Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Faut t'il dépénaliser l'inceste ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Débats
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Wang tianjun
Just wool it !


Inscrit le: 23 Déc 2005
Messages: 2431
Localisation: Nice

MessagePosté le: Mar 30 Sep 2014, 5:35 pm    Sujet du message: Faut t'il dépénaliser l'inceste ? Répondre en citant

En regardant la presse sur le net, je suis tombé sur un article dans le courrier international qui explique, que le débat est lancé en Allemagne pour dépénaliser les relations incestueuses entre frères et sœurs.
La commission d'éthique allemande y semble favorable :
http://www.courrierinternational.com/article/2014/09/25/faut-il-depenaliser-l-inceste-entre-freres-et-soeurs


A tritre personnel, je suis enfant unique.
J'ignore que ça représente d'avoir l'un ou l'autre, et j'ignore tout de l'attirance ou répulsion que ça peut engendrer.

Je me suis néanmoins toujours dit que la nature avait probablement mis en place une forme de mécanisme de répulsion pour éviter que ça n'arrive (c'est une façon de parler hein Baka Neko baka !).
Mais le fait que ce débat ait lieu et qu'il y ait des couples dans une telle situation me fait me demander si ce n'est aps juste un tabou social plus qu'une répulsion naturelle.

_________________
Un jour, Roger demanda au vénérable bélier :
-Suis je un simple tondeur ou un Berger?
Le vénérable bélier lui répondit :
-Si tu as prélevé sur le dos d'un seul ovin, 1 cm de laine de plus ou de moins, et ce contre sa volonté, alors tu es un tondeur, non un Berger".
Et Roger pleura.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
N.B
Anbu


Inscrit le: 22 Oct 2012
Messages: 1290
Localisation: Brésil entre 2 paires de fesses.

MessagePosté le: Mar 30 Sep 2014, 5:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est tout simplement ignoble , je veut bien devenir incestophobe si c'est ce que je suis mais j'ai du mal à comprendre les gens qui peuvent faire ca , j'ai 2 soeurs et jamais ce genre d'idée me serait passer par la tete , et puis ca peut etre dangereux pour un enfant , je trouve que ca devrait jamais etre depenaliser

bien sur on aura toujours les "mais si c'est leur choix ils font ce qu'ils veulent" .... Rolling Eyes pour moi c'est la meme chose , liberter sexuelle je veut bien mais à mon avis ca va chercher du coté de la psychologie un comportement comme ca , bientot on aura la depenalisation entre un parent et son gosse si les 2 sont OK Arrow

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Goukimaster
夭 Fist master


Inscrit le: 22 Nov 2007
Messages: 3053
Localisation: Dans le turfu

MessagePosté le: Mar 30 Sep 2014, 7:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me demandais, par curiosité, si ça ne tenait pas d'un syndrome ou d'un complexe.

Comme pour le complexe d’œdipe par exemple, ou, lorsqu'on est enfant, on éprouve une attirance pour l'un de ses parents (pere ou mere)

> Pour ma part, enfant, j'étais plutôt attiré par mes cousines. Mais bon, je n'ai pas fait ça a la Boutin, je suis resté saint dans mon esprit et mon corps ! ^^

Donc je me demandais s'il y'avait pas une sorte de complexe, pour les attirances entre frere et soeur. Je suis moi même, comme toi wang, fils unique, enfin, j'ai bien une demi soeur (même pere, mais pas même mere) cela dit, je ne peux pas dire que j'ai grandi avec. Et j'ai jamais éprouvé ce sentiment.

Peut etre que ça tient de l'éducation ? Des enfants trop protégés, trop collés ensembles, partageant peut etre trop de choses, sans limite, et donc dépendants finalement l'un de l'autre, au point de creer une passion et un amour passionnel.

Vu que je suis ouvert d'esprit, et curieux, je peux relativement le concevoir et même potentiellement le comprendre. En revanche, l'accepter est plus délicat...

Malheureusement, l'amour est un sentiment tres tres puissant, qui rend les gens determinés, et je ne pense pas que la loi ait pu changer quelque chose a ça. Je pense que si des freres et soeurs sont amoureux dans un pays ou c'est interdit, ils s'en irons ailleurs pour y vivre cette passion.

C'est difficile de trouver une solution convenable. Mais je ne pense pas que ça releve de la prison. Ca me parait un peu abusé non ?

_________________


Space : Gouki il est intemporel, il change pas, il est immortel, c'est un Mcleod.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Sanae-chan
Anbu


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 1213
Localisation: Sur un arbre ...

MessagePosté le: Mer 01 Oct 2014, 12:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

N.B a écrit:
C'est tout simplement ignoble , je veut bien devenir incestophobe si c'est ce que je suis mais j'ai du mal à comprendre les gens qui peuvent faire ca , j'ai 2 soeurs et jamais ce genre d'idée me serait passer par la tete , et puis ca peut etre dangereux pour un enfant , je trouve que ca devrait jamais etre depenaliser

bien sur on aura toujours les "mais si c'est leur choix ils font ce qu'ils veulent" .... Rolling Eyes pour moi c'est la meme chose , liberter sexuelle je veut bien mais à mon avis ca va chercher du coté de la psychologie un comportement comme ca , bientot on aura la depenalisation entre un parent et son gosse si les 2 sont OK Arrow


Tu as mis le doigt sur les danger de cette dépénalisation car elle peut provoquer des dérives fort dangereuse ...
Personnellement j'ai été horrifier d'apprendre la nouvelle, car on vas droit dans le mur, j'ai l'impression que plus les années passe et plus on se permet des énormités comme celle-ci...

Citation:
Peut etre que ça tient de l'éducation ? Des enfants trop protégés, trop collés ensembles, partageant peut etre trop de choses, sans limite, et donc dépendants finalement l'un de l'autre, au point de creer une passion et un amour passionnel.


Bon après je pense que ces enfants ne tombe pas amoureux entre eux quand ils sont jeunes, mais plutôt vers l'âge de l'adolescence, quand ils prennent conscience du fait qu'ils sont homme et femme, du cout peut être qu'il regarde l'autre différemment à ce moment la et que les sentiments s'exacerbent mais bon j'ai pas de preuve !

Perso je suis fille unique, et j'ai 3 frères, on a toujours été collé ensemble, surtout avec mon grand frère (1 an de différence), c'est pas pour autant que j'en suis tombé amoureuse, bien que je l'aime ! lol
Mais je n'ai jamais considérer mon frère comme un homme je dois dire, mais seulement comme mon frère Wink
C'est pour cela que je pense que le déclic se fait à l'adolescence ...

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shedinn18
Civil


Inscrit le: 05 Juin 2014
Messages: 41

MessagePosté le: Mer 01 Oct 2014, 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

N.B a écrit:
bientot on aura la depenalisation entre un parent et son gosse si les 2 sont OK Arrow


Je crois qu'il y a mauvaise compréhension de l'affaire.

L'affaire se passe en Allemagne et il ne s'agit pas de savoir si on autorise ces couples (extrêmement rares soit-dit en passant) à avoir des enfants, se marier, ou autre. Mais simplement de ne pas les envoyer en prison parce qu'il ont couché ensemble.
C'est ramené l'Allemagne au niveau de la France, en somme.

Pour rappel, en France, L'inceste n'existe quasiment pas dans la loi. On le retrouve comme circonstance aggravante d'un viol, mais n'est pas un crime en soi (ni un délit ni une contravention non plus).
Tout au plus, il ferme des portes sur la famille (adoption d'enfant, reconnaissance commune de l'enfant, mariage, etc)

Bref, en France, un couple incestueux peut coucher ensemble autant qu'il le veut, tant qu'ils sont otut les deux adultes et consantants.
Et puis bon, l'éternel argument de la consanguinité n'est plus valable aujourd'hui, et pas seulement pour les raisons médicales évoqués dans l'article (j'en rajouterais une marrante après, tiens). Maintenant, avec tout les moyens de contraception ou d'avortement à notre disposition, on peut facilement éviter la consanguinité.

En Allemagne, tu risque la prison pour ça, apparemment. Ça m'a étonné. S'ils changent ça, je trouve que c'est tant mieux.
Aussi ignoble ou pervers que vous trouvés ces situations, s'il s'agit de 2 adultes consentants, ça ne pourra gêner qu'eux-mêmes. Ça n'a rien à faire avec la loi, mais au mieux avec l'éducation.
Donc laisser les gens baiser avec qui ils veulent, quand ils le veulent et comment ils le veulent, bordel Smile

PS : Le truc médical marrant avec l'inceste, c'est une étude scientifique sur l'inceste que j'avais lu sur un forum. Je prend l'histoire avec des pincettes car c'est des propos rapportés d'un forum, mais ça se tient, donc bon.
Bref, le danger de la consanguinité, c'est de mettre au monde des bambins malades de maladies génétiques, car deux personnes de même famille ont plus de chances de porter tout les deux le gène de la maladieen question que deux personnes d'horizons différents.
Eh bien, cette étude disait que ce risque n'était présent qu'à la première génération incestueuse, et qu'à partir de la deuxième génération, cela avait l'effet inverse, c'est-à-dire réduire le nombre de maladies génétiques.
En effet, puisque les membres de la génération 1 comprennent plus de malades qu'habituellement, c'est que les gènes responsables se regroupent sur ces personnes.
Et comme les personnes malades ont moins de chances de se reproduire, leurs gènes se transmettent moins et les membres de la génération 2 sont donc moins malades que la génération 0

Bien sûr, en faire un model de société serait sacrément cruel pour la génération 1, mais ça m'avait fait marrer à l'époque (ça date un peu).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N.B
Anbu


Inscrit le: 22 Oct 2012
Messages: 1290
Localisation: Brésil entre 2 paires de fesses.

MessagePosté le: Mer 01 Oct 2014, 4:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Envoyer en prison un couple incestueux c'est peut être abusé la je suis d'accord , mais les orienter vers une thérapie ou quelque chose dans le genre serait pas con parce que je pense que y'a quand même un problème pour en arriver la , comme le dit Gouki ça va chercher dans certains complexe , après tout les comportements sexuel peuvent être expliquer au niveau psychiatrique : ceux qui aiment les milfs , ceux qui aiment les jeunes etc mais quelqu'un de sa famille je trouve ça sale .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shedinn18
Civil


Inscrit le: 05 Juin 2014
Messages: 41

MessagePosté le: Mer 01 Oct 2014, 7:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ils peuvent déjà aller en thérapie. N'importe qui peut y aller. Faut qu'ils le veuillent bien, c'est tout.
Les envoyer en thérapie de force reviendrait à faire la même chose que pour les trouble dangereux (style ceux qui peuvent pas s'empêcher de frapper des objets ou autre). Faut pas abuser, ils font de mal à personne.
Des tas de gens vivent avec des "troubles psychiatrique" (en fait les psychiatre en trouve chez tout le monde, c'est fou). Certains suivent une thérapie, d'autres non et les gens autour n'en sont pas affectés

Perso, je ne voudrait pas qu'on pénalise l'inceste en France, car c'est un tabou morale. Et si on se met à légiférer un comportement qui n'affecte personne d'autre, on peut rapidement légiférer sur d'autre aspect de la vie des gens. Et c'est pas le genre de société dans lequel je veux vivre
C'est pour ça que je dis que la loi n'a rien à faire là-dedans et je suis plutôt content que les Allemands s'en rendent compte.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N.B
Anbu


Inscrit le: 22 Oct 2012
Messages: 1290
Localisation: Brésil entre 2 paires de fesses.

MessagePosté le: Jeu 02 Oct 2014, 3:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Perso j’aimerai que ce soit pénaliser mais pas trop sévèrement non plus , faut arrêter de croire qu'on va plonger dans 1984 de Orwell juste parce que on pénalise quelque chose de très très malsain quand même nan ? Sortir et couché avec quelqu'un de sa famille c'est pas possible pour moi .

et un couple comme ça peut affecter beaucoup de monde dans la famille , sans parler d'un probable enfant ....

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shedinn18
Civil


Inscrit le: 05 Juin 2014
Messages: 41

MessagePosté le: Jeu 02 Oct 2014, 5:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu trouve ça très très malsain, peut-être, mais en même temps tu as dit toi-même que tu étais incestophobe Razz
Personnellement, je n'ai jamais vu les membres de ma famille de de cette façon, mais l'idée que certain le puisse ne me révulse pas. Je n pense pas être le seul (la preuve, le débat allemands).
Bref, si des personnes ressentent, je ne vois pas pourquoi on les mettrait au ban de la société.

Ça n'a plus des conséquences aussi graves qu'il y a quelques années.
Tu parlais d'un probable enfant, je vais m'autociter pour le coup.

Citation:
Maintenant, avec tout les moyens de contraception ou d'avortement à notre disposition, on peut facilement éviter la consanguinité.


D'autant que ces couples doivent réfléchir autant que nous à ces questions, si ce n'est plus. Donc ces moyens, ils s'en servent.
Et pour ceux qui ne font pas preuve de bon sens, ben les juges sont là pour ça, retirer la garde ou autre.

Et tu dis que ça pénalise les membres de la famille, je vois pas en quoi. Ça va sans doute les choquer, mais ça va pas changer leur vie.
Et honnêtement, le point de vue de la famille, pour la loi, osef, quoi. C'est pas leur vie. Si on devait pénaliser tout ce qui peut choquer la famille, on serait pas sorti de l'auberge Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Optimus
Genin


Inscrit le: 08 Jan 2013
Messages: 401
Localisation: Quelque part dans la Bordure extérieure

MessagePosté le: Jeu 02 Oct 2014, 8:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Shedinn18 a écrit:
PS : Le truc médical marrant avec l'inceste, c'est une étude scientifique sur l'inceste que j'avais lu sur un forum. Je prend l'histoire avec des pincettes car c'est des propos rapportés d'un forum, mais ça se tient, donc bon.
Bref, le danger de la consanguinité, c'est de mettre au monde des bambins malades de maladies génétiques, car deux personnes de même famille ont plus de chances de porter tout les deux le gène de la maladieen question que deux personnes d'horizons différents.
Eh bien, cette étude disait que ce risque n'était présent qu'à la première génération incestueuse, et qu'à partir de la deuxième génération, cela avait l'effet inverse, c'est-à-dire réduire le nombre de maladies génétiques.
En effet, puisque les membres de la génération 1 comprennent plus de malades qu'habituellement, c'est que les gènes responsables se regroupent sur ces personnes.
Et comme les personnes malades ont moins de chances de se reproduire, leurs gènes se transmettent moins et les membres de la génération 2 sont donc moins malades que la génération 0

Bien sûr, en faire un model de société serait sacrément cruel pour la génération 1, mais ça m'avait fait marrer à l'époque (ça date un peu).


Ton histoire tient tout juste debout, en imaginant que la génération 0 soit un frère et une soeur, qu'appelles tu la génération 1 ? Le fils et la fille du frère et de la soeur ?
Au final, tu pars dans de l'inceste à gogo dans ce "truc marrant", totalement absurde en bref.


Sinon, pour le reste je te rejoins :
Shedinn18 a écrit:
Ils peuvent déjà aller en thérapie. N'importe qui peut y aller. Faut qu'ils le veuillent bien, c'est tout.
...
Et c'est pas le genre de société dans lequel je veux vivre
C'est pour ça que je dis que la loi n'a rien à faire là-dedans et je suis plutôt content que les Allemands s'en rendent compte.
.


N.B a écrit:
Perso j’aimerai que ce soit pénaliser mais pas trop sévèrement non plus

Que cela soit sévèrement ou non, pourquoi voudrais tu pénaliser l'inceste ? Rassure toi, j'essaye juste de comprendre un autre point de vue que le mien et mon but n'est pas de t'agresser ou quoique ce soit du genre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hecchima
Sennin


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 2403
Localisation: Là, dit elle en pointant du doigt un point précis sur la carte

MessagePosté le: Jeu 02 Oct 2014, 10:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La plupart du temps, ce genre de couple sont composés d'un frère et d'une soeur qui n'ont pas été élevé ensemble... donc il n'y a pas eu d'effet Westermarck, si on suit cette théorie qui explique qu'on ne soit pas attiré sexuellement par les personnes avec qui ont a été élevé.... d'ailleurs même pas besoin qu'il y est effectivement un lien de parenté pour voir cette évitement, suffit de juste élevé un garçon et une fille ensemble pour que ce mécanisme soit induit.
Je pense que cela soit qu'affaire des généticiens. La psychologique découlant d'un contexte (y a qu'à prendre l'exemple des dynastie royale par exemple), d'une culture et d'un déterminisme font partit aussi de la balance, mais seront mieux expliquer par d'autre que moi.

Mais dans ce cas, ils ne font que rencontrer une personne qui était à la base un étranger et qui se trouve être un frère ou une soeur. La ressemblance créant l'attirance . Les deux personnes en question, ne font que répondre à un élan amoureux pour une personne qu'il n'arrive pas à considérer comme un frère ou une soeur, car ils ne le sont tout simplement pas dans leur vie, n'ont eu aucune chance de tisser des liens de cette nature, seulement voilà génétiquement, oui ils le sont, et certaines études tendent vers le fait que l'attirance est aussi induit génétiquement par le fameux effet d'attraction sexuelle génétique, qui serait une attirance pour faire perdurer des spécificités communes, une sorte de mécanisme de sauvegarde de certains traits pour continuer à les transmettre en somme et comme on ne perçoit pas la personne comme faisant parti du "clan", on la perçoit comme la personne la plus apte comme partenaire pour les transmettre (bon ça c'est une des explications comme quoi mère nature nous ferais des vacheries).
Mais peut-on parler de réellement briser le fameux tabou dans ces circonstances pour eux, puisque le tabou ne s'est pas "constitué", si ce n'est au point de vue des autres ?

Y a eu le cas d'un couple espagnol qui se sont découvert frère et soeur, ma foi ils sont marié et ont eu 3 gosses avec l'assistance des médecins.
D'autres ont découvert le lien de parenté après...

Voilà, faute à pas de chance, accident de la vie, dont ni l'un, ni l'autre ne sont responsable... autant les laisser faire comme ils l'entendent, au lieu de condamné, surtout quand les choses sont déjà faites, et on ne peut pas refaire le passé.
Et on aura beau dire c'est ton frère ou ta soeur, c'est dur d'intégré ça, quand émotionnellement il ou elle l'a toujours vu et aimer comme la personne partageant sa vie.

Et pour les autres, cela tient beaucoup du parcours, de la projection, d'un état d'abandon, où ils se sont retrouvés à ne s'accrocher qu'à l'un l'autre, est-ce condamnable ?

Je ne pense pas personnellement. On parle pas de simple plan cul en plus, mais d'une attirance amoureuse telle qu'ils sont prêt à affronter au cas échéant le jugement de la société sur eux.

En France la question ne se pose pas, l'inceste consentit entre deux personnes majeur au moment des faits, est "toléré", on ne les poursuivra pas, comme en Allemagne . par contre, l'administration française ne reconnaitra jamais la paternité, même sur le livret de famille pour ne pas pénaliser l'enfant dans sa vie.

Citation:
Le Code civil interdit ainsi l’adoption d’un enfant né d’un inceste par son père biologique, si ce père est le frère ou le parent en ligne directe de la mère. Cette disposition permet de ne pas reconnaître la parenté conjointe des incestueux. La Cour de cassation l'a confirmé dans sa jurisprudence (arrêt du 6 janvier 2004).


Bref tout est fait pour que juridiquement, ils ne restent que des frère et soeur aux yeux de la loi sans aucun recours légal à avoir un autre statut... Mais on va pas les fliqué pour autant.

Bon l'inceste en soi, qui va à du touche pipi petit entre frère et soeur ou cousin cousine (si toute fois on englobe les cousinage comme inceste légal), à des faits plus grave, est bien plus répandu qu'on ne le pense.


biologiquement, la consanguinité :

Avec les migrations des peuples... génétiquement il y a peu de différence génétique entre deux occidentaux ou deux asiatiques, alors qu'entre deux bushman Namibien, il y en a beaucoup plus venant du même village...
Normal, qu'il y est bien plus de diversité génétique en Afrique, vu que le patrimoine d'origine est africain, en partant conquérir le monde, nos ancêtres ne sont qu'une petite partie de l'échantillon génétique dont elle se composait sur son lieu l'origine.

Après, on a le phénomène génétique, dit effet fondateur :
On a surtout des études fait sur le peuple juif , plutôt endogame : exemple : 51 % des juifs de Géorgie descendraient d'une seule femme (58 % selon Behar35 (wiki) donc ça fait réfléchir sur ce qu'on considère consanguin. .

parce que globalement, si mes souvenirs sont bons, l'humanité entière ne descendrait génétiquement parlant que d'après peu près 30000 personnes.

_________________


Dernière édition par Hecchima le Ven 03 Oct 2014, 12:48 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shedinn18
Civil


Inscrit le: 05 Juin 2014
Messages: 41

MessagePosté le: Jeu 02 Oct 2014, 11:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hecchima a écrit:

Bon l'inceste en soi, qui va à du touche pipi petit entre frère et soeur ou cousin cousine (si toute fois on englobe les cousinage comme inceste légal), à des faits plus grave, est bien plus répandu qu'on ne le pense.


D'ailleurs, en parlant de cousinage, je crois que c'est réellement un inceste légal, vu que Boutin a pu se marié avec son cousin. J'ignore s'ils ont des gosses, en revanche.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hecchima
Sennin


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 2403
Localisation: Là, dit elle en pointant du doigt un point précis sur la carte

MessagePosté le: Ven 03 Oct 2014, 12:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
D'ailleurs, en parlant de cousinage, je crois que c'est réellement un inceste légal, vu que Boutin a pu se marié avec son cousin. J'ignore s'ils ont des gosses, en revanche.


des cousins marié ensemble, ça m'a jamais paru choquant perso, ni incestueux. Mais dans ma famille proche, y en a pas de ce genre de cas.

Le plus compliqué chez moi c'est , un arrière grand père veuf qui s'est remarié avec sa belle soeur veuve également... donc la femme de feu son frère. ça fout un peu la pagaille dans l'arbre généalogique. Du genre :
Attend... André c'est son cousin ou son demi frère à mamie ?
Ben les deux, il est le demi frère par alliance, sinon oui André c'est le cousin... mais ils ont un demi frère en commun, René.
Ah... oui... euh, non en fait... répète pour voir ?
XD

Travaillant avec des personnes agées, souvent avec des facultés amoindrie... je vous dit pas le nombre de confidence ou de comportement invitant à penser que la personne a connu l'inceste, que j'ai pu voir ou entendre.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sahana Lockser
Civil


Inscrit le: 25 Mai 2014
Messages: 28
Localisation: Sur votre écran..

MessagePosté le: Ven 03 Oct 2014, 4:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne me permettrais de dire si oui ou non tel ou tel mérite la prison. En revanche, ayant moi aussi 3 frères, étant croyante, et surtout vu l'éducation qu'on a eu, je ne peux même pas l'imaginer...
La question des parents ce pose forcément, que pense t-il de cela? Qu'elle serait la réaction d'un parent s'il apprenait que ses propres enfants entretiennent ce genre de relation?

Je rejoins Goukimaster, je me demande exactement pareil, comment peut t-on arriver à que deux personnes soit justement attiré par ce tabou qu'est à l'heure actuelle l'inceste?
Je me demande aussi si ce n'est pas par compensation, manque d'un parents ou d'affection, ils se rabattent sur ce qu'ils ont de plus proche et de plus semblable jusqu'à crée cette dépendance et donc cet amour incestueux.
Question a ce poser quand cela est apparu, du moins l'attirance, condition, âge, ex cetera...

J'ai très peu entendu d'histoire d'inceste "voulu" c'est à dire que les cas étaient plutôt quelque chose qu'un tiers subissait ( le plus souvent le père et la fille). Donc difficile d'en parler.


Shedinn18 a écrit:
PS : Le truc médical marrant avec l'inceste, c'est une étude scientifique sur l'inceste que j'avais lu sur un forum. Je prend l'histoire avec des pincettes car c'est des propos rapportés d'un forum, mais ça se tient, donc bon.
Bref, le danger de la consanguinité, c'est de mettre au monde des bambins malades de maladies génétiques, car deux personnes de même famille ont plus de chances de porter tout les deux le gène de la maladieen question que deux personnes d'horizons différents.
Eh bien, cette étude disait que ce risque n'était présent qu'à la première génération incestueuse, et qu'à partir de la deuxième génération, cela avait l'effet inverse, c'est-à-dire réduire le nombre de maladies génétiques.
En effet, puisque les membres de la génération 1 comprennent plus de malades qu'habituellement, c'est que les gènes responsables se regroupent sur ces personnes.
Et comme les personnes malades ont moins de chances de se reproduire, leurs gènes se transmettent moins et les membres de la génération 2 sont donc moins malades que la génération 0

Bien sûr, en faire un model de société serait sacrément cruel pour la génération 1, mais ça m'avait fait marrer à l'époque (ça date un peu).



Je me suis posé la question si cela était forcément toujours le cas pour autant.
Il existe des gènes dominants donc forcement entraînent des maladies même s'il n'est présent que sur un chromosome et pas son homologue. Cela peut être dû à une mutation présent sur le chromosome sexuelle de la mère (X) ou sur un autre autosome.

Supposons des individus « malades » capable de ce reproduire Je me suis amusée à faire mes petits croisements... (il y a peut être des erreurs je suis plus géologie et moléculaire que généticienne )

Soeur et frère ayant hérité d'une mutation génétique sur un chromosome X de la mère (M est dominant et m est récessif):

FO : Mère avec un gène malade XM et un gène non malade Xm le père (ici supposé frère) porte les allèles XM et Ym
F1 : ¼ avec comme allèle Ym Xm ( garçon non malade) ; ¼ avec comme allèle XM, XM (Organisme létale) ; ¼ de XM, Ym (malade) et ¼ de XM, Xm (malade) . (on est a 50 % malade 25 % non malade et 25 % supposé létale)
2 F2 Possible :
1ère : 1 parents Xm, Ym et un parent XM, Ym : ½ de sain et ½ de malade. Ok là sa marche on à une augmentation du pourcentage d'enfant non malade (en F3 on a les même pourcentage)
2ème : 1 parent XM, Ym et un parent XM, Xm on ce retrouve avec une F1 donc pas de changement ….. il n'y a donc pas de changement dans la génération 2 voir éventuellement la 3ème.
Après , j'ai pris un type de maladie , il en existe d'autre qui me contredisent (comme par exemple le gène malade est récessif et seule les MM sont malades et les autres ne sont que porteur-> Mucoviscidose ) . On va dire que tout dépend de l'objet d'études.

Citation:
Ton histoire tient tout juste debout, en imaginant que la génération 0 soit un frère et une soeur, qu'appelles tu la génération 1 ? Le fils et la fille du frère et de la soeur ?
Au final, tu pars dans de l'inceste à gogo dans ce "truc marrant", totalement absurde en bref.


Je ne vois pas ce qu'il y a d’absurde, Je suis sur que cela existe. On trouve de tout dans cette planète. Après, c'est vrai que ce n'est pas marrant ...


Citation:
Après, on a le phénomène génétique, dit effet fondateur :
On a surtout des études fait sur le peuple juif , plutôt endogame : exemple : 51 % des juifs de Géorgie descendraient d'une seule femme (58 % selon Behar35 (wiki) donc ça fait réfléchir sur ce qu'on considère consanguin.



L'effet fondateur chez l'Homme du 20ème et 21ème siècle relève plus d'un mouvement sectaire de mon point de vu...
J'avais étudier en évolution le cas de la secte des Amish de Pennsylvanie ou a un des couples fondateurs portait une anomalie génétique récessive ( formation de membre court et de 6 doigts et 6 orteils)
Dû a des mariages consanguins et a un effectif réduit de la population Amish de Pennsylvanie, l’anomalie est devenu commune là bas...

Citation:
parce que globalement, si mes souvenirs sont bons, l'humanité entière ne descendrait génétiquement parlant que d'après peu près 30000 personnes


Je ne savais pas ça... :O


(PS: les conventions en génétique ce n'est pas mon dada hein...)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shedinn18
Civil


Inscrit le: 05 Juin 2014
Messages: 41

MessagePosté le: Ven 03 Oct 2014, 12:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avoue que je n'ai pas poussé la réflexion aussi loin que vous les gars.
Mais aussi théorique qu'elle soit, il me semblait que cette projection se basait sur un principe tout con :

Les malades génétiquement ont moins de chances de se reproduire, par effet sociale -> A part les très sadique, personne n'a envie de transmettre une maladie génétique à son gosse.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
N.B
Anbu


Inscrit le: 22 Oct 2012
Messages: 1290
Localisation: Brésil entre 2 paires de fesses.

MessagePosté le: Ven 03 Oct 2014, 3:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Optimus a écrit:



N.B a écrit:
Perso j’aimerai que ce soit pénaliser mais pas trop sévèrement non plus


Que cela soit sévèrement ou non, pourquoi voudrais tu pénaliser l'inceste ? Rassure toi, j'essaye juste de comprendre un autre point de vue que le mien et mon but n'est pas de t'agresser ou quoique ce soit du genre.


Parce que c'est grave je trouve , j'ai pas pousser la réflexion aussi loin que certains mais pour ma part si tu sors et couche avec quelqu'un dont tu connait les liens de parentés avec toi tu mérite un petit rappel à l'ordre et je pense qu'une thérapie imposer serait utile

sans parler d'une espèce de "préservation de la lignée" que je trouve moyenâgeuse et dégoutante ( ça se faisait avant et encore maintenant certaines personnes instable le font encore )

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hecchima
Sennin


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 2403
Localisation: Là, dit elle en pointant du doigt un point précis sur la carte

MessagePosté le: Ven 03 Oct 2014, 8:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
J'ai très peu entendu d'histoire d'inceste "voulu" c'est à dire que les cas étaient plutôt quelque chose qu'un tiers subissait ( le plus souvent le père et la fille). Donc difficile d'en parler.


Le débat ne porte que sur un genre de couple incestueux, voulu et consentit et qui sont très rare d'ailleurs.
Pour le reste c'est de l'abus sexuel, de viol, en plus d'un inceste, il est clair qu'il n'est pas à dépénaliser, bien au contraire.

Citation:
L'effet fondateur chez l'Homme du 20ème et 21ème siècle relève plus d'un mouvement sectaire de mon point de vu...


L'homme du 20ième ou 21ième siècle sont que des descendants.
L'effet fondateur se retrouve plus ou moins chez tout les humains, a un moment donné en remontant les générations, et l'histoire des migrations... tu tomberas sur un nombre restreint d'ascendants qui ont donné un nombre conséquent de descendant dans la population actuelle... Je comprends pas ton point de vu, qui le relie au sectarisme.

Le sectarisme entrainant un effet fondateur à une échelle réduite et plus récente, c'est tout. Je dirais même une sorte de goulot génétique plus que d'effet fondateur en lui même... parce que tu remontes la généalogie de ces amish avant qu'ils ne s'isolent du reste de la population, on revient au même point que tous les autres humains et comme c'est plutôt récent.

bref, je pense qu'un généticien serait plus apte à vraiment expliquer, je ne fais que dire ce que j'en ai compris, ce qui est déjà assez limité ^^

Citation:

J'avais étudier en évolution le cas de la secte des Amish de Pennsylvanie ou a un des couples fondateurs portait une anomalie génétique récessive ( formation de membre court et de 6 doigts et 6 orteils)
Dû a des mariages consanguins et a un effectif réduit de la population Amish de Pennsylvanie, l’anomalie est devenu commune là bas...


disons que les choses sont plus visibles quand il y a une anomalie qui se transmet. Cependant, toutes populations un peu isolé géographiquement ont un taux de consanguinité plus élevé que la moyenne. c'est le cas au centre de la france, mais aussi dans les montagnes ( les fameux "crétins des alpes" vient surtout d'un manque d'iode dans l'alimentation)
Mais on oublie aussi de dire que si les anomalies se transmette plus facilement, l'inverse est tout aussi vrai : la transmission des points forts, génétiquement parlant en est aussi facilité, genre une résistance à une maladie... (d'ailleurs la peste noire au vu du nombre de victime qu'elle a fait à une période, ça a restreint pas mal le choix des partenaires pour fonder une famille à l'époque, y a pas une étude qui avait été faite sur une mutation génétique qui avait permis à certaine personne dans la population de résister à ce germe et qui se serait transmise ? )

Pendant des siècles les juifs étant non seulement au ban des sociétés où ils vivaient, et en plus ils étaient plutôt à se marier entre juifs.


mais en fait, la médecine moderne, fait aussi oublié comme ton exemple, c'est que les maladies les plus grave ne se transmettent pas aussi facilement.

En fait, la sélection naturelle aurait tendance à éliminer sur les générations et à ne garder que les plus forts et ça même s'il y a consanguinité, toute anomalie se retrouvant sur le chromosome X entrainant une maladie grave... tous les mâles le portant, mourraient avant de pouvoir le transmettre et ne ferait même pas partie des potentiels partenaires choisit, ce qui fait qu'au fil des générations, on finirait avec la même probabilité d'avoir la naissance d'un enfant malade que dans le reste de la population.

toutes mutations qui ne portent pas préjudice à la survie finalement se transmettent, mais ce sont nos sociétés modernes qui atténue largement cette sélection naturelle, où certaines anomalie perdure parce qu'ils n'y a pas de contingence environnementale qui les élimineraient de fait.

après comme tu le dis, tout dépend de la maladie et de l'objet de l'étude, ou du patrimoine génétique transmis et des mutations qui y apparait. C'est pas si tout noir ou tout blanc en fait.

Il est clair cependant que trop de consanguinité nuit par manque de diversité génétique et fait aussi qu'elle peut rendre une population vulnérable à certaines maladies, c'est un fait.


on a le cas de peuple qui ont ce genre d'anomalie comme sur l'île de Pingelap :
Citation:
L'atoll intéresse particulièrement les généticiens : un typhon réduit la population à seulement vingt individus (vers 1775), l'un d'eux ayant une maladie rare, l'achromatopsie, appelée maskun en pingelap, signifiant littéralement « pas voir ». Cette maladie génétique à transmission autosomique récessive a pour principaux symptômes une absence totale de vision des couleurs, seules les nuances de gris étant distinguées, une acuité visuelle très réduite, une très forte photophobie, et un nystagmus. Du fait de la faiblesse des ressources génétiques et de l'augmentation rapide de la population, ce trouble génétique concerne maintenant près de 10 % de la population et 30 % sont des porteurs sains. En comparaison, aux États-Unis, seul un individu sur 33 000, soit 0,003 % de la population, est affecté3. Cette proportion inhabituelle d'achromates dans la population de l'atoll y a attiré le neurologue Oliver Sacks, auteur de L'Île en noir et blanc4 en 1997. Une très forte proportion d'achromates est également présente dans la vallée de Mand, sur l'île de Pohnpei5.


où l'ile de st barth qui n'était à la base composé que de deux familles... qui se sont reproduit entre eux au fil des génération, on sait les méfaits que ça a pu avoir.

après ce que j'en sais, c'est que certain "mariage" consanguin sont plus néfaste que d'autre, surtout quand ils sont répétitif au fil des générations.

le cas des familles royales, comme charles 2 d'espagne :
http://www.lapresse.ca/sciences/en-vrac/200904/15/01-846699-la-consanguinite-a-lorigine-de-lextinction-des-habsbourg-despagne.php

puis la fameuse grand mère de l'europe victoria d'angleterre qui a transmis l'hémophilie à ses descendants, or c'est une mutation qui ne se retrouvait pas avant elle, l'endogamie des familles régnantes a fait le reste.

Malgré tout, il suffit de voir Elisabeth II qui résulte tout autant de mariage consanguin au fil des générations à diverse degrés, pour se dire que ça n'en fait pas pour autant une aberration de la nature, son arrière petit fils George est le tout premier héritier de la couronne à ne pas être né d'un mariage endogame.

la famille impériale du japon, n'en parlons même pas... je crois que c'est une des plus vieille lignée encore à la tête d'un pays, du moins ils le prétendent, qui remonte au moins à 336 ap jc quand on ne prend pas en compte les empereurs légendaire avant la période Yamato ...et pourtant, à l'origine l'empereur choisissait toujours les femmes dans sa propre famille, genre la première impératrice Suiko quand elle est monté sur le trône, elle avait été avant cela l'épouse de son demi-frère l'empereur Bidatsu et la mère de 7 de ses enfants.

Plus tard se sont limité, qu'à choisir les concubines et épouses que dans un nombre restreint de clans, qui eux même pratiqué l'endogamie.

Bon tout ça pour dire que les mariages consanguins ne donne pas automatiquement une descendance d'attardé mentaux.
un frère et une soeur ne feront pas nécessairement des enfants en mauvaise santé, et leur probabilité d'en avoir dépend de l'historique médical de leurs ascendants. Comme tout couple finalement.

@NB :
Citation:
sans parler d'une espèce de "préservation de la lignée" que je trouve moyenâgeuse et dégoutante ( ça se faisait avant et encore maintenant certaines personnes instable le font encore )


Au delà des perspectives dynastique en se mariant entre cousins plus ou moins éloignés. ce que se permettait les aristocrates avec la dispense papale pour le faire, n'était pas forcément autorisés pour le peuple.

Y a franchement des fausses idées qu'on se fait de cette époque :
au moyen âge c'était durement réprimé l'inceste, c'est un crime dans la bible. on les séparait, avec enfermement dans une congrégation religieuse pour expier.
Chez les francs, ils punissaient même de la peine capitale par exemple.


Et l'inceste était aussi une donnée spirituelle, ex: un parrain ne pouvait épouser sa filleul, ou la marraine de celle-ci, ou même le parent de la filleul.

juste comme ça :
http://www.lepoint.fr/c-est-arrive-aujourd-hui/8-septembre-1603-ils-s-aiment-font-un-enfant-ils-sont-frere-et-soeur-arrestation-decapitation-08-09-2012-1503935_494.php

la condamnation de l'inceste en lui même a été abolit qu'à la révolution française.


Donc n'est pas moyenâgeuse ce qu'on croit dans ton propos, vu que c'est ta prise de position qui renvoie au moyen-âge.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sahana Lockser
Civil


Inscrit le: 25 Mai 2014
Messages: 28
Localisation: Sur votre écran..

MessagePosté le: Sam 04 Oct 2014, 1:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hecchima a écrit:
Citation:
J'ai très peu entendu d'histoire d'inceste "voulu" c'est à dire que les cas étaient plutôt quelque chose qu'un tiers subissait ( le plus souvent le père et la fille). Donc difficile d'en parler.


Le débat ne porte que sur un genre de couple incestueux, voulu et consentit et qui sont très rare d'ailleurs.
Pour le reste c'est de l'abus sexuel, de viol, en plus d'un inceste, il est clair qu'il n'est pas à dépénaliser, bien au contraire.


Je me suis mal exprimeé, je voulais dire que je ne connais pas assez le sujet pour pouvoir en parler avec une opinion ferme, puisque je n'ai jamais entendu d'autre évènement que l'inceste forcé. Je condamne l'inceste vis à vis de ce que je suis ( Mon éducation et mon culte) mais, je ne suis pas apte à dire "oui, il le faut le dépénaliser" ou "non, il ne le faut pas".


Citation:
L'homme du 20ième ou 21ième siècle sont que des descendants.
L'effet fondateur se retrouve plus ou moins chez tout les humains, a un moment donné en remontant les générations, et l'histoire des migrations... tu tomberas sur un nombre restreint d'ascendants qui ont donné un nombre conséquent de descendant dans la population actuelle... Je comprends pas ton point de vu, qui le relie au sectarisme.

Le sectarisme entrainant un effet fondateur à une échelle réduite et plus récente, c'est tout. Je dirais même une sorte de goulot génétique plus que d'effet fondateur en lui même... parce que tu remontes la généalogie de ces amish avant qu'ils ne s'isolent du reste de la population, on revient au même point que tous les autres humains et comme c'est plutôt récent.

bref, je pense qu'un généticien serait plus apte à vraiment expliquer, je ne fais que dire ce que j'en ai compris, ce qui est déjà assez limité ^^


Je sais bien que nous avons des ascendants qui on subit l'effet fondateur. Nous avons une population mondial a augmenté de 6 milliards d'habitant en 120 ans donc forcement il y a des chances que moi et mon voisin du dessous avons un même ascendant. Mais, l'Homme d'aujourd'hui n'est plus celui de il y a 100 ans. Ce que je veux dire c'est qu'à l'heure actuelle dans un pays comme le nôtre ou comme l’Allemagne, on peut éviter cet effet, ainsi je peux faire des descendants avec un homme qui n'aura aucun ascendant direct commun ( je m'en fou si on avait le même arrière arrière arrière grand père).

Les populations d'aujourd'hui complètement isolé depuis des générations, il en va de soit que je ne considère pas cela comme sectaire. Les petites populations qui s'isolent du reste du monde pour n'enfanter qu'entre eux répugnant toute autre pensée oui c'est sectaire. Ainsi quand je disais qu'une population qui s'isole aux 20ème (vers la fin) et 21ème siècle et qui va crée par la suite cet effet fondateur est pour ma part un résultat de ce mouvement sectaire.
Parce que l'effet fondateur chez l'Homme de nos jours ce décide il n'est pas subit que par les génération suivante. Si ma famille s’éloignait du reste de la population pour vivre d'elle même et fonder une société ne serait elle pas sectaire et n'aurait elle pas crée a partir d'un certain temps un effet fondateur. ( comprenez vous ce que j'ai voulu dire? Au lieu de "relève" j'aurai dû mettre "découle" il était tard...)
Après il est vrai qu'un généticien serait plus apte à nous expliquer. ( J'essayerai d'en parler a mon prof d'évolution c'est un sujet intéressent )


Citation:
mais en fait, la médecine moderne, fait aussi oublié comme ton exemple, c'est que les maladies les plus grave ne se transmettent pas aussi facilement.

En fait, la sélection naturelle aurait tendance à éliminer sur les générations et à ne garder que les plus forts et ça même s'il y a consanguinité, toute anomalie se retrouvant sur le chromosome X entrainant une maladie grave... tous les mâles le portant, mourraient avant de pouvoir le transmettre et ne ferait même pas partie des potentiels partenaires choisit, ce qui fait qu'au fil des générations, on finirait avec la même probabilité d'avoir la naissance d'un enfant malade que dans le reste de la population.

toutes mutations qui ne portent pas préjudice à la survie finalement se transmettent, mais ce sont nos sociétés modernes qui atténue largement cette sélection naturelle, où certaines anomalie perdure parce qu'ils n'y a pas de contingence environnementale qui les élimineraient de fait.


N'est pas transmit car l'organisme portant génétiquement la même mutation sur les deux chromosome est létale.

Les plus forts? Ou les plus aptes ? Ma prof d'SVT nous gueulais dessus lorsque on parlait de force.

Tout est une question de dominance, si la mutation d'un allèle du Chromosome X est dominante à la normal alors qu'il soit homme ou femme l'individu mourrait (si la maladie fait que l'individu doit mourir)
En revanche, si l'anomalie génétique sur le chromosome X fait que la maladie est dominante mais, n’entraîne pas une maladie faisant que l'individu meurt alors sur une petite population ou il y a consanguinité il y a de forte chance que la maladie prennent grande ampleur au bout de quelque génération.

Après il y a beaucoup de facteur, comme les gènes de prédispositions a une maladie qui peuvent être transmisse mais, qu'il n’entraîne rien si il n'y a pas les autre facteurs dit environnementaux. (Diabete de type 2 par exemple)



Je ne connaissaient pas le peuple de l'île de Pingelap c'est effectivement un bon exemple contre la consanguinité après je pense que l'on pourra trouver beaucoup d'exemple qui pourra contredire au réaffirmé. Je pense que c'est un travaille de généticien et de médecin d'avoir le dernier mot.

Citation:
Bon tout ça pour dire que les mariages consanguins ne donne pas automatiquement une descendance d'attardé mentaux.
un frère et une soeur ne feront pas nécessairement des enfants en mauvaise santé, et leur probabilité d'en avoir dépend de l'historique médical de leurs ascendants. Comme tout couple finalement.


Tout à fait.


Shedinn18 a écrit:
A part les très sadique, personne n'a envie de transmettre une maladie génétique à son gosse.


Attention, on peut être porteur d'anomalie génétique le savoir et vouloir des enfants cela fait il de ces personnes des sadiques?
Comme je le disais plus haut il y a les gènes mais, il y a aussi beaucoup d'autre facteur qui entre en jeu. Tout dépend de la nature de la maladie.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hecchima
Sennin


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 2403
Localisation: Là, dit elle en pointant du doigt un point précis sur la carte

MessagePosté le: Sam 04 Oct 2014, 3:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je me suis mal exprimeé, je voulais dire que je ne connais pas assez le sujet pour pouvoir en parler avec une opinion ferme, puisque je n'ai jamais entendu d'autre évènement que l'inceste forcé. Je condamne l'inceste vis à vis de ce que je suis ( Mon éducation et mon culte) mais, je ne suis pas apte à dire "oui, il le faut le dépénaliser" ou "non, il ne le faut pas".


Non, c'est moi qui me suis mal expliquée, c'était surtout pour préciser ce que j'en pensais ^^
Pour les incestes consentit, j'aurais tendance à être plus tolérante, ça veut pas dire que je n'en serais pas horrifié au préalable, je me mets surtout à la place des parents.
Je serais la mère de deux enfants qui finissent en couple, tout le reste de ma vie certainement, je me demanderais qu'est ce que j'ai bien pu faire de travers pour que ça en arrive là. Tout ce qu'on souhaite pour ses enfants c'est d'être heureux, et certainement pas d'avoir ce genre de relation qui complique la situation et d'être pointé du doigt par la société comme des gens horribles, dégeulasses, etc... ouais, ça aussi ça me ferait certainement du mal, parce que ça serait avant tout mes enfants qu'on est en train de pointer du doigt, et qu'on leur ferait du mal, alors qu'ils ne demanderait qu'à ce qu'on les laisse tranquille.

Mais si en plus la loi vient mettre son nez dedans, je me dirais que mes enfants ne sont pas des criminels qui foutent en danger la vie des gens, la souffrance de la situations est de l'ordre de l'intime qui m'appartiendrait finalement et eux même ne le feraient pas pour me faire du mal. A quoi bon tant d'acharnement ?


Difficile, par contre de me mettre à la place d'une femme amoureuse de son frère.

J'avais un grand frère, dont j'étais très proche, bien qu'on avait 6 ans d'écart, j'étais toujours à le suivre dans ses conneries parce qu'il me faisait hurler de rire. Dès que je suis née, pour lui, j'étais la petite chose de la famille, un peu délurée, qu'il le faisait marrer également et qu'il fallait protéger.
bon il lui arrivait aussi d'être bête et méchant, de me faire porter le chapeau pour quelques unes de ses bêtises, mais généralement quand on est la plus petite de la famille... y a qu'à pleurer, et l'accuser d'avoir était méchant pour se venger, donc il ne s'amusait pas trop à le faire ^^.

mais j'ai beau chercher dans mes souvenirs, la possibilité de tomber amoureuse de lui, me parait de l'ordre de l'absurde.
j'ai du mal à concevoir une relation incestueuse, quand dans mon propre parcours, c'est une évidence qu'on ne tombe pas amoureux de son propre frère ou de sa soeur, aussi proche qu'on puisse être, c'est complètement saugrenu.

Après la seule véritable place que je connaisse, la mienne, donc totalement extérieur à ce genre de problème, j'aurai tendance à essayer de comprendre, plutôt qu'à condamner, parce que c'est simplement dans ma nature.
Je crois que si ça devait se passer dans ma famille, deux cousins par exemple, ça me ferait bizarre, mais de là à couper les ponts avec eux pour ça, non.


Après comme je l'ai dit c'est souvent des personnes qui ignoraient leur lien de parenté, pour eux y avait pas de tabou au préalable... et dur d'en mettre un en place, quand les choses sont déjà faite.


Citation:
Ce que je veux dire c'est qu'à l'heure actuelle dans un pays comme le nôtre ou comme l’Allemagne, on peut éviter cet effet, ainsi je peux faire des descendants avec un homme qui n'aura aucun ascendant direct commun ( je m'en fou si on avait le même arrière arrière arrière grand père)


On finit toujours avec un cousin éloigné si on part de cette logique, parce qu'un étranger n'est finalement qu'une personne dont on ne sait pas son degré de parenté avec soi et qu'immanquablement, il y a une forte chance pour avoir un ancêtre commun, voir plusieurs si on choisi quelqu'un de sa région ou de même origine (ethnique).

Bon juste pour rire, même si ce ne sont que des statistiques, avec le jeu des implexes :
http://www.anecdote-du-jour.com/9-francais-sur-10-descendent-de-charlemagne/

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sahana Lockser
Civil


Inscrit le: 25 Mai 2014
Messages: 28
Localisation: Sur votre écran..

MessagePosté le: Sam 04 Oct 2014, 11:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hecchima a écrit:

Pour les incestes consentit, j'aurais tendance à être plus tolérante, ça veut pas dire que je n'en serais pas horrifié au préalable, je me mets surtout à la place des parents.
Je serais la mère de deux enfants qui finissent en couple, tout le reste de ma vie certainement, je me demanderais qu'est ce que j'ai bien pu faire de travers pour que ça en arrive là. Tout ce qu'on souhaite pour ses enfants c'est d'être heureux, et certainement pas d'avoir ce genre de relation qui complique la situation et d'être pointé du doigt par la société comme des gens horribles, dégeulasses, etc... ouais, ça aussi ça me ferait certainement du mal, parce que ça serait avant tout mes enfants qu'on est en train de pointer du doigt, et qu'on leur ferait du mal, alors qu'ils ne demanderait qu'à ce qu'on les laisse tranquille.

Mais si en plus la loi vient mettre son nez dedans, je me dirais que mes enfants ne sont pas des criminels qui foutent en danger la vie des gens, la souffrance de la situations est de l'ordre de l'intime qui m'appartiendrait finalement et eux même ne le feraient pas pour me faire du mal. A quoi bon tant d'acharnement ?


Pour moi le gros problème reste justement les parents. Ils ne peuvent pas tous être tolérant... Je n'imagine même pas ce qu'un couple incestueux pourrait entraîner comme confit au sein d'une famille. J'avoue que même moi je ne serais pas comment je réagirai. Je suis tolérante mais, si mes enfants me disent qu'ils ont ce genre de relation je ne pense pas que je pourrais le supporter. Je m'en voudrais car il y a forcément une raison a cela .



Après je me dis qu'on nous a formaté à ne pas avoir ce genre de sentiment dans les dessins animés, séries, films, ou même notre éducation.
Aujourd'hui, j'arrive a voir des gamines de 12-13 ans maquiller, talons ect et je me demande avec toute la perversion qu'on retrouve à la télé est ce que les mentalités ne vont pas changer concernant l'inceste. Lorsque j'avais 12 ans, je regardais des films tout publique avec mes parents et si il y avait une scène étrange, je détournais le regarde. Aujourd'hui ce sont des programmes pervers qui sont diffusé notamment les télés réalités et ils visent un public jeune .Imaginons un frère et une soeur regardant un de ses programmes que pourrait il penser que c'est normal de faire l'amour, de montrer son corps à l'autre...C'est justement pendant l'adolescence qu'il faut faire attention à l'enfant car il prend conscience de son corps, du regard des autres et des autres.
En l'espace de quelque années les mentalités ont tellement changées que peut être arriverons nous a "banalisé" l'insecte.

Mais bon seul l'avenir nous le dira.

Après moi, les relations entre cousin ne me gène pas vraiment moi, je pourrai pas mais, cela ne me choque pas vraiment.
Je ne peux pas condamner l'inceste car, ça ne m'a jamais touché personnellement, mais étant la seule fille de la famille, (ni cousine proche, ni soeur) je ne pourrai pas l'imaginer.


Citation:
Bon juste pour rire, même si ce ne sont que des statistiques, avec le jeu des implexes :
http://www.anecdote-du-jour.com/9-francais-sur-10-descendent-de-charlemagne/


Je suis pas française de souche mais, j'en ai peut être qui sais ?
Je vais faire ma princesse maintenant :3
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Débats Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum