Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. L'Auberge japonaise
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  

Que pensez-vous de ma FanFic ?
Super ! J'adore !
57%
 57%  [ 8 ]
Pas mal
28%
 28%  [ 4 ]
Moyen
7%
 7%  [ 1 ]
Bof
0%
 0%  [ 0 ]
Je déteste, c'est nul ! (Pourquoi ?)
7%
 7%  [ 1 ]
Total des votes : 14

Auteur Message
j-naruto
Genin


Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 365

MessagePosté le: Dim 05 Juin 2011, 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voila, comme toutes les semaines mes impressions sont les mêmes.

L'histoire est fluide, sympa et plaisante a lire.

Mais comme d'hab il y a des fautes d'orthographe. C'est dommage parce que ce sont des fautes d'inattentions.

Sinon je trouve que tu as intégré beaucoup de personnage, peut être un peu trop car tu ne pourras pas tous les développer et si tu le fais Kakashi devra s'effacer.

Le manque de client est peut être du a autre chose que le manque d'amabilité de la patronne. Peut être le moment d'introduire de l'action.
Un Kakashi qui sauve Hanare ou l'inverse (vu ton style je pense plus a Hanare qui sauve Kakashi).

J'attend la suite avec impatience.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 05 Juin 2011, 9:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j-naruto a écrit:
Voila, comme toutes les semaines mes impressions sont les mêmes.

L'histoire est fluide, sympa et plaisante a lire.

Mais comme d'hab il y a des fautes d'orthographe. C'est dommage parce que ce sont des fautes d'inattentions.

Sinon je trouve que tu as intégré beaucoup de personnage, peut être un peu trop car tu ne pourras pas tous les développer et si tu le fais Kakashi devra s'effacer.

Le manque de client est peut être du a autre chose que le manque d'amabilité de la patronne. Peut être le moment d'introduire de l'action.
Un Kakashi qui sauve Hanare ou l'inverse (vu ton style je pense plus a Hanare qui sauve Kakashi).

J'attend la suite avec impatience.


Pinaise, pour l'orthographe je l'ai relue trois fois et fait relire ! J'en ai marre !

Pas d'inquiétude, les personnages intégrés n'auront pas le temps de se faire une place (j'arrête là sinon je vais spoiler).

Patience, le manque de client sera expliqué plus loin.

Un sauvetage, peace and love ! Je suis en train d'écrire beaucoup en ce moment, je vous demande juste de la patience. Dans les semaines qui suivent vous aurez des surprises.

Spoil:
dit-donc j-naruto tu devine mes idées à l'avance c'est parce que c'est prévisible ou pas ? Après je dit pas que ce sera avec Hanare et Kakashi, les autres ninja auront leur heure de gloire aussi

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
j-naruto
Genin


Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 365

MessagePosté le: Dim 05 Juin 2011, 10:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bah t'inquiète même Kishi parfois on devine des pans de son scénario.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tardif Online
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 20 Sep 2010
Messages: 86
Localisation: Quelque part sur la ligne du temps. ...Impression de déjà vu encore...

MessagePosté le: Lun 06 Juin 2011, 3:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien que j'ai bien visualisé l'auberge, un plan de l'édifice vu du dessus ne serait pas de trop, histoire de tous être sur la même longueur d'onde!

En enfin, l'action commence! Twisted Evil

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Mer 08 Juin 2011, 4:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La commande est prise !
Je poste le plan dés que je peut !

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 12 Juin 2011, 11:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 12


La troupe de voyageurs se répartissait les chambres.
Yamato – Bon, les filles vous avez dit que vous vous installiez au premier étage ?
Sakura – Oui ! Et vous n'avez pas à râler, les femmes d'abords !
Shikamaru – Femmes...
Sakura se retourna vers Shikamaru avec un regard meurtrier.
Hanare – Exactement, les hommes avec plus de marches à gravir.
Les garçons grommelaient tous.
Kakashi – Bien, les chambres... On va se répartir comme on peut.
Kakashi regarda tout le monde.
Kakashi – Il y a neuf chambres par étages. On pourrait mettre les garçons deux par deux, les filles peuvent se mettre à une par chambre.
Kiba – Hé ! C'est pas juste !
Kakashi – Si étant donné que les filles n'ont qu'un lit par chambre et les garçons deux.
Naruto - … Tant pis.
Gaï – Les gars, il faut se mettre deux par deux. Aller !
Personne ne bougea. Seul Kankurô alla sans hésiter vers son frère.
Yamato – Bon, et bien...euh...
Iruka(bas) – Tant pis on fait les groupes nous même.
Kakashi(bas) – C'est obliger là...
Iruka(bas) – Ça va être mignon...
Kakashi – Alors ?!
Personne ne parlait.
Kakashi – Bon ! Puisque c'est ça, on fait les binômes nous-même.
Garçons – Aaah ! Quoi !
Kakashi – Si si. Alors, Kankurô et Gaara ça va de soit.
Les deux frères acquiescèrent de la tête.
Kakashi – Shikamaru, avec Chôji.
Shikamaru(attrapant son compagnon par l'épaule) – Ahah ! Ça changera pas !
Kakashi posa son œil sur Naruto.
Naruto - …
Le blondinet était stressé.
Kakashi – Naruto avec …
L'épouvantail sourit de l'œil.
Kakashi – Saï !
Naruto – NANIIII !!!
Yamato – Aller, vous vous connaissez maintenant. Et ça vous permettra de cohabiter en dehors des missions.
Saï – D'accord.
Naruto – Grrmmblbl...
Kakashi – Il reste Kiba, Neji et Lee... Kiba tu vas avec Neji, ça te canalisera.
Kiba – Hein ?
Lee – Et moi ? Je ne veut pas être seul.
Yamato – Ah...
Gaï – Lee je vi...
Kakashi – Non ! Ne reste pas avec lui pendant les vacances !
Gaï – Mais ?
Yamato – On va éviter, vous êtes maitre et élève non ?
Gaï – Tu as peut-être raison.
Les jounins se tournèrent vers Iruka.
Kakashi – Iruka ! Tu vas avec lui !
Iruka – Eh ! Pourquoi moi ?
Yamato – Tu est le plus jeune. Aller fais pas ton difficile.
Iruka – J'ai juste un an de moins que toi Yamato !
Yamato – Mais oui !
Yamato le poussait vers Lee.
Iruka(bas) – C'est pas sympa ça ! Vous me le paierez. Je veut pas être réveillé à cinq heures du matin tout les jours par un fou furieux de l'entrainement !
Le capitaine fit le sourd.
Kakashi – Bon, les garçons c'est fait. Nous on se mettra à un par chambre, Hanare tu vas avec les filles.
Hanare – Évidemment.
Shikamaru – Hé ! Pourquoi vous vous avez le droit d'être un par chambre chacun ?
Naruto – Ouais, c'est nul !
Kakashi – Parce que nous on est adulte.
Naruto – Je vois pas le rapport.
Les jounins se regardèrent.
Yamato – Vous comprendrez plus tard.
Shikamaru – Mouais... C'est ce qu'on dit toujours...
Kakashi – Aller, il faut s'installer maintenant. A plus-tard !
Tout le monde se répartit dans les chambres. Dans chaque chambre, il y avait une armoire et une table de nuit par lit. Ils ne leur fallu pas moins d'une demi-heure pour s'installer. Après ça les garçons allèrent à l'étage des filles, elles avaient finit aussi.
Neji – Nous voilà enfin arrivés.
Ino – Oui, mais je suis fatiguée.
Tenten – Moi aussi, j'en ai plein les jambes.
Les ninjas se plaignaient tous, quand Saï s'écria :
Saï – Et ben on pourrait aller goûter à cette source d'eau chaude non ?
Tout le monde fit un grand "Ouais, bonne idée !", et ils partirent chercher leurs affaires. Kankurô débarqua dans sa chambre, apercevant son frère en train de lire quelque chose.
Kankurô – Oh, Gaara ?! Ne me dit pas que tu vas rester aussi sérieux tout le temps, c'est les vacances ! Aller viens, on va à la source d'eau chaude.
Gaara leva la tête vers son frère, qui commençait déjà à ramasser une serviette.
Gaara – Hmmm, oui je vais voir ça.
Il ne bougea cependant pas d'un pouce. Kankurô n' insista pas. Il reconnaissait bien là Gaara.
Kankurô – Comme tu voudras.
Il partit de la chambre. Tout le monde s'était réunis dans la source. Le groupe se sépara dans les vestiaire. Chacun enleva tout ce qu'il portait, y compris leurs maquillage. Shikamaru eu d'ailleurs du mal à reconnaître Kankurô sans ses bandes violettes.
Shikamaru – Ouah, ça te change ! Tu es même mieux comme ça !
Kankurô – Ouais, on me le dit souvent.
Ceux qui avaient les cheveux longs les attachèrent, ce qui leur changea le visage. Seul Saï restait blanc comme la neige. Certain croyaient d'ailleurs que c'était du faux.
Quand tout le monde fut près, les garçons partirent dans le bain.
Naruto – Aaaah ! Ça fait du bien !
Kiba – Ouais, dommage qu'ils ne veulent pas que les chiens viennent, Akamaru va me faire la tête ce soir.
Shikamaru – Pour qu'on sente le chien mouillé ! Non merci.
C'était la première fois que les garçons se baignaient tous ensemble. Chacun jetaient des coups d'œil discrets aux autres pour savoir qui était le plus musclé. Naruto se rendit compte qu'il y avait une égalité générale, Chôji hors-jeu.
Les filles de leur côté se détendaient aussi.
Sakura – Après deux jours de marche, c'est parfait.
Temari – Oui, c'est pas chez moi que l'on a ça. Pfff... Je suis d'ailleurs sur que Gaara n'est pas venu.
Ino – Dommage, il ne doit pas être mal.
Tenten – Bah ! Autant sortir avec un glaçon !
Ino – Ahah ! C'est vrai. Enfin un "glaçon" c'est façon de parler.
Temari – Hmm. J'espère qu'en vieillissant il sera plus chaleureux. Enfin bon, mon père était pareil...
Sakura – Il a le temps.
Temari – Oui, de toute façon, il à déjà des dizaines de prétendantes à ses pieds.
Sakura – Tu m'étonne.
Les filles se turent et écoutèrent les garçons parler. Elles étaient curieuses de savoir ce qu'ils disaient. La plupart parlait de missions, de techniques, d'autres restaient muets ou disaient de temps en temps un commentaire. Soudain on n'entendit plus rien, un gros blanc, seul des pas qui approchaient dans l'eau. La vapeur cachait tout. Les filles collèrent leurs oreilles au mur. Naruto prit alors la parole.
Naruto – C'est qui ?
Pas de réponse, les pas continuaient, plus fort. Une silhouette apparue, de taille moyenne. Tout le monde réagis enfin.
Tous – QUOI ?!!
Les filles sursautèrent.
Tenten – Aah ! Je veut savoir !
Temari – Je crois que...non...
Les garçons avaient les yeux écarquillés. Devant eux se trouvait Gaara qui continuait de marcher jusqu'à son frère.
Gaara – Tu as raison, c'est les vacances.
Kankurô avait du mal aussi à le croire.
Kankurô – Tu vois quand tu veut.
Gaara s'assit sans trop de réaction. Ses camarades ne savaient plus quoi faire, ils n'osaient plus parler. Naruto essaya timidement de relancer la conversation.
Naruto – Euh... Sinon, quoi de neuf depuis le début des vacances ?
Les ninjas recommençaient à parler chacun leur tour. Les filles avaient entendues ce qui se passait.
Ino – Roooh, je veut le voir moi !
Temari – Je sais pas si tu serais satisfaite. Ça fait des années que je ne l'ai pas vu torse nu.
Tenten – Moi il m'intéresse pas du tout.
Ino – Mais... J'ai rein dit. Et puis tu peut parler toi !
Tenten – Hein ?
Sakura – Aaah ? Tenten nous cache des choses ?
Tenten – Mais mais, non !
Tenten rougissait de plus en plus.
Ino – Mais, oui c'est ça. Avoue que tu louche sur Neji.
Temari – Eeeh ! Le rejeton aux cheveux longs !
Temari partie dans un fou rire.
Tenten – Pas du tout, jamais je sortirais avec ce type !
Hinata – Il n'est pas si méchant que ça pourtant...
Ino – Hinata, tu pourrais peut-être lui rendre service vu que c'est ton cousin.
Hinata – Euh...je...
Tenten – Non ! Tu te tais ! Ne va pas raconter n'importe quoi à tout le monde.
Hinata – Je n'allais rien dire , ne t'inquiète pas.
Sakura – On te taquine Tenten.
Sakura se tourna vers Ino.
Sakura – Parce que toi tu ne louche pas sur quelqu'un peut-être ?
Ino rougit.
Ino – Je ne voit pas de quoi tu parle, Sakura grand front !
Sakura – Répète ça sale truie violette !
Les deux rivales s'apprêtaient à se taper dessus. Temari les arrêta.
Temari – Arrêtez vous deux, on se fiche de qui aime qui, ça ne regarde personne !
Les filles se calmèrent, et continuèrent à parler de tout.

Pendant ce temps les jounins finissaient de s'installer, abandonnant leurs tenues pour des vêtements plus légers. Hanare soupirait en cherchant comment elle allait s'habiller.
Hanare – *Je suis seule ici. La plus proche de moi serait Temari, sinon il n'y a que des ados.*
Soudain on frappa à la porte. Elle enfila vite une robe et alla ouvrir.
Hanare – Oui ?
Yamato – Rebonjour !
Le capitaine se tenait là, presque méconnaissable. Il avait troquer son uniforme de jounin et son bandeau contre une chemise à manches courtes orange et un pantalon large kaki. Hanare avait envie de rire.
Yamato - On comptait demander un petit casse croûte à l'accueil, tu as faim ?
Hanare – Oh oui ! J'ai l'estomac en miettes ! J'arrive !
Yamato – Héhé ! D'accord. Sinon ça va, tu est installée ?
Hanare – Oui ne t'en fait pas.
Yamato – Si tu a un problème appel-nous hein, tu n'hésite pas.
Hanare – Non non, je sais.
Yamato – Bon, à plus-tard alors.
Hanare – Oui.
La kunoichi regardait s'éloigner son compagnon.
Hanare – Euh... Yamato ?
Yamato – Hm, oui ?
Hanare – Pourquoi vous êtes gentils avec moi comme ça ?
Yamato – Tout simplement parce que tu est nouvelle, on va pas te laisser à l'écart. Et puis tu a l'air sympa.
Hanare – C'est gentils.
Yamato resta quelques secondes à sourire, puis réagis.
Yamato – Bon, je file, à tout à l'heure.
Hanare – À tout à l'heure !
Hanare avait changer de mentalité. Maintenant elle se sentait bien, et à sa place. Personne ne la rejetait. Même si c'était la seule femme du groupe.
Chacun alla ensuite goûter un peu en attendant le soir. Pendant que la Lune apparaissait, de nombreuses idées fleurissaient dans la tête de nos ninjas annonçant des vacances mouvementées.

______________________________

Installation à l'auberge, et déjà l'odeur des vacances flotte dans l'air.
A suivre...



PS : Cette fois j'espère qu'il y a moins de fautes ^^'. Le croquis de l'auberge est bientôt prêt, je travaille la dessus, normalement demain ou mercredi vous l'aurez !

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Tardif Online
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 20 Sep 2010
Messages: 86
Localisation: Quelque part sur la ligne du temps. ...Impression de déjà vu encore...

MessagePosté le: Lun 13 Juin 2011, 10:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis déçu, y'a pas eu de passage pervers. Evil or Very Mad Laughing

Vivement la suite! (Et le plan!) Very Happy

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Mer 15 Juin 2011, 6:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Héhé mais un peu de patience Twisted Evil (non je déc' ^^)

Désolée mais mon scanner déconne ça me gave, les schémas sont près depuis hier ! RAAAAH !!!

En attendant je poste les plans des chambres et des salles de bains ^^. Bon c'est du paint donc faites pas gaffes aux couleurs, j'ai mis un peu n'importe quoi. Imaginez les couleurs que vous voulez Wink

Chambre de fille :
Spoil:


Et leur Salle de bain :
Spoil:


Chambre de garçon :
Spoil:


Et la salle de bain de ces derniers :
Spoil:
L'espèce de chose jaune est un panier de linge sale, car il y a une laverie dans l'auberge.

Voilou à la prochaine !

_________________
Spoil:



Dernière édition par Yoake le Jeu 28 Juil 2011, 5:24 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 19 Juin 2011, 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour ! Et oui vous allez me taper et me dire que j'ai tout les problèmes du monde, et bien OUI j'ai tout les problèmes du monde ! (presque...) Pourquoi je dit ça ? Parce que mon scanner bug Mad et j'ai un mal fou à le faire marcher. Donc si ce soir il ne remarche pas pour scanner les plan de l'auberge, je m'enage à les refaire sur ordi, évidemment ce sera peut-être moins précis mais voilà, je vous l'avait promit donc je vous le donnerait. En attendant voilà le chapitre 13 (ouuulala, le chiffre 13 N0OOOO ). Bonne lecture !


CHAPITRE 13


Le soir tombait sur l'auberge. Les ninjas ressentaient la fatigue du voyage, ayant un peu perdu l'habitude de marcher si longtemps. Ils s'étaient rassemblés autour de deux grandes tables réunies dans le restaurant. Les jounins ensembles et les élèves de l'autre côtés. Kakashi s'était quand même joins à eux, après que ses compagnons aient insisté. "Même si il ne mange pas il ne va pas rester seul dans son coin." avait dit Gaï. Hanare était entièrement contre les idées de Kakashi, trouvant qu'il était presque impolie de ne pas enlever son masque. L'épouvantail se contenta de lui faire la tête. Yamato qui était assis à côté d'elle la rassura.
Yamato – Ne t'inquiète pas, moi je l'ai déjà vu sans son masque, tu le verra peut-être un jour.
Hanare – Ah bon ?
Yamato – Oui, quand je faisais équipe avec lui il y a longtemps, il avait perdu son masque d' ANBU alors que celui en tissu était déchiré. Et puis quand on boit un verre tranquillement des fois aussi.
Hanare – Tu a de la chance.
Iruka – Ahah ! Je l'ai déjà vu aussi, il n'y a pas à en faire un plat.
Gaï – C'est vrai.
Hanare – Vous l'avez tous déjà vu ?
Yamato – Apparemment oui.
Kakashi – Surtout faites comme si j'étais pas là.
Iruka – Ooooh, ça va. On a le droit de parler de toi non ?
Kakashi – Mouais...
Hanare – Pourtant il paraît que toutes les filles qui l'on vu sans masque sont à ses pieds.
Kakashi parut étonné de cette remarque.
Gaï – Ahahahah ! Oui, mais bon, on ne va pas dire nous qu'on le trouve mignon, ça ferait bizarre ! Ahah ! Il est normal quoi.
Tout le monde se mit à rire, les jeunes qui étaient proches ne purent se retenir non plus.
Yamato – Héhé ! Ça me rappel, tu te souviens de cette rumeur qui courait il y a pas si longtemps, où tout le monde croyait que …
Kakashi – La ferme !
Cette fois toute la table avait entendue et ria de plus belle.
Hanare – Quoi quoi ? Je veux savoir !
Kakashi – Rien. Quand les gens n'ont rien à dire ils inventent des conneries.
Iruka – Hey détend-toi Kakashi, on plaisante.
Yamato – C'est vrai que depuis qu'on est partis tu as changé. Tu t'énerve pour un rien, tu ne rigole plus, tu redeviens une tête de pioche ou quoi ?
Kakashi – Non ça va.
Gaï – Hmm, m'est d'avis que quelque chose te perturbe.
Kakashi – Peut-être...
Kakashi regarda brièvement Hanare.
Hanare – Quoi ! Ça va être de ma faute ?!
Kakashi – Hein ! Euh non... J'ai pas fais attention à où je posais mon regard.
Yamato ria.
Yamato – Ça s'annonce bien. Et s'il vous plait vous deux, arrêtez de faire la tête.
Aucun des concernés ne réagis. May la jeune servante amena les plats. Tout le monde se servit, les voisins de Chôji essayant d'avoir assez de morceaux pour tout le monde. Shikamaru avait prévu le coup, et bientôt May arriva avec un plateau chargé au maximum et le déposa à côté du gourmand.
Chôji – C'est pour moi ?
May – Oui, on m'a dit que vous aviez bon appétit.
Chôji regarda Shikamaru et Ino qui lui sourire.
Chôji – Ah ! Merci beaucoup !
La gouvernante sourie aussi avant de filer en cuisine. Tout le monde mangeait avec plaisir les délicieux mets. Les plats se vidaient dans les assiettes en des temps records. Kakashi avait du mal à se retenir, il devait se contenter d'attendre d'être seul, mais tant-pis, c'était son choix. Histoire de se changer les idées, il voulut lancer la conversation. L'épouvantail vit alors Yamato se servir du saké et se trouva une bonne raison pour se venger de tout à l'heure.
Kakashi – Hey vas-y doucement Yamato, tu sais bien que tu tiens mal l'alcool.
Le capitaine releva la tête.
Yamato – Non mais, c'est moi qui décide si je veut boire ou pas.
Hanare – Ah bon ? Tu ne tiens pas l'alcool ? Pourquoi, il se passe quoi sinon ?
Yamato – Rien, une cuite quoi...
Kakashi – Oh et bien, il monte sur la table et te chante tout son répertoire avec une voie terrible jusqu'à ce qu'il tombe raide. Après ça on a plus qu'à le trainer au lit.
Hanare – Haha ! J'aimerais bien voir ça.
Yamato – Bon ça va oui !
Kakashi lui lança d'un air moqueur en se penchant vers lui :
Kakashi – VENGEANCE !!!
Gaï – D'ailleurs la dernière fois tu chantais avec lui Kakashi.
Kakashi - … Je ne me rappel pas du tout.
Gaï – Moi si très bien, c'était terrible ce soir là ! On avait fêté je ne sais plus trop quoi, mais on l'avait un peu trop fêté.
Iruka – Dommage, j'étais pas là.
Au final les jounins se taquinaient tous un peu relatant des faits que seuls eux connaissaient. Hanare était quasiment écroulée sur la table en imaginant les scènes.
Les jeunes de leur côté faisaient un peu pareil. Saï surnommait tout le monde sans se rendre compte que presque personne n'aimait le siens.
Naruto – On pourrait aller se baigner dans le lac après manger.
Sakura – Non, je suis trop fatiguée.
Kankurô – Pareil.
Kiba – C'est mieux d'y aller demain, on sera plus reposés.
Le jeune garçon jetait des morceaux de nourriture par dessus on épaule, qui étaient directement gobés par Akamaru. Neji prit la parole.
Neji – On irait que tous ensembles, sans adultes, on pourra s'amuser.
Tout le monde le regardait bizarrement.
Naruto – Tu à dit "s'amuser" ?
Neji – Oui pourquoi ? C'est les vacances non ?
Les ninjas réfléchir.
Tenten – Moi ça me va, demain soir on fait un bain de minuit !
Tous – YEAH !
Ino – Chuuut !(agite les mains)
Tous se reprenaient en avalant un morceau. Vers la fin du repas, Kakashi avait terriblement faim. Les ninjas le sentir et allèrent se coucher. Seul Iruka était resté pour tenir compagnie au copieur. La salle une fois vide, le calme tomba lourdement. Kakashi regardait les plats les uns après les autres.
Kakashi(déçu) – Vous n'avez presque rien laissé...
Iruka – T'inquiète !
May arriva de la cuisine avec deux assiettes pleines.
May – J'ai été prévenue pour vous, ne vous inquiétez pas c'est encore chaud.
Kakashi – Merci beaucoup.
Iruka – On a eu le temps de parler des goûts alimentaires de chacun avant de s'installer. On a pensé à toi aussi.
Kakashi retira alors son masque et entama son repas. Il mangeait à grandes bouchées.
Iruka – Et ben, t'a rien mangé ce midi ?
Kakashi – Non.
La voie du ninja était légèrement plus clair qu'avec son masque. En à peine dix minutes les assiettes étaient vides.
Kakashi – Ah ! C'était délicieux !
May revint pour débarrasser la table.
May – Vous avez déjà ter...mi...né...
Elle resta une seconde à regarder Kakashi, qui la regardait sans comprendre.
Kakashi – Oui.
May – Euh … désolée ! Vous en voulez encore ? Il en reste un peu.
Kakashi – Non merci, il faut que vous mangiez aussi.
May – Non, ça ira, j'ai l'habitude de manger les restes.
Iruka – Mais vous vivez comme ça tout les jours ?
May - Oui, je vous avoue que c'est dur, mais madame Sasame se fiche bien de mon confort.
Kakashi – On peut vous aidez si vous voulez, après tout on est ninjas, notre but est aussi d'aider les gens.
May – Non, vous êtes des clients.
Iruka – Ça nous fait plaisir.
May rougissait.
May – Pour l'instant vous feriez mieux d'aller dormir, vous avez les yeux vraiment fatigués. (elle regardait Kakashi)
Kakashi – beuh …
Iruka – Haha ! Ne vous en faite pas pour lui, il est toujours comme ça !
Kakashi – Comme vous voudrez. Sur-ce bonne nuit.
May – Bonne nuit.
Les deux ninjas se levèrent, Kakashi remit son masque, et ils partirent se coucher.
Les autres vacanciers étaient déjà tous dans leur chambre. L'animation était cependant plus importante chez les garçons, condamnés à être deux par chambre. Si Kankurô et Gaara ne changeaient pas leurs habitudes, comme Shikamaru et Chôji, en revanche Kiba et Naruto n'étaient pas très contents de leur binôme. Naruto faisait la tête à Saï, qui préparait tranquillement son lit.
Naruto – Tu n'as pas intérêt à me faire une remarque.
Saï – Mais je n'ai rien dit.
Naruto – Mouais...
Saï – Tu sais, ça ne me plait pas trop non plus d'être avec toi.
Naruto – Ben tant mieux !
Ils se couchèrent en silence, se boudant un peu. Neji et Kiba tentèrent aussi de cohabiter tant bien que mal, leur caractère étant totalement différents. Akamaru s'installa au pied du lit de Kiba, qui essayait de discuter un peu, les réponses de Neji étant très rarement nourries. Iruka s'installa avec Lee, qui était très calme ce soir là. Yamato profita d'avoir deux lits pour se servir d'un comme espèce d'étendoir où il mit ses habits pour le lendemain. En remontant Kakashi s'était retrouvé avec Gaï, qui sortait de la salle de bain. Avant de rentrer dans sa chambre; celui-ci fit un Nice-Guy à Kakashi, qui se rendit alors compte que leurs chambre se faisaient face.
Gaï – Ces deux portes se font face comme nous deux Kakashi !
Et il rentra dans sa chambre.
Kakashi – Ouais...Bonne nuit à toi aussi...
Les filles s'installaient aussi. Sakura se laissa tomber sur le lit, s'étalant de tout son long. Ino brossa longuement ses cheveux, de même que Tenten et Hinata. Temari enleva ses élastiques et secoua la tête pour remettre sa chevelure en place. Hanare s'allongea sur son lit et regarda le plafond. Elle réfléchissait aux dernières journées qui s'étaient écoulées. Elle repensa aux différents ninjas qu'elle avait rencontrée, à ceux qu'elle trouvait gentils, d'autres plus froids.
Hanare - *Finalement personne ne me déteste ici. Les filles ont l'aire de bien m'aimer, les garçons aussi ça va. Gaï et Iruka sont marrants, surtout Gaï. Yamato est super gentils, et Kakashi ...*
Elle resta avec 'image du ninja dans la tête puis se plaqua violemment un oreiller sur le visage.
Hanare - *Raah ! Mais qu'est-ce qu'il m'arrive à moi ! Voilà que je me met à penser au type qui me déteste... Mais, il me déteste pas tant que ça en fait, c'est un peu moi qui le pousse à bout.*
Elle roula sur le côté pour regarder par la fenêtre.
Hanare – *Je suis pathétique, si j'étais moins collante il m'aim... HEIN ! Eh ça va pas ! Pourquoi je dit ça moi ! Je suis trop fatiguée !*
Hanare s'endormit sur ses pensées, en conflit avec elle même.

______________________________________

Diner mouvementé et première nuit à l'auberge.
A suivre...


PS: Dans cette fanfic, je considère que Gaï, Iruka, et Yamato ont déjà vu au moins une fois Kakashi sans masque, même si ça date de très longtemps. En faite ça m'arrange ^^' mais les autres ne l'on jamais vu.

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 19 Juin 2011, 12:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ô grand Dieu de la technologie merci d'avoir entendu mes prières !!!

Mon scanner remarche ^^ donc voilà les images !




_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 26 Juin 2011, 1:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 14


Le Soleil s'était déjà levé depuis quelques heures mais les jounins commençaient à peine à émerger. Les jeunes ninjas dormaient encore à poings fermés, chacun faisait les moins de bruit possible. Iruka se leva doucement, prit des vêtements et sortit de sa chambre, où Lee dormait comme un bébé. Il alla vers la salle de bain, frappa à la porte et entendit une voix.
Yamato – Occupé !
Iruka – Aaah... Les joies de la vie en communauté.
Yamato – Haha ! Désolé, j'ai bientôt finit.
Iruka se laissa glisser contre le mur pour atterrir par terre, finissant sa nuit la tête sur les genoux. Après s'être fait une rapide toilette, il descendit à la cuisine. Gaï et Yamato étaient déjà là, à griller des tartines et boire du café.
Iruka – Saalut …
Yamato lui tendit un tasse pleine.
Yamato – Cadeau.
Iruka – Merci.
Gaï – Alors, bien dormis ?
Iruka – Ah ouais, génial, comme sur un nuage.
Yamato – Pareil.
Gaï essaya d'attraper les tartines qui venaient de sauter du grille-pain en plein vole, mais les rata de peu.
Gaï – Grmblbl...
Il réussit finalement à le prendre.
Gaï – J'ai du mal ce matin. J'ai trop bien dormis cette nuit, j'arrive pas à me réveiller.
Iruka – Héhé, ton élève aussi dormait comme une souche ce matin.
Iruka bu une gorgée de café et considéra ses compagnons, en se rendant compte que leurs tenues étaient vraiment inhabituelles. Yamato était habillé comme hier soir en orange et kaki, et Gaï avait une chemise verte comme sa combinaison et un pantalon gris foncé. Iruka avait lui même une chemise rouge et un bermuda noir.
Iruka – Ça fait plaisir de lâcher notre gilet vert hein ?
Les deux hommes sourirent.
Yamato – C'est vrai, on se sent mieux.
Soudain on entendit trainer des pieds dans le couloir. Kakashi arriva dans l'encadrement de la porte. Il salua ses compagnons de la main.
Kakashi – yyooh …
Ils lui répondirent en grommelant, puis tournèrent la tête pou le voir. Ils restèrent alors bouche bée. Le copieur avait une chemisette blanche et un pantalon large noir en jean. Il arborait encore un espèce de masque noir passant derrière ses oreilles, mais laissant apparaître son cou. L'épouvantail avait l'air encore plus fatigué que d'habitude.
Kakashi – Quelle nuit...
Yamato – T'as vu ça, on dort bien hein ?
Kakashi – J'ai eu du mal à fermer l'œil moi, je pensais à tout et n'importe quoi. Mais c'est vrai qu'après j'ai bien dormis.
Iruka se reprit.
Iruka – Tu es au courant que tu as la classe comme ça ?
Kakashi – Bah, si tu le dit.(Il donne un coup de tête en arrière) Le seul bémol c'est que sans mon bandeau, mes cheveux me tombent sur l'œil et je suis obliger de fermer le gauche.
Il s'assit à la table avec les autres.
Yamato – C'est vrai que sans nos bandeaux on se sent bizarre.
Gaï – Je peut pas juger, je le porte à la taille.
Kakashi – Encore heureux, ça te ferait une sale tête. Pire que celle-là.
Kakashi montrait du doigts le visage de Gaï. Ce dernier ne répondit pas. Iruka ria un peu de cette remarque. Soudain on entendit un brouhaha dans le couloir.
Hanare – Bonjour !
Hanare déboula dans la cuisine, de bonne humeur et en plein forme. Elle s'étira dans l'encadrement de la porte avant de regarder ses compagnons. Elle ria.
Hanare – Et ben, vous êtes frais tout les quatre ! Haha !
En réalité, les quatre jounins étaient restés en bug devant la jeune femme. Elle portait une tunique grise légère, un pantacourt en jean, s'était fait la raie sur le côté, et maintenait sa mèche avec deux fines barrettes rouges.
Hanare – Bah, dites quelque chose !
Yamato – Ah ! Euh, tu es jolie comme ça.
Iruka – Ouais, ça te va bien.
Le capitaine tartinait nerveusement sa tartine. Hanare souriait.
Hanare – Je n'ai même pas mon maquillage, je l'ai oublié.
Gaï - Mais tu es très bien naturelle, tu reste un peu ninja comme ça.
Hanare – Hmm, je me maquille aussi un peu quand je suis en ninja.
Soudain elle rentra dans la cuisine, vola la tartine que Yamato s'apprêtait à manger et prit la tasse d' Iruka.
Hanare – Merci les gars.
Elle s'éloigna.
Hanare – Moi je mange dehors, à plus tard !
Les quatre jounins étaient restés bêtes. Iruka secoua doucement la tête.
Iruka – Elle est trop mignonne...
Yamato – Ouais, mais j'ai faim moi.
Kakashi était resté à fixer la porte, la tête posée sur sa main droite; Il fut cependant réveillé par Iruka qui claqua des doigts devant son nez.
Iruka – Eh Kakashi ! Tu bug !
Kakashi – Oui, désolé.
Yamato – Aaaah, elle te laisse pas indifférent celle-là hein ?
Kakashi – Mais ! N'importe quoi ! Vous êtes pas mieux vous !
Il se leva, attrapa la tartine que Yamato préparait , et partit.
Kakashi – Moi je mange à l'intérieur mais pas avec vous !
Gaï – Oooh Kakashi, on te taquine !
Trop tard, le copieur était déjà loin. Yamato qui en avait marre prit finalement une pomme.
Iruka – Mais qu'est-ce qu'il est nerveux en ce moment !
Yamato – C'est depuis que Hanare est arrivée.
Gaï – Oui, mais il a ses raisons. A la base, c'est une ennemie, et voilà qu'elle arrive toute fière à Konoha, comme si de rien n'était.
Yamato – Héhé, je pense pas que ça soit ça.
Les deux autres le regardaient. Il finit son café puis se leva et partit.
Yamato – Enfin bon, je vais finir dehors aussi moi.
Le doute planait dans la cuisine, sans pour autant ouvrir un débat. Une fois rassasiés, Gaï et Iruka partir à leur tour tour dehors.

Naruto ouvrit doucement les yeux et mit un certain temps à se rappeler où il était. Tournant la tête à gauche, il vit que le lit de Saï était vide. Après s'être levé et avoir pris ses affaires, il se dirigea vers la salle de bain. Croisant Lee au passage qui venait aussi de se lever, il ne fit pas vraiment attention, puis en le saluant resta bête devant le ninja. Lee avait les cheveux en pétard.
Naruto – Ouah, tu devrais trouver un miroir là.
Lee – Hein, pourquoi ?
Shikamaru sortit de la salle de bain, et eut la même réaction.
Shikamaru – Mais t'as fais quoi à tes cheveux Lee ?
Lee – Mais quoi !
Le ninja couru se voir dans un miroir.
Lee – Aaah ! Ils faut les aplatir vite !
Naruto - Mais pourquoi, t'es mieux comme ça.
Lee – Mais Gaï-senseï dit qu'il faut avoir les cheveux...
Shikamaru – Oh bah si "Gaï-senseï" le dit...
Naruto partit se faire une toilette, puis alla en cuisine. Chôji, Saï, Shikamaru et Neji étaient déjà là à déjeuner. Chôji mangeait encore comme quatre, les trois autres étaient plus calmes, surtout Shikamaru, encore à moitié affalé sur la table.
Naruto – Salut.
Les ninjas lui répondirent avec plus ou moins d'enthousiasme.
Saï – Les filles dorment encore ?
Naruto - J'ai vu personne en descendant.
Neji – On va leur en laisser un peu quand même.
Neji regardait Chôji.
Shikamaru – Oui, enfin "essayer" serait plus approprié.
Tout le monde ria. Naruto se dirigea vers le réfrigérateur, l'ouvrit, mais parut ennuyer.
Naruto – Y'a pas de lait ?
Il fouilla les placards.
Naruto – Pas de ramens non plus...
Shikamaru – On a pas forcément tes habitudes alimentaires Naruto. Va voir en cuisine.
Naruto – Mmmh...
Le jeune garçon quitta alors ses camarades pour aller au restaurant. Au passage il croisa Hanare qui lui fit un grand sourire, et Iruka qui savait ce que Naruto aller chercher. Arrivé au restaurant, May se tenait contre un mur en train de faire la poussière d'une applique, en équilibre sur une chaise.
Naruto – Bonjour mademoiselle May !
May – Aaaaah !
La domestique sursauta, perdit l'équilibre et tomba. Naruto accouru vers elle.
Naruto – Vous allez-bien ?
May – Aïe, oui merci. Vous m'avez surprise.
Naruto(gêné) – Désolé.
Il l'aida à se relever.
May – Ce n'est rien, vous avez besoin de quelque-chose ?
Naruto – Euh... Je me demandais si vous pourriez me faire un grand bol de ramens avec un verre de lait s'il vous plait.
May – Des ramens à dix heures et demi du matin ?
Naruto – Oui pourquoi ?
May réfléchit deux secondes.
May – Non pour rien, je vous amène ça tout de suite.
Naruto – Merci.
La servante lui prépara des nouilles et lui servit un verre de lait. Naruto se mit à manger comme un goinfre. May continua son ménage. Le jeune ninja remarqua que son regard était perdu, et qu'elle avait la mine triste.
Naruto – Quelque chose ne va pas ?
May – Oh ? Ne vous inquiétez pas pour moi, ce n'est rien.
Naruto – Je n'en suis pas si sûr que vous …
May soupira alors.
May – Oui, c'est vrai... En faite, l'état de santé de madame Sasame m'inquiète de plus en plus. Elle perd la tête et a le cœur fatigué. C'est aussi pour ça qu'elle dort souvent. D'un jour à l'autre elle peut partir à l'hôpital.
Naruto – C'est vrai ?
May – Oui malheureusement.
May s'asseya .
May – Je n'en peut plus, je suis seule ici pour tout faire, tout subir, je suis fatiguée...
Elle enfouie son visage dans ses mains.
Naruto - *Subir ? Subir quoi ?* Mais pourquoi vous ne partez pas ?
May – Parce que.
Elle essuya une larme.
May – C'est une longue histoire. A la base je voulais être ninja, mais à l'académie j'étais pire qu'une ratée. Jamais je n'ai réussie à passer aux classes supérieurs. Alors un jour j'ai fuie le village, car tout le monde se moquait de moi. En plus je n'ai plus aucune famille. Mon père est mort en mission et ma mère en est morte de tristesse. Et puis un jour j'ai trouvé cette auberge, et Madame Sasame m'a recueillie. Depuis j'ai toujours vécue ici, même si madame Sasame est dure avec moi. C'est comme ça, je ne peut pas partir et la laisser seule.
Naruto réfléchit puis dit :
Naruto – Je comprend mieux, mais pourquoi vous n'avez jamais réessayer de devenir ninja ?
May – Je ne sais pas, maintenant c'est trop tard pour partir d'ici. Mais la simple idée de retourner à Konoha me fait peur. J'ai peur de retrouver ceux qui m'ont humiliée, ceux qui me regardaient de haut.
Naruto – Personne ne tenait à vous au village ?
May – Pas vraiment...
Naruto s'arrêta là, fini de boire son lait, et se leva brusquement. May le regarda intrigué.
Naruto – J'étais comme vous moi aussi, mais je n'ai jamais baissé les bras. Quand on est ninja on ne doit jamais abandonner, et rien ne vous empêche de vous entrainer ici.
May – Mais...
Naruto attrapa une baguette et la lança violemment au visage de la jeune femme. Elle para l'attaque de justesse avec son plumeau. Naruto parût satisfait.
Naruto – Vous voyez ! Vous avez déjà de bons réflexes !
May sourit en abaissant son bouclier.
May – Vous avez une drôle de manière de convaincre les gens.
Naruto – Héhé ! Je ne supporte pas que quelqu'un baisse les bras comme ça. Entrainez-vous ! Allez dans la forêt, et prenez les arbres comme cibles. Le jour venu vous retournerez à Konoha e vous deviendrez ninja ! Vous avez quel âge ?
May – Moi ? Euuh... 20 ans pourquoi ?
Naruto – Vous avez toute la vie devant vous, profitez-en.
Il se pencha en avant.
Naruto – Je vous remercie pour le petit déjeuner, et je vous apporterais des kunaïs et des shurikens pour vous entrainer. Je veut vous voir vous battre.
May se releva.
May – Oui !
Naruto lui fit son plus grand sourire avant de partir.
Naruto – A plus-tard mademoiselle May !
May – A bientôt !
La jeune femme se sentait remplie de détermination, bien décidée à devenir plus forte.

Du côté des chambres, tout le monde était maintenant debout. Les filles avaient un peu déjeuné. Chacun s'était trouvé un coin dehors pour se reposer en attendant midi. Certain faisaient des exercices pour garder la forme, d'autre lançaient des kunaïs un peu partout. Tous réfléchissaient à ce qu'ils pourraient faire de leur après-midi, se criant leurs idées à travers les quatre coins de l'auberge.

_______________________________

Premier réveil à l'auberge, et donc première journée qui commence.
A suivre ...

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 03 Juil 2011, 12:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 15


Après un bon repas le midi, les ninjas partirent de leurs côté, en ayant pour mission de visiter les moindres recoins de l'auberge. Kakashi ne pu s'empêcher d'aller chercher un livre dans sa chambre. En sortant sur la passerelle, il trouva Hanare qui chantonnait quelque chose. Il s'approcha sans bruit, puis d'un coup la kunoichi se retourna. Le ninja prit soin de refermer son livre pour parler avec elle.
Kakashi – Tu chante plutôt bien.
Hanare – Je me débrouille. Je devais savoir tout faire quand j'étais espionne.
Kakashi – C'est vrai …
Kakashi se mit à côté d'elle, s'appuyant sur la rambarde. Tout deux regardaient vers la forêt. Hanare s'amusait de voir les jeunes ninjas courir partout à la recherche du moindre petit cailloux qu'ils n'auraient pas encore remarquer.
Hanare – C'est si beau, ça m'inspire beaucoup.
Kakashi - …
La kunoichi se retourna vers lui.
Hanare – Et toi, tu n'as pas d'autre loisirs que tes livres ?
Kakashi – Hé ? Ben...en faite... Je fais des tas de trucs qui m'occupent.
Hanare – Comme ?
Kakashi – Euh... J'aide les gens.
Hanare – Je te parle de passe-temps pas de missions !
Kakashi - … Ouais, j'en ai pas vraiment en faite...
Hanare fit une moue de déception.
Hanare - Tu joue pas d'instrument, tu regarde des films, tu peint ?
Kakashi – Non, rien de ça. Quoique des films quand ils sont intéressants...
Hanare – Mouais, je veut même pas savoir de quoi ça parle...
Kakashi – héhé...(se frotte la tête)
Hanare – Tu … raaah je sais pas moi...Tu fais la sieste ? Haha !
Kakashi – Haha ! Oui souvent.
Hanare – Ah ben voilà, c'est pas vraiment un loisir mais bon.
Kakashi ria un peu gêné.
Hanare – Et, tu chante des fois ?
Kakashi – Hein ?
Hanare – Bah y'a des gens qui aiment chanter. Moi par exemple.
Kakashi – Pas vraiment non. Peut-être quand je suis cuit...
Hanare – Héhé.
Hanare se remit sur la rambarde.
Hanare – Tant pis. En même temps t'as un peu une voix bizarre.
Kakashi – Quoi ?
Hanare – Hahaha !
Kakashi – Pfff...Puisque c'est ça je repars.
Hanare – A plus !
Kakashi s'en alla pour redescendre.
Shikamaru, Kiba, et Naruto étaient étalés par terre dans le jardin.
Naruto – Aaah ! Ça c'est la vie.
Kiba – Ouais.
Akamaru soupira bruyamment.
Shikamaru – Je m'ennuie un peu moi.
Le jeune ninja se releva.
Shikamaru – Aller, qui vient jouer au shôgi avec moi ?
Personne ne réagit.
Shikamaru – Hey !
Kiba – Pff... A quoi ça sert si c'est pour perdre...
Shikamaru – Ben au moins à jouer un peu.
Naruto – Je sais pas jouer moi.
Kiba – Attend je te le fait à distance.
Kiba se redressa à son tour.
Kiba – Tac...Tac...Tac...Ooooh zut, j'ai perdu...
Il se laissa retomber au sol.
Shikamaru – Ah ah... Très drôle.
Shikamaru se leva.
Shikamaru – Je vais demande à Neji.
Il se dirigea vers un autre endroit du jardin. Neji était assit en tailleur, les yeux fermés. Il s'approcha et lui demanda.
Shikamaru – Neji ? Tu veut pas faire une parie de shôgi ?
Neji – Hmmm...Je suis occupé là...
Shikamaru – Roooh, j'ai compris.
Shikamaru repartis autre part. Il aperçut Kankurô au loin. Celui-ci le vit.
Kankurô – Eh Shikamaru !
Shikamaru – Hm ?
Le ninja s'approcha.
Kankurô – Tu fais quoi ?
Shikamaru – Je cherche désespérément un joueur de shôgi.
Kankurô – Ah ? Je peut moi si tu veut.
Shikamaru – Mouais.
Kankurô – Sinon tu as Gaara.
Shikamaru – Hein ?!
Kankurô – Ben oui, il aimerait apprendre, et il est assez intelligent. Il pourra peut-être te détrôner.
Shikamaru – Mmmh...Ouais.
Kankurô – Tu as peur de perdre ?
Shikamaru – Moi perdre ?! Tu te fous de moi ?
Kankurô – Alors relève le défis.
Shikamaru – OK viens.
Kankurô – J'arrive.
Ino, Sakura et Hinata se promenaient aussi à travers les allées du jardin. Sakura avait un t-shirt rose et un short kaki, tandis qu' Ino avait une jupe courte en jean et un débardeur jaune aux bords volants. Hinata avait un pantacourt bleu clair et un t-shirt blanc.
Ino – Tu ne change même pas de couleur de vêtements pendant les vacances.
Sakura – Et alors ? Moi je reste naturelle.
Ino – Ouais, version garçon-manqué.
Sakura grogna.
Hinata – Ne vous battez pas, restez tranquilles.
Sakura – Tu vois, tu énerve Hinata aussi !
Hinata – Non non !
Ino - … Bon allez on va arrêter de se brouiller un peu.
Soudain Ino vit Saï sur un banc.
Ino – Coucou Saï !
Le garçon leva le nez.
Saï – Ah ? Oui salut.
Ino souriait bêtement. Sakura la prit par le dos de son débardeur.
Sakura – Arrête un peu ton cirque.
Ino – Hé !
Elles continuèrent leur route.
Ino – Mais oh ! Si je voulais le voir moi !
Sakura – Laisse tomber, tu ne l'intéresse pas le moins du monde.
Ino – Moi il me trouve belle au moins.
Sakura – Je t'explique, il n'y a aucune sincérité dans ce qu'il dit.
Ino – Ooooh...Laisse moi rêver.
Sakura – Comme tu voudras...
Hinata - … Ça … ça ne sert pas beaucoup d'espérer.
Les deux rivales e retournèrent vers Hinata.
Sakura – Pourquoi tu dit ça Hinata ?
Hinata – Ben...Naruto-kun, je ...je l'aime mais lui il t'aime toi Sakura. Donc ça ne sert à rien d'y croire...
Sakura – Mais ne dit pas ça. Tu sais, il n'a pas beaucoup de chances avec moi.
Ino – Il a des goûts de chiottes.
Sakura – Grrr, répète ça pour voir !
Ino – J'ai dit qu'il avait des goûts horrible pour devoir te préféré à Hinata !
Sakura s'apprêta à donner un poing à Ino quand Hinata craqua.
Hinata – Mais arrêteeezzz !!!
Elles s'arrêtèrent net dans leur élan.
Sakura – Hi...Hinata ?
Hinata – Arrêtez de vous battre tout le temps, on ne peut même plus se promener tranquillement sans que ça éclate. On est en vacance je vous en prie, faites un effort.
La jeune Hyuuga était essoufflée de cet élan d'émotions, mais s'en était trop.
Ino - … C'est vrai, désolée.
Sakura – On est bêtes de se conduire comme ça, pardon.
Choquées par le raz-le-bol de leur amie, les filles continuèrent leur route en silence, osant à peine ouvrir la bouche.
Plus loin dans le jardin, Tenten faisait des poses de combats aux côtés de Lee. Ces deux là voulaient continuer à s'entrainer pour garder la forme. Yamato était dans l'espace détente avec Shikamaru, Kankurô et Gaara, qui s'affrontaient au shôgi. Kankurô avait déjà perdu deux fois, tandis que Gaara essayait de faire du mieux possible. Le capitaine lisait un livre dans un fauteuil. Bientôt Hanare pointa le bout de son nez.
Hanare – Coucou !
Yamato – Tiens, tu visite ?
Hanare – J'aimerais voir ce qu'il y a comme instruments ici.
Yamato – Tu joue de la musique ?
Hanare – Oui de temps en temps.
La kunoichi fit le tour de la pièce. Arrivée devant Gaara, elle inclina la tête en se rappelant des paroles d' Iruka. Le jeune homme ne vit même pas son geste, trop concentré sur son jeu. Shikamaru non plus ne releva pas la tête. Kankurô avait remarqué et sourit.
Kankurô – Vous n'êtes pas obligée de faire ça vous savez.
Hanare - ?
Kankurô – Ce n'est pas la peine, Gaara est Kazekage mais il n'a pas la grosse tête.
Hanare – Je ne le ferais plus alors.
Hanare trouva alors un shamisen et alla s'installer près de Yamato. Elle commença à l'accorder. Iruka arriva à son tour.
Iruka – Salut.
Il s'asseya à côté d'Hanare.
Iruka – Tu joue ?
Hanare – Oui, je vais essayer.
Yamato – Ça devient un squatte ici ma parole.
Iruka – Ben, je savais pas quoi faire alors je suis venu là.
Yamato – Pas de problème tant que tu ne dérange pas les garçons.
Iruka regarda le fond de la pièce.
Iruka – Oooh ! Disputer une partie avec le Kazekage, c'est un honneur.
Yamato – Gaara voulait apprendre, il a adit que ça pouvait toujours servir.
Iruka – Hmm.
Hanare avait fini d'accorder son shamisen, et elle commença à jouer. Emporté par la mélodie, Iruka ferma les yeux et commença à somnoler. Yamato écoutait silencieusement. Au bout de quelques minutes, Hanare commença à chantonner un peu. Même les trois garçons écoutaient, Gaara ayant perdu. Soudain les ninjas se sentir si bien qu'ils commencèrent à s'endormir. Tous sans exception. Shikamaru était étaler sur la table de shôgi, Kankurô s'était laisser tomber sur le côté, et même Gaara était allongé par terre. Quand Hanare eu finit, elle releva la tête et vit ses compagnons endormis.
Hanare – Oups...
A ce moment, Kakashi arriva.
Kakashi – Hanare, tu n'aurais pas-vus-les...
Il resta devant la scène sans comprendre.
Hanare – J'ai pas fais exprès...
Hanare avait l'air d'un enfant qui avait fait un bêtise.
Kakashi – C'est toi qui a fais ça ?
Hanare – Apparemment.
Kakashi – Et ben...
Kakashi avança jusqu'à elle.
Kakashi – *Baka...* Comment tu as fais pour les endormir ?
Hanare – En faite c'est une technique d'envoutement. Quand je chante je libère du chakra, et ça endors les gens. Mais comme je maitrise mal cette technique, je l'utilise des fois sans m'en rendre compte...
Kakashi – C'est bête …
Hanare – Oui.
Le copieur remua l'épaule d'Iruka, mais il ne bougea pas.
Kakashi – Bon bah je vais attendre un peu alors.
Hanare – Tu voulais leur dire un truc important ?
Kakashi – Non ça peut attendre.
Kakashi repartit de la pièce.
Kakashi – A plus !
Hanare – Oui.
Une fois seule, Hanare décida de restée pour expliquer ce qui s'était passé aux ninjas une fois réveillés. Le reste de l'après-midi, tout le monde s'occupa en bronzant, faisant la sieste, jouant, ou s'occupant à autre chose. Ils ne mangèrent pas avant le diner, mais se retrouvèrent pour boire un verre dehors tous ensemble.


_____________________________

Décidément Hanare enchaine les boulettes.
A suivre …

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Tardif Online
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 20 Sep 2010
Messages: 86
Localisation: Quelque part sur la ligne du temps. ...Impression de déjà vu encore...

MessagePosté le: Lun 04 Juil 2011, 5:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Hanare – Oups...


Ahah! C'était léger mais le l'ai trouvé vraiment drôle!

Vivement la suite!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Lun 04 Juil 2011, 9:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tardif Online a écrit:
C'était léger


Oui je sais, les prochains chapitre risques de l'être, mais je traversais une période assée "difficile" donc désolée mais l'inspiration avait du mal à émerger de mes pensées...

Je ferais de mon mieux ^^

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Dim 10 Juil 2011, 11:44 am    Sujet du message: Répondre en citant

CHAPITRE 16


Le soir venu, tout les ninjas s'étaient réunis au restaurant, reprenant les mêmes places que la veille. May était félicitée par tout le monde, et elle jonglait avec les plateaux pleins et les assiettes vides pour satisfaire l'appétit de ses hôtes.. Les deux jounins et les trois garçons précédemment envoutés étaient en pleine forme, n'arrêtant pas de parler. Même Gaara se relâchait un peu. Ce soir là, Kakashi semblait enfin avoir repris son comportement habituel. Enfin presque … Il n'osait toujours as lire devant Hanare, de peur de la mettre de mauvaise humeur. Il semblait même commencer à s'interesé à elle : Il l'écoutait parler lui répondait, était plus gentils. Les autres ninja étaient d'ailleurs heureux que leurs deux collègues se soient réconciliés. Cependant, Yamato était pour l'instant celui avec lequel Hanare s'entendait le mieux. Ce sujet lança d'ailleurs la conversation. Iruka qui les observaient depuis le début du repas prit la parole.
Iruka – Tu t'es bien faite à nous Hanare, maintenant.
Hanare – Oui ça va, je commence à vous connaître.
Gaï – On est pas si terribles que ça.
Hanare – Héhé, non.
En relevant le bras, Hanare bouscula l'assiette de Yamato.
Yamato – Hey ! Fais attention !
Hanare – Oups, désolée.
Yamato – Pas grave, mais c'est toi qui va te tâcher.
Hanare – Tu t'inquiète pour ça ?
Yamato – Ben oui, je n'ose pas imaginer la crise que tu ferais si ça arrivait.
Hanare – Haha...très drôle.
Iruka ria.
Iruka – Héhéhé ! On dirait deux frère et sœur qui se chamaille.
Yamato et Hanare restèrent gênés de cette remarque.
Kakashi – Oui, ils font aussi peur l'un que l'autre.
Gaï – Roooh, Kakashi …
Neji – C'est pas faux.
Yamato – Si Neji s'y met on va pas s'en sortir.
Lee – Mais non senseï, vous ne faites pas peur du tout.
Yamato – Euh... C'est pas vraiment réconfortant en tant que ninja.
Hanare – Au moins je me fais respectée.
Kakashi - C'est sûr que du haut de ton mètre soixante...
Hanare – soixante deux et demi !
Kakashi – Oooh, désolé du détail.
Hanare – Tout ce qui est petit est mignon.
Yamato voulu passer un bol de sauce à Hanare.
Kakashi – Ça faut voir...
Hanare – Tout ce qui est grand est con !
Elle se releva brutalement, butant dans le bol de sauce. Yamato essaya de rattraper le coup mais renversa la moitié de la sauce sur la robe d'Hanare.
Hanare - !!!
Yamato – Dé...désolé...
Hanare – MA ROBE !!!
Yamato – Je l'ai pas fais exprès, je te jure...
Hanare – Tu as ruiné ma robe ! Viens là !
Yamato s'écarta comme il le pu, mais la jounin se jeta sur lui et attrapa le bol.
Yamato – Non, pas le visage ! PAS- !
Trop tard, Hanare lui renversa sur la tête.
Hanare – Là ! On est quitte !
Yamato – Alors ça …
Le capitaine se redressa et entama un bataille de sauce avec Hanare. Au final ils se ressaisir; à court de munitions. Montrant leur tête repeinte de blanc, de orange, et de tout ce qui se trouvait à leur portée, les ninjas éclatèrent de rire. Même Kakashi s'écroula en voyant la tête d'Hanare.
Kakashi – Hahaha ! C'est excellent ! On devrait prendre une photo ! Haha !
Les autres firent une pause surpris du relâchement soudain de leur senseï, puis reprirent de plus belle.
Naruto – Ben voilà, comme ça vous faites moins peur ! Haha !
Hanare – Beuh...
Les deux bagarreurs se regardèrent et rigolèrent à leur tour. May arriva et lança une serpillère à travers la pièce.
May – Là c'est pas moi qui nettoie !
Yamato(constatant les dégâts) – Non évidemment, désolé...
Les deux ninjas nettoyèrent leurs bêtises puis allèrent se changer. Du côté des ados, les filles s'étaient écartées légèrement de la table, de peur que les garçons aient eu la même idée qu' Hanare.
Naruto – N'oubliez pas ce soir...
Kiba – De quoi ?
Naruto – Ben … Au lac...
Kiba – Ah oui !
Sakura – Chuut ! Il na faut pas que les adultes entendent !
Kiba – Oh...pardon...
Shikamaru – On va bien se marrer.
Ino – Ouais, ça va être bien.
Saï – Il faudrait partir se coucher plus tôt, comme ça rendez-vous à minuit dehors, sans que personne ne sache que l'on ne dort pas.
Temari – Ça me paraît bien. Tout le monde à fini de manger là ?
Naruto – Oui apparemment.
Tout les chunins se regardèrent puis ils se levèrent en même temps.
Naruto – Aaaah ! J'ai bien manger !
Kiba – Moi aussi, je suis fatigué maintenant, je vais dormir !
Shikamaru – Moi aussi.
Kakashi - Vous partez déjà ?
Sakura – Oui, on sera en forme demain comme ça.
Kakashi – Bon...Bonne nuit alors.
Tous – Vous aussi !
Les jounins regardèrent intrigués leurs élèves, sans se poser plus de questions. Cette fois ce fut Yamato qui resta avec Kakashi. Pour se faire pardonner de May, il l'aida à débarrasser la salle et à nettoyer les tables. Comme à son habitude, Kakashi mangea à toute vitesse. Après ça les deux jounins allèrent se coucher le ventre plein.

Lorsque minuit sonna, les jeunes ninjas se préparèrent silencieusement à aller au lac tous ensemble. Chacun enfila son maillot de bain et se couvrit d'une serviette avant de quitter leur chambre. Les garçons descendirent doucement l'escalier pour prendre les filles au passage, puis tout le monde se glissa hors du dortoir. Même Akamaru faisait attention à ne pas claquer ses griffes par terre. Arrivés au lac, les ninjas posèrent des lanternes autour de l'endroit où ils allaient se baigner, puis se regardèrent tous et sautèrent à l'eau dans des exclamations de joie. Comme l'avait dit May, l'eau était assez chaude. En marchant, les ninjas découvrirent que le fond était presque entièrement recouvert de pierres rondes. En plongeant, ils remarquèrent aussi que l'eau était très clair. Si certains s'éclaboussaient ou nageaient, d'autres restaient plus au bord pour se détendre. A un moment, Chôji sortit de l'eau.
Chôji – Attention à la bombe !
Le ninja s'apprêta à sauter.
Shikamaru – Tous aux abris !
Et Chôji plongea, créant une énorme vague, repoussant tout les ninja vers la rive.
Tous – Wouhouuu !
Chacun éclata de rire. Shikamaru s'arrêta sur la rive, riant encore. Soudain en se tournant pour amortir son freinage avec les bras, il vit des pieds devant son nez. En levant la tête il s'aperçut que c'était Iruka, les bras croisés et l'air mécontent. Shikamaru changea d'expression.
Shikamaru - …
Tout le monde s'arrêta net de jouer.
Iruka – Qu'est-ce que vous faites là en pleine nuit ?
Shikamaru – Euh...Mais... C'est les vacances, on s'amuse, vous pouvez venir si vous voulez ...
Iruka sourit et arracha sa chemise.
Iruka – Comme si j'attendais que tu me le propose !
Il sauta dans le lac. Bientôt tout les jounins déboulèrent aussi pour se baigner.
Naruto – Mais, comment vous avez su ?
Yamato – Depuis le début on savait que vous alliez venir. Vous n'êtes pas très discrets. Et puis nous aussi on a le droit de venir non ?
Kiba – Haha...ouais, ben c'est pas grave.
Ino – Non, ça va vous détendre aussi.
Kakashi était resté au bord avec Gaï, ils s'apprêtaient à se baigner quand en tournant la tête vers la gauche, Kakashi resta en bug. Hanare arriva à l'autre bout du lac pour rejoindre les filles, évidemment en maillot.
Kakashi – Wouaw...
Gaï – Tu l'as dit.
Gaï tapa l'épaule de Kakashi.
Gaï – Aller ! Le premier qui fait le tour du lac en nageant !
Kakashi remit les pieds sur Terre et regarda Gaï exaspéré avant de lever les yeux au ciel, puis alla dans l'eau.
Gaï – Ben quoi ?
Kakashi – Rien rien...
Ils rejoignirent les autres.
Yamato – Elle est belle hein ?
Kakashi(acquiesçant de la tête) – Enfin, elle peut être aussi belle qu'elle le veut, elle aura toujours son caractère insupportable.
Yamato – Héhé, oui ça on peut rien y faire. Mais moi je la trouve pas si insupportable que ça.
Gaï – Moi non plus, ça va.
Iruka – Elle sait se contrôler quand même.
Les hommes en restèrent là. Hanare parlait avec les filles plus loin.
Hanare – Ça va les filles ?
Sakura – Oui, c'est bien d'avoir quelqu'un comme vous avec nous.
Hanare – Héhé, si vous le dites. Je n'ai aucune expérience en tant que jounin.
Ino – Comment vous faites pour être aussi parfaite.
Hanare – Hein ?
Tenten – Tout les garçons doivent vous courir après !
Hanare s'amusait de ces remarques.
Hanare – Je ne sais pas trop, je n'y fais pas attention.
Sakura – Vous ne vous sentez pas seule ici ?
Hanare(soupir) – Ben, ça va en faite. Les autres sont gentils avec moi, bon sauf avec Kakashi...
Sakura – Ne vous inquiétez pas, il est plus gentil qu'il en a l'air.
Hanare – Mouais, mais là je crois vraiment qu'il ne me supporte pas.
Ino – C'est son caractère, mais je suis sur qu'il vous aime bien quand même.
Hanare – Hmmm...
Hanare regardait les jounins de loin. D'un coup elle retrouva un sourire assez inquiétant.
Hanare – Je ne peut pas m'empêcher d'aller les embêter pourtant.
Là-bas, Yamato frissonna.
Yamato – Euh, vous ne sentez rien les gars ?
Ils se retournèrent vers lui.
Iruka – Non.
Yamato – J'ai l'impression d'être suivis.
Kakashi se rapprocha de lui.
Kakashi – Tu débloque ma parole.
Yamato – Mais non jeeaAAh !
Kakashi – Qu-... !
Brutalement les deux ninjas basculèrent sous l'eau, comme attirés vers le fond. Ils réapparurent au bout de quelques secondes, complétements trempés.
Gaï – Hein ?
Hanare sortit alors de l'eau, rejetant ses longs cheveux en arrière dans une roue noire.
Hanare – Haha ! Surprise !
Yamato – Évidemment, le gros poisson qui nous suivait c'était toi.
Hanare – Hihi !
La kunoichi était toute fière d'elle.
Kakashi – Ouais, la pêche au gros peu ouvrir.
Hanare – Non mais ! …
Elle se retourna vers Kakashi et s'arrêta net.
Kakashi – Ça va je rigole... Quoi ?
Hanare explosa de rire.
Hanare – HAHAHAHA !!!
Kakashi - ?
Hanare – La...La haha ! La tête de chien mouillé que ça te fait ! Haha !
Kakashi – Mais …
Hanare – Ah ah ! J'ai envie de t'y replonger juste pour voir la tête que t'as juste en sortant de l'eau !
Hanare commença a s'avancer vers le copieur qui ne bougeait pas.
Hanare – Viens là !
Au moment où elle se jeta sur lui, il lui explosa à la figure en millier de goutte.
Hanare – Hein ? Un clone ? Mais il est où le vrai ?
Kakashi – Il est là...
Soudain Hanare se fit attrapée par deux bras qui lui entourèrent les épaules. C'était Kakashi qui la tenait. Il se pencha alors et lui dit.
Kakashi – On va voir qui a une tête de chien mouillé.
Elle eu a peine le temps d'inspirer que le copieur l'avait déjà fait coulée avec lui. Elle ne pouvait pas se débattre, ou plutôt, elle n'en ressentait pas l'envie. Pour la première fois, Kakashi était rentré dans son jeu, et de plus elle ne pu s'empêcher de pensé qu'elle avait de la chance. En effet, le ninja la serrait si fort contre lui, elle ne pu s'empêcher de trouver ça agréable. D'un coup, Kakashi poussa sur ses jambes, les remontant tout les deux à la surface. Une fois là haut, il la relâcha immédiatement, au désespoir d'Hanare qui aurait voulu que ce moment dure plus longtemps. Elle ne chercha même pas à s'écarter ou à remettre ses cheveux en place, ceux-ci lui cachant entièrement le visage. Iruka ria alors aux éclats, bientôt suivis des deux autres.
Iruka – Là on dirait deux chiens mouillés !
Hanare/Kakashi – Ça te fait rire ?!
Kakashi et Hanare se jetèrent alors sur lui, l'un lui enleva son élastique, et l'autre lui fit un croche pied. Il plongea alors et ressortit dans le même état que Hanare.
Iruka – Hé, vous m'avez bien eu.
Les deux concernés se rendirent alors compte qu'ils avaient eu la même idée, se regardèrent et rirent un peu gênés. Après ça les ninjas continuèrent de s'amuser un peu puis allèrent se couchés. En sortant de la salle de bain, Hanare croisa Kakashi qui montait au deuxième, encore en maillot.
Hanare – euh … Kakashi...
Kakashi – Hm ?
Il s'arrêta à l'étage, vite rejoint par la kunoichi.
Kakashi – Oui ?
Hanare – Euh... Je voulais...euh...merci.
Kakashi – Hein ? Merci de quoi ?
Hanare – Ben euh...pour...pour tout à l'heure.
Kakashi – Tiens ? Tu as du mal à parler ce soir,c'est bizarre, ça ne te ressemble pas.
Hanare ria nerveusement, en faite complétement déstabilisée par le corps de son compagnon.
Hanare – Merci parce que , tout à l'heure j'ai vraiment eu l'impression que tu m'acceptais enfin en tant qu'amie, et puis tu ne t'es pas énervé comme d'habitude.
Kakashi – Ah ça ? T'inquiète c'est plutôt toi que je devrais remercier.
Hanare - ?
Kakashi – Ça m'a fais du bien de m'amuser un peu, merci pour ça.
Hanare(rougissant) – Ah, y'a pas de quoi …
Les deux ninjas restèrent à se sourire un peu, l'un de l'œil, l'autre timidement. Puis ils réagirent gênés.
Kakashi(se frottant la tête) – Bon, bonne nuit !
Hanare – Oui, bonne nuit !
Ils se séparèrent enfin pour aller dormir. Hanare était heureuse, Kakashi était enfin gentil avec elle, il lui avait même sourit de bon cœur. Kakashi se disait que oui, finalement, Hanare n'était pas si, terrible que ça. La nuit se termina, bordée des doux rêves de nos ninjas favoris.

____________________________

Baignade dans le lac et jeu entre amis, que nous réservent les jours à venir ?
A suivre ...

_________________
Spoil:



Dernière édition par Yoake le Sam 22 Oct 2011, 10:31 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Lun 18 Juil 2011, 11:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolée pour le retard ! Mais j'ai fais la fête hier et aujourd'hui j'étais occupée ailleurs ^^"
Donc retard rattrapé aujourd'hui en ésperant que ce chapitre vous plaise !

CHAPITRE 17


Pour la deuxième fois, le Soleil perça au dessus de l'auberge, réveillant lentement les ninjas. Naruto se redressa dans son lit, bailla bruyamment et retira son bonnet. Saï se réveilla lui aussi s'étirant de tout son long. Naruto se frotta les cheveux, puis fut dérangé par un insecte qui volait autour de lui.
Naruto – Aaaah, fichues mouches !
Il battait des bras pour l'éloigner, vite imité par Saï qui était lui aussi dérangé par un deuxième insecte. Le jeune garçon prit un livre et tenta de le claqué avec, sans grands résultats.
Naruto – T'es vraiment pas doué, donne-moi ça.
Naruto arracha le livre des mains de Saï, mais s'agita lui aussi en vain. Soudain Saï attrapa une chaussure.
Saï – Attends Naruto, ne bouge plus.
Naruto - ?
"BLAM" ! Saï flanqua un énorme coup sur le dos de son voisin.
Naruto – EH ! Mais ça va pas la tête !
Saï – Zut, ratée.
Naruto – Et en plus tu l'a ratée !
Saï – Oui de peut, tu as dû bouger.
Naruto – Et c'est de ma faute ! Ah et arrête de rester calme comme ça !
Saï - …
Les deux garçons sortirent finalement de la chambre se séparant à la cuisine. Naruto alla directement à la porte pour sortir vers le restaurant, se plaignant en chemin.
Naruto – L'insecticide ils connaissent pas ici ? Y' a autant de bestioles que chez Shino.
Il ouvrit la porte et se retrouva nez à nez avec des lunettes noires.
Naruto – YYYAAAAAAAAAAAAH !
Il tomba à la renverse de peur puis regarda qui était l'inconnu.
Naruto – … Shi-Shino ?
Shino – Vous m'avez laissé seul.
Naruto – Hein ?... Ah euh oui, désolé...Tu es tellement discret, on avait pas remarqué ton absence héhé... *C'est à cause de lui toutes ces bestioles alors...*
Shino resta silencieux. Naruto essaya de détendre l'atmosphère.
Naruto – Euuuh, je vais te montrer ta chambre si tu veut...
Alertés par le crie de Naruto, tous les ninjas déboulèrent dans l'entrée, en pyjama pour la plupart.
Iruka – Shino ! Ah... Désolé, on t'as bêtement oublier mais tu nous pardonne hein ?
Shino - …
Tandis que tout le monde était gêné autour de Shino, Hanare chuchota à Kakashi.
Hanare – Kakashi, c'est qui ce type bizarre, il fout à moitié les jetons !
Kakashi – Haha ! Lui c'est Shino. C'est...c'est... euh... un type bizarre.
Hanare ria doucement.
Kiba – Mais tu as fait le chemin tout seul ?
Shino – Non, j'avais mes insectes qui m'ont aidé à vous trouver. Et puis quelqu'un m'a accompagner.
Tous – Hein ? Qui ?
??? - Salut tout le monde !
Les ninjas relevèrent la tête pour voir qui arrivait.
Kakashi – Mais c'est...
Une kunoichi se posta à quelques pas de la troupe, les mains sur les hanches et le sourire aux lèvres.
Iruka – Anko !
Anko – Ben alors ! On part en vacance et on oublie une valise ?
Sakura – Anko-senseï, qu'est-ce que vous faites ici ?
Anko – Ben je viens en vacances tiens ! Et puis j'ai pris Shino au passage parce que je l'ai croisé en chemin, en plus on allais au même endroit. C'est moins glauque de voyager à plusieurs de toute façon.
Un buisson remua à côté d'elle. Anko tourna la tête vers celui-ci.
Anko – Ah ! J'ai aussi un colis pour le Kazekage.
Gaara parut surpris et avança en avant de la troupe. Anko plongea la main dans le buisson et en ressortit quelqu'un par le dos, et le lâcha par terre.
??? - Ouch !
Les trois ninjas du sable prirent un aire stupéfait lorsque le ninja releva la tête.
Gaara – Matsuri !
Matsuri – Ka-Kazekage-sama...
Elle se prosterna.
Matsuri – Je suis désolée, désolée...
Temari – Qu'est-ce que tu fabrique ici ?
Anko – Elle vous a apparemment suivis, et vous a perdu à Konoha. Alors je l'ai emmenée avec moi.
Matsuri – Moi aussi je voulais voire Konoha et prendre des vacances.
Gaara – Tu es seule ?
Matsuri – Oui.
Kankurô – Bakayaro ! Tu imagine un peu si il t'étais arriver quelque chose ! On aurait pu te suivre pour atteindre Gaara ! Non mais tu imagine ça non !
Matsuri – Je sais je suis désolée, pardonnez-moi !
Anko – Hey ! Peace. Il n'y a eu aucun problèmes. Alors maintenant on va tous se calmer et profiter des vacances O.K. ?
Yamato – Oui, aller il vous faut des chambres.
Anko – Je vous suis les filles, on est déjà passés par l'accueil. Matsuri viens aussi.
Matsuri se releva brusquement.
Matsuri – Oui !
Hanare ne disait rien, elle regardait Anko comme si elle était envoyée par les Kamis.
Anko – Hm ? Oh salut toi ! Euuuh... Hanare c'est ça ?
Hanare – Oui, enchantée.
Anko – Moi c'est Anko, mais on s'est déjà vues en coup de vent.
Hanare – Je crois que oui.
Anko – Alors ? A peine arrivée tu prends des vacances ? T'as bien raison.
Hanare – Héhé...
Anko – Ravie de te rencontrée, y'a vraiment trop de mecs dans les rangs, ça fait plaisir de voir une femme.
Hanare – Moi aussi je suis heureuse de ne plus être seule ici.
Anko – Super ! Je sens qu'on va bien s'entendre !
Les deux jounins sympathisaient déjà, au grand dame des hommes.
Kakashi – Ah, génial, il manquait plus qu'Anko ! Le duo de choc que ça nous fait ça.
Gaï – C'est vrai que finalement elles ont à peu près le même caractère.
Iruka – Et le même physique.
Ils se retournèrent vers Iruka.
Iruka – Quoi ? C'est vrai non ?
Yamato – Tu viens de trouver le point positif..
Kakashi - … Ouais bon, on a l'aire de vieux vautours là.
Iruka – Héhé c'est pas faux.
Lee – Iruka-senseï !
Iruka - ?
Lee – Vous pouvez prendre une chambre tout seul si Shino viens avec moi.
Iruka – Ah ben oui, c'est vrai merci. Je vais débarrasser mes affaires, j'arrive.
Les garçons montèrent tous à leur dortoir et se réunirent dans le couloir.
Naruto – Si Iruka-senseï prend sa chambre seul, Lee et Shino peuvent se mettre ensembles. Après il faut voir...
Kiba – AAAAAAAAAHH !!!
Kiba sortit de sa chambre, Akamaru grognant tout crocs dehors. Le ninja tenait par la peau du coup un gros chat affreux.
Kiba – Ça c'est impossible à avoir dans ma chambre ! Je veut pas d'un chat qui s'installe sur mon lit ! C'est hors de question !
Neji – Ah oui. Je l'ai vu dormir sur ton lit tout-à-l'heure. C'est le chat de Mme. Sasame, il a l'habitude de dormir dans cette chambre. Moi il ne me dérange pas.
Kiba – Moi vivant, jamais je ne cohabiterais avec un chat ! Je veut changer de chambre !
Tout le monde regardait Kiba avec amusement tant sa réaction était exagérée. Il relâcha le chat avec dégoût et Akamaru lui couru après jusqu'à ce que le félin soit hors de portée.
Shikamaru - Bon bah va falloir trouver un terrain d'entente.
Les garçons débâtèrent quelques minutes sur le nouveau plan de chambres, tandis qu'Iruka partait s'installer dans la dernière chambre libre.
Saï – Bon stop. Je prend les commandes. Moi je veut bien aller avec Neji, comme ça Kiba ira avec Naruto. Vous devriez vous entendre, vous êtes aussi agités l'un que l'autre.
Naruto et Kiba se regardèrent, pas franchement convaincus.
Naruto – On verra bien.
Neji – Moi ça me va.
Saï – Shino et Lee vous pouvez vous mettre ensembles, vous êtes tout les deux matinaux.
Shino - …
Lee – D'accord !
Saï – Et voilà, ça devrait aller.
Shikamaru – Tout le monde est content ?
Les ninjas approuvèrent avec plus ou moins d'enthousiasme et allèrent déménager.

Les filles de leur côté n'eurent aucuns problèmes pour s'installer. Anko s'installa en bavardant sans arrêt avec Hanare, et Matsuri rangeait ses affaires un peu mal à l'aise après l'accueil mouvementé que Kankurô lui avait réservé.
Après s'être tous changés, les ninjas prirent un déjeuner tous ensemble.
Anko – Bon ! On fait quoi cet après-midi ?
Hanare – J'aimerais me baigner moi, il fait trop chaud.
Yamato – On s'est déjà baigner la nuit dernière !
Hanare – Et alors ?
Hanare se leva de table et cria aux jeunes.
Hanare – Eh ! Ça vous dit d'aller au lac cet après-midi ?
Tous – OUAIS !
Elle se rassit et haussa les épaules en souriant.
Hanare – Le peuple a parler.
Les hommes la regardait.
Kakashi – Elle s'est déjà mise tout les jeunes de côté en même pas une semaine.
Anko – Bon bah c'est d'accord.
Du côté des chunins, les filles tentaient de faire connaissance avec Matsuri. Le jeune kunoichi des sables était encore toute timide et n'osait pas parler.
Ino – Alors Matsuri, tu viens de Suna aussi ?
Matsuri – Euh...oui.
Ino(se penchant vers elle) – Et dit-moi, est-ce que les garçons sont mignons là-bas ?
Matsuri – Hein ? Euh ça dépend...
Sakura – Kankurô a eu un peu raison tout-à-l'heure. Ce n'est pas très prudent de partir seule comme ça. Tu as quel âge ?
Matsuri – Hmm je sais. J'ai 15 ans.
Ino – Ouah, tu fais jeune ! Et tuas un petit-copain ?
Sakura – Roooh ! Ino !
Ino – Quoi ? J'ai envie de savoir.
Matsuri – Non ! J'ai pas besoin de ça. Enfin...
Tenten – Tu es amoureuse c'est ça ?
Matsuri(rougissant) – Eh ? Non non pas du tout !
Sakura – Aller aller dit-nous tout.
Ino – Tant que c'est pas de Gaara on a pas de quoi en faire un plat !
Matsuri - …
Ino - ?
Matsuri – Je n'aime personne et personne ne m'aime. Enfin je crois...
Sakura – Bon tant pis.
Tenten – Pourtant tu es mignonne.
Hinata – Oui, tu aurais tes chances.
Matsuri – Si vous le dites.
Kankurô qui avait tout entendu ne pu s'empêcher de dire un mot.
Kankurô – C'est surtout une belle emmerdeuse.
Temari – Kankurô !
Kankurô – Quoi ? C'est pas vrai peut-être ?
Temari - … Lâche-la un peu, elle a eu son compte.
Kankurô – Pff...
Matsuri se sentait un peu mal à l'aise.
Après manger les ninjas firent une petite sieste avant d'aller au lac. Puis ils se divisèrent en plusieurs groupes. La plupart des chunins se baignaient, les autres restaient au bord, tandis que les jounins trainaient plus sur la terrasse qui longeait le restaurant. Anko et Hanare, qui ne se quittaient plus, étaient allongées côtes-à-côtes sur des chaises longues, en maillot de bain et lunettes de soleil. Yamato sortit de restaurant avec un plateau plein de cocktails à la main. Il en posa deux sur la table entre les deux kunoichis.
Anko – Merci serveur.
Hanare – Je te préviens je donne pas de pourboire.
Yamato – Comme si j'en voulait un.
Hanare sourit. Anko regardait le jounin s'éloigner à travers ses lunettes, puis se recâla dans sa chaise longue en sirotant son verre.
Anko – Tu lui plait.
Hanare – Hein ?
Anko – Yamato, il te fait les yeux doux.*Enfin comme il peut...*
Elle avait son sourire taquin.
Hanare – Quoi ?! Pff... Il essaye plutôt de brancher May en l'aidant comme ça. Et puis il me considère comme sa petite sœur.
Anko – Hmm... Mais bien sûr.
Hanare – De toute façon c'est pas trop mon genre.
Anko – Ah ? C'est quoi ton genre alors ?
Hanare – Ben je sais pas trop...
Hanare regardait vers la table où était Kakashi et Gaï. Anko suivit son regard.
Anko – Aaaaah ! En faite t'as flashée sur Kakashi.
Hanare – Hein ! Non pas du tout !
Anko – Chut ! Ça va, y'as aucune honte à trouver Kakashi beau gosse.
Hanare - …
Anko – Tu sais, moi aussi j'ai eu ma période Kakashi.
Hanare – C'est vrai ?
Anko – Oui, comme beaucoup d'autres filles d'ailleurs ha ha !
Hanare – Mais, ça a été loin ?
Anko – Non. Au départ je me suis dit qu'il était génial, genre l'homme parfait. Et puis en intéressant plus à lui je me suis rendue compte que son seul grand amour c'est ses bouquins. Au final je suis pas son style de fille, donc de toute façon j'avais aucunes chances.
Hanare – Oh...
Hanare était déçue ds révélations d'Anko.
Anko – Par contre... Lève-toi.
La jeune femme se leva sans trop comprendre. Anko baissa ses lunettes et fit signe à Hanare de tourner sur elle-même.
Anko – Ah ouais, tu rentre peut-être plus dans ses critères.
Hanare – C'est vrai ?!
Anko remit ses lunettes.
Anko – Prends deux trois poses pour voir.
Hanare s'exécuta en s'amusant puis se rassit. Anko se réinstalla aussi, le sourire aux lèvres.
Anko – T'as même plus de chances que je le pensait.
Hanare – Pourquoi ?
Anko – Il t'as regardée. Je lui ai jeté un coup d'œil en remettant mes lunettes et il te regardait.
Hanare – Vraiment !
Anko – Chuuut ! La discrétion tu connais pas toi !
Hanare – Oups, désolée.
Anko – Bref, affaire à suivre.
Kakashi et Gaï discutaient à l'ombre avec les mêmes cocktails. Kakashi esquivait les regards des autres ninjas pour soulever son masque et boire.
Gaï – Tu veut pas un masque avec paille intégrée non ?
Kakashi - …
Yamato vint poser le plateau vide à leur table.
Yamato – Je laisse ça là.
Kakashi – Ouais vas-y.
Gaï attendit qu'il s'en aille et se pencha vers le copieur.
Gaï – Tu a l'aire de lui plaire.
Kakashi(paniquant) – Hein ! A qui ? Yamato ?!
Gaï – Hahahaha ! Mais non, pas Yamato ! Haha !
Kakashi – Tsss... T'as qu'à mieux t'exprimer aussi.
Gaï – Haha ! Tu nie certaines rumeurs mais tu nous tends la perche.
Kakashi – Rooh, ça va. Qui alors ? Anko ? Ça je sais et elle a lâchée l'affaire depuis longtemps.
Gaï – Non, Hanare.
Kakashi – Quoi ? Tu rigole j'espère, elle fait tout pour me pourrir la vie.
Gaï – Justement, tu ne trouve pas ça bizarre qu'elle te colle comme ça ?
Kakashi – Hm...
Gaï – Et elle te plait aussi, je me trompe ?
Kakashi – Hein ? Mais non. Elle est belle oui mais... AH ! Et puis qu'est-ce que vous avez à la fin . Vous vous êtes donner pour mission de me caser avant la fin de l'été ou quoi ?
Gaï – Tu peut dire ce que tu veut, mais depuis qu'elle est la tu es différent, et dès qu'on parle d'elle tu t'emporte.
Kakashi – Peut-être... Mais c'est pas une raison pour penser que je m'intéresse à elle.
Gaï – Bon, si tu le dit.
Kakashi et Gaï en restèrent là. Les autres ninjas continuaient de s'amuser dans le lac.

_________________________________

Arrivée surprise de trois nouveaux ninjas. Est-ce que cela va chambouler les choses ?
A suivre ...



PS : Petit indice pour les prochains chapitres : les kunaïs vont volés ! Wink

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Hagato
Genin


Inscrit le: 28 Mar 2009
Messages: 421
Localisation: QUÉBEC!!!!

MessagePosté le: Mar 19 Juil 2011, 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

alalala les livres d'amour. :p

Bon sinon a par ça.Ton fanfic se lit bien, rien a dire la dessus. ^^ J'aime bien.

Pour les fautes d’orthographe ,personnellement,j'y fait pas attention surtout que je doit être bien plus mauvais que toi. x)

Continue ton bon travail. Very Happy

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Ven 22 Juil 2011, 12:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci.

Je passe aussi pour vous annoncer la mauvaise nouvelle du jour :
Pas de chapitre ce dimanche /!\

Pourquoi ? Alors parce que après tout c'est les vacances et que j'ai bien eu envie de rien foutre de la semaine, mais ça c'est pas la raison principale. En faite j'ai un piti syndrome de la page blanche, j'ai les idées principales mais il me manque bien 8 pages "d'à côté".

En espérant que ça vous embête pas Embarassed

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Jeu 28 Juil 2011, 5:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je poste enfin le 18° chapitre avec du retard. Gomen !
Cependant j'ai vraiment eu du mal à l'écrire et j'ai finalement du me résoudre à partager ce chapitre en 2 sinon il était trop long.
Bonne lecture !


CHAPITRE 18


Les jeunes ninjas s'amusaient en nageant plus loin dans le lac.
Naruto – C'est vraiment génial cet endroit.
Sakura – Oui, y'a tout pour être heureux.
Kiba et Akamaru nageaient côte-à-côte.
Neji – Au moins ici tu peut emmener ton chien.
Kiba – Ouais c'est super.
Akamaru releva brusquement la tête, humant l'air.
Kiba – Qu'est-ce que tu as Akamaru ?
Le chien sentait en direction de la forêt. Il regarda son maitre et grogna.
Kiba – Quoi ? Il y a un problème ?
Kiba huma l'air à son tour.
Kiba – Hm... Ça sent bizarre tu as raison.
Akamaru aboya.
Kiba – Oui, j'ai un mauvais pré-sentiment. Je préfère rentrer.
Neji – Tu peut m'expliquer un peu ?
Kiba – Ben, ça s'explique pas, ça sent pas bon et c'est pas bon signe.
Neji suivit Kiba sans trop comprendre, mais lui aussi ne se sentait pas à l'aise. Ils allèrent voir Iruka.
Kiba – Senseï, j'ai l'impression qu'on est pas si seuls ici.
Iruka – Hm ? Pourquoi tu dit ça ? C'est très calme ici et puis on a vu personne sur le chemin.
Kiba – Je sais pas, j'ai le pré-sentiment qu'il va se passer quelque chose.
Iruka – Mais non tu te fais des idées.
Neji - moi non plus je ne me sens pas très à l'aise.
Akamaru pleurnicha.
Kiba – Moi je rentre.
Iruka – Bon, de toute façon ça va être l'heure du diner, il faut rentrer.
Après avoir appeler tout le monde, les ninjas allèrent s'habiller. Soudain on entendit May crier. Tous prirent leur kunaïs et coururent vers le restaurant. En arrivant, ils virent May derrière le bar, apeurée et entourée de quatre ninja à la mine tyrannique.
May(tremblante) – Allez-vous en ! Je n'ai rien à vous donner !
Ninja 1 – Dit-donc, c'est pas comme ça qu'on accueil ses plus fidèles clients...
Ninja 2 -T'es sûr de rien vouloir nous préparer ?
May - … Partez je vous dit ! J'ai des clients à nourrir.
Ninja 1 – Mais elle se rebelle en plus !
Ninja 3 – Au pire on prend la caisse et on se tire.
Le ninja le plus impressionnant, apparemment le chef de la bande, se pencha vers May et sourit ironiquement.
Chef – J'ai peut-être une autre idée...
Tout les autres rirent salement. May avait l'air terrorisée et se couvrait avec ses bras. Le chef s'apprêta à la saisir quand Naruto s'avança.
Naruto – Hey ! Laissez-là !
Les voyous se retournèrent vers la troupe de Konoha. Ils se redressèrent et se postèrent à quelques mètres d'eux. Le chef regarda nos ninjas de haut, laissant apparaître une affreuse balafre qui partait de son front, lui crevait l'œil gauche et s'arrêtait sous son oreille gauche.
Chef – Ah mais c'est vrai en plus que t'as des clients. Et qu'est-ce qu'il me veut le blondinet ? Une opération gratuite du visage ?
Les brigands rirent.
Naruto – Je vous conseil de déguerpir d'ici !
Les éclats de rire redoublèrent.
Chef – Hahaha ! Tu me fais bien marrer toi !
Leurs mauvais sourires laissaient apparaître des canines taillées comme des crocs.
Chef – Vous croyez sérieusement qu'une bande de touristes comme vous, aussi nombreux que vous êtes, va nous faire peur ?
Shikamaru – C'est mal nous connaître.
Le chef les regarda tous.
Chef – Tsss, aller on se casse, on a été dérangés.
Les ennemis se dirigèrent vers la deuxième porte du restaurant. Nos ninjas commencèrent à les poursuivre.
Gaï – Ne croyez pas vous en tirer comme ça !
Les voyous commencèrent à s'enfuirent et partirent dehors, talonnés par les cinq équipes de ninjas. Shikamaru arrêta deux des fugueurs, qui furent rapidement entourés par Chôji, Ino, Anko et Iruka. Le chef et son dernier sbire étaient partis dans la forêt. Toute l'équipe 7 les avaient suivit. Yamato et Hanare se tournèrent vers les autres.
Gaï – Je vais de l'autre côté pour voir si il y en a d'autre de caché !
Yamato – D'accord, Shikamaru, Ino, et Chôji vous restez ici avec Anko et Iruka. Moi je part en forêt.
Gaara -Nous restons ici aussi.
Hanare – Je viens avec toi.
Yamato – OK, équipe 8 avec moi aussi ! On a besoin du byakugan.
Kiba/Hinata/Shino – Hay !
Les ninjas se dispersèrent de leur côté. Yamato et Hanare rattrapèrent l'équipe 7 avec Hinata, Kiba et Shino.
Yamato – Kakashi-senpaï ! L'auberge est protégée. Gaï et son équipe sont partis à l'opposé pour voir si d'autre ninjas son cachés autour.
Kakashi - D'accord, pour l'instant il faut rattraper ces deux-là.
Naruto – Comment on va les avoir, ils sont rapides !
Sakura – On a pas le choix il va falloir les attaquer comme ça.
Kakashi – Non attendez. Ce coin de forêt est rempli de petites clairières. Je le sais je me suis entrainer ici. On peut les coincés dans l'une d'elles.
Hanare – Ouais, mais y'a quand même beaucoup de chances pour qu'ils ne soient pas assez bêtes pour tomber dans le piège.
Kiba – En plus on a aucune idée d'où on va. Hinata !
Hinata – Oui ! … Byakugan ! …
Yamato – Alors ?
Hinata – Ils sont bien tout seuls. On arrive bientôt dans une trouée.
Naruto – Parfait.
Shino – Il faut que l'on s'éparpille.
Kakashi – Oui, vite ! Il ne faut pas rater notre coup, on serait capable de les perdre.
Les ninjas s'étalèrent sur plusieurs mètres. Saï créa un énorme aigle et sauta sur son dos.
Saï – Je vais essayer de leur barrer la route.
Shino – Je t'accompagne.
Shino monta à bord.
Yamato – Allez-y !
En deux battements d'ailes Saï et Shino sortirent de la forêt.
Hinata – On arrive !
Kakashi – C'est partit !
Naruto – Kage bunshin no jutsu !
Naruto créa deux clones et s'élança en avant. Arrivés dans la clairière, Saï se planta devant les deux voyous, les arrêtant net. Naruto et ses clones tomba sur le chef et le prit entre deux kunaïs et lui entoura les épaules de ses bras. Kiba et Hinata se mirent en quête du sbire, et Kakashi se jeta sur lui. L'ennemi para un coup avec son bras avant de sauter en l'aire pour s'enfuir encore.
Chef – Kazumo si tu me laisse là je te règle ton compte quand je suis libre !
Le sbire s'arrêta dans son élan. Distrait il ne s'aperçut pas que Yamato était en train de l'entourer de branches. Prit dans des griffes de bois il se laissa capturé. Hinata et Kiba se mirent autour de lui, kunaï à la main. Saï et Shino descendirent de leur oiseaux et Saï le fit disparaître, comme Naruto laissa ses clone partir. Kakashi s'approcha du dit Kazumo.
Kakashi – Belle prise mon capitaine !
Yamato – Héhé merci !
Kiba – Ce serait bien que vous vous laissiez faire sinon vous risquez d'avoir un peu mal.
Kazumo – Jamais je ne parlerais ! Plutôt mourir !
Yamato – Intéressant...
Le capitaine resserra les branches autour du ninja.
Yamato – Et là tu parles ?
Kazumo – J'ai dit que je ne lâcherait rien !
Kiba approcha son kunaï du cou de l'ennemi.
Kiba – Parle !
Kazumo – Non !
Yamato resserra encore son étreinte. Le ninja en noir gémit alors puis sa tête tomba.
Yamato – Hey ! … Ah, j'ai trop serré, il a perdu connaissance.
Hanare - C'est malin !
Yamato – Désolé.
Kakashi - Bon bah on va se rabattre sur le chef.
Yamato relâcha un peu le sbire évanoui et le posa au sol. Hanare s'accroupit à côté et lui poussait l'épaule du doigts, comme un enfant remuerait un étrange insecte. Kakashi alla voir le chef.
Kakashi – Toi tu va peut-être être aussi bavard que tout à l'heure. Qui êtes vous, combien vous êtes comme ça, et pourquoi vous venez semer la terreur à l'auberge ?
Chef – C'est un bon gars, il ne nous lâcherait jamais, vous l'avez tué ?
Kakashi – Non il est juste inconscient. Réponds maintenant.
Chef – Tsss, j'en dirais encore moins qu'il l'aurait pu. Jamais on ne vous donnera ce que vous voulez ! Plutôt crevé que se trahir sois-même !
Naruto rapprocha son kunaï de sa gorge. Kakashi soupira.
Kakashi – J'ai pas envie d'être violent pendant les vacances. Si tu parle on te fera rien de bien méchant.
Chef – Hors de question, tuez-moi si ça vous chante, je m'en fou complètement !
Kakashi regarda Hinata qui lui fit signe qu'il n'y avait rien de suspect au alentours.
Kakashi – Bon, voyons...
Le copieur regarda les ninjas un par un. Il bloqua alors sur Hanare et repensa à sa technique de lecture des pensées.
Kakashi – Hanare !
Hanare arrêta de "jouer" et se redressa.
Kakashi – Tu va pouvoir faire ta toute première mission !
Hanare - ?
Elle s'approcha.
Kakashi – Lis dans sa tête, et trouve tout ce qui peut nous être utile.
Hanare – Pourquoi tu le fait pas toi, tu l'as apprise ma technique non ?
Kakashi – Parce que je la maitrise moins bien que toi et parce qu'il faut bien que tu nous serve à quelque chose !
Hanare soupira et leva les yeux au ciel.
Chef – Haha ! Joli la scène de ménage !
Kakashi/Hanare – La ferme !
La kunoichi se posta devant le voyou.
Hanare – Tu es sûr de ne rien vouloir dire ? Ce que je vais te faire risque de ne pas être très agréable.
Chef – Vas crever sale vipère !
Hanare eu un coup de pression et donna un gros coup de genoux dans l'entre-jambes du chef. Celui-ci hurla de douleur avant de se laisser tomber à genoux.
Hanare – Pour commencer je vais t'apprendre à me parler autrement !
Chef – Aaaah...
Naruto – Doucement quand même, je le tiens moi !
Hanare – Désolé mais je supporte pas ce genre d'ordures. Tiens lui la tête !
Elle se mit à sa hauteur et tenta de le regarder dans les yeux.
Hanare – Regarde-moi dans les yeux.
Le chef la regarda et baissa furtivement son regard.
Hanare – J'ai dit dans les yeux !
Elle le gifla de toute ses forces. Le ninja gémit encore avant d'accepter de la regarder enfin quelques secondes, le temps qu'il fallait à Hanare pour créer son sceau. Après ça le ninja ne bougeait plus, comme hypnotisé. Hanare ne bougeait plus non plus seul son œil droit remuait de temps en temps comme si elle lisait quelque chose.
Kakashi – Alors ?
Hanare – Je vois rien de bien méchant... Une bande de voyous... Il viennent souvent à l'auberge... Ils sont plus nombreux d'habitude... Cinq, non six !
Yamato – Tu ne saurait pas où ils sont ?
Hanare – Je... Je ne sais pas...C'est vague... Dans la forêt... Mais...
Soudain Hanare se retira de l'esprit du chef.
Hanare – Oh non !
Kakashi – Quoi ?!
Hinata paniqua à son tour.
Hinata – Ils arrivent !
Nos ninjas se mirent en position d'attaque. Bientôt deux autres ennemis débarquèrent dans la clairière, kunaïs à la main. Le chef fit une roulade et se débarrassa de Naruto. Kazumo reprit conscience et réussi à s'échapper de l'étreinte de Yamato, il s'attaqua alors à Hinata et Kiba. Kiba ne réagis pas assez vite et se coupa l'épaule. Hinata commença à frapper de chakra l'adversaire, cependant il esquiva un coup et réussi à reprendre le dessus. Cependant Akamaru se jeta à sa gorge et Kiba lui planta un kunaï dans la poitrine pour l'achever.
Hinata – Merci.
Kiba – Y'a pas... de quoi...
Kiba tomba soudain sur le côté, inconscient.
Hinata – Kiba !
Elle resta à ses côtés pendant la bagarre. Yamato la rejoignit. Saï et Shino combattais un des deux ninja qui les avaient prit par surprise. Shino tentait de l'immobilisé avec ses insectes, tendis que Saï se défendait en corps-à corps. Soudain les jambes du ninja restèrent collées au sol. Saï s'arrêta de se battre pensant que l'ennemi était fini. Cependant l'effet de surprise des insectes dura moins longtemps que prévu et Saï se reçu un kunaï en pleine cuisse. Le jeune garçon envoya le siens à l'ennemi qui se le reçu dans le ventre, incapable de se défendre. Shino en vint ensuite à bout. Saï s'arracha douloureusement l'arme de la jambe avant de la jeter au loin.
Shino – Ça va ?
Saï – Oui, ça devrait aller.
Shino aida Saï à se relever mais une fois debout les jambes du garçon ne le soutenait plus.
Saï – Mes jambes... je ne les sens plus...
Shino - ?
Saï – Je …
Saï s'effondra comme Kiba. Shino ne comprenait pas non plus ce qui se passait. Plus loin Naruto entama un rasengan sur le chef et l'envoya manger la poussière. Sakura l'acheva d'un poing dans la cage thoracique. Des craquements se firent entendre lors de l'impacte. Sakura et Naruto en déduisirent que s'en était fini de lui et s'écartèrent. Kakashi se battait contre le dernier des voyous, une brute épaisse qui frappait sans réfléchir. Kakashi avait du mal à parer les coups violent de son adversaire. Soudain dans un excès de puissance, celui-ci balança un énorme coup de pied dans le bras du copieur et l'envoya valser quelques mètres plus loin. Kakashi atterrit à quelques pas du chef.
Il tenta de se relever mais le choc sur son bras gauche l'avait trop secouer pour qu'il puisse bouger. Le copieur vit alors arriver la brute sur lui prêt à lui planter son kunaï dans le corps. Alors qu'il n'était plus qu'a quelques centimètres de lui. Kakashi ferma les yeux voyant sa vie défiler dans sa tête. La brute se fit soudain éjecté à quelques mètres et un ninja tomba à côté de Kakashi. Quand Celui-ci ouvra les yeux il vit le visage d'Hanare à ses pieds. Elle lui sourit, essoufflée.
Kakashi - … Arigato.
Hanare – Pas de quoi.
Kakashi se releva doucement, mais aperçut le chef qui n'était pas mort se mettre à genoux et brandir un kunaï au-dessus d'Hanare. Sans réfléchir il se jeta sur elle et planta le siens dans le ninja. Celui-ci tomba en arrière définitivement mort.
Kakashi – On est kit...
Hanare – Oui mais la tu m'écrase !
Kakashi – Dit que je suis lourd aussi !
Hanare – Tu es...
Kakashi se releva.
Kakashi – Tu m'a sauver la vie sur ce coup là, arigato.
Hanare ne répondait pas.
Kakashi – Ooooh, comme si je t'avais écrasé à ce point là.
La kunoichi ne bougeait plus.
Kakashi – Eh Hanare !... Hanare ! Oh !
Hanare était inconsciente comme les autres. Kakashi s'aperçut que l'arme de son agresseur s'était planter près du bras de la jeune femme, lui créant une coupure assez profonde.
Kakashi – Sakura !
Sakura – Oui !
Sakura accourue vers la jounin. Elle avait déjà fait le tour des deux autres ninjas.
Sakura – Qu'est-ce qu'elle a elle aussi ?!


____________________________

L'auberge attaquée et trois de nos ninjas inconscients...
A suivre...

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 561
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Mar 02 Aoû 2011, 12:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Désolée du petit jour de retard mais j'étais pas chez moi hier donc en un passage éclair je peut pas tout faire. Je promet que dimanche le chapitre 20 sera bien posté. (mon Dieu 20 déjà !)
Bonne lecture !

CHAPITRE 19


Saï, Kiba et Hanare avaient été mit côte-à-côte tandis que Sakura les examinait.
Sakura – Apparemment les lames de l'ennemi étaient empoisonnées. Ils ont de la fièvre mais ça n'a pas l'air très grave. Avec du repos ils devraient s'en sortir d'ici demain matin.
Yamato – Pour l'instant il faut les ramener à l'auberge. Je prends Saï sur mon dos.
Kakashi – Je vais prendre Hanare.
Akamaru fit signe qu'on lui mette Kiba sur son dos, ce que fit Naruto. Yamato se chargea de Saï avec l'aide de Sakura, le garçon étant totalement relâché. Kakashi mit Hanare sur son dos avec Shino et s'étonna de la légèreté de la jounin.
Kakashi - *Ah...En faite je devais vraiment l'écraser tout à l'heure, c'est un vrai poids plume.*
Ils regardèrent les ninjas morts autour d'eux.
Shino – On y a pas été de main morte.
Naruto – Eux non plus, on a pas vraiment eu le choix.
Kakashi – Ça vaut peut-être mieux, on ne sait pas de quoi ces brutes étaient capables, et vu ce qu'ils disaient à May ce n'étaient pas de simples voleurs.
Sakura - … J'espère que tout c'est bien passé à l'auberge.
Naruto – Moi aussi.
Le petit groupe repartit le plus vite possible pour ne pas faire attendre les blessés. Arrivés sur place, les otages étaient toujours là à attendre.
Yamato – Vous pouvez les relâcher, mais avant j'espère que vous n'aurez plus vos sales habitudes et que vous ne remettriez plus jamais les pieds ici.
Ninja 2 – Ah oui, et qu'est-ce qui nous en empêchera ?
Naruto – Si vous revenez croyez-nous on sera la pour vous botter le derrière.
Les deux ennemis soupirèrent.
Ninja 1 – Tsss... De toute façon j'ai pas envie de revoir vos sales têtes.
Ils furent lentement libérés. En passant à côté de Shino, celui-ci en attrapa un par le bras pour le stopper.
Shino – On vous a laisser quelques cadeaux en chemin pour vous convaincre de ne plus revenir.
Les deux voyous le regardèrent avec une lueur d'inquiétude avant de s'éloigner en forêt. Les blessés furent prit en charge par Ino et Sakura qui les installèrent dans leurs lit respectif. Sakura leur donna un mélange contre les effets du poisons tandis que Ino leurs mettait une serviette froide sur le front pour faire baisser la fièvre, trainant plus sur Saï. Gaï et son équipe revinrent de leur ronde peu après. Il arriva dans la salle de détente, trouvant Yamato et Kakashi avec la mine défaite.
Gaï – Il n'y a rien de suspect de ce côté... Il s'est passer quelque chose de grave ?
Yamato – Quatre ennemis sont morts, et Saï, Kiba et Hanare sont empoisonnés.
Gaï – Oh non, ils vont bien ?
Kakashi – On ne sait pas trop. Sakura nous tient au courant, mais pour l'instant ils sont inconscients et fiévreux...
Gaï – Merde, il fallait forcément que ça arrive.
Les deux jounins assis restèrent silencieux.
Gaï – Bon je vais prévenir les autres. A plus tard.
Un bref marmonnement servit de réponse avant que Gaï ne parte de la pièce.
Naruto, Shikamaru et Temari étaient en train de réconforter May qui leur avait tout dit.
May – Et ils revenaient souvent comme ça, à chaque fois c'était pareil. Je devais leur donner à manger sinon ils prenaient de l'argent, et si je ne voulais rien donner ils me menaçaient de... de me...
Le serveuse éclata en sanglots, Temari lui frottait le dos pour la calmer.
Naruto – Je comprend maintenant pourquoi il n'y avait pas de clients...
Shikamaru – Ne vous inquiétez pas, ils ne reviendront plus c'est certain.
May – Me-Merci beaucoup, je me demande ce que j'aurais fait sans vous.
Naruto – On est vraiment une bonne surprise pour vous.
May – Oui, merci infiniment. D'ailleurs je ne sais pas si Madame Sasame s'est rendue compte de ce qui s'était passer, je devrais aller la voir.
Temari – Vous voulez qu'on y aille pour vous ?
May – Non je vais y aller.
Naruto – Allez-y.
May – Oui, je reviendrais vous faire à manger comme vous n'avez jamais manger auparavant, vous le méritez bien. Ces ordures ne méritaient que la mort !
Shikamaru – C'est gentils.
May s'éloigna du restaurant.
Temari – C'est terrible, ces brutes ne savent s'attaquer qu'a des gens sans défenses.
Shikamaru – Comme la plupart du temps.
Naruto – Hum... J'espère que les clients reviendront lorsque tout le monde saura que c'est un endroit sûr maintenant.
Shikamaru – Oui. Mais il faudra faire un rapport en rentrant, ces ninjas étaient peut-être recherchés.
Temari -Ahah, ça c'est votre problème.
Naruto et Shikamaru la regardèrent d'un air mauvais.
Temari – Bon il faudrait penser à ranger nos kunaï maintenant que c'est finit, parce que si des clients arrivent ils risquent d'avoir peur de nous.
Naruto – Tu as raison héhé...

Le soir tombait lentement sur l'auberge. Kakashi et Yamato avaient été rejoint par Ino et Hinata qui attendaient de savoir si leurs compagnons allaient mieux. Ils avaient essayés de tuer le temps en parlant un peu mais l'inquiétude se faisait sentir et il était compliquer de lancer un vrai sujet de conversation. Soudain Sakura arriva dans la salle et regarda les quatre ninja à l'écoute.
Sakura – Leur fièvre est retombée mais ils dorment encore, avec un peu de chances ils mangeront avec nous ce soir. Le poison n'était pas en quantité suffisante pour les clouer toute la nuit au lit sans pouvoir se lever.
Hinata – On peut aller les voir ?
Sakura – Oui, mais sans les déranger. Ils doivent encore se reposés.
Ino – Super !
Sakura – Ah et Ino, Saï est le plus toucher étant donner qu'il s'est reçu le kunaï entier dans la cuisse. Donc tu te calme.
Ino – Rooh ça va, moi aussi je suis un peu ninja médicale.
Yamato – Merci de nous avoir prévenus Sakura.
Sakura - C'est normal.
Les trois kunoichi quittèrent la pièce. Yamato souriait enfin détendu. Il regarda Kakashi pour lui parler.
Yamato – Je suis rassuré qu'ils aillent bien.
Kakashi – Hm...
Le copieur étaient pourtant toujours tendu, fixant le sol avec inquiétude. Yamato le regarda un moment puis se décida à aborder le sujet que Kakashi se refusait d'aborder.
Yamato – Va la voir.
Le copieur releva la tête vers son compagnon, l'air surpris.
Yamato – Tu en meurt d'envie, va la voir.
Kakashi – Je n'ai pas envie d'aller voir Hanare.
Yamato – Ha ! Tu me fais rire tiens, tu es mort d'inquiétude ! En plus il fallait voir la tête que tu tirais quand tu l'a vu perdre connaissance.
Kakashi – Je considère ça normal de s'inquiéter pour ça.
Yamato – Alors que tu a vu les deux autres tomber avant sans trop réagir.
Kakashi – Je me battais !
Yamato – Mais oui...
Kakashi se rendossa dans le canapé, agacé.
Yamato – Alors pourquoi tu t'emporte comme ça alors que je n'ai rien insinué de bien méchant ?
Kakashi – Parce que tu m'énerve.
Yamato sourit.
Yamato – On dirait un enfant qui boude.
Kakashi – Pff...
Yamato – J'essaye juste de t'éviter de t'inquiéter pour rien, si tu va la voir je considérerais ça normal que tu t'inquiète pour elle. Tu t'es piégé tout seul.
Kakashi - … Si j'avais eu envie de la voir j'y serais aller.
Yamato – Hahaha !
Kakashi avait les mains dans les poches et s'appuyait contre le dossier.
Kakashi – Quoi ?!
Yamato – C'est vraiment ça, un gamin qui fait la tête !
Kakashi – Raah tu m'énerve.
Yamato – Désolé, mais c'est drôle de te voir comme ça, ça ne te ressemble pas.
Kakashi - …
Yamato se reprit et se leva.
Yamato – Bref, je ne pensais pas faire autant de bruit avec une simple suggestion. Je vais prendre l'air.
Kakashi – Ouais c'est ça...
Le capitaine s'éloigna souriant encore de la scène à laquelle il venait d'assister. Kakashi se leva de son siège et fit le tour de la pièce, se maudissant d'avoir agit ainsi.
Kakashi - *Mais quel imbécile, si ça continue tout le monde va se faire de fausses rumeurs. … En même temps... Si je ne vais pas la voire qui le fera ? … D'accord sûrement tout les autres. Pff... J'ai vraiment un caractère pourrit... Mais elle l'aime peut-être ce fichu caractère... Hey ! Je pense à quoi là ! N'importe quoi !(secoue la tête) … Après tout j'aurais l'esprit plus tranquille après.*

Yamato redescendait quand arrivé à l'étage des filles il vit Kakashi dans le couloir.
Yamato – Kakashi ?
Le ninja se retourna vers le capitaine et baissa la tête embarrassé.
Kakashi – Bah... Il faut bien que quelqu'un aille la voire...
Yamato sourit et s'en alla. Kakashi se sentit comme prit en train de faire une bêtise. Il arriva finalement devant la porte de la chambre d'Hanare, hésita à ouvrir, puis se lança. Le copieur ouvrit lentement la porte et la referma derrière lui. La chambre était traversée d'un léger rayon de lumière qui perçait à travers le store, donnant une étrange atmosphère à la pièce. Devant lui se tenait le lit de la kunoichi, où sa silhouette se dessinait. Kakashi se mit au pied du lit pour la regarder. Hanare était allongée légèrement couverte, ses deux bras dépassants du drap. Elle était presque inerte, seule sa poitrine se levait au rythme de sa respiration. La serviette sur son front avait été enlevée, et un bandage lui entourait le bras gauche à l'endroit de sa blessure. Kakashi la regardait avec de la pitié, mais en même temps il se disait que lui aussi était souvent passé par là. Soudain il s'adoucit, et comme guidé par ses pas il avança lentement le long du lit, laissant glisser sa main sur le bord de celui-ci. Il ne pouvait s'empêcher de regarder le visage de la jeune femme, ne prenant pas garde à l'endroit où il passait sa main. Soudain elle buta contre celle d'Hanare, faisant sursauter notre copieur. Cependant dans un élan de sentiments il la frôla du doigt avant de se dire que sa main était mieux dans sa poche. Il s'arrêta la où la table de chevet lui barrait la route. Le visage de la kunoichi était encore un peu celui d'une souffrante, son front étant encore un peu humide et tiède et sa bouche entrouverte. Kakashi la regardait avec un œil tendre mais serré par la vision de la kunoichi, d'habitude si joyeuse, ainsi vulnérable. Il se sentit soudain envahit par un étrange sentiment qui lui était inconnu, mais qui lui était impossible de réprimer. Se laissant envahir par celui-ci, il s'agenouilla à côté d'Hanare, passa un bras de l'autre côté de sa tête et se pencha au dessus de son visage. Le copieur marqua un temps d'arrêt pour la regarder, et priant pour qu'elle ne se réveille pas, posa son front contre le siens en fermant l'œil. Il priait inconsciemment pour que les mots de Sakura s'avèrent vrai, et que la jeune femme se relève vite. Kakashi resta ainsi quelques secondes puis se retira, et se releva. Il se rendit alors compte de ce qu'il avait fait, mais ne rentra pas en conflit avec lui-même comme il l'aurait fait auparavant. Il se sentait étrangement bien. Après avoir regarder une dernière fois Hanare, le copieur quitta la pièce comme il y était rentrer. Arrivé dehors il resta quelques secondes devant la pote puis descendit au restaurant rejoindre les autres.

Hinata, elle, était aller voir Kiba. Akamaru veillait couché à côté du lit de son maitre. La jeune fille le caressait pour se rassurer. Un petit moment s'était écouler quand soudain Akamaru leva la tête en direction de son maitre. Hinata releva la tête et vit Kiba remuer.
Hinata – Kiba !
Kiba gémit en se réveillant doucement.
Kiba – aah... Qu'est-ce qui s'est passé ?...
Hinata – Tu as été empoisonné à cause de la lame d'un ninja.
Kiba – A la vache, je suis engourdie de partout.
Hinata – Va doucement.
Kiba se redressa lentement en serrant les dents. Akamaru lui lécha la main.
Kiba – Mon chien, tu es là aussi. Argh !
Le ninja s'attrapa l'épaule. Hinata le retint par les bras.
Hinata – Attention tu es blessé !
Kiba – Quel galère...
Hinata – Mais tu vas bien je suis heureuse.
Kiba – Tu...Tu es restée là longtemps ?
Hinata - depuis environ une demi-heure, ou plus je ne sais pas trop.
Kiba - ...Merci.
Hinata lui sourit. Elle l'aida à se mettre debout et lui raconta tout ce qui s'était passer.

Saï était lui veillé par Ino qui attendait son réveil avec impatience. Le garçon se réveilla lui aussi doucement et ouvrit les yeux.
Saï – I-Ino...
La kunoichi sursauta et se jeta sur le garçon.
Ino – Saï ! Tu vas bien ! Tu es enfin réveillé ! Tu as mal quelque part ?! Oh j'étais si inquiète.
Saï – Hey, doucement je ne sens pas beaucoup mon corps...
Ino se recula. Saï se prit la tête dans la main.
Saï – Ma jambe...
Le ninja souleva le drap et vit sa cuisse droite entourée de bandages.
Saï – Ah c'est vrai... Je me souviens maintenant...
Ino – Tu as mal ? J'ai essayer de faire du mieux possible, la plaie est déjà presque entièrement guérie.
Saï – Un peu, merci d'avoir pris soin de moi.
Ino – Mais ce n'est rien du tout !
Les deux chunins restèrent un peu dans la chambre, le temps que Saï se remette.

Seule dans sa chambre, Hanare se réveillait aussi lentement. Elle ouvrit les yeux et se mit la main droite sur le front.
Hanare – Aaah ma tête...
Elle leva ses deux bras devant elle et leva ses deux jambes.
Hanare – C'est bon je suis entière.
En regardant de plus près elle vit sur la main avec laquelle elle avait toucher son front un cheveu blanc.
Hanare - *Mince je vieillis prématurément... À moins que...*
Elle sourit en imaginant à qui appartenait ce cheveu. Soudain une douleur lui tira le bras.
Hanare - *Ah c'est vrai cette brute a essayé de me tuer, je m'en sort bien quand même.*
Hanare se leva et s'en alla pour descendre au restaurant et rejoindre les autres.

________________________

Finalement tout le monde va bien, et Kakashi baisse enfin son mur de pierres.
A suivre ...


PS : Le passage entre Kakashi et Hanare est l'un de ceux que j'ai le plus aimer à écrire. Pour l'anecdote, l'idée m'est venue quand j'avais un rhume et que j'étais couchée sur mon lit avec le volet fermé en plein jour. Je me suis mise à imaginer une scène où Hanare serais elle aussi malade et qua Kakashi plein de compassion viendrait la voir.(fangirl on) Mais moi Kakashi n'est pas venu me voir... Crying or Very sad (fangirl off)

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum