Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Umineko no Naku Koro Ni
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 18 Mai 2013, 7:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Histoire de te rassurer Dough. L'histoire de Béatrice, sa véritable nature fait que ce n'est pas cliché. Tu t'en rendras compte lors de l'Alliance of the Golden Witch qu'il y a plus que ça à ce personnage, et quand tu découvriras la vérité lors des cycles des réponses ca va te faire prendre un peu de recul sur la situation.

M'enfin l'épisode 4 devrait te prendre à revers pendant un moment. Tout simplement par les forts changements de point de vue qu'il impose.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Sam 18 Mai 2013, 5:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mmh pendant l'ép.2 j'ai souvent lu des morceaux de la version manga en parallèle du VN (je ne te cacherai pas qu'à l'origine c'était pour savoir à combien j'étais de la fin...), et je viens de voir là que les derniers chapitres de l'ép.3 sont en train d'être traduits. Du coup j'ai relu rapidement quelques passages pour essayer de m'éclaircir les idées.

Y a pas à dire le manga fait honneur au VN, il synthétise habilement les dialogues, de façon à pas bouffer trop de place (5 tomes pour adapter 15h de jeu, faut le faire) tout en restant extrêmement fidèle (genre à la phrase près). Je l'ai trouvé également plus clair, l'essentiel se détache des répétitions et les dessins sont plus parlants que le texte descriptif du VN.

Cette relecture m'a plutôt conforté dans mon idée générale des mécanismes du jeu et de la magie (c'est une illusion qui ne devient réalité qu'à la condition unique mais de taille qu'on y croie, il y a toujours une réalité "scientifique" préexistante qu'on ne pourra jamais complètement effacer par la magie (c'est à cause de cela que les sorcières refusent parfois d'utiliser le rouge), et qu'on nous découvrira je suppose dans les arcs de réponse). Et même si ce n'est pas exactement ça j'ai plutôt bien confiance en l'auteur pour ne pas me décevoir, c'est le plus important.

J'ai déjà entamé Alliance, bon les premières heures sont jamais les plus palpitantes et je t'avoue que c'est assez dépaysant, mais bon je m'étale pas maintenant, j'en aurai tout le loisir une fois l'épisode bouclé.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 18 Mai 2013, 5:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, le changement de point de vue d'Alliance of the Golden Witch ça change déjà pas mal de chose quand tu t'y mets, et c'est carrément sympa après avoir fait les trois premiers épisodes dans un contexte assez similaire finalement.

Par rapport au manga, oui clairement il fait honneur au VN. L'anime n'a pas réussi à adapter ça correctement, c'était peut-être une tâche impossible à réaliser mais le manga y parvient malgré tout en alliant les dialogues nécessaires aux informations qui doivent obligatoirement être donnée, le tout en mettant un certains rythme via quelques planches qui pètent sérieusement.

M'enfin là dessus je pense que c'est l'épisode 5 du manga qui est le mieux réussi. J'pense que c'est la meilleure partie de la série.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013, 12:20 am    Sujet du message: Répondre en citant

Alliance of the Golden Witch : cleared.

Et quel épisode. Quel épisode !

/!\ jolies images et spoil de l'épisode 4 pour ceux qui ne l'ont pas terminé mais vous pouvez quand même regarder les images.


Changement de décor


J'étais moyennement emballé au début, quand le point de vue change pour se concentrer sur le futur en 1998. C'est vrai qu'on change d'air mais l'introduction d'une foultitude de nouveaux personnages d'importance quasi-nulle à ce stade est assez barbant, et rend l'enquête d'Ange pas super intéressante. Je salue néanmoins l'effort d'approfondissement sur les 7 stakes, une agréable surprise pour ma part.

Là où Alliance se distingue vraiment dans sa première partie c'est sans nul doute lors du retour sur Maria. Sakutaro, ses problèmes avec Rosa (à chaque "réconciliation" le tragique reprend de plus belle après), la naissance de sa magie... Le tout sur un fond musical presque intégralement nouveau. C'était vraiment dur à lire la fin de l'histoire de sa peluche... Mais voilà le genre de chose que j'attendais depuis tout ce temps ! Avec ça, pour moi, elle peut se vanter d'être le protagoniste le mieux écrit de tous les cycles de question. Et dire que des 18 personnages originels de l'ép.1 elle était de ceux qui me plaisaient le moins. Non, vraiment, rien que pour ce passage l'épisode 4 était meilleur à lire que les deux précédents (et ce même si plus je prends du recul plus j'apprécie l'ép.3).



Le pouvoir ou pas de l'amour


La cérémonie sacrificielle est très courte, jamais les massacres n'auront été expédiés aussi rapidement. Avant même la fin du premier jour la sorcière revient à la vie. Ce n'est pas un mal, depuis le temps on connait bien la chanson et après 3 épisodes même Béatrice montre des signes de lassitude. Surtout, elle me fait le plaisir d'exterminer les deux couples qui décidément ne finissent pas de nous éblouir par leur pureté et leur spontanéité. Non parce que si y en a ne serait-ce qu'un, mais vraiment juste un qui a le malheur de survivre, on est certain se farcir pendant trois plombes des lamentations à faire pâlir Bitter Virgin ou encore les Deep Love. J'hallucine. Bref, des morts soit ridicules, soit sans éclat, voilà qui comme d'habitude leur convient parfaitement (ça rattrape) et je loue encore une fois le bon goût du scénariste.




Et puis arrive enfin l'une des scènes que j'attendais le plus : la première rencontre "en chair et en os" entre les deux personnages principaux. Béatrice, pompette ou soudainement sobre est en tout cas vraiment excellente. Le voile se déchire un peu plus... et cette fois-ci avec un jeu d'écriture digne du VN : elle quitte son enveloppe de cruelle Golden Witch par le haut, perdant son intérêt pour un jeu dont elle n'a semblerait-il plus rien à espérer. La transition, le changement de personnalité m'a tout à fait convaincu ici, bon sans doute aussi parce que cette fois c'est pour de vrai.



Onii-chan !


A la hauteur jusque là, la deuxième moitié de cet épisode dépasse vraiment mes attentes sur la fin. Les adieux déchirants avec Ange sont superbement mis en scène. Mieux encore, cette scène se surpasse d'autant plus que la tea party des démons nous confirme qu'Ange n'a fait que jouer le jeu des ladies. Juste en passant, les antagonistes de cette série sont une tuerie.



Frustration, soulagement et mélancolie, en voilà une au bout du rouleau


Bon et puis bien sûr la confrontation finale entre Battler et Béatrice. Et quelle confrontation ! Peut-être pour la première fois au bout de 4 épisodes, j'ai reconnu Battler dans son rôle de personnage principal. Son utilisation intelligente de la preuve du diable nous montre qu'il a enfin cerné les règles et le but du jeu. Et de son côté, Béatrice, acculée, déchirée par des sentiments qu'on ne comprend pas encore, joue la comédie comme dans l'ép.3 mais cette fois-ci dans le sens inverse (si je ne me trompe pas !). Et pour l'occasion elle a droit à au moins 3 nouvelles expressions faciales. J'ai beaucoup aimé son comportement, elle en a marre mais elle prend complètement ses responsabilités jusqu'au bout (n'aie aucune pitié pour moi Battler). Le bleu et le rouge, une bataille au sommet, atypique et pourtant tellement intense. Et la tea party des démons qui nous assure derrière dans une ambiance bonbons qu'on n'a encore rien vu. Génial.

Après tout ce temps, on commence à avoir une certaine expérience d'Umineko. Les personnages ont été creusé en profondeur chacun leur tour tout au long des épisodes, qui s'étalent sur une grande palette de registres : angoisse dans l'ép.1, désespoir dans l'ép.2, triomphe et désillusion dans l'ép.3. Qu'offre l'épisode 4 ? De même que sur le plan scénaristique le jeu commence vraiment à s'essouffler, mais loin de traduire un manque d'inspiration de la part de l'auteur, il nous promet au contraire que l'histoire va sans doute s'affranchir de plus en plus de la limite des 48h sur Rokkenjima qu'elle s'était implicitement fixée dans les premiers épisodes. Bref, ça annonce surtout du lourd pour la suite et je suis fin prêt à être émerveillé.



Mais bonne chance quand même


On dirait d'ailleurs que je finis Alliance à point nommé puisque d'ici la fin de la semaine le groupe Umitweak va sortir le patch PS3 pour les 4 derniers épisodes (fais pas semblant t'es jaloux hein Kaou) ! Je veux bien patienter, parce que là maintenant j'avoue que les vieux sprites de la version originale ne tiennent pas la comparaison. Sans oublier le doublage de Béatrice vraiment excellent (ça change tout dans le duel final de l'ép.4).

Ah sinon le manga que j'ai lu en parallèle s'en tire pas mal du tout. L'agencement des scènes n'est pas exactement le même (notamment la partie Ange est moins fracturée) mais sur le fond tout y est. Une quantité inhabituelle de double-pages qui nous en mettent plein la vue. J'en connais un qui avait l'embarras du choix pour illustrer sa présentation de la série. Si l'on ne tenait pas compte des musiques, je serais pas si loin de mettre l'original et l'adaptation au même niveau.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013, 8:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour revenir à la dernière partie de ton message d'abord. Oui, j'avais l'embarras du choix pour présenter la série. J'avais tellement le choix que même en virant les trois quarts des images que j'avais sélectionné en relisant les mangas j'en suis arrivé à une présentation avec des images dans tous les sens :p
J'ai également vu que le groupe qui s'occupe de patch Umineko est censé sortir leur release en fin de semaine, je dois te dire que j'attends ça avec une certaine impatience, parce qu'Umineko Chiru c'est aussi quelque chose à faire. Rien que le personnage d'Erika vaut tout l'or du monde.

Pour en revenir à cette 4eme partie, au bout d'un moment tu te poses cette question ? Pourquoi ce jeu. Pourquoi ce jeu existe ? La confrontation entre Béatrice et Battler nous apprends que ce dernier serait le fautif. Et tu commences vraiment à te demander qu'est-ce qu'il a bien pu foutre pour provoquer un tel carton, et surtout qu'est-ce qu'il a oublié. Béatrice insiste beaucoup là dessus au cours de ce 4eme épisode et se retrouve déçue de voir que Battler ne se souvient pas.

La partie avec Ange est longue à démarrer c'est clair. Rien que les 7 soeurs du purgatoire même si leur noms ça laisse déjà une idée sur une partie de leur personnalité ça reste quand même pas vif à mettre en place. Heureusement que l'histoire d'Ange lié à celle de Maria nous permet d'avoir un regain d'intérêt sur la série, et nous montrer ce qui se passe après le massacre c'est assez rafraichissant.

Bah maintenant te suffit d'attendre la release classe de Chiru. C'est clair qu'en termes d'ambiance c'est quand même autre chose.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013, 1:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ouais, sur le fond on est toujours dans le noir. En fait ça me dérangeait beaucoup pendant les ép.2 et 3 parce que voilà, à quoi bon des invocations éblouissantes et des duels spectaculaires si au fond il s'agit juste de distraire une sorcière ennuyée par sa longévité ? Ou de forcer un pauvre blanc-bec à reconnaître son existence (sérieux, quel intérêt ?). Ce sont là les arguments avancés initialement pour expliquer l'origine du jeu et on se doute plus ou moins qu'on en apprendra plus sans être trop sûr (Est-ce que ça ne sera pas approfondi ? le VN ne se concentrera-t-il pas sur autre chose ? Est-ce que c'est juste mal écrit ? Est-ce que c'est le lecteur qui manque d'attention ?). Là, les deux derniers épisodes (surtout le 4) ont progressivement éteint mes doutes : en plus de fournir des explications finalement très bien narrées sur la magie, ils promettent (vu comme ils posent problème sur l'identité même de Battler et de Béatrice) d'expliquer tout ce qui concerne l'origine du jeu dans les arcs de révélations.

Plus que des réponses à mes questions, je cherchais en fait la confirmation d'en avoir à un moment ou un autre. En ce sens l'épisode 4 remplit parfaitement son rôle de clôture des cycles de question.

Au fait, je suis un peu inquiet à propos d'Ange. Elle a été introduite tardivement, son histoire met du temps à démarrer mais là maintenant j'ai fini par bien l'apprécier, surtout dans sa dernière scène et vu comme elle est assez concluante il se pourrait tout à fait qu'elle n'intervienne plus du tout ou presque dans la suite. C'est l'une de mes seules inquiétudes.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013, 1:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n'est pas vraiment un gros spoil que de te le dire, mais Ange réapparaitra dans la suite de l'histoire. Pas de soucis à te faire là dessus.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Sam 08 Juin 2013, 10:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 08 Juin 2013, 10:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

T'inquiète pas que je l'ai vu tout de suite, je t'ai envoyé un message sur ton profil Mal d'ailleurs plus tôt ce matin pour te l'indiquer Smile

Instant Dl. J'veux dire là y'a même pas à chier.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mar 11 Juin 2013, 7:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les 4 derniers chapitres de Banquet sont sortis.

Spoil:
Maintenant que je comprends encore un peu mieux les règles du jeu la toile rouge de EVA-B est un coup assez énorme. Ah et puis



l'un des plus grands moments des arcs de question. Superbe retranscription.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mar 11 Juin 2013, 9:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pt'in, les 4 chapitres d'un coup ça fait une sacrée lecture. En tout cas maintenant il n'y a plus de trou dans la partie des questions qui est terminé entièrement en manga. Reste l'avancée de la suite, sinon :

Spoil:
Plus que le moment où Battler est sur le point de se faire piéger, c'est l'entrée d'Ange qui m'a fait grand plaisir. J'adore ce genre d'entrée fracassante au moment ou tu t'y attends le moins, et j'aime beaucoup le personnage d'Ange - avis sans doute biaisé parce qu'elle a le même prénom que moi -
En tout cas bien satisfait de cette adaptation. Le manga coupe beaucoup le support d'origine pour des raisons évidentes sinon on en aurait pour trop longtemps mais l'essentiel est là, et la qualité graphique du titre vaut toute les descriptions.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Jeu 13 Juin 2013, 1:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant


cleared.


Et voilà, j'ai terminé le premier arc de réponses. Révélations ? Pas tant que ça finalement (je les sens venir dans l'épisode 6), on a plus des confirmations. Après avoir terminé les 4 premiers épisodes on s'est déjà fait une certaine approximation du fonctionnement du jeu et une vague idée des tenants et des aboutissants de toute l'affaire. Néanmoins, à mi-chemin d'Umineko, tout reste encore flou. Pourquoi la sorcière en tant que Game Master créatrice toute-puissante de la version des faits s'embête à toujours laisser de la marge au détective humain ? Après tout son unique but est de le forcer à reconnaître son existence, non ? Non. Ah d'ailleurs ça justifie pourquoi un objectif aussi bancal : ce n'est pas le véritable. Et End of the Golden Witch nous le confirme pour de bon.

Cet exemple illustre la remise en question totale des fondamentaux du jeu. C'est bien, parce que ça laisse la place à une histoire plus cohérente, mais c'est aussi dommage qu'il ait fallu attendre aussi longtemps pour se le confirmer. J'étais perturbé de ne pas trouver très logiques certains aspects des jeux des premiers épisodes, qui paraissaient au mieux tirés par les cheveux, au pire complètement inconsistants et, faute de plus d'infos c'était ce qui avait principalement gêné ma lecture. D'ailleurs je trouve toujours aussi déraisonnable que Battler ait pu participer aux 4 premiers jeux en fonçant tête baissée sans en connaître les règles et surtout sans se poser de question sur le fond (ou même s'il s'en posait ça l'empêchait pas de continuer d'avancer, ce que je trouve absurde).

A cette seule exception, je crois que tout le reste de mes soucis sur la logique, la cohérence d'Umineko a été balayé. Il me manque encore un (si ce n'est le plus) gros morceau mais toutes les confirmations que j'ai pu avoir dans cet épisodes m'ont permis de suffisamment comprendre le VN pour ne plus remettre en doute sa mécanique. Ce n'est pas rien. C'est même exactement ce que je voulais.



reprise des festivités


J'ai été très intéressé par les légères différences de caractère des personnages dans cette version de Lambdadelta. Hideyoshi et Kyrie ne retiennent pas mais au contraire encouragent la cupidité de leur conjoint respectif. Kanon est toujours froid mais moins coincé. Pareil pour Shannon qu'on voit chantonner avec Gohda. Ces quelques nuances apportées à des personnages pourtant très secondaires dans cet épisode les ont rendu beaucoup plus humains, convaincants, je n'avais pas l'impression qu'ils sortaient d'un VN, qu'ils étaient l'invention de leur auteur. Du coup j'en viens même à reconsidérer les couples George/Shannon et Kannon/Jessica : après tout, ils ne m'horripilaient que dans les version de Béatrice, qui ne font en aucun cas office de réalité. Tant qu'on vire leur côté bisounours, moi, tout me va...



la nouvelle textbox rend bien


Deux nouveaux personnages, Erika et Dlanor. Erika n'est pas aussi géniale que je m'y attendais, c'est vrai qu'elle est vicieuse, mais on a déjà vu pas mal de trucs bien plus glauques que sa nuit à l'écoute des ronflements de Battler. Mais ce qui m'a le plus ennuyé c'est sa manière de procéder pendant le jugement ou plutôt la mascarade censée détruire l'Illusion de la Sorcière : ses raisonnements sont bourrins (ils ne vaudraient rien sans le Rouge de Bern en plus), elle utilise tout le temps les mêmes astuces, y a vraiment aucune finesse, c'est décevant à lire. Sinon Dlanor est un très bon personnage, j'aime juste pas trop ses sprites où elle prend vraiment un air narquois qui ne correspond ni à sa voix, ni à ses actions. Je la trouve bien mieux dans le manga.

Au niveau du rythme j'ai trouvé la deuxième moitié un peu longuette, surtout le jugement de Natsuhi. Il manquait des musiques plus triomphantes comme celles de l'épisode 3. D'ailleurs j'ai du mal à comprendre, la Béatrice qui s'y fait dénier est la Béatrice-pièce du jeu de Lambdadelta, non ? C'est donc pas très grave qu'elle disparaisse... je comprends pas pourquoi le vrai Battler (pas pièce) se met dans tous ses états. Bon sinon la grosse confrontation sur la mort de Kinzo au milieu est excellente, et puis le ???? est grandiose, d'ailleurs là c'est beaucoup plus qu'un épilogue, m'étonnerait pas que sa version papier fasse plus de 100 pages.




Bon dans l'ensemble c'est un excellent épisode. Juste, dans Alliance, à travers le travail d'introspection d'Ange (elle me manque !) ou encore la partie sur la naissance de Sakutarou et de la Sorcière des Origines, on avait toute une réflexion sur la croyance, la responsabilité individuelle, le bonheur, des allusions à la fatalité, des pistes de morale, et j'en passe... le tout gravitant autour d'un concept : la magie. Il manquait cette dimension à l'épisode 5, qui ne s'intéresse principalement qu'aux mécaniques du jeu (et en introduit de nouvelles). C'est un épisode assez froid en fait.

Allez, c'est parti pour la suite. J'ai un peu du mal maintenant à m'imaginer comment il peut rester encore 3 gros cycles. Y a de quoi conclure à la fin de l'épisode 6 là...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Jeu 13 Juin 2013, 2:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai pas encore touché à cette 5eme partie avec les beaux sprites que tu l'as déjà fini XD.

J'vais juste revenir sur ta dernière phrase. Tu as une bonne intuition. Tu es carrément en droit de te poser la question : "Comment ils vont faire encore trois cycles". Et cette question sera d'autant plus présente quand tu vas finir le 6eme. La réponse étant que les deux derniers cycles sont assez différents des précédents, surtout le 7eme en fait.

S'non Erika est une bourrine certes, mais perso j'ai adoré comment elle va droit au but pour aller désigner Natsuhi comme la coupable dans tout cette affaire, et il est vrai que des personnages comme Dlanor avec les nouveautés qu'elle amène avec elle niveau règlement du jeu font aussi pas mal de bien.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ronan200594
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 08 Juil 2013
Messages: 58
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 09 Juil 2013, 1:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai rien lu de vos commentaires, j'évite le spoile. Mais, c'est pas un seinen ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Carte
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mar 09 Juil 2013, 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, ils sont tous publiés dans des magazines shonens.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ronan200594
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 08 Juil 2013
Messages: 58
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 09 Juil 2013, 2:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Incroyable... Okay, merci pour le renseignement Very Happy

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Carte
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Jeu 18 Juil 2013, 7:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

La fin du 5eme cycle en manga est sorti. End of the Golden Witche est terminé et c'est largement le meilleur cycle en manga jusqu'à présent.
Graphiquement parlant niveau dessin ça démonte tout. La double page finale en particulier termine de monter la tension pour le 6eme cycle. Entre Battler qui découvre la vérité, son combat contre Dlanor et Erika et la fin ou tout se relance, y'a de quoi attendre la prochaine partie pour avoir les détails sur la situation.
Pour le coup ça explose bien là. Même en sachant déjà ce qui allait se passer j'ai enchainé le tout sans m'arrêter totalement pris par le truc.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alaessia
Anbu


Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 1245

MessagePosté le: Jeu 18 Juil 2013, 6:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si peu d'informations révélée sur cette vérité ! Qui change toute la donne. Battler est le maître. Il devient le sorcier qui contrôle le jeu. Quelle classe, quel final. Quel combat contre Dlanor et Erika. Tout le casting qui se retrouve pour une bataille rangée. Ronove en particulier en donnant sa leçon est prodigieux.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Ven 19 Juil 2013, 4:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un petit peu de retard pour ma part (déménagement, rhume, toussa...), mais je viens de terminer End of the Golden Witch en manga. Chapeau bas au dessinateur, la mise en scène est exactement telle que le VN en donnait l'impression. J'veux dire, ça aurait pu être totalement ridicule (au fond ils font des grands mouvements avec des épées magiques alors qu'en vrai ils n'échangent que des mots) mais là ça rend super bien !

Au niveau de la fin ce 5e épisode est le meilleur, je confirme, après pour l'arc entier Alliance se défend pas mal quand même, j'hésite encore.

Sinon j'avance doucement dans l'ép.6, j'avais fait une petite overdose après avoir bouffé 20h d'Umineko en 3 jours mais la relecture en version manga m'encourage à continuer. Jusque là (~20-30%) je le trouve assez irréprochable.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mer 24 Juil 2013, 5:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant


(/!\ Gros spoil, plus que d'habitude)


J'étais un peu réticent à boucler cet épisode : selon Kaengel le meilleur était derrière moi et selon le reste d'internet l'amour y était le thème dominant. Puisque battler accède à la vérité à la fin d'End, la tension retombe énormément : certes on (lecteurs) patine encore et toujours dans le flou mais reste-t-il des enjeux importants pour les personnages ? La résurrection de la Béatrice originale ne me bottait pas beaucoup très franchement. Et pourtant... j'ai quand même enchaîné les 6 dernières heures de jeu d'une traite.

Le début ne traîne pas spécialement, son gros point fort étant l'introduction de Featherine/Ange en tant qu'Auteur/Lectrice. Si cette dimension supérieure supplémentaire ajoute initialement à la confusion, je la trouve toute particulièrement bien placée puisqu'elle permet d'une part à Ryukishi07 de s'adresser (critique, conseils) directement à son public tout en conservant la finesse du conte, et d'autre part aux lecteurs s'identifier à Ange et mieux comprendre ce qui se passe (se pose-t-on les bonnes questions?). Donc finalement c'est tout pour le mieux.




Commence le jeu de Battler. Grand retour des scènes barbantes sur les problèmes de cœur de Shannon et de Kanon. Heureusement Zepar et Furfur remontent le niveau. Ces deux-là sont vraiment trop bons (excellent doublage qui plus est). De son côté Erika ne déçoit pas et se montre toujours aussi perverse. Non, elle se surpasse même complètement lors du décapitage des fake morts. Chapeau bas à R07, c'était tellement bien imaginé. Je l'aime beaucoup mieux dans l'ép.6, ses raisonnements sont à la fois plus variés et plus subtils.

La dernière closed room introduite permet de concentrer toute la tension du jeu en un seul point. Le combat entre Erika et Battler (+Béatrice sur la fin) est l'un des meilleurs d'Umineko. Finalement une fois de plus on ne connaît pas le fin mot de l'histoire, mais je ne doute pas d'être impressionné lorsque l'heure viendra.

De l'autre côté le duel des servants m'a également pas mal plu, et ça c'est une grande première puisque j'ai toujours été ennuyé par les deux couples. Sans doute parce que là en plus y a le gros mystère sur la nécessité d'un miracle pour qu'un unique couple puisse s'épanouir (qui contredit le bon sens et invite à réfléchir sur la nature des servants et de la broche). J'ai beau y réfléchir je ne trouve toujours pas ce qu'ils symbolisent.



logique


J'avais dit que l'ép.5 était froid, mais au moins on avait du développement sur Natsuhi. Il est dommage que le 6 ne se concentre sur aucun adulte. Les cousins (les deux les moins intéressants) et les servants leur font pâle figure.

Je suis un peu déçu que Battler ne se montre vraiment pas à la hauteur dans son propre jeu, mais vu comme tout finit bien pour lui je serais pas si étonné qu'il ait en fait tout prévu. Plus généralement, autant dans sa lenteur à réaliser le principe du jeu tout au long des premiers épisodes (j'y ai toujours trouvé son comportement au moins en partie incohérent, j'y reviendrai après avoir terminé le VN) que son manque d'inventivité (l'ép.5 excepté, il a presque toujours raisonné soit n'importe comment, soit en attendant un miracle) je le trouve très loin d'être un génie jusque là. Il n'est pas désagréable mais c'est un personnage trop sûr de lui comparé à la force qu'il possède. Il manque d'intelligence, ou d'humilité.

Je pense que la fin aurait été vraiment parfaite si je n'avais pas eu ce léger sentiment de rush, surtout concernant la résurrection de la Béatrice originale. Les toutes dernières lignes sur le coup de grâce d'Erika sont néanmoins sublimes, j'en viens à regretter sa mort. Je tiens aussi à mentionner le magnifique lancer de popcorn de Lambdadelta sur Dlanor, éclat de rire de ma part parmi d'autres au cours de cet épisode.



wat


Dans l'ensemble on confirme beaucoup de choses sur la nature de la magie, et si j'ai bien compris, la grande révélation c'est que le jeu de la Golden Witch a été créé dans le but de rendre Battler amoureux de Béatrice. Mmh ça colle avec l'inlassable "without love it cannot be seen". Ça explique pourquoi Béatrice parle tout le temps d'amour dans ses jeux à travers les couples des cousins.

Mais à part ça, je ne sais pas pour toi Kaengel mais de mon côté j'ai encore beaucoup d'inconnues dans l'équation.

Je ne cerne pas complètement le rôle du détective : dans quelle mesure il agit indépendamment du Game Master, pourquoi a-t-il le droit à des actions rétroactives (notamment quand Erika re-tue tout le monde), n'est-ce pas le GM qui contrôle tout ? Ou au moins ne peut-il pas tout voir ?
Je ne sais toujours pas comment interpréter le statut des servants (seraient-ils des personnalités?..) ni la broche.
Je ne sais toujours pas de quoi relève le crime de Battler 6 ans plus tôt, ni donc d'où vient Béatrice (ce qui pourrait ajouter un peu de finesse à la grande révélation parce que là...).
Je ne sais toujours pas pourquoi Béatrice s'est embêtée à créer des jeux si tordus si c'était pour délivrer un message aussi simple (cela viendrait-il de sa nature fondamentale de règle du jeu, que je n'appréhende pas non plus complètement ?).
Je ne comprends toujours pas la signification de l'épitaphe, en particulier sur la fin.
Et je ne connais toujours pas l'élément fondamental du jeu, qui ne peut être utilisé qu'une fois et pourrait tuer la Golden Witch. Le trick complètement à la base.

Sans oublier le fonctionnement de la Golden Truth, le rôle d'Ange, la dernière closed room...



Je sais que toutes ces histoires c'est du symbolisme en long, en large, en travers et jusqu'à la mort.
Je sais que beaucoup d'événements coïncident entre eux (dernier exemple en tête : Jessica qui possède le physique/profil idéal décrit par Battler), ou trouvent un parallèle très similaire dans 2-3 autres épisodes, et que c'est probablement ce qui constitue le support principal du message à passer.
Je sais que l'amour joue un rôle prédominant.
Je suppose que la réponse à ne serait-ce qu'une seule de mes interrogations livre celle de toutes les autres (ou presque), tout est lié.

Bref, je vois comment je suis censé jongler sur les interprétations pour dégager la vérité, je comprends maintenant très bien comment fonctionne la magie, mais là encore ça relève de la confirmation, les plus gros mystères d'Umineko m'échappent. Peut-être que cela vient de ma lecture d'Umineko. Contrairement à ceux qui lisaient le VN il y a quelques années j'ai tous les épisodes à ma disposition et donc pas des mois à théoriser en attendant la suite. Umineko m'a fait beaucoup réfléchir, mais je n'ai jamais pris de notes (indispensable pour qui enchaîne les épisodes) ni cherché ou échangé des réponses sur un forum/blog. Vu comme mes attentes et mes prévisions se sont assez souvent révélées justes je pense en avoir une bonne compréhension, mais là je t'avoue que je suis loin du niveau dont tu parles dans ta présentation de l'ép.6 Kaengel.

En fait je crois bien que la seule certitude (toujours en parlant de celle qui se révèle en ouvrant la boîte) que j'ai jusque là, c'est que tout le monde meurt.

Dans l'ensemble je suis très satisfait de cet épisode. Il n'était pas aussi épique que les deux précédents et le rythme ne m'a pas autant tenu en haleine, mais il avait tout de même ses grands moments de gloire avec derrière une OST irréprochable, comme presque toujours. Il a également réussi là où je ne m'y attendais pas, et c'était peut-être le plus important : il m'a donné très envie de lire la suite.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 3 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum