Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Poème: Météore

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cosmos
Civil


Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 31

MessagePosté le: Lun 12 Fév 2007, 2:38 pm    Sujet du message: Poème: Météore Répondre en citant

Bon je me lance! donnez moi votre avis sur mon petit dernier!!



Météore


Météore Immuable depuis des millénaires,
Traversant l’Insondable où tout n’est que poussière,
Ma trajectoire parfaite et prévisible
Me mènera aux confins de l’Indicible.
Tout droit dans le vide intersidéral
Quoi de plus morbide de plus glacial ?
Où sont donc toutes ces choses merveilleuses
Sondes, Lunes, géantes bleues et nébuleuses ?
Dans cet infini je vis un cauchemar,
Rien ne varie je ne peux pas le croire.
Une sorte de malédiction qui me sera fatal
Tant d’afflictions dans cet univers minéral !

Une attraction soudaine a fait dévier ma course.
Mon auberge n’est plus à la Grande Ourse.
Je dois renoncer à ma bohème, à la nuit,
Et j’aperçois même la fin de mon ennui
Lorsque j’approche de cet astre sensationnel,
Qui me susurre son chant gravitationnel.
Me voila prisonnier à jamais en orbite,
Toute fuite m’est désormais interdite,
Condamné à tournoyer encore et toujours
Tout autour sans le moindre espoir de retour
De cette irrésistible étoile de la galaxie.
Je ne désire plus qu’une intime autarcie.

C’est donc ainsi que ma destinée devait aboutir,
En cette rencontre tombeau de mes soupirs !
Vos fabuleux et merveilleux présages
Vont vraiment mettre un terme à mon voyage
Vous me l’aviez pourtant promis : merci Kepler
Pour ce doux rendez-vous avec la lumière !
De cette divine beauté, je ne distingue plus le sombre,
Car à ses cotés ont disparues toutes les ombres.
A l’image des hommes et de leurs déclarations,
Je suis un pion qui fond à chaque révolution :
Dans mon sillage des larmes de glace jaillissent,
Mais quand cessera cet insupportable supplice ?

S’immisce à présent l’espoir d’un cataclysme
Si intensément poussé à son paroxysme !
Admirer sans toucher insoutenable attente,
J’aimerais tant m’écraser sur ta surface ardente !
Mais attention bien plus qu’une collision
Je désire la plus phénoménale des fusions
Cependant je ne suis fait que de roches
Il doit y avoir quelque chose qui cloche !
Et cette force qui me pousse et m’aspire…
Je n’en peut plus ma patience expire…
Sur ta surface ardente…L’attraction augmente…
Jusqu’à point de non-retour…Appelé Amour …
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Je sais pas
Criminelle du Verbe
Criminelle du Verbe


Inscrit le: 12 Fév 2006
Messages: 1059
Localisation: T'es où ?

MessagePosté le: Lun 12 Fév 2007, 3:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jolie l'insertion de Rimbaud Mr. Green

C'est-
-comment dire...
... vraiment "appréciable"... d'une variante de couleurs qui "emportent".
Je l'ai lu deux fois.
L'image de l'autarcie est géniale si c'est bien ce que je comprends ; à savoir l'espoir d'une communion entre le météore (toi... et l'étoile (elle (ou lui Cool ).
Non vraiment, il est "fabuleux" ce poème, si t'en as d'autres, n'hésite pas !


Edit : Ah ui puis question rythme, ça passe pas mal, les vers sont assez "consistants" avec un nombre syllabique qui ne déséquilibre pas ; les rimes vraiment pas mal même si elles sont pauvres... (j'dis ça mais j'suis pas capable d'en tirer une... Mr. Green )

_________________
Fille du 17 octobre./ "Souvent, mes couplets dépriment/"

La morve est glacée d'effroi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cosmos
Civil


Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 31

MessagePosté le: Lun 12 Fév 2007, 7:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci beaucoup Je Sais Pas, ça fait chaud au coeur ce que tu me dis!

C'est sur avec un avatar comme le tien, une petite allusion à Rimbaud ne passe pas inaperçue! Wink

C'est bien ce que j'ai voulu exprimer, la rencontre d'un météore et d'une étoile, et le désir de s'écraser sur cette dernière ( en passant c'est plutôt une ELLE hypothétique)
Plus qu'à espérer qu'il m'arrive la même chose... Rolling Eyes

Comme le poème t'as plu, j'essayerais dans mettre d'autres!
Encore merci!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum