Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. LE LIVRE SANS NOM

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 694
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Ven 27 Jan 2012, 11:47 am    Sujet du message: LE LIVRE SANS NOM Répondre en citant

Bonjour.



J'avais présenté ce petit bijou dans la catégorie "dernier livre lu", et encore à l'époque je ne l'avais même pas fini. Donc l'ayant lu dans sa totalité, je me suis dit "Ah bah merde, ce livre est une tuerie" (je me répète encore, mais c'est sans mauvais jeu de mots ...)

Donc voilà, je créé ce topic pour vous parler de ce fabuleux chef d'œuvre, sorti tout droit d'une page internet, posté par on ne sait qui ... et pourtant. Pour ne pas poser un résumé trop ... révélateur, j'ai pris celui fait par le site internet de la fnac ... encore que je le trouve un peu bidon comparé au roman (je parle dans l'écriture hein ...) donc voilà:
"Un serial killer surnommé The Bourbon Kid, des flics cinéphiles, un chasseur de primes sosie d'Elvis, une bombe sexuelle amnésique, des moines experts en arts martiaux, une pierre précieuse qui stoppe la rotation de la Lune… et un livre sans nom dont les lecteurs décèdent tous les uns après les autres. Un concentré de culture pop, un livre délirant dont on ne connaît pas l'auteur, un buzz énorme ! "

Alors, à la première lecture, lorsque j'ai commencé le bouquin j'ai directement adhéré au premier personnage .. "boubon kid", un mec complètement taré qui apparait dès le premier chapitre. En gros, la première scène se déroule dans un bar de la ville, le Tapioca et c'est une longue discussion entre un inconnu et un client plutôt célèbre du bar: Ringo. On voit ensuite apparaitre deux moines venant de l'île d'Hubal défenseurs de la Pierre de lune. Puis peu à peu entre en scène chacun des personnages importants de l'histoire. En fait le livre ce divise en 2 gros parties je dirais, et quelqu'unes secondaires. La première qui met en place tout la petite histoire court sur une bonne partie du livre, je dirais jusqu'au moment du chapiteau ... A la suite de ça, l'histoire commence à prendre une tournure différente, en fait les choses s'accélère et lorsqu'on se retrouve au Tapioca, la dernière scène dans ce bar ... est comment dire .... palpitante, existante, sous tension et magnifiquement décrite et raconté. Bref après l'histoire du grand chapiteau, l'histoire devient dingue, et lorsqu'on arrive aux derniers chapitres ... lorsque peu à peu les révélations tombent c'est divin. D'une parce que ces révélations sont, réellement surprenantes, on n'a pas eu le temps d'avoir des doutes auparavant, on découvre totalement la vérité. De deux, parce que les bons et les méchants ne sont finalement pas ceux que l'on croit, bref c'est énorme et j'ai adoré la lecture du dernier chapitre ... ce chapitre est encore plus intense parce qu'il relit deux personnages qui se connaissent bien, et ça sent vraiment le "roussi". Une fin qui n'est pas une vraie fin, on le sait maintenant car il y a une suite "l'oeil de la lune", donc nous allons recroisé notre cher Bourbon Kid encore au moins pour un livre.
Mais pour en revenir au "Livre sans nom", la structure de l'histoire est aussi bonne que les personnages et les scènes en elles-mêmes. En fait, on a une grosse partie qui laisse un flou sur ce qu'il y a vraiment dans cette ville... Personne n'en parle, et personne ne demande. Donc même si l'infos arrive tardivement et subitement, ça ajoute un peu de "gravité" à cette ville définitivement pas normale.

Pour ne pas spoiler, mais pouvoir parler avec ceux qui ont lu"
Spoil:
On apprend par un personnage, envoyé (selon lui) par dieu, pour éliminer toutes les créatures du mal ... Et ces créatures apparaissent surtout à la scène du chapiteau ... vampires, loup-garou...


Ensuite, la mise en place de divers points de vue, rend encore plus intéressante certaines scènes, lorsque justement la dernière scène au Tapioca est racontée par deux personnages différents, on comprend mieux le déroulement, et même des indices clés se révèlent... Mais ce qui est aussi très structuré comme un film, ce sont les changements de scènes, en réalité les chapitres correspondent le plus souvent à des perso différents, ainsi on peut passer d'une scène concernant les deux moines d'Hubal, puis se retrouver dans une scène avec les flics qui rodent dans cette aventure.

Ce que j'ai bien aimé aussi, c'est le fait que chacun doivent se déguiser pour la fête qui se déroule dans la ville... on se retrouve avec des personnages déguisés mais c'est très drôle... surtout la fameuse scène au Tapioca, la dernière... c'est excellent.

Les personnages, alors les plus marquants sont évidement le Bourbon Kid qui fait une entrée fracassante, Jessica la fille amnésique qui se révèle plus dangereuse qu'on ne le croit, plusieurs tueurs comme Elvis, Jefe et compagnie, les deux moines sont aussi très intéressants, mais celui qui apparait discrètement sans rien dire c'est ce fameux "livre sans nom" qui à la suite de sa lecture entraine la mort ... (et là aussi, lorsque tout se dénoue c'est divinement excellent). En arrivant à la fin du livre, j'ai vraiment accroché à ce fameux "Bourbon Kid", d'une pour sa particularité liée au bourbon, mais pour les raisons de cette particularité qu'on découvre à la toute fin du livre. ça le rend très attachant, sans tomber dans le niais, il a une personnalité bien plus complexe qu'un mec qui pète un câble et trou tout le monde. (même si j'avoue que ce délire est "kiffant" XD)

Bref, j'ai totalement adhéré à ce superbe bouquin et je vous le conseille car il vaut carrément le détour! C'est une bombe, c'est pire... c'est excellent, délicieux et ça vous hypnotise ... ce qui vous pousse à le lire jusqu'au bout ... et franchement c'est pas une mauvaise chose. J'ai essayé de garder le plus de mystère possible, car c'est compliqué d'en parler sans trop en dire, et puis tout les résumé restent souvent évasifs sur le sujet... donc je respecte cette idée de garder du mystère. C'est vraiment à la lecture qui doit vous intéresser ^^. Je vais être surement pas très objective, mais si je devais noter ce putain de bouquin, je mets direct 10/10. Il est parfait.

--------------------------------------

Pour ce qui est du suivant "l'oeil de la lune" qui, comme je l'ai dit, est la suite, je ne l'ai pas encore. Mais j'aimerais bien le lire donc je vais essayé de me le procurer rapidement. Il y a également un autre livre, celui-ci par contre serait apparament détaché de l'histoire des deux autres, il s'appelle "le cimetière du diable" où on retrouve quelques bons musiciens Wink.
De plus, il y aurait un 4eme livre reprenant la suite de "l'oeil de la lune", mais notre cher anonyme hésiterait à le sortir ....
Et pour fini, les droits de "livre sans nom" ont été acheté pour le ciné, donc on pourrait bien retrouver notre bonne bande sur les écrans très rapidement... j'espère qu'on aura du lourd car dans ma tête ce livre est excellent visuellement.

Info de dernière minute: Apparemment, selon le site de la fnac "le livre des morts" (4eme livre de notre anonyme) sortirait le 26 avril 2012 ...

_________________


Dernière édition par Uchiha-sasuke-da le Mer 01 Fév 2012, 12:16 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
HEEM
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 50
Localisation: l'éternel ailleur

MessagePosté le: Mar 31 Jan 2012, 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce topic, je découvre cette quadrilogie.....faut que je me la procure !!!

Edit : J'ai commencé a le lire hier, je reste un peu sur ma faim quand même, ça me fait penser à du Trigun (Burbon Kid, Vash The Stampede).

Sérieux je m'attendais à du "Douglas Adams's legacy", m'enfin essayons de pas faire un jugement trop hâtif.

_________________

Aux Sombres Héros De L'amer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
HEEM
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 50
Localisation: l'éternel ailleur

MessagePosté le: Ven 03 Fév 2012, 9:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fini de le lire, je reste perplexe.....

Faut quand même le prendre au 4 degrés pour l’apprécier, sinon la masse de clichés et les références trop flagrantes tuent le plaisir et même avec ce dernier c'est franchement dur de se faire un avis dessus (même pour moi, le fan absolu de l'absurde) et cela bien que ce soit un étrange mélange de western, de film d'horreur, de série Z et de thriller.

Déjà, l'intrigue est pas si originale que ça, on est loin ne serait ce que de l'ombre d'un Douglas Adams (*musique céleste à l’évocation de ce nom*), tout est "déjà vu", surtout pour nous; amateurs de Manga, des méchants encore plus méchant les uns que les autres......bref vous avez compris.

Puis, le style d'écriture est vraiment lourd avec trop de répétitions (surtout dans les descriptions, tous le monde est super fort..trop de voix rocailleuses) à mon gout, j'ai eu l'impression que l'auteur avait tout écrit d'une traite sans trop suer et l'avait balancé sans le relire.

Et pour finir, les dialogues sont assez marrants, avec ce coté d'humour noir qui manque bien souvent mais après quelques dizaines de pages, on remarque qu'on est un peu trop aller se faire enculer.....et puis les personnages souffrent trop de la caricature et des stéréotype trop flagrants dans lesquels l'auteur les balancent.

Bref, je lui file un petit 6/10, c'était quand même une expérience plutôt agréable, c'est juste dommage qu'il soit a ce point "bâclé".

_________________

Aux Sombres Héros De L'amer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 694
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Sam 04 Fév 2012, 12:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Juste pour la phrase de ta signe, j'oublie ta critique plutôt mitigée... Smile


Je vois pas trop tout ça moi, après je ne suis pas une habituée de genre de lecture de ce fait peut-être aurais-je senti la même chose si j'avais de quoi comparer. Perso le peu de fois que je lis, je suis loin d'aller dans ce genre de registre, et là ça m'a vraiment plu. Justement pour le côté plus brute des personnages, ouais ils parlent mal et sont hyper costos, mais ça ne me choque pas du tout. ça m'a légèrement amusé, j'ai .. disons pas été embêté par ça quoi. Y'a quelques persos qui m'sont insupportables, genre le couple de jeune, j'sais pas pourquoi mais ça marche pas, sauf peut-être vers la fin dans le Bar de Sanchez...
J'ai trouvé ce livre délicieux parce qu'il y a l'absence de suspense causé par un doute, c'est un suspense sur la vérité... alors quand on découvre la fin ça tue quoi ... j'aime cette idée de "alors mais qu'est ce qui s'passe bon sang!" plutôt que d'avoir trop de pistes foireuses. Du coup je le trouve pas baclé parce que justement on a la réponse vraiment à la fin, c'est bien bossé pour tenir le truc sur 300 pages à peu près et aucuns signes de faiblesses faisant tomber le masque.
Après même si le livre est déjà long, peut-être que l'effet de bâcler est du à la rapidité du levé de rideau de la fin, enfin du moins on a beaucoup d'infos sur quelques pages quoi ... Mais bon ça ne m'a pas spécialement choqué ou déçu!

Bref tu as surement un avis de "connaisseur" au sujet de ce style de livre, mais pour moi il n'a rien de raté ou de mal bossé.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
HEEM
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 50
Localisation: l'éternel ailleur

MessagePosté le: Sam 04 Fév 2012, 1:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Non, je dirai pas que je suis connaisseur, juste que j'ai l'habitude de ce genre d'histoire. Si tu veux un truc plus subtile, je te conseille vivement du Douglas Adams (*musique céleste*) et si tu connais pas bien sûr (Dirk Gently le détective holistique et Le Guide Du Voyageur Galactique). C'est pas le même genre, y'a pas de tueries sanglantes mais franchement ça vaut le détour.

Le truc qui m'a vraiment déplu le plus c'est le Bourbon Kid, déjà le patronyme est pas super (à mon avis, hein), puis le trip de tueur n'est pas assez développé dans le bouquin alors que à chaque pages tous le monde tue tous le monde, développer le plus dangereux de tous un peu plus ne serait pas superflu (comme pour Chev Chelios dans Crank ou encore Livio The Double Fang/Razlo the Tri-Punisher of Death dans Trigun).

Ce bouquin c'est une vraie orgies de plomb, je critique pas tes gouts, je donne juste mon avis et puis je crois que je me ferai bien la suite, merci de me l'avoir fait découvrir, mine de rien je l'ai fini ce bouquin et je me ferai bien des prolongations dessus.

_________________

Aux Sombres Héros De L'amer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
parpaing
The alpha and the omega


Inscrit le: 03 Oct 2004
Messages: 732
Localisation: Deutschland über alles!

MessagePosté le: Sam 04 Fév 2012, 2:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu en VO (the book with no name), et je l'ai trouvé plaisant. Ca se lit bien, c'est pas prise de tête.
Je l'ai lu rapidement, notamment en raison de la longueur plus que réduite des chapitres.

Je ne vois pas pourquoi HEEM fait une fixation sur Douglas Adams, car a aucun moment il n'est fait mention d'une quelconque inspiration, et les livres n'ont absolument pas le même style. Cette comparaison n'est pas du tout pertinente.

Le livre est donc sympa mais clairement pas un chef d'oeuvre: c'est trop accessible, trop calibré pour le cinéma, il y a beaucoup trop de référence à des oeuvres de Tarentino, Palahniuk, Rodriguez etc. Bref, à force de pomper de partout l'ensemble est assez cohérent, mais l'auteur ne montre pas vraiment de style qui lui est propre, il emprunte juste allègrement à droite et à gauche. C'est déjà réussi, mais un vrai auteur sait imprégner les lignes de sa touche personnelle.

Au niveau des personnages c'est aussi assez inégal: autant j'aimais bien Jefe, le tandem de flic, les prêtres et the bourbon kid, autant les autres personnages m'ont laissé assez indifférent. J'ai bien aimé aussi le fait que ce soit un livre "chorale" par contre, avec une foule de personnages, et une certaine incertitude quant aux héros de l'histoire. La scène finale dans le Tapioca est également assez chouette en effet avec les différents points de vue.

Bref, pour se détendre c'est correct.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
HEEM
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 50
Localisation: l'éternel ailleur

MessagePosté le: Sam 04 Fév 2012, 3:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je fais pas de fixation sur Douglas Adams, c'est juste que, on qualifie ce livre de déjanté et que je connais pas de plus déjanté que ce bon vieux 42. Avant de la lire j'imaginais que c'était une œuvre équivalente, tant dans le décalage que dans le non sens, au corpus de cet auteur mythique. Sinon bien sûr que ça n'a rien à voir, même un trisomique dyslexique l'aurait compris.

V'la ce que je disais, comme toi parpaing, le style est trop simpliste et il nous bourre le crane de ses références pas très subtiles au 7eme art, il aurait pu les dissimuler un peu quand même, j'aurai aimé en tout cas. L'identité du vrai méchant, c'était carrément du téléphoné pour moi, la seule surprise c'était l'identité de Jessica.

_________________

Aux Sombres Héros De L'amer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 694
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Ven 10 Fév 2012, 8:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ola, ola.



J'ai enfin le second opus L'œil de la lune , je l'ai commencé tout à l'heure. Donc je vous donne très vite des nouvelles, j'espère ne pas être déçu car j'ai bien accroché au style...

La petite dédicace du début, est sympa ça met bien dans l'ambiance direct Smile

Sinon pour vous répondre, n'ayant aucunes cultures pointues du cinéma de Tarantino et ne connaissant pas les autres que vous citez... J'ai sans doute pas cette déception au niveau des références et de l'écrit. Je serais incapable de vous dire quel moment, quelle scène ou encore quel personnage est "à la sauce" Tarantino ou autres. De ce fait j'apprécie le livre comme ça, après si j'avais cette culture cinématographique, peut-être serais-je moins "fan" puisque j'aurais ce côté "réchauffé". Bref pour moi c'est un très bon bouquin que je conseille tout de même.

Edit: Je viens de finir ce deuxième livre (11/02/2012) ... et franchement j'ai qu'une chose à dire "Nom de dieu" !

(attention aux spoils)

Bon par où commencer... Déjà le Bourbon Kid reste magistral, et on lui donne même une petite touche d'humanité mais toujours retenue... En gros on le voit sous un autre jour, d'une parce qu'on découvre plus son caractère et de deux parce qu'on a un flashback sur son passé qui nous explique bien les choses. Ensuite le jeu de passé-présent est bien réussi je trouve, disons que c'est plutôt très cohérent et sans erreurs (ça ne m'a pas sauté aux yeux en tout cas). On découvre le passé de beaucoup de monde, qui entraine la venue de nouveaux personnages très intéressants ... En suite au niveau de l'histoire, je l'ai trouvé bien foutue, avec quelques suspenses mais tout de même pas mal d'évidences ... Je trouve d'ailleurs la trame de ce 2e livre plus intéressante que le 1er. Je dirais même que j'ai préféré ce 2e livre, peut-être par l'approfondissement de la connaissance des persos, et l'histoire en elle-même. Pour en revenir à Bourbon Kid, j'ai adoré ses apparitions plus complètes, avec de vraies discussions et quelques traits de caractères ... On retrouve le petit couple de jeune et je dois avouer que dans cette histoire j'apprécie un peu Dante, son rôle rompt un peu avec le côté énervant du 1er bouquin par contre sa copine ... bouarf là ou pas là ... Le moine est là aussi, mais plus discrètement je dirais ...
Mais ce qui vaut vraiment le coup, du moins ce que j'ai adoré c'est l'association Bourbon Kid, Peto (le moine) et Dante ... je pensais vraiment pas voir le Kid comme ça...
La présence des créatures maléfiques ne dérangent pas l'histoire, en réalité je n'ai jamais accroché à ce genre d'histoire mais là ça marche ... un miracle! J'ai beaucoup en fait l'idée qui se cache derrière l'image des créatures maléfiques, on a l'impression d'un reflet d'une société corrompue.. Ainsi lorsqu'on voit les flics en créatures maléfiques, on peut penser à ce genre de flics qui marchent sur la ligne entre le "bien et le mal". Mon seul gros regret par rapport à ce thème, est la fin à la twilight du jeune couple... j'avoue que ça m'a un peu laissé sur ma fin, et déçue.
J'ai gravement accroché à ce second livre, même plus qu'au premier. A tel point que je l'ai fini en une journée, impossible de m'en détacher ^^ trop envie de connaitre la suite, de comprendre les choses... ce bouquin au delà de l'histoire est hyper passionnant et attachant. Tout comme le Bourbon Kid, j'ai encore plus accroché au perso, il est à la fois victime et coupable... en réalité c'est même ça le truc qui tient tout, le mec est conscient de son "défaut" ...
Sinon j'aime beaucoup l'effet coup de théâtre de la fin, enfin du moins on a plusieurs événements qui se suivent et qui ont un rôle capital. D'ailleurs cette effet d'enchainement rappel le 1er livre, où déjà beaucoup de choses se passaient sur la fin, là encore on retrouve cette idée ... mais on a des petites réactions du style "non fait pas ça"... je pense notamment à la toute toute fin , perso j'me suis dit exactement ça! Ah oui, j'ai beaucoup ri à la lecture, plusieurs répliques sont bien lancées et drôles, et certains événements sont tout bonnement jubilatoires! J'ai plusieurs fois dit "Putain excellent" ou même eu un petit rire de satisfaction de voir arriver ce qu'il fallait ... Bref une nouvelle fois, j'adhère au style et à l'ensemble de l'œuvre.

Bref pour conclure, à lire de toute urgence.
La prochaine étape, est le livre suivant Smile même si ce n'est pas exactement la suite ... Je pense pouvoir le trouver si j'ai bonne mémoire, je l'avais vu dans un magasin.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
HEEM
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 02 Fév 2008
Messages: 50
Localisation: l'éternel ailleur

MessagePosté le: Dim 12 Fév 2012, 10:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour la description, j'ai envie de continuer à lire cette quadrilogie même si le premier m'avait franchement laisser un petit arrière gout désagréable.

J’espère que ce livre développe assez The Bourbon Kid pour me faire gober une réplique assez "Out" que l'auteur avait mis entre les lèvres de son psychopathe de service dans le premier opus.

Spoil:
Un psychopathe aussi virulent que The Bourbon Kid (j'aime pas ce nom) ne dirait jamais un truc du genre : "merci mec", déjà qu'il bute tout ce qui bouge sans aucune raison (le carton au commissariat) alors là, cette réplique aussi banale soit elle m'avait complétement détruit le pseudo mythe du perso


Sinon, comme info sur la série, y parait que Don Murphy (producteur à l'origine, entre autres, de Tueurs Nés d’Oliver Stone, de Bully de Larry Clark, et de From Hell de Allen Hughes) s'est offert les droits cinématographiques de l’œuvre.

_________________

Aux Sombres Héros De L'amer
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 694
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Dim 12 Fév 2012, 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah bah pour developper .... on découvre son histoire Smile son passé et de ce fait son enfance et sa famille. Et comme je l'ai dit, l'auteur l'a rendu plus "humain" parce qu'on a droit à plusieurs dialogues, et par son passé aussi... Connaissant les origines de ces démons on arrive à mieux le comprendre, et surement à mieux l'apprécier!
Il a vraiment un quelque chose de particulier, je trouve que le héros principal est vraiment bien réussi et surtout il n'est pas ou tout noir ou tout blanc ... Ni super héros, ni pourriture. C'est ça que je trouve bien, cette nuance apporte justement cet attachement, on pourrait le haïr mais finalement ...

Et pour les droits au cinéma j'en avais parlé, mais je ne savais pas qui en avait fait acquisition ...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum