Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Déprime? Low Spirits? - On efface tout et on recommence
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Santé et Bien Être
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2391
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Lun 11 Fév 2013, 1:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Après si ta mère serait prête à mettre la main au porte monnaie ou si t'as les moyens y'a quelques médecines comme la sophro dont t'as déjà parlé qui peuvent aider psychologiquement sans avoir le fameux nom.

Je connais pas ce centre ATIS mais si c'est une structure reconnue alors y'a pas de raison d'avoir peur :p La je vois c'est financé par la sécurité social, relié à un hopital universitaire, y'a pas de raison que ce soit un mauvais plan :p

Et pour les absences franchement t'as le choix, tu peux aller au ciné, prendre un cours de guitare, etc...

J'ai souvent entendu quelque chose sur les psy qui me parait très juste c'est que les efforts que l'on fait pour aller vers sa consultation (accepter de mettre le prix, la régularité des rendez vous, de s'avouer son problème) est un bon indicateur de l'énergie que l'on est prêt à mettre dans sa "guérison".
Donc il est possible que les obstacles qui t'apparaissent pour l'instant soit surtout d'origine psychologique et que quand tu trouveras le courage de passer outre en allant coute que coute voir un psy tu auras fais un bon pas en avant et qu'avec du recul ces obstacles te paraitront ridicule :p
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
minimaxpower
Jounin


Inscrit le: 29 Avr 2006
Messages: 1022
Localisation: Where is Jessica Hyde ?

MessagePosté le: Lun 11 Fév 2013, 3:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je te cache pas que, personnellement, je ne suis pas du tout prêt a mettre la main au porte monnaie.
Le seul bon coté de ma situation actuelle est la possibilité de mettre pleins de sous de coté. Je ne me vois pas les utiliser chez un psy. :s Et concernant ma mère on va dire que ça sera surement un peu chaud, 'fin je me vois mal lui demander d'investir de l'argent là dedans.
Concernant la sophro je ne sais vraiment pas quoi en penser, je pense que ce dont j'ai besoin avant tout c'est de parler.

Concernant les absences faut savoir que je suis souvent chez moi depuis 1 an. En de hors du vendre/samedi/dimanche, si je vais à ce genre de trucs ça sera totalement calculé ^^'

Je suis absolument d'accord sur cette histoires d'obstacles. C'est vraiment là le problème, je ne sais pas faire ce genre de premier pas. ça fait partie de mes nombreux blocages. Je me retrouve souvent a ruminer dans mon coin mes problèmes car je n'ai pas su prendre les devants.
Mais même en sachant tout ça, je ne sais même pas si je serai capable d'aller voir un psy. T'imagine pas comme ça me stress rien que d'y penser :s
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2391
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Lun 11 Fév 2013, 3:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Déjà que tu en parle ici c'est un petit pas qui a bousculé ton égo (égo - dans le bon sens du terme, pas "égocentrisme").

Faut qu'au lieu de te concentrer sur tes blocages tu te concentres sur tes progrès.

"Tiens aujourd'hui j'ai pu en parler sur le forum. Tiens aujourd'hui j'ai pu parler des psy en général avec un amis. Tiens aujoud'hui sur internet à un ami j'ai pu parler de mon envie de consulter. Puis un amis irl. Etc etc..."

Un jour si tu arrives à parler à un ami irl de tout ça tu seras enfin dans le domaine du concret. Ca te lancera dans le bain, plus tu en parleras plus ça te semblera banal.

Déjà on va pas voir un psy pour le voir toute sa vie. Y'a un nombre de séance, en fonction des blocages, avec des objectifs.
C'est les psychanaliste (pas des médecins) qui tavaillent avec des gens sur 30 ans pour une recherche presque spirituelle.
Un psy lui son but c'est de t'aider dans ta vie, pas de te faire revenir pendant des années.

C'est très banal aussi d'aller voir un psy. Par exemple pour des phobies, de l'avion ou du chien, pour arrêter de fumer.
Ca peut être vis à vis d'un accident précis, un trauma, ou bien un malaise plus général comme la dépression.

En plus la dépression peut être une maladie dont tu n'es pas totalement responsable, on est pas tous égaux devant les hormones du bonheur; un psy pourra t'aider à faire le tris dans tout ça.

Quand t'es malade du corps tu vas voir un médecin ? Tu restes pas dix mille ans à souffrir stupidement d'acné, d'un cancer ou que sais je.
Bon ben pour les émotions c'est pareil. T'as besoin d'un pro pour remettre de l'ordre dans tout ça, dissiper les fantasmes (car au bout d 'un moment on fantasme son mal être), y'a rien de honteux ou de spécial, des milliers de gens font la même démarche en permanence ^^

Faut désacraliser tout ça :p Un peu comme les gamins ont peur d'aller chez le dentiste :p
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Self_Proclaimed_Genius
Déesse de CN
Déesse de CN


Inscrit le: 05 Juil 2007
Messages: 1957
Localisation: Vous n'avez pas besoin de savoir

MessagePosté le: Mar 12 Fév 2013, 6:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis épuisée. Lessivée. J'ai du mal à trouver la motiv' à continuer de bosser.
Je dors en moyenne 5 heures par nuit. Je me tape de plus en plus de migraines ophtalmiques ( owi, les joies de photoshop, AutoCAD, SketchUp et V-ray )
J'ai un Himalaya de boulot à abattre.
Je ne sais même pas par ou commencer.
Faudrait déjà que je finisse. Finir ce putain de panneau 120x80 pour la présentation Pierre Hermé ( un type qui fait des macarons du tonnerre de Dieu ).
Celui sur lequel je bosse depuis des jours. J'arrive pas à trouver l'inspi.
Je dois le rendre demain.
Imprimé.
Je l'ai même pas fini. Il est 17.04, et toutes les imprimeries sont fermées, bordel de cul.
Sans compter le prix : 45 euros pour un putain de bout de papier.
Du coup, je le rendrai pas. J'ai pas les moyens. J'suis à la dèche complet.
Mais je me met un point d'honneur à le finir quand même.
Je l'ai recommencé au moins 15 fois. A chaque fois, je fais un truc qui me plait pas.
Ou alors, inconsciemment, je reproduis celui de quelqu'un d'autre. Quelle connerie aussi d'avoir regardé ceux des autres.
J'en ai marre marre marre marre.

Vous me direz, c'est bientôt les vacances.
Va-quoi ? Vacances ? Quel est ce mot inconnu à mon vocabulaire ?
Pendant ces prétendues vacances, je dois faire 3 books de 40 pages chacuns, soit plus de 20 heures de travail par book, 2 panneaux de la même taille que celui dont j'ai parlé précédemment, une maquette d'une putain de rue du Vieux Nice, avec relevé et dessin des façades, concept d'aménagement sur cette rue, mettre le tout sur la maquette, et faire un dossier complet sur la création de l'abribus du futur.

Et entre temps, j'ai un chantier à faire.
Un gus qui a décidé de caser 8000 bouquins dans une pièce de 13m² avec un lit sur mezzanine, une cuisine, un dressing, un canapé et un bureau.

Aujourd'hui, je viens d'apprendre que pour la "thèse", joli nom donné à une épreuve d'endurance, de créativité, de motivation et d'acharnement, soit un projet individuel qui va durer tout un trimestre, je devrai débourser dans les 500-600 euros, à grand coup ( ou coût :p ) de book, de panneau de présentation, de maquette...
En gros, en avril, mai, juin, je mangerai... de l'eau.

Je déprime de rester enfermée toute la journée chez moi, à bosser comme une glandue, à devoir décliner les invitations parce que "désolée, j'ai pas le temps, j'dois bosser...", à presque haïr ce que je fais, à carrément fantasmer sur la salle de l'esprit et du temps dans DBZ pour pouvoir bosser tranquillement et pouvoir VIVRE a coté.

Je balise parce que dans 5 mois, je suis sur le marché du travail, j'ai peur de rien trouver à cause de cette putain de crise de mon cul, et aussi à cause de la concurrence.
Je ne m'en fais pas à cause de mes compétences, je suis bonne, je suis même excellente, mais ces derniers temps, la fatigue a raison de moi, et j'en viens à douter, alors que je sais pertinemment que je PEUX le faire.




Je veux devenir un chat et n'avoir plus aucun soucis si ce n'est de savoir quand mes croquettes me seront servies T___________________________________T

Edit : Et en plus, j'ai plus de pile dans ma souris.
Va dessiner sur SketchUp, sans souris.
#FuckMyLife

_________________


Jergal-SPG est tellement omnipotente qu'on s’demande si c'est pas un groupement de plusieurs super-héros sur un seul compte
Bane-SPG, c'est dieu. Omnipotente, droite, juste et morale
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2391
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mar 12 Fév 2013, 7:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

T'as demandé aux autres comment ils faisaient ?
Y'a peut être moyen avec d'autres étudiants à la dèche de vous associer, genre de vous prêter du matos, d'acheter plus moins cher et de répartir ? Ou genre de profiter de la carte Metro du pape d'un tel ?

Sinon courage pour le stress post marché du travail, on va tous passer par là malheureusement semble t il...

Pour les migraines t'as fais vérifier tes yeux récemment ? A force d'ordi tu te flingues peut être réellement la vue...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
koko-kun
Kobe Bryant


Inscrit le: 31 Jan 2007
Messages: 1292
Localisation: Mulhouse City

MessagePosté le: Mar 12 Fév 2013, 8:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu perds ta lumière, c'comme le sharingan !

Courage sinon, fais de ton mieux et dit toi que le retard accumulé pourra pas être effacé, tu peux pas revenir en arrière alors il ne te reste qu'une chose à faire - aller de l'avant et faire tout ton possible pour sortir de cette impasse qui t'épuise. Garde confiance en toi et aère toi l'esprit tout de même, afin qu'il puisse repartir de plus belle. Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Sarah-sama
Jounin


Inscrit le: 04 Fév 2010
Messages: 839

MessagePosté le: Mar 12 Fév 2013, 8:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon courage SPG !
Tu as encore pas mal de chackra en toi, suffit juste de bien le doser, tu peux y arriver et dis toi que d'ici quelques mois, tu seras tranquille. Wink

_________________
Daichi a écrit:
Iruka, sottises, Sarah, est douce comme le bruit de l'eau, d'une vallée éloignée dans des contrées perdues.

Turtle a écrit:
Mais moi je dirais que tu es une femme, une belle femme. Pleine de qualités et qui mérite plus de respect et d'attention de notre part ! ô Sarah !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
gare à naruto le démoniak
Gnd
Gnd


Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 890
Localisation: La montagne rouge

MessagePosté le: Mar 12 Fév 2013, 8:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le reste je ne peux pas vraiment t'aider mais pour les migraines je te conseille l'orthoptie : ça a fait des miracles sur moi. Par contre on revient toujours au problème de l'argent : selon ton assurance/ta mutuelle ce n'est pas remboursé et il faut pas mal de séances pour régler le problème. Ceci dit si ça te soulage, le confort qui en découle, la relaxation et l'efficacité qui vont avec peuvent justifier l'investissement.

_________________


FCs : Gaara, anti sasouk, HP, D gray-man, Ouran high school, naheulbeuk.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Self_Proclaimed_Genius
Déesse de CN
Déesse de CN


Inscrit le: 05 Juil 2007
Messages: 1957
Localisation: Vous n'avez pas besoin de savoir

MessagePosté le: Mar 19 Fév 2013, 3:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci tout le monde.
Concernant la thune, étant donné qu'il s'agit de projet perso, on ne peut pas faire une cagnotte...
Et il semblerait que la quasi totalité de mes camarades de classes sont des filles à papa ( ça vient en mini cooper à l'école, voyez vous.. ) donc ils ont pas trop trop de problème de thune. Leur principal soucis, en ce moment, c'est de savoir s'ils vont pouvoir fumer dans les chalets qu'ils vont louer pour leur vacances au ski.
Niveau des yeux, tout va bien, mes migraines sont dues à des changements de pression atmosphérique, et généralement avant mes règles... Donc à moins d'habiter sur la lune et d'avoir la ménopause, j'suis niquée xD
J'ai finalement réussi à faire ce putain de panneau, il a plu au prof, et vaut dans les 14-15, donc ça va, même si c'est pas incroyable..

Ca va aller, j'suis SPG, j'suis increvable.

_________________


Jergal-SPG est tellement omnipotente qu'on s’demande si c'est pas un groupement de plusieurs super-héros sur un seul compte
Bane-SPG, c'est dieu. Omnipotente, droite, juste et morale
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2391
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Ven 22 Fév 2013, 1:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est pas de la déprime mais plutôt une bonne grosse crise d'a quoi bondisme...

Depuis le début de semestre je n'ai pas eu le tiers de mes cours et le prof se fichent éperdument de leurs étudiants, tout les jours je vais à ma fac, tout les jours des cours sont annulés sans nous prévenir et au final je rentre chez moi..
Au début c'était rigolo, les vacances quoi, mais au bout d'un moment tu ressens bien que tu n'es formé à RIEN, et surtout rien de concret. Je veux dire un jour j'aurais des concours à passer et ce n'est clairement pas grâce à cette année de cours que j'aurais mes chances.
Le niveau est assez bas, du coup je ne savoure même pas mes bons résultats du semestre dernier, et ce dans l'indifférence générale d'étudiant qui apprécient ces longues, longues vacances (bientôt 2 mois ?).

Du coup je traines à Paris sans trop rien à faire, j'essaie de lire à côté etc mais quand tu te sens à ce point laissé envoyé paitre par des profs qui quand ils daignent venir en cours arrivent avec 30 minutes de retard, font 45 minutes de pauses pour 3 heures de cours et repartent parfois avec une heure d'avance....

Et si je dois valider ma licence dans cette fac ça présage du pire car ce genre de réputation est connue dans les autres facs et ils sauront très bien à quoi ils ont affaire lors des sélections pour les master...

Un an de perdu, un an qui coute très cher à mes parents et dieu que je m'ennuis...

Je croise les doigts pour être acceptée ailleurs l'année prochaine...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Deblateur
Genin


Inscrit le: 20 Juin 2009
Messages: 384
Localisation: Dans le ghetto des illettrés.

MessagePosté le: Sam 23 Fév 2013, 1:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Selon moi Saha, tu seras accepté si tu arrêtes de te focaliser sur ce que la fac ne t'apporte pas et que tu te mets des coups de pied au cul pour apporter quelque chose à ta fac.
Bien que je ne sache pas de quel établissement il s'agit, je n'ai pas besoin de t'entendre en faire le blâme pour savoir que tu as les capacités de surmonter les absences et/ou les insupportables présence des profs qui t'ont été assigné.
Tu sais cuisiner, lire, écrire, critiquer ... Alors je ne doute pas que rattraper des cours soit hors de tes capacités, ainsi que les chercher sur le net.
Bien sur, l'entreprise doit t'effrayer, mais comme toi je sais que la perspective est belle.

Ne te demande pas ce que ta fac peut faire pour toi, mais ce que tu peux faire pour elle Razz

Une réputation ça s'améliore, au mieux elle peut être démenti avec les arguments que tu as à ta disposition, et pas ce qu'on a bien voulu t'octroyer.

Sur ce, soit forte. Je suis avec toi.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Shiroi-Hana
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 69
Localisation: Je prends le thé chez Orochimaru

MessagePosté le: Mar 19 Mar 2013, 4:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Déprime ? Low spirits ?
Quel terme utiliser pour définir mon état...
Suis-je malade ou simplement "normal" dans une normalité propre à moi-même ?...
.
Aujourd'hui, cet "état" ne me pose plus vraiment de problème mais étant plus jeune et même étant enfant elle me gâchait la vie (enfin... si...) .
On parle de bonheur ? c'est un bien grand mot car je ne me souviens pas avoir ressenti une telle chose de toute ma vie.
De bonne humeur ? ... .... Il me semble... je ne suis pas certaine mais quelques fois je pense.
.
Je n'arrive pas à ressentir ces sentiments autrement que "intellectuellement".
Genre si un proche fait quelque chose pour moi je vais lui en être reconnaissante mais... avec la tête. Le coeur ne parle pas... du moins il n'envoie pas.
Chez certaine personne la joie, la satisfaction, etc pour telle ou telle chose semble sortir de leur corps pour être comme "palpable".
Genre, une de mes cousines après avoir reçu un super cadeau va être dans tous ses états (rire) elle va être sautillante et répéter cent fois "j'adore" "merci" "c'est trop bien" enfin l'excitation se voit et ses sentiments aussi. Il en est ainsi pour tous les humains qu'ils m'a été de voir, même les plus stoïques (qui entre parenthèses ont l'air plus sincère que moi).
Moi non. Jamais. rien ne déborde. Je n'ai jamais été excité par quoi que ce soit. je n'ai jamais été super-contente pour telle ou telle chose.

Étant plus jeune je faisais "semblant" d'être comme ça (enfin... en plus soft) en période de Noël par exemple, je répétais plusieurs fois des "mercis" etc. autant dire que même si j'étais reconnaissante "pour de vrai" j'avais vraiment l'impression de mentir et d'en faire trop

(Ce qui n'était vrai mais personne en s'en est jamais douté).
Je faisais la même chose étant enfant et je fais également la même chose au quotidien...
Cela m'attriste pour autrui.
...
Mais je n'arrive pas à ressentir ces choses-là comme cela se devrait.
On ne croit pas mais cela fut difficile à vivre... et même à l'heure d'aujourd'hui il m'arrive d'être mal à l'aise dans certaines situations à cause de cela...
...
Je pense qu'il n'y a rien à faire.
Connaissez-vous cela ?

_________________
Rien n'est dans le jour et rien n'est dans la nuit, Et le monde, sur qui flottent les apparences, Est à demi couvert d'une ombre où tout reluit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Wang tianjun
Just wool it !


Inscrit le: 23 Déc 2005
Messages: 2431
Localisation: Nice

MessagePosté le: Mer 20 Mar 2013, 8:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense que les seules personnes pour répondre à tes interrogations sont des psychologues ou psychothérapeutes.

Ce sont des interrogations importantes pour toi et vu la complexité du phénomène, et qu'il n'a s'agit pas des problèmes courants rencontrés par la majorité des users CN, je pense qu'il vaut mieux te fier à l'avis d'un professionnel qu'à un "avis de comptoir" du premier venu sur CN.

La seule chose que je me permettrai à mon niveau n’est pas de t'apporter la réponse que tu cherches, mais plutôt de te poser 2 questions :

1) Tu parles de ton insensibilité au bonheur, mais c'est aussi vrai pour ton malheur ?
Est il inhibé lui aussi ?

2) Je sais que c’est la question bateau, que c'est cliché, que ça fait même très passe-partout (et ça l'est un peu au fond) :
Tu ressens un problème parce que ça te gêne littéralement dans ton rapport à la vie, ou, comme me le laisse penser le passage où tu parles de ta cousine, tu culpabilise et te sens anormale parce que tu ne fais pas comme les autres ?
J'insiste sur ce point car la grande maladie humaine et qui est pour moi à l'origine de bien des troubles, consiste à (beaucoup trop) se comparer aux autres, se situer par rapport à la masse et cela engendre souvent pas mal de problèmes.
La quête de sa propre identité et de sa place dans le monde des humains n'est pas la chasse gardée des adolescents.

_________________
Un jour, Roger demanda au vénérable bélier :
-Suis je un simple tondeur ou un Berger?
Le vénérable bélier lui répondit :
-Si tu as prélevé sur le dos d'un seul ovin, 1 cm de laine de plus ou de moins, et ce contre sa volonté, alors tu es un tondeur, non un Berger".
Et Roger pleura.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Shiroi-Hana
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 69
Localisation: Je prends le thé chez Orochimaru

MessagePosté le: Mer 20 Mar 2013, 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien, non je n'ai aucun problème avec les émotions engendrés par la "tristesse" ou la "colère" même du je fais preuve d'un grand sang froid.
.
J'ai comme une aversion pour les psy...
.
Non, je culpabilise beaucoup et j'ai du mal à assumer mon état que je ne considère pas comme "malade" pour autant...
Je culpabilise d'être aussi vis à vis de la famille.
Le moindre des mercis sonne faux.
.
Aussi loin que je me souvienne j'ai toujours été ainsi on ne peut donc pas "parler" d'un quelconque "choc" psychologique.
.
Je ne sais pas si cela à un rapport mais j'ai toujours été un peu particulière je suis quelqu'un d'assez solitaire de nature, pourtant j'ai toujours souffert d'être seule.
... Tout semble se contredire dans ma personnalité.

_________________
Rien n'est dans le jour et rien n'est dans la nuit, Et le monde, sur qui flottent les apparences, Est à demi couvert d'une ombre où tout reluit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2391
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Mer 20 Mar 2013, 10:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a des gens qui sont naturellement moins sensibles aux "messages" de bonheur envoyé par le cerveau, je ne sais pas à quel niveau ça se fait, je crois me souvenir que ça se passe au niveau des récepteurs. Ca donne, entre autre, des caractères plus propice que d'autres à la dépression.

Quoiqu'il en soit tu dis ne pas ressentir de bonheur mais tout ce que tu décris ce n'est pas du bonheur, c'est du plaisir.

Le plaisir de recevoir, de déballer une surprise, tout ça c'est certes de jolis moments mais ce n'est pas à proprement parler du bonheur.

Le bonheur à chacun sa définition mais dans tout les cas c'est quelque chose qui doit durer, une satisfaction dans le temps, et pas juste un sursaut de plaisir.

Alors pourquoi ne pas t'interroger sur ce qui pour toi est le bonheur ? Quitte à avoir une réponse qui te semble "anormale" parce que "originale", il n'y a pas de raison que tu ne puisses pas te forger ta propre idée du bonheur et le viser ! Quitte à ce qu'il ne passe pas par les plaisirs que les autres éprouvent.

Ca peut être une quiétude de l'esprit, une satisfaction intellectuelle, une relation profonde avec quelqu'un sur le mode de l'intellect et de la communion d'esprit, te trouver toi même...

Dans tout les cas un psy reste le mieux placer pour t'aider à voir si tu es réellement malade, et c'est possible après tout que tu sois mal "calibrée" au niveau de la joie ou s'il s'agit juste de ta perrsonnalité, et après tout, pourquoi pas ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Self_Proclaimed_Genius
Déesse de CN
Déesse de CN


Inscrit le: 05 Juil 2007
Messages: 1957
Localisation: Vous n'avez pas besoin de savoir

MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2013, 2:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Shiroi, tu sais, les psys ne sont pas uniquement destinés aux malades mentaux, hein ^^

Énormément de gens vont voir des psys parce qu'ils ont du mal à mettre un mot sur le souci, ils ne savent plus trop comment aborder certains aspects de leur vie, ils aimeraient se (re)construire sur des bases saines, etc etc.
Ils ne sont pas malades pour autant, mais juste un peu paumés, comme pratiquement tout le monde sur terre. On s'est tous, à un moment ou un autre, remis en question, cherché des réponses à des questions qu'on se posait peut être mal, cherché à comprendre certains évènements de notre vie.

Enfin de compte, aller voir un psy est un acte salvateur, qu'on fait pour soi. C'est prendre soin de soi, mais les gens ont souvent peur d'aller en voir un, car ils savent que dans ce genre de cas, ils vont se mettre à nu, affronter leurs démons, leur problèmes, leurs vérités.
Il devront admettre des choses qu'ils ont choisi d'ignorer, parce que ça fait mal, parce que ça fait peur...

Pour imager la chose, la vie est une maison. La plupart des gens l'ont construite sur des fondations plus ou moins solides. Certains l'ont construite sur des fondations carrément fragiles.
Et si on veut consolider la maison, il faut refaire les fondations. Ça veut dire tout casser, et recommencer, avec les bonnes bases, pour ne plus vivre dans la peur constante que la maison s'écroule.

Les psys, vu qu'ils ont un regard extérieur à ton histoire, peuvent t'aider à t'aiguillonner dans la bonne direction, t'aider à comprendre certains trucs, et peuvent même te faire avoir un déclic qui fera que tu comprendras plein de choses.

Une psychothérapie, c'est pas une sinécure.
On en chie grave, on est mal. Mais il vaut mieux crever le plus tôt possible un abcès, plutôt que de se le coltiner jusqu'à ses 40 ans, et de le voir prendre de plus en plus d'ampleur avec les années, de le voir prendre de plus en plus de place, et de le voir nous bouffer petit à petit, pour finalement se rendre compte qu'on s'est interdit beaucoup de choses à cause de ça, et d'être passé à coté de pas mal de trucs.

Shiroi, un psy sera le plus a même de t'aider, parce qu'il a été formé pour ce genre de chose.
Il sait identifier les maux qui troublent ses patients, il sait comment les amener dans la bonne direction.
Ce sont des gens qui ont énormément d'empathie, et ils ne te prendront jamais pour une dingue, à moins que tu leur apportes la tête de ton dentiste en récitant des versets biblique à l'envers, le tout habillée d'une peau de bête que tu aurais dépecé toi même Wink

_________________


Jergal-SPG est tellement omnipotente qu'on s’demande si c'est pas un groupement de plusieurs super-héros sur un seul compte
Bane-SPG, c'est dieu. Omnipotente, droite, juste et morale
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Shiroi-Hana
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 69
Localisation: Je prends le thé chez Orochimaru

MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2013, 3:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Disons que j'ai tenté d'être la plus clair possible...
Le bonheur, le plaisir... pour moi cela reste très abstrait.
.
Ce qui me rend mal à l'aise c'est le fait que ces sentiments positifs ne sont en rien "palpables"... ils sont... dans ma tête... enfin... oui intellectuellement je ressens. Mais il n'y a pas ce "truc" là qui fait que l'on est "super-content" "existé"
...
Je ne connais même pas les bons termes...
.
Oui il est certains que les psy ne sont pas que "pour" les malades mentaux mais... se livrer à un autre être humain pour vous analyser c'est... difficile.
Enfin, voilà quoi.

_________________
Rien n'est dans le jour et rien n'est dans la nuit, Et le monde, sur qui flottent les apparences, Est à demi couvert d'une ombre où tout reluit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Perlimpimpin
Aspirant genin


Inscrit le: 11 Oct 2012
Messages: 209
Localisation: Là où mon esprit me transporte

MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2013, 5:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonsoir Shiroi-Hana ou bonjour, peu importe!

Je me suis retrouvé dans cette situation très inconfortable où on a l'impression qu'aucun sentiment, aucune émotion, rien de tangible et palpable ne peut nous atteindre...
C'est à la fois sécurisant et traumatisant, rien ne nous affecte, la peine, la douleur, la souffrance, le désespoir, on se sent immunisé, préservé, dédouanné
ou dans ton exemple
le bonheur, la joie, la gaïeté, le rire, c'est un réflexe, rien d'intelligible et d'intellectualisable, rien, juste ce manque d'émotion, ce sentiment de se sentir au-dessus de la vie ou sans-vie, ce sentiment de vide...

Mais rien d'irrémédiable à cela....

Comme l'ont dit "SPG, Saharienne, et Wang", la solution passe par la psychothérapie, c'est loin d'être facile, c'est parfois même très dur, je ne vais pas te mentir, quand tu abandonnes ta carapace, tu te prends tout en pleine face, seulement, tu n'es plus seule pour y faire face et tu as des arguments pour répondre...

Voilà, si tu en parles sur ce forum, tu connais déjà la réponse, à-toi de franchir le pas!

Courage, force et abnégation, c'est ce que je te souhaite pour aller au bout de la démarche...

PS: tu as le droit et le devoir de choisir ton interlocuteur pour aller le plus loin possible, autrement dit, tu dois choisir une personne avec qui tu te sens à l'aise, même si ce n'est pas la première, tu as le droit d'en essayer plusieurs...

_________________
Celui qui sait tout??? Moi aussi j'aimerai le rencontrer!!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Shiroi-Hana
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 24 Juin 2012
Messages: 69
Localisation: Je prends le thé chez Orochimaru

MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2013, 12:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans mon cas c'est juste les sentiments "positives" qui n'arrive pas à s'exprimer... Étrangement je suis assez sensorielle...
Depuis toute petite je suis ainsi, chose qui le fait penser que je ne suis pas "malade"... Mais après tout peut-être peut-on naitre avec un problème...
Il est certain que si les psy sont là, c'est qu'il ne sont pas inutiles !
...
Je vis mieux mon état que lorsque j'étais enfant en tout cas c'est déjà ça.
.
Merci pour vos réponses Smile

_________________
Rien n'est dans le jour et rien n'est dans la nuit, Et le monde, sur qui flottent les apparences, Est à demi couvert d'une ombre où tout reluit.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
la baronne
Aspirant genin


Inscrit le: 31 Jan 2009
Messages: 252
Localisation: chez moi comme d'hab

MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2013, 9:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Mais il n'y a pas ce "truc" là qui fait que l'on est "super-content" "existé"


Depuis quand on doit se rouler par terre , trembler ou transpirer pour un moment de bonheur?
Chacun fait comme il le ressent. La plupart des gens font dans le voyeurisme, ils veulent que tout le monde voit , comme ils sont heureux , comme ils sont content. La plupart du temps c'est surjoué.

Si j'ai bien compris , tu es juste toi. Tu es peut etre juste "peu demonstrative", tout simplement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Santé et Bien Être Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 4 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum