Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Un p'tit coin pour lire des choses.
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Jeu 19 Nov 2009, 10:41 pm    Sujet du message: Un p'tit coin pour lire des choses. Répondre en citant

Bon il est temps de se montrer . Les voici .

Réflexion

J'ai sorti mon stylo , tout est là .
Et pourtant rien de vient , rien ne s'écris .
C'est un problème pour raconter sa vie .
J'veux pas crever avant d'avoir vu Cantat sur scène
J'veux pas mourir avant d'avoir effacer mes peines .
Croyez pas que ces mots sont sorti en une fois
non , et c'est vachement compliqué ça pour moi .
Ouais , voilà j'ai rien à dire et pourtant ?
Pourtant on pourrait croire que je mens
Et pourquoi ? pour qui ? Torture de la réflexion .
Je m'égare ce ne sont plus des mots mais des actions .
Quoi ? écrire . Aucuns besoins . Juste pour y croire
Croire que dernières tout ce noir il y a l'espoir .
L'espoir d'écrire pour quelque chose , au moins pour moi
Mais non ce n'est que des mots qui sonnent pour toi .
Ecrire peut faire grandir , moi ça sert surtout à me contredire
A contredire le moi qui se réveille lors que le noir désir
Du moi qui vit , qui rit , du moi qui crois encore aux mensonges
Et qui espère que le pouvoir de la vérité s'anime dans les songes .
Alors j'écris je crois , et puis tant pis si ça ne fonctionne pas
Mais si ça peut au moins sauver la foi, tant pis ça ne guéris pas .
Je me fais rire avec tout ça , écrire sur rien sans déchirure
Juste se persuader de l'existence profonde d'une blessure .
Alors on pense , on pose les maux sur le papier et on attends
Que quelqu'un vienne , que quelqu'un parle juste un instant .


Mesdames et messieurs

En reprenant l'entreprise d'papa il a condamné son existence
monsieur fils d'homme d'affaires assigné aux finances
Il dissimule ses échecs derrière la signature d'un chèque
et s'éblouit en vacances de la beauté d'un temple asthèque
Homme d'affaires redoutable il a le monde entre ses mains
auteur de sa prospérité , coupable de son déclin
Monsieur réussi sa vie au bras d'une grande dame
assoiffé de possession il aime son domaine à Amsterdam
Monsieur chéri sa rolls royce et s'amuse d'la pauvreté
il flâne sur la grande avenue en quête d'un complet signé Gauthier
Monsieur aime la capitale , elle est pour lui source de capitaux
Il y affiche ses offres respectables et propose de très bon taux
Madame se promène en ville avec le dernier d'la famille
Magnifique caniche anglais glorieusement nommé Camille .
En bon riche respectables ils vont aux œuvres de charité
Monsieur s'offre la modeste ruine d'un bâtiment désaffecté
Construction future pour un immense palace à millionnaire
Proposant en plein Paris le luxe américain des milliardaire .
Madame cherche dans ses qualités un peu de générosité
Elle accepte pour faire belle figure d'acheté la pauvreté
On mange à sa faim , à celle des autres à celle du monde
Et puis on danse dans la bulle intouchable du haut monde.
Puis Madame et Monsieur quittent leur humble manoir
direction la belle campagne, grand château de la Loire
Madame programme rapidement la journée des jardiniers
Monsieur et sa meute s'en vont à la chasse tuer le gibier
On s'amuse de cette mise à mort ,c'est son passe temps
Monsieur règne sur ses hectares il y fait couler le sang .
Madame fait et défait les 35 chambres de son palais
c'est une activité bourgeoise loin de sa ville de Calais
elle oublie ses origines ,madame fille de facteur
vivant dans un quartier où la nuit n'est que terreur .
Madame ,monsieur et Camille vieillirons ensemble
prisonniers de la cage doré de leur classe qui semble
méprisable à souhait comme une injure immonde
que leur tragique morgue fait à ce misérable monde .
Monsieur , Madame finiront comme deux vieux cons
deux êtres égoïstes sans morale soumis à leurs conditions.
Triste jour de pluie monsieur s'en est allé rejoint les cieux .
La question essentielle restera , avait-on besoin d'eux ?

_________________


Dernière édition par Uchiha-sasuke-da le Jeu 21 Mar 2013, 8:40 pm; édité 19 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Saso'
Chuunin


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 592
Localisation: No one here gets out alive.

MessagePosté le: Dim 22 Nov 2009, 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoooir Uchi.
Spoil:
Citation:
Mesdames et messieurs

En reprenant l'entreprise d'papa il a condamné son existence
monsieur fils d'homme d'affaires assigné aux finances
Il dissimule ses échecs derrière la signature d'un chèque
et s'éblouit en vacances de la beauté d'un temple asthèque
Homme d'affaires redoutable il a le monde entre ses mains
auteur de sa prospérité , coupable de son déclin
Monsieur réussi sa vie au bras d'une grande dame
assoiffé de possession il aime son domaine à Amsterdam
Monsieur chéri sa rolls royce et s'amuse d'la pauvreté
il flâne sur la grande avenue en quête d'un complet signé Gauthier
Monsieur aime la capitale , elle est pour lui source de capitaux
Il y affiche ses offres respectables et propose de très bon taux
Madame se promène en ville avec le dernier d'la famille
Magnifique caniche anglais glorieusement nommé Camille .
En bon riche respectables ils vont aux œuvres de charité
Monsieur s'offre la modeste ruine d'un bâtiment désaffecté
Construction future pour un immense palace à millionnaire
Proposant en plein Paris le luxe américain des milliardaire .
Madame cherche dans ses qualités un peu de générosité
Elle accepte pour faire belle figure d'acheté la pauvreté
On mange à sa faim , à celle des autres à celle du monde
Et puis on danse dans la bulle intouchable du haut monde.
Puis Madame et Monsieur quittent leur humble manoir
direction la belle campagne, grand château de la Loire
Madame programme rapidement la journée des jardiniers
Monsieur et sa meute s'en vont à la chasse tuer le gibier
On s'amuse de cette mise à mort ,c'est son passe temps
Monsieur règne sur ses hectares il y fait couler le sang .
Madame fait et défait les 35 chambres de son palais
c'est une activité bourgeoise loin de sa ville de Calais
elle oublie ses origines ,madame fille de facteur
vivant dans un quartier où la nuit n'est que terreur .
Madame ,monsieur et Camille vieillirons ensemble
prisonniers de la cage doré de leur classe qui semble
méprisable à souhait comme une injure immonde
que leur tragique morgue fait à ce misérable monde .
Monsieur , Madame finiront comme deux vieux cons
deux êtres égoïstes sans morale soumis à leurs conditions.
Triste jour de pluie monsieur s'en est allé rejoint les cieux .
La question essentielle restera , avait-on besoin d'eux ?


C'est le meilleur des deux ( de mon point de vue )
On dirait qu'il y a un peu de ta vie dedans; et j'aime. ( je dis ça, je dis trop rien )
Et puis, j'aime bien les rimes. Ce que tu écris, c'est tellement vrai au fond. Et puis, c'est magnifique, j'ai toujours aimé ce que tu as écris jusqu'à maintenant, et ça ne changera pas.
Continue comme ça ma jolie <3
( Tu es douée Wink )

_________________


Bane' a écrit:
J'sais surtout ce qui est bien. Et comme je sais que t'es bien aussi, tu écoutes des trucs bien ... cqfd
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2391
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 02 Déc 2009, 8:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Réflexion :
Le sujet est classique mais traité avec sensibilité, pour améliorer ça je te conseillerais deux trois trucs :
Bosse le rythme. Un poème doit être sensible mais aussi musical et cette musicalité ne passe pas que par les rimes, tente d'enrichir ça, voit pas la figure de style comme une obligation pour faire classe mais amuse toi plus avec les mots, leur sens, leur sonorité ^^"

Mais il a ce qu'il faut d'émotion et de respect du lecteur dans la langue (pas de sms, de phrase qui veulent rien dire mdr) pour que ce soit encourageant ^^

Le second a qualité et défauts mais est très interessant également.

Qualité : La fin, les derniers mots, sont tout simplement excellent, y'a beaucoup d'humour et d'ironie, avec moi ça marche tj mdr, l'idée de base est également classique mais bien traité, on voit le côté fan de noir désir huhu, j'aime un art parfois assez délicat de la rime, c'est pas encore son apogée mais y'a un vrai potentiel je pense.

Dans les défauts un peu comme plus haut, t'as un rythme reposant uniquement sur tes fins de phrases, que du coup on attend, mais du coup tes débuts et milieu, leur substance en fait, sont pas mises en valeur.
Tu pourrais pas exemple penser rime interne vu qu'apparement tu y arrives bien, on assonnance et allitération vu que tu sembles aimer les jeux de sonorité ^^

Ta langue est efficace, direct, pleine de bonne volonté, manque à tout ça qu'un peu de pratique et d'audace, toujours de l'audace ^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Jeu 03 Déc 2009, 10:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon , déjà merci beaucoup à toute les deux d'avoir lu et de m'avoir donné votre avis , et puis merci aussi à ceux qui ont simplement lu .

Alors , le texte que j'vais mettre aujourd'hui , je l'ai écri il y a à peu près un an .
En fait mon lycée s'est retrouvé bloqué pendant 2-3 jours inutilement , je dis ça
parce qu'il n'y avait pas de justifications . J'ai donc été légèrement énervé et ça
à donner ça . Les personnes à qui je m'adresse sont celle de mon lycée , ce
n'est pas du tout une pensée générale , d'ailleurs je n'ai aucuns avis au
niveau de la politique ; meme si on peut en avoir l'impression . Bref , le voici .



Communistes

Et les reflets rouge de cette société noir
Domine à coup de rêve , à coup d'espoir
Prolétaire mon cul , prolétaire un soir
Donner de la force au plus faible
N'empêchera pas les fort d'écraser les faibles,
Politique d'égalité , politique des chances
Mais la dictature ne l'est pas à ce que j'en pense,
Avant de penser futur commun , jeune communiste
Pense à demain , et ton avenir avant d'être idéaliste ,
La France sera là, et à 18 ans tu pourras enfin parler ,
et c'est dans un bulletin de vote que tu vas t'exprimer.
Jeune communiste t'as le droit de la fermer
parce qu'avec 2% tu pourras rien changer .

Ton rouge tu le portes dans ton sang et dans ta colère
Mais tes belles paroles n'ôte pas la misère
Essaye une fois d'être d'la classe populaire
Ici c'est la loi d'la jungle , l'État c'est moi
Continue de rêver , mais garde la foi
Et c'est demain qu'on réussira .
Beau discours , belles paroles moi j'y crois pas
Parce que jeune communiste , la souffrance
des prolétaires n'est pas seule en France
Alors quand tu auras compris ça
Là j'en suis sur , ça avancera .
C'est sur le gouvernement n'est pas droit
mais c'est les français qui ont fait ce choix .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2391
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Jeu 03 Déc 2009, 11:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais pas m'avancer dans un discours plus stylistique cette fois si car ton poème m'a tout simplement charmé xD L'humour, le message, m'on tant plus que le reste... xD
Bravo bravo pour ce ton mordant en tout cas et de jolies trouvailles qui renouvelle le genre ! xD
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Saburau
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 01 Oct 2009
Messages: 106
Localisation: Hé Ho! Ca te regarde?! :p

MessagePosté le: Ven 04 Déc 2009, 4:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Continue comme ca, et tu pourras dire que je suis ton fan, J'adore tout simplement tes poèmes, surtout le 2 que je comprend beaucoup mieux =)
Very Happy
Vivement la suite!! Je t'encourage à continuer

Vive toi! Cool
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Carte
Deblateur
Genin


Inscrit le: 20 Juin 2009
Messages: 384
Localisation: Dans le ghetto des illettrés.

MessagePosté le: Lun 07 Déc 2009, 11:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Julie !

C'est la prose qui te parle ! Very Happy

Et bien bravo, rien à dire, si ce n'est ce premier poème, légèrement fade comparé au deux dernier, mais tu m'as bien charmé !

En particulier là !

Citation:
Politique d'égalité , politique des chances
Mais la dictature ne l'est pas à ce que j'en pense,
Avant de penser futur commun , jeune communiste
Pense à demain , et ton avenir avant d'être idéaliste


Tu t'es très bien débrouillé dans ce passage, et d'autres, mais celui-ci en particulier.
Moi j'adore accablé le communisme, c'est l'idéologie la plus facile à blâmer, y a des failles de partout ! Un vrai gruyère.

Dans un de mes textes je dis :

" Parce qu'au monde cruel, les gens ont toujours le choix. Et c'est mieux que de vivre sans l'avoir. Puisque même certains, qui s'acharnent à créer des sociétés ou il n'y aurait rien à envier au voisins. Mais autant pisser violent dans un violon.
Il y a toujours quelque chose à envier, des gens, pauvres en amour, riche en amour.
Pauvre en talent, riche en talent ... "

C'est une des failles du beau communisme, et je trouve que nos idées se rejoignent pas mal.

Enfin, bravo ! J'aime beaucoup, et continue !

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Poirepi
Aspirant genin


Inscrit le: 06 Mar 2008
Messages: 245

MessagePosté le: Mar 08 Déc 2009, 10:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime bien. Le style est cool, relâché, détendu. J'ai pas mal au crâne en lisant ça. Tu fais bien ressentir les couleurs apparentes de tes idées, de ton texte ; tu joues bien avec la forme et la ponctuation, sans pou autant te torturer de phrases alambiquées et trop hachées si je peux me permettre.
C'est ondulant, fluide, simple et percutant. On sent bien l'ironie et le sarcasme. C'est facile, c'est même bas, mais c'est vraiment plaisant.

Continue à écrire comme ça, en ne te compliquant pas la tâche, en jouant avec les mots et les couleurs ; ta plume ne fait que débuter, tu partiras peut-être bientôt dans des choses encore meilleures, plus fondamentales, peut-être plus complexes, mais j'espère que ça restera tout aussi plaisant et concret.

Si tu veux juste un conseil, je te conseille d'écrire ça sous forme de texte, parce que la poésie ça demande pas mal de choses si tu veux bien respecter les conditions on va dire.. essentielles (?).

Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Je sais pas
Criminelle du Verbe
Criminelle du Verbe


Inscrit le: 12 Fév 2006
Messages: 1059
Localisation: T'es où ?

MessagePosté le: Ven 11 Déc 2009, 8:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Autant le premier texte j'ai pas du tout accroché, autant les deux autres sont très bons.
Le premier est trop cliché, c'est du déjà lu, un truc qu'on retrouve un peu partout.
Les deux derniers, tu nous la fait à l'envers. C'est-à-dire que t'arrives à nous scotcher alors que ces thématiques sont communes. C'est ce qui insuffle une certaine force à ces deux textes. Et c'est comme ça que t'arrives à te démarquer et que tout le monde peut se démarquer : prendre des sujets communs et en faire quelque chose à soi. Donc bravo pour ça.

Par ailleurs ces deux-là sont très mélodieux. Joliment tournés. Je les entendrais bien.

_________________
Fille du 17 octobre./ "Souvent, mes couplets dépriment/"

La morve est glacée d'effroi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Dim 10 Jan 2010, 3:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci à tous pour vos lectures , vos avis et vos conseils .

Une petite "chose" . J'me suis amusée à faire un texte court
dans tout les sens , dans la longueur du texte , des phrases .
Voilà voilà .

Il neige sur la ville . Le ciel est bleu .
Les façades s'éveillent .
Silence métallique et grondement bestial .
C'est la ville au loin qui se mécanise .
Le feu est rouge la course est folle .
Puis le signal vert . La liberté .
Allons chacuns pour soi dépenser nos précieux écus .
Ecumons les mers de la richesse .
Halte urbaine .
Lampadaire noctune effacent les murs .
Au pied des Tours un ronflement .
C'est la ville au loin qui s'échappe .
Les façades s'éteignent .
Il neige sur la ville . Le ciel est bleu .

_________________


Dernière édition par Uchiha-sasuke-da le Mar 16 Mar 2010, 3:29 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 464

MessagePosté le: Mar 16 Mar 2010, 3:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Poste le.

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Mar 16 Mar 2010, 3:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

BONJOUR , BONJOUR .

Merci Fabest !
Un peu de nouveauté donc par ici .
Il aurait pu s'apeler 18h10-19h40 .
Débuté par une petite remarque
et en voilà 43 lignes .
(merci SASO !)
Il s'intitule donc :

Échec et Mat

T'invente des choses qu'on pourrait croire réelles
mais ce n'est qu'une histoire trop superficielle
se créer une image à la hauteur d'leurs espérances
un jolie rôle qui t'offres bien trop d'assurance
le masque colle mais contre l'échec il n'est pas roi
fautif d'avoir donner trop de confiance en soi
le pion que tu déplaces sur le grand échiquier
tombe sur la case 'maintenant fini de jouer'
il fut un temps où la société menait la danse
il fut un temps , mais tu as perdu ta chance
ça ne suffit pas d'assumer tout tes mensonges
si tu n'as pas le courage de jeter l'éponge
sous un lampadaire tu révèles ton vrai visage
sadique sourire d'un être qui vous dévisage
tes manipulations te valent le respect des autres
mais pour les descendre tu en trouves d'autres
l'ombre du revolver que tu tiens dans tes paroles
emprisonne tout ceux que la gloire consoles
les faibles comme tu les nommes te font pitié
mais ne crois-tu pas qu'ils ont d'autres pensées ?
T'ôtes toujours la peau d'l'ours avant d'le tuer
et tu portes tes rêves comme on porte un collier
Fini la mascarade , il est temps de tourner le dos
les yeux pointés sur la tempes de ce jeune idiot
un cri , une détonation et voilà ton rire qui résonne
il n'a pas vacillé comme cette autre petite conne
ce n'était qu'un petit jeu et tu l'as bien piégé
ton air supérieur ne t'offre pas le permis de tuer
Tu as atteint la folie , tu brûles d'être au sommet
la limite suprême de ton désir et de leur respect
Ta stature est de marbre et ton regard est glacial
mais pour toi cette vie c'est le schéma initial .
des hommes sont forts et d'autres sont à genou
et l'individu prévaut sur la voix du « nous » .
Tu te mets à dos tes plus fidèles vassaux
mais tu continues d'être , plutôt par défauts .
Mesdames et messieurs la bête est à abattre
s'en est fini plus rien n'émane de ce bellâtre
les jeux sont fait rien ne va plus , tu t'écartes
plus aucunes chances de tirer une autre carte
le pion au sol , tu es à découvert et tu te hâtes
C'est la vie qui te réponds . Échec et mat .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Saso'
Chuunin


Inscrit le: 05 Déc 2007
Messages: 592
Localisation: No one here gets out alive.

MessagePosté le: Mar 16 Mar 2010, 3:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Coucou.
De rien Very Happy.
Je t'ai déjà dit ce que je pensais. Et j'aime bien; je le trouve rythmé, et puis je te retrouve un peu dans ses rimes. C'est génial, et encore tu ne mets pas tous tes textes, tu devrais.
Continue ma belle <3

_________________


Bane' a écrit:
J'sais surtout ce qui est bien. Et comme je sais que t'es bien aussi, tu écoutes des trucs bien ... cqfd
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Ven 30 Avr 2010, 8:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon , bon . Un petit peu d'actu , toute fraîche , elle date d'hier .
Un peu de passion , un peu d'émotion .
Un peu un peu ... beaucoup de joie .
Ouais . Damien Saez .
Ouais .


Saez , 29 avril 2010

Attendre . Sentir la clope me monter au nez .
Les vapeurs de la bière qui commencent à tourner .
La lumière de la scène qui s'étire et s'éteint .
Et là , sous la lumière blanche , il est prêt .


Et les gitanes qui dansent !
Le bras levé
la cigarette entre les doigts
la fumée qui décolle
Elle est pas belle notre stature de la liberté ?
C'est pas New-York , petite bourgeoise
On est en France , c'est du Saez .
Comme un meneur , comme un héros .
La salle est folle , la salle s'emballe .
Allez danse , allez danse .
Debbie , Marguerite , Lula sont là .
Elles tournent , elles sortent des bouches .
On les crie , on les chante , on est mille voix .
Et la guitare , les doigts du magicien
« Ami » un chant de paix , un vent de foi
On est au bout du pèlerinage .
Putains ! Putains , vous m'aurez plus !
Et la guitare qui chante , et la guitare qui ronfle .
On pourrait laisser couler des larmes de plaisir .
Pendant un soir , on peut refaire le monde
Et ce bonhomme qui crache dans son micro
Qui , hur-leeeeeee !
«  je dis que celui qui achète une action a du sang sur les mains ! »
qui , hurle !
DEMOCRATIE ! DEMOCRATIE , DEMOCRATIE MON CUL !
« quand tu rentreras chez toi CONNARD , annoncer à ta femme que tu as tout perdu »
On veut bien croire que la lutte continue .
Ouais croire encore .
La guitare résonne dans cette cathédrale de fer .
La flamme au bout des doigts .
Un homme , le cœur dans la voix
les tripes dans la plume
l'humanité dans les mots .
La dernière , déjà , non encore , encore !
Et le héros , au centre de l'usine
Un nouveau Dieu ,
le poing levé .
Rien n'est fini , tout est debout , encore .
Dans le silence de la nuit , les yeux dans les étoiles .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Tsoing
Aspirant genin


Inscrit le: 08 Fév 2008
Messages: 210
Localisation: Entre le ciel et la mer

MessagePosté le: Ven 07 Mai 2010, 5:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime beaucoup le dernier. Le concert t'a transporté. XD
C'est bien écrit, facile à lire (tu nous mâche le travail avec les retours à la ligne ^^). C'est entrainant. T'étais carrément dedans, ça ressort énormément dans le texte. Il est très "oral".

Le précédent est sympa, joli, agréable. Ça fait un effet de flashs d'images classiques.

"Echec et mat" et "Communistes" sont chantants. Les rimes coulent bien, les phrases glissent. Le thème n'est pas très original et l'association rouge et communisme se retrouve partout. Mais j'aime bien le rythme.

"Mesdames et Messieurs" j'ai beaucoup moins aimé. C'est plus long, les phrases plus lourdes, moins musicales. Ça fait penser à la surface d'une photo.

Tu écris super bien. Tes phrases sont équilibrées (la découpe par la ponctuation oO tu gères), coulent bien. Je vois bien tes textes sous formes de chansons, ils sont "oraux". Tes textes je les "entends". Continue ! ^^

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Deblateur
Genin


Inscrit le: 20 Juin 2009
Messages: 384
Localisation: Dans le ghetto des illettrés.

MessagePosté le: Sam 29 Mai 2010, 11:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ma petite Uchi', c'est vrai, Debbie était là Smile.
Et à vrai dire, j'apprécie d'autant plus ce texte qu'il parle d'un artiste qu'on apprécie tout les deux. J'ai cette bonne impression que le bonhomme qu'est Saez à " transcendé " ta plume.
T'as écris avec tes tripes, avec ta gueule.

Je l'ai rarement fait.
Aux armes USD !


Il est où le procès ? Il est où le putain de procès ?
C'est très bon ce que t'as fait, mais j'aurais aimé qu'il soit un peu plus long, que j'ai un bon morceaux à manger pour le coup.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
partizan
Civil


Inscrit le: 27 Mai 2010
Messages: 42
Localisation: Babilani

MessagePosté le: Sam 29 Mai 2010, 6:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salutations!

Je me retrouve à lire, à dévorer vos écrits.
On ne peut bien sûr s'empêcher de regretter le manque de rigueur, faite un voyage en Germanie! Ou alors contentez vous de vous empiffrez de Ronsard. Imposez-vous un rythme, subissez son joug infâme , morflez cher amie, morflez!
Si votre âme libertine en dit autrement, donnez du temps au Temps!
En lisant, je ne peut m'empêcher de penser à ces poètes, un poil rebelle, avec un avis , trempé? Ce genre de personne, qui en à beaucoup après ce monde et qui renferme une certaine mélancolie.

J'ose vous demandez; qui sont vos maîtres?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Dim 06 Juin 2010, 11:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci .
Pour tout .
J'aurais pu faire plus long oui ^^ mais ça m'est venu comme ça , pas plus pas moins .

Mes maîtres ... ouh ...

Bertrand Cantat ... Damien Saez ...
Le monde qui nous entoure .. l'injustice ... pour inspiration je crois ...
Je n'ai pas réflechis à ça ^^ à vrai dire ...

Bref me revoilà ... en prose .. en lettre ... en défense .
Saez encore .

-------------------

À l'attention des emmerdeurs .

Oui je m'adresse à vous , vous qui aimez entendre des gens se levés et dire merde à la société , merde à la politique , merde à l'injustice . Oui , vous derrière vos écrans , hurlant contre les dérives de ce monde , s'offensant de voir toujours plus de richesses entre les mains des très grands . Vous qui par un doux dimanche de mai n'allez pas faire entendre votre colère dans un bulletin de vote , vous dont les passions sont éphémères et passent de l'adoration au désamour le plus complet . Vous n'avez que des louanges difficiles à entendre et des blâmes trop faciles à dire . Oui vous aimez avec passion , et désapprouvé avec ardeur . Vous n'êtes que des hommes , comme tous vous avez vos forces et vos faiblesses , des hommes parmi les hommes , comme les autres . Et lorsque l'un d'entre vous se dresse , vous êtes les pires juges , en une seconde il peut devenir votre dieu ou l'un de vos ennemis , cette distinction se tient sur une fine lame de rasoir , prête à être décapitée . Il met des mots sur ce que vous aviez auparavant disputé au creux de votre doux foyer , entre votre canapé et vos derniers joujoux multimédia . Vous râlez contre ce que vous êtes , tandis qu'un autre s'oppose et s'affirme dans ses dires . Vous n'êtes donc que des lâches , pauvre de vous qui n'avez que des dollars à la place des yeux , des euros à vrai dire . Des hommes se sont révoltés , de tout temps , certains ont mi fin à l'absolutisme , du moins , ils croyaient y avoir mi fin . Aujourd'hui , nos maux passent par la voix de ceux qui n'ont pas peur , ceux que l'on traite en paria alors que l'on attendait qu'eux . Eux , pour enfin parler à haute voix . J'ai lu des horreurs , des critiques légères et pourtant si réaliste quant à la facilité des hommes à haïr , oui vous haïssez sans vergogne . Il est tant facile de déverser la haine , et d'avoir les mots les plus durs envers cet homme . Cet homme , que je nommerais Damien . On peut ne pas aimer , on a le droit d'exprimer ses opinions aussi , et c'est ce qu'il fait à travers des textes sans ornements , sans belles formules pour masquer derrière des métaphores la dure réalité des choses . Ou au contraire , il écrit d'une plume presque divine , il y met toute son âme, toute sa douleur pour montrer à quel point l'homme a tant mal , oui il a eu mal et il aura encore mal . On lui reproche d'écrire du larmoyant , d'écrire d'un noir si intense qu'il ferait pâlir la plus intense douleur , et pourtant … qu'est ce qu'un triple album dans une carrière de 10 ans ? Comment peut-on reprocher à la beauté pure d'être ? N'avez-vous jamais souffert ? Êtes vous donc dans un monde où le bonheur est sans faille ? Paris-Varsovie-L'alhambra , ou la juste réalité du malêtre humain . Nous n'avons pas la même vision des choses , vous le voyez comme un raté , moi comme un génie … mais comme dirait Bertrand Cantat « Si nous sommes embarqué sur la même planète , nous ne sommes décidément pas du même monde . »

A bon entendeur .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 695
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Mar 01 Fév 2011, 8:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

COUCOU.
Je voulais pas laisser ce topic à l'abandon.
Voilààààà donc voici un petit truc .. je le trouve dérangeant, dans le sens où je n'arrive pas à le cerner même s'il vient de moi. Mais je l'aime bien tout de même.
Mais rien ne vaut l'avis d'autrui Smile alors voilà je compte sur vous ! Very Happy

_____


OUI nous voici dans la tourmente!
Elle avance , Ô astres du ciel aidez la!
Oui nous avons peurs, ils ne sont que mortels!
Comment ? Ils sont si seul dans ce dernier voyage?
Nous sommes les voix du silence!
Oui écoute nous chère enfant, non n'est pas peur!
1 puis 2 puis 3 voilà encore 1 puis un autre voilà tu as compris!
Non ne regarde pas le visage de ton amant ni ses larmes!
Avance mon enfant, prend ma main oui voilà c'est bien!
Que regardes-tu? Personne ne t'entend ni te voit!
Tu es seule avec moi, toi et moi en tête à tête
Hé oui on dîne rarement avec de l'immatériel!
Ne me cherche pas, tu ne verras rien!
Je suis dans ta tête, derrière le miroir, dans le rideau..
Tu entends comme ma voix devient plus forte à chaque instant ?
Je suis partout et nul part à la fois
Non ne te bouche pas les oreilles mon enfant je suis inévitable!
Je suis le cauchemar, le mauvais rêve la dure réalité!
On pleure sur mon existence et on rit de me rencontrer!
Tu as brûlé tes jours ma chère sans songer à moi!
J'ENRAGE je t'arrache au bonheur!
Adieux les petites fleurs des champs et le soleil sur l'azur!
Adieux les pains au chocolat et le beurre sur le pain!
Adieux les adieux!
Mais qu'il y a t-il derrière les paupières?
OUVRE LES !
On me croit faite d'os et couverte de noir
mais je ne suis qu'un être comme vous!
Oui j'ai des cheveux oui mon corps est maigre et ma peau morte
Oui je suis vêtu d'une robe, on m'a à moi aussi volé la vie!
Oui j'ai été amoureuse, j'ai vécu des passions et des drames.
Femme je l'ai été.
Épouse j'allais le devenir.
Le bonheur ne devait être qu'un nouveau matin!
Ma chère enfant, c'est toi demain qui prendra ma place!
On ne reste pas longtemps ici! Non! On ne reste pas!
Nous sommes une chaîne mortelle, après toi une autre viendra!
Comme avant moi il y avait cette grande blonde!
Ô nous ne sommes rien ici non plus mon enfant, pas même un être humain!
Il te faut oublier la considération, le respect L'EXISTENCE!
Je sais tu as peur, tu veux repartir mais JE commande!
Écoute.
Je suis une morte amoureuse.
Je suis la Mort. Tu le seras.
Nous sommes toutes la Mort.
La Mort était amoureuse de la vie.

________


Garce !
Oui c'est à toi que je parle!
Oh non tes je t'aime ne me manquent pas, pas plus que tes mots tendres!
Tu es l'exemple même de la connerie humaine, tu te veux amoureuse mais tu n'es que garce.
Garce ça te va bien. Comme une chienne enragée tu attaques; tu piques, tu détruis mais tu es finalement trop seule pour ne pas être hypocrite. Et oui, il vaut mieux mentir et être entouré que de révéler son vrai visage et être hais de tous!
Félicitations, moi je te hais. De tout mon cœur.
Ah le cœur … tu ne dois pas comprendre de quoi je parle … tu n'es pas humaine!
J'y ai cru pourtant, oui nous avons partagé une telle passion qu'elle en est devenue … dégoutante.
A ton image un peu. Oh chérie ne m'en veux pas, l'amour vache tu connais bien.
Ma belle garce, tu as bien réussi ton coup, je ne veux plus jamais avoir à faire à toi. Va donc faire ta vie plus loin, tu pollues mon air. Tu ne sens pas? Si ! tends le museau vas-y, tu sens cet écœurement...ça me donne la nausée. Tu vois chérie, tu as laissé un goût amer dans ma vie, j'ai simplement envie de t'en faire sortir. Ah s'il suffisait d'un bouton « supprimer » pour te faire déguerpir d'ici. Tu n'es plus rien pour moi, pas même un morceau de passé. Allons ne pleure pas ma douce garce, tu en trouveras d'autres comme moi à qui tu pourras faire autant de mal que tu veux. Si si, tu pourras même les trainer dans la boue juste pour ton plaisir. Un autre que moi viendra, si seulement je pouvais lui faire comprendre l'horreur que tu es! Je le sauverais au lieu de le laisser mourir. En fait, je me demande s'il existe vraiment quelqu'un d'assez bête pour te trouver des qualités .. oh tu vas me dire « Tu en as bien trouvé toi! » je te répondrais bien que j'ai menti mais ça ne serait qu'être franc. Ainsi pour me mettre à ta hauteur, oui je t'en ai trouvé … tu es la meilleure pour faire les pires choses! Une garce restera toujours une garce. Finalement tu es peut-être la solution de facilité, on s'accommode de ta présence et puis tu es bien utile pour … quoique non … tu ne fous jamais rien. Voilà, tu es en quelque sorte, un pot de fleur, non pas pour la beauté mais pour le si peu d'utilité que tu apportes à une vie. Non non, toi tu es laide, voyons je n'allais quand même pas partir sans te laisser un dernier mot d'amour. Allez ne t'en fais pas, je m'en vais. Longue vie à ton manque d'intelligence et à ton hypocrisie! Et que pour longtemps encore, tu puisses me faire rire. Merci d'être aussi pathétique ma garce, une vraie championne.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Maya
Genin


Inscrit le: 06 Juil 2006
Messages: 349

MessagePosté le: Lun 07 Fév 2011, 1:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah .... les garces ♥

Petite étoile diurne a écrit:
Oh chérie ne m'en veux pas, l'amour vache tu connais bien.


Magnifique !

Citation:
Finalement tu es peut-être la solution de facilité, on s'accommode de ta présence et puis tu es bien utile pour … quoique non …


Tu sais déjà ce que j'en pense non =3 ?

_________________
"Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux!"
Mash a écrit:
Avec Musa on a décrété que t'étais parti faire caca. Du coup t'as fait le record, et battu Jergal qui était parti 1h la dernière fois !

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum