Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Umineko no Naku Koro Ni
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mer 31 Juil 2013, 3:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant


one more to go


J'enchaîne, j'enchaîne. Requiem était tellement bon que je n'ai presque pas trouvé le temps de faire de pauses en le lisant.

J'étais légèrement surpris de constater qu'il n'y aurait pas de jeu, en cela l'ép.7 se distingue des autres, mais en fait pas tant que ça des arcs de réponses : après tout, dans End et Dawn, le jeu ne parvient même pas à conclusion. Son déroulement n'est plus l'élément central d'Umineko, et à juste titre puisque ces épisodes sont censés introduire des réponses et non des questions. En fin de compte le rythme ne casse pas tant que ça pour un épisode Chiru.




Trois nouveaux personnages cette fois. Les rôles mêmes donnés à Lion et Clair sont une preuve d'ingéniosité et d'inspiration. Bien joué Ryukishi07, quelle belle manière de présenter les révélations. Will quant à lui est le type badass que j'espérais voir en Battler depuis le début. Ahlala. Quelle classe quand il sabre notre coupable des arcs de questions. Quelle classe quand il vient sauver sa pinceuse de fesses des griffes de Bern.

Cet épisode se découpe grosso modo en 3 parties : les investigations de Will, le conte de Clair et la fin de Clair (ça, pour une Tea Party, c'en est une).




La 1ère partie nous propose une explication parfaitement rationnelle sur les origines de Béatrice. En y repensant, l'ép.3 nous fournissait une relation mère-fille assez explicite (i.e. la formulation fantastique de Béatrice demande peu d'efforts d'interprétation pour en arriver à cette conclusion). Par contre je n'aurais jamais pensé qu'il y aurait en tout non pas deux mais trois Béatrices "physiques". Le fait que B2 et B3 soient toutes les deux tombées de la falaise me faisait penser qu'elles étaient une seule et même personne. Mais bon, c'est loin d'être la seule similitude qui se révèle n'être qu'une simple coïncidence.

Finalement c'est une histoire très satisfaisante qui m'aura étonné surtout par sa simplicité. Tout s'explique avec juste un peu d'imagination.


La 2e partie poursuit les révélations sur Béatrice, cette fois-ci la 3e du nom. Narrée sous forme théâtrale, ah, que c'est beau ! Non, vraiment, il y a là un travail sur la mise en forme que je ne peux qu'applaudir des deux mains.

C'est là qu'on a quand même quelques difficultés à interpréter à la fois Yasu, Shannon et Kanon. Les trois apparaissent et disparaissent du monde réel au bon gré de la formulation fantastique tout au long du récit. A ce stade je ne pense tout de même pas trop me risquer en affirmant qu'ils sont une seule personne dans le corps de Shannon (après tout c'est bien elle le coupable qui prend l'apparence de Clair, narratrice du conte).




-> Shannon est le corps et la personnalité originelle de servante modèle au service de la famille Ushiromiya.
-> Yasu est la personnalité troublée issue du statut d'enfant caché de Kinzo et de Béatrice (son sexe n'a alors aucune importance, sa dimension instable s'exprime à travers ses oublis et maladresses dans son travail de servant). Yasu évolue en B3.
-> Kanon est la personnalité créée pour combler le manque qu'est l'impasse de la relation entre Shannon et Battler.

Tout prend son sens. L'arrivée tardive de Kanon au service de la famille (Shannon ne le crée qu'à la fin en dernier recours, au bout de 4 ans d'attente). L'absence de son corps dans les jeux. Le fait que lui et Shannon ne sont jamais vu ensembles en présence des membres de la famille. Et bien sûr l'impossibilité absolue de satisfaire les trois couples (formés avec les cousins) à la fois. J'avais donc deviné juste concernant les personnalités, ne me reste plus qu'à refaire tous les épisodes précédents pour voir ce que ça donne avec une Shannon schyzo.

Reste aussi à savoir ce que pouvait signifier le couple Jessica/Kanon, mais, toujours avec un peu d'imagination, ça ne me semble pas insurmontable.




Si l'on sait à peu près tout jusqu'à 1984, les deux dernières années restent un mystère non éclairci. On sait que, tourmentée par son amour pour Battler (d'où toutes ces insistances sur un amour qui doit être entretenu pour ne pas pourrir dans l'ep.6), Shannon est entraînée malgré elle dans un destin sans issue pour elle. Destin d'autant plus tout tracé qu'elle est conduite à résoudre l'énigme de l'épitaphe et ainsi donner vie pour de bon à Béatrice (encore une fois, une explication simple mais qui se tient parfaitement).
Résolution assez sympa à lire en passant bien que, comme prévu, il fallait être japonais pour avoir la moindre chance d'y arriver soi-même. De mon côté ma dernière théorie, c'était que l'épitaphe décrivait une histoire chronologique : ce qui s'écoulait sans être de l'eau aurait été le temps et les 6 premiers sacrifices se seraient référés aux 6 années d'absence de Battler. Quand je parlais de simple coïncidence... Mais bon, on ne regrette jamais d'avoir essayé.




On sait en tout cas que Kanon n'était pas un substitut tout à fait satisfaisant et que "transmettre" l'amour à Yasu n'a fait que déplacer le problème. Notre coupable de 1986 semble vraiment désespéré de ne trouver aucune solution (à part le miracle que constitue Lion (et encore...), Clair/Béatrice n'entrevoit jamais une conclusion heureuse), ce qui tranche complètement avec la Shannon toute joyeuse d'être bientôt mariée à George. Mon petit doigt me dit qu'il reste encore un gros morceau pour ces deux dernières années.

George... Ce même George qui prétend n'avoir aucun rôle à jouer au début de l'épisode quand Will l'interroge (il aurait vraiment dû utiliser son pouvoir de vérité sur lui, après tout si George n'avait vraiment rien à dire il n'aurait, comme Battler, pas fait partie des funérailles...). Toujours ce même George qui distribue des lettres de Battler à tout le monde sauf Shannon. Encore ce même George qui vient la réconforter en la coupant tout sourire de Battler. On sait de cet épisode et des précédents qu'il est un type jaloux et impitoyable quand il en a la volonté. Je pensais vraiment le voir jouer un gros rôle pour les années 1985-86 mais celles-là mêmes semblent être réservées au 8e épisode, donc pas de vilain George pour Requiem.



mais il peut crever quand même


Enfin, la 3e partie, avec dans un premier temps un Will qui met fin à la fantaisie des jeux de Béatrice. Il parle de façon légèrement énigmatique et j'avoue avoir un peu oublié les circonstances de plusieurs mystères, mais avec tout ce que je sais maintenant + ces derniers indices de Will je me sens maintenant capable de relire tous les arcs de question en trouvant toujours une solution rationnelle. De belles funérailles pour une Béatrice qui a pu trouver son salut d'une part dans le soulagement d'avoir été comprise par quelqu'un et d'autre part dans l'espoir d'une fin heureuse que constitue Lion. Mais c'est sans compter la Tea Party où l'on retrouve la Bern qu'on connait tous. Un nouveau jeu qui se déroule à toute vitesse. Juste pour qu'on ait notre dose de gore. En plus des clins d'oeil à tous les arcs de question, ce jeu nous laisse entrevoir une possibilité de plus alors qu'on pensait enfin tourner la page. Quelle excellente Tea Party. Je regrette juste que le duel entre Will et Bern soit avorté dans cet épisode. J'espère de tout cœur en voir la suite dans Twilight.




En tout et pour tout, l'un des, si ce n'est le meilleur épisode d'Umineko de mon côté, non pas parce que c'est celui que j'ai le mieux cerné de tous, mais surtout de par les révélations qu'il apporte (on y trouve les réponses aux questions les plus importantes que j'ai soulevées dans l'ép.6) et leur excellente mise en scène. What's not to like ?..
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 03 Aoû 2013, 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai pas vu ton message, honte à moi.

Le requiem donc. L'arc qui contient le plus de réponses. Celui où on comprends la plus grande partie de la vérité. Et l'arc où on se demande comment on était censé comprendre le déroulement des 4 premiers arcs tout seul avec les éléments qu'on avait. Parce que bordel ça tient la route, mais l'histoire autour de Yasu c'est quand même quelque chose. Perso avec le fait qu'on revenait assez régulièrement avec un nombre de personnes sur l'île qui pouvait causer soucis au théories je m'imaginais qu'on avait ptet un schyzo dans le lot qui incarnait Béatrice, ou alors un truc à la Sayonara Zetsubo Sensei pour Kafuuka Fuura.

Mais le fait que cela implique finalement un tel split je m'y attendais pas trop. En tout cas clairement ça en jette pas mal du côté de Shannon qui n'est donc pas que la simple servante dont le corps disparait en cours de route.

Will a la classe. Et forcément. Le gars est expérimenté. Ce n'est pas comme Battler qui a découvert le jeu au fur et à mesure et qui se lançait dans ce genre de batailles autour d'une vérité. Will sait déjà comment il doit s'y prendre pour faire des investigations. Et les quelques flashbacks que l'on a eu comme par exemple l'histoire de Kinzo c'était pas négligeable niveau appréciation au début.

Te reste donc la dernière partie.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Sam 24 Aoû 2013, 4:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant


Fini.


Twilight, l'épisode des adieux. On sentait déjà que l'essentiel était passé à partir de la fin de Dawn (ou même End), mais là on ne s'amuse plus à faire échec et mat, c'est l'heure de ranger le plateau une bonne fois pour toutes. Ici, plus question de donner des explications, on en a déjà eu suffisamment. Non, maintenant il s'agit de tirer leçon de toute l'affaire, à propos de ce qui est réellement important.




Ange, le personnage le plus déconnecté du reste de l'histoire, et en même temps celui sans lequel Umineko n'aurait pas de message à faire passer. J'ai quasi complètement adhéré à son point de vue et à son évolution du début à la fin. Essentiellement, sur le plan moral, je reprochais au VN cette façon de prôner l'attitude qui consiste à fuir la réalité en se cachant les yeux avec ses propres mains s'il le faut, pourvu qu'on ait l'impression d'être heureux au milieu de ses illusions. Mais Ryukishi07 fait bien de rappeler que la réalité pure et dure est de toute manière fondamentalement vide de sens. Avec cela en tête, tout son discours sur la vérité qu'on doit chercher pour soi et l'amour comme unique élément filtrant notre perception du monde ne m'a posé aucun souci.

12 médailles. C'est mon score aux énigmes posées à Ange. Certaines étaient très sympathiques (le voyageur qui fait 5 km vers le nord/est/sud), d'autres moins intéressantes. La plus facile pour moi fut la seule que je connaissais déjà : celle de George (dont une variante était proposée par Jergal sur je ne sais plus quel topic) avec les trois boîtes. Je n'en ai pas moins apprécié les explications (j'aurais difficilement fait mieux) et surtout le lien que fait l'auteur avec ses cat box et la perception qu'on a de la vérité qu'elles renferment.




Concernant l'énigme de Béatrice, j'ai pas trop saisi si je comprends bien :
Spoil:
Si on choisit "trick", c'est qu'on ne croit pas en la magie, donc qu'on ne croit pas en Béatrice, donc qu'en particulier elle n'est pas le coupable, donc que son violet est la vérité et l'astuce est simplement qu'elle ouvre l'autre main qui contient un bonbon depuis le début.
Si on choisit "magic", c'est qu'on croit en la magie, donc qu'on accepte Béatrice en tant que coupable des meurtres, donc que son violet peut mentir, et en l'occurrence ici l'une de ses deux affirmation (n'importe laquelle) est fausse car elle utilise toujours la même main, ce qui est bel et bien de la magie.
Ah ouais en fait je crois que je viens de comprendre en même que je suis en train d'écrire.


Quant à l'énigme de Bern :

Je l'ai résolu rapidement après l'indice qui confirme la mort de Jessica. Non pas ou que les premiers m'ont appris quoi que ce soit, mais malgré la règle de vérité imposée à la narration je ne lui faisais toujours pas confiance. Je pensais qu'il pouvait toujours y avoir des pièges.

Exemple, 2nd Twilight : Krauss et Natsuhi gisent par terre dans la chambre de cette dernière. Nanjo inspecte les corps. Mais qu'est-ce qui nous assure que c'est bien Krauss et Natsuhi qu'il examine ? La narration aurait pu "oublier" de mentionner un 3e cadavre dans la chambre (trimballé depuis la salle à manger), ou un coupable aurait pu tuer discrètement une tierce personne pile à l'instant où ils entrent tous ensemble dans la chambre. Après tout c'est ce genre de combine qui permet de résoudre les mystères des cycles de question.

Du coup en ce qui concernait le corps de Jessica j'imaginais qu'elle pouvait simplement être déguisée en cadavre, ou encore que le "it" de la narration se référait en fait au cadavre de Shannon pas loin à côté. Encore un piège de la narration qui ne mentirait pas pour autant. Bref, ça ouvrait énormément de possibilités car avec ça je n'étais tout compte fait sûr que de la mort de Nanjo et Kanon (+ Genji, Gohda, et Kumasawa puisque Nanjo dit vrai en tant qu'innocent), mais je me suis finalement cassé la tête pour rien.




Si par la suite on a droit à une très sympathique fin du monde, à petite échelle les combats sont très vite expédiés, nous rappelant une fois de plus qu'on a fini de jouer. Je regrette surtout qu'on n'ait pas eu de suite à la confrontation entre Will/Lion et Bern de la fin de l'ep.7. L'apparition de tous les personnages (Aah, l'entrée fracassante d'Erika !) dans Twilight est bienvenue mais parfois trop anecdotique. Heureusement ce n'est pas le cas de Lambdadelta !




La poursuite des révélations sur les événements de 1986 après les explications sur les origines données dans Requiem que j'attendais (notamment concernant George) n'a pas eu lieu. Mais j'ai bien compris, si je veux vraiment répondre jusqu'à la dernière de mes interrogations, je n'ai qu'à refaire les arcs de question.

Dans l'ensemble Twilight remplit avec brio son rôle de chapitre conclusif. Ca explose de partout, on est content, il n'y a plus rien à voir. Force est de reconnaître une fois de plus le talent de l'auteur dans ce qui pour moi est le plus impressionnant de tout le VN : la manière dont les Fragments du passé, du futur et des plans parallèles s'entrecoupent. Que le futur réécrive le passé ou que le passé détermine le futur, l'auteur joue allègrement entre ses mondes sans jamais noyer le fil scénaristique. Tout s'assemble.




Au bout de maintenant plus de 100h à défiler du texte, Umineko est très probablement ma lecture la plus longue. Du suspens, de l'action, de la réflexion, des personnages sophistiqués, une intrigue riche, un support graphique et musical irréprochable, un mode de narration original mêlant habilement mystère et fantastique, tout y est. Bien sûr il a ses défauts, je pense notamment au développement assez inégal entre personnages, aux passages inutilement redondants, ou encore à cette manie de parfois trop tourner autour du pot. Mais à ce jour, cela n'en fait pas moins l'une de mes lectures favorites car le plus important est là : je me suis amusé.


Mes remerciements les plus sincères à Kaengel pour la découverte, à la Witch Hunt pour la traduction, à Umitweak pour le patch, à Ryukishi07 pour tout.



Maintenant le nouveau dilemme : refaire Umineko ou commencer Higurashi ?

_________________


Dernière édition par Doughnut le Sam 24 Aoû 2013, 5:00 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 24 Aoû 2013, 4:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sur la fin de ton message tu as mis le doigt sur ce qui fait de cette série quelque chose de vraiment hors norme. Nous nous retrouvons avec les divers temps qui s'entrecoupent tout le temps, un espèce de multivers parfois bien différents mais pourtant tout fini par s'imbriquer.

Umineko j'en parle de temps en temps comme une série qui commence comme un énorme éclaté. Dans les premiers cycles on commence par rassembler les morceaux. On regarde à droite ou a gauche, et dans les détails de l'intrigue tu vérifies si t'as pas oublié un morceau sous l'étagère, et tu cherches à comprendre à quoi elle serve.

Le début des cycles des réponses sont là pour te permettre de tout reconstruire. Tu essayes, tu tentes. Tu comprends pas toujours à quoi sert une pièce mais au fur et à mesure le tout commence à prendre vraiment forme. L'épilogue est là pour te faire prendre du recul sur ce que tu viens de reconstruire avec des petits morceaux, et putain que c'est beau.

S'non je t'invite à commencer Higurashi, parce que quelque part tu risques de te lasser si tu recommences Umineko directement. Par contre prépare toi au choc de la qualité visuelle. Je dois aussi te dire qu'Higurashi no Naku Koro ni est sorti en France, en deux jeux différents. Mystère et résolutions.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4041
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Sam 31 Aoû 2013, 1:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Comment dire ? C'est prenant, déjà. Comme je viens par la même occasion de relire attentivement ta présentation Kaengel, je pense que la suite sera passionnante, que je dois poursuivre pour atteindre le point d'orgue, mais là déjà, je suis accrochée par cette entrée en matière, l'ambiance de ce premier épisode étant tout simplement géniale et les personnages assez fascinants dans leurs réactions.
Le crescendo qui s'installe est assez convaincant et j'ai lu le tout assez rapidement. Les ingrédients propices à l'apparition du fantastique sont assez classiques au départ (isolement sur une île, tempête, immense manoir, portrait énigmatique, vieil associal piqué d'occultisme, réunion de famille) mais c'est plutôt payant et efficace. D'autant que le rôle de Battler est encore un point qui illustre le fantastique classique de façon plutôt efficace : le personnage qui refuse le surnaturel, qui va chercher à tout crin une explication rationnelle à tout. La passion pour la logique qu'éprouve Battler donne aussi une tournure de récit policier, puisque Battler n'aura de cesse d'enquêter et j'en profite pour souligner les gros clins d'oeil (à voir s'ils sont volontaires) ) à Dix petits nègres d'Aghata Christie.
Spoil:
jusqu'à la bouteille à la mer à la fin.

Quelques points négatifs, peut-être dans la facilité autour de la caractérisation de Maria (au delà de sa schyzophrénie un peu abusée, il y a quelques cafouillages dans l'évolution de sa personnalité de base je trouve, entre le début et la fin), quelques convenances aussi dans certaines réactions collectives ou individuelles, mais rien de bien grave.
Eventuellement aussi trop de recours au coup de la chambre close, mais c'est justifié par ce que cherche à prouver Béatrice (perso qu'il me tarde de découvrir dans les approfondissements des épisodes suivants, cela va sans dire).

C'est du beau travail, intelligemment mené. Rien que ça pourrait déjà être lu sans réclamer la suite, mais les deux derniers chapitres piquent habilement l'intérêt lecteur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 31 Aoû 2013, 2:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Enfin tu commences Isumi :

Et ce que je trouve assez marrant dans ton commentaire ce sont les défauts que tu pointes. Ne t'inquiète pas, ils finissent par trouver raison à leur présence. Un mal nécessaire au début mais l'explication tombera plus loin Smile

Content de voir que tu accroches déjà. La série mérite clairement d'être dévorée. Et elle ira en s'améliorant.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4041
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Sam 31 Aoû 2013, 12:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Wé ! J'ai mis le temps, mais c'est parti Very Happy

Pour Maria
Spoil:
J'imagine en effet qu'il y a une explication, ne serait-ce que parce que même sa deuxième personnalité lui prête des propos qui vont au delà de l'expression qu'on peut attendre de son âge, même dans une famille bourgeoise à l'éducation très rigoureuse et suivie.
Elle est plutôt à baffer, même dans sa personnalité de base, d'ailleurs, la pauvre, mais justement des baffes, elle en a pris pas mal...
Bref, c'est un personnage très intéressant. Dérangeant. Je pense que sans elle ce prélude n'aurait pas autant de saveur. En plus elle est l'élément qui accepte et attend le surnaturel, la parfaite antithèse de Battler.
Je sais que je dois attendre et découvrir moi-même le pourquoi du comment, mais les propos qu'elle tient tome 4 chapitre 22 (sur l'époque d'ignorance, ect...) m'ont vraiment fait tilter. Là on a une évolution notoire même dans la personnalité de base... je pensais limite à une réincarnation de sorcière ou un truc de ce goût là.

Après, pour les attitudes des autres membres de la famille, je mets ça sur le compte de cette famille justement. Ils cherchent de toute façon tous consciemment ou pas une bonne raison d'être ce qu'ils sont et d'endurer ce qu'ils endurent dans le carcan famillial. De plus, ils sont mis à rude épreuve par ce qui leur tombe dessus. Dans ces cas là, le cerveau fait bien souvent au plus simple pour assurer l'équilibre mental. Alors, de les voir par exemple trouver normal et se sentir limite soulagés que le vieux ait eut une maîtresse pour expliquer le délire sciences occultes et tout le toutim, ça ne me choque pas. De les voir récupérer assez rapidement leurs moyens devant l'horreur de ce qu'ils voient - y compris leurs parents avec le visage réduit en bouillie- c'est plus difficile à admettre, mais à la rigueur, je mets cela dans la catégorie : "dignité et maitrise dans cette prestigieuse famille dont il faut mériter de porter le nom".

En tout cas l'horreur et le désespoir de la situation permet de montrer une palette de sentiments et de réactions tout à fait fascinantes dans le cadre de cette famille très particulière.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 31 Aoû 2013, 12:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En ce qui concerne Maria :
Spoil:
Ce personnage, et bien d'autres personnages de toute façon seront approfondis plus tard. Ici tu passes le premier cycle, et il est tout à fait normal et logique tu trouves que certains trucs soient étranges comme la personnalité de Maria. Qu'est-ce qui la conduit à devenir une gamine pareille ? Les réponses viendront petit à petit.

La limite t'as fait la bise à tout le monde dans l'entrée, et les connaissances les vrais elles sont font par la suite.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Lun 02 Sep 2013, 6:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, Isumi commence Umineko !

Une chose qui ne transparait pas assez dans le manga par rapport au VN : l'insistance de R07 (l'auteur) quand il se confronte au lecteur (à travers les personnages). Il faut vraiment se demander à chaque instant si les paroles que l'on vient de lire ne n'adressent pas directement à nous lecteurs. Et un message très important, qui nous prend à contre-courant d'une lecture classique c'est que pour profiter pleinement de l’œuvre, il faut se battre. Et c'est quelque chose qui ne vient pas naturellement quand on n'a pas fait Higurashi avant (du moins, il m'a fallu les ép.2-3 avant de m'en rendre compte).

En ce qui concerne Maria, je vais juste m'auto-quoter pour (peut-être) te rassurer :
Citation:
Mais voilà le genre de chose que j'attendais depuis tout ce temps ! Avec ça, pour moi, elle peut se vanter d'être le protagoniste le mieux écrit de tous les cycles de question. Et dire que des 18 personnages originels de l'ép.1 elle était de ceux qui me plaisaient le moins


Pour ce qui est des émotions/réactions pas toujours très réalistes des personnages (notamment : face à la mort des proches), ça me dérangeait aussi, mais seulement jusqu'au chapitre de la lettre à la bouteille : à partir du moment où c'est une histoire rapportée (à l'intérieur même du VN), écrite par une plume personnelle, il n'y a pas nécessité de mentionner tous les détails (surtout s'ils n'ont pas vraiment rapport avec le fond l'intrigue. Enfin en tout cas c'est comme ça que je l'ai compris. Non ?
Spoil:
Mais je n'en dis pas plus au risque de dévoiler l'une des clés majeures de compréhension du cycle des questions. Very Happy

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mar 17 Sep 2013, 9:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis tombé sans vraiment le vouloir sur cette vidéo, dans laquelle l'auteur réfute complètement la théorie que je tenais pour vérité acquise, à savoir (méga-spoil) :
Spoil:
- Shannon est le vrai coupable
- Shannon=Kanon=Yasu(=Beatrice)
- et plein d'autres choses encore

Je me suis arrêté à 1h, complètement renversé par ce nouveau point de vue. Tellement de choses deviennent beaucoup moins métaphoriquement compliquées...

Je me suis promis de ne pas regarder la suite (en tout et pour tout : ~9h de vidéo), question d'orgueil. On vient de me convaincre que je n'ai rien compris, c'est une nouvelle chance (merci R07) de tout reprendre à zéro pour retrouver la vérité par moi-même.

Ça, pour de la rejouabilité...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mer 18 Sep 2013, 4:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai pas encore vu la vidéo mais vu son titre, ça n'a pas l'air d'être fait par l'auteur mais plutôt une hypothèse alternative faite par certains non ?

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Mer 18 Sep 2013, 8:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ce n'est effectivement pas une déclaration officielle de R07, mais ce n'est pas non plus "seulement" une théorie alternative. L'auteur de la vidéo démontre en parallèle pourquoi
Spoil:
La théorie de Shkanon (qu'il appelle explication officielle car c'est celle qui ressort le plus, notamment à travers l'interview de R07 par KEIYA, même si elle n'a jamais été explicitement reconnue par R07) ne peut pas être vraie,
et en quoi sa théorie est meilleure.

Sa démarche est très systématique et cohérente, le type est très clair et ne fait qu'une seule erreur mineure de logique dans sa vidéo (ce qui montre qu'il n'est pas non plus infaillible). Le tout avec un "spoil" de sa vérité assez léger sur sa première heure de vidéo, donc je ne repars pas exactement de zéro mais je ne me suis pas fait livrer le plus important non plus heureusement.

Tu peux noter par exemple que : à plusieurs reprises, R07 a expliqué que contrairement à Higurashi, il a écrit son cycle des réponses de manière à ce que ceux qui s'étaient vraiment battu et avaient atteint la vérité en aient la confirmation tandis que ceux qui avaient lu passivement et/ou n'avaient pas atteint la vérité ne pourraient y trouver la solution. Si tu prends un minimum de recul sur l'ép7,
Spoil:
Shannon devient un coupable très évident (c'est surtout une question de temps), même pour quelqu'un qui n'aurait jamais lu les 6 épisodes précédents
. Si l'on tient compte des affirmations de R07, alors ce coupable tout désigné n'est pas le bon. Ça fait juste un peu mal de se sentir appartenir à la 2e catégorie.

Je remerciais R07 pour ne pas avoir donné noir sur blanc la solution et ainsi me permettre de retenter ma chance. Je regrettais et regrette toujours d'avoir lu Umineko passivement au début (quand on n'a pas fait Higurashi avant et qu'on n'est pas spécialement féru de romans policiers en général, c'est pas du tout évident de savoir qu'il faut s'y prendre autrement), puis en réfléchissant pas mal sur la suite sans jamais non plus aller jusqu'à coucher sur papiers mes théories en les étudiant des nuits durant. En quelque sorte je ne me suis pas assez (tôt?) battu, pas tel que R07 l'encourageait afin de pouvoir apprécier pleinement son œuvre.

Je ne peux que t'encourager à regarder la vidéo jusqu'à ce que, comme moi, tu sois convaincu de t'être fait avoir, et de t'arrêter aussi tôt que possible si jamais trouver la vérité par toi-même t'importe.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Jeu 26 Sep 2013, 7:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Les chapitres 8 et 9 de Twilight sont sortis.
Spoil:
Bon, je dois avouer que mon passage préféré reste la petite case ou Beatrice demande l'attention de tout le monde car Battler va parler. C'est le job de l'épouse, ça m'a fait marrer.
Bon, sinon. Séquence émotion pour Ange avec tout le monde, alors que la grosse fiesta avec tout le monde se prépare o/

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Jeu 26 Sep 2013, 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part j'ai bien aimé ces deux chapitres.

Spoil:
L'énigme de George/Jessica est très bien adaptée et expliquée ici, et c'était pas du tout facile en aussi peu de pages.

Je savoure sous un tout autre jour le message que veut faire passer Battler à Ange. C'est vraiment un moment très fort, j'en ai eu des frissons en relisant le passage.

Et puis l'arrivée de tous les invités du monde fantastique. Les poses, les double-pages, la disposition des dessins, c'est toujours très classe.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Jeu 28 Nov 2013, 9:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les chapitres 13 et 14 de l'épisode 6 sont sortis ! Un peu de nouveauté, c'est rafraichissant.

Spoil:
Battler mène sa bataille en étant assis cette fois dans le fauteuil du représentant de la magie. Le voila donc parfaitement installé à la place de Béatrice en faisant face à Erika qui se montre résolument plus offensive et active qu'il ne l'était à l'époque. Néanmoins son abus de confiance en elle même se fait toujours sentir.
En tout cas la façon dont elle manipule son monde avec un pur jeu d'actrice est digne d'éloge. La façon dont elle se fait marcher dessus comme un cafard par Bernkastel est digne de pitié :p

C'est du très bon, comme toujours !

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kibba
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 02 Oct 2013
Messages: 123

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 2:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bon je n'ai pas lu le manga jusque là mais ayant lu le visual novel au complet ça ne pose aucun souci à ce que je lise les 2 derniers chapitres sortis:

Spoil:
La bataille entre Erika et Battler commence réellement à partir de ces chapitres. D'ailleurs au moment ou je lisais le passage dans le visual novel ça m'avait pas mal surpris le choix de la sixième victime et j'avoue que même du côté d'Erika ça devait surement bien surprendre aussi de la part d'un scénario créer par Battler :p. De son coté Erika prépare le terrain et commence ses premiers mouvements sous la pression de Bernkastel. Maintenant il ne reste que la meilleure partie de l'épisode 6 devant nous, qui est aussi ma partie préférée d'Umineko.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Doughnut
Genin


Inscrit le: 30 Juin 2012
Messages: 470

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 3:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est lu.

Spoil:
Une de mes petites interrogations lors de ma lecture de l'épisode 6 c'était comment Erika avait pu tuer tout le monde sans que Game Master Battler ne s'en rende compte (un genre de coup rétrospectif), mais la mise en forme dans le manga répond plutôt bien à ma question puisqu'on y voit Erika prévoir tout ça un bon moment à l'avance si je ne me trompe pas. Elle aurait simplement (mais non moins magnifiquement) tiré parti d'une zone d'ombre du plateau de jeu.

Citation:
Maintenant il ne reste que la meilleure partie de l'épisode 6 devant nous, qui est aussi ma partie préférée d'Umineko.

La confrontation qui suit est également pour moi l'un des passages que j'attends le plus. Il me semble d'ailleurs que R07 y "réajuste" certaines de ses red truth qui étaient trop ambigües dans le VN.

Les dessins sont vraiment bons dans cet épisode.

Sinon mon futur Umineko replay tient toujours (reste juste avant à conjecturer une théorie globale sur les mystères d'Higurashi, attendre que mes amis me rattrapent, enchaîner le cycle des résolutions, éventuellement mettre aussi Mat sur le coup avant et on est bon), ces derniers temps je commençais à re-basculer côté Shkanontrice mais une autre petite heure de visionnage du "against the official explanation" m'a remis dans cet état de doute dans lequel je veux vraiment être au moment de mon replay.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Ven 29 Nov 2013, 8:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Par rapport au choix de la victime numéro 6

Spoil:
C'est ça qui est bon. Battler qui se trouve en victime, d'entrée de jeu. J'ai trouvé que ça apportait un peu de changement plutôt que de le voir survivre longtemps de manière systématique. Le fait qu'il soit posé maintenant en tant que Game Master, du côté de la magie fait qu'il n'a plus besoin de son pion. M'enfin une utilisation façon Erika n'aurait pas été plus mal.

Comme tu le dis Dough, Erika commence à manipuler son monde comme elle l'entend. Cette bataille en manga va dérouiller vu les planches que l'on a.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Void
Aspirant genin


Inscrit le: 26 Déc 2010
Messages: 204

MessagePosté le: Mer 04 Déc 2013, 11:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je remonte le topic parce que j'ai commencé la série.

je suis au chapitre 11 du 1er épisode et j'ai plutôt accroché au manga, j'aime l'ambiance qui y règne et le mystère qui s'installe.
les personnages sont plutôt prometteurs surtout battler que je trouve cool,j'aime bien les réflexions qu'il a.

je suis pas très avancé mais je peux déjà dire que je suis fan.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Jeu 05 Déc 2013, 12:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bah dis-toi que ça va s'améliorer avec le temps, tu n'as pas encore réellement commencer la série en fait, l'épisode 1 est plus une grande introduction à ce qui se passe plus tard.
Mais si tu accroches déjà en ayant lu la moitié du premier manga, tu devrais pas te lasser Smile

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum