Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Death Note
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 24, 25, 26
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Lun 10 Fév 2014, 8:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, c'est vrai que la mention de Madhouse qui n'est pas là... Donc ce n'est peut-être pas un film. Le mystère se renforce !

Si ma mémoire n'est pas trop mauvaise, il s'agissait d'un chapitre spécial (one shot) paru en février 2008,
Spoil:
situé trois ans après la mort de Light.


Edit : C'est bon je l'ai trouvé, en VA. Bonne lecture (si je ne t'ai pas induit en erreur avec mon message) !

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Onizuka
Jounin


Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 1008
Localisation: Ici

MessagePosté le: Lun 10 Fév 2014, 9:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hehe merci ! Tu gére ^^
Effectivement , c'est bête j'avais jamais lu .
Il aurai pu le mettre dans le tome 13 sérieux ...
En plus qu'ils y font légèrement références a ce passage dedans ...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Jeu 13 Fév 2014, 4:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Peut-être qu'il y a eu une crainte : que ce one-shot ne fasse du mal à la série. Quand je l'avais lu il m'avait laissé un goût quelque peu amer vu les conclusions auxquelles on pouvait parvenir et le fait qu'il y avait peu d'éléments qui avaient fait la saveur du manga (les réflexions sur les actions des autres, etc.). Comme si ce chapitre signifiait qu'il n'y aurait jamais de suite, que les protagonistes qui ont défilé devant nos yeux n'auraient jamais d'égaux. Est-ce que tu as eu cette impression en parcourant ces pages ou alors ton ressenti est différent ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Onizuka
Jounin


Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 1008
Localisation: Ici

MessagePosté le: Ven 14 Fév 2014, 2:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si , je veux dire scenaristiquement ça pollue un peu le final , faut l'avoué .
Mais commercialement j'ai une impression de m’être fait avoir car ce passage est dans le tome 13 , donc pourquoi ne pas l'avoir inclue entièrement , surtout que ce tome on ne le vend comme étant "ze référence pour tout savoir des secret ..."
Mais bon je vais crier au scandale nan plus ...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Jeu 27 Mar 2014, 5:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, finalement, la surprise pour les 10 ans est bien particulière... Kana en a parlé. Un Real Escape Game, c'est une idée ! Je ne sais pas si d'autres séries ont déjà proposé cela mais l'ambiance devrait être sympa' du côté de Tokyo et d'Osaka.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18721

MessagePosté le: Jeu 27 Mar 2014, 7:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Du moment qu'aucune information ne filtre de la part des organisateurs ça pourrait être sympa. Le risque c'est qu'un des employés "vende" ce qu'il faut faire à un participant.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 7506

MessagePosté le: Dim 29 Juin 2014, 3:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon je viens de me faire la version papier :
Spoil:
Que dire... Au niveau du développement de l'intrigue, j'ai jamais lu un manga pareil. C'est vraiment énorme la façon dont l'auteur pense à tout, détail chaque point, on pourrait penser qu'il réfléchit trop mais en regardant... Quasiment toutes les manipulations faites par les personnages sont tout à fait possible. Puis l'univers est franchement bien foutu, le Death Note, ses règles, les shinigami passifs d'autres qui tiennent aux humains, le fait qu'ils gardent un certain flou et qu'ils ne soient que des arbitres à cette bagarre entre humains. C'est vraiment une confrontation d'idées sur la société entre Yagami Raito et ceux qui le suivent et les autres. Parce que de l'autre côté, il n'y a pas tout le monde qui soit du côté de L. Mais bon y a quand même plus ou moins deux idées qui se dégagent :

-La peine de mort pour les criminels, se montrer sans pitié et pousser même jusqu'à la prévention de la criminalité par le meurtre.

-Les méthodes traditionnelles, laisser les gens chargé de juger faire leur travail, en gros les méthodes que nous connaissons dans la vie réelle.

Et deux idées, pour un duel donc : Raito vs L. Puis Raito vs Near et Mello. Déjà j'ai beaucoup apprécié le personnage de L, celui que j'ai préféré sans doute, avec ses méthodes originales pour arriver à une conclusion "basique" comme dit plus haut, il comprend qu'il faut être borderline face à un criminel qui se sert du surnaturel. Ses déductions sur surprenantes et recherchées, son charadesign lui donne un certain charisme et la façon dont il se tiens est marrante aussi. Pour moi le vainqueur de l'enquête, ça reste avant tout lui, tout simplement parce que c'est lui qui a posé les bases de tout ça, évidemment il est très difficile de faire ce qu'a fait Near, à savoir déduire tout à partir des informations de la précédente en quête et monter le piège des cahiers, au début je pensais que j'allais m'embrouiller avec ça d'ailleurs, mais finalement ça m'a paru assez clair et j'ai apprécié le fait que Near s'en soit rendu compte au dernier moment, si il avait prévu ça comme le suggérait Matsuda, ça aurait été cheaté quand même, même pour Near, ça devient tordu : "Je vais truquer le cahier mais comme je sais que ce cahier est un faux, je vais truquer le faux pour faire croire que je crois qu'il est vrai alors que comme eux je sais que c'est un faux et au moment voulu je récupèrerai le vrai en faisant croire que je continue à penser que le faux est un vrai pendant que Kira croit toujours au vrai cahier remplacé par un faux alors qu'en fait Mikami n'a que des faux cahier et j'avais prévu tout ça pour obtenir le vrai". Le bordel que ça serait. Laughing

Au lieu de ça l'auteur nous donne un chemin plus simple et tant mieux : Near truque le cahier en pensant que c'est le vrai mais en fait c'est un faux car Raito avait prévu que Near utiliserait ce plan, du coup avec l'intervention de Mello et la manoeuvre de Mikami pour tuer Takada, Near se rend compte qu'il a été dupé et récupère le vrai cahier à la banque en faisant toujours croire qu'il a été dupé. C'est un peu complexe à première vue, mais sur le coup quand on le lit, c'est parfaitement orchestré, bien sûr, il faut bien se mettre en tête qu'entre Raito, L et N, on a droit à une bande de surdoués, pas des gens lambda. Ce que j'ai apprécié, c'est que malgré le fait qu'on se doute que Raito va subir les conséquences de ses actes et que Ryuuku agit de façon trop passive pour ne pas avoir un rôle, il y a encore cet effet de surprise dans l'histoire. De une à cause des méthodes utilisées par les personnages pour s'en sortir, de deux parce que l'auteur n'a pas hésité à tuer L, ça je l'avais pas vu venir, je pensais que le duel irait jusqu'au bout et je me demandais comment l'auteur allait réussir à faire durer ce duel en gardant cette qualité alors que le rythme est plutôt rapide, on traine pas dans ce manga, avec les personnages en présence les bonnes déductions viennent très vite, les plans sont couillus mais crédibles. L'auteur a privilégié la qualité de son histoire à la survie de ses personnages et tant mieux, certains auteurs préfèrent garder un certain niveau de popularité via des personnages, là il n'a pas hésité à supprimer L quand le duel arrivait à son terme, tant mieux.

Je me demandais ensuite si je pouvais avoir autant d'intérêt pour la suite de l'histoire sans un personnage comme L, Near avait l'air pas mal mais Mello me plaisait pas des masses, au final il a eu son utilité sans avoir eu le beau rôle et là encore tant mieux, Near je ne le trouve pas aussi charismatique que L mais quand même, ça reste un très bon personnage pour moi qui a su garder la qualité des raisonnements au même niveau qu'avant, il a les mêmes caractéristiques que L au final. Pour ma part plus on se rapprochait du plan de Near et de cette fameuse rencontre, plus l'intensité montait, preuve que même sans un personnage tel que L, l'auteur écrit/dessine avant tout une histoire. Bon après y a beaucoup de bons mangas qui se basent avant tout sur leurs personnages et que j'apprécie, même plus que Death Note (je parle de Nura) mais y a toujours le "risque" que les gens n'apprécient pas les personnages et là c'est tout le manga qui tombe à l'eau. Death Note a l'avantage d'avoir de très bons personnages principaux et une excellente histoire. J'insiste sur le "principaux" car oui, il y a quand même certaines choses qui m'ont gêné dans ma lecture :

-Les personnages secondaires. Le problème pour moi c'est que l'auteur a trop axé l'enquête sur l'aspect "duel" entre L puis Near et Raito. Les autres passaient vraiment pour des idiots, à commencer par le père de Raito, toujours là à s'excuser auprès de L ou de son fils, à reconnaître ses torts, à se soumettre aux méthodes des deux autres, Raito est certes un surdoué mais ça reste un étudiant, et là c'est l'étudiant qui explique régulièrement au chef de la police qu'il dit des conneries quand même. Bon Matsuda je le critiquerais pas trop, c'est son rôle de jouer le boulet sympathique, il en faut bien un, mais les autres... Aizawa j'y ai cru un moment, je me suis dis "enfin y en a qui se bouge le cul et qui pense par lui-même"... Eh ben non, parce que même quand il le fait on lui explique que tout ça était déjà prévu (savoir que Raito et Takada s'envoyait des messages) et qu'en gros tout ce qu'il a à faire c'est de la surveillance parce que en dehors de ça il sert à rien, pire même, il gêne. Là j'ai été déçu, l'auteur a pas hésité a renforcé l'importance du duel et à jeter ses personnages secondaires à la poubelle. Même quand ces personnages se mettaient en travers du chemin de L/Near ou Raito, ils finissaient soit par se soumettre soit par avoir tort, c'est même devenu pire à ce niveau là quand L est mort, c'était Raito parle et les autres approuvent sans réfléchir à part Aizawa mais quand il a réfléchit on lui dit que c'est pas la peine parce que même si il utilise sa tête ça vaudra la même chose que si il restait là à attendre. Par rapport à l'enquête, le seul petit truc que j'ai à relever c'est le fait que Mikami nomme Takada comme porte-parole, j'aurais préféré que Raito l'ait prévu plutôt que ça soit un hasard, parce que là, pour Raito comme pour N, c'est trop beau pour être vrai, un pion en plus pour Raito, une piste en plus pour N, le tout basé sur le hasard, dans une histoire aussi précise avec un auteur aussi méticuleux, ça m'a surpris. De là à plomber l'histoire ? Certainement pas. C'est juste dommage.

-L'autre défaut pour moi, c'est la personnalité de Raito. J'ai rien contre son intelligence, sa cruauté, son côté manipulateur... Mais quand on regarde sa façon d'agir sur le plan humain et son objectif en tant que Kira, y a un problème quand même. Donc on a un personnage qui veut créer un monde idéal en tentant de supprimer la criminalité au maximum voir la supprimer tout court, une utopie assez basique mais comme je le disais vu la qualité des raisonnements et les rebondissements dans l'histoire, cette utopie basique est largement suffisante pour nous plonger dans l'intrigue. Le problème, c'est que pour quelqu'un qui pense au bien de l'humanité, ben il traite les humains autour de lui comme de la merde. Qu'il traite L et les enquêteurs comme ça, je trouve ça normal, ce sont ses ennemis après tout. Mais quand il sort qu'il est prêt à tuer toute sa famille, qu'il inclue l'éventuelle mort de son père et même de sa petite soeur dans ses plans, qu'il l'aurait fait lui-même si il fallait... Sérieux là ? Il pense au bien de l'humanité lui ? Si ça lui fait rien de voir mourir les gens qui l'aiment et qui lui sont proches, pourquoi ça le gêne que d'autres qu'il ne connait même pas, souffrent ? Après tout c'est pas comme si il était un gosse maltraité et détesté, non, il est dans une famille tout à fait normal où il est aimé, mais lui il n'a aucun sentiment. Qu'il aime pas Misa ou Takada, il en a tout à fait le droit, mais le problème c'est qu'il est insensible, au même titre qu'il est insensible devant la mort de son père, tout ce qu'il intéressait c'était d'écrire le nom de Mello sur le cahier tout en restant crédible devant les autres, il se fiche aussi de l'enlèvement de sa soeur. De plus sa popularité avec les filles me laisse perplexe, à la limite qu'il trouve une fille qui le stalk et qui soit à fond sur lui sans qu'il ait besoin de faire grand-chose, pourquoi pas, mais deux ? Ok c'est pas du jamais vu mais on parle d'une histoire qui s'inspire beaucoup de la réalité dans son univers, à l'exception de l'enquête et du Death Note, les relations humaines sont basées sur le monde IRL et à l'université il sort avec Takada "comme ça", bien sûr je demande pas une romance détaillée, c'est pas le but, mais juste le minimum, j'ai même pas l'impression qu'il a essayé de la séduire, il y arrive juste "parce qu'il est beau" et même en l'ignorant et en ayant l'air complètement désintéressé, ce que Takada remarque je crois, ça marche quand même, ça semble pas la gêner de voir sa fierté être piétiné par un gars qui s'en tamponne d'elle. Misa on nous l'a décrit comme une fille prête à tout alors ça va, donc je me répète, une pourquoi pas, deux, là encore l'auteur me donne l'impression qu'il s'en fout de la crédibilité des personnages secondaires. Enfin bref, on a un insensible qui se soucie du bien du monde entier, c'est assez étrange, limite pas crédible. Moi j'avais surtout l'impression que Raito ne voyait en ce cahier et en cet objectif qu'un moyen d'exprimer son intelligence et de satisfaire son égo, être quelqu'un capable d'avoir le statut de Dieu et de créer une utopie, ce qu'aucun autre homme ne peut faire. Mais ça, ça n'est que mon impression. Si l'auteur voulait que Raito soit comme ça, précis comme il est, il l'aurait montré je pense. Mais même dans ses derniers instants, Raito n'a fait que confirmer qu'il veillait au bien être des humains et que c'était juste sa vision de la justice, personne ne l'a contredit sur ce point et personne n'a remit en cause l'objectif douteux qu'il avait par rapport à sa personnalité, donc je pense vraiment que l'auteur a créé un insensible voulant sauver le monde, ce qui, je le répète, est bizarre.

Cependant, malgré ses deux défauts que j'ai trouvé gênant, Death Note est pour moi un très bon manga, ça se lit facilement, l'histoire ne fait que monter en puissance malgré la mort d'un personnage principal et l'enquête est passionnante et bien justifiée.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Lun 30 Juin 2014, 3:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Belle critique Wink

Concernant Raito, même impression.
Spoil:
Citation:
Enfin bref, on a un insensible qui se soucie du bien du monde entier, c'est assez étrange, limite pas crédible. Moi j'avais surtout l'impression que Raito ne voyait en ce cahier et en cet objectif qu'un moyen d'exprimer son intelligence et de satisfaire son égo, être quelqu'un capable d'avoir le statut de Dieu et de créer une utopie, ce qu'aucun autre homme ne peut faire. Mais ça, ça n'est que mon impression. Si l'auteur voulait que Raito soit comme ça, précis comme il est, il l'aurait montré je pense. Mais même dans ses derniers instants, Raito n'a fait que confirmer qu'il veillait au bien être des humains et que c'était juste sa vision de la justice, personne ne l'a contredit sur ce point et personne n'a remit en cause l'objectif douteux qu'il avait par rapport à sa personnalité, donc je pense vraiment que l'auteur a créé un insensible voulant sauver le monde, ce qui, je le répète, est bizarre.


Au départ, je le voyais juste hautain et blasé, parfaitement conscient d'ailleurs que la cohésion de sa famille ne tenait qu'aux conventions sociales à préserver. Donc après je n'ai pas été étonné qu'il se dise prêt à les zigouiller. Je crois qu'au mieux il s'ennuyait avec eux, au pire il les méprisait.
On le voyait trainer son spleen de dandy là, mourir d'ennui au fond, car personne n'est à la hauteur de ses capacités dans son entourage et surtout pas chez lui. Alors le DN qui tombe "à ses pieds"c'était un peu la bonne blague des dieux de la mort qui s'ennuyaient tout autant là haut.
Mais bien vite Raïto montre une facette insensible à la limite du psychopathe avec zéro empathie. Alors son sauvetage du monde, ses idées vaseuses, clairement, moi j'ai pris ça pour un kiff de bon gros réac qui s'ignorait, corrompu par un pouvoir malin et pris dans le pêché capital d'orgueil. Un fils à papa malheureux au fond, bourré de mépris et de violence que ne demandaient qu'à sortir.
Un authentique petit pervers narcissique qui savait si bien préserver les apparences.
Mais il est clair que les auteurs n'ont pas abouti ça et j'ai la même impression que c'est bizarre. Le maillon faible du scénar en fait.

J'ai adoré sa fin pitoyable. "Prenez-vous pour Dieu et regardez ce qu'il advient. Même le peuple s'en tape. Comme au fond vous vous en tapiez de lui."

Je crois que rarement dans un manga un perso ne m'avait débectée comme ça, et Dieu sait que je suis du genre à m'intéresser aux bad guy dans les fictions ainsi qu'aux méchants, qui sont généralement complexes et ont un back ground digne d'intérêt. Mais là je ne lui ai trouvé aucune excuse, en plus de penser qu'il avait un sex appeal d'endive. J'étais comme deux ronds de flans à attendre que ce manga se finisse enfin, après la mort de L et qu'ils le trappent, enfin.

Comme toi j'ai adoré L, et contrairement à la plupart des gens, j'ai trouvé Near assez bon comme personnage. Melo, bah, comme tu disais il a joué son rôle.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 7506

MessagePosté le: Lun 30 Juin 2014, 4:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait d'accord !
Spoil:
J'étais pas surpris de le voir devenir taré à la fin, j'avais l'impression que plus il utilisait le Death Note, plus il devenait fou et il cachait ça sous une colère froide, conservant les apparences comme tu dis. En effet c'est vrai qu'au début du manga on a l'impression que sa vie est une parodie de l'étudiant heureux, tout à l'air parfait, mais en fait il s'ennuie, les discussions avec ses amis ne semblent pas l'intéresser plus que ça, pas de copine, sa soeur l'admire et lui apprécie (ou pas) silencieusement.

Fouiner dans les enquêtes de son père, faire une chose peu conventionnelle avait l'air d'être son seul hobby en vrai. Donc quand un objet surnaturel lui tombe dans les mains, c'est comme quelqu'un qui trouve un sujet de discussion dans un dîner chiant. A un moment j'ai cru que je pouvais apprécier ce personnage quand il perd la mémoire, on dirait qu'il reprend un peu le sens des réalités, à défaut d'aimer Misa, il la laisse pas faire n'importe quoi et semble un peu plus humain, le psychopathe a vraiment disparu. Comme quoi il pouvait y avoir une évolution positive de son caractère, peut-être. Mais dans ce cas là il aurait dû être dans l'autre camp, voir des choses graves se passer l'ont rendu plus humain aussi j'ai l'impression, il me fait penser à un type qui a besoin de sa dose d'adrénaline pour comprendre ce qu'il se passe autour de lui et arrêter d'avoir un comportement marginal.

Comme toi j'ai bien aimé Near, bon apparemment la seconde partie du manga est critiquée, comme je l'ai dis je pense quand même que l'auteur a su maintenir le cap, perso j'ai jamais pensé qu'on pouvait retrouver la même atmosphère qu'avec le duel Raito-L, mais c'est resté bon, Near a su aussi se montrer impressionnant dans ses raisonnements, après c'est vrai que c'est plus un mini L qu'autre chose, mais il restera celui qui a coincé Raito, avec un plan tout aussi bon que si c'était L qui l'avait fait.


J'ai lu le Oneshot :
Spoil:
C'est correct, sans plus. On nous montre ce que sont devenu certains personnages et ce tueur sert à nous montrer que retrouver quelqu'un comme Raito ne se refera pas de si tôt. Une enquête qui n'aura même pas eu le temps d'être intéressante, rien de spécial.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Onizuka
Jounin


Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 1008
Localisation: Ici

MessagePosté le: Lun 14 Juil 2014, 5:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mat a écrit:
Bon, finalement, la surprise pour les 10 ans est bien particulière... Kana en a parlé. Un Real Escape Game, c'est une idée ! Je ne sais pas si d'autres séries ont déjà proposé cela mais l'ambiance devrait être sympa' du côté de Tokyo et d'Osaka.


Quel déception ... Moi qui m'attendais a une réédition du Death box de 2006 en même temps que les nouveau volume 2014 ...
Cette licence ce fais entacher c'est dommage , en plus elle va passer sous les mains des Ricain horreur ...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Mar 15 Juil 2014, 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

La surprise fait en effet retomber la tension. En soi c'est pas mal mais par rapport aux attentes il y a un gros décalage. A voir comment DN' va évoluer maintenant... si cela donne quelque chose proche de ce qui a pu être fait pour All You Need is Kill le résultat ne sera peut-être pas mauvais.

Hyuuga Neji a écrit:

J'ai lu le Oneshot :
Spoil:
C'est correct, sans plus. On nous montre ce que sont devenu certains personnages et ce tueur sert à nous montrer que retrouver quelqu'un comme Raito ne se refera pas de si tôt. Une enquête qui n'aura même pas eu le temps d'être intéressante, rien de spécial.


Spoil:
Du coup on en vient même à se demander si ce one-shot sert vraiment à quelque chose. Un nouveau Kira... très éphémère finalement, certes cela permet de montrer que décidément les protagonistes de l'histoire principale n'étaient pas n'importe qui, qu'une suite est du coup impossible (?) et donc la porte est bien fermée pour un Death Note 2 ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Mar 15 Juil 2014, 1:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est trop bien le concept d'escape game pourtant ! Là pas de QI d'huître non plus et du fun du fun du fun !!

Après je peux comprendre que les occidentaux attendaient autre chose.

Mais pitié pas de saison 2 !! Quant aux films il y en a déjà eu, une trilogie même, et on ne peut pas dire que c'étaient de grands moments de cinema non plus...

Death Note
Death Note 2: The Last Name
L: Change the World.
Alors du coup, la version US de Van Sant, je ne l'attends pas d'un oeil si craintif, limite au contraire.
http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Gus-Van-Sant-realisateur-de-la-version-US-de-Death-Note-4030320

Même si je crois qu'il est plus raisonnable de ne pas étirer une oeuvre culte comme on étale du beurre sur une tartine trop grande, parfois hein.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 7506

MessagePosté le: Mar 15 Juil 2014, 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour te répondre Mat :

Citation:
Mais pitié pas de saison 2 !!

Pas mieux. Je pense que l'auteur a fait le tour de son histoire et qu'une saison 2 risquerait d'être répétitive.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SyQ
Jounin


Inscrit le: 11 Juin 2013
Messages: 886

MessagePosté le: Mer 30 Juil 2014, 2:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

@Hyuuga neji et Isumi

Spoil:
Je suis pas du tout d'accord avec vous ! enfin j'ai pas eu le même ressenti que vous concernant Raito ...
Certes c'est un bel enfo*** quand même et plus ça avance plus il devient taré. Mais c'est justement là qu'est tout l'enjeu de l'histoire !! la morale si je puis dire. Lui qui croyait trouver le bohneur avec la death note, il n'a eu que malheur et il s'est perdu lui-même. A l'article de la mort il regrette ce qu'il était avant.

Sa justice était presque légitime au début mais plus on avance dans l'histoire plus il manipule et il tue pour ses propres intérêts, ronger par la folie et par son pouvoir suprême. En fait il ne se rend même pas compte qu'il devient lui aussi un pur assassin de sang froid, et malheureux par la même occasion car bien seul au fond. Ca se ressent bien dans l'expression de son visage qui s'assombrit tout au long du manga.

On sent sent bien tout au long de l'histoire qu'il sombre de plus en plus et qu'il finit par se perdre lui-même, son objectif n'étant plus vraiment de sauver le monde mais juste de gagner la partie face à L ou Near.
Autrement dit il n'agit plus pour les autres, pour le monde mais pour lui-même.

Ce qui est fascinant c'est que son "état mental/psychologique" n'est jamais évoqué clairement mais on sent qu'il se dégrade seulement par ses actions et ses expressions. Enfin tout est bien orchestré c'est du grand art !

Bref moi j'ai vraiment adoré le personnage, sûrement mon préféré tout manga confondu même ^^

_________________
"N'oublie pas qui tu es." Mufasa

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 7506

MessagePosté le: Mer 30 Juil 2014, 4:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au sujet de Raito
Spoil:
Sauf que avant qu'il sombre avec la Death Note, on nous décrit pas le jeune homme très proche de sa famille et qui a une vie sociale bien remplie. Non, on voit un ado serein en apparence mais froid et qui s'ennuie en vérité. D'ailleurs il songe assez tôt à se débarrasser de sa famille et a toujours été froid avec eux du début à la fin. C'est justement ce qui fait que je trouve son objectif très hypocrite.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SyQ
Jounin


Inscrit le: 11 Juin 2013
Messages: 886

MessagePosté le: Mer 30 Juil 2014, 4:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Spoil:
Mouais j'suis pas vraiment d'accord. Il est pas très démonstratif (normal pour un ado) mais on sent bien qu'il aime sa famille quand même, il semble être attaché à sa famille aussi surtout à son père qu'il estime beaucoup.
Et puis ce genre de comportement est plutôt typique des surdoués. Car après tout même si c'est sa famille, même si il a du respect pour son père: il sait pertinemment qu'il ferait un bien meilleur policier que lui ce qui est vrai.

L'ennui est aussi une principale caractéristique des surdoués, car "plus rien ne l'étonne" et personne ne l'intéresse car il "sait tout".

La déprime est aussi une caractéristique des surdoués car ils se préoccupent énormément des malheurs du monde et de la notion de JUSTICE en général (oui je suis un peu informé sur le sujet)
Tu remarqueras donc que l'auteur s'est bien renseigner aussi.

Je pense donc que ce n'est pas tant par ennui qu'il a décidé d'appliquer sa justice mais surtout parce qu’il a toujours souhaité agir sur ce monde sans pouvoir rien y faire, on voit bien au début du manga que l'augmentation de la violence, des meurtres etc le chagrine pas mal. Lorsque le Death Note lui ait apparu, c'était un message de Dieu, la réponse à son souhait le plus cher: créer un monde où tout le monde serait heureux (même si ça implique de tuer). Parce que à la base c'est quand même ça le but: tuer les criminels dans un premier temps mais la finalité c'est qu'il n'y ait plus du tout de crime et de souffrance.


Ca a été une réponse évidente à son ennui, mais ça a été une conséquence, pas la raison de ses actes.

Un peu HS:
Ce que je trouve fascinant et bien mené dans ce manga c'est la question ultime: finalement qui a raison ? L ou Kira ? quelle est la meilleure des justices ?
C'est un peu le débat sur la peine de mort en plus complexe.
[/quote]

_________________
"N'oublie pas qui tu es." Mufasa

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sparsker
Chef anbu


Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 1656

MessagePosté le: Mer 03 Déc 2014, 1:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai finis ce mangas et je le trouve plutôt bon mais sacrément surestimé pour ce que c'est au final.

le concept est original et je dois avouer que c'est la 1ere fois que je vois un mangas dont le héros est le bad guys.


Light yagami est clairement charismatique rien n'a dire la dessus, sa clairvoyance et son coté sadique fini par séduire le lecteur .

Son rival L l'est tous autant et c'est clairement une excellente bataille d'esprit qu'on voit la.

Ryuuku aussi.

Des personnages comme Misa et Matsuda apportent une bonne dose humoristique à ce mangas.

Et le père de Raito une touche candide, même si je trouve qu'il manque un peu de charisme.

Voila les personnages qui m'ont marqués.

C'est un mangas plutôt bon voir correct avec pas mal de situation tendu surtout au début du mangas mais ,il y a clairement des défauts qui m'ont pas mal gêné.

Spoil:

L'absence presque total de personnalité, des personnages secondaires
par rapport à L et Yagami, c'est des flics quand même ! et à défaut de ne pas rivaliser sur le terrain de l'intelligence, on aurait aimé voir plus de prestance , enfin l'auteur à aussi rendu L et Y beaucoup trop charismatique qui font que même le pére de Light ne lui fait pas de l'ombre. On dirait des gosses à coté d'eux.

Assez déconcertant quand on voit que Ryuuku pas aussi intelligent déborder de prestance et inspirer la crainte, ce que un flic doit être facilement capable de faire.

Le mangas malgré de bonnes idées s’essouffle assez vite et pas mal de moment vides ou plutôt par forcément nécessaire à l'oeuvre.

Le moment ou yagami perds la mémoire dure trop longtemps et on a affaire à un mini arc, nécessaire à l'histoire mais ça dure trop longtemps quand même l'absence de ryuuku se fait remarquer aussi et d'ailleurs à partir de la il sera moins présent dans le mangas.


La suspicion de L est quand même surréaliste, aller jusqu’à enchainé yagami avec lui alors que le père est allé jusqu’à tiré une balle à blanc sur raito n'a pas de sens et je ne sais pas comment font les autres flics pour accepter un truck pareille. Mais bon je crache pas sur les bonnes scènes humoristique qu'il y a eu grâce à ça sans parler de la scène mythique de Light dans l'hélico ^^

Le dénouement de ce combat entre L et yagami est surprenant le mangas aurait clairement du s’arrêter la.

Parce que la 2eme partie est clairement moyenne voir à chier en comparaison, ça part clairement en live à un moment.

Les nouveaux Bad guys sont loin d'avoir la même prestance que L, sans parler que leur intelligence est beaucoup plus surréaliste qu'autre chose, les échanges entre Yagami et Near sont loin d'être aussi intense que ce qu'il y avait entre L et Y.

Certaines scènes m'ont prodigieusement agacé :


La scène de l'intervention de la police japonaise chez Melo bon la c'est du grand délire ^^

Lorsque père de Yagami se retrouve en face d' elle et doit écrire son nom, je me demande si il est sérieux lorsqu'il tente de l'a convaincre de renoncer sachant qu'elle tient un détonateur qui peut tous faire exploser.

Quand même ça reste un commissaire de police qui a de la bouteille, des profils psychologiques il en a vu des tonnes il devrai savoir que cette personne n'allait pas se rendre, de telle élan de naïveté j'ai du mal à le comprendre, surtout qu'elle menace de tous faire exploser rien que ça.

Tu es capitaine de police, tu a des hommes dont tu a la responsabilité, ta fille s'est fait kidnappé .... ce type n'aurait jamais du être flic, même si je peux comprendre sa foi en l'être humain vu que Melo l'a quand même épargné admettons.

Au final le père de raito se fait blesser mortellement , les hommes tiennent Melo en joue et qu'est'ce qu'ils font ?

La même chose et melo fait tous exploser ^^ c'est complétement stupide et ridicule cet ultime erreur m'a achevé c'est pas des flics mais des enfants de chœur...

Il y a aussi le sang froids de Near qui réagit calmement à presque toute les situation même à une émeute juste en bas du gratte ciel qui est agaçant.


D'ailleurs les raisons de Near et Melo pour arrêter Kira sont totalement débile on assiste la à un concours d'ego entre 2 psychopathes plus agaçant qu'autre chose. J'ai quand même aimé la scène de l'échange entre la soeur de Light et le Death note ,au début même si tous cela me semble totalement délirant notamment l'ajout du missile...


Le raisonnement de comment on arrive à faire le rapport L = Light me semble surréaliste aussi, mais bon admettons, mais que ce même type parviens à retourner le cerveau des alliés de yagami qui travaille depuis des années avec lui et qui ont vu son père mourir ya pas si longtemps que ça bah ça n'a aucun sens.

Near et Melo sont clairement les personnages qui m'ont le plus soulé dans ce mangas, d'ailleurs le mangas s'enferme dans une masturbation intellectuelle totalement inutile, un pavé de 3 pages pour t'expliquer quelque chose qui peut se résumer en une ou 2 phrases et qu'on sait parfois, souvent déjà ^^ je vais pas le cacher vers la fin du mangas j'ai sauté des pages tellement ce coté intellectuel à la con absolument pas nécessaire me faisait chier et aussi parce que je sentais que yagami dans la scène final à venir allait se faire attraper d'une manière à la con totalement absurde et surréaliste^^


J'ai prévu que , mais j'avais aussi prévu que , mais j'ai encore prévu ^^ bref voila le résumé de comment se fait attraper Light

Franchement voir un geek qui joue avec des legos et qui sort jamais de chez lui arrêter un type comme yagami et lui faire la morale en plus, alors que ce type à délibérément fermé les yeux sur les actes de Melo.

Faut arrêter de déconner, la morale c'est matsuda qui aurait du lui faire à la limite mais certainement pas Near, c'est loin d'être un types aux mains propres dans cette histoire.

Encore moins ryuku qui est clairement le type qui a mis le vers dans la pomme, sachant pertinemment que le cahier peut corrompre n'importe qui, ce type méritait 100 fois de subir le même sort que Remu.



Pour conclure c'est un mangas qui était excellent au début qui s’essouffle un peu au milieu mais il se casse la figure sur la seconde partie,un mangas qu'on aurait pu placer comme excellent sans les personnages que sont Mélo et Near.

Clairement pas un mangas que je relirai de sitôt malgré certaines scènes mythique et un concept qui n'est pas commun.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 24, 25, 26
Page 26 sur 26

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum