Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Sujet : Se sentir bien , ça commence avec les siens
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Santé et Bien Être
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Enpluslili
Genin


Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 302

MessagePosté le: Lun 07 Fév 2011, 6:06 pm    Sujet du message: Sujet : Se sentir bien , ça commence avec les siens Répondre en citant

Apres quelques echanges sur la facon d'eduquer ses enfants.
Surtout de ce qui est acceptable, ou pas, de la part de parents
j'ai envie d'ouvrir la discussion avec vous dans un sujet plus approprié , grands enfants, ados, jeunes, jeunes hommes, ...

Sur le Forum , nous sommes des users de tous ages , des parents , des enfants, des ados, de jeunes gens etc .... Bref nous partageons nos experiences respectives
Nous les adultes prendront ce qu'il a de mieux comme conseils, et vous les jeunes voir tres jeunes ,vous comprendrez peut etre , un peu plus vos parents , ou leurs visions des choses
Alors comme je suis papa, et que vous serez amenés a le devenir , donc a devoir elever des enfants qui deviendront des adultes . Echangeons ce qui nous tient a coeur ^^

En somme : Qu'attendez vous de vos parents, voir meme, que leur reprochez vous ?

_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Sarah-sama
Jounin


Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 839

MessagePosté le: Lun 07 Fév 2011, 8:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Suite à notre discussion sur la baf,je me permets donc de répondre sur ce topic.

Donc,je disais Enp',lorsque je dis que tu as l'air frustré c'est dans le sens où tu n'as pas eu "la protection" ,la mise en garde ect de la part de tes parents(et je ne les juges pas )et le faites que justement il est eu ce manque ;toi par ton expérience tu veux sur protéger tes enfants leur donner ce que tu n'as pas "reçu",et ça se comprend parents on veut toujours offrir/donner ce qui nous a été refuser ou ce qu'on n'a pas pu avoir.

Sur protoger n'est pas une bonne chose,car l'enfant va penser qu'on ne lui fait pas confiance,et risque de solliciter autre que ses parents car les connaissant(trop protecteur)il "hésitera" à leur demander conseils ect..

Le dialogue,leur montrer qu'on est intéressé par ce qui les entoure,les nouvelles choses,les amis ect...s'introduire dans leur vie privée sans imposer notre façon de penser.Car chaque enfant est unique,chacun a son propre caractère,l'enfant n'ets pas obligé d'avoir les mêmes opinions que ses parents,toute fois,quand je dis opinion cela concerne, goûts,études,son avenir ect...bien que pour moi les valeurs morales sont très importantes ainsi que ma religion qui fait parti de l'éducation.Mais ça ne doit pas m'empêcher d'ignorer ses envies ect..
Après,lorsqu'on inculque très jeune à un enfant la valeur des choses,nos croyances ect..il grandit avec et sait par lui même ce qui est bon ou pas.Si cela bien sur a été assez explicite pour lui.

_________________
Daichi a écrit:
Iruka, sottises, Sarah, est douce comme le bruit de l'eau, d'une vallée éloignée dans des contrées perdues.

Turtle a écrit:
Mais moi je dirais que tu es une femme, une belle femme. Pleine de qualités et qui mérite plus de respect et d'attention de notre part ! ô Sarah !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Jergal
Crazy Horse ♞


Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 2388

MessagePosté le: Lun 07 Fév 2011, 9:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce que je pourrais reprocher à mes parents?

Ce serait un peu être une pourriture que de leur reprocher quoi que ce soit.
Néanmoins, bien que je sois "jeune adulte" et plutôt indépendant, j'aimerai bien qu'ils s'intéressent un peu à moi et à ce que je fais.


Parce que là, rien à foutre...

Ma mère m'appelle de temps en temps, mais pour parler de la météo, de ses soucis. Aucune question sur moi. Je suis en quelques sorte son psy...

Genre, ils sont incapables d'expliquer les études que je fais, ne se renseignent pas sur ma réussite/mon échec aux examens... Mon père ne se souvient même pas de mon âge...

Après, si on ne me pose pas de questions, je ne dis rien. Donc, bon, ça vient aussi en partie de moi...

_________________

J'aime
T'es dur comme un boudoir !


Dernière édition par Jergal le Lun 07 Fév 2011, 9:50 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Lun 07 Fév 2011, 9:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"se sentir bien, ça commence par les siens"
C'est marrant parce que moi ça a été : se sentir bien, ça commence quand on part de chez les siens !
J'ai eu pas mal de truc à reprocher à mes vieux, des trucs que j'estime être sérieux.
Mais à force et avec la distance j'apprend à relativiser et à voir ce qu'ils m'ont apporté de bien... Un réel confort matériel, une curiosité intellectuelle, une exigeance qui m'a permis d'être exigeante envers moi même et de viser haut... Côté mec ils ne m'ont jamais emmerdé, jamais ni de question ni d'incursion dans ma vie privée... Grace a ce laxisme j'ai jamais été attiré par les trips ados à la con genre boire etc ....
Ca a été des parents excécrables, aucune pédagogie, de l'égoisme pur du côté de ma mère, une complicité lache avec mon père, mais j'essaie de plus trop y penser et de me concentrer sur le présent ...

Ma vraie famille, celle dont je parle avec passion et une tendresse infinie, c'est Net, ma meilleure amie... Qu'on puisse se comprendre avec un seul souffle (pratique quand on veut tricher en contrôle, je change de souffle et elle comprend que jveux qu'elle regarde dans ma direction xD) qu'on éclate de rire en voyant un truc et qu'on a très bien compris ce que l'autre avait pensé, y'a une magie dans tout ça qui me rend très heureuse et qui me donne réellement l'impression d'avoir trouvé ma soeur.

Mes frères et soeurs sont des gens très estimable, très beau et qui ont vécut des choses qui les rendent éminement respectacle, je les connais pas c'est tout... Ils n'ont rien connus du confort matériel dans lequel j'ai toujours vécus, c'était même une sacrée misère et ils ont très bien relevé le défis....

En fait tout va étrangement mieux depuis l'AVC de ma soeur qui effacé un peu les discordes pour une union-nationale qui perdure depuis...

Je dirais qu'une famille, ça se juge pas en fait.
Ca se vit ou se survit jusqu'à ses 18 ans et ensuite ta famille tu te démerdes avec, t'assumes, c'est la merde tant pis, c'est la joie tant mieux...
Ta famille c'est ce que t'en fais, une fois pris ses distances et son indépendance, le concept devient bien moins formel...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mormegill
Chuunin


Inscrit le: 10 Aoû 2008
Messages: 765
Localisation: Minas Tatouine

MessagePosté le: Mar 08 Fév 2011, 11:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

Houlà un topic sur la famille !

Je pourrais faire un roman sur la mienne ou plutôt un traité de sociologie : alcoolisme, infidélité, mère précoce ( ma cousine a eu son premier enfant a 14 ans ( enceinte à 13 ) et elle attend son troisième enfant à 21 ans ! bon elle a réussi a avoir une fille donc elle va s'arrêter un moment ), violence conjugale, délinquance (j'ai un cousin en taule, même 2 ! ), homosexualité (on pourrait croire que c'est une tare vu que je mets ça à côté de l'alcoolisme ou de la délinquance mais je tiens à préciser que ce n'est pas le cas ! c'est juste une liste de profils sans liens ), des divorcés, des agriculteurs ou des cadres BCBG gagnant 4000euros par mois, des drogués ( bon on rejoint ceux qui sont en prison donc ca compte pas vraiment !), personnes atteintes de maladie dégénérative et incurable ( maladie de charco), quelques obsédés sexuels ( avec des cas d'attouchements évidemment), des problèmes de jeu d'argent et j'en passe ...

Je crois que j'en oublie mais bon l"idée est là ! j'ai fait que le coté de ma mère en plus .... du côté de mon père c'est un peu moins folklorique mais je ne les connais presque pas. D'ailleurs je constate que nous sommes dans une famille très matriarcale .... les personnes les plus importantes pour moi étant ma mère, ma grand mère, ma soeur et maintenant ma filleule ! C'est peut être pour ça que j'ai des problèmes avec les filles je ne les vois que comme mères potentielles et comme des femmes forcément castratrices .Je viens d'avoir une révélation !

Plus sérieusement elles m'ont tout appris, donnés et je sais qu'entre nous ya un amour filiale, sanguin, familial tout ce qu'il y a de plus pure et de plus fort. En ça je suis heureux et je crois que c'est tout ce qu'il faut retenir.

Ma mère et ma grand mère ( attention là on va pas être d'accord avec Enplus ! ^^) ont vraiment été omniprésente ( ma soeur aussi d'ailleurs) , en terme d'éducation c'est elles qui ont tout fait, mais sans doute un peu trop, de sorte que à un certain moment j'ai ressenti plus ce lien comme une prison que comme une force (devais faire attention à mon image, à mes notes, à ce que je faisais etc ....) et parfois je le ressens encore. Il faut être protecteur mais pas trop, pourtant autant il ne faut pas tomber dans l'excès inverse ( comme le père de Jergal mon père n'a aucune idée de la nature ni même du niveau de mes études et il oublierait mon anniversaire sans aucun doute, d'ailleurs il me le souhaite jamais vraiment) mais c'est pas pour cela qu'il m'aime pas, juste d'une autre façon, on s'y accommode .

Avec mon frère la relation est très ambigue je l'ai haï d'une force pendant des années, on s'est castagné dessus méchamment ( ca a vraiment été loin et l'ambiance a la maison s'en ressentait) aujourd'hui c'est pacifié mais on aura jamais la proximité que j'ai avec ma soeur. Elle avec lui non plus, il a été trop con, un tortionnaire manipulateur ( ca fait esprit criminel non ?? ) .Ma relation avec mon frère m'a fait me rendre compte qu'il faut passer l'éponge.

Bref j'en veux à personne, je les prends comme ils sont même si parfois (souvent) les repas de famille ont fini de manières ... originales, rarement aussi nombreux qu'on avait commencé en tout cas. Faire ce tableau me rend un peu mélancolique je dois dire. Certains liens se sont inexorablement distendus, d'autres ce sont resserrés ou maintenus et c'est ceux là qui sont vraiment important Smile.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Naruto Sennin
Genin


Inscrit le: 02 Avr 2009
Messages: 443
Localisation: lille

MessagePosté le: Mar 08 Fév 2011, 4:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà un topic intéressant, car les deux points de vue sont enrichissants.

Etant un tout jeune Papa (depuis 18 mois), je me pose souvent des questions avec mon épouse sur la façon dont nous devons élever notre fille.

Nos parents (je dis "nos" car mon épouse et moi avons reçu sensiblement la même éducation) nous ont laissé la bride plutôt lache, pour imager mon propos.
Ils ne nous posaient pas de questions sur nos vies privées respectives, ne nous imposaient pas de vrais couvre-feux, etc. Nous avons vécu dans un climat de confiance partagée, et nous n'avons jamais trahi leur confiance.

La question que je me pose est la suivante: devons-nous reporter ce schéma sur l'éducation de notre fille?

C'est vrai, c'est un peu comme ça que je concevais l'éducation, et maintenant que je suis père, d'une fille, en plus, je vois poindre les prémices d'un "syndrôme Epl" Wink (c'est une boutade!!). J'ai tendance à être prudent et protecteur (et je tente déjà d'imaginer l'adolescence...).

Je ne pense pas que ce soit égoïste mais plus le fait de l'insécurité du monde, les changements perceptibles entre mon enfance et maintenant...

L'équilibre entre le père protecteur et le père cool est très difficile à identifier, je trouve.
Comme Epl, j'ai du mal à envisager qu'un garçon vienne passer la nuit à la maison ou l'inverse alors que mon épouse et moi nous l'avons fait (mais nous étions majeurs).
D'un autre côté, Saharienne perçoit la non incursion de ses parents dans sa vie privée comme une forme de laxisme.

Toute la difficulté est là, je pense: comment instaurer une relation de confiance saine entre parents et enfants?
Comment faire rimer autorité et complicité?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Enpluslili
Genin


Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 302

MessagePosté le: Mar 08 Fév 2011, 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Donc si je fais la synthese de ces quelques posts et de ce que nous avons pu echanger ailleurs . Il en resulte que : d'un coté nous avons , ceux qui relativisent ou reprochent " l'indifference de leurs parents" et de l'autre ce qui reprochent ou relativisent "l'omnipresence de leurs parents"
j'ai l'impression que la statisfaction, n'est jamais au Rendez vous
Pas assez attentif c'est pas bien , mais trop attentif ca va pas non plus.

Il est evident que de trop couvrir ses enfants c'est pas bien , mais c'est mieux que l'inverse , dans tous les cas , non ?
je m'explique (et je repond a sarah sama par la meme occas ) :
J'ai une famille enorme , a 37 ans, je rencontre encore des parentés que je ne connais pas , qui pourtant sont "la famille"
Bien avant d'etre papa , j'ai toujours encadré mes freres et soeurs, j'avais pas le choix , il a bien fallu les proteger , ma mere dormait tout le temps apres son divorce , et quand elle se reveillait, c'etait pour faire la misere a mon pere , lui prendre son argent , et se faire tirer par son nouveau mec
Bref donc j'ai toujours protegé les miens, j'ai toujours eté l'homme de la maison , tout jeune
Apres qu'ils aient grandi, j'ai continué a proteger mes freres et soeurs , meme s'il fallait que je traverse la france pour ca
Ils sont devenus parents, a chaques soucis j'etais la, financiers ou de couples , des qu'on avait besoin d'un coup de mains , j'etais present
Aujourd'hui je suis moi meme papa, Mes freres savent qu'ils peuvent toujours compter sur moi , mais mes enfants passeront en premier , donc je reflechis plus. Mais je ne conçois pas de laisser souffrir les miens. C'est viscérale!
Je veux tellement que mes enfants soient bien , que mes filles soient epanouies , que mes fils soient de bon garcons ! alors oui je surprotege , mais je ne bride pas. Oui il est clair que par moment je peux etre dur , mais c'est pour eux , pas pour moi , la preuve en est , c'est que malgré ma vision educative , qui peut deplaire, je reste le tonton preferé chez les epl
je me dis que quand mes neveux et nieces , veulent un papa comme moi , et se battent pour venir a la maison,c'est que je suis pas si con
Avec la baronne on met tout dans l'educationssss et l'accompagnement de nos enfants


edit/ Naruto sennin , le temps de poster tu avais toi aussi apporté ta vision , donc tu n'es pas inclu dans mon post , mais j'editerai , apres l'ecole xD

edit bis xD
Citation:
Comment faire rimer autorité et complicité?


mon avis personnel , me fait dire que la complicité ok , mais que l'autorité prime
On se doit de proteger ses enfants , alors oui je ne passerai jamais au 20 h de tf1 , parce que ma fille de 15 ans a disparu , a la sortie d'une boite !
deja parce que ma fille de 15 ans n'ira pas en boites

je veux bien faire esprit d'ouverture , mais faut pas deconner ! faut pas chercher les emmerdes non plus

_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mar 08 Fév 2011, 7:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout simplement par le respect Naruto Sennin ? (ce dont je ne doutes pas que tu fasses preuve hein :p) J'explicite : respecter le fait que tu as entre les mains un futur individus et pas seulement "ta petite chose".

Le laxisme de mes parents n'est pas un laxisme "va y on te fait confiance". Le laxisme de mes parents me permettaient de passer des week end entier à 700km de chez moi sans que personne ne se soit jamais rendu compte de rien à 16 piges.
C'est pas de la confiance. C'est du je m'en foutisme.

Ils ont eut de la chance que je sois une fille assez intelligente (jvais dévelloper ça, ça a fort importance vis à vis de ma famille) pour ne pas faire de connerie.
Un pote à moi a eut la même éducation (même milieu social etc), il a finit hippie alter mondialiste shooté en permanence xD

Y'a une différence entre laisser des libertés et n'en avoir rien à foutre...

Je pense toujours à la mère de ma meilleure amie tout simplement parce qu'elle m'a un peu pris sous son aile et a agit avec moi "comme une mère" donc je parle, un peu, en connaissance de cause :
Elle laisse toute liberté à ses enfants, toute. Mais en échange le dialogue est permanent et ultra libertaire, ils peuvent parler de sexe, de drogues, avec Véro sans aucun soucis.
En gros : tu fais ce que tu veux ma fille, mais avant on en parle pour voir quel est la chose à faire la plus intelligente.

En gros je schématise pour l'avoir vu en vrai (j'allais manger chez eux tout les midis donc je prenais part à ces débats) :
Antoinette : Maman la coc' jpeux essayer juste une fois tu crois ?
Véro : J'ai essayé quand j'étais jeune dans les 70 (véro a 60 ans ce qui est assez vieux pour une mère) et je suis pas devenue accro visiblement.
Antoinette : Alors tu veux bien ?
Véro : Je sais pas, tu le veux vraiment ? Pourquoi tu le veux ?
Antoinette : Pour tenter, faire des expériences, faire la fête... J'ai pas envie de rater un truc pendant mon adolescence après jpourrais plus.
Véro : Alors c'est comme ça que tu veux faire la fête toi ? Avec des illusions ?
Etc etc...

Au final Antoinette a jamais touché à la cocaine :p

Résultat ?
Oh, juste deux fils à l'ENS et une fille qui va sans doute y entrer :p Y'a pire comme descendance non :p ?

Pour moi c'est une sorte d'idéal qui a fait ses preuves...

Celà dit, si ça peut orienter les nouveaux pères, je dirais que j'ai bien eu un apport réel de la part de mon père dont je suis rétrospectivement très proche (physiquement on est sosie) et il a certes eu énormément de manque, de lâcheté, mais il m'a entre autre apporté une curiosité intellectuelle (il m'a fait lire très tot beaucoup sans que j'en sois jamais ennuyé, il commençait un livre avec une voix bizare pour que je le lui arrache des mains histoire de le finir moi même), une culture musicale, médicinale même; dont je lui suis très reconnaissante.

Comme on peut le voir rien de la mission "protectrice" des parents ça m'a jamais touché, je suis plutôt sensible à celle qui élevé vers l'intelligence, la communication... En tout cas c'est ce que j'espère transmettre à mes futurs enfants...

Comme on dit "donne à manger à quelqu'un il mangera une fois, apprend lui à pêcher il mangera toute sa vie", je transpose : Protège ton enfant tu le protégeras quelques années, apprend lui à se protéger lui même il se protégera toute sa vie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Ssk
Murim-in
Murim-in


Inscrit le: 05 Juil 2006
Messages: 3611

MessagePosté le: Mar 08 Fév 2011, 8:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Enpluslili a écrit:
Il est evident que de trop couvrir ses enfants c'est pas bien , mais c'est mieux que l'inverse , dans tous les cas , non ?


Je ne suis pas d'accord sur le fond de la pensée (en surface ça peut sembler bon mais ça n'est pas mon avis). Ce n'est pas mieux ou pire. Les parents doivent être l'équilibre de l'enfant. Ils doivent leur apprendre les dangers de la vie, mais doivent également laisser l'enfant expérimenter. Si les parents refusent de le laisser pratiquer un sport de combat car trop violent, il se défend comment ? Si les parents ont peur de laisser le bébé à la garderie, comment apprendra-t-il à se socialiser ?
Et c'est pareil pour l'inverse, le trop est dangereux. L'équilibre c'est le mot qui doit qualifier les parents selon moi.

Comme tu le dis, tu t'es débrouillé par toi-même, tu as fait des erreurs et tu les reconnais et sait comment ne pas refaire les mêmes. Mais ce n'est pas en interdisant tout que cela sera réglé. Si tu as appris que sans parents, beaucoup d'erreurs sont commises, le simple fait d'être présent auprès de tes enfants et suffisant pour en supprimer un bon nombre.

Citation:
la preuve en est , c'est que malgré ma vision educative , qui peut deplaire, je reste le tonton preferé chez les epl


C'pas une preuve tonton Razz J'vais pas te ressortir les classiques, on peut être approuvé et soutenu par pour autant être juste (je précise quand même que jene parle pas de toi là mais de la généralité).

--

Concernant mon propre parcours, j'ai des parents qui ont été très présents dans l'éducation et je ne m'en plains pas. Et je trouve que globalement, ils n'ont pas été ni trop distants ni trop protecteurs. Laissant à mes frères/soeurs/moi-même l'occasion de faire nos preuves par moment, de nous interdire d'autres chose en nous expliquant des dangers/problèmes, etc.

C'est pour ça que je pense que le rôle premier des parents est d'être une balance Mr. Green
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bachi
Chuunin


Inscrit le: 11 Jan 2009
Messages: 664

MessagePosté le: Mar 08 Fév 2011, 11:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi du coté de la famille, ya rien de passionnant. Mes parents s'aiment, ce qui à l'air d'être un miracle de nos jours finalement, j'ai deux petits frères à qui je tiens. Avec le moyen, ça a toujours été la bagarre pour être le chouchou, et maintenant qu'on a quasi la même maturité (il a 17 ans), on s'entend super bien, et perso, je pense sérieusement me foutre en coloc' avec lui sur Paris dès qu'il aura son bac. Pour le second petit frère, je suis son héros en tout point, donc j'peux me défouler sur lui, il me kifferas toujours autant.
Mon père on a toujours eu des rapports assez distants mais bon, ça passe très bien comme ça, on se parle pas trop de trucs sérieux mais il fait son boulot de père à la perfection. Ma mère c'est la meilleur maman du monde :p
Nan mais sérieux, j'ai jamais eu de soucis avec elle, elle est cool, elle est bonne en plus, (xD) Et puis voilà, avant je lui disais tout et puis maintenant, par flemme, je passe certains détails et puis comme j'ai plus de chose à raconter, j'oublie certain truc donc elle est souvent pas au courant de ce qu'il m'arrive xD

Sinon à coté, j'ai des grands parents français géniaux, des oncles et tantes français tout aussi cool ! Les grandes cousines sont les amours de ma vie, les petits cousins sont mes petits frères, et ma petite cousine c'est ma poupée ! Après, coté Portugal, je vous la famille minimum une fois par an, j'ai une famille immense, j'en connais même pas le tiers, j'en ai rencontré même pas le quart. Mais ya pas de soucis en particulier.

Après bien sûr, c'est pas tout rose, certes mon père m'a gifflé, ma mère aussi. Mais bon, c'pas la mort, et de toute façon, ça remet les idées en place, et puis, dans le fond, je le méritais parfois xD

_________________
Une vie heureuse est impossible sans la sagesse, l'honnêteté et la justice, et celles-ci à leur tour sont inséparables d'une vie heureuse - Épicure
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Naruto Sennin
Genin


Inscrit le: 02 Avr 2009
Messages: 443
Localisation: lille

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A la lumière de vos commentaires, je tire les enseignements suivants:

Je pense qu'il faut bien entourer nos enfants et les protéger au moins jusqu'à la pré-adolescence (qui arrive de plus en plus tôt, me direz-vous...).
Ensuite, il faut laisser la personalité de l'enfant s'affirmer et se développer et c'est là, je pense, que le dialogue doit se renforcer et pas se rompre.
La citation de Saharienne a la fin de son post est très pertinente et judicieuse, j'essaierai de l'appliquer.

Et pour rejoindre Epl, je pense aussi que je n'autoriserai pas ma fille à aller en boîte de nuit à 15 ans, mais j'essaierai de lui expliquer pourquoi.

La question que je me pose est pourquoi à l'adolescence on a tendance à croire qu'on sait tout et que les conseils que nos parents nous donnent ne sont pas pertinents parce qu'ils ne vont pas forcément dans notre sens?

Je voudrais que ma fille respecte l'avis de ses parents et donc, d'une certaine manière leur autorité, mais de notre côté, nous parents, nous devons respecter la construction de la vie de nos enfants.

C'est ce fil sur lequel nous sommes en permanence en équilibre qui fait que c'est si passionnant d'élever un enfant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wang tianjun
Just wool it !


Inscrit le: 23 Déc 2005
Messages: 2431
Localisation: Nice

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 1:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La question que je me pose est pourquoi à l'adolescence on a tendance à croire qu'on sait tout et que les conseils que nos parents nous donnent ne sont pas pertinents parce qu'ils ne vont pas forcément dans notre sens?



C'est normal, et c'est simple en fait.
Les adolescents ne sont pas les enfants.

C'est un stade transitoire entre l'enfance et l'âge adulte.
Pour être adulte, avoir l'autonomie et faire ses choix, une fois adulte, il faut encore avoir eu la possibilité d'avoir su le faire par soi même avant, en dehors du cadre de leur parents et notamment de la simple obéissance à une autorité.

C’est pourquoi ils rejettent certaines règles de leurs parents et font des expérience pour se faire une idée par eux même.

Mais ça ne veut pas dire qu'ils rejettent toute forme de règles non plus.
Vivre en société a des règles, et pour faire partie d'un groupe social quelquonque, encore faut il y adhérer.
Du coup, il n’est pas rare que les ados, là où il sont réfractaires à suivre des règles imposés à leur parents, vont en revanche être très réceptifs aux règles données par le groupe de copain auxquels ils veulent adhérer.
D'ailleurs, il n'y a qu'à regarder la tenue vestimentaire de ceux-ci pour voire qu'en fait, c'est très normalisé. :p
Ils sont sensibles au regard des autres car ils ne veulent pas que ça freine leur sociabilisation que ce soit en terme de potes ou même d'amour...
Et c’est peut être surtout quand les règles des parents peuvent constituer une entrave à l'intégration à ce groupe qu'il sera le plus tenté de l'enfreindre.
Exemples avec joints, alcool, etc, qu'ils interdisent souvent à leurs ados, mais que ceux-ci essaient quand même pour ne pas rester en marge du groupe, car être exclu et être l'objet de railleries, c’est la pire chose qui puisse arriver pour un adolescent, en tout cas dans on esprit, mais c’est compréhensible.


Après ça dépend beaucoup du groupe auquel il souhaite adhérer et ses normes.
Si c'est un groupe d'otaku forcené, le joint et l'alcool auront moins d'importances que de savoir ce qui est arrivé dans le dernier chapitre de naruto. Mr. Green


Enfin, il existe des ados qui ne le sont pas encore, qui continuent de trop être dépendants de l'autorité parentales.
Dans un sens, ce sont les plus rassurants à avoir et à élever, les plus sages...
Mais c’est un piège aussi :
C'est qu'ils restent même adultes tributaires de l'autorité et non des règles de société elles même, ainsi qu'un manque d'autonomie.

2 type de de dérives liées à ce genre de choses:

1) Quand le chat n'est pas là les souris dansent !
Des gens qui sont incapables de s'assumer, enchaînent les conneries, sauf quand le père, la mère où ce dont ils ont peur en tant qu'autorité soit là.
Mais comme tu ne pourras pas toujours être derrière le cul de tout tes enfants...
J'en connait des exemple de ça, parmi des potes, notamment un chez qui ça va très loin, et crois moi, ce n'est pas à espérer pour ton fils !

2) Ceux qui seront beaucoup plus raisonnables dans leur vie, mais qui seront toujours trop soumis à l'influence d’une autorité avec le risque qu'elle abuse de lui, que ce soit dans le monde de l’entreprise, dans le couple ou autre...
Presque à la japonaise quoi. Razz

_________________
Un jour, Roger demanda au vénérable bélier :
-Suis je un simple tondeur ou un Berger?
Le vénérable bélier lui répondit :
-Si tu as prélevé sur le dos d'un seul ovin, 1 cm de laine de plus ou de moins, et ce contre sa volonté, alors tu es un tondeur, non un Berger".
Et Roger pleura.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 2:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On se pose en s'opposant, dixit mon prof de philo de l'année dernière, t'as la fameuse crise du "non" vers 5 ans je crois, et l'adolescence c'est une crise je trouve hein, sensiblement identique.
On avait vu en philo que l'adolescent part dans la vie avec le bagage laissé par ses parents, en terme de règle de vie en société, or l'adolescent n'est pas ses parents et il est normal qu'il remette en question ce qui lui a toujours imposé pour vrai, souvent d'ailleurs la menace de la fessé, de la claque, ne marche plus quand ton fils fait deux têtes de plus que toi, tu ne peux plus t'imposer aussi simplement par la présence physique, le père n'est plus ce "géant".
Sans compter que l'enfant va souvent voir ses parents comme tout puissants alors qu'avec le passage à l'adolescence les faiblesses des parents apparaissent aux enfants "pourquoi je ferais des efforts au lycée alors que mon père est une feignasse, pourquoi je parlerais poliment aux gens quand dans ma famille tout le monde s'insulte, etc...."
Est ce mal cette ambition de tout discuter ? Je ne pense pas par dans "discuter quelque chose" il y a aussi le discuter du dialogue, ça prouve que ton ado a la capacité de penser par lui même, c'est déjà pas si mal (outre bien sur l'influence des bandes, des modes etc...) en gros c'est l'apprentissage du sens critique qui permettra au futur adulte de pas se laisser marcher sur les pieds par tout ce qui semble avoir de l'autorité...
Idéalement je pense que le parent devrait se servir de cette grosse poussé de sens critique pour avoir un nouveau mode de dialogue non plus basé sur le "moi je sais mieux que toi alors tu fais et tu te tais" mais sur un autre point de vu qui reconnaisse et sache s'enrichir de cette volonté d'autonomie de la pensée...

C'est pas pour rien que ça survient au moment des "crise identitaires" où tu cherches à te trouver un groupe voir dans la solitude, que ça survient au moment des besoins nouveaux d'autonomie "vient pas me chercher au collège ça craint" etc...
Comme l'a dit wang, c'est pas encore un adulte mais c'est son avenir, alors que l'enfance il va la laisser derrière lui, quand tu parles à un ado il vaut donc mieux faire appelle en lui en ce qu'il a d'adulte (ce vers quoi il doit tendre) qu'envers ce qu'il a d'enfantin (ce qu'il veut dépasser)...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Enpluslili
Genin


Inscrit le: 26 Juil 2008
Messages: 302

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 5:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ssk a écrit:
Si les parents refusent de le laisser pratiquer un sport de combat car trop violent, il se défend comment ? Si les parents ont peur de laisser le bébé à la garderie, comment apprendra-t-il à se socialiser ?
Et c'est pareil pour l'inverse, le trop est dangereux. L'équilibre c'est le mot qui doit qualifier les parents selon moi.

C'est la ou te trompe a mon sujet , tu prends l'exemple des sports de combats. C'est tres bien Wink
Mes fils auraient tendances a etre un peu comme les males de la famille, si je ne les brides pas , je passerai mon temps dans le bureau de la directrice de l'ecole , pour leurs bagarres. Alors oui ils sont inscrits a la boxe , oui ils foutent des coups, mais a la boxe , avec des regles. Il est hors de questions qu'ils cassent la gueule a un autre eleve, pour des broutilles
Maintenant ils savent que si ca craind pour eux , ils peuvent y aller a fond.
Tu le dis c'est juste une question d'equilibre. Je vais te donner un autre Ex , comme la plupart des gamins de leur age , ils sont fan de catch , j'ai passé des heures a leur expliquer , que les catcheurs sont des athletes de haut niveau , des mecs super entrainés , que les combats sont reglés, que c'est un spectacle , et bien malgrés ca , mon fils a voulu faire une batista bomb , a un de mes neveux , donc oui j'ai supprimé le catch , et je ne suis plus emmerdé avec ca
Ca fait de moi , un mechant papa ? je ne crois pas non , je crois que ca fait de moi un papa qui a empeché son fils , de blesser son cousin

Pour parler de la garderie , mes enfants n'y sont jamais allé , jamais je n'ai laissé mes enfants a garder , sauf cas de forces majeures, mais depuis que je suis avec la baronne , nos enfants ne sont plus jamais allés, en garde , pourtant ils sont super sociables.
Pour en revenir au fond du sujet , je dirai que dans l'education, rien n'est fixée , j'en ai la preuve en ce moment , mes enfants sont autour de moi, pour les meme choses, je reagis différemment, ils ont les meme lignes , mais quand il faut que j'intervienne , je m' y prend differement avec chacun
par exemple , ma fille nina touche a une prise electrique , je lui explique que c'est dangereux , et que si elle veut brancher qq chose, faut demander a papa ou maman , je n'ai besoin que de lui dire une fois
par contre ma fille lola , je dois lui dire 4 fois et elle recommence , jusqu'a ce que je crie , apres ca , elle arrete . Je suis pourtant le meme papa , donc on peut dire que ce qui est valable pour l'un, ne l'est pas pour l'autre.
J'ai pu lire dans ce topic que certains parents faisaient preuves de laxisme , je ne juge pas , mais c'est pu du laxisme la , comment a 16 ans on peut avoir les moyens de faire 1400 km en 1 week end , il faut de l'argent pour voyager , manger et se loger
Pour la consomation de cocaine , je suis effaré , comment une maman peut laisser son enfant essayer avec les risques que ca comprend ? Je ne parlerai pas des risques medicaux du a la prise (vous les connaissez tous) , mais des conséquences que ca peut avoir sur une vie , je parle des dommages collateraux . Imaginons que la fille en question se dise : bien ce soir j'essaye , je vais pecho (apres tout maman a bien essayé) la jeune fille prend son argent et va voir un dealer , lui achete sa dose , tout en pensant a la soirée qu'elle va passer impressionné
la il peut y'avoir plusieurs scenarii

le premier tout se passe bien , et l'essayante , n'y trouve pas son compte, pis voila

un autre , elle adore ca , et en redemande

encore un autre, au lieu de lui filer un cailloux de coke purifiée , son fournisseur , lui refile un cailloux de crack (pas besoin de rappeler que le crack est addictif des LA premiere prise, et dans le meilleur des cas a la deuxieme). Meme moi, j'ai du mal a faire la difference.
Et la, la pauvre gamine qui a fait confiance a sa maman, se retrouve toxicomane en un week end! avec tout ce que ca comporte !

mais peut y'avoir pire , la jeune fille va toujours voir son dealer , achete une seule dose pour essayer , mais putain les flics sont la !!! la pauvre n'a pas de chances !! elle a meme pas pu faire l'experience de la coke comme maman en 1970! A peine achetée , sa premiere boulette l'emmene en garde a vue! et pas 48 h hein , 96 heures(c'est le tarif pour terrorisme et stupefiant) !! 96 heures a se faire interroger , a dormir dans une cellule de garde a vues, ca pue la pisse , et le vomi
96 heures a angoisser , a partager cette cellule avec des ivrognes, ou de vrais delinquants, 96 heures a se faire emmerder par ces flics , qui ne croient pas a la premiere fois , ils sont persuadés qu'elle est une consommatrice reguliere, ils la reveilleront toutes les 2 heures pour qu'elle avoue !
et la seule chose qu'elle aura a repondre c'est / bah maman a dit qu'elle avait essayé , en 1970 , donc j'ai voulu faire l'experience par moi meme

la le flic dira a la jeune fille , ah je te comprend mamz'elle , mais ta mere a oublié de te dire , que ton arrestation , fera de toi une fille inscrite a vie dans le fichier consommateurs de stups, que tu passeras au tribunal, que tu seras condamnée pour acquisition , détentions et consommations, de produits stupefiants, que tu seras suivi pour ton addiction (alors que t'as pas eu le temps d'essayer), ce qui evidemment t'empechera , d'acceder a pleins d'emplois , a cause de ton casier judiciaire ! Oui jeune fille , ta mere aurait du te parler des consequences.

Alors franchement , si y'a bien une chose que je ne ferai jamais , c'est dire a mes gamins , bah essaye, tu verras toi meme, fais ta propre experience

Je comprend parfaitement qu'on ne peut pas toujours etre derrière eux , je me sers de mes experiences pour ne pas que mes gamins aient a subir, je me vois mal apprendre a mon fils , qui veut essayer un joint , comment le rouler avec une seule main
fin voila quoi faut pas deconner ! etre a l'ecoute oui , mais la j'hallucine

_________________


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Nainnouse
Black Sheep


Inscrit le: 28 Jan 2007
Messages: 1113

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 6:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'équilibre est le mot d'ordre, comme dit précédemment.

Déjà, il y a une chose, essentielle, que je n'ai pas vu citée depuis le début, c'est que l'adolescence, c'est la conséquence de l'éducation de l'enfant (hormis exceptions, il y en a toujours).

Le jeune, quand il arrive à l'adolescence, il est devant une multitude de tentations.

2 solutions:

- Il résiste, grâce à l'éducation des bonnes valeurs qu'il a reçu ou car il ne veut pas.
- Il cède. Et là, ça peut être soit à cause de laxisme, soit à cause d'une éducation trop stricte.

Donc j'ai envie de dire, que si le problème se pose, c'est qu'il y a eu faute avant.

C'est pas le sport de combat qui est un mal, c'est l'utilisation qui peut en être faite. J'ai fait des années et des années de sport de combat, hormis pour me défendre, j'ai jamais tapé.

L'éducation, c'est avant tout de la prévention! La répression, ce n'est plus de l'éducation, c'est de la punition. Nécessaire, certes, mais c'est déjà une la preuve d'un manque ou d'une erreur dans l'éducation.

Pour l'histoire de la drogue, déjà, il y a un facteur objectif pour tous: c'est illicite. Donc déjà, par principe, ca devrait être interdit.
Après, si tu apprends que ton gosse qui est au lycée a fumé un join à une soirée (ex photo), mais qu'à coté de ca, il fume pas, il est nikel, il a de bonnes notes, il est sérieux, tu vas faire quoi? Tu vas discuter pour lui expliquer qu'il y a des risques, que c'est illicite, etc. Tu vas pas t'acharner sur lui si c'était une exception. Il n'est pas non plus nécessaire de l'encourager, loin de là.

Si le gosse, il rentre, il sent la clope, tu retrouves un morceau de shit, bah oui, là tu le remets à sa place comme il faut, d'autant plus s'il assure pas à coté.

_________________
Au pire, tu tombes.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 7:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne répondrais qu'à ceci, le reste me semble ininteressant, pour moi en tout cas :

Citation:
J'ai pu lire dans ce topic que certains parents faisaient preuves de laxisme , je ne juge pas , mais c'est pu du laxisme la , comment a 16 ans on peut avoir les moyens de faire 1400 km en 1 week end , il faut de l'argent pour voyager , manger et se loger


C'est pas compliqué :
Un mec rencontré sur internet : logement et bouffe
Pour l'argent ça fait 100 euro l'aller retour metz/lyon en train ce qui est loin d'être dur à trouver, en l'occurence c'était l'argent donné pour mon anniversaire à 16 ans.

Tu n'imagines pas, je le repètes, tout ce dont est capable une fille décidée :p
D'ailleurs mes parents ne font pas parti des parents sévères, disons juste qu'ils avaient d'autres priorités, leur nombril en l'occurence.
C'est pour ça que les parents qui pensent tout voir tout contrôler me font rire, mes parents sont persuadé que ma pire connerie a été de sécher un cours...
J'en fais pas un exploit hein, ça me fait rire jaune plus qu'autre chose.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
DotA
Pute Blonde


Inscrit le: 08 Juin 2009
Messages: 207
Localisation: Là bas. Un peu en dessous de là haut, un peu au dessus de là bas.

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bah ouais, 3 turlutes dans les bois et tu les as, tes 100 euros. On n'imagine vraiment pas jusqu'à où une fille peut aller ...

_________________
/!\ DotA 2 /!\
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 10:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai limite envie de dire, je compte me mettre à vendre de la drogue pour me casser au Pérou élever des Lamas, marre de la prépa, vive les huttes en peau de bête !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Space invader
Slobad [Robert Quiche]


Inscrit le: 01 Avr 2006
Messages: 1185

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 10:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Que certains parents sont sourds/aveugles ne signifie pas qu'ils le soient tous ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 09 Fév 2011, 10:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'ais je prétendus quelque part ?

D'ailleurs je pense que personne ici n'a eut la prétention de dire "tout les parents sont"...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Santé et Bien Être Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum