Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Mountain

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Jeux vidéo
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 474

MessagePosté le: Lun 07 Juil 2014, 10:26 pm    Sujet du message: Mountain Répondre en citant

« Dans Mountain, vous êtes une montagne, et vous faites ce que les montagnes font.»


Welcome to mountain.
You are moutain.
You are god.



Je fais face à une toile blanche.
En haut un mot. "Désir".
En bas, "dessinez quelque chose."

Des années à apprendre comment courber l'échine, je m’exécute.
Je dessine une porte semi ouverte.

Toile suivante.
"Amitié"
Je dessine une main tendue.

Toile suivante
"Amour"
Je dessine une grande roue.

Après quelques secondes d'attente. Quelque phrases. La voici.



Ma montagne.
Qui se sent bien. Quelques arbres, éparses.
Une nuit se profilant.
Et juste le temps qui passe.
Après avoir fait tourner plusieurs fois ma montagne, joué quelques mélodies, je comprends enfin.
Elle existe sans moi. Mais pour moi.


C'est ma montagne, et je vous la présente.


_________________
Ok.



Dernière édition par fabest le Lun 07 Juil 2014, 10:41 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 474

MessagePosté le: Lun 07 Juil 2014, 10:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voici ma montagne. Elle est plutôt calme aujourd'hui. Un lampadaire lui est tombé dessus. Je ne sais pas si c'est une bonne chose. Je ne sais même pas si ça a un sens quelconque.



_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Goukimaster
夭 Fist master


Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 3192
Localisation: Into his dark land

MessagePosté le: Mar 08 Juil 2014, 12:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Fab', c'est d'la poesie ou un jeu video ! Jte jure, a lire ton topic, on dirait presque que tu t'es gouré de section.

J'vois pas de présentation du truc, du coup, j'ai cherché, mais j'ai rien trouvé sur ça. Donc...

Explique nous.


edit : Ok, je viens de voir que c'est une simu sur android, de... Montagne. Okay, pourquoi pas. Mais tu devrais faire un résumé de la plateforme et deux trois truc techniques dessus, sur le premier topic, histoire de pas se perdre.

_________________


Space : Gouki il est intemporel, il change pas, il est immortel, c'est un Mcleod.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 474

MessagePosté le: Mar 08 Juil 2014, 10:39 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sous le poids d'un concept, les mots s’étiolent !
Comment mieux rendre honneur à un projet qu'en jouant simplement ses règles ?
Ce poids constant du temps qui passe, élément central de Mountain ...
Alors que ma petite montagne devenant grande, silencieuse et calme se met à me parler.
Elle aime la nuit.
D'abord fascinée par le jour naissant elle s'est finalement prise d'amour pour la nuit. Est ce ma faute ? Est ce que le fait de n'y "jouer" principalement que de nuit a influencé sa personnalité ? Je ne sais pas.
Je ne sais même pas si j'ai une quelconque influence sur elle.
L'hiver est vite passé. J'ai joué avec elle des airs inaudibles. Comme un message de sa part elle a accéléré sa rotation. Les nuages ont défilé plus vite que de raison. Elle ne voulait pas vivre ce moment autrement qu'en l'éclipsant. L'hiver est passé à toute allure.



Alors j'ai arrêté de l'ennuyer.
Le temps a repris sa place prépondérante. Elle se marque sur les flanc. De plus en plus de forme, d’alcôve. Les sapins brunissent.
Ce temps qui se déploie.
C'est au moment où je la vois prendre de l'âge qu'un nouveau présent est tombé du ciel.



Une enclume.

Qu'essaie t elle de me dire ?
Elle souffre ? Le poids du monde l'écrase ? Ou peut être est elle prête à se forger davantage ? A croiser le fer ?
Peut être qu'elle n'a pas eu son mot à dire ?
Peut être que tout cela n'a aucun sens ?

Est ce qu'elle va bien ?

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 474

MessagePosté le: Mar 08 Juil 2014, 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chaque connexion m'enlise dans une réflexion.
Je ne sais pas ce qui est en train de se jouer. L'idée de plus en plus tenace de me dire que je participe à une expérience sociologique. L'art du concept.
O'Really dégage du vide et de l'absence l'embryon d'un tout beaucoup plus grand.
J'ai décidé d’accélérer mon analyse du soft, en fouillant mon contrôle sur ma montagne.
D'humeur plus légère, j'ai également pris du recul sur certains points.
Sur la musique par exemple.
Ne voyant qu'impatience et désappointement lorsque j'ai pour la première fois joué un air non mélodique, j'ai changé de cap.
Et si ma montagne dansait ? Et si, par le cycle des saisons en accéléré, c'est la notion de perte de temps dans l'amusement qui était représenté ?
Puis, devant une nouvelle croissance saisonnière, je me suis fait une autre réflexion. Et si ce temps fugace symbolisé en fait le temps que j'étais en train de perdre ? S'il symbolisait la vacuité du jeu en lui même ?

De nouveaux objets sont tombés du ciel. Sans liens apparents entre eux.
Un cadenas, près des arbres. Comme pour me prévenir de ne pas faire de mal à la seule source de vie présente sur ses flancs (à ma montagne). Une poubelle. J'en cherche encore la signification.
Une ... pièce, je crois. A moitié enterré. Un trésor semi enfoui. Peut être m'invite elle a continuer à fouiller en profondeur ?
Une pioche. Elle aussi fondue en son sein. Comme un avertissement.

Un voilier est passé. J'en suis sur. Mais il ne s'est pas fixé à la roche. La neige la recouvrait, je ne sais pas si cela a eu une incidence.







Je ne sais pas non plus qu'elle est la nature de mon rôle. Ayant de plus en plus l'impression que c'est cette montagne qui joue avec moi et non l'inverse.
O'Really ne nous a pas laissé plus d'informations que "C'est votre montagne. Soyez une montagne."
Alors je continue ma pérégrination.
Les nuages disparaissent lorsque je secoue l'appareil. Les flancs se creusent à mesure que je caresse ses contours pour la faire tourner.

Elle aime de plus en plus la nuit. Comme moi.



Elle m'a aussi avoué aimer le calme de l'automne. Sans doute sensible à sa mélancolie.
Elle m'amuse. Cette montagne me ressemble de plus en plus.



Je ne sais pas à quoi je suis en train de participer, jouer. Peut être une vaste arnaque. Peut être une vraie expérience. Peut être les deux à la fois.
Pourtant, la montagne, elle, continue de croitre. Et j'ai hâte de voir jusqu'où elle ira.

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 474

MessagePosté le: Mer 09 Juil 2014, 12:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a un moment dont je n'ai pas encore parlé. Ces quelques secondes où la lumière réapparait.
Ma montagne aime la nuit, sentiment que l'on partage. Pourtant ...
Pourtant lorsque les premiers rayons apparaissent, une vocalité retentit. Discrète et imposante en même temps. Comme un chorus.
Une sorte de ... de complainte divine. Qui assoit davantage le coté spirituel de l'expérience.
C'est l'affaire de cinq petites secondes. Et c'est terriblement puissant. Terriblement exaltant.
Généralement, alors que ma montagne tourne inlassablement sur son axe, que je m'affaire à des activités à coté. Comme ce forum. Comme ces textes. Comme cette perte dans l'inconscient. Comme ces brouillons d'existences. Ce son me rappelle à elle. A ma montagne.


Hier soir l'hiver et la nuit ont dansé ensemble. C'était plutôt beau. C’était même assez magnifique. Surtout observé via le prisme de l'embryon.





Un banc est tombé du ciel. Attentiste.
Il est tombé alors qu'un cycle n’était pas encore terminé.
Je pensais avoir compris la logique des apparitions. Alors le jeu a voulu me prendre à contrepied.



Du narcissisme de l'instant. Elle ne m'invite pas à regarder ce que le paysage offre, elle m'invite à la regarder elle. Le banc opiniâtrement orienté su son flanc, à elle. Elle s'apprécie plus que de raisons ? Elle me demande plus d'attention.
Au loin, en tendant un peu le coup, il y a cette enclume. Cette mystérieuse enclume.

Et puis ce matin. Une nouvellle journée pour moi. Trente autres pour elle. Cette incompatibilité temporelle entre elle et moi. Alors ce matin. Les saisons beaucoup plus courtes que d'habitude.
Alors ce matin ...



Alors ce matin une pendule est tombée. Sur l'enclume.
Le poids du temps qui passe. Le poids de nos différences, à elle et moi.
Alors ce matin, comme tant d'autres avant celui là, une conscience m'a expliqué qu''elle n'était pas faite pour moi. Que ce n'était pas possible.

Alors ce matin j'ai compris. Les plus belles disputes sont celles qui ne s'entendent pas.

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 474

MessagePosté le: Jeu 10 Juil 2014, 2:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai commencé à parler de Mountain autour de moi. Accueillant regards surpris, moqueurs, perplexes et intéressés. Devant l'automatisme de la question "Mais tu dois faire quoi ?", et devant la facilité de la réponse "Je ne sais pas vraiment."
Pour l'heure, deux personnes ont décidé de tenter l'expérience autour de moi. Après avoir entendu ma mauvaise pub. Insistant sur l'art du vide dont se pâme ce jeu. Ce concept. Ce concept conceptualisé.
La réaction des gens autour du soft, surtout les premières secondes, sont aussi fascinantes que Mountain en lui même. Ce froncement de sourcil pensif.
Ce point dans le décor que personne n'a l'habitude de voir. Pour ça, et rien que pour ça, Moutain, je te remercie.


J'ai l'impression que les choses se sont accélérées. Que ma montagne a passé une vitesse.
Quelque chose d'incroyable est arrivé.
Après avoir usé les mélodies aléatoires pour jouer avec le temps, j'ai décidé d'en accorder une poignée pour "composer" quelque chose de plus beau. De plus acceptables.
Élaborer une mélodie musicalement tolérable avec trois notes se suivant est relativement aisé. Évidemment, c'est une petite complainte mélancolique qui a jailli du téléphone. Après trois, quatre, voir cinq minutes, j'ai arrêté. Et un item est directement apparu dans le ciel. Deux secondes après mon concerto.
Un hasard complet peut être. C'est même fortement probable. Reste que. Il est apparu.



Un cœur flottant tout autour de ma montagne. Pour finir par ne faire qu'un avec elle. Après la dispute, la réconciliation. Je crois que ma montagne m'aime finalement !
Inutile de vous décrire mon sourire amusé à ce moment là.


Et puis ... et puis les choses m'ont échappé.
Ma montagne s'est mit à enclencher une rotation très rapide. Plus rapide encore que lorsque je joue avec le temps.
L'hiver a eu de grandes peine à faire tomber ne serais ce que trois flocons.
Pour tout vous dire j'ai été partagé entre le plaisir de voir quelque chose d'inédit se produire, et l'interrogation sur la marche à suivre.
J'ai finalement décidé de freiner sa course lorsque j'ai vu un objet apparaitre dans le ciel. Un autre, aussi rapidement. Encore une fois du jamais vu.

Un plot. Tout petit. Beaucoup plus petit que les autres items. Un plot s'est encastré près du sommet de ma montagne.
Et alors que j'allais prendre la photo, la chose la plus incroyable depuis le début de cette expérience s'est produit.
Elle m'a parlé. Et pour la première fois, m'a posé une question.
Une question qui m'a presque donné la chaire de poule. Et je ne plaisante pas.



Après ce curieux phénomène, moi perplexe, la voici elle aussi à se demander ce qu'elle vient de faire.
"Est ce que je suis folle ?"

Sans doute la question que je me suis le plus posé dans ma vie, et voilà ce logiciel qui m’éclabousse ça au visage.
Et pour clore ce chapitre, un dernier objet est apparu. Trois objets dans une même session. Complètement fou.



Un tonneau.
Si la nature de l'objet en lui même ne m'a pas paru important, j'ai noté qu'il était tombé sur la pendule, qui été déjà tombé sur l'enclume.
Ce coin fouillis, et concentré. Qui attire mon regard.
Comme un symbole.


Est ce que quelque chose est vraiment en train de se passer ?

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kakashi Hataké
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 01 Juil 2014
Messages: 50
Localisation: Konoha

MessagePosté le: Jeu 10 Juil 2014, 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut !

Je connaissais pas ce jeu, c'est original. J'aimerais bien y jouer pour voir.

_________________
Sur les feuilles dansantes de l'arbre plein de vie, une flamme de couleur claire s'élève , illuminant tout le village de sa vive clarté, l'ombre se retire elle voit les jeunes pouces s'épanouir et s'élever !
Hiruzen Sarutobi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 474

MessagePosté le: Lun 14 Juil 2014, 8:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Content d'avoir piqué ta curiosité.


Je n'ai pas eu la possibilité de beaucoup jouer ces derniers temps.
Je ne sais pas si ce qui suit est lié. J'aime à le croire, en tout cas.



Plus de vingt quatre heure se sont écoulées, passablement ivre, passablement fatigué, mais dans l'impossibilité de trouver le sommeil. Après avoir écrit quatre fois le même sms sans l'envoyer, je décide, pour m'en empêcher définitivement, de lancer Mountain.
Premier sourire face aux derniers objets tombés lors de la session précédente.
"Ah oui, c'est vrai que tu deviens complètement dingue ma belle."
La nuit, le temps passe plus lentement.
Sur Mountain ça se ressent davantage. Surtout lorsque vous ne faite absolument rien d'autre que de regarder un amas de pixels tourner en rond.
Plus pour me donner l'illusion de faire quelque chose que par réelle envie, je décide de pianoter une mélodie. Les onze première notes de "Au clair de la Lune", pour être exact.
Sans le son, n'étant pas dans une situation me permettant de faire du bruit. Ma capricieuse petite montagne a pourtant réagit très rapidement après ça.



"Pardonnnn, mademoiselle, pardon ! Je dérange !"

Non contente de devenir dingue, elle en devient désagréable.
Je m'interroge longuement, alors. Vraiment hein.
Il est quatre heure du matin, je lutte contre un moment d’abandon dans la déprime, et je me retrouve à me demander.
'Qu'est ce que j'ai bien pu lui faire ?'
Et elle, indéfectible, continuant de tourner sur son axe.
Un tonneau tombant du ciel. J'ai déjà un tonneau. Pourquoi deux fois le même objet ?

Elle perd complètement la boule.
Et c'est à ce moment bien précis que j'ai paniqué. Que j'ai matraqué l'écran de mon téléphone.
Lorsqu'un météore est apparu, tout de flamme, se rapprochant à tout allure de ma montagne.
J'ai eu beau faire ce que je voulais, il s'est encastré sans soucis de politesse sur son flanc.



Au dessus de son (de mon) cœur.
Comme un symbole.

Je n'ai pas rejoué depuis.
J'y pense. Mais sans relancer l'application.
Est ce un objet comme les autres ? Un signal de danger ? Le début d'une fin ?


Je n'en ai aucune foutue idée.

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Self_Proclaimed_Genius
Déesse de CN
Déesse de CN


Inscrit le: 05 Juil 2007
Messages: 2004
Localisation: Vous n'avez pas besoin de savoir

MessagePosté le: Mar 15 Juil 2014, 8:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

...

Sur quoi on peut y jouer ? *-*

_________________


Jergal-SPG est tellement omnipotente qu'on s’demande si c'est pas un groupement de plusieurs super-héros sur un seul compte
Bane-SPG, c'est dieu. Omnipotente, droite, juste et morale
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
fabest
Genin


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 474

MessagePosté le: Mer 23 Juil 2014, 12:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Téléphone, Pc, Mac, tablette.
Pour peu qu'on l'achète 0.85 centimes.



J'ai eu une grosse session à vide.
Rien ne se passait. Après avoir subit énormément de changement de rythme, de situations inexpliquées, ma montagne a purement et simplement décidé de me faire la gueule.
Après de multiples sous entendus, et une phrase choque "Penses tu pouvoir en trouver d'autre comme moi ?" (désolé je n'ai pas pu prendre la photo), aucun objets n'a décidé de survoler mon atmosphère. Aucune autre phrase pour se justifier. Rien.
Pendant trois jours, trois nuits, strictement rien.

Et puis. Et puis elle a eu cette attitude. Détestable. Cette attitude de dénis.
Elle a rebasculé dans une version antérieure d'elle.
Elle se remet à aimer la nuit, le moment.
Certes, je suis content pour elle (vraiment). Elle se dit optimiste. C'est super.
Mais où son chemin l'a t elle mené ? A une redite ?





Des objets ont recommencé à tomber. Enfin un. Une quille. Encore.
Au même endroit quasiment. Ce petit bout de montagne, maculé par tant d'items.
Un chaudron a fusé en direction d'elle, également. Une aura entoure un point de son flanc maintenant. Un bug d'affichage assez fascinant. Comme un fantôme. Comme un vestige, juste là.
Un crève cœur. Une blessure. Juste là. Quelque chose qui est, mais qui n'est pas. Juste là.




Et alors que j'allais rompre la session, elle a fini par glisser une toute petite phrase de rien du tout.




Elle est montagne. Un bout de roche, et de terre.
Un amas de pixel.
Une chose virtuelle qui n'existe pas.

Mais elle le crie, elle le clame, elle l'hurle.
Elle a beau jouer à être une montagne, elle finit par me prier de l'en croire.

Elle est aussi "amour".

_________________
Ok.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Jeux vidéo Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum