Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Le p'tit coin aux milles maux d'Heart-Bijuu

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Heart-bijuu
Jounin


Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 919
Localisation: Lande aux esprits frappés.

MessagePosté le: Lun 22 Avr 2013, 4:03 pm    Sujet du message: Le p'tit coin aux milles maux d'Heart-Bijuu Répondre en citant

Bonjour, bonjour tout le monde ! Bien que j'ai commencé à un peu déserter le forum, je reviens "en force" (Ahah, c'est un bien grand mot !).
En vérité, j'ai commencé à écrire quelques poèmes pour un concours pour le "Printemps des poètes" dans ma classe.

Si j'ai crée ce topic au nom mal inspiré, c'est parce que je souhaite partager ces écrits, ces mots avec vous, avoir d'autres avis que ceux de mes proches ! Smile
Mais trêve de bavardages inutiles ! J'aimerais partager avec vous, deux premiers écrits !

C'est peut-être pas du grand art, mais ça permet de m'exprimer un peu mieux et en un peu plus court que je ne l'aurais fait habituellement !


_________________________________________



Poème n°1- A mon âme vendue.


Ainsi, un jour de plus passe sur cette Terre.
Et les heures défilent et ce monde dégénère.
Scandales à outrance et mort mise-en-évidence,
On vend du malheur pour faire de l'audience.

La misère de l'autre qui fait du bien,
Pour satisfaire cette inquiétude de n'être rien,
Rien de plus qu'une autre âme égarée avec les siens.

Mais ne t'en fais pas demain tu seras oubliée,
Puisque le monde s'en fout, puisque le monde est occupé
A se lever le matin pour se payer son cercueil,
Pour finir à la fin, à creuser sa tombe seul.
Mais rien d'étonnant si les Hommes n'ont pas de chagrin
Puisque la mort fait partie de notre quotidien.

L'indifférence de l'autre et le chacun-pour-soi.
La peur de l'inconnu et la volonté d'aller plus loin
Dans la connerie sans fin dont on attend plus rien,
Vas-y au bout, oui télé, donne moi le sein.

Mais le monde est fou, le monde est con,
A ne faire que sourire sans réflexion,
A rester indifférent devant ces informations
Qui médiatisent les guerres pour en faire distractions.
Sans même que l'on se demande si cela a un sens,
Nous ne savons qu'observer en silence.

Mais le monde est fou et nous sommes des moutons,
Seigneur Berger, notre télé, vends nous ta publicité,
Ta violence et ta bêtise, oui ça nous plaît,
Ne te gène pas pour continuer
A censurer ce qui pourrait nuire à ta santé.

Notre liberté promue en publicité,
Et la vie trop chère pour pouvoir exister,
Le JT qui vend ton âme pour la soirée,
Avant que celle-ci ne puisse se reposer.

A toi mon ange, à toi mon âme,
Qui est partie s'envoler dans les flammes,
Malheureux spectacle de voir ton âme dans une si triste boite,
De ne voir que ton image sur les premières pages.
Toi qui la main sur le cœur ,désormais ne subsiste plus,
Toi qui la télé a retenue pour passer une nuit de plus,
Encore une nuit, sans toi mon amour, oui où je me sens perdu.

A nos deux âmes perdues,
Oui, à nos âmes vendues.


_______________

Poème n°2- A toi que j'ai perdu.

Non, tout n'est pas à jeter.
Ces moments vécus à tes cotés,
L'époque où tu m'accompagnais
Et ces limites qu'on franchissait,
Non, tout ça n'est pas à jeter.

Mais l'heure est au changement
Et les pas qui se tracent, se perdent
Dans la mélancolie de mes pensées.
Je te poursuis à présent
Dans une vaine prière.
Triomphe de mes nuits, farouche guerrière.

Le monde d'hier n'est qu'utopie
Et aujourd'hui est tyrannie.

Seul dans les rues, je vois ton nom,
Qui court dans l'ombre des révolutions.
Et dans les bars, on te crie
Jusqu'à en tomber à terre.

Le monde est brusque et tout est noir,
Moi, sans ta compagnie, je perds l'espoir.

Dans les rues, on m'offre
Le confort et les taxes,
Pour une protection contre la mort,
C'est une course qui me dépasse.
Mais tout n'est pas à jeter.

Les gens ont changés, si tu savais.
Leurs yeux livides bavant d'argent,
Et leur âme liée au chéquier.
Ils t'ont oublié. La mémoire balayée.
Et le cerveau isolé.
Mais tout n'est pas à jeter.

Dans la nuit noire, je crie espoir
D'une vie infinie, de ta renaissance.
Et le cœur qui saigne pour toi liberté,
Toi, remplacée par des murs endettés.
Pour toi liberté, je fais don de mon corps
Dans la jetée.

_________________

Milley nee-san cherie a écrit:
La vie est un Lapin.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 694
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Lun 22 Avr 2013, 4:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tu écoutes trop Saez.
Je suis desolée, je sais qu'on est tous plus ou moins influencé par ce qu'on aime.. mais là je retrouve plutôt pas mal du Saez. Moi-même je suis sure qu'on peut me dire la même chose dans mes textes, mais bon là tu demandes de juger les tiens :p
Il y a des "tic" littéraires de Saez, ou du moins certaines phrases qui me font directement penser à lui.
Évidemment, par contre, il y a du potentiel. Tu écris avec un gout du bien fait, du joli donc ça ne donne pas des phrases trop "facile" à composer. Au contraire, on sent qu'il y a du travail.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Heart-bijuu
Jounin


Inscrit le: 24 Mar 2009
Messages: 919
Localisation: Lande aux esprits frappés.

MessagePosté le: Lun 22 Avr 2013, 4:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est mon gros problème je sais, à force de l'écouter c'est devenu un peu comme un "poison", dès que j'essaye d'écrire, j'ai ses chansons en tête T-T...Mais en même temps ce que j'écris vient de moi et de ce que je peux penser et ressentir.
Mais, c'est pas la première fois qu'on me le dit, j'en suis conscient moi-même ! :p En tout cas, merci !

_________________

Milley nee-san cherie a écrit:
La vie est un Lapin.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Uchiha-sasuke-da
Retro girl
Retro girl


Inscrit le: 04 Mai 2007
Messages: 694
Localisation: Dans les villes en folie

MessagePosté le: Lun 22 Avr 2013, 4:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est LE gros problème avec les chansons de Saez. A chaque fois que j'écris, j'ai aussi la mélodie de ces chansons en tête donc parfois quand tu lis un texte tu peux facilement le calquer sur une de ces chansons. Je te comprends tout à fait. Et je sais aussi, que ce qui est écrit est ce que tu penses toi, t'en fais pas.
Ce petit problème de "calque" d'écriture, tu vas l'effacer en écrivant de plus en plus... parce qu'à force tu vas tomber sur TON style à toi, et du coup par ex. Saez ne sera plus qu'une influence sans être trop visible. T'as largement du potentiel, donc ce n'est pas perdu d'avance à cause de ce p'tit défaut, t'inquiète !

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum