Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Mahou Shoujo of the End [interdit - 16]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18722

MessagePosté le: Jeu 06 Déc 2012, 12:03 pm    Sujet du message: Mahou Shoujo of the End [interdit - 16] Répondre en citant

Mahou Shoujo of the End




Kogami Kii, un lycéen ordinaire, se retrouve pris dans une situation post apocalyptique avec des zombies qui sont crées par une magical girl. Alors qu'il regarde par la fenêtre de sa classe, il trouve cette magical girl en train de trancher la tête de l'un de ses professeurs. La panique se déclenche dans l'établissement, et c'est toute la ville qui est plongée dans le chaos. Avec son groupe, il va tenter d'échapper à la mort



Mahou Shoujo of the End est un shonen qui vient de commencer depuis quelques moins sous le format mensuel. Il y a actuellement 5 chapitres de disponibles. Autant être clair : Cela ressemble énormément à Highschool of the Dead sur le principe. Des lycéens qui cavalent dans la ville avec des zombies qui tentent de les buter de partout, on a même la fille avec les gros seins pour nous sortir des scènes un peu fanservice.

Par contre, là ou le manga fait la différence, c'est qu'il ne fait pas de concession. N'importe qui peu crever n'importe quand. Même au moment de renforcer les liens de l'équipe nous pouvons voir que parmi les poignées de mains, bah t'as deux personnages qui n'ont plus de tête. La panique des habitants est bien foutu, certains profitant de la situation pour violer les filles passants à portée ou alors d'autres qui se servent des gens comme bouclier.




Avec les dessins qui sont assez excellents, et ce thème de magical girl lié à une attaque de Zombie, Mahou Shoujo of the End se démarque avec ce premier tome. Il ne reste plus qu'à espérer que la suite ne sombre dans dans le cliché.


_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Finalmax
Chuunin


Inscrit le: 11 Oct 2010
Messages: 728
Localisation: dans le monde des dieux de la mort...

MessagePosté le: Jeu 06 Déc 2012, 12:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Par contre, là ou le manga fait la différence, c'est qu'il ne fait pas de concession. N'importe qui peu crever n'importe quand. Même au moment de renforcer les liens de l'équipe nous pouvons voir que parmi les poignées de mains, bah t'as deux personnages qui n'ont plus de tête. La panique des habitants est bien foutu, certains profitant de la situation pour violer les filles passants à portée ou alors d'autres qui se servent des gens comme bouclier.


Ce passage m'a convaincu Very Happy

Je vais m'y attaquer, bien que mélanger les genre zombie/magical girl, je trouve ça assez improbable. Le truc c'est qu ça peut être excellent si c'est bien traité et fouillé derrière cette fille. Mais ça peut aussi vite partir en vrille.
La dans le même type en tête j'ai la trilogie de film Rec, qui a voulu mélanger le genre zombie/démon et s'est pris les pieds dans le tapis.

A suivre de près.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hiei
Bijuu


Inscrit le: 12 Juil 2009
Messages: 4245

MessagePosté le: Jeu 06 Déc 2012, 12:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis assez convaincu par le pitch.

Cette série ne perd pas son temps, elle ne fait aucun détour et rentre rapidement dans le vif du sujet. J'aime beaucoup les dessins, le trait est très soigné et j'ai relevé une ou deux planches vraiment excellentes. Il y a des décors détruits, des têtes qui sautent dans tous les sens, mais ce n'est pas foncièrement sale. Même si il y a beaucoup de sang, c'est surtout la mise en scène et la tension qui priment.

Les personnages, j'ai plus l'impression que ce sont des skins dont l'auteur peut se débarrasser quand cela est nécessaire pour l'histoire ; c'est récurrent dans ce genre de manga et ça fonctionne toujours aussi bien, parce que la petite morale qui revient à chaque fois c'est que "ça peut arriver à ton voisin, comme à toi-même !", donc on ne s'attache pas aux personnages, certes, mais on ne se détache pas pour pour autant de leur supplice.

_________________
Anciennement Daichi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alaessia
Anbu


Inscrit le: 13 Juil 2010
Messages: 1306

MessagePosté le: Lun 10 Déc 2012, 10:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le personnage féminin avec les seins énormes est légèrement perturbante. Il est triste de voir qu'un des vrais seuls point noir soit cet abus.
C'est un manga qui est fait pour voir un petit massacre de différentes manières possible, j'apprécie l'alliance du survival horror et de celui du Magical girl.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Jeu 10 Juil 2014, 4:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"MAGICAAAAAL"

Une petite remontée du sujet :



Magical Girl of the End est donc licencié chez Akata. Deux tomes sont parus pour le moment. Je suis tombé dessus un peu par hasard et j'ai bien accroché. Voir ces versions des Magical Girls débarquer et tout dégommer, leurs victimes devenir des zombies en robe... Il suffit d'une petite dizaine de pages pour que l'horreur débarque et ne quitte plus les pages.

Ca explose de partout et comme dans pas mal de séries (TerraFormars pour n'en citer qu'une) l'auteur prend un malin plaisir à dégommer les personnages en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Il y avait 5 survivants ? La seconde d'après ils ne sont plus que trois. Il se forme un groupe de survivants : combien de pages vont-ils survivre ?

On a donc de l'horreur avec des MG', des lycéens un peu paumés qui tentent de survivre (rdv' au centre commercial ! Le petit truc qui me plaît), parviennent à échafauder des hypothèses pour essayer de liquider les MG'... et au beau milieu de tout cela on se demande qui tire les ficelles, qui a envoyé ces MG' ? Pourquoi ce pentacle dans le ciel ? Si ce n'est Yoruka - la fille aux gros seins et sans soutif' - les personnages sont plutôt attachants et on retrouve pas mal de figures du genre (celui qui n'en a rien à faire des autres et qui va changer, celle qui est martyrisé mais qui s'en sort et qui pourrait bien cacher son jeu, etc.).

Une série distrayante, avec les grands classiques qui ne sont jamais bien loin. On ne regarde plus les MG' de la même façon après... Les petits mots de l'auteur en début de volume sont d'ailleurs en plein dans cette veine :

"Quelqu'un a osé dire : 'Les Magical Girls sont d'adorables créatures'... le fou !"

"Le rôle d'une Magical Girl... c'est de détruire l'espoir chez les êtres humains !"

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Mat
Sage des six chemins


Inscrit le: 13 Fév 2008
Messages: 6507

MessagePosté le: Mar 30 Sep 2014, 5:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et le tome 3 nous est arrivé, toujours chez Akata.



Citation:


Attention, volume choc de Magical Girl of the End en approche ! Tout ce que vous croyiez savoir sur les personnages de la série est sur le point de basculer dans un twist scénaristique monumental... et prévu depuis le début du manga ! À n'en pas douter, voilà qui va faire couler beaucoup d'encre (et de sang avec !)…

Kogami n'aurait jamais cru pouvoir survivre à l'attaque de la dernière Magical Girl en date… Et pourtant, à sa grande surprise, il se réveille indemne, en plein milieu de la rue. Plus surprenant encore, aucun zombie ne semble être à l'horizon. Peu à peu, Kogami réalise sa situation : il vient de voyager dans le temps, dix années en arrière… Est-ce un rêve ? Ou un nouveau tour de passe-passe d'une magical girl dérangée ? Quoiqu'il en soit, le jeune lycéen peut enfin souffler. Mais la découverte qu'il est sur le point de faire pourrait le choquer à jamais…


Toujours sympa' dans son genre. Finalement ils ont survécu à l'assaut pour se retrouver en 2002. Du coup le flic n'est pas content car il ne peut plus faire ce qu'il veut (il en tient vraiment une couche, là on a un joli cas de détraqué en tout genre) et puis voilà que Sayano a l'idée de déballer ce qu'elle ressent à Kogami (que c'est original)... et aussi de lancer une nouvelle choc qui conduit à réinterpréter pas mal de choses.

Spoil:
La gentille Tsukune pourrait bien être celle qui est derrière l'apparition des Magical Girls ?! Excellent le contraste entre sa "boîte à trésors" et son contenu avec le dessin des MG' qui vont apparaître dans le ciel de Tokyo. Kogami est tombé de haut avec ça.

On en apprend un peu plus sur son passé. Passé pas heureux mais en la matière c'est rarement le cas. Il a vécu quelques trucs pas sympa', de quoi mieux éclairer son comportement par la suite (même si on va à l'essentiel).

De nouveau on a droit à une scène de viol. J'espère que ce ne sera pas une par tome car on n'en a vraiment besoin. Ce n'est pas central pour le récit.

Et on a perdu Himeji. La liste des survivants se réduit encore un peu alors que Tsukune et son père ont un petit échange à l'hôpital et qu'on voit de nouveau quelques personnages inquiétants qui ont l'air d'en savoir assez long sur ce qui se passe.

_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Shonen/Shojo Manga Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum