Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Ecrits d'Hinatta

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
hinatta
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 103
Localisation: tunisia

MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2007, 11:20 pm    Sujet du message: Ecrits d'Hinatta Répondre en citant

Començons donc par une histoire un peu farfelue!
voyant une chèvre se tenant sur un mur, avec un pote on s'est marré en pensant qu'elle avait des envies suicidaires et de fil en aiguille ça a donné ça:


La chèvre suicidaire



Chèvre était blonde et du coup, plutôt belle, elle était enviée par toutes les autres chèvres et convoitée par tous les boucs.
Elle en était très fière et se pavanait tout le temps au milieu du troupeau. Ses congénères en étaient vertes, se fondant presque au milieu de ce vert pâturage où on les menait chaque jour. Les boucs se donnaient des airs pour que chèvre les remarque mais comme elle était trop fière elle ne regardait pas les autres.
Elle avait toujours le museau pointé au ciel dont elle observait la clarté, ce ciel l’intriguait : qu’était il ? De quoi était-il fait ? Pourquoi ne pouvait-elle pas l’atteindre ?

Car elle a bien essayé quelques fois, comme elle voyait des nuages, de sauter dessus pour monter jusqu’au ciel mais elle n’a pas pu marcher sur les nuages. Elle lui parla des fois aussi, quand elle était seule (pour que les autres ne la prennent pas pour une folle) « baaaâ babaâ »…
Mais le ciel ne semblait pas comprendre le baâbaîsme.

Une autre fois elle a voulu le cogner, alors elle a chargé et a couru vers l’horizon mais elle s’est essoufflée avant que de s’approcher de lui, elle avait parcouru tellement de kilomètres, et pourtant il était toujours aussi loin.
S’étant fâché, elle a voulu une fois encore le salir et avec ses sabots, elle tapota tellement la terre qu’un nuage de poussière s’éleva dans les airs et monta haut, toujours plus haut vers le ciel mais il fût dissipé par un coup de vent.

Chèvre désespérait de connaître un jour la vérité au sujet du ciel.
Quand un jour, comme elle passait se pavanant au milieu du troupeau, elle surprit une conversation : un vieux bouc parlait à sa vieille femme chèvre :
« […] adieu ma chère, je m’en vais retrouver les anges au ciel […] »
À ces mots chèvre sursauta et accourut vers eux :
« Il y a donc un moyen de monter au ciel ? Qu’est-ce que les anges ? Comment est-ce que je peux y aller, emmenez moi avec vous ! »
Mais le vieux était déjà mort et ne répondait plus, la vieille chèvre, accablée par sa tristesse, lui dit :
«- mais mon enfant tu es jeune, pourquoi veux-tu mourir ?
-Je ne veux pas mourir, tout ce que je veux c’est monter au ciel et savoir ce que sont les anges !!
-Les anges sont les habitants du ciel, et ne t’impatientes pas, tu monteras au ciel quand ton heure aura sonné » et elle s’éloigna.

Chèvre n’a rien compris (normal c’est une blonde) mais au bout d’un moment, elle se souvînt que près de la grange où elle dormait la nuit il y avait la maison de son maître, dedans il y avait une heure. Elle le savait parce qu’elle avait souvent vu son maître la regarder en disant « c’est l’heure » juste avant de les guider dans la vallée.
Elle fût toute contente et dès leur retour à la grange elle alla se placer sous la fenêtre guettant un bruit provenant de l’heure. Des heures passèrent et rien ne se produisit, la nuit était tombée depuis longtemps et elle commença à s’assoupir quand tout à coup l’heure sonna « ding dung dong », douze fois de suite l’heure fît le même bruit puis plus rien…. Chèvre ne comprenait pas bien comment cela allait se passer mais elle était contente, elle allait enfin monter au ciel !
Elle attendit, elle attendit même très longtemps mais le jour commençait à se lever et chèvre était toujours là à attendre !

Cette fois-ci elle fût vraiment de mauvais poil, en plus elle avait des cernes d’avoir veillé toute la nuit. Au matin, elle alla retrouver la vieille chèvre :
« -vous avez dit que quand mon heure sonnera, je monterai au ciel, et bien mon heure a sonné hier soir mais je suis toujours là !!!
-Comment sais tu que ton heure a sonné hier soir ? répliqua la chèvre étonnée,
- Je l’ai entendu !!
- Tu as entendu ton heure sonner ???? Ma fille tu ne vas pas bien.. Ou alors… elle ajusta ses lunettes, ah je vois, tu es blonde !!
Chèvre n’a rien compris à cette réflexion, oui elle était blonde et c’est pour cela qu’on la désirait tant, cependant elle reprit sur un ton excédé :
- je veux aller au ciel je vous dis et je n’y arrive pas !!!
- Ne me prend pas la tête avec ça petite, si tu tiens tellement à mourir maintenant, tu n’as qu’à te suicider : attends le train en te couchant sur les rails, noie toi…
- Et je monterai au ciel ??? Comment je peux me noyer ? Qu’est ce que des rails ?
- Sautes dans un endroit plein d’eau, ou cherche deux barres de fer très longues et parallèles et allonge-toi dessus, en attendant la venue d’une grosse boite en métal qui siffle très fort… Et maintenant par pitié, laisse-moi tranquille !!! »
Et la vieille chèvre la laissa à ses songes, et partit en la regardant de travers.
Chèvre réfléchît bien….
Il y avait bel et bien de l’eau devant la grange, elle en buvait chaque jour, ça y est elle sait où se noyer !!! Et la voila impatiente de rentrer à la grange.
Une fois sur place, elle se dirigea vers le bac à eau, sauta dedans…. Et attendit.
Elle passa toute la nuit dedans, à se geler les pattes dans l’eau jusqu’à prendre froid et ne pût dormir… le jour se lève et elle est toujours là à attendre !

Chèvre, grippée et avec encore plus de cernes, était exaspérée, elle n’est pas arrivée à se suicider, elle se décida à tenter les rails et en chemin pour le pré elle s’écartât du troupeau, et alla à la recherche de rails…qu’elle finit par trouver : deux longues barres de fer parallèles « exactement comme a dit la vieille, reste plus qu’à attendre la grosse boite de fer »
Et elle s’installa sur les rails d’où s’éleva de la poussière à son contact.
Chèvre s’endormit en attendant le train, pour essayer de récupérer ses beaux yeux de blonde. Son sommeil, était si profond, qu’elle ne remarquait rien autour d’elle, pas même la tombée de la nuit et le hurlement des loups.

Elle finit cependant par se réveiller, tout était noir autour d’elle… ce coup-ci s’en était trop!! Chèvre n’est pas montée au ciel et maintenant qu’elle est toute seule à qui va-t-elle demander un moyen d’y arriver ?
Elle s’énerva et essaya tant bien que mal de retrouver son chemin dans la noirceur environnante. Elle trébucha mille fois et tournait en rond. Se fatiguant au bout du compte, elle maudit de tout son être ce ciel qui l’a mis dans ce pétrin, elle le maudit à cause des nuits entières passées à vouloir se suicider.
Chèvre en avait assez !!! « Saleté de ciel, rien à faire de toi, je ne veux plus jamais rien à voir avec toi, je rentre chez moi, tu peux crever » Elle disait cela en tâtonnant dans la pénombre.
Et voila que, comble de malheur, il se mit à pleuvoir.
Elle chercha un refuge mais n’en trouva aucun, elle accéléra donc ses pas pour retrouver la grange, sursautant plusieurs fois à cause de la foudre qui était de plus en plus proche « quel orage !!! »

Puis au détour d’un arbre, elle vit enfin les lumières de la ferme « sauvée » se dit elle et elle se mit à courir quand soudain…..elle fut frappée par la foudre…
La chèvre carbonisée ne rentra pas à la grange et monta finalement au ciel…


voilà!
en attendant vos commentaires biensûr ^^

_________________
[FC Death Note] [FC Bleach]


Dernière édition par hinatta le Sam 08 Sep 2007, 11:59 am; édité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
demonrenard
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 04 Jan 2007
Messages: 91
Localisation: Sous les étoiles

MessagePosté le: Dim 26 Aoû 2007, 2:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hahahahaaaaaaa !!!! (étouffé de rire)

genial Very Happy j'adore, et depuis le début que tu as dit "la chevre suicidaire" j'attendais le moment ou elle sauterait d'une falaise XD mais non, la foudre, hopp ! genial, je m'y attendais pas a la foudre ^^

Et puis ... une chevre blonde XD

en tout cas ça m'as bien fait rire, merci Wink

_________________
Spoil:


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Saharienne
Sennin


Inscrit le: 03 Nov 2006
Messages: 2390
Localisation: comme vous y allez vite :3

MessagePosté le: Dim 26 Aoû 2007, 7:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ex-Tra
Bonne naration, sujet mortel...
J'espère en voir d'autre parceque là y'a rien à redire ^^ !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
VoV
Aspirant genin


Inscrit le: 18 Juin 2007
Messages: 158
Localisation: A Thousand Miles Away...

MessagePosté le: Dim 26 Aoû 2007, 9:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Exellent!!! Very Happy

Finalement elle ne s'est pas sucidee!!C'est la foudre qui l'a tue Wink

_________________
*May Your Life be Like a Toilet Paper...Long And Useful!*


[FC Shika]-[FC Death Note]-[FC Anti-Sasuke]-[FC HP]-[FC Yondaime]-[FC DBZ]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger Carte
hinatta
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 103
Localisation: tunisia

MessagePosté le: Mar 04 Sep 2007, 11:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

contente que ça vous ait plu autant ^^

et au fait pour la petite histoire, je n'arrivais pas à la tuer cette pauvre chèvre et puis sauter de haut d'une falaise est un grand classique alors j'ai laissé traîner un peu. puis un jour au bout milieu de la nuit, l'idée de la foudre m'est venu d'un coup!!! surprenant comme le cerveau continue à réfléchir même quand on dort ^^

bref c'est pas tout mais j'ai une autre petite histoire, vous me direz ce que vous en pensez ^^

ah oui!! c'est pas dans le même genre:




"Deux ans", elle n'était pas encore éveillée qu'elle y pensait déjà : "Deux longues années, qu'en ai-je fais?".

Elle ouvrit ses yeux et fixa le plafond de sa chambre, suivit les courbes de ce dessin qui le parcourait, elle a déjà fais ça un million de fois; mais ce matin là, le dessin lui parût particulièrement laid: ses courbes, ses angles, ce qu'il représentait...elle le trouva hideux, pourtant elle en était si fière le jour où elle l'avait dessiné, il y a deux ans et un jour exactement.

Aujourd'hui son dessin l'écoeura, remarque, elle s'y attendait. Il lui rappela toutes ces émotions qu'elle ressentait en le dessinant: sa gaieté, son bien-être, l'impression d'exister et de compter.

Elle l'avait dessiné pour qu'à chaque fois qu'elle le verra, elle remerciera le ciel pour son bonheur qu'elle croyait éternel, elle était heureuse car ce jour là elle a su...elle aime! Seulement c'est aussi ce jour là que, sans le savoir, elle a abandonné son âme.... elle l'a abandonné à l'amour mais elle l'a aussi abandonné tout court car c'est justement cet amour, celui qui la rendait si heureuse ce jour là, qui lui fait ressentir autant de dégoût pour son dessin.

"Pourquoi a t-il fallu que tu vienne t'asseoir à coté de moi Hisashi? Pourquoi?" disait-elle en se remémorant le tout début de ce qui la rendait si triste, déjà ses yeux se remplissaient de larmes et le dessin devînt plus flou jusqu'à ce que ses couleurs se troublent et qu'un brume le lui cache. Elle éclata en sanglots!

Hanako pleura un long moment conjurant ainsi l'absence de cet être cher, cet être qui sans le savoir l'a dénudé de son âme ce jeudi 29 juin 200? Elle ne l'a plus revu depuis.

Elle était venue lui dire qu'elle l'aimait, qu'elle l'adorait même. A peine a t-elle prononcé ces mots qu'il lui annonça la terrible nouvelle:
" Je te quitte pour une autre!"
Elle n'a pas réagi, elle n'a pas comprit ce qu'il a dit, ces mots atteignaient ses oreilles mais ne lui firent aucun effet, comme s'ils ne lui était pas adressés:
" - Quoi? Je ne comprends pas!
- Je te quitte Hanako, j'en aime une autre.
Elle lui répondit avec un sourire nerveux,
- comment ça une autre? Mais non! hi.. i il n'y a que moi, enfin .. Mais qu'est ce que tu racontes? ....comment peux tu en aimer une autre?
- justement, il n'a pas que toi! Avec Ayama on se voit depuis quelques temps, on s'aime et c'est avec elle que j'ai envie d'être, je n'ai plus envie de le cacher, je suis désolé."

Il disait ça et il était si sûr de lui. Hanako s'effondra et tombât par terre contre le mur de cette vieille maison délabré, cet endroit où ils se retrouvaient à chaque fois et où ils ont partagé tant de bons moments, son regard fuyait le sien et suivit le mouvement des vagues là bas, imperturbables.

Ça l'énerva, les vagues n'étaient pas désolé pour elle, elle n'ont même pas remarqué sa souffrance, elles n'ont pas entendu le cri de son coeur, n'ont pas remarqué le sang qui giclait à cause du poignard que Hisashi lui a planté en plein coeur.

Le va et viens des vagues ne s'en troublait point.
Le coeur de Hanako se serrait dans sa poitrine et elle n'entendait plus rien, juste le son des gouttes de sang qui s'écrasaient, elle les verrait presque. Elle couvra son visage de ses mains et laissa couler des larmes, chaudes, muettes, seul moyen d'expression pour son coeur.

Hisashi se mit à genoux et l'enlaça:
" - non s'il te plaît ne pleure pas!
- pour la première fois depuis sept mois qu'on se connaît, tu m’excuseras mais je ne peux pas faire ce que tu me demandes, c'est impossible!!!
- Hanako s'il te plaît, tu es trop belle pour pleurer, tu vas faire rougir tes yeux et ils seront tout gonflés. Arrêtes de pleurer je t'en prie! Et il la prit dans ses bras.
- qu'est ce que je vais faire sans toi, je ne peux pas vivre sans toi. Je viens te dire que je t'aime et toi tu me quittes... pourquoi tu me fais ça??? S’écria t-elle.
- mais...je l'aime et..
Toujours en pleurs, elle l'agrippa par son pull et le regarda droit dans les yeux.
- et moi? Ai-je compté pour toi? ne serait-ce qu'un tout petit peu???"
il la regarda, s'attendrit devant ces yeux qui le pleuraient..et l'embrassa.
Hanako n'y comprenait plus rien, ses lèvres contre les siennes, c'était comme ça qu'elle lui disait combien il comptait pour elle et ce jour là c'est comme ça qu'il disait adieu.

"Adieu", ce mot est terrible, adieu veut dire à jamais et à jamais veut dire qu'elle ne le verra plus, n'entendra plus sa voix, ne le touchera plus, ne sentira plus l'odeur de ses cheveux...

Une dernière fois elle passa ses mains dans ses cheveux, elle se sentit mal en pensant à tous ça, elle le repoussa donc et recula puis se ravisant, elle se rapprocha de lui, lui tînt le visage entre ses mains et dans un élan de désespoir, elle chuchota: "restes! Aimes moi!" Il abaissa les yeux et se dégagea mettant sa main sur la joue brûlante d'Hanako, il essuya une larme, lui caressa le visage et lui dit "Adieu Hanako".
Il lui tourna le dos et partît. Hanako resta figé.

Si quelqu'un était passé par là, de loin il l'aurait pris pour une statue, ses mains encore tendus vers quelque chose qui n'est plus, mais si ce quelqu'un avait pris la peine de regarder de plus près, il aurait compris que c'en était pas une; a t-on jamais vu une statue verser des larmes?
Hanako ne bougeait plus, n'entendait plus, aucun son ne sortit de sa gorge, sa douleur elle ne la comprenait qu'à moitié. Lorsqu'elle pris conscience de ce qui s'était passé, elle manqua d'air, la tête lui tourna et avant que tout devint noir elle réalisa que désormais elle était seule et privé de l'être qu'elle adorait plus que tout autre chose pour le restant de ses jours. Elle venait de connaître l'amour et l'avais perdue en moins de vingt quatre heures.. Elle fini par sombrer dans la nuit sombre.
Elle s'était évanouie.

Le souvenir de cette journée là, alors qu'elle n'avait même pas quitté son lit, la bouleversa au plus haut point. Elle pleura un bon coup avant de se calmer. "Il va bien falloir que j'arrête de le pleurer un jour!! Ça fait deux ans, et deux ans c'est trop long quand on est seule, il est toujours avec elle. Et moi? Qu’est ce que j'ai fais de tout ce temps?
Je n'arrive toujours pas à l'oublier! MAUDIT SOIS-TU HISASHI, LAISSE MOI VIVRE!!!!!
Aujourd’hui, jour de mes deux ans sans toi, je fais la promesse que je ne te pleurerai plus et que je t'oublierai!!!"


Tiendra t-elle sa promesse cette fois-ci?




voilà!! j'espère que ça vous a plu!!
en attendant vos commentaires biensûr ^^

_________________
[FC Death Note] [FC Bleach]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
VoV
Aspirant genin


Inscrit le: 18 Juin 2007
Messages: 158
Localisation: A Thousand Miles Away...

MessagePosté le: Mar 04 Sep 2007, 2:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Shocked ....

on se croirerait dans les feux de l'amour

Franchement tres bien redigé Wink

Mais je pensais qu'elle allait se sucider a la fin Laughing

P.S:Finalement je commence a croire qu'il y'ait un risque pour que tu nous batte pour le concours...(tu comprend de quoi je parle^^)

_________________
*May Your Life be Like a Toilet Paper...Long And Useful!*


[FC Shika]-[FC Death Note]-[FC Anti-Sasuke]-[FC HP]-[FC Yondaime]-[FC DBZ]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger Carte
hinatta
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 103
Localisation: tunisia

MessagePosté le: Mer 05 Sep 2007, 4:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui je comprend ^^

et puis dis donc toi... tout mes personnages ne sont pas suicidaires!!!!!!

_________________
[FC Death Note] [FC Bleach]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
pinto
Civil


Inscrit le: 19 Aoû 2007
Messages: 15

MessagePosté le: Mer 05 Sep 2007, 8:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Joli le premier texte .tu pourrait faire une suite avec la vielle chevre qui est pris de remord

_________________
l homme est un loup pour l homme

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
xa-moros
Genin


Inscrit le: 05 Aoû 2007
Messages: 469

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2007, 1:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sympa tes textes.

C'est agréable de te lire.

Je n'ai cependant pas été surpris par les fins. Désolé.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression que le 2ème texte est tiré d'un vécu.



Et de quel concours parlez-vous ? Si c'est d'écriture, veux bien participer. Laughing
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
demonrenard
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 04 Jan 2007
Messages: 91
Localisation: Sous les étoiles

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2007, 7:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

A chaque texte on croit que le personnage principale va se suicider a la fin -_-"

mais j'ai quand meme adoré l'histoire ^^

comme dirait un gosse qui viens de finir sa part de gateau "J'peux en avoir une autre? maman hinatta?" XD et là, ça s'applique pour les histoires biensur ^^

donc voili voilou ^^ a la prochaine!

_________________
Spoil:


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Teni
Aspirant genin


Inscrit le: 28 Aoû 2007
Messages: 161

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2007, 8:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

Extra! J'ai adooooré les deux texte! Bien qu'il n'y ai pas vraiment une petite phrase marquante, ce sont vraiment de beaux textes! L'histoire, le déroulement,... C'est vraiment bien fait! Pffffiou j'espère vraiment faire quelque chose d'autant bien!

Pour la deuxième, une suite ne serait pas de trop! Hihi! ^^ Elle serait même logique!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hinatta
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 103
Localisation: tunisia

MessagePosté le: Mar 11 Sep 2007, 7:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

oui mon petit demoninou-chou, tu peux en avoir ^^

ça sera pour bientot, faut déjà que je me mette aux fourneaux XD

teni, tu crois pas si bien dire, cette histoire a effectivement une suite mais je sais pas trop si je la poste, c'est pas aussi bien que ce texte là!

_________________
[FC Death Note] [FC Bleach]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Teni
Aspirant genin


Inscrit le: 28 Aoû 2007
Messages: 161

MessagePosté le: Mer 12 Sep 2007, 8:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Poruquoi ca Hinatta214? En voyant ceux-là j'imagine bien qu'il y a une belle suite... 'fin tu fais comme tu veux parce que le principal c'est que tu fasse ca avec envie et que ca te plaise à toi avant quiconque...! Je voulais juste te dire que j'avais vraiment apprécier!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
itachi157
Civil


Inscrit le: 20 Mai 2007
Messages: 18
Localisation: m'en rapelle plus ^^

MessagePosté le: Mer 12 Sep 2007, 6:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

woaw bravo les deux histoires sont super.
J'attend la suite avec impatience.

_________________
sauve ta vie lâchement ...fuis...fuis accroche-toi à la vie et puis quand tu possèderas la même pupille que moi, viens à moi!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
ambrosia
Genin


Inscrit le: 29 Juil 2007
Messages: 346
Localisation: suisse-belgique

MessagePosté le: Mer 12 Sep 2007, 7:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

en lisant le critiques cela m'a donné envie de lire te nouvelles.Je me suis areté à la première, je n'ai pas du tous aimé.
Au début de la prémière tu utilise que elle a elle fait elle a dis elle a vu....10 fois dans un phrases et ça en devient un peu lassant enfin c'est mon avis mais em meme temps je suis pas critique littéraire donc ce que je dis n'ai pas forcément de poids.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
hinatta
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 17 Juin 2007
Messages: 103
Localisation: tunisia

MessagePosté le: Jeu 20 Sep 2007, 10:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bon ok, finalement je me decide à poster la suite de l'histoire d'hanako...qui elle même n'a pas de suite >< 'fin pas encore!

donc voici, vous me direz ce que vous en pensez ^^




Cette promesse faite, hanako se leva de son lit, lança un regard noir au plafond et alla à la salle de bain.
Là, debout devant le miroir, elle se dévisageait! Cette fois-ci elle était bel et bien déterminée à aller de l'avant et à oublier tout de cet homme dont elle était captive ces deux dernières années... aujourd'hui, elle s'évadera!
Sa toilette faite, elle retourna dans sa chambre. Alors que le mot "évasion" ne quittait pas son esprit, debout devant son armoire, elle songeait "comment s'évader? Il faut que j'y arrive! Et ça sera pour aujourd'hui!!!"
Quand elle entendit la sonnette. Elle alla ouvrir: c'était son ami nissay.
Elle et lui ne se connaissaient pas depuis longtemps, mais ils étaient devenus, très bons amis en très peu de temps et passaient le plus clair de leurs temps ensemble:
"-bonjour hanako!
-qu'est ce que tu fais là à cette heure ci??? Tu es bien matinal dis donc!!
-moi matinal? Non mais ça ne va pas?! Tu as tardé à passer me voir alors je suis venu voir ce qui n'allait pas!
-hein? Tardé?
Elle se pencha en arrière et regarda l'horloge de la cuisine,
Ça alors!!! 10h? Déjà? Et bah!! Viens entres, je fini de me préparer et on va prendre un café.»
Nissay, s'affala sur le divan pendant que hanako allait changer de tenue.
" Dis, lui demandât-elle, ça te dirait qu'on aille quelque part... dans un endroit nouveau? J’ai terriblement besoin de changer d'air!!!
- Où ça exactement?
- j'en sais rien!! Moi je voudrais qu'on aille très loin d'ici, voir autre chose!! Ne plus voir mon plafond quoi! Finit-elle à voix basse!
- ah ça!!! Une road trip? Répondît-il en rigolant.
Elle sortit de la chambre et passa par le salon pour aller à la cuisine
-tu sais que t'as de bonne idées des fois?! Une road trip, ça serait vraiment bien!
Puis revenant en courant au salon et stoppant net devant nissay:
-on y va !!! Ses yeux brillaient.
-on y va là? Maintenant? T’es sérieuse? Mais on peux pas enfin y'a des pré...
-tout de suite je te dis, on prend ma voiture, on file chez toi, tu prend juste le nécessaire et on fiche le camp!! À nous le grand air!!!! Maintenant je te dis!!!
-hanako enfin je ne sai.....
Elle alla s'asseoir à coté de lui et le regarda droit dans les yeux,
-j'en ai besoin, stp, viens avec moi, ça sera mieux si on y va ensemble, de toute façon ma décision est prise, je m'en vais dans une demi heure!
Nissay n'en attendait pas moins d'elle, il savait par expérience que hanako était du genre à obéir à ses propres pulsions et ne revenait jamais sur une décision prise, mais il n'avait jamais vu cette lueur là dans ses yeux et il comprît qu'il devait le faire, pas seulement pour elle, mais il pressentait aussi qu'il allait en sortir avec un je ne sais quoi de plus.
-ok hanako! Prend ton sac, on est parti!
Hanako, sautillant de joie coura vers sa chambre prit son sac à dos, y mit le pyjama, qu'elle portait tout à l'heure, deux bouquins qui traînaient, cinq CD près de la stéréo, des sous-vêtements et fini par sa brosse à dent, tout ça, sans rien vérifier, agrippa nissay et claqua la porte de son appart après avoir pris ses clé, son portefeuille et un chapeau qui étaient sur le meuble d'entré...
Hanako, et nissay, dévalèrent les escaliers, grimpèrent dans la voiture et filèrent tout droit chez nissay, qui en fit de même, mais en plus lent malheureusement!! Il voulait tout vérifier...
-le principe est de partir précipitamment nissay!!!!!!! Grognait hanako.
-oui oui, j'arrive!
Et les revoilà dans la voiture...
Et puis plus un mots... rien !! Hanako et nissay restaient silencieux. Pourquoi? Aucun des deux ne le savait, ils gardèrent le silence jusqu'au moment où ils aperçurent le panneau qui signalait qu'ils avaient quittés la ville, c'est là qu'hanako arrêta la voiture:
-où allons nous? Non, Dis moi plutôt dans quel direction? Nord? Est? Sud ? West? Choisis!
-hum... le sud!!! Et si on a de la chance il fera assez chaud pour qu'on puisse se baigner, répliqua nissay avec un sourire au coin des lèvre.
-c'est parfait! Va pour le sud alors, j'ai toujours aimé aller au sud, l'air y est plus.... vivant!! Je ne me l'explique pas mais j'aime l'air du sud!
Elle regarda nissay, il souriait, ses yeux scintillaient. Un large sourire se dessina sur le visage d'hanako:
-en route!


et voilà! Very Happy

_________________
[FC Death Note] [FC Bleach]
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum