Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. GOSICK

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Light Novels
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1071
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Mer 19 Mar 2014, 1:24 am    Sujet du message: GOSICK Répondre en citant

ゴシック



Auteur : Sakuraba Kazuki
Illustrations : Takeda Hinata
Genre : Mystère, Romance, Surnaturel, Drame, Historique.
Format : -1 série principale en 9 volumes (GOSICK, terminée)
-1 série de recueils de nouvelles en 4 volumes (GOSICKs, terminée)
-1 série faisant suite à la première (GOSICK RED, en cours, 1 volume)

Parution : GOSICK : Déc 2003 - Juillet 2011
GOSICKs : Nov 2003 - Mars 2011
GOSICK RED : Déc 2013 - ?

Adaptation anime : Oui, "complète" pour la série principale GOSICK (Mais la fin diffère fortement, et de nombreux passages sont sautés/changés au milieu)
Adaptation Manga : Oui, 2 séries distinctes, adaptant divers tomes.

Traduction Anglaise : Oui, partielle.
Traduction Française : Non.


Synopsis : 1924. Dans le cadre d'échanges internationaux entre pays alliés vainqueurs de la première mondiale, des étudiants étrangers viennent étudier à la prestigieuse académie de Sainte Marguerite, située dans l'arrière pays de Sauville, une petite nation francophone à fort pouvoir politique et économique logée entre l'Italie, la Suisse et la France.
Parmi eux, arrive un garçon de 14 ans nommé Kujou Kazuya, 3ème fils d'un officier de l'armée Japonaise, et extrêmement brillant étudiant. Tout comme les autres, il représente son pays; et son tempérament sérieux et travailleur allié à sa tête bien faite, en fait rapidement un élève modèle aux excellents résultats.

Mais Kazuya se retrouve soudain mêlé à un meurtre où il est le seul suspect possible. Au mieux, son ambassade le protégera et il sera renvoyé dans son pays. Au pire... Les faits parlent d'eux même.
Lorsque sa professeur de classe met des battons dans les roues à l'inspecteur Greville de Blois, noble excentrique et inspecteur de renom et l'envoie porter les cours à un élève qui ne vient jamais en cours, Kazuya pense que ses heures sont comptés et que ce que fait sa prof n'a pas grand sens.
Lorsqu'il se rend compte que ledit élève se trouve en haut d'une tour bibliothèque imposante où le seul moyen de monter est un escalier interminable, c'est encore pire.



Pourtant, il va faire en haut de la tour une rencontre des plus étranges. L'élève, qui est UNE élève, est une jeune fille de petite taille aux longs cheveux d'or et aux yeux d'émeraude, à la beauté froide d'une poupée de porcelaine, et vêtue de robes pleines de dentelles... Qui fume la pipe et a une voix de vieillarde. Elle passe son temps à lire, généralement plus d'une dizaine de livres en même temps, dans différentes langues et sur des tas de sujets, et le tout à une vitesse ébouriffante, refusant de rencontrer les autres élèves. Ses yeux sans ages semblent témoigner d'une profonde tristesse.



Et voilà que cette élève au caractère désagréable écoute les déboires de Kazuya, et lâche le plus naturellement du monde qu'elle connait le coupable. Mais qu'elle n'a pas envie de l'aider. Lorsque Kazuya arrive péniblement à acheter son aide avec des sucreries, il tombe rapidement des nues en découvrant que ce petit personnage, Victorique de Blois, demi-soeur cadette du détective Greville, possède une situation et une histoire terriblement compliquée.
Détestée, redoutée, considérée comme un monstre, un animal, ou un outil dans la lutte politique du pays et un atout majeur pour la guerre à venir, rien ne semble échapper à l'œil de cette poupée solitaire, pas même les secrets les plus obscurs.

Kazuya, se liant d'amitié avec ce petit personnage au caractère aussi difficile que sa situation va se retrouver embarqué dans des affaires de meurtres et des intrigues politiques qui pourraient bien ébranler le pays entier. Qu'est vraiment Victorique, et quel but lui destine son pays? Elle qui n'a jamais eu un moment de liberté jusqu'à ce jour aura t elle son mot à dire, ou est elle destinée à être balloté dans le conflit qui s'annonce? L'amitié qui les lie est un bonheur éphémère au milieu d'un passé cruel et d'un futur tragique. Surement le lien qui unit ces deux enfants ne saurait être assez solide pour résister à la tempête naissante. Une tempête comme jamais le monde n'en aura connu, qui les emportera certainement comme de simples fétus de paille...



Avis : Gosick est un LN de type mystère qui a eu un assez gros succès au japon, probablement dû à la qualité de son personnage principal et au talent de conteur de Sakuraba Kazuki.
L'histoire alterne les moments simples et comiques de la vie de tous les jours avec une cruauté à peine dissimulée au fil de la naration, basculement lentement mais surement en faveur du second durant l'histoire.
GOSICK propose des mystères au lecteurs qui tiennent debout solidement et qui devraient se révéler un bon chalenge à élucider pour quiconque n'est pas un aficionado des romans de ce type,mais là n'est pas son attrait principal; qui est clairement son personnage clé, Victorique, le développement de la relation avec Kazuya, ainsi que ce que le futur réserve aux deux personnages. C'est le véritable point d'orgue de l'histoire. Celle ci fleurte sans cesse entre superstitions et réalismes, comme on peut s'y attendre dans cette période de développement scientifique où les derniers bastions de surnaturel se lancent dans une dernière bataille pour continuer à exister. Les personnages sont attachants, la romance est plaisante à suivre, et tout le background politique, historique qui se dévoile peu à peu à nous nous met dans une ambiance d'époque bien travaillée, où l'on oscille entre réalité historique et fiction en permanence.

La majorité des tomes de Gosick est servie d'illustrations couleurs et noir et blancs d'une très grande qualité, et les couvertures elles mêmes sont parmi les plus magnifiques qu'il m'ait été donné de voir en LN comme un manga. On regrettera que les derniers tomes (7 à 9) de la série principale comme des recueils ( le 4) ne jouissent malheureusement pas du même traitement. Édition différente, sans image. Dommage. Vous me direz que les illustrations ne sont pas censé être l'intérêt de l'histoire, et le fait qu'il n'y en ait pas n'est certes pas un obstacle à l'appréciation de ce titre, mais après avoir goûté au luxe d'avoir l'histoire ET les dessins magnifiques, ne plus avoir que l'un des deux est une déception.


GOSICK au final est un titre un peu hybride, qui sait tiré son épingle du jeu de part sa qualité globale plutôt que sa qualité sur un domaine précis. Que ce soit mystère, romance, ou drame, sur chaque domaine GOSICK s'avère de qualité MAIS vous trouverez certainement bien mieux ailleurs.
C'est le MÉLANGE de ces genres, associé à un personnage principal tout simplement exceptionnel qui donne ses lettres de noblesse à ce titre et en font une oeuvre que j'ai vraiment apprécié de lire.


_________________


Dernière édition par Zefyris le Mer 19 Mar 2014, 11:45 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 16643

MessagePosté le: Mer 19 Mar 2014, 1:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le moment au niveau des traductions il semblerait que le premier GosickS et les Gosick I et II sont traduits et que le 3eme est en cours. Ca n'avance pas vite mais au moins ça avance.

Du coup même si je n'ai pas lu la série pour l'instant je m'y intéresse énormément. J'ai beaucoup aimé son adaptation anime et je me dis que les différents mystères que l'on y a vu doivent rendre vraiment très bien dans la version papier, avec quelques descriptions d'ambiance qui doivent valoir le détour.

Les illustrations par contre, juste wha. La dernière que tu utilises dans la présentation je l'avais en fond d'écran à un moment tant c'est beau. Victorique doit aussi sacrément envoyer dans le format original.

_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zefyris
Jounin


Inscrit le: 14 Oct 2011
Messages: 1071
Localisation: Dome of Crystal Seers, Ultanash Shelwe

MessagePosté le: Dim 06 Avr 2014, 11:16 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour la traduction, j'avais cru comprendre que Daichi avait lu plus loin que ça à l'époque non?

Ouai les illustrations ont un niveau de détail absolument hallucinant. L'un des défaut de la majorité des illustrations de LN sont leur absence quasi systématique de détail, mais alors là ça claque. Quel dommage que cet illustrateur ne fasse quasiment jamais d'illustrations pour LN Sad.

Pour la dernière, il s'agit ni plus ni moins d'une des couvertures.


-------------------- ( ci dessous suit un post initialement post dans le thread sur l'anime)

je vais parler des 13 tomes de manière générale.

Première chose, en quoi est ce différent de l'adaptation? La proximité LN/ Anime varie énormément en fonction des arcs.

Ainsi, GosickS (Rencontre victorique/kujou, Kuiran, etc...) a uniquement une partie de ses arcs d'adapté. on rate l'un des plus intéressants, l'arrivée de Victorique dans le campus scolaire, la première apparition du père de Victorique, les premiers vrais moments surnaturels au niveau ambiance l'entourant, ainsi que la rencontre Victorique/Cecile.
Le petit arc couvrant la rencontre Victorique/Kujou est bien plus long dans le novel que dans l'anime au niveau de ce qu'il s'y passe.

Sur le premier tome (Queenberry) il manque la partie se passant en 1914 quasi totalement (dommage car elle a des passages épiques comme avec le jeune chinois, ce foutu héros tragique!), mais en dehors de ça, tout ce qu'il ya d'important y est... A l'exceptions de quelques infos qui vont servir beaucoup plus tard, comme le fait que la criminelle sur le bateau a passé sa jeunesse dans un asile ou elle a rencontrée Cordelia par exemple. L'arrestation à la sortie du bateau est bien plus longue aussi.

Le 2ème volume (le village sans nom) a toute une partie refaite/abrégée, mais sans qu'il manque vraiment au final quelque chose d'important.

Le troisième volume (La rose bleue et le magasin jantan), je n'ai plus trop de souvenir des deux coté je l'avoue, mais de mémoire l'adaptation n'est pas très loin de l'original, un peu raccourcie surtout.

Le quatrième volume (l'alchimiste) a perdu lors de l'adaptation certaines scènes telles que le combat impressionnant entre Kujou et Brian dans la tour par exemple, mais tout comme les arc précédents, tout ce qui devait y être pour la suite y est.

GosicKS 2, second recueil de novel n'a aps du tout été adapté. Il n'a rien d'important pour l'histoire, mais il approfondit et présente certains personnages que l'on ne voit pas/entend à peine parler/voit régulièrement dans l'anime (Cecile, Sophie, Avril, Franny, Ruri...) et leurs relations entre eux/avec le couple principal.

C'est à partir du cinquième arc (le crane de belzebub) que les choses comment à se dérégler. Si dans l'ensemble l'histoire est sensiblement la même, un point est complètement différent : dans l'anime, la 'katamibako' qui est au centre des problèmes et prouve que Roger est lui aussi un loup cendré comme victorique (et conduira plus tard à une scène très importante de l'anime où Roger doit fuir le Roi en colère après que la preuve ait été faite en l'utilisant) est récupérée au final par le ministère occulte. Dans le LN en revanche, Cordelia et Brian manipulent les choses pour qu'une fausse boite soit trouvée à la place tandis qu'ils récupèrent la vraie et la mettent en sécurité, et communique cette info à Kujou. Et c'est pour cette fausse boite, pensant que c'est la vrai, que dans le tome 6 plusieurs agents vont se battre à mort. Là déjà, on se demande comment on va partir dans la même direction sur le dernier arc alors que l'un des éléments déclencheurs est la débâcle de Roger et du ministère scientifique suite à l'événement cité plus haut, ce qui met en position absolue d'influence le ministère occulte. Et on a raison de se le demander.

Le tome 6 (le train) n'a quasi plus rien à voir avec le LN. Si les événements dans le train sont un peu près similaires, il manque toute l'enquête menée après par victorique et grevil à propos de qui est l'empoisonneur dans le train (et cette enquête révèle un nombre non négligeables de surprise sur les différents passagers), donc cet arc n'est même pas mené à moitié.

Le tome 7 a surtout le crime et la manière dont il a été commis d'un bout à l'autre qui est identique. Pour le reste, genre comment les personnages comme Kujou en arrive à enqueter, le coup stupide de l'encens pour victorica qui n'existe pas dans le LN, le fait que le père de victorique apparait très peu durant cet arc alors qu'il est omniprésent aux cotés de victorique durant l'arc...
On a aussi des tas d'infos excellentes sur le passé de Cordelia dans le LN que l'on a pas dans l'anime. Le peu que l'on a dans l'anime est extrêmement édulcoré pour le rendre plus gentillet d'ailleurs. La fin est complètement différente aussi sur la conclusion, ce qui éloigne encore plus l'arc final de l'anime de l'arc final du LN; en effet, dans l'anime le père de victorique apprend qui est à l'origine du meurtre (le roi) alors que dans le LN, Victorique ne lui apprend pas, elle dit qu'elle n'a pas trouvé qui c'est bien qu'elle lui explique comment le meurtre a été perpétué (sauf le coup de la couronne bien sur qui aurait identifié le roi). On rate donc la scène du combat entre le roi et Roger venu assassiner Victorique, et kujou qui la défend, ainsi que les deux réelles raisons derrière cet arc.
1) A la fin du 7ème arc, normalement, Victorique est plus ou moins en sécurité des assassins du coté du roi et du ministère scientifique car le papier qu'elle a remis à sa mère via le pigeon pèse comme un couperet. Si elle se fait tuer, sa mère dévoilera le vrai criminel ainsi que sa motivation. Tout comme le fait que la katamibako non récupérée par le ministère occulte continue à protéger cordelia et Brian du ministère scientifique et de son chef Roger, Victorique a besoin de cette protection mais ne l'a pas dans l'anime.
2) Entendant l'histoire de la maid ressemblant à la reine qui a remplacée par dévotion la reine avant qu'elle ne se fasse tuer, cela donne une certaine idée à cordelia. IE, qu'elle ressemble à sa fille et pourrait donc faire pareil. On rate ce passage dans l'anime qui est un foreshadowing pour ce qu ise apsse dans le dernier arc.

puis vient le Gosicks III et IV. Absolument non adaptés dans l'anime. Le IV est particulièrement intéressant pourtant. Il devoile les enquêtes de grevil avant l'arrivée de Kujou et leurs relations avec victorique, approfondit le personnage de Grevil et de jaqueline, et met dans l'ambiance pour le dernier arc puisqu'il y a des tas d'indices que la guerre se prépare, mais que seuls les officiels du gouvernement ainsi que les nobles sont au courant, et fuient la capitale, rapatrient leurs enfants...

Et enfin, le dernier arc en deux tomes. Il n'y a pratiquement pas une scène semblable. Certains personnages qui meurent dans l'anime ne meurent pas dans le LN; et vice versa. Ce qui arrive aux différents personnages est tellement différent qu'on en arrive dans l'anime à des choses parfois absurdes du genre brian qui tombe de la falaise (lol...), victorique qui change de couleur de cheveux pour... Ah bah on sait pas pourquoi en fait x] (alors qu'il y a bien une raison... Mais forcément l'anime fait l'impasse sur ce point depuis le début de l'histoire, ils pouvaient difficilement l'amener à la fin celle là), le père de victorique qui est un noble ordinaire tout à coup est super balèze en combat (uh?), victorique qui a eu "besoin" dans l'anime d'encens etc pour résoudre le crime de la reine mais n'a besoin de rien pour faire quelque chose de beaucoup plus compliqué en tant qu' "arme ultime" de Sauville... Là on peut dire que l'anime se casse sévèrement la gueule. On a des scènes sympatiques qui n'existent pas dans le LN certes, genre le combat de Cordelia qui y est épique alors que dans le LN il n'y a pas de combat ici (eh non), la scène où victorique est effondrée en larme qui n'arrive pas comme ça aussi, donc il y a des passages qui sont sympa niveau altération. Mais à coté de ça, il y a trop de trucs qui ne s'expliquent plus, son perdus au passage, ou semblent complètement hors ambiance.
Jugez plutot.
Spoil:

-Le 25 décembre est l'anniversaire de victorique. Dans l'anime, il n'en est même pas question.
-Il manque la résolution du derier crime avant que victorique et kujou soit séparés, qui est important pour amener la situation d'après correctement, mais n'est même pas mentionné dans l'anime.
-les mecs a tetes de lapins n'existent pas. il sont partout dans l'anime, et complètement hors d'ambiance par rapport à gosick. GTFO. J'étais super content de ne pas les voir dans le LN, je trouvait ça débile et mal amené.
-Victorique pleure seule en sachant que Kujou ne va pas tarder à être rapatrié par son pays à l'approche de la guerre (foreshadowing durant toute la première enquête zappée ici + durant le tome gosick s4 le précédent), et n'est absolument pas sur place quand kujou se fait RAPATRIER (et non pris en otage... -_-" )
-On rate ce double moment épique de victorique avec le tatouage de l'adresse (la petite fille qui pleure au moindre bobo qui te fais le tatouage complet de façon complètement crue avec une aiguille à coudre sans verser une larme ni émettre un son, OMG)+ l'uniforme de l'école (qui est un énorme fuck you aux mecs venus la chercher avec une cage et la traitant comme animal, comment ce passage était trop bon) le matin où les gens du ministère occulte viennent chercher Victorique.
-On rate des mois de lamentation de kujou qui s'en veut de s'être laissé rapatrier par l'ambassade de son pays (pas qu'il avait le choix mais bon) et d'avoir abandonné victorique AVANT d'etre finalement envoyé sur le front au coté de l'armée JAPONAISE (et non pas de Sauville...) ainsi que le développement de sa relation avec sa famille durant cette période
-On rate complètement l'effet qu'a victorique sur la guerre. Jouer aux echecs dans une salle luxueuse assise confortablement dans son fauteuil, on a vu plus utile comme emploi au moment d'une guerre hein!
-... Et surtout, on a vu pire comme situation. parce que la vraie situation de victorique, droguée pour être mise en état de transe afin qu'elle puisse prédire quelques jours à l'avance tout mouvement de l'ennemi , au point qu'elle ne reprend pas ses esprits pendants des mois (ça dure 10 mois cet état), dans la plus atroce prison du pays, avec grevil qui passe ses journées durant des mois à lire à voix haute les informations de partout en europe à coté de victorique pour lui fournir les infos qu'elle a besoin sur la prediction, c'est pas tout à fait pareil. Vetue d'un simple habit blanc, assise sur une chaise simple dans un cachot dénué de tout autre meuble/fourniture, les bras balants, les yeux dans le vagues et la bouche ouverte, c'est pas tout à fait le même spectacle. Ni la même utilité pour le pays qui militairement peut réagir un ou deux jours à l'avance aux problèmes qu'ils vont rencontrer, évitant ainsi énormément de pertes d'hommes et de matériel au cours de la guerre.
-rater l'évolution politique du pays au travers du roi, de roger et du père de victorique.
-rater la cruauté de la guerre subie par le monde au travers d'un suivi progressifs de tas de persos comme Avril et Franny pour l'Angleterre, Ambroise pour paris, grevil et Jacqueline à Sauville, Ruri puis victorique au japon, kazuya au japon puis sur les champs de bataille... Franny se prend quand même une bombe incendiaire dessus sous les yeux d'Avril, inutile de dire comment elle a finie. La maison Kujou se fait raser, tout comme le reste de sa ville natale qui n'est plus que cendres d'ailleurs. Le bombardement de l'hôpital plein de blessés, etc etc...
Là on a rien de rien dans l'anime, on a pas du tout l'impression qu'il s'agit d'une guerre vraiment générale, et on ne sait rien des camps opposés ni des vainqueurs ni de pourquoi ils ont gagnés (alors que c'est quand meme la fameuse tempête prédite depuis le début, et qu'elle est intiment lié à ce qu'est Victorique en plus, et à ce qu'essaye de faire le ministère de l'occulte depuis le début... Pour info le japon, sauville, etc etc sont tous défaits par les pays d'amérique qui disposaient d'une technologie largement supérieure en armement et ont fait un vrai carnage, par exemple.
-Rater le vrai sauvetage de Victorique beaucoup plus impresionnant même si sans combat, et la vrai fin de cordelia et de l'un des brian (transpercés de toute part par des sabres et des balles de fusils sans avoir pu se battre du tout...)
-rater la vraie raison pour la mort du second brian ainsi que la raison des cheveux blancs de victorique (parce que c'est la meme, oui)
-rater le revirement beaucoup plus radical de Grevil en faveur de victorique contre son père, ainsi que le cheminement qu'il a fait mentalement au fil des tomes pour y arriver, c'est pas cool, j'avais envie de l'applaudir moi grevil à la fin.
-rater le moment où victorique est achetée par un proxénète japonais qui a bien l'intention de la faire aller dans le milieu et d'en tirer un bon prix;
-Rater le premier baiser entre victorique et Kujou lorsqu'ils se retrouvent au japon en 1929;
-Rater ce que sont devenus Victorique et Kujou en 1934. Alors que c'était cool, franchement. Ca m'a rappelé ce qu'était devenue Yue à la fin de Negima après le time skip d'ailleurs. Détective privé sous le nom de 「GRAY WOLF Detective Agency」 au coeur de New York, c'est cool.



Etc etc... Au final l'anime se plante vraiment sur la fin par rapport au LN je trouve. C'est l'un de ces deux défauts.


Je pourrais revenir en détail sur le second et je le ferais peut être dans un autre post plus tard, il s'agit bien sur des personnages. Parce que si je devais citer tous les personnages qui 1) sont moins bien ou moins travaillés dans l'anime ou 2) sont inexistant dans l'anime, ben c'est bien simple, je doit citer un peu près tous les persos ayant un nom dans le LN. Y compris Victorique, Kujou, Cordelia, Brian, Grevil, Albert, Jacqueline, vril, Cecile, Sophie, et j'en passe... Et que régulièrement la différence entre les deux supports sur ce point est assez dramatique tellement c'est élevé.

Au final, L'anime adapte un LN en 13 tomes (9+4) en 24 épisodes en choisissant d'éconduire pratiquement totalement les 4 annexes, et en refaisant complètement la fin, et il est clair que le rythme effréné nécessaire pour adapter autant de tomes en si peu d'épisodes devait forcément avoir un impact quelque part. Et cet impact, il se ressent dans un derneir arc extrèmement baclé et quelque peu incohérent, ainsi que par un casting de personnage complètement atrophié au niveau développement, puisqu'a part Victorique, la quasi totalité des développements au cours des tomes est supprimée; ainsi que certains persos récurrents comme Ruri et Franny qui disparaissent de l'écran (on voit Ruri quelques secondes à la fin dans l'anime LOL) ou de Sophie dont je ne suis pas sur qu'on ait le nom dans l'anime (la rousse qui s'occupe du dortoir des garçons).

J'aime beaucoup l'anime, et en considérant la quantité de volumes à adapter en si peu d'épisodes ils ont fait du bon boulot. Mais l'anime aurait mérité sa vraie fin et plus d'épisodes pour développer certains personnages et certaines relations.

Pavé césar, ceux qui ne vont (presque) pas être lus te saluent o/ J'ai écrit un peu près la moitié de ce que je voulais écrire sur le sujet, puisque je n'ai pas du tout parlé des personnages après avoir parler du scénario, comme je voulais le faire au départ. Pouf.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Light Novels Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum