Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Mahou Sensei Negima
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
weneslas
Kage


Inscrit le: 26 Aoû 2011
Messages: 2957

MessagePosté le: Jeu 26 Juil 2012, 1:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, on sent beaucoup de précipitations dans le bouclage de l'arc. Tout s'enchaîne trop vite, mais bon, conclure plus vite pour mieux repartir ? C'est ce que j'espère en tout cas.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18721

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 9:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hop, une info :

http://www.animenewsnetwork.com/news/2012-10-03/negima-akamatsu-discusses-next-work-with-shonen-magazine

Le côté positif, c'est qu'il parle de son prochain projet. Le point négatif, c'est qu'il retourne voir la Kodansha pour ça.

M'enfin, si on peut avoir une suite de Negima, je prends.
S'non le tome 37 est sorti chez nous depuis avant-hier.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1081
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 10:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

La bonne blague pour le coup de rempiler avec Koudansha...
Si la suite de Negima se retrouve de nouveau avec eux (son prochain "travail" ne sera probablement pas negima cela dit), on aura rien gagné à l'affaire.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
weneslas
Kage


Inscrit le: 26 Aoû 2011
Messages: 2957

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 12:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je m'y connait pas du tout dans ce milieu éditeurs auteurs.

Vous pouvez m'expliquer en quoi c'est une bonne ou mauvaise nouvelle qu'il ait resigné chez Kodansha ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alaessia
Anbu


Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 1306

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 12:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Parce qu'il s'agit d'une bande de trou du cul qu'il avait pourtant eu la bonne idée de quitter ?

C'est une blague j'espère ? J'acceptais le fait qu'il nous fasse un fake ending pour pouvoir se débarrasser de la Kodansha et il retourne discuter boulot avec eux ?!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hiei
Bijuu


Inscrit le: 12 Juil 2009
Messages: 4245

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 1:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Va falloir que vous m'expliquiez pour la Kodansha, là.

La Kodansha ce n'est pas seulement le "Weekly Shōnen Magazine" (un magazine avec lequel ils ont une politique douteuse, je vous l'accorde, mais les procédés employés ne datent pas d'hier). Dans le cas de Akamatsu, il est vrai qu'il aurait été préférable pour cet auteur d'aller ailleurs, étant donné qu'il fait en grande partie du shonen.

_________________
Anciennement Daichi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18721

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 1:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

T'inquiète pas Daichi, ils ont des politiques douteuses pour bien d'autres choses aussi. Surtout sur certains prix.
Après rien n'est encore fait. Mais ce serait décevant qu'il retourne dans le Shonen Magasine après avoir plus ou moins planter la fin de Negima pour pouvoir en partir.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
weneslas
Kage


Inscrit le: 26 Aoû 2011
Messages: 2957

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 1:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et du coup, ça serait sur un autre format qu'une parution hebdo ?

Le problème donc, si j'ai bien compris, c'est que comme souvent l'éditeur réduit le champ d'action et l'imagination de l'auteur en gros non ?

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18721

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 1:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si c'est le Shonen Magasine, c'est dans celui la que paraissait déjà Negima à l'époque donc non cela ne changerait rien. Mais disons qu'au niveau de la mentalité des dirigeants c'est franchement pas ça. On en discutait ailleurs avec Zefyris, mais rien que les Light Novel ( Les Bakemonogatari par exemple ) ils t'arnaquent littéralement.

Franchement qu'Akamatsu se soit barré de là pour y retourner même pas un an après, c'est gênant.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1081
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 1:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Koudansha a le même genre de mentalité pour beaucoup d'autres publications en dehors des oeuvres du weekly shounen magazine, Daichi.
Pour ne citer qu'un exemple frappant qui a été sur le tapis entre moi et Kaengel pas plus tard qu'hier soir, suffit de voir le rip off pratiqué sur les monogatari series. 1600 yen le tome soit 3 fois plus que la normale, avec pourtant pratiquement zero images contre une bonne 15 aine chez ses concurents. ils te mettent le tome dans une petite boite et ça justifie de multiplier le prix par trois même si la qualité à l'intérieur est subpar. C'est typique d'eux.
Je signale juste que c'en est au point où des professionnels dans le monde du light novel boudent carrément les monogatari series dans leurs recommandations en considérant que ce qu'ils font les met inéligibles à leurs classements. Dans le dernier classement du très connu kono light novel wa sugoi de fin 2011 (classement 2012), les monogatari series sont rank 34ème parce que pas un seul de la petite centaine de professionnels du milieu (auteurs, publishers, critiques, etc) impliqués n'a voté pour ce LN, et que du coup seuls les votes de fans l'ont amenés dans le classement, sinon il n'était même pas dans les nominés (top 60).

C'est pour ça qu'on a eu des tas de LE complètement hors de prix par rapport au contenu sur Negima, mais qu'on a jamais eu un anime correct en terme de budget alloué malgré la popularité.
Ils rajoutent trois fois rien, mais multiplient le prix à outrance avec cette excuse, exploitant au maximum le filon des fans sans pratiquement dépenser en retour.
La qualité d'impression et de papier de Negima est parmi les plus pauvres qu'il m'ait été donné de voir, même à tarif équivalent.

Donc ouai, Koudansha exploite les filons et les fans associés en leur donnant des miettes à coté. Ils n'ont aucun respect pour les oeuvres, les auteurs, et encore moins pour leur consommateurs.

Par contre, quand il s'agit de down absolument tout contenu leur appartenant de près ou de loin sur youtube même en ayant qu'une seule image leur appartenant sur une video de 5 minutes, alors là, ils sont rapides et attentionnés.

Je pourrais continuer un bon moment à râler sur eux, mais tu l'auras compris je pense, je ne les porte pas dans mon coeur.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hiei
Bijuu


Inscrit le: 12 Juil 2009
Messages: 4245

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 4:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et à côté, ils ont les burnes pour reprendre en main Gunnm Last Order, laissé dans un embourbement incompréhensible par la Shueisha.

Évidemment qu'ils réitèrent leurs procédés dans plusieurs domaines, et pas seulement sur un unique magazine. Mais ici, on parle exclusivement de Negima, et dans son cas il est particulièrement touché par des magazines centrés sur du shonen. Ce à quoi je réponds : oui, le retour d'Akamatsu à la Kodansha n'est pas une si bonne chose, pour les raisons que tu as cité. Si on doit rebondir sur des points externes à ce sujet là, et qu'on commence à parler de light novel, de seinen etc. Tout devient beaucoup plus complexe.

Tu me parles de prix, mais que représente le prix dans une politique "d'ensemble" d'un éditeur ? Est-ce sur cela qu'on se base pour dire si un éditeur est bien ou pas ? En France, des éditeurs comme Glénat ou Pika dominent une grosse part du marché du manga, ils ont des prix standards et sortent un tas de goodies, databooks, etc. Et pourtant, bien qu'ils aient des moyens plus importants, d'autres entreprises telles que Ki-oon ou Kurokawa parviennent à sortir du lot de par leurs choix éditoriaux, les oeuvres proposées, les auteurs mis en avant, leur qualité de photogravure, ou encore le respect de l'ozalid d'un tome dans sa version d'origine. La Kodansha à certainement pris des mauvaises décisions sur une ou deux séries de roman/BD, et une mauvaise gestion du rapport qualité/prix, mais on ne peut pas les blâmer aussi facilement. Ce serait fermer les yeux sur beaucoup de bons choix opérés par cette maison d'édition (pour Vinland Saga, par exemple, le manga n'est pas mauvais du tout, le prix des tomes japonais est dans la norme, et l'auteur à tout le temps nécessaire pour confectionner son univers tranquillement, sans qu'il y est un forcing derrière. Et ça, c'est également le cas pour de nombreux seinen de la Kodansha : l'Habitant de l'infini, Eden, Blame, Bakuon Rettô... et je les remercierai jamais assez pour la prise de risque qu'à été Inugami).

Tu abordes le cas des adaptations, mais faut-il que je remémore l'affaire Mushishi ? Là aussi une série du catalogue afternoon, et qui à été adapté en anime sur un format de 26 épisodes, afin de traiter au mieux toutes les subtilités de l'oeuvre papier ; et pourtant l'anime n'a pas été un gros succès médiatique tout de long de la diffusion télévisuelle.

On peut continuer indéfiniment à chercher des défauts/qualités à cet éditeur. Il y a une raison très simple à cela : chaque éditeur n'est pas tout blanc ou tout noir. La Kodansha n'est pas le grand méchant loup de l'archipel japonais.

Tout ce que je viens de dire précédemment s'applique à tous les éditeurs et leurs méthodes respectives. Qui plus est, ce n'est pas dans la mentalité japonaise de montrer du doigt un éditeur comme on peut le faire en france. Les lecteurs sont bien moins vindicatifs là-bas.

_________________
Anciennement Daichi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18721

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 4:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si tu veux qu'on se focus uniquement sur Negima Daichi on peut le faire. La Kodansha a historique traité ce manga comme de la merde.
Des éditions limités hors de prix, des qualités de tomes discutables. Des projets extérieurs d'une qualité absolument à chier, pas besoin que je mentionne Shin Negima ou un Negima Neo. Si on se concentre juste sur le manga Negima, Akamatsu n'a pas eu un bon historique avec la Kodansha pour le traitement de son oeuvre.
Alors le voir retourner la bas, non, ça fait pas du tout envie.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hiei
Bijuu


Inscrit le: 12 Juil 2009
Messages: 4245

MessagePosté le: Jeu 04 Oct 2012, 5:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, mais là on se répète un peu.

Daichi a écrit:
Mais ici, on parle exclusivement de Negima, et dans son cas il est particulièrement touché par des magazines centrés sur du shonen. Ce à quoi je réponds : oui, le retour d'Akamatsu à la Kodansha n'est pas une si bonne chose, pour les raisons que tu as cité.


C'est la façon de parler de la Kodansha dans sa globalité qui m'interpelle plus qu'autre chose. Vous faites une sorte d'amalgame qui discrédite injustement la Kodansha.

Chaque éditeur à ses points positifs et négatifs. Le groupe Kadokawa (qui regroupe Kadokawa, ASCII Media Works, Media Factory, Enterbrain) à un réseau très réputé auprès des sociétés de jeux vidéo et de merchandising. Shueisha crée beaucoup de rendez-vous pour dénicher de jeunes auteurs. La Shogakukan est moins regardante sur les chiffres de ventes et laisse du coup plus de temps aux auteurs pour installer leurs séries ou pour les conclure.

_________________
Anciennement Daichi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
weneslas
Kage


Inscrit le: 26 Aoû 2011
Messages: 2957

MessagePosté le: Dim 07 Oct 2012, 3:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour revenir sur le tome en lui même, le tome 37 sortit dernièrement, je le trouve non pas décevant mais pour le moins assez ennuyeux.

Tout ce qui est combat et intrigue principale a été réglé, et on se retrouve donc avec du Negima des premiers tome, presque Shojo, du Negima en mode harem qui je trouve fait tâche, ou en tout cas fait assez bizarre après ce long et palpitant arc du nouveau monde.

La conclusion du manga s'étale sur deux tomes, c'est long je trouve. Surtout pour des choses pas forcement extraordinaire à lire. M'enfin ce n'est que mon avis,
Spoil:
le tome 38 avec les adieux, le futur, le retour dans le passé et l'épilogue devrait être un peu plus intéressant sans doute

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18721

MessagePosté le: Dim 07 Oct 2012, 4:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au niveau des News qu'on a mentionné plus haut, le prochain travail d'Akamatsu devrait voir le jour normalement avant le printemps 2013 si rien ne change. Aucune idée de ce que ça va être pour le moment, mais on devrait le retrouver courant de l'an prochain sur un titre. Que ce soit une suite, un spin off ou totalement nouveau. J'imagine que ça restera dans le même univers, Ai non stop, Love Hina et Negima étant tout trois dans le même monde.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
weneslas
Kage


Inscrit le: 26 Aoû 2011
Messages: 2957

MessagePosté le: Dim 07 Oct 2012, 4:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Même monde d'accord, mais c'est même histoire ou non qu'il est intéressant de savoir.

Franchement, je me dit qu'avec toutes les ouvertures possibles, ce serait dommage d'en rester là pour Negima. C'est comme s'il il s'était construit ses personnages (dans le sens magiciens) au fil des 38 tomes, et que maintenant au lieu de faire un ou deux arcs qui envoient la sauce avec des magiciens accomplis ou presque, et des grosses baston, il arrêtait et passait à autre chose.

Maintenant, est ce que ça s'est déjà vu de voir un auteur arrêter son oeuvre pour ensuite la continuer ? Si ce n'est pas le cas, le mieux qu'on puiss espérer en tant que fan de Negima, c'est un spin off.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18721

MessagePosté le: Dim 07 Oct 2012, 4:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca se voit régulièrement de voir un auteur s'arrêter pendant un moment avant de reprendre, c'est pas vraiment une rareté.
Mais vu la manière dont Negima a été stoppé, c'pas l'optimisme pour une reprise.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1081
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Dim 07 Oct 2012, 5:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Daichi a écrit:
Et à côté, ils ont les burnes pour reprendre en main Gunnm Last Order, laissé dans un embourbement incompréhensible par la Shueisha.

Spoil:
Évidemment qu'ils réitèrent leurs procédés dans plusieurs domaines, et pas seulement sur un unique magazine. Mais ici, on parle exclusivement de Negima, et dans son cas il est particulièrement touché par des magazines centrés sur du shonen. Ce à quoi je réponds : oui, le retour d'Akamatsu à la Kodansha n'est pas une si bonne chose, pour les raisons que tu as cité. Si on doit rebondir sur des points externes à ce sujet là, et qu'on commence à parler de light novel, de seinen etc. Tout devient beaucoup plus complexe.

Tu me parles de prix, mais que représente le prix dans une politique "d'ensemble" d'un éditeur ? Est-ce sur cela qu'on se base pour dire si un éditeur est bien ou pas ? En France, des éditeurs comme Glénat ou Pika dominent une grosse part du marché du manga, ils ont des prix standards et sortent un tas de goodies, databooks, etc. Et pourtant, bien qu'ils aient des moyens plus importants, d'autres entreprises telles que Ki-oon ou Kurokawa parviennent à sortir du lot de par leurs choix éditoriaux, les oeuvres proposées, les auteurs mis en avant, leur qualité de photogravure, ou encore le respect de l'ozalid d'un tome dans sa version d'origine. La Kodansha à certainement pris des mauvaises décisions sur une ou deux séries de roman/BD, et une mauvaise gestion du rapport qualité/prix, mais on ne peut pas les blâmer aussi facilement. Ce serait fermer les yeux sur beaucoup de bons choix opérés par cette maison d'édition (pour Vinland Saga, par exemple, le manga n'est pas mauvais du tout, le prix des tomes japonais est dans la norme, et l'auteur à tout le temps nécessaire pour confectionner son univers tranquillement, sans qu'il y est un forcing derrière. Et ça, c'est également le cas pour de nombreux seinen de la Kodansha : l'Habitant de l'infini, Eden, Blame, Bakuon Rettô... et je les remercierai jamais assez pour la prise de risque qu'à été Inugami).

Tu abordes le cas des adaptations, mais faut-il que je remémore l'affaire Mushishi ? Là aussi une série du catalogue afternoon, et qui à été adapté en anime sur un format de 26 épisodes, afin de traiter au mieux toutes les subtilités de l'oeuvre papier ; et pourtant l'anime n'a pas été un gros succès médiatique tout de long de la diffusion télévisuelle.

On peut continuer indéfiniment à chercher des défauts/qualités à cet éditeur. Il y a une raison très simple à cela : chaque éditeur n'est pas tout blanc ou tout noir. La Kodansha n'est pas le grand méchant loup de l'archipel japonais.

Tout ce que je viens de dire précédemment s'applique à tous les éditeurs et leurs méthodes respectives. Qui plus est, ce n'est pas dans la mentalité japonaise de montrer du doigt un éditeur comme on peut le faire en france. Les lecteurs sont bien moins vindicatifs là-bas.


Pas que je veuille me lancer dans un long débat sur un sujet qui n'a rien à voir ou peu avec le thread, mais
1) ce n'est pas juste "quelques titres" qui sont concernés par ces choix irritants de koudansha. Coté LN, la majorité des titres sont peut etre inconnus en france (encore que, il y a des noms comme umineko et higurashi qui sont concernés), mais ils existent bels et bien.
De la même façon, tous les shounen de koudansha sont directement concernés par la qualité terrible de papier et d'impression (en particulier les publications hebdomadaires sont identiques avec negima).
De la même façon, pratiquement la totalité des manga publiés par koudansha sont concernés par la rapacité dont ils font preuve quand il s'agit de sortir un budget correct pour un produit dérivé comme une adaptation anime (quand ils sortent quelque chose, d 'ailleurs).
Ce n'est pas "quelques titres concernés par le problème" mais plus proche du "quelques titres qui font exception et échappent au problème".
En terme d'éditeur japonais, Kodansha est le plus gros poisson dans la mare, donc citer des exceptions ne va pas changer l'état dans le reste se trouve.

2) Tu as un point de vue de consommateur indirect, qui n'achète pas les publications de kodansha mais la publication française leur correspondant. Je vois mal comment tu peux te pointer comme une fleur et me dire que la qualité d'impression, de papier, ou même le prix pratiqué au japon est de peu d'importance, donc j'espère que tu ne le feras pas. Pour toi, car tu ne le subis pas, peut être, mais pour moi, si. Me sortir que le fait qu'ils publient des bons titres c'est plus important, c'est un comble. Formidable, un mastodonte comme Kodansha a parmi ses titres de bons titres. Ca me donnerait plus envie de pleurer que de hurler de joie, personnellement, mais bon.

3) Tu contre argumentes d'étrange façon. En quoi ax tu la preuve que Vinland Saga n'aurait pas été édité par un autre éditeur si Koudansha n'avait pas accepté de le prendre? Tu ne peux pas, pas plus que l'on peut prouver l'inverse. Peut être qu'il n'aurait pas été édité. Mais peut être qu'il l'aurait été, (avec une meilleure qualité de papier?) chez un autre éditeur, et peut être qu'il aurait déjà bénéficié d'une adaptation anime aussi à l'heure actuelle. Ce qu'il n'a pas. Et même chose pour les seinen que tu cites.
Au final, tes contre exemples sont assis sur des choses invérifiables. On ignore si Kodansha a "sauvé" ces titres qui sinon n'auraient pas été publiés. Surement, il doit y en avoir. Est-ce assez pour pardonner la manière dont ils prennent l'argent du consommateur sans pratiquement rien donner de plus en retour, la manière dont ils sont actifs au niveau légal dès que ça touche à leurs oeuvres, ou la manière dont ils traitent de bonnes oeuvres comme Negima aussi bien au niveau de la qualité d'impression et papier que d'efforts faits pour que le titre reçoive une adaptation en animation correcte?

A mon avis, non, et de loin. Et au vu de la manière dont les auteurs, publishers, et autres critiques dans le monde du LN regardent d'un sale oeil leurs "kodansha box", j'ai pas l'impression d'être le seul à penser que kodansha tire régulièrement un peu trop sur la ficelle.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
weneslas
Kage


Inscrit le: 26 Aoû 2011
Messages: 2957

MessagePosté le: Dim 07 Oct 2012, 10:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ca se voit régulièrement de voir un auteur s'arrêter pendant un moment avant de reprendre, c'est pas vraiment une rareté.
Mais vu la manière dont Negima a été stoppé, c'pas l'optimisme pour une reprise.

D'accord, je le savais pas, c'est bon à savoir.

La manière dont Negima a été stoppé pas optimiste ? Qu'est ce que tu veut dire ? De mon point de vue, c'est l'inverse, il stoppe son truc avec une suite qui ne demande qu'à naître pour expliquer l'épilogue, et des tonnes de spin offs possibles sur des personnages tous aussi passionnants les uns que les autres.

Quand je regarde ainsi, je suis plutôt optimiste personnellement.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18721

MessagePosté le: Dim 07 Oct 2012, 11:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

D'un point de vue de l'histoire c'est optimiste car il s'est ouvert 15 portes pour faire une suite, mais c'est au niveau des circonstances qui l'ont poussé à mettre fin au manga qui me font avoir un doute. Car il a plus ou moins envoyer chier son éditeur en agissant ainsi, et reprendre sur une même base comme ça, cela me semblerait bizarre.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivante
Page 12 sur 13

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum