Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Doctor Who

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Cinéma et télévision
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Kakashi Hatake Sensei
Role Player God


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5674
Localisation: Entre Darn'Kaig et Crystälwand...

MessagePosté le: Ven 25 Avr 2014, 2:34 pm    Sujet du message: Doctor Who Répondre en citant

Doctor Who



Créateur
Sydney Newman

Genre
Science-Fiction

Première diffusion
23 novembre 1963

Chaîne et production
BBC

Pays
Angleterre

Format
25 minutes, puis 45 minutes. Épisodes spéciaux entre 60 et 80 minutes.

Périodes de diffusion
1963-1989 [26 saisons]
1996 [Téléfilm du 8e Docteur, première tentative de relance]
Depuis 2005 [Nouvelle série à partir du 9e Docteur, 7 saisons à ce jour, la 8e en tournage]

Génériques



Les Docteurs

Premier Docteur [1963-1966] : William Hartnell [1908-1975]

Spoil:


Habitué à jouer les chefs hargneux et autoritaires, William Hartnell rêvait de sortir de cette case dans laquelle les producteurs aimaient le garder. Le rôle du Docteur le lui aura enfin permis, naviguant entre autorité naturelle, excentricité, et humour. S'il adorait son rôle et la série, Hartnell dut hélas partir à cause de sa santé défaillante et les problèmes de mémoire qu'elle lui causait. Le nouveau producteur, Innes Lloyd, (Verity Lambert était déjà partie vers d'autres horizons) eut alors, avec le scénariste Gerry Davis,, l'idée de la régénération et du remplacement plutôt que l'annulation de la série.
Après avoir validé son remplaçant, Patrick Troughton, Hartnell tenta de continuer à travailler, mais rien ne venait, et surtout pas le succès, qu'il ne connut vraiment qu'avec Doctor Who. On le retrouvera toutefois une dernière fois en 1973, pour les 10 ans de la série, dans l'épisode spécial The Three Doctors, avec le Deuxième Docteur, Patrick Troughton, et le Troisième Docteur, Jon Pertwee. Les autres épisodes spéciaux mettant en scène le Premier Docteur sont, pour son rôle, soit faits d'images d'archives, soit tournés avec un nouvel acteur qui lui ressemble assez pour le rôle.


Deuxième Docteur [1966-1969] : Patrick Troughton [1920-1987]

Spoil:


Patrick Troughton était surtout un acteur de théâtre classique avant de devenir le Docteur, ce qui reste son rôle le plus marquant. S'il remplace William Hartnell dans le rôle, il ne le copie pas, et initie ainsi la seconde caractéristique de la régénération : le même personnage, avec les mêmes souvenirs, mais un nouveau corps et une nouvelle personnalité. Le public aime l'idée et reste présent, s'attachant au nouvel acteur.
Notons l'ironie du destin qui le terrasse d'une attaque cardiaque alors qu'il se rendait à une convention de fans de la série...
Il revient dans divers épisodes spéciaux confrontant mettant en scène plusieurs incarnations après son départ de la série.


Troisième Docteur [1970-1974] : Jon Pertwee [1919-1996]

Spoil:


Premier Docteur à voir ses aventures en couleur, Jon Pertwee tranchait avec le style des deux premiers Docteurs. Fini les costumes classiques austères, place à une certaine flamboyance.
De plus, c'est avec lui qu'arriva celle qui est sans doute la plus célèbre compagne du Docteur : Sarah Jane Smith.
Comme ses prédécesseurs, on l'a revu après son départ dans des épisodes spéciaux où plusieurs incarnations du Docteur se rencontrent.


Quatrième Docteur [1974-1981] : Tom Baker [Né en 1934]

Spoil:


La plus célèbre des incarnations du Docteur dans la première série, à tel point qu'il l'incarne littéralement tout le temps dès qu'on y fait la moindre référence visuelle. Tom Baker incarnait toute la folie et l'excentricité du Docteur, et cela durant sept saisons (sot l'équivalent de l'intégralité de la nouvelle série à ce jour), en faisant l'acteur à la plus longue longévité dans la série.
Sa silhouette reconnaissable entre mille avec sa longue écharpe, ainsi que les intrigues qu'on lui a écrites, ne sont sans doute pas étrangères à cette reconnaissance.
C'est lui qui verra, par exemple, l'origine des Daleks.

Baker ne céda son titre de Docteur le plus populaire que trois fois : au profit de Sylvester McCoy (Septième Docteur) en 1990, et à celui de David Tennant (Dixième Docteur) en 2006 et 2009.
Comme ses prédécesseurs, il est revenu dans des épisodes spéciaux, et a même été là pour les 50 ans de la série dans Le Jour du Docteur.


Le Cinquième Docteur [1981-1984] : Peter Davison [Né en 1951]

Spoil:


Peter Davison perpétuait la tradition des costumes colorés initiée par le Troisième Docteur. Son Docteur était sympathique, mais a peu marqué tout de même. Mais bon, passer après Tom Baker...


Le Sixième Docteur [1984-1986] : Colin Baker [Né en 1943]

Spoil:


Un style visuel encore plus reconnaissable et excentrique que celui du Quatrième Docteur.


Le Septième Docteur [1987-1989] : Sylvester McCoy [Né en 1943]

Spoil:


Silhouette facilement reconnaissable, entre son parapluie et ses pulls en laine aux motifs criards. Il est le dernier Docteur de la première série.
Notons aussi qu'on l'a revu récemment au cinéma grâce à Peter Jackson : il est Radagast le Brun dans Le Hobbit.


Le Huitième Docteur [1996] : Paul McGann [Né en 1959]

Spoil:


Une seule apparition dans le téléfilm Le Seigneur du Temps, coproduit avec une équipe américaine, pour ce Docteur au style assez victorien.
Il s'agissait alors d'une première tentative de reprise de la série. Sylvester McCoy y apparaît d'ailleurs brièvement pour sa régénération en Huitième Docteur.
Malheureusement, le succès ne fut pas au rendez-vous, et la chronologie de Doctor Who s'arrêta à nouveau après ce téléfilm. Jusqu'en 2005...


Le Docteur de la Guerre [2013] : John Hurt [Né en 1940]

Spoil:


Le Docteur de la Guerre est une incarnation spécialement créée pour le 50e anniversaire de la série et l'épisode qui le célèbre : Le Jour du Docteur.
Sa création a pu être possible pour deux raisons : Christopher Eccleston a apparemment refusé de participer à l'épisode, et Russell T.Davies, en relançant la série en 2005, n'a jamais montré la régénération de Paul McGann vers le Neuvième Docteur (Eccleston, donc). Moffat a pu ainsi créer cette incarnation, rappelant Paul McGann opur un mini épisode (Night of the Doctor), où il a enfin droit à sa régénération.
Cette incarnation a directement participé à la Guerre du Temps et n'est autre que celle qui y a mis fin...


Le Neuvième Docteur [2005] : Christopher Eccleston [Né en 1964]

Spoil:


Christopher Eccleston a été le premier Docteur de la nouvelle tentative de reprise. une tentative cette fois couronnée de succès, puisque la série a bel et bien repris et arrive, selon le compteur de cette nouvelle série, à sa 8e saison.
Style simple (une simple veste en cuir) pour un Docteur qui aurait fait merveille dans des films comiques muets, tant Eccleston jouait avec les expressions de son visage, il se confronte rapidement à nouveau aux Daleks.
Eccleston ne renouvelle toutefois pas son contrat à l'issue de la première saison, menant à sa régénération vers David Tennant.


Le Dixième Docteur [2005-2010] : David Tennant [Né en 1971]

Spoil:


Sans aucun doute le Docteur le plus populaire avec Tom Baker.
David Tennant porte des intrigues sombres et dramatiques, bien plus que Christopher Eccleston qui est beaucoup plus dans le comique pur, sans pour autant oublier les moments de folie qui caractérisent le personnage.


Le Onzième Docteur [2010-2013] : Matt Smith [Né en 1982]

Spoil:


Le plus jeune acteur à avoir eu le rôle du Docteur (il n'avait alors même pas 30 ans), pour une composition quelque part entre ses deux prédécesseurs.
Trois saisons durant lesquelles le Docteur fait face à lui-même jusqu'au final de L'Heure du Docteur.


Le Douzième Docteur [Depuis 2013] : Peter Capaldi [Né en 1958]

Spoil:


Pour l'instant, rien de spécial à en dire, évidemment, sinon que son costume revient à certains fondamentaux, et qu'on nous l'annonce proche des Docteurs "classiques".
On notera surtout qu'il a déjà joué un rôle assez important dans un épisode de la nouvelle série, aux côtés de David Tennant (La Chute de Pompéi), et qu'on le retrouve en John Frobisher dans plusieurs épisodes de Torchwood, principal spin off de cette nouvelle série. Un habitué du Whoniverse, donc.


Attention, ici, on n'entre pas dans une simple série. Non, on entre dans un morceau du patrimoine britannique. Une série qui dure depuis 50 ans (avec certes deux grosses coupures), et s'étale sur plus de 30 saisons, ce qui en fait rien de moins que la plus longue série de science-fiction au monde ! Et une véritable institution dans l'audiovisuel britannique, ce qui ne fut pas facile.
En effet, en 1963, malgré quelques monuments de la littérature, la science-fiction était encore souvent vue comme un loisir idiot pour gosses idiots. Mais Sydney Newman croyait en son potentiel, et n'hésita pas à lancer, pour remplir une case horaire de 25 minutes, une série de science-fiction voulue comme éducative autour d'un casting simple : un jeune homme, une jeune femme, une ado, et un personnage plus âgé, figure d'autorité et docteur, qui voyagent dans le temps et l'espace. Le titre ? Doctor Who.

Il en confie la production à Verity Lambert, qui arrive là pour la première fois à la tête d'une série, après avoir été l'assistante de Sydney. Ce qui était déjà un défi en soi, puisqu'elle devait alors faire face au sexisme et à la méfiance de la vieille garde de la BBC.
Les conditions de tournage et la production seront d'ailleurs assez éprouvantes, et elle devra s'imposer à plusieurs reprises : les effets visuels traînent pour concevoir l'intérieur du TARDIS, le studio qu'on lui a assigné est pourri, et seul le script du pilote est prêt quand elle va proposer le rôle du Docteur à William Hartnell...
Parfait, donc, n'est-ce pas ?

On rajoutera que le pilote a été refusé par Newman et la chaîne. Détails inutiles, pas de rythme, le Docteur trop rigide, bref, rien n'allait. Mais contrairement à nos chers Américains aujourd'hui, un pilote peu convaincant pour Newman, ça voulait dire : "Recommencez !". Ce qui fut fait, et cette fois avec succès. Anecdote amusante : bien des années plus tard, en 2010, Mark Gatiss et Steven Moffat (impliqués dans l'écriture de Doctor Who aujourd'hui) connaîtront la même mésaventure avec Sherlock, qui est déjà une série culte de la chaîne.
Mais évidemment, si les tuiles s'arrêtaient là, ça ne serait pas drôle, hein ! Le premier épisode fut donc diffusé le 23 novembre 1963. Et que s'est-il passé la veille ? Oui, l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy à Dallas ! Qui tournait en boucle sur tous les programmes d'info. Une situation qui a poussé Verity Lambert à exiger une rediffusion du pilote avec la diffusion de l'épisode 2.

Malgré tout ça, la série s'installait tout de même, bien qu'un peu lentement... L'explosion est arrivée avec le second arc narratif de la saison 1 et un scénario de Terry Nation qui introduisait une race extraterrestre désormais indissociable de la série : les Daleks ! Et, encore une fois, Verity Lambert dut imposer sa vision car personne à la production ne croyait au succès de ces aliens. Pari gagnant pour la productrice : les Daleks et leur désormais culte "EXTERMINATE !" ont littéralement fait exploser la série et son audience. Les enfants les adoraient, William Hartnell était devenu leur héros (et c'est sans doute là qu'il a définitivement cru au programme et à sa longévité), et le staff de la BBC a fini par comprendre que Verity Lambert connaissait parfaitement la série et ce qui allait faire son succès, ce qui lui amena enfin la tranquillité dans son travail et une certaine confiance.

La série continua ensuite son chemin, jusqu'à sa première annulation, puis ses deux reprises.



La série est le résultat d'un incroyable mélange : l'humour britannique, l'absurde, et les thèmes classiques de la science-fiction. Et ausi incroyable que ça paraisse, ça fonctionne, et même très bien, même quand les épisodes semblent mélanger des éléments tellement opposés qu'on craint que ça soit ridicule.

Exemple avec un épisode la nouvelle série : Des Dinosaures dans l'Espace.
Vous prenez les compagnons du Docteur et le père de l'un d'eux, un chasseur de l'Afrique coloniale, la reine Cléopâtre,le Docteur lui-même (logique), vous les mettez tous dans un vaisseau à la dérive rempli de dinosaures et à la merci d'un criminel bien avide et sans scrupules. Dit comme ça, c'est stupide, hein ? Mais une fois en action, c'est tout le contraire : c'est parfaitement logique et fun sans être idiot. Un beau tour de force.

Vous trouverez des épisodes qui couvrent un large spectre, allant de la terreur pure au plus parfait comique, des thèmes classiques et forts (la fin du monde, entre autres), de l'humour, quelques moments d'action, et un univers qui ne ressemble à aucun autre, sans oublier des passages historiques très sympathiques.

Le tout sur, donc, si on combine, 33 saisons et un téléfilm.
Au pire, la nouvelle série se regarde très bien toute seule, malgré les références à la classique.
Alors, vous attendez quoi ? Very Happy

Voilà pour le tour d'horizon de la série de base. On abordera les séries dérivées, le non canonique, les produits dérivés... un peu plus tard. Parce que, oui, là aussi, il y a du contenu bien conséquent....

_________________


Dernière édition par Kakashi Hatake Sensei le Ven 25 Avr 2014, 4:03 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
Kaze
Androgyne
Androgyne


Inscrit le: 25 Fév 2009
Messages: 8710
Localisation: Chez moi avec Archer(s)

MessagePosté le: Ven 25 Avr 2014, 3:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien bien, alors je suis pas (encore?) une fan de la série, j'ai pas énormément vu d'épisode, mais de ce que j'ai vu, j'avais bien accroché.
En fait la première fois que je suis tombée sur la série, c'était avec le 9ème docteur, et j'avais pas accroché en fait.
Puis je suis retombée dessus avec le 11ème docteur, et j'ai beaucoup accroché au personnage. Des trois docteurs que j'ai vu pour le moment, je préfère le 11ème, sa façon de réfléchir à grande vitesse et tout, comme si il avait trop de truc en même temps dans le crâne, j'avais bien aimé. J'ai pas assez vu du 10 ème pour le moment, juste quelques épisodes, puis l'épisode spécial 50 ans.

Episode spécial que j'ai beaucoup aimé d'ailleurs, faudrait un jour que je me regarde les saison avec les 3 derniers docteurs, j'avoue que j'ai pas le courage de remonter avant. Mais la série m'intéresse bien, faut juste que je trouve un site, et de la motivation lol

(topic très intéressant au passage)

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Space invader
Slobad [Robert Quiche]


Inscrit le: 01 Avr 2006
Messages: 1246

MessagePosté le: Sam 26 Avr 2014, 11:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

KHS je t'avais déjà félicité pour ta sign et ton avatar, maintenant je te félicite pour ce magnifique topic !

J'adore Dr Who ! J'ai commencé avec Matt Smith et c'est mon docteur préféré, bien que David Tennant soit juste juste derrière ! J'en ai encore quelques-uns à voir et j'aurais bouclé la nouvelle série (les 3 derniers docteurs) pour attaquer sereinement le douzième !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Yoake
Chuunin


Inscrit le: 28 Fév 2011
Messages: 570
Localisation: Là-bas dans l'bois

MessagePosté le: Mer 30 Avr 2014, 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un joli topic qui vient d'ouvrir Very Happy

Je rejoins les fans. J'ai commencé à regarder par hasard avec le 10° docteur, et depuis ben je lâche pas Mr. Green
J'adore vraiment la série. Tellement anglais tout ça.

_________________
Spoil:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Kuwabara
Genin


Inscrit le: 10 Mar 2013
Messages: 327

MessagePosté le: Lun 05 Mai 2014, 12:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis un admirateur du Dr.
Me souvient lorsque j'étais enfant ce doctor avec son écharpe qui trainait presque au sol (un style bien marginal)... j'étais totalement conquis même si je percutais pas grand chose parfois, ça faisait de très jolie contes...

Il est fort agréable que France TV ai décide de diffuser la série ces dernières années...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yarlick
Genin


Inscrit le: 08 Mar 2012
Messages: 488

MessagePosté le: Lun 05 Mai 2014, 12:26 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ho, tu parles du Doctor incarné par Tom Baker? C'est l'un des plus fameux Docteur en même temps ^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kakashi Hatake Sensei
Role Player God


Inscrit le: 22 Fév 2007
Messages: 5674
Localisation: Entre Darn'Kaig et Crystälwand...

MessagePosté le: Lun 05 Mai 2014, 11:50 am    Sujet du message: Répondre en citant

Accessoirement, on a commencé la diffusion de la série de base avec lui.

Faut pas chercher à comprendre Very Happy

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur Carte
Kuwabara
Genin


Inscrit le: 10 Mar 2013
Messages: 327

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014, 4:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Oui Tom baker, à l'époque ça passait sur un chaine qui se nommait la Cinq avec d'autre série comme Star Trek, Cosmos 99 et d'autre truc qui aujourd'hui serait qualifié de "kitch" (pas sur l'orthographe).

Mais faut avouer, que David Tennant est juste magistral dans ce rôle, Math Smith dans une autre mesure. Ce sont les trois que j'ai préféré.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Cinéma et télévision Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum