Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. All you Need is Kill
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Seinen Manga
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 7506

MessagePosté le: Mar 03 Juin 2014, 7:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une fin sympathique
Spoil:
Bon Keiji est idéaliste parce qu'il panique mais voila, il a gagné, j'ai pas l'impression que Rita cherchait à vivre et après, c'est vrai que les adieux trainent pas, c'est pas plus mal, même si on a l'impression qu'ils se connaissent depuis longtemps, pas tant que ça vu les trous de mémoire de Rita.

Ca laisse une fin ouverte, j'espère une suite en allant plus loin que la boucle temporelle, si c'est pas le cas tant pis, c'était très agréable à suivre.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Onizuka
Jounin


Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 1008
Localisation: Ici

MessagePosté le: Lun 14 Juil 2014, 5:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon je me suis procurer les deux volume manga , le roman et vu le film ...
Et bien c'est une pure tuerie .
J'ai kiffer le film , j'ai dévorer le roman , mais je vais plus m'attarder sur le manga XD

Outre le fait que je suis un fan boy inconditionnel de monsieur Obata (qui je tiens a signaler est toujours en très grande forme tant ces dessein sont magnifique )
Ce manga ma captivé tant il a pour base le roman , mais des fois les histoire parle mieux en image .
Mais bizarrement il est différent en tous point au roman , ainsi qu'au film .
Pourquoi ? Déjà All You Need is Kill se déroule sur Terre dans un futur proche alors que la Terre est envahie par une armée de créatures nommées les Mimics , un peu a la Starship Troopers quoi .
Ensuite le nom du héro c'est pas le même car on suit les aventures de Keiji Kiriya qui est envoyé sur le front japonais pour une bataille dans le but de repousser l'ennemi. Malheureusement, tout ne se passe pas comme le jeune homme l'avait prévu et il se fait rapidement tuer en plein combat. Mais comme le destin fait parfois bien les choses, Keiji se rend compte que dès qu'il meurt en action, il est renvoyé 30 heures dans le passé et doit recommencer la bataille encore et toujours jusqu'à devenir le soldat ultime pour y mettre un terme définitif .


Bon a partir de la faut bien s’accroche a l'histoire car ça parle boucle temporel et c'est dure a suivre , mais les fan de retour vers le futur ou le jour sans fin kifferons a mort , au delà de quelque incompréhension qui plombe l'histoire ... En tous cas c'est nerveux et sa tiens en haleine de bout en bout , ya pas (ou presque ) de temps mort .
Et les dessein de monsieur Death Note , Bakuman sont parfois poussé a leur paroxysme visuellement parlant , que l'on préfère de loin cette version au film .
A noter que contrairement au film très bourrin parfois , le manga laisse transparaitre une certaine réflexion sur le fameux effet papillon (voir le film du même nom avec Ashton kutcher pour de plus ample infos)

En bref mon post fais déjà paver SORRY .
Je conclurai la dessus : All You Need is Kill est ma bonne surprise de cette année 2014 . Il propose de vrais réflexions. Un dessein haut de gamme , qui appuis bien le visuelle sur la violence d'une guerre et sur la causalité de mort .

Bref a conseillez a tous bon lecteur de SF .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hyuuga Neji
Sage des six chemins
Sage des six chemins


Inscrit le: 05 Juil 2010
Messages: 7506

MessagePosté le: Lun 14 Juil 2014, 5:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ben j'avais même pas remarqué pour l'auteur des dessins (Death Note). Surprised

Personnellement j'ai aimé le côté réflexion aussi, ce qui me semble indispensable dans une intrigue liée au temps.

Citation:
En bref mon post fais déjà paver SORRY .

Ca n'en est que plus intéressant à lire, tu n'as pas à t'en excuser. Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Lun 14 Juil 2014, 5:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai fini par bien l'apprécier aussi. A partir du chapitre 12 surtout.
Justement, je dois être trop fan de Sf et de boucles temporelles, j'étais un peu blasée parce qu'il n'a rien apporté de réel.
Par contre, la bonne surprise, c'est le film, plein d'humour finalement. Plus value totale en fait, avec des scènes prenant partie des mésaventures possibles à cause des boucles à éclater de rire. Et puis Rita quoi *-*
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Mer 16 Juil 2014, 11:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Content que la série te plaise à toi aussi Onizuka. Tu as tout lu et vu c'est cool !

Les dessins participent bien à l'attrait de la série. Obata a réussi son coup et j'aime beaucoup - dans le premier tome - cette image :

Spoil:


J'y vois une espèce de concentré des éléments qui sont en jeu à travers la boucle (effets sur Keiji...).

Par ailleurs les couvertures des tomes sont piles dans l'ambiance :



Le tome 1 finit avec le chapitre 7, ce qui ouvre joliment la porte pour la suite (et la conclusion). Finalement la série passe vite mais parvient à insérer pas mal d'éléments (répétition des actions, planification, solitude...) qui sans être innovants en font une adaptation qui m'a convaincu du roman (malgré les différences). Et comme l'a dit Isumi, le film complète bien cet ensemble avec une optique différente pour un résultat bien amusant (et puis Bill Paxton...).

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Mer 16 Juil 2014, 4:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah tiens, le choix des couleurs pour les couvertures, gros clin d'oeil. Very Happy

Citation:
Finalement la série passe vite mais parvient à insérer pas mal d'éléments (répétition des actions, planification, solitude...) qui sans être innovants en font une adaptation qui m'a convaincu du roman (malgré les différences).


Je n'ai encore pas lu le LN (mais en même temps cela ne m'avait pas empêché de prévoir
Spoil:
le sacrifice de Rita
.

Je me demandais s'il apportait un développement sur ce que tu évoques et que je trouve juste esquissé dans le manga. Je veux dire, la psychologie des personnages. Elle va tout de même un peu vite dans le manga. Je ne dis pas que c'est maladroit (cf scène de la douche par exemple), le support manga n'a pas les mêmes codes de narration, mais je me demandais si le roman n'était pas (comme bien souvent) supérieur sur le traitement des personnages. Surtout pour Keiji, là je trouve que le compte n'y est pas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Jeu 17 Juil 2014, 10:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai fini le roman il y a une quinzaine de jours ; Onizuka pourra confirmer ou non mon impression mais Keiji est assez différent de celui du manga. Son langage est différent, il y a des passages un peu plus directs, qui font ressentir ce que c'est que d'être sur le champ de bataille, la répétition, etc. Cela apporte un plus, je trouve, au niveau du traitement des personnages (il y a aussi un plus à propos des Mimics mais c'est un autre sujet). De là à dire que le compte y est, notamment pour Keiji, j'ai des doutes.

Je peux te le passer à l'occasion, comme ça tu pourras te faire ta propre idée.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Jeu 17 Juil 2014, 3:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce retour.
Justement je trouvais qu'il était trop superficiel dans le manga, et dans le film, et bien c'est une adaptation assez libre et qui plus est, avec un acteur comme Cruise, qui est un homme mûr avec beaucoup beaucoup de présence même quand il se place de la sobriété, donc j'avoue que dans aucun des deux supports je ne suis parvenue à m'attacher au héros.
Ou plus exactement, je me suis attachée davantage au Keiji du film car il m'a fait rire et je trouvais qu'il avait plus la tête de l'emploi et pas du tout à celui du manga car il m'a ennuyée et que son chara ne correspondait pas du tout à ce que j'attendais.
Avec un charac comme Nihei sait les faire, j'aurais adhéré. J'aime moyen les charac' shônen de Takeshi Obata sur ce coup là (alors que dans DN et Bakuman, j'adore).

Il ne me reste plus qu'à lire c'est le souverain remède que de laisser l'imagination faire son propre character design, en fait.
Et puis si le roman, raconte les souvenirs de Keiji, peut-être sera-t'il écrit en point de vue interne (encore faut-il que la narration ne soit pas en point de vue externe, comme c'est parfois le cas dans les LN, ce que je trouve désastreusement plat). Au moins un point de vue omniscient...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Onizuka
Jounin


Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 1008
Localisation: Ici

MessagePosté le: Jeu 17 Juil 2014, 6:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mat a écrit:
J'ai fini le roman il y a une quinzaine de jours ; Onizuka pourra confirmer ou non mon impression mais Keiji est assez différent de celui du manga.


Alors moi c'est très rapide , j'ai défini ça de la sorte .
Le roman n'étais selon moi a la base pas appeler a rencontré un fort succès et ça cible étais plus adulte et ciblé .
D’où les spécificité liè a cette dernière et ces description poussé .

Mais le manga ce démarque du coup commercialement car je pense que cette édition a été faite avec comme pensé une cible plus vaste , d’où une connotation tous public . Dans le sens un peu plus occidentalisé .
Je le vois comme ça .
C'est pour ça que ça diffère je pense .
Le personnage est le même mais change dans la forme pour s’adapte au public et qu'il se reconnaisse .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Jeu 17 Juil 2014, 6:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais un seinen reste un seinen, le public cible pour le LN comme pour le manga est censé être le même dans la tranche d'âge. Et aui Japon, le LN, ça marche bien. Contrairement à ici où ça démarre à peine.

Mais comme tu dis Onizuka, le choix du dessinateur, c'est peut être aussi une question de succès.

Après c'est un peu le même problème pour toutes les adaptations de romans de toutes façon, des choix sont réalisés avec les codes qui sont propres au support choisi. Comme l'adap d'un roman en série télé.


Après j'imagine bien qu'il était difficile de faire plus long et plus développé pour le manga parce que je ne suis pas sûre qu'un tome de plus aurait été rempli, et surtout pertinent, sans trahir un peu. Donc je retombe sur le charac, en fait, qui colle pas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Onizuka
Jounin


Inscrit le: 17 Jan 2012
Messages: 1008
Localisation: Ici

MessagePosté le: Lun 21 Juil 2014, 9:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Isumi a écrit:
Mais un seinen reste un seinen, le public cible pour le LN comme pour le manga est censé être le même dans la tranche d'âge. Et aui Japon, le LN, ça marche bien. Contrairement à ici où ça démarre à peine.

Mais comme tu dis Onizuka, le choix du dessinateur, c'est peut être aussi une question de succès.


Bah oui clairement , Obata est créditer en couverture et en bas de page , si c'est pas faire appel a la popularité du personnage ça XD
C'est comme pour Silver spoon à l'epoque , le truc étais vendu comme "la nouvelle bombe de HA , la créatrice de FMA" ^^

Après pour la cible je vois ça autrement , certe dans l'idee générale tu as raison .
Seinen ou ou pas , LN ou pas , la cible devrait être la même .
Mais la versiin imagé a plus de chance d'attirer les jeune .
C'est un peu pour Pokemon et Call of Duty .
Pokemon a pour cible un public jeune , pourtant c'est les plus vieux qui s'y brûle .
Pour Call of la cible est censé être mature d'ou le PEGI 18 pourtant ya que des momes qui y joue principalement .

La pour AYNIK c'est un peu pareil , la cible du seinen est outrepassez la ou le LN ne peut pas .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Lun 21 Juil 2014, 3:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bah, de toute façon j'ai l'impression que le Ln c'est juste un peu le début de la chaîne commerciale.

C'est très populaire, cela permet de découvrir des talents, de publier à prix réduit, sur un papier de qualité pas top, avec un public parfois assez jeune parce que l'écriture est souvent en furigana, avec un format court (parfois prépublié dans des magazines). Mais il y a des LN pour jeunes adultes et aussi pour adultes.

Et après on développe commercialement avec un manga et un anime.


Après, pas sûr que pour AYNIK ils aient voulu attirer des jeunes, car il a été sérialisé d'abord au Japon par le Weekly Young Jump, qui est le pendant plus agé du WSJ. C'est un lectorat 15-25.
Les droits ont aussi été achetés pour le cinéma parallèlement. Donc là le public est encore plus large.

L'auteur crée la suite, en ce moment même devant le succès de l'opération.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Mer 23 Juil 2014, 3:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, j'ai vu le film et le lendemain j'ai vu qu'il existait ce manga. J'ai donc décidé de le lire et j'ai apprécié les deux.
Juste une petite question : est ce le manga qui a inspiré le film ou est ce l'inverse ?

Ce n'est certes pas la 1ère fois que l'on voit exploiter l'idée de boucle temporel, mais pour ma part c'est bien la 1ère fois que la vois autant utilisée dans une même histoire. J'ai trouvé l'histoire vraiment pas mal, malheureusement cela est vraiment très bref !!
Par contre, je trouverais plus logique que les couvertures des tomes soient inversées, ne trouvez vous pas ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Mer 23 Juil 2014, 9:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Juste une petite question : est ce le manga qui a inspiré le film ou est ce l'inverse ?


Ni l'un ni l'autre Optimus. Wink

A la base de cette histoire, c'est le Light Novel (roman) de Hiroshi Sakurazaka qu'il faut considérer.
Le film Edge of Tomorrow est une libre adaptation de ce roman, le tournage avait débuté en 2012.
En 2014 le manga, inspiré directement de ce roman est sérialisé puis édité en deux volumes (une édition d'ailleurs quasi synchro en France et au Japon) Le manga suit de beaucoup plus près le roman, mais ne s'inspire pas du film.

Pour les couvertures :
Spoil:
Citation:
Par contre, je trouverais plus logique que les couvertures des tomes soient inversées, ne trouvez vous pas ?


Ils ont choisi les couleurs des armures qu'ils utilisent.
Et puis, c'est un peu (si vous n'avez pas lu le manga n'ouvrez surtout pas)
Spoil:
le petit secret de la fin... Elle n'aime pas le rouge, en vrai, mais ça, on ne le découvre au moment de sa mort.


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Jeu 24 Juil 2014, 10:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Et un lecteur de plus pour cette série !

Optimus a écrit:
J'ai trouvé l'histoire vraiment pas mal, malheureusement cela est vraiment très bref !!


Moins de 20 chapitres cela passe vite ! Le risque c'est qu'avec un tel cadre (boucle temporelle...) il était peut-être délicat d'en faire plus, surtout que le manga suit le roman de bout en bout (il n'y a guère d'impasse). Cette fidélité était peut-être également nécessaire pour que la fin du manga coïncide avec la sortie du film.

A propos de la couleur des couvertures, rien à rajouter à la réponse d'Isumi.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Jeu 24 Juil 2014, 10:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
A propos de la couleur des couvertures, rien à rajouter à la réponse d'Isumi.


J'ai donc bonne mémoire.


Par contre, la fidélité à une oeuvre est-elle question de raccord avec le timing d'un film acheté par la Warner ? Je ne pense pas. Surtout quand Abe est encore dans le coup et prépare une suite.

Sinon, je suis évidemment d'accord pour dire que trop de répétitions de boucles, c'eut été lassant. La routine toussa... Sauf cas de gag story ou d'enquête, ça ne s'impose pas vraiment.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Jeu 24 Juil 2014, 10:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, et espérons que la suite d'Hiroshi Sakurazaka sera aussi adaptée en manga !

Isumi a écrit:
Par contre, la fidélité à une oeuvre est-elle question de raccord avec le timing d'un film acheté par la Warner ? Je ne pense pas.


Tu as bien raison. Comme la fenêtre de prépublication était finalement restreinte (le roman étant assez court, être fidèle à l'histoire faisait du manga une série en peu de chapitres) en suivant le roman cela leur a permis de finir début juin, soit à la même période que la sortie du film. Je ne dis pas que c'était calculé mais que cela s'est bien trouvé pour les faire coïncider.


Edit : Oui, ça se tient mieux dans ce sens-là. Bien vu.

_________________


Dernière édition par Mat le Jeu 24 Juil 2014, 11:46 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4218
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Jeu 24 Juil 2014, 11:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je pense sincèrement que tu vas beaucoup trop loin.

Comme je disais à Optimus, la sérialisation a débuté en 2014 (et en tandem sur le WSJ japonais et américain) c'était avant la sortie du film. C'est du côté de ce dernier point qu'on peut sans doute voir une confluence calculée : la sortie du film.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Sam 02 Aoû 2014, 1:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ta réponse Isumi. Je n'avais pas pensé à un Light Novel car je ne connaissais même pas il y a encore peu de temps.

Pour les couvertures :
Spoil:
Je disais que j'aurais que j'aurai trouvé plus logique qu'elles soient inversées simplement car le mec ne colore son armure en bleu qu'à la fin du manga.


Concernant la brièveté du manga, au final je suis d'accord avec toi Mat, il aurait sûrement été difficile de faire aussi bien que cela s'il y avait une suite. J'espère juste qu'il y aura d'autres mangas dans le même genre. Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Dim 10 Aoû 2014, 11:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

Désolé pour le double post.

Lorsque j'ai vu les 2 tomes à la Fnac, j'ai craqué !! Je les ai achetés, la couverture en vrai est bien plus belle qu'en photographie ! Very Happy
D'après un petit papier contenu dedans, c'est le film qui a été inspiré du roman et qui lui même, d'après Isumi, a été inspiré du Light Novel.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Seinen Manga Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum