Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Une mission à l'ANBU

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Space invader
Slobad [Robert Quiche]


Inscrit le: 01 Avr 2006
Messages: 1185

MessagePosté le: Mer 19 Juin 2013, 11:24 pm    Sujet du message: Une mission à l'ANBU Répondre en citant

Prélude :


La bataille fait rage, les ninjas de l’alliance Shinobi affrontent l’Akatsuki, cette puissante organisation dont le but semble être de renverser les villages cachés et de régner d’une main de fer sur le monde ninja.
Uzumaki Naruto est à genoux, prostré. Il tient dans ses bras le corps inanimé de Hyûga Neji, le plus talentueux ninja de sa génération. Mais Naruto ne pleure pas, il sert son camarade contre sa poitrine et lui murmure quelques mots à l’oreille puis, il le pose délicatement sur le sol et se relève, regardant droit devant lui. Il ne rit pas, ne sourit pas… Ce Naruto-là est derrière lui, la guerre l’a emporté.
Il s’adresse à son opposant :

« Sasuke... Je ne pourrais pas tenir ma promesse, je ne pourrais pas te ramener à Konoha… Je ne deviendrais jamais Hokage, car je vais rompre ma promesse, je vais te tuer, ici et maintenant, pour le bien du village »
Sasuke Uchiwa ne cille pas, il se contente de rendre son regard à Naruto, de hausser les épaules et de répondre avec un sourire arrogant « Essaye »
Kakashi se trouve non loin, impuissant, blessé. Il aimerait intervenir, s’interposer entre les deux jeunes ninjas, éviter tous ces morts inutiles, mais il ne peut rien faire. Pendant que Naruto et Sasuke se battent, il ne peut s’empêcher de détacher son regard de Neji. Lui non plus il ne l’a pas sauvé. Cette guerre le dépasse, et pourtant il en est à l’origine. A une époque où Naruto n’était pas encore né. Une époque où tout était plus simple, une époque où l’espoir dominait, une époque qui commença par une simple mission

Une mission chez les ANBU


* Chapitre 1 :

Kakashi est adossé au mur, les bras croisés, les yeux fermés. Un Chûnin arrive en courant, il a l’air en retard. Arrivé à la hauteur de Kakashi, il ralentit, exécute un petit salut de la tête et continue son chemin. Il est vrai qu’il n’est pas courant de croiser un Anbu dans ce bâtiment, de surcroît si cet Anbu se trouve être Hatake Kakashi, le fils du Croc blanc de Konoha !
Une porte s’ouvre, Kakashi ouvre les yeux et se dirige vers le ninja qui passe le seuil, l’interpellant avant même qu’il ne se soit retourné :

« Tenzô !
- Kakashi-sensei !
- Je t’ai déjà dit de ne pas m’appeler comme ça, je ne suis pas ton sensei.
- Oui, excuse-moi…
- Comment se passent tes missions ?
- Bien, nous revenons de Suna à l’instant.
- Ichibi ?
- Oui, la surveillance du Bijuu à une queue.
- D’accord, je venais juste pour te donner ça, ajoute Kakashi en lui tendant un rouleau.
- Un sceau de l’ANBU ? Que me veulent-ils ?
- Tu pars en mission avec moi.
- Moi ?! S’exclame alors Tenzô, mais je ne suis Jônin que depuis quelques semaines !
- C’est moi qui t’ai recommandé, tout ce que tu dois savoir se trouve sur ce rouleau.
- Je… D’accord, tu peux compter sur moi !
- Parfait, à demain alors »

Kakashi remet alors son maque d’Anbu et quitte Tenzô, il sort du bâtiment et se dirige vers l’ouest de Konoha. Il finit par arriver au mémorial du village, cette stèle où sont gravés tous les noms des ninjas tombés au combat. Le ninja à la chevelure d’argent s’assoit alors, et reste silencieux. Cela fait maintenant trois ans qu’Obito Uchiwa est mort, et Kakashi vient lui rendre visite aussi souvent que possible. C’est à chaque fois le même rituel, il se contente de venir, de s’asseoir et d’attendre… Mais cette fois-ci, Kakashi n’est pas tranquille, il se lève brusquement et sort un kunai, scrutant tout autour de lui. Il y avait quelqu’un qui l’observait, et ce quelqu’un a disparu. Après avoir vainement inspecté les environs, il se décide à rentrer à Konoha, non sans avoir jeté un dernier regard derrière lui.

Le lendemain, Tenzô marche calmement dans les rues de Konoha. Il tient toujours à la main le rouleau qui lui a été confié la veille par Kakashi. Se dirigeant vers le bâtiment de l’ANBU, il se demande pour quel genre de mission Kakashi aurait besoin de lui. Perdu dans ses pensées, il ne remarque pas le ninja qui l’observe d’un toit surplombant la ruelle. Il suit le jeune ninja distrait du regard puis saute dans sa direction. Tenzô s’en aperçoit de justesse et réalise un petit pas de côté pour éviter l’attaque, mais son assaillant a déjà disparu et c’est maintenant un kunai que sent Tenzô sur sa gorge, un kunai exerçant une légère pression.

« Et bien, il faudra être plus prudent que ça quand nous serons en mission hors de Konoha, entend Tenzô de la bouche de son mystérieux agresseur qui retire son kunai

Le Jônin se retourne et se retrouve alors face à un Anbu, à l’apparence assez gracieuse, avec de longs cheveux noirs noués sur la tête

« Tu m’as eu par surprise, lui répond Tenzô
- A vrai dire, c’est le but d’une embuscade…
- Alors tu devrais comprendre que je ne m’attendais pas à ce qu’un ninja de mon propre village me tendent une embuscade dans une ruelle où j’ai l’habitude de venir manger le soir !
- Je plaisantais voyons, s’esclaffe l’Anbu, c’était juste ma manière de te souhaiter la bienvenue parmi nous, je m’appelle Seigo.
- Tenzô, lui répond le Jônin, nous allons être dans la même équipe ?
- Oui, Kakashi m’a mis au courant hier. Allons à l’ANBU histoire de te donner une tenue adéquate »

Les deux ninjas arrivent alors au bâtiment des forces d’élite de Konoha, et Tenzô enfile sa tenue d’Anbu. Seigo relève alors son masque, révélant son visage, et surtout ses yeux, ses yeux si particuliers. Tenzô a alors un déclic, ce ninja c’est Hyûga Seigo, le grand espoir de la famille Hyûga. Il sourit alors intérieurement et se dit que pour sa première mission chez l’ANBU il n’aura pas le droit à l’erreur avec de tels coéquipiers.
Tenzô prêt, il se dirige avec Seigo vers la salle de commission de l’ANBU, là où sont données les missions officielles (et officieuses). Kakashi attend devant la porte, salut de la tête Tenzô et le Hyûga, puis les trois ninjas entrent dans la salle.

A l’intérieur se trouve Hiruzen Sarutobi, le mythique Sandaime de Konoha qui dirige l’ANBU depuis qu’il a laissé sa place à Minato Namikaze, l’actuel Yondaime.

« Bien, jeunes gens, tout d’abord bienvenue chez l’ANBU, Tenzô. Kakashi nous a grandement parlé de toi, et pour moi cela suffit amplement. Tu comprendras que contrairement à ton titre de Jônin, il n’y a pas ici de célébration officielle. Cela étant dit, tant que tu seras à l’ANBU, tu répondras au nom de Yamato. Maintenant, concernant la mission, c’est votre chef d’équipe qui va vous faire son rapport et… Ah, justement, le voilà. »

Les trois Anbus se retournent alors pour faire face au nouvel entrant, un ninja à la peau blanche, aux cheveux noirs, longs et fins, et au regard perçant

« Jeune gens, voici votre chef d’équipe, Orochimaru. »
Le Sannin contemple alors son équipe et dit :

« Bien les enfants, mettons-nous au travail… »


Dernière édition par Space invader le Dim 23 Juin 2013, 3:45 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Space invader
Slobad [Robert Quiche]


Inscrit le: 01 Avr 2006
Messages: 1185

MessagePosté le: Dim 23 Juin 2013, 3:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

* Chapitre 2 :

Hiruzen Sarutobi se tient devant la fenêtre de son bureau, par laquelle il observe les portes du village.

« Un peu jeune cette équipe tu ne trouves pas ? »

Le Sandaime reconnait immédiatement cette voix monotone

« Bonjour Homura.
- Kakashi et le Hyûga ont le même âge, et Tenzô est plus jeune d’un an.
- Orochimaru est avec eux.
- Hiruzen…
- Seigo est le plus talentueux des Hyûga. Quand à Kakashi… Il est l’avenir du village. Il est amené à devenir Godaime à la suite de Minato. Et puis Tenzô… Non je ne préfère encore rien dire sur lui, ajoute le vieil homme avec un petit sourire.
- Je ne remets pas en cause leurs capacités, mais tu comptes les opposer à un ninja qui à son époque a tenu tête à Hashirama !
- Kakuzu doit être capturé, c’est un ninja dangereux, nous ne pouvons pas le laisser vagabonder à travers les pays. Les jeunes se débrouilleront très bien, crois moi.
- Je sais.
- … Ce n’est pas eux le problème Homura… C’est Orochimaru n’est-ce pas ?
- Méfie-toi de lui Hiruzen, la nomination de Minato l’a changé, il a beaucoup de rancœur… Combien de temps avant que cette rancœur ne se transforme en colère ? »

Le Sandaime ne répond rien. Homura se retourne et s’apprête à quitter le bureau quand Sarutobi lui dit :

« J’ai confiance en lui, il a été mon élève.
- …Justement… lui répond le membre du conseil avant de quitter la pièce. »

Sarutobi continue de porter son regard vers les portes du village, pensif. Ses yeux restent fixés sur les quatre Anbus qui se préparent à partir.

« Nous en avons pour trois jours avant d’arriver à la frontière, commence Orochimaru, nous allons donc… Non... Kakashi, c'est toi qui vas établir et diriger notre formation.
- Moi ? Réponds le jeune ninja.
- Oui, Tu as été le meilleur élève du Yondaime… Tu es l’avenir de ce village, ça ne devrait pas être trop compliqué.
- Très bien, réplique t-il sans se démonter. Je vais prendre la tête de la formation, derrière moi Orochimaru-sama, notre force de frappe principale. Après lui, Yamato, en force de soutien, et Seigo tu couvriras nos arrières. N’utilises pas ton Byakugan tant que nous sommes dans le pays du feu, limite-toi à tes sens, économise ton chakra.
- Parfait Kakashi, c’était la meilleure configuration possible... Alors allons-y les enfants. »

Les quatre ninjas se mettent alors en route vers le nord. Le groupe progresse vite, ne s’arrêtant que pour dormir ou se ravitailler. A l’aube du troisième jour, la frontière n’est plus très loin. Kakashi saute de branche en branche. Il observe, écoute, analyse. Chaque mouvement, chaque information, chaque donnée. Il est en tête du groupe, c’est à lui de déceler un piège ou une embuscade, chacun de ses sens est en alerte, quand tout à coup il perçoit quelque chose. Immédiatement il lève le poing et s’arrête sur une branche, le groupe l’imite.

« Seigo, lance Orochimaru.
- Byakugan ! Réagit le Hyûga. »

Seigo scrute les environs, et après de longues de minutes silencieuses, il se tourne vers Orochimaru, hochant la tête de gauche à droite. Le Sannin se tourne vers Kakashi.

« J’ai senti quelque chose, c’était infime mais quelqu’un nous suivait.
- Tu en es sûr ? demande Yamato.
- Comment aurait-il pu échapper au Byakugan ? Ajoute Orochimaru.
- Je ne sais pas, mais j’en suis sûr, il m’est arrivé la même chose à Konoha, la veille de notre départ.
- Si nous sommes suivis, la mission est compromise, dit Seigo.
- Non, réponds Orochimaru, la mission se poursuit. Si notre mystérieux poursuivant nous rattrape, il se rendra vite compte qu’il à suivi le mauvais groupe. Maintenant..
- Là-bas ! S’exclame alors Seigo.
- Prends la tête ! Lui dit Kakashi. »

La formation se déplace alors sous l’impulsion du Hyûga, et quelques instants plus tard ils découvrent un corps, étalé sur le ventre. Orochimaru s’approche en signifiant aux trois autres de rester en retrait et de surveiller. Le Sannin se penche sur le ninja sans vie et remarque du sable autour de lui. Il retourne le corps, qui laisse apparaitre un visage et un bandeau.

« C’est un des nôtres… Il faut rejoindre le poste frontière au plus vite. »

Les Anbus s’élancent alors vers la frontière, toujours en formation. Seigo, usant de son Byakugan, indique aux autres :

« Il y a de la fumée au poste frontière.
- Ecoutez-moi car nous n’avons pas beaucoup de temps, déclare Orochimaru, dans quelques instants nous serons là-bas. La mission est suspendue, nous sommes peut-être attaqués. Si personne n’a survécu, nous serons les seuls à pouvoir avertir Konoha.
- L’un d’entre nous devrait rebrousser chemin dès maintenant ! Dit Yamato
- Non… Si nous sommes suivis, il se ferait tuer en tentant de rallier Konoha. Nous devons rester groupés. »

Arrivés à proximité du poste frontière, les Anbus s’arrêtent. Seigo scrute le camp et les environs. Un petit hochement de tête indique aux autres qu’il n’y a rien à signaler pour le moment. Arrivés sur place, ils se déploient, et se rendent vite compte qu’ils sont arrivés trop tard. Le camp est dévasté, tous les ninjas de Konoha ont été tués et gisent ça et là. Pendant que Seigo reste accroupi au milieu du camp pour surveiller, les trois autres inspectent les cadavres. Soudain, Yamato les appelle.

« Qu’as-tu trouvé ? Demande Kakashi.
- Regardez par vous-même, réponds Yamato en désignant le ninja qui gît à ses pieds.
- Un ninja de Suna…
- Il y en a d’autres, ajoute Yamato.
- Que font des ninjas de Suna ici ? Se demande Kakashi, pourquoi attaquer Konoha ?
- Observe mieux, Kakashi, lui dit Orochimaru, les ninjas de Konoha et de Suna ne se sont pas entretués. »

Kakashi se penche vers deux ninjas, l’un de Konoha, l’autre de Suna. Ils gisent l’un à côté de l’autre.

« Ils ne se sont pas battus l’un contre l’autre, on dirait qu’ils essayaient de se défendre contre… Autre chose.
- Du sable, dit Orochimaru, comme pour le ninja que nous avons trouvés tout à l’heure… Du sable…
- Nous devons retourner à Konoha et informer le Sandaime.
- Un mouvement au nord, s’exclame alors Seigo.
- Combien ? Réagit alors Orochimaru.
- Un seul, il se dirige droit sur nous.
- En formation, ordonne le Sannin. »

Le ninja apparaît alors aux portes du camp.

« Toi, j’aurais dû m’en douter, dit Orochimaru.
- Qui est-ce ? Demande Kakashi.
- C’est un Jônin de Suna, lui réponds Orochimaru. »

Le ninja de Suna ne dit rien, il se contente d’exécuter un signe des mains, le contour de ses yeux devenant noir. Du sable commence alors à s’agiter autour de lui.

« C’est du Jiton, il manipule le sable, ajoute le Sannin, tenez-vous prêt ! »

A ce moment-là, le Jônin passe à l’attaque.

Interlude :

Un groupe de Jônin arrive à Konoha, ils se rendent alors au bâtiment du Yondaime à toute vitesse et entrent dans la chambre de surveillance.

« Sandaime-sama ! S’écrit le Jônin en apercevant le vieil homme.
« Shikaku ? Que se passe t-il ?
« Le Sandaime… Le Sandaime Kazekage… dit Shikaku en reprenant son souffle, il a disparu. »

Hiruzen Sarutobi observe les mines inquiètes d’Inoichi et de Chôza derrière Shikaku, et réagit en conséquence :

« Racontez-moi en détail ce qu’il s’est passé, il faut également prévenir Minato.
- Il n’est pas dans son bureau, nous en venons, lui réponds le membre du clan Nara.
- Chôza, Inoichi, allez rendre compte de tout cela au conseil, qu’ils prennent les mesures nécessaire pour renforcer nos frontières… Shikaku tu viens avec moi, nous allons trouver Minato.

Non loin de là, à l’académie ninja, Dan Katô donne un cours. Le ninja à la longue chevelure blonde prépare ses jeunes élèves à passer l’examen Genin, et aujourd’hui, les étudiants pratiquent le Kumite. Ils doivent pénétrer dans un cercle et combattre. Iruka tombe au sol, il vient de perdre. Son adversaire le relève.

« Bien joué Iruka, tu t’es bien battu, lui dit Dan, Quand à toi Itachi… C’était parfait comme d’habitude. Allez saluez-vous maintenant. »

Les deux jeunes élèves s’exécutent et rentrent dans le rang.

« Hé bien ! C’était un beau combat, s’exclame un nouvel intervenant.
- Les enfants, saluez le Yondaime qui est venu nous rendre visite.
- Voyons, voyons, je venais juste assister à quelques combats des futurs protecteurs de ce village, dit calmement Minato.
- L’examen approche, ils pourront bientôt représenter fièrement Konoha, ajoute Dan. »

Minato pénètre dans le cercle.

« L’un d’entre vous me montrerait ce qu’il a appris aujourd’hui ? »

Un jeune élève s’approche alors et pénètre dans le cercle, faisant face au Yondaime.

« Je n’en attendais pas moins de toi, jeune Uchiha, s’adresse Minato à l’attention d’Itachi.
- Yondaime-sama, Itachi, exécutez le signe d’affrontement. »

Minato exécute le signe, Itachi également…

« Prêts ? Commencez ! »
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Space invader
Slobad [Robert Quiche]


Inscrit le: 01 Avr 2006
Messages: 1185

MessagePosté le: Mer 03 Juil 2013, 9:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

* Interlude :

Itachi saisit un kunai et le porte au niveau de son visage, il n’a que quelques secondes avant que le Yondaime n’engage le combat. Que lui a dit son père à son sujet ? Sa vitesse, son kunai… Il faut prendre l’initiative. Le jeune étudiant s’élance, mais le Yondaime est déjà sur lui. D’un réflexe, il l’évite et se retourne instantanément pour porter son attaque… Dans le vide. Il sent alors une pression derrière lui et se retrouve à terre, les mains dans le dos, immobilisé.

« J’y suis peut-être allé un peu fort, dit Minato en passant maladroitement la main derrière la tête. »

Il dégage alors Itachi, lui tend la main et le relève. Le jeune Uchiha croise alors le regard du Kage, et ce dernier y voit brièvement de la frustration.

« - Je déclare le Yondaime vainqu…
- Un instant Dan, je voudrais donner une seconde chance à Itachi.
- ...Très bien. »

Ils se remettent en place, Itachi reprend sa posture. Le Yondaime est effectivement très rapide. Trop rapide pour lui, il n’arrive pas à le suivre du regard. Heureusement, il a quelque chose que l’éclair jaune ne possède pas. Itachi se concentre, et ses pupilles deviennent rouges.

Minato ne semble pas réagir au Sharingan mais lance tout de même un bref regard en direction de Dan, qui se contente de sourire et de hausser les épaules. Le Yondaime observe alors attentivement le Sharingan. Une seule virgule, le premier stade de cette formidable arme que possède le clan Uchiha, Itachi ne doit pas le maîtriser depuis bien longtemps… Mais cela reste néanmoins le Sharingan.

Itachi joint ses mains et exécute rapidement une technique Katon qui s’abat sur le Yondaime. Ce dernier saute pour éviter la boule de feu et se retrouve face au jeune étudiant qui avait semble t-il anticipé son action. Ils se croisent, et le Kage sort vainqueur de l’échange. Itachi tombe au sol mais part en fumée. Un Kage Bunshin ! Plusieurs Shurikens s’abattent alors sur Minato qui les pare avec son Kunai. Il repère Itachi mais soudain, le temps semble ralentir tout autour de lui. Les encouragements des autres étudiants se font plus longs, plus graves. Ses mouvements lui paraissent plus lents, bien plus lents… Il met un genou à terre. Le jeune Uchiha le fixe de son regard. Du Genjustu !

Itachi s’élance alors vers le Yondaime, en continuant d’exercer son Genjustu. Arrivé à sa portée, le jeune Uchiha s’apprête à donner le coup de grâce à son adversaire mais quelque chose d’inattendu se passe, tout se fige autour de lui. Le vent ne souffle plus, les feuilles ne bruissent plus, des oiseaux semblent suspendus dans les airs. Minato se tient devant lui, toujours à genou, souriant, immobile. Itachi n’avance plus, il semble totalement paralysé, le temps s’est définitivement arrêté pour lui. De longues minutes passent puis tout d’un coup, Itachi sent une main sur son épaule et tout redevient normal.

« Je ne prétends pas rivaliser avec les Uchiha niveau Genjutsu, mais je ne suis pas mauvais non plus, entend Itachi derrière lui. »

En réaction, il joint ses mains et use d’une technique Doton pour attaquer le Yondaime par le sol. Ce dernier évite aisément l’attaque et se saisit de son kunai. Itachi l’attaque et frappe dans le vide. Derrière lui, Minato concentre instantanément du Chakra dans sa main et lance son Rasengan dans le dos d’Itachi qui le subit de plein fouet. Une fois de plus, il s’agissait d’un Kage Bunshin. Mais cette fois-ci, Minato disparait. Itachi n’a pas le temps de réagir, il se fait plaquer au sol par le Kage. Comment a-t-il fait ? Il n’a lancé aucun kunai, comment a-t-il pu exécuter sa technique de déplacement ? En réfléchissant, Itachi se rappelle quand il a été pris par le Genjutsu de Minato. Il a posé sa main sur son épaule pour l’en sortir. Il aurait profité d’un instant si anodin pour… Itachi lance un regard vers son épaule. Un sceau…

« Bravo Itachi, c’était un beau combat, lui dit alors le Yondaime.
- Merci de cette opportunité, Hokage-sama, lui répond timidement Itachi. »

Ils exécutent alors le signe de réconciliation, puis les étudiants regagnent le bâtiment, laissant Minato et Dan seuls.

« Le Sharingan, un Genjutsu, des techniques Katon et Doton… Et il n’est qu’étudiant…
- Et le Kage Bunshin… Je me demande d’où il tient cette technique interdite, songe Minato.
- A ce rythme là, il ne va pas tarder à rapidement devenir Godaime, sourit Dan. »

Hiruzen Sarutobi et Shikaku Nara arrivent, les interrompant.

« Minato, nous avons peut-être un problème. »

L’ayant rapidement mis au courant, Le Sandaime dit au Yondaime :

« Nous n’avons pas plus de précision sur la situation à Suna.
- Nous devrions envoyer une équipe, propose Shikaku.
- Non, nous sommes dans le flou… En envoyant des ninjas, on donnerait l’impression de profiter de la confusion qui règne à Suna… Shikaku, fais partir un messager volant vers Suna, demande des précisions, tout ce qu’ils consentent à nous réveler… Nous agirons selon leur réponse.
- A vos ordres, Hokage-sama, réponds le Jônin avant de repartir. »

Minato lève alors la tête et observe les nuages qui défilent dans le ciel.

« Il se passe quelque chose, Minato… Ce n’est pas seulement Suna…
- Il nous faut… »

Minato s’arrête. Il se retourne, inquiet.

« J’ai perdu le contact avec Yonbi.
- Quand ça ? lui demande Hiruzen.
- A l’instant… »

* Chapitre 3 :

Une véritable tempête de sable s’est abattue sur le camp frontalier de Konoha. Une tempête mortelle où des lames de sables n’attendent que de trancher les jeunes Anbus. Depuis quelques minutes, Kakashi, Yamato et Seigo reculent face au Jônin de Suna. Ses attaques à distance ne leur laisse que trop peu d’opportunités d’attaque. Yamato tente une approche avec des kunais auquel sont attachés des parchemins explosifs, en vain, le ninja de Suna maîtrisant le sable avec une certaine aisance.

Orochimaru se tient à quelques mètres derrière eux. Il analyse. Les lieux, les ninjas morts, le ninja de Suna, le combat. D’ailleurs ce n’est pas vraiment un combat. Les trois jeunes Anbus se contentent de reculer et d’éviter les attaques de sable, le vrai combat n’a pas encore commencé. Orochimaru se demande pourquoi leur adversaire ne passe pas à la vitesse supérieure… On dirait que la passivité des coéquipiers du Sannin l’arrange… On croirait presque…

« Il gagne du temps, s’écrit soudainement Orochimaru. »

Mais le Sannin n’est pas le seul à l’avoir compris. Depuis le début des hostilités, Kakashi se concentre sur le Jônin avec son Sharingan. Et ce que vient de dire son chef d’équipe le fait réagir. Il lève sa main et exécute plusieurs signes successifs. Manœuvre de retraite. Les trois ninjas rejoignent immédiatement Orochimaru, pendant que le ninja adverse stoppe tout mouvement.

« Il a le regard vide, déclare Kakashi, il ne nous attaque pas vraiment.
- … Il ne réagit plus, dit Yamato en regardant dans la direction de leur ennemi.
- On vite voir, leur dit Seigo. »

Le Hyûga utilise alors son Byakugan pour scruter le chakra du ninja de Suna. Ce dernier semble se réveiller de sa torpeur et se précipite vers les ninjas.

« Son chakra est altéré, il est manipulé. »

Une lame de sable s’abat sur eux, séparant le Kakashi et Yamato des deux autres.

« Seigo, tu penses pouvoir le retrouver ? lui demande Orochimaru.
- Oui, si je me concentre dessus.
- Alors vas-y, prends Yamato avec toi. Kakashi et moi on reste ici pour le retenir.
- Très bien. »

Seigo se dirige alors vers Yamato et lui fait signe de le suivre. Les deux Anbus s’éloignent du combat, laissant Orochimaru et Kakashi face au ninja de sable. Ils s’arrêtent un peu plus loin et Seigo se pose, calmement. Il ressent le combat de ses camarades contre le ninja de Suna, et se concentre sur son chakra. Il sent une présence non loin et s’y dirige avec Yamato, mais à mi-chemin, il s’arrête. Le ninja qu’il traque semble avoir disparu. Il se concentre encore et retrouve sa trace. La traque reprend, et le ninja semble s’être de nouveau volatilisé.

« Que se passe t-il Seigo ?
- Notre ennemi se déplace, et il se déplace assez vite.
- Tu peux le suivre ?
- Pas à ce rythme là… »

Plus loin, le mystérieux ninja se tient sur une branche, assis. Cette traque l’agace, il perd son emprise sur le Jônin de Suna, et au train où vont les choses… Le Hyûga l’a de nouveau repéré et se dirige vers lui. Las, le ninja se lève et utilise son habilité pour se mettre hors de portée. Cette fois ci, il tombe à genoux, il est en train de perdre le contrôle.

« Pas maintenant, dit il en serrant les dents. »

Il joint ses mains et semble retrouver un semblant de calme. Il tourne alors la tête, le Hyûga l’a retrouvé. Il se relève et s’apprête à disparaitre, quand tout à coup, il est attaqué par derrière, et tombe au sol avec son adversaire.

Yamato se relève et lance plusieurs shuriken sur son adversaire, mais à sa grande surprise, ses projectiles traversent le corps de son adversaire.

« Hé bien, si je m’attendais à ça, dit le mystérieux ninja, comment as-tu fait ça ? »

Yamato l’observe attentivement, le ninja porte un long manteau noir orné de nuages rouges cerclés de blanc, et porte un masque orange, un masque au motif de spirale. Yamato remarque son air éprouvé… Il doit lutter pour contrôler le Jônin. Mais c’est surtout sa tenue qui le marque, car Yamato sait maintenant qui est son adversaire.

« Tu es de l’Akatsuki !
- Désolé mais je n’ai pas le temps pour ça, à la prochaine ! »

Sous les yeux de Yamato, l’air semble tourner autour du ninja qui semble aspiré par une spirale, mais quelque chose semble mal se passer et le ninja se rematérialise avant de mettre un genou à terre. Il lève les yeux vers Yamato, et ce dernier peut voir toute la rage du ninja qui le fixe intensément de son seul visible… Un œil à la pupille rouge, ornée de trois virgules… Le Sharingan.

« Qui es tu ? Demande Yamato.
- Tu n’aurais pas dû faire ça, je ne cherchais pas à vous tuer !
- Et les ninjas de Konoha et de Suna qui gisent plus loin, sans vie ?
- Tu ne comprends pas, il faut que tu retournes là-bas pour aider Kakashi ! »

A ce moment là, un énorme rugissement se fait entendre.

Kakashi et Orochimaru reculent. La situation s’empire. Au départ, le Jônin se contentait de les poursuivre, il semblait même avoir ralentit. Mais maintenant il est à genoux, se tient la tête à demain et hurle de douleur. Une tempête de sable s’est formée autour de lui et tournoie de plus en plus violemment. Et ce rugissement, ce rugissement infernal… Le sable semble prendre forme, la forme d’une énorme créature, un monstre-tanuki rayé de bleu. Un monstre censé se trouver loin, très loin de là, une des mythiques créatures qui parcourent le monde depuis de nombreuses générations, le Bijuu à une queue, Ichibi.

Entièrement constitué, il lève les yeux vers le ciel et lance un cri, résonnant à des lieux à la ronde. Kakashi porte une main à son visage comme pour se protéger d’une quelconque attaque, mais il ne s’agissait pas d’une attaque, mais d’un simple cri de libération.

Orochimaru se contente d’observer le Bijuu, inquiet. Il arrive néanmoins à sourire, et un seul arrive à sortir de sa bouche :

« Magnifique… »
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Fanfics Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum