Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Nihanti

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Zolvenstra
Aspirant genin


Inscrit le: 18 Avr 2006
Messages: 196
Localisation: Void

MessagePosté le: Mer 27 Sep 2006, 11:40 am    Sujet du message: Nihanti Répondre en citant

Prologue


« Fils,
Je fus le premier à le croiser et à être revenu en un seul morceau. J’avais que 12 piges à l’époque et pourtant, je m’en souviens comme si c’était hier.
C’était un vendredi soir et ton grand père venait de me foutre dehors après m’avoir battu. J’étais dans la rue d’à côté non loin d’une crack house réputée, je chialais toutes mes larmes en tentant de soigner une coupure sanguinolente à mon bras. C’était un soir de fête la bas : les « Black Killers » venaient de porter un coup fatal au gang adverse.
J’étais assis sur un banc lorsque je le vis. Un homme ou plutôt une forme qui se mélangeait parfaitement aux ténèbres de la nuit. Il s’approcha de moi, je me rappelle encore ce sursaut d’effroi, d’horreur mais surtout de terreur qui m’envahit : ses yeux … mon dieu, ils brillaient d’une lueur démoniaque animés par une volonté de fer. Une aura maléfique entourait cet homme, il hante encore aujourd’hui mes pires cauchemars. Tu te demandes peut être si ton vieux père n’a pas perdu la tête mais cet homme est bien pire que dans la légende, crois moi.
Mon cœur semblait prêt de lâcher lorsqu’il s’approcha de moi. D’instinct, je lui sortis un « Qu’est-ce que tu veux ? Je suis occupé là. » Ma voix chancela à plusieurs reprises. Peut être surpris par ma témérité, il me considéra quelques secondes de plus puis avança vers moi.
Sa voix était d’un calme et d’une douceur froide, à en donner la chair de poule. Encore maintenant, une longue coulée de sueur froide perturbe mon dos.
« Je cherche Johnny. »
Il s’était mis à ma hauteur de sorte à ce que je puis bien contempler son visage : il rayonnait d’une pâleur effrayante et squelettique. Je hochai la tête tant bien que mal lui indiquant de la main la crack house.
Tout d’un coup, il me plaqua contre le banc, appuyant méthodiquement sur mes bras. Ce qu’il fit par la suite ne peut que être le fruit du démon mon fils mais à l’époque, j’étais pêcheur et je considère aujourd’hui cela comme une punition divine. Il constata le sang qui ruisselait sur mon bras et me sourit. Lentement, il avança sa bouche jusqu’a mon bras où il lécha jusqu'à la dernière goutte de sang. Inutile de te préciser que je sursautais à chaque contact de cette langue froide et hostile.
« Exquis.»
Il partit dans un rire froid et sordide qui résonne encore aujourd’hui dans ma tête. Je ne compris plus rien, tout alla trop vite. Il m’attacha au banc avec une corde sortie de son long manteau noir puis m’assomma.
Je fus réveillé par des sirènes de police : tout les squatteurs de la crack house avaient été longuement mutilés avant d’être exposé dehors sur une potence improvisé. Personne n’avait rien vu ou entendu, un appel anonyme avait averti la police. Sur la potence était inscrit ce message à l’aide du sang des victimes :
« Mes plus profonds remerciements aux familles qui permettront à mes actions en pompes funèbres de fluctuer à nouveau.
Nihanti. » »

_________________
Look not above, there is no answer there;
Pray not, for no one listens to your prayer;
Near is as near to God as any Far,
And Here is just the same deceit as There.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Saitake
Chuunin


Inscrit le: 11 Mar 2006
Messages: 513
Localisation: Tokyo

MessagePosté le: Mer 27 Sep 2006, 4:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas mauvais. Je commente ici puisque je pense qu'il sagit d'un one-shoot.

On est bien plongé dans l'ambiance, on ressent les tiraillements du héros. Une "belle" rencontre en somme Wink

_________________
Changer le monde sert ceux qui veulent voir inscrits leur nom dans les livres d'Histoire. Mais être heureux sert ceux qui inscrivent leur nom dans la vie des autres et considèrent leur coeur comme le bien le plus précieux.

Orson scott Card " Les enfants de l'esprit"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
¥usuke
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 07 Déc 2005
Messages: 107
Localisation: Chez Sol!

MessagePosté le: Mer 27 Sep 2006, 6:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Exactement comme Saitake je trouve qu'on est directement plongé dans l'ambiance, par contre en lisant ce texte, je suis pas pris de peur ou quoi que ce soit d'effrayant pour le héros, je trouve plutôt la fin amusante, le texte est bien construit je trouve sauf pour le faire qu'il l'attache .. ça fait un peu too much mais jolie texte.

J'aime bien Smile

_________________

~ Rêver, c'est aussi devenir immortel ~
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger Carte
Snowva
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 133

MessagePosté le: Mer 27 Sep 2006, 7:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hmmm je ne suis pas sûre qu'il n'y ai pas de suite... puisqu'il s'agit d'un prologue. Si non, les modos nous aideront bien ^^
J'ai beaucoup aimé ce texte fluide et facile à lire, l'evocation est efficace pour l'imagination, on a quelques ressentis...
C'est vrai qu'on a pas peur mais bon, ce n'est pas forcé. Moi, j'attends la suite!
Car il me semble que ça en appelle une...

_________________
Come What May
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
parpaing
The alpha and the omega


Inscrit le: 03 Oct 2004
Messages: 732
Localisation: Deutschland über alles!

MessagePosté le: Mer 27 Sep 2006, 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas mal, mais il y a un léger problème en ce qui concerne le niveau de langue à mon avis, tu passes d'un registre familier à un registre soutenu, et il y a un effet de va et vient constant. Ca pourrait le faire quand le "grand père" réemploie les mots qu'il a utilisé dans sa jeunesse, mais la ça jure un peu je trouve.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum