Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Parce que des fois faut que ça sorte...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
gare à naruto le démoniak
Gnd
Gnd


Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 890
Localisation: La montagne rouge

MessagePosté le: Lun 26 Fév 2007, 11:29 pm    Sujet du message: Parce que des fois faut que ça sorte... Répondre en citant

... même s'il faut pas chercher à comprendre.





Déchirée. Déchirer. Comme une pulsion qui monte en soi, du plus profond des tripes. Déchirer. Broyer. Détruire. Griffer. Mordre. Instinct animal de l’homme civilisé. Cette douleur ferait presque voler en éclats des siècles de civilisation. Déchiqueter. Massacrer. Mais quoi ? Le vent ? Le goudron ? La fatigue ? Un lapin qui traversait la route ? Un instant d’inattention ? Une flaque d’eau ? A quoi bon vouloir se venger quand il n’existe même pas de coupable à accuser… S’en vouloir, même si on n’y est pour rien ; parce qu’on ne peut en vouloir à personne, mais qu’on nourrit tellement de rancune… Se crisper. Se figer. Perdre le contrôle. Hurler. Frapper dans un mur, de toutes ses forces, à s’en casser la main, à s’en arracher la peau. Se tétaniser. Se blottir dans ses propres bras et pleurer. Laisser couler ces perles salées qui, elles, ont déjà un chemin tout tracé. Renifler bruyamment. Comme pour se prouver qu’on le peut encore. Trembler.


Assise au milieu d’un jardin humide, une adolescente s’abandonne au chagrin. Pour un parent, perdre un enfant est la chose la plus horrible du monde ; pour un enfant, perdre sa maman est la blessure la plus profonde. Surtout comme ça. D’un coup. Pour rien. Une journée comme toutes les autres. Un samedi, rentrer de soirée tôt le matin. Quelques heures plus tard un bonjour en se levant, un sourire. A tout à l’heure. Mais il n’y aura jamais de tout à l’heure. Parce qu’une voiture ne se dirige pas que par la force de la volonté. Et on ne sait pas trop pourquoi, une collision. Remord. Ne pas avoir été là, avoir agit comme tous les jours. Torture. Ne pas savoir pourquoi ni comment, être démuni face aux faits. Douleur. Ne pas réaliser, pas envie de réaliser. Réaliser qu’on a vu pour la dernière fois ce sourire qui nous berce chaque jour depuis qu’on a ouvert les yeux. Qu’on a entendu pour la dernière fois cette voix qui nous rassurait quand on faisait des cauchemars, nous engueulait quand on rentrait trop tard. Qu’on a senti pour la dernière fois cette odeur, synonyme de protection, d’aide, de sécurité. Que plus jamais cet être d’amour ne nous serrera dans ses bras. Maman…


Abandon. Désespoir. Crainte. Solitude. Comme une armée d’insectes qui rampent, passent sous la peau et font trembler de l’intérieur. Maman… Comme un cri de rage adressé au néant. Un cri qui enfle, enfle et jaillit de ses poumons quand les larmes jaillissent de ses yeux. Maman… Comme un cri d’alarme qui se perd dans le vent. Un râle de chagrin qui s’échappe et soudain le silence. Parce que celle qu’elle appelle ne peut plus lui répondre. Maman… La Terre continue de tourner et pourtant son monde n’a plus d’axe. Le temps continue de passer et pourtant sa vie n’a plus de repère. Le soleil continue de briller et pourtant son visage n’a plus de sourire. Parce qu’on lui a enlevé son étoile, elle dévie. Maman… Tout ce qui reste est inutile, médiocre et terne. Tout ce qui reste est sombre, sinistre, empli de souvenirs qui brûlent de l’intérieur. Parce que chaque geste de réconfort rappelle un de ses gestes. Chaque mot de soutien rappelle une de ses paroles. Parce que dans la maison chaque objet rappelle sa présence. Maman…


Le verre dans lequel elle a bu avant de partir et que personne n’a osé enlever de la table. Le linge étendu que personne n’a osé ramasser. Le lit fait amoureusement dans lequel papa n’a pas osé dormir. Les restes d’hier dans le frigo que personne n’a osé manger. La couverture laissée sur le fauteuil que personne n’a osé ranger. Le post-it du rendez-vous chez le dentiste que personne n’a osé décoller. Le cd qu’elle a écouté et que personne n’a osé remettre dans son boîtier. Le livre qu’elle lisait et qui reste ouvert sur la table de chevet. Maman… Comme une vision magnifique qui s’évanouirait au détour d’un songe, elle a peur de perdre son image. Malgré les vidéos, d’oublier la douceur de sa voix. Malgré le parfum, d’oublier la chaleur de son odeur. Malgré qu’elle ait le même, d’oublier la fraîcheur de son rire. Et assise dans l’herbe elle resserre ses bras sur ses genoux. Maman…


Et elle promet. Elle promet au vent, aux arbres, à l’oiseau qui chante et à la fleur qui s’ouvre qu’elle n’oubliera pas, qu’elle n’oubliera jamais. Que tout les matins avant d’ouvrir les yeux elle pensera à cet ange qui l’a bercée de tant d’amour. Qu’avant de prendre chaque décision importante de sa vie, elle demandera conseil à ce souvenir si brûlant en elle. Qu’à chaque moment heureux qui viendra, elle lui offrira son sourire. Et que quand elle aussi sera maman, elle aimera comme elle a été aimée. Un hoquet. Un sanglot. Parce qu’elle l’aimait si fort… Parce qu’elle l’aime si fort, et l’aimera si fort jusqu’à son dernier souffle… Elle vivra pour elle. Et parce qu’elle a compris la valeur de chaque instant, elle en profitera comme si tous étaient les derniers. Parce qu’elle sait que chaque instant est le dernier de quelque chose, elle n’en perdra plus aucun. Jamais. Et doucement elle lève la tête, et son visage baigné de larmes sourit timidement au soleil.

_________________


FCs : Gaara, anti sasouk, HP, D gray-man, Ouran high school, naheulbeuk.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
parpaing
The alpha and the omega


Inscrit le: 03 Oct 2004
Messages: 732
Localisation: Deutschland über alles!

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2007, 4:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vraiment très touchant, rien d'autre à ajouter.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
gare à naruto le démoniak
Gnd
Gnd


Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 890
Localisation: La montagne rouge

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2007, 8:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci parpaing Smile



Et vous savez, j'aimerai bien des avis, ne serait-ce que d'un point de vue littéraire Wink



Je précise juste parce que ça peut jeter un froid très net que j'ai pas écrit ce texte parce que ça m'est arrivé directement.

_________________


FCs : Gaara, anti sasouk, HP, D gray-man, Ouran high school, naheulbeuk.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Uzumaki Sami
Chuunin


Inscrit le: 30 Mar 2006
Messages: 711

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2007, 4:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est jolie , et tellement vrai ..... comme le 4ème couplet ,
Ca sens vraiment un vécu, si il n'y est pas , le talent n'en n'est que plus grand ^^.
Mais on a pas assez le sentiment d'un desepoir ,qui existe surement, de la jeune fille, d'après moi on est encore plus abbatu que le montre le texte
Enfin sa dépend a quel moment la scène est décrite si c'est un souvenir , ou un jour proche de la perte de sa mère. M'enfin le sentiment qu'on ressens a ce moment la est tellement fort que je ne sais pas si il est possible de le retranscrire avec des mots.




Citation:
j'ai pas écrit ce texte parce que ça m'est arrivé directement.

ouf ! : )

_________________
Boite à flood forever en marque page
Dance_de_conDance_de_con
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gare à naruto le démoniak
Gnd
Gnd


Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 890
Localisation: La montagne rouge

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2007, 11:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pas vécu du tout sami, vraiment. Seulement une amie très proche a perdu sa mère récemment dans un accident de voiture et ça m'a quand même touchée, parce que c'était quelqu'un de formidable et que j'ai réalisé que non, ça n'arrive pas qu'aux autres. D'où le texte.


J'ai pas insisté sur le désespoir parce que c'était aussi un moyen de finir par positiver et pas de ressasser. J'étais partie pour et puis je me suis dit que non, c'était pas ça que j'avais besoin d'écrire au moment là.

_________________


FCs : Gaara, anti sasouk, HP, D gray-man, Ouran high school, naheulbeuk.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
parpaing
The alpha and the omega


Inscrit le: 03 Oct 2004
Messages: 732
Localisation: Deutschland über alles!

MessagePosté le: Mer 28 Fév 2007, 12:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Au niveau du style, je pense que c'est vraiment pas mal.
L'aspect haché du style retranscrit bien l'égarement du narrateur qui ne sait plus trop où il en est, perdu dans ses pensées qui sont durs à canaliser. Ca aurait pu être un petit plus pertinent justement de faire un rythme plus haché au début et plus fluide à la fin, pour montrer la lumière au bout du tunnel, le deuil est toujours la, mais le narrateur commence à mieux comprendre, ses idées sont plus clairs.

Mais je pense que la force de ton texte c'est:
*la répétition ==> comme quand on essaie de se convaincre que quelque chose n'est pas arrivé.
*l'aspect très réaliste, c'est très "true to life", tout le passage notamment à propos des détails, les objets laissés auxquels on n'ose pas toucher...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
gare à naruto le démoniak
Gnd
Gnd


Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 890
Localisation: La montagne rouge

MessagePosté le: Jeu 01 Mar 2007, 10:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, quand j'écris, j'essaye toujours d'être "RP", et sur ce genre de thèmes ça rend plutôt pas mal.



J'aime beaucoup l'idée de fluidifier le texte au fur et à mesure, je le retravaillerai dans cette optique ça devrait bien rendre, merci Parpaing Smile

_________________


FCs : Gaara, anti sasouk, HP, D gray-man, Ouran high school, naheulbeuk.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
isis
Civil


Inscrit le: 06 Jan 2007
Messages: 16
Localisation: Dans mes rêves

MessagePosté le: Mar 06 Mar 2007, 8:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est... très émouvant. Cette impression de vécu, tous ces "Maman..." sans réponse.

Les verbes à l'infinitif du début, tout nous montre la détresse de l'adolescente. J'avais envie faire quelque chose, de l'aider, de retourner dans le passé, de lui redonner sa mère, son être cher.

Comme parpaing, j'aime beaucoup les répétitions, ça donne toujours une atmosphère particulière. Et puis chaque paragraphe est différent, a son style. Enfin, on reprend espoir à la fin, et ça, ça fait du bien c'est vrai.

Merci pour ce beau texte.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Allen
Chuunin


Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 788
Localisation: plus trop là...

MessagePosté le: Mer 07 Mar 2007, 2:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime pas ce truc haché et les répétitions
elles ont leur place dans ce texte, c'est juste que je les trouve trop facile.
Je critique donc pas le texte, mais j'aime pas cette forme de style^^'


Citation:
Et parce qu’elle a compris la valeur de chaque instant, elle en profitera comme si tous étaient les derniers.


Triste conclusion
C'est vraiment ce qui s'est passé tu crois?
Qu'elle a comprit de par cet évènement?
C'est pas un reproche bien sûr, c'est que c'est quand même bêtement triste...

Edit, j'avais fait un post plus développé mais il s'est effacé et ca m'a enervée ><!

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
gare à naruto le démoniak
Gnd
Gnd


Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 890
Localisation: La montagne rouge

MessagePosté le: Mer 07 Mar 2007, 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Isis > Merci beaucoup Smile


Allen > c'est vrai que c'est un procédé facile les répétitions, mais je trouvais ça adapté au contexte en l'occurence.. tout en concevant très bien que ça puisse ne pas plaire^^

Sinon pas si triste que ça comme conclusion, parce que ça ne signifie pas que chaque instant soit effectivement le dernier (je voulais mettre ça au départ mais c'était un peu trop sinistre). Et je pense pas que ça soit ce qui s'est passé dans sa tête, parce que cette amie est l'incarnation de la joie de vivre (qu'il revienne vite, son sourire...) et donc elle a pas attendu un tel choc pour profiter de chaque instant.

_________________


FCs : Gaara, anti sasouk, HP, D gray-man, Ouran high school, naheulbeuk.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Godaime Kazekage
ĢҚ


Inscrit le: 01 Juil 2006
Messages: 561

MessagePosté le: Lun 12 Mar 2007, 8:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un moment que j'étais plus repassé par ici, moi...
J'ai vu un truc made by GND, me suis dit "ça va être intéressant! Very Happy"
Bah, ça a pas loupé Wink

Au début, j'ai sincèrement cru que tu l'avais vécu, à le raconter aussi bien, que ça...
À des moments, j'avais la gorge serrée, véridique!

Sinon, ben, chui pas un grand littéraire (ou même le stade très en dessous), donc, je sais pas trop ce qui va ou pas, dans la structure-même de ton texte.

Émotionnellement parlant, il m'a pris au trip (à côté, mon texte fait office de comédie, sérieux...), et quand j'ai su que ce n'était pas du vécu (même si tout proche), 'me suis dit: Elle a fait fort, la miss, quel talent! Smile

Donc, bravo, Anita, remarquable texte, rempli de malheeeeuuuuur Crying or Very sad Crying or Very sad, que j'ai trouvé vraiment magnifique!! Very Happy

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Je sais pas
Criminelle du Verbe
Criminelle du Verbe


Inscrit le: 12 Fév 2006
Messages: 1059
Localisation: T'es où ?

MessagePosté le: Jeu 15 Mar 2007, 3:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yopla.
J'avais lu ton texte. J'ai pas laissé de commentaire, j'crois que j'étais pressée >__>'.
J'me suis dis que j'allais passer plus tard... j'ai visiblement oublié.

Je vais le relire pour ne pas dire de conneries Very Happy

...

Ui t'as raison : "parfois, faut que ça sorte".
Bon alors moi, j'adore les effets de hache dans les textes. J'aime également les répétitions.
Elles accentuent, appuient l'image que veut rendre l'auteur. C'est de l'amplification. En l'occurence, tu as très bien rendu les effets. Je ressens bien l'émotion, comme si ça t'était arrivé personnellement. En cela (le fait que le lecteur perçoive les émotions alors même que l'auteur ne les a pas éprouvé) ce texte est tout simplement fameux.

Quant au style...
... je ne suis pas d'accord avec toi (Allen) quand tu dis que
Citation:
c'est juste que je les trouve trop facile.

Bien sûr, ça paraît bien facile d'aligner des mots pour faire leur écho etc, le propre de la répétition quoi...
Mais encore faut-il que le maniement des mots soit juste, précis et efficace, c'est facile de foutre plein de mots qui accentuent, mais si ce n'est pas efficace... là ui, c'est ridicule.
Moi j'dis qu'il faille faire gaffe à l'emploie du "l'art" de la répétition ; en çà, j'trouve qu'elle n'est pas la solution de facilité que tu "décris" (ce mot est un peu fort, t'as du fiche deux _ trois phrases sur la répétition Mr. Green )

'fin bref, bravo GND.

_________________
Fille du 17 octobre./ "Souvent, mes couplets dépriment/"

La morve est glacée d'effroi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
gare à naruto le démoniak
Gnd
Gnd


Inscrit le: 06 Juil 2004
Messages: 890
Localisation: La montagne rouge

MessagePosté le: Jeu 15 Mar 2007, 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

GK > merci beaucoup, sincèrement. Sans l'avoir véçu, quand c'est arrivé à mon amie, je l'ai pris en pleine face. Parce que ça n'arrive pas qu'aux autres... Et je l'ai rêvé en fait. Certains éléments, le verre par exemple, viennent d'un rêve relativement traumatisant.


JSP > (on va monter le club des pseudo en sigle tous les trois) Quand j'ai écrit les parties hachées, je me suis dit "on dirait du jsp" Mr. Green Donc je suis contente qu'elles t'aient plut.




Même si à la base il n'y avait pas de but précis, ça me fait vraiment plaisir que vous ayez ressenti des émotions à la lecture de ce texte, parce que ça lui donne une importance qui dépasse l'auto-thérapie. Il devient une raison de profiter, en mettant le doigt là où ça fait mal.



L'amie en question vient à la maison ce soir, peut-être qu'il est temps de lui faire lire..

_________________


FCs : Gaara, anti sasouk, HP, D gray-man, Ouran high school, naheulbeuk.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nellië Hatsuyuki
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 12 Mar 2008
Messages: 78
Localisation: Elsewhere.

MessagePosté le: Mer 03 Déc 2008, 6:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le premier mot qui me vient à la bouche, c'est un mot vulgaire. Alors, autant passer aux suivants.

Il y a un mois et quelques jours, mon meilleur ami s'est suicidé. Parce que sa mère venait de mourir d'un cancer, principalement. Alors, lire ce texte qu'il aurait pu écrire, que j'aurais pu écrire aussi...Ça me fait mal.

Et en même temps, ça me fait du bien. Parce que ça permet d'extérioriser ce que je ressens, de me promettre moi aussi que je ne les oublierai pas, tous les deux.

Merci.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mikazuki
Dramaturge des forums
Dramaturge des forums


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 1269

MessagePosté le: Mer 03 Déc 2008, 7:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hé ben dis donc.
C'est la première fois que j'ai l'occasion de lire un de tes textes, et je dois t'avouer mon admiration devant celui-ci. Le sujet est vraiment triste : quoi de pire que perdre un proche ? Mais le style est tout simplement sublime. Les tournures de phrases, l'orthographe... En un mot : irréprochable.
J'adore le quatrième paragraphe, comme Sami. On dirait presque de la poésie. La répétition de "que" est tout à fait appropriée. Sincèrement : génial. Merci à Nellië pour avoir fait un grand up de ce texte, qui mérite vraiment d'être aux premières loges de la section Littérature.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4041
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Jeu 04 Déc 2008, 12:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un seul mot: merci

Ton texte est si beau, si vrai.
Ta capacité d'empathie doit être exceptionnelle pour que tu parviennes à te projeter comme cela avec des mots si justes.

Si je te dis cela, c'est que quand j'ai perdu ma mère, c'était tellement ça, tout ce que tu écris, pour les quatre premiers paragraphes surtout.
Ceux-là, je les ai vécus dans ma chair, dans mon âme.
La rage et le désespoir, la culpabilité, le manque physique de son odeur, de sa voix, de ses bras, la peur de déplacer les objets qu'elle avait touché avant de partir ce matin-là, sa tasse à café que j'ai pas pu laver, la bande du répondeur que j'ai pas pu effacer, tout ça bon sang, si j'avais pu l'écrire...

Je n'étais pas une ado lorsque ce connard d'accident me la prise, mais je peux te dire que mon esprit était tout aussi haché que ta narration, de ce point de vue-là, tu es encore tombée pile.

Je ne vis pas pour elle à proprement parler, mais ce qui est sûr, c'est qu'elle vit en moi.
Ton amie, elle mettra sans doute du temps, mais un jour, c'est clair, comme dans ton dernier paragraphe, elle se servira de la force de cet amour pour trouver sa paix intérieure.

Une pensée émue pour ton amie, un grand respect pour toi
Isumi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Ganori
Genin


Inscrit le: 02 Juil 2008
Messages: 366

MessagePosté le: Sam 06 Déc 2008, 5:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime ton style littéraire GND. Vraiment .

Ce texte est tout simplement magnifique. Pour dire la vérité il à réussi à humidifier mes yeux, qui normalement ne pleurent jamais, tellement beau, tellement triste, tellement émouvant, tellement vrai ...

Mon passage préféré est celui-ci :
Gare à Naruto le Démoniak a écrit:
Le verre dans lequel elle a bu avant de partir et que personne n’a osé enlever de la table. Le linge étendu que personne n’a osé ramasser. Le lit fait amoureusement dans lequel papa n’a pas osé dormir. Les restes d’hier dans le frigo que personne n’a osé manger. La couverture laissée sur le fauteuil que personne n’a osé ranger. Le post-it du rendez-vous chez le dentiste que personne n’a osé décoller. Le cd qu’elle a écouté et que personne n’a osé remettre dans son boîtier. Le livre qu’elle lisait et qui reste ouvert sur la table de chevet. Maman… Comme une vision magnifique qui s’évanouirait au détour d’un songe, elle a peur de perdre son image. Malgré les vidéos, d’oublier la douceur de sa voix. Malgré le parfum, d’oublier la chaleur de son odeur. Malgré qu’elle ait le même, d’oublier la fraîcheur de son rire. Et assise dans l’herbe elle resserre ses bras sur ses genoux. Maman…


Pourquoi ?! Je ne saurais te dire je viens de le relire encore une fois et je ne trouve pourquoi il m'attire plus que les autres .

Merci.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum