Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. La valse asiatique: quand la Chine donne le tempo au Japon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Débats
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Mer 22 Jan 2014, 6:08 am    Sujet du message: La valse asiatique: quand la Chine donne le tempo au Japon Répondre en citant

Titre accrocheur, n'est-ce pas? Déjà, désolé pour les amateurs de danse/ d'Hetalia, il n'est pas question de chose légère, mais plutôt de géopolitique.

J'imagine que je n'apprends à personne que la Chine et le Japon son voisin, qu'ils sont les 2e et 3e puissances économiques mondiale, qu'ils représentent environs le quart de l'humanité et qu'ils sont en conflit territorial. Ou en fait, ils sont en conflit territorial avec l'essentiel de leur voisin.

Pour commencé, un rapide survol des deux cas.

D'abord, le Japon. Défait en 1945, occupé jusqu'en 1951 (on ne s'enfargera pas dans les fleurs d'Okinawa), il doit redonner les terres conquises à leur pays d'origine. Il existe cependant le cas de petits ilots inhabités, tels les Senkaku et Takeshima. À l'époque, personne ne s'en fait vraiment: la Chine sort de sa guerre civile et n'est que très peu préoccupé par ses îlots, et la Corée n'a que peut de poids (ça ne l'empêche pas de ne pas reconnaître la souveraineté japonaise sur ses îles). La situation est restée calme pendant un moment, mais un renouveau nationaliste au Japon a donné des munitions aux pays voisins pour revendiquer plus fort leurs droits. Après tout, c'est plus facile pour le gouvernement chinois d'entrée en conflit avec le Japon lorsque ce dernier a tendance à réfuter le massacre de Nanking.
http://www.vue-du-japon.com/conflits-territoriaux/

De l'autre côté, la Chine.
http://www.rfi.fr/static/chine/images/carte-mer-de-chine-630.jpg

Ici, nous sommes devant un expansionniste plus classique. La Chine s'intéresse, évidemment, au riche sous-sol de la mer de Chine du Sud et de L'Est, espérant y trouver de quoi satisfaire ses demandes énergétiques croissantes. Mais ce n'est pas tout: elle pourrait bien être intéressée à créer une zone tampon autour de ses routes de commerce, présentement exposée aux Américains. Utilisant des ''droits ancestraux'' assez branlants, elle revendique un immense territoire, allant jusqu'en Malaisie...


Et présentement? D'un côté on a le gouvernement japonais trouvant toujours les meilleurs moyens pour se décrédibiliser: visite du temple Yasukuni en décembre 2013, probable abrogation du refus de faire la guerre dans la charte du Parti libéral démocrate, renforcement de l'armée... Bref, bien des munitions pour une Chine voulant brandir l'épouvantail du nationalisme japonais. Et d'ailleurs, elle le fait bien: cette fois, plutôt que de faire monter les tensions avec les armes, elle le fait avec les paroles. Grâce à des diplomates, ma foi, mieux outillée que leurs homologues japonais et à une diaspora chinoise importante, la Chine tente d’inonder l'opinion publique de sombre prévision au sujet du Japon (mention honorable à la comparaison avec Voldemort), tournant bien des chiffres à son avantage.



Dans cette situation, quelle position devraient adopter les pays occidentaux? Comment vous positionnez-vous sur ce sujet? Vous supportez la Chine? Le Japon? Vous être bien en Europe et Dieudonné vous inquiète plus qu'une guerre en Asie?

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
xa-moros
Genin


Inscrit le: 05 Aoû 2007
Messages: 469

MessagePosté le: Mer 22 Jan 2014, 8:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai jamais été ni en Chine ni au Japon. Je sais qu'ils s'entendent pas et que leur passif est lourd. Cependant, on oublie pas que les japonais sont arrivés y a 2000 ans de Chine pour vivre au Japon... Et que 70% des mafieux au Japon sont d'origine coréenne. Je dis qu'ils peuvent s'entendre et faire la paix sans problème. Very Happy

Le problème, c'est la vassalité. Il y a quelques siècles, la Chine avait un dragon avec des pattes à 5 griffes, la Corée à 4 et le Japon à 3. Les japonais en ont marre d'être assujettie tantôt aux chinois tantôt aux américains...

La Chine, la Corée et le Japon partagent la passion du jeu de go. S'ils doivent faire la guerre, qu'ils la fassent sur un goban. Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Finalmax
Chuunin


Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 581
Localisation: dans le monde des dieux de la mort...

MessagePosté le: Mer 22 Jan 2014, 9:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne vois pas une guerre éclate dans la région.

En fait, il est évident que la Chine fait monter la sauce à travers des procédés diplomatiques et propagandistes. C'est une politique en accord avec l'expansionnisme affichée de la Chine, mais elle ne peut être complètement assumée.
En effet, comme beaucoup de dictatures, ce genre de politique soulève plus du vide que d'autre chose. Non pas que le Japon, soit insensible, mais s'attaquer au pays du soleil levant c'est s'attaquer aux Etats-Unis (qui fait bénéficier le Japon du bouclier atomique).
Il est impensable a l'heure d'aujourd'hui que la Chine déclare une guerre au Japon la vouant au suicide face à la 1ere puissance militaire du monde.

Dans le pire des cas, si on devait imaginer un scénario catastrophe, la Chine attaquerait le Japon, les Etats-Unis rentreraient en guerre avec l'Europe occidentale avec elle, la Russie rejoindrait son allié chinois.

Mais cette 3e guerre mondiale hypothétique n'aboutirait jamais au vu des potentiels militaires en présence. Si tensions devraient s'accroître au paroxysme, une 2e guerre froide serait plus prévisible avec un bloc occidental vs Chine-Russie, à l'image des tensions provoquées par les évènements en Syrie.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
xa-moros
Genin


Inscrit le: 05 Aoû 2007
Messages: 469

MessagePosté le: Mer 22 Jan 2014, 10:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si on parle de 3GM, je la prévois pour 2016. Je veux avoir tort Exclamation

Pourquoi 2016 ?
- C'est la dernière année du budget économique de la zone euro.
- C'est l'année où la Grande-Bretagne fait un referendum pour se tirer de l'UE.
- C'est l'année où l'Ecosse fait un referendum pour se tirer de la GB.

Les 2 premières GM ont débuté en Europe. Jamais 2 sans 3.

Si on continue dans le délire prévisionnel :
Comme pour les 2 premières GM, il y aurait la France contre l'Allemagne. Actuellement, l'UE marche pas parce qu'il y a toujours trop de divergence économique, politique et culturelle entre les 2 pays.

France/Angleterre/USA/Pakistan/Corée/Japon Vs Allemagne/Brésil/Russie/Inde/Chine

Sérieux, j'espère vraiment me tromper. Crying or Very sad
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Mer 22 Jan 2014, 11:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nous sommes bien plus devant une possible guerre froide que devant une vrai guerre. Ni la Chine, ne le Japon ne veulent en venir aux coups: les possibles gains seraient bien trop faible comparé aux coûts d'un tel conflit.


Le danger vient plutôt des ''pensés magiques''. Dans une escalade des tensions comme nous vivons, un pays bien commettre une petite erreur, provoquant une réaction en chaîne... et il semblerait que certains chinois songeraient à la commettre, en occupant les Senkaku par surprise:
http://www.businessinsider.com/china-japan-conflict-could-lead-to-war-2014-1

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Isumi
En cierto modo
En cierto modo


Inscrit le: 21 Nov 2008
Messages: 4041
Localisation: Mukuchi na yousei wa soko ni iru

MessagePosté le: Mer 22 Jan 2014, 11:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La carte de la mer de Chine est très éclairante aussi sur les enjeux de sa puissance militaire.

C’est un jeu de Go grandeur nature (tu parlais de ce jeu Xa’, ben c’est tout à fait ça).
La mer est le terrain de tous les nationalismes asiatiques.

Senkaku est le lieu d’un bras de fer avec Tokyo (et ma foi comme ça remonte à la guerre sino japonaise, ben c’est « chargé » comme on dit, d’autant plus que se sont les américains qui avaient restitué l’île aux japonais)
Les îles Paracel sont revendiquées en totalité par la Chine, ce qui enquiquine les Philippines et le Vietnam, mais pas que, car on a aussi Indonésie, Brunei et Malaisie sur l’affaire.. La Chine y a placé une ville préfecture avec garnison, à Sansha.
Scarborough pourtant dans la ZEE philippine est littéralement occupée par les agences maritimes chinoises depuis une fâcherie au sujet de la pêche…
La Chine y revendique des droits historiques largement autoproclamés.
les îles Spratley, même topo avec Taïwan en plus. Manière de verrouiller « la porte sud » .

Pourquoi les chinois sont-ils aussi offensifs ? D’un point de vue stratégique, on dirait que la Chine veut se transformer en puissance navale. Mais elle a bien sûr un énorme intérêt économique (déjà souligné dans la présentation du Cousin) C’est tellement bon les ZEE et les routes commerciales...


Retour à Paracel : on a donc une base qui verrouille le Golfe du Tonkin -> Hainan. Elle abrite des lanceurs. Il en va de la crédibilité de dissuasion nucléaire de la Chine qu’elle puisse accéder aux eaux profondes tranquille, donc que cette zone soit la sienne. De là, l’autorité s’étend à Spratley, et d’une façon générale à l’intérieur de « la ligne à neuf traits » cette énorme zone en forme de langue de beuf que vous voyez en rose sur la carte.

-> La Chine pratique donc une politique de Mare nostrum, quitte à dénier aux américains la possibilité d’intervenir, d’ailleurs.
Mais à noter que ça a un intérêt pour l'espace aérien, bien sûr.

Avec ses voisins, elle s’impose par la réaction systématique, car l’opportunité d’une crise peut renverser le statu quo existant et elle ne prive pas, avec ses agences paramilitaires (pas folle, la guêpe n’envoie pas non plus la marine) et elle se base en parallèle sur tout un arsenal juridique procédurier à mort.

D’une façon générale les Chinois sont extrêmement oppressants en mers de Chine et en mer jaune. Il ne se passe pas un semaine, voire un jour, sans que les gardes côtes nippons se fassent sommer de quitter les eaux territoriales chinoises par la surveillance maritime chinoise (le fameux CMS, à présent unifié et donc on escompte qu’il sera débarrassé des rivalités entre services qui ralentissaient son efficacité).

Elle mène donc une politique de régionalisation de sa puissance très efficace, très offensive, surfant sur les tensions qu'elle même n'hésitera pas à provoquer pour faire bouger les choses.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
kosaka
Kosaka


Inscrit le: 23 Juin 2009
Messages: 1261

MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014, 3:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le Japon est le premier partenaire commercial de la Chine en Asie ,les fdi japonais et chinois représentent des parts considérables de leur économie respective ,une guerre est contreproductive .

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sei
Chuunin


Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 721

MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014, 4:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Se lancer dans une guerre serait oublier le principe de l'équilibre de la terreur.
Donc suicidaire dans les deux camps.
Une guerre mondiale ne se mènera jamais plus comme se sont menées les deux précédentes, la guerre froide nous l'ayant montré.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Le Cousin
Kage


Inscrit le: 19 Oct 2008
Messages: 2716
Localisation: au bureau des affaires des chats

MessagePosté le: Jeu 23 Jan 2014, 9:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, ni Tokyo, ni Beijing ne désire une guerre. Mais cela n'empêchera pas une guerre de se produire: la Chine surf sur le nationalisme anti-japonais, ce qui pourrait bien le placer dans un coin afin de garder la face devant sa population. Et une action qui semblerait mineur (telle une occupation rapide des Senkakus) pourrait bien dégénérer... D'autant que la Chine et le Japon sont deux pays misant bien plus sur l'idée de ''Nation'' que nos pays.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Débats Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum