Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. Atelier Ayesha : The Alchemist of Dusk

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Jeux vidéo
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Arlia
Reverse Thinker


Inscrit le: 12 Jan 2009
Messages: 18722

MessagePosté le: Lun 08 Juin 2015, 6:34 pm    Sujet du message: Atelier Ayesha : The Alchemist of Dusk Répondre en citant

Atelier Ayesha : The Alchemist of Dusk




Genre : RPG
Studio : Gust Co. Ltd | Tecmo Koei
Console : PS3 + Remake Vita ( DLC inclus dans cette version )


Ayesha est une jeune apothicaire qui gagne sa vie dans son atelier en synthétisant divers remède que le marchand itinérant Ernie va vendre dans diverses villes. Ayesha est seule depuis la disparition de sa soeur Nio dans des ruines de l'ancienne civilisation alors qu'elle était à la recherche d'herbes médicinales. Alors qu'elle guide un homme mystérieux nommé Keithgriff à travers les ruines, Nio réapparait un court instant au dessus de fleurs lumineuses avant de s'estomper à nouveau. Keithgriff se présente alors comme un alchimiste, affirme à Ayesha que son art est une de ses applications, et qu'elle devra entreprendre un voyage si elle veut sauver la vie de sa jeune soeur.

Elle n'a que trois ans pour y parvenir.



Alors, je sais que les Atelier sont une série de jeu vidéo qui ne date pas d'hier, des J-RPG qui trainent depuis très longtemps maintenant et dont le succès est indiscutable mais...

Ce Atelier Ayesha dont le remake sur Vita est sorti en démat chez nous est le premier Atelier auquel je joue. En conséquence tout ce qui est comparaison avec les autres jeux de la licence sont tout simplement impossible pour moi. Une chose à dire : Premier jeu, et je suis déjà conquis. Ce jeu se divise entre trois grandes phases :
- Les phases d'histoires.
- Les phases de combats et de collectes.
- Les phases d'alchimie.



Mettez vous quelque chose d'important en tête : Vous passerez beaucoup beaucoup plus de temps dans les phases d'histoires que dans le reste. De même vous passerez bien plus de temps dans l'alchimie que dans les combats et la collecte. Nous sommes là devant un Rpg où les combats sont finalement pas les moments les plus importants bien que leurs systèmes sont assez intéressants sur bien des points. Sans compter que l'on a toujours un doute si on se concentre sur l'ensemble de ces phases... Le temps défile, et dépasser le timer est fatal.

Les parties de l'histoire sont toutes entièrement doublées ce qui est un très gros point positif dans la mesure où la plus grande partie du temps nous suivrons les interactions d'Ayesha avec l'ensemble des personnages qu'elle rencontrera au cours de son voyage. Il est important d'accorder du temps pour tout le monde car au delà de la storyline principale, nous avons plusieurs histoires secondaires pour l'ensemble des personnages secondaires.



Au delà du fait que leurs récits sont souvent très prenants comme cela peut être le cas pour Willbell, Keith ou Juris, arriver à leurs termes permet de pouvoir débloquer plusieurs fins différentes toutes géniales, sans compter que recruter ces personnages dans son équipe apporte une puissance de frappe non négligeable. Ces personnages étant tous très attachants nous avons en plus de connaitre ce qu'ils deviennent alors que les années s'écoulent peu à peu. Leurs histoires permettent d'ajouter parfois de la comédie, parfois des combats, parfois du slice of life tout simple. C'est très varié.

Le côté marrant avec ces histoires secondaires... C'est que certaines sont plus intenses que l'histoire principale qui se focalise sur la recherche de Nio dont l'ampleur ne se fera ressentir que si on accomplit les objectifs secondaires. Bref, on guette chaque character event à la moindre occasion quitte à sacrifier le reste du contenu. Ces events permettent également de débloquer des routes, objets ou capacités qui se révèlent vitales dans la gestion du temps. Sans compter l'ouverture de petites boutiques qui permet de ne plus avoir à chercher des ingrédients soit même.



L'histoire principale en elle-même est très prenante surtout dans son dénouement si on se dirige vers la True End. Son seul défaut vient du fait qu'Ayesha est un personnage qui apparait très naif. Cela n'est absolument pas une gêne pour l'ensemble du jeu sauf dans le traitement de quelques points du scénario où sa vision des choses confrontés à sa réalité immédiate parait idéaliste, et le monde n'oublie pas de lui rappeler. Le déroulé donne envie de se plonger dans l'alchimie... Et c'est tant mieux.



Parce que l'alchimie, c'est la fête à la saucisse. Tout comme le niveau des personnages, l'alchimie possède ses propres niveaux et jauge d'exp dont certains paliers sont nécessaires afin de pouvoir créer chacun objets dont les recettes s'apprennent via des grimoires qui vont sérieusement vous couter la peau du cul. M'enfin on s'attend pas à trouver des livres rares d'alchimie pour le prix de la salade du coin que l'on utilisera pour créer un quelconque objet de soin.
La variété des objets est tout simplement immense. Que ce soit des objets qui nous faciliteront la vie, des objets qui soigneront nos alliés, nous renforceront où nous permettra d'avoir des quelconques défenses... De la créations d'accessoires à des objets d'attaques... Y'a de quoi passer 100% du jeu à ne faire que ça et terminer les trois années en ayant absolument rien foutu.
Je déconne pas, c'est exactement ce que j'ai fait dans ma première partie.



Le personnage d'Ayesha est par ailleurs atypique. Alors que les autres personnages possèdent des skills physiques ou magiques qui leur couteront des MP.... Ayesha n'a absolument aucune capacité de combat. Notre apothicaire c'est pas une combattante. Par contre, elle peut utiliser des objets. Genre.
Des bombes. Des bouquins de sorts pétés. Des trucs qui distordent les dimensions. Les objets d'attaques crée par Ayesha sont d'une importance capitale pour les combats, autant s'attacher très fortement à leurs créations. Sans compter qu'Ayesha est la seule à pouvoir activement soigner ses alliés en combats via ses remèdes : Alors on ne sort pas sans avoir fait de longues séances alchimiques.



L'alchimie a un côté très addictif dans la mesure où la création d'un objet de qualité demandera plusieurs ingrédients que tu pourras choper en utilisant d'autres ingrédients. Et aucun objet n'est identique. Les ingrédients sont gradés de E à S, avec de très nombreuses statistiques et propriétés qui en se combinant donneront des effets très différent. Un même objet de soin pourrait par exemple permettre un heal immédiat, une regen sur quelques tours... Et un autre identique sur le nom pourrait avoir les mêmes effets en bien plus puissant et pourquoi pas de la regen mana et la possibilité de ramener un allié KO sur le front de l'attaque.

La création d'ingrédients de qualité, les mélanges des effets, des éléments afin de créer des objets approchant de la perfection peut vraiment tenir un joueur en haleine.

Et tout ça pour quoi ? Pour la baston ! Pour la fête à la saucisse !



Ici c'est plus simple. Parmi vos personnages disponibles vous pouvez en choisir deux pour accompagner Ayesha. Leur présence pourront déclencher certains évènements si les conditions sont remplies, et il faut essayer de garder en tête un certain équilibre afin de ne pas être bloqué devant un ennemi ayant une grosse défense physique alors que l'on a aucun objet magique avec Ayesha et aucun lanceur de sort ou d'éléments sous la main.



Lorsqu'un combat se déclenche on se retrouve face à notre troupeau d'ennemis, et nous pouvons changer la position des personnages soit pour les regrouper, soit pour les disperser un peu partout afin d'éviter des effets d'attaques de zones. Le défaut de cette stratégie est que nous ne pouvons pas utiliser d'attaque combinée entre les personnages qui permettent par exemple de faire un coup critique en tabassant un adversaire dans le dos.

En plus des divers skills et technique d'attaques, les personnages ont une jauge de collaboration qui leur permet d'intervenir dans le tour d'un autre. Que ce soit pour assister une attaque, les défendre, les buffs, ou faire des trucs un peu plus pété. Chaque personnage possède également un skill special surpuissant que l'on peut utiliser après chargement d'une jauge spécifique. Ces techniques totalement fumée sont pour la plupart bien bien classe et permettent de rendre un affrontement épique.

[media]https://www.youtube.com/v/9Q78M_9GFn4[/media]


Quand tu affrontes un adversaire d'une puissance considérable, un incroyable monstre de puissance que tu tabasses à grand coup de bombes dans sa tronche, de tirs magiques et lacération en règle le tout sur des musiques extraordinaires, le déclenchement d'un skill special qui permet d'achever ton ennemi qui est souvent le boss final d'un arc de l'histoire... Sérieusement on ne se sent plus derrière sa console.



Atelier Ayesha est un jeu a l'intensité inégale. On aime prendre notre temps dans les phases d'histoires, se plonger comme des fous dans l'alchimie avant de réaliser des combats contre quelques adversaires très impressionnants le tout sur une bande musicale d'une qualité indéniable. Une fois le système de jeu maitrisé, on a beaucoup de mal à le lâcher !


_________________

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Jeux vidéo Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum