawa), se disant être un "génie" en basket-ball. Sakuragi possède beaucoup d'énergie et de force, mais son immaturité et son tempérament chaud lui font bien souvent tort. Il va décider unilatéralement que Rukawa est son rival et ne cessera de le dénigrer.

Kaede Rukawa :
Spoil:
Beau brun ténébreux, Rukawa est l'idole des filles de Shohoku (trois filles accompagnent d'ailleurs tous ses matches en tant que pom-pom girls). Le meilleur joueur de l'équipe, il n'a cependant pas un grand esprit d'équipe et pour cause : Rukawa est un garçon glacial, peu bavard. Cependant, il laisse de côté son jeu personnel lorsque la victoire est à la clé. Sa soif insatiable de victoire reste sa plus grande qualité. À part le basket-ball, son passe-temps principal est dormir. Rukawa a l'habitude de traiter Sakuragi d'imbécile.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hecchima
Kage


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 2745
Localisation: Là, dit elle en pointant du doigt un point précis sur la carte

MessagePosté le: Mer 16 Nov 2011, 12:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
En gros, Naruto serait Akira expliqué aux enfants...^^
Je ne dirais pas que Kishi ait sciemment fait sa version d´Akira et je ne crois pas que ce soit ton propos non plus mais les parallèles que tu fais entre les deux mangas me paraissent pertinents, surtout ta réfléxion sur le problème de la paix et Naruto-Kaneda / Sasuke-Tetsuo.


Non, mais il doit y avoir une certaine inspiration, par le nombre de parallélismes que l'on peut faire, des coïncidences qui n'en sont certainement pas au vu du nombre, ne serait-ce sur le schéma, de manière consciente, pour au moins lui rendre hommage. Mais le fait d'y voir une sorte de réponse plus optimiste pour lutter contre une fatalité que ce manga culte dénonçait (non une nouvelle version d'akira pour enfant), n'est que mon propre avis ^^ donc elle est comme je l'ai dit, à prendre avec des pincettes, on interprète pas tous la même chose, suivant les mêmes données que l'on a.

Cependant, les auteurs ont tendance à faire des hommages de ce qu'ils considèrent être une source d'inspiration, ce qu'ils les ont poussé à faire d'eux ce qu'ils sont,
Par exemple Akira, Otomo le dit, il ne reconnait que comme source d'inspiration stanley kubrick, le fragment d'adn qui flotte dans l'espace fait référence à la fin de 2001 l'odyssée de l'espace, par exemple. On pourrait voir aussi une référence à Orange Mécanique : les droogies et leur guerre de territoire, ainsi que le bar fournisseur de stupéfiant et QG de la bande d'Alex, bien que pour cette dernière référence, cela n'a jamais été dit explicitement par le mangaka, mais si Otomo fait référence au réalisateur, le parallèle est plus que facile à faire, et le propos du livre d'Anthony Burgess dont est tiré le film de Kubrick, rejoint des points d'Akira sur la vision satirique d'une société en perte de moralité.


Citation:
Alors, si l´on poursuit ton raisonnement, les retrouvailles au sommet qui concluent la poursuite de Tetsuo par Kaneda annonceraient-elles la rencontre finale entre Sasuke et Naruto et son issue ?



Naruto reste un shonnen très optimiste, la rencontre finale de Sasuke/Naruto s'inscrirait plus dans le schéma narratif d'Akira, mais la résultante ne serait pas la même que dans Akira ^^ enfin j'espère.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
NarutoJR
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 148

MessagePosté le: Lun 28 Nov 2011, 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Mizukage que Gaara vient d'affronter a dégager une impression de flegme typiquement britannique. Il est également habillé comm s'il était un gentleman. En outre, La Mizukage actuelle montre un certain calme, sauf quand elle frappe l'un de ses gardes.
Le village caché du pays de l'eau est celui de la brume. Il y a beaucoup de brume à Londres.
Kishi a trouvé dans la culture britannique de l'inspiration pour les personnages du pays de l'eau.

_________________

Yon-Ju Yondaime Hokage (44ème Hokage)


Yes we can

http://www.gttravelweb.com

Justice will be done against Tobi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
NarutoGenin
Civil


Inscrit le: 01 Sep 2011
Messages: 34

MessagePosté le: Mar 29 Nov 2011, 1:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hechima ces sujets et thèmes reviennent sans cesse dans les mangas, il y a un lien entre keneda, tetsuo, naruto et sasuke, Akira et Naruto, comme il y a le même lien entre Bleach et Naruto et Akira en effet.

La paix, l'amitié, la force du groupe, la faiblesse du puissant mais seul...le traumatisme de la WW2 et Hiroshima...

Le manga est un reflet de la société japonaise, de la jeunesse, souvent un peu anti conformiste pour correspondre aux désirs des ados. Mais aussi correspond à un besoin de formater et rendre conforme à l'idée dominante du Japon : le sacrifice pour le bien commun ou le bien du seigneur ( les kamikaze sont des héros, des martyrs).

Mais il n'y a pas pire "art" marketing que le manga... A prendre en compte donc.

Citation:
une réflexion sur la paix


Je ne vois pas comment on peut combattre la violence et la guerre par la mise en scène de la violence pure et gratuite. L'idée d'un ennemi à combattre est toujours présent donc la guerre est le thème des mangas, "la paix est impossible car tel est l'homme toujours en guerre et il faut être prêt à défendre ses intérêts" mais il faut dire le contraire pour est le "bon" je veux la paix mais si il y a un ennemi je rentre en guerre...malgré tout.

Akira n'a pas pour thème la paix ou le désir de paix mais le désir de pouvoirs de l'être humain et sa chute c'ets une œuvre pessimiste et non pas optimiste, le monde à la fin est détruit et n'attend qu'un nouveau tetsuo pour recommencer la guerre.

Citation:
Oro/kabuto la science sans conscience omniprésent dans Akira.
oui ça d'accord, le progrès et ses risques sans éthique.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Hecchima
Kage


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 2745
Localisation: Là, dit elle en pointant du doigt un point précis sur la carte

MessagePosté le: Mar 29 Nov 2011, 9:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

La paix, l'amitié, la force du groupe, la faiblesse du puissant mais seul...le traumatisme de la WW2 et Hiroshima...

Le manga est un reflet de la société japonaise, de la jeunesse, souvent un peu anti conformiste pour correspondre aux désirs des ados. Mais aussi correspond à un besoin de formater et rendre conforme à l'idée dominante du Japon : le sacrifice pour le bien commun ou le bien du seigneur ( les kamikaze sont des héros, des martyrs).

Mais il n'y a pas pire "art" marketing que le manga... A prendre en compte donc.


A ceci prêt que dans naruto, on parle d'un héros qui remet en question le système en discutant certains ordres, ou en se rebellant carrément (1er leçon de kakashi d'ailleurs : désobéir si cela est juste), et que l'homme ne doit pas être un instrument (cf obito), même en étant un soldat, mais son sacrifice doit être réfléchi et fait pour de bonne raison.

L'exemple de kamikazes, endoctrinés depuis l'enfance à mourir pour l'empereur (non pour le bien commun) et qui se sacrifient sans se poser de question, n'est pas non plus véhiculé. Mais je l'avais déjà expliqué dans mon premier post que de tout évidence tu as mal lu, mais j'y reviens à la fin de mon post.

En plus, cela n'a jamais empêché un mangaka de faire passer un message ou une réflexion sur un sujet, ni a rendre hommage à d'autres auteurs ou histoires qu'il a aimé.

Si kishimoto a pu le faire avec DB, je vois pas ce qu'il l'empêcherait de le faire aussi avec Akira en même temps.


Citation:
Je ne vois pas comment on peut combattre la violence et la guerre par la mise en scène de la violence pure et gratuite.


Etrange, ça me rappelle que ségolène royale avait mené une action contre les manga qui avait entrainer leur quasi disparition des écrans de télé par cette mauvaise publicité. Pourquoi continuer à les lire si tu penses ça des shonen ?



J'ai toujours trouvé que la violence n'était jamais gratuite dans les shonen, car ils s'adressent à des gosses, elle est gérée en sorte d'avoir un impact positif sur les enfants : préparer psychologiquement les enfants à l'affronter de manière adéquate avec de bons principes pour l'aborder, faisant partie intrinsèquement de notre histoire et de notre réalité de la vie de tout les jours dans une moindres mesures, je vois pas en quoi, quand elle est bien cadrée, il faudrait la cacher et mentir aux enfants sur le sujet. Donc pour cela, il ne doit jamais être gratuite quand il s'adresse à des enfants.

Y a toujours des héros qui ont des messages porteurs dans la manière de gérer leur vie et leurs problèmes, qui donnent un enseignement ludique dans la manière d'aborder la vie en société et le format en dessin animé qui est très peu réaliste et exagérés des combats, fait que les enfants ne perdent pas leurs repères avec la réalité, que c'est pour de faux, tout en étant des supports distrayants, intégrant certains principes et des valeurs faciles à en retirer, sans vraiment faire l'effort pour les assimiler.


ça c'est que mon avis.

Tu es allé "rajouter" ta "petite" pierre dans le topic "notion du mal", n'est ce pas illogique de dire qu'elle est pure et gratuite, quand toi-même tu estimes qu'elle s'inscrit dans un combat contre le mal avec un grand "M" et est porteur de valeur en ne le faisant pas n'importe comment ce combat pour ne pas tomber soi-même dans une violence gratuite et néfaste ?




Citation:
Citation:
une réflexion sur la paix


[...]

Akira n'a pas pour thème la paix ou le désir de paix mais le désir de pouvoirs de l'être humain et sa chute c'ets une œuvre pessimiste et non pas optimiste, le monde à la fin est détruit et n'attend qu'un nouveau tetsuo pour recommencer la guerre




Ok.........

Où est-ce que j'ai dit qu'Akira était une réflexion sur la paix ?????
Où est-ce que j'ai dit qu'il était optismiste ???

Citation:
Naruto apporte avant tout une réflexion sur la paix


Citation:
Mais le fait d'y voir une sorte de réponse plus optimiste pour lutter contre une fatalité que ce manga culte dénonçait (non une nouvelle version d'akira pour enfant), n'est que mon propre avis ^^


Je vais pas tout me requoter, donc je t'invite à relire mes posts avec plus d'attention, pour éviter de tout confondre.

_________________


Dernière édition par Hecchima le Mar 29 Nov 2011, 6:25 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nouxi93
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 29 Juil 2011
Messages: 68
Localisation: loin dans le ciel.

MessagePosté le: Mar 29 Nov 2011, 6:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

dans la fin de db z apparait oob qui est maladroitmais deviendras ultra puissant grace a goku comme konoahmaru et naruto


Mat : Majuscule, ponctuation et, peut-être, un peu plus d'argumentation dans ton message ne seraient pas de refus.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
NarutoJR
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Aoû 2008
Messages: 148

MessagePosté le: Dim 04 Déc 2011, 7:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Kishi s'est inspiré de la culture afro-américaine pour créer le personage de Killer bee. Voyons les aspects:
-KB ressemble à Blade avec les sabres, les lunettes de soleil et sa barbe.
-Les cheveux de KB ressemblent à ceux de certains rappeurs.
-KBest le mirroir des rappeurs afro-américains, il ne pense qu'a faire des rimes comme eux.
-KB est une incarnation du boxeur Mohammed Ali. Il répète sa phrase fétiche "vole comme un papillon et pique comme une abeille". Le nom Killer Bee fait penser à une abeille dans la phrase de Mohammed Ali. Comme le boxeur, KB est le roi de l'intox verbale contre ses adversaires. Il est de plus très sur de lui.

_________________

Yon-Ju Yondaime Hokage (44ème Hokage)


Yes we can

http://www.gttravelweb.com

Justice will be done against Tobi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
kosaka
Kosaka


Inscrit le: 23 Juin 2009
Messages: 1627

MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011, 12:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Celle la je suppose que personne ne l'avait trouvé mais bon comme je suis fan ^^

Spoil:


je sais pas trop ça me rappelle vaguement quelque chose ...^^

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldebaran
Chuunin


Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 765
Localisation: Maison du Taureau, Sanctuaire, quelque part en Grèce

MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011, 12:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est un clip ? Un extrait de film ? De quand date t-il ? Parce que les genjutsu d'Itachi qui se dissipent en une volée de corbeau, c'est déjà assez daté dans le manga.

Cela dit le corbeau est un animal à la mystique très vaste, et je suppose que la thématique nippone est largement différente de celle occidentale (d'autant que j'aurai tendance à raccrocher ces images au mouvement gothique) en ce qui le concerne, même si je ne suis pas expert. Bref, je reste plus que dubitatif.


Dernière édition par aldebaran le Jeu 15 Déc 2011, 12:42 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kosaka
Kosaka


Inscrit le: 23 Juin 2009
Messages: 1627

MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011, 12:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Le clip datte de 1998 il me semble donc avant naruto du coup vu l’engouement des nippons pour la madonne il y a de fortes chances que cela aurait pu avoir une incidence .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldebaran
Chuunin


Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 765
Localisation: Maison du Taureau, Sanctuaire, quelque part en Grèce

MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011, 12:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je reste tout de même dubitatif. Même s'il est possible qu'il y ait une influence visuelle, le sens des images donné par Kishimoto est sans doute assez éloigné de notre culture occidentale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Licran
Chuunin


Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 645
Localisation: Stratosphère

MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011, 2:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

En même temps j'ai l'impression qu'on a tendance à renfermer le japon dans son statut d'île que ce soit d'un point de vu géographique que culturelle.

Les manga ont sans doute cette importance au japon en partie grâce à la "colonisation" occidental avec le premier manga reconnu comme tel reprenant beaucoup de trait européen. L'une des forces de ce pays c'est d'ailleurs de s'accaparer ce qui vient d'ailleurs (sans forcement accepté l'étranger), le syncrétisme philosophique et spirituel du pays en est un exemple.

Il n'est pas rare de nos jours de voir des manga faire référence à la culture européenne, avec la mythologie nordique par exemple.

Odin par exemple se servait de ses corbeaux comme moyens de surveillance, on a déjà vu Itachi faire de même dans la forêt près du temple.

Enfin le Japon est l'un des endroits où il est pas si difficile de rencontrer des gens proche de la culture gothique et tout ce qui tourne autour.

D'ailleurs cela n'a pas raté, bon nombre de fan ont tout de suite lié Itachi au gothisme et cela avant même l'histoire des corbeaux.

Itachi étant l'un des premiers à porté la tenue noire imprimé de l'akatsuky à apparaitre dans le manga avec un coté sombre, ténébreux.


Je ne sais pas si Kishi s'est inspiré du clip mais il y a aucun doute pour moi que le profile sombre, presque gothique de Itachi n'est pas dû à un heureux hasard.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger Carte
aldebaran
Chuunin


Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 765
Localisation: Maison du Taureau, Sanctuaire, quelque part en Grèce

MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011, 5:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne nie rien de ce que tu as dit, mais comme je l'ai dit le corbeau est un animal mystique dans toutes les cultures où il a une importance symbolique. Or, Itachi est le premier personnage vraiment mystique du manga (et, oui la frontière sombre/mystique est très fluctuante et subjective Wink ), je pense principalement au fait que c'est le premier à s'être vu accordé des attributs divins (amateratsu, tsukiyomi etc...); c'est le personnage le plus marqué par la tradition japonaise, de l'oeuvre... C'est pourquoi, de mon point de vue, l'importance que le corbeau a dans l'iconographie qui lui est associée a sans doute peu de chance d'être due à une influence occidentale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kosaka
Kosaka


Inscrit le: 23 Juin 2009
Messages: 1627

MessagePosté le: Jeu 15 Déc 2011, 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans la culture japonaise ,le corbeau désigne l'amour familiale et est symbole de la victoire ...
Donc pas forcément de rattachements a itachi ,sachant qu'au début de la série il était plus considéré comme maléfique .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Hypothèses / Théories Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Page 6 sur 8

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum