Index du Forum
ActualitésNaruto FAQ Rechercher Liste des Membres Groupes d'utilisateurs Arcade Chan IRC
Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion Boîte à flood CarteCarte
S'enregistrer

. La Chronique : Genjutsus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Le site - www.captainaruto.com
Voir le sujet précédent - Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Le Vieux
Étudiant à l'académie


Inscrit le: 21 Nov 2007
Messages: 51

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2008, 9:00 am    Sujet du message: La Chronique : Genjutsus Répondre en citant

Le Salut.

1. Genjutsu ! En cherchant sur le Web une traduction convaincante, je n’ai rien trouvé d’autre que des termes généraux : « magie », « sorcellerie ». Seuls les sites de Naruto proposent des traductions plus précises, distinguant le préfixe (gen’ de gen’ei, « hallucination », par exemple) du radical (jutsu). A dire vrai, j’ignore si elles sont réellement plus exactes. Vous me direz. De toutes manières, de telles explications manquent la véritable caractéristique du genjustu : il égare le lecteur entre fiction et réalité.

2. Des combats récents nous ont montré toute l’étendue des possibilités narratives du genjustu : on croyait assister à une bagarre sanglante, ce n’était en fait qu’un jeu d’illusions à distance. Le temps même était touché par cette technique : ce qui semblait interminable n’avait duré qu’une poignée de secondes.

Pourtant, au-delà de ces procédés qui peuvent nous faire sourire ou bien qui nous agacent, le meilleur genjustu reste celui qui s’attaque à l’histoire toute entière, qui nous dit : « ce que vous croyiez avoir lu n’était qu’une illusion ». Car, au fond, le genjutsu de combat n’affecte qu’un moment de notre expérience de lecture quand le genjutsu d’intrigue trouble l’ensemble de nos convictions de lecteurs. Cela perturbe un peu plus que notre intelligence de la fiction ; notre affection pour tel personnage, notre impatience de tel dénouement, notre confiance en l’auteur et plus généralement, notre relation au livre et à ses codes sont bouleversées quand nous découvrons que nous n’avons pas lu ce que nous croyions lire. Or, ce bouleversement-là n’est en rien fictif : c’est nous qui sommes chamboulés.

3. Nous découvrons à quel point Kishimoto aime ce type de jeu pervers avec son public. Il est probable que celui-ci en soit également friand. N’est-ce pas, grosso modo, la génération Matrix ? Enfant de Mulder et Sculy, grand consommateur de la réalité virtuelle IG, si perplexe face au réel qu’il fut à deux doigts de douter du 11 septembre, le lecteur de Naruto n’aime-t-il rien tant que d’avoir été manipulé par les apparences ?

Je caricature ? Sûrement car il y a une condition un peu bizarre à ce goût pour la virtualisation du réel : une leçon est nécessaire, tranchée, toute nette. Etre manipulé n’est pas agréable – l’avoir été, infiniment. Ce qui est recherché à travers toutes ces histoires de complot et de jeux sur les apparences, c’est, paradoxalement, une certitude. Certes, au final, la leçon est entièrement négative, morbide même, « il n’y a pas de réel » ou « la vérité est ailleurs » ; cela n’en reste pas moins une leçon.

4. Au moment de Matrix, un autre film est sorti, bien meilleur à mon avis : ExistenZ de David Cronenberg. C’était plus ou moins la même histoire de manipulation, à une différence près : tout à la fin restait problématique. Le film des frères Wachowsky nous surprenait au moment où il nous révélait où était le réel ; celui de Cronenberg restait scrupuleusement à la limite du dévoilement, préférant nous égarer en ne disant rien. ExistenZ n’a pas eu le succès de Matrix car ce qui séduisait dans Matrix, ce n’était pas l’hésitation sur le visible mais le pessimisme de la leçon tirée de cette hésitation. Nous ne désirons pas le trouble de l’ambiguïté – nous voulons le désenchantement le plus net. La pilule rouge, please.

Itachi, le grand maître du genjutsu, est aussi le personnage le plus mélancolique. Cela ne nous étonne pas : Itachi est revenu du dilemme de l’illusion et de la réalité. La tristesse de son regard nous confirme ce que nous savions déjà tous : la leçon du grand genjutsu de l’existence est désespérante. Pour cela, il recueille tous les suffrages des fans de Naruto tant est absolue notre envie, sourde et mécanique, d'être déçu.

Le Vieux
Le no sms
(sur une suggestion par email d'Ariane G.)


Dernière édition par Le Vieux le Jeu 29 Mai 2008, 11:50 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Carte
Bella
Civil


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 11

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2008, 3:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"être manipulé n'est pas agréable_ l'avoir été, infiniment"

Arrow Ce n'est pas faux! Dailleurs à mon avis, plus que la "leçon finale" pessimiste à souhait, c'est le fait de reconstituer une réalité cohérente qui fait la joie du lecteur.

Lorsqu'un auteur met en place ce genre d'intrigue, il glisse des indices tout au long de son scénario, pour rendre crédible son retournement de situation. S'ils n'existaient pas, le lecteur aurait l'impression qu'on le prend pour un idiot! Mais là, il prend plaisir à retrouver tous ces détails, et une complicité a posteriori apparaît. Et puis, on a enfin la VRAIE histoire, sans incohérence cette fois! Very Happy

La complicité est d'autant plus forte si le lecteur avait eu une bonne intuition, et avait anticipé le retournement de situation. C'est pour ça que ceux qui croyaient dur comme fer que Itachi était un gentil, même lorsque (presque) rien ne le laissait penser, sont les plus heureux. Ils n'ont pas été bernés, eux Wink ...
Les autres, ils peuvent être convaincus_ ou sceptiques Rolling Eyes
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
libmatth
Civil


Inscrit le: 08 Avr 2008
Messages: 2
Localisation: belfort

MessagePosté le: Mer 28 Mai 2008, 10:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Imaginez que l'histoire racontée a Sasuke soit en fait un genjustu de itachi
pour le manipuler, ça en laisserait quelques uns perplexes...

De plus, la manipulation pourrait être ce que recherche
l' Homme dans tous les domaines (pourquoi résoudre un problème de maths,
pourquoi s'imaginer un dieu qui nous force a nous torturer l'esprit, pourquoi le pourquoi??).
L' Homme se croit responsable dans certains domaines, ce qui fait de lui une
cible, d' ou ses notions de réflexion et d'imagination, ce qui entraîne chez lui
une phase de croyance des personnes (considérées comme les plus
qualifiées), et la naissance de la religion est un moyen de faire entrer la manipulation au fin fond de nous, considérée comme immuable.

Tout cela pour vous dire que certaines personnes qui disaient vouloir arrêter
Naruto ne réussissent pas ou très peu parce que la manipulation de Masashi
a atteint au plus profond ses lecteurs a en devenir pour certains une drogue
Il suffit de voir le nombre de personnes connectées le jour de sortie d'un épisode ou d'un chapitre...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Bella
Civil


Inscrit le: 20 Mar 2008
Messages: 11

MessagePosté le: Mer 28 Mai 2008, 11:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Euh... que l'illusion puisse devenir une drogue, ok.
Mais y'a plein de passages où je ne suis plus du tout...
L'homme devient une cible pour qui? Et en quoi ça influence sa réflexion et son imagination?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Slix
Civil


Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 1

MessagePosté le: Ven 30 Mai 2008, 1:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai envie de faire un parallèle avec un autre manga, qui est de la même trempe. FullMetal Alchimiste. Je vous parle de l'anime et non pas du mangas. Petit pirouette:
A chaque début d'épisode (je parle de la VOSTFR et non pas de cette merde qu'on nous sort qui est traduit n'importe comment.) les héros nous disent que le principe fondateur de l'alchimie est le principe d'équivalence.

Derniers épisodes: -- PAS DE SPOIL ! --

Bref même style de pirouette.

Moi je déteste les illusions qui finissent mal.

Edit Adrien : Prochain spoil de ce genre dans un topic sans rapport, et tu gagnes un blâme. Tu penses aux autres avant d'écrire ce genre de choses ?
Inutile de me répondre dans ce même topic.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum - Le site - www.captainaruto.com Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum