Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Les romans japonais

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Made in Japan
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Anyarel
Chuunin


Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 743
Localisation: Saint-Denis (93)

MessagePosté le: Ven 08 Oct 2010, 2:31 pm    Sujet du message: Les romans japonais Répondre en citant

La littérature japonaise





Plus méconnue que la littérature francophone et anglophone, la littérature japonaise comporte pourtant beaucoup de chefs-d'oeuvre tels que Le Dit du Genji, le Kojiki et le Nihonshiki.

Elle a été tout d'abord principalement influencée par la littérature chinois puis beaucoup plus tard, à partir de l'ère Meiji, par les littératures occidentales telles que la littérature russe, anglaise, française et allemande.

Parmi les auteurs plus récents, on trouve davantage de romans se lisant plus facilement (on trouve néanmoins sur Internet des versions raccourcies et traduites du Kojiki, comme ici) dont des incontournables tels que :

- Abe Kôbô (La Femme des Sables, Les Murs...)
- Inoue Yasushi (Le Fusil de Chasse, Le Maître de Thé...)
- Ôe Kenzaburô (Le Jeu du Siècle, Moi, d'un Japon ambigu...)
- Ogawa Yôko (L'Annulaire, Hôtel Iris, Parfum de Glace...)
- Yoshikawa Eiji (Musashi)
- Sôseki Natsume (Je suis un Chat, Botchan)

Personnellement, parmi ceux-là, j'en ai lu assez peu pour le moment, juste Le Fusil de Chasse et Moi, d'un Japon ambigu ainsi qu'une version raccourcie du Kojiki.


Spoil:



En revanche, parmi les auteurs très contemporains, encore plus accessibles donc, il y a pas mal d'auteurs intéressants dont les deux Murakami :
- le premier étant Haruki Murakami dont je recommande absolument Kafka sur le Rivage (mélange avec perfection le conte initiatique, le fantastique et le réalisme, tout cela avec une petite touche poétique^^) mais dont j'ai également lu La Ballade de l'Impossible mais il en a écrit d'autres qui ont l'air intéressants eux aussi, comme par exemple La Course au Mouton sauvage, Les Amants du Spoutnik ou Chroniques de l'Oiseau à Ressort
- le second étant Ryû Murakami dont je vais bientôt lire Ecstasy qui est le premier tome d'une trilogie avec Melancholia et Thanatos à suivre. Beaucoup d'autres ont l'air intéressants comme Bleu presque transparent, Miso Soup ou Les Bébés de la Consigne automatique.

Gros best-seller dont tout le monde a du entendre parler des films tirés de ce bouquin (je précise que l'histoire du bouquin est mille fois plus intéressante que celles des films, que j'ai pourtant bien aimés également^^ ) : Battle Royale, de Koushun Takami.

Autre bouquin dont a été tiré un autre film à succès (ainsi que le manga Basilisk) : Shinobi, de Futaro Yamada si vous aimez Roméo et Juliette (version plus..sanglante et tragique^^) et les histoires de ninja, vous serez ravis. ^^


Spoil:


Les fans de drama/films d'animation japonais apprécieront La Traversée du Temps (dont est tiré le film d'animation sauf qu'il s'agit en fait dans le roman de l'histoire de...Tatie Sorcière, la tante de Makoto ^^) de Yasutaka Tsutsui, La Tombe des Lucioles d'Akiyuki Nosaka (pas lu celui-là mais il me tente bien étant donnée que je suis fan du film d'animation^^), Ikebukuro West Gate Park d'Ishida Ira (dont est tiré le drama du même nom, perso je n'ai ni vu le drama ni lu les bouquins - il y a 3 tomes je crois^^ - pour le moment).

Dans le style plus tranche de vie, j'ai lu Park Life de Yoshida Shuichi, qui est sympa mais pas non plus incontournable (mais se lit très rapidement) et L'Appel du Pied de Risa Wataya, pas non plus incontournable mais très sympa et "jeune", Risa Wataya étant la plus jeune auteur japonaise à avoir reçu le prix Akutagawa (à 19 ans). Install du même auteur a l'air pas mal également.

Spoil:


En policier japonais, rien lu pour le moment mais un classique dont j'ai souvent entendu c'est le Dogra Magra de Kyûsaku Yumeno (1889-1936, plus très contemporain donc ^^). De la même époque, il y a aussi l'auteur Edogawa Rampo (La Proie et l'Ombre) et un peu plus récent Matsumoto Seicho (La Voix, Tokyo Express) et Kurosawa Kiyoshi (Kairo). Ne me tenez pas responsable si vous n'appréciez pas l'un des polars japonais cités car comme je l'ai dit au début du paragraphe, je n'ai testé aucun polar japonais mais j'ai quand même fait une petite recherche sur le sujet. ^^

Dans le style romans de terreur, le grand maître est Koji Suzuki qui a écrit notamment Ring (vous connaissez tous les films The Ring, en version américaine et/ou japonaise, et bien voilà...ça vient de là^^).



Maintenant, un peu de légèreté, passons à la light novel :

Spoil:


Il s'agit de romans tirés de manga (et pas l'inverse, ou rarement^^) comme par exemple de Haruhi Suzumiya, Death Note, FMA...Pour ceux qui sont fans de manga mais qui n'aiment pas trop lire, ça peut être un bon début pour se plonger dans les romans japonais!
Glénat sort des light novels un peu plus adultes (tirées plutôt de seinen) : Taitei no Ken, Library Wars, The Sky Crawlers.

Toujours plutôt light (et pas tirés de manga..ou l'inverse) :
- Guin Saga de Kaoru Kurimoto (il y a genre 90 tomes au Japon mais en France seulement quelques uns je crois et il existe aussi l'adaptation manga^^)
- Les 12 Royaumes de Fuyumi Ono (celle-là me tente bien, si j'arrive à la dénicher quelque part^^).
- Brave Story de Miyuki Miyabe (d'après la couverture, celui-là fait trèèès jeunesse mais sûrement pas plus qu'un shonen à la Shaman King^^).


Spoil:


Plus très nippon mais en rapport avec le japon, vous avez Mémoires d'une Geisha d'Arthur Golden (auteur américain) et la série Le Clan des Otori de Lian Hearn (auteur anglais). J'avais lu le premier tome de cette série et bien apprécié. C'est une série de jeunesse totalement fictive (pas de références à des personnages historiques japonais ayant réellement existé) mais tout de même bien écrite et assez intéressant. ^^
Pour les fans de Miyazaki, j'ai lu et apprécié Le Château de Hurle de Diana Wynne Jones (auteur américaine) dont est tiré le fameux Château ambulant! Very Happy
Ah, et je viens de voir que du même auteur, il existe aussi Le Château des Nuages (dont a bien évidemment été Le Château dans le ciel ^^).

Voilà, je vais m'arrêter là en espérant que mon topic vous a plu, que certaines suggestions de lectures vous ont intéressé et que vous en proposerez d'autres vous aussi et/ou discuterez de vos romans japonais favoris. ^^


PS : je pense que ce topic a plus sa place ici qu'en littérature vu que les topics sur les drama et sur les films japonais sont aussi postés ici. Wink

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nesterou
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 18 Juil 2008
Messages: 86
Localisation: France, doux pays de mon enfance

MessagePosté le: Jeu 21 Oct 2010, 8:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Joli petit récapitulatif Smile
Je passe sur les romans "anciens", si ce n'est que j'aimerais beaucoup lire Je suis un chat, de Sôseki. En japonais bien sûr...

Haruki Murakami, celui dont on vante tant le nom... il faudrait que je m'y mette aussi un jour!
Mais je préfère quand même les "moins connus", j'ai d'ailleurs été surprise de voir que tu citais Appel du pied de Wataya. Il reste pour l'instant mon favori! D'ailleurs si tu l'as aimé, je te conseille Cette lumière qui vient de la mer de Kawakami Hiromi, un peu dans le même genre.

Pour ce qui est des policiers, j'en ai lu un seul, mon premier vrai roman en japonais! C'était Akai yubi, de Higashino Keigo (litt. "le doigt rouge") et il était juste su-per prenant. Je déteste ce genre en français, mais là j'ai accroché jusqu'à la fin!
Aucune idée de s'il est sorti en France par contre.

Les light novel, je savais pas qu'il s'agissait des Manga "romanisé" si je puis dire XD
J'en ai lu qu'un seul (en jap, toujours), celui du dernier film Naruto sorti "Hi no ishi wo tsugu mono". Je m'en étais d'ailleurs beaucoup servie pour le résumé du film.
Ça vaut franchement pas le coup d'oeil selon moi, ça fait vraiment roman de bas étage... on te case les répliques mot pour mot avec des descriptions dignes de collégiens. D'où son nom de "light novel", je suppose Laughing

Tu as juste oublié de parler d'une certaine Amélie Nothomb, elle a écrit deux romans qui traitent de près avec le Japon, Stupeur et tremblement, aussi adapté superbement en film (du moins selon mes souvenirs) et Ni d'Adam ni d'Eve, qui se lit facilement mais néanmoins captivant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Anyarel
Chuunin


Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 743
Localisation: Saint-Denis (93)

MessagePosté le: Lun 25 Oct 2010, 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui, la boulette, j'ai lu le bouquin et vu le film en plus (de Stupeurs et tremblements, j'ai pas lu l'autre par contre^^).

Par contre, je trouve qu'il véhicule une trop mauvaise image du Japon (et des entreprises japonaises surtout), je pense que c'est un peu exagéré par rapport à la réalité. XD

Je suis contente que mon sujet ait enfin eu une réponse en tout cas. =)

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nesterou
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 18 Juil 2008
Messages: 86
Localisation: France, doux pays de mon enfance

MessagePosté le: Lun 25 Oct 2010, 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ha mais oui, mais z'attention: le genre porte bien son nom, c'est un roman!
Et dans un roman, on fait ce qu'on veut Surprised
Même si malheureusement, c'est peut-être pas si exagéré que ça XD
D'ailleurs à ce propos, j'ai lu un article très intéressant d'un bloggeur qui donnait son avis sur Amélie Nothomb.

Sinon je suis surprise qu'il n'y ai pas plus d'engouement pour la littérature japonaise Confused
J'accroche bien plus qu'à la française en tout cas...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Shikamaru_sama
Civil


Inscrit le: 17 Nov 2010
Messages: 10

MessagePosté le: Mer 17 Nov 2010, 12:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi j'ai vraiment bien aimé : La pierre et le sabre d'Eiji Yoshikawa . Je le conseille vraiment il est agréable et très facile à lire .
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petitjean
Civil


Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 24

MessagePosté le: Mar 30 Nov 2010, 8:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Inoue inoue et encore Inoue. J'ai du lire à peu près tous ses bouquins.
Alors le fusil de chasse est en fait une nouvelle (l'édition que j'avais achetée était un recueil des nouvelles d'Inoue, avec également le connu Combat de Taureau).
Inoue a également écrit quelques de livres inspiré de personnages historiques et qui devraient ravir les amateurs de l'époque féodale nippone (Le château de Yod, le Sabre des Takeda par ex).
Il a également romancé la vie de genghis Khan dans le Loup Bleu.
Tous ses bouquins sont superbement écrits et prenants. Les nouvelles comme le Fusil de CHasse sont très émouvantes et tireront sans nul doute quelques larmes aux plus sensibles Wink

Je conseille Le Clan des Otori qui est un excellent roman jeunesse (et même pour les moins jeunes!). Bien que non écrit pas un japonais(e) on y retrouve très bien l'état d'esprit de l'époque.

Murakami, j'ai lu Miso Soup et Les Bébés de la consigne automatique. Attention son style est cru, froid. Les visions du Japon, notamment Tokyo, sont bien loin de ce que l'on imagine. Dans Miso Soup j'avais du faire un break tellement j'en pouvais plu. Murakami, c'est une plongée dans tout ce qui se fait de pire au Japon.

En tout cas merci pour ce poste, ça me permettra d'aller remplir ma bibliothèque quand je retournerai en France Smile
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
naoko
Jounin


Inscrit le: 24 Jan 2007
Messages: 1009

MessagePosté le: Mar 15 Mar 2011, 10:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Auteur : Yasushi Inoué
(6 mai 1907-29 janvier 1991)

Il a écrit beaucoup de poèmes, de recueils, de petit roman, mais je n'ai lu que :
"Le maître de thé" : c'est une histoire qui se situe a l'époque des samurais, un apprenti raconte la vie de son maître de thé, comment il est devneu célèbre et sa mort.
On y apprend un peu des préceptes de cette cérémonie particulière et très cheres aux samurais.

"Le fusil de chasse"/ une histoire que l'on peut situer de nos jours. C'est un triangle amoureux, un homme entre sa femme et sa maîtresse.

Auteur : Okamoto Kido
(1872-1939)
Il aime écrire des enquêtes policières assez compliquer à résoudre. Son héros est un policier japonais aux méthodes rapides et efficaces, qui réfléchi tel un sherlock Holmes. On se rend compte en lisant que l'auteur s'amuse en écrivant.

" Fantômes et samourais" suivi de "Fantômes et kimonos"

Auteur : Shiba

"le dernier shogun", c'est la vie du dernier shogun de la lignée des Tokugawa, Yoshinobu Tokugawa. Un livre documentaire, assez dense et très bien expliqué.

Auteurs : Thomas Louis et Tommy Ito

"les samurais, le code du guerrier", C'est un livre avec une couverture et des pages à effets vieilli et comme si c'était un manuscrit que l'on se transmet de génération en génération.
Il est très beau, illustré. On nous raconte les diverses armes et techniques utilisés par les samurais.
Par exemple on nous parle des armes utilisé par les femmes, pour se défendre seules, lorsque les hommes de la famille partaient pour la guerre.


Auteur : IJ Parker, c'est une proff d'origine allemande, qui c'est spécialisé dans la culture du japon féodal et qui a inventé un personnage génial : Akitada Sugawara.
Il méne des enquêtes sur des assasinats horribles et déjoue un complot contre l'empereur!

Il y a 5 volumes de ses histoires, c'est encore mieux que sherlok ou hercule poirot.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Jeu 24 Mar 2011, 3:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me concentre essentiellement sur les Light Novel et je vais d'ailleurs en parler un peu. Mais, avant, rectification:

Citation:
Il s'agit de romans tirés de manga (et pas l'inverse, ou rarement^^) comme par exemple de Haruhi Suzumiya, Death Note, FMA


En fait non, un grand nombre de Light Novel sont des romans en premier lieu, puis ont été adapté en manga. Haruhi Suzumiya, Spice and Wolf, To Aru Majutsu no index, Toradora!, The Sacred Blacksmith, Bakemonogatari, Durarara!, Baccano!, Baka To test shoukanjuu, Kaze no Stigma, Zero no Tsukaima pour ne nommer que ceux-là sont des exemples alors...

Donc, commençons pas mon préféré:

Spice and Wolf

Auteur: Isuna Hasekura
nombre de tome: 16
Parution: février 2006 à février 2011

J'ai déjà présenté la série dans sa forme animé, et le roman diverge peu. Pourquoi est-ce que je l'aime? L'attention des détails, surtout sur le caractère d'Holo, est particulièrement bien réussi. Quelques images par-ci par-là, thème plutôt sérieux avec des pointes d'humour, intrigue amoureuse/ dramatique plutôt accrochante.... Bref, j'adore.

Ensuite, l'autre série dont le nom ne doit pas être prononcé:

Haruhi Suzumiya


Auteur: Nagaru Tanigawa
Nombre de tomes: 10 (en cour)
Parution: Mai 2004

C'est probablement le meilleur support de la série, si on fait abstraction du film. La cadence ne connait des évènements reste constante et ne nous entraîne pas dans le Endless 8 pendant 8 tomes, certains éléments totalement délirant y sont présent (tel la beuverie de Kyon et Haruhi), et, en plus, ce sera probablement le seul moyen de voir l'histoire progressé (il y a le manga, mais il est moins bon... et, l'anime risque de prendre beaucoup de temps à rattraper le roman)


Ces deux séries ont un gros problèmes: pas de version française. On trouve le tome 1 d'Haruhi en français, mais compte tenu de son manque de popularité (que les francophones n'ont pas de goût!) ils n'ont pas poursuivit. Les deux séries sont cependant disponible, avec les images originales, en anglais.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anyarel
Chuunin


Inscrit le: 09 Aoû 2007
Messages: 743
Localisation: Saint-Denis (93)

MessagePosté le: Sam 04 Juin 2011, 3:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques bouquins japonais/liés au Japon lus dernièrement (et en cours de lecture pour le dernier^^) :

- Sommeil, de Haruki Murakami : publiée à l'origine dans le recueil L'éléphant s'évapore, je l'ai lue en édition cartonnée et illustrée.
C'est l'histoire d'une femme de 30 ans qui vit une vie assez monotone: courses, ménage, cuisine, repas avec son mari le midi, un peu de piscine l'après-midi, s'occuper de son fils quand il rentre de l'école etc...Et puis un jour, elle devient insomniaque (tout en se maintenant dans une forme absolue) et ses 17 nuits sans sommeil sont pour elle comme une renaissance, où elle se replonge dans des formes de plaisir qu'elle avait depuis longtemps oubliées... =)

- L'anniversaire de la Salade, de Tawara Machi : il s'agit d'un recueil de poèmes, dans le style tanka qui a été modernisé et révolutionné par cette jeune femme japonaise (qui est tombée amoureuse de ce style à l'université et qui est actuellement prof de littérature japonaise en lycée), en y apportant sa fraîcheur, du langage familier, pour y relater différents évènements de sa vie de manière touchante.
Le tanka fonctionne (en japonais du moins, moins perceptible dans la traduction mais ça n'en reste pas moins beau et agréable à lire^^), de la manière suivante en ce qui concerne le nombre des syllabes : 5-7-5-7-7 c'est-à-dire 31 syllabes sur 5 lignes, le tanka classique étant un ancêtre du haïku.

- Tokyo, de Mo Hayder : j'ai tout juste commencé à le lire donc je me contenterai de mettre un petit résumé trouvé sur Evene.fr :
Citation:
Grey, une jeune Anglaise au passé tumultueux, quitte Londres et débarque à Tokyo à la recherche d'un vieux film dont l'existence est contestée. Ce film contiendrait les seules et uniques preuves que des atrocités ont été commises par les Japonais à Nankin en 1937. Dès lors, Grey mène l'enquête, mais son parcours est semé d'embûches car elle se retrouve seule dans une ville qui lui est totalement inconnue. Son histoire est intimement liée à cette de l'universitaire chinois Chongming qui a écrit un journal au moment de l'entrée des soldats nippons dans Nankin, alors qu'il se trouvait en compagnie de sa femme sur le point d'accoucher.


Malgré le prénom sonnant un peu chinois, il s'agit bien d'une auteur britannique (même pas d'origine asiatique, elle ressemble un peu à JK Rowling d'après ce que j'ai pu voir sur son site officiel^^ mais passionnée par l'Asie depuis son plus jeune age ^^), ayant également écrit le best-seller Birdman (celui-ci n'a en revanche aucun rapport ni avec le Japon ni avec la Chine ^^).

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
akikaze
Civil


Inscrit le: 18 Sep 2012
Messages: 15
Localisation: De l'autre côté...

MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2012, 11:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je remonte un peu la discussion sur la littérature japonaise. Very Happy
Je ne dirai jamais assez merci aux éditions 2 euros d'avoir sorti Le coupeur de roseaux, de Tanizaki. Ce fut en effet mon tout premier contact avec la littérature nipponne et j'ai beaucoup aimé. J'ai tellement aimé que d'autres auteurs ont également suivi, grâce notamment aux éditions Picquiers, maison d'éditions spécialisée dans la littérature asiatique.
Haruki Murakami, qui vient de se faire souffler le prix Nobel de littérature par Mo Yan (que j'aime beaucoup aussi soit dit en passant) fait désormais partie de mes auteurs favoris, j'aime beaucoup son écriture entre rêve et réalité. Pour le moment, Les choniques de l'oiseau à ressort est mon préféré. Son Autobiographie de l'auteur en coureur de fond est également très intéressante, on le découvre sous un autre jour. Beaucoup de ses livres dorment en ce moment dans des cartons, déménagement oblige, et attendent d'être lus, notamment les 3 tomes de 1Q84, gros succès de librairie.
J'ai lu Tokyo, de Mo Hayder, c'est un bon livre mais j'ai dû m'accrocher à certains passages...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Traveller
Civil


Inscrit le: 28 Sep 2011
Messages: 14

MessagePosté le: Sam 10 Nov 2012, 3:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

- Pour Murakami, il y a également La fin des temps. Très "space" quand on n'est pas familiarisé avec le style et l'univers de l'auteur (en gros, deux parties dont les chapitres alternent, des crânes de licornes, un dialogue de sourds (littéralement), un yakuza de petite taille, et j'en passe..).
- Hiromi Kawakami : La brocante Nakano ; Les Années douces - celui-ci a d'ailleurs été illustré par Jirô Taniguchi (auteur de la BD Quartiers lointains).
-Takashi Hiraide : je n'ai lu qu'un livre de lui, Le Chat qui venait du ciel (ce n'est pas de la SF !), très poétique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Made in Japan Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum