Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Light Novel et animation

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Light Novels
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Sam 08 Sep 2012, 5:34 pm    Sujet du message: Light Novel et animation Répondre en citant

Depuis quelques années, nous pouvons facilement remarquer l’importance que prend l’industrie du Light Novel dans l’animation. Durarara!, Bakano!, Spice and Wolf, Sword Art online, Kokoro Connect, .Hack, Fate/ Zero, Kore Wa Zombie Desuka, Bakemonogatari et bien d’autres (oui, vraiment bien d’autres) sont des adaptations de ces petits romans bon marché faisant plutôt fureur depuis quelques décennies au Japon. D’abords peu populaires, les Light Novel ont connu une explosion de leur popularité au milieu des années 2000 et, depuis, on a le sentiment qu’il s’agit de la source la plus utilisée lorsque vient le temps de créé un anime.

Donc, c’est maintenant qu’on arrive aux questions qui tuent.

Est-ce que ce média s’adapte mieux en anime que le manga? Quels sont les séries les mieux réussies et les navets de ces adaptations? Mieux vaut-il rester fidèle à l’œuvre originale ou en diverger?

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 08 Sep 2012, 6:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En ce qui concerne la première question, je dirais que oui en effet, les LN s'adaptent beaucoup mieux en anime que les mangas.

Je vais prendre une raison simple : dans un manga, admettons un manga shonen nekketsu de base, lorsque nous avons un combat celui-ci est généralement assez bien retransmis via les dessins de l'auteur, nous pouvons avoir quelques planches de très grande intensités et l'action est déjà chorégraphié. Ce qui fait que un anime peut prendre moins de largesse sans que cela se voit directement, pour des raisons de censures ou autres. Un exemple simple et connu serait l'anime de One Piece où lors de l'arc Marineford ils ont énormément adoucis la dureté des affrontements compte tenu du public qui avait l'anime sous les yeux à cette heure là ce qui a donné une impression globale de gâchis. Il y a ensuite un autre soucis au niveau du rythme pour les adaptations longues de manga mais là on s'écarte, d'autant plus que les LN sont aussi souvent victimes de la remontée de l'oeuvre originale.

Bien entendu les LN ont déjà des illustrations et des descriptions assez fournies en ce qui concerne ce genre de phase, mais rien d'aussi voyant. Il y a aussi le fait que le support peut être légèrement moins connu que le manga, bien que les LN se vendent très très bien ça reste un cran en dessous. La production peut alors se permettre quelques petits changements sans risquer une levée de fans hurlant à la mort des animateurs.

Un autre point qui fait qu'un Light Novel s'adapte mieux qu'un manga pour moi, c'est entre autres le fait qu'un LN, c'est un récit. Un véritable récit. Dans lequel nous avons de véritables descriptions précises des pensées des personnages, de véritables dialogues. Il n'y a pas la place à l'approximation. Les interprétations possibles que l'on peut faire d'une réaction de quelqu'un sont limités alors que dans un manga la trame narrative se résume parfois au minimum pour laisser la place au visuel. Mais voilà, le visuel dans un anime ça se compte en seconde, nous sommes loin d'une véritable discussion en quelques minutes.

D'ailleurs pour commencer à citer des exemples, je pourrais donner Kyoukaisenjou no Horizon. Un anime toujours en cours qui adapte un Light Novel, possédant un monde extrêmement riche en personnage et complexe au niveau de l'univers. Nous pouvons avoir une véritable table ronde de négociations qui va durer pendant deux épisodes débordant de détails grâce aux descriptions de l'oeuvre originale. Dans les épisodes récents nous avons eu une négociation de plus d'une demi heure entre les représentants de deux parties, avec en guise d'explication sur certains points pouvant nous paraitre flous vu la complexité des intérêts en jeu les prises de notes des adjoints qui sont tout autour. Un gros passage sans aucun réel mouvement, le genre de chose qu'un manga adapté en anime possède rarement, les mangas choisis ayant généralement peu de passage de ce type là.

Maintenant en ce qui concerne la dernière question que tu poses, je reviendrais sur les exemples plus tard, j'ai envie de dire que ça dépend des projets. S'il s'agit d'adapter un LN toujours en cours dont on sait qu'il sera très difficile d'avoir une seconde saison pour pouvoir reprendre le tout où on s'arrête, je pense qu'il vaut mieux diverger à quelques épisodes de la fin afin de s'ouvrir une véritable fin et de ne pas laisser les choses en suspens. Si on a de quoi continuer à adapter correctement, autant rester fidèle à l'oeuvre originale, avec pourquoi pas des modifications s'il s'agit de corriger un défaut de celle ci, car après tout même les auteurs ne sont pas parfaits.

Pour les exemples, j'ai envie de dire que tout ce qui s'approche du comique obtient généralement des adaptions bien mieux réussies car y'a pas trop à s'embêter avec une histoire qui n'est qu'au fond. C'est pour cela que les adaptations de Oreimo qui va avoir une seconde saison ou de Boku Wa Tomodachi ga Sukunai qui est dans le même cas sont réussies. L'adaptation de Gosick me semble réussie, mais Zefyris sera plus à même d'en parler. Dans d'autres style, Kino no Tabi et To Aru Majutsu no Index ne sont pas de mauvaises factures, le premier étant un anime excellent là ou le second a le nombre d'épisode qu'il faut pour éviter de trop sombrer dans le n'importe quoi pour essayer de tout rentrer. Papa no Iukoto wo Kikinasai! est loin d'être raté aussi. Me permettant d'intégrer les visual Novel dans la discussion je dois dire que l'adaptation d'Amagami SS est parfaite.

En ce qui concerne les massacres, bon bah d'entrée Sword Art Online est un massacre. D'après la longue description de Zefy sur son topic nous pouvons dire que C^3 en est un également. La plupart des visual novel typés harems sont massacrés car ils tentent de fusionner tous les scénarios différents. Comme si on voulait additionner des poules et un canard. Hoshizora E kakaru hashi est particulièrement merdique mais la palme revient à Koihime Musou ou nous partons d'une putain de conquête d'un pays avec des batailles dans tous les sens à un road movie sans intérêt ou il se passe rien. Kampfer fait aussi parti des adaptations particulièrement merdique.

Et là ou ça craint avec les adaptations de LN merdique, c'est que ces derniers sont moins accessibles que les mangas ( Pour nous occidentaux j'entends ). Donc quand on tombe sur un anime pourri, dans le cas d'un manga on met pas longtemps à trouver du scan pour voir ce qu'ils ont foutu. Dans le cas d'un LN par contre généralement c'est un aller simple.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Sam 08 Sep 2012, 6:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et bam, Kaengel sort l'artillerie lourde!


Je suis de l’avis de Kaengel sur la question de l’adaptation, essentiellement pour deux raisons.

D'abord, la machine derrière les LN est moins grosse que celle derrière les mangas. Les mangakas sont très soumis à leur maison d’édition, faisant bien souvent des récits peu originaux ou n’allant pas jusqu’au fond de l’idée. Et, comme-ci ce n’était pas assez, dès que le manga connait un peu de succès la maison d’édition pousse pour en faire une adaptation. Si certaines fois l’adaptation n’est pas mauvaise, bien souvent elle va échouer, comme c’est le cas des animes des grands shonens en général.

Mais, le point le plus important a été dit rapidement par Kaengel : les dialogues. Les LN sont basés essentiellement sur la force de leur dialogue, alors que le manga va bien souvent moins les travailler et laisse l’image faire son travail. Si cette dernière méthode n’a rien de mauvais, il reste qu’en anime ça parait un peu : dialogue moins travaillé, rajouter par le staff d’animation, etc. Alors que les animes tirés de LN vont nous donner des dialogues souvent impressionnants. Il suffit de penser aux joutes verbales entre Holo et Lawrence, aux dialogues magiques entre Araragi et Senjougahara ou, encore au sarcasme toujours bien placé de Kyon, pour s’en rendre compte.

Bref, pour l’instant, les animes tirés de LN semblent être mieux adaptable que ceux tirés de manga.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Light Novels Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum