Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. La Tour d'au delà des nuages

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Seinen Anime
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Allen
Chuunin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 788
Localisation: plus trop là...

MessagePosté le: Mer 31 Jan 2007, 3:03 pm    Sujet du message: La Tour d'au delà des nuages Répondre en citant

J’ai toujours pensé qu’il y avait plusieurs sortes d’animes :
_Les communs qu’ont regarde parce que tout le monde regarde
_Les péchus quand on est en manque d’action ou d’adrénaline
_Les débiles quand on a vraiment pas envie de réfléchir
_Et enfin les BEAUX.

Quand je dis les beaux, je parle de ceux dont une image suffit à vous apaiser, de ceux qui vous font soupirer comme la dernière des pucelles,de ceux qui vous font croire un instant que vous savez encore vous émerveiller dans ce monde blasé, et de ceux dont le scénario importe encore moins que la disparition du dodo de l'île Maurice XD (condition sine qua non pour faire partie de cette catégorie…)
Un peu dans le lignée d’un Innocence ou un Advent children dans lesquels l’absence de scénario n’enlèverait absolument rien à la beauté de l’œuvre.

Et je crois pouvoir affirmer que Kumo no Mukou fait partie de ceux là.

L’histoire si vous y tenez vraiment c’est celle de Sayuri, collégienne réservée qui rencontre Hiroki et Takuya.

<img>

Les deux garçon montent en secret un avion dans un hangar abandonné pour aller survoler cette tour étrange qui se dresse au milieu de nulle part, œuvre militaire d’une quelconque force armée (on s’en fiche de toute façon) intervenant dans le conflit d’un Japon divisé en deux (Nord/Sud).

<img>

Sayuri est mise un jour dans la confidence et de là naît une promesse : tous les trois s’envoler dans les cieux pour aller voir la tour et découvrir son mystère.
Mystère épaissi par le fait que la jeune fille fait des rêves étranges à ce sujet.

<img>

Mais Sayuri disparaît un jour de la vie des deux garçons sans prévenir, sans un mot, sans un aurevoir.
Le temps passe, le rêve est abandonné et les deux amis continuent leurs vies, s’éloignant l’un de l’autre.
Trois ans passe ainsi, jusqu’au jour la Tour entre en activité et que Hiroki et Takuya se retrouvent pour accomplir leur promesse.

Encore un coup de Makoto Shinkai (réalisateur de Hoshi no koe), et pour ceux qui ont lu le sujet ou qui connaissent, imaginez plus de moyens, plus de progrès, plus de travail au design et vous obtiendrez un aperçu de ce bijoux qu’est Beyond the clouds.

Nous ne pouvons que saluer la performance qui s’étale minutes après minutes sous nos yeux.
La lumière se pose sur le moindre objet, accroche par mille reflets la moindre matière, le moindre regard.(A noter les magnifiques jeux de lumière dans le train)
Les décors sont bluffant de réalisme, avec un bruitage crédible presque touchant tant il nous rappelle la réalité.

<img>

<img>

Et les couleurs…Les teintes utilisées vous scotchent à l’écran.
Regardez le ciel, l’eau, la neige…Tout est si …vrai, et tellement irréel à la fois !
Une véritable claque !


<img>

<img>

<img>

La réalisation d’un point de vue technique est difficilement sujette à reproches puisque chaque expression des personnages, chaque mouvement, et chaque parole est très travaillé.
Quant à la mise en scène nous avons droit à des ellipses temporelles savamment dosée, des bouts de rêves semé ici et là comme des fleurs, et les plans utilisés lors des dialogues sont très bien trouvés.
Des instants sereins et d’autres plus sombres, dans un équilibre suivant la logique de l’histoire.


<img>


<img>

D’un point de vue narratif presque tout le film n’est que la préparation à la fin.
C’est très étrange mais il n’y a que ce dénouement qui importe dans ce long métrage.
Evidemment c’est le cas de tous les films mais ça se ressent un peu plus dans celui là.

Le film s’étend en juste trois mouvements=
_Souvenir de la Promesse
_Retour dans le présent
_Promesse
Comme pour prouver qu’un cercle n’est pas forcément vicieux.
Sans doute une volonté de faire passer un message d’espoir avec une histoire un peu tirée par les cheveux, mais remercions l’intention.

Il faut juste savoir faire abstraction de certains éléments pour ne retenir que les efforts des trois personnages, tous perdus pendant trois ans, qui se réveille au bout de trois ans en se rendant compte qu’il n’ont pas accompli leur rêve.
Le seul point intéressant du scénario, car finalement ce film n’est « que » l’histoire de Sayuri qui attend qu’on vienne la chercher, et de deux garçons qui oublièrent presque de rêver.
Une histoire pas touchante, ni émouvante mais pleine de suffocation , de bouffée d’air et de nostalgie.

Nostalgie cristallisée par une OST légère et agréable, comme celle d’Hoshi no Koe, avec le même arrière goût de tristesse.(Souvenez vous d’Agurata no ame)
Exactement dans les même tons, le piano reprenant du service pour nous offrir des instants de douceurs et de mélancolie touchants.
Et ce, toujours accompagné de ce violon solo qui vous prend les tripes et qui ne vous lâche que quand l’orchestre prend le relais pour vous assener un dernier KO.
Des vents parfois, discrets mais empoissant l’atmosphère aérienne des autres morceaux, traduisant ainsi l’ambiance pesante que doivent supporter Takuya et Hiroki sans Sayuri.
Tenmon(le compositeur qui a rempilé), sans innover franchement, nous livre donc un travail simple mais d’une terrible efficacité.

En définitive Kumo no mukou fait bien partie de ces œuvres que l’on regarde parce qu’elle sont belles (à vous de juger du scénario),on est ébloui par les couleurs, emporté par la musique et on en vient presque à se dire que finalement certains font leur boulot…et merveilleusement bien.

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

<img>

http://www.sk-team.com/index.php?file=Download&op=categorie&type=361

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Sengo
Aspirant genin


Inscrit le: 21 Sep 2006
Messages: 182
Localisation: Lost in space.

MessagePosté le: Mer 31 Jan 2007, 5:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pirée oui il l'est joli encore celui là. L'histoire est moins triste que Hoshi no Koe mine de rien donc c'est cool Razz

Par contre tu as oublié les animes que l'on regarde parce qu'il ont une bonne histoire Razz. Ce sont mes préferés, pas forcement beau mais qui touchent Razz.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Sam 27 Avr 2013, 3:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tien, il existe déjà :p

Pas grave, je le représente Wink


雲のむこう、約束の場所
La Tour au-delà des nuages






Histoire
Depuis 1974, le Japon est séparé en deux: le sud (Honshu, Kyuushu...) sous la domination américaine alors que le nord (Hokkaido) sous contrôle de l'Unions. En plein milieu de l'île d'Hokkaido, l'Union a construit une gigantesque tour, visible d'aussi loin que Tokyo. 16 ans plus tards, le Japon est redevenu indépendant et est maintenant en alliance avec les États-Unis.

Au nord de Honshu, dans la préfecture d'Aomori, deux jeunes rêvent de voler jusqu'à cet étrange tour. Hiroki Fujisawa et Takuya Shirakawa, deux prodiges, construisent en secret un aéronef afin d'atteindre un jour cette tour. Une troisième amie, Sayuri Sawatari, se joint au duo suite à une invitation d'Hiroki. Ensemble, ils font une promesse: de voler ensemble jusqu'à la tour. Après une magnifique journée passée ensemble dans la vieille gare, Sayuri disparaît.

3 ans plus tard, nous retrouvons les trois amis, dispersés depuis ce jour. Takuya est devenu un physicien, travaillant sur les univers parallèles alors que Hiroki a sombré dans la dépression. Pour ce qui est de Sayuri, elle dort depuis ce fatidique jour. Takuya et Hiroki relanceront alors leur projet, resté sur la glace, afin de réveiller Sayuri.


Infos pratiques

Auteur : Makoto Shinkai
Réalisateur : Makoto Shinka
Studio d'animation : CoMix wave
Genre : drame, sci-fi, militaire, romance
Durée : 91 minutes
Éditeur DVD : FOX PATHE EUROPA
Licencié : Oui
Manga : Oui
Épisodes : Non
Date de sortie: Novembre 2004



Mon avis
Sans aucun doute, mon préféré film de Makoto Shinkai. Je le dis d'entrée de jeu.

Déjà, comme pour les deux autres films (5 centimètres par secondes et hoshi no koe), l'aspect technique est irréprochable. Graphique très très beau, trame sonore très solide... rien à redire sur ces points. Il donne des leçons au grand studio qui nous jette à la figure des films à moitié finis, sérieusement!


Pour l'histoire: j'ai adoré. Si on voit le thème récure de l'auteur encore une fois (relation longue distance), cette fois c'est bien moins imposant: on surf sur la volonté de remplir une promesse et sur la relation entre deux amis. Et en arrière-plan, nous touchons rapidement une situation géopolitique plutôt intéressante, ainsi que bien des notions philosophiques (avec les théories du multverse et de leur connexion aux rêves).

Bref, un excellent film qui va figurer dans mon top 10 sans aucun doute.



Trailer

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Sam 27 Avr 2013, 3:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah ouais. J'avais jamais capté ce topic tiens. Bon bah j'vais en profiter. Je l'ai trouvé assez sympa ce film. le côté Sci-fi qui s'inscrit au milieu de l'histoire m'a vraiment bien pris. Et puis pour une fois pour faire passer les quelques longueurs nous avons un fond solide qui est introduit.
M'enfin je préfère quand même Hoshi o Ou Kodomo de ce réalisateur.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Seinen Anime Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum