Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. La ponctuation , ? ; . : ! etc...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bishop
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 113
Localisation: La planète terre, pour l'instant...

MessagePosté le: Dim 11 Nov 2007, 6:00 pm    Sujet du message: La ponctuation , ? ; . : ! etc... Répondre en citant

Bonjour à tous,

J'ouvre ce topic pour parler d'un sujet qui me tient à coeur : la ponctuation. En effet, je trouve que l'on en parle pas assez, alors qu'elle est pour moi le ciment de l'écriture. Sans elle, l'édifice que constitue un livre, un texte, un dialogue, s'écroulerait. Et je pèse mes mots ^^ ... Bref, je sais que je vais avoir du mal à me faire comprendre, mais je voudrais que vous écriviez un texte sur un signe de ponctuation en particulier. Il prendra la forme que vous voulez (un portrait, un dialogue, un poème en prose, etc...) et aura donc pour thème un signe de ponctuation. Vous êtes libres de choisir la forme... Je sais que vous allez bondir en lisant cela, mais je n'ai pas encore écrit le mien Confused ... Mais sachez que dès la semaine prochaine, je me mettrai au travail, et je ne vous décevrai pas, n'ayez crainte...

J'espere que mon ptit topic vous plait, c'est une oeuvre collective, en même temps qu'un voyage, dans une sorte de... J'avais le mot, mais à présent je ne l'ai plus ^^...

Ma présentation ne serait pas complète sans un ptit site ayant trait au topic... J'en ai trouvé un pas mal...

http://www.la-ponctuation.com/

Ah oui, j'oubliais, les signes de ponctuation n'étant pas infinis, le topic s'assechera bien vite, j'y ai pensé. C'est pourquoi je vous donne la permission de reprendre des signes de ponctuation déjà utilisés, bien sûr pas directement le même après un texte, mais vous ne serez pas contraints par ce problème... Après, on peut toujours inventé ces propres signes, mais cela, c'est une autre histoire... Smile ... On pourrait essayer, pour rendre compte de nouveaux sentiments à travers l'écriture... On invente bien de nouveaux mots, alors pourquoi pas de nouveaux signes de ponctuation...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bishop
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 29 Mar 2007
Messages: 113
Localisation: La planète terre, pour l'instant...

MessagePosté le: Mer 14 Nov 2007, 10:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, je me lance... Je sais, je vais très probablement double-poster, mais bon... C'est parti...



C'est l'histoire d'une virgule qui se faisait approcher par trois petits points. Rien de bien méchant, si ce n'est qu'ils étaient trois, eux, à lui faire la cours, ou pas. Mais vous savez bien comment ils sont ces garçons, toujours à l'affut d'une nouvelle proie.
Bref, au fil des mots, ils se croisent. Pas souvent, faut dire que trois petits points et une virgule, ils n'ont pas grand chose à se dire, ne se voyant pour ainsi dire jamais. En tout état de cause, ces trois-là étaient bien décidés et n'abandonneraient pas facilement. Au détour d'une phrase, ils l'encerclent, sûrement pour lui demander son numéro, ou un truc dans le genre...
La discussion s'engage, un seul point parle, dans la mesure où l'objectif des trois est évident...

"- Bonjour Mamoiselle... en criant bien sûr.
- Bonjour, hésitante.
- Voilà... on est trois, et on voudrait faire connaissance... On t'as vu au milieu de la phrase, telle une étoile dans le ciel quoi... Vas-y, on est des mecs sympas et tout...
- Stop, Stop, Stop, Ok, les gars, moi j'suis une virgule, on est pas du même monde. Vous, vous êtes justes des ptits points, moi, j'suis une virgule, j'ai autre chose à faire que de me faire draguer par des loosers comme vous."

Là, on se dit, la vache, les virgules se prennent pas pour de la merde. En même temps, ce sont elles les stars de la ponctuation, pas une phrase sans qu'on ne les voit se la donner grave, Non parce-que, quand même, faut pas déconner, on ne voit qu'elles, et les ptits points, on les avait presque oubliés.

" - Comment vous êtes méchante Mamoiselle. Franchement, nous on est des mecs sympas et vous, vous nous traitez comme ça... C'est pas bien... Nous on voulait juste vous faire visiter un truc, c'est tout...
- Quoi, votre cave, c'est ça, vous n'êtes que des moins que rien, pathétiques ânes bâtés, Vous vous prenez pour qui exactement, trouvez-vous un boulot, bande de feignasses.
- Justement, on avait une galerie de graph’ à vous faire visiter, ouais c’est dans une cave, mais bon personne voulait nous filer de local… Tout ça parce-qu’on est des ptits points... On avait taffer pour ça... C'est tout, faites pas des amalgames... Tout de suite, trois ptits points, voyous, vas-y, arrêtez de penser comme ça, ça fait de la peine. "

Comme quoi, on dénigre tout le temps les ptits points, alors qu'ils sont tout aussi valeureux que les autres... Et puis, on généralise, on a vu trois ptits points voler un vélo, et on croit que tous les ptits points sont de la mauvaise graine... En fait, moi ce que je préfère, ce sont les ptits points; on peut les utiliser à toutes les sauces, ils sont toujours là... Jamais pris au dépourvu... Je les soutiendrai jusqu'au bout les ptits points... Longue vie aux ptits points !

_______________________________


Sinon, dans ma volonté d’aller toujours plus loin dans l’évolution de la langue française, je vous soumets l’idée d’un nouveau signe de ponctuation. Il consisterait en une sorte de double guillemets et aurait pour fonction ultime de faire qu’un personnage cite un autre personnage dans un dialogue. Ca donnerait un truc du genre :

« Salut, il t’as dit quoi machin-chose ? »
« Il m’a dit genre « « tu pourrais arrêter de piquer des dosettes de ketchup à la cantine » », j’étais choqué, ulcéré même »

Bien sûr, l'idée mériterait d'être creusée...

Voila voila, je crois que je n'ai rien oublié...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
noorvensen
Aspirant genin


Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 226

MessagePosté le: Dim 18 Nov 2007, 5:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien.........euh pour moi ça va etre un peu difficile de faire un texte sur un signe de ponctuation, mais je voudrais quand-même contribuer au topic.
En fait, quel serait le signe de ponctuation le plus important?
Selon moi,
*Le point est fait pour conclure une phrase.
*Le point-virgule sert de quasi conclusion, laissant tout de même la place à des précisions supplémentaires qui concluront la phrase pour de bon.
* La virgule sert à organiser la phrase en segments, ou en sous-parties, si vous préférez.
* etc....
Et on peut aussi associer ! avec ?
Ainsi, selon moi, ?! réflètera plus une question réthorique, et !? réflètera plus l'exclamation, la surprise voire l'incrédulité.
Mais dans tout ça, pour mon cas, ce sont les points de suspension qui sont le plus important.
Car à quoi sert la ponctuation, si ce n'est à structurer la phrase?
A la schématiser par écrit. Et c'est là où je veux en venir.
? et ! peuvent se traduire par des intonations de voix, mais les points de suspensions, s'ils ne sont que 3, ne peuvent pas traduire, à mon sens, toute leur signification.
Quand j'écris des textes, les points de suspension sont normalement utilisés dans les dialogues et servent principalement à exprimer les temps de silence où les gens réfléchissent à ce qu'ils viennent de dire ou même à ce qu'ils vont dire, ce qui signifie que, pour mon cas, je les utilise en les allongeant de bien plus de 3 points selon le temps de réflexion / silence (car je veux justement schématiser ce temps-là dans le texte), mais je peux aussi bien les mettre avant ou après la phrase, ou même les deux.....
Je reconnais que c'est là une initiative toute personnelle, mais pour moi, je trouve très frustrant que les points de suspension ne soient pas plus précis que ça pour exprimer ce qu'ils expriment. Car à mon sens, le silence peut signifier autant, voire plus, que les paroles elles-mêmes.

exemple (tiré d'un épisode de Columbo) :
" - Sauf que......ce pistolet est celui qui a été utilisé pour comettre le meurtre...............
- ........................................je vois............
- Oui, je suis sur que vous voyez........
- ........c'est étrange..........on dit qu'on ressent un grand soulagement......quand vient le moment que l'on redoutait le plus............mais je n'en éprouve aucun...............ça serait même le contraire.............."

_________________
Juger c'est interpréter, mais interpréter n'est pas comprendre. Aussi vaudrait-il mieux commencer par ne pas juger si l'on veut commencer à comprendre...
Spoil:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum