Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. [UA Naruto] Au delà des apparences

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hyacinthe
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 30 Déc 2009
Messages: 56
Localisation: aucune idée...Quelqu'un a une carte ?

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2010, 9:59 pm    Sujet du message: [UA Naruto] Au delà des apparences Répondre en citant

Je vous mets encore un UA à la sauce yaoi ! Ce coup-ci, j'ai fais un crossover avec la Belle et la Bete. Pour le prologue, j'ai repris le texte de Claude Rigal-Ansous qui est récité au début du dessin animé et que je trouve superbe en soi. Cependant, je l’ai modifié pour l’adapter aux besoins de cette fiction.

Titre : Au delà des apparences
Genre: Romance, Fantaisie, yaoi, UA
Note: Je connais surtout l'histoire de Disney donc ceux qui ont lu l'histoire originale, ne pas trop m'en vouloir ! ^^"

Prologue


Dans un pays lointain se trouvait un somptueux château où vivait un jeune prince à la beauté surnaturelle. Ses courts cheveux de jais aux reflets bleutés, ses yeux aussi sombres et froids que des onyx, sa peau opaline dépourvue du moindre défaut, ainsi que ses lèvres fines et délicates le rendaient aussi splendide que la nuit elle-même. Cependant, derrière cette apparence se cachait un être au cœur glacé, capricieux et égoïste.

Un soir d’hiver, une vieille mendiante se présenta au château et offrit une rose en échange d’un abri contre le froid et le vent. Saisi de répulsion face à sa misérable apparence, le prince ricana de son modeste présent et chassa la vieille femme. Elle tenta de lui faire entendre qu’il ne fallait jamais se fier aux apparences, et que la vraie beauté venait du cœur. Ne voulant rien entendre, le prince la chassa une seconde fois et la hideuse apparition se transforma sous ses en une femme superbe aux cheveux blonds et aux yeux marrons pétillants de vitalité. Le prince voulut se faire pardonner mais il était trop tard car elle avait discerné la froideur de son cœur déserté par l’amour.

En punition, elle le transforma en une bête ailée aux longs cheveux gris-bleu, aux yeux rouges avec des virgules noires, à la peau laiteuse avec une croix noire soulignant ses yeux et barrant son nez, aux lèvres sombres ainsi qu’aux crocs pointus et jeta un sort sur le château ainsi que sur tous ses occupants.

Horrifiée par son aspect effroyable, la Bête se terra au fond de son château, avec pour seule fenêtre sur le monde extérieur, un miroir magique. La rose qui lui avait été offerte était une rose enchantée qui ne se flétrirait qu’au jour de son vingt et unième anniversaire. Avant la chute du dernier pétale de la fleur magique, le prince devrait aimer une personne et s’en faire aimer en retour pour briser le charme. Dans le cas contraire, il se verrait condamné à garder l’apparence d’un monstre pour l’éternité. Plus les années passaient et plus le prince perdait tout espoir d’échapper à cette malédiction ; car en réalité, qui pourrait un jour aimer une bête ?

_________________
Zodiarche a écrit:
J'ai toujours cru en toi Hyacinte !! Very Happy


"Le gilet jaune est fait dans une matière qui réfléchit. Certains devraient prendre exemple sur lui"
"Oh mère-grand ! Comme vous avez de grands yeux ! Oh mère-grand ! Comme vous avez de grandes mains ! Oh mère-grand ! Comme vous avez de grande dents ! " Et il y a encore des cons pour dire que le loup avait tord en voulant bouffer cette chieuse...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Milley
Chuunin


Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 675
Localisation: “If you have to ask, you’ll never know. If you know, you need only ask.”

MessagePosté le: Lun 25 Jan 2010, 2:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hya-chan, est-ce que ton but en postant ici, est de te faire devenir mon écrivaine de fanfiction préféré? =D
Alors, déjà, tu fais du Yaoi (Power up for Hya-chan!) mais en plus, tu en fais un remake de disney!
Pour ma part, j'ai hatte de voir qui sera Gaston XDD
Alors, j'aime beaucoup. Déjà, quand j'ai lu "belle et la bête" et la description du prince, je me suis dit "Noooon, elle va le dénaturer, Sasuke-chan!"
Et finalement, tu as rendu en bête chez lui une bête qu'il était déjà.
En clair, tu as parfaitement bien joué sur les info de l'histoire de base (la Belle et la Bête) et sur celle que Masashi Kishimoto-sama nous donne.

Donc, j'ai qu'une chose à dire: JE veux la suite!!!

(Cool Le plus beau c'est Gaston, le plus fort c'est Gaston!
(U.u dérapage)

_________________
"Il est nécessaire de comprendre la réalité avant de pouvoir l'accepter et seule l'acceptation de la réalité peut permettre la guérison."
Albus Dumbledore


HB-choutte ♥ a écrit:
s'pece d'emogothicperverstrashfanaticdesdrays(lockshuhu)d'neesand'amour ♥

Daichi-l'idiot-pas-si-idiot =3 a écrit:
Je te proclame, Fan numéro 1 du groupe D'espairsRay, de CN! Very Happy


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Hyacinthe
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 30 Déc 2009
Messages: 56
Localisation: aucune idée...Quelqu'un a une carte ?

MessagePosté le: Lun 01 Fév 2010, 8:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pourquoi j'ai toujours droit au -chan moi ? XD
Ce n'était pas mon but Milley. Pas du tout. Cependant, saches que je ne m'amuse pas à suivre toute l'histoire de Disney (et qu'aucun perso de Naruto n'a voulu du role de Gaston ! ><" Menacée avec un kunai sous la gorge en plus...) Meme si je garde un peu d'humour, j'ai préféré l'adapter à mon style. Mais quand on sait qu'à la base, je voulais 2 remakes de ce Disney (un SasuNaru et un NaruSasu), possible que je fasse le deuxième en beaucoup plus burlesque. A voir si j'ai du temps.

Chapitre 1 : « Maître corbeau sur un arbre perché » ou « L’inconnu » (ou auteur qui va se prendre une assurance vie car elle va finir par se faire tuer par ses propres personnages)

Le soleil se levait sur un petit village français qui s’éveillait. L’odeur de pain chaud s’échappait de chez le boulanger tandis qu’un berger emmenait son troupeau de moutons paître dans un pré non loin. Les rues se remplissaient de villageois venant faire leur marché et les volets des maisons s’ouvraient pour éclairer l’intérieur des bâtisses, quelques ménagères en profitant pour faire la poussière ou secouer un tapis.

Un jeune homme aux cheveux blonds comme les blés, aux yeux bleus rieurs, à la peau bronzée par des heures de travaux au soleil, aux joues portant chacune trois cicatrices rappelant des griffures et aux lèvres s’étirant en un grand sourire, révélant des dents d’une blancheur éclatante, courrait dans les rues, bousculant parfois des passants auprès de qui il s’excusa gentiment, rayonnant de bonheur.

Il s’arrêta devant une librairie et en poussa la porte, faisant tinter la petite clochette au-dessus de celle-ci, et y entra.

.- Bonjour Sai ! Lança t-il.

Un jeune homme aux cheveux noir d’encre, aux yeux aussi sombres que la nuit, à la peau blanche lui donnant un air fragile et au sourire forcé se tourna vers lui, sa bouche formant cette fois-ci un vrai sourire.

.- Eh bien Naruto ! Tu t’es encore levé aux aurores pour venir alors que personne ne vient jamais ici ! Remarqua Sai, semblant content de le voir.

.- Mon parrain est parti en voyage je ne sais où pour écrire ses torchons, Yahiko s’est levé dans l’espoir d’arriver à étrangler le coq qui l’a réveillé et Deidara est dans son laboratoire. Du coup, il n’y a plus que moi pour aller au marché ce matin et comme j’ai fini le livre que je t’ai emprunté l’autre jour…

.- Déjà ?! Mais tu ne fais rien de tes journées !

.- Ha ha ha ! C’est juste que j’adore les romans d’aventure ! Tu en as reçu des nouveaux ?

.- Pas depuis le mois dernier. Tu vas devoir attendre un peu.

.- Dommage…

.- Si tu veux, je te donne celui que tu m’as emprunté dernièrement. Ça t’aidera à attendre.

.- Merci Sai ! C’est très sympathique de ta part !

En réponse, le brun rit légèrement et lui sourit. Le blond lui fit un sourire éblouissant avant de partir en courant chez le boulanger, heurtant sans le vouloir un homme avec une canne et au regard mauvais qui le retint par la manche.

.- Toujours à courir comme le gamin que tu n’es plus Naruto ! Fit l’homme.

.- Pardon Danzo-san mais je suis pressé. S’excusa le blond.

.- Pressé de faire quoi ? Ne rien faire sans songer à te marier ? Ça fait quatre ans que tu en as l’age.

.- Ce n’est pas à vous de décider de mon avenir que je sache. Maintenant, excusez-moi mais je dois partir.

Naruto s’en alla en ignorant le regard noir que lui jetait Danzo dans son dos. Il alla voir le boulanger à qui il acheta du pain puis il se dirigea vers chez lui avant de s’arrêter devant la devanture de la fleuristerie qui dégageait mille et un parfums. Il entra dans le magasin et y vit une femme blonde aux yeux marrons pétillants de vitalité, aux lèvres peintes de rouge magenta et à la poitrine généreuse qui arrosait un rosier sous le regard d’un corbeau perché sur une armoire. Elle remarqua le jeune homme et lui fit un grand sourire.

.- Naruto ! Ça faisait un moment qu’on ne s’était pas vu ! Fit-elle.

.- Bonjour Tsunade-baba. Vous allez bien depuis le temps ? Demanda t-il en lui faisant un grand sourire.

.- Oui, je vais très bien. Par contre toi, tu es un peu moins joyeux que d’habitude.

.- J’ai croisé Danzo et, comme à chaque fois, il veut que je me marie alors que je ne suis pas le seul célibataire dans ce village. Pourquoi il s’acharne autant sur moi ?

.- Ça c’est parce qu’il n’a jamais beaucoup aimé ton père. Il lui en veut aussi pour avoir épousé ta mère.

.- Pff ! De toute façon lui, l’amour ne l’intéresse pas ! En plus, je ne m’y intéresse pas aux filles.

Soudain, le corbeau sur l’armoire se mit à croasser et quitta son perchoir en faisant un cercle au-dessus de la tête du blond avant de se poser sur l’épaule de Tsunade.

.- Dis Baa-chan, il vient d’où cet oiseau ? Demanda Naruto, curieux.

.- Il vient ici de temps en temps pour observer le village tôt le matin et après, il repart dans la forêt. Répondit-elle en caressant la tête de l’oiseau.

.- Et il n’a pas peur des humains ?!

.- D’habitude, il reste là haut jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que moi dans le magasin. C’est la première fois qu’il descend de son perchoir quand je suis avec quelqu’un. Tu dois lui plaire.

.- Si vous le dites…Bon, j’vais y aller avant de retrouver la ferme en miette ! A bientôt Baa-chan !

.- A bientôt Naruto !

Le jeune homme s’en alla sans remarquer le petit sourire en coin de Tsunade.

.- Que penses-tu de lui ? Demanda t-elle à l’oiseau.

.- Il est différent…Répondit le corbeau avec une voix masculine.

.- Je te laisse donc la suite des évènements.

L’oiseau au plumage noir prit son envol et sortit par la porte. Il se posa sur le toit d’une maison et chercha une chevelure blonde dans la foule des villageois. Il la repéra se dirigeant vers une ferme à l’écart puis la suivit en volant.

§§§


Naruto arriva devant la porte de la ferme. Alors qu’il s’apprêtait à ouvrir la porte, un bruit d’explosion se fit entendre et une légère secousse se fit sentir. Le blond s’éloigna de la porte d’entrée pour aller ouvrir les portes de la cave qui, une fois ouvertes, laissèrent sortir une fumée grise qui fit tousser un peu le blond.

Il fit quelques pas en arrière pour s’éloigner de la fumée quand une personne sortit de la cave en toussant. Cette personne était un homme de la même taille que Naruto, qui avait de longs cheveux blonds et raides, des yeux bleu lagon et une peau un peu plus claire que celle de Naruto et qui portait des traces de suie.

.- Keuf ! Raté…Keuf !

.- J’avais vu ça Deidara. Constata Naruto.

Deidara leva ses yeux bleus vers Naruto et ramena une de ses longues mèches blondes derrière son oreille.

.- C’est la dixième fois que je rate ce truc ! J’arrive pas à stabiliser ma formule !

.- Tu y arriveras ! T’as bien réussi à faire buller du jus de citron la dernière fois !

.- C’est vrai…J’ai encore jamais abandonné !

Ils s’échangèrent des sourires amicaux puis arriva un homme les dépassant d’une demie-tête, les cheveux roux et courts totalement ébouriffés, les yeux vert d’eau et la peau légèrement caramélisée et qui tenait un coq mort dans une main.

.- J’apporte notre repas de ce midi ! Fit ce dernier en brandissant son trophée.

.- Et comment on va faire pour se réveiller maintenant Yahiko ? Tu vas remplacer le coq ? Questionna Deidara.

.- Ha ha. Très drôle. On fera la grasse matinée dorénavant.

.- Mais bien sur. De toute façon, c’est moi qui me lève pour aller au marché. Fit Naruto.

.- Et c’est moi qui fait la cuisine. Ajouta l’autre blond.

Le roux grommela quelques paroles incompréhensibles ce qui amusa les deux blonds. Soudain, Naruto vit le corbeau de tout à l’heure perché sur un piquet à quelques mètres d’eux. Yahiko suivit le regard du blond aux cheveux courts.

.- On pourrait le manger lui aussi. Fit-il.

.- Yahiko ! Il t’a rien fait lui ! Et t’as déjà eu le coq je te rappelle ! Répliqua Naruto.

.- Tout doux ! Je plaisantais ! J’aurais déjà assez de boulot pour plumer cette horreur.

L’oiseau les regarda rire et plaisanter entre eux jusqu’à ce qu’il rentrèrent à l’intérieur puis il se posta sur le toit de la maison et attendit.

Un peu après midi, il vit Yahiko sortir et l’entendit dire qu’il descendait au village voisin pour quelques jours et ce fut Deidara qui sortit pour aller travailler à la taverne du village. Quand il ne vit plus personne d’autre sortir, il se prépara à prendre son envol mais vit un homme qu’il ne connaissait pas arriver avec une canne et trois autres personnes dont une ayant un sac et une corde.

Il entendit frapper puis ce fut des cris qui lui parvinrent et les bruits typiques d’une bagarre. Une dizaine de minutes plus tard, ils virent les hommes sortir et deux d’entre eux portaient le sac qui semblait contenir un corps et qui était solidement fermé par une corde.

Le corbeau prit son envol et les suivit, voyant les hommes charger le sac dans une charrette contenant des caisses de nourriture et qui était tiré par deux chevaux sombres et conduite par un homme à l’air louche.

.- Emmène-le où tu sais et assure-toi qu’il y reste. Ordonna l’homme à la canne.

Le conducteur acquiesça et fouetta ses bêtes pour les faire avancer. L’oiseau regarda le convoi s’éloigner ainsi que les hommes et suivit la charrette qui s’engageait sur la route menant vers la forêt.

Quand vint le crépuscule, le corbeau vit le sac qui commençait à bouger et plongea en piqué vers le convoi pour se poser à proximité du sac qui se déplaçait vers le fond de la charrette. L’oiseau sautilla jusqu’au loquet du fond qu’il ouvrit ce qui permit au sac de tomber brutalement sur le sol de la forêt, laissant le convoi s’éloigner sans s’apercevoir qu’il lui manquait un bagage important. Le corbeau vint se poser sur le sac et commença à dénouer la corde à l’aide de son bec.

Il mit quelques minutes avant d’arriver à détacher le nœud qui refermait le sac de toile. Une tête blonde s’extirpa du sac, la bouche bâillonnée, faisant s’éloigner un peu l’oiseau qui revint en voyant les poignets attachés du jeune homme.

Naruto regarda l’oiseau au plumage noir qui donnait des coups de becs pour trancher ses liens et qui tirait par moments sur ceux-ci pour les desserrer. Il réussit à suffisamment trancher la corde, permettant au jeune homme de se libérer de lui-même puis d’ôter son bâillon.

.- Merci. Dit-il simplement.

Le corbeau vint se poser sur l’épaule de Naruto qui regardait la forêt autour de lui.

.- Je ne sais absolument pas où on est toi et moi. En plus, il fait sombre et je n’ai aucune idée de la direction à prendre pour rentrer chez moi.

Il entendit croasser son compagnon à plumes et le sentit s’envoler puis se poser sur une branche basse à sa droite.

.- Tu veux que je te suive ?

Il reçu en réponse un croassement et se décida à suivre l’oiseau qui le guidait à travers les bois qui s’assombrissaient au fur et à mesure que les derniers rayons du soleil mourraient dans le ciel. Quand ce furent la lueur des étoiles et la faible lumière des rayons de la Lune qui éclairaient les bois, le froid de la nuit se fit bien sentir, l’hiver étant très proche.

Naruto accéléra son pas pour ne pas se laisser envahir par le froid, surveillant du coin de l’œil les mouvements du corbeau et ouvrant ses oreilles pour entendre ses croassements. Ils finirent par arriver à la lisière de la forêt et, la vue qui s’offrait devant eux était incroyable.

Une haute grille de métal noir se dressait devant un immense château aux hautes tours sur lesquelles les rayons lunaires se heurtaient, donnant un aspect un peu fantomatique voir irréel à la bâtisse. Au sommet des murs d’enceinte, une statue de serpent se trouvait de chaque coté de la grille.

Le blond resta la bouche légèrement entrouverte sous la surprise tandis que l’oiseau vint se poser sur son épaule. En constatant que le jeune homme restait sans bouger, le corbeau lui donna un coup de bec sur la tête.

.- Aïe ! Ça fait mal ! Fit Naruto en se frottant le crane.

Il reporta son attention sur le château.

.- J’ignorais qu’il y avait un endroit pareil dans cette forêt.

Il hésita un peu et finit par s’avancer vers la grille qu’il ouvrit d’une main dans un grincement sinistre. Il prit soin de refermer celle-ci derrière lui, des hurlements de loups se faisant entendre au loin. Il traversa une allée de pierre avec des sculptures de serpents sur chaque coté, puis s’engagea sur un pont de pierre enjambant un gouffre sombre et sinistre avant de revenir sur une allée dallée de pierre et d’arriver devant une grande porte d’entrée. Il vit un heurtoir représentant une tête de serpent.

.- C’est sinistre comme endroit. Je me demande si quelqu’un vit ici. Chuchota le blond.

Il hésita devant le heurtoir et, alors qu’il avançait sa main pour le prendre afin de frapper à la porte, cette dernière s’ouvrit d’elle-même dans un grincement qui fit trembler le blond. Il déglutit et sentait que son corps était paralysé par la peur quand il reçu un coup de bec de la part du corbeau.

.- Aïe ! Ça va ! Je rentre ! Fit Naruto en se frottant l’endroit où il venait d’être frappé.

Il entra dans le château qui était très sombre à l’intérieur. Grâce aux rayons lunaires qui passaient à travers les fenêtres, il pouvait distinguer plusieurs armures contre les murs, des fanions dont il ne pouvait voir l’emblème, un grand escalier au loin qui menait aux étages, des portes menant vers d’autres pièces ainsi que plusieurs autres détails qu’il ne parvenait pas à identifier.

Soudain, il entendit le son d’une petite clochette et vit une petite forme claire courir vers lui puis lui sauter dans les bras. Il attrapa cette curieuse forme et constata que c’était un chat au pelage clair et qui avait une clochette sur son collier. L’animal le regarda un moment puis tourna la tête vers l’oiseau qui ne semblait nullement effrayé par le félin.

.- C’est maintenant que tu rentres ? Demanda le chat avec une voix féminine.

Naruto ouvrit de grands yeux effrayés et lâcha d’un coup l’animal en se retenant de hurler. Il fit un pas en arrière et s’apprêtait à sortir par la porte quand il vit un loup lui barrant le passage.

.- Tiens tiens, enfin une nouvelle tête ! Fit le canidé avec une voix masculine.

.- Kakashi-san ! Vous êtes en retard ! Fit le félin avec un ton de reproche.

.- Je m’étais égaré dans la forêt…

.- Mais bien sur ! Vous vous cachiez encore du maître ! Avouez-le !

.- Mais je ne mens pas Sakura !


.- Arrêtez tous les deux ! Vous ne voyiez pas que vous lui faites peur ? Fit le corbeau.

Les deux autres animaux reportèrent leur attention sur le blond qui était tétanisé par la peur. Le corbeau lui donna un coup de bec sur le crane pour le ramener parmi eux.

.- Aïe ! C’est quoi ce cirque ?! C’est un château hanté ici ?! Fit Naruto qui tremblait encore un peu.

.- Autant faire les présentations. Fit le loup.

L’animal devint une ombre qui prit petit à petit une forme humaine. Quand l’ombre se dissipa, le blond vit un homme pas loin de la trentaine avec des cheveux gris, deux yeux sombres et rieurs dont un qui avait une cicatrice qui le barrait dans le sens de la hauteur, un masque noir lui cachant le bas du visage et un habit de valet assez distingué sur lequel il pouvait difficilement voir un petit éventail brodé sur le coté gauche de son habit.

.- Bonsoir, je m’appelle Kakashi Hatake. Lança l’homme en tendant sa main au blond.

.- Bonsoir…moi c’est Naruto…Naruto Uzumaki. Fit le blond en serrant la main de Kakashi.

.- Ravi de te connaître Naruto ! Je suis vraiment ravi de voir une nouvelle tête ici !

Soudain, Kakashi reçu un coup de poing en pleine tête de la part d’une jeune fille aux courts cheveux roses, aux yeux verts et qui était habillée en domestique et qui portait un collier avec une petite clochette autour du cou.

.- Maintenant, j’en ai fini avec vous Kakashi-san ! Bonsoir Naruto, moi c’est Sakura. Fit-elle avec un grand sourire et en ignorant le corps inerte à ses cotés.

Le blond serra la main de la rose et ravala sa salive en voyant le regard meurtrier qu’elle lançait au gris. Il sentit un poids quitter son épaule et, quand il se retourna, il vit un jeune homme aux cheveux noir de jais attachés en queue de cheval, aux yeux aussi sombres que des onyx, à la peau pale et au visage impassible. Il vit un léger sourire illuminer la face de cet homme qui lui donna une pichenette sur le front en voyant son manque de réaction.

.- Moi c’est Itachi. Je vais prévenir le maître que nous avons un invité. Occupez-vous de Naruto. Fit le brun en jetant un œil noir au gris et à la rose.

.- Oui Itachi-san. Tu as faim Naruto ? Demanda Sakura au blond avec un air angélique sur le visage.

.- Je ne veux pas vous déranger vous savez ! Répondit Naruto en se grattant l’arrière du crane.

.- Non, tu ne nous déranges absolument pas ! Au contraire, ça nous fait plaisir et Choji sera enchanté de faire goûter sa cuisine à une nouvelle personne !

Sakura attrapa Naruto par la main et le tira vers une porte qu’elle ouvrit avec un grand coup de pied et derrière laquelle se trouvait un long couloir. Quand ils eurent tous deux disparus dans le couloir, Kakashi se plaça à coté d’Itachi et posa sa main sur son épaule.

.- Pourquoi l’as tu amené ici ? Tu te doutes bien que Sasuke ne va pas apprécier quand tu le lui diras. Fit le gris.

.- Kakashi…Je pense qu’il pourrait nous aider et en plus, il avait besoin d’aide.

.- La tache va être ardue…Surtout que la rose commence à se flétrir.

.- Je le sais. Sasuke acceptera toujours mieux sa présence si c’est moi qui le lui annonce.

.- Pense quand même à vivre Itachi au lieu de te reprocher ce qui est arrivé à tout le monde. C’est comme ça et tu ne peux plus reculer.

Il ne reçu aucune réponse de la part du brun qui se dirigea vers l’escalier puis le monta avec élégance (euh…c’est normal que je pense à un truc tordu là ?) avant de disparaître de la vue du gris.

(je vous épargne le délire de fin de chapitre)

_________________
Zodiarche a écrit:
J'ai toujours cru en toi Hyacinte !! Very Happy


"Le gilet jaune est fait dans une matière qui réfléchit. Certains devraient prendre exemple sur lui"
"Oh mère-grand ! Comme vous avez de grands yeux ! Oh mère-grand ! Comme vous avez de grandes mains ! Oh mère-grand ! Comme vous avez de grande dents ! " Et il y a encore des cons pour dire que le loup avait tord en voulant bouffer cette chieuse...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Milley
Chuunin


Inscrit le: 26 Oct 2009
Messages: 675
Localisation: “If you have to ask, you’ll never know. If you know, you need only ask.”

MessagePosté le: Lun 01 Fév 2010, 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ai tout lu \o/
Et j'ai adoré!
donc, au lieu d'être changer en objet, les domestiques sont devenus des animaux et ils peuvent changer de formes..
C'est pas mal.. Mais pourquoi Danzou voulait enlever Naruto?
Huuun...
Je veux la suite!

_________________
"Il est nécessaire de comprendre la réalité avant de pouvoir l'accepter et seule l'acceptation de la réalité peut permettre la guérison."
Albus Dumbledore


HB-choutte ♥ a écrit:
s'pece d'emogothicperverstrashfanaticdesdrays(lockshuhu)d'neesand'amour ♥

Daichi-l'idiot-pas-si-idiot =3 a écrit:
Je te proclame, Fan numéro 1 du groupe D'espairsRay, de CN! Very Happy


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum