Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Ookami to Koushinryou ( Spice & Wolf )

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Light Novels
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1071
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 3:18 pm    Sujet du message: Ookami to Koushinryou ( Spice & Wolf ) Répondre en citant

狼と香辛料
Merchant Meats Spicy Wolf



Auteur : Hasekura Isuna
Illustrations : Akakura Juu
Genre : Fantasy, Romance, Drame
Volumes(terminé) : 17
Parution : Février 2006 - Juillet 2011

Adaptation Anime : Oui, 2 séries de 13 épisodes +1 OAV, adaptant les premiers volumes
Adaptation Manga: Oui, en cours

Traduction Anglaise : Oui, complète coté amateur, en cours (tome 11 paru) en officielle.
Traduction Française : début (amateur) seulement, mais des rumeurs persistances sur un possible licenciement de l'oeuvre dans un avenir proche.


Synopsis : 7 ans depuis que Kraft Laurence a finit son apprentissage et s'est lancé seul sur les routes en tant que marchant ambulant, avec pour seul compagnon un robuste cheval tirant sa charrette transportant ses possessions et surtout, ses marchandises.
7 ans de solitude, à parfois frôler la mort, que ce soit dû à la faim, aux accidents dans les montagnes, aux bandits ou encore... Aux loups. 7 ans de bonne fortune et de revers financiers, le conduisant lentement vers son rêve : récolter suffisamment d'argent pour pouvoir ouvrir un jour son propre magasin.
Jusqu'au jour où un passager clandestin va s'introduire dans sa charrette. Holo, originaire du Nord lointain, et souhaitant après des siècles passés à rendre fertile les champs d'un village, après des siècles à être révérée dans ce village comme une déesse, retourner dans son pays d'origine parmi les siens.
Holo est une louve, et pas n'importe laquelle; d'une taille si imposante qu'elle ne ferrait qu'une seule bouchée d'un homme robuste, quasi sans age, elle est capable de prendre forme humaine.



Voilà Lawrence affublé d'un étrange compagnon. Poursuivant sa route, il s'aperçoit bien vite qu'elle est douée d'une sagesse peu commune, d'une intelligence vive, et d'un sens inné pour le commerce.



Lorsque Lawrence promet à Holo de la ramener dans son pays, tous deux cherchent en l'autre un compagnon qui mettra fin à leur longue solitude. Commence alors un voyage où l'étrange côtoiera des opportunités de richesses inespérés, le danger de faillites sans précédent, et pire encore. Face à des marchants d'un talent et d'une audace rare, Lawrence aura bien besoin de l'aide d'Holo...



Avis : Spice & Wolf est un titre qui se démarque tout d'abord par l'originalité de son sujet. Une romance certes, mais médiévale, et entre deux adultes qui plus est( suffisament rare dans les LN pour être signalé). Mais surtout, un monde fantastique, mais plutôt que des combats à l'épée, des combats menés par un marchant, à la force de négociations et en profitant des situations économiques plutôt qu'en profitant du terrain; où les pièces d'or sont de bien meilleur arme qu'une épée.

Ensuite, Spice & Wolf est tout simplement un titre qui se démarque par sa qualité à tout niveau.
-Les deux personnages principaux, Lawrence et Holo, sont exceptionnels.
-Leurs discussions, pleines de piques d'esprit, de sarcasme et de sous entendus, sont un régal à suivre. Au fil de l'oeuvre, on rencontre également plusieurs autres personnages hauts en couleurs qui viendront se rajouter au casting, bien que le focus restera surtout sur ces deux ci.
-Si la romance pourrait être considérée comme trainant en longueur, il faut se rappeler que Holo est un personnage qui n'a pas la même notion du temps que nous, et que Lawrence est un homme qui a appris à douter de tout et ne faire confiance à personne dans son métier, donc la lenteur n'a rien de surprenant. Celle ci est qui plus est en permanence ponctuée de dialogues croustillants, donc on en redemande de toute façon x].



- Les intrigues par tome sont parfaitement menées et très intéressantes. On pourrait penser qu'une intrigue centrée sur l'économie et les tours pendables de marchants risque dur à comprendre et plus ennuyeux qu'autre chose: il n'en est rien. Cela se lit très facilement, et c'est très accrocheur. On pourra reprocher une intrigue globale un peu légère cela dit, mais sans grand impact sur la satisfaction éprouvée en finissant cette oeuvre.

- On sent tout au long de l'oeuvre les connaissances étendues qu'a l'auteur du monde médiéval européen aussi bien sur son fonctionnement économique que social. Et pour cause, l'auteur a lu plus d'une 50 aine de livres écrits par des spécialistes sur le sujet. D'ailleurs, l'idée originale du premier tome ainsi que du titre vient bel et bien d'un livre d'un spécialiste français de l'économie médiévale.
Il en résulte un monde qui, malgré des touches de fantasy régulières, est impressionnant de crédibilité.



Conclusion : Au final, les 17 tomes de Spice & Wolf se révèlent être un régal à lire. Les personnages sont à la fois attachants et complexes, la trame est originale et passionnante, l'oeuvre facile à lire mais bien écrite.
Si vous avez aimé l'anime, ce LN est l'un des meilleurs choix que vous pouvez faire pour commencer à lire des LN. En plus, il est disponible en anglais, que ce soit sur internet ou en format papier, si ce n'est pas beau ça.
Un très grand coup de chapeau à Hasekura sensei pour ce titre, en espérant que le nouveau titre de l'auteur "Magdala de Nemure" s'avérera sur la durée à la hauteur de son prédécesseur Smile.


_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 4:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ouah la présentation en jette.

Message d'il y a plus d'un an sur le premier LN

Je dois avouer que j’ai beaucoup plus apprécié cette lecture que le visionnage de son adaptation anime. J’avais aimé sans plus l’anime, mais pas assez pour m’atteler à la seconde saison, ici le premier volume m’a tout simplement pris, je l’ai enchainé.

Je dois dire que j’ai commencé la lecture un peu à reculons. Je me suis dit que le coup de la lecture des concepts économiques dans un cadre un peu médiéval ça allait être rebutant. Quel revers je me suis pris. Les réflexions de Lawrence, les différents dialogues présents lors des négociations, c’est presque ce qu’il y a de mieux dans ce volume.

Alors que pourtant j’avais déjà la connaissance de ce qui allait se tramer au cours de ce premier tome que ce soit pour le coup des ventes de peaux ou alors les magouilles au niveau des pièces, c'est-à-dire qu’il n’y avait aucun effet de surprise quand au tour joué par Holo lors de la vente des peaux ou bien du grand schéma lors de la seconde partie du récit, néanmoins c’est présenté d’une telle façon que je n’ai pu qu’y accrocher.

Une des choses qui m’avaient finalement assez peu plu dans l’anime, c'est-à-dire le personnage de Lawrence et ses quelques erreurs au cours de ce premier arc sont beaucoup mieux passés dans la version écrite. Tout simplement car le fait de suivre le fil de ses pensées donne énormément de crédits à ses déductions et analyses. On voit parfaitement sur quels éléments logiques il va se baser pour en tirer ses conclusions, que ce soit pour de la négociation massive ou alors pour avoir le dernier mot avec Holo. La ou dans l’anime même si nous avions tout de même ses raisonnements c’était beaucoup moins creusé.

Et du coup quelque chose qui passe également beaucoup mieux, c’est la manière dont il se fait avoir par Holo à chaque fois qu’il tente de lui rétorquer quelque chose, ou lorsqu’elle va donner un avis très pertinent sur une problématique voire pointer des choses évidentes. Par exemple pourquoi est-ce que la Medio n’irait pas chercher à les éliminer s’ils s’amusaient à se mettre au travers de leur route ? Le plus, c’est qu’en étant vraiment du point de vue de Lawrence on se rend compte à quel point Holo est quelqu’un de formidable. Ses diverses connaissances, sa sagesse, sa manière de retourner les situations c’est quand même quelque chose au cours du volume.

La relation entre les deux personnages aussi est sympa, mais sans pour autant l’être beaucoup plus que dans l’anime. Autant dans l’adaptation j’avais trouvé limite un peu facile leur proximité dans un laps de temps très court au point que Lawrence soi déjà prêt à lâcher sa vie s’il le fallait mais c’est finalement pareil dans la version papier. Néanmoins leur dialogue avec toujours cette envie d’avoir le dernier mot sur l’autre et les nombreux échecs de Lawrence dans cette discipline sont amusants. Les réflexions un peu plus sérieuses sur leur passés respectifs, leurs envies, avenirs et tout ce qui s’en suit sont également bien utiles pour oublier un peu le monde des affaires.

J’suis donc bien satisfait par ce premier volume du Light Novel.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 4:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Beau boulot Zefyris! Je m'incline devant cette présentation!

La lenteur de la romance est, comme tu l'as dit, peut-être un point faible mais en aucun cas une méthode pour rallonger la série. Autant Lawrence et Holo comprennent les implications d'une telle relation: il est certain qu'Holo survivra à Lawrence et cela pose un problème (bien mieux aborder ici que dans d'autres séries l'abordant, comme le Seigneur des Anneaux). Cela dit, ont remarque une sorte de ''friendzone'' implacable qui s'impose entre eux: il est clair dès le tome 4 que les deux aimeraient plus que ce qu'ils sont, mais la crainte de l'échec (entre un Holo craignant de ''survivre'' à Lawrence et un Lawrence pensant bien souvent en terme de profit et perte) les pousses vers le status quo.

Cela dit, le tome 6 représente un changement majeur dans la dynamique du livre. On passe d'un duo en voyage à un trio, Lawrence gagnant un novice et Holo... un jouet. Et Col, bien que plus effacer que les deux autres, reste un personnage bien intéressant qui rajoute un peu plus à la série.

Bref, je dois y aller mais je poursuivrais plus tard.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1071
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 6:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arlia a écrit:

Je dois dire que j’ai commencé la lecture un peu à reculons. Je me suis dit que le coup de la lecture des concepts économiques dans un cadre un peu médiéval ça allait être rebutant. Quel revers je me suis pris. Les réflexions de Lawrence, les différents dialogues présents lors des négociations, c’est presque ce qu’il y a de mieux dans ce volume.

J'avais le même à priori sur l'oeuvre, me disant que ça allait être particulièrement compliqué à suivre même si certainement intéressant. Comme toi, au final, j'ai été surpris de découvrir une oeuvre qui se lit très bien, et où les explications portant sur l'économie ne sont nullement lourdes.



Citation:
Une des choses qui m’avaient finalement assez peu plu dans l’anime, c'est-à-dire le personnage de Lawrence et ses quelques erreurs au cours de ce premier arc sont beaucoup mieux passés dans la version écrite. Tout simplement car le fait de suivre le fil de ses pensées donne énormément de crédits à ses déductions et analyses. On voit parfaitement sur quels éléments logiques il va se baser pour en tirer ses conclusions, que ce soit pour de la négociation massive ou alors pour avoir le dernier mot avec Holo. La ou dans l’anime même si nous avions tout de même ses raisonnements c’était beaucoup moins creusé.

Tout à fait, dans l'anime (comme dans la quasi totalité des anime tirés de LN), il manque les réflexions intérieures de Lawrence sur ses décisions, et ça change beaucoup de chose. Lawrence apparait comme un personnage qui en a énormément sous le crane, aussi bien en connaissance qu'en capacité à réfléchir et résoudre un problème donné.


Citation:
Et du coup quelque chose qui passe également beaucoup mieux, c’est la manière dont il se fait avoir par Holo à chaque fois qu’il tente de lui rétorquer quelque chose, ou lorsqu’elle va donner un avis très pertinent sur une problématique voire pointer des choses évidentes. Par exemple pourquoi est-ce que la Medio n’irait pas chercher à les éliminer s’ils s’amusaient à se mettre au travers de leur route ? Le plus, c’est qu’en étant vraiment du point de vue de Lawrence on se rend compte à quel point Holo est quelqu’un de formidable. Ses diverses connaissances, sa sagesse, sa manière de retourner les situations c’est quand même quelque chose au cours du volume.

C'est la conséquence directe du point précédent je dirais. Les pensées de Lawrence jettent un jour différent sur lui par rapport à l'anime; et du coup, Holo qui est encore plus formidable que Lawrence voit son propre blason redoré indirectement je dirais.


Citation:
La relation entre les deux personnages aussi est sympa, mais sans pour autant l’être beaucoup plus que dans l’anime. Autant dans l’adaptation j’avais trouvé limite un peu facile leur proximité dans un laps de temps très court au point que Lawrence soi déjà prêt à lâcher sa vie s’il le fallait mais c’est finalement pareil dans la version papier. Néanmoins leur dialogue avec toujours cette envie d’avoir le dernier mot sur l’autre et les nombreux échecs de Lawrence dans cette discipline sont amusants. Les réflexions un peu plus sérieuses sur leur passés respectifs, leurs envies, avenirs et tout ce qui s’en suit sont également bien utiles pour oublier un peu le monde des affaires.

C'est vrai que si on considère comment ils sont lents en suite à progresser coté romance, la vitesse à laquelle ils en arrivent jusquà là peut paraître surprenante. Au final je pense que ce qu'il est important de noter ici, que c'est en tant que compagnon ici qu'ils s'estiment mutuellement, et non en tant que couple. Quand o sait que chacun des deux sort d'une très longue période de solitude, que ni l'un ni l'autre n'espérait plus un compagnon, la présence de l'autre est ici inespérée et vaut de l'or. Et on sait bien que lorsqu'il est question d'or, Lawrence n'hésite pas à risquer sa vie :p.

Citation:
Cela dit, le tome 6 représente un changement majeur dans la dynamique du livre. On passe d'un duo en voyage à un trio, Lawrence gagnant un novice et Holo... un jouet. Et Col, bien que plus effacer que les deux autres, reste un personnage bien intéressant qui rajoute un peu plus à la série.

L'arrivée de Col amène un renouveau au voyage du groupe, même si je dirais que c'est plus l'apparition de certains personnages comme Eve ou Fran durant la même période qui amène du sang neuf à l'histoire. Par exemple le tome 11 conte (entre autre) le passé d'Eve, et c'est une histoire que j'ai trouvé excellente. Fran e(tome 12) st particulièrement intéressante aussi. Du coup bien que Col soit un personnage intéressant, il sert finalement bien moins au renouveau de l'histoire qu'on aurait pu le croire après qu'il rejoigne le groupe.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 9:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais donc donner mon avis sur le second volume que j'ai lu y'a quelques jours.

J'vais commencer rapidement sur ma petite déception du volume. Ho ho ho Holo c'est limite un cheat là eh ! C'est pas juste !

M'enfin.

Donc une petite leçon dans ce volume. Même avec l'occasion qui se profile de faire des profits être trop avare peut vous conduire son bonhomme dans la mouise. Quel magnifique fail de Lawrence ! Le volume commençait pourtant sur le même schéma que le précédent. Holo a permis à Lawrence de prendre un avantage sur le gars avec qui il négociait, mais un avantage bien plus gros cette fois-ci.

Et a vouloir acheter en gros avec de l'argent que l'on a pas sans savoir que le stock du mec ne vaut plus rien à cause des circonstances particulières de l'année, tu te retrouves dans la dette. J'ai bien admiré le self contrôle de Lawrence. Il a eu une très courte réaction envers Holo qu'il a regretté tout de suite. Mais pour un type qui va potentiellement devenir un esclave qui crèvera dans les mines ou les galères il a quand même su garder la tête sur les épaules. Mieux il partait pour faire en sorte de garantir à Holo la fin de son voyage tant pis si lui se plantait.

On travaille un peu aussi sur la religion, avec quelques exemple de paria comme Norah qui doit se sentir vraiment super super à l'aise dans une église en tant que bergère. J'ai trouvé un peu dommage que la fin du volume ne s'attarde pas trop sur elle sur la façon de faire entrer l'or m'enfin c'est pas grave.

Quels bandes de brigands n'empêche. Ces marchands. Dès qu'il y a moyen de faire du blé ou de s'en sortir ils hésitent pas. Faire entrer de l'or en ville ? Ok c'parti. Même si on doit traverser un bois infesté par plus que des loups. J'espère qu'on reviendra d'ailleurs un peu sur cet aspect de la série, ça permet de bien couper avec la partie "porte monnaie de Lawrence".

Par contre quand je vois les moments partagés par Lawrence et Holo je me demande sérieusement comment cette série peut faire 17 volumes XD

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 10:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
L'arrivée de Col amène un renouveau au voyage du groupe, même si je dirais que c'est plus l'apparition de certains personnages comme Eve ou Fran durant la même période qui amène du sang neuf à l'histoire.


Je ne peux pas dire pour Fran (je suis seulement au tome 11), mais Eve et Col sembles avoir des rôles différents. Eve est importante puisqu'elle introduit le premier arc long de la série, provoquant également un détour assez long de notre duo. Col quand à lui affecte plus l'interne, le comment le duo agit. Certes, ce n'est pas un arc nouveau qui en résulte, mais la dynamique ''de base'' s'en trouve changé, plus qu'avec Eve (qui elle change plus la direction du groupe). Je ne sais pas si tu me suis mais bon :p




Citation:
Par contre quand je vois les moments partagés par Lawrence et Holo je me demande sérieusement comment cette série peut faire 17 volumes XD


Effectivement, on peut se le demander. À plusieurs moments on semble atteindre un ''niveau officiel'' dans leur relation, pour retourner à un quasi point de départ. Mais cela est très bien manœuvré je trouve, entre un Lawrence qui trop souvent manque de confiance ou tente de ''protéger'' Holo de la vérité et une Holo qui appréhende la fin de tout cela... Ainsi, même si la franchise dure 14 tomes (on a trois tomes de ''side storys''), à aucun moment je n'ai eu l'occasion de me dire ''merde, qu'ils débouchent!

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014, 12:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens tout juste de terminer le 3eme volume de Spice and Wolf. Avant toute chose je précise que je n'ai jamais regardé la seconde saison de l'anime et que je ne savais absolument pas dans quoi j'allais tomber.

Et finalement ma question précédente revient : Comment ça peut faire autant de volume vu la situation à la fin du tome 3 ? XD
Un tome surtout là pour nous montrer une prise de conscience de Lawrence au niveau de l'importance qu'il accorde à Holo pendant qu'elle est bouleversée par la découverte sur Yoitsu. A vrai dire je me demandais quand est-ce que ce bordel allait finir par démarrer car le moment qui fait plonger la situation n'arrive qu'au milieu du volume.
J'ai rien contre le fait de vendre des clous tout en profitant d'un marchand de poisson, mais presque.

Petite déception dans ce volume : Lawrence. Pas en tant que personnage, mais en tant que marchand.
Dans les deux premiers volumes, Holo lui sauve les miches ok. Là je me dis que dans ce tome 3 avec la séparation entre les deux et notre prétendant marchand de poissons qui lui a carrément fait signer les papiers pour le mariage, Lawrence allait enfin nous montrer ce qu'il vaut.
Mais non, même contre un jeune qui ne connait pas toutes les ficelles du métier à l'arrivée il a fallu que Holo lui sauve la mise. J'sais bien que Amati avait un temps d'avance pour le festival mais quand même j'aimerais voir à un moment donner Lawrence réussir vraiment son coup tout seul.

M'enfin au delà de ça a permis de travailler les personnages. Holo particulièrement le moment où elle lit la lettre c'est un moment très marquant. D'autant plus que nous suivons la situations depuis les pensées de Lawrence si bien que nous aussi nous prenons comme acté son malentendu lors de la fin de la discussion qui conduit aux litres de sueurs perdus par Lawrence. Faut qu'il apprenne à faire une bonne engueulade avec elle.

J'attends de voir ce qui va les ralentir pour arriver jusqu'au tome 17 :p

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1071
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014, 7:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arlia a écrit:


J'vais commencer rapidement sur ma petite déception du volume. Ho ho ho Holo c'est limite un cheat là eh ! C'est pas juste !

Hmm ? ;o






Citation:

On travaille un peu aussi sur la religion, avec quelques exemple de paria comme Norah qui doit se sentir vraiment super super à l'aise dans une église en tant que bergère. J'ai trouvé un peu dommage que la fin du volume ne s'attarde pas trop sur elle sur la façon de faire entrer l'or m'enfin c'est pas grave.

Pour info, on reverra ce que devient Nora plus tard, en suivant le point de vu de... Enec. Yep, Enec. xD
Par contre, il n'y aura pas plus d'info sur l'or transféré par la suite. Personnelement, je n'ai pas spécialement trouvé que ça manquait.

Pour le coté religion, je dirais que c'est limite un des thèmes principaux de l'oeuvre, car de nombreux personnages autre de Lawrence et holo ont une relation ou une autre avec l'église, donc c'est un thème récurent.


Citation:


Par contre quand je vois les moments partagés par Lawrence et Holo je me demande sérieusement comment cette série peut faire 17 volumes XD
----
Et finalement ma question précédente revient : Comment ça peut faire autant de volume vu la situation à la fin du tome 3 ? XD

Ca va et vient pas mal en fait :p.

Citation:
Je ne peux pas dire pour Fran (je suis seulement au tome 11), mais Eve et Col sembles avoir des rôles différents. Eve est importante puisqu'elle introduit le premier arc long de la série, provoquant également un détour assez long de notre duo. Col quand à lui affecte plus l'interne, le comment le duo agit. Certes, ce n'est pas un arc nouveau qui en résulte, mais la dynamique ''de base'' s'en trouve changé, plus qu'avec Eve (qui elle change plus la direction du groupe). Je ne sais pas si tu me suis mais bon :p

Hmm, je te suis, et sur ce point Fran est similaire à Eve plutôt qu'à Col. Cela dit, je ne trouve pas qu'il apporte tant que ça au total.

Citation:
on a trois tomes de ''side storys'

Trois et demis puisque le 17 est plus qu'à moitié constitué de side stories (ouai, choix un eu surprenant, mais il y a une raison bien précise, et pourquoi pas après tout).


Citation:
Petite déception dans ce volume : Lawrence. Pas en tant que personnage, mais en tant que marchand.
Dans les deux premiers volumes, Holo lui sauve les miches ok. Là je me dis que dans ce tome 3 avec la séparation entre les deux et notre prétendant marchand de poissons qui lui a carrément fait signer les papiers pour le mariage, Lawrence allait enfin nous montrer ce qu'il vaut.
Mais non, même contre un jeune qui ne connait pas toutes les ficelles du métier à l'arrivée il a fallu que Holo lui sauve la mise. J'sais bien que Amati avait un temps d'avance pour le festival mais quand même j'aimerais voir à un moment donner Lawrence réussir vraiment son coup tout seul.

Lawrence aura l'occasion de briller plus tard, np :p.Il perd un peu les pédales sur ce tome en étant beaucoup trop émotionnel, et du coup se lance dans un paris extrêmement risqué qu'il aurait effectivement perdu si Holo avait été contre lui. En revanche, je tiens à rappeler que sans aucune intervention d'Holo, Lawrence aurait pu acheter à Diana, Diana lui a refusé car elle avait déjà conclu avec Holo, et trouvait ça plus intéressant de voir Lawrence trimer lol. Dans le cas contraire, Lawrence concluait tout seul.
C'est donc Holo qui le sauve, mais c'était aussi Holo qui avait fait dérailler son plan Very Happy

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014, 7:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Hmm ? ;o


Bah quand même dès que t'es dans la merde, la carte Holo sort pour sauver la situation. Que ce soit de manière violente ou juste parce qu'elle a pensé à tout avant. C'est vrai pour le début du novel en tout cas, ptet que Lawrence prend vraiment les choses en mains plus tard.

Citation:
Pour info, on reverra ce que devient Nora plus tard, en suivant le point de vu de... Enec. Yep, Enec. xD


Ah c'est bon ça ! Le clebs qui mettait Holo au défi on va avoir le droit à son point de vue. J'aime ça sur le papier, je signe pour le lire :p

Citation:
Pour le coté religion, je dirais que c'est limite un des thèmes principaux de l'oeuvre, car de nombreux personnages autre de Lawrence et holo ont une relation ou une autre avec l'église, donc c'est un thème récurent.


Bah ça ne me surprend pas. Suffit de voir comment l'Eglise est toujours mentionnée de manière massive même dans des villes où elle laisse pourtant les choses couler comme dans le troisième volume et la façon de parler de la plupart des personnages. Une chasse contre Holo est quelque chose que j'attends à vrai dire, j'crois pas qu'elle va se cacher de bout en bout.

Citation:
C'est donc Holo qui le sauve, mais c'était aussi Holo qui avait fait dérailler son plan Very Happy


Ca restait un plan vraiment risqué. Pour un marchand débutant dans ce genre d'affaire. M'enfin s'il brille plus tard j'vais attendre. Mais pour l'instant je le sens trop dépendant d'Holo. Je me pose parfois la question de savoir comment il a survécu jusqu'à maintenant.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014, 9:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je me pose parfois la question de savoir comment il a survécu jusqu'à maintenant.


En réalité, il devient au fur des tomes plus dépendants d'Holo. Pas qu'avant il ai été nul, loin de là. Mais il va de plus en plus se servir d'Holo comme béquille, notamment pour tout ce qui touche aux relations (le rapide mouvement d'oreille quand quelqu'un ment). Holo est, après tout, un puits de sagesse doublé d'un loup de 2 étages de haut, rien que ça.

Tout cela va jusqu'au point où Lawrence se rendra compte de ce défaut dans l'arc Town of Strife (oui, le premier véritable arc avec 3 volumes de long Wink ) et mènera les opérations pas mal en solo (et avec génie d'ailleurs). Pour la suite, faudrait voir l'avis de Zefyris Wink

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2014, 12:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Eh ben voila. Je viens de terminer le 4eme volume de Spice and Wolf et dans ce volume j'ai vu un truc que je voulais voir depuis le début de la série, un truc qui justifie un peu le métier de Lawrence.



Quand même ! Il était temps qu'il nous mène une négociation de ce genre et qu'il retourne une situation vraiment merdique en sa faveur en prenant en compte tout ce qu'il a pu apprendre du village même les choses les plus triviales comme le fait qu'Elsa et Evan étaient surpris de ses récits navals.

Au delà de ça, j'ai trouvé le tome un peu "facile". Je me suis un tout petit peu fait chier pendant la 1eme partie du volume qui consistait donc à trouver ou était l'abbaye dans la mesure où je me suis tout de suite douté que c'était l'Eglise. Du coup jusqu'à cette "révélation" et ses explications j'étais un peu sur ma faim et je me demandais quand est-ce que Lawrence allait lui même finir par le comprendre.

De plus la magouille qui avait été mise en place par Enberch était évidente. Comme par hasard l'affaire démarre quand le gros dont le nom m'échappe pendant que j'écris mon message croise Lawrence et Holo juste avant. Qu'il soit un des membres centraux du merdier pour frapper un village pas très bien converti, ça coulait de source aussi.

M'enfin le reste du tome c'est du tout bon. J'attendais de voir l'Eglise en avant. C'est fait et d'une bien bonne manière en plus avec les relations des cultures païennes avec la religion, la position difficile d'Elsa au sein du village dans ces conditions et surtout ce que l'Eglise est prête à faire pour faire avancer sa domination. J'ai beaucoup aimé.

J'ai aussi aimé la partie qui faisait un parallèle entre Yoitsu et Tereo. Les amis d'Holo qui se sont enfuis quand l'Ours a tout dégommé sur son passage là ou nous avons une Elsa qui a choisi de faire demi-tour pour protéger son village du péril alors que c'était pourtant une partie perdue d'avance sur le papier. En tout cas révéler la vraie forme d'Holo a une croyante, fallait y aller.

J'ai trouvé Lawrence un peu petit bras à la toute fin. Il se contente quand même de peu niveau profit alors qu'il avait moyen de s'accrocher à un truc qui aurait pu lui apporter une sacré somme m'enfin. Le voyage doit continuer de toute façon et il a pu changer de cargaison. Il reprend un peu du poil de la bête au fur et à mesure depuis son fail du second volume. Il a transporté des clous, puis de la farine, maintenant des cookies. Ca fait une petite progression je trouve, ça fait un peu moins pitié.

L'ensemble est bien écrit en tout cas, l'intrigue tient vraiment bien la route - peut-être trop du coup dans ce tome vu qu'il y a assez peu de surprises sur le déroulement tant le chemin était bien tracé -. Des personnages comme Elsa font vraiment plaisir à voir. C'est mon tome préféré pour l'instant à n'en pas douter.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mar 20 Mai 2014, 9:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de terminer le volume 5.

Un volume qui se révèle vraiment que sur le final, et je dois dire que lorsque l'affaire de la vente de Holo pour récolter des fonds afin de se faire des profits sur de la fourrure est arrivée, je m'étais pas rendu compte à quel point on était déjà proche de la fin du volume.
Limite là je viens juste de terminer... Et je me demande comment ça se fait que j'ai pas vu passer la première moitié du roman tant c'est passé vite.

Pourtant y'avait pas grand chose. On nous montre vite fait le tenancier de l'auberge qui pose pas trop de questions, on découvre le personnage de Eve - Excellent au passage - au fur et à mesure, Lawrence file en ville pour ramasser quelques informations après avoir remarqué que la situation à Renos n'était pas spécialement normale...

Et rien que ça on nous a balancé la moitié du volume. Enfin y'avait aussi Rigolo qui était marrant comme personnage sans mauvais jeu de mot, m'enfin son nom est pour le coup bien choisi au lascar.

Encore une fois une satisfaction pour moi dans ce tome c'est de voir Lawrence prendre conscience qu'il se reposait tout le temps sur Holo par exemple pour discerner les mensonges dans les dires des gens, et le voir faire un peu tout le boulot tout seul Holo n'était que le prix à échanger limite, c'était vraiment pas mal. Tout comme son freinage à l'arrivée quand il fait son dernier face à face avec Eve.

Au niveau du reste c'est aussi du bon au niveau de la relation Lawrence/Holo avec cette dernière qui ouvre la boite de Pandore au sujet de leur relation et qu'il vaudrait mieux en rester là. Tu combines ça avec Lawrence qui se retrouve à littéralement devoir vendre Holo pour son affaire, lui faisant prendre conscience pour la première fois que la vente d'esclave c'est nécessaire mais pas génial, on tiens quelque chose qui s'enchaine très bien.

Sans compter que Lawrence touchait au but. Les risques étaient gros de se faire dégommer par l'Eglise après, mais théoriquement il avait de quoi accomplir son rêve entre les mains. Il a backpedal au dernier moment. Tellement qu'on tombe direct sur l'épilogue juste derrière :p

Si ce tome aurait pu faire genre 40 pages de plus, j'aurais pas été contre du tout !

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1071
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2014, 7:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Arlia a écrit:


Bah quand même dès que t'es dans la merde, la carte Holo sort pour sauver la situation. Que ce soit de manière violente ou juste parce qu'elle a pensé à tout avant. C'est vrai pour le début du novel en tout cas, ptet que Lawrence prend vraiment les choses en mains plus tard.


Je dirais que sur ce point ça reste déséquilibré. Holo prend de plus en plus souvent l'option "là au cas où les choses ne se passent pas bien" donc sur ce point on verra à de nombreuses reprises Lawrence y arriver sans l'aide d'holo (mais pas forcément seul pour autant), ou du moins, sans une aide massive d'holo.
PAr "pas massive", j'entend que des choses comme ça :
Citation:
En réalité, il devient au fur des tomes plus dépendants d'Holo. Pas qu'avant il ai été nul, loin de là. Mais il va de plus en plus se servir d'Holo comme béquille, notamment pour tout ce qui touche aux relations (le rapide mouvement d'oreille quand quelqu'un ment). Holo est, après tout, un puits de sagesse doublé d'un loup de 2 étages de haut, rien que ça.

Par exemple. Ou utiliser la forme de loup d'Holo pour aller rapidement d'un endroit à un autre et ainsi arriver à faire certaines choses avant qu'il ne soit trop tard, etc. Mais Holo intervenant directement dans le processus de négociations arrive moins souvent. Mais faut dire que Lawrence va se colletiner des marchands sérieusement d'exceptions après. Il va se ramasser quelques défaites ou semi-défaites en négociations assez violentes quand il est seul, faut pas rêver. Lawrence n'avait pas pour habitude de se confronter à de tels poids lourds lorsqu'i létait seul. Il est doué, mais en face aussi, et ils ont largement plus d'argent, de connaissances et d'expérience que lui bien souvent. Faut bien qu'Holo soit là pour lui redonner un avantage que l'adversaire ne peut avoir.




Citation:

Ah c'est bon ça ! Le clebs qui mettait Holo au défi on va avoir le droit à son point de vue. J'aime ça sur le papier, je signe pour le lire :p

J'aime beaucoup le point de vue d'Enec perso, il est bien sympa ce chien x].


Citation:
Ca restait un plan vraiment risqué. Pour un marchand débutant dans ce genre d'affaire. M'enfin s'il brille plus tard j'vais attendre. Mais pour l'instant je le sens trop dépendant d'Holo. Je me pose parfois la question de savoir comment il a survécu jusqu'à maintenant.

Ben il a vécu sans tenter d'avoir les yeux plus grand que le ventre sur les profits. Il est passé à deux doigts de la faillite ou de la mort à plusieurs reprises mais s'en est sorti. Des profits de cette envergure sur des paris aussi risqué, il a clairement pas l'habitude d'en faire. Si tu regardes, il se reprochait lui même d'être trop émotif dans ses décisions sur cet arc, ce qui était une mauvaise chose en tant que marchand.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mer 21 Mai 2014, 9:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Comme j'ai commencé la seconde saison de l'anime du coup, que j'avais jamais vu et tant qu'à faire maintenant que j'ai lu les bouquins, je suis retombé sur un avis que j'avais donné il y a trois ans en regardant la première saison :

Citation:
Donc oui, j'ai aimé cette série, sans pour autant être complètement conquis. Je pense que la principal raison vient du héros de l'histoire. Lawrence est souvent bien pathétique je dois le dire. Un marchand aguerri ? Qui manque de se faire plumer à plusieurs reprises dans un labs de temps très réduits, c'est à se demander comment il a fait pour pas finir dans un égout avant qu'Holo ne soit à ses côtés.


C'est grosso modo à peu près la même chose que j'ai répété ici en lisant les bouquins, j'avais complètement oublié. Mais en tout cas le Lawrence du début du novel m'a fait exactement le même effet qu'à l'époque.
M'enfin sur les volumes 4-5 cette impression négative que j'avais de lui disparait peu à peu. Même s'il réussit pas toujours il prend un rôle qui me convient plus.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1071
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Jeu 29 Mai 2014, 4:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
De plus la magouille qui avait été mise en place par Enberch était évidente. Comme par hasard l'affaire démarre quand le gros dont le nom m'échappe pendant que j'écris mon message croise Lawrence et Holo juste avant. Qu'il soit un des membres centraux du merdier pour frapper un village pas très bien converti, ça coulait de source aussi.

La magouille était évidente, et ils n'ont pas spécialement mis de temps non plus pour comprendre d'où elle venait; l'intérêt est ici que même une fois que tu as compris cela, bah t'as pas pour autant de solution pour contrer la dite magouille x].

Citation:
M'enfin le reste du tome c'est du tout bon. J'attendais de voir l'Eglise en avant. C'est fait et d'une bien bonne manière en plus avec les relations des cultures païennes avec la religion, la position difficile d'Elsa au sein du village dans ces conditions et surtout ce que l'Eglise est prête à faire pour faire avancer sa domination. J'ai beaucoup aimé.

J'ai aussi aimé la partie qui faisait un parallèle entre Yoitsu et Tereo. Les amis d'Holo qui se sont enfuis quand l'Ours a tout dégommé sur son passage là ou nous avons une Elsa qui a choisi de faire demi-tour pour protéger son village du péril alors que c'était pourtant une partie perdue d'avance sur le papier. En tout cas révéler la vraie forme d'Holo a une croyante, fallait y aller.

Yep mais en même temps Elsa n'est pas non plus la première croyante venue. la personne qui l'a formé avait un pied du coté hérétique aux yeux de l'église si ce qu'il faisait était sorti au grand jour.
Le fait de s'enfuir/accepter les changements ou pas sera un thème récurrent à l'avenir dans cette histoire, en particulier lorsqu'ils rencontre une créature séculaire comme l'oiseau à l'arc précédent.

Citation:
J'ai trouvé Lawrence un peu petit bras à la toute fin. Il se contente quand même de peu niveau profit alors qu'il avait moyen de s'accrocher à un truc qui aurait pu lui apporter une sacré somme m'enfin.

Je pense que l'expression "chat échaudé craint l'eau froide" est ici appropriée. Se montrer gourmand face à une situation qui tourne bien, Lawrence n'a peut être pas envie de s'y risquer tout de suite x].

Citation:
Des personnages comme Elsa font vraiment plaisir à voir. C'est mon tome préféré pour l'instant à n'en pas douter.

Ca tombe bien, parce que c'est pas la dernière fois que tu vas voir Elsa x].



Citation:
Je viens de terminer le volume 5.

Un volume qui se révèle vraiment que sur le final, et je dois dire que lorsque l'affaire de la vente de Holo pour récolter des fonds afin de se faire des profits sur de la fourrure est arrivée, je m'étais pas rendu compte à quel point on était déjà proche de la fin du volume.
Limite là je viens juste de terminer... Et je me demande comment ça se fait que j'ai pas vu passer la première moitié du roman tant c'est passé vite.

C'est un tome que j'ai beaucoup apprécié aussi. A mon avis Eve est le meilleur personnage secondaire de la série. C'est la première fois que Lawrence se retrouve face à un marchand d'une toute autre catégorie que la sienne, et on sent clairement la différence d'audace ici. Ily a la serveuse aussi qui est bien sympathique (et Rigolo effectivement), donc on ne manque pas de nouveaux personnages attrayants au fil de ce tome.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Light Novels Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum