Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. L'Auberge japonaise
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Que pensez-vous de ma FanFic ?
Super ! J'adore !
57%
 57%  [ 8 ]
Pas mal
28%
 28%  [ 4 ]
Moyen
7%
 7%  [ 1 ]
Bof
0%
 0%  [ 0 ]
Je déteste, c'est nul ! (Pourquoi ?)
7%
 7%  [ 1 ]
Total des votes : 14

Auteur Message
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011, 10:06 pm    Sujet du message: L'Auberge japonaise Répondre en citant

Bonjour ! J'ai décider de commencer à poster ma Fanfic ce soir. C'est ma première fanfic, alors soyez gentils s'il vous plait Embarassed .
Je posterais un chapitre par dimanche si tout va bien. Les premiers chapitres sont un peu court mais plus ça avance plus ils s'allongent, soyez patients Wink !

Petite introduction :
L'histoire ce passe non loin de l'époque actuelle. Elle ne peut en aucun cas se raccordée à la vraie histoire, cela viens de mon imagination qui déborde tout les soir. Je préviens également qu'il y aura certains passages qui peuvent révéler des choses à propos du manga, alors abstenez vous si vous ne voulez pas savoir ! Il y aura également des couples, mais comme je le dit toujours, pas de "cul-cul" (on est dans un village ninjas m***e !). Il n'y a pas de lemon non plus, ça va de soit.

Voilà je crois que j'ai tout dit, alors bonne lecture !


Dernière édition par Yoake le Mer 11 Mai 2011, 9:27 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011, 10:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 1


C'est l'été sur Konoha, et les vacances aussi ! Le village est très calme en ce moment, pas de missions importantes, pas de ninjas déserteurs, ni d'espions à arrêter. Le temps est magnifique, le Soleil donne sur tout le village, illuminant les maisons et les pancartes colorées, donnant un coté festif permanent dans les rues. Les ninjas qui n'ont rien à faire aides les autres, leurs parents pour les plus jeunes, ou s'adonnent à leurs loisirs favoris.
Cependant, la résidence de l'hokage est sujette à une agitation grandissante. Tout les jounin du village ont été invités dans le bureau de Tsunade. Mais question : POURQUOI ???
Les ninjas présent se posent des questions :
Iruka– Vous savez ce qu'il se passe ?
Kotetsu – Pas plus que toi, sûrement quelque chose d'ennuyeux à faire.
Izumo – Raaah ! Toi et ta phobie du travail !
Kotetsu – C'est pas de ma faute si Tsunade-sama est toujours sur mon dos pour vérifier si je fait mon travail !
Izumo– Si tu le faisais sans râler ça irais peut-être mieux.
Kotetsu – mmmh...
Kurenaï – Vous allez vous taire un peu vous deux ? On entend que vous !
Les deux amis se regardèrent puis tournèrent la tête d'une mine boudeuse. Kurenaï soupira et se recala dans la chaise qu'on lui avait donner pour s'asseoir (je rappel qu'elle est enceinte).
Tenzô se pencha vers Kakashi:
Tenzô – J'espère qu'il n'y a rien de grave.
Kakashi - Mais non, elle n'aurait pas convier que les jounin sinon. Par contre, j'ai la vague impression que ça sera un changement dans nos rangs.
Tenzô – On verra ça.
Tsunade arriva, seule.
Tsunade – Bien ! Merci d'être tous venus. Je vous ai appelés pour vous faire part d'un événement qui, à mon avis, ravira la plupart d'entre vous.
Kotetsu – Ou pas …
Tsunade ne releva pas la remarque et se contenta de fusiller du regard le ninja, qui se tut et souriat bêtement.
Tsunade – Je vous informe donc que votre petit groupe va s'agrandir.
Kakashi(à voie basse) – Tiens tu voit, je l'avais dit, tu ne sera plus le bleu maintenant !
Tenzô(levant les yeux au ciel en secouant légèrement la tête) - …
Tsunade – Le nouveau jounin ne devrait plus tarder à arriver.
Gaï – Et ça se paye le luxe d'arriver en retard. Il vient de la même école que toi Kakashi !
Kakashi - …
Gaï – Hey Kakashi !?
Kakashi – mmh, tu m'a parler ?
Gaï étouffa un hurlement de rage, laissant l'épouvantail soupirer d'incompréhension.
Shizune – Tsunade-sama nous sommes arrivées !
Tsunade – Entre Shizune, et laisse notre nouvel élément se montrer.
Shizune ouvrit alors la porte du bureau, découvrant le visage du nouveau ninja. Tout le monde resta alors bouche bée: devant eux se trouvait une jolie jeune femme, d'une beauté incomparable. Elle avait de longs cheveux noirs, attachés à leur extrémité. Ses vêtement étaient noirs et rouges, elle n'avait pas encore sa tenue de jounin de Konoha.
Elle releva la tête, dévoilant son visage. Un timide "bonjour !" sortit de sa bouche pour arriver jusqu'aux oreilles de ses nouveaux compagnons, qui profitèrent de sa douce voie mélodieuse.
Kurenaï afficha un visage soulagé: "Ouf, je ne suis plus la seule femme !" pensa-t-elle. Tout le monde lui rendit son salut à leur manière, se présentant pour la plupart, sauf Kakashi qui restait immobile, les bras le long du corps, l'œil droit écarquillé, tremblant légèrement.
Kakashi – N...Non... Ce n'est... tu...
Tout le monde s'était écarté autour de la jeune Kunoichi, regardant bizarrement l'épouvantail. Il fit une pose et secoua la tête pour se reprendre, puis recommença a fixer sa cible.
Kakashi – Ha...Hanare ?
La jeune fille rougit.
Hanare – Oui, ça faisait longtemps, Kakashi...

__________________________

Introduction qui me permet d'introduire Hanare dans l'histoire. J'espère que ça vous a donner envie de lire la suite. Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Kardock
Chuunin


Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 587
Localisation: Le trou du cul du monde

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011, 10:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je trouve ça très bien moi Smile

Ça reste très fidèle au manga (l'animé surtout ^^) tout en ajoutant tes propres touches. Et puis c'est agréable à lire.
Bref, j'aime bien.

Par contre, est-ce que tu participais au concours du FC Kakashi ? Si oui, tu présentes cette fic ?

_________________

Spoil:


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011, 8:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Kardock a écrit:
Je trouve ça très bien moi Smile

Ça reste très fidèle au manga (l'animé surtout ^^) tout en ajoutant tes propres touches. Et puis c'est agréable à lire.
Bref, j'aime bien.

Par contre, est-ce que tu participais au concours du FC Kakashi ? Si oui, tu présentes cette fic ?


Merci, oui j'ai bien aimer le personnage d'Hanare, alors j'ai décider de la reprendre ^^

Je ne participe pas aux concours de fic
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 10 Avr 2011, 4:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 2


Kakashi ne voulait pas le croire. Cette jeune fille, ce nouveau jounin, ce nouveau compagnon, c'était bel et bien Hanare.
Tsunade – Je vois que tu connais déjà Kakashi Hanare.
Hanare – Oui, depuis longtemps, enfin, un peu …
Le jeune homme s'était repris et attendait les explications de l'Hokage. Maintenant, il fixait la kunoichi de son œil noir, devenu sévère. Hanare avait du mal à supporter son regard.
Tsunade – Peut-importe, c'est même une bonne chose.
Elle désigna la jeune femme de la main :
Tsunade – Je vous présente Hanare, elle vient d'un autre village, mais elle en est partie, ne se sentant plus bien là-bas. Elle m'a alors demander l'hospitalité. En échange, je l'ai nommée jounin. Hanare a la capacité de lire dans vos pensées rien quand vous regardant dans les yeux. Vous ne pourrez donc rien lui cacher. Soyez gentils avec elle, je veut qu'elle se sente bien ici. Mais ne vous jetés pas sur elle non plus, je pense surtout à vous les garçons...
Tsunade regarda Kotetsu en coin :
Tsunade – Kotetsu ! Ferme la bouche, tu n'est pas discret !
Le ninja s'exécuta et rougit, gêné. Izumo et Iruka rigolèrent.
Tsunade – Puisque tu a l'air si insistant, je te confie la tâche de lui trouver une chambre avant ce soir, et vite.
Kotetsu – Et voilà, encore pour ma pomme !
Tsunade – Les autres vous pouvez y aller !
TOUS – Yoroshii !
Les jounin passaient devant Hanare en partant, Kakashi l'attrapa par le bras au passage.
Kakashi(à voie basse) – Il faut qu'on parle nous !
Hanare ne put que le suivre, trottinant un peu pour suivre son rythme. Arrivés dehors, il l'entraina un peu plus loin, et la plaqua contre le mur du bâtiment.
Hanare – Ouch ! Hé doucement !
Kakashi – Mais qu'est-ce que tu fais ici ?!
Hanare – Je ne supportais plus de vivre là-bas. Et en plus ils m'ont battues quand je suis rentrée de Konoha il y a trois ans ! J'ai fuit, Tsunade-sama a été gentille avec moi, elle n'a pas tenu compte de l'incident d'autrefois. Et puis …
Kakashi – Stop !
Hanare s'arrêta net dans son élan.
Kakashi – Ne stresse pas comme ça, je veut juste savoir, comment ça se fait que tu soit en vie ? Je t'ai vu sauter d'une falaise gigantesque ! En plus c'était la forêt en dessous, tu aurais dû être au minimum blessée.
Hanare – Oh... et bien, disons que je me suis bien réceptionnée, c'est tout. Héhé ! Je m'en suis tirée avec quelques égratignures.
Kakashi se détendit.
Kakashi – Alors maintenant tu est jounin hein. C'est presque improbable. Mais bon, c'est tout ce que je voulais savoir. Je suis un peu soulagé que tu soit en vie, et entière.
Il lâcha sa prise, et repartit lentement vers le centre-ville.
Kakashi – Mais je ne te veut pas dans mes pattes, compris ?
Hanare le regardait s'éloigner.
Hanare – Oui ! ...Mais... c'est tout ? Je veut dire, on pourrais se parler un peu non ?
Kakashi s'arrêta – Je n'ai rien à te dire.
Un souffle de vent traversa la rue.
Kakashi – Ou juste...que cela fait environ trois ans que je cherche un nuage qui te ressemble.
Il fit quelques pas avant de disparaître. Hanare resta là, sans bouger. Elle ne laissa s'échapper de ses lèvres entrouvertes qu'un doux "Kakashi...". Son regard fut soudain boucher par un gilet kaki. C'était Kotetsu qui venait de sortir de la résidence.
Kotetsu – Ah ! Tu est là, viens, je t'emmène pour te trouver une chambre. Au fait, c'est moi Kotetsu, enchanté.
Hanare acquiesça et s'élança dans les rues de Konoha, perdue dans ses pensées. Les derniers mots de l'épouvantail l'avait troublée. "Il pensait donc à moi pendant tout ce temps ?" pensa-t-elle. La jeune femme souri alors, heureuse de savoir qu'elle avait ouvert une brèche dans le cœur de pierre du ninja copieur.


________________________

Fin du deuxième chapitre, qui ne sert pas à grand chose certes, mais qui laisse songeur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 10 Avr 2011, 5:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme je suis de bone humeur et consciente que mes preimiers chapitres sont petits, j'ai décider de poster 2 chapitres aujourd'hui ! Un cadeau pour les départs en vacance des étudiants !

____________________________


CHAPITRE 3


Le temps du midi passa. Kakashi était perché dans son arbre favoris. Il lisait un livre, mais ses pensées étaient ailleurs : Hanare était désormais une habitante de Konoha à part entière, et jounin qui plus est. Même si l'idée lui paraissait un peu étrange et improbable, il était content pour elle. Elle était en vie et heureuse de vivre.
Pendant ce temps nôtre graine de héros préféré, Naruto, se promenait dans le village. Il s'ennuyait un peu : lui qui adorait partir en mission, il n'avait rien à faire à part manger des nouilles.
Naruto – Si seulement il y avait ne serait-ce qu'un chat à ramener chez lui... Mais après tout c'est les vacances, ce serait bien de partir en voyage, avec quelques amis.
Il vit soudain un pied dépasser d'un arbre. Se postant sous la branche, il savait à l'avance à qui il avait affaire:
Naruto – Hey ! Kakashi-senseï !
Kakashi se pencha et vit la tête blonde de son jeune élève :
Kakashi – Ah ! Salut Naruto ! Tu n'est pas en train de te gaver de ramens chez Ichiraku ?
Naruto - Héhé, à vrai dire je suis un peu fauché...
Kakashi sourit – Et tu ne sais pas quoi faire alors tu viens me taper la discute.
Naruto – Oui, enfin je vous ai croisé par hasard. *J'étais quand même sûr de le trouver là * En faite je m'ennuie. Il n'y a pas d'action en ce moment au village, ça me manque un peu de partir en mission avec les autres. En plus il fait super beau !
Kakashi – Tu n'est pas le premier qui dit ça, la plupart des ninjas de Konoha ne trouve rien de mieux à faire que glander.
Naruto – Parlez pour vous …
Kakashi – Hey ! Je suis pas tout seul ! Nous aussi on a le droit à des vacances !
Naruto – D'ailleurs qu'est-ce qu'il se passait aujourd'hui, je voyais tout les jounin se diriger vers la résidence de Tsunade.
Kakashi hésitait à dire ce qu'il s'est passer à Naruto, mais conclus qu'il n'y avait rien de confidentiel la dedans.
Kakashi – Si tu veut tout savoir, un nouveau jounin est arrivé parmi nous.
Naruto – Vraiment ? Il ressemble à quoi ?
Kakashi - Bah … Rien de spécial, c'est une kunoichi étrangère à Konoha qui s'est installé depuis peu.
Naruto – C'est une femme ! Ouah, ça va changer.
Kakashi – Hmmm …
Les deux ninjas firent une pause avant de reprendre :
Naruto – En parlant d'étranger, j'aimerais bien partir en vacance loin du village. Dans un endroit calme, agréable, avec une super ambiance ! Et puis y inviter des amis, sinon c'est pas drôle.
Kakashi – Ce serait une bonne idée. Surtout que je connais une auberge pas très loin d'ici. C'est vraiment jolie, et on peut y rentrer à une vingtaine, même un peu plus.
Naruto – Ah ! Mais vous ne partez pas pourtant ?
Kakashi – Comme tu le dit, ce n'est pas amusant de partir seul.
Il y eu un blanc. Naruto réfléchit une seconde puis reprit :
Naruto – Eh ben, ça ferait un peu ambiance colonie de vacances, avec un côté mission, mais si on partait avec vous et quelques autres jounin. Ce serais bien d'y aller tous non ?
Kakashi – Si tu veut mais …
L'épouvantail regarda alors le visage de son élève. Celui-ci avait des grands yeux plein d'espoir. Le senseï ne pouvait que craquer.
Kakashi – Bon, tès bien, si ça te manque tellement de m'avoir sur le dos …
Naruto – Oh merci Kakashi-senseï !
Kakashi – Tu voudrait avoir une mission, ça te manque vraiment ?
Naruto – Je donnerais n'importe quoi pour une petite mission de rein du tout !
Kakashi(pointant son élève du doigts) – Alors ta mission aujourd'hui est de prévenir tout ceux que tu veut emmener en vacance ! Dit leur "rendez-vous demain à l'aube !".
Naruto - A vos ordres senseï !
Et Naruto disparut en courant entre les maisons de Konoha, tout content de partir. Kakashi ria doucement, se rendossa contre le tronc de son arbre et soupira.
Kakashi – Maintenant je n'ai plus qu'a invité quelques jounin, et surtout convaincre Tsunade de tout nous laisser partir. J'en ai déjà mal à la tête rien que d'y penser...
Le ninja ferma alors son livre, le rangea dans sa sacoche et s'élança vers l'académie.

Naruto avait trouver que son maitre était bizarre, il avait l'impression qu'il était ailleurs. Mais en même temps il le trouvait comme léger, heureux à propos de quelque chose. Ce quelque chose échappait à notre blondinet. "Bah ! Il est tout le temps bizarre de toute façon." se dit-il, mais là il n'était pas comme d'habitude. Peut-importe, Naruto continua sa course sans se soucier d'avantage de Kakashi.

_______________________


Chapitre qui déclenche le contexte principale de l'histoire.
A suivre ...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 17 Avr 2011, 5:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 4


Naruto devait invité des amis pour partis, il fait alors le tour du village à la recherche de ses compagnons. Il commença évidemment par aller frapper à la porte de Sakura :
TOC ! TOC !
Sakura – Ouiii ! J'arrive !
Elle ouvrit la porte et trouva Naruto tout souriant.
Naruto – Bonjour, Sakura-chan !
Sakura – Bon...Bonjour Naruto. * Mais qu'est-ce qu'il me veut celui-là ! *
Naruto – Tu te te demande sûrement pourquoi je suis là, hein ?
Sakura - Oui évidemment, il est midi passé, tu devrait être étalé quelque part à faire la sieste.
Naruto - J'ai pas encore manger si tu veut tout savoir...
Le blond se prit le ventre avec un air triste, espérant que son amie l'invite à manger un morceau chez elle. Mais il ne se passa rien, Sakura était adossée à l'encadrement de la porte, les bras croisés à attendre, avec une mine agacée. Naruto reprit alors, déçu :
Naruto – Et bein je suis ici pour t'emmenée en vacances !
Sakura le regarda, surprise :
Sakura – Hein ?
Naruto – C'est Kakashi qui m'envoi. On a décidé d'organiser un départ en vacances collectives, et m'a chargé d'inviter des participant. Et évidemment tu est la première Sakura-chan !
Sakura – C'est vrai ?
Naruto – Évidemment, tu vient alors ?
Sakura – (soupir) Oui, mais ne croit pas que c'est pour toi, les rêves c'est la nuit !
Naruto -Sugoi ! Départ demain à l'aube !
Sakura – Attends ! Je viens avec toi. J'irai prévenir les filles. Juste le temps de me préparer.
Naruto – D'accord ! Ça m'avancera.
La rose mit alors ses chaussures et s'élança à son tour dans les rues. Naruto parti de son côté. Petit-à-petit, ils rassemblèrent nos chunins préférés. Sakura eu plus de mal avec Ino, et du la convaincre en affirmant que Sai serait de la partie. Naruto alla voir celui-ci en train de dessiner, puis Kiba, où Akamaru lui sauta dessus. Il pensa même à Shino, mais juste parce que Kiba lui demanda si il venait aussi.

De son côté, Kakashi avait déjà inviter des jounin, il était maintenant dans le bureau de Tsunade, pour lui demander une permission de quitter le village pendant un certain temps :
Tsunade – Que me vaut cette visite ?
Kakashi – Avec plusieurs jounins et moi-même, j'ai décidé de partir en vacances. On prend aussi nos élèves et ceux de Kurenaï au passage.
Tsuande ne bougeait pas. Elle eu soudain un spasme, et éclata de rire.
Tsunade – Tu voudrais que je laisse presque la moitié de mes troupes partir en vacances ! Tu rigole !
Kakashi – Pas du tout. Nous avons choisi l'auberge de Sasame, tout près du village. Au moindre problème nous pourrons rentrer, si il y en a un étant donné le calme qui règne dans le village en ce moment. Et puis il resterai suffisamment de ninjas compétents pour le protéger.
L'hokage se repris, elle fit une pose pour réfléchir. Shizune s'approcha d'elle et lui chuchota :
Shizune – Il n'a pas tort. Et puis ça fait toujours du bien de prendre des vacances non ? Surtout pour les enfants.
Tsunade – Oui, mais j'ai déjà pas mal de congés sur les bras.
Elle réfléchit quelques minutes encore. Kakashi attendait calmement, mais l'impatience se faisait sentir sous son masque. Finalement elle lança :
Tsunade – D'accord, mais à la seule condition que nous pourrons vous contacter à n'importe quel moment. Si un gros problème survient par manque d'effectif à Konoha, vous le paierait cher. Vu ?
Kakashi(soulagé) – Arigato gozaimasu, Tsunade-sama.
Il tourna les talons et partit annoncer la bonne nouvelle aux autres.
Tsunade – Attends ! Quand partez-vous ?
Kakashi – Demain à l'aube !
Il ne voulait pas perdre de temps. Il prévint ses collègues de l'heure de départ, puis alla confirmer le départ à Naruto qui en profita pour lui donner la liste de participants. Le blond lui dit alors d'aller voir Sakura pour avoir la liste des filles. Kakashi la trouva, pris la liste et repartit chez lui, afin de préparer le départ.


_______________________

Le départ s'organise. Remarquez l'hommage au jeu "Okami" avec le nom de l'auberge.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Kardock
Chuunin


Inscrit le: 11 Jan 2010
Messages: 587
Localisation: Le trou du cul du monde

MessagePosté le: Dim 17 Avr 2011, 6:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vraiment sympa !
Au risque de me répéter, la lecture et très agréable, tout comme l'histoire.

Me tarde de voir la suite ^^

Fais juste attentio, à quelques petties fautes : "pause" ne s'écrit pas "pose" ou encore des fautse de grammaire avec le passage où Kiba parle de Shino entre autre.

Mais sion, j'adore Very Happy

PS : Au vu de l'athmosphère agréable de l'histoire, j'étais persuadé que l'histoire se déroulait dans la First-gen, j'ai été surpris de voir Sai évoqué ^^

_________________

Spoil:


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 17 Avr 2011, 6:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Kardock a écrit:
C'est vraiment sympa !
Au risque de me répéter, la lecture et très agréable, tout comme l'histoire.

Me tarde de voir la suite ^^

Fais juste attentio, à quelques petties fautes : "pause" ne s'écrit pas "pose" ou encore des fautse de grammaire avec le passage où Kiba parle de Shino entre autre.

Mais sion, j'adore Very Happy

PS : Au vu de l'athmosphère agréable de l'histoire, j'étais persuadé que l'histoire se déroulait dans la First-gen, j'ai été surpris de voir Sai évoqué ^^


Je ferais attention la prochaine fois, en faite je tape souvent le soir donc la fatigue se fait sentir...

Oui, ça pourrait se passer dans l'époque "Shippuden", mais c'est impossible de la située dans l'histoire originale.

Heureuse que ça plaise ^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011, 4:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé du retard, je n'ai pas eu le temps de poster hier ^^'.
Sur ce joyeuses Pâques à tous !

CHAPITRE 5


Le soir venu, tout les participants préparèrent leurs bagages. On savais désormais qui partait. Kakashi relu la liste en présence de Yamato, venu chez lui a fin de l'aider à planifier le départ. L'épouvantail était assis en tailleur sur son lit, et le capitaine s'appuyait contre le bureau.
Kakashi – Donc, si je n'oublie personne, en adultes il y aura : Toi et moi, Gaï, et Iruka.
Yamato – Tu n'oublie personne, mais ça ira avec Gaï ? Il va te chercher en permanence non ?
Kakashi – Je n'aurais qu'a faire comme d'habitude.
Yamato – C'est-à-dire ?
Kakashi – L'ignoré.
Yamato – Tu en fait exprès ?
Kakashi - Tu me crois si je te dit non ?
Yamato secoua la tête en souriant – Tu ne changera jamais …
Kakashi haussa les épaules et reprit la liste des voyageurs.
Kakashi – Et donc les enfants, ou plutôt les ados. On aura sur les bras : Naruto, Sakura, Saï, Shikamaru, Ino, Chôji, Kiba, Hinata, Shino, Lee, Neji, et Tenten.
Yamato - Ça en fait du monde ! On va devoir être vigilant : Tous ensembles, il vont nous faire les quatre-cent coups. Surtout les garçons.
Kakashi – Mais non, si on les laisse tranquilles il n'auront pas de raison de nous embêter.
Il fit une pause puis reprit en regardant le capitaine.
Kakashi – Tu t'inquiète trop pour un rien, il faut arrêter de stresser comme ça.
Yamato - *Si il savait les nuits blanches que j'ai passer avec Naruto pendant les missions !* Ils ne sont pas adultes, donc nous en seront responsables. Au moindre problème on aura tout sur le dos !
Kakashi – En parlant de responsabilités, j'ai imaginer une situation d'urgence en cas d'attaque : Toi tu dirigerais l'équipe 7, moi l'équipe 10, Gaï prendrait la sienne, et Iruka s'occuperait de la 8.
Yamato – Iruka diriger l'équipe 8 ? Tu l'en croit capable ?
Kakashi – Je ne sais pas, c'est lui qui a insisté pour prendre la place de Kurenaï pendant les vacances. En même temps, ça lui fera du bien de s'échapper de l'académie. Au pire des cas, je prendrais l'équipe 8 en charge, Shikamaru saurait très bien diriger son équipe tout seul, je pourrais avoir confiance en lui.
Yamato – Bien. Alors si nous résumons nous serons en tout … 16 ! Je m'attendais à une dizaine tout au plus !
Kakashi – On va bien s'amuser ! (il sourit à travers son masque) Et puis on fera peut-être de nouvelles rencontres. Il y a sûrement d'autres voyageurs qui sont là-bas.
Yamato – Oui.
Kakashi – Je propose que l'on fasse des dépenses communes, et à la fin on se partagera la note par 16, comme ça chacun paiera la même chose.
Yamato – Je suis d'accord, sinon on va avoir des problèmes d'argent et de jalousie avec ceux qui paieront plus ou moins.
Kakashi – Tout est OK. Il n'y a plus qu'a attendre l'heure du départ. On donnera les dernières recommandations demain, pour l'instant, au lit !
Yamato – Je rentre, bonne nuit Kakashi !
Kakashi – C'est ça, à demain !
Le brun partit sans faire de bruit par la fenêtre ouverte. Kakashi finit de ranger ses notes, puis alla mettre ses habits de nuit : Un espèce de débardeur noir masqué et un pantalon arrivant mis mollets. Il avait posé son gilet sur la chaise de son bureau, et son bandeau pendait par dessus. Il passa un coup de peigne dans sa tignasse pour démêler d'éventuelles nœuds, puis se frotta les cheveux de la main pour qu'ils ne s'aplatissent pas. Contrairement à ce que tout le monde pensait, Kakashi prenait soin de ses cheveux, et ne supportait pas qu'ils soit lissent. Il partit se coucher sur son lit, croisa les bras derrière sa tête, et fixa le plafond. Il tourna la tête et aperçu un de ses livres. Son œil ouvert se fronça, il hésita mais se coucha sur le côté de sorte qu'il ne voie plus l'objet de son désir.
Kakashi – Non, il faut que je dorme un peu.
Kakashi s'assoupit alors, les cheveux légèrement bercés par la brise nocturne et estival qui s'engouffrait par la fenêtre, restée ouverte par cette douce nuit d'été. Peut-être aurait-il dû y faire plus attention ...

__________________________

Le départ est planifié, et la nuit passe, mais cette fenêtre apporterait-elle un problème à notre copieur ?
A suivre ...

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 01 Mai 2011, 12:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 6


La nuit était à son sommet. Les étoiles étaient toute de sortie, et la pleine Lune éclairait le village d'une douce lumière blanche.
Kakashi dormait maintenant à poings fermés, complètement étalé en travers de son lit. Mais soudain, un courant d'air rentra par la fenêtre, faisant frissonner notre ninja. Une tuile grinça. Cette fois, Kakashi ouvrit son œil noir et scruta la chambre : Tout était calme. Il se recoucha en boule pour se protéger de l'air devenu un peu plus frais, ayant la fainéantise de se lever pour fermer la fenêtre. Mais une deuxième tuile claqua. L'épouvantail se redressa et s'assit en tailleur, tout les sens en alerte. Il ouvrit alors son œil gauche, vérifiant si un jutsu avait été utiliser avec son Sharingan.
Kakashi – Qui va là ?
Il n'y eu aucune réponses. Kakashi se leva, se pencha par la fenêtre pour regarder les alentours. Rien. Le gris se retourna vers son lit haussant les épaules : il avait sûrement rêver.
Brusquement, une ombre traversa la fenêtre pour atterrir dans la chambre. Kakashi eu juste le temps de se retourner et attraper un kunaï pour le pointer sur l'intrus, mais il s'arrêta net.
Kakashi – Toi ?!
L'intrus en question se redressa. C'était en fait Hanare. Kakashi resta une seconde sans bouger, se demandant si il devait l'étrangler ou l'étriper. La jeune fille sourit.
Hanare – Je t'ai trouvé !
Elle avait cette fois-ci le bandeau de Konoha sur le front, et avait changer de tenue. Elle portait une tunique noire à manches courtes, resserrée à la taille par une cordelette rouge, et s'arrêtait juste au dessus des genoux. Les côtés des cuisses étaient fendus jusqu'aux hanches, laissant apparaître un short en résille en dessous.
Kakashi – Mais qu'est-ce que tu me veut à une heure pareille ! … Hé, une minute ! Qu'est-ce que tu fais dans MA chambre aussi !
Hanare – Hihi ! Je voulais te demander quelque chose.
Kakashi – Quoi ?
Kakashi était à bout. Il aurait fallu un mot de travers d'Hanare pour qu'il explose. Cela faisait longtemps qu'il s'était montrer aussi démonstratif avec ses sentiments, mais là, la jeune fille l'agaçait depuis trop de temps.
Hanare – Je peut venir avec vous demain ? S'il te plait …
Kakashi – Tu viens me réveiller pour ça ? Pourquoi justement moi en plus ? C'est Naruto qui a eu l'idée de partir !
Hanare – Bah, c'est toi qui invite les jounins non ? Et puis tu est le seul que je connaisse.
Kakashi se plaqua la main sur le front.
Kakashi – Mais dites-moi que c'est un cauchemar. Réveillez-moi …
La kunoichi remarqua alors à ce moment que les bras du ninja étaient nus, et que le haut qu'il portait moulait le haut de son corps. Elle fit alors une pause sur la fine mais parfaite musculature du jounin. En remontant jusqu'à son visage, Hanare se rendit compte que lui aussi la regardait, et elle rougit en baissant les yeux.
Kakashi – Et bien, qu'est-ce que tu a à rougir ? Ne me dit pas que tu est gênée de me mettre dans un état mental pareil ! Je te préviens je n'accepte pas les excuses d'un pot de colle.
Hanare – Non, c'est pas ça ! … C'est que … Oooh ! Et puis tu me répond oui !
L'épouvantail fut surpris que la jeune femme change d'humeur comme ça.
Kakashi – Euh.. et ben au point où on en est, un de plus un de moins...
Il se résigna à accepter en sachant qu'il aurait du mal à la supportée.
Hanare – Sugoi !!!
Kakashi – Hey ! Chut ! Je ne veut pas qu'on sache que tu est venue ici en pleine nuit !
Hanare – Pourquoi ? (sourire ironique)
Kakashi – Raaah ! Tu te fiche de moi !
Hanare – Un peu, c'est marrant. Mais tu as quelque chose à te reprocher ?
Kakashi – Pas du tout, mais vu les rumeurs qui circulaient à l'époque où je devais te "surveiller".
Hanare – Haha, c'est vrai que tes trois têtes blondes se posaient des questions. Donc c'est quelle heure demain ?
Kakashi - Dès l'aube, et d'ailleurs, c'est plutôt tout à l'heure. Il est deux heure du mat... DEUX HEURES DU MATIN !!! Vite sort de là, je veux profiter des dernières petites heures qu'il me reste pour dormir, c'est déjà sûr que je sois en retard demain... *Enfin ça me fera une excuse potable* Aller dehors !
Hanare – A tout à l'heure alors. Bonne "fin" de nuit ! Héhé.
Kakashi – Oui, oui !
Hanare sauta par la fenêtre aussi discrètement que lorsqu'elle est arrivée. Kakashi referma aussitôt la fenêtre, et soupira bruyamment. Décidément cette fille était faite pour se mettre sur sa route. Il se coucha, essayant de dormir encore un peu.
Les autres participants eux dormaient aussi : Naruto rêvait de Sakura, Chôji rêvait de chips, et Shikamaru rêvait juste de dormir encore longtemps. Chacun n'avaient cependant qu'une hâte, que demain arrive vite, et les vraies vacances aussi !

_____________________________

Hanare a encore réussie à attirer l'attention de notre copieur. Une idée lui trotte peut-être dans la tête...
A suivre …

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 08 Mai 2011, 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 7


Le Soleil se levait sur Konoha, et les vacanciers se réveillaient doucement. Shikamaru c'était encore réveiller juste avant que le réveille ne sonne. Il bailla bruyamment, s'étira en grognant puis se leva pour l'éteindre. Il partit se préparer pour le départ.
Naruto se réveilla en pleine forme, de même que Lee et les filles. Chôji déjeunait déjà rapidement, Shino était déjà prêt. Sai se levait calmement. Neji aussi, finissant de boucler son sac. Seul Kiba trainait au lit. Il se fit réveiller par Akamaru qui lui lécha le visage en gémissant.
Kiba – Aaah ! Arrête Akamaru, qu'est ce que tu veut ?
Le chien pleurnicha, tira brièvement le T-shirt de son maitre et alla s'asseoir à côté de son sac de voyage. Kiba grogna en se redressant, il regarda l'heure puis le sac, réfléchit deux secondes, et s'affola brusquement :
Kiba – Cinq... Cinq heure et demi ! Ouh là là mais je vais être en retard moi ! Le Soleil se lève déjà ! J'avais oublier de régler mon réveille, heureusement que tu est la Akamaru !
Le chien aboya en remuant la queue pendant que Kiba entamait une course contre la montre.
De leur côté les jounins étaient déjà en marche vers les portes du village.

Le Soleil apparaissait maintenant à moitié cacher derrière les arbres. Tout le monde était réunis devant les portes, ou presque... Kakashi, Hanare, Kiba, et Shikamaru manquaient à l'appel.
Naruto – Mais qu'est-ce qu'ils font !
Neji – Patiente un peu, ils ne vont pas tarder.
Sakura – Mouais... Ça se voit que tu n'est jamais partis en mission avec Kakashi-senseï le matin.
Kiba arriva au même moment, percher sur le dos d' Akamaru lancé au galop. Il freina sec devant ses camarades.
Kiba – Désolé ! J'espère que je ne vous ai pas trop fait attendre.
Iruka – Non, tu n'est pas le plus en retard.
Shikamaru arriva alors au loin, marchant lentement avec sa nonchalance naturelle, les mains dans les poches.
Shikamaru – Désolé, mais j'ai passé une nuit pourrie. Et se dépêcher le matin de bonne heure après une nuit pareille, c'est galère...
Il se frotta la tête. Les ninjas le regardèrent sans répondre, habitués au caractère du jeune-homme. Kakashi arriva quelques minutes plus tard.
Kakashi – Désolé je suis en retard, mais c'est que...
Tous – Oui ! On sait ! On sait !!!
L'épouvantail resta bête une seconde, puis annonça :
Kakashi – En faite hier soir, j'ai eu une petite modification de dernière minute à faire sur le voyage et...
Hanare(au loin) – Bonjour !
La jeune fille arriva toute souriante, coupant la parole au ninja. Elle arborait le bandeau de Konoha, mais n'avait pas encore sa tenue de jounin.
Hanare – Je suis désolée, j'ai un peu de retard.
Kakashi(mine désespérée) – Et voilà la raison de mon retard...
Tout les chunins la regardait. Naruto et Sakura la reconnurent approximativement. Elle aussi les reconnus.
Naruto – Vous êtes la nouvelle jounin ? Mais aussi la femme que l'on a rencontré il y a 3 ans environs, non ?
Hanare – Oui. Et vous deux vous êtes les petites fouines qui m'espionnaient quand j'étais avec Kakashi.
Naruto et Sakura eurent un sourire gêné en se rappelant de leur journée d'espionnage. Mais ils se durcirent en repensant que Sasuke était avec eux pour faire des bêtises à l'époque. Hanare se présenta aux autres adolescents :
Hanare – Je suis Hanare, la nouvelle jounin de Konoha. Je fais également partie du voyage.
Les ninjas la saluèrent à leur tour. Kakashi la regarda, soupirant et se rendit compte que trois personnes la suivait de loin. Il regarda mieux et s'aperçut que c'était nos deux frères des sables et leur grande sœur : Gaara, Kankurô et Temari.
Kakashi – Mais ! Gaara, Temari, Kankurô ! Qu'est-ce que vous faites là ?
Temari – Bonjour ! Et bien on était de passage ici, et on a croisé cette jeune-femme. Elle nous a demander où était les portes de la ville. En lui répondant elle nous a demander ce que l'on faisait à Konoha, et nous a proposer de venir en vacances aussi. On a accepter.
Tout le monde regarda Hanare, qui sourit bêtement.
Hanare – Plus on est de fous, plus on rit, non ?
Yamato – Mais Garra-sama, qui s'occupe du village en votre absence ?
Gaara – J'ai confier ces tâches à mes assistants et à Baki. Ça ira pour eux.
Il y eu un blanc, seul Hanare ne semblait pas comprendre l'inquiétude de ses compagnons.
Yamato – Bon, et bien puisque tout le monde est là, nous pouvons partir.
Kakashi – Oui ! Aller, en route ! On a assez perdu de temps.
Naruto – Allons-y Dattebayo !
Tout le monde franchis les portes de Konoha pour aller vers la forêt. Yamato se pencha sur Kakashi.
Yamato – Décidément tu ne refuse rien.
Kakashi – Qu'est-ce que tu veut refuser à une fille qui te rend visite dans ta chambre en pleine nuit.
Yamato(les yeux écarquillé) – Nani ! Kakashi je ne te voyais pas comme ça !
Kakashi – Haha ! Je plaisante ! C'est juste que si je n'avais pas dit oui, elle ne m'aurait pas lâcher avant que je craque.
Yamato – Tu me rassure.
La troupe s'engouffra dans la forêt pour aller vers l'auberge, tous plus motivés que jamais.

_____________________________

Le départ est lancé, nos héros vont passer les meilleurs vacances de leur vie, ou peut-être les pires...
A suivre …

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011, 11:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 8


Ninjas et kunoichis se lançaient sur le sentier qui permettait de traverser la forêt. Ils ne voulaient pas se fatiguer à monter aux arbres. Les jounins étaient en têtes, suivis par les élèves et le jeune Kazekage. Iruka se retournait de temps en temps pour savoir si personne de tirait au flanc. Il s'amusait de voir que les ninjas se mettaient instinctivement en équipe, bien qu'ils se parlaient tous ensemble. Iruka fut cependant interrompu par Hanare qui lui tapota l'épaule en lui faisant signe de s'approcher. Le brun se pencha un peu.
Iruka – Oui ?
Hanare – Dit, pourquoi est-ce que vous appelez le type bizarre aux cheveux rouges "Gaara-sama" ?
Iruka – Baka ! Ce garçon est le Kazekage du village de Suna ! L'un des ninjas les plus importants de la région ! Il a été élevé à la tête de son village à 15 ans ! Si son frère ou sa sœur t'entendais, tu passerais un sale quart d'heure.
Hanare – Ah ? Il faut lui montrer du respect alors ?
Iruka – Bien-sûr. Gaara a d'ailleurs un passé trouble, il n'est pas très ouvert aux autres, soit aimable avec lui c'est tout ce qu'on te demande.
Hanare – Hmmm... De toute façon il est bizarre.
Kakashi marchait les mains dans les poches et il parlait avec le capitaine Yamato.
Kakashi – Ça va être bien ces petites vacances aux calme.
Yamato – Oui, tout le monde va pouvoir se reposer. Sans les contraintes de la vie au village.
Kakashi – Hmm... Nous sommes tous contents de partir, les jeunes aussi. Ils n'ont plus d'obli... Aaah ! Zut ! Les recommandations, j'ai oublier de les dires tout à l'heure.
L'épouvantail se mit à reculons.
Kakashi – Couvre mes arrières si il y a une racine ou une branche qui traine.
Yamato – Euh, ...d'accord.
Le brun se mit à marcher devant Kakashi qui s'adressa aux autres en reculant, les mains toujours dans le poches.
Kakashi – Bien, j'avais oublier de vous dicté quelques règles afin que le voyage se passe bien. Tout d'abord, règle n°1...
Naruto – Oh non, pas de règles.
Ino – On est en vacances !
Kakashi – Chut ! On se tait et on écoute ! Règle n°1 !...Non, en faite je blague, Ino a raison, pas de restrictions. Je veux juste vous demander ne pas faire de folies dangereuses, en tant qu'adultes nous sommes responsables de vos actes. Ce serait bêtes de se brouiller pour une erreur de comportement.
Tout le monde soupira de soulagement. Kakashi enleva les mains de ses poches pour les tendres vers les élèves.
Kakashi – Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter...
Yamato – Attend attend !
Le capitaine attrapa Kakashi par les épaules et le déplaça de sorte qu'ils inversent leurs position. Le gris resta bête avant de laisser tomber ses bras.
Yamato – J'aimerais juste également préciser d'éviter toute relation garçon-fille durant le séjour. Ce serait embêtant de ramener une jeune fille enceinte chez elle à cause d'un inconscient, ou de créer des tensions à causes d'histoires de cœurs qui tournent mal, non ?
Shikamaru – Vous croyez sérieusement qu'il y a des couples ici !
Shikamaru invita de la main les jounins à regarder la troupe. Chacun cependant rougissait à l'idée que l'un ou l'une de leur camarde l'aime en secret. Gaï reprit.
Gaï – En effet, pas que l'on sache. Mais il vaut mieux prévenir. Les amourettes de vacances c'est bien connu.
Temari ria toute seule.
Temari – Je m'en fiche moi, je suis adulte !
Kiba – Est-ce que tu insinue que tu aime l'un de nous ?
Les garçons la regardait tous. La jeune femme rougit.
Temari – Mais, pas du tout !
Son regard croisa inconsciemment celui de Shikamaru, incrédule. Une lueur de déception se lisait dans ses yeux fins.
Temari – Vous êtes trop jeunes.
Le silence retomba.
Yamato – Bon, et bien tu peut reprendre Kakashi.
Kakashi – Pas trop tôt !
Yamato – C'est toi qui dit ça ?
Kakashi ne releva pas la remarque et ne prit même pas la peine de se retourner.
Kakashi – Alors bonnes vacances à tous ! Et amusez vous bien !
TOUS – Arigatoooo !
Lee – Dites senseï, quand est-ce qu'on arrivera à l'auberge ?
Kakashi – Si on avance bien on devrait pouvoir arriver demain dans l'après-midi.
Tenten – Alors on va passer une nuit dehors ? Mais on a pas nos sacs de couchage !
Kakashi – Ah, c'est vrai, je n'ai pas penser à ça, tant pis, on prendra des feuilles.
Tout le monde fixa Yamato.
Yamato – Ah non ! Ne comptez pas sur mes jutsu !
Naruto – Pourquoi ? Ça nous aiderait bien.
Yamato – Non c'est non.
Naruto – Boah...
Sakura – Ce n'est pas grave, ça nous rappellera les missions.
Gaï – Exactement ! Voilà une fille motivée, prend exemple Lee !
Lee – Je note senseï ! Je note !

Ils continuèrent la route. Petit à petit le Soleil se pointait à son zénith. Midi arriva.
Chôji – J'ai faim...
Naruto – Moi aussi.
Iruka – OK ! Pause déjeuner !
Tout le monde sauta de joie. Ils trouvèrent un petit coin tranquille où un arbre abattu avait laisser une large souche, et des branches épaisses comme des bancs jonchaient le sol. Chacun sortit son sandwich, ses boules de riz, et ses paquets de chips, et mangeait par grandes bouchées. Seul Saï et Kakashi ne mangeaient pas, au grand désespoir de Naruto qui manqua une occasion de plus de découvrir le vrai visage de son senseï.
Naruto – Vous ne mangez pas senseï ?
Kakashi – Non, je n'ai pas très faim. (gargouillis) Euuh... Je vais faire un tour pour voir où nous en sommes. A tout à l'heure !
Le jeune ninja n'était pas convaincu de l'excuse de Kakashi. Mais personne ne le suivit : Chacun respectait le fait que le copieur ne voulait pas montrer son visage en publique. Hanare aussi paraissait déçue. Elle aperçue Saï qui était grimper sur une souche plus haute que les autres. Il griffonnait quelque chose.
Hanare – Tu n'a pas faim ? … Saï c'est ça ?
Saï – Non, je mangerai en chemin si j'ai un petit creux.
Le jeune homme ne levait pas le nez de son carnet. Ses yeux allaient seulement de temps en temps vers ses camarades.
Ino – Ne vous inquiétez pas. Il dessine souvent un peu partout. C'est une manière de s'exprimer pour lui.
Hanare – Ah ?
Sakura – Oui. Saï est un membre de l'ANBU. Il n'exprime jamais le moindre sentiment. C'est encore pire que Kakashi.
Hanare – Ça ne doit pas être facile tout les jours.
Sakura soupira.
Sakura – Non. Surtout pour Naruto. Ils ont eu du mal à s'entendre ces deux là.
Hanare – Je comprend.
Le temps passait. Le repas se terminait. Kakashi revint enfin de sa "ronde".
Kakashi – Nous sommes à peu près au quart de notre route. Il faut garder ce rythme. En route !
Tout le monde se leva, rangea ses affaires et termina rapidement leurs derniers morceaux de nourriture. Sauf Chôji qui décidé d'ouvrir un paquet de chips supplémentaire pour la route. Naruto tenta de nouveau sa chance :
Naruto – Kakashi-senseï, vous n'avez toujours pas manger ?
Kakashi – J'ai manger pendant ma vérification, c'est pour ça que j'ai un peu trainer. Mais c'est gentil de s'inquiéter pour moi.
Naruto – Ah, d'accord.
Le blond s'éloigna un peu boudeur. L'épouvantail rit un peu, comprenant les intentions de son élève.
La troupe se remit en route, vérifiant que tout le monde était là. Akamaru jouait à gober un insecte. Kiba le reprit :
Kiba - Arrête Akamaru ! Si Shino te voit tu es mal !... Mais au fait, il est où Shino ?

Pendant ce temps à Konoha, une ombre était encore devant la porte.
Shino – Ils m'ont...oublié...
Le pauvre Shino est arrivé en retard et personne n'a pensé à lui. Il était là depuis se matin.
Shino – Ça ne change pas de d'habitude.
Il se mit seul en route, décidé à retrouver les autres.


_____________________________

Un chapitre plus long, mais c'est mieux non ?
La route se poursuit pour nos ninjas, ou commence pour Shino.
A suivre...

_________________
Spoil:



Dernière édition par Yoake le Dim 15 Mai 2011, 3:27 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
j-naruto
Genin


Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 365

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011, 1:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime beaucoup l'histoire c'est vraiment bien raconté mais par contre j'ai trois remarques à te faire :
- pas mal de faute de conjugaison, tu es, se brouiller, Shino est arrivé...et personne n'a pensé à lui. Ce sont des petites fautes mais le problème c'est qu'il y en à beaucoup.
- désigner les personnages par leur couleur de cheveux ou par l'épouvantail c'est pas top. Je suis pas fan de ce genre de surnom a part dans certains moment de tendresse ou de rigolade (genre "la rose embrassa affectueusement le blond").
- attention aux deux premiers paragraphes du chapitre 7. Les phrases courtes ne donnent pas très bien et tu as enchaîné deux déjà.

A part ces quelques fautes mineurs sinon le reste est vraiment très bien.
Hâte de lire les prochaines chapitres.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011, 3:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup ^^

Oui désoler, mais en faite j'ai du mal à trouver des surnoms, moi j'aime bien "épouvantail" pour Kakashi, ça me fais marrer. Mais bon je changerais.

Les fautes d'orthographes ça c'est mon gros point noir, je tâcherais de faire plus attention. Je le redis encore, je tape souvent le soir, alors j'ai du mal. J'ai pas le temps la journe en faite...

Je retiens bien les remarques, merci de suivre cette histoire.

A bientôt, et ne vous inquiètez pas chères lecteurs, les chapitres seront désormais plus longs, et s'allongeront même encore un peu plus.

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Lun 23 Mai 2011, 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolée du retard, mais ce week-end je n'était pas chez moi, et j'ai du mal à trouver du temps. Pour vous dire je passe en coup de vent ce soir pour poster le chapitre de la semaine. Bonne lecture !

________


CHAPITRE 9


La nuit tombait sur la forêt. Les voyageurs étaient arrivés à mi-chemin environ, et ils étaient tous épuisés de cette longue journée de marche.
Yamato – La nuit tombe. Il faut trouver un endroit où dormir.
Naruto – Je n'en peut plus.
Shikamaru – Moi non plus.
Hinata tombait de sommeil.
Hinata – Je suis...fatiguée...
Les visages des jeunes ninjas étaient tous cernés, sauf pour Gaara, lui on ne savait pas trop.
Kakashi – Bon, je crois que l'on va s'arrêter là, c'est un bon endroit, et de toute façon personne n'a la force de faire un pas de plus.
Tout le monde posa lourdement son sac par terre dans un grand soupir de soulagement. L'endroit était un trou au milieu de la forêt, où seul quelques plantes tels des fougères avaient timidement sortie leurs feuilles de terres par endroit. Chacun se prépara un petit coin pour se coucher, puis ils s'installèrent en cercle autour d'un feu allumé par Yamato. Ils mangèrent chacun un morceau en se racontant quelques anecdotes. Encore une fois seul Saï et Kakashi ne suivaient pas la conversation. L'un dessinait, l'autre lisait.
Naruto – Hé Saï ? Qu'est-ce que tu dessine depuis ce matin ?
Le jeune garçon leva la tête, et répondit avec le ton monotone qu'avait sa voie.
Saï – Oh, rien de spécial.
Il retourna sa planche afin que tout le monde puisse voir de quoi il s'agissait. Tout le monde regardait intrigué.
Naruto – Ah ! C'est drôle, on dirait nous !
Ino – C'est vrai, tu t'inspire de nous ?
Saï(souriant) – En fait j'ai décider de dessiner chaque étape de nos vacances, pour avoir un souvenir.
Sakura - C'est génial, tu veut garder un souvenir des moments que tu passe avec nous. Tu progresse.
Saï – Je suis content que ça vous plaise.
Saï fit alors passer le carnet à la ronde de ninjas. Chacun se reconnu plus ou moins, car le jeune artiste peignait selon ce qu'il pensait des autres.
Chôji – Mais, je ne suis pas si gros !
Sakura – Et moi j'espère que je n'ai pas l'aire si dure.
Ino – Ouaaah... Je ne m'était jamais vue si belle...
Saï – Je tâcherais de faire plus attention la prochaine fois, désolé.
Hanare observa les autres pages du carnet, tombant sur les étranges dessins que Saï faisait des fois. Elle les montra à ce dernier.
Hanare – C'est censé représenter quoi ces dessins ?
Saï(reprenant une face plus sombre) – Je ne sait pas...rien.
Hanare – Mais, tu devait bien penser à quelque chose en faisant ça.
Saï – Non.
Hanare – C'est quoi leurs noms alors ?
Saï – Ils n'ont pas de noms. Aucune de mes œuvres n'a de nom.
Hanare – Ah bon …
Sentant qu'elle avait jeté un froid, Hanare tapa du coude Kakashi qui était assis à côté d'elle pour qu'il jette un coup d'œil à son tour.
Hanare – Tiens ! Regarde comme c'est réussi.
Kakashi – Hmm...
Hanare – Hé ! Je te parle !
Kakashi – Hmmm...
Voyant qu'il ne réagissait pas, elle lui balança le carnet entre les mains et lui arracha son livre.
Hanare – Tu va arrêté de te plonger comme ça dans des livres avec un titre aussi pourri ! Je suis sur que c'est tellement barbant que si je prend un passage au hasard, je m'endors dans la seconde qui suit !
Kakashi qui fut brusquement sortit de ses pensées n'eut pas le temps de réagir.
Kakashi – Non ! Attends !...
Trop tard, Hanare était déjà en train d'entamer un passage pris au hasard. Tout le monde regardait la scène, impuissants. Soudain le visage de la kunoichi passa au blanc, elle le rapprocha pour mieux lire et prit une expression de dégoût.
Hanare – Mais...qu'est-ce que c'est que ça …
Elle explosa, jetant le livre sur la tête de Kakashi si violemment qu'il tomba à la renverse.
Hanare – Comment tu peut lire des trucs pareilles ! J'ai jamais lu ça ! Tu préfère intéresser à ça plutôt qu'à nous, je ne sais même pas comment ils vendent ça !
Elle attrapa le pauvre ninja par le col, encore sonné par le coup qu'elle lui avait donné. Elle le secoua en lui hurlant dessus.
Hanare – Explique-moi comment tu ose briser le mythe du "ninja copieur", du "Kakashi au sharingan", du ninja aux "milles techniques", avec ces... ces... Raaah !!!
Elle le relâcha violemment. L'épouvantail portait à ce moment là bien son nom, car il ne ressemblait en effet qu'à un épouvantail. Hanare le regarda dans les yeux. Kakashi reprenait ses esprits.
Kakashi – Mais, ils sont géniaux ces livres.
L'incompréhension était générale, autant pour le comportement d'Hanare que pour les livres, dont personne ne connaissait le contenu. La kunoichi s'était éloignée, boudeuse.
Shikamaru – On dirait ma mère en colère, mais en pire...
Tout le monde regardait Kakashi.
Kakashi – Quoi ? C'est pas ma faute !... Et Saï je t'interdit de peindre ça !
Le garçon soupira, arracha la page et la roula en boule.
Saï – C'était réussi pourtant...
Gaï – Et bien, on dirait que tu viens de perdre une admiratrice.
Tenten – Tss... Évidement.
Kakashi – Non mais …!
Le silence retomba. La fin du repas passa, Hanare boudait toujours. Yamato s'approcha de Kakashi, qui était toujours debout les bras croisés tournant le dos à la jeune femme.
Yamato – Ce serait peut-être bien de se réconcilier quand même.
Kakashi – Ce n'est pas moi qui ai fait un scandale pour trois lignes d'une œuvre littéraire.
Yamato – Euh, œuvre ? Tu pousse un peu là.
Saï – J'ai lu dans mon livre que quand une fille...
Kakashi – Ah ! Saï je t'en prie !
Saï haussa les épaules. A ce moment, Kakashi regarda Hanare assise les bras autour des genoux. Il repensa inconsciemment aux mots de Naruto il y a trois ans : "Et si cette femme vous aimait vraiment ?!". Il se reprit lui-même, se surprenant à avoir des pensées aussi inhabituelles pour lui. L'épouvantail ce décida à aller lui demander pourquoi elle était autant en colère. Il avança dans la direction de la jeune femme. Saï réessaya de se glisser dans son dos.
Saï – Pssst...senseï.
Kakashi – Hmm, quoi ?
Saï – Je vous ai ouvert mon livre à la bonne page, ça vous aidera peut-être.
Intrigué, Kakashi jeta un coup d'œil dans le livre : il était écrit "Comment exprimer ses sentiments à quelqu'un." Cette fois il empoigna le livre et le lança loin en hurlant, hors de lui :
Kakashi – MAIS J'AI PAS BESOIN DE ÇA !!!
Cependant le sort avait décidé de s'acharner sur le copieur. Le livre glissa juste à côté d'Hanare, qui le pris, lu le titre et se retourna. Kakashi était encore dans la pause où il avait jeter l'objet.
Kakashi – Ah non ! Là ce n'est pas le miens !
A la surprise générale Hanare ria un peu, puis soupira. Kakashi s'approcha méfiant. Il s'installa à côté d'elle, qui tourna la tête à l'opposé de celle du ninja.
Kakashi – Yamato m'a demander de se réconcilier. C'est vrai que je ne suis pas très sympa avec toi, mais pourquoi tu t'est emportée pour un simple livre ?
Hanare – Tu reconnais enfin que tu a un caractère de cochon, il va neiger ma parole.
Kakashi grommela. Hanare soupira longuement avant de reprendre.
Hanare – Si tu veut savoir, depuis le début, depuis le jour où nous nous sommes rencontrés, je t'ai admirer. Je te trouvais tellement gentils et puissant. Même lors de l'espionnage de Konoha, j'ai ressentit une grande force qui émanait de toi, aussi bien physique que mentale. Ton courage m'a toujours impressionnée et bon nombre de ninjas voudraient être comme toi.
Kakashi – Merci c'est gentils tout ça, mais ça m'explique pas grand chose.
Hanare – Je me suis fondée un mythe autour de toi, tu est une véritable légende vivante. Et te voir t' intéressé à ce stupide bouquin plus qu'à nous, qui t'admirons, en plus de ne pas être sympa avec moi, ça m'a mis hors de moi. On a vraiment l'impression que tu te fiche bien des autres.
Ces paroles touchèrent Kakashi en plein cœur. Il avait l'impression d'entendre Obito lui faire des remarques sur son égoïsme.
Kakashi – Non, c'est pas vrai. Même si je ne le montre pas, je ne supporterais pas de perdre l'un de vous à cause de moi.
Hanare – Hmm... Mais pour moi, j'ai l'impression que tu ne m'aime pas, que je te gêne plus qu'autre chose.
Kakashi – En même temps il faut avouer que tu est un peu pot-de-colle.
Hanare haussa les épaules.
Hanare – Je te retrouve enfin et tout ce que tu trouve à dire c'est "Lâche-moi !", ou "Arrête de m' embêter !".
Kakashi – Je ne peut pas m'occuper de toi comme ça, tu viens d'arriver O.K., tu est sympa, mais il faut que tu te débrouille un peu toute seule. Et puis pourquoi justement "moi" je devrai être plus proche de toi ?
Hanare – Ben, d'abord parce que je te connais un peu, et puis..ben...
Kakashi – Oui ?
Hanare(hochant la tête) – Non rien...
Hanare regarda Kakashi dans les yeux, espérant qu'il allait attraper la perche qu'elle venait de lui tendre. Mais il ne percuta pas et se contenta de dire :
Kakashi – Bon, et bien si tu veut bien me reparler calmement, on peut aller se coucher alors.
Hanare – Mais … oui d'accord.
Elle se leva à son tour et partie en direction de sa couchette. Gaï s'approcha de Kakashi.
Gaï – Il me semble que tu ne comprend rien aux femmes Kakashi.
Kakashi – Parce que toi tu y comprend quelque chose, en te croyant "sexy" dans ta tenue ridicule !
Le ninja vert resta sans voix, Kakashi avait répondu si brutalement, ses pensées étaient confuses. Tous se couchèrent comme ils le purent, s'endormant assez vite pour bien se reposer. La journée de demain serait encore bien remplie.


___________________________

Les ninjas se couchent, plus ou moins serins, mais tout de même heureux d'être ensemble en vacances.
A suivre …

_________________
Spoil:



Dernière édition par Yoake le Jeu 26 Mai 2011, 6:35 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Tardif Online
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 20 Sep 2010
Messages: 86
Localisation: Quelque part sur la ligne du temps. ...Impression de déjà vu encore...

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2011, 12:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oups! Tu as oublié de mettre les noms en gras! Razz
Très bon chapitre! J'ai rigolé quand...
ANBU_Yoake a écrit:
Kakashi – Quoi ? C'est pas ma faute !... Et Saï je t'interdit de peindre ça !
Le garçon soupira, arracha la page et la roula en boule.
Saï – C'était réussi pourtant...


J'ai plié!

Très belle fidelité au personnalités des perso, j'ai hâte à la suite qui promet d'être haute en sensations fortes! Héhéhé Twisted Evil

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2011, 3:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci ^^

Erreur corrigée, mais j'avais vraiment à peine le temps de poster lundi soir donc j'ai fais ça vite fait. Désolée...

Oui j'aime bien me servir de Saï comme élément comique, c'est un personnage que j'arrive plus à développer comme d'autre genre Kakashi, Hanare, Gaara, Yamato ...
D'autres j'y arrive moins.
Heureuse que ça plaise. Smile

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 29 Mai 2011, 12:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 10


La nuit était fraiche ce soir là. Les voyageurs dormaient comme ils le pouvaient, s'étant fait des espèces de nids composés de feuilles, de leur sac, et de ce qu'ils avaient trouvé aux alentours. Seul Kiba était bien endormi, blotti contre son chien, qui était roulé en boule autour de lui. La plupart des autres ninjas avait froid, et ne dormait pas encore, ou mal.
Shikamaru – On se gèle ici !
Ino – Ouais, on se demande bien à cause de qui !
Kakashi – Ah ça va ! Je n'avais pas prévu ce coup là. On est en plein été, il est censé faire chaud.
Shikamaru – Censé...
Kankurô – C'est bien connu qu'il fait froid les nuits d'été. Nous on a l'habitude dans le désert. Les températures baissent d'une dizaine de degrés en quelques heures. Ça descend souvent en dessous de dix degrés, voir zéro.
Sakura – Et vous faites comment alors ?
Temari – On allume un feu, et on se couche en ronde tout autour, côtes à côtes. On se tient chaud mutuellement.
Il y eu un grand silence. Personne n'osait se coucher collés les uns aux autres, surtout Yamato qui ne voulait pas se retrouver à côté de Naruto.
Ino – Mais ça va être horrible ! On a tous des nuits assez agitées en ce moment, avec l'excitation du voyage en plus.
Hinata – Je...Je préfère trouver une autre solution.
Elle se dirigea vers Akamaru et tapota l'épaule de son maitre.
Hinata – Ki...Kiba ?
Kiba – Hmm...
Hinata – Je peut aller de l'autre côté de ton chien pour dormir ?
Kiba émergeait à peine de son sommeil.
Kiba – Hein ?...euuuh...Demande-lui...
Akamaru pencha la tête vers Hinata et lui lécha la main.
Kiba – Ça veut dire oui je crois...
Hinata alla alors se coucher de l'autre côté d' Akamaru, Kiba se rendormis aussitôt. Les autres se couchèrent comme l'avait conseillé Temari. Hanare en profita pour aller embêter Kakashi en se mettant à côté de lui. Yamato se mit de l'autre côté. L'épouvantail regarda Hanare.
Kakashi – Je te préviens, je veux dormir.
Hanare – Mais je n'ai jamais dit que j'allais t'en empêcher voyons.
Elle sourit ironiquement. L' œil noir du gris se tourna alors vers sa droite où était installer Yamato.
Kakashi – Et toi, qu'est-ce que tu va me dire ?
Yamato – Ben, étant donné que Naruto a eu la bonne idée de se mettre à côté de moi, je me suis dit que ça serait bien d'avoir au moins un voisin de calme.
Kakashi sourit à travers son masque.
Kakashi – Bonne chance alors !
Le capitaine ravala sa salive en jetant un coup d'œil à Naruto, déjà affaler de tout son long sur sa couchette. Tout le monde s'endormit assez rapidement après que Tenten ai allumé un feu au centre du cercle de ninjas.

Hanare ouvrit lentement ses yeux, se réveillant en pleine nuit. Tout le monde dormait profondément, avec un sommeil plus ou moins agité. Elle se redressa et aperçut une ombre près du feu. C'était Yamato qui ne dormait pas, assis les jambes allongées de chaque côtés du feu. Il remuait les braises avec une longue branche qui se décomposait un peu à chaque pression contre les bûches incandescentes. Hanare décida d'aller le voir. Pour une fois elle ne fit pas attention à Kakashi, qui dormait à côté, grommelant parfois quelques mots incompréhensibles. Arrivée près du feu, elle s'assit en face de Yamato qui fut surpris de la voir.
Yamato – Tiens ? Tu ne dors pas ?
Hanare – Non, je me suis réveillée, je dormais mal.
Elle releva la tête pour regarder Yamato, sursautant un peu en voyant à quel point son visage était effrayant au dessus des flammes. Mais la jeune femme se reprit vite en le voyant sourire.
Yamato – C'est bon, j'ai compris pourquoi …
Hanare – Hmm... Vous, euh ...Tu ne dors pas non plus ?
Yamato – Non, je préfère garder le feu, même si je suis fatigué. J'ai pris l'habitude des nuits blanches avec les missions dans l'équipe 7.
Hanare – Ah ? Pourquoi ?
Yamato – Haha ! Regarde.
Yamato désigna d'un coup de menton Naruto. Il rêvait encore d'une bataille et s'agitait dans tout les sens. Soudain il leva haut la main droite en criant "Rasen !!" avant de l'écraser violemment à l'endroit où aurait dû se trouver la tête du capitaine.
Yamato – Si j'avais été là-bas, je n'aurais plus de tête à l'heure qu'il est, avec le crâne en miettes. Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression d'attirer les somnambules !
Hanare rit un peu. Elle regarda tour à tour les ninjas assoupis.
Hanare – Dit, parle-moi un peu de chacun d'eux. Je ne connais personne à part Kakashi ici, et ça me gêne.
Yamato – Si tu veut, ça va être long. D'abord les jounins. Hmm... Et bien il y a moi Yamato, membre de l'ANBU et capitaine de l'équipe 7 avec Kakashi...
Yamato présenta tout le monde petit-à-petit.
Yamato – Et enfin, Kakashi Hatake. L'un ou le meilleur d'entre nous.
En tournant leur regard vers celui-ci, les deux jounins remarquèrent que le ninja s'agitait et faisait probablement un cauchemar. Ses yeux se fronçait, et il suait un peu. Il appelait ses compagnons déchus.
Kakashi – Obito !...Rin ! … Obi... Où êtes-vous ? … Rin !
Hanare – Obito et Rin ? Qui est-ce ?
Yamato prit un air grave.
Yamato – Ah... C'était les compagnons de Kakashi au temps où il faisait parti de l'ancienne équipe 7. Il avait 12 ou 13 ans à cette époque.
Il resserra ses jambes en tailleur.
Yamato – Obito était un Uchiha. Il ne s'entendait pas avec Kakashi, et Rin était la jeune kunoichi médicale du groupe. Leur maitre était le Yondaime hokage, Minato Namikaze. Une bonne équipe.
Hanare – Que sont-ils devenus ?
Yamato – Malheureusement, cette équipe connu un tragique destin. Obito est mort lors d'une mission, c'est d'ailleurs à cette occasion qu'il donna son sharingan à Kakashi, qui avait alors l'œil gauche crevé. Kakashi ne s'est jamais totalement remit de ce drame, il commençait à s' entendre en plus, c'est assez ironique. On dit qu'il va chaque jour des heures sur le monument aux morts, ce qui expliquerai ses retards. Des témoins disent même que pendant tout ce temps il ne ferait que dire des "désolé", "pardonne-moi", ou toute autres excuses.
Hanare – C'est terrible.
Yamato – Et puis deux ans après environ, ce fut au tour de Rin et de son senseï. Ce durant l'attaque de Kyubi à Konoha. Rin est à priori morte sous des décombres, et le Yondaime s'est sacrifié pour son village. Depuis tout ça, Kakashi aurait totalement changé. Si je sais tout ça, c'est que des gens me l'on raconté. Kakashi ne parle jamais de lui et de son passé.
Hanare – Il a été traumatisé si jeune...
Yamato – En plus son père s'est suicidé lorsqu'il était enfant, et il n'a presque pas connu sa mère.
Hanare - …Je comprend mieux pourquoi il est si renfermé.
Les deux ninjas regardèrent avec pitié le copieur. Voyant qu'il cauchemardait encore, Hanare repensa à ce qu'elle venait d'entendre.
Kakashi – Non ! ...n'y aller pas...Obito !...
La kunoichi se leva alors doucement et s'approcha de Kakashi. Yamato la regardait avec un air interrogateur. Arrivée près du ninja aux cheveux d'argent, elle se pencha s'agenouillant auprès de lui. Elle observa son visage, puis prenant garde à ne pas le toucher, elle se pencha vers son oreille et chuchota doucement.
Hanare – Là, nous sommes là...
Hanare avait pris une voix plus douce et aigüe. Yamato ne comprenait toujours pas. Kakashi arrêta brusquement de s'agiter.
Kakashi – Rin ?... Où est-tu ?
Hanare parut à peine surprise de sa réaction.
Hanare – Là, regarde bien, dans ton cœur, ce cœur de pierre (elle sourit en disant ça), nous sommes là...
Kakashi – R... Mais...
Hanare – Là...tout va bien...et Obito est là aussi, avec cet œil...
Kakashi – Obito...
Hanare se releva et observa le visage de Kakashi. Il s'était légèrement adoucit. Elle remarqua alors que le contour de ses cils étaient humides, sans pour autant que des larmes ne coulent.
Hanare – Voilà...dors...
Le souffle du ninja ralentit et devint moins bruyant. Yamato regardait bouche bée la scène : autant de douceur d'un coup, alors qu'elle l'aurait tué il y a quelques heures, cela l'étonnait. Hanare paraissait satisfaite. Elle alla se rasseoir au coin du feu. Kakashi dormait paisiblement.
Yamato – Qu'est-ce que... ? Comment tu a fais ça ?
Hanare – Je lui ai fait entendre ce qu'il voulait.
Yamato – Jamais quelqu'un n'avait réussi a maitriser les sentiments de Kakashi. Tu l'aurais calmé alors qu'il aurait été enragé !
Hanare – Mais je suis une grande manipulatrice tu sais ! (elle ria) Non, il me faisait pitié. C'est quand même incroyable non ? Le ninja aux milles techniques est un brûlé vif. Jamais il ne s'en remettra.
Yamato – Ça non... Bien, je devais te présenter les ninjas non ? Alors où j'en étais...
Yamato continua alors, passant de Kiba à Shikamaru, faisant le tour de la ronde. Au moment où il parlait de Saï, Hanare était tout ouïe pour cet étrange garçon. Mais Naruto était repartit dans une crise de somnambulisme couchée. La jeune femme se leva l'air agacé. Yamato s'attendit à la voir faire de même que pour Kakashi, mais... Arrivée à côté de Naruto elle inspira profondément, lui colla un pied sur le ventre et cria :
Hanare – Non mais c'est pas bientôt fini oui !
Le capitaine était hébété devant les changement d'humeur d'Hanare. Soudain Sakura se leva chancelante en grommelant. Elle s'approcha de la jounin, lui fit signe de s'écarter de la main en faisant "non" de la tête. Elle sortit brutalement de sa torpeur, attrapa Naruto par le col, et lui hurla à la figure.
Sakura – Mais ferme-la ! Y' en a qui veulent dormir !
Elle le relâcha violemment avant de lui donner un coup de pied au derrière.
Naruto – Hein ?! Quoi... Sa-Sakura-chan ?
Sakura était déjà en train de se recouchée. Hanare pencha la tête vers le jeune garçon sonné.
Hanare – Tu était bruyant alors on ne pouvait pas dormir.
Elle souriait bêtement comme si de rien n'était. Naruto se rendormit presque aussitôt. Après ça, le silence retomba sur le camp. Hanare et Yamato continuèrent encore de parler un peu. Au bout d'un moment, Hanare s'assoupit près du feu. Le capitaine attendrit la couvrit de son gilet. Il ne tarda pas à dormir non plus.
La nuit se terminait lentement, dans une symphonie discrète de chouettes et de hibou, mêlée aux insectes nocturnes et aux crépitements du feu qui s'éteignait.


___________________________________

Nuit à la belle étoile, avec une Hanare surprenante...
A suivre …


PS : Ici j'ai écrit que Rin est morte durant l'attaque de Kyuubi, bien-sûr ce n'est qu'une hypotèse que j'ai inventé, donc pas de quoi s'affoler.

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 05 Juin 2011, 1:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 11


La lumière du jour perçait à travers les arbres, éclairant tours à tours les visages des ninjas qui se réveillaient doucement. Naruto rêvassait à moitié réveillé.
Naruto – Aaaah...Sakura-chan, tu est là.
Il passa un bras autour du corps qu'il avait trouvé.
Naruto – Hmm ? Dit-moi, tu est musclée pour une fille.
Il continuait en touchant des cheveux.
Naruto – Et tu a les cheveux plus raides que d'habitude, le visage carré aussi...
Naruto ouvrit timidement les yeux. Surprise, il se retrouva nez-à-nez avec Saï.
Saï – Ce n'est PAS Sakura.
Naruto – YYYAAAAAAAAAAAAH !!!
Le blond poussa un cri d'épouvante.
Naruto – Mais mais, qu'est-ce que tu fait là ?!
Saï – Je te rappel que je dormais là depuis le début.
Naruto - …
Sakura arriva derrière lui et le frappa un peu sur la tête.
Sakura – Baka ! Tu m'a réveillée cette nuit.
Naruto – Aïe ! Dé...Désolé.
Les jounins réveillaient chacun leurs élèves encore endormis. Akamaru bailla gueule grande ouverte, réveillant Kiba et Hinata. Shikamaru eu du mal à émerger comme d'habitude. Chose rarissime, on vit Gaara s'étirer douloureusement.
Gaara – Aaah... J'ai rarement passer une nuit pareille...
Temari – En même temps sa change de ta chambre de Kazekage.
Kakashi se réveilla lui aussi en retard par rapport aux autres. Il se frotta la tête avant de coller son visage dans sa paume. Hanare le regarda mine de rien.
Hanare – Tu as bien dormis ?
L'épouvantail laissa apparaître son œil noir à travers ses doigts.
Kakashi - …
Hanare – Pas de ce que j'ai entendu hein ?
Kakashi - … Un drôle de rêve qui m'a pourri la moitié de la nuit...
La jeune kunoichi ne chercha pas plus de conversation. Gaï et Lee étaient déjà en train de s'échauffer pour la marche.
Gaï – Aller aller ! On se bouge les jeunes !
Lee – Aller aller !
Chacun rangea ses affaires, se prépara et se mit en marche.
Neji – Si je ne me trompe pas on devrais arriver dans l'après-midi c'est ça ?
Kakashi – Oui, il faut garder le rythme.
Kankurô – N'est-ce pas le flemmard ?
Kankurô se tourna vers Shikamaru qui trainait.
Shikamaru – Ah ça va !
La troupe avançait bien. Arrivé au midi, ils firent une pause déjeuné comme la veille. Iruka alla voir où ils en étaient. Un trou dans les arbres laissaient au loin, apparaître des tuiles rouges. Il descendit annoncer la nouvelle. Tout le monde sauta de joie. Kakashi n'était pas d'humeur et ne mangea rien.
Sakura – Ça va senseï ?
Kakashi – Oui, ça va...
Sakura – Vous êtes sûr ?
Kakashi – Oui ça va passer, un petit coup de mou.
Il sourit de son œil droit. En le rouvrant il croisa le regard d'Hanare. Elle lui sourit en guise de réponse. Il détourna le regard gêné. Yamato qui y voyait clair dans le jeu d'Hanare rit tout seul. Les ninjas se remirent en marche ensuite.

Arriver vers seize heures de l'après-midi, la végétation s'amincissait autour de nos voyageurs. Kakashi accéléra le pas.
Kakashi – Je reconnais cet endroit...
Tout le monde fit de même. L'excitation monta d'un cran. Kakashi courrait presque à la fin. Il poussa enfin une dernière branche et resta planté devant le spectacle qui se tenait devant lui.
Kakashi – Nous-y voilà !
Le reste du groupe se dispersa autour du copieur, le regard ébahi.
Naruto – Mais, senseï, on cherchait une "petite" auberge non ?
Kakashi – Et ben ils ont du faire des travaux...
Devant eux se trouvait une gigantesque construction composé de trois bâtiments. Pour rentrer dans l'auberge il fallait passer sous un simple portique de bois traditionnel, décoré de petits parchemins colorée que les précédents visiteurs avaient laissé. En haut il était inscrit "Bienvenue à l'Auberge de Sasame !". Au centre de la vision de ce paradis tenait le bâtiment principale. Il faisait un peu penser à la résidence de l' Hokage. Les murs étaient rouges briques et le toit était fait de tuiles de bambou, mises de sorte à ce que le toit forme une coupole. En haut de la porte d'entrée gigantesque, il était inscrit les caractères de "paix" et de "sérénité". La base des murs étaient cachées par d'épaisses plantes grimpantes à fleurs blanches, légèrement rosées. Les rares fenêtres étaient rondes et petites. On pouvait deviner que ce bâtiment faisait deux étages.
De chaque côté de ce dernier, il y avait deux bâtiments reliés par des passerelles à chaque étage. Ils étaient tout les deux pareils. Plus modernes et plus longs que le bâtiment principale, ils étaient de forme assez rectangulaires. Seul leurs extrémités extérieurs étaient arrondies. Les fenêtres étaient cette fois carrées et plus nombreuses. Les murs étaient décorés de la même manière que le bâtiment centrale. Le toit aussi. Les trois bâtiments formaient un trapèze avec l'entrée principale de l'auberge. Au centre de celui-ci, il y avait un immense jardin, fleurit de toute les couleurs possibles. Une fontaine ruisselait au centre, formant des bras d'eau à travers le jardin. C'était une décoration traditionnelle et relaxante. Des pavés partaient de là où se trouvait nos ninjas, et longeais les bâtiments. Quelques chemins se perdaient dans le jardin.
Temari – C'est magnifique...
Kakashi – Quand je suis venu ici, il n'y avait que le bâtiment centrale et un petit jardin...
La troupe regardait en entrant doucement par le portique de bois. Kankurô aperçu un nuage blanc au dessus du bâtiment droit.
Kankurô – Un nuage de vapeur ? … Il y a des sources d'eau chaude ! Génial !
Sakura – Mais, quand est-ce que vous êtes venu ici Kakashi-senseï ?
Kakashi – Il y a longtemps, j'étais plus jeune que vous.
Il avait un air d'amertume en disant ça. Les ninjas progressaient le long des pavés, s'émerveillant du moindre petit détail. Arrivés devant l'accueil, Yamato, Kakashi et Hanare se présentèrent devant une dame d'apparence âgée. Elle leva le nez de son bureau.
Mme Sasame – Bienvenue à l'Auberge de Sasame ! Que puis-je faire...
Elle fit une pose et considéra les trois jounins.
Mme Sasame - Ooooh ! C'est vous ! Vous avez bien grandis tous les trois ! La dernières fois c'était... Il y a 15 ans non, plus peut-être ? Surtout toi avec ton masque je te reconnais.
Les trois ninjas ne comprirent pas. Mais Kakashi avait compris à qui la vieille Sasame faisait allusion, à l'équipe 7 d'autrefois.
Yamato – Vous faites erreur, je ne suis jamais venu ici.
L'épouvantail releva la tête.
Kakashi – Oui, je suis le seul que vous connaissiez. Ces personnes ne sont pas celles que vous croyez.
Mme Sasame – Ah, désolée, mais sinon vous venez sûrement prendre du bon temps ici non ?
Yamato – Oui, nous voudrions passer des vacances. Nous sommes assez nombreux alors …
Le capitaine désigna la troupe.
Mme. Sasame – Ah ! En effet ! Je vous arrange ça ! (tousse) MAAAAAAAAAYYY !!!
Une jeune fille accourue. Elle avait tout l'air d'une servante. Ses cheveux brun en chignon laissaient dépassé quelques mèches, elle paraissait essoufflée.
May – Oui madame ?
Mme Sasame – Ces jeunes gens on besoin de chambres, montre leurs.
May – Oui.
Mme Sasame(se retournant vers les ninjas) – Je vous confis à May, elle s'occupera de vous faire visiter l'auberge.
Kakashi - Arigato.
Les voyageurs rejoignirent alors la jeune femme, et partirent vers l'aile droite de l'auberge.
May – Nous sommes actuellement dans ce que l'on appel le bureau de l'auberge. Ici vous trouverez le personnel et les renseignement dont vous avez besoins. C'est aussi la maison de Madame Sasame.
Ils passèrent alors au bâtiment droit.
May – Au rez-de-chaussé, vous trouverez les sources d'eau chaude et le restaurant. Derrière, à l'extérieur, se trouve un petit lac naturel. L'eau y est constamment entre 20 et 30 degrés grâce à la source chaude.
Lee – On pourra se baigner ensemble, c'est bien ça !
Shikamaru – Ouais.
Ils montèrent à l'étage.
May – Ici nous avons ce que nous appelons le coin détente. Il y a quelques instruments de musique, des tables de jeux, des sièges...
Shikamaru – Ah ! Je ne vais pas perdre la main au shôgi.
May – Le deuxième étage est consacré au personnel. Il est inutile de s'y attarder.
La troupe redescendit, traversa le jardin, et arriva dans le bâtiment gauche.
May – Dans ce bâtiment, nous avons une grande salle qui prend presque tout le rez-de-chaussé. Elle est consacrée aux fêtes et aux spectacles. Il y a également une petite cuisine si vous voulez déjeuner en paix le matin.
May accompagna ensuite les ninjas au premier étage.
May – Les deux étages sont exclusivement des chambres.
Elle fit visiter l'une d'elle aux shinobis.
May – Il n'y a cependant qu'une salle de bain par étage.
May ouvrit la porte de la salle de bain.
Sakura – Une baignoire !
La jeune servante sourit. Arriver au deuxième elle montra également une chambre.
Naruto – C'est des lits séparés, alors qu'en bas ils sont à deux places.
May – Oui, le premier étage est plus consacré aux couples. Le deuxième est plus pour les amis.
Elle leur montra la salle de bain.
Kiba – Hé ! Il n'y a pas de baignoire ici ?
May – Oui.
Iruka – On pourrait faire un étage garçons et un étage filles non ?
Les filles se regardèrent toute et crièrent en même temps.
Filles – On prend le premier !!!
Kiba – Évidemment avec la baignoire et les grands lits.
Akamaru grogna.
May – Je vous laisse vous installez, et si vous avez besoin n'hésitez pas !
Kakashi – Arigato.
Yamato – Dites-moi, c'est un peu désert ici.
May – Oui nous manquons de clients, donc il n'y a plus de personnel, je suis seule ici avec Madame Sasame.
Hanare – C'est vrai ? Pourquoi ?
May – Nous ne sommes pas connus, et madame Sasame ne paye pas toujours ses assistants.
Gaï – Ah ?
May – Vous êtes une bonne surprise. Vous êtes les seuls ici.
Tout le monde resta bouche bée.
Naruto – Mais, il y a tout ce qu'il faut pourtant.
May – Oui, sauf l'amabilité de la patronne. Ne vous étonnez pas si elle est un peu mauvaise, elle perd la tête.
Kakashi – J'ai remarquer ça.
May – Bien, bon séjour.
Hanare – Arigato !
May s'éloigna pendant que les ninjas se regroupaient pour s'installer.


_________________________________

Arrivée à l'auberge pour nos ninjas, les vacances commence enfin !
A suivre …


Voilou, j'espère qu la description de l'Auberge est assez claire, je ferais des schémas si vous voulez y voir plus claire.

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum