Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Maladies sexuellement transmissibles
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Santé et Bien Être
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Avez-vous déjà eu UN rapport non protégé?
Oui, cela m'est déjà arrivé
41%
 41%  [ 18 ]
Je ne me souviens plus
4%
 4%  [ 2 ]
Non, jamais de la vie
53%
 53%  [ 23 ]
Total des votes : 43

Auteur Message
Nemesis972
Genin


Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 445
Localisation: Village d'Ame

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 4:36 am    Sujet du message: Maladies sexuellement transmissibles Répondre en citant

Ce post a été créé car nous sommes parfois confrontés à de mauvaises surprises, et parfois nous devons faire face seuls au problème et ne savons pas vers qui nous tourner! Ici vous pouvez faire par de vos témoignages Wink
Je présenterai de manière succincte les différentes infections sexuellement transmissibles (IST).

IST : What is it? Rolling Eyes Question
Les IST sont des infections sexuellement transmissibles. Elles se transmettent principalement lors de relations sexuelles (contact avec vulve, vagin, pénis, anus, lèvres, bouche, main). Certaines IST sont répandues dans la population. La plupart d'entre elles se soignent facilement mais, non traitées, elles peuvent entraîner de graves complications. Donc n'hésitez pas à aller dans un centre de dépistage si vous avez des doutes Wink ! Ce sont des professionnels qui vont vous accueillir et qui ont l'habitude de rencontrer des personnes en "détresse". En général on vous fait une prise de sang et un prélèvement d'urine (sans être à jeun). Pour les cas plus suspects on fait un frottis pour les filles et une technique similaire pour les garçons (on introduit un bâtonnet forme de coton tige au niveau de l'urètre).


1) La "Chaude-pisse" ou blennorragie gonococcique
Signes possibles:
brûlures et/ou écoulement jaune par la verge, le vagin ou l'anus, fièvre, douleur au bas ventre. Pour les hommes : impression d'uriner des "lames de rasoir", donc une grosse angoisse à l'idée d'aller au pipi room impressionné / pour les femmes : apparition possible de saignement vaginaux anormaux)
Apparition des signes:
2 à 7 jours après la contamination
Diagnostic:
par prélèvement local
Complications graves si non traitées:
risques de stérilité surtout chez la femme ; atteinte du nouveau-né si la mère est infectée.

2) La Chlamydiose, chlamydia, chlams pour les intimes
Signes possibles:
le plus souvent aucun signe sinon brûlures, écoulement par la verge, l'anus ou le vagin, fièvre, douleur au bas-ventre, voire angine.
Apparition des signes:
1 à 2 semaines après la contamination
Diagnostic:
par prélèvement local
Complications graves si non traitées:
stérilité, grossesse extra-utérine; atteinte du nouveau-né si la mère est infectée

3) Les mycoplasmes et la trichomonase
Signes possibles:
écoulement par la verge, anus ou vagin, brûlures, démangeaisons.
Apparition des signes:
à partir de 1 semaine après la contamination
Diagnostic:
par prélèvement local
Complications graves si non traitées:
risque de récidives hélas Confused

4) La syphilis
Signes possibles:
chancre (petite plaie indolore), éruption sans démangeaisons sur la peau et les muqueuses
Apparition des signes:
2 à 4 semaines ou plus après la contamination
Diagnostic:
par prise de sang
Complications graves si non traitées:
atteinte du cerveau, des nerfs, du cœur, des artères, et des yeux ; atteinte possible du nouveau-né si mère infectée

5) Le VIH / Sida
Signes possibles:
fièvre, éruption, fatigue, diarrhée, syndrome grippal (toute grippe n'est pas forcément dûe au VIH),
Apparition des signes:
à partir de 15 jours après la contamination
Diagnostic:
par prise de sang
Complications graves si non traitées:
évolution possible vers le sida; atteinte possible du nouveau-né si la mère est infectée.

6) L'herpès génital
Signes possibles:
petits boutons douloureux en forme de bulles sur les organes génitaux, l'anus, ou la bouche, démangeaisons
Apparition des signes:
1 semaine ou plus après la contamination
Diagnostic:
par examen médical et/ou prise de sang ou prélèvement local
Risque de récidive
Complications graves si non traitées:
atteinte grave du nouveau-né si la mère est infectée.

7) L'hépatite B
Signes possibles:
Fièvre, fatigue et hépatite ("jaunisse")
Apparition des signes:
2 à 8 semaines après la contamination
Diagnostic:
par prise de sang
Complications graves si non traitées:
risques de cirrhose et de cancer du foie ; atteinte possible du nouveau-né si la mère est infectée.

8 ) Les papillomavirus
Signes possibles:
Lésions ou petites verrues (condylomes) sur les organes génitaux ou l'anus.
Apparition des signes:
1 à 8 semaines après la contamination
Diagnostic:
par frottis et/ou examen médical
Risque de récidive
Complications graves si non traitées:
risque de cancer du col de l'utérus; atteinte du nouveau-né si la mère est infectée.

De manière générale il n'y a pas de virus dans la salive. Donc un baiser avec la langue est possible. Néanmoins, il y a des risques de contamination s'il y a des micro-lésions sur la gencive (suite à un brossage de dents ou aphtes par exemple)


connerie Si tu as certains des symptômes décrits plus haut, alors va sur ce site qui te donnera les coordonnées du centre de dépistage le plus proche de chez toi :



Les consultations se font souvent sur rendez-vous, et il faut venir avec son carnet de santé. De plus, c'est anonyme et GRATUIT. On te posera des questions qui peuvent paraître indiscrètes mais c'est pour faire le point sur la situation. N'hésite pas à poser des questions car on peut apprendre des choses bien surprenantes Evil or Very Mad L'équipe médicale est habilitée à donner des médicaments si nécessaires, et des vaccins aussi. Bien entendu le personnel est tenu au secret professionnel. Wink

Ou tu prends rendez-vous avec ton médecin généraliste pour qu'il te fasse une ordonnance pour une analyse médicale. Cette ordonnance fera que tes tests seront remboursés sur simple présentation de ta carte vitale. Les analyses se font dans n'importe quel Laboratoire d'analyse médical.

_________________
Le but de la Vie c'est la Mort


Dernière édition par Nemesis972 le Mer 01 Déc 2010, 11:54 pm; édité 14 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 8:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quel topic charmant à lire au petite déjeuner !
Vu que je ne suis pas enceinte pas mal de complication m'échappe...

Les gens pensent qu'à coucher sans présa ils risquent juste le sida alors que mère nature a crée une tonne d'autres petites infections purrulentes délicieuses...

J'ai jamais eu que de bouton de fièvre sur la bouche (j'ai évité lèvres à bon escient :p) et c'est tellement chiant que je veux même pas imaginer ça "en bas" brrr

Sérieux les gens ce genre de merde est si glauque et si crade que ça te justifie bien des coucheries "encapuchonnées"...

Par contre ce qui m'énerve c'est que les gens atteints de mst ont tendance à passer pour des dépravés, une pote a choppé l'herpès génital et naivement l'a dit à pas mal de monde, elle a eu une sacrée réputation ensuite c'est dommage, ce genre de truc peut arriver à tout le monde...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Nainnouse
Black Sheep


Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 1113

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 8:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait.

Les MST, ca se chope aussi par les plaies, dans des toilettes publiques, etc.
Malheureusement, on doit tous y faire gaffe, personne n'est à l'abri.
C'est vrai que la capote, c'est chiant, mais tant qu'on est pas sur(e) de son/sa partenaire sur le plan médical et de la fidélité, il faut s'y contraindre.

Et dire que les vieux comme EPL pouvaient s'en donner à coeur joie parce qu'à l'époque y avait pas encore tout ca ... :p

_________________
Au pire, tu tombes.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Nemesis972
Genin


Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 445
Localisation: Village d'Ame

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 10:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Malheureusement, c'est à cause de la confiance que certaines IST se transmettent. Le partenaire peut être un porteur sain (personne contaminée mais n'ayant pas de symptôme) et transmettre son infection à l'autre qui peut le manifester Confused
D'ailleurs ça donne de mauvais scénario :

Peter Embarassed : "Ma puce... je mouille un peu trop depuis quelques temps. Ça te dis quelque chose?"

Kate Mad : "Non pas du tout. Tu m'as trompé salaud!!! "

Peter Shocked :" N'importe quoi! Je suis fidèle! Mais bon je ne comprends pas qu'est-ce qui m'arrive. A quel moment je l'ai chopé? Tu es la dernière personne avec qui je l'ai fait depuis 1 mois"

Kate Rolling Eyes : "Tu l'as certainement développé de toi-même... je t'avais dit de te laver plus souvent...hein tu vois?"

Peter Evil or Very Mad : "Ouais ouais... je suis sûr que c'est toi qui me l'a filé... je te rappelle que tu n'as rien d'une sainte... vu ton passé!"

Kate et Peter se disputent claques ... et ne pensent pas à aller se faire dépister tous les 2 ensemble ou séparément.

_________________
Le but de la Vie c'est la Mort
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Nainnouse
Black Sheep


Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 1113

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 2:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as du mal lire mon post, car j'y quand même mis certains précisions:

Citation:
mais tant qu'on est pas sur(e) de son/sa partenaire sur le plan médical et de la fidélité

_________________
Au pire, tu tombes.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Nemesis972
Genin


Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 445
Localisation: Village d'Ame

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 2:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non je n'ai pas mal lu.
Il y a effectivement un moment où l'on n'est pas sûr de son partenaire. Oui c'est normal. Là, je parle du moment où la confiance a été obtenue, et que le couple n'utilise plus de préservatifs depuis longtemps et on fait des tests au préalable.
Il suffit que d'une seule tromperie non avouée. La personne "fautive" n'a pas envie de révéler à l'autre l'acte compromettant, et fait comme si de rien n'était. La personne trompée garde toujours confiance.

Je me suis mieux fait comprendre j'espère.
J'ai connu une jeune femme qui a attrapé le VIH à cause de son mari, avec qui elle avait une fille de 6 ans. C'était une fille correcte son mari le paraissait aussi, et voilà.

Nainnouse: Le problème ce n'est pas la confiance, c'est le mensonge.

Le mensonge est souvent justifié par la peur de perdre l'autre, de le blesser, de perdre sa confiance, de le décevoir... c'est humain. Il est quand même difficile d'avouer qu'on a fauté, ou qu'on a une infection. Et parfois on ne le sait pas.

Une personne est contaminée parce qu'elle a eu un rapport avec une personne de confiance (qui connaît ou pas sa propre situation). J'en avais parler sérieusement avec un médecin qui travaille au centre de dépistage.

_________________
Le but de la Vie c'est la Mort
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Jergal
Crazy Horse ♞


Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 2381

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 6:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sinon, y'a pas que l'hépatite B qui est sexuellement transmissible, la C l'est également.

Pour le VIH, le délais de 15 jours est largement modifiable.
Il peut se passer 10 ans entre l'infection au virus et la déclaration du SIDA.
Et contrairement à ce que l'on pense, le virus est transmissible lors d'une fellation. Le risque est d'environ 1/10000.

Pour l'herpès, 40 à 80% du genre humain l'a eu. Et est donc susceptible de le déclarer à nouveau...

Et Nain', tout ceci existe depuis longtemps. Il suffit de lire des bouquins datant des siècles passés, les cas de syphilis sont légion.
Sauf le VIH, qui n'est apparu dans nos contrée que dans les années 80. Et si on regarde l'horloge moléculaire du virus, elle remonte à 1930...

_________________

J'aime
T'es dur comme un boudoir !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Nainnouse
Black Sheep


Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 1113

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 6:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En effet Jergal, mais disons que c'était assez rare pour qu'il n'y ait pas toute cette sécurité qui devienne incontournable.

Nemesis, je vois pas où tu veux en venir. Je dis qu'il faut être sur médicalement et sentimental pour enlever la capote, y a pas à débattre. Après, oui y a toujours des risques. Y en a aussi qui s'en foutent de la capote. Et peut être certains la mettront toute leur vie.

Quoi qu'il en soit, pour l'enlever, la manière la plus rassurante c'est d'être dans une relation fidèle et saine.

_________________
Au pire, tu tombes.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 7:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai une petite question.
Imaginons qu'on trouve un vaccin contre le sida.
Est ce qu'on arrêterait le port du préservatif ?
Sa banalisation, les campagnes, ça vient des années 80, du SIDA en fait...
Mais le présa protège de beaucoup d'autres maladies type Hepatite à la con et tout aussi sérieuses...

Le préservatif doit il "survivre" au sida ?
A t on des chiffres qui prouvent qu'après les années 80 les MST autre que le sida aient baissée ?
J'irais pas jusqu'à dire que c'est un mal pour un bien hein, mais ça reste interessant comme effet...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Nemesis972
Genin


Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 445
Localisation: Village d'Ame

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 8:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

" Je dis qu'il faut être sur médicalement et sentimental pour enlever la capote, y a pas à débattre. Après, oui y a toujours des risques." C'est à ce niveau là que je parle.

Imaginons que tu vis en couple avec ta femme/ton mari depuis 15 ans. Il/Elle a une formation/voyage d'affaire a effectuer super loin pendant 1 semaine ou plus. Tous les soirs tu as des nouvelles de la journée passée avec des "je t'aime" et tutti frutti.

Penses-tu qu'à son arrivé tu vas lui demander d'utiliser un préservatif? Ou de refaire des tests?

_________________
Le but de la Vie c'est la Mort
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Enpluslili
Genin


Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 302

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 8:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

la grande campagne pour les preservatifs ne date pas des années 80 , mais du millieu des années 90!

Quand les années sida sont arrivées, j'avais besoin d'une transfusion suite a un accident, je l'ai refusé a cause de l'histoire du "sang contaminé"
Rendez vous compte que je couchais sans preservatifs , alors qu'en meme temps, je refusais une transfusion !!!
tout ca parcequ'a l'epoque on etait tres mal informé

Le sida pour ceux de mon epoque, c'etait la maladie de la honte , la maladie des toxicos et des PD !! donc on continuait a coucher sans preservatifs ! nous les heteros!

La campagne sur l’hépatite est arrivé bien plus tard , et encore une fois c'etait la maladie des shootés et/ou des depravés! D'autant plus que le public a fait un amalgame entre toutes les hepatites, le vaccin, les traitements etc .....
je crois que nous avons minimisé le probleme, la seule solution reste la prudence !
J'ai quelques copains qui sont plombés aujourd'hui , moi j'ai eu la chance de passer a travers , je n'ai eu que qq soucis mineurs, mais il ne faut pas forcer sa chance
Vous avez la chance de pouvoir mettre , parler , et rire du preservatif, profitez en , encore une fois a mon epoque, c'etait pas la meme chose
Si une fille nous proposait la capote , on etait offusqué, on se vexait
Pareil dans l'autre sens , les seules fois ou j'ai proposé un preservatif a une fille , elle a du me repondre un truc du style : bah quoi dis que je suis sale !!!! t'as qu'a dire que j'ai des maladies aussi !!!
Alors comme on voulait tirer , on n'en mettait pas

_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Nainnouse
Black Sheep


Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 1113

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 8:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nemesis972 a écrit:
Penses-tu qu'à son arrivé tu vas lui demander d'utiliser un préservatif? Ou de refaire des tests?


On part dans le HS là.

Ici, il est question de santé, pas de débattre sur la fidélité.

_________________
Au pire, tu tombes.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Tcherks
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 132
Localisation: Metz

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 9:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nemesis972 a écrit:
" Je dis qu'il faut être sur médicalement et sentimental pour enlever la capote, y a pas à débattre. Après, oui y a toujours des risques." C'est à ce niveau là que je parle.


Médicalement et la seul chose qui doit être sur...
Le reste on ne peut jamais vraiment l'être.

Par contre le préservatif a mon avis, ne survivra jamais au SIDA, le jour où il ne sera plus un probleme les gens le retireront immédiatement. Déjà que maintenant malgré les risques y a encore des mec qui tente le coup au profit du plaisir.
Personnellement, si il n'y aurait plus le risque du SIDA, je ne le mettrait plus.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 9:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est qu'on est assez mal informé sur les autres mst grave, genre hépatite, perso je sais juste que ma mère en a choppée une... Du coup on mesure pas les risques.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Nemesis972
Genin


Inscrit le: 16 Juil 2010
Messages: 445
Localisation: Village d'Ame

MessagePosté le: Mer 01 Déc 2010, 11:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il est vrai qu'à part le VIH, la syphilis, l'herpès, les chlams, et les papillomavirus, les autres IST insidieuses ne sont pas connues.

Puisqu'il faut un témoignage... je vais commencé. Pendant une semaine je me suis aperçu que je mouille beaucoup ... je vous laisse imaginer l'état de mes sous-vêtements Laughing !!! Donc j'ai pris rendez-vous au centre de dépistage de mon département.
!on m'a fait une prise de sang, récupéré un échantillon urinaire, et fait un frottis sur l'urètre (c'est désagréable).

Suite aux résultats finalement... je n'ai rien. En tout pas, je n'ai pas les IST citées en haut.

_________________
Le but de la Vie c'est la Mort
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
rammstein57
Civil


Inscrit le: 17 Mar 2009
Messages: 13

MessagePosté le: Sam 05 Mar 2011, 9:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bien ce petit topic!

bien qu'il y ait quelques erreurs notament sur l'herpes genital ou le papilloma virus (HPV)

l'herpes genital est "benin" en general bien que douloureux... la ou il devient dangereux c'est en cas de primo infection (premiere poussée, premier contact) a quelques jours de l'accouchement... car la mere n'a pas le temps de fabriquer les anticorps nécessaires et donc de les transmettre au nouveau né sans defense donc risque d'herpes congenital, de pneumopathie gravissime et de mort du nouveau né...

ensuite pour le papilloma virus, les seuls qui provoquent des cancers sont les serotypes 16 et 18... et ce n'est pas forcement parce qu'on les a, qu'on en devellopera un cancer du col. il existe des vaccins (gardasyl entre autre)
mais la vaccination ne dispense pas de son suivi chez le gynecologue avec des frottis selon les recommandantions de l'HAS (haute autorité de la santé) a savoir un frottis a 20ans, un second un an plus tard, et si pas d'anomalie, un frottis tous les 2ans.

beaucoup d'IST sont heureusement pour nous, curable, mais une dose de rappel n'est jamais vaine quand on sait le mal que cela peut faire Smile aucun medecin ne jugera quelqu'un sur ce qu'il fait, tant qu'il se protege et protege les autres!

la meilleure arme reste le preservatif!

en cas de rapport a risque, n'hesitez pas a aller dans les centre de depistage anonyme, c'est gratuit et anonyme!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Sam 05 Mar 2011, 10:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Puisque tu sembles t'y connaître peux tu nous parler des autres IST "graves" mais méconnues ?
On sait tous qu'il n'y a pas que le SIDA mais on sait rarement quoi exactement...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
rammstein57
Civil


Inscrit le: 17 Mar 2009
Messages: 13

MessagePosté le: Sam 05 Mar 2011, 11:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

la liste donnée est deja pas mal complete... apres faudrait surtout ajouter les grands symptomes devant conduire a une consultations, outre le rapport a risque, ou la rupture du preservatif avec un inconnu...

la syphilis: ça se divise en trois phase, primaire: le chancre syphilitique, on le retrouve generalement au niveau des organes genitaux externes, il est petit, unique indolore et propre, et on trouve une grosse adenophathie (ganglion,boule) au niveau inguinal.
secondaire: eruption cutanée rosé du tronc, syphilide (des petites lesions) deuxieme "floraison" avec le fameux collier de venus, plein de petites adenopathies.
tertiaire: manifestation plus polymorphe avec surtout une atteinte neurologique, des gommes syphilitiques.
les deux premieres phases sont facilement diagnosticables par une prise de sang et traitable par une penicilline (un type d'antibiotique), la troisieme est plus traitre (a voir dans docteur house, la vieille que veut coucher avec house)

-l'uretrite/cervicite a gonogoques: donc oui la chaude pisse en fait bien partie, on trouve egalement un ecoulement du meat uretrale purulent, ou peut provoquer des salpingites chez la femme (avec grossesse extra uterine ulterieur voir sterilité)
diagnostique: prelevement d'urine, grattage au niveau du meat
traitement: antibiotique en prise unique par piqure si forme non compliquée

-la chlamydiose: ça ressemble beaucoup a la gonococcie mais beaucoup moins symptomatique, ecoulement moins purulent

-l'hepatite B: vaccination existante, importante a faire Smile traitement existe mais inconstamment efficace. complication: cirrhose et pour en avoir vu c'est pas tres marrant de passer sa vie a l'hopital pour se faire ponctionner le liquide dans le ventre par de gentils etudiants comme moi.
risque pour le nouveau né de contamination, a la naissance recevra une injection d'anticorps anti hepatite B et la vaccination.

-l'herpes cf supra
-HPV n'est pas reellement une IST mais ça a le merite de rappeler le vaccin et le suivi gyneco important pour les femmes

-la mononucleose infectieuse c'est pas une IST, mais une maladie qu'on rencontre souvent a l'adolescence du fait de sa transmission par la salive:) une bonne grosse angine avec une fatigue assez intense.
diagnostique: serologie
traitement: du repos et pas de bisoux

-le VIH, le challenge du 21e siecle, je rapelle pour ceux qui ne savent pas que ce virus s'en prend aux cellules qui declenchent les reactions immunitaires (les lymphocytes T4). transmission par beaucoup de fluide (sang secretion vaginal sperme). on ne meurt pas du VIH a proprement parler mais de ses consequences... il permet a des germes dits opportunistes (qui ne pourraient se developper avec des cellules immunitaires competentes) de s'installer et de provoquer des maladies...
on retiendra par exemple: la pneumocystose, la tuberculose, la cryptococcose, les cryptosporidioses, les infections a CMV, la toxoplasmose.
traitement: la fameuse tri therapie, qui peut etre exceptionnellement "curative" quand prise tres tres tot apres un rapport a risque (dans les 24h). sinon elle ne sert qu'a juguler la proliferation du virus... malheureusement on ne peut en guerir pour l'instant car il existe des zones ou le virus se cache tres peu accessibles (le cerveau par exemple)
diagnostique: polymorphe, poly adenopathie, eruption cutané, arthralgie, syndrome grippal, rhinopharyngite persistante...
prise de sang avec confirmation par une deuxieme en cas de positivité.
depistage gratuit dans les centre de depistage anonyme.

bref je le repete, apres tout rapport a risque, ne pas hesiter a recourir a la consultation... vaut mieux une prise de sang pour rien que de risquer de contaminer tout le monde!

et vive le preservatif!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Badgones
Jounin


Inscrit le: 22 Oct 2007
Messages: 848
Localisation: On powpow

MessagePosté le: Lun 20 Juin 2011, 12:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'voudrais quelques infos sur le vaccin du col d l'utérus contre les papillomavirus.
J'ai entendu dire que c'est un vaccin relativement efficace qui vaccinerait les filles contre ces merde et qu'il faudrait le faire avant le premier rapport ou au max 1 an après le premier rapport.
Seulement d'une version à l'autre on me dit que ce vaccin se suit de 6 a 9 mois d'abstention mais pas sur. Est ce vrai?

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
gare à naruto le démoniak
Gnd
Gnd


Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 890
Localisation: La montagne rouge

MessagePosté le: Lun 20 Juin 2011, 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il existe deux vaccins contre les HPV : le gardasil, qui cible essentiellement 4 types d'HPV, et le cervarix, qui en cible deux.

Je suis allée voir les notices des deux vaccins et les deux font mention d'un schéma de vaccination sur six mois avec trois injections... mais en aucun cas d'abstinence pendant cette période.

Or, même si c'est un vaccin plutôt destiné aux personnes n'ayant pas encore eu de relations sexuelles, une telle contrainte serait mentionnée très clairement dans la notice !

Les liens pour Gardasil :
http://www.merck.com/product/usa/pi_circulars/g/gardasil/gardasil_ppi.pdf la notice
http://www.merck.com/product/usa/pi_circulars/g/gardasil/gardasil_pi.pdf les précisions scientifiques et tests divers
http://www.gardasil.com/Gardasil-facts/index.html la FAQ

Les liens pour Cervarix :
http://www.gsk.fr/gsk/medicament/cervarix.htm le site
http://www.gsk.fr/gsk/medicament/notice/notice_cervarix.html la notice

Enfin, deux petites corrections par rapport à ce que tu disais :

- ce vaccin ne s'adresse pas qu'aux filles. En effet, les garçons peuvent aussi être porteurs de papillomavirus, même si évidemment ils n'évoluent pas en cancer du col de l'utérus (et c'est pour ça qu'on n'en parle pas vraiment dans la campagne d'information). D'ailleurs les HPV sont le plus souvent asymptomatiques chez les hommes. Ils n'empêche que certaines souches virales peuvent quand même conduire à la formation de lésions très étendues et qu'un garçon infecté par un HPV a 100% de chances de le transmettre à sa copine, ou à quiconque partagerait sa serviette de toilette, d'ailleurs.

- le vaccin doit être fait avant le premier rapport ou un an après celui-ci. C'est effectivement ce qu'on dit. Mais ce qui compte c'est pourquoi on le dit ! Ce vaccin, comme beaucoup d'autres, ne protège absolument pas des virus rencontrés avant la vaccination. D'où l'inutilité totale de se vacciner après avoir été infecté. Or les HPV sont très répandus et souvent asymptomatiques, au moins dans un premier temps. D'où l'intérêt de faire le vaccin tôt. Ceci étant, à ma connaissance, il n'est pas néfaste de le faire plus tard, au cas où.

_________________


FCs : Gaara, anti sasouk, HP, D gray-man, Ouran high school, naheulbeuk.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Santé et Bien Être Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum