Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Les jeunes et les agités de Konoha II : univers impitoyable
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Mar 06 Aoû 2013, 11:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En attendant le prochain chapitre, voici une illustration des enfants de la nouvelle generation


_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daemhan
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 01 Mai 2013
Messages: 94
Localisation: A droite...Non...l'autre droite !!

MessagePosté le: Mer 07 Aoû 2013, 5:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très jolie image ^^

Je suppose que le gars a droite c'est Katsuya ? ^^

_________________
Jinchuu Henge !!!! Yee~aah !!!




http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=513113stripedhyenaBijuuDama.jpg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Mer 07 Aoû 2013, 6:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Excellente supposition

je me demande bien ce qui a pu te mettre sur la voie Laughing

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daemhan
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 01 Mai 2013
Messages: 94
Localisation: A droite...Non...l'autre droite !!

MessagePosté le: Mer 07 Aoû 2013, 6:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La tête a la Justin Hammer ^^ (Voir Bieber XD )

_________________
Jinchuu Henge !!!! Yee~aah !!!




http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=513113stripedhyenaBijuuDama.jpg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Boruto
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 197
Localisation: ici et ailleurs

MessagePosté le: Jeu 08 Aoû 2013, 8:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hum! qui est la fille rousse et la fille blonde juste à côté d'elle? Embarassed
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Jeu 08 Aoû 2013, 9:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

@Jeremy9011

Spoil:
La fille rousse est momo, la fille de Choji et Karine...et la fille a coté d'elle c'est un garçon, c'est Akira le fils de Ino et Sai. Enfin ca depend si tu parles du blond à droite sur le dessin c'est Katsuya



Et chapitre suivant maintenant

Chapitre 32 : Fox et Rouquine

Spoil:
-Azuki, ordre immédiat de retrait. Désengage, désengage, hurlait Hanzo dans son micro. Répond-moi. Mais que se passe-t-il ?

-Hanzo, ce n'est pas Katsuya. Il faut aller immédiatement les aider sinon ils n'en réchapperont pas, déclara Kushina en se levant déjà en mode ermite.

-Kushina, tu sembles savoir ce qui se passe.

-Hanzo, ce chakra et cette sensation que je ressens depuis tout à l'heure, c'est celui de Kurama. Seulement, depuis que le cylindre a été ouvert, son chakra est devenu nettement plus agressif et virulent. Je pense que l'homme dans le cylindre n'est autre que mon père.

-Quoi ? Naruto-Sensei serait dans ce repère. Si c'est le cas, pourquoi attaque-t-il mes troupes ? Ca n'a pas de sens.

-Je ne sens pas son chakra, je ne perçois que celui de Kurama et il semble enragé.

-Qui est Kurama ? lui demanda Hanzo.

-C'est Kyubi ! Bon il faut agir maintenant. Futon Rasen Shuriken !

Sans attendre d'ordre de Hanzo, Kushina projeta son orbe shuriken sur la petite troupe de gardes à l'entrée du repère. Elle se précipita ensuite pour rejoindre l’intérieur de la base, suivie par son supérieur. L'explosion de l'orbe passée, il n'y avait plus aucun garde valide pour les empêcher de pénétrer dans la base. Alors qu'elle s’apprêtait à entrer, une violente explosion éventra le repère provoquant un souffle qui balaya Kushina et Hanzo au loin.

Un peu sonnée, Kushina se releva et comprit en voyant Hanzo effondré derrière elle, qu'il avait dû amortir sa chute. Elle regarda en direction du repère et ne vit que poussière et débris retomber sur le sol. Elle activa ses byakugans et put voir à travers le nuage poussiéreux, la silhouette flamboyante d'un homme sortir des décombres. Il se mit à hurler de façon inhumaine la tête en arrière.

-Bon sang, je ne l'ai jamais senti dans un tel état de rage. Qu'est-ce qui a bien pu se passer ? se demanda Kushina à haute voix.

Malheureusement pour elle, l'individu l’entendit et dans un éclair scintillant, fondit sur elle avec une telle vélocité que l'on aurait dit une téléportation. Sans la capacité de perception du mode ermite, Kushina n'aurait pas pu éviter le coup de poing qui fit éclater le sol sous ses pieds. Ayant bondi à quelques mètres, elle put enfin voir son adversaire en dehors de la poussière. Il s'agissait d'un homme d'une trentaine d'années ne portant qu'un simple caleçon qui laissait voir un corps rachitique. Une masse de cheveux blonds en bataille lui couvrait le haut du visage et la moitié du dos tandis qu'une imposante barbe blonde lui couvrait le bas du visage ne laissant transparaître que le nez et des yeux rouges fendus de pupilles noires.

Même avec une telle apparence, elle n'eut aucune difficulté à reconnaître son père. Malgré la situation, elle avait du mal à retenir ses larmes. Ce fut une nouvelle attaque qui la fit sortir de son choc émotionnel. Tout en esquivant, elle se mit à hurler.

-Papa, arrête bon sang, c'est moi...C'est Kushina.

-Tais-toi femelle ! Kushina est morte il y a des années, gronda l'homme d'une voix grave et démoniaque.

-Kurama, calme-toi. Je suis Kushina la fille de Naruto, pas sa mère. Calme-toi et regarde mes pupilles.

-Menteuse, ton subterfuge ne fonctionne pas. Tu essaies encore de nous prendre notre pouvoir. Kushina est une fillette d'une dizaine d'années...Ta métamorphose est grossière, je ne me laisserai pas manipuler comme Naruto, gronda Kurama en continuant d'attaquer Kushina qui commençait à avoir du mal à esquiver ses assauts.

-Il est totalement enragé...Qu'est-ce qui a pu leur arriver pour qu'il soit dans cet état ? Il n’écoute rien ! A ce rythme, je vais finir par me faire toucher, je ne vais tout de même pas frapper mon père.

Profitant d'une charge de son adversaire, Kushina esquiva rapidement et réussit à saisir le corps de son père dans son dos. Le bloquant rapidement avec une double clé, les mains derrière la tête de son adversaire, Kushina mit tout sa force pour le stopper et tenter de le raisonner une fois de plus. C'est alors qu'un étrange phénomène se produisit.

Un étrange chakra qu'elle n'avait jamais ressenti se mit à émaner de son corps sans qu'elle n'arrive à le contrôler. D’énormes chaînes de Chakra sortirent de son corps et se mirent à virevolter autour d'eux et finirent par s'enrouler autour du corps de Naruto. Kushina n'en revenait pas mais elle n’était qu'au début de ses surprises. Alors que les chaînes se resserraient autour de leurs deux corps, elle se retrouva dans un endroit étrange. Il n'y avait plus de forêt ou de ciel autour d'elle, juste un horizon sombre et l'immense renard orange à neuf queue s'agitant comme un diable pour s’échapper des chaînes qui l'emprisonnaient.

-Maudite, grondait-il violemment. Qu'as-tu fait ? D’où tires-tu ce pouvoir ? Seule une Uzumaki peut posséder cette capacité.

-Tu vas finir par te calmer BON SANG ! Je suis Kushina Uzumaki, la fille de Naruto et de Hinata...Tu me connais. Crois-tu qu'une personne métamorphosée pourrait posséder le chakra de ma grand-mère ?

L'immense renard se calma un instant et la fixa en plissant ses grand yeux.

-Approche-toi gamine que je vérifie si tu dis vrai.

Tout en portant son attention sur les chaînes en espérant qu'elles ne se relâchent pas, elle s'approcha du visage du renard. Ce dernier tendit son museau en la fixant et se mit à la humer amplement.

-En effet, tu ne mens pas, grogna-t-il plus calmement, tu es bien Kushina. Mais comment se fait-il que tu sois si grande ?

-Kurama, mon père a quitté Konoha il y a maintenant six ans. J'ai dix sept ans aujourd’hui.

-SIX ANS, gronda Kurama en se redressant alors que les chaînes relâchaient légèrement leur étreinte.



Sasuke regarda les deux enfants en se frottant le menton.

-Les enfants, j'ai deux choses à vous proposer. Soit je vous ramène de ce pas à Konoha comme me l'a demandé ta mère, Kaori. Soit...

Il fixa Jiraya et s’accroupit pour être à son niveau.

-Soit vous m'accompagnez pour m'aider à honorer la promesse que j'ai faite à ta mère, il y a des années de ça.

-Ma mère ? Vous avez fait une promesse à ma mère ? demanda surpris Jiraya.

-J'ai promis à ta mère de retrouver la trace de ton père et de le ramener à Konoha. Il se trouve que maintenant je sais où se trouve ton père. Alors Jiraya veux-tu m'accompagner pour aller le sauver ?

-NON !! hurla Jiraya le visage en colère. Mon père n'a pas besoin d’être sauvé, il est parti avec une autre femme en nous abandonnant.

-Ce n'est pas ce qui est écrit dans ce livre, lui rétorqua Sasuke en souriant. C'est à toi de décider, mais sache que si tu m'accompagnes tu pourras voir ton père et lui demander toi-même ce qui s'est passé.

-Jiraya, allons-y. Tu as bien dit que je réagissais mal tout à l'heure et que j'aurai dû apprécier de découvrir qui était mon père. Ne crois-tu pas que tu réagis mal à ton tour en refusant de revoir ton père et de connaître sa version ?

-Je...sais pas trop, marmonna Jiraya. Il y a maître Konohamaru et puis maman et tante Hanabi qui doivent s’inquiéter.

-Hé hé ! Dis-moi jeune homme, tu aimes beaucoup ta mère on dirait. A ton avis, ne serait-elle pas contente si elle te voyait revenir avec ton père ? Les deux hommes de sa vie revenant ensemble au village, ne serait-ce pas un magnifique cadeau ?

-Je sais que maman rêve du retour de mon père, mais elle se fait des illusions. Même si on le retrouve, qu'est-ce qui vous fait croire qu'il reviendra à Konoha ?

-Parce que je connais ton père et parce que j'ai lu ce livre, sourit Sasuke en frottant énergiquement les cheveux de Jiraya. Alors jeune homme, veux-tu m'aider à accomplir la promesse que j'ai fait à ta mère ?

-Pourquoi allez-vous si loin pour moi et ma famille ? demanda-t-il suspicieux.

-Parce que ton père est mon meilleur ami...et puis parce que c'est mon nindo, lança Sasuke en riant légèrement.



Cela faisait des heures que Katsuya tentait de renouveler son exploit en contrôlant un flux de futon sans son éventail ni l’exécution des signes. Lentement il arriva à chaque tentative à créer un flux d'air de plus en plus précis et de plus en plus tranchant. Malgré ses progrès, il n'arrivait toujours pas à ses fins : couper la corde qui le menaçait d’étranglement. Ses réflexions n'arrivaient pas à trouver l’élément qui lui avait permis de réussir à s'en sortir miraculeusement quelques heures plus tôt.

-Pourquoi je n'y arrives plus. J'ai beau me concentrer, je ne produis qu'un courant peu efficace pour trancher les liens...Alors que tout à l’heure j'ai réussi à me soulever. Je n'arrive pas à saisir mon éventail avec mon ombre, en plus les bourrasques de l’éventail de maman ne sont pas assez précises pour couper la corde. Tout ce que je risque de faire c'est me faire de nouveau tomber de la chaise. Ma seule solution est de me libérer de cette corde. Rien à faire, je n'arrive pas à reproduire le même résultat. Réfléchis Katsuya, réfléchis. Qu'est-ce qui t'a permis de réussir tout à l'heure ?

Non loin de là, à l'extérieure du repère, Momo et Akira venaient de se poster derrière un rocher. Silencieusement et consciencieusement, les deux jeunes observèrent longuement les allées et venues dans le repère.

-Momo, tu es certaine que Katsuya est retenu là-dedans ? Parce que cela paraît être une folie de vouloir essayer d'entrer dans ce lieu. Tu as vu le nombre de gardes...

-Bien sûr que je suis certaine ! Je sens parfaitement la présence de son chakra, mais...

-Mais quoi ? Tu veux qu'on reparte, tu détectes des chakras très puissants, lui demanda Akira.

-Non c'est pas ça. Mais le chakra de Katsuya semble avoir changé, il s'est assombri, refroidi et surtout il s'est terriblement intensifié.

-Tu es sûre que c'est bien lui ? C'est peut-être quelqu'un d'autre.

-Non, je suis certaine que c'est lui.

Toujours en pleine réflexion, Katsuya arriva rapidement à une conclusion effrayante. Pour lui, il n'y avait qu'une solution réaliste pour reproduire le miracle qu'il avait réussi auparavant. Dans un élan de courage et un brin de folie, Katsuya leva ses pieds du dossier de la chaise et le frappa pour la renverser. Immédiatement, il sentit de nouveau la corde serrer violemment son cou, l’étouffant.

Sentant de nouveau sa mort par asphyxie arrivée, Katsuya ressentit de nouveau le sentiment d'envie de survivre qu'il avait eu la première fois. Serrant ses mâchoires et fronçant les sourcils, son envie de vivre et une terrible haine pour les responsables de cette situation s'empliffièrent Visualisant un kunai tranchant la corde, il concentra son chakra et réussit à créer une lame de futon suffisamment fine et précise pour trancher la corde juste au dessus du nœud coulant.

Enfin libéré de sa potence, Katsuya tomba dans un grand bruit sur le sol. Immédiatement, il se jeta vers la table où était posé son équipement. Habilement il saisit dans ses mains liées un de ses kunais et trancha ses liens. Cinq gardes alertés par tout ce tintamarre entrèrent rapidement dans la pièce.


Kushina, face à la grande silhouette de Kurama, se sentait très impressionnée par l'imposant démon. Elle prit néanmoins son courage à deux mains et après s’être éclaircie la voix, dit :

-Kurama, raconte-moi ce qui s'est passé et pourquoi c'est toi qui t'exprimait et agissait à la place de mon père tout à l'heure.

-Tu en as du culot gamine de me demander ça, alors que tu m’enchaînes encore, rugit-il en la fixant de ses grand yeux flamboyants.

-Ah je suis désolée pour ça, mais je ne sais même pas comment j'ai fait pour faire un truc pareil. Alors je voudrais bien les retirer mais j'ai pas la moindre idée de comment m'y prendre. En plus tu sembles encore drôlement agressif, qui me dit que tu ne vas pas essayer de me dévorer ?

Kurama la fixa un instant puis éclata de rire.

-Tu es bien la digne fille de Naruto et la petite fille de Kushina. Mon destin est lié à votre famille et j'ai depuis quelques années un lien d'amitié avec ton père plus fort que tu ne l'imagines. Je ne vais donc pas m'en prendre à sa fille. Après tout, j'ai pu voir toutes les étapes de ta vie. Je vais donc te raconter ce qui s'est passé, mais retire ces chaînes, je ne parlerai pas sous la contrainte.

-Bon sang, je viens de te dire que je ne sais pas comment faire.

-Il te suffit de te concentrer et de penser à retirer les chaînes...

Se concentrant un instant, Kushina sentit l’étrange chakra des chaînes être aspiré à l’intérieur de son corps. Rapidement tous les maillons disparurent dans son abdomen libérant Kyubi de ses entraves. Le renard tranquillement s'allongea en posant son museau sur ses pattes.

-Je vais te dire ce dont je me souviens mais je ne sais pas si cela va bien t'aider. Avant que l'esprit de ton père ne s'efface, je me souviens qu'il a rencontré deux petits garçons qui pleuraient dans une rue de Konoha. Il est allé voir ce qui leur arrivait. C'est en leur parlant qu'il a soudain perdu connaissance. Ensuite, j'ai senti le chakra de ton père diminué dangereusement, j'avais beau l'appelé pour savoir ce qui se passait, il ne me répondait plus. Je ne pouvais plus voir ce qui se passait à l’extérieur de son corps, ni même lui parler. Par contre son chakra était lentement mais inexorablement absorbé, si bien que ton père risquait de mourir si je ne faisais rien. J'ai donc été obligé de lui fournir du chakra pour ne pas qu'il meure et moi avec lui.

-Tu as fait cela pendant combien de temps ? demanda Kushina.

-Aucune idée, j'ai l'impression que ce fut une éternité. Cela s'est arrêté tout à l'heure, tout à coup je n'ai plus perçu l'absorption de chakra et j'ai pu de nouveau voir ce qui se passait à l’extérieur du corps de ton père. J'ai profité de cette opportunité pour prendre le contrôle de son corps et m'en prendre à ceux qui étaient responsables de tout ça.

-Tu as attaqué mes amis, nous étions venus libérer le fils de Shikamaru mais c'est mon père et toi que nous avons trouvé. Vous étiez prisonniers de la Neo-Akatsuki apparemment.

-L'Akatsuki ! Ils se sont reformés ? Qui a pu faire une chose pareille ? marmonna le renard.

-On sait pas. La seule certitude c'est que le chef possède les pupilles d'un Uchiha. Dis-moi Kurama, est-ce que mon père va pouvoir reprendre conscience un jour ?

-C'est une question de quelques minutes, je pense.

Lentement le renard posa une de ses queues devant la jeune fille, la déroula déposant délicatement le corps d'un Naruto amaigri.

-Maintenant ferme les yeux et sort de son corps. Ne t’inquiète pas il va se réveiller.

Kushina ferma les yeux et sentit l'aura de Kurama s’éloigner d'elle. Rouvrant les yeux, elle se retrouva dans la position qu'elle avait quelques instants plus tôt. Elle immobilisait son père par derrière. Il restait inerte dans ses bras, elle le posa délicatement sur le sol. Patientant à côté, elle fut rejointe par Hanzo qui se frottait l’arrière du crâne.

-Kushina, tu peux m'expliquer un peu ce qui s'est passé ?

-Hanzo, c'est mon père...

-Ton père, tu veux dire que cet homme tout maigre et barbu est Naruto-Sama. Si c'est bien lui, pourquoi nous a-t-il attaqué ainsi ? C'est insensé.

-Lorsque le cylindre a été ouvert, c'est Kyubi qui le contrôlait et ils nous a pris pour des ennemis. Mais j'ai réussi à le calmer et il m'a assuré que mon père devrait bientôt se réveiller.

-Attends-moi ici avec Naruto-Sama. Je vais aller voir si je peux trouver des rescapés dans les décombres.

Hanzo s’éloigna rapidement en direction des ruines du repère. Lentement Naruto se mit à ouvrir ses paupières en gémissant. Il tendit difficilement la main en direction de Kushina et lui caressa la joue.

-Hinata...qu'est-ce qui m'est arrivé ? J'ai l'impression que j'ai dormi si longtemps.

-Euh, je ne suis pas Hinata...lui murmura Kushina.

-Qui es-tu alors... répondit-il d'une faible voix en essayant de se relever.

Kushina l'aida en lui soutenant son dos. Il frotta et cligna plusieurs fois ses yeux.

-La lumière est si forte, ma vision est toute floue. Où suis-je et qui êtes-vous ?

-Nous sommes à côté de la frontière du pays de la Terre. Tu viens de te réveiller d'un coma de six années.

-Quoi, six ans...c'est impossible !

Sa vue devenait un peu moins floue en s'habituant petit à petit à la clarté diurne. Il fixa le visage de la jeune fille et se mit à sourire en lui caressant les mèches de ses cheveux.

-Six ans...Bon sang que tu as grandi. Où est donc passée ma petite fille. Kushina, tu es une femme maintenant, aussi belle que ta mère.

-Papaaaaa !! hurla la jeune fille en l'enlaçant tendrement.

Elle se mit à pleurer à chaudes larmes en le serrant fortement. Naruto la serra dans ses bras en lui caressant l’arrière de la tête.

-Ça va allez ma chérie, tout va bien maintenant.


Debout dans son bureau, le jeune homme aux cheveux noirs regardait par la grande vitre son village qui s’étendait à ses pieds. Soucieux, il n'entendit pas que l'on frappait à sa porte. Il ne réagit finalement que lorsqu'on frappa plus fortement.

-Qu'est-ce que vous voulez ? J'ai dit que je voulais rester tranquille.

-Maître Tsuchikage, j'ai une nouvelle des plus importantes à vous remettre.

-De quoi s'agit-il ? répliqua le jeune Kage sans même se retourner.

-Maître Tsuchikage, une patrouille frontalière chargée de repérer des forces de l'organisation terroriste vient de nous faire un rapport alarmant.

-Entrez et donnez moi ça ! hurla le jeune homme en se dirigeant vers la porte.

Le ninja d'Iwa entra et tendit un parchemin que le tsuchikage déroula et lut rapidement.

-Ce n'est pas possible !! s’écria-t-il. Vous êtes certains de la véracité des propos de cette patrouille ?

-Oui Kyo-Sama, ils ont confirmé. Un groupe de ninja de la Force de paix a bien attaqué et fait explosé ce repère de la Néo-Akatsuki.

-Je veux connaître le plus vite possible le nom du responsable de cette mission. Cela ne va pas se passer comme ça.

-Je ne comprends pas, c'est une bonne nouvelle non ?

-Crétin, non c'est dramatique, s'emporta le Kage en déchirant le parchemin. La Force de paix est intervenu sur notre territoire sans un accord de tous les Kages. L'organisation terroriste va sûrement faire des représailles et comme c'est sur notre sol, ils vont en conclure que nous sommes les commanditaires. Sans une alliance solide, cette intervention est une déclaration de guerre que notre pays envoie à la Neo-akatsuki.

-Je comprends mieux maître. Quels sont vos ordres ?

-Premièrement, envoyez un émissaire à la base de la Force de paix, je veux que tous les ninjas provenant d'Iwa soit immédiatement démobilisés et reviennent défendre notre pays. Deuxièmement, je veux qu'on réunisse demain dans la journée la population du village, je vais parler à tout le monde.




_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daemhan
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 01 Mai 2013
Messages: 94
Localisation: A droite...Non...l'autre droite !!

MessagePosté le: Ven 09 Aoû 2013, 12:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bon chapitre Wink
J'adore le petit côté...S0 D4RK de Kyubi

Et sinon, ça confirme maintenant ma supposition concernant les pêches dorées...

_________________
Jinchuu Henge !!!! Yee~aah !!!




http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=513113stripedhyenaBijuuDama.jpg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Boruto
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 197
Localisation: ici et ailleurs

MessagePosté le: Sam 10 Aoû 2013, 10:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ta réponse!
Cool un nouveau chapitre!

Spoil:
hum! bien aimé le petit moment émotion Naruto/Kushina! le combat était sympa! tiens! 2 gennin réussissent à retrouver Katsuya alors que la team de Shikamaru s'est trompée d'endroit? Ma foi! Vais pas me plaindre du retour de Naruto! Laughing La froideur de Katsuya m'a fait penser à Sasuke au conseil des Kages! Karin ne faisait que remarquer cela!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Sam 10 Aoû 2013, 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

@Jeremy

Oui les genins ont retrouvé Katsuya car ils ont pu pister le trajet du kidnappeur. Shikamaru lui n'avait que des rapports d'espion ayant repere une cache de la néo akastuki sans connaitre son contenu. Voila la raison de ce petit mic-mac.

Pour le ressenti de Momo sur le chakra de Katsuya, c'est exactement ce que je voulais faire ressortir, une similitude avec celui de Sasuke.

Et oui pour les peches, c'était bien le chakra de Naruto.

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Dim 11 Aoû 2013, 4:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et maintenant THE chapitre

Chapitre 33 : L’héritage du serpent.



Spoil:


Chapitre 33 : L’héritage du serpent

«Aujourd'hui, je commence un nouveau projet de ma vie. Après cette renaissance, j'ai cru que Sasuke Uchiha serait un sujet d’intérêt. J’espérais qu'il devienne le nouveau moteur du changement dans notre monde. Malheureusement, il n'a pas suivi mes pas. Suite à la grande bataille contre Madara et Obito Uchiha, Sasuke a préféré mené une vie d'errance philosophique comme l'avait fait mon ancien compagnon Jiraya. Aujourd'hui le projet d'alliance et de maintien de la paix pour lequel Konoha et Suna ont milité à enfin abouti. Résultat : un monde calme et ennuyeux qui rentre dans une routine nauséeuse.

Je ne supporte pas ce monde mais il faut bien reconnaître que je ne suis plus en mesure d'affronter des adversaires tel que Naruto Uzumaki depuis qu'il a maîtrisé le pouvoir du Kyubi. Quant à Sasuke-Kun, son niveau de maîtrise de ses pupilles ne me permet plus d’espérer un jour accéder à son corps. L'avenir n'est pas aussi intéressant qu'il m'apparaissait à la fin de la grande guerre.

Qu'importe, ce calme va me permettre de relancer un des projets que j'avais mis en attente. Il va me prendre tout mon temps.

Année 0 ; Mois 0 ; jour 1 : Premier jour du projet !

Je suis heureux d'avoir pu retrouver mes repères si rapidement et dans un si bon état. J'ai eu peur que Sasuke ou Kabuto ne les ait mis à sac, mais il n'en est rien. Heureusement pour le projet, les échantillons nécessaires étaient tous intacts. Je commence dès aujourd'hui l'extraction des gènes encodant les capacités héréditaires de tous ses patrimoines. J'avoue que la présence de Kabuto m'aurait été d'un grand secours, mais ses écrits et l'Edo Tenseï m'ont permis de pallier à son absence.

NB : Penser à remercier un jour Konoha d'avoir récupéré le corps de Tsunade à la fin de la guerre et de l'avoir enterrée dans un mémorial aussi visible. Cela m'a facilité la récupération de ma nouvelle assistante médicale ! Mon ancienne camarade est devenu bien plus obéissante depuis son retour des morts et va m'aider bien sagement dans mes recherches. Je me demande ce que Jiraya penserait si il savait que l'amour de sa vie est aujourd'hui ma poupée docile.

Année0 ; Mois 6 ; jour 5 :

Je viens enfin de réussir le séquençage et l'extraction des gênes encodeurs. J'ai réussi à retrouver quatre personnes possédant des habilités remarquables pour remplacer mon ancien quartet du son. Ils m'ont facilité la tâche pour trouver la future mère porteuse du projet. Dès demain, nous allons commencer à tenter la compilation de ce matériel génétique pour ensuite l’insérer dans un ovocyte et l'implanter dans la mère porteuse.

Année 0 ; Mois 8 ; jour 10 :

Je suis fébrile comme un enfant, la compilation est terminée et Tsunade a réussi l’implantation dans l'ovocyte ainsi que la fécondation in-vitro sur notre mère porteuse. Le succès de ce projet va se jouer dans les prochains jours. Si tout ce passe bien, l'enfant qui naîtra de cette combinaison génétique possédera les capacités héréditaires les plus précieuses de notre monde. Si le séquençage est un succès, j'aurai réussi à isoler les gênes codant le Sharingan sur le matériel cellulaire que j'ai prélevé sur Sasuke pendant qu'il séjournait auprès de moi, ainsi que les capacités de régénération de Kabuto et du premier Hokage que j'avais déjà réussi à implanter sur Yamato.

L’étude de ma technique de possession des corps m'a permis de comprendre les raisons profondes du rejet rapide de mon hôte. Je pense avoir trouvé la solution pour y pallier. J'ai inséré une grande partie de mon code génétique dans la combinaison que nous venons de finir. Normalement lorsque je posséderai le corps de cet enfant à naître, nos codes génétiques proches devraient permettre une compatibilité totale et annuler toute forme de rejet.

NB: quel dommage que je n'ai pas réussi à trouver de matériel biologique de Kushina Uzumaki. Son corps est introuvable. Ses capacités de contrôle du chakra de Kyubi aurait été un plus pour mon projet, tant pis je trouverai une autre solution à ce problème.

Année 0 ; Mois 9 ; jour 28 :

Quel soulagement, l'implantation dans la matrice de la mère porteuse a fonctionné. La grossesse a parfaitement commencé. Il va falloir maintenant patienté et surveiller l’évolution avec attention.

NB:Attendre l'accouchement est agaçant, je n'aime pas être passif comme ça. Je viens d'apprendre par mon réseau d'espions le mariage de Naruto Uzumaki et la première née des Hyuga, je vais surveiller ce petit couple avec intérêt. Leurs progénitures pourraient posséder un patrimoine génétique intéressant.

Année 1 ; Mois 1 ; Jour 5 :

Nouvelle intéressante dans l’évolution du projet, la mère porteuse attend des jumeaux. Ce n’était pas prévu ni recherché mais c'est avantageux d'obtenir deux corps possédant le même patrimoine génétique. »


-Bon les enfants maintenant il est temps de dormir, s'agaça un peu Sasuke en fermant le livre devant le feu.

-Sasuke-San, s'il vous plaît vous pouvez pas continuer à nous lire les passages intéressants ? demanda tout frétillant Jiraya.

-Dis-donc c'est pas parce que je t'ai dit que l'on allait sauver ton père que je vais jouer les nounous qui lisent une histoire aux enfants avant de dormir.

-S'il-te-plait père...tu as attisé notre curiosité avec ce début du livre.

-Kaori, j'ai dit qu'il était temps de dormir maintenant. Si nous voulons arriver demain au repère où Naruto est enfermé, il faut partir tôt demain, répliqua Sasuke en soupirant de dépit.

-Allez...soit sympa...encore un peu...papa, supplia Kaori en le regardant avec tendresse.

Sasuke se renfrogna un peu en regardant sa fille qui le fixait de ses grands yeux verts. Il fronça un peu les sourcils.

-Papa..répéta-t-elle avec douceur.

-Bon d'accord, mais juste un peu, grogna-t-il en rouvrant le livre.

« Année 1 ; Mois 6 ; Jour 12 :

L'accouchement s'est déroulé parfaitement, les deux jumeaux sont des garçons. Leur examen respectif n'a décelé aucun problème de santé notable. Maintenant nous allons passé à la seconde phase du projet, leur évolution. Il me tarde de commencer leur éducation pour en faire de parfaits réceptacles. Je vais éliminer la mère porteuse pour qu'ils ne s'attachent pas à une présence maternelle, je veux être leur seule référence parentale.

NB: Une information intéressante : il semblerait que Hinata Hyuga, l’épouse de Naruto Uzumaki, soit actuellement enceinte. Il faudra s’intéresser à l'enfant à naître pour une autre partie de mon projet.

Année 3 ; Mois 8 ; Jour 20 :

La croissance des garçons est parfaite. Ils vont bientôt être en âge de commencer à s’entraîner à différentes techniques. J'ai hâte d'essayer de les pousser à utiliser leurs capacités héréditaires. Je croise les doigts pour que les gènes qu'ils possèdent tous les deux s'expriment.

NB: L'enfant issu du croisement Uzumaki et Hyuga est une fille possédant des cheveux rouges. Vue sa descendance, il y a une forte probabilité pour qu'elle ait hérité du patrimoine de Kushina Uzumaki. Cette possibilité est très intéressante, elle pourrait me fournir la capacité génétique qui me manque, celle du contrôle du chakra de Kyubi.

Année 6; Mois 7 ; Jour 10 :

Les deux garçons possèdent des caractères totalement différents. Le premier est extraordinaire pour son jeune âge, il est intelligent, vif et possède des aptitudes physiques hors normes. Psychologiquement il est manipulateur, légèrement instable et possède un profil de pervers narcissique.
Le second est beaucoup plus calme et semble beaucoup moins intéressé par l'apprentissage des techniques ninjas. Son frère possède un ascendant psychologique notable sur lui. J'ai donc décidé de les appeler pour mes rapports « le Génie » et « le Zen ».

NB: Les premières tentatives d’enlèvement de la fille de Naruto Uzumaki ont été vouées à l’échec. Son père et son grand-père semblent très attentif à sa sécurité.

Année 8 ; Mois 2 ; Jour 21 :

Le Génie porte fort bien son pseudonyme. Il vient de révéler ses sharingans. C'est le second pouvoir héréditaire implanté qu'il exprime, il incarne la réussite de mon expérience. Les progrès qu'il fait en matière de Ninjutsu sont remarquables. Il me reste à voir si les capacités de Mokuton sont présentes chez lui. Cet enfant m’idolâtre et apprend avec moi à une vitesse fantastique, ses capacités de mémorisation et d'apprentissage sont hors normes. Je pensais que Sasuke était le disciple le plus doué que j'avais eu mais ce n’était rien en comparaison de cet enfant.
Son frère, le Zen est nettement moins rapide dans ses capacités d'apprentissage. Il n'est pas aussi intéressé et passe ses journées à lire et à dessiner. Je me demande si lui aussi exprimera le gène des pupilles Uchiha. Il ne me porte pas d'affection aussi flagrante que le Génie, mais je sens en lui un amour filiale réel.

NB: J'ai obtenu des nouvelles amusantes de Konoha. Il semble que la famille de l'Hokage vient de s'agrandir d'un fils qu'elle aurait nommé Jiraya. Il y a peut-être une occasion à saisir si l'arrivée de ce nouvel enfant pouvait relâcher la sécurité autour de Kushina, une tentative d’enlèvement aurait des chances de succès.
L’élève de Tsunade vient de revenir à Konoha, ce qui signifie qu'elle ne voyage plus en compagnie de Sasuke. Mais plus intéressant encore, elle vient d’être mère, ce pourrait-il que son enfant soit de la lignée Uchiha ? Affaire à suivre, même si aujourd'hui je possède le patrimoine génétique de ce clan.

Année 11 ; Mois 10 ; Jour 2 :

Ma complicité avec le Génie est à son apogée. Cet enfant est un miracle, à onze ans il possède des capacités supérieures à la majorité des jounins. Il a parfaitement maîtrisé le Mokuton. Au delà de ses capacités de ninja, il est aussi un esprit remarquable. Il vient de créer un dérivé des genjutsus de son sharingan, pour le moment il ne peut l'appliquer que sur de petits groupes mais cela fonctionne très bien. Ce pouvoir est moins puissant qu'une illusion mais du coup peut s'appliquer sur plusieurs personnes simultanément. C'est un pouvoir de suggestion, tel une image subliminale. Il arrive à insérer à sa cible une idée qui semble s'imposer naturellement à l'esprit de la victime. Un tel pouvoir me rend impatient de posséder son corps. Un tel jutsu me permettrait de contrôler les masses en leur suggérant des opinions dans la plus parfaite impunité.
Son frère me surprend, j'ai découvert récemment qu'il pouvait être sujet à des crises de colère violentes. C'est à l'occasion de cette dernière qu'il a développé à son tour le sharingan. Voila qui m'ouvre de nouvelles perspectives intéressantes.

NB: Le Génie travaille actuellement sur un jutsu de mokuton et me demande beaucoup de documentation sur le chakra de Kyubi, le clan Uzumaki et les récits de témoignage de la dernière guerre. Je me demande ce que cet enfant a dans la tête.

Année 11 ; Mois 11 ; Jour 28 :

Le Génie ne cessera donc jamais de me surprendre. Il vient de m'expliquer son projet, c'est relativement utopique mais tient de la vision géniale. Il pense que sa dernière création de Mokuton pourrait accueillir le chakra de kyubi contrôlé par Naruto Uzumaki et le stocker. Il part de l'observation d'un lien entre ce chakra et les arbres. Il me harcèle pour tenter l’expérience, mais il ne se rend pas compte à quel point le sixième Hokage de Konoha est une personne dangereuse. Finalement ce n'est encore qu'un enfant. Néanmoins son esprit vicieux, inventif et retord me plaît au plus haut point.

NB: La dernière tentative d’enlèvement sur la jeune Kushina a encore échoué. Je viens de prendre la décision de stopper cette partie de mon plan. Tant pis si je ne peux enlever cette fillette et en faire une future génitrice d'un être parfait, possédant les capacités de mes créations ainsi que le pouvoir de contrôler le chakra de Kyubi. Pourtant cela aurait été la réalisation d'un être quasi parfait, c'est dommage.

Année 11 ; Mois 12 ; Jour 5 :

Le Génie est venu me voir ce matin pour me proposer un plan afin d'obtenir le chakra du Kyubi. C'est assez bien pensé, il veut que je crée un poison pour maintenir Naruto Uzumaki dans un profond coma. De son côté, il pense mettre au point un appareil capable de transférer le chakra de ce dernier dans ses pêchés modifiés. Je lui ai expliqué qu'enlever un Hokage était plus difficile que d'enlever la fille de ce dernier, je m'attendais à ce qu'il comprenne mais cet enfant est très persuasif. Sa réponse pour son âge démontre sa maturité. Il m'a expliqué que Naruto se souciait nettement plus de la sécurité de ses enfants que de la sienne. Il a ajouté que Naruto Uzumaki en Hokage et héros de la grande guerre ninja devait se sentir trop intouchable pour imaginer qu'on tente de l'enlever. Quand je regarde cet enfant, je me revois il y a quelques années en arrière, j'ai décidé que nous tenterions son expérience. Il fut enchanté et me montra son affection sans retenue en se jetant dans mes bras.

Année 12 ; Mois 8 ; Jour 10 :

Demain, le plan d’enlèvement de Naruto Uzumaki va être tenté. J'ai réussi à mettre un poison au point qui devrait maintenir ce garçon dans un coma profond et ce malgré le pouvoir de Kyubi. Les garçons vont servir d’appâts pour distraire le cœur tendre de l'Hokage, pendant ce temps j'injecterai mon poison dans son cou. Le repère à la frontière d'Iwa vient d’être aménagé pour recevoir le corps et poursuivre l’expérience. Le Génie veut utiliser son pouvoir de suggestion sur plusieurs personne de Konoha pour faire croire que l'Hokage est parti avec une femme. Cet enfant a une étonnante capacité de compréhension de la psychologie humaine.

NB: Mon cher Jiraya, finalement tu dois être heureux de savoir que j'ai fini par m’intéresser à ton raté d’élève.

Année 12 ; Mois 8 ; Jour 12 :

Le plan d’enlèvement s'est déroulé à merveille. Naruto Uzumaki est tombé dans le piège avec une étonnante facilité. Le poison a fonctionné parfaitement et il est actuellement dans la cuve d'extraction de chakra. Si l’expérience est concluante nous devrions avoir d'ici quelques années les premiers fruits des jeunes pêchés dont la sève est enrichie du chakra de Kyubi.
La réussite de ce plan me fait prendre conscience que la solution de l’enlèvement de Kushina Uzumaki est une perte de temps et de moyen. Bientôt le pouvoir du Kyubi sera nôtre sans risque de perdre le contrôle du renard.

NB: Il va falloir bientôt passer à la phase finale de mon plan.

Année 16 ; Mois 6 ; Jour 4 :

Le Génie me dépasse sur tous les domaines aujourd'hui. Son genjustu est supérieur au mien, son ninjutsu aussi, son Taijutsu à base de sabre et de mouvements de pieds associés à son sharingan est redoutable. Il se défait sans difficulté de mes quatre nouveaux gardes du corps même quant ses derniers utilisent la marque maudite à pleine puissance. Je brûle d'impatience d'enfin posséder son corps. Mais il reste encore une chose à faire avant cela. J'admets que c'est la partie la plus risquée de cette expérience, mais la récompense en vaut la chandelle.
Avant de posséder son corps, je dois réussir à lui faire obtenir le mankegyo Sharingan. Il faut qu'il tue la personne qu'il aime le plus d’après mes recherches. Il faut que je le pousse à tuer son frère jumeaux. Lorsqu'il l'aura fait, je pourrai posséder son corps et greffer les sharingan du Zen afin d'obtenir une pupille éternelle comme celle de Madara et Sasuke. Le destin me sourit.

Année 16 ; Mois 7 ; Jour 9 :

Le comportement du Génie m’inquiète. Il devient froid, distant et même agressif envers moi. Je ne comprends pas ce qui se passe, lui qui habituellement m’idolâtrait. Le voir agir ainsi ne présage rien de bon. Est-ce une crise d'adolescence passagère ou autre chose ?

NB: Serais-je en train de reproduire l'erreur que j'ai faite avec Sasuke en créant un hôte plus puissant que moi ? Pourtant je ne devrais pas m’inquiéter car Sasuke était au courant de mes projets pour lui, pas le Génie.

Année 16 ; Mois 8 ; Jour 20 :

Les enfants sont introuvables ! Pire, je viens de trouver la porte de mon bureau forcé et mon journal ouvert. J’espère que nous n'avons pas été infiltré par des espions de Konoha. A moins qu'un des enfants soit venu et ait lu mon carnet de note. Dans ce cas, cela expliquerait le changement du Génie. Je dois rapidement prendre possession de son corps et tant pis pour le Mangekyo éternel. »


-Voila les enfants, c'est fini. Les écrits d'Orochimaru s’arrêtent à cette date. Il n'y a plus rien d’écrit après cette ligne, soupira Sasuke fatigué par cette longue lecture.

Kaori s’était endormi contre son bras. Jiraya, lui, ne dormait pas le moins du monde et fixait les deux Uchiha avec un regard dur, il tremblait les poings serrés.

-Qu'est-ce que tu as Jiraya, tu as l'air en colère, s’inquiéta Sasuke.

-Mon père n'est donc pas parti avec une autre femme...Il a été enlevé par ce Orochimaru.

-Il semblerait bien. Tu sais mon garçon, il y a plusieurs personnes qui ne croyaient pas à la version officielle. Ta mère et moi en étions. C'est pour cela que j'ai cherché ton père pendant des années sans succès, jusqu'à aujourd'hui. Maintenant il faut que tu dormes.

Sasuke posa doucement le corps endormi de Kaori dans son sac de couchage. Puis se retourna et vit Jiraya faire les cent pas autour du feu.

-Je t'ai dit de dormir maintenant, jeune homme.

-Pas question, je n'arriverais jamais à dormir après ce que je viens d'entendre.

-Jiraya, regarde-moi, ordonna sèchement Sasuke.

Le jeune adolescent regarda Sasuke. Ce dernier le fixa et fit tournoyer les virgules noirs de son sharingan. Jiraya tomba rapidement dans un profond sommeil.

-Pfff les gamins...dire que je vais devoir m'occuper d'une fille maintenant. Je me demande si je suis fait pour une telle vie.


Momo et Akira continuaient de surveiller l'entrée du repère. Le nombre de garde à l'entrée diminua rapidement quand plusieurs groupes de trois qui patrouillaient régulièrement dans les environ rentrèrent précipitamment dans le repère. Momo repoussa légèrement ses lunettes sur son nez.

-Akira c'est le moment de foncer, ils ne sont plus que deux à garder l'entrée.

-Et alors Momo, après tu penses qu'on fera quoi ? Tu as vu leur nombre, ils sont tous à l’intérieur et tu veux qu'on entre ? C'est de l'inconscience, grommela Akira.

-Tu peux pas arrêter un moment de te plaindre. Essaie plutôt de penser à Katsuya.

-Bon d'accord, soupira-t-il en levant les yeux au ciel. Je vais faire en sorte que les deux gardes soient l'un contre l'autre d'accord. Toi tu pourras ainsi les balayer avec la technique de ton père.

-Tu ne parles quand même pas de la technique du boulet humain, je déteste l'utiliser. Maman m'a toujours dit qu'elle n’était pas assez gracieuse pour une jeune fille comme moi.

-Pense à Katsuya, susurra malicieusement Akira à son oreille.

-T'as raison, pas question de coquetterie quand il est question de la vie d'un ami.

-Parfait. J'y vais alors.

Akira se concentra puis forma un rectangle avec ses index et ses pouces.

-Shinraiku no jutsu.

L'un des gardes se précipita dans le dos de l'autre et lui fit immédiatement une clef au bras. Tout en maintenant son jutsu de manipulation, Akira se tourna vers son amie.

-Momo à toi de jouer, ils sont regroupés, balaye-les !

-C'est parti ! Technique du boulet humain.

Rapidement, le corps de Momo s'arrondit jusqu'à prendre la forme d'une immense boule, puis bondit de la branche et fonça à grande vitesse sur les deux gardes et les écrasa sans la moindre délicatesse. Elle reprit sa forme en titubant légèrement. Akira la rejoingnit en la félicitant.

-Holà, j'ai la tête qui tourne.

-Allez c'est pas le moment de traîner, j'entends des cris venant de l’intérieur.

Les deux amis se mirent à courir à l’intérieur du repère, alors que les cris de douleur provenant de l’intérieur s’amplifiaient. Ils ressentaient aussi de puissants courants d'air provenant des couloirs. Après une longue course dans les couloirs, ils arrivèrent devant Katsuya qui bloquait un adversaire avec la manipulation des ombres. Sans la moindre hésitation, ni pitié, le jeune garçon abattit d'une main son éventail provoquant une bourrasque. Son ennemi fut balayé et déchiqueté par les lames de Futon. Le fils de Shikamaru apparemment fatigué posa un genoux au sol.

-KATSUYAAAA !! s’écria Momo en se précipitant vers lui.

-Momo, Akira ? s’étonna stoïquement le jeune homme.

-Mon dieu, Katsuya, ton visage, tu as plein d’hématomes. Mais dans quel état tu es ! Qu'est-ce que ces brutes t'ont fait, c'est horrible.

-Ils m'ont ouvert les yeux, marmonna-t-il entre ses dents. Oh et puis arrête de me toucher le visage, je suis pas en sucre, s'agaça Katsuya en écartant la main de Momo qui lui caressait le visage.

-Un simple « merci d’être venu à mon secours » aurait suffit, répliqua Akira en affichant le sourire énigmatique de son père.

-Je ne vous ai rien demandé et je m'en suis sorti parfaitement tout seul.

-Mais regarde tu es épuisé et tu as des blessures de partout sur le corps, répondit Momo en touchant la marque de strangulation de la corde sur le cou de Katsuya.

-Ca va aller, dit-il en tentant de se relever sans y parvenir.

-Katsuya, tu sais que j'ai la capacité de te régénérer un peu, murmura Momo les joues toutes rouges.

-Oui c'est un don que tu as hérité de ta mère. Il faut que je te morde, c'est bien ça ?

-Euh oui, enfin non...La morsure, c’était pour ma mère. Pour moi c'est un peu différent, bafouilla Momo en gloussant.

-Et alors que dois-je faire pour utiliser ton pouvoir...

-Il faut m'embrasser, bégaya Momo le visage rouge pivoine.

-Hors de question que je t'embrasse. Je préfère encore garder mes blessures intactes.

-Ah évidement ! s'emporta Momo le visage en colère. Si c’était la jolie Kaori, tu n'aurais sûrement pas hésité. Mais comme c'est Momo la petite grosse aux cheveux rouges, là, on préfère souffrir. Évidement j'ai pas de beaux yeux verts et de longs cheveux noirs comme elle. Mes cheveux sont rouges, je sais bien que cela ne plaît à personne.

-Moi j'aime bien les filles avec cette couleur de cheveux, ajouta Akira en souriant.

-Je t'ai pas demandé ton avis Akira, grogna Momo. Mais voilà Katsuya, la jolie Kaori, elle est pas venu à ton secours elle. Ça n'est que Momo l'amie d'enfance un peu ronde.

-Momo c'est pas le moment de faire ce genre de crise, intervint Akira.

-Excuse-moi, répondit Katsuya avec humilité. Je ne voulais pas te blesser Momo.

Surprise par le ton et l'attitude de Katsuya, elle resta silencieuse les yeux écarquillés. Katsuya approcha son visage et l'embrassa tendrement sur les lèvres avant de se reculer.

-Je me demande si ce n’était pas un prétexte. Hein Momo, je n'ai pas l'impression de me sentir mieux, demanda Katsuya.

Mais la jeune fille tétanisée ne lui répondit pas. Elle restait figée comme dans un rêve. Akira secouait la tête de dépit en l'observant.

-Bande de sales gosses, hurla un colosse derrière eux. Je vais vous calmer, moi.

Katsuya reconnut immédiatement l'homme qui venait d'arriver dans le dos d'Akira. Il s'agissait d'un des deux adversaires qui avaient attaqué son équipe prés du torrent.

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Boruto
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 197
Localisation: ici et ailleurs

MessagePosté le: Dim 11 Aoû 2013, 8:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

chouette un nouveau chapitre qui est arrivé très rapidement! Very Happy
Spoil:
hum! je suppose que c'est le génie le chef de l'organisation! Son frère jumeau doit être encore en vie non? Il a obtenu le MS a tuant Orochimaru? Me souviens plus! Laughing
Tiens! dans le manga de Kishi, on n'a pas vu une seule fille Akimichi! Cela doit être marrant de voir Momo faisant le boulet humain! Laughing
J'ai bien aimé la description! Comme Sasuke, je ne suis pas fan des expériences d'Orochimaru mais bon c'est agréable à lire! L'histoire se répète! A croire qu'Orochimaru n'était pas fait pour avoir des disciples!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldebaran
Chuunin


Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 561
Localisation: Maison du Taureau, Sanctuaire, quelque part en Grèce

MessagePosté le: Lun 12 Aoû 2013, 4:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Chapitre 32:
Spoil:
J'ai beaucoup aimé le titre. Le retour de Naruto ! Je m'attendais à plus héroïque, mais bon Smile. Tant mieux tes fics ont la capacité à sans cesse me surprendre. L'avenir et le retour de Naruto à Konoha, après ce moment d'allégresse, dépendent maintenant du mal qu'aurai pu faire Kyubi à Azuki (m'étonnerai que Naruto se pardonne d'avoir tué la fille de son premier sensei, doublée par la meilleure amie de sa fille).
J'ai également apprécié le fait que tu implique même brièvement avoir mis en relation les deux personnages du carré amoureux de Kishimoto qui ne s'étaient jamais parlé du manga... Attends... Relation... Non, tu n'aurai pas osé tout de même...
Si ?


Chapitre 33
Spoil:
Les informations sont priceless, surtout la version serpent de Cain et Abel, et Orochimaru qui se rend compte à la toute fin qu'il a recommencé ses erreurs... Mais la perle du chapitre est le moment purement surréaliste où les enfants demandent à ce que Sasuke poursuive un récit ultra glauque et impliquant leurs proches comme s'il s'agissait des contes de la mère l'Oie, le meilleur dans tout ça et que ça résume assez bien ce monde où les enfants sont des soldats à douze ans... La fonction berceuse du sharingan est fendard aussi.
Formation du neo Inoshikacho (doublé d'un bonus Saitemakarin au passage). Ca par contre je l'avais vu venir... C'était pas bien dur Smile. Le lieutenant de la neo Akatsuki devrait se méfier.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Lun 12 Aoû 2013, 10:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

aldebaran a écrit:
Chapitre 32:

J'ai également apprécié le fait que tu implique même brièvement avoir mis en relation les deux personnages du carré amoureux de Kishimoto qui ne s'étaient jamais parlé du manga... Attends... Relation... Non, tu n'aurai pas osé tout de même...
Si ?


Excuse moi Alde, mais alors la je ne vois pas du tout de quoi tu parles? J'ai beau cherché, je suis paumé. A quoi fais tu allusion?

Si c'est Sasuke, hinata...Je l'avais deja fait dans le chapitre du retour de Sasuke à Konoha. Peux tu m'en dire plus, parce que tu m'as totalement embrouillé la Surprised

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aldebaran
Chuunin


Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 561
Localisation: Maison du Taureau, Sanctuaire, quelque part en Grèce

MessagePosté le: Lun 12 Aoû 2013, 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ouuups
Spoil:
En réalité le passage que tu évoques ne m'avais pas marqué. Du coup c'est celui ci qui m'a fait réalisé que Hinata s'était elle même déplacée pour trouver Sasuke (puisque la dernière fois qu'il est venu à Konoha date d'il y a une douzaine d'années et lui parler de la disparition de Naruto... Et je me suis demandé si tu aurai osé faire... déraper la situation... (un titre comme ça, ça s'assume). Mais le passage que tu mentionnes ne semble pas laisser d'indice là dessus.

Par contre la relecture était intéressante du fait des petits détails sur le jeune Ryo qui n'a aucune famille à aller voir en permission en font un bon candidat pour un des deux jumeaux. Tu l'as bien fait passer sous les radars, bravos.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Lun 12 Aoû 2013, 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non, je n'ai pas fait de relation entre Sasuke et Hinata. Car je pars du principe que Hinata n'a jamais eu la moindre attirance pour Sasuke.

Ils ont juste l'affection commune pour Naruto.

Sinon je vois que la relecture du chapitre du retour de Sasuke t'a permis de trouver un indice. Sache qu'il y en plein, plein d'autre.

Spoil:
Tu penses que Ryo est l'un des jumeaux, peut-etre. Mais dans ce cas, lequel des deux ? Qui est l'autre? Lequel est le leader de la Neo-Akatsuki...Je penses que desormais vous avez tous les elements qui permettent de trouver qui est qui.

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Dim 18 Aoû 2013, 3:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et un nouveau chapitre

Chapitre 34 : Touche pas à mon pote!


Spoil:
Une immense foule s'amassait sur la place en contre bas de la tour du Tsuchikage. Les gens se pressaient les uns contre les autres en murmurant les rumeurs les plus folles sur les raisons de cette déclaration de leur leader. Derrière la fenêtre de son balcon, le jeune Kage regardait nerveusement la masse de gens grandir un peu plus à chaque seconde.

-Maître Tsuchikage, il est l'heure, vint lui rappeler son assistant. Les gens commencent à s'impatienter.

Fermant les yeux et prenant une profonde inspiration, il s'avança et ouvrit la porte fenêtre pour se présenter à la foule sur son balcon. Les hurlements se firent entendre lorsqu'il apparut. Il salua les gens d'un geste de la main, puis se mit à parler :

-Chers citoyens d'Iwa, l'heure est grave. Comme vous le savez depuis plusieurs semaines maintenant, un ordre terroriste du nom de Néo-Akastuki attaque nos villages près de notre frontière avec le pays du Feu. J'ai sollicité de l'aide à Konoha ainsi que la mise en place d'une action de la Force de paix de l'alliance Shinobi. Malheureusement les manœuvres politiques du Septième Kage de Konoha ont fait avorter toutes mes tentatives.

Le Tsuchikage s’interrompit un instant pour reprendre un peu son souffle et laisser les gens murmurer entre eux.

-Konoha a fait jouer son droit de veto pour que la Force de Paix n'intervienne pas dans ce conflit. Et en même temps, des membres de la Force de paix ont infiltré et détruit une base terroriste sans le moindre mandat officiel. Il va falloir s'attendre à une riposte de la part de la Neo-Akatsuki. La base attaquée étant sur notre territoire, il paraît évident que nous serons les premiers visés par la riposte.

Les cris de protestation commencèrent à monter dans les rangs des habitants. Le Kage ferma ses yeux et se concentra en laissant les protestations s'amplifier, puis il se remit à parler avec une voix plus forte et déterminée en agitant les bras avec énergie.

-Mes amis, mes frères, il n'est pas question de rester les bras croisés et de supporter le jeu de Konoha. Hier, j'ai demandé à tous les hommes d'Iwa présents dans la Force de paix de revenir au pays afin de défendre nos frontières contre la menace. Mais je ne m’arrêterai pas là, je ne compte pas rester passif face à Konoha. Le leader des terroristes possède des Sharingans, les pupilles maudites des Uchiha. Or mes amis, le dernier Uchiha vivant est protégé par Konoha. Il est évident aujourd'hui que ce groupe terroriste n'agit pas de façon isolée, son leader et la volonté d'inaction du Septième Hokage amène à une conclusion irréfutable. Konoha a créé cette organisation et l'utilise pour engendrer une nouvelle forme de guerre. Une guerre non officielle, non déclarée dont nous sommes aujourd'hui les cibles. C'est pourquoi, je décrète dès maintenant la mobilisation générale de nos forces. Je vais tout faire, soyez-en sûr pour stopper Konoha...Et par la force s'il le faut !

Le jeune homme posa les mains sur la rambarde, apparemment essoufflé par son discours, il tentait de reprendre des forces. Pendant ce temps, les cris de la foule augmentèrent et des slogans se mirent à fuser dans les rangs des villageois. C'est sous des acclamations et des « Mort à Konoha », « Guerre contre le pays du Feu » et plein d'autres hurlements de haine contre le village de la feuille que la proclamation du Tsuchikage se termina.

Son assistant vint immédiatement le relever en le soutenant sous l’épaule.

-Maître Tsuchikage, vous semblez épuisé. Tout va bien ?

-Oui, ce n'est rien, juste un essoufflement. J'ai fait mon discours en apnée et en criant fort, cela m'a un peu coupé le souffle.

-Votre discours a fait son effet, les gens sont très en colère contre Konoha. Ne craignez-vous pas d'attiser les braises de la haine ainsi ?

-Et alors, crois-tu que nous allons subir les manigances de Shikamaru sans broncher ? Je ne suis pas partisan comme le Mizukage de l'attente. A force de ne rien faire, il sera trop tard pour réagir lorsque Konoha viendra asséner son coup de grâce. Qui veux la paix, prépare la guerre, voilà ma devise.



Le colosse qui se présentait devant Akira, Katsuya et Momo devait bien mesurer plus de deux mètres. L'homme s'approcha d'eux en s'amusant à faire rouler ses muscles pour les impressionner. Katsuya, malgré ses blessures et la fatigue, se mit à mordre la phalange de son pouce pour réfléchir. La sensation de douleur qu'il ressentait lui rappelait la panique qu'il avait eu lors de son supplice et il avait remarqué que ses capacités physiques et mentale s'en trouvait augmenté.

-Si seulement j'avais pu voir ses techniques avant de m’évanouir la première fois que je l'ai vu, se disait-il en mordant plus fortement son pouce.

-Alors les gosses, lequel d'entre vous osera s'attaquer à moi en premier ? Lequel des deux blondinets va se décider ? A moins que la petite grosse soit plus audacieuse que ses copains.

-Je suis pas grosse, hurla Momo! Technique du boulet humain.

La jeune fille se gonfla et se mit à rouler en direction de la montagne de muscles. Ce dernier sans affolement et même le sourire aux lèvres concentra son chakra dans ses paumes et bloqua à deux mains le boulet. En forçant un peu, il réussit à la tenir d'une seule main. Il brandit alors son autre bras en l'entourant de Chakra et frappa violemment dans Momo. Tel un ballon de volley, elle partit en arrière et s’étala au pied de Katsuya en reprenant sa forme normale.

-Momo, ça va ? lui demanda le jeune Nara en la relevant.

La jeune fille dont la tête tournait terriblement lui répondit positivement.

-Je vais un peu pimenter le jeu, qu'en dites-vous les enfants ?

Leur adversaire frappa ses mains ensemble et les posa ensuite sur le sol, déclenchant au passage une légère secousse. L'instant d’après, les corps des gardes tués par Katsuya s’animèrent et se levèrent. Lentement ils s’approchèrent dans le dos des trois jeunes de Konoha.

-Alors les gamins, vous voilà encerclés, s'amusa le géant.

-Akira, Momo, occupez-vous de lui, je vais bloquer ces corps avec ma technique des ombres.

Rapidement Katsuya bloqua les nombreux corps qui avançaient vers eux. Malheureusement il comprit rapidement qu'il n'avait plus assez de chakra pour combiner ses techniques de Futon pour les balayer.

-Dépêchez-vous de le neutraliser, je n'ai plus assez de Chakra pour faire autre chose que les immobiliser.

Akira plaça ses mains en position pour tenter sa technique de possession de l'esprit. Le colosse resta immobile un instant la bouche ouverte.

-Momo dépêche-toi de le frapper de toute tes forces avant qu'il ne revienne à lui !! hurla Katsuya.

-J'y arriverai pas, il est tellement fort, ça ne lui fera rien du tout.

-Arrête de parler et agit !

Secouant la tête pour se motiver, la jeune fille exécuta sans attendre la technique de décuplement de son père, augmentant le volume de son bras droit. Elle se précipita pour frapper son adversaire au visage, mais au dernier moment celui-ci se remit à bouger en esquivant l'attaque. Il lui saisit le poignet et de toutes ses forces la projeta sur Akira. Les deux adolescents se percutèrent violemment et se retrouvèrent sur le sol totalement désorientés.

-Bien, il ne reste plus que toi...Si je comprends bien, tu dois maintenir ta prise de l'ombre sur mes zombis pour les immobiliser. Donc tu es à ma merci, tu ne peux plus bouger.

Katsuya savait parfaitement que l'analyse du colosse était juste. Si il desserrait son étreinte, les zombis allaient attaquer ses deux camarades. Il pensa rapidement à jouer un coup de poker.

-Vous ne pouvez rien me faire. Votre chef ne vous pardonnerai pas de m'avoir tué, réfléchissez bien. Il perdra sûrement un otage de valeur, si vous me faites le moindre mal.

-Peut-être oui, mais si je t’étrangle, il ne verra pas la différence entre ce que je vais te faire et la corde qu'il t'avait mis au cou. Alors voyons voir si tu vas gentiment te laisser étrangler ou si tu abandonnes tes amis à mes zombis.

Lentement le colosse se mit à serrer la gorge de Katsuya avec ses gros doigts. Malgré la douleur et l'asphyxie, le jeune Nara s'efforça à maintenir sa prise sur les corps décharnés des zombis.

-Quel sens du sacrifice, c'est admirable, raya le géant.

La brute riait en serrant un peu plus sa prise, le visage de Katsuya se mit à rougir rapidement. Un coup arriva violemment sur sa joue gauche et malgré son imposante stature, il fut projeté deux mètres derrière Katsuya. Ce dernier, surpris, en profita pour reprendre une grande inspiration, il tourna la tête et vit Momo le visage furieux. Elle venait de frapper son adversaire avec son poing droit entouré d'une puissante aura de chakra bleuté. Elle s’était affinée du corps et du visage.

-Touche pas à Katsuya espèce de salopard !! hurla-t-elle alors que le chakra qu'elle dégageait s'intensifiait en prenant l'apparence de deux ailes de papillon dans son dos.

-Sale petite peste, tu crois que je vais te laisser me battre comme ça ! cria le colosse.

-Momo vas-y, tue-le vite ! s’écria Akira en terminant un dessin d'un coup de pinceau brusque sur l'un de ses parchemins.

Le colosse tenta de se relever mais fut bloqué par des chaînes d'encre noire qui sortaient du sol et lui liaient les poignets. La jeune fille se rua sur son adversaire en hurlant.

-Personne ne touche à mon Katsuya !

Sans hésitation, elle le frappa au niveau du plexus, lui défonçant sa cage thoracique dans une explosion de chakra. Crachant une grande quantité de sang par sa bouche, le colosse s'effondra sur le sol. Au même instant les zombies s’effondrèrent, redevant des corps inanimés. Les garçons essoufflés par leurs efforts se tournèrent vers leur amie qui loin de se calmer continuait à frapper le visage de son adversaire de toutes ses forces.

Dans un mélange de hurlements de colère, de terreur et de pleurs, la jeune fille défonçait le visage de cette brute. Les poings couvert de sang, elle ne cessait pas, comme prise dans une folie meurtrière. Katsuya se leva et s'approcha lentement de Momo et lui murmura à l'oreille.

-Calme-toi Momo, tout va bien. Il est mort et je vais bien...grâce à toi.

Les paroles de son ami calmèrent sa furie. Elle s’arrêta de frapper et se mit à trembler de tout son être. Katsuya la prit par les épaules et l'attira contre lui.

-Calme-toi Momo, tu as été héroïque.


Le jeune homme ouvrit son œil droit sur le plafond blanc nacré de ce qui lui sembla une chambre d’hôpital. Malgré ses efforts, il n'arrivait pas à ouvrir son œil gauche. Dans un effort épuisant, il se redressa dans son lit. L'esprit un peu embrouillé, il observa autour de lui. Il se trouvait dans une chambre d’hôpital en tournant sa tête pour voir sur la gauche, il vit Sakura Haruno en train de changer la poche de liquide alimentant sa perfusion.

-Sakura-san ? Qu'est-ce que je fais ici ?

-Konohamaru, tu es enfin réveillé, s'enthousiasma Sakura en se tournant vers lui.

-Euh, oui...Qu'est-ce qui m'arrive je ne vois plus rien à gauche et je sens à peine mon bras et ma jambe de ce côté.

-Chute, calme-toi, lui dit-elle en le maintenant allongé. Laisse-moi t'expliquer calmement. Tu es victime de ton jutsu...

-Tu veux parler de l'orbe flamboyante. Je ne pensais pas y survivre pour tout t'avouer. Dis-moi ce qu'il en est, ne me ménage pas, je suis un Sarutobi et j’étais prêt à mourir.

-Si tu y tiens. Comme l'orbe Shuriken de Naruto, ta technique est terrifiante d'efficacité. Naruto ne pouvait pas utiliser cette technique sans le mode ermite et la possibilité de lancement car les cellules de son bras étaient endommagées. Sans le pouvoir de régénération de Kyubi, il aurait sûrement perdu l'usage de son bras.

-Sakura je sais tout ça. C'est la raison pour laquelle, il m'avait interdit l'usage de l'orbe flamboyante...Viens en au fait, s'il te plaît.

-Les cellules de ta jambe, de ton bras et du côté gauche de ton visage ont été calcinées en profondeur par ton chakra Katon. Même avec mes jutsus médicaux, je ne peux les soigner. Je suis désolée, c'est un miracle que tu aies survécu.

-Je vois.

Konohamaru commença à se lever et manqua de tomber sur son côté gauche, sa jambe refusant de supporter son poids. Sakura le retint juste à temps et lui tendit une canne qu'elle avait posé sur le côté du lit.

-Tu ne peux pas marcher sans ça maintenant. Ou veux-tu donc aller ? Tu es encore convalescent.

Prenant la canne dans un brusque mouvement de rage, Konohamaru se dirigea en titubant vers le miroir au dessus du lavabo de la chambre. Il vit que le côté gauche de son visage ainsi que tout son bras étaient bandés. Avec sa main droite et nerveusement, il commença à arracher le bandage.

-Konohamaru, arrête ne fait pas ça !! hurla Sakura.

Sans l’écouter, il termina d'arracher les bandages de son visage. Dans le miroir, il vit le reflet d'un homme défiguré, l’œil gauche sans paupière et d'un blanc vitreux, la peau des joues n'était plus que chair noircie et trouée laissant par endroit apparaître les muscles. Tremblant devant son propre reflet, le jeune homme eut l'impression que la pièce tournait autour de lui.

Il se retourna vers Sakura en lui criant avec horreur.

-C'est pas moi ça !!!

Juste à ce moment, la porte de la chambre s'ouvrit. Hanabi entra un bouquet de fleurs à la main. Elle resta figée en le voyant, laissant glisser son bouquet de sa main. Les yeux écarquillés, les lèvres tremblantes, elle bafouilla :

-Konohamaru, tu ...tu ...es...debout.


Hanzo était revenu des ruines de la base en portant Azuki dans ses bras, suivi derrière de trois de ses soldats. Naruto toujours allongé contre un arbre, le voyant arrivé redressa un peu son buste.

-Hanzo-kun, dis-moi qu'ils n'ont rien.

-Naruto-sama, pas de soucis il y a plus de peur que de mal. Ils ont eu la bonne idée de se mettre à couvert au moment de l'explosion, juste quelques contusions et un état de choc.

-Ouf, bon sang. J'ai eu si peur que la fille d'Iruka...enfin tout va bien. Ma petite Kushina m'a expliqué un peu ce qui s'est passé pendant mon absence. Je dois rapidement intervenir.

-Que comptes-tu faire, papa ? demanda Kushina.

-Je vais rapidement retourner à Konoha, je n'ai pas de temps à perdre.

-Je viens avec toi !

-Non Kushina, je pense que tu dois rester avec tes amis de la Force de paix. Ne brise pas ton engagement. Je suis très fier de toi ma chérie, lui dit-il en lui caressant la joue.

-Mais je viens à peine de te retrouver !

-Tout ira bien, on se reverra très bientôt. Mais je dois aller au plus vite à Konoha pour voir ta mère et Shikamaru. Toi, tu as une mission avec Hanzo. Tu n'es plus une enfant, tu es une vraie Kunoichi, ton destin t'appartient maintenant, il n'est plus celui de suivre mes pas. Tu comprends ?

-Oui papa, marmonna-t-elle déçue.

Naruto tenta de se lever difficilement, ses jambes flageolèrent un instant avant de céder sous le poids de son corps.

-Bon sang, mais qu'est-ce qui m'arrive, grommela Naruto.

-Naruto-sama, si vous avez bien passé six ans dans ce cylindre sans faire le moindre mouvement, il est normal que vos jambes se soient atrophiées. Il va falloir du temps avant qu'elles reprennent une bonne tonicité musculaire, expliqua Hanzo.

-Pas de problème, Kurama va m'aider pour qu'on rentre rapidement au village. Allez vieux frère, aide-moi.

Immédiatement les jambes de Naruto s’entourèrent du chakra doré de Kurama.

-Kushina fait bien attention à toi. Hanzo fais-en de même pour toi et Azuki.

Sur ces derniers mots, Naruto s’élança dans une course folle en direction du village de Konoha. Il avait hâte de revoir son épouse et d’éclaircir toutes les zones d'ombre sur sa disparition.

-Alors Naruto, tu vas aller voir Shikamaru pour mettre au point un plan de riposte, grommela Kurama.

-Tu rigoles, je vais aller voir Hinata. Shikamaru attendra.

-Oh, tu vas faire passer le village après ta famille, s'amusa le renard.

-Le village a survécu pendant six ans sans moi et il vivra sûrement après ma mort. Shikamaru doit parfaitement gérer la situation, sûrement mieux que moi d'ailleurs. Ma famille c'est autre chose, je ne m'imagine même pas comment Hinata a pris ma disparition, surtout avec les rumeurs dont m'a fait part Kushina. Sans parler de Jiraya, je me demande comment un petit garçon de six ans a vécu l'abandon de son père.

Kushina vit partir son père en versant une petite larme. Hanzo vint amicalement lui tapoter l'épaule.

-T’inquiète pas, tu le reverra bientôt.

-Oui je sais, merci Hanzo, mais j'ai l'impression d'avoir oublié de lui parler d'un truc. Enfin ça me reviendra sûrement bientôt.

-Écoute, il faut que l'on retourne rapidement à la base pour soigner les blessés et faire nos rapports.

-Pas de problème, j'ai mon idée pour ça. Invocation.

Dans un gros nuage de fumée, Gamakichi apparut, les surplombant de son immense taille, le crapaud les salua d'un « Yo » tonitruant.

-Gamakichi, tu peux nous emmener tous à la base rapidement ? lui demanda Kushina en lui faisant un clin d’œil de séduction.

-Oh oh c'est ma jolie petite Kushina, rit-il en se baissant. Tu sais bien que je peux rien te refuser ma belle.

Rapidement Hanzo et Kushina installèrent les blessés sur le dos du crapaud, qui partit rapidement en direction de la base.

-Ça y est !! hurla Kushina l'air dépitée. J'ai complètement oublié de parler d'Asumi...


L'homme masqué entra avec nervosité dans la pièce ou trois personnes tremblaient littéralement depuis son arrivée. Rapidement, il alla s’asseoir dans un large fauteuil et croisa ses bras.

-Messieurs, je suis très désappointé ! Et vous n'ignorez pas que je déteste être désappointé, n'est-ce pas. Sur ce, j'attends vos rapports sur la situation actuelle.

-Maître, commença l'un d'eux.

A peine eu-t-il commencé sa phrase qu'il fut enveloppé dans une immense flamme noire. Hurlant de douleur, il tomba sur le sol en se roulant désespérément par terre pour stopper la combustion.

-Ahhh ça soulage, soupira l'homme au masque. Bon suivant, les rapports voyons, nous n'avons pas que cela à faire, dit-il d'un ton joyeux cette fois.

Terrifié en regardant le spectacle atroce de son compère carbonisé par les flammes obscures, le deuxième homme se mit à parler d'une voix hésitante.

-Maître, le repère qui abritait les pêches divines a été réduit en miette par une explosion dans ce qui semble être une attaque d'un commando de la Force de paix.

-Oui, je suis au courant, bailla dédaigneusement l'homme masqué. Ensuite, quoi de neuf ?

-Nous venons de recevoir un rapport comme quoi le fils de l'Hokage viendrait tout juste de s'enfuir de notre repère près de la forêt du grand esprit. La capture de la fille de Sakura Haruno ne semble pas avoir été couronné de succès, Kenshiro est porté disparu.

-Tant pis...Ce sont des choses qui arrivent, conclut le leader de la Neo-Akastuski en se grattant les dessous de ses ongles avec la pointe d'un Kunai.

-Mais Maître, c'est dramatique pour les plans du Tenchu...répondit hésitant l'homme.

-C'est effectivement ce qu'un simple d'esprit comme toi, ne comprenant pas les subtilités des volontés divines conclurait. Détrompe-toi pauvre sot, tout ceci est au contraire très amusant et les dieux et moi adorons nous amuser, pas toi ?

-Si, bien sûr Maître, c'est très amusant, répondit le ninja en se forçant à rire.

-Nous avons encore une bonne réserve de pêches divines, pas de soucis de ce côté là. Quant au rejeton de l'Hokage, je n'ai plus rien à faire de lui désormais. Par contre, il est temps que je retourne voir mon frère...Cela tombe bien, je vous ai demandé de contacter les généraux des quatre étoiles.

-Cela a été fait, Maître. Les généraux Suzaku, Seiryu, Genbu et Byakko sont en ce moment même en train de préparer l'attaque de la base de la Force de paix comme vous le souhaitiez.

Se levant dans un geste théâtral, le leader de la neo-akatsuki dans un petit rire démoniaque lança à ses deux hommes :

-Mes amis, allons apporter le Tenchu et retrouver mon très cher frère !

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daemhan
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 01 Mai 2013
Messages: 94
Localisation: A droite...Non...l'autre droite !!

MessagePosté le: Dim 18 Aoû 2013, 6:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bon chapitre, j'ai vraiment hate que sorte le prochain...

Il y le Choji powaa et puis le Konohamaru powa, et...et le Naruto vieux frère powaaaaa !!! Dance_de_con Arrow

_________________
Jinchuu Henge !!!! Yee~aah !!!




http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=513113stripedhyenaBijuuDama.jpg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Boruto
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 197
Localisation: ici et ailleurs

MessagePosté le: Lun 19 Aoû 2013, 1:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

hum! je suppose que c'est grâce à son chakra d'uzumaki que momo a pu développer ses ailes!
le "je suis pas grosse" m'a fait penser à Obélix! Laughing
bon! Iwa déclare la guerre à Konoha! Pas grave une armée de shinobi mode chakra Kyuubi devrait en venir à bout! Twisted Evil[/spoil]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Drielack
Aspirant genin


Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 254

MessagePosté le: Mar 27 Aoû 2013, 9:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui c'est exactement mon inspiration pour le "je suis pas grosse". Notre bon vieux livreur de menhir est la legende de cette phrase pour nous autre irreductible Very Happy

Je vais faire une pause dans cette fic pour plusieurs raisons. Le temps va me manquer dans les jours qui viennent. En plus je dois faire des modifs sur une ancienne fic.

Le tout avec mon pouce droit immobiliser suite à une entorse....et c'est pas facile de taper avec une atele. Donc j'espere que vous pourrez attendre le retour de cette fic.

Merci à tous

_________________



"Drielack Legend", le manga
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=30906

Ma fic humour/romance
Les jeunes et les agités de Konoha
http://forum.captainaruto.com/viewtopic.php?t=29899
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Daemhan
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 01 Mai 2013
Messages: 94
Localisation: A droite...Non...l'autre droite !!

MessagePosté le: Mer 28 Aoû 2013, 6:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonne chance et bon rétablissement, si je suis resté sur le site c'était surtout pour une ou deux fanfic, donc j’espère que ce ne sera pas une pause aussi longue que sur la "mienne" (même si j'ai tapé 2 chapitres suplémentaires) XD

_________________
Jinchuu Henge !!!! Yee~aah !!!




http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=513113stripedhyenaBijuuDama.jpg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 5 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum