Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. [Discussion] Chapitre 699/700
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 18, 19, 20
 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum - Bibliothèque de CN
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Hecchima
Kage


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 2745
Localisation: Là, dit elle en pointant du doigt un point précis sur la carte

MessagePosté le: Jeu 20 Nov 2014, 12:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ce que vous ne relevez pas c'est que kishi a fait un choix celui d'arrêter son manga (pour des raisons familiales pour son bien être) et il l'a fait au dépend de son oeuvre et ses lecteurs peut être, surement meme


ça s'est pris en compte je pense.

puis 40 ans c'est un âge vénérable chez les mangaka qui font dans l'hebdo, c'est épuisant le rythme imposer.

je sais plus dans quel reportage sur cette profession où justement le mangaka qu'on suivait, disait qu'on lui avait conseillé de le faire avant cet âge parce qu'il ne pourrait plus soutenir un tel rythme (sont comme les sportif en fait)

après, je pense aussi qu'on peut jugé l'histoire ou le scénar pour ce qu'il est, sans remettre en question les motivations du mangaka, sa finalité, etc. juste sur sa gestion. la cible visé n'enlève pas cette aspect là.

la cible visé doit être ravi de la fin, naruto avait aussi énormément de lectrice aussi, ben ils ont correspondu à la demande simplement (les gens crient au fan service, mais le fanservice c'est la base du système de production des manga qui reste une industrie, avec étude de marché, quoi qu'on en dise, donc bon... et qui se veut respectueux du lectorat, même si on le pointe facilement du doigt quand c'est mal fait ou que ça dessert l'histoire, c'est pas un synonyme de mauvais ou de mauvaise foi de la part du mangaka... c'est bêtement sont taff de le faire aussi... s'il le fait mal, tant pis, s'il le fait bien, tant mieux).

donc relativiser certaines critiques serait bien et surtout aussi au but fixé que kishi revendique dans ses interview a t_il réussi ? s'est il ménagé ? perso je ne pense pas... pour moi les gosses ont reçu un ou les messages plutôt clairement, qu'on puisse déplorer certains de leur mise en valeur oui, et certaines gestions du scénar, c'est aussi compréhensible, je trouve de le faire.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Wang tianjun
Just wool it !


Inscrit le: 23 Déc 2005
Messages: 2517
Localisation: Nice

MessagePosté le: Jeu 20 Nov 2014, 9:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

phoenixe a écrit:


On a quand même tous cette impression que dans ses débuts Naruto était un manga assez mature et sombre par rapport au autre du même genre. L'histoire commence avec un orphelin qui se sent bien seul, son seul ami/rival a vue son clan se faire décimer par son frère, leur premier adversaire est un jeune garçon qui finira pas mourir pour sauver maitre (Haku) maitre qui était un beau salaud mais quand même pas temps que ça (Zabuza). On avait déjà les nuances de gris entre les héros, les méchants et les plus méchants.


C'est en fait là dessus, que je ne suis pas d'accord avec toi.
Je pense que tu idéalise cette période du manga comme on idéalise après coup une personne qu'on a aimé dans notre passé.

Il n'y a pas de différences aussi importantes que cela entre les 2 parties et ce manga n'a jamais été aussi sombre que cela.

Tu évoques avec raison le fait que bien des personnages ont vécu des choses incroyablement dures dans la première partie du manga : tu évoques la vie de Naruto, le passé de Kakashi, Sasule... tu peux aussi rajouter Neji et Gaara.
Un mec qui perd son père parce qu'il n'est pas dans la bonne branche de la famille, un mec détesté de tout le monde, c'est pas terrible.
Mais dès la première partie de ce manga, Neji et Gaara reviennent du bon côté si tu te souviens.
De même, puisque tu parles de Kakashi et de ce qu'il a vécu, c'est lui même qui sonne la réponse à ces problème quand il parle à Sasuke :
Oui, il a souffert, il a perdu des proches.
Mais la vie a continué, il a appris de ses erreurs pour ne pas recommencer (d'où ce qu'il dit sur le fait que le plus important, ce ne sont pas les règles mais l'attachement aux siens) et surtout, il a reconstruit sa vie et a reconstruit des liens avec des gens qu'il aime et veut protéger.
Tu vois, au final, malgré toutes les horreurs de la vie (et Kishi est quand même allé à l'extrême), le manga reste résolument optimiste :
Même si tu as eu un passé difficile, il ne faut pas se refermer sur soi même comme l'ont fait, Neji, Gaara, ou Sasuke et se morfondre indéfiniment sur son passé, car ça ne t'amènera à rien à part être malheureux toute ta vie (et c'est con de gâcher son unique vie sur terre !). Il faut construire son présent et son avenir et aller vers les autres.
C'est le sens même profonde Naruto : un gamin qui cherche malgré tout ce qu'il a vécu la reconnaissance des autres et c'est pour ça au début qu'il veut devenir Hokage.
Naruto est l'incarnation de l'optimisme de ce manga, car c'est lui qui cherche à se construire malgré tout et qui fait basculer Neji et Gaara dès la première partie du manga.

Tu seras d'accord avec moi pour dire qu'il y a plus sombre dans la vie. ^^

Kishi fait volontairement prendre à Sasuke une voie différente mais on sait dès le début qu'il reviendra du bon côté :
En fait, c'est le défi ultime de Naruto de faire revenir son meilleur ami, c'est pourquoi c'est le plus difficile (car c'est le plus précieux, c'est celui qui a le plus de valeur aux yeux du héro et le couronnement de son oeuvre).



La seconde saison aussi a ses moments sombres et ses perso au passé pas terrible :
-Sasori perd ses parents et se lance dans le marionnettisme pour tenter de les faire revivre.
-Idem pour Oro (enfin, peut être pas les marionnettes :p)
-Itachi qui doit se retourner contre sa famille
-Pain qui est orphelin très jeune et vie dans un pays en guerre et perd un de ses amis.

Je pense qu'on est d'accord que ça aussi c'est sombre.

Tu rajoutes ceux qui ont perdu un proche : Naruto perd Jiraya, Shikamaru perd son professeur, et Kurenai est veuve à peine enceinte.

Même le passé d'Obito n'a rien de joyeux.

Et pourtant on reste sur cette note d'optimise qui reste le sens de ce manga et qu'on voit avec Obito (et on savait tous que ça allait finir comme ça pour lui).


Tu vois, il n'y a pas tant de différences entre les 2 saisons.


___________________________________________________________________


@ Kaze :
Bien sûr qu'on a le droit de critiquer le manga.
Il y a des choix qu'on peut regretter, des passages plus ou moins utiles (genre Kaguya), des raccourcis et un manque d'explication sur d'autres (genre le retour d'oro et ce qu'il fait là)...
Enfin bref, on peut clairement avoir un avis différent sur un certain nombre de passages et se dire que ça aurait été mieux traité.

Mais ici, ce que tu critiques est essentiellement d'un autre ordre :
C'est la ligne éditoriale du manga si je puis dire et à ce titre l'oeuvre dans son ensemble.
Ok, on peut ne pas aimer, trouver que ce n'est pas conforme avec notre vision du monde.
Toutefois, c'est la même ligne depuis le début du manga jusqu'à la fin, et si tu as suivi ce manga, c'est qu'au moins à ses débuts, tu as aimé ce manga.
Du coup, tu te retrouves à reprocher à ce manga, ce que tu as justement aimé à son début et ce qui a fait que tu as suivi, cf, ce que j'ai écris plus haut à Phoenixe.
Et pourquoi ?
Parce que le manga est fidèle à son esprit et à sa ligne là où tes goûts ont évolués.
Mais là, ce n’est pas le manga qui est en faute, c'est juste que désormais, tu as d'autres attentes en terme de satisfaction par rapport à une histoire.
Loin de moi l'idée de remettre en cause tes goûts (et moi aussi des fois, j'aime les trucs plus sombres), mais replacé ainsi, est ce que tu penses toujours que tu peux en faire le reproche à ce manga et son auteur ?

Quand le manga a commencé, comment imaginais tu la suite et la fin ?
1) Naruto qui s'était fait des amis, avait la reconnaissance qu'il cherchait auprès du monde, était devenu Hokage et les gens qui finissaient en couple à Konoha heureux et tout ?
2) Une fin plus sombre, plus pessimiste ?

Moi, c'était clairement la une, et je paris que c'était le cas de la très grande majorité des lecteurs.

C'est là dessus que j'attire ton attention.
Oui, on peut critiquer plein de points séparément, mais à partir du moment où ça fait 10 ans qu'on suit un manga qui a toujours tenu cette ligne, c'est incohérent d'attendre la fin pour se rendre compte de ce que c'était.
Et je maintien pour avoir essayé : plus on suit l'oeuvre dans chacun de ses détails en formulant mille et une hypothèses sur le pourquoi du comment plus on a de chance d'être déçu si finalement on avait adhéré à ces idées et que le manga ne les reprend pas.

_______________________________

P.S: WANG tu en a mis du temps à comprendre...lol
.... C'est maintenant, à la fin, que tu te décides à comprendre.(darth sidious)

je me vois plus comme Dark Vador qui revient du côté clair à la fin. Mr. Green

_________________
Un jour, Roger demanda au vénérable bélier :
-Suis je un simple tondeur ou un Berger?
Le vénérable bélier lui répondit :
-Si tu as prélevé sur le dos d'un seul ovin, 1 cm de laine de plus ou de moins, et ce contre sa volonté, alors tu es un tondeur, non un Berger".
Et Roger pleura.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Torune le larbin de Danzo
Civil


Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 1

MessagePosté le: Dim 23 Nov 2014, 8:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas posté depuis des années sur le forum a tel point que je ne retrouvais plus mon compte j'ai du en créer un autre, mais la fin oblige je vais vous donner mon avis moi aussi.

Je vais repartir du début, je suis plutôt génération DBZ et j'ai connu Naruto sur le tard. Quand je voyais que le manga naruto faisait un tabac, je me suis demandé pourquoi ce petit gamin ridicule en orange avait autant de succès, je me suis dit qu'à l'instar de sangoku dans dragon ball c'était un manga pour les plus jeunes. Je me suis penché sur la question et là j'ai eu une agréable surprise un manga avec beaucoup d'atouts :

-Des combats excellents, très techniques avec des rapports de force cohérents
-une multiplicité de personnage
-un monde sympa et complexe
-des histoires intéressantes et sérieuses (génocides uchiwa, catastrophe Kyubi ….)

Le manga avait 3 défis à relever :
-un manga de combat se base sur la progression des personnages et doit se méfier de l'abus de l'évolution des forces
-naruto doit sauver sasuke de la haine (point sur lequel j'attendais la particulièrement la réponse)
-naruto a un nindo bien particulier, arriver à créer une société en paix

Il y a beaucoup à dire sur le manga mais j'ai la flemme de faire trop long et je vais faire le bilan sur ces 3 défis.

Défi n°1 : Et bien c'est raté ! Comme d'autres manga de baston, l'auteur a céder à la tentation de la surenchère, on passe de combats technique à taille humaine (hors bijous) a des attaques détruisent le paysage a des kilomètres à la ronde à la pelle. Madara qui fait tomber des météorites, tous les jinriuki en mode pain, modes naruto et susano abusif, edo tensei et kamui cheaté.... Le combat de madara contre la totalité des bijous + naruto est une caricature de cela à lui seul, ou tu as vu qu'un seul type aussi puissant soit-il pouvait se prendre tous les bijous en même temps, rien que gérer Kyubi doit tenir du tour de force. Quand on voit les combats de l'équipe d'asuma contre hidan et kakusu et le dernier combat naruto-sasuke il y a un monde.

Défine n°2 : C'est raté pour moi. Sasuke depuis la mort d'itachi s'est enfoncé encore et encore dans le crime, la haine et la méchanceté. C'est devenu une ordure et un psycopathe. Il a manqué d'une seconde pour qu'il ne tue pas sakura, j'aurai bien voulu voir naruto encore essayé de le sauver si ca avait été le cas. Sasuke c'est comporté comme un tueur a maintes reprises aux détriments des nièemes 2ième chance qu'on lui a donnée. Et résultat de l'histoire finalement je suis battu donc j'accepte de redevenir gentil. Et en plus Sakura le pardonne et lui fait un môme, morale de l'histoire : vous pouvez faire les pires saloperies sans être puni et vive les femmes battues qui pardonne à leurs hommes. Je caricature mais on en est pas loin.

Défi n°3 : Mouais. La réponse de Naruto à la paix, c'est …. en fait on sait pas trop. La même chose qu'à l'époque d'hashirama essayer de gouverner le mieux possible. Sauf que naruto à lui l'avantage d'avoir des peuples qui se sont alliés pour faire un ennemi commun et des potes parmi les dirigeants donc c'est plus facile de maintenir la paix. Mais bon pas de recette miracle et on ne le vois pas se confronter à des vrais problèmes de dirigeants, face à des conflits qui sont restent inévitables. Peut être dans la suite de naruto me direz vous. Et puis le coup des buildings en font du village de konoha est écoeurant, c'est une vision bien moche du progrès (le japon doit en savoir quelque chose) et ca casse la sympathie du monde de naruto.

Donc pour moi 3 défis non relevés et en plus de ça, bons nombres d'erreurs scénaristiques depuis le début de la guerre (à part tobi = obito qui pour moi était vraiment la meilleure idée), kaguya en première ligne dont on se serait vraiment passée. Mais ce n'est pas pour autant que je descends le manga en flèche, ca reste un bon manga du début à la fin (la fin du combat naruto sasuke avec les bras en moins excellent par exemple). Je pense juste qu'il y a eu une dérive vers la fin qui lui a fait perdre en crédibilité et qualité.

Bon courage aux fans de naruto à qui le manga va manquer.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ropib
Chuunin


Inscrit le: 13 Aoû 2012
Messages: 705

MessagePosté le: Mar 25 Nov 2014, 1:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

@Torune le larbin de Danzo

Voici les réponses que j'aurais à donner.

Défi 1: La fin du manga pose la question de son rapport à la réalité, c'est à dire comment l'accepter tout en agissant ? Madara dépasse toutes les limites, il n'a quasiment plut de contrainte, et, aussi sec, il se fait avoir un peu comme un idiot par Kaguya. Celle-ci est une sorte de force de la nature et me semble représenter la contrainte du monde qu'il est impossible de soumettre par la volonté, c'est la contingence ultime. L'auteur examine justement le prérequis de ce défi 1 : qu'est-ce qui fait que nous, les lecteurs, nous nous y retrouvons ? comment se fait-il que bon nombre de mangas n'explorent pas la question et essayent d'aborder la limite sans jamais l'expliciter ? ici l'auteur est dans la représentation de cette idée et je trouve ça plutôt bien.

Défi 2: la morale n'est pas abstraite dans Naruto, le héros lui-même ne considère pas de morale abstraite (se que fait justement Sasuke : tu peux considérer que sa morale n'est pas la bonne, lui il considère que si, c'est la bonne, et il se retrouve toujours tout surpris du résultat de la confrontation de celle-ci avec la réalité). Alors en effet Sasuke n'est pas sauvé de la haine, il n'est en fait pas sauvé des contingences de la vie : rien n'est définitif. La leçon que donne Naruto est celle de Sisyphe chez Camus, à savoir que Sisyphe est heureux. Le fatalisme de Naruto est en réalité tout aussi grand que celui de Sasuke, seulement le fatalisme n'est pas synonyme d'inaction, d'absence de libido. Sasuke est un idéaliste systématiquement déçu bien plus qu'un criminel (qui a-t-il tué ?), il est aussi toujours manipulé par son désir d'indépendance et de déterminisme. La défaite il la comprend tout seul, comme à peu près tous ceux qui croisent la route de Naruto.

Défi 3: la réponse de Naruto est vitaliste, elle est clairement du côté de dire qu'il n'y en a pas, que la question mérite et méritera toujours d'être posée. Naruto accepte sa propre incomplétude, accepte qu'il existe des contingences, et que si la liberté a en fait une marge de manoeuvre très fine il est possible de l'utiliser à plein. Enfin il tente de tourner systématiquement les contingences à son avantage (la sérendipité).

Evidemment il y aurait beaucoup à dire, notamment dans l'animation collective de la guerre qu'il a du mal à articuler avec l'individualité. On peut penser que l'auteur est peu inspiré par la psychologie de groupe, il montre plutôt une série de gestes de chevalerie en quelques sortes. Au niveau de Kaguya... elle n'était pas mal et je pense qu'elle aurait mérité qu'il n'y ait aucune Zetsu noir pour sous-titrer tout ce qu'il se passait : en tant que force de la nature c'était très bien qu'elle se taise... Il n'empêche qu'il aurait fallu faire quelque chose du Zetsu noir, que les Zetsus blancs ont été abandonnés, qu'il manquait, je crois, une idée de cycle de création des mondes (où les Zetsus blancs auraient bien pu servir d'ensemancement)... quelque chose comme ça. On aurait pu terminer sur un discours véritablement écologique où la gestion des contingences par l'Homme aurait été plus explicite, où le sceau de Kaguya aurait dû être un éternel recommencement.
Bref... pour moi il y a évidemment des défauts dans le manga, mais je trouve que l'auteur a réussit à ne pas être dans la reproduction du traitement des défis dont tu parles, en y trouvant des questions plus générales et fondamentales, dans un traitement en plus tout à fait moderne dans le discours tout en réinterprétant des formes classiques (si ce n'est antiques).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hopelessnight
Chef anbu


Inscrit le: 05 Juil 2008
Messages: 1770

MessagePosté le: Mar 25 Nov 2014, 5:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Oui mais non y'a un truc qui n'est pas logique dans l'histoire.

Que la cible du manga soit les 10/12 ans (ou quelque chose comme ça), que ça soit la même cible que One Piece, Fairy Tail ou plus anciennement DB etc. ça n'explique pas la différence de traitement que nous avons eu entre la first gen et la next gen.

On a quand même tous cette impression que dans ses débuts Naruto était un manga assez mature et sombre par rapport au autre du même genre. L'histoire commence avec un orphelin qui se sent bien seul, son seul ami/rival a vue son clan se faire décimer par son frère, leur premier adversaire est un jeune garçon qui finira pas mourir pour sauver maitre (Haku) maitre qui était un beau salaud mais quand même pas temps que ça (Zabuza). On avait déjà les nuances de gris entre les héros, les méchants et les plus méchants.

Kakashi avait perdu sa team, Tsunade avait perdu Dan, Orochimaru était un gentil ninja perverti par sa "science" qui tuera son ancien maitre. Au milieu de tout ça on entrainer des gosses à faire la guerre bref c'était pas forcément un monde tout mignon tout gentil.

Kishimoto nous avait habitué à ça, il avait habitué ses lecteurs quelque soit leur âge et sa cible commercial les 12 ans et moins à ça. Alors pourquoi dans la 2ème partie plus précisément le dernier tiers du manga c'est devenue aussi niais, aussi simpliste voir stupide. Kishimoto aurait put continuer sur la même lancé, celle qui avait fait la renommé de son manga, il l'avait son public non ? Dans le meilleur des cas il aurait pu faire une histoire devenant plus mature et sombre au fur et à mesure que son lectorat grandissait mais ça je doute que ça arrive très souvent pour une œuvre en général.

Le problème de Naruto ça n'est pas sa cible commerciale. Le soucis c'est que l'auteur avait commencé avec une trame un peu complexe, mature, qui avait du potentiel et qu'a la fin et qui était déjà destiné à des jeunes lecteurs. Mais il a tout bazardé pour nous sortir des gros combats sans trop de logique et du pouvoir de l'amour en veux tu, en voilà. Forcément la pilule devient difficile à avaler.



@ phoenix,

L'auteur a répondu à vos questions dans sa dernière interview, si cela a changé dans les derniers moments de la série à savoir depuis l'arc Pain à peu près c'est tout simplement parce que le manga avant ça n'était pas écrit par Kishimoto uniquement mais parce qu'il a changé de conseillé éditorial, Kosuke Yahagi et ce Kosuke était visiblement capitale à la conception de Naruto.

Lui n'en a pas jugé ainsi, c'est pour ça qu'il est parti,et qu'il a évolué dans son métier mais forcé de constater que son départ c'est largement ressenti sur le manga.

Je pense que l'auteur a perdu malgré tout sa moitié quand il a quitter le navire.

Alors certes ils avaient décidé depuis longtemps que le manga se finirait sur le Sasuke vs Naruto, mais ce type savait s'en doute très bien conseiller l'auteur et donc ses choix de production.
Voilà pourquoi le manga était moins bon, l'auteur est bien moins appuyé et conseiller qu'a ses débuts. Ce qui est très important dans ce métier.

Son travail s'en est alors ressenti.

Et puis également on a un autre aveux de la part de Kishimoto et de Yahagi c'est que le style narratif initiale de Kishimoto c'est bel et bien de faire dans le sombre c'est ce qu'ils ont constaté dès ses débuts, autant dans ses dessins que dans ses choix narratifs. Il pensait d'ailleurs faire du seinen.

Donc à mon sens il ne faut pas s'étonner que le manga s'est dégradé puisque vis à vis du public cible l'auteur est allé dans une direction " adapter" à celui ci, mais pas adapté à l'auteur lui même.

C'est la raison à mon sens pour laquelle l'âge d'or du manga Naruto c'est finalement celle des tomes sur Jiraya Itachi et Pain.
Tout simplement parce que l'auteur à ce moment était dans son élément à lui.

Et nous l'avons forcement ressenti.

L'histoire de Naruto ni le personnage n'est visiblement quelque chose qui lui sont venues naturellement, visiblement lui ce qu'il faisait naturellement c'était des personnages sombres avec des histoires lourdes derrière.

J'imagine que c'est la raison pour laquelle les personnages de la série que sont Jiraya et Itachi sont les mieux réaliser, tout simplement parce qu'ils sont plus raccord à son registre naturel, ça lui coule de source plus simplement.

Et la fin du manga Naruto est bien plus caricaturale parce que c'est plus du pré commandé qu'autre chose.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yayaOOO
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 05 Aoû 2011
Messages: 143

MessagePosté le: Jeu 27 Nov 2014, 5:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'en suis persuader si kishi serait rester dans le trame manga mature et sombre avec des combat a taille humaine et non a taille bijou alors son manga serait tout simplement de ce qu'il y'a de meilleur. C'est sure l'histoire de zabuza jiraya itachi et nagato c'été tout simplement grandiose. Après pein c'est devenu n'importe quoi et vraiment relou a suivre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mizuki_tiger
Kage


Inscrit le: 29 Mar 2012
Messages: 2770

MessagePosté le: Jeu 27 Nov 2014, 6:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jusqu'à Pain, Naruto c'est une oeuvre d'art. Après, la qualité a chuté, c'était divertissant, parfois épique, parfois longuet, mais dans tous les cas décevant par rapport à avant...

_________________
Ma fic (click Wink ) :
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
orion.
Aspirant genin


Inscrit le: 07 Déc 2009
Messages: 261

MessagePosté le: Ven 28 Nov 2014, 5:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il y'a pas mal de choses que j'ai aimé dans l'après Pain perso.

Naruto reste la meilleure chose que j'ai jamais vu/lu mais qui aura été au final la plus grande deception aussi. Kishi a réduit a néant tout le potentiel de son manga. Selon moi il a premièrement commencé a l'écorcher en faisant une guerre propre (où personne meurt, les "gentils" gagnent tout le temps, les méchants sont en majorité des edo tensei, des zetsus ou une grosse bete ... tout en augmentant le nombre d'incohérences.) et il a surtout fini par le détruire violemment sur les 20-25 derniers chapitres.

C'est vraiment dommage car Kishi est très bon dans des ambiances matures et violentes, le flashback d'Hashirama par exemple en est la preuve. Ca aurait été bien de voir Naruto dans un contexte difficile où il aurait du faire des choix, des sacrifices, se retrouver dans une vraie detresse psychologique de guerre, lui, ainsi que tous les personnages. On aurait pu voir le mental de certains, voir comment Naruto gère les situations difficiles. Il a toujours été sur un pied d'estale confortable pendant toute la guerre, et n'a eu aucun choix a faire a par taper les méchants. Certes les combats étaient difficiles mais ce n'est pas important : il n'a pas eu a se triturer la tete ni a se remettre en question pour revenir plus fort. Et un héros qui gagne sans difficulté, ca ne vaut pas dire grand chose en fait ... On a pas pu voir ce ue le personnage avait dans le ventre et ca ne s'applique pas que a l'héros d'ailleurs. Sasuke a été complètement transparent dans cette guerre par exemple alors qu'il aurait pu jouer un role très interessant.

Jusque à la fin de la guerre le manga restait quand même halletant je trouve (même si beaucoup de lecteurs n'ont pas eu autant de patience) avec des possibilités de fin encore prometteuses.

C'est les 20-25 derniers chapitres qui ont été fatals au manga, cassant tout un travail de 15 ans. Le timing était ridicule, et complétement irrationnel, 6/7 chapitres pour régler le cas Naruto/Sasuke alors que c'était l'objectif numéro 1 du héros dans shippuuden et que l'auteur nous en parlait depuis des années ... incompréhensible. L'auteur s'est contredit d'une façon très curieuse, en prenant tant de temps et d'énergie a développer Sasuke pendant toutes ces années pour au final regler son cas en trois coups de crayon.
Kaguya a été un big boss raté aussi, et Madara, qui lui apportait son lot de suspens et d'imprévisibilité, a été éjecté de façon encore plus brute que Sasuke.

Du coup j'ai du mal a comprendre cette fin, c'est un peu comme si un pilote des 24 heures du Mans ayant fait une course parfaite se mettait a faire des choix conscients irrationnels lors des 20 dernières minutes pour au final perdre la course alors qu'il la tenait largement ...

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
z
Murim-Grandmaster


Inscrit le: 30 Mai 2006
Messages: 1604
Localisation: A côté de la plaque

MessagePosté le: Sam 06 Déc 2014, 1:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yo ! Je viens de me rendre compte... que Sasuke est toujours Genin Laughing











(imaginez un pavé)

























Nan, en fait comme ça fait plus d'une semaine que personne ne poste ici, je voulais juste avoir le dernier mot de cette section/topic, juste pour me marrer Twisted Evil Cette section sera-t-elle enlevée un jour, ou le cadavre restera exposé là, à la vue de tous ? Il serait peut-être temps d'enterrer le corps Twisted Evil

_________________
Spoil:
Qu’espérais-tu trouver en cliquant dessus ? Hum ? Le secret de l'immortalité ? Une photo de fesses ? Bande de voyeurs Razz
Some of them want to use you
Some of them want to get used by you
Some of them want to abuse you
Some of them want to be abused

¯\_(ツ)_/¯
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18722

MessagePosté le: Sam 06 Déc 2014, 11:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Roh z ! T'aurais au moins pu faire un semblant de pavé en t'insurgeant sur le pistonage qu'a eu Naruto pour monter au sommet de la hiérarchie sans passer par les autres grades !

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yoshi22
Civil


Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 45
Localisation: Breizh powaaaaaaaaaa

MessagePosté le: Sam 06 Déc 2014, 11:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Arlia a écrit:
Roh z ! T'aurais au moins pu faire un semblant de pavé en t'insurgeant sur le pistonage qu'a eu Naruto pour monter au sommet de la hiérarchie sans passer par les autres grades !


C'est pas faux, mais nous avons vu bien pire comme incohérences dans ce manga Laughing

Orion tu as lu dans mes pensées, tout est dit malheureusement Crying or Very sad

J'ai vu qu'un autre film serait en préparation (basé sur le fils de Naruto...)

Donc en gros, la fin du manga a été baclée... par contre la licence va etre exploitée jusqu'aux os histoire de remplir les caisses... C'est loin d'etre étonnant bien sur, le soucis est que la qualité du manga original avait déjà chuté lamentablement depuis la guerre biznounours. La suite ne s'annonce guère mieux...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum - Bibliothèque de CN Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 18, 19, 20
Page 20 sur 20

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum