Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Peut-on rire de tout?
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Débats
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
bob lorris
Jounin


Inscrit le: 02 Avr 2008
Messages: 1109
Localisation: district 9

MessagePosté le: Ven 02 Déc 2011, 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hulk_ a écrit:
bob lorris a écrit:
Les blagues sur les juifs sont inoffensives tant que ça ne reste que des blagues.

Sauf Dieudonné et J-M apparement... C'est ça ?
"On peut rire de tout mais pas avec tout le monde", on devrait peut-être tous s'en tenir là au final...


Ben tu le comprends comme tu veux mais oui je voulais parler du degré d'adhérence de la personne qui fait la blague à ce qu'elle raconte. Et bon j'ai pris l'exemple des juifs parce qu'on en parlait mais c'est juste un exemple bien-sûr.

Citation:
Dieudonné en met plein la gueule à toutes les religions RENSEIGNEZ VOUS.


Oui mais il a quand même son sujet plus-que-récurrent. Wink

Enfin bref, j'arrête avec Dieudonné. J'ai donné plein d'autres exemples, je pense qu'on pourrait aussi en parler maintenant. Et tiens d'ailleurs, un petit cadeau :

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spathi
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 09 Fév 2009
Messages: 96

MessagePosté le: Ven 05 Avr 2013, 7:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le sujet a pris un coup de vieux, je propose d'apporter un élément à la question, c'est la différenciation sociologique, ethnique et linguistique du rire.

Peut-on rire de tout ? La première chose qui me semble importante c'est de ne pas tomber dans le piège du "on" puisque ce serait faire appel à une personne indéfinie appelée "monsieur tout-le-monde". C'est un procédé grammatical qui permet à l'énonciateur de s'inclure dans l'énoncé sans s'inclure. Or vous savez bien qu'il existe des français qui parlent et écrient en français, des espagnols qui parlent et écrient en espagnols, des français qui parlent et écrient en espagnols etc etc...Ce que je dis en fait s'applique aussi pour les ethnies, un latino, un occidental, un arabe, un nord-américain etc...

Il faut bien prendre conscience de la diversité de notre savoir-vivre, de notre savoir-être. L'humour est en lui même protéiforme, chacun crée un humour propre à lui, propre à sa culture. Il existe plusieurs procédés humoristiques, et il paraît que le procédé le plus talentueux chez les français c'est le calembour, procédé qui ne s'utilise presque jamais chez les espagnols. Autre différence : l'éthique du rire. Les français ont plus tendance à associer l'humour au côté ludique, tandis que les espagnols utilisent l'humour comme une arme afin de critiquer la politique, les problèmes de société. D'ailleurs j'ajouterais que l'humour espagnol s'exerce énormément dans la presse, les "columnas" (à ne pas confondre avec les billets d'humeur) sont presque des micro-romans où le journaliste dresse une satire avec une revendication personnelle derrière, tandis que la presse française n'a rien de spécial là dessus, ou alors c’est rare. Autre différence, qui pour moi est la plus fondamentale, c'est cette quasi impossibilité de traduire l'humour d'une langue dans une autre. Peut-il exister une restitution réciproque du rire entre deux langues ? C'est un enjeu vital pour qu'un texte humoristique en espagnol à l'origine soit compris aisément par un français. Mais vous savez tous que traduire c'est obligatoirement trahir, quelque soient les efforts mis en oeuvre, et le seul moyen pour qu'un français comprenne un texte humoristique en espagnol, c'est de s'approprier la langue, les deux langues. être bilingue me semble la meilleure solution.

Mais s'il existe autant de formes d'humour que de cultures, il faudrait tous les assimiler, les comprendre, s'en imprégner. Et être polyglotte, connaître 3, 4, 5 langues ou plus n'est pas à la portée de tous (sûrement pas moi en tout cas).

Bref, il y aurait encore beaucoup, beaucoup à dire sur la question, tellement le sujet est vaste et complexe.
Je suis intervenu sur le sujet car je venais d'assister à un séminaire sur l'humour et la modernité dans la culture franco-espagnole, et je me suis rappelé que ce sujet existait sur le forum, donc je me suis dit que ce serait intéressent d'y apporter mes impressions !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Débats Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum