Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. La Chronique : Économie des ninjas (1)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Le site - www.captainaruto.com
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Ven 12 Avr 2013, 11:04 am    Sujet du message: La Chronique : Économie des ninjas (1) Répondre en citant

Seems like everybody's got a price
I wonder how they sleep at night
When the sale comes first
And the truth comes second*
(Jessie J et B.o.B, « Price Tag »)


Le thème de la « marchandisation du monde » a nourri bien des craintes (Polanyi, 1983) et continue d’en susciter – notamment en ce qui concerne les transplantations d’organes (Steiner, 2009) – quand bien même ce mouvement n’aboutit pas nécessairement à des relations marchandes désincarnées : ces dernières sont socialement construites et abritent une importante dimension culturelle (voir les travaux de Zelizer). On peut également ajouter que le fonctionnement d’un marché suppose la création d’un intérêt matériel, distinct des passions insatiables (Steiner et Trespeuch, 2013). Ces différents éléments vont se retrouver à travers une brève analyse du « marché des missions » et d’un cas de tromperie sur la « marchandise ».

Comme le mentionnait Marx (1867) les échanges ont lieu entre équivalents. Si tel n’était pas le cas (escroquerie, extorsion…) alors ils ne perdureraient pas. Pourtant, l’information disponible n’est pas forcément équitablement répartie entre les différents intervenants avec, par exemple, l’existence d’asymétries d’informations entre offreurs et demandeurs (Akerlof, 1970). La tentation peut alors être grande de dissimuler certaines informations afin de tirer profit de la situation (et acheter moins cher, vendre plus cher). La première mission de l’équipe sept (Kakashi, Sakura, Sasuke et Naruto) illustre cette situation.


Au départ la mission d’escorte de Tazuna est de rang C mais Kakashi réalise rapidement (suite aux assauts dont ils sont victimes) que la mission est d’un rang plus élevé (B voire davantage). Tazuna avoue qu’il a menti et sous-estimé volontairement le danger encouru. Le mensonge sur cet aspect essentiel dans la classification de la mission par Konoha lui permet d’acquitter un tarif plus bas – il n’avait pas les moyens de payer le « vrai » prix de sa mission.

Le Pays du Feu a besoin de ses missions qui sont une source de revenus majeure pour son budget. Il offre donc ses ninjas pour répondre aux demandes qu’il reçoit. Mais il ne peut pas vérifier à l’avance si le contenu des missions correspond exactement aux informations que les demandeurs fournissent. Ce n’est qu’au cours de la mission que son rang peut être effectivement déterminé. Ainsi Tazuna a pu « arnaquer » Konoha (il a sous-payé le « bien » qui lui est offert) mais cette décision était pour le moins risquée.

D’une part parce qu’en minimisant les risques de la mission Tazuna prenait le risque de se voir affecté une équipe peu qualifiée, qui aurait pu se retrouver incapable de mener à bien la tâche confiée (il aurait pu perdre la vie). D’autre part parce qu’en réalisant l’entourloupe de Tazuna, la mission aurait pu être annulée (Kakashi en parle mais Naruto refuse d’abandonner en cours de route), voire le charpentier aurait pu être sévèrement sanctionné pour son attitude.

La question qu’on peut alors se poser concerne la fréquence de ces arnaques : est-ce que le système tel qu’il fonctionne favorise de tels comportements ? Ou bien des mécanismes sont à l’œuvre pour les limiter ?

A première vue, la deuxième question semble recevoir une réponse positive et le cas de Tazuna semble être une exception. Déjà parce que le paiement de la mission n’a lieu qu’à la fin : si jamais le degré de difficulté de la mission a été sous-évaluée alors il est tout à fait possible que le prix à acquitter soit réévalué (on ne voit toutefois pas Tazuna acquitter le paiement de la mission à la fin de l’histoire). Une première garantie contre l’arnaque semble donc être en place.

De plus, si de tels comportements étaient fréquents, alors le Pays du Feu pourrait décider d’augmenter ses tarifs. En clair ce qui peut être économisé par un individu pour une mission peut être rapidement perdu si ces arnaques se reproduisent : l’échange étant inégal, le Pays du Feu peut réagir en haussant ses tarifs… pénalisant ainsi les individus honnêtes qui ne tentaient pas de sous-payer les ninjas. Mais avec la concurrence entre les nations, une hausse isolée pourrait aboutir à un détournement des missions vers les autres nations (lorsque cela est possible), ce qui limite cette menace.

On peut toutefois supposer que le fait que les missions engendrent des interactions répétées entre les ninjas et le(s) client(s) tend à limiter la portée de ces arnaques : d’abord parce que le client peut être puni, sa réputation peut être affectée et ainsi il ne trouvera plus de villages pour accepter les missions qu’il propose ; ensuite parce que de telles entourloupes détruiraient à terme l’intérêt de faire des missions qui coûteraient plus que ce qu’elles ne rapportent aux nations concernées. Les missions semblant toujours se dérouler, on peut en déduire que les nations comme leurs clients ont intérêt à ce qui ce système perdure. Les normes, le cadre institutionnel fonctionnent de telle façon que le cas de Tazuna reste isolé et que différents mécanismes empêchent la diffusion et la multiplication de telles situations.

Mentionnons, enfin, que Tazuna viendra, en compagnie d’Inari et d’autres professionnels du Pays des Vagues, pour rebâtir Konoha après l’attaque de Pain. Voulait-il se racheter de son entourloupe au début du manga ? L’histoire ne dit pas s’il a travaillé gratuitement ou s’il a sur ou sous-évalué la facture que le village caché a dû acquitter…

* On dirait que tout le monde a un prix / Je me demande comment ils peuvent dormir la nuit / Quand le prix vient d'abord / Et la vérité/réalité après



Bibliographie :

Akerlof, George, 1970, « The Market for ‘Lemons’: Quality Uncertainty and the Market Mechanism », Quarterly Journal of Economics, volume 84, no 3, pp. 488-500.

Marx, Karl, 1867, Le Capital. Critique de l'économie politique, Livre premier: Le développement de la production capitaliste.

Polanyi, Karl, 1983 [1944], La Grande Transformation : aux origines politiques et économiques de notre temps, Paris, Gallimard, Bibliothèque des sciences humaines.

Steiner, Philippe, 2009, « La marchandisation de la personne », in P. Steiner & F. Vatin (dir.), Traité de sociologie économique, PUF, pp. 493-530.

Steiner, Philippe et Marie Trespeuch, 2013, « Maîtriser les passions, construire l’intérêt. Les jeux d’argent en ligne et les organes humains à l’épreuve du marché », Revue Française de Sociologie, volume 54, n°1, pp. 155-180.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
lucilla
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 08 Fév 2010
Messages: 115

MessagePosté le: Lun 20 Mai 2013, 7:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonne chronique.

Pour le cas de Tazuna, je me demande, même si le manga ne le mentionne pas, si il n’existe pas un organisme de contrôle ? Une sorte de Bingo Book des mauvais clients ? De ce fait cela minimiserais ces arnaques si ont sait que les grandes nations se préviennent mutuellement de potentiels arnaqueurs (mais le ferons t-elles ?).

Après, Kishimoto à sortit une sorte de nouvelle sur Sasuke et sa visite d'un village ninja devenu pacifiste, on voit notamment ce qu'il advient des shinobi au chômage. Le village en question fait partit d'une petite nation, es ce que les grandes nations ont prévu ce cas de figure ?

Je me dis que si ce système devenait caduc, Kakashi ne possédant qu'une formation de ninja, qu'es ce qu'il ferait ? Bon lui il a le sharingan, il peut toujours copié les techniques des menuisiers par exemple, mais et les autres ninja ?

Comme ce système est vital pour les grandes nations, je pense aussi que les cas d'arnaques sont rares mais dans le cas probable d'une paix mondiale, aurons nous droit à une crise économique majeur ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Mer 22 Mai 2013, 11:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce retour.

Si les grandes nations ne veulent pas régler le problème par elle-même (chacune gère ses problèmes), la coopération en la matière est une solution. Mais elle est risquée.

En effet, les grandes nations sont en situation de concurrence, pour avoir le plus de clients possibles, le plus de missions à faire. Du coup, coopérer avec des rivaux peut poser problème : si je suis le Pays du Feu (par exemple), je pourrais avoir intérêt à donner de fausses informations aux autres nations. En clair leur dire que tel et tel clients sont des escrocs (alors qu'il n'en est rien), de sorte qu'ils se fassent rejeter par les autres nations et se tournent vers moi. Et, au contraire, ne rien leur dire à propos de tel petit malin qui a voulu m'arnaquer*... Si chaque nation fait cela alors la coopération n'atteindra pas le but recherché.

Bien sûr, c'est théorique.

En effet, dans Sasuke Gaiden on trouve des passages sur ce que dit Pain à propos des ninjas qui n'ont plus de travail, etc. La question de la reconversion est une question importante voire centrale si la paix totale s'instaure. Là-dessus je ne sais pas trop comment M. Kishimoto verrait la chose. Peut-être que Naruto se posera la question un jour prochain...


* Dans ce dernier cas, si les escrocs se font supprimer, torturer, etc. pour servir d'exemples et dissuader les autres de tricher alors peut-être qu'il n'y aura pas de soucis à propos du "juste prix" des missions.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Le site - www.captainaruto.com Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum